Vous êtes sur la page 1sur 493

LE MALIN PETIT CANARD

LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-F INLANDAISE


NUMÉRO SPÉCIAL

! Revue de la presse
Cette revue de presse est préparée
par le service de presse de l’Ambas-
sade de France en Finlande
(www.france.fi).

finlandaise - Année 2000


Le service de presse et de communication de
l’Ambassade de France en Finlande propose
quotidiennement, en français, une revue de la
presse finlandaise. Les opinions et les juge-
ments émis dans cette revue de presse ne sau-
raient engager la responsabilité de l’Ambassade.
Cette revue est réalisée à partir de la lecture des
catholique. que la France qui savait jouer pour
titres suivants :

Aamulehti (AL), Helsingin Sanomat (HS), Huf- son propre camp et que, lors des
vudstadsbladet (Hbl), Iltalehti (IL), Ilta-Sanomat L'éditorialiste écrit que la qualification conseils européens antérieurs aussi,
(IS), Kaleva, Kanava, Kansan Uutiset (KU), de la politique de sécurité utilisée par les Etats membres avaient recherché
Mme Halonen mérite également at- leur propres intérêts.
Kauppalehti (KL), Keskisuomalainen (KS), Nyky-
päivä (NP), Suomen Kuvalehti (SK), Suomen-
maa (SM), Taloussanomat (Talsa), Turun Sano- tention. La Présidente parle de la
mat (TS), Uutispäivä Demari (UD), Vihreä Lanka Finlande explicitement en tant que Selon M. Niinistö, on ne pourra pas
(VL) pays non allié qui s'occupe de sa résoudre les problèmes de l'union en
propre défense. L'éditorialiste note modifiant les règles et les institutions.
que la politique de sécurité est l'une "A mon avis, il faut se demander si
ven 29.12.2000 l'Europe a perdu, momentanément,
des principales attributions de la Pré-
UNION EUROPÉENNE l'esprit et notamment la capacité de
sidente. Selon lui, lorsque, dans le
débat public, surgissent des proposi- direction. Cette sorte de défaut im-
CONSEIL EUROPEEN DE NICE matériel, qui a surgit à Nice, ne pour-
tions selon lesquelles la Finlande
devrait adhérer à l'OTAN, elles ne ra pas être réparé en créant de nou-
"Le conseil européen de Nice a crée velles règles ", a-t-il dit.
semblent recevoir aucun soutien de
de nouvelles tensions" Maaseudun la part de Mäntyniemi (résidence de
tulevaisuus Il estime que si l'Allemagne avait été
la Présidente NDLT).
encore dirigée par M. Helmut Kohl, le
Selon l'éditorialiste de Maaseudun conseil européen de Nice aurait été
L'éditorialiste estime qu'il est intéres-
Tulevaisuus, il faut noter que Mme différent, notamment plus court. Se-
sant d'étudier les prises de position
Halonen (cf. revue de presse du lon M. Niinistö, c'est avant tout le fait
de Mme Halonen en ragrdant en
27.12) parle de l'UE en tant qu'union d'être favorable à la ligne paneuro-
même temps le discours de M. Lippo-
d'Etats et qu'elle souligne que l'union péenne qui a été fatal à M. Kohl.
nen tenu avant le conseil européen
n'est pas un Etat ou une fédération. de Nice. Selon l'éditorialiste, il est
Cette prise de position peut être A propos de la déception provoquée
surprenant à quel point la Présidente
considérée comme une participation par le conseil européen de Nice, M.
et le Premier ministre soulignent les
au débat sur le développement fédé- Niinistö estime que le rythme rapide
choses d'une manière différente, et
ral de l'UE, écrit-il. de l'UE a tout simplement ralenti.
ont même parfois des avis opposés,
conclut-il. Selon lui, l'Europe reprend souffle, et
L'éditorialiste estime que, sur cette les gouvernements sont devenus
question, il semble que la Présidente plus prudents à cause des défaites
soutienne clairement la conception électorales des gouvernements anté-
DECLARATIONS DE M. NIINISTÖ
traditionnelle que l'on pourrait appe- rieurs.
ler également une conception nordi- Ilta-Sanomat rapporte que M. Niinis-
que. "Je suis pourtant optimiste. L'adop-
tö, ministre des Finances, souhaite
un nouvel esprit et une nouvelle ca- tion de l'Euro sera la prochaine
L'éditorialiste qualifie de nordique étape. Lorsque les Euros seront
pacité de direction dans l'UE.
également la prise de position de concrètement dans les portefeuilles
Mme Halonen selon laquelle il faut en 2002, cela accéléra, de nouveau,
Le conseil européen de Nice était
qu'il soit possible, au besoin, de mo- la coordination de la politique écono-
une déception pour M. Niinistö. Il
difier les décisions d'adhésion à l'UE. mique", conclut-il.
n'accuse pourtant pas la France dont
Mme Halonen avait fait remarquer IS/A11
le comportement a été qualifié
que l'adhésion à l'UE ne pouvait pas d'égoïste. Il estime qu'il n'y avait pas
être considérée comme un mariage

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 1


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

POLITIQUE COMMERCIALE tlantiques", explique-t-il.


Iltalehti se souvient comment "le club
"Après Nice, le domaine de la politi- européen" créé au début des années A la question de savoir si M. Iloniemi
que commerciale commune s'étend" 90 par M. Lasse Lehtinen avait pro- considère "possible" que la Finlande
HS mu l'entrée de la Finlande dans l'UE. soit un jour membre de l'OTAN, il
"On se demande alors si le but du répond que "cela dépend de savoir
Helsingin Sanomat publie un article Cercle atlantique conduit par M. comment sera l'OTAN ce jour-là. Ac-
de M. Eikka Kosonen, directeur gé- Jaakko Iloniemei est l'entrée de la tuellement, il n'y a pas de raison pour
néral de la politique commerciale au Finlande dans l'OTAN", écrit le jour- cela."
Ministère des Affaires étrangères. Il nal. IL/A10 et A11
explique quelles décisions ont été
prises à Nice en matière de politique Le cercle atlantique est lié à l'Asso- POINT DE VUE
commerciale. ciation du traité atlantique (ATA) qui
"soutient les actions de l'OTAN" et "Le lien entre la Suède et la Finlande
"Durant la conférence intergouverne- promeut les objectifs du traité de doit être maintenu" HS
mentale, la Finlande a poussé à un l'Atlantique-Nord. Les cercles atlanti-
passage des services, de la propriété ques ont pour mission d'informer les Selon M. Unto Hämäläinen, directeur
intellectuelle et des investissements citoyens sur l'OTAN et de promouvoir du service politique de Helsingin Sa-
aux procédures de la majorité quali- la solidarité entre les citoyens des nomat, le livre de M. Wilhelm Agrell
fiée. On peut considérer la contribu- Etats membres de l'Otan. Iltalehti sur l'histoire de la politique de dé-
tion de la Finlande, tant durant la CIG estime qu'en Europe on considère fense en Suède entre 1918 et 2000
qu'à Nice, comme déterminante pour l'ATA comme une organisation de "prouve à quel point les liens entre la
que les bonnes réformes soient enté- propagande de l'Otan. Finlande et la Suède étaient étroits
rinées. De même, les exceptions dans les moments difficiles. Et que
souhaitées par la Finlande ont été Le bureau du cercle atlantique est tout le monde, en Finlande, n'était
prises en compte", souligne-t-il. composé notamment de M. Ilkka pas courbé. Après la fin de la guerre
Suominen (parti conservateur), Mme froide et l'adhésion des deux voisins
"L'un des facteurs significatifs expli- Astrid Thors (parti populaire suédois), à l'UE, ils peuvent poursuivre leur
quant pourquoi la Finlande est écou- Mme Maria Kaisa Aula (parti du Cen- coopération au grand jour. Sur les
tée dans l'Union, pourquoi l'on donne tre), le colonel Heikki Hult et le cher- questions secondaires, les voisins
du crédit à ses points de vue et elle cheur Tomas Ries. En décembre, M. peuvent choisir des voies différentes
peut alors poursuivre ses propres Lipponen s'est exprimé devant le cer- mais sur les sujets primordiaux,
intérêts est que les positions finlan- cle atlantique. comme la participation à une al-
daises sont préparées avec soin", liance, leur lien doit fonctionner".
explique-t-il. Il décrit ensuite "le sys- M. Iloniemi, interrogé par Iltalehti af-
tème de coopération" entre le Gou- firme que le cercle atlantique ne pro- En conclusion il affirme que, "même
vernement et le Parlement en ma- meut pas l'adhésion de la Finlande à si la question es tout à fait théorique,
tière de politique européenne. Puis il L'OTAN. "Nous avons une collabora- M. Ahola a distraitement révélé un
rapporte en détail les secteurs de la tion large et variée avec l'Otan au secret d'Etat que tous les Finlandais
politique commerciale qui seront sou- moyen du partenariat pour la paix", connaissent : si la Suède se tourne
mis à la majorité qualifiée, ainsi que dit-il. Il souligne la différence de poids vers l'OTAN, la Finlande devra l'y
les exceptions. entre cela et une adhésion : "Le gou- suivre".
vernement finlandais a décidé de HS/A6
Selon lui, "plutôt que de se soucier participer très largement aux actions
de l'étendue de ces exceptions, il de l'OTAN par lesquelles l'OTAN et
faudrait plutôt s'inquiéter de la façon l'UE ensemble maintienne la paix en jeu 28.12
dont les réformes obtenues à Nice Europe. C'est très différent d'une dé- UNION EUROPÉENNE
suffiront pour garantir, l'efficacité fense collective, ce qui est l'objectif
d'une Union élargie et de sa capacité premier de l'Otan". "La Finlande n'a toujours pas accepté
à prendre des décisions dans les le compromis" HS
prochaines négociations commercia- Il explique que le cercle atlantique
les". n'est que membre associé de l'ATA, Le gouvernement finlandais n'a pas
HS/A5 seules des associations de pays qui encore décidé d'accepter ou de reje-
sont membres de l'OTAN peuvent ter les précisions au traité de Nice
POLITIQUE ETRANGERE être membres de l'ATA à part entière. apportées ces derniers jours. Le gou-
Les relations du cercle atlantique vernement devra dans les prochains
RELATIONS TRANSATLANTIQUES avec l'ATA sont "un échange d'infor- jours réfléchir à sa réponse. Les
mation". "Le but du cercle atlantique chefs des composantes du gouverne-
"Le cercle atlantique promeut-il l'ad- est de permettre de mieux connaître ment ont déjà été informés du conte-
hésion de la Finlande à l'OTAN?" IL et comprendre les relations transa- nu de ces précisions. Si les compo-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 2


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

santes du gouvernement estiment POLITIQUE INTERIEURE ELECTIONS MUNICIPALES


qu'elles sont claires et les entérinent,
le Premier ministre pourra répondre DECLARATIONS DE M. VANHALA Taloussanomat, qui reprend une dé-
au nom du gouvernement. L'autre pêche de STT, rapporte que les
alternative est que les partis de la "L'économie finlandaise pâtit de l'Eu- conseillers municipaux ainsi que les
coalition gouvernementale souhaitent ro faible" Kaleva conseillers municipaux adjoints de-
discuter du traité lors d'une réunion vaient rendre public le financement
du comité interministériel des Affaires Selon le Gouverneur de la Banque de leur campagne pour les élections
européennes. Néanmoins ce comité de Finlande, l'économie finlandaise a municipales au plus tard hier. Pour-
n'a pas prévu de se réunir cette se- pâti de la faiblesse de l'Euro. "A tant un conseiller sur quatre ne l'a
maine, aussi l'adoption du traité pour- cause de la faiblesse de l'Euro, notre pas fait.
ra être retardée jusqu'à l'année pro- économie a engendré trop de ren-
chaine. trées d'argent. Cet argent supplé- L'obligation de publier ses comptes
mentaire est entré au moyen des de campagne se base sur une loi
L'une des questions en suspens recettes d'exportation car la faiblesse votée au printemps dernier.
concerne la tenue des Conseils euro- de l'Euro a relevé la compétitivité des
péens à Bruxelles : un conseil euro- entreprises finlandaises. La Finlande
péen par semestre aura lieu à n'aurait vraiment pas eu besoin d'un RECHERCHE
Bruxelles à partir de 2002 et tous les Euro aussi faible que celui que nous
conseils européens dès lors que l'UE avons connu cette année 2000", a-t-il "On demande aux Finlandais d'écrire
comptera 18 Etats membres. La Fin- dit. sur la honte et le sentiment de culpa-
lande considère que cette règle ne bilité" TS
concerne pas les conseils européens M. Vanhala rappelle que la faiblesse
informels. de l'Euro s'est vue dans le prix des Un chercheur de l'université de Joen-
HS/A6 produits importés et en particulier des suu, M. Kettunen, et un Professeur
produits pétroliers, ce qui a relancé de l'université de Helsinki, M. Ver-
l'inflation. Selon les dernières statisti- masvuori, lancent un projet de re-
POLITIQUE ETRANGERE ques, le taux d'inflation serait de cherches sur la honte et le sentiment
3,4%, soit un demi point de plus que de culpabilité. Ils demandent aux Fin-
RELATIONS DIPLOMATIQUES EN- la moyenne de la zone Euro. "La Fin- landais d'écrire sur leurs expériences
TRE LA RUSSIE ET LA FINLANDE lande se différencie trop du dévelop- en matière de honte et de culpabilité.
pement de l'inflation de la zone Eu-
Ilta-Sanomat rapporte que M. Pou- ro", dit-il. "La honte et la culpabilité peuvent
tine, Président de la Russie, a félicité agir comme des forces soit protectri-
Mme Halonen pour les 80 ans de "L'inflation se développe. Nous ne ces soit destructrices. Ainsi certains
relations diplomatiques entre la Fin- pouvons pas peser sur le prix de l'es- sentiments de honte visent à proté-
lande et la Russie. sence ni sur le cours de l'Euro mais ger la personne, comme la honte -
nous pouvons agir sur notre marché pudeur qui peut servir de masque
M. Poutine a appelé Mme Halonen national afin que les hausses de prix afin d'éviter les blessures et de ga-
hier. Durant la conversation télépho- ne soient pas compensées par de rantir le droit de l'individu à sa vie
nique de 20 minutes, on a constaté trop grandes hausses de salaires", privée. La honte - pudeur protège
que les relations entre ces deux pays dit-il. l'individu de la honte - humiliation qui
étaient excellentes, relève le journal. est blessante et constitue une expé-
M. Vanhala rappelle que le chômage rience moralement destructrice", ex-
Selon IS, M. Poutine a souhaité dis- structurel est toujours très élevé. "Il y plique M. Kettunen.
cuter du développement de l'UE a des carences dans les mécanismes TS/5
après le Conseil européen de Nice. du marché du travail car les chô-
Les Présidents ont également discuté meurs et les emplois à pourvoir ne se
des visites bilatérales. Mme Halonen rencontrent pas", dit-il. Selon lui, le mer 27.12
a renouvelé son invitation pour une chômage structurel "ne baissera pas UNION EUROPÉENNE
visite de M. Poutine faite en retour à de lui-même. Il y a officiellement 8%
celle qu'elle a effectuée cette année de chômeurs et 8% d'autres qui sont DECLARATIONS DE MME HALO-
en Russie. dans des systèmes d'aide et de for- NEN
mation. Cette structure n'est pas du-
La prochaine visite finlandaise de rable. La diminution des allocations "A Nice, on n'a pas distribué de notes
haut niveau en Russie sera effectuée serait un moyen de s'attaquer au de style" MT
dès le mois de janvier par M. Lippo- chômage structurel".
nen, conclut le journal. Kaleva "Dans ma relation à l'Union euro-
IS/11 péenne, j'ai toujours souligné le ré-
alisme. Je n'ai jamais été immodéré-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 3


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ment passionnée par l'UE, mais plu- que le Premier ministre faisait notam-
tôt j'ai toujours considéré l'UE comme Selon Mme Halonen, des décisions ment référence à cela dans ses pro-
une forme de coopération indispen- prises dans l'UE doivent pouvoir aus- pos. La Finlande fait partie des Etats
sable", a affirmé Mme Halonen à si être défaites. "Ne pourrait-on pas qui étaient favorables à un système
Maaseudun Tulevaisuus qui publiait aussi réfléchir au moyen de se sortir simple de double majorité. Nous par-
une interview de la présidente le 23 de certaines décisions, au moyen d'y tions du principe que l'UE est un sys-
décembre. revenir", s'est-elle demandé. tème de coopération entre les Etats
et entre les peuples. Ce modèle sim-
Mme Halonen a déclaré qu'elle n'était Selon Mme Halonen, il est très im- ple de double majorité constituerait
pas étonnée des difficultés ren- portant de remarqué qu'il n'y a pas un résultat plus durable que celui qui
contrées au Conseil européen de de "reliquats" de Nice : toutes les fut choisi. Mais il n'y avait pas suffi-
Nice. Elle avait, dans ses déclara- décisions qui devaient être prises samment de consensus sur ce mo-
tions précédent le conseil, mis en l'ont été. dèle. Un obstacle bien plus grand
garde contre un trop grand optimisme encore et dont l'on peut parler ouver-
concernant la réunion. "Je m'atten- Avant Nice, la Finlande avait des ob- tement est que la France ne peut pas
dais, tant lors du Conseil européen jectifs clairs et la Présidente consi- reconnaître que l'Allemagne réunifiée
de Berlin que lors de celui de Nice, à dère qu'une partie a été remplie. La est bien plus grande que la France.
ce que des problèmes apparaissent. simplification de la prise de décision C'est lié avant tout à l'économie et il
Et il en est apparu. J'avais affirmé, ne l'a pas été. "La Finlande était fa- est important de la reconnaître. En
avant le Conseil, que, à Nice, on vorable à l'extension du domaine de revanche, il y a aussi des choses
pourrait néanmoins prendre suffisam- la majorité qualifiée pour deux rai- différentes dans lesquelles la taille ne
ment de décisions pour que l'élargis- sons. L'une est que nous avons joue pas. Chaque Etat a par exemple
sement de l'UE puisse se poursuivre. nous-même remarqué que l'exigence le droit à sa propre culture et à son
Et ces décisions ont pu être prises", d'unanimité, aussi belle que l'idée propre modèle social. Sur ces cho-
souligne-t-elle. puisse paraître, prend du temps et ses, la taille ne joue pas", a-t-elle
facilite les freins. C'est pourquoi nous affirmé.
"Le style avec lequel les choses ont souhaitons que la majorité qualifiée
été gérées ne s'est pas amélioré. Le s'applique dans bien des domaines. Mme Halonen a aussi expliqué pour-
style s'est durci. Néanmoins, l'Union Les autres Etats sont loin d'être tous quoi il était important que chaque
européenne est un modèle fondé sur aussi enthousiastes sur la majorité Etat ait droit à son propre commis-
le bien commun, aussi chacun de- qualifiée. A mon avis, avoir fait entrer saire. "L'UE n'est pas un Etat ni un
vrait, en plus de sa part, penser à ce la politique commerciale et l'article Etat fédéral mais une union inter-
que l'on pourrait faire de mieux en- 133 dans le domaine de la majorité étatique, alors à la commission aussi
semble. Sur ce point, il y a eu des qualifiée est une chose excellente, il faut une représentation commune.
fissures. Summa summarum : on c'est notre fleuron. En effet, la Fin- J'ait toujours considéré comme artifi-
s'en est sorti mais les notes de style lande est un petit Etat et a besoin de cielles les plaintes concernant la
n'étaient pas très bonnes", a-t-elle règles permettant un jeu loyal", a-t- grande taille de la commission. Il y a
dit. elle dit. actuellement moins de commissaires
que de membres dans la plupart des
Le quotidien rappelle que, après le Mme Halonen souligne que, même si gouvernements des Etats membres.
Conseil, M. Lipponen a déclaré que tous les objectifs n'ont pu être at- Et puis, nous sommes habitués à des
les résultats du conseil européen teints, cela ne constituait pas une organes comprenant beaucoup de
n'étaient pas durables et qu'il faudrait catastrophe. Au contraire. En matière membres. A un moment donné, nous
y revenir. "La discussion sur ce ca- de défense, les sujets en discussion rencontrerons bien un seuil. A mon
ractère durable des décisions est ont donné lieu à d'excellente déci- avis, l'idée de l'élargissement jusqu'à
intéressante. Il est bien entendu que sion, rapporte le journal. "Ces ques- 27 membres constitue ce seuil. Après
la base doit être durable. Ainsi, lors- tions ont très bien réussi. J'espère cela, l'idée d'une commission d'une
que l'on parlait si joliment de la finali- bien entendu que la coopération en- vingtaine de membres pourrait être
té de l'union, avant Nice, je me de- tre les industries de défense pourra raisonnable. Si la rotation est égale,
mandais moi-même ce que l'on pou- se développer à l'intérieur de l'Union. le temps durant lequel un Etat ne
vait bien considérer comme définitif Mais nous ne sommes pas de grands sera pas partie au travail de la Com-
dans la vie. L'Union européenne est producteurs comme la Suède. Et mission sera assez court", a-t-elle dit.
une organisation vivante au sens où comme nous sommes militairement
nous devons constamment réfléchir non-alliés, nous préférons gérer "Summa summarum : ce n'était pas
aux objectifs et aux modes de fonc- nous-mêmes notre propre défense", si inattendu que cela", a-t-elle dit en
tionnement. Le monde change et a-t-lle dit. conclusion, à propos des résultats du
nous aussi Européens sommes Conseil européen de Nice.
conduits à réexaminer nos objectifs "La structure des pouvoirs dans l'UE MT/23.12
et nos modes de fonctionnement", a- n'est pas devenue plus logique. Elle
t-elle expliqué. s'est même détériorée et je pense DEFENSE

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 4


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

SK/22.12/17 Que serait alors la solution : adhérer


DECLARATIONS DE M. KASKEALA à l'OTAN ou renforcer la défense?
DECLARATIONS DE M. AHOLA "Les deux alternatives devraient être
Suomen Kuvalehti a publié une inter- étudiées. Si on laisse maintenant
view du futur Commandant des For- Turun Sanomat et Aamulehti publient baisser le niveau de défense, en cas
ces armées. Selon lui, à Nice, l'UE a une interview de M. Ahola qui pren- de crise le manque de sûreté ne
pris les décisions qu'elle devait pren- dra ses fonctions comme secrétaire pourrait être compensé qu'en adhé-
dre. "Il n'y aura pas, selon moi, dans général du Ministère de la Défense. rant à une alliance. L'autre alternative
l'avenir non plus, de pression pour serait de renforcer notre propre dé-
augmenter sensiblement les coopé- Que se passera-t-il si l'OTAN intègre fense. Il revient à la direction de l'Etat
rations renforcées. Les objectifs idéo- les Etats baltes? "L'élargissement de décider de ces questions. Il
logiques ont reculé et nous en som- aux Etats baltes ferait monter l'OTAN n'existe pas beaucoup d'autres alter-
mes revenu à des tendances plus du sud de la Baltique, voir de l'Atlan- natives. Garder un niveau raisonna-
pragmatiques. Selon nous convient tique jusqu'au Golfe de Finlande. ble de défense donnerait le plus de
très bien, à nous, qui sommes tradi- Une crise possible se rapprocherait marge de manoeuvre. Si on laisse le
tionnellement favorables au pragma- d'autant plus de la Finlande. Cela niveau baisser, on ne dispose plus
tisme", explique-t-il. nécessiterait donc un réexamen de la de beaucoup de pions. Il faut alors en
défense de la Finlande. La question cas de crise rejoindre rapidement la
Selon lui, le principal problème à éternelle de l'adhésion à l'OTAN de- protection d'une alliance. Le pro-
l'avenir sera l'argent. "Pour nous, qui viendrait encore plus importante. Si blème est que les Etats membres de
sommes un petit Etat, cela ne sera la seule frontière occidentale de la l'UE diminuent leurs troupes et pas-
pas difficile car notre part de finance- Russie avec un Etat non membre de sent à une armée de métier. La pos-
ment des projets communs est si l'Otan devenait une frontière avec sibilité d'aider la Finlande diminue à
faible qu'elle sera toujours gérable. l'OTAN, l'attitude de la Russie à cause de cela : on peut déplacer les
Pour les grands Etats, créer par l'égard de la Finlande changerait cer- forces aériennes mais pas le reste",
exemple une capacité de transport tainement", répond-il. affirme-t-il.
aérien coûtera des milliards, ce qui a
déjà une toute autre signification", Et si la Suède adhérait à l'OTAN? A propos des mines, M. Ahola rap-
estime-t-il. Il souligne que la décision "Cela serait une situation délicate. La pelle que "la Finlande est le seul Etat
de certains Etats de mettre fin à la Finlande devient rapidement de plus membre de l'UE dont le voisin, la
conscription n'est pas favorable au en plus dépendante de l'Europe pour Russie, n'a pas signé le traité sur le
développement de la gestion de crise les garantis de ravitaillement. A quel bannissement des mines. Une utilisa-
européenne. "Si un Etat promet une point pouvons-nous compter que les tion sans restriction des mines fait
brigade pour une opération de ges- Etats de l'UE membres de l'OTAN partie de la doctrine militaire russe; .
tion de crise, il doit en avoir deux en assureraient aussi en cas de crise les Il est de l'intérêt de l'UE que la dé-
réserve afin que la rotation tourne besoins de la Finlande? De quel côté fense de la Finlande tienne. Ni la Fin-
convenablement. Pour nous, cela seraient-ils? [...] Il est faux de parler lande ni l'UE ne devraient avoir mau-
n'est pas un problème car nous pui- d'un lien entre la Finlande et la vaise conscience parce qu'il y a des
sons dans notre réserve, mais main- Suède sur la question de l'adhésion à mines antipersonnel en Finlande.
tenir un bataillon de soldats de métier l'Otan, mais il est clair que, pour la Toutes sont dans des stocks et il n'y
toujours prêt à partir coûte beaucoup Finlande, le cas [de l'adhésion] de la a aucun champ de mine sur la fron-
plus cher", dit-il. Suède importe plus [que celui des tière terrestre ni sur la frontière mari-
pays baltes]. La non-alliance de la time. Si, en cas de crise, on n'a pas
Il souligne aussi qu'il faudrait discuter Suède préserve les liens de la Fin- besoin d'avoir peur des mines anti-
de la capacité d'armées de métier à lande avec le reste de l'Europe. Si la personnel, c'est un défi pour la dé-
intervenir dans la gestion de crise. En Suède était candidate à l'OTAN, la fense. L'effet dissuasif des mines est
effet, une partie des soldats n'ont pas Finlande devrait réévaluer la situa- encore plus fort que leur effet réel".
terminé leurs études et ont choisi les tion. La pire des menaces n'est pas AL/27.12/A6
armes seulement parce qu'ils l'adhésion de la Suède à l'Otan. En
n'avaient pas d'autre travail. "Les revanche, la préservation de la ga-
réservistes finlandais sont d'un tout rantie de ravitaillement et d'une crédi- ven 22.12
autre niveau par leur degré de forma- bilité de la défense de la Finlande UNION EUROPEENNE
tion. Ils ont à la fois une formation devraient être réévaluées. La Fin-
civile et une formation militaire; ils lande serait à nouveau dans une si- TRAITE DE NICE
parlent presque mieux anglais que tuation où elle ne pourrait plus être
les anglais eux-mêmes, ils savent sûre de bénéficier d'aide en cas de "Une nouvelle version du traité de
utiliser les ordinateurs et ils disposent crise de nulle part. Une défense cré- Nice" HS
de beaucoup d'autres capacités que dible nécessiterait alors de plus gros
l'on ne peut pas attendre d'un enga- investissements", explique-t-il. H
gé", affirme-t-il. elsingin Sanomat rapporte que les

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 5


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

représentants permanents à Bruxel- une production qui serait "rentable


les ont préparé, hier, une nouvelle par des moyens naturels", en aug- Mme Cay Sevon (Alliance des gau-
version du traité de Nice. Seules mentant la spécialisation et la coopé- ches) a été nommée directeur de la
quelques modifications ont été appor- ration nordique. "Nous avons d'abord section des communes du même
tées à la version originale. concentré la production finlandaise ministère.
HS/C3 en 1998, en créant Patria Oy. Mainte-
nant, nous nous dirigeons vers la M. Mauri Pekkarinen, président du
coopération nordique. Ainsi, en groupe parlementaire du Parti du
ELARGISSEMENT Suède, on parlait avant d'industrie de centre qualifie la nomination de Mme
défense suédoise et maintenant on Sevon de "magouilles politiques".
"La face sombre de l'Europe de l'Est parle d'industrie de défense en HS/A6
est déjà visible" Dem Suède. Cela signifie à la fois des ac-
tionnariats multinationaux et l'envie
Les représentants des syndicats fin- de créer de nettes répartitions des HELSINKI
landais ont rencontré, hier, M. Lippo- tâches", a-t-il expliqué.
nen pour lui faire rappeler que la si- HS/A8 Selon les informations de la ville de
tuation des pays candidats, en ma- Helsinki, fin 2000, il y a environ 555
tière de marché du travail, de sécuri- 600 habitants dans la capitale, soit 4
té sociale et de salaires était très M. KASKEALA NOMME AMIRAL 500 de plus par rapport à 1999.
éloignée de celle des pays membres HS/B3
de l'UE. Les syndicats exigent des La Présidente, Mme Halonen, a nom-
périodes de transition pour la libre- mé jeudi le contre-amiral Juhani Kas-
circulation des travailleurs. Ils notent keala dans les fonctions d'amiral. Il a
aussi que l'Estonie pourrait devenir été nommé, à partir du 1er mars jeu 21.12
un Etat membre problématique pour 2001, représentant militaire à la re- POLITIQUE ETRANGERE
la Finlande. "Si les services peuvent présentation permanente de la Fin-
circuler librement, beaucoup pour- lande auprès de l'UE et à la repré- DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA
raient vouloir transférer leur siège sentation à l'OTAN. Il sera aussi le
social à Tallinn", a déclaré M. Viialai- représentant finlandais au comité L
nen, de la SAK. militaire de l'UE. En octobre pro- e ministre des Affaires étrangères, M.
Dem/3 chain, l'amiral Kaskeala remplacera Erkki Tuomioja (PSD), a évalué mer-
le général Gustav Hägglund à la tête credi les résultats de la séance d'au-
des forces armées. tomne des Nations Unies. Il estime
HS/A6 que la confiance dans l'ONU a consi-
DEFENSE dérablement augmenté, notamment
en raison des efforts du secrétaire
INDUSTRIE DE DEFENSE HELICOPTERES général, M. Annan.

"Le député Reijo Laitinen accuse M. Hufvudstadsbladet rapporte que, se- La Finlande a soutenu fortement une
Niinistö de détruire les industries de lon l'état-major, le temps n'est pas réforme des opérations de maintien
défense" HS encore mûr pour prendre la décision de la paix. M. Tuomioja a souligné
sur le lieu de formation des pilotes que les troupes de maintien de la
M. d'hélicoptères de l'armée. L'état- paix de l'ONU devraient avoir un
Reijo Laitinen, membre de la com- major a donné hier sa réponse à M. mandat plus clair. Il faut également
mission de la défense et de la section Jan-Erik Enestam, ministre de la Dé- une réglementation claire sur l'usage
de la défense de la commission des fense. de la force, pour qu'on puisse éviter
finances, accuse le Ministre des Fi- HBL/8 les catastrophes comme celles qui se
nances de détruire intentionnellement sont passées au Ruanda ou à Sre-
les industries e défense finlandaises. brenica. "L'ONU doit fortement réagir
Selon lui, les augmentations de cré- POLITIQUE INTERIEURE si une partie commence à violer un
dits pour acquérir du matériel de dé- accord de paix."
fense proposées par la commission NOMINATIONS
parlementaire ont été rayées par M. M. Tuomioja a souligné que la ré-
Niinistö. Il souligne que l'arrêt de la Ministère de l'Intérieur forme des opérations de maintien de
production nationale constituerait un M. Kari Häkämies (Parti conserva- la paix ne signifiait aucunement la
important changement stratégique teur), maire de Kuopio et ancien mi- création d'une armée de l'ONU. Les
pour la Finlande. nistre de la Justice et de l'Intérieur, a pays membres devraient avoir une
été nommé secrétaire général du meilleure disposition pour envoyer
M. Niinistö rejette ces accusations. ministère de l'Intérieur pour une pé- des troupes. Selon le ministre, la
Selon lui, il est possible de maintenir riode de cinq ans. force de réaction rapide de l'UE de-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 6


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

vraient également être à la disposi- que l'un des hélicoptères, l'EH101 en des gauches, estime, dans son édito-
tion de l'ONU. présence ne remplit pas les condi- rial, qu'une coalition gouvernemen-
tions nécessaires pour être embar- tale de cinq partis ne convient pas
M. Tuomioja estime que la coopéra- qué sur les frégates norvégiennes. bien dans les conditions normales. Il
tion entre l'Union européenne et Quant au Cougar, il n'intéresse plus ajoute qu'il faut toutefois évaluer le
l'ONU s'intensifiera pendant la prési- aucun des Etats acheteurs depuis gouvernement selon les résultats
dence suédoise de l'UE. longtemps, selon le journal. Le choix qu'il a obtenus. Ce gouvernement
HS/A6, HBL/6, Dem/4 se ferait donc entre l'européen NH90 pourra continuer sans problèmes jus-
et l'américain Sikorsky S-92. Tous les qu'aux prochaines élections - si la
deux conviennent aux frégates; le S- fatigue psychique ou la lutte pour la
POLITIQUE INTERIEURE 92 de justesse, selon M. Koski. Selon présidence du PSD ne posent pas de
la revue Flight, le EH101 resterait problèmes, conclut Kansan Uutiset.
ECONOMIE néanmoins l'appareil préféré des Da- KU/2
nois.
"Yle reçoit près d'un milliard de la
vente de la moitié de Digita" HS Recoller les morceaux du projet com- mer 20.12
"La moitié de Digita passe sous mun d'acquisition d'hélicoptères à UNION EUROPEENNE
contrôle français - Yle reçoit 840 mil- partir d'un tel désordre semble très
lions pour le développement" Dem difficile, écrit Helsingin Sanomat. Ain- CONSEIL EUROPEEN DE NICE
"Une entreprise française a attrapé le si, trois Etats au plus devraient parti-
réseau de distribution de Yle pour ciper à cette acquisition commune. "Les fuites de Nice ébranlent l'Union"
840 millions de marks - Les fonds de Les besoins de la Finlande et de la HS
la vente de DIGITA seront réinvestis Suède sont si proches que ce bi- "A Nice, les désaccords étaient plus
par Yle" TS nôme achètera ses hélicoptères de importants et plus profonds que ce
concert. Ce sont donc soit le Dane- que l'on croyait" HS
L mark, soit la Norvège, soit les deux
a presse rapporte que la filiale de qui vont s'effacer, en conclut Helsin- H
France Télécom, Télédiffusion de gin Sanomat. elsingin Sanomat rapporte que les
France a acquis 40% de Digita, filiale notes du Conseil européens ont été
de Yleisradio. Digita entretient les Le journal rapporte toutefois que des diffusées dans la presse, notamment
réseaux d'émission de radio et télé et représentants des quatre Etats ont dans El Pais et The Economist. Hel-
prépare la télévision numérique. testé des appareils des quatre types. singin Sanomat aussi dispose de ces
Le choix devrait se faire au prin- informations, recueillies de "sources
"Nous cherchions à nous implanter temps. proches de l'UE".
en Fenno-Scandinavie. L'identité fin- HS/A9
landaise de Digita était primordiale Selon le quotidien, ces notes répan-
car il y a ici une nette avance dans la dues à Bruxelles convergent pour
technologie de la télévision numéri- PARLEMENT montrer que les grands Etats ont fait
que. Nous ne sommes pas venu ici pression sans scrupules sur les petits
pour enseigner mais pour appren- Grande commission dans les dernières heures de la ré-
dre", a déclaré Michel Azibert, direc- Helsingin Sanomat rapporte que union.
teur des activités internationales de Mme Outi Ojala, présidente du
TDF. groupe parlementaire de l'Alliance Le quotidien précise que les autorités
TS/21HS/D2 Dem/7 des gauches, rejette la proposition de finlandaises ont refusé de commen-
M. Kimmo Kiljunen (PSD), vice- ter, d'aucune manière, les notes qui
président de la Grande commission, circulent.
DEFENSE selon qui le président de la Grande HS/A3 et C1
commission devrait représenter un
"L'existence d'exigences contradictoi- parti gouvernemental.
res est néfaste au projet d'acquisition DEFENSE EUROPEENNE
commune d'hélicoptères" HS Le centriste Matti Vanhanen, qui pré-
side actuellement la Grande commis- "A Nice il manquait une vision euro-
"Rien n'a formellement changé. Il y a sion, a également rejeté la proposi- péenne" NP
toujours quatre Etats et quatre types tion de M. Kiljunen.
d'hélicoptères dans ce marché", a HS/A6 Dans Nykypäivä, le président de la
déclaré M. Arto Koski, conseiller au commission parlementaire Ilkka Ka-
ministère de la défense, interrogé par nerva écrit que "la France a essayé
le journal Flight. GOUVERNEMENT durant tout le printemps de préparer
un système indépendant de défense
Helsingin Sanomat affirme cependant Kansan Uutiset, organe de l'Alliance européenne. Créer un système de

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 7


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

sécurité indépendant de l'OTAN n'est IL/11 "L'Allemagne souhaiterait réunir les


toutefois pas une idée réaliste. Il est ambassades des Etats membres
aussi de l'intérêt de la Finlande de dans les pays éloignés" HS
maintenir le lien transatlantique." [...] POLITIQUE INTERIEURE "Le ministère finlandais des Affaires
étrangères rejette cette initiative" HS
"L'élargissement de l'OTAN à l'Esto- PARLEMENT
nie aurait des conséquences sur l'en- La présence de sa propre ambas-
vironnement de sécurité de la Fin- Les députés se sont réunis mardi sade dans les capitales d'autres
lande. La Finlande, la Suède et les pour la dernière séance plénière Etats est considérée comme l'une
pays baltes doivent tendre vers une avant la pause hivernale qui durera des marque d'un Etat indépendant.
étroite coopération sur le sujet. Il fau- jusqu'au 1er février 2001. "Dernièrement, le Conseil européen
dra très bientôt engager une discus- de Nice a prouvé que l'union était
sion sur nos positions en politique Selon Ilta-Sanomat, M. Sauli Niinistö, fondamentalement une union d'Etats
étrangère et de sécurité". président du Parti conservateur, n'a indépendants", dit-on au ministère
NP/9 pas voulu commenter les critiques de des affaires étrangères.
M. Antti Kalliomäki, président du
groupe social-démocrate. M. Kallio- La Finlande repousse donc la propo-
AGENCE DE SECURITE DES ALI- mäki avait déclaré, entre autres, sition allemande.
MENTS qu'une coalition gouvernementale de
cinq partis était trop large. Helsingin Sanomat rappelle que la
Hufvudstadsbladet rapporte que la IS/A10 Finlande dispose de 96 représenta-
France a présenté mardi, lors de la tions à l'étranger, dont 74 ambassa-
réunion des ministres de l'Agriculture des.
de l'UE, la candidature de Lille en EN BREF HS/A3 et A6
vue d'accueillir le siège de l'agence
européenne de sécurité des aliments. - La Présidente, Mme Halonen, a
HBL/6 envoyé mardi un télégramme pour ELARGISSEMENT
féliciter le nouveau Président améri-
cain, M. Bush. Dans son télégramme, "M. Schröder retarderait la libre-
REPONSE DE M. SASI A M. SUO- Mme Halonen estime que les rela- circulation des travailleurs avec les
MINEN tions bilatérales entre la Finlande et nouveaux membres" HS
les Etats-Unis, ainsi que les relations "Mme Filatov rejette les propositions
Iltalehti rapporte que selon M. Kimmo entre l'Union européenne et les de M. Schröder" HS
Sasi (parti conservateur), ministre du Etats-Unis se développeront d'une
Commerce extérieur et des Affaires manière positive pendant le mandat Helsingin Sanomat rapporte les dé-
européennes, les critiques de M. de M. Bush. clarations de M. Schröder, lundi, à
Suominen vis-à-vis du Parti conser- HBL/6 Weiden, près de la frontière avec la
vateur et notamment sa façon de République tchèque.
s'occuper de la politique étrangère - M. Kalevi Sorsa (PSD), ancien Pre- La ministre finlandaise de l'Emploi,
n'est pas justifiée. "Le parti n'a jamais mier ministre et président du Parti Mme Filatov, n'est pas favorable à
été aussi orienté vers l'étranger que social-démocrate, fêtera demain ses l'instauration de longues périodes de
pendant la présidence de M. Sauli 70 ans. transition pour l'instauration de la
Niinistö", souligne M. Sasi. IS/A10 libre-circulation des personnes avec
les futurs nouveaux membres. Elle
M. Sasi estime que M. Suominen, - L'ancien Président Mauno Koivisto souligne que la libre-circulation des
membre du Parlement européen, ne a dévoilé mardi, à la gare de Helsinki, travailleurs constitue l'une des quatre
connaît plus la politique du Parti une plaque commémorative en l'hon- liberté du marché intérieur. "En ins-
conservateur, notamment les prépa- neur de Kyösti Kallio (Président de la taurant de telles périodes transitoires
ratifs du conseil européen de Nice. République de 1937 à 1940), mort très longues pour l'une des quatre
M. Sasi admet qu'il n'a pas rencontré pendant les cérémonies d'adieux à la liberté, nous construirions un fossé
les parlementaires européens de son gare, le 19 décembre 1940, jour entre les deux parties de l'Europe.
parti suffisamment souvent pour leur même où il quittait ses fonctions. Comme ce fossé existe déjà, à mon
rendre compte des dossiers euro- HBL/1&7 avis il n'y a pas lieu de le creuser
péens. davantage par des décisions inten-
mar 19.12 tionnelles", a-t-elle dit.
M. Sasi donne un conseil à M. Suo- UNION EUROPEENNE HS/A3 et D1
minen, ancien président du Parti
conservateur : "Un ancien président
du parti ne devrait pas donner des AMBASSADES PARTI CONSERVATEUR
conseils à son successeur."

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 8


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Helsingin Sanomat rapporte que M. ble. Il pense également que la colla-


Ilkka Suominen, parlementaire euro- Les graisses de porc et de bovin, qui boration gouvernementale est mise à
péen du Parti conservateur et ancien sont considérées comme sans ris- l'épreuve d'une nouvelle façon. Il ne
ministre du Commerce et de l'exté- que, sont utilisées dans les pays de se prononce pas directement sur la
rieur, estime qu'au conseil européen l'UE en tant que complément énergé- question de savoir quel genre de
de Nice, l'Allemagne est devenue tique pour les veaux. gouvernement il souhaiterait après
l'Etat fort de l'Europe. Lundi, lors les prochaines élections législatives.
d'une conférence de presse, M. Suo- Selon le journal, l'Allemagne est le Il estime que si l'on continue avec
minen a estimé qu'après les adhé- seul pays membre de l'UE à avoir une composition aussi étendue, il
sions de la République Tchèque, la interdit, depuis le scandale provoqué faudra supporter "une philosophie
Pologne et la Hongrie à l'Union euro- par l'ESB, les graisses animales différente", note le journal.
péenne, la position de l'Allemagne dans la nourriture des veaux, bien
sera encore renforcée. que l'ESB ne se transmette, à ce D'après M. Kalliomäki, la manière
qu'on sait, que par les protéines. dont le Premier ministre traite ses
M. Suominen regrette les hommes partenaires gouvernementaux
d'Etat européens comme MM. Kohl Le comité européen scientifique est comme la prunelle de ses yeux fait
et Mitterrand. Il qualifie le Président en train d'étudier le rôle des graisses. partie d'une période exceptionnelle,
Chirac "d'édile local". Jusqu'à présent, elles ont été consi- et qu'actuellement, on n'en a pas be-
dérées comme sûres, et elles n'ont soin.
M. Suominen, ancien président du pas été assimilées aux farines ani-
Parti conservateur, fait l'éloge du males. "On a réussi a cacher les désac-
Premier ministre Paavo Lipponen cords. Le rôle de M. Lipponen a bien
(PSD) et le considère comme un HS note que, selon les autorités fin- visible. Son message aux autres
homme d'Etat européen. Il critique landaises, les graisses animales sont membres du PSD a été de ne pas
pourtant son propre parti qu'il consi- sans risque et la décision de l'Alle- jeter des pierres sur les fenêtres
dère comme introverti. Selon lui, le magne avant tout politique. communes", a-t-il dit.
Parti conservateur ignore la politique
étrangère et ne connaît pas les cou- L'inspecteur en chef du ministère de Selon M. Kalliomäki, les sociaux-
rants politiques européens. l'Agriculture estime que l'interdiction démocrates sont capables de colla-
HS/A8 des graisses animales poserait des borer avec tous les partis politiques.
problèmes importants aux éleveurs Il estime que la façon dont les par-
Ilta-Sanomat rapporte que le prési- de bétail, relève le journal. tis forment, actuellement, le gouver-
dent du Parti conservateur, M. Sauli nement ne fait pas parti des condi-
Niinistö, s'étonne des propos de M. En Finlande, le contrôle du fourrage tions normales. "Avec ces structures
Suominen. "Je n'ai pas vu M. Suomi- est strict, et l'un des critères de la partisanes, un gouvernement de cinq
nen dans les villes européennes que qualité des graisses est le fait qu'el- partis politiques est trop large et il est
j'ai visitées, et pourtant il s'agissait les ne contiennent pas de protéine. fondé sur des situations historiques
d'endroits importants", a rétorqué M. L'industrie du fourrage assure que dans lesquelles on a besoin de me-
Niinistö. les graisses utilisées ne proviennent sures exceptionnelles", a-t-il expli-
que des bêtes originaires de Fin- qué, relève le journal.
M. Niinistö a également fait l'éloge de lande, rapporte le quotidien.
M. Kimmo Sasi, ministre conserva- HS/3&A7 M. Kalliomäki déplore que le principal
teur du Commerce extérieur et des partenaire gouvernemental ne sup-
Affaires européennes, qui a un rôle porte pas d'opinions divergentes. Il
important et qui est "connu en Eu- critique le parti conservateur pour le
rope dans le cadre de l'élargissement PARTI SOCIAL-DEMOCRATE ton adopté par ce dernier lors de la
de l'UE". discussion budgétaire la semaine
IS/8 "Une majorité de cinq partis est dé- dernière, note Demari.
raisonnablement large" Dem Dem/3

POLITIQUE INTERIEURE Selon les informations de Demari, M.


Antti Kalliomäki, président du groupe "Les sociaux-démocrates ont exami-
ESB parlementaire du PSD, estime que la né les problèmes ensemble" Dem
session automnale a été une période
Helsingin Sanomat rapporte que l'UE de transition concernant aussi bien la Demari rapporte que selon M. Kallio-
a interdit l'utilisation de protéines ani- collaboration gouvernementale que mäki, l'accord salarial, les allége-
males dans la nourriture des bovins parlementaire. ments fiscaux et le budget de l'année
mais qu'en dépit de cette interdiction, prochaine ne suffisent pas à diminuer
on continue à donner des graisses Il estime que "la mentalité d'une ob- les écarts des revenus. Les sociaux-
animales aux vaches. session de résultats" n'est plus vala- démocrates cherchent des moyens

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 9


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

faits sur mesure pour résoudre les inexactement dans les documents l'accord la clause instituant que le
problèmes des employés à bas salai- que nous avons reçus. Il faudra le Président de la Commission sera
res, des personnes défavorisées et corriger", a-t-il dit, vendredi. M. Lippo- désormais élu à la majorité qualifiée.
des chômeurs. nen a rendu visite au Parlement et "La Finlande l'a avalé sans bron-
s'est exprimé devant la commission cher", ajoute le journal. Selon M. Lip-
Il estime que la création de 30 à 40 des affaires étrangères et devant la ponen a rappelé que le Royaume-Uni
centres régionaux, projetée par le grande commission. avait mis son veto au choix de M.
gouvernement, sera un travail im- Dehaene, il y a six ans.
mense. Il ajoute que le ministère de Selon Helsingin Sanomat, le traité de
l'Intérieur devrait en préparer soi- Nice laisse la part à de nombreuses Helsingin Sanomat rapporte que M.
gneusement le financement, note le interprétations, parce que la prési- Lipponen a aussi trouvé quelques
journal. dence française a présenté au der- chose de bon dans ce conseil euro-
nier moment, lundi au petit matin, de péen : la promesse de simplifier les
Demari rapporte que, parmi les do- nouvelles décisions. Le quotidien traités et de mieux définir la réparti-
maines ayant un besoin important de rapporte que les représentants per- tion des compétences entre l'union et
financement, M. Kalliomäki men- manents à Bruxelles continueront à les Etats membres.
tionne le secteur de la défense. Le clarifier les clauses obscures du trai-
ministère de la Défense aura besoin té. Au besoin, il faudra y revenir au Selon Turun Sanomat, M. Lipponen
davantage d'argent pour les missions Conseil européen de Stockholm, se- semble inquiet de l'absence de possi-
de gestion de crise de l'UE. Une so- lon M. Lipponen. bilités de coopérations renforcées
lution serait de supprimer des garni- dans le domaine de la sécurité et de
sons, mais il s'agit de mesures dou- Concernant l'organisation des futurs la défense. Le quotidien rapporte que
loureuses au niveau de la politique conseil européens à Bruxelles, "nous cette décision a été prise avec soula-
régionale, conclut-il. n'avons pris aucune décision. Il y gement en Finlande où on a considé-
Dem/3 avait une clause de ce type dans la ré que l'UE ne créerait pas de suite
proposition présentée par le prési- un noyau dur de défense qui aurait
dent de séance, M. Chirac, à la Belgi- pu être délicat pour la Finlande. "La
que. Mais, M. Chirac a déclaré que la première réaction consistant à s'en
lun 18.12 Belgique avait rejeté cette proposi- réjouir en Finlande n'est pas forcé-
UNION EUROPEENNE tion", a dit M. Lipponen. Selon lui, la ment celle qui est la meilleure pour
Finlande part du principe que chaque nous. Certains disent qu'il est bon
présidence pourra continuer à déci- qu'il n'y ait pas de coopérations ren-
CONSEIL EUROPEEN DE NICE der, à l'avenir aussi, du lieu où elle forcées. D'autres déclarent que s'il y
organisera les conseils européens. avait des coopérations renforcées,
Déclarations de M. Lipponen En revanche, il est possible de négo- cela serait à notre détriment", a dit M.
cier la question de la tenue des Lipponen. "Il est difficile de prédire si
"Le Premier ministre a continué sa conseils européens extraordinaires. des Etats mettront en place une coo-
critique sur le Conseil européen de pération de défense à l'extérieur du
Nice" HS M. Lipponen considère que le modèle cadre communautaire. Quoi qu'il en
"Selon M. Lipponen, le mandat que de repondération des voix que l'on a soit, ce sujet demeure en dehors des
lui avait donné le Parlement pour les choisi n'est pas durable. "Il n'est pas règles européennes. Si certains Etats
décisions concernant la Commission conforme aux principes européens tracent leur propre voie, il sera plus
était plus large que ce dont il a finale- qui tendent à faire que tous les Etats difficile aux autres qui le voudront de
ment eu besoin" HS sont égaux entre eux, ainsi que tous les rejoindre", a-t-il ajouté.
"M. Lipponen inquiet de l'absence de les citoyens de l'union", a-t-il dit.
coopérations renforcées dans le do- Comme l'Allemagne refusait le mo- Selon Helsingin Sanomat, M. Lippo-
maine de la défense" TS dèle de double majorité présenté par nen a aussi affirmé que le mandat
la Finlande, "il a donc fallu finale- que lui avait donné la grande com-
Helsingin Sanomat rapporte que, ment" accepter le modèle présenté mission était plus large que ce dont il
selon M. Lipponen, la version du trai- par la France, selon M. Lipponen. Il avait finalement eu besoin.
té de Nice préparée par la prési- estime que "la Finlande y a bénéficié "Comment était-il? Il n'est pas besoin
dence française contient des erreurs d'un traitement raisonnable, si on de l'estimer", a-t-il dit. "Sur la Com-
et des inexactitudes. Selon lui, à compare avec la Suède. En revan- mission, nous étions prudents et fer-
Nice, "nous n'avons pris aucune déci- che, il est bien entendu que le rap- mes", a-t-il qualifié le travail des né-
sion sur le lieu des conseil s euro- port entre les petits et les grands et la gociateurs. Le résultat finale est se-
péens et nous avons décidé très clai- position de la Finlande par rapport à lon lui un "entre-deux", assez accep-
rement du pourcentage de la majorité d'autres n'est pas juste", a-t-il dit. table. Sur sa demande, la grande
qualifiée et du nombre de voix néces- commission a décidé que demeurent
saires pour réunir la majorité quali- Selon Helsingin Sanomat, la France confidentiel le mandat donné au pre-
fiée. Ces décisions sont inscrites a intégré, au dernier moment, dans mier ministre pour négocier. Cela

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 10


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

signifie que les conclusions du Prési- sera une occasion excellente pour Après l'élargissement, il y aura de
dent de la grande Commission, M. faire un nouveau grand pas - en ar- plus en plus clairement une demande
Vanhanen demeurent confidentielles; rière - dans le processus de l'intégra- que pourrait satisfaire l'identité nordi-
Quand une partie de ce mandat a été tion". que, car l'exemple des pays nordi-
rendue publique, M. Vanhanen a me- ques aura une influence sur les pays
nacé de démissionner; vendredi, plus "Si - ou plutôt, après les expériences candidats. En même temps, les pays
personne ne parlait de démission, eues à Nice, lorsque - une intégration nordiques devront lutter pour leur
souligne Helsingin Sanomat. profonde de l'UE se révélera impossi- position et leurs valeurs dans une
ble, retournons donc aux Commu- union en voie d'élargissement cons-
M. Vanhanen a expliqué que, dans nautés européennes. Par ces derniè- tant dont le nombre d'habitants aug-
les négociations, les décisions sont res, les nouveaux Etats membres mentera même jusqu'à 500 millions,
naturellement entre les mains du auraient l'accès au marché de l'Eu- conclut l'éditorialiste.
gouvernement, mais "il faut aussi rope occidentale, soit l'une des deux HS/lun/A4
rentrer à la maison", après. Helsingin questions dont ils ont le plus besoin.
Sanomat rapporte que M. Vanhanen, L'autre question est un refuge en ma-
comme M. Lipponen, obtenu à Nice tière de politique de sécurité qui leur REPONSE DE M. SATULI A L'EDI-
de "raisonnable". serait offert par l'OTAN. Les garan- TORIALISTE DE HS
ties de sécurité de l'OTAN sont beau-
Dimanche après-midi, à la radio, M. coup plus réalistes que celles de "La fatigue à propos de Nice a frappé
Lipponen a qualifié le résultat de l'UE, et l'adhésion à cette organisa- après coup" HS
Bnice de "raisonnable". "Ce dont on tion est plus facile que l'adhésion à
peut vraiment discuter, c'est de sa- l'UE", écrit-il. M. Antti Satuli, représentant perma-
voir si l'accord est du point de vue de HS/dim/E2 nent de la Finlande auprès de l'UE,
l'Europe un accord avec lequel on écrit dans Helsingin Sanomat que
pourra encore fonctionner long- l'on a rendu publique une image se-
temps", a-t-il dit. COOPERATION NORDIQUE lon laquelle la délégation finlandaise
HS/SAM/A7 et LUN/A7 TS/SAM/11 avait été frappée par la fatigue lors-
"La coopération nordique devra être que le conseil européen de Nice tou-
renforcée dans l'UE" HS chait au but. En tant qu'exemple de
POINTS DE VUE SUR LE CONSEIL cela, on a fait référence à la décision
EUROPEEN DE NICE L'éditorialiste de Helsingin Sanomat d'accepter à majorité qualifiée la no-
estime que, pour la Finlande, la politi- mination du président de la Commis-
"L'UE est une tentative désespérée, que de sécurité a une position cen- sion.
vive la Communauté européenne !" trale et que son importance ne fait
HS qu'augmenter. M. Satuli note que la délégation fin-
landaise a pris les décisions en pre-
M. Jyri Raivio, journaliste de Helsin- Il écrit que, pour le Danemark et la nant en compte tous les faits.
gin Sanomat, écrit que "à Nice, on Norvège, qui n'est pas membre de
est retourné à la véritable source des l'UE, aucun problème réel n'existe, Il ajoute que la Finlande a soutenu
relations internationales, à la défense car ces pays sont membres de logiquement l'adoption de la majorité
frénétique de l'intérêt national". l'OTAN et les Etats-Unis garantissent qualifiée pour les nominations parti-
leur sécurité. culières.
Il estime qu'après le conseil euro-
péen de Nice, il est bien difficile L'éditorialiste note que la Suède, "J'estime qu'à Nice, aucun membre
d'imaginer à quel point la prise de pour sa part, est protégée par l'OTAN de la délégation n'a été frappé par la
décision sera désespérée dans une et la Finlande, et que par consé- fatigue, au contraire. La fatigue n'a
union de près de 30 membres, com- quent, par rapport à la Finlande, il lui frappé qu'après coup", conclut-il.
prenant des Etats comme la Bulgarie, est possible d'adopter une attitude HS/sam/A5
la Roumanie et la Turquie qui, du beaucoup plus insouciante envers les
point de vue de leur taux de dévelop- questions concernant la défense.
pement et de leur culture, diffèrent
entièrement des pays membres ac- Contrairement à la Suède qui, en tant
tuels. qu'ancienne grande puissance fait TRIBUNE
confiance à l'intergouvernementa-
M. Raivio écrit que "à Nice, on a dé- lisme, la Finlande et les pays Béné- Helsingin Sanomat publie une tribune
cidé de commencer, en 2004, un lux dont elle est proche estiment que de M. Esko Nurmi, éditorialiste du
nouveau processus intergouverne- le caractère communautaire, soit les quotidien, selon laquelle la part de la
mental qui sera consacré notamment institutions fortes et les règles claires, Finlande dans la production agricole
à la répartition des compétences en- protègent le mieux les petits Etats. est actuellement - avant l'adhésion à
tre l'union et les Etats membres. Ce l'union des nouveaux membres -

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 11


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

d'environ 2%. Helsingin Sanomat rapporte que l'ac- la richesse, les citoyens oublient
cord salarial global a été signé ven- d'avoir des enfants.
Il note que la Finlande et Helsinki dredi dernier. Les ports et les centra-
souhaitent pourtant accueillir les électriques sont restés en dehors Au siècle dernier, le plus faible taux
l'Agence de sécurité des aliments de de l'accord, mais l'ensemble de l'in- de natalité était en 1973 avec 56 800
l'UE. Comme justification, on men- dustrie forestière l'a signé. bébés. Par conséquent, on peut
tionne la réputation de la Finlande en constater que le nombre de naissan-
tant que pays aux aliments propres Environ 1.8 millions de salariés, soit ces de cette année est encore plus
ainsi que le fait qu'aucune agence 95% des salariés, sont inclus dans bas, note l'éditorialiste.
européenne n'est située en Finlande. cet accord dont la durée est de deux
ans. Il rappelle que en moyenne le nom-
M. Nurmi estime qu'au niveau natio- bre de nouveau-nés était est d'envi-
nal, il serait excellent d'accueillir une En plus des employés des ports et ron 60 000 par an dans les années
institution européenne de ce genre des centrales électriques, les salariés 80 et 90.
au centre biotechnologique de Viikki. dans le domaine des assurances et HS/sam/A4
Il ajoute qu'il est très différent de sa- de l'agro-alimentaire, les plombier-
voir en revanche comment les chauffagistes, les médecins et les
consommateurs - y compris les Fin- membres des branches à bas salai- RECRUTEMENT
landais - en bénéficieraient. res d'AKAVA (syndicat des profes-
sions académiques) sont restés en Helsingin Sanomat rapporte que de
"La voix de l'Agence ne serait-elle dehors de l'accord salarial global, plus en plus de grandes entreprises
pas mieux écoutée si cette dernière note le journal. finlandaises veulent s'assurer de la
était située plus près du centre de la fiabilité des employés. Cette année,
production agricole et de la consom- Selon HS, l'obtention de l'accord a la Sûreté Nationale a accordé aux
mation, des problèmes, et notam- semblé incertaine jusqu'au dernier entreprises un nombre record, soit 8
ment plus près de ceux qui prennent moment. Bien que la SAK 500, d'avis concernant le passé des
les décisions, soit Bruxelles", se de- (confédération des syndicats ou- candidats.
mande-t-il. vriers) l'ait accepté dès vendredi ma-
HS/dim/A4 tin, la TT (confédération du patronat Selon le journal, les entreprises de
et de l'industrie) a annoncé seule- nouvelle technologie notamment re-
ment une heure plus tard qu'elle n'en courent aux services de la Sûreté
BCE était pas satisfaite. Entre-temps, le Nationale pour examiner les antécé-
syndicat du papier avait signé l'ac- dents des candidats.
"Les modifications du droit de vote du cord, mais la TT exigeait qu'égale-
conseil de la BCE ne se réalisera ment les ports soient inclus. HS note qu'uniquement 2% des avis
qu'après bien des péripéties" HS contiennent des informations ayant
Selon HS quatre heures plus tard, la une influence défavorable sur les
Selon les informations de Helsingin TT a décidé de renoncé a sa revendi- possibilités des candidats d'être re-
Sanomat, M. Antti Satuli, représen- cation. Ce changement a été justifié crutés.
tant permanent finlandais dans l'UE, par le fait que l'inclusion de l'ensem-
rappelle que rien ne pourra être fait ble de l'industrie forestière a rendu Cette année, l'entreprise Sonera a
avant que les décisions prises à Nice l'accord suffisamment étendu. demandé à la Sûreté Nationale des
avec les clauses de déclenchement HS/sam/A3&A6 informations sur 800 personnes, re-
soient officiellement acceptées par DEMOGRAPHIE lève le quotidien.
les parlements de chaque Etat mem- HS/dim/A3&A6
bre. Selon l'éditorialiste de Helsingin Sa-
nomat, la fécondité est en baisse en
Selon M. Satuli, le fait que le conseil Finlande. Il écrit que cette année, ne POPULARITE DU GOUVERNE-
de la BCE ait apparu dans l'agenda naitront que 55 000 bébés ; ce nom- MENT
de Nice était une surprise. Il note que bre, proportionné au nombre d'habi-
cette question n'avait été abordée tants, correspond au taux de natalité La popularité du gouvernement Lip-
par la CIG qu'une semaine avant le de l'année 1868 durant laquelle la ponen II en baisse
conseil européen de Nice. mauvaise récolte et la famine ont Hufvudstadsbladet reprend, dans son
HS/sam/D4 empêché la croissance démographi- édition de lundi, les résultats d'un
que. sondage sur la popularité du gouver-
nement, effectué par l'institut Suo-
POLITIQUE INTERIEURE L'éditorialiste estime que cette an- men Gallup pour le compte du quoti-
née, la cause du faible taux de natali- dien Kaleva.
NEGOCIATIONS SALARIALES té s'explique par la croissance éco-
nomique ; en aspirant à acquérir de Le taux de popularité du gouverne-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 12


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ment Lipponen II est le plus bas - 36 UNION EUROPEENNE "En effet, pour nous, l'UE est cruciale
% de très ou assez satisfaits, soit 4 du point de vue de la politique com-
% de moins qu'en avril dernier - de- DECLARATIONS DE MME HALO- merciale. Notre pays est petit et
puis sa formation au printemps 1999. NEN SUR LE CONSEIL EUROPEEN concurrentiel et nous espérons que
25 % sont mécontents, contre 21 % les barrières aux échanges qui ne
en avril dernier. "Héros ou lourdauds ?" KU peuvent être levées par la Finlande
La présidente de la République éva- seule pourront l'être par la commu-
La popularité du Premier ministre lue la réussite de la Finlande au nauté".
Lipponen n'a pas changé : 34 % de conseil européen de Nice dans Kan-
contents et 36 % de mécontents. san Uutiset. Elle a souligné que, au contraire, "la
HBL/lun/1 Finlande avait poursuivi l'intérêt com-
Mme Halonen admet que les attentes munautaire". Regrettant l'absence
de la Finlande étaient supérieures à "d'esprit commun" à Nice, elle a dé-
Selon Helsingin Sanomat, le Premier ce qui fut finalement atteint. "Quand claré que seuls les Premiers minis-
ministre Lipponen, interviewé hier à on regarde la position de la Finlande tres belge et portugais, ainsi que M.
la radio, a adopté une attitude calme dans l'UE, le résultat peut être consi- Lipponen, l'avaient recherché.
à l'égard des sondages. déré comme raisonnable", dit-elle,
faisant référence à la pondération Mme Halonen a rappelé que, quand
Il n'a pas voulu commenter les résul- des voix. La Finlande a le même elle était ministre des Affaires étran-
tats du sondage publié par le quoti- nombre de voix que le Danemark; on gères, elle avait déjà été confrontée à
dien Kaleva, notamment le fait qu'il aurait peut-être souhaité que soit "l'étroite coopération des grands
serait lui-même plus populaire chez marquée la différence avec l'Irlande, Etats membres", lors de la prépara-
les conservateurs que chez les so- mais la différence avec la Suède est tion de la PESD, pendant la prési-
ciaux-démocrates. juste, rapporte le quotidien. dence finlandaise. "Je l'avais fait re-
marquer au Premier ministre et au
M. Lipponen se félicite du débat qui a Selon Mme Halonen, "dans la prise Président de l'époque et nous pen-
commencé au sein du PSD et sou- de décision, la position des grands sions alors qu'il fallait éviter une telle
haite qu'on évoque les valeurs de la Etats s'est renforcée tant dans le cal- opposition, préjudiciable pour l'intérêt
social-démocratie au lieu de parler cul de la majorité qualifiée que dans général ainsi que pour les Etats petits
uniquement des éventuel candidats à les clauses concernant la minorité de et moyens", a-t-elle dit. Selon elle, la
la direction du parti. blocage. C'était attendu, mais nous coopération entre les grands s'est
HS/lun/A7 avons été surpris par la résultat obte- depuis intensifiée, peut-être à cause
nu et surtout par la force utilisée" par de leur méfiance à l'égard de l'élar-
les grands Etats. gissement. Elle a souligné que l'UE
ne pouvait pas être guidée par la
NOMINATIONS Elle a relevé aussi certains "échecs, peur ou la méfiance lorsqu'elle s'ap-
pour la Finlande et d'autres Etats qui prêtait à accueillir de nouveaux mem-
Ministère de l'Intérieur souhaitaient l'extension de la majorité bres. " Selon elle, "il y a quelque
Helsingin Sanomat rapporte que le qualifiée à la fiscalité, notamment à la chose de peu plaisant dans cette
gouvernement proposera la nomina- fiscalité sur l'environnement, et aux pensée, comme l'a dit le Ministre des
tion de M. Kari Häkämies (Parti questions sociales". Affaires étrangères, M. Tuomioja".
conservateur), maire de Kuopio, an-
cien ministre de la Justice et de l'Inté- De même, si le domaine des déci- Mme Halonen a une nouvelle fois
rieur, au poste de secrétaire général sions prises à la majorité qualifiée a "répété qu'il n'y avait de raison, ni de
du ministère de l'Intérieur. La Prési- été étendu, "assez largement" selon besoin qui justifierait d'un seul coup
dente, Mme Halonen, doit le nommer elle, la Finlande aurait souhaité en- d'adhérer à l'OTAN", même si l'on
jeudi prochain. core davantage. Elle regrette d'ail- parlait actuellement du rôle de
HS/sam/A3 leurs que l'on ait oublié dans la l'OTAN dans la gestion de crise de
presse finlandaise que la Finlande a l'UE.
réussi à y faire passer l'article 133.
PARLEMENT "Ce n'était pas une proposition de la Elle a souligné que "la construction
présidence française ni de la Com- de la gestion de crise européenne
La dernière séance plénière du Par- mission, mais une proposition de la serait encore longue avant que les
lement aura lieu demain. Après la Finlande qui constituait un compro- différentes organisations soient capa-
pause hivernale, les députés se ré- mis auquel se sont associées que la bles de fonctionner avec suffisam-
uniront début février 2001. présidence et la Commission", dit- ment de transparence et d'interopéra-
HS/lun/A7 elle, parlant "d'une excellente action bilité".
que la compétence et la diplomatie
finlandaises ont permis d'obtenir". Elle a aussi déclaré que la Russie
ven 15.12 avait un rôle important à jouer dans

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 13


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

la gestion de crise européenne. animales, car l'ensemble de la dicats l'aient signé, note HS.
chaîne de production est de toute HS/A3&A6
La Présidente a considéré que le façon touchée par les frais occasion-
Conseil européen de Nice avait dé- nés. La décision sera prise la se-
montré qu'il n'existait pas de consen- maine prochaine." BILAN DU GOUVERNEMENT
sus sur l'idée de construire une ar-
mée européenne dont on a pu parlé HS rapporte que, en Finlande, en "Fin de l'année des grandes actions"
en France, en Allemagne ou dans Suède et en Autriche, la viande bo- Dem
d'autres pays. Selon elle, "dans vine qui n'a pas été testée sera es-
l'OTAN et à l'extérieur de l'OTAN, tampillée à partir du début de l'année L'éditorialiste de Demari écrit que
cette question est jugée si importante prochaine. l'adoption du de l'Etat par le Parle-
que l'on ne donnera pas le feu vert ment et les négociations salariales
pour qu'elle se réalise". En imposant cette obligation de mar- touchent au but, et que lorsque l'on y
quer les bovins non testés, l'UE a ajoute encore le conseil européen de
Elle a admis que la Finlande souhai- voulu s'assurer que les pays libérés Nice, où la Finlande a réussi relative-
tait que les coopérations renforcées des tests d'ESB n'obtiendraient pas ment bien, on peut constater que la
soient possibles dans le domaine des un avantage trop important sur leur société finlandaise a été bien efficace
industries de défense. "Mais certains marché national. "Cela est une sorte pendant les derniers mois.
Etats, qui participent déjà à des coo- de compensation au profit du marché
pérations dans le domaine des indus- commun de l'UE pour la permission Selon l'éditorialiste, le budget de l'an-
tries de défense, n'ont pas souhaité exceptionnelle qu'a eue la Finlande", née prochaine est qualifié de neutre
les intégrer dans l'Union et, par a dit Mme Husu-Kallio, chef de ser- et on estime qu'il renforce la justice
conséquent, la Finlande n'y dispo- vice au ministère de l'Agriculture. sociale. Il rappelle que, selon la philo-
sent pas d'un libre accès", a-t-elle dit, HS/A9 sophie économique dominante, la
regrettant que, là encore, "les intérêts neutralité du budget équivaut à un
nationaux aient primés". laxisme, car pendant une période
KU/23-26 NEGOCIATIONS SALARIALES conjoncturelle très favorable, il fau-
drait exercer une politique budgétaire
Helsingin Sanomat rapporte que l'on stricte.
POLITIQUE INTERIEURE a essuyé un revers lors des négocia-
tions salariales la nuit dernière lors- Il estime que ce point de vue mérite
ESB que les négociations concernant l'ac- attention, mais qu'en même temps, il
cord des arrimeurs se sont interrom- faut tenir compte du fait qu'un budget
Helsingin Sanomat rapporte que le pues. plus strict aurait offert moins de pos-
remboursement des frais entraînés sibilités de souligner les questions
par l'interdiction de l'utilisation des L'industrie et les pouvoirs publics ont sociales. Il ajoute qu'au moins les
farines animales sera abordé au gou- affirmé dès hier matin qu'ils ne pour- choix auraient été plus difficiles.
vernement la semaine prochaine. raient pas accepter un accord salarial D'après l'éditorialiste, le Parlement et
dont seraient absents trois domaines le gouvernement n'échapperont pas,
Selon le journal, le ministère de importants, soit les ports, l'industrie par la suite non plus, à la difficulté de
l'Agriculture à déjà un plan concer- forestière et le domaine de l'énergie. faire des choix.
nant les mesures à prendre. Avant de
décider et publier les détails à propos Selon le quotidien, l'obtention de l'ac- Il écrit que si le développement de
de cette question, on souhaite pour- cord de l'industrie forestière et du l'économie continue dans le même
tant connaître le montant que le gou- domaine de l'énergie dépendait des sens qu'actuellement, on ne pourra
vernement sera prêt à accorder. négociations de la nuit dernière. Les pas se permettre un budget laxiste
syndicats qui posent actuellement dans les années à venir. La situation
D'après HS, on estime que les dé- problème ont eu recours, comme il est difficile pour les hommes politi-
penses entraînées pour les fabricants est de coutume, au conciliateur natio- ques, mais en même temps, elle offre
des farines animales, l'industrie du nal, M. Salovaara. Les organisations de nouvelles possibilités pour souli-
fourrage et les fermes seront de 400 centrales ont également dû bousculer gner les questions que les citoyens
millions de marks. les négociations, relève le journal. considèrent comme très importantes.

M. Hemilä, ministre de l'Agriculture, a La STTK, syndicat des employés, a Selon l'éditorialiste, la décision de
estimé que "naturellement, le minis- signé l'accord dès hier après-midi. La réduire les impôts soutient l'accord
tère a le pouvoir de décider ce que SAK, pour sa part, a reporté la prise salarial global, et il s'agit déjà de la
l'on doit faire dans cette situation. On de décision au matin. AKAVA, syndi- troisième décision de ce gendre de-
est cependant assez libre de définir cat des profession académiques, a puis 5-6 ans. Il estime que c'est une
comment et à qui seront allouées les décidé de rester en dehors de l'ac- performance extraordinaire au niveau
indemnités concernant les farines cord, bien que la plupart de ses syn- international et une démonstration

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 14


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

d'une volonté forte de s'occuper du paration matérielle des troupes ; ces texte du traité qu'hier, dans une seule
développement général de l'écono- dernières doivent disposer immédia- version française et de plus incom-
mie et de l'emploi. tement de tout l'équipement dont on plète.
Dem/2 a besoin pour engager une opération
sans délai, écrit le quotidien. Le quotidien rapporte aussi que les
HS/A16 Etats membres n'étaient toujours pas
DEFENSE certain de tout ce qui avait été décidé
à Nice.
"Le partenariat pour la paix soutient jeu 14.12 HS/C7
la capacité d'alerte de la Finlande" UNION EUROPEENNE
HS
TRAITE DE NICE PRESIDENCE SUEDOISE
Helsingin Sanomat rapporte que,
selon Mme Kaisa Heikkilä, cher- Le texte provisioire agréé par la "Une ministre suédoise se prononce
cheur, la participation de la Finlande conférence intergouvernementale sur pour la participation de la Russie à la
au programme de partenariat pour la la réforme institutionnelle peut être gestion de crise européenne" HS
paix de l'OTAN améliore la capacité consulté sur le site de la Commission
de gestion de crise militaire de la Fin- (http://europa.eu.int) à l'adresse sui- Dans une tribune publiée aujourd'hui
lande et soutient, ainsi, également vante: dans Helsingin Sanomat, Lena
l'état de la capacité de défense natio- Hjelm-Wallén invite la Russie à parti-
nale. http://ue.ue.int/cig/nice/nicefr.asp? ciper aux actions de gestion de crise
lang= de l'UE. "La contribution de la Russie
Mme Heikkilä a effectué sa recher- fr est importante pour améliorer la ges-
che intitulée "la Finlande et le pro- tion de crise. Nous engageons les
gramme de partenariat pour la paix "Des erreurs de calcul dans le traité Russes à participer aux troupes com-
de l'OTAN" en tant que chercheur au de Nice" Dem munes européennes", écrit-elle.
service des affaires internationales
de l'état-major. Selon Nina Törnudd, de STT, les
chiffres avancés concernant la majo- UEM
D'après Mme Heikkilä, le programme rité qualifiée ne correspondent pas
de partenariat pour la paix n'est pas aux calculs réels. Ainsi, il est conve- Selon les informations de Helsingin
un programme préparant l'adhésion à nu, à la demande de la Belgique, que Sanomat, avant d'adhérer à l'UEM,
l'OTAN, bien qu'il ait incontestable- la majorité qualifiée ne doit pas dé- les pays candidats doivent participer
ment aidé les nouveaux membres de passer 73,5% des voix. Or, la majori- au SME-2 pendant deux ans. Selon
l'OTAN à se préparer à l'adhésion. Le té qualifiée est par ailleurs fixée à M. Niinistö, ministre des Finances,
partenariat a également rapproché 258 voix sur 345 (lorsque l'UE com- "dans les pays candidats, s'est ré-
les pays qui y participent des institu- prendra 27 membres), ce qui fait en pandue l'idée que le fait d'être mem-
tions de l'OTAN, note le journal. réalité 74,78%. bre de l'UE équivalait à une adhésion
immédiate à l'UEM. Il n'est pourtant
"Le partenariat pour la paix complète Elle rapporte aussi que la décision de pas possible de faire partie du SME
l'approfondissement de la politique tenir les conseils européens à Bruxel- avant d'adhérer à l'UE."
européenne commune en matière les, dont personne n'avait parlé au-
d'affaires étrangères et de sécurité. paravant, a été prise pour amadouer Il estime que les autres moyens de
Le partenariat pour la paix est l'outil le Premier ministre belge, mais qu'il stabiliser la devise ne compensent
le plus important lorsque l'on déve- n'est pas sûr que les prochaines pré- pas l'adhésion au SME.
loppe les troupes pour l'activité euro- sidences y consentent.
péenne de gestion de crise" a-t-elle Dem/15 Selon M. Niinistö, les moyens de
expliqué. compensation ont été abordés au
conseil Ecofin des ministres des Fi-
Selon HS, Mme Heikkilä estime que nances, mais ils ont été rejetés, re-
les expériences concernant le Koso- lève le journal.
vo et d'autres opérations de maintien HS/D1
de la paix démontrent que les trou- "Le Parlement européen n'a vu le
pes finlandaises sont bien formées et traité qu'hier - et seulement en fran-
équipées. çais" HS BCE
"Les résultats de Nice sont contes-
Elle note que la création d'un batail- tés" HS Helsingin Sanomat rapporte que, se-
lon de maintien de la paix pourrait lon M. Niinistö, l'initiative de réduire
pourtant être améliorée. Il faudrait Helsingin Sanomat rapporte que les les droits de vote au conseil de la
prêter davantage attention à la pré- parlementaires européens n'ont eu le BCE sera prise soit par le conseil lui-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 15


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

même à l'unanimité, soit par la Com- Les négociations de plusieurs bran- sident de la Commission a été littéra-
mission européenne. Le ministre es- ches ont duré jusqu'à tard dans la lement jeté dehors. C'est triste du
time, pour sa part, que l'initiative sera nuit, également avec l'aide du conci- point de vue de l'avenir de l'UE", a-t-il
prise par le conseil de la BCE. liateur national, M. Juhani Salonius, dit hier à Strasbourg, lors d'un débat
note le journal. général au Parlement européen.
Pour le moment, M. Niinistö ne veut
pas prendre de position nette sur L'industrie du papier, le domaine de Selon HS, M. Suominen note que
cette question. Il préfère attendre la l'énergie et de nombreux groupes pratiquement chaque pays a abordé
prise de position du conseil de la d'employées n'avaient toujours pas ses propres problèmes de politique
BCE, note le quotidien. obtenu de résultat. intérieure au conseil européen. Il es-
HS/D1 time que, en rentrant chez eux, les
Selon HS, les médecins, les puéri- Premiers ministres ont souligné no-
culteurs, les bibliothécaires, les as- tamment les victoires obtenues dans
sistants sociaux, les électriciens, les ce domaine en disant qu'ils avaient
POLITIQUE INTERIEURE plombiers et les employés du do- réussi à tenir les rênes ou à empê-
maine des assurances se sont retirés cher les décision européennes.
BUDGET de l'accord. "Ainsi, on a donné un très mauvais
exemple aux pays candidats qui s'en
Helsingin Sanomat rapporte que la Bien que les puériculteurs, membres étonneront certainement, de Tallinn à
majorité des députés a accepté hier d'AKAVA (syndicat des professions Prague", a-t-il expliqué.
la construction de l'annexe controver- académiques), n'aient pas accepté
sée du Parlement. La date des tra- l'accord, les professeurs ont accepté Le journal note que M. Suominen a
vaux de construction sera décidée unanimement les conventions collec- pourtant qualifié de positif le fait que
plus tard. tives de la Fonction publique confor- l'élargissement de l'UE pourra avan-
mes à l'accord salarial. AKAVA a ac- cer. "Après l'élargissement, les
La décision a été prise par 145 voix cepté également l'accord concernant conseils européens comme celui de
contre 25. La plupart des opposant le secteur technique, note le quoti- Nice ainsi que les CIG seront impos-
au projet sont des membres du Cen- dien. sibles. L'intégration commencera soit
tre et de l'Union chrétienne. 28 dépu- à avancer, soit à se désagréger. Elle
tés se sont abstenus, relève le jour- Bien qu'AKAVA, en tant qu'organisa- ne pourra pas se maintenir", a-t-il dit.
nal. tion centrale, reste en dehors de l'ac-
cord salarial, la plupart de ses syndi- M. Suominen souhaite que le conseil
M. Sauli Niinistö (parti conservateur), cats y participent, relève HS. européen de Nice ait démontré à la
ministre des Finances, a voté contre Finlande et à d'autres petits pays que
la construction de l'annexe. Le Le syndicat de la métallurgie, mem- le fait de souligner le rôle du Conseil
groupe parlementaire a réprimandé bre de la SAK, confédération des et le caractère européen des gouver-
M. Niinistö pour avoir rompu la disci- syndicats ouvriers, a accepté unani- nements leur engendre des pertes
pline de groupe. Les autres groupes mement l'accord obtenu. Il en a fait dans la prise de décision, relève le
parlementaires ont également criti- l'éloge notamment pour les augmen- quotidien.
qué la décision du ministre de voter tations importantes de salaires. HS/A6
contre le projet, note le quotidien. HS/A3&A6

Selon Helsingin Sanomat, le devis de mer 13.12 POINTS DE VUE SUR LE CONSEIL
l'annexe du Parlement est d'environ UNION EUROPEENNE EUROPEEN DE NICE
280 millions de marks. Dans le bud-
get de l'année prochaine, 40 millions CONSEIL EUROPEEN DE NICE M. Antola
de marks sont réservés pour ce pro-
jet. "M. Suominen : Personne n'a utilisé H
HS/A3&A7&B1 la voix européenne à Nice" HS elsingin Sanomat rapporte que, selon
M. Esko Antola, professeur de l'Uni-
H versité de Turku et chercheur spécia-
NEGOCIATIONS SALARIALES elsingin Sanomat rapporte que M. lisé sur les questions européennes,
Ilkka Suominen, membre du Parle- la viabilité de l'UE a diminué après
Helsingin Sanomat rapporte que les ment européen, a fortement critiqué les décisions prises lors du conseil
négociations salariales se poursui- le conseil européen de Nice et les européen de Nice.
vent aujourd'hui dans plusieurs bran- résultats obtenus lors du conseil.
ches, bien que la date limite officielle Il estime que l'augmentation du pou-
de signature de l'accord était hier Il estime que personne n'a utilisé la voir accordé à trois grands Etats
après-midi. voix européenne à Nice. "Ou plutôt, membres causera des difficultés à la
lorsque la Commission l'a fait, le pré- Finlande et aux autres petits pays ;

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 16


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

cet augmentation réduira nettement n'est pas sincèrement enthousiaste que durant celle des grands Etats
le pouvoir des petits Etats membres. pour l'élargissement de l'union vers membres.
l'Est. Il estime que le problème est
D'après M. Antola, les réformes réali- que les gouvernements savent que "Dès le début, la France était retran-
sées à Nice n'amélioreront pas la l'élargissement devra se réaliser, chée dans ses positions. Elle avait
position de la Commission. Il note mais les opinions générales vont ses propres objectifs. Comme les
que, selon l'interprétation de la Fin- dans un autre sens. Il ne croit pas autres n'ont pas cédé, on en est arri-
lande, le fait de renforcer la Commis- que l'application des décisions prises vé à cette solution lors de la dernière
sion aurait rendu la prise de décision à Nice soit facile pour l'UE. nuit", conclut-elle.
plus efficace. Dem/mar/6 KU/mar/8

Il estime que les résultats du conseil


européen démontrent indirectement ESB
que l'union n'avancera pas avec le
système actuel. "La Finlande a été libérée des tests
Mme Tiilikainen généralisés pour l'ESB" HS
M. Antola pense que la conférence
intergouvernementale, qui avait pré- K Selon les informations de Helsingin
paré les décisions prises à Nice, était ansan Uutiset rapporte que, selon Sanomat, la Finlande et la Suède ont
la toute dernière conférence de ce Mme Teija Tiilikainen, chercheur, les obtenu une permission exception-
genre. Il estime que le modèle ne petits Etats membres ont réussi à nelle de ne pas tester tous les bovins
fonctionne pas : les diplomates ne réduire l'écart entre les nombres des de plus de trente mois. Cette permis-
sont pas innovateurs, ils rejettent les voix plus qu'on ne l'avait proposé au sion sera valable six mois.
problèmes sur les ministres qui, pour départ.
leur part, les rejettent sur les diri- HS note que, à partir du début du
geants des Etats et des gouverne- "Le plus problématique est le fait mois de janvier, les autres Etats
ments. que, derrière les voix du Conseil des membres de l'UE devront soit tester,
ministres, il n'y ait pas de mode de soit détruire les vieilles bêtes. La Fin-
D'après M. Antola, l'UE est, arithméti- calcul, mais une politique. Il est diffi- lande et la Suède testeront les vieux
quement, prête à s'élargir. Mais cile d'expliquer cela aux citoyens", a- bovins uniquement dans le cas où la
avant l'élargissement, la politique t-elle dit. viande sera exportée.
agricole et les politiques structurelles
de l'union devra être réformée. Elle constate que les petits pays ont D'après le journal, cette décision n'a
HS/mar/C1 bénéficié d'une certaine position de pas provoqué de différend lors de la
force dans les institutions de l'UE. réunion du comité administratif euro-
Mais lors du conseil européen, la péen de la viande bovine organisée
M. Ekholm répartition du pouvoir a été rétablie hier soir.
au Conseil des ministres en faveur
Selon les informations de Demari, M. des grands Etats membres, a-t-elle La permission exceptionnelle est ba-
Peter Ekholm, chercheur spécialisés noté. sée sur une étude selon laquelle le
dans les questions européennes, risque que l'ESB se manifeste en
estime que "pour la Finlande, une Mme Tiilikainen comprend le mé- Finlande et en Suède est improbable.
union qui fonctionne bien aurait été contentement des petits pays envers HS/A3&A13
plus importante qu'une union qui ne la France. "Cela était déjà la
fonctionne que d'une façon satisfai- deuxième tentative après le conseil
sante". organisé à Amsterdam en 1997. On POLITIQUE ETRANGERE
connaissait les problèmes à
Il ne pense pas que les grands Etats l'avance, et les questions auraient dû QUINTE FLUSH
membres auront des problèmes pour être préparées mieux qu'avant.
faire accepter leur volonté aux petits. Comme cela n'a pas été fait et les "On fait confiance à la quinte flush de
questions ont été tournées et retour- la politique extérieure" AL
"Je crains que naisse une union avec nées pendant un an, plusieurs [pays]
des citoyens de différents niveaux. Il accusent la France", a-t-elle expli- Selon l'éditorialiste d'Aamulehti, Mme
y aura une UE dans laquelle ceux qui qué. Halonen, M. Lipponen et M. Tuomioja
le désirent et qui en sont capables forment, avec les principaux fonction-
indiqueront la direction que les autres D'après Mme Tiilikainen, le conseil naires du ministère des Affaires
suivront selon leur désirs et leur ca- européen de Nice a démontré la étrangères, la soi-disant quinte flush
pacités", a-t-il dit. vieille vérité selon laquelle durant la de la politique extérieure, bien que
présidence des petits pays, on ob- Mme Halonen ait renoncé à sa carte
Selon M. Ekholm, même la France tient des résultats plus facilement de membre du PSD.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 17


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Premier ministre Paavo Lipponen législatives. (Le parti en a 12 actuel-


L'éditorialiste estime que, du point de (PSD) a prononcé un discours mardi lement.NDLT)
vue parlementaire, il n'est pas bon devant l'association Atlantique à Hel-
qu'un domaine administratif soit géré sinki. M. Lipponen a souligné que la Selon M. Burstein, M. Enestam qui
par un seul parti politique. Il ajoute Finlande suivait de près le processus ne pose jamais de problèmes au
que, pendant l'actuelle et l'ancienne d'élargissement de l'OTAN et notam- gouvernement souhaite toujours en
législature, les sociaux-démocrates ment de savoir si éventuellement il y être "l'élève modèle". Selon lui, M.
n'ont pourtant pas aspiré, à tout prix, avait "un pays voisin, autres que les Enestam n'a pas de "boussole mo-
à obtenir le poste de ministre des pays baltes, qui s'intéressait à une rale"
Affaires étrangères ; M. Niinistö, le éventuelle adhésion à l'OTAN". HBL/3&6
président du parti conservateur, a
préféré le poste de ministre des Fi- HBL rappelle que selon les estima- Dans son éditorial, Hufvudstadsbla-
nances. tions, le prochain élargissement de det souligne qu'il est extrêmement
l'OTAN aurait lieu en 2002. rare qu'un fonctionnaire du parti
Il estime que la quinte flush ne sem- donne sa démission pour protester
ble pas déranger les citoyens. Selon Selon M. Lipponen, la "politique de la contre la direction du parti. L'éditoria-
une étude effectuée par le comité porte ouverte", adoptée par l'associa- liste estime que cette mesure est tou-
préparatoire de l'institut chargé de la tion Atlantique, est importante pour la tefois utile pour la démocratie.
communication de la défense natio- Finlande. Il a souligné que l'option de
nale, jusqu'à 81% des citoyens font non alliance militaire était également HBL se demande si, par exemple,
entièrement confiance à la gestion de importante. Mmes Eva Biaudet ou Astrid Thors
la politique étrangère. Des chiffres ou M. Henrik Lax comptent défier M.
correspondants ont été enregistrés , Selon HBL, les trois pays baltes sou- Enestam au prochain congrès de
pour la dernière fois dans les années haitent une adhésion à l'OTAN. Le parti.
1970 et 1980, soit durant la période Danemark, la Norvège et l'lslande en HBL/4
de la politique étrangère centriste et sont membres, tandis que la Suède
le mandat présidentiel de M. Mauno est restée en dehors de l'OTAN. Le
Koivisto. ministre suédois de la Défense, M. mar 12.12
Björn von Sydow, a cependant décla- UNION EUROPÉENNE
L'éditorialiste écrit que, selon le ré- ré que la neutralité n'était plus une
sultat de la même étude, les Finlan- notion utile et qu'il fallait la supprimer CONSEIL EUROPEEN DE NICE
dais sont de plus en plus prêts à et garder la notion de non alliance
prendre les armes pour défendre leur militaire. DECLARATIONS
pays, et qu'ils croient de plus en plus
à sa capacité de défense. Concernant la politique étrangère et M. Lipponen
de sécurité commune, M. Lipponen a
Il relève que l'action traditionnelle de estimé que le comité militaire qui se- Selon M. Lipponen, Premier minis-
maintien de la paix plaît aux Finlan- ra, selon une décision prise au tre : "nous pouvons être satisfaits de
dais, mais non l'imposition de la paix. conseil européen de Nice, permanent cet accord, même s'il contient des
La plupart des citoyens estiment à partir de 2001, développera la ges- faiblesses et ne peut donc être consi-
pourtant qu'il sera possible d'inclure tion de crise européenne et la coordi- dérer comme définitif". Il a néan-
des soldats finlandais dans les trou- nation avec l'OTAN. moins souligné qu'il 'y avait pas de
pes européenne de gestion de crise. HBL/3 "reliquats" de Nice qui empêcheraient
l'élargissement.
Selon l'éditorialiste, l'étude crée une
image d'un peuple ayant confiance POLITIQUE INTERIEURE "Le Premier ministre Guy Verhof-
en soi face au désordre de l'Europe chtadt est le grand héros de ce
et du monde entier. Dans le Nord, on PARTI SUEDOIS Conseil", a dit M. Lipponen. Il a criti-
continue à recourir à sa propre politi- qué l'attitude des grands Etats mem-
que extérieure et à sa propre capaci- "M. Enestam est le garant de la dé- bres. Selon le proposition de la
té de défense, conclut-il. faite électorale du Parti suédois" France, les voix des grands ont été
AL/A2 HBL relevées par rapport aux petits.
Hufvudstadsbladet publie un grand Grâce à la Belgique, la Roumanie et
article sur le Parti suédois. M. John la Lituanie ont obtenu un nombre
DEFENSE Burstein, secrétaire politique du parti, plus juste de voix. C'était, selon M.
qui a donné sa démission la semaine Lipponen un "acte européen". 'Nous
M. LIPPONEN SUR L'OTAN dernière, estime que si M. Jan-Erik avons besoin d'une pensée euro-
Enestam reste à la présidence, le péenne. Nous ne pouvons pas ac-
H parti perdra au moins deux sièges au cepter l'idée qu'il y a de bons et de
ufvudstadsbladet rapporte que le Parlement aux prochaines élections mauvais européens", a-t-il dit.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 18


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

"Dans l'UE, nous sommes tous fiers pour qui les décisions dans une
M. Lipponen est satisfait du nombre qu'il n'y ait pas eu d'opposition entre union à 27 risquent de devenir de
de voix obtenu par la Finlande, en grands et petits dans l'histoire et es- plus en plus "un cirque". "Je ne crois
comparaison avec la différence dé- pérons qu'il n'y en aura pas à l'avenir. pas qu'un tel fonctionnement soit en-
mographique par rapport à la Suède. La répartition des pouvoirs entre les core possible", a-t-il dit, à propos du
"Avec M. Rasmussen, nous pensons Etats et a globalité que nous avons Conseil européen. "Le processus de
que le résultat final est équitable. créée donne néanmoins des raisons préparation est opaque, inefficace et
Nous pouvons continuer de considé- de s'inquiéter et j'espère que nous engendre des décisions parfois sur-
rer la situation de la Suède comme pourrons conserver le sentiment prenantes. Il faut plus de transpa-
au mieux satisfaisante", a-t-il dit. M. communautaire", a-t-elle dit. rence", a-t-il dit. Il a d'ailleurs dit être
Lipponen continue de prêcher pour sûr qu'il reste des points d'ombre
un système simple de double majori- Elle a aussi loué le Premier ministre, dans le texte finale et "seulement de
té. "A l'avenir, il faudra immanquable- M. Lipponen. "Puisque le Premier petites mines", espère-t-il.
ment en arriver à ce modèle si l'on ministre lui-même ne se tresse pas
souhaite un système équitable et de louanges, alors je dois le faire et Il souligne que, par moments, on
compréhensible pour les citoyens", a- dire que la part et le rôle de la Fin- s'est comporté de manière très in-
t-il dit. Selon lui, la clause concernant lande dans la CIG furent significatifs, juste avec les Etats candidats,
le filet démographique constitue un solidaires et conformes à un avenir "considérés comme des Etats de se-
frein qui correspondant aux intérêts européen commun. Je suis fière conde zone". "On ne peut considérer
de l'Allemagne mais "auquel on ne d'avoir participé à cette équiope que comme une situation longtemps tena-
recourra probablement pas". nous formions", a-t-elle dit. ble celle où les tableaux de pondéra-
tion des voix rendent compte de réali-
"Nous pouvons être contents du ré- M. Tuomioja tés historiques et politiques qui n'ont
sultat mais il convient de demander plus de fondement aujourd'hui ni
dans quelle direction allons-nous. Selon M. Tuomioja, lorsqu'un accord dans l'avenir de l'Europe", a-t-il dit.
Les grands tendent à augmenter a été obtenu, dans la salle de ré- "Les grands Etats membres avaient
leurs pouvoirs et à augmenter l'inter- union, "l'atmosphère était telle que clairement l'intention de faire pres-
gouverrnementalisme ce qui affaiblit tout le monde s'embrassait et se féli- sion", a-t-il dit. L"e plus positif est que
la Commission", a-t-il dit. "La capaci- citait d'une coopération si construc- le modèle simple de double majorité
té d'action de l'union sera mesurée tive, comme il va de soi". Il estime ait reçu le soutien de beaucoup. Il
dans la réalité. L'estimation générale que "M. Persson était le plus soula- serait compréhensible pour les ci-
actuelle est qu'avec ce résultat nous gé". toyens et reflèterait le fait que l'UE
ne nous en sortirons pas. Il est bien est à la fois une union d'Etats et une
trop facile de bloquer la prise de déci- Le Ministre des Affaires étrangères union des peuples", a-t-il dit.
sion", a-t-il dit. considère que le Conseil européen
de Nice ne laissera pas de division Il a aussi critiqué les nouveaux siè-
M. Lipponen était aussi satisfait de la durable entre petits et grands. "Il n'y ges du Parlement. "On les a sorti du
déclaration sur l'avenir de l'Union qui a pas là de coalitions durables; Il est chapeau sans nous montrer le cha-
correspond sur bien des points aux certain que cela nous apprendra peau. personne n'a montré les critè-
propositions qu'il avait lui-même for- néanmoins que les petits Etats doi- res sur lesquels ils reposent car il n'y
mulées dans son discours prononcé vent veiller ensemble à ce que leurs en a pas. Il s'agissait purement de
à Bruges le 10 novembre; intérêts soient assurés, particulière- politique; on a choisi la solution la
ment sur les questions institutionnel- plus facile", a-t-il dit.
Il a aussi considéré que, durant les les. Je ne vois cependant là de frac-
négociations était apparu à la lumière ture qui gênerait le fonctionnement Quant à l'extension du domaine des
la volonté de la France d'affaiblir la de l'union", a-t-il dit. prises de décisions à la majorité qua-
position de la Commission. "La pré- lifiée, M. Tuomioja a regretté qu'elle
paration ne fut pas si efficace qu'elle "La note artistique n'est pas impor- ne concerne pas "la fiscalité sur l'en-
aurait pu l'être si la Commission y tante. Ce qui compte c'est le résultat. vironnement et l'énergie".
avait été associée", a-t-il dit. Il a Si l'on a une bonne saucisse, il faut
néanmoins aussi déclaré que "la la manger, mais il ne faut pas de- M. Sasi
France avait été injustement critiquée mander comment elle a été prépa-
pour avoir laissé la préparation du rée", a dit M. Tuomioja en reprenant M. Sasi a déclaré que "la Commis-
Conseil au dernier moment. En réali- une image utilisée précédemment sion devait être satisfaite du travail
té, les questions à traiter était tout par l'Ambassadeur M. Satuli. de la Finlande". En effet, l'extension
simplement extrêmement difficiles", du domaine de la majorité qualifiée à
a-t-il dit. Selon lui, le principal résultat est que la politique commerciale devrait ren-
le processus d'élargissement puisse forcer considérablement le poids de
Mme Halonen se poursuivre. Il comprend néan- la Commission dans les négociations
moins le point de vue de certains internationales, selon les Finlandais.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 19


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Il s'agissait là d'une des priorités de "Il est malheureux que le pays qui soi.
la Finlande. Pour M. Sasi, la Finlande assume la présidence ait pu revêtir
était particulièrement active sur le ses propositions de décision avec Le quotidien rapporte que la Grande-
sujet pour deux raisons. D'une part, des influences égoïstes avant et pen- Bretagne aussi peut être considérée
elle avait à l'esprit les amères leçons dant le conseil européen de Nice. comme vainqueur. Le Premier minis-
apprises durant sa présidence. D'au- Des négociations de portée euro- tre Blair a vu ses exigences recon-
tre part, elle poursuivait son propre péenne ne doivent pas être objet de nues dans les questions importantes,
intérêt dans le domaine du com- telles influences. Une plus grande comme la fiscalité et la défense.
merce de l'électronique en particulier coopération entre la présidence et la
avec les Etats-unis. M. Sasi consi- Commission européenne est néces- Helsingin Sanomat considère que,
dère que cela devrait aussi faciliter saire", selon un communiqué du Parti pour la France, le conseil ne fut pas
les négociations du prochain cycle de suédois. très glorieux, même si la défaite a été
l'OMC. évitée. Néanmoins, certains Etats
Après la réunion du conseil national membres peuvent rester amers à
M. Satuli du Parti suédois, M. Jan-Erik Enes- propos de l'arrogance française.
tam, président du parti et ministre de
Le représentant permanent de la Fin- la Défense, a déclaré que la Com- Selon le quotidien, le pouvoir des
lande auprès de l'UE a critiqué la mission a été complètement exclue, petits Etats s'est réduit dans l'Union.
préparation du Conseil européen. parce que les Français ont mené Il note
Selon lui, un Conseil européen ne leurs intérêts nationaux dans tous les HS/C1
s'est jamais ouvert avec des ques- cas. M. Enestam a également déplo-
tions aussi peu avancées qu'il était le ré que, souvent, les dossiers, unique- Nykypäivä
cas à Nice. "Aucune question cen- ment en français, n'aient pas été dif-
trale n'avait été résolue avant Nice. fusés avant les réunions. Selon l'organe du parti conservateur,
C'est en partie la raison pour laquelle "la liste des exigences finlandaises
ce conseil fut si long, lourd et en par- M. Enestam estime qu'il y a beau- était maximaliste et n'a été réalisée
tie incohérent", a-t-il dit. coup de choses à corriger dans l'or- que passablement. La solution finale
ganisation de l'Union européenne et n'affaiblit pas la position de la Fin-
Mme Jäätteenmäki notamment dans les relations entre lande. La décision en matière de poli-
l'UE et les Etats membres. tique commerciale était une victoire
"Au conseil européen de Nice, on n'a pour la Finlande, même si tous les
pas recherché le bien commun euro- Le Parti suédois se félicite toutefois objectifs n'ont pas été atteints. (...)
péen. On s'y est livré à une dure lutte du fait que le nombre de parlementai- Cette victoire est due à une fine di-
de pouvoir. Néanmoins le résultat est res européens finlandais diminuera plomatie dont l'architecte était l'Am-
satisfaisant", a dit Mme Jäätteenmä- de 16 à 13, et non à 11 ou 12. Le bassadeur Antti Satuli.
ki, présidente par intérim du parti du parti aura ainsi des chances d'avoir
Centre. Selon elle, les petits Etats son candidat parmi les 13, rapporte Le journal relève aussi que la ques-
doivent coopérer, "sinon ils ne s'en Hbl. tion centrale de l'équilibre franco-
sortiront pas". Elle comprend que les HBL/6 IS/16 IL/5 HS/A3, C1 et 2 allemand a maintenue sur le nombre
Etats tiennent à leurs intérêts mais SM/19 KS/16 KU//6 Dem/6TS/9 AL/ de voix mais que "l'on a tenté, d'une
s'étonne que l'on ait pas oeuvré pour A11 manière cachée, de prendre en
le bine commun. compte le poids d'une Allemagne de
LE CONSEIL VU PAR LA PRESSE 80 millions de personnes".
Le parti du Centre a déclaré que le NP/14
Conseil était, dans son ensemble, Helsingin Sanomat
satisfaisant. "L'esprit de Nice n'était Turun Sanomat
cependant pas très encourageant Helsingin Sanomat relève que l'Alle-
pour les citoyens", a estimé le parti magne peut être considérée comme Selon le quotidien, "on fait une pause
qui "regrette qu'une fracture soit née le grand vainqueur du Sommet. En dans la gestion de crise". Il conclut
entre grands et petits au détriment de tant que plus grand Etat, l'Allemagne du Conseil européen de Nice que la
ces derniers". a obtenu beaucoup de concessions France a essayé en matière de politi-
par une tactique particulière. Elle a que de sécurité et de défense d'aller
Réactions du Parti suédois accepté sans broncher de n'avoir que plus loin que ce que les autres Etats
le même nombre de voix que la membres et l'OTAN étaient prêts à
Sous le titre "Critique contre les Fran- France, et en contrepartie la France accepter. Pendant les présidences
çais égoïstes", Hufvudstadsbladet lui a offert des avantages sur un pla- suédoises et belges, la coopération
rapporte que le conseil national du teau dans les autres domaines. Ainsi, entre l'UE et l'OTAN sera probable-
Parti suédois, réuni lundi, a ardem- l'Allemagne peut désormais empê- ment poursuivie avec un profil plus
ment critiqué la présidence française. cher la prise de décision avec deux bas que sous la présidence française
autres grands, sans que la France en et, pour cette raison, avec plus d'effi-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 20


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

cacité. niques, à tel point que la coopération dépasse clairement la proportion ba-
TS/9 entre l'UE et l'OTAN en a été renfor- sée sur le nombre d'habitants.
cée alors même que la France sou- Dem/2
EDITORIAUX haitait l'inverse".
"Une réussite partielle" KU
"L'accord de Nice aux forceps était "Le conseil européen de Nice a été
assez décevant" HS marqué par une pression sans scru- L'éditorialiste de Kansan Uutiset es-
pules exercée par les grands Etats et time que l'objectif le plus important du
L'éditorialiste estime que le compro- en particulier la France. Les Etats conseil européen de Nice, soit la
mis obtenu a demandé "des conces- membres ont durement critiqué la mise en route de l'élargissement de
sions de chacun". Il considère que présidence française. Le résultat ob- l'union, a été obtenu.
l'accord a "clairement levé les obsta- tenu était finalement raisonnable. La
cles structurels à l'élargissement". prochaine tentative de réforme des Il écrit que le conseil européen ne
structures sera pour après 2004 mais peut pourtant pas être considéré
Considérant la repondération des la pagaille de Nice a montré qu'une comme une grande réussite. L'in-
voix, il estime que, pour la Finlande, conférence intergouvernementale ne fluence des grands Etats membres
l'accord obtenu est "réaliste, même constitue pas le moyen approprié de augmente et celle des petits diminue.
s'il aurait pu être meilleur"; quant aux s'y atteler", conclut-il. Selon l'éditorialiste, il est difficile de
nombre de députés, il est HS/A4 considérer cela comme un bon résul-
"raisonnable". L'éditorialiste fait re- tat du point de vue de la Finlande.
marquer que les trois Etats nordiques "L'étape française est bouclée" HBL
obtiennent 24 voix pour 19 millions Le conseil européen était une dé-
d'habitants, alors que l'Allemagne en Dans son éditorial, qui fait l'allusion monstration concrète de la façon des
a 29 pour 82 millions et la France, la au Tour de France, Hufvudstadsbla- Etats membres égoïstes, notamment
Grande-Bretagne et l'Italie 29 pour det estime que la France ne mérite des grands, de défendre leur intérêts
60 millions. pas une mention très bien pour sa nationaux directs. "L'idéal européen
présidence et pour le résultat du se porte mal. Il n'a de défenseurs que
Il qualifie le compromis sur la Com- conseil européen. L'essentiel est tou- dans les petits pays membres, no-
mission "d'acceptable" même s'il tefois qu'un accord permettant l'élar- tamment en Belgique et en Finlande",
considère que "l'affaiblissement de la gissement de l'UE ait été obtenu. écrit-il.
Commission, qui était patent à Nice, HBL estime que la repondération des
va à l'encontre de l'intérêt des petits voix est acceptable pour la Finlande, Il estime que le risque que les grands
Etats membres". qui perdra cependant trois mandats Etats membres écrasent les petits
au Parlement européen, mais garde- pays a été assez théorique pendant
Il regrette que "l'extension du do- ra "son" propre commissaire pendant longtemps. Le conseil européen de
maine d'application de la majorité longtemps. Nice a prouvé que cela peut être aus-
qualifiée n'ait pas été suffisant", HBL/4 si une question réelle au niveau prati-
même si "la Finlande a beaucoup que.
oeuvré pour cela". Il compte comme "Un résultat satisfaisant à Nice" Dem
"réussites" l'extension de la majorité L'éditorialiste relève que pour ceux
qualifiée à la politique commerciale, Selon l'éditorialiste de Demari, les qui craignent que l'UE se transforme
le fait que la moitié des Etats soit grands Etats membres ont assuré en un Etat fédéral, le conseil euro-
nécessaire pour obtenir une majorité leur pouvoir dans le domaine de la péen de Nice devrait être un grand
qualifiée ainsi que la décision de ne prise de décision dans l'union en voie soulagement.
pas relever inconsidérément le seuil d'élargissement. Il estime qu'égale- KU/2
de la majorité qualifiée qui a été lais- ment les petits pays, notamment la
sé à 71%. Il relève enfin que l'Alle- Finlande, la Belgique et le Portugal,
magne peut désormais plus facile- ont été actifs et qu'ils ont réussi à "On avance lentement" IL
ment réunir une minorité de blocage, faire adopter certaines de leurs posi- Selon l'éditorialiste d'Iltalehti, la pro-
puisqu'il faut désormais que la majo- tions. position de base de la France a signi-
rité qualifiée représente 62% de la fié un retour à la case de départ ; la
population. "Le système actuel très Il écrit que la France a assumé la présidence de l'UE a poursuivi, à ce
complexe pourrait bien avoir des ef- présidence de l'UE d'une façon moment-là et aussi pour plus tard,
fets désastreux à l'avenir", conclut-il. égoïste et quelque peu négligeante, ses propres intérêts et désirs sans
mais que ce mode d'action choisi par scrupules.
Il relève aussi que les coopérations la France a pourtant bien marché.
renforcées ne seront pas appliquées Il estime que le différend sur le nom-
au deuxième pilier : "les déclarations L'éditorialiste note que le nombre de bre de voix au Conseil des ministres
sur une défense commune ont été voix accordé à la Finlande au Conseil était, avant tout, symbolique. La déci-
bien diluées à la demande des britan- des ministres est satisfaisant, car il sion ne sera pas non plus définitive ;

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 21


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

la double majorité soutenue par la "Les grands Etats membres de l'UE tées sans réponse.
Finlande continue à être un bon ob- ont dicté leur rythme au conseil euro-
jectif. péen de Nice" TS Il estime que les compromis et les
Selon l'éditorialiste de Turun Sano- solutions rapides seraient, même
L'éditorialiste note que la Finlande ne mat, le résultat final a démontré ce pour les participants eux mêmes, des
pourra jamais écraser ses adversai- que l'on attendait : les quatre plus fragments difficiles à réunir pour en
res avec son nombre de voix, mais grands pays dictent leur rythme prati- créer une base claire de prise de dé-
les dirigeants devront se servir d'au- quement comme bon leur semble, et cision.
tres moyens pour influencer. Il estime les petits les suivent, quoiqu' en ré-
que sept voix au Conseil des minis- sistant de temps en temps. Pendant la présidence de la France,
tres est bien raisonnable, car l'Alle- la réforme des institutions de l'UE
magne n'en a que 29. Il estime que notamment la France, s'est transformée en un processus
qui assume la présidence, a abusé, chaotique, et le conseil européen de
La réduction du nombre des repré- sans scrupules, de son pouvoir pour Nice n'a que souligné cette impres-
sentants finlandais au Parlement eu- renforcer sa position tout au long du sion, écrit l'éditorialiste. Pour la
ropéen est inévitable. La Finlande n'a conseil européen. France, l'aspiration au prestige natio-
pas intérêt à promouvoir le renforce- nal était plus importante que l'ensem-
ment du Parlement européen, car la Dans le camp des Finlandais, l'am- ble de l'union.
démocratie se réalise tout aussi bien biance n'était pas aussi bonne que
au Conseil dont les membres sont dans celui des Allemands. L'éditoria- L'éditorialiste estime que, après avoir
responsables devant leurs parle- liste note que, dans les premières satisfait ses propres intérêts, la
ments nationaux, conclut l'éditoria- déclarations de M. Lipponen, on a pu France ne s'intéressait plus à la dis-
liste. distinguer une certaine déception. torsion évidente née lors de la répar-
IL/7 Quant à la prise de décision à majori- tition des voix au Conseil des minis-
té qualifiée, le résultat n'est nulle- tres.
"Il manquait un chef à Nice" AL ment satisfaisant du point de vue des
Finlandais, estime l'éditorialiste. On a pu constater que l'UE est deve-
L'éditorialiste d'Aamulehti écrit que, nue un terrain pour les grands Etats
avant le conseil européen de Nice, D'après lui, le fait d'avoir obtenu un membres dans lequel les petits pays
M. Lipponen avait estimé qu'il fallait compromis acceptable par tous ne n'ont du pouvoir que dans le cas où
que l'on puisse exiger des grands signifie pas que la voie soit libre pour les grands ne sont pas d'accord entre
Etats membres de l'UE qu'ils se continuer. Même un mécanisme ré- eux.
conduisent en chefs et en européens. nové n'effacera pas le risque du blo-
Selon l'éditorialiste, ce qui a notam- cage dans la prise de décision de D'après l'éditorialiste, le fait que l'in-
ment manqué aux grands pays de l'union. fluence relative et réelle des petits
l'union c'est de se conduire en chefs, Etats membres a diminué et que
car leur propre intérêt leur était plus On ne peut pas non plus prétendre celle des grands a augmenté pourrait
cher que l'intérêt européen commun. que le conseil européen de Nice ait se refléter, avec le temps, également
augmenté la confiance des citoyens sur les citoyens qui considèrent déjà
Il estime que le résultat final modi- dans l'UE, note l'éditorialiste. Le l'union comme un terrain de jeux loin-
fiant les institution européennes pour- conseil européen de Nice était une tain des élites.
rait être considéré comme provisoire victoire pour les grands Etats mem-
et minimaliste. bres, mais pas nécessairement une Après des décisions prises, la viabili-
Il rajoute que la Finlande ne s'est victoire pour l'union, conclut-il. té de l'UE n'a sans doute pas été
pourtant pas mal tirée de la lutte en- TS/2 améliorée, sans parler de l'esprit
tre les grands. commun ni de la crédibilité générale
vis-à-vis des citoyens, conclut-il.
Selon l'éditorialiste, le pire est le fait "L'union s'est transformée en un ter- KS/2
que le résultat soit un modèle confus, rain pour les grands" KS
développé à partir de motifs démo- POINTS DE VUE
graphiques et politiques, qui ne résis- D'après l'éditorialiste de Keskisuoma-
tera pas à long terme. Il estime que lainen, la lutte de pouvoir sans scru- "Etroit et incomplet"
la double majorité soutenue par la pules au conseil européen de Nice a
Finlande aurait été la meilleure solu- écrasé l'objectif original, soit le ren- "Il ne devait pas rester de reliquats
tion. Il note que ce modèle n'a pour- forcement de la viabilité de l'union de Nice. Le Premier ministre Lippo-
tant pas convenu à la France qui n'a afin de se préparer pour accueillir de nen a clairement déclaré, dès le petit
pas voulu céder d'un pouce devant nouveaux membres dans les prochai- matin, qu'il faudrait revenir sur plu-
l'Allemagne qui la dépasse en taille. nes années. Il ajoute que, bien que sieurs points. On reviendra aux ques-
AL/A2 l'élargissement ait pourtant été rendu tions importantes en 2004 lors de la
possible, trop de questions sont res- prochaine CIG. Sur ce point, l'UE

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 22


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

s'est déjà scié la branche : on a déjà était d'ouvrir la voie à l'élargissement.


décidé de sujets que l'on sait devant Les Etats méditerranéens, y compris Le Centre est devenu le plus grand
aboutir à des conflits incroyables; Et la France, rament néanmoins en parti
ce n'est pas tout, on a aussi pris des sens inverse. Selon eux, il n'y a pas Selon les résultats d'un sondage ef-
objectifs que l'on sait irréalisables. de place dans l'Europe pour tous les fectué par l'institut Taloustutkimus
Qui donc imagine que la Grande- Salves et les orthodoxes empêtrés pour le compte du journal radiophoni-
Bretagne sera prête à accepter des dans leur économie agraire. On dit que de YLE, 23,5 % des Finlandais
droits fondamentaux contraignants et bien sûr autre chose. Les Français voteraient pour le Parti du centre. Le
définis par l'UE dans quatre ans? l'expriment élégamment : "Il faut tou- parti social-démocrate arrive en
Probablement le même qui, il y a jours le dire et jamais y penser". Le deuxième position (21,3 %), suivi du
trois ans rêvait de voir les Britanni- cynisme des Gaulois est autant Parti conservateur (19,6 %), de l'Al-
ques acceptait de lever leur veto sur éblouissant que glacial. Il est même liance verte (12,6 %), de l'Alliance
la fiscalité en l'an 2000". devenu ouvertement brutal lorsque la des gauches (10,1 %), du Parti sué-
France a proposé à la Pologne moins dois (4,0 %) et de l'Union chrétienne
"Salut Nice! Merci la France! Une de voix que pour l'Espagne. La (4,2 %).
bonne organisation d'un sommet, France a passé un torchon humide
une délicieuse cuisine et, à la fin, un sur le visage des Polonais. Même si 1 900 Finlandais ont été interrogés
temps tout à fait acceptable. Mais un la proposition a été ensuite retirée, il en novembre.
mauvais traité", conclut Matti Mörtti- serait faux de croire qu'un peuple fier
nen, dans Aamulehti. puisse oublier qui l'avait faite." Aux élections municipales d'octobre
AL/A11 IL/6 dernier, le Centre a eu 23,8 %, le
PSD 23,0 % et le Parti conservateur
"Il est temps de s'habituer à une nou- 20,8 % des voix.
velle union" HS/A6

Pour Pirkka Kivenheimo, dans Turun


Sanomat, "avec l'élargissement, l'UE lundi 11.12
devient un tel rassemblement de UNION EUROPEENNE
peuples que la voix d'un seul Etat ne
se fera plus entendre aussi bien POLITIQUE ETRANGERE CONSEIL EUROPEEN DE NICE
qu'avant, qu'il s'agisse d'un Etat
grand et impressionnant ou petit et VISITE DES PRESIDENTS ESTO- Revue de titres
rusé. La délégation finlandaise en a NIEN ET HONGROIS
eu un avant-goût à Nice, car, en dépit Samedi
de sa bonne préparation elle s'est Les Présidents estonien et hongrois,
retrouvée le bec dans l'eau sur de MM. Lennart Meri et Ferenc Mádl, Helsingin Sanomat :
nombreux sujets importants. Dans ont effectué lundi une visite en Fin-
une union toujours plus grande, la lande dans le cadre de la conférence "Le conseil européen de Nice est
possibilité pour un petit Etat d'entraî- des peuples finno-ougriens. Ils ont entré dans la phase de la Confes-
ner les autres pour soutenir ses pro- rencontré la Présidente, Mme Tarja sion"
positions sera encore plus difficile". Halonen.
TS/9 "Les dirigeants européens ont négo-
MM. Meri et Mádl se sont montrés cié les réformes tard dans la nuit"
"Les Finlandais ont-ils été pris par la optimistes quant aux négociations - "La France a commencé à persua-
fatigue?" d'adhésion de leur pays avec l'Union der les autres durant les 'séances de
européenne. confession' nocturnes"
La correspondante à Bruxelles d'Hel- - " On a fait entrevoir aux premiers
singin Sanomat relève que la Fin- Le Président Meri a exigé de la Rus- futurs nouveaux membres la possibi-
lande a accepter, sans broncher, la sie qu'elle répare les dégâts de la lité de participer aux élections euro-
proposition française, d'élire le Prési- politique nationale de l'Union soviéti- péennes dès 2004 "
dent de la Commission à la majorité que, notamment parmi les peuples
qualifiée, même si cela risque d'affai- finno-ougriens. "La Finlande a commencé à perfec-
blir considérablement la position des HBL/6, HS/B7 tionner ses positions"
petits dans la Commission. - " Mme Halonen s'est félicitée de
HS/C1 l'ambiance dynamique"

"Deux classes d'Européens" POLITIQUE INTERIEURE "De fortes personnalités ont com-
mencé les travaux communs du
Selon Leif Salmén, dans Iltalehti, AUDIENCE DES PARTIS POLITI- conseil européen"
"l'objectif avoué de la réunion de Nice QUES - "Les grands dirigeants des 15 pays

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 23


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

partagent un fort désir de vaincre et - "La question de la composition de la


des stratégies différentes" Turun Sanomat : Commission est pratiquement ac-
quise"
"L'élargissement exige des décisions "Quant au dossier de la sécurité, les
prises à la majorité qualifiée" dirigeants européens ont avancé pru- "Douze sièges au parlement ont été
demment comme prévu" proposés à la Finlande"
"On a enfin réussi à se mettre d'ac- "Une ambiance confuse au conseil - "Les Etats membres actuels devront
cord sur la société européenne" européen" faire des concessions sur leurs dépu-
- "Egalement les positions sur la ges- tés"
tion de crise et sur la charte des - "Seul le Luxembourg conservera
droits fondamentaux ont avancé" Dimanche ses représentants

Helsingin Sanomat :
Keskisuomalainen : Hufvudstadsbladet :
"Le différend sur la repondération
"La France confesse les membres de des voix a déchiré le conseil euro- "Le conseil de Nice continue : rien
l'UE" péen de Nice" n'est clair au sommet"
- "Tous les Etats discutent, séparé- - "La querelle sur le pouvoir concer-
ment, avec la France. Les proposi- nant les réunions des ministres peut
tions seront révélées aujourd'hui" continuer même jusqu'à lundi" Aamulehti :
- "Les grands pays ont fait des
"Un accord a été obtenu, à Nice, sur concessions aux petits Etats sur le "La Finlande aura son commissaire
la société européenne" différend concernant les commissai- mais quatre parlementaires euro-
res" péens de moins"
"Le lait des Azores a été à l'ordre du
jour des dirigeants" "Les pays européens se sont battus "A Nice, on a trouvé des ingrédients
tard dans la nuit" pour un accord"
"La grande commission pourra être - "Aucune solution pour la répartition
jointe par téléphone" des pouvoirs n'a été trouvée sur la
base des deux propositions de la Turun Sanomat :
"Mme Halonen souhaite un article qui France"
permettrait aux Etats membres de se - "On n'a pas réussi à étendre les "A Nice, un accord préliminaire sur la
détacher de l'UE" décisions prises à majorité qualifiée nouvelle Commission"
jusqu'à l'imposition" "La repondération des voix est deve-
nue la pierre d'achoppement du
Taloussanomat : "MM. Chirac et Prodi sont visiblement conseil de Nice : un accord politique
brouillés" a été trouvé sur la Commission"
"La France a commencé la confes- "La question sur le nombre de voix
sion privée des dirigeants de l'UE" M. Lipponen a été en contact avec le de l'Allemagne et de la France est
- "Mme Halonen et M. Tuomioja Parlement" devenue un problème difficile"
croient, encore, à la réussite du "Il est possible que le sommet se
conseil européen de Nice" "Les petits pays se sont fâchés avec poursuive encore lundi"
la France"
- "La proposition du président a été
Hufvudstadsbladet : qualifiée même d'humiliante" Lundi

"Plusieurs questions encore en sus- "La Finlande devra reformuler ses Helsingin Sanomat :
pens à Nice" objectifs"
"Mme Halonen a confiance dans le "L'accord de Nice est sur le point
pragmatisme des Finlandais" "Le modèle français de la défense d'échouer"
commune avance difficilement" -" Le Portugal et la Finlande ont ac-
cusé les grands pays de coup d'Etat"
Aamulehti : "Les voix sont réparties comme au - "La coopération d'un petit groupe
concours de l'Eurovision" d'Etats en matière de défense serait
"MM. Chirac et Prodi en querelle ou- exclue de l'accord"
verte au conseil européen de Nice"
"La coopération approfondie dans le Keskisuomalainen : "Le pouvoir est en train de glisser
domaine de la défense sera exclue vers les grands Etats membres de
de l'accord de Nice" "Les négociations sur un accord l'UE"
continuent à Nice" - "M. Niinistö : La Finlande est très

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 24


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

inquiète de cette proposition" l'Union" estime qu'il serait raisonnable de se


- "Menaces sur la capacité de pren- servir des ressources de l'OTAN déjà
dre des décisions pour une union en existantes, relève Helsingin Sano-
voie d'élargissement" Turun Sanomat : mat. Selon M. Tuomioja, ministre des
Affaires étrangères, il est important
"L'Allemagne a surpris les autres par "A Nice, on a commencé le dernier d'assurer qu'également les pays non
sa modestie" effort" membres de l'OTAN peuvent partici-
"La politique autoritaire des grands per à la prise de décision.
"Les réformes se poursuivront après Etats menace les résultats du conseil
Nice" européen" HS estime que, pendant la prési-
- "Une nouvelle conférence intergou- "Une nouvelle conférence intergou- dence française, la gestion de crise a
vernementale commencera en 2004" vernementale aura lieu en 2004" pourtant avancé mais que les dispu-
tes entre l'OTAN et l'UE ont bloqué
"Par une querelle de clochers vers les décisions durables de l'union sur
une nouvelle Europe" POINT DE VUE les organes de gestion de crise.

"Le Parlement n'avait rien à dire" "Le modèle français de défense com- Comme la gestion de crise euro-
mune n'avance que lentement" HS péenne est liée de plus en plus à
l'OTAN, l'UE doit accepter également
Keskisuomalainen : Helsingin Sanomat rapporte, dans les obligations à la discrétion de
son édition de dimanche, que la l'OTAN. Il restera à voir aussi com-
"A Nice, on n'a réparti, de nouveau, question fondamentale dans la dé- bien de temps l'OTAN acceptera de
que des chambres d'hôtel" fense commune de l'UE est de savoir tels voyageurs clandestins que sont
- "Ce n'est pas un concours de l'Eu- à quelle intensité le propre système par exemple la Finlande et la Suède,
rovision" de l'UE, qui est en train de se déve- conclut le quotidien.
lopper, sera attaché à l'OTAN. Selon HS/dim/C1
"Le conseil européen de Nice, qui les solutions qui prennent forme au
avance lentement et péniblement, bat conseil européen de Nice, on peut en
les records de l'histoire européenne" conclure que l'union est en train d'en- POLITIQUE INTERIEURE
- "M. Antti Satuli, représentant per- gager une coopération plus étroite
manent finlandais auprès de l'UE, a avec l'OTAN en matière de gestion EN BREF
critiqué les propositions de la France de crise.
sur la repondération des voix au Popularité de Mme Jäätteenmäki
Conseil des ministres" Selon le journal, le conseil européen Helsingin Sanomat rapporte que
semble, pour le moment, abandonner Mme Anneli Jäätteenmäki, prési-
en partie la capacité de défense indé- dente intérimaire du Parti du centre,
Demari : pendante favorisée par la France. est plus populaire chez les Finlandais
que le président du parti, M. Esko
"Une troisième proposition au conseil D'après HS, samedi dernier il sem- Aho. 49 % sont en faveur de Mme
européen de Nice" blait que les dirigeants européens Jäätteenmäki et 29 % en faveur de
rejetaient également l'idée de coopé- M. Aho.
"La grande Commission était à rations renforcées dans le domaine
l'écoute toute la journée" de la défense, présentée aussi par la Or, les partisans du Parti du centre
France. préfèrent encore M. Aho (57%) à
"Le prochain tour de négociations de Mme Jäätteenmäki (34 %).
l'UE aura lieu en 2004" Pourtant, une partie des Etats mem-
bres de l'UE pourra se mettre à Le congrès du parti élira le nouveau
créer une industrie de défense com- président du parti probablement en
Hufvudstadsbladet : mune, ce qui renforcerait, d'une part, été 2002.
la capacité de défense commune. HS/dim/A7
"Il n'y a pas d'unanimité sur la repon-
dération des voix" Le quotidien note qu'il semble de
plus en plus probable que la France Manifestation pro-Israël
est en train de perdre le débat sur la Dimanche, près de 3000 personnes
Aamulehti : création d'une capacité de défense ont participé à une manifestation pro-
indépendante qu'elle a engagée avec Israël à Helsinki. Les manifestants
"L'avenir de l'UE se développera sui- la Grande-Bretagne à St. Malo il y a ont critiqué que la Finlande ait voté
vant le modèle de M. Lipponen" deux ans. récemment, aux Nations Unies, en
"La durée du conseil européen de faveur d'une résolution condamnant
Nice a battu tous les records de Le gouvernement finlandais aussi Israël, rapporte Helsingin Sanomat.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 25


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

HS/A10 en émeute" concernant la rotation des commis-


"Les pays candidats ont eu des assu- saires.
rances d'élargissement"
Euthanasie "Des progrès prudents dans la ges- Le président de la Grande commis-
68 % des Finlandais sont favorables tion de crise" sion, M. Matti Vanhanen (parti du
et 19 % défavorables à l'euthanasie, "La vache folle ne sera pas servie centre) a annoncé jeudi que la com-
selon un sondage effectué par l'insti- aux participants du sommet" mission ne faisait aucun commen-
tut Suomen Gallup pour le compte de taire à ce sujet. L'affaire ne sera évo-
Sunnuntaisuomalainen. 14 % des quée qu'après le conseil européen de
personnes interrogées ne se sont EDITORIAUX Nice.
pas exprimés. Selon M. Vanhanen, M. Lipponen
KS/dim/19 "Il se peut que l'on ait besoin de la avait présenté, mardi dernier, un
police anti-émeutes dans la salle de compte-rendu à la Grande commis-
négociations" Hbl sion sur l'état des négociations euro-
L'éditorialiste de Hufvudstadsbladet, péennes. Après un résumé de M.
M. Björn Månsson, estime que, si le Vanhanen, l'affaire a été déclarée
MAE conseil européen de Nice échoue, la confidentielle.
Helsingin Sanomat rapporte que le présidence française en est partielle-
ministère des Affaires étrangères ment responsable à cause de la par- HS note que selon plusieurs sources,
envisage une nouvelle fonction pour tie de tir à la corde entre le Président, M. Vanhanen aurait évoqué son
M. Ilmari Susiluoto, spécialiste des M. Chirac, et le gouvernement de éventuelle démission de la prési-
questions russes et auteurs de plu- gauche. dence de la Grande commission. Il a
sieurs ouvrages sur la Russie. HS également refusé de commenter ces
note que les propos de M. Susiluoto L'éditorialiste se félicite de ce que la informations.
ont suscité des sentiments contradic- Finlande ait réussi à éviter de telles
toires au sein du ministère. Il ne sera frictions durant sa propre présidence. M. Lipponen a déclaré à Nice qu'il
pas congédié, mais il est possible avait entièrement confiance en la
qu'il soit mis en disponibilité, rapporte Il écrit que "la question est de savoir Grande commission et son président.
Helsingin Sanomat. si l'on aura besoin de la police anti- HS/A3&A6
HS/lun/A6 émeutes, avec son gaz lacrymogène,
également dans la salle de négocia-
tions avant que le conseil européen "M. Lipponen ne soutient pas Mme
ven 8.12 de Nice se termine". Halonen" KS
UNION EUROPEENNE Hbl/1&4 Selon Keskisuomalainen, le Premier
ministre Lipponen a déclaré jeudi qu'il
CONSEIL EUROPEEN DE NICE n'a pas évoqué, avec Mme Halonen,
DECLARATIONS DE M. LIPPONEN l'idée de celle-ci concernant la possi-
TITRES bilité pour les pays membres de se
H décrocher de l'intégration s'ils le sou-
H elsingin Sanomat rapporte que selon haitaient. M. Lipponen n'a pas voulu
elsingin Sanomat : le Premier ministre Paavo Lipponen prendre position sur la nécessité d'un
"L'ambiance à Nice s'est tendue tout (PSD), tous les Etats membres de éventuel paragraphe permettant le
de suite" l'Union européenne devront avoir leur décrochage. Il dit qu'il n'a pas eu le
"Les dirigeants de l'UE sont arrivés propre commissaire même après le temps de se concentrer sur cette af-
au sommet à travers des émeutes et conseil européen de Nice. Il a toute- faire.
des gaz lacrymogènes" fois laissé entendre qu'ultérieure-
"La France souhaite réorganiser la ment, la Finlande serait prête à négo- Selon M. Lipponen, il est vraisembla-
Banque centrale européenne" cier la rotation des commissaires. ble que la date de la prochaine
"Les pays nordiques ont trouvé une Selon M. Lipponen, les décisions sur conférence intergouvernementale
ligne commune" la rotation ne seront donc pas prises soit décidée officieusement à Nice.
à Nice. Il a souligné que les pays KS/21
Hufvudstadsbladet : nordiques étaient unanimes sur la
"M. Lipponen à Nice : On a exagéré nécessité d'un commissaire par pays.
l'importance des désaccords entre AGENCE DE SECURITE DES ALI-
les pays nordiques" MENTS
Grande commission du Parlement
Turun Sanomat : Selon HS, jeudi, il y a encore eu de la Taloussanomat rapporte que les
"M. Lipponen nie les différends nor- confusion au Parlement sur le man- chances de Helsinki d'accueillir
diques : Nous sommes très proches" dat accordé par la Grande commis- l'Agence de sécurité des aliments
"La manifestation s'est transformée sion au Premier ministre Lipponen s'affaiblissent si le Gouvernement

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 26


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

français présente Lille comme candi- sultats espérés, bien que M. Paasilin- commissaires et les petits exigent
dat officiel. na estime que la réussite est incer- que chaque Etat ait son propre com-
taine. missaire. Pour le moment, la Fin-
Comme la France veut donner une lande s'en tient au modèle d'un com-
chance à Lille, elle n'a pas inclus la Selon M. Paasilinna, les questions missaire par pays, mais envisage, à
question du siège de l'Agence dans n'avancent pas car la France, en tant long terme, l'approbation de la rota-
l'agenda du conseil européen de que président de l'UE, a été plus tion - soit dans dix ans, si l'Union
Nice. confuse que durant sa présidence comprend alors 25 pays membres.
dernière.
Cela signifie que la décision sur cette Selon le nouveau mandat de négo-
question ne sera prise que pendant Il estime que l'écheveau commence- ciation, la Finlande pourra donc re-
la présidence suédoise. ra à se démêler si l'on réussit à aug- noncer à son propre commissaire.
menter le nombre des voix de l'Alle- HS/mer/A3
La Finlande souhaite que la décision magne au Conseil des ministres par
soit prise aujourd'hui, car dans ce rapport aux autres Etats membres. Il
cas-là, Helsinki serait le candidat le rajoute que la France n'est pourtant "La fuite sur les discussions au Parle-
plus en vue. "Le fait de prendre une pas favorable à ce que cela se ré- ment a suscité un grand bruit" IS
décision sur le siège de l'Agence alise, note le journal. Ilta-Sanomat annonce, dans son édi-
prouverait concrètement que les diri- HS/A8 tion de jeudi, que la fuite concernant
geants s'inquiètent de la sécurité ali- les
mentaire et qu'ils veulent faire quel-
que chose pour faire avancer cette POLITIQUE INTERIEURE négociations confidentielles entre le
question" a dit M. Sasi, ministre du Premier ministre Lipponen et la
Commerce extérieur. MANOEUVRES MILITAIRES Grande commission a fait un grand
bruit.
Talsa note que Mme Martine Aubry, Hufvudstadsbladet rapporte que des
fille de M. Jacques Delors, est candi- manoeuvres militaires d'une durée de IS note que Helsingin Sanomat a rap-
date pour le poste de maire de Lille. quatre jours ont commencé hier dans porté mercredi que la commission
Talsa/7 la région de la capitale. 7 500 sol- avait accordé à M. Lipponen un man-
dats participent à cette opération dat pour accepter la rotation des
nommée Helsinki 2000. commissaires. Jusqu'ici, la Finlande
CONSTITUTION EUROPEENNE Hbl/1&3 avait fermement tenu à son propre
commissaire.
S
elon les informations de Helsingin jeu 7.12 Le journal télévisé de la MTV3 a rap-
Sanomat, les avis sont partagés, en UNION EUROPÉENNE porté, mercredi à 22h, que le prési-
Finlande, sur l'éventuelle constitution dent de la Grande commission, M.
européenne. GRANDE COMMISSION DU PAR- Matti Vanhanen (Parti du centre),
LEMENT aurait songé à démissionner en rai-
45% des Finlandais sont pour une son de la difficulté de la situation. La
constitution européenne et 40% s'y H question est d'autant plus délicate
opposent. elsingin Sanomat rapporte, dans son que le contenu des négociations
édition de mercredi, que la Grande avait été déclaré confidentiel.
968 Finlandais on été interrogés aux commission du Parlement finlandais
mois d'octobre et de novembre. Le a accordé mardi au Premier ministre IS note que le Parlement et ses com-
sondage a été effectué par l'institut Paavo Lipponen (PSD) un mandat missions ont des règles spéciales
de Taloustutkimus pour le compte de pour accepter, au conseil européen concernant la discrétion. Selon M.
l'association Eurooppalainen Suomi de Nice, la rotation des commissaires Kauko Sipponen, spécialiste des
("Finlande européenne"). européens. questions constitutionnelles, il s'agit
HS/A8 plutôt d'une question politique et non
Selon HS, M. Lipponen a présenté à juridique.
la Grande commission la situation IS/jeu/A12
PARLEMENTAIRES EUROPEENS des négociations et a évoqué la pos-
sibilité d'approuver la rotation des
Helsingin Sanomat rapporte que les commissaires. La Grande commis- DECLARATIONS DE MME HALO-
sociaux-démocrates finlandais du sion a accepté la rotation à l'unanimi- NEN
Parlement européen, Mmes Ulpu té "s'il n'y pas d'autre solution".
Iivari et Riitta Myller ainsi que M. Rei- A
no Paasilinna, souhaitent que les Selon HS, les grands Etats membres amulehti rapporte que la Présidente,
dirigeants de l'UE obtiennent les ré- sont en faveur de la rotation des Mme Tarja Halonen, qui a accordé

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 27


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

une interview au journal télévisé sué- qu'ils poursuivent pleinement leurs ropéens de l'Agriculture ont estimé
dophone Aktuellt, estime qu'il faudrait propres intérêts. Il estime que les que le risque concernait plutôt les
évoquer, au sein de l'Union euro- petits Etats, qui exigent leur propre animaux vivants que la viande bo-
péenne, "la possibilité pour les pays commissaire, sont égoïstes. La vine, note le journal. "Dans tous les
membres de se détacher de l'inté- France estime que la Commission pays membres, on enlève les mor-
gration plus approfondie". Mme Halo- européenne doit être peu nombreuse ceaux à risque de la viande bovine,
nen voudrait savoir "comment un pour qu'elle soit efficace. et à notre avis, cela fonctionne déjà
pays membre peut exprimer qu'il veut HS/C5 bien. Les morceaux à risque ont été
arrêter l'intégration ou dire qu'il ne enlevés de la viande bovine qui se
souhaite pas la poursuivre". trouve sur le marché. Pour cela, nous
AL/jeu/A10 ne considérons pas l'importation de
la viande comme un problème très
grave", a-t-il expliqué.
DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA
POLITIQUE INTERIEURE D'après le quotidien, le ministre fin-
Aamulehti reprend une dépêche de landais de l'Agriculture souligne que,
STT, agence de presse finlandaise, PARLEMENT si les restrictions nationales se pour-
selon laquelle suivent encore quelques semaines
A dans les autres Etats membres de
M. Erkki Tuomioja, ministre des Affai- amulehti rapporte, dans son édition l'UE, la Finlande fixera une restriction
res étrangères, a critiqué la prépara- de mercredi, que la durée du service nationale notamment en ce qui
tion du conseil européen de Nice lors civil restera à 13 mois. concerne les bovins vivants.
d'une interview au quotidien alle-
mand Berliner Zeitung. "Nous avons Le Parlement a voté contre la réduc- AL note que, ces derniers temps, peu
passé 300 heures à négocier, mais tion de la durée du service civil par de bovins vivants ont été importés en
nous n'avons fait aucun progrès pen- 96 voix contre 90. Le Gouvernement Finlande; à la fin du mois d'octobre,
dant ces négociations. Et ce qui est avait proposé la réduction de la du- le nombre des bêtes importées des
pire, c'est qu'il n'y a pas eu de vérita- rée de 13 à 12 mois. autres pays de l'UE (la Suède, le Da-
bles efforts pour trouver une solution. nemark et l'Allemagne) était de 74.
Jusqu'à présent, tout le monde n'a Au départ, Mme Tarja Filatov, minis- Pendant la première moitié de l'an-
fait que répéter ses positions." tre du Travail, avait proposé que la née, plus de 500 tonnes de viande
AL/jeu/A10 durée du service civil soit réduite de bovine ont été importés en Finlande
deux mois, c'est-à-dire jusqu'à 11 chaque mois.
mois, mais finalement, elle avait ac-
CONSEIL EUROPEEN DE NICE cepté la réduction d'un seul mois. En Finlande, la lutte contre l'ESB
coûtera environ 400 millions de
"La France s'accroche à sa position En fin de semaine, lors de la séance marks. Cela provoquera une hausse
dominante" HS plénière, la nouvelle loi sera soit ac- importante des prix de la viande, re-
Helsingin Sanomat rappelle, dans ceptée, soit rejetée, rapporte le jour- lève le journal.
son édition de mercredi, que les pe- nal.
tits Etats membres ont eu du mal à AL/MER/A5 L'interdiction de l'utilisation des fari-
comprendre l'arrogance de la France nes animales pour tous les animaux
qui assume la présidence de l'UE. de production signifie une hausse
ESB importante des prix du fourrage.
HS a interviewé M. Philippe Moreau KS/MER/16
Defargues de l'IFRI, Institut français Keskisuomalainen reprend une dépê-
des relations internationales, qui es- che de STT selon laquelle la Fin-
time normal que la France souhaite lande n'envisage pas, pour le mo- mar 5.12
garder une certaine influence. En tant ment, la restriction des importations UNION EUROPEENNE
que membre fondateur, la France a de viande bovine.
eu un rôle important dans la cons- DECLARATIONS DE M. LIPPONEN
truction européenne. Il est naturel Selon M. Hemilä, ministre de l'Agri-
que la France souhaite défendre ses culture, la restriction des importations "La cause de la Suède est la nôtre"
intérêts lors de la réforme des institu- sera envisagée si les autres Etats TS
tions. membres de l'UE ne renoncent pas à
cette restriction concernant notam- T
Selon M. Moreau Defargues, la ment la France et la Grande- urun Sanomat publie un billet du Pre-
France a agi d'une manière arro- Bretagne pour la fin de cette année. mier ministre Paavo Lipponen:
gante, mais les petits Etats membres
ne sont pas plus honnêtes, parce D'après M. Hemilä, les ministres eu- "La Suède assumera, après la

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 28


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

France, la présidence de l'UE. Bien nauté internationale la plus intégrée


que la tâche du président soit de gé- dans le monde. "M. Tuomioja prévoit un sommet diffi-
rer les questions européennes sur la cile"
base du programme commun, un Pour cela, il n'est pas nécessaire que Selon Hufvudstadsbladet, M. Erkki
Gouvernement résolu pourra exercer les trois pays nordiques membres de Tuomioja (PSD), ministre des Affai-
une influence sur le déroulement des l'UE forment un bloc pour promouvoir res étrangères, estime que le conseil
événements. Du point de vue des les questions communes. Le plus européen de Nice sera difficile. Selon
pays nordiques, aussi de la Finlande, important est d'aller dans le même le ministre finlandais, le conclave des
la présidence suédoise offrira l'occa- sens en avouant qu'il y en a d'autres ministres des Affaires étrangères eu-
sion de favoriser les questions qu'ils qui partagent les mêmes avis. ropéens, réuni lundi à Bruxelles, n'a
considèrent comme importantes. pas fait de progrès. M. Tuomioja es-
Pendant la présidence suédoise, l'UE time que les négociations n'ont pas
Les assertions selon lesquelles "la se concentrera, à puissance maxi- été efficaces, même si les pourpar-
voix commune des pays nordiques" male, sur les négociations avec les lers ont duré au total des centaines
est absente dans l'UE sont justifiées pays candidats. Lors du conseil euro- d'heures. Il a souligné qu'il avait sou-
dans la mesure où tous ces pays ne péen à Stockholm au mois de mars, haité une avancée vers un accord
sont pas membres de l'UE. Mais la on accéléra la réforme économique avant le conseil européen. "A Nice, il
Finlande, la Suède et le Danemark mise en route à Cardiff et rendue sera malheureusement encore plus
représentent des positions commu- conforme aux exigences de la socié- difficile de trouver un accord."
nes pratiquement sur tous les points té informatique à Lisbonne. Au prin- HBL/ 7, Talsa/5
concernant la coopération euro- temps prochain, la Suède organisera
péenne dans les questions pratiques. une conférence portant sur le déve-
loppement de la dimension nordique, CONSEIL EUROPEEN DE NICE
Le fait d'être un "petit Etat" nous unit en soulignant la coopération avec la
aux autres nordiques ainsi qu'à leurs Russie. H
conceptions sur les questions nordi- elsingin Sanomat présente la déléga-
ques, les questions concernant la Lors du conseil européen à Goteborg tion de Finlande à Nice. Au "niveau
mer Baltique ainsi que les pays Bal- au mois de juin prochain, la Suède européen", le Premier ministre Paavo
tes et la Russie. Nous n'avons pas présentera un résumé du déroule- Lipponen (PSD) est responsable des
adopté une attitude d'ancien empire ment des négociations portant sur grandes lignes et des négociations
envers les pays en voie de dévelop- l'élargissement. Alors, nous serons politiques, tandis que la Présidente,
pement. En ce qui concerne la ges- davantage capables de prédire Mme Tarja Halonen, ne participe pas
tion de crise, nous sommes des vété- quand les premiers nouveaux Etats en pratique aux négociations. Au ni-
rans. l'ONU représente un acteur membres adhéreront à l'UE. Les veau ministériel, M. Erkki Tuomioja
global important pour nous. questions environnementales consti- (PSD), ministre des Affaires étrangè-
tueront le deuxième sujet principal. res, est assisté par M. Kimmo Sasi
D (Parti conservateur), ministre des
ans l'UE, les trois pays nordiques La Finlande soutiendra, de toutes ses Affaires européennes. Les fonction-
soulignent, logiquement, les ques- forces, la Suède dans la mission exi- naires les plus importants sont l'am-
tions concernant l'emploi, l'environne- geante que constitue la présidence bassadeur Antti Satuli et MM.
ment et l'égalité entre hommes et de l'UE. La réussite de la Suède est Alexander Stubb et Antti Peltomäki.
femmes. Nous exigeons davantage notre intérêt. Il s'agit de l'intérêt de
de transparence et une meilleure toute l'union. Tous les pays nordi- HS rapporte que le Parlement n'aura
pratique administrative, une véritable ques sont dans le même bateau. pas beaucoup à dire quant à la nou-
transformation culturelle dans la bu- velle direction de l'Union. Selon le
reaucratie européenne. En Finlande, on n'a pas prêté suffi- professeur Tuomas Ojanen, spécia-
samment d'attention au succès de la liste de droit européen, en principe le
Nous estimons que les questions Suède. Chez le voisin, la crise éco- Premier ministre Lipponen n'a pas le
doivent être préparées soigneuse- nomique n'était pas aussi grave que droit d'accepter un accord qui suppri-
ment et qu'il faudrait prêter davan- chez nous, mais elle était difficile. La merait le poste de commissaire fin-
tage d'attention à la mise en applica- Suède s'est tirée de cette crise sans landais. Dans la pratique, la situation
tion des décisions. On a besoin d'une trop de dommages. L'économie se n'est pas aussi simple et l'avis du
mentalité stratégique persévérante développe et l'on investit dans l'Etat- Parlement peut ne pas être suivi.
notamment à propos de la Russie. providence. En tant que société infor- HS/C1
matique, la Suède est parmi les plus
La démocratie nordique basée sur développées dans le monde."
l'égalité entre hommes et femmes, TS/2 ESB
l'Etat-providence nordique, se sont
enracinées dans notre société. Les Helsingin Sanomat rapporte qu'il est
pays nordiques forment la commu- DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA possible que la Finlande ait, avec la

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 29


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Suède et le Danemark, un statut spé- beaucoup plus importantes que la fondamentale du boycott malheureux
cial en ce qui concerne les tests des Finlande ; "Nous disposons de 1 500 de l'UE contre l'Autriche."
bovins de plus de trente mois. soldats en Europe, et les grands
pays en ont entre 15 000 et 20 000", "Le Président Chirac, connu pour son
Les ministres de l'Agriculture ont dé- a-t-il précisé. tempérament, a en plus des diffi-
cidé, la nuit dernière, que la Commis- cultés en raison des affaires de son
sion européenne pourrait accepter M. Hägglund estime que la communi- parti. L'affaire ne facilite pas la situa-
des tests moins stricts pour les pays cation entre la direction de l'armée et tion du Président et une réussite à
dans lesquels le risque de l'ESB est la direction politique est bien natu- Nice lui serait très importante."
minime. relle ; il faut que cela soit ainsi, car
les forces armées sont un instrument "Cette situation est un exemple des
Selon le journal, il est également pos- des pouvoirs publics. "Il serait bizarre dangers d'une constitution pas claire.
sible que ce statut spécial cause des que l'instrument ne fasse pas ce En Finlande, le Président a égale-
problèmes pour l'exportation de la qu'on lui ordonne". "La relation entre ment de l'influence, notamment dans
viande provenant de ces trois pays les forces armées et la Présidente de la politique étrangère. Il est très im-
(la Finlande, la Suède et le Dane- la République, le Premier ministre et portant d'éviter ce genre de crises qui
mark) dans d'autres Etats de l'UE. le ministre de la Défense est entière- sont encore plus néfastes pour un
ment sans problèmes", a-t-il rajouté, petit pays."
La Finlande n'était pas d'accord pour note Demari. HS/A4
rendre plus strictes les règles concer- Dem/12-13
nant l'utilisation des farines animales,
car elle a estimé que les mesures
n'étaient pas proportionnées au ris- EDITORIAL DE HELSINGIN SANO- lun 4.12
que d'ESB, relève HS. MAT UNION EUROPÉENNE
HS/A7
"La France divisée trébuche" HS DECLARATIONS DE MME HALO-
S NEN
DEFENSE elon l'éditorialiste de Helsingin Sano-
mat, "les préparatifs des conseils Sur l'OTAN
Selon les informations de Demari, M. européens sont toujours pressants et
Gustav Hägglund, commandant des parfois chaotiques, mais la situation I
forces armées, estime qu'il est possi- est particulièrement difficile à la veille ltalehti rapporte, dans son édition de
ble qu'en ce qui concerne la gestion du conseil européen de Nice. A samedi, que la Présidente, Mme Ha-
de crise, les troupes de l'UE se trans- Bruxelles et dans les autres capitales lonen s'étonne de l'article d'Ilta-
forment, petit à petit, en une sorte européennes, on peut entendre des Sanomat (1.12.2000) selon lequel sa
d'OTAN européenne. commentaires amers sur la France position sur l'OTAN aurait changé et
qui a tendance à promouvoir sa pro- "l'option d'une entrée dans l'OTAN se
"Je crois que dans l'avenir proche, la pre politique. En France, il s'agit serait renforcée à Mäntyniemi".
gestion de crise européenne sera d'une lutte dans la politique inté-
prise en charge par l'UE, et non par rieure." De telles interprétations avaient été
l'OTAN", a-t-il dit. exprimées après la rencontre de
"La constitution française divise le Mme Halonen avec la Commission
D'après le quotidien, M. Hägglund a pouvoir entre le Président de la Ré- des Affaires étrangères du Parle-
fait remarquer que l'OTAN était sur- publique et le gouvernement. Le Pré- ment.
tout une organisation dirigée par les sident Chirac et le Premier ministre
Etats-Unis. "Je pense que les Etats- Jospin luttent pour le pouvoir, même La Présidente a énergiquement nié
Unis ont tellement de choses à faire s'ils sont obligés de s'entendre d'une que sa position sur l'OTAN aurait
dans d'autres parties du monde qu'il façon ou d'une autre. Les deux doi- changé et que la Finlande devrait
sont plutôt contents si l'Europe s'oc- vent éviter à tout prix les attitudes adhérer à cette organisation. "Je ne
cupe de son propre territoire de telle souples. La cohabitation les oblige à suis pas en train de proposer que
manière que l'OTAN n'a pas besoin se présenter comme les défenseurs nous le fassions. J'ai tout simplement
de le faire", a-t-il expliqué. de la grandeur passée de la France prédit que le débat sur cette question
et empêche les concessions." s'animerait prochainement", a-t-elle
Le journal rapporte que, selon l'actuel expliqué.
commandant des forces armées, la "La France se dispute avec les au-
présidence du comité militaire de tres Etats membres pour des raisons "Je prédis que, pendant les six ans à
l'UE reviendra, et il devra revenir, aux différentes. Les Autrichiens pensent venir, on discutera plusieurs fois du
grands Etats européens. Il estime que les litiges entre ces deux centres rôle de l'OTAN dans l'UE. Je ne vois
que la raison pour cela est que les de pouvoir (le Président et le Premier rien de dramatique à cela", a-t-elle
grands Etats disposent de troupes ministre) en France ont été la cause dit.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 30


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

"On n'y gagnera probablement pas le les 30. Si l'on continue de tenir au
Selon Mme Halonen, L'OTAN a une gros lot, mais on avancera", a-t-elle principe que chaque pays a son pro-
grande importance dans l'architec- dit. pre commissaire, la position du prési-
ture de la sécurité européenne, mais dent doit être renforcée, la Commis-
elle estime que le côté "plus impor- La Présidente finlandaise considére- sion doit être rendue plus hiérarchi-
tant" de cette architecture est la rait comme un succès le fait que l'on que et la rotation des commissaires
construction de la coopération euro- réussisse à un accord sur les ques- réalisée. L'autre alternative est de
péenne en matière de défense. tions qui doivent permettre de réali- fixer un nombre maximal de commis-
ser l'élargissement. De plus, il fau- saires, par exemple 20, ainsi que
Il restera à voir quand et comment drait aussi être capable de définir une d'effectuer une rotation qui ferait que
les organes européens de la politique position commune sur les mesures à chaque Etat, aussi bien les grands
de défense commenceront à fonc- prendre par la suite. que les petits, se retrouve parfois
tionner. Mme Halonen estime que, sans représentant à la Commission.
lorsque cela arrivera, il faudra définir Elle a fait remarquer que "rien ne Hbl/SAM/6
plus en détail la position de la dé- coulerait" si l'on ne réussissait pas à
fense européenne et de l'OTAN ainsi prendre des décisions. On reviendrait
que la répartition des tâches entre aux mêmes questions pendant la POLITIQUE INTERIEURE
ces deux organisations. présidence suédoise qui commence-
ra au début de l'année prochaine. PARTI SOCIAL-DEMOCRATE
S L'échec marquerait pourtant l'union
elon Mme Halonen, la question fon- qui se prépare pour l 'élargissement Déclarations de Mme Jaakonsaari
damentale est la suivante : quelle et pour l'euro", a dit la Présidente. H
signification faut-il attacher à la diffé- elsingin Sanomat reprend les propos
rence qui existe entre les Etats mem- A propos de l'augmentation des déci- de Mme Liisa Jaakonsaari (PSD),
bres, du fait qu'une partie d'entre eux sions prises à majorité qualifiée, présidente de la commission des Af-
sont membres de l'OTAN et les au- Mme Halonen estime qu'il est difficile faires étrangères du Parlement et
tres non. d'obtenir le soutien de tous les Etats ancien ministre du Travail, qui a été
membres. interviewée dimanche par le quoti-
Elle n'accepte pas une Union euro- HS/SAM/A6 dien Kaleva. Mme Jaakonsaari sou-
péenne dans laquelle les pays non haite que le Premier ministre Paavo
membres de l'OTAN seraient des Lipponen continue comme président
membres de seconde classe. DECLARATIONS DE M. LIPPONEN du Parti social-démocrate même
"J'estime qu'il est très important que après le congrès du parti en juin
les Etats membres de l'UE doivent "Nous irons en France pour conclure 2002.
être égaux entre eux". des accords" Hbl
Mme Jaakonsaari estime que les
"Comme nous avons pu le voir au Hufvudstadsbladet rapporte, dans spéculations sur la présidence du
Kosovo, il est profitable à l'UE qu'il y son édition de samedi, que le Pre- parti, en l'absence de débat sur le
ait, dans l'union européenne, des mier ministre, M. Paavo Lipponen, contenu de la politique, affaiblissent
acteurs différents qui peuvent pour- estime que "maintenant il est ques- le statut du PSD dans le gouverne-
tant se rassembler sous la bannière tion d'obtenir un accord à Nice. La ment et dans la politique en général.
de l'union", a-t-elle relevé. situation est très difficile, mais nous Elle estime que M. Lipponen a beau-
irons à Nice pour conclure des ac- coup plus d'énergie que ses challen-
Selon le journal, le discours de Mme cords, pour chercher des compromis. gers. Selon HS, elle fait référence à
Halonen a donné l'impression que la On en a besoin." MM. Erkki Tuomioja, ministre des
Présidente croit qu'une partie des Affaires étrangères, et Johannes
pays de l'UE pourront continuer à M. Lipponen a refusé de spéculer sur Koskinen, ministre de la Justice.
n'être pas membres d'une alliance ce qui arriverait si le conseil euro-
militaire. péen de Nice échouait, note le jour- Selon Mme Jaakonsaari, M. Lippo-
IL/SAM/A5 nal. nen n'a pas achevé sa mission et il a
encore énormément de forces pour
Quant à la composition de la Com- conduire des réformes. Elle souhaite
Sur le conseil européen de Nice mission et la repondération des voix qu'on laisse M. Lipponen travailler en
au Conseil, M. Lipponen a recherché paix. Elle estime que le président du
Helsingin Sanomat rapporte, dans des compromis. parti a été beaucoup critiqué parce
son édition de samedi, que Mme Ha- que les partisans du PSD n'ont pas
lonen se montre optimiste, bien D'après Hbl, le Premier ministre a bien suivi les réformes effectuées par
qu'avec réserve, à propos du conseil mentionné deux alternatives pour la M. Lipponen "au niveau des actes et
européen de Nice. situation où le nombre des Etats par la politique gouvernementale".
membres commencerait à dépasser

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 31


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Mme Jaakonsaari fait également grand pas. Un fossé, large comme compensatoires réalisés à l'occasion
l'éloge de M. Lipponen en ce qui l'article 5, sépare la Finlande de d'achats d'armes par les forces ar-
concerne ses idées pour développer l'OTAN. Et c'est un fossé large", sou- mées. "La promotion générale des
l'Union européenne. ligne-t-il le contre-amiral. exportations ne peut plus faire partie
HS/lun/A6 du domaine des achats compensatoi-
Il ne veut rien prononcer sur les mi- res. Par contre, le transfert en Fin-
nes anti-personnels, ni sur les héli- lande de la nouvelle technologie et la
DEFENSE coptères d'escorte. "Notre devoir à promotion de l'industrie des PME
nous, les soldats, est d'exprimer nos sont des questions rentables", a-t-il
DECLARATIONS DU CONTRE- besoins et de proposer des options. expliqué.
AMIRAL KASKEALA Ce sont les hommes politiques qui
prennent les décisions."
Aamulehti publie, dans son édition de D'après le ministre du Commerce
samedi, une interview du contre- Quant à la gestion de crise, le contre- extérieur, le système d'achats com-
amiral Juhani Kaskeala, nommé ven- amiral Kaskeala ne croit pas que pensatoires n'est pas qu'une étrange-
dredi nouveau commandant des for- l'Union européenne souhaite cons- té finlandaise ; il s'agit d'une pratique
ces armées à partir d'octobre pro- truire autour de la gestion de crise internationale normale qui est liée à
chain. une alliance militaire qui serait en l'acquisition de matériel de défense,
concurrence avec l'OTAN. "Même la relève AL.
Selon M. Kaskeala, qui avait présen- France a dû s'incliner. Tous les Etats
té sa candidature pour le poste de de l'UE sont prêts à utiliser les systè- "Avec les règles actuelles, on souli-
secrétaire général du ministère de la mes de l'OTAN. Dans un esprit mo- gne la position de l'industrie de la
Défense, le commandant actuel des derne, l'Union commande des servi- défense et notamment les soi-disant
forces armées, le général Gustav ces payants de l'OTAN." achats compensatoires directs, c'est-
Hägglund, et le ministre de la Dé- AL/sam/A15 à-dire que le but est d'obtenir le mon-
fense, M. Jan-Erik Enestam, lui tage et la préparation des pièces des
avaient demandé, en août ou sep- produits que l'on vise à acheter", a dit
tembre, de réfléchir au poste de com- ACHATS COMPENSATOIRES M. Sasi, note le quotidien.
mandant de l'armée.
"Les achats compensatoires ne sont La question des achats compensatoi-
Les attitudes du contre-amiral sont pas rentables" AL res sera abordée au plus tard au
encore très prudentes, notamment en printemps prochain à l'occasion de
ce qui concerne l'OTAN. A la ques- A l'acquisition des hélicoptères de
tion de savoir quelle serait l'influence amulehti rapporte, dans son édition transport, rapporte AL.
d'une éventuelle adhésion des pays de dimanche, que le ministre du AL/DIM/B27
baltes à l'OTAN, il répond : "Les in- Commerce extérieur, M. Kimmo Sasi,
fluences dépendront des attitudes en est prêt à renoncer au système des
Russie et en Europe. Si une adhé- achats compensatoires.
sion des pays baltes provoquait des ven 1.12.2000
inquiétudes et une incertitude régio- Selon le journal, lors de l'achat des UNION EUROPÉENNE
nale, cette adhésion ne serait pas chasseurs Hornet, le contrat de com-
positive du point de vue finlandais." Il pensation était considéré comme CONSEIL EUROPEEN DE NICE
estime que l'OTAN prendra en consi- important également du point de vue
dération les intérêts de sécurité de de l'emploi. Les inspecteurs des fi- Editoriaux
toutes les parties. "La Finlande ne nances sont pourtant unanimes à
posera pas de restrictions aux autres. constater que les achats compensa- "Les petits Etats membres craignent
Chaque pays prend ses propres déci- toires n'avaient aucune importance que les grands n'imposent leurs posi-
sions en matière de sécurité. Nous sur l'emploi. tions" TS
souhaitons seulement que les inté-
rêts de sécurité de la Finlande soient "Le Parlement a pourtant qualifié ce S
également pris en considération." système d'important. Notamment elon l'éditorialiste de Turun Sanomat,
quant aux chasseurs Hornet, le "les petits Etats craignent que les
M. Kaskeala partage la position offi- contrat de compensation de montage grands n'imposent avec force leurs
cielle quant à l'OTAN. Pour lui, la non a eu une grande importance pour positions".
appartenance à une alliance militaire notre état de préparation ainsi que
liée à une option d'entrée dans pour nos connaissances sur l'entre- [...] "Le président français, M. Chirac,
l'OTAN est une solution idéale. tien des engins", a-t-il dit. a prédit à la Finlande un rôle impor-
"Techniquement, la Finlande n'est tant pour le Conseil européen de
pas très loin de l'OTAN, mais politi- Selon le journal, M. Sasi souhaite Nice. On verra la semaine prochaine
quement une adhésion serait un clarifier les règles sur les achats si la voix de la Finlande se fait bien

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 32


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

entendre. Les signes convergent plu- "La réforme des institutions euro- aliments.
tôt pour signifier que le Conseil sera péennes ne va pas mieux que ces
difficile et que les grands Etats mem- institutions elles-mêmes [...]. On peu La France, qui assume la présidence
bres dirigeront la partition afin de chercher une consolation à cette si- de l'UE n'a pas présenté de candida-
s'assurer la meilleure position possi- tuation floue en se rappelant que l'UE ture ni même proposé de ville. Selon
ble avant l'élargissement". est en soi une expérience, avec ses des sources européennes, il est
TS/2 grands défis et les possibilités qu'elle pourtant clair que la France présente-
renferme sous une bonne couche ra la candidature officielle de Lille,
"Une discussion importante d'un d'opacité. Il faut vivre avec; de préfé- après sa présidence, écrit Aamulehti.
point de vue national" Dem rence en étant actifs et constructifs
plutôt que passifs et renfermés". Le quotidien relève que la prochaine
Selon l'éditorialiste de Demari, les SM/2 occasion pour décider du siège de
principales choses à retenir de la l'agence sera le conseil européen de
discussion devant le Parlement fin- Stockholm, en mars 2001.
landais, mercredi, étaient d'une part AL/A7
la clarté des positions du gouverne-
ment et d'autre part le soutien donné "La Commission présentera une pro-
par le principal parti de l'opposition DECLARATIONS DE M. KOSKINEN position sur le siège de l'agence" HS
sur la réforme des institutions néces-
saire à l'élargissement. "Le gouver- "M. Koskinen a critiqué l'impulsivité L
nement dispose désormais d'un fort de la prise des grandes décisions a Commission a décidé, hier, de pré-
soutien pour s'adonner aux derniers européennes" HS senter une proposition sur le siège de
préparatifs avant le Conseil européen l'agence de sécurité des aliments.
de Nice et y défendre la position fin- S Cette décision peut être interprétée
landaise", écrit-il. elon le Ministre de la Justice, dans comme un revers pour Helsinki, car
l'UE, "les décisions fondamentales le Commissaire David Byrne a criti-
[...] "En Finlande, il existe un fort sou- sont prises de manière improvisées". qué la position d'Helsinki, rappelle
tien pour renforcer la position de la Les décisions sur les traités fonda- Helsingin Sanomat.
Commission et la rééquilibrer par mentaux sont prises dans des ré-
rapport au Conseil des ministres. Un unions de deux jours et deux nuits. Le quotidien rapporte aussi que la
renforcement de la Commission net- Habituellement, il s'y déroule un dur France n'a pas présenté de candida-
tement au-delà de la position du marchandage permettant d'obtenir de ture. Le Ministre finlandais du Com-
Conseil ne semble cependant pas gros avantages en usant de bons merce extérieur, M. Sasi, n'a pas osé
recevoir la majorité de la chambre talents de négociation. Selon lui, le présenté d'explication sur ce que cela
parlementaire actuelle, sans même Conseil européen devrait être mieux pouvait bien signifier de la part de la
parler d'une hypothèse où l'on sou- géré. "Actuellement, le poids de la France, écrit Helsingin Sanomat.
haiterait faire de la Commission un présidence est exagéré", a-t-il dit. HS/A7
gouvernement européen responsable
devant le Parlement européen. La Il estime que la commission et le se-
position du parlement finlandais est crétariat du Conseil pourraient avoir POLITIQUE ETRANGERE
décisive sur les questions fondamen- un pouvoir plus important dans la
tales de politique européenne", rap- préparation du Conseil européen, VISITE DE MME VIKE-FREIBERGA
pelle l'éditorialiste. afin que les décisions ne soient pas
Dem/2 le fruit "de l'effet de l'eau de vie et de Mme Vaira Vike-Freiberga, Prési-
discussions tardives". dente de la Lettonie, a effectué jeudi
"En cherchant des provisions pour HS/A15 une courte visite à Helsinki. Elle a eu
Nice" SM un entretien avec son homologue
finlandaise, Mme Tarja Halonen. Elle
"Il n'existe pas d'importantes diver- AGENCE DE SECURITE DES ALI- a également rencontré, au Parle-
gences en Finlande sur les questions MENTS ment, le Premier ministre Paavo Lip-
qui seront à l'ordre du jour du Conseil ponen et Mme Riitta Uosukainen,
européen", écrit l'éditorialiste de Suo- "Le Conseil européen de Nice ne présidente du Parlement.
menmaa, l'organe de presse du parti devrait pas être l'occasion de déci-
du Centre. Selon lui, "un petit Etat ne sion sur le siège de l'agence" AL Mmes Halonen et Vike-Freiberga ont
pourrait d'ailleurs pas se le permet- évoqué les négociations lettones
tre. Le Premier ministre s'est d'ail- Aamulehti rapporte que le Ministre d'adhésion à l'UE, l'éventuelle adhé-
leurs contenu sur ses propres points finlandais du Commerce extérieur, M. sion de ce pays à l'OTAN et les ques-
de vue sur l'avenir de l'UE au Parle- Sasi, a rappelé, hier, à Bruxelles, la tions de politique de sécurité en gé-
ment finlandais". candidature d'Helsinki pour accueillir néral, ainsi que le Conseil de l'Eu-
le siège de l'agence de sécurité des rope, dont la Lettonie assumera pro-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 33


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

chainement la présidence. nement. landais évitent la viande de boeuf.

Helsingin Sanomat rapporte que L Bien que le risque que la maladie de


Mme Halonen a fait l'éloge de la Let- ors d'une conférence de presse, le la vache folle se manifeste en Fin-
tonie qui a démontré beaucoup de ministre de la Défense, M. Jan-Erik lande soit qualifié de minime, la réac-
progrès pour remplir les critères d'ad- Enestam (Parti suédois), a souligné tion des consommateurs touche
hésion à l'Union européenne. qu'il n'y voyait pas de problème. Se- presque autant la viande provenant
lon son interprétation, le représentant de la Finlande que la viande impor-
Selon Mme Halonen, les trois pays militaire à Bruxelles représente per- tée, note le journal.
baltes sont de bons candidats à l'UE. sonnellement le commandant des
L'exemple des pays nordiques mon- forces armées à Bruxelles. Il est sou- Quant aux hamburgers, le bruit pro-
tre toutefois qu'une coopération ré- mis au commandant des forces ar- voqué par l'ESB n'a pas eu d'in-
gionale pourra continuer même si mées dans les questions militaires et fluence ; le nombre de clients n'a pas
tous les pays ne sont pas membres autrement il sera soumis au ministère baissé, et la consommation des ham-
de l'UE. des affaires étrangères. burgers préparés avec du poulet, du
poisson et des légumes n'a pas aug-
Quant à la Russie, Mme Vike- "Le Parlement a créé ce poste au menté aux dépens de ceux qui ont
Freiberga voit actuellement des si- ministère de la Défense et il ne pour- été préparés avec de la viande de
gnes positifs contrairement à son ra pas être transféré sans une déci- boeuf.
pessimisme antérieur. Les trois pays sion du Parlement", a souligné M. HS/A7
baltes ont évoqué la lutte contre le Enestam. "Je ne sais pas si cela
terrorisme et la criminalité organisée pose des problèmes au ministère des
avec la Russie. Les parlements letton Affaires étrangères." "Le prix de la confiance" KU
et russe ont commencé une coopéra-
tion. TS estime qu'il s'agit d'une lutte pour L'éditorialiste de Kansan Uutiset écrit
HS/A13, TS/9 le pouvoir entre les deux ministères. que la Commission de l'UE a raison
Ces derniers temps, le ministère des en estimant qu'il n'est pas possible
Affaires étrangères a perdu une par- de rétablir la confiance des consom-
POLITIQUE INTERIEURE tie de son pouvoir. Les questions mateurs dans la viande de boeuf
relatives à l'Union européennes no- sans mettre en oeuvre des mesures
DEFENSE tamment sont de plus en plus diri- extrêmement strictes.
gées directement par le Premier mi-
Nominations nistre. Selon l'éditorialiste, les autorités fin-
Helsingin Sanomat rapporte que le TS/9 landaises soupçonnent que les
gouvernement a ajourné jeudi la no- grands pays dans lesquels l'ESB
mination du contre-amiral Juhani Dernière minute: s'est manifesté exigent la mise en
Kaskeala comme représentant de la Mme Halonen, en conseil des minis- oeuvre de tests exhaustifs également
Finlande au comité militaire à Bruxel- tres, a aujourd'hui signé la nomina- dans les pays propres pour que ces
les. La nomination, qui est claire en tion de M. Kaskeala comme coman- derniers n'aient pas d'avantage
soi, a été ajournée pour vice de dant des forces armées, à partir du concurrentiel. Il estime que ce doute
forme. 1er octobre 2001, en remplacement peut être justifié, mais qu'il est pour-
de M. Hägglund. tant de courte vue que de s'opposer
Selon HS, les ministères de la Dé- aux tests. Si nous n'acceptons pas
fense et des Affaires étrangères se De même, la présidente a nommé M. ces examens, les consommateurs
sont mis d'accord sur leur litige : Ahola comme secrétaire général du étrangers en conclueront que la Fin-
concernant les questions militaires, ministère de la Défense, en rempla- lande a quelque chose à cacher, écrit
M. Kaskeala sera soumis au com- cement de M. Nykänen. l'éditorialiste.
mandant des forces armées et Teksti TV KU/4
concernant les autres questions au
chef de la représentation au sein de
l'Union européenne. ESB
HS/A13
"Une partie des consommateurs fin- "Répétition générale" Talsa
Turun Sanomat présente l'affaire landais évitent déjà la viande de
différemment. Le chancelier de la boeuf à cause du bruit provoqué par S
Justice, M. Paavo Nikula est en train l'ESB" HS elon l'éditorialiste de Taloussanomat,
d'étudier le litige. Selon M. Nikula, la quotidien d'informations économi-
question la plus importante est de Halsingin Sanomat rapporte que la ques, la maladie de la vache folle
savoir lequel des deux ministères discussion sur l'ESB a pour consé- oblige l'UE à montrer ce dont elle est
présentera la nomination au gouver- quence que les consommateurs fin- capable, car il s'agit de la première

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 34


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

épidémie grave dans le marché inté- que nous ne nous sommes exprimés
rieur. que sur nos propres domaines de "Le conseil européen n'est que le
compétence ministérielle." début de la future UE - Le Parlement
Il estime que l'ESB sera probable- se prépare pour la vie après Nice"
ment maîtrisé dans un proche avenir, Selon M. Koskinen, il faudrait se dis- Dem
et que ce problème sera, en tout cas, tinguer d'une manière positive, et non
une bonne répétition générale pour en faisant de l'obstruction. Il estime Dans sa déclaration, le Premier mi-
des situations plus graves. L'ESB est que le respect des décisions prises nistre, M. Lipponen, a répété sa
une bonne répétition, car la propaga- ensemble laisse encore à désirer conception selon laquelle un comité
tion de la maladie est lente et difficile, aussi bien chez les ministres que préparatoire pourrait être créé à
écrit l'éditorialiste. chez les députés. "Les décisions sur Nice ; ce comité comprendrait des
Talsa/12 la ligne politique doivent être prises membres des gouvernements et des
ensemble, à temps et d'avance ; il ne parlements des divers pays euro-
faut pas que l'on soit obligé de péens. Le comité préparatoire coopé-
PARTI SOCIAL-DEMOCRATE s'adapter à des compromis conclus rerait étroitement avec la société ci-
avec d'autres", a-t-il dit. vile, y compris des Etats candidats.
"M. Lipponen a réprimandé M. Tuo-
mioja" IS Le ministre de la Justice rappelle que M. Lipponen a rappelé que les déci-
ceux qui ont réussi aux élections mu- sions prises à Nice ne devaient en
Ilta-Sanomat rapporte que M. Lippo- nicipales se sont exprimés visible- aucun cas ébranler l'élargissement
nen, Premier ministre et dirigeant du ment sur des questions qui intéres- de l'UE vers l'Est.
parti social-démocrate, a réprimandé sent les citoyens. Il estime que les
M. Tuomioja, ministre des Affaires sociaux-démocrates de tous les ni- L'une des questions qui seront déci-
étrangères, pour les récentes décla- veaux devraient "avoir mauvaise dées lors du conseil européen est la
rations de ce dernier. conscience", note le quotidien. flexibilité. La flexibilité signifie le fait
que, dans certains domaines, une
En 2002, M. Lipponen aura dirigé son "Ceux qui ont parlé en public des partie des Etats membres pourrait
parti depuis neuf ans. MM Rafael problèmes et qui ont cherché des engager une intégration plus rapide-
Paasio et Kalevi Sorsa ont occupé, solutions, ont reçu le soutien de ment que les autres. La Finlande est
chacun, le même poste pendant beaucoup de gens. Pour qu'un mou- prête à considérer ces coopérations
douze ans. vement politique ait du succès, il ne renforcées dans la politique exté-
IS/11 suffit plus que l'on reste trop dans les rieure et de sécurité.
salles de réunion des maisons du
Déclarations de M. Koskinen peuple", a-t-il expliqué. M. Antti Kalliomäki, dirigeant du
groupe social-démocrate, estime qu'il
Selon les informations de Demari, M. Demari écrit que, d'après M. Koski- vaut mieux prendre de petits pas, au
Johannes Koskinen, ministre de la nen, la direction du parti, y compris lieu de grands, dans la flexibilité.
Justice, s'intéresse au poste de diri- les vice-présidents, doivent participer "Quant aux questions concernant la
geant du PSD. M. Koskinen, intervie- au débat public. sécurité, les sociaux-démocrates
wé par Demari, organe du parti so- soulignent que le plus important est
cial-démocrate, a pourtant affirmé Il partage, en partie, la position de M. de créer une volonté commune aux
que cette question était prématurée. Tuomioja selon laquelle l'Alliance des Etats membres", a-t-il dit.
gauches et l'Alliance verte seraient
L'actuel ministre de la Justice sou- des partenaires naturels du PSD au M. Kalliomäki a qualifié de raisonna-
haite que le futur président du parti Gouvernement après les prochaines ble l'élaboration de points de vue sur
social-démocrate représente la nou- élections municipales. Il ne qualifie la vie après Nice. Il a pourtant rappe-
velle génération, favorise la réforme pourtant pas de constructives les lé qu'aucune décision unanime ni sur
des modes d'action et fasse preuve spéculations sur les partis formant le le calendrier ni sur le contenu de
d'un engagement idéologique fort. futur Gouvernement. l'élargissement n'avait encore été
prise.
D'après le journal, M. Koskinen es- Le journal relève que M. Koskinen
time que la leçon la plus importante croit que le Gouvernement actuel Comme on se hête sur le processus
des élections municipales est le fait durera jusqu'à la fin de la législature. de l'élargissement, M. Kalliomäki a
que la ligne social-démocrate s'est Dem/10-11 estimé que le Parlement finlandais,
retrouvée dans l'ombre des compro- durant la prochaine législature, de-
mis complexes du Gouvernement. Il vrait ratifier les traités d'adhésion de
avoue que les ministres ne sont pas jeudi 30.11.2000 certains nouveaux Etats membres.
les moindres coupables de la situa- UNION EUROPÉENNE
tion. "Nous avons trop respecté la Mme Anneli Jäätteenmäki (Centre),
répartition des tâches, c'est-à-dire CONSEIL EUROPEEN DE NICE dirigeante de l'opposition, a soutenu

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 35


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

la proposition de M. Lipponen sur la cette nomination, ainsi que sur la no-


mise en route d'un débat public. Kansan Uutiset rapporte que Parme mination ultérieure du contre-amiral
en Italie, Barcelone en Espagne et Kaskeala au poste de commandant
Selon Mme Jäätteenmäki, l'UE devra Lille en France rivalisent avec Helsin- des forces armées. Or, la direction du
être capable de résoudre des problè- ki pour accueillir le siège de l'agence ministère de la Défense souhaite que
mes concernant notamment l'envi- européenne de sécurité des aliments. le contre-amiral Kaskeala - et son
ronnement et la criminalité internatio- futur successeur - représentent per-
nale. "L'échec de la réunion sur le Cette question sera abordée aujour- sonnellement le commandant des
climat à La Haye fait naître un souci d'hui lors de la réunion du conseil forces armées à Bruxelles. Il serait
sérieux sur la capacité de l'UE à rele- européen des ministres du marché donc directement soumis à la direc-
ver ces nouveaux défis", a-t-elle ex- intérieur. La Finlande sera représen- tion militaire. M. Erkki Tuomioja, mi-
pliqué. tée par M. Kimmo Sasi, ministre du nistre des Affaires étrangères, es-
Commerce extérieur, relève le jour- time, quant à lui, que le représentant
Dans son discours, M. Lipponen a nal. au comité militaire devrait être sou-
laissé ouverte la possibilité que cha- mis au ministère des Affaires étran-
que pays membre n'ait plus son pro- Selon M. Sasi, la Finlande remplit les gères.
pre représentant dans la Commission critères que le Parlement européen a
lorsque l'UE se composera de près posés pour l'emplacement de Aamulehti rappelle que le précédent
de 30 Etats membres. l'agence au mois d'octobre. litige de ce genre entre ces deux mi-
KU/5 nistères remonte à l'automne 1998,
Mme Jäätteenmäki a rejeté l'idée où le Président Ahtisaari a finalement
d'une Commission comme gouverne- DROITS DE L'HOMME décidé que la coordination de la poli-
ment responsable devant le parle- tique de sécurité revenait au minis-
ment. Si cela était le cas, l'UE serait Le gouvernement a publié jeudi son tère des Affaires étrangères et non
une fédération dèjà bien développée. rapport sur sa politique relative aux au ministère de la Défense. Il s'agis-
droits de l'Homme. Le premier rap- sait alors des rapports de force au
"Si le Premier ministre a voulu dire port de ce genre a été rédigé il y a sein de la représentation finlandaise
que le Parlement européen ou le pré- deux ans, à l'époque où Mme Halo- auprès de l'OTAN.
sident de la Commission choisirait, à nen était ministre des Affaires étran- AL/A6
l'avenir, de quel parti finlandais le gères.
représentant finlandais à la Commis- ESB
sion devait être issu, le Centre y est Mme Liisa Jaakonsaari (PSD), prési-
fortement opposé", a constaté Mme dente de la commission des Affaires "UE : l'utilisation des farines animales
Jäätteenmäki en se référant au dis- étrangères du Parlement, qui a reçu dans le fourrage doit être interdite -
cours du Premier ministre finlandais le rapport, a souligné que les droits Les consommateurs prendraient part
prononcé à Bruges. de l'Homme faisaient partie du coeur au paiement des frais causés par la
de la politique de sécurité finlandaise. destruction des farines" HS
M. Ben Zyskowicz, dirigeant du
groupe du parti conservateur, a souli- M. Erkki Tuomioja, ministre des Affai- Selon les informations de Helsingin
gné qu'il fallait que le Conseil des res étrangères, considère que l'amé- Sanomat, la Finlande s'étonne de la
ministres se maintienne en tant qu'or- lioration de la situation des droits de nouvelle proposition de la Commis-
gane central de prise de décision de l'Homme en Turquie est une condi- sion européenne. "Les décrets por-
l'UE. De plus, il a souhaité que tion à l'adhésion de ce pays à l'Union tant sur l'ESB dépassent déjà les
l'OTAN soit la base de la sécurité de européenne. Selon M. Tuomioja, limites de toutes les justifications
l'Europe. "Il faudrait se débarrasser l'état des droits de l'Homme s'est visi- scientifiques", a dit un inspecteur vé-
des idées fixes, gravées à l'esprit des blement amélioré dans plusieurs térinaire finlandais.
Finlandais pendant la guerre froide, pays candidats à l'UE.
selon lesquelles l'OTAN est considé- HS/A6 Le directeur de l'association finlan-
rée comme un épouvantail", a-t-il daise de la volaille estime que l'inter-
expliqué. NOMINATION DE M. KASKEALA diction d'utiliser les farines animales
Dem/3 n'aurait pas une influence dramatique
Aamulehti rapporte que la nomination sur l'alimentation des volailles, mais
AGENCE EUROPEENNE DE SECU- du contre-amiral Juhani Kaskeala que l'utilisation du soja augmenterait
RITE DES ALIMENTS comme représentant au comité mili- les frais.
taire à Bruxelles a suscité une que-
"L'emplacement de l'agence de sécu- relle entre le ministère de la Défense D'après HS, les restes animaux de-
rité des aliments ne sera probable- et le ministère des Affaires étrangè- vront, en tout cas, être traités. "Cela
ment pas décidé à Nice - Unique- res. influencerait le prix que nous factu-
ment Helsinki dispose de soutiens rons aux abattoirs pour le traitement
officiels" Le gouvernement est d'accord sur des restes. Les abattoirs ne pour-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 36


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

raient pas payer tous les frais ; par se prépare déjà à la lutte pour la pré- lon la loi portant sur l'énergie nu-
conséquent, ce seraient probable- sidence du PSD. cléaire, ce sera pourtant le Parlement
ment les consommateurs et les pro- qui décidera, en dernier ressort, si un
ducteurs qui paieraient la facture", M. Tuomioja a déploré, pour sa part, cinquième réacteur nucléaire sera
estime un consultant de l'environne- l'écho que son interview, publiée construit ou non.
ment finlandais. mardi dans Keskisuomalainen, a sus- HS/A9
HS/A8 cité. Il souhaite que le gouvernement
siège jusqu'à la fin de la législature et mer 29.11
"Il n'est pas sûr que la Finlande soità estime que les spéculations sur la UNION EUROPÉENNE
l'abri de l'ESB" TS prochaine coalition gouvernementale
sont prématurées. TOURNEE EUROPEENNE DU PRE-
D'après l'éditorialiste de Turun Sano- HS/A6 SIDENT FRANCAIS
mat, bien que la Finlande ait, pour le
moment, échappé à la maladie de la Dans son éditorial, Turun Sanomat "Selon M. Chirac tous les Etats mem-
vache folle, les consommateurs de- estime que M. Tuomioja est considé- bres ne pourront avoir de commissai-
vraient, en tout cas, s'initier aux indi- ré comme un homme politique qui res" HS
cations sur l'origine des viandes, car pense à ce qu'il dit. "Les devoirs mi-
il s'agit d'une question grave. nistériels ont peut-être vidé la ma- L
chine à sous?" conclut Turun Sano- e correspondant de Helsingin Sano-
mat. mat à Stockholm écrit que le Prési-
"A la limite de l'hystérie" IL dent français considère que le nom-
Ilta-Sanomat se demande dans son bre de commissaires ne pourra être
L'éditorialiste d'Iltalehti estime que la éditorial si M. Tuomioja compte dé- indéfiniment augmenté. Le journaliste
préparation des tests doit être renfor- fier M. Lipponen. ajoute que la Finlande et la Suède
cée également en Finlande ; les dé- TS/2, IS/6 souhaitent que chaque Etat membre
penses sont minimes à l'égard des conserve le droit de nommer un
conséquences de l'effondrement qui NUCLEAIRE membre de la Commission à l'avenir
menace l'industrie de la viande dans aussi.
toute l'Europe. Il écrit que la "La majorité du Parlement est contre HS/C4
confiance des consommateurs doit l'organisation d'un référendum
être restituée par des moyens rapi- consultatif sur l'énergie nucléaire" HS
des mais judicieux. DECLARATIONS SUR L'UE
Helsingin Sanomat rapporte que,
Selon l'éditorialiste, les ministres de selon le résultat de l'enquête effec- Déclarations de M. Niinistö
l'Agriculture devraient poursuivre le tuée par le journal, 107 députés sont "Un esprit européen commun, pas un
débat sur la maladie de la vache folle favorables à l'organisation d'un réfé- Etat fédéral" NP
en consultant des experts, mais sans rendum consultatif sur la construction
y mêler la politique intérieure des d'un cinquième réacteur nucléaire. 44 Nykypäivä a interrogé M. Niinistö sur
divers pays. députés sont pour ce projet, et 49 ne ses points de vues concernant l'ave-
s'expriment pas. nir de l'UE. Selon lui, le principal est
"La crise confirme le fait qu'il y a le changement intervenu concernant
beaucoup à améliorer dans les affai- D'après le quotidien, les grands par- l'esprit européen durant ces cinq der-
res de l'agriculture. La propreté de la tis du Parlement notamment, soit le nières années.
nourriture est, en fin de compte, plus PSD, le Centre et le parti conserva-
importante que le prix", conclut-il. teur, s'opposent, pratiquement unani- "Il s'agit surtout du fait que la volonté
IL/7 mement, à l'organisation d'un réfé- européenne s'est affaiblie; l'esprit a
rendum. disparu. Mais un tel esprit européen
POLITIQUE INTERIEURE ne pourra être décrété par des traités
Mme Riitta Uosukainen (parti conser- ou des règlements", dit-il. Construire
PARTI SOCIAL-DEMOCRATE vateur), présidente du Parlement, des structures plus approfondies
n'est pas favorable au projet, car "les pour rétablir l'efficacité de l'UE re-
M. Jukka Mikkola, président du députés ont été élus pour prendre viendrait à créer des contraintes, ce
conseil national du PSD et second des décisions, même des décisions qui doit au contraire être évité si l'on
vice-président du Parlement, a criti- difficiles ". souhaite que l'UE se développe sur
qué M. Erkki Tuomioja (PSD), minis- la base d'une libre volonté et reste
tre des Affaires étrangères, pour HS écrit qu'au Parlement, des propo- une union d'Etats-nations.
avoir haussé son propre profil et se- sitions ont déjà été faites pour l'orga-
mé de lasuspicion concernant la lon- nisation d'un référendum, et selon la M.
gévité du gouvernement actuel. M. constitution le Parlement pourrait Niinistö rappelle que ce changement
Mikkola se demande si M. Tuomioja voter une loi sur cette question. Se- dans la volonté européenne s'ex-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 37


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

prime de diverses manières. Un tionnement, par exemple les indemni- entre les autorités finlandaises et les
exemple en est la querelle linguisti- tés parlementaires, les indemnités de inspecteurs, soit de la question de
que sur la position de l'allemand pen- déplacement ou les douches des savoir comment définir quels sont les
dant la présidence finlandaise. bureaux parlementaires. Une autre cas soupçonnés d'être de l'ESB et
raison est que la démocratie euro- quels cas ne le sont pas.
Selon lui, cet affaiblissement de la péenne est éloignée des citoyens.
volonté européenne signifie que la pour cette raison je ne suis pas favo- "Dans ces cas, on a su à 99% qu'il
génération de l'Europe communau- rable à l'idée que les députés euro- ne s'agissait pas de l'ESB. On a dé-
taire se retire et n'a plus l'influence péens soient choisis par les parle- couvert chez les bêtes des signes qui
qu'elle avait il y a quelques années. ments nationaux. Une telle démocra- ont indiqué autre chose ; alors, tout
De plus, les traités de Maastricht et tie indirecte les couperaient définiti- s'est passé dans le cadre du
l'UEM étaient de durs bras de fer qui vement des citoyens, dit-il. contrôle", a assuré Mme Husu-Kallio.
ont représenté pour les gouverne-
ments des expériences pas toujours Selon lui, la coopération européenne D'après le journal, les inspecteurs de
très heureuses; certains l'ont ressenti n'est pas fondée seulement sur des l'UE critiquent, dans un rapport ré-
électoralement, ce qui a pu engendré règles ou des structures mais plutôt cent, notamment le caractère aléa-
une certaine prudence. sur des réseaux. C'est pourquoi il ne toire des tests et le manque de
comprend pas vraiment le grand bruit contrôle.
"Le fédéralisme n'est néanmoins pas qu'engendre la question de la repon-
un remède pour tous ces maux, au dération des voix. Selon sa propre M
contraire. Le principal est qu'il y ait expérience au conseil écofin, on ne me Husu-Kallio estime que les ins-
un esprit de coopération que l'on ne recherche pas à compter les voix. "Si pecteurs ont pourtant critiqué la Fin-
peut imaginer possible de créer par au Conseil, on devait vraiment spé- lande moins que plusieurs autres
la contrainte, comme par exemple culer sur les nombre de voix pour pays. Certaines carences découver-
l'idée d'une commission responsable obtenir la majorité qualifiée, on ferait tes sont déjà en train d'être réparées.
devant le Parlement pourrait le lais- une erreur. Ce n'est pas comme cela
ser penser", dit-il. La Commission qu'un esprit de coopération naîtra", "Dans le rapport, il n'y a rien qui me
pourrait être forte, mais cette force dit-il. fasse perdre mon repos nocturne", a-
doit se fonder sur la crédibilité et la NP/17 et 18 t-elle dit, révèle HS.
compétence. Une Commission com- HS/A3&A7
pétente serait bonne pour tous, mais
son pouvoir ne saurait se fonder sur ESB
sa responsabilité devant le Parle- "La Finlande testera 10 000 de va-
ment. "L'UE a critiqué le contrôle de l'ESB ches" KS
en Finlande" HS "L'ESB ne menace pas l'activité du
Même lorsqu'il parle de renforcer la Helsingin Sanomat rapporte que les centre de transfusion sanguine" KS
position des Conseils, M. Niinistö ne inspecteurs de l'UE ont détecté plu- Selon les informations de Keskisuo-
parle pas de constitution, terme qui sieurs carences concernant le malainen, la Finlande devra tester 10
fait partie du droit national, mais plu- contrôle de l'ESB en Finlande au 000 de vaches au début de l'année
tôt de traité ou de convention. Par printemps dernier. prochaine. Ces tests ne concerneront
cette terminologie, il faut souligner le pas les bêtes saines, mais celles qui
caractère de l'UE qui est un engage- Lors de l'inspection effectuée par le sont abattues d'urgence et celles qui
ment volontaire entre les Etats et les bureau alimentaire et d'inspection subissent une mort prématurée.
gouvernements. Les structures euro- vétérinaire de l'UE, on a même dé-
péennes ne peuvent être modifiées couvert des cas que, selon les ins- Dans le langage du ministère de
par des normes législatives mais pecteurs, les autorités finlandaises l'agriculture, "on confirme l'informa-
seulement par des traités entre les auraient dû officiellement soupçonner tion selon laquelle la maladie de la
Etats-nations. La pensée fédérale qui d'être des cas d'ESB. Les autorités vache folle n'existe pas en Finlande",
renforce les mouvements de bas en finlandais ne l'ont pourtant pas fait, et rapporte le journal.
haut peut être bonne mais elle ne les bêtes n'ont été testés que d'une
peut suffire à combler les manques manière routinière. La maladie n'a Keskisuomalainen écrit également
de coopération. pas été découvert chez ces animaux, que les Finlandais qui ont vécu en
mais l'imprudence aurait pu avoir des Angleterre peuvent, pour le moment,
M. Niinistö relève la faible participa- conséquences par la suite, s'il s'était continuer de donner du sang en Fin-
tion aux élections européennes. agit de cas de maladie de la vache lande. Rien n'a été décidé sur l'éven-
"Cela signifie certainement que le folle, écrit HS. tuelle interdiction portant sur le don
contenu du fonctionnement de l'UE du sang.
passe par les conseils alors que les D'après Mme Husu-Kallio, chef de
questions que le Parlement étudie service du ministère de l'Agriculture, Il est pourtant possible que la situa-
concernent surtout son propre fonc- il s'agit d'une question d'interprétation tion change lorsque l'institution médi-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 38


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

cale européenne et la Commission tions du principal parti de l'opposition.


de l'UE discuteront de cette question M. Tuomioja estime qu'il y a un ris- "La direction transitoire du parti [du
au début du mois de décembre. que que le Parti social-démocrate ne Centre] ouvre avec détermination
KS/9 fasse pas partie du prochain gouver- pour démanteler tous les différends
nement. "Si les résultats électoraux qui existaient entre sociaux-
suivent la même tendance confirmée démocrates et centristes, comme par
DECLARATION DE M. LIPPONEN lors des dernières élections, ce dan- exemple la réforme du travail", a-t-il
ger est évident", dit-il. Selon lui, il faut dit.
Demari rapporte que le Premier mi- assurer les électeurs que les so- KS/MAR/3 et 8
nistre, M. Paavo Lipponen, fera au- ciaux-démocrates travaillent vraiment
jourd'hui une déclaration au Parle- pour leurs propres objectifs. "Les
ment à propos des objectifs du écarts de revenus ont nettement aug- REACTIONS
conseil européen de Nice. Les grou- menté et maintenant il serait temps
pes parlementaires se prononceront d'améliorer la position des plus né- "M. Niinistö irrité par les déclarations
sur la préparation des sujets lors des cessiteux", dit-il, faisant référence de M. Tuomioja" IS
interventions de groupe. Ensuite, une aux discussions parlementaires sur le
intervention de cinq minutes sera budget 2001. "Le parti conservateur a fait le travail
accordée à chaque député intéressé. difficile et maintenant il doit s'en al-
Dem/3 L ler", a dit M. Niinistö, à propos des
es préférences du parti conservateur déclarations de M. Tuomioja. "La si-
pour baisser les cotisations maladie tuation économique semble si stable
POLITIQUE INTERIEURE des retraités ne semblent pas suffire que l'on n'a plus besoin d'un tel bou-
à M. Tuomioja. "Je comprends la clier que j'ai pu visiblement représen-
DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA pression qui existe pour baisser les ter. Je n'y peux rien si l'on nous
cotisations maladie des retraités mais considère comme désormais inuti-
"Il n'est pas évident que le gouverne- si l'on regarde où se trouvent les les", a-t-il dit.
ment se maintienne" KS principaux besoins, il faudrait plutôt
M. Tuomioja a déclaré à Keskisuo- augmenter le minimum vieillesse car Selon lui, si le principal parti de l'op-
malainen qu'il n'était pas certain que ce sont les personnes aux retraites position pense ainsi, cela pourrait
le gouvernement actuel dure jusqu'à les plus faibles qui en profiteraient", être difficile pour M. Tuomioja et déli-
la fin de la législature. "Le gouverne- dit-il. cat pour le parti conservateur.
ment a été formé dans l'idée qu'il
siège pendant toute la législature; Selon M. Tuomioja, "après les élec- M. Kääriäinen, ancien vice-président
C'est possible, mais cela n'est jamais tions, on fera table rase du passé. du parti du Centre, ne croit pas que
certain", rappelle-t-il. Quand nous partirons en campagne, le gouvernement actuel change avant
cela ne sera pas en faveur de la coa- les prochaines élections, car ce gou-
Contrairement à la position du parti lition actuelle ni de toute autre coali- vernement repose sur un tel engage-
conservateur, membre lui aussi du tion mais seulement pour recueillir le ment de M. Lipponen. "M. Tuomioja
gouvernement, M. Tuomioja estime soutien maximal pour les idées des semble faire parti des rares person-
que l'on a atteint une limite dans les sociaux-démocrates", dit-il. nes capables de tirer des conclusions
allégements fiscaux et que la Fin- logiques du résultat des dernières
lande ne doit pas avoir pour objectif Selon lui, une base gouvernementale élections municipales". Selon M.
de tendre vers la moyenne euro- comme celle des gouvernements Kääriäinen, M. Tuomioja choisit ses
péenne ou des pays de l'OCDE. "arc-en-ciel" ne peut durer indéfini- partenaires gouvernementaux trop
"L'Etat-providence finlandais est fon- ment. "Dès lors que nous sommes longtemps en avance. Le Centre lui-
dé sur une fiscalité plus élevée, sur revenu à un parlementarisme normal, même doit d'abord réfléchir à la façon
des redistributions et des services le gouvernement n'a pas besoin dont il pourra se comporter aux pro-
plus importants", dit-il. Il fait remar- d'une majorité aussi importante", af- chaines élections.
quer que la baisse de la TVA et de la firme-t-il.
fiscalité directe sur le travail permet- "Ce qui est bon et nouveaux est qu'il
tent d'influencer sur l'emploi plus que Si l'on cherche une alternative plus à n'est pas obsédé par le désir de lais-
par une baisse générale des impôts. gauche que la politique du gouverne- ser le Centre sur la touche. Cela
Il regrette qu'il n'y ait pas eu de dis- ment actuel, "en priorité les partenai- semble signifier une normalisation
cussion au sein du gouvernement, au res gouvernementaux seraient l'Al- des relations entre le PSD et le Cen-
moment des négociations salariales, liance des Gauches et les Verts, qui tre", dit-il.
sur les possibilités d'obtenir, par les ne permettront cependant pas à eux IS/A11
allégements fiscaux, les meilleurs seuls, de former un gouvernement
effets sur l'emploi et sur les consé- majoritaire même après les élec- mar 28.11
quences de ces allégements sur les tions". Il demande à ce que l'on UNION EUROPÉENNE
écarts de revenus. prenne en compte les nouvelles posi-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 39


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

TOURNEE DES CAPITALES DU de la Finlande" AL faveur de la rotation.


PRESIDENT FRANCAIS "Un M. Chirac conciliant a fait une
rapide visite pour entendre les posi- Il estime que la réforme institution-
"Selon M. Chirac : la Finlande aura tions finlandaises sur l'UE" AL nelle se présente comme un vrai
un rôle important à Nice" HS "M. Chirac pense que le Conseil eu- casse-tête. Selon lui, les sujets déli-
"M. Chirac prévoit pour la Finlande ropéen de Nice réussira" TS cats pour la France concernent la
un rôle important au Conseil euro- " Un M. Chirac conciliant a fait une question de savoir si l'Allemagne, à la
péen de Nice" HS rapide visite pour entendre les posi- population plus nombreuse, aura plus
tions finlandaises sur l'UE - On cher- de voix au Conseil ainsi que l'exten-
Helsingin Sanomat rapporte que le che un compromis sur le litige sion de la majorité qualifiée à la politi-
Président français a prédit un rôle concernant le plafonnement de la que commerciale. Il ajoute que la
important pour la Finlande au Conseil taille de la Commission" TS France n'est pas non plus enthou-
européen de Nice. M. Chirac a dit siaste pour abandonner son second
avoir confiance dans le soutien fin- Selon Aamulehti, le Président fran- portefeuille à la Commission.
landais en la présidence française çais, qui a effectué une visite rapide
sur tous les sujets où les intérêts de à Helsinki est venu écouter les points M. Karvonen rapporte que Mme Ha-
la Finlande ne seront pas menacés. de vue de Mme Halonen et de M. lonen a remercié ses invités français
Le quotidien relève que le Président Lipponen à la veille du Conseil euro- d'être venus "écouter les sentiments
français est optimiste concernant péen de Nice. Le quotidien note que des Etats membres". M. Karvonen
l'obtention d'un accord au Conseil les propos du Président français por- écrit que la faculté d'écoute de la
européen de Nice. tent à croire qu'un compromis est en France a été l'objet de considérations
vue sur la taille de la Commission. diverses jusqu'à présent. Ainsi, le
Selon Helsingin Sanomat, les ren- Conseil européen informel de Biarritz
contres avec Mme Halonen et M. Selon Turun Sanomat, le Président s'est transformé finalement en une
Lipponen ont montré que les Fran- français pense que tous les litiges dispute entre petits et grands. Main-
çais se comportaient, cette fois, seront résolus au Conseil européen tenant, selon des estimations finlan-
comme une présidence qui cherche à de Nice pour peu que l'on s'y prenne daises, la France recherche vraiment
trouver des compromis sur les ques- en commun. Il prévoit un rôle impor- un compromis.
tions litigieuses. Hier, M. Chirac sou- tant pour la Finlande. Le quotidien
haitait atténuer les différends entre souligne que, publiquement, les diri- Le journaliste cite le Président qui a
grands et petits, rapporte le journal. geants européens sont confiants déclaré que les différences entre pe-
La question des grands ou petits mais que dans des cercles plus res- tits et grands existaient mais qu'elles
Etats n'est pas importante pour ceux treints les dirigeants, en particulier n'étaient pas centrales et n'avaient
qui pensent à l'avenir de l'Europe a ceux des petits Etats sont très in- pas d'importance "pour ceux qui pen-
dit le Président, note HS. quiets sur la situation à la veille du sent à l'avenir de l'Europe".
Conseil européen. Sur le litige
Le quotidien relève que M. Lipponen concernant la taille de la Commis- M. Karvonen rapporte que Mme Ha-
aussi voudrait sortir de cette opposi- sion, Turun Sanomat relève que le lonen a fait remarquer que, après
tion, pour peu que l'on trouve un Président français a admis qu'il l'élargissement aussi, une question
compromis que les petits puissent n'était pas favorable au principe d'un importante sera "la démocratie
accepter. commissaire par Etat mais pensait concernant les relations dans la fa-
qu'une solution se dégagerait pour mille européenne", c'est-à-dire le fait
Le quotidien rapporte que M. Chirac plafonner la Commission à partir de ne pas piétiner les petits Etats.
n'est toujours pas favorable au prin- d'une certaine date.
cipe d'un Commissaire par pays. M. Karvonen rapporte que, à la ques-
Kyösti Karvonen rapporte, pour les tion de savoir ce que signifiait la dé-
HS rapporte que Mme Halonen a deux quotidiens, que le Président fense commune, le Président fran-
déclaré à la presse que l'élargisse- français a effectué une courte visite à çais a répondu qu'il ne s'agissait que
ment était primordial. Elle a parlé de Helsinki. Tant les hôtes finlandais de mettre en oeuvre les décisions
"la famille européenne", soulignant que leurs invités ont laissé entendre prises au Conseil européen d'Helsin-
qu"'il fallait aussi voir de quoi le que le Président Chirac avait écouté ki. M. Karvonen considère que la
monde aurait l'air quand la famille de manière conciliante les points de France ne semble néanmoins tou-
serait plus grande; mais à ce mo- vue finlandais sans essayer d'impo- jours pas avoir fait de proposition
ment-là encore, la question de la dé- ser ses propres propositions. pour définir comment elle souhaiterait
mocratie concernant les relations que s'appliquent les coopérations
dans la famille européenne sera un Le comportement en public de M. renforcées dans le domaine de la
chose importante". Chirac laisse à penser que l'on se politique européenne de sécurité et
HS/A3 et A6 dirige vers un compromis sur la taille de défense. Selon des sources fin-
de la Commission, écrit M. Karvonen landaises, la Finlande se demande
"M. Chirac a écouté les points de vue qui cite les propos de M. Chirac en ce que la France signifie par le déve-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 40


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

loppement des capacités de gestion attacher beaucoup d'importance à ce les paradis fiscaux." Il estime que les
de crise, conclut M. Karvonen. que les Finlandais pensaient à la négociations avec les pays tiers à ce
TS/3 et 10 AL/A1 et A7 veille du Conseil européen, il ne sujet seront difficiles.
s'agissait pas seulement d'une poli- HS/D1
"M. Chirac recherche une entente tesse de la présidence. M. Chirac le
avant Nice" HBL/1 pensait vraiment. ESB
"M. Chirac, poli, promet de recher-
cher une entente" HBL/6 Contrairement aux habitudes, les "Le pic des cas d'ESB a été atteint"
Président Chirac ne s'est pas conten- Turun Sanomat rapporte que M. Ber-
"Mme Halonen et M. Chirac té d'un compte-rendu à la presse nard Vallat, futur président de l'orga-
confiants : le Conseil européen de mais il a aussi répondu aux questions nisation mondiale des maladies ani-
Nice a toutes les chances de réussir" des journalistes, note le journal. males, croit que le pic des cas d'ESB
Dem / KS a été atteint.
Selon Ilta-Sanomat, M. Chirac a loué
Demari et Keskisuomalainen, qui le discours tenu par M. Lipponen à M. Vallat estime qu'il y a un change-
citent STT, rapportent que Mme Ha- Bruges. ment en mieux également en France
lonen et M. Chirac sont optimistes bien que le nombre de cas de la ma-
pour la réussite du Conseil européen Selon le quotidien, l'attitude conci- ladie de la vache folle ait augmenté.
de Nice. liante de M. Chirac était expliquée
par les négociateurs finlandais par le "Les décisions et les mesures prises
STT cite Mme Halonen qui a déclaré fait que la presse allemande et la en France en 1995 commenceront à
que, concernant la CIG, il était pri- presse suédoise ont tiré à boulets se voir dans les statistiques concer-
mordial que l'UE ait la capacité de rouges sur la présidence française nant cette maladie dès l'année pro-
mener à bien l'élargissement. ces derniers jours. chaine. Je crois que le nombre de
cas diminuera clairement", a-t-il dit
STT rapporte que le Conseil euro- Ilta-Sanomat rapporte que le Ministre lors de la séance d'information orga-
péen de Nice aura un ordre du jour chargé des Affaires européennes, M. nisée à Helsinki hier.
exceptionnellement chargé. Sasi, a regretté indirectement le com-
Dem/3 KS/8 portement de la France : "si les cho- Selon M. Vallat, la maladie de la va-
ses avaient été réglées diplomatique- che folle n'est pas facile à éradiquer,
"M. Chirac et Mme Halonen pensent ment, l'atmosphère serait bien meil- et les autorités doivent coopérer avec
que le Conseil européen sera une leur à la veille du Conseil européen", les éleveurs de bétail et l'industrie de
réussite" IL a-t-il dit. fourrage. Il estime que le risque que
IS/10 et 11 l'ESB se manifeste en Finlande est
Iltalehti, qui cite STT, rapporte que minime.
Mme Halonen et M. Chirac sont opti- "Médiation de M. Lipponen ?" MTV3 TS/5
mistes pour la réussite du Conseil
européen de Nice. MTV3 a interrogé sa correspondante
à Paris sur la question de savoir si M. "Les Finlandais vont examiner la si-
Le même quotidien envoie un télé- Lipponen avait une médiation à effec- tuation en France portant sur l'ESB"
gramme au président Chirac : "Il est tuer. Selon Mme Petaistö, il s'agit Selon les informations d'Iltalehti, un
bon que vous ayez eu le temps de explicitement d'une initiative de la groupe finlandais partira en France la
passer rapidement à Helsinki. En bon France parce que M. Lipponen n'au- semaine prochaine pour examiner la
Français vous avez fait oeuvre de rait rien pu faire que la présidence situation concernant l'ESB.
politesse à tel point que vos hôtes en n'aurait souhaité.
ont rougi. Nous espérons que vous Aamu TV, MTV3 Lors de cet examen de routine, qui
serez aussi souple à Nice." durera une semaine, les Finlandais
IL/5 et 7 CONSEIL ECOFIN prendront d'abord connaissance de la
législation et des laboratoires fran-
"Le Président Chirac a écouté d'une Helsingin Sanomat rapporte que les çais. Ensuite ils visiteront des fermes
oreille attentive les hôtes finlandais" ministres des Finances européens se pour en connaître le fonctionnement
IS sont mis d'accord sur l'imposition des et, pour terminer, le groupe finlandais
intérêts de l'épargne. rédigera un rapport qui sera publié
Selon Ilta-Sanomat, le Président fran- sur l'internet plus tard. Ce rapport
çais a écouté les hôtes finlandais Le ministre finlandais, M. Sauli Niinis- révélera les carences détectées ainsi
d'une oreille plus attentive que d'ha- tö, estime que l'imposition des inté- que des suggestions pour les répa-
bitude. rêts étrangers n'apportera pas beau- rer, rapporte le quotidien.
coup de recettes à l'Etat finlandais. IL/3
Selon les négociateurs finlandais, "Je ne crois pas que les Finlandais
lorsque le Président français a dit ont déposé beaucoup d'argent dans DEFENSE

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 41


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

que devrait se débrouiller, en Fin-


DECLARATIONS DE M. SASI lande, sans subventions de l'Etat. "Le Président Chirac lundi en Fin-
Des subventions pourraient être ac- lande" IL
Selon les informations d'Aamulehti et cordées à la recherche et au déve- L
de Keskisuomalainen, M. Kimmo Sa- loppement des produits, écrit KS. e Président français, M. Jacques Chi-
si, ministre du Commerce extérieur, AL/A14, KS/6 rac, effectuera une visite en Finlande,
croit que le lieu de montage des héli- lundi 27 novembre, annonce Iltalehti.
coptères de l'armée de terre sera Le quotidien précise qu'il s'entretien-
situé à Kuorevesi. NOMINATION dra avec la Présidente, Mme Halo-
nen, ainsi qu'avec le Premier minis-
M. Sasi ne s'est pas prononcé direc- Helsingin Sanomat rapporte que la tre, M. Lipponen.
tement sur le futur emplacement de nomination du contre-amiral Juhani IL/SAM/A11
la base ; il attend le rapport adminis- Kaskeala au poste de commandant
tratif qui sera rédigé cette semaine. Il des forces armées a été confirmée.
a pourtant souligné qu'il fallait des Avant de remplacer le général Gus- CIG
centres de savoir-faire pour la haute tav Hägglund à la tête de l'armée, le
technologie. Kuorevesi est optimiste, contre-amiral Kaskeala sera nommé "Selon M. Lipponen, rien n'est décidé
car Patria y effectue déjà le montage représentant de la Finlande au comi- avant Nice" TS
et l'entretient des avions. Les activi- té militaire à Bruxelles jusqu'à l'au- Turun Sanomat rapporte que M. Lip-
tés sont soutenues par l'institut tech- tomne prochain. Le général Häg- ponen s'est entretenu avec de nom-
nique de l'armée de l'air, rapportent glund dirige les forces armées depuis breux homologues européens à Za-
AL et KS. 1996. greb; à cette occasion, de nombreux
rendez-vous téléphoniques ont été
Le ministre du Commerce extérieur HS rappelle que le contre-amiral Kas- pris pour cette semaine.
estime que la vente des 30% de l'in- keala avait présenté sa candidature
dustrie de l'équipement de défense au poste de secrétaire général du "Avant Nice, nous devrons avoir de
de Patria à des étrangers suffit pour ministère de la Défense, mais c'est le nombreuses discussions. Sur les
assurer l'internationalisation et le sa- général Matti Ahola, actuel chef des questions les plus difficiles, la Prési-
voir-faire étranger de l'entreprise. opérations, qui sera nommé à ce dence française n'a pas encore pré-
Selon la décision prise par le Parle- poste. La Présidente, Mme Halonen, senté de solutions", a-t-il dit.
ment, la possession étrangère ne doit nommera le général Ahola à son
pas dépasser les 50%, écrit KS. nouveau poste vendredi prochain. M. Lipponen espère qu'il ne faudra
pas attendre le conseil de Nice pour
"La vente tend à renforcer la coopé- HS note que pendant longtemps, on régler tous les sujets. "Cette fois, il
ration entre les fabriquants étrangers. estimait que le général Ilkka Hollo, semble que l'on se rendra au Conseil
Dans l'avenir, nous devrons certaine- chef de l'état-major, serait nommé avec une situation très ouverte. Bien
ment nous concentrer sur un secteur commandant des forces armées. Le sûr, nous souhaiterions que des solu-
plus étroit pour lequel on aura besoin contre-amiral Kaskeala a toutefois tions puissent se dégager déjà, avant
d'un savoir-faire de haut niveau", a-t- dévancé le général Hollo en raison Nice", a-t-il dit.
il expliqué. de son expertise internationale. Il a TS/SAM/10
été aide de camps du Président Koi-
AL écrit que "du point de vue de l'in- visto, attaché militaire à Bruxelles et Déclarations de M. Satuli
dustrie d'équipement de défense et secrétaire du comité national de dé- "Des réformes difficiles devront être
notamment de la sécurité concernant fense. En 1999, il a assisté le Prési- résolues à Nice" TS
cet équipement, on a besoin de solu- dent Ahtisaari lors des négociations "Les principales questions toujours
tions européennes auxquelles la Fin- de paix dans les Balkans. sans solutions" HS
lande pourrait participer", a dit M.
Sasi. Selon HS, le général Olavi Jäppilä L
sera nommé chef des opérations. Le es représentants des Etats membres
Sur le fait de supprimer 30% des contre-amiral Kaskeala doit être rem- se sont réunis hier pour étudier les
heures de vol des chasseurs Hornet placé par un civil. Les deux candidats questions de la CIG. "Je pense qu'un
à cause de la pénurie d'argent pro- les plus en vue sont les docteurs accord sera trouvé à Nice, même si
voquée par la hausse du prix des Pauli Järvenpää et Jyrki Iivonen. cela ne sera pas facile. Cela exige
carburants et le changement du HS/A3&A6 des concessions de chacun. Chacun
cours de change du dollar, M. Sasi doit faire un pas", a dit M. Satuli. Se-
estime qu'il s'agit, en premier lieu, lun 27.11 lon lui, les négociations se poursui-
d'une question intérieure aux forces UNION EUROPEENNE vent comme on pouvait l'attendre.
armées sur la répartition des fonds. Trois principales questions demeu-
TOURNEE EUROPEENNE DU PRE- rent sans solution : la taille de la
D'après M. Sasi, l'industrie aéronauti- SIDENT FRANCAIS Commission, l'extension de la majori-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 42


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

té qualifiée et la repondération des à une alliance n'est pas en vigueur droit.


voix. dans la gestion de crise. HS/sam/A6, AL/sam/A6
HBL/dim/1
Turun Sanomat relève que l'on a
"reconnu" le principe présenté par la Sur l'Union européenne
Finlande et selon lequel les décisions POLITIQUE ETRANGERE Samedi, Mme Halonen s'est expri-
doivent réunir une majorité d'Etats et mée devant la presse finlandaise à
une majorité de la population. En MME HALONEN A BERLIN l'ambassade de Finlande à Berlin.
revanche, les conclusions qu'en tirent Elle a souligné qu'il fallait être réaliste
les Etats membres sont diverses. "La Russie doit être une partie de quant aux objectifs à long terme de
l'Europe" HS l'UE. Ce débat ne doit pas déranger
Sur la taille de la Commission, il sem- Helsingin Sanomat rapporte que la celui sur les objectifs à court terme,
ble qu'une solution se dégage sur la Présidente, Mme Tarja Halonen, notamment la réforme des institu-
base de la continuation du modèle s'est exprimée vendredi à Berlin lors tions, l'élargissement vers l'Est et le
actuel jusqu'en 2005. Ensuite, les d'un séminaire organisé par la fonda- démarrage de l'UEM.
Etats qui disposent de deux commis- tion allemande Herbert Quandt et le
saires abandonneront un portefeuille. Financial Times, portant sur l'Europe Mme Halonen n'a pas voulu expliquer
Lorsque l'UE comptera 27 membres, au 21e siècle. si elle était d'accord avec le Premier
on adoptera alors la rotation égali- ministre Lipponen sur une éventuelle
taire. Les grands Etats souhaiteraient Sur la Russie constitution de l'Union. "Je n'ai pas
que cette dernière soit adoptée lors- Dans son intervention, qui a porté besoin de contresigner les discours
que l'UE comptera 20 membres. uniquement sur la Russie, Mme Ha- du Premier ministre ou du ministre
lonen a souligné que la Russie devait des Affaires étrangères Je trouve
Sur l'extension du vote à la majorité être une partie intégrale de l'Europe : toutefois très intéressant qu'ils s'ex-
qualifiée, il semble que tous les Etats "La direction politique russe semble priment."
membres aient des positions fermes actuellement assez unanimement
sur les domaines dans lesquels ils ne considérer que la Russie fait partie La Présidente n'a pas voulu spéculer
souhaitent pas perdre leur droit de de l'Europe. C'est bon, parce qu'il est sur les réslutats du conseil européen
veto. dans l'intérêt de tous les Européens de Nice, mais elle s'attend à des né-
que la Russie se sente partie de l'Eu- gociations difficiles.
Selon M. Satuli, chaque Etat devra rope et non isolée par l'Europe."
faire des concessions à Nice pour Helsingin Sanomat note que les dé-
arriver à un accord. "Il faut arriver à M clarations critiques de la direction
un traité à Nice afin que nous puis- me Halonen a évoqué le développe- politique allemande vis-à-vis de la
sions respecter le calendrier de l'élar- ment positif en Russie, notamment France ont suscité beaucoup d'atten-
gissement. Nous n'avons pas évoqué concernant le fonctionnement du sys- tion à Paris. "Selon mon interpréta-
d'autre alternative. Le texte sera pré- tème démocratique dans le cadre de tion, l'Allemagne a lancé un "premier
paré dans les deux prochaines se- la constitution, l'évolution de la socié- avertissement" qui contient un sou-
maines. Nous avons de bonnes pos- té civile et la croissance économique hait de trouver une solution", a esti-
sibilités d'arriver à un accord", a-t-il durable qui est devenue possible. mé Mme Halonen.
assuré. HS/dim/A12, TS/dim/8
La Présidente finlandaise a toutefois
critiqué l'état de la liberté de parole
DEFENSE DE L'UE en Russie : "En Russie, il ne semble DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA
pas y avoir d'entente sur l'importance
Hufvudstadsbladet rapporte, dans de la liberté de parole pour la démo- "L'extradition de M. Milosevic prendra
son édition de dimanche, que selon cratie et le développement économi- du temps"
le ministre de la Défense, M. Jan-Erik que. De nombreux Russes semblent Turun Sanomat rapporte, dans son
Enestam, l'Union européenne ne croire que les systèmes de contrôle édition de samedi, que M. Tuomioja a
peut pas être appelée une alliance centralisés augmentent la stabilité et estimé à Zagreb vendredi dernier que
militaire, étant donné qu'il manque la légalité mieux que l'activité critique le fait d'exiger l'extradition de M. Milo-
encore une défense commune. Selon des médias. sevic, et des autres Serbes accusés,
M. Enestam, la non appartenance de au tribunal pénal international de La
la Finlande à une alliance n'est pas Selon Mme Halonen, les relations Haye n'était pas l'exigence primor-
seulement formelle mais aussi fac- finno-russes sont meilleures que ja- diale de l'UE dans une situation où la
tuelle. mais. Elle estime que, pour l'avenir démocratie yougoslave n'est qu'en
de la Russie, il est très important que construction.
HBL note que le commandant des ce pays s'engage dans l'Europe et TS/SAM/3
forces armées suédoises a déclaré les valeurs communes : la démocra-
récemment que la non appartenance tie, l'économie de marché et l'Etat de

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 43


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

"Optimiste, mais avec réserve, sur dépit du résultat de la réunion de La temps de clarifier les principes de
l'avenir de la Russie " Haye. l'UE et les missions de l'Union,
Selon les informations de Demari, M. d'éclaircir les traités fondateurs et de
Tuomioja s'est prononcé sur les rela- "Nous n'avons pas compté sur le déterminer la répartition des compé-
tions entre la Finlande et la Russie commerce d'émissions ni sur d'autres tences et des responsabilités entre
ainsi que sur la coopération fronta- mécanismes de flexibilité ; ils nous l'Union, les Etats membres et les ré-
lière de ces deux pays lors d'un sé- ont plutôt servi d'aide", a-t-elle dit. gions, rapporte Demari.
minaire du PSD à Helsinki hier.
D'après HS, Mme Mönkäre estime Le Premier ministre a expliqué, hier,
Selon le journal, M. Tuomioja n'a pas que, en tout cas, les ressources au groupe parlementaire social-
justifié son optimisme uniquement d'énergie renouvelables devront être démocrate, ses points de vues sur la
par les chiffres économiques, mais utilisées et l'obtention de l'électricité réforme de l'UE et sur les préparatifs
aussi par les changements dans la assurée en Finlande. du Conseil européen de Nice.
vie politique. Pour la première fois, la
Russie dispose d'une direction politi- Selon la ministre du Commerce et de S
que viable qui a des connaissances l'Industrie, l'ensemble du traité sur le elon lui, il faudra aussi discuter, à
approfondies sur les problèmes du climat n'a pas été remis en question ; Nice, de la manière d'organiser les
pays. Outre qu'elle dispose d'un fort les négociations se poursuivront au travaux sur l'avenir de l'Union. L'idée
mandat démocratique, cette direction printemps prochain, rapporte le jour- de son discours de Bruges était de
a de bonnes relations de coopération nal. montrer que le développement de
avec la Douma élue démocratique- HS/DIM/C1 l'UE ne s'arrêtait pas au Traité de
ment. Nice, ni à l'élargissement. Il existe
bien un besoin de clarifier le sens et
"En plus, la direction de la Russie ven 24.11 l'action de l'Union.
voit le règlement des problèmes du UNION EUROPEENNE
pays clairement du point de vue eu- Il faut que des initiatives soient prises
ropéenne", a-t-il dit. VISITE DE M. LIPPONEN AU pour lancer une discussion sur l'ave-
LUXEMBOURG nir de l'UE. Ce rôle convient parfaite-
L ment à la Finlande estime la Premier
e ministre finlandais des Affaires "M. Lipponen a rejeté les modèles ministre. C'est pourquoi, la Finlande
étrangères est également revenu sur italien et suédois" AL propose que, de même que l'on pren-
la discussion concernant l'adhésion M. dra les décisions indispensables pour
de la Finlande à l'UE. "On estimait Lipponen a rencontré le Premier mi- l'élargissement dans la présente CIG,
alors que nos possibilités de dévelop- nistre luxembourgeois, M. Junker, on déciderait aussi à Nice de lancer
per les relations avec la Russie se- hier, à Luxembourg. les travaux sur l'avenir de l'UE.
raient meilleures en tant que mem-
bres plutôt qu'en nous appuyant sur Le Premier ministre finlandais a reje- "Je souligne qu'à Nice il ne faut en
nos arrangements antérieurs déjà té les modèles suédois et italien de aucun cas laisser planer le moindre
expirés. Par la suite, cette estimation repondération des voix au Conseil. doute sur le fait que l'Union soit,
s'est révélée correcte", a-t-il expliqué, M. Lipponen a qualifié les espoirs après l'adoption et la ratification du
écrit Demari. des grands Etats membres d'aug- traité de Nice, prête à L'élargisse-
menter leurs voix de "coup d'Etat", ment", a-t-il dit.
Il a assimilé la situation de la Fin- qui devait être empêché. Selon lui, la
lande à celle des pays Baltes en pen- repondération des voix devient le Dans les conclusions du conseil de
sant que, lorsque ceux-ci adhéreront, principal problème de la CIG. Nice, il faudra, selon lui, inscrire un
un jour, à l'UE, ils se rendront compte engagement politique clair d'engager
que les craintes pour leurs relations M. Junker était sur la même ligne. des travaux sur l'avenir sans pour
avec la Russie se montreront non Selon lui, aussi, aucun des deux mo- autant présager des résultats. Il
fondées. dèles n'était acceptable. existe différents modèles sur la pos-
Dem/LUN/3 AL/A6 sible organisation de ces travaux.
"Nous sommes là sur des questions
fondamentales qui touchent à la sou-
DECLARATIONS DE MME MÖN- DEVELOPPEMENT FEDERAL DE veraineté des Etats, aussi, il faut utili-
KÄRE L'UE ser des préparatifs les plus larges
possibles. Il faut aussi prendre en
Helsingin Sanomat rapporte que, Déclarations de M. Lipponen compte la participation des Etats can-
selon Mme Mönkäre, ministre du "Il est temps d'éclaircir les principes didats", a-t-il dit.
Commerce et de l'Industrie, la Fin- de l'UE" Dem
lande poursuivra la préparation du A Nice, la charte des droits fonda-
programme national sur le climat en Selon le Premier ministre, il est mentaux sera adoptée comme décla-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 44


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ration politique. "A Nice, on adoptera d'inspection vétérinaire, il faudrait HS/A4


une déclaration politique, mais on ne construire un nouveau laboratoire
peut pas ne pas voir que la charte pour effectuer les tests, et on aurait
des droits fondamentaux aura rapide- également besoin de 20 personnes "Il faut s'y résoudre" IS
ment un caractère juridique contrai- pour examiner l'ESB quotidienne- Selon l'éditorialiste d'Ilta-Sanomat, la
gnant dès lors que la Cour de justice ment. Finlande, en tant que minoritaire, ne
des communautés s'en saisira lors peut pas se battre contre les tests ;
d'une décision", a-t-il dit. "En Finlande, nous feront certaine- elle doit s'incliner.
Dem/9 ment ce qu'il faudra pour assurer la
sécurité des consommateurs. Mais le "Si les tests démontrent, comme on
"M. Lipponen a évoqué l'abandon du fait de tester tous les vieux bovins est a de bonnes raisons de croire, que la
Commissaire" SM une mesure disproportionnée qui Finlande est propre, les autorités
"Le Premier ministre va déjà plus loin n'améliorerait pas les résultats dans pourront parler, avec de plus en plus
que son discours de Bruges : M. Lip- un pays comme la Finlande. La de sûreté, de la propreté de la nourri-
ponen en train de se soumettre à contribution devrait être proportion- ture finlandaise. La confiance déjà
l'abandon du commissaire finlandais" née aux résultats", a estimé Mme solide des consommateurs dans la
SM Husu-Kallio. nourriture finlandaise augmentera, ce
Selon l'organe du parti du Centre, M. qui est également l'intérêt des éle-
Lipponen a présenté, hier, à son M veurs de bétail", écrit-il.
groupe parlementaire les "solutions me Husu-Kallio critique la Commis- IS/6
innovantes" pour remédier à une sion européenne pour avoir exigé
augmentation de la Commision et que l'on teste tous les vieux bovins.
dont il avait parlé dans son discours "On aurait dû faire comme les minis- "Il faudra trouver un payeur pour les
de Bruges. tres de l'Agriculture étaient conve- tests sur l'ESB" KS
nus : prendre d'abord une décision L'éditorialiste de Kansanuutiset es-
"On peut élargir l'UE assez profondé- sur les bêtes à risque et ensuite déci- time que la décision du comité euro-
ment en conservant le principe d'un der, sur la base des résultats, de péen d'inspection vétérinaire peut
Commissaire par Etat membre. l'étendu des tests à effectuer dans être critiquée, mais qu'elle est égale-
Néanmoins, il faut admettre que l'exi- chaque pays" a-t-elle expliqué. ment justifiée. Elle est justifiée, car la
gence d'efficacité de la Commission HS/A7 maladie de la vache folle est un pro-
oblige, à un moment donné, à trouver blème dans l'UE ; les tests sont la
de nouvelles solutions. Si, dans ce meilleure façon de trouver l'ESB et
cas, on adopte la rotation, il est pos- "Une petite porte de sortie pour les de découvrir l'étendue de cette mala-
sible que pour les petits Etats mem- tests de l'ESB" HS die.
bres, il serait sage d'arriver à un ac- L'éditorialiste de Helsingin Sanomat
cord sur une rotation égalitaire et estime que, du point de vue de la Selon l'éditorialiste, il faudrait es-
automatique le plus tôt possible - Finlande, les négociations portant sur sayer de savoir rapidement qui régle-
même si elle n'entrerait en vigueur l'ESB ont débouché sur une solution ra la facture. "Il ne peut pas être juste
que plus tard dans l'avenir. Au prin- relativement favorable. que les éleveurs de bétail finlandais
cipe de la rotation, on pourrait ajouter et l'industrie alimentaire dont la
que chaque nouvel Etat membre a le Il écrit que cela vaut la peine de dé- "propreté" est prouvée, et qui ont res-
droit de nommer un de ses nationaux penser six millions de marks pour les pecté les contrôles strcictes, soient
comme commissaire lorsqu'il ad- tests sur les bovins à risque afin de obligés, à cause de certains pays
hère", a-t-il dit. conserver la confiance des consom- souffrant de la maladie de la vache
SM/4, 5 mateurs. folle, d'effectuer une opération de
contrôle et de régler des dépenses
Si ces tests ne révèlent rien de pré- importants. Il n'est pas raisonnable
ESB occupant, la Finlande pourra exiger non plus que ceux qui finalement
que l'on n'étende pas les examens a payeront la facture seront les
"Les tests étendus sur les bovins toutes les vaches saines. consommateurs finlandais qui régle-
coûteraient des dizaines de millions ront les coûts des tests à la caisse du
de marks" HS L'éditorialiste estime que les déci- supermarché", écrit-il.
Helsingin Sanomat rapporte qu'en sions, plus strictes que prévu, du co-
Finlande, les seuls tests des bovins mité de l'inspection vétérinaire sont D'après l'éditorialiste, "de toute façon,
de plus de 30 mois coûteraient entre justifiées, car les consommateurs, la décision de l'UE était un signe de
30 et 40 millions de marks. Il y aurait surtout en France, ont perdu leur courage qui révélait une aspiration à
également d'autres frais. confiance dans la sécurité concer- maîtriser la maladie de la vache
nant la viande bovine. "Enfin l'UE fait folle".
Selon Mme Husu-Kallio, représen- ce qui est indispensable pour se dé- KS/2
tante finlandaise du comité européen barrasser de ESB", conclut-il.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 45


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

doit être améliorée", a-t-il souligné. que, s'est étonné des critiques récen-
"Les producteurs qualifient les tests tes qui visent l'OMC. Selon M. Ahti-
sur les bovins à risque de suffisants La diminution du nombre de chô- saari, l'OMC est un outil indispensa-
en Finlande" TS meurs reste l'objectif principal du ble pour créer des règles du jeu glo-
T PSD. "La répartition des revenus est bales.
urun Sanomat rapporte que les pro- déformée. Il faut intervenir sur ce HS/D1
ducteurs agricoles finlandais sont problème en améliorant la situation
satisfaits de la décision du comité des pauvres et de ceux qui ont des
européen d'inspection vétérinaire revenus modestes. Il faut évoquer les jeu 23.11
concernant les tests sur les bêtes à retraites et le revenu minimum des UNION EUROPEENNE
risque. chômeurs", a constaté M. Lipponen.
TS/17 DEFENSE EUROPEENNE
Le PSD souhaite également amélio-
rer les services de santé pour les "La Finlande tente de participer aux
POLITIQUE INTERIEURE personnes âgées. premiers stades de préparation
d'opérations par l'OTAN" AL
CERCLE PAASIKIVI Le parti a promis de renouveler ses S
modes d'action: "Nous devons être elon Aamulehti, le sous-secrétaire
Helsingin Sanomat rapporte que le plus rapides et plus ouverts et ac- d'Etat Pertti Torstila considère qu'il
professeur Mikko Viitasalo (Parti cueillir tous les citoyens au lieu d'un serait de l'intérêt du pays de pouvoir
conservateur) a gagné la lutte pour la seul groupe", a souligné M. Lippo- participer le plus tôt possible lorsque
présidence du Cercle Paasikivi nen. des opérations sont préparées, ce
contre M. Erkki Tuomioja (PSD), mi- qui se passe obligatoirement dans
nistre des Affaires étrangères. M. Le bureau du PSD n'a pas évoqué l'OTAN. "Par exemple, dans le cas de
Viitasalo succède à M. Harri Holkeri, d'éventuels changements de person- l'opération du Kosovo, nous avons
ancien Premier ministre, à la tête du nes. M. Lipponen n'a rien dit sur ses participé aux préparatifs au dernier
cercle. propres intentions. Le prochain moment. En y participant plus tôt
congrès du parti aura lieu en juin nous aurions par exemple mieux su
Selon HS, M. Tuomioja éxigeait 2002. dans quelles missions les Finlandais
d'être choisi par une décision una- HS/A6 serviraient", a-t-il dit.
nime. M. Viitasalo n'a pas cédé. C'est
lui qui a enfin été nommé à l'unanimi- Le quotidien rapporte que le fait que
té. ECONOMIE la Finlande participe le plus tôt possi-
ble à la préparations d'opérations
M. Tuomioja a été réélu à la vice- Réunion du patronat et de l'industrie avec l'Otan ne modifie pas, selon M.
présidence, de même que Mme An- La Confédération du patronat et de Torstila, la position finlandaise ne
neli Jäätteenmäki, présidente intéri- l'industrie s'est réunie jeudi en confé- non-alliance. "Nous participons seu-
maire du Parti du centre. rence d'automne. Son président, M. lement à la préparation de la gestion
HS/A3&A6 Jyrki Juusela, directeur général d'Ou- de crise et non à des opérations de
tokumpu, s'est exprimé fermement bombardement. De plus, chaque Etat
en faveur de l'augmentation de la peut décider, pour chaque opération
PARTI SOCIAL-DEMOCRATE main-d'oeuvre étrangère. M. Juusela d'y participer ou non", a-t-il dit.
a admis que le sujet était délicat : "Il
Le bureau politique du Parti social- faut toutefois avoir une attitude res- De même, M. Torstila a assuré que
démocrate s'est réuni jeudi. Helsingin ponsable à l'égard de la politique les troupes de gestion de crise
Sanomat note que, selon le président d'immigration et comprendre son im- n'étaient pas un embryon d'armée
du parti, M. Paavo Lipponen, le débat portance pour le développement de européenne. "Bien sûr, la France par
sur la politique et l'avenir du PSD a toute la société." Selon M. Juusela, exemple soutient cette position par
été "animé, critique et ouvert". 20 000 étrangers devraient être re- laquelle ces troupes seraient un pre-
crutés annuellement pour compenser mier degré de défense commune.
Aux élections municipales, le parti a la manque de main-d'oeuvre. Les issues qui seront choisies dépen-
perdu quelque 73 000 voix par rap- dent néanmoins des décisions à ve-
port à 1996 : "Il s'agit d'une défaite M. Jorma Ollila, président du groupe nir de tous les Etats membres", a-t-il
électorale", a admis M. Lipponen. Il Nokia, s'est exprimé sur la nouvelle dit.
estime que de nombreux partisans économie. Il a souligné l'importance
du PSD, qui avaient adopté une atti- de la productivité dans la gestion des M. Torstila a aussi expliqué que,
tude critique à l'égard de la politique entreprises. "dans les questions de défense, il y a
du parti, se sont abstenus de voter toujours une certaine confidentialité".
aux municipales. "Il faut en tirer la Dans son intervention, M. Martti Ahti- AL/A8
conclusion que la politique du PSD saari, ancien Président de la Républi-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 46


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

CHARTE DES DROITS FONDA- "La décision est conforme à la situa-


MENTAUX tion en Europe où l'on a été pris POLITIQUE ETRANGERE
d'une panique totale. Il est indispen-
H sable d'effectuer des tests étendus MME HALONEN A BERLIN
elsingin Sanomat rapporte que les notamment en France et en Grande-
députés ont eu l'occasion, hier, de Bretagne", a-t-il dit. A la fin de cette semaine, la Prési-
s'exprimer sur la charte des droits dente, Mme Tarja Halonen, participe-
fondamentaux qui doit être approu- Selon AL, Mme Jaana Husu-Kallio, ra à Berlin à la réunion "European
vée au conseil européen de Nice. chef de service au ministère de l'Agri- Forum Berlin" qui réunit des repré-
Quatre députés finlandais, MM. Gun- culture et représentant finlandais du sentants européens de la politique de
nar Jansson (Parti suédois) et Johan- comité d'inspection vétérinaire, es- la vie économique, des sciences et
nes Leppänen (Parti du centre) et time que "de notre point de vue, cette des médias.
Mmes Riitta Prusti (PSD) et Tuija décision est bonne. Nous sommes
Brax (Alliance verte), ont participé à capables d'accomplir les obligations Vendredi, Mme Halonen prononcera
la préparation de la charte. qu'elle nous impose". un discours lors d'une réception orga-
nisée à l'ancienne mairie de Berlin.
Les députés se sont montrés satis- "Je crois que la Finlande se révélera Samedi, elle aura des entretiens
faits de la charte. M. Matti Vanhanen propre. Le fait de découvrir même un avec M. Andris Berzins, Président
(Parti du centre), président de la seul cas de maladie, comme il s'est letton, ainsi qu'avec M. Valdas Adam-
Grande commission, a estimé que, passé au Danemark, changerait en- kus, Président lituanien.
même si le processus de préparation tièrement la situation", a constaté M. HS/A8
de la charte n'a peut-être pas été très Hemilä.
démocratique, le résultat est bon. AL/A8
POLITIQUE INTERIEURE
M. Johannes Koskinen (PSD), minis-
tre de la Justice, estime que la charte "La position de la Commission a ga- DROGUES
augmenterait, même en pratique, la gné - Les tests de toutes les vaches
protection juridique des citoyens. deviendront obligatoires dans l'UE" Aamulehti rapporte que le ministre de
HS/A6 TS l'Intérieur, M. Ville Itälä, exige des
Turun Sanomat rappelle que M. He- soins obligatoires pour les jeunes
milä a estimé, lors de la réunion du toxicomanes. Le ministre avoue que
ESB comité lundi dernier, que le fait de le terme terrible "obligatoire" ne lui
tester toutes les bêtes poserait des plaît pas; il s'agirait plutôt d'un moyen
"Les tests des tous les bovins à ris- problèmes aux petits abattoirs, car ils contraignant d'aider ces jeunes.
que commenceront l'année pro- ne disposent pas de suffisamment de
chaine" HS locaux pour le stockage. D'après AL, M. Itälä ne comprend
Helsingin Sanomat rapporte que la TS/7 pas pourquoi les opposants aux tests
décision de tester toutes les vaches à anti-drogue invoquent le droit à l'inti-
risque signifie 10 000 tests supplé- mité. "Comment le droit à l'intimité
mentaires l'année prochaine. Le coût "De la viande d'origine française a pourrait-il concerner la toxicomanie
total sera d'environ cinq millions de été importée en Finlande " IS qui est un crime?", se demande-t-il.
marks. "Cette année, 7 600 kilos de viande
de boeuf ont été importés en Fin- Le ministre de l'Intérieur estime que,
Le représentant finlandais du comité lande de la France", écrit Ilta- sur les lieux de travail, il faudrait tes-
d'inspection vétérinaire, Mme Jaana Sanomat. ter ceux qui sont responsables de la
Husu-Kallio, a qualifié cette décision sécurité des autres.
de "relativement acceptable". Cette année, au total six millions de
HS/A9 kilos de viande de boeuf ont été im- "Ma proposition n'est qu'une forte
portés en Finlande. La consomma- prise de position. Ni les tests ni les
tion annuelle étant de 97 millions de soins obligatoires ne sont de la com-
"M. Hemilä continue à croire que la kilos, la part des importations reste à pétence du domaine du ministère de
Finlande évitera les tests étendus" environ 10%, rapporte IL. l'Intérieur. En tant que ministre, je ne
AL suis pas capable de faire progresser
Selon les informations d'Aamulehti, S cette question. M. Soininvaara, minis-
M. Hemilä comprend la décision, bien elon le point de vue du journaliste, tre des services sociaux, est en train
qu'il ait espéré que la Finlande, en entre janvier et août, 76 000 entrecô- de fonder un comité pour étudier les
tant que pays propre, ait directement tes provenant de France ont été im- possibilités de créer une base législa-
eu la permission d'effectuer unique- portées en Finlande. tive pour les tests", a expliqué M.
ment les tests d'essai. IL/10&11 Itälä, rapporte le journal.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 47


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

selon le ministre finlandais de l'Agri-


D'après AL, le plan commun de qua- L culture, M. Hemilä, la décision des
tre ministères pour lutter contre la a participation de la Finlande "n'est ministres européens de l'Agriculture
toxicomanie est encore en prépara- pas, selon l'interprétation officielle, un d'étendre les dépistages à toutes les
tion au niveau ministériel. premier pas vers la participation à vaches à risque de plus de 30 mois
AL/A5 une alliance militaire. Il est possible est "un compromis acceptable".
de refuser une mission et il faut une HS/A7
décision du Parlement pour y partici-
merc 22.11 per. Rester en dehors risque néan-
UNION EUROPEENNE moins d'être difficile pour un Etat "La Commission européenne et la
membre qui souhaite rester dans le Finlande ne sont pas d'accord sur les
DEFENSE EUROPEENNE fameux coeur de l'UE." tests" TS
AL/A2 Selon les informations de Turun Sa-
Editoriaux nomat, M. Hemilä était surpris par
l'interprétation de la Commission eu-
"U POLITIQUE COMMERCIALE ropéenne. Il a estimé que l'on était
ne Europe stable et sûre a besoin de convenu uniquement de tester les
l'UE et de l'OTAN" TS "La politique commerciale inquiète bêtes à risque.
"Il faut accorder les rôle de l'UE et de les ONG dans le débat dur l'UE" HS
l'OTAN. Une Europe stable et sûre TS rapporte qu'après la réunion, M.
ne pourra naître que si l'UE et Helsingin Sanomat rapporte que MM. Hemilä était satisfait du fait que l'on
l'OTAN s'entendent. L'UE ne pourra Erkki Tuomioja, ministre des Affaires avait exprimé de la compréhension
remplir de larges opérations militaires étrangères, et Kimmo Sasi, ministre pour la situation des pays comme la
sans l'aide de l'OTAN; l'OTAN a be- du Commerce extérieur et des Affai- Finlande.
soin de partager son fardeau avec res européennes, Mme Liisa Jaakon-
quelqu'un". saari, présidente de la commission A la veille de la réunion, le ministre
TS/MAR/2 des Affaires étrangères du Parle- de l'Agriculture s'inquiétait des déci-
ment, et M. Matti Vanhanen, prési- sions à venir ; les tests obligatoires
"Beaucoup de difficultés en perspec- dent de la Grande commission du étendus reviendrait chers en Fin-
tive pour la gestion de crise de l'UE" Parlement, ont répondu aux repré- lande et obligeraient les petits abat-
KS sentants des organisations non gou- toirs à effectuer des investissements
"Jusqu'à présent les chiffres et les vernementales relatives, mardi, au importants.
projets avancés ne sont que du pa- Parlement, à propos du conseil euro- TS/8
pier. [...] Des soldats ne suffisent pas péen de Nice.
à gérer des crises. On a besoin de
matériels et surtout de la capacité à Les ONG paraissent inquiétées no- "L'UE se met, enfin, à lutter contre
transporter les troupes sur le terrain tamment par l'élargissement de la l'ESB" AL
des crises. " politique commerciale de l'UE et de D'après l'éditorialiste d'Aamulehti,
l'approfondissement de la politique quelle que soit la bonne interprétation
"Le calendrier [prévoyant que les de sécurité. de la décision des ministres euro-
troupes seront opérationnelles en HS/A9 péens de l'Agriculture, le plus impor-
2003] est probablement trop ambi- tant est le fait que l'on a, enfin, adop-
tieux pour cette tâche et il n'est pas té une attitude sérieuse envers la
impossible que les objectifs se révè- Selon Kansan Uutiset, M. Tuomioja a maladie de la vache folle et que l'on
lent, par rapport à la possibilité de les souligné que concernant le conseil passe à l'action pour lutter contre
réaliser, trop utopistes". européen de Nice, il n'y avait pas en cette maladie.
KS/2 vue de telle décision que la Finlande
ne pourrait pas approuver. Il n'y pas Il estime qu'il y a lieu d'être extrême-
"La gestion de crise est autre chose non plus en vue de tels changements ment vigilant, mais que la position
que l'utilisation de la force" AL qu'un référendum devrait être organi- négative de la Finlande à propos de
"L'Europe partage le fardeau du sé pour les approuver. l'organisation de tests systématiques
maintien de la paix, de même que KU/8 chez les vaches de plus de 2,5 ans
l'Otan reste le garant de la défense est justifiée.
collective. [...] Il est clair que les trou-
pes de l'UE auront besoin de l'aide ESB E
de l'Otan en matière de transport aé- n Finlande, les pouvoirs publics lut-
rien et de renseignement pour les "Jusqu'à des milliers de bovins sup- tent, depuis des décennies, pour la
grandes opérations. Pour des crises plémentaires seront testés en Fin- sécurité des aliments. On peut en
de moindre importance, elle pourront lande" HS voir les résultats. Aucun cas d'ESB
peut-être opérer seules." Helsingin Sanomat rapporte que, n'a été trouvé en Finlande et, selon

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 48


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

les experts, le risque est très, très sous silence par un haussement Le modèle italien donnerait à chacun
faible. On peut simplement espérer d'épaules". Parmi ces facteurs, il cite de ces Etats et à l'Allemagne plus de
que cela continue, écrit l'éditorialiste. la baisse enregistré dans les baromè- cinq fois plus de voix qu'à la Fin-
tres de l'état d'esprit de l'opinion et le lande. La part de la Finlande passe-
développement agité de la bourse, rait à 1,65% des voix, alors qu'elle
"L'information aide à maîtriser l'hysté- écrit HS. est actuellement de 3,45%."
rie" Dem
L'éditorialiste de Demari estime qu'il Le ministre des Finances a expliqué, "L'UE procède à une repondération
est bon de supprimer l'hystérie, car la à la réunion du bureau exécutif du des voix afin de permettre au sys-
réalité apaise l'émotion. Il faut comp- parti conservateur, que cette année, tème de fonctionner après l'élargisse-
ter sur le fait que les pouvoirs publics les recettes fiscales de l'Etat avaient ment. Ce projet a donné une occa-
finlandais dans le domaine de l'Agri- dépassé le niveau prévu à tel point sion aux grands Etats membres pour
culture se tiennent au courant de l'ac- qu'ils seront inscrits pour 4,5 milliards faire pression afin d'obtenir plus de
tualité et fondent leurs positions sur de marks dans le budget supplémen- pouvoirs. Plusieurs raisons expli-
des connaissances suffisantes, écrit- taire de l'automne. Selon M. Niinistö, quent cela. D'abord, les grands Etats
il. il s'agit des impôts provenant des souhaitent une compensation à la
Dem/2 recettes des stock-options et de cel- probable perte de leur second porte-
les des plus-values dont l'obtention feuille à la Commission. Les grands
n'est nullement garantie dans l'ave- Etats veulent aussi plus de voix
POLITIQUE INTERIEURE nir, rapporte le journal. parce que le nombre de petits Etats
HS/A9 augmentera dans l'UE à cause de
POLITIQUE SALARIALE l'élargissement. Les grands Etats
veulent souligner leur poids relatif,
Le gouvernement a donné hier le feu LANGUE SUEDOISE afin de ne pas se retrouver à la merci
vert aux allégements fiscaux de 3,8 des petits. Comme argument, ils utili-
milliards de marks pour 2002. Au Hufvudstadsbladet rapporte que se- sent notamment leur poids démogra-
total, les allégements pour les deux lon les statistiques de la région admi- phique."
prochaines années s'élèveront à 11 nistrative de Finlande du Sud concer-
milliards de marks. nant les écoles de langue suédoise, "L
le nombre d'élèves entièrement sué- a présidence actuelle, la France, n'a
Les allégements prévus pour 2002 dophones est passé en- dessous de pas pour l'instant réussi à remplir ses
auront lieu si un suffisamment grand 50 %. La majorité des élèves sont de obligations de présidente qui consis-
nombre de syndicats signent, au plus familles bilingues et 5 % d'entre eux tent à rechercher des compromis.
tard le 13 décembre, un accord sala- de familles entièrement finnophones. Selon des fonctionnaires, la France
rial conforme au résultat obtenu dans HBL/1 poursuit sans scrupules ses intérêts
les négociations salariales. propres."
mardi 21.11
Selon M. Raimo Sailas, secrétaire UNION EUROPEENNE "La situation des petits Etats mem-
d'Etat au ministère des Finances, les bres est toujours affaiblie à cause du
allégements fiscaux des deux pro- CIG front désuni qu'ils présentent aux
chaines années sont historiques et grands Etats membres. La Finlande,
exceptionnels. "Les grands Etats membres font la Suède' et les Pays-Bas partagent
HS/A3&A6 pression pour obtenir plus de voix - relativement les mêmes positions,
Le front des petits est désuni, la Fin- mais n'ont toujours pas obtenu le
lande n'est pas en meilleure position" ralliement des autres."
PRIVATISATIONS HS
"Parmi les modèles proposés, sur la
Helsingin Sanomat rapporte que le S repondération des voix, la Finlande a
ministre des Finances, M. Niinistö, elon la correspondante à Bruxelles ses préférences. Néanmoins, la Fin-
conteste l'idée des inspecteurs des de Helsingin Sanomat, "les positions lande est très flexible. Pour elle, ce
Finances que la réduction de la dette des grands et des petits Etats mem- n'est pas la réalisation de tel ou tel
de l'Etat ne puisse pas être basé sur bres sont à nouveau opposées au modèle qui importe, mais le fait que
les recettes obtenues par la vente de moment où les Etats essaient de certains principes soient respectés.
la propriété de l'Etat. s'entendre sur la repondération des La Finlande est d'avis que derrière
voix." chaque décision du conseil, il doive y
M. Niinistö estime qu'il existe, dans le avoir une majorité d'Etats membres
domaine de l'économie, des facteurs "L'Italie, le Royaume-Uni, la France et la majorité des peuples. La Fin-
d'incertitude qui ne modifient pas les et l'Espagne soutiennent un modèle lande est alors prête à donner plus
perspectives d'avenir mais qui ne qui augmenterait dramatiquement le de voix aux grands Etats membres
peuvent pas non plus être "passés pouvoir des grands Etats membres. afin de compenser la perte de leur

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 49


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

commissaire. Selon la Finlande, les tion renforcée pourrait être mise en la Défense regrette que le Danemark
prises de décisions doivent être effi- place par quatre Etats. Dans les au- ne participe pas aux troupes euro-
caces. Cela signifie que la majorité tres domaines, la France propose un péennes. "Pour les pays nordiques, il
qualifiée ne doit pas être trop basse. nombre minimum de huit Etats." aurait été préférable qu'il y participe",
Il est aussi primordial que le nouveau AL/A7 a-t-il dit.
modèle de pondération des voix
puisse fonctionner après l'élargisse- "A nouveau du brouillard à l'horizon M. Enestam a déclaré que l'objectif
ment." de l'UE" Dem des pays nordiques était de créer
HS/C3 leur propre brigade pour la gestion de
Selon l'éditorialiste de Demari, "le fait crise en 2003. Les Britanniques pour-
"La Finlande pour une politique com- que les dossiers s'empilent à la veille raient y remplacer les Danois. Selon
merciale européenne plus efficace - d'un Conseil européen est une carac- M. Enestam, les troupes nordiques
Selon la Commission, le droit pour téristique de l'UE." pourraient servir dans des opérations
chaque Etat de nommer un Commis- dirigées par l'UE, l'OTAN, l'ONU ou
saire pourrait disparaître en 2010" AL Après le conclave de dimanche der- l'OSCE.
nier, "le Ministre des Affaires étran-
"Aamulehti écrit que "les négocia- gères, M. Tuomioja n'avait pas beau- M. Tuomioja relève que "certains
teurs finlandais ne sont pas satisfaits coup de considération pour ces dis- Etats avancent des raisons, pour
des propositions de la présidence cussions inutiles". moi, incompréhensibles pour lesquel-
française sur la réforme des institu- les ils ne souhaitent pas rendre pu-
tions. Pour montrer ce mécontente- "La France a choisi, durant sa prési- blic de propositions précises".
ment, la Finlande a présenté ses pro- dence, une position égoïste et favo- HS/C3 KS/13 TS/6 AL/A7
pres propositions pour renforcer l'effi- rable aux grands Etats membres.
cacité de la politique commerciale Obtenir des décisions sur des sujets "On espère faire de M. Hägglund le
européenne. La proposition finlan- difficiles nécessite néanmoins, en président du comité militaire de l'UE"
daise se base sur la position du gou- particulier de la présidence, d'être HS
vernement concernant l'article 133. conciliant et rechercher des compro-
[...] L'activité finlandaise traduit claire- mis acceptables. C'est ainsi que la Selon Helsingin Sanomat, la Finlande
ment le fait que les autres Etats Finlande avait oeuvré durant sa pré- espérait le poste de chef de l'Etat-
membres aussi considère que l'ac- sidence". major des troupes de gestion de crise
tion de la France sur cette question Dem/2 pour le vice-amiral Illi, mais que ce
est trop faible." poste a été attribué au candidat alle-
mand; Il est possible que la Finlande
"Sur la taille de la Commission, la DÉFENSE EUROPEENNE essaie de faire nommer le Général
France recherche une décision par Hägglund au poste de président du
laquelle les Etats membres abandon- "100 000 soldats pour les troupes de comité militaire de l'UE. Selon Helsin-
neraient leur droit à nommer un com- gestion de crise de l'UE" HS gin Sanomat, M. Hägglund devra
missaire à partir de 2010, par exem- "100 000 soldats, 400 avions et 100 faire face à une concurrence, notam-
ple. La Finlande reste attachée à son navires pour les troupes de l'UE" AL ment face à un candidat français.
droit de nomination d'un commis- "La Finlande satisfaite de la prépara-
saire, mais, comme d'autres petits tion de la gestion de crise de l'UE" Helsingin Sanomat rapporte aussi
Etats, elle a commencé à se résou- TS que le représentant de la Finlande au
dre à l'idée qu'il faudrait à un moment "Confirmation des contingents des comité militaire de l'UE pourrait être
limiter la taille de la Commission, l'UE troupes de gestion de crise" AL M. Kaskeala.
s'élargissent." HS/A6
"P
"Le plus grand bras de fer concerne our nous, la préparation n'a posé au-
la repondération des voix. [...] Les cun problème. La proposition de la M. LIPPONEN A GOTEBORG
décisions sur les chiffres [concernant Finlande peut être considérée
la pondération des voix ou le nombre comme en rapport avec les besoins", "M. Lipponen a promu la coopération
de parlementaires] sont irrémédiable- a dit le ministre finlandais de la Dé- de l'UE en chantant" AL
ment repoussées au Conseil euro- fense. Aamulehti rapporte que le Premier
péen de Nice." ministre Paavo Lipponen a incité les
"L'union a désormais la possibilité de pays nordiques à participer à un front
"Sur la flexibilité, la France a présen- passer de la parole aux actes. Dans commun dans l'Union européenne
té de nouveaux documents qui ont l'avenir, lorsque l'Union s'exprimera pour que leurs possibilités d'agir ne
rendus les Finlandais perplexes. Les dans le concert international, on la leur soient pas retirées par les nou-
formulations sur la PESC ont fonda- croira mieux car ses paroles se ba- veaux Etats membres ou les Etats
mentalement changé.[...] Sur les sent désormais sur du concret", a dit de l'Europe du Sud.
questions de défense, une coopéra- M. Enestam. Le Ministre finlandais de

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 50


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Selon AL, M. Lipponen, qui s'est ex- Finlande au sein de l'Union - et ses ESB
primé devant le club de l'UE des mi- relations bilatérales avec les autres
lieux économiques suédois à Göte- pays membres - se sont renforcées à "Le contrôle de la maladie de la va-
borg, a commencé son intervention la suite de la présidence finlandaise che folle s'intensifie dans tous les
en chantant une chanson suédoise de l'UE réussie. pays européens" AL
sur "les vents libres", qui soufflaient,
selon lui, à Göteborg. Aamulehti rapporte que, selon le mi-
M. Lipponen au Luxembourg, à Za- nistre de l'Agriculture, M. Hemilä, le
A greb... nombre des animaux examinés pour-
la question de savoir si les dirigeants Le Premier ministre Lipponen se ren- rait être nettement réduit dans des
suédois ont considéré son activité dra jeudi au Luxembourg où il ren- pays comme la Finlande, la Suède et
dans les questions européennes contrera son homologue, M. Jean- l'Autriche, dans lesquels cette mala-
comme provocatrice, M. Lipponen a Claude Juncker. die ne s'est pas manifestée.
répondu : "J'attends que mes collè-
gues suédois lisent mon discours, Vendredi, il participera à Zagreb au "Les animaux malades et suspects
même si c'est peut-être trop leur de- sommet entre l'Union européenne et seront examinés, et les autres ani-
mander. Les prises de position doi- les Etats des Balkans de l'Ouest. maux pourraient être soumis à des
vent toutefois se baser sur une infor- MM. Erkki Tuomioja, ministre des examens non systématiques", a-t-il
mation réelle." Affaires étrangères, Osmo Lipponen, dit.
ambassadeur de Finlande à Zagreb
"Les pays nordiques ont beaucoup (et frère du Premier ministre), et Mar- D'après le ministre de l'Agriculture,
de choses à offrir dans la construc- kus Lyra, directeur général au MAE, conformément aux décisions prises,
tion de l'UE, et je souhaite que tous feront partie de la délégation finlan- des examens supplémentaires seront
les cinq adhèrent tôt ou tard à l'UE et daise. effectués également en Finlande dès
participent complètement à la coopé- HBL/3, HS/A6, AL/A14 le début de l'année prochaine. Le
ration dans l'union", a-t-il souligné. nombre des examens sera connu
"L'organisation de l'avenir de l'UE lors des négociations de ces jours-ci,
fera partie des tâches importantes de LITIGE COMMERCIAL ENTRE L'UE écrit AL.
la présidence suédoise. La Suède ET LES ETATS-UNIS
n'aura pas besoin de nos conseils M. Hemilä estime que la probabilité
pour réussir sa présidence, mais je Demari estime que les mesures de de la maladie ne peut être exclue à
crois que nos expériences se montre- rétorsion projetées par l'Union euro- cent pour cent dans aucun pays eu-
ront valables pendant la présidence péenne contre les Etats-Unis pour- ropéen. "Comme nous faisons partie
suédoise." ront nuire aux entreprises finlandai- du marché intérieur, en théorie, nous
ses. pouvons recevoir un animal malade",
a-t-il expliqué.
Selon Helsingin Sanomat, M. Lippo- M. Kimmo Sasi, ministre du Com-
nen a rappelé que les pays nordiques merce extérieur, chargé des affaires Selon M. Hemilä, la situation de la
et la plupart des pays riverains de la européennes, a estimé lundi à Finlande, de la Suède et de l'Autriche
mer Baltique sont des Etats assez Bruxelles que certaines entreprises est "injuste" du point de vue de ces
petits dont les économies sont dé- finlandaises forestières et de techno- pays, car des pays tiers comme la
pendantes du fonctionnement du logie ont profité des FSC (Foreign Nouvelle-Zélande et la Norvège pour-
marché commun. "Il est dans nos Sales Corporation), système de taxe raient, en revanche, être classés
intérêts que l'Union européenne soit contesté. pays entièrement propres.
développée en tant qu'une commu-
nauté fondée sur l'égalité et sur des Selon M. Sasi, les mesures de rétor- Il a constaté que les consommateurs
règles du jeu communes et aux insti- sion douanières ne son pas forcé- finlandais peuvent continuer à man-
tutions fortes. Personne d'autre que ment dans l'intérêt de l'industrie fin- ger, avec confiance, de la viande pro-
nous-mêmes ne surveillera nos inté- landaise : "Il ne faut pas oublier que venant de Finlande.
rêts ", a souligné le Premier ministre l'industrie forestière finlandaise est
finlandais. "La coopération entre les devenue globale." M. Hemilä a pourtant constaté que
petits Etats pour proposer des com- "l'avantage des examens est le fait
promis pourra avoir une importance M. Sasi estime que les Etats mem- qu'ils nous aident à prouver que la
cruciale en ce qui concerne par bres de l'UE auront du mal à se met- maladie n'existe pas chez nous".
exemple la taille et la composition de tre d'accord sur une liste définitive. AL/A5
la Commission." L'objectif principal de la Finlande est
que l'UE et les Etats-Unis trouvent "Hystérie ou insouciance?" IL
une entente et que les mesures de L'éditorialiste de Iltalehti écrit que les
Hufvudstadsbladet rapporte que se- rétorsion douanières soient évitées. profanes ne peuvent que faire
lon M. Lipponen, la position de la Dem/9 confiance aux spécialistes et qu'il faut

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 51


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

que l'on exige de ces derniers des ment appris", a-t-il dit. Hbl/4
positions claires et responsables. lun 20.11
Il estime que la crise et la panique UNION EUROPEENNE
Il estime que, "naturellement", il se- éclatées en France ont beaucoup
rait "considérable" de dépenser 180 influencé l'ambiance au sein de l'UE CIG
millions de marks en Finlande pour et du comité scientifique.
examiner des vaches abattues juste Réunion du conclave européen
pour parer à toute éventualité. Il pense qu'il n'est pas nécessaire "Les divergences sur les répartitions
D'après lui, il est compréhensible que d'examiner les vieilles vaches en Fin- de pouvoir dans l'UE divisent désor-
M. Hemilä ait été rétif à propos de lande. "Nous sommes dans la situa- mais les grands Etats membres" HS/
cette question, comme ses homolo- tion typique où, dans le marché inté- SAM
gues suédois, danois et autrichien. rieur, tout doit se faire selon la situa- "Difficultés pour l'extension des déci-
tion du plus mauvais Etat membre." sions à la majorité qualifiée" HS/LUN
"Il faudrait pourtant poursuivre le rè- Selon M. Hemilä, dans ce cas, le plus "Les ministres n'ont pas trouvé de
glement de cette question également mauvais pays membre est la France. solutions sur les réformes de l'union"
en Finlande, pour parer à toute éven- KU/14 TS/LUN
tualité, pour que l'on puisse, en cas
de besoin, prendre les mesures né- H
cessaires. Il se peut que 180 millions elsingin Sanomat écrit que les Etats
de marks soit un montant modéré par "M. Hemilä : L'examen de toutes les européens ont de grandes difficultés
rapport aux conséquences économi- vaches est improbable" HS pour abandonner leur droit de veto
ques des perturbations dans le mar- Helsingin Sanomat rapporte que, au conseil. La Finlande tient pour
ché de la viande, pour ne rien dire selon M. Hemilä, il est improbable primordial qu'on ne laisse pas un seul
des éventuelles victimes humaines. que la proposition de la Commission Etat bloquer les décisions européen-
De plus, la situation n'a pas été pré- entre en vigueur. "Je pense qu'aucun nes avec son veto. La Finlande
sentée suffisamment aux citoyens de Etat membre de l'UE l'acceptera en considère que presque toutes les
la Finlande", écrit-il. tant que tel", a-t-il dit. décisions pourraient être prises à la
majorité.
Il estime qu'il serait naturel d'implan- Selon M. Hemilä, si l'ensemble du
ter l'agence de contrôle agro- comité de traitement médical vétéri- Les ministres ont exposé leurs posi-
alimentaire dans un pays comme la naire, excepté le représentant de la tions, hier, à Bruxelles. Turun Sano-
Finlande où les produits alimentaires Finlande, décidait de soutenir les mat rapporte qu'aucune avancée n'a
sont bien propres et où les intérêts examens étendus, la Finlande serait eu lieu. "Nous avons négocié six heu-
économiques ne sont pas aussi ac- prête à l'accepter. "Je ne pense pas res sans avancer d'un pouce. Cela
centués que dans les grandes puis- que cela arrive. La situation de la reflète une gestion de temps dou-
sances européennes des affaires France a crée une réaction dispro- teuse", a dit M. Tuomioja. "L'esprit de
agronomiques. portionnée", a expliqué le ministre de cette réunion était que chacun rap-
IL/7 l'Agriculture. porte dans quel cas il ne peut pas
HS/A9 accepter d'extension de la majorité
qualifiée". "La discussion se poursui-
"La maladie de la vache folle n'est vra probablement jusqu'à Nice. Les
pas le problème de la Finlande" KS "Y a-t-il une vache folle dans le décisions à la majorité qualifiée dans
L'éditorialiste de Keskisuomalainen pays?" Hbl le domaine fiscal notamment sem-
constate que, jusqu'à présent, aucun L'éditorialiste de Hufvudstadsbladet blent bien compromises", a-t-il préci-
cas de maladie de la vache folle n'a écrit que c'est avec raison que M. sé.
été découvert en Finlande, et que la Hemilä a fait remarquer qu'il était
meilleure façon d'éviter cette maladie injuste qu'un petit pays, qui s'est bien Helsingin Sanomat rapporte qu'il
est de favoriser les produits prove- occupé de ses affaires, doive souffrir semble désormais sûr que, au moins
nant de Finlande. à cause d'un comportement négli- après le prochain élargissement cha-
KS/2 geant des grands pays. que Etat membre aura un commis-
"Nous n'avons pas la maladie de la saire. Après cela, une rotation des
vache folle" KU Il estime qu'il est impossible de prou- portefeuille sera mise en place. Selon
Selon les informations de Kansan ver que la maladie de la vache folle M. Tuomioja, la France, qui assume
Uutiset, M. Hemilä estime qu'il est n'existe pas. Le comité scientifique a la présidence et qui voudrait une
bien invraisemblable que la maladie constaté qu'il était probable que commission plus restreinte, est peu
de la vache folle se manifeste en Fin- l'ESB ne se manifeste pas en Fin- enclin à présenter une proposition
lande. lande, mais que cela "n'était pas ex- écrite contenant le principe d'un com-
clu". L'éditorialiste écrit que cette ex- missaire par pays après l'élargisse-
"Si la maladie de la vache folle exis- pression, "n'est pas exclu", sabote ment.
tait chez nous, on l'aurait certaine- toute sécurité dans la vie.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 52


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

D D'après les information de Hufvuds-


ans l'UE, on attend aussi beaucoup M. Niinistö estime que le fait de men- tadsbladet, Mme Astrid Thors, parle-
des propositions de la France sur les tionner le terme "constitution" a pro- mentaire européenne, propose que le
questions de défense. "Reste encore voqué une réaction émotionnelle no- parlement donne procuration à M.
notamment en suspend la question tamment au sein de l'opposition. Lipponen
du nombre suffisant d'Etats pour "pour qu'il puisse, en tant que repré-
créer une coopération renforcée", a "Je parlerais d'une convention ou sentant de la Finlande à l'UE, agir de
déclaré M. Tuomioja. Helsingin Sano- d'un traité constitutionnel, car ce sorte que l'union rédige une agenda
mat précise que, selon la France, un terme évite la confusion consistant à préliminaire sur l'avenir de l'Europe".
petit nombre d'Etats suffirait. penser à une constitution qui vivrait Hbl/SAM/16
sa vie et donnerait à l'UE des pou-
La Finlande souhaite que les Etats voirs ultérieurs. Si l'on parle d'un trai-
qui ne participeraient pas à une coo- té constitutionnel, on parle du fait que Déclarations de M. Sasi
pération renforcée puissent la rejoin- l'on conclut un traité sur les questions
dre plus tard. "Dans certains des der- fondamentales, et que ce traité ne "M. Sasi soutient l'initiative de M. Lip-
niers documents, cette possibilité ne peut être modifié que par un nouveau ponen sur une constitution euro-
seraient plus automatique mais né- traité entre les Etats", a-t-il expliqué. péenne" Talsa
cessiterait une décision particulière", KS/SAM/A3 S
relève M. Tuomioja. elon le Ministre chargé des affaires
HS/LUN/C1 TS/LUN/8 européennes, les Finlandais sont trop
"L'UE devrait-elle disposer d'une prudents pour se prononcer et faire
constitution?" des propositions sur le développe-
AVENIR DE L'UE ment de l'UE.
Hufvudstadsbladet publie, dans son
Développement fédéral de l'UE édition de samedi, un article rédigé "En Finlande, nous avons trop ten-
par M. Enestam et traitant de l'éven- dance à penser que nous devons
Dans leurs éditions dominicales, Tu- tuelle constitution de l'UE. suivre les autres, en maugréant qu'il
run Sanomat et Helsingin Sanomat faut y aller car nous y sommes obli-
publient chacun une enquête sur le M. Enestam estime qu'il faut pouvoir gés. [...] Ce n'est qu'en étant actifs
développement fédéral de l'UE. employer les termes "constitution" et que nous pouvons influencer la direc-
"fédération", car "nous ne pouvons tion du développement de l'UE", a-t-il
"L'UE se dirige sérieusement vers le pas discuter si nous n'avons pas de dit.
fédéralisme" TS termes pour désigner la question
"Un Etat fédéral européen se dessine dont on parle". M. Sasi a déclaré qu'il soutenait la
- La charte des droits fondamentaux proposition de M. Lipponen concer-
deviendrait une partie d'une constitu- Selon M. Enestam, le parti suédois a nant l'établissement d'une constitu-
tion européenne" TS constaté qu'il n'existait pas de mo- tion européenne. Selon M. Sasi, il est
"L'UE a déjà de nombreux traits d'un dèle pour l'avenir de l'UE, et que nécessaire de déterminer ce qui est
Etat fédéral" TS "l'UE devait trouver son propre che- de la compétence de l'union et ce qui
min qui tient compte du fait que est de la compétence des Etats
"L'UE est déjà en partie un Etat fédé- l'union se compose d'Etats-nations membres.
ral" HS dont chacun dispose de sa propre Talsa/SAM/5
Déclarations de M. Niinistö identité forte. La Commission doit
avoir un rôle indépendant avec un
"Il faut un traité constitutionnel pour représentant de chaque Etat, et le DEFENSE EUROPEENNE
l'UE, non une constitution contrai- rôle du Conseil des ministres doit
gnante" rester central". Samedi, Helsingin Sanomat publiait
un dossier sur la défense euro-
Keskisuomalainen rapporte que se- "Il est également facile d'être d'ac- péenne.
lon le ministre des Finances, M. Nii- cord sur le fait qu'il faut pouvoir cana- "Les propositions en soldats et maté-
nistö, le débat sur le développement liser l'échange d'idées générale, qui riel dépassent les besoins" HS
de l'UE provoqué par le discours de doit continuer, en un processus orga- "Près de 120 000 soldats prévus pour
M. Lipponen est dû à l'emploi du nisé qui débouche sur un résultat. Si les troupes" HS
terme "constitution". nous le désirons, ce résultat peut être "L'OTAN ne suffit-elle pas à l'Eu-
appelé 'constitution'", écrit-il. rope?" HS
"Je parlerais plutôt d'un traité consti- Hbl/SAM/5
tutionnel, ce qui n'est pas la même Lundi, Turun Sanomat publie un arti-
chose, et c'est probablement ce que cle présentant la réunion des minis-
M. Lipponen veut dire aussi", a-t-il "M. Lipponen pourra dénouer l'UE" tres de la Défense à Bruxelles.
dit. "Les Etats européens proposent jus-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 53


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

qu'à 100 000 soldats pour les troupes M. Lipponen, la semaine dernière. La rure ne sont pas utilisés comme
de gestion de crise" TS culture politique de la Suède exige nourriture pour l'homme, écrit AL.
des débats de fond. Les décisions HS/SAM/A4&A8, KS/SAM/A5 HS/
viennent ensuite s'il en naît et les SAM/C6
SOMMET EURO-MEDITERRANEE vues sur l'avenir peuvent être dange-
reuses, surtout dans le camp social-
"Plus de responsabilité pour l'UE et démocrate." POLITIQUE INTERIEURE
l'ONU au Proche-Orient" AL AL/SAM/A2
L'éditorialiste de Aamulehti rapporte NEGOCIATIONS SALARIALES
que l'objectif du programme euro-
méditerranée est d'établir une zone AGRICULTURE H
de libre-échange d'ici 2010. "Cet ob- elsingin Sanomat rapporte, dans son
jectif, important économiquement est ESB édition de samedi, qu'un accord sala-
aussi indispensable politiquement", Helsingin Sanomat rapporte que la rial global pour une période de deux
écrit-il. Selon lui, "les Etats membres Finlande recevrait une facture sup- ans a été obtenu sans AKAVA, syn-
du nord, comme la Finlande, pourront plémentaire de plusieurs dizaines de dicat des professions académiques,
plus facilement renforcer leurs rela- millions de marks si la proposition de vendredi dernier.
tions commerciales avec les pays la Commission européenne d'exami-
arabes". ner toutes les vieilles vaches était AKAVA a rejeté l'accord à cause d'un
acceptée. différend sur une augmentation sup-
L'éditorialiste estime que "les Etats- plémentaire de 0,2% exigée par
Unis, et surtout leur nouveau prési- Le ministre finlandais de l'Agriculture, AKAVA au titre de la formation.
dent, seraient sages d'impliquer de M. Kalevi Hemilä, n'est pas favorable
plus en plus l'ONU et l'UE dans la à l'entrée en vigueur des examens. Les augmentations de salaires se-
construction de la paix [au Proche- "Ce serait absurde pour nous, car la ront, à partir du 1er février 2001, les
Orient], et ce en dépit de l'opposition maladie de la vache folle ne s'est pas suivantes :
d'Israël". AL/LUN/A2 manifestée en Finlande", a-t-il dit. augmentation générale de 1,2
M. LIPPONEN EN SUEDE marks/heure ou de 200 marks/mois,
Selon M. Hemilä, en Finlande il en tout cas, au moins 2,1% ;
H existe 300 000 vieilles vaches. En + une augmentation supplé-
ufvudstadsbladet rapporte, dans son Grande-Bretagne, l'examen d'une mentaire de 0,4% en moyenne, au
édition de samedi, que le Premier vache coûte 50 livres sterling, soit titre de l'égalité des sexes ;
ministre Paavo Lipponen participera environ 450 marks. + une marge supplémentaire
cette semaine à une conférence à de 0,5% par branche.
Göteborg en Suède sur "l'Union euro- L'éditorialiste de Helsingin Sanomat,
péenne de l'avenir et la vie économi- pour sa part, estime qu'il est indis- L'effet sur les coûts de main-d'oeuvre
que" devant le club suédois de l'UE. pensable d'effectuer les examens sera au total de 3,1%.
HBL note que le Premier ministre projetés par la Commission de l'UE
suédois, M. Göran Persson, ne parti- pour se débarrasser complètement A partir du 1er mars 2002, les aug-
cipera pas à la conférence de Göte- de l'épidémie un jour. mentations des salaires seront les
borg. suivantes :
HBL/sam/16 augmentation générale de 1,07
Interdiction des farines animales marks/heure ou de 179 marks/mois,
"M. Lipponen dérange" AL en tout cas au moins 1,9% ;
L'éditorialiste de Aamulehti rapporte Selon les informations d'Aamulehti, le + une marge supplémentaire
que "M. Persson a visiblement du comité scientifique de l'UE estime de 0,3%.
mal à digérer les démarches euro- qu'il ne faudrait pas nourrir les vi-
péennes actives de M. Lipponen à la sons, ni les autres animaux à four- L'effet sur les coûts de main-d'oeuvre
veille de la présidence suédoise de rure, de fourrages préparés avec de sera au total de 2,3%
l'UE. [...] Visiblement, la personne la moelle épinière des vaches et
même de M. Lipponen est étrange d'autres matières à risque. Selon l'édition de dimanche de HS, le
pour le Premier ministre voisin, mais Premier ministre, M. Lipponen, est
la plus grande différence demeure La Finlande a proposé que, au lieu satisfait de l'accord salarial. Il estime
dans leur politique et la façon de la de détruire les matières à risque, on que l'obtention d'un troisième accord
conduire. En tant que pays de l'euro, pourrait en profiter notamment pour salarial en cinq ans est une perfor-
la Finlande a un autre rôle que la nourrir les animaux à fourrure. La mance exceptionnelle en Europe. M.
Suède, c'est une réalité. Personne ne Finlande estime que le danger de Lipponen a parlé à une réunion des
s'étonne que M. Persson avoue qu'il contagion n'existe pas, car aucun cas sociaux-démocrates à Kouvola sa-
ne peut pas présenter de vue sur de vache folle ne s'est manifesté medi dernier.
l'avenir de l'UE aussi clairement que dans ce pays, et les animaux à four- HS/SAM A3&A6, DIM/A6

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 54


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

du parc nucléaire finlandais. Mme


Hassi a rappelé que, selon un son- M. Pekkarinen a souligné que "le
NOMINATIONS dage publié vendredi dernier par Hel- Premier ministre avait favorablement
singin Sanomat, 70 % des Finlandais arrondi ses positions". Le parti du
Ministère de l'Intérieur souhaiteraient l'organisation d'un ré- Centre n'exige pas du gouvernement
Helsingin Sanomat rapporte, dans férendum. une information ou un rapport devant
son édition de samedi, que M. Kari le Parlement.
Häkämies (Parti conservateur), ac- Mme Hassi a également proposé
tuel maire de Kuopio et ancien minis- l'augmentation des taxes sur l'éner- Le sujet a aussi été évoqué dans
tre de la Justice et de l'Intérieur, est gie de trois milliards de marks dans l'hémicycle lors de la séance des
le candidat le plus en vue pour le les dix prochaines années. questions au gouvernement. Répon-
poste de secrétaire général du minis- HS/dim/A3&16 dant à M. Zyskowicz, M. Lipponen a
tère de l'Intérieur. Cinq personnes, expliqué ce qu'il entendait par consti-
dont M. Pekka Kilpi (PSD), directeur tution. "Quand je parle de constitu-
général au ministère de l'Intérieur, Propos de M. Lipponen tion, je parle d'une démarche entre
ont déposé leur candidature pour ce Helsingin Sanomat rapporte que le les gouvernements pour modifier les
poste. Le nouveau secrétaire général Premier ministre Paavo Lipponen traités fondateurs. Il ne s'agit pas de
prendra ses fonctions début février (PSD) a rejeté dimanche, lors d'une prendre une décision en commun
2001. interview radiophonique, l'idée d'un pour convoquer une conférence char-
HS/sam/A9 référendum sur la construction d'un gée d'établir une constitution et à qui
cinquième réacteur nucléaire. Il a les Etats membres donneraient tout
souligné que le Parlement était char- le pouvoir", a-t-il dit.
Ministère de la Défense - Forces ar- gé de cette décision. Selon le Pre-
mées mier ministre, la question sera étu- M. Niinistö s'est étonné que les Sué-
Contrairement aux informations pu- diée au gouvernement au plus tôt en dois aient pu être jaloux de l'action de
bliées antérieurement dans la presse, juin prochain. M. Lipponen en faveur des petits
Helsingin Sanomat annonce que, HS/lun/A8 Etats membres; "La Finlande n'a pas
selon des sources gouvernementa- eu de raison d'être jalouse de l'action
les, le général Matti Ahola (57 ans), Sondage de la Suède", a-t-il dit.
chef des opérations à l'état-major, Helsingin Sanomat rapporte, dans HS/A6 AL/A9
serait nommé secrétaire général du son édition de dimanche, que depuis
ministère de la Défense - et non le le début des années 90, la majorité Réactions de M. Persson
contre-amiral Juhani Kaskeala (54 des Finlandais s'opposent à l'exten-
ans). sion du parc nucléaire. Selon les ré- "M. Persson a demandé d'éteindre
sultats d'un sondage récent, effectué les caméras lorsqu'il s'est exprimé
Selon HS, il est possible que le en novembre par l'institut Taloustutki- sur M. Lipponen" AL
contre-amiral Kaskeala soit nommé mus, 35 % des Finlandais sont pour Interviewé par la télévision finlan-
au comité militaire à Bruxelles pour et 59 % contre le nucléaire et 6 % ne daise jeudi soir, M. Persson a de-
moins d'un an, avant d'être nommé s'expriment pas. mandé à ce que les caméras soient
successeur du général Gustav Häg- HS/dim/E1 fermées lorsqu'il s'est exprimé sur le
glund (62 ans) à la tête des forces Premier ministre finlandais.
armées à l'automne prochain. Cette
nomination serait exceptionnelle car, ven 17.11 A
selon la tradition dans ce pays, le UNION EUROPEENNE amulehti relève que M. Persson est
chef de l'état-major est traditionnelle- visiblement irrité par les visites euro-
ment nommé commandant des for- POLITIQUE EUROPEENNE DE LA péennes de M. Lipponen. Il semble
ces armées. FINLANDE mettre en garde M. Lipponen contre
HS/sam/A9 la création de nouvelles "cliques de
Discussions au Parlement finlandais dirigeants européens". " "Certains
groupes de dirigeants ne sauraient
"M. Lipponen a précisé ses points de discriminer les autres. Il serait
NUCLEAIRE vue" HS étrange que certains Etats s'enten-
dent sur des décisions qui seraient
Alliance verte M. ensuite présentées aux autres. Cela
M Lipponen a été entendu par le créerait plus de tensions que ne ré-
me Satu Hassi, ministre de l'Environ- groupe parlementaire du parti du soudrait de problèmes", a-t-il dit.
nement et présidente de l'Alliance Centre. M. Lipponen a qualifié la ren-
verte, a proposé samedi, lors d'une contre de constructive. Selon lui, ils Selon lui, la situation actuelle de la
réunion du conseil national de son ont les mêmes positions sur bien des politique intérieure suédoise ne lui
parti, un référendum sur l'extension points. permet pas de présenter des visions.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 55


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Il n'aurait pas eu le courage de pro- déterminer son attitude envers gestion de crise de l'UE en une dé-
noncer un tel discours sans en avoir l'OTAN et les questions sur la dé- fense commune. La raison pour cela
parlé précédemment dans son pays. fense. Il s'agit de l'un des domaines est probablement le fait qu'il serait
les plus difficiles et problématiques possible que la crédibilité de l'OTAN
Finalement, Aamulehti rapporte que de notre politique extérieure. La dé- s'affaiblisse et que l'incertitude en
M. Persson n'a félicité M. Lipponen fense européenne ne cesse de s'in- matière de sécurité nationale aug-
que pour l'utilisation efficace de son tensifier. Avant peu, la Finlande sera mente dans les périphéries de l'Eu-
temps. obligée de définir sa position sur rope.
AL/A9 l'OTAN", a-t-il dit. SK/n°46/48-50

"M. Lipponen ne commente pas les Comment faudrait-il se préparer pour


interrogations de M. Persson" IS cette décision? "La meilleure façon
Selon Ilta-Sanomat, M. Lipponen a de se préparer est de participer à POLITIQUE INTERIEURE
déclaré qu'il faudrait qu'il voie "noir cent pour cent aux systèmes euro-
sur blanc" les déclarations de M. péens de gestion de crise. En même NUCLEAIRE
Persson pour les commenter. temps, il faut s'assurer que nous
nous disposons d'une capacité de Helsingin Sanomat rapporte que,
Le quotidien indique que, dans l'en- coopération suffisante avec les trou- hier, il y a eu une discussion paisible
tourage du Premier ministre finlan- pes de l'OTAN", a-t-il estimé. au parlement sur l'éventuelle cons-
dais, on s'étonne des réactions de M. truction du cinquième réacteur nu-
Persson. L'action de M. Lipponen ne Selon M. Salolainen, "en ce moment, cléaire.
devrait pas étonné et elle "n'enlève il n'y a rien en vue qui nous oblige à
rien à la Suède". prendre une décision quelconque". Comme l'étude en cours sur la renta-
bilité de l'énergie nucléaire n'est pas
L'entourage du Premier ministre sou- S encore publiée, les députés ont plutôt
ligne que les mêmes types de uomen Kuvalehti écrit que, quant aux répété des positions qu'ils avaient
contacts ont été noué pendant la pré- tiraillements entre les Etats membres déjà fait connaître au public.
sidence finlandaise et qu'il a été jugé de l'UE et de l'OTAN, la France et la
bon de les continuer. "Les voyages Grande-Bretagne sont les principaux Selon le journal, d'une certaine ma-
de M. Lipponen sont une preuve du rivaux. "A propos de la défense, la nière, il existe déjà un cinquième ré-
succès de la Finlande. La présidence France a des objectifs bien originaux. acteur nucléaire en Finlande, car la
s'est bien déroulée. M. Lipponen Elle veut souligner le caractère euro- puissance des quatre réacteurs exis-
connaît bien le champ européen et péen de la défense. La Grande- tants a été augmenté à un tel point
cela se voit comme une valeur qu'il Bretagne, pour sa part, ne veut pas qu'elle correspond à la puissance de
faut toujours mériter à nouveau", dit- rompre la relation transatlantique cinq réacteurs.
on dans son entourage. spéciale avec les Etats Unis", a pré-
IS/14 cisé l'ambassadeur finlandais. Kansan Uutiset rapporte que, d'après
le ministère du Commerce et de l'In-
"La Finlande n'a jamais rien eu dustrie, on aurait besoin de deux
DEFENSE EUROPEENNE contre le fait que l'OTAN est puis- nouveaux réacteurs nucléaires pour
sante et fonctionne bien. Pour la Fin- atteindre les objectifs du traité de
"La Finlande est dans la barque des lande, il est bénéfique que l'OTAN Kyoto.
grands joueurs" SK soit en bonne forme et que les rela-
tions entre les Etats- Unis et l'Europe Le journal rappelle que, pour 2008-
M. Pertti Salolainen, ambassadeur de restent stables. Le développement de 2012, la Finlande s'est engagé à ré-
Finlande en Grande-Bretagne, a ac- la capacité de gestion de crise est duire le niveau des émissions de gaz
cordé une interview à Suomen Kuva- également une question positive du carbonique pour retrouver celui du
lehti dans laquelle il a parlé notam- point de vue de la Finlande", a-t-il dit. 1990.
ment de la relation entre la Finlande HS/A3&D3, KU/3
et l'OTAN. Il estime que "la défense commune
favorisée par la France contient des
M. Salolainen estime que la position menaces. Du point de vue de la Fin- NEGOCIATIONS SALARIALES
de la Finlande dans la défense euro- lande, la situation est problématique
péenne est un défi important à rele- si l'Europe a l'intention de développer Helsingin Sanomat rapporte que les
ver. La rivalité entre les grands Etats sa propre défense, ce qui est, en négociations salariales, qui ont repris
membres de l'UE et l'OTAN rend diffi- grande partie, le but de la France". hier, ont été interrompues dans la
cile la définition de cette position. soirée parce que les partenaires n'ont
Selon SK, les dirigeants de l'Etat fin- pas pu trouver d'entente sur l'aug-
"Dans les années à venir, la plus landais visent, de toutes leurs forces, mentation supplémentaire de 0,2 %
grande difficulté de la Finlande est de à empêcher la transformation de la exigée par Akava au titre de la forma-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 56


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

tion. pas connues. la majorité qualifiée pour engager les


grands autour de la table commune.
Le patronat, ainsi que la SAK et la Le troisième poste, celui de repré- De même, il est raisonnable d'accep-
STTK, estiment que les négociations sentant au comité militaire à Bruxel- ter les coopérations renforcées
salariales pourront continuer même les, est actuellement