Vous êtes sur la page 1sur 11
Lentilles épaisses Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Une lentille est un système centré

Lentilles épaisses

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Une lentille est un système centré formé de deux DS, ou bien

d’un DS et un dioptre plan. En général, les lentilles sont taillées dans des verres d’indice n et baignent dans l’air. On distingue deux catégories :

1 - Le bord plus mince que le centre : Lentilles convergentes.

Le bord plus mince que le centre : Lentilles convergentes . Lentille plan - convexe convergente

Lentille plan - convexe convergente

convergentes . Lentille plan - convexe convergente 2 - Le bord plus épais que le centre

2 - Le bord plus épais que le centre : Lentilles divergentes.

convexe convergente 2 - Le bord plus épais que le centre : Lentilles divergentes . Lentille

Lentille plan - concave divergente

convexe convergente 2 - Le bord plus épais que le centre : Lentilles divergentes . Lentille

1

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Centre optique

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Centre optique Le centre optique O d’une lentille est
Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Centre optique Le centre optique O d’une lentille est
Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Centre optique Le centre optique O d’une lentille est

Le centre optique O d’une lentille est le point de l’axe, appartenant au milieu d’indice n, tel qu’à tout rayon intérieur dont le support passe par O correspondent un incident et un émergent parallèles entre eux.

OC OS S C R 1 = 1 = 1 1 1   La
OC
OS
S C
R
1
=
1
=
1
1
1
 La forme de la lentille
D
S C
,
D
S C
,
N

1
1
1
O

2
2
2
N'

Dans les conditions de Gauss on a :

Remarque :

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Relation de conjugaison A A C 2 S

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Relation de conjugaison

A A C 2 S 1 S 2 C 1 A’ 1 n  Association
A
A
C 2
S 1
S 2
C 1
A’
1
n
 Association de 2 dioptres sphériques :

DS

1



DS

2



A

(1)

A

(

1

n )

A '

(1)

Lentille épaisse

Grandissement :

A B ' '
A B
'
'

AB

A B ' ' A B 1 1   1 A B AB 1
A B
'
' A B
1
1
 
1
A B AB
1
1

.

2

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Les lentilles minces

Ce sont des lentilles telles que :

Ce sont des lentilles telles que :

(d’indice n et plongées dans l’air)

telles que : (d’indice n et plongées dans l’air) Symboles: Lentille Lentille convergente divergente R ,

Symboles:

Lentille Lentille convergente divergente
Lentille
Lentille
convergente
divergente
R , e  R et e  R  R 1 2 2 1
R
,
e 
R
et e 
R
R
1
2
2
1
: e
S
S
: épaisseur de la len
1
2
S
 O  S
1
2
S S : épaisseur de la len 1 2 S  O  S 1 2

Relation de conjugaison

Association de 2 dioptres sphériques

On montre que :

Vergence

de 2 dioptres sphériques On montre que :  Vergence   n   
  n  

 

 

n

Lentille convergente : V > 0 (f’ > 0)

Lentille divergente : V < 0 (f’ < 0)

5

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Position des foyers principaux F et F’ et

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Position des foyers principaux F et F’ et Grandissement transversal

foyers principaux F et F’ et Grandissement transversal   n    Foyer objet
  n  

 

 

n

Foyer objet :

Foyer image :

OF

f

OF'

f'

 

1

V

1

V

Lentille convergente : V > 0

 Lentille convergente : V > 0 f ’’ >0 et les foyers F et F’

f’’ >0

et les foyers F et F’ sont réels

Lentille divergente :

V < 0

 Lentille divergente : V < 0 f ’’<0 et les foyers F et F’ sont

f’’<0

et les foyers F et F’ sont virtuels

Grandissement :

A ' B '

et les foyers F et F’ sont virtuels  Grandissement :   A ' B

AB

OA '
OA
'

OA

6

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces Au tres formes de la relation de conjugaison

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Autres formes de la relation de conjugaison

«Système centré plongé dans l’air »

Une lentille mince est un système centré dont les points principaux sont confondus avec le centre optique O :

Relation de Descartes :

f

 

n 1  1

f '

n

2



1

1

1

1

V

   

   

 

OA

'

OA

f

'

f

n 1 et n 2 sont les indices des milieux d’entrée et de sortie de la lentille respectivement.

