Vous êtes sur la page 1sur 2

Anne-Cécile NAUDIN, Docteur en droit, chargée d'enseignement à l'ENSM et à l'université Aix-Marseille.

Le régime juridique de l’exploitation portuaire.

Membres du jury

Directeurs de recherche :

1

– M.Christian SCAPEL,Maître de conférences HDR Honoraire de l’Université Aix-Marseille

– M. Robert RéZENTHEL, Docteur en droit, Avocat au Barreau de Montpellier, Ancien directeur juridique du Grand Port Maritime de Dunkerque

Suffragants :

– M. Cyril BLOCH, Professeur de l’Université Aix-Marseille.

– M.Philippe DELEBECQUE,Professeur de l’Université Paris I (Rapporteur).

– M.Martin NDENDE,Professeur de l’Université de Nantes (Rapporteur).

RÉSUMÉ :

Ces dernières années,le contexte concurrentiel a démontré la nécessité de réformer la politique portuaire française.C’est ainsi que la réforme portuaire issue de la loi n°2008-660 du 4 juillet 2008 a créé les grands ports maritimes. Le modèle du « landlord port », autrement dénommé port propriétaire/amé- nageur, a été consacré en France. Le grand port maritime voit ses activités recentrées sur ses missions régaliennes,ses missions d’exploitation ayant été transférées aux opérateurs privés portuaires.Face aux contraintes domaniales,

Annales IMTM 2013

2 LE MONDE MARITIME EN PERSPECTIVE

issues du droit administratif, les grands ports maritimes ont dû valoriser leur domaine portuaire en attirant les investisseurs privés et en développant leurs activités avec leur « hinterland ». Le partenariat public/privé est donc la solu- tion pour améliorer la compétitivité des grands ports maritimes. Si du point de vue juridique,l’autorité portuaire est en position « dominante » par son rôle décisionnaire d’attribution d’espaces portuaires aux différents opérateurs,du point de vue économique, le rapport de force est inversé au profit des opé- rateurs. Il est donc indispensable de parvenir à équilibrer ces visions dans le respect du libre jeu de la concurrence.

Mots-clés :Exploitation portuaire - loi n°2008-660 du 4 juillet 2008 - grand port maritime - autorité portuaire - opérateur portuaire - service public por- tuaire - domaine portuaire - gestion domaniale - droit de la concurrence - par- tenariat public/privé - convention de terminal - voies ferrées portuaires - redevances portuaires.

SUMMARY:

These last years,the competitive context demonstrated the necessity of refor- ming the French port policy. This is how the port reform stemming from the law n°2008-660 of July 4th,2008 created the Major seaports.The model of land- lord port was recognized in France.The Major seaport sees its activities refo- cused on its kingly missions,its missions of operation having been transferred to the port private operators.In front of state property constraints,stemming from the administrative law,the Major seaports had to value their port domain by attracting the private investors and by developing their activities with their «hinterland».The public / private partnership is thus the solution to improve the competitiveness of the Major seaports.If,from the legal point of view,the port authority belongs in «dominant» position by its decision-making role of allocation of port spaces to the various operators, from the economic point of view,the balance of power is inverted for the benefit of the operators.It is thus essential to succeed in balancing these visions in the respect for the free play of competition.

Keywords: Port operations - law n°2008-660 of July 4th, 2008 - Major seaport - port authority - port operators - public port service - port domain - state property management - competition law - public / private partnership - concession agreements - port railways - port dues.

2013 Annales IMTM