Vous êtes sur la page 1sur 3

Composition :

Elle se compose de 6 numéros qui sont publiés en 8 volumes


(car le 1er et le 6ème sont en deux volumes chacun)
Le 7ème est en cours d’impression et le 8ième
n’a pas été terminé.
Dans chaque numéro on y trouve 500 Hadiths[1].

L’objectif de l’auteur :
Le cheikh al Albani -qu' Allah lui fasse miséricorde-, écrivit ce livre pour que la communauté puisse
avoir des Hadîts authentiques rassemblés dans un seul ouvrage pour leur faciliter la tache pour qu’ils
aient ainsi une culture islamique authentique.

Car la seule source de cette culture après le Coran ce sont les Hadiths du Messager d’Allah -prières
et bénédiction d'Allah sur lui-. Un savant pieux nommé abou Ahmad ‘Abdoullah ibn Bakr ibn
Mouhammad az-Zahid a dit : « Les Hadiths du Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah
sur lui- sont, après le Coran, la plus bénie et la meilleure des sciences et la plus bénéfique
dans la religion et dans ce bas-monde. Car il y a beaucoup de prières sur le Prophète -
prières et bénédiction d'Allah sur lui-, et c’est comme des jardins où tu y trouves le bien, le
mérite et le rappel ».

Tout comme il est important de connaître les Hadiths faibles et inventés, et bien il est aussi important
de connaître les Hadiths authentiques, car ce n’est pas parce qu’on va connaître ces Hadiths faibles et
inventés que l’on va connaître les Hadiths authentiques, car pour cela il aurai fallut amasser tous les
Hadîts faibles et inventés, et ceci est loin d’être une tâche facile. Le cheikh al Albani -qu'
Allah lui
fasse miséricorde- a dit:
“Et en proposant ces deux travaux nous aurons montré la maladie et donné le remède par
la volonté d’Allah. Dans cet ouvrage, nous montrons l’authenticité des Hadiths et ceci par
la voie des savants spécialistes du Hadith dans le jugement sur les narrateurs et les textes
(science de la technique du Hadith). Parfois nous parlons de la compréhension de certains
Hadiths ou des mots précis que se soit au sens linguistique ou au sens religieux ainsi que
la morale et les règles qui en découlent ».

Son contenu :
Celui qui regarde et lit ce livre y trouvera une réfutation claire contre tous ceux qui parlent de la
compréhension du cheikh al Albani -qu' Allah lui fasse miséricorde-, car ce livre est rempli de textes
dans le Fiqh et on voit très bien les titres de certains chapitres dont le cheikh est le seul à les avoir
nommé ainsi puis quelques Hadiths en dessous comme le faisaient les grands imams dans le Hadith
qui l’ont précédé dans leurs ouvrages comme al Boukhary, Mouslim, at-Tirmidhi et d’autres. Parmi
les titres de ces chapitres on y trouve :

« LE FUTUR EST POUR L’ISLAM »

Puis il cita :
- Les Hadiths qui annoncent le retour de l’Islam au pouvoir sur terre, une autre fois de nouveau et
le retour du Califat Islamique comme à la première époque.
- Puis les Hadiths annonçant « La conquête de Constantinople » (Istambul)
- et le Hadith qui cite : « La propagation de l’Islam là où il y a le jour et la nuit » (c’est-à-dire
sur toute la terre).

Puis le deuxième chapitre :

« L’ISLAM ENCOURAGE LE TRAVAIL DE LA TERRE ET DE LA CULTIVER »

Puis il cita :
- Les Hadiths encourageant la semence
- ainsi que le Hadith qui cite : « Le musulman qui sème le grain de sa main et (alors que)
l’heure sonne »,
- Puis les Hadiths qui parlent des musulmans qui s’attacheront à ce bas-monde par la semence de
la terre et c’est ce qui va engendrer leur faiblesse.

Il démontra comment concilier ces deux genres de Hadiths (ceux qui encouragent à la semence de la
terre et ceux qui précisent qu’il ne faut pas s’attacher à ce bas monde par la semence).

Puis le troisième chapitre :

« LES COMPORTEMENTS DU PROPHÈTE -PRIÈRES ET BÉNÉDICTION D'ALLAH SUR LUI- »

Puis il cita les Hadiths où l’on y trouve des phrases uniques et des bonnes morales ainsi que des
règles que ce soit dans le Fiqh (Jurisprudence) ou dans la ‘Aqida, de même que les réfutations du
cheikh contre les savants imitateurs (Mouqallidoune), les innovateurs, les sectes égarées et leurs
élites anciennes et nouvelles.

Les chapitres concernant les domaines du fiqh sont très bénéfiques pour tout étudiant, professeur,
conférencier ou khatib (qui fait le prône) qui veut faire une conférence, un cours, une khoutba de
vendredi. Celui qui veut faire cela n’a plus qu’à chercher les Hadiths qu’il veut dans les différentes
sciences islamiques et ceci que ce soit dans :

« LA PATIENCE DES PROPHÈTES FACE AUX ÉPREUVES »,


« LA BONTÉ ENVERS LES ANIMAUX »,
« L’ÉDUCATION DES ENFANTS »,
« CE QUI À ÉTÉ RAPPORTÉ CONCERNANT L’AGRANDISSEMENT DE LA KA’BA ET D’OUVRIR UNE AUTRE PORTE »,
« LE COMPORTEMENT À AVOIR POUR ALLER AU LIT »,
« LE PÉCHÉ EST DOUBLÉ POUR CELUI QUI OPPRESSE SON VOISIN »,
« IL N’Y A DE BIEN DANS L’ARABE ET LE NON-ARABE QU’AVEC L’ISLAM »,
« L’OBLIGATION DE MÉDITER SUR LA CRÉATION DES CIEUX ET DE LA TERRE »,
« LES BONNES MŒURS ET L’OBLIGATION DE PRIER SUR LE PROPHÈTE -PRIÈRES ET BÉNÉDICTION
D'ALLAH SUR LUI- DANS TOUTE ASSEMBLÉE »,
« LE MÉRITE DU VOYAGEUR QUI NE JEÛNE PAS SUR CELUI QUI JEÛNE », …et bien d’autres
chapitres.

D’après Hayat al Albany de ach-Chaïbani volume 2 pages 683 à 687, Traduction de abou ‘Abdir-Rahmane ‘Abdoullah
at-Tantany

[1] Voir Ma’a cheikhina Nacir as-Sounnah wad-Dine par ‘Ali Hassan al Halaby (pn°50-51).

...La chaîne des Hadiths faibles et inventés


et leurs mauvaises conséquences sur la communauté

Vous aimerez peut-être aussi