Lentille plongée dans l’air

la lentille respectivement. Lentille plongée dans l’air n 1 = n 2 = 1 et O

n 1 = n 2 = 1

et

OF ' OF

Relation de Newton :

On retrouve le grandissement transversal :

A B ' '
A B
'
'

n H A ' ' 1
n H A
'
'
1

OA '
OA
'

7

Chap. 2 : Etude de systèmes optiques simples

Construction de l’image d’un objet

Lentille convergente

onstruction de l’image d’un objet Lentille convergente Milieux extrêmes identiques (n 1 = n 2 =1),

Milieux extrêmes identiques (n 1 = n 2 =1), donc les points nodaux sont confondus avec les points principaux, confondus

eux aussi avec le centre optique O (N N’ H H’ O). Tout rayon incident passant par O ne sera donc pas dévié.

F et F’ sont réels et symétriques par rapport à O B F’ A’ O
F et F’ sont réels et symétriques par rapport à O
B
F’
A’
O
F
A
B’

8

Chap. 2 : Etude de systèmes optiques simples C onstruction de l’image d’un objet Lentille

Chap. 2 : Etude de systèmes optiques simples

Construction de l’image d’un objet

Lentille divergente

F et F’ sont virtuels et symétriques par rapport à O B B’ A F’
F et F’ sont virtuels et symétriques par rapport à O
B
B’
A
F’
A’
O
F

9

Doublet
Doublet

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Association de deux lentilles minces :

épaisses et minces A ssociation de deux lentilles minces : Le doublet Association de deux lentilles

Le doublet

Association de deux lentilles minces L 1 et L 2 (dans l’air)

L 1 de distance focale image f’ 1 = O 1 F’ 1 : H’ 1 O 1 H 1 L 2 de distance focale image f’ 2 = O 2 F’ 2 : H’ 2 O 2 H 2

L 1 et L 2 sont séparées par une distance e = O 1 O 2 = H’ 1 H 2 .

Doublet de symbole (m, n, p) :

(m, n, p trois nombres entiers)

Lentilles non

accolées (e 0)

Doublet

Association de deux systèmes centrés (L 1 et L 2 ) : 1 et L 2 ) :

de deux systèmes centrés (L 1 et L 2 ) :  Ou V  V

Ou

V V V e V V

1

2

1

2

Formule de Gullstrand

Lentilles accolées (e = 0)

10

Le doublet Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces  Positionnement de F’ et H’

Le doublet

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Positionnement de F’ et H’ : exemple

A

(PPI) L 1 L 2 J’ F’ 2 O F O 1 2 2 F
(PPI)
L 1
L 2
J’
F’ 2
O
F
O
1
2
2
F
F’
1
F’ 1
H’
F
2s
F’ 2s
  
L
F
'

L
1
2
F
'
1
Triangles semblables
f f
'
'
'
1
2
H F
'
'
 
F 2
F ' .F '
F '  f . f
1
2
2
2
avec   F F   f  e  f
'
'
f f '
1
2
1
2
2
2
F F
'
'
 
2
11
(Intervalle optique)
Le doublet Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces  Positionnement de F et H

Le doublet

Chapitre 4 : Lentilles épaisses et minces

Positionnement de F et H : exemple

L 1 L 2 (PPO) J O F’ 1 1 H F F F O
L 1
L 2
(PPO)
J
O
F’ 1
1
H
F
F
F
O
F’ 2
1
2
2
F’ 1S
A F    L  1 '
A F

L
1
'

F

2

L

2



'

F F .F F f .f

1

1

2

1

1

2  L 2   ' F F .F F f .f 1 1 2

F F

1

f 1

f '

1

A

' 

Triangles semblables

1 f 1 f ' 1  A '   Triangles semblables HF  f

HF

f f

1

2

si =0

système optique AFOCAL1 f ' 1  A '   Triangles semblables HF  f f 1

(foyers F et F’ à l’infini)

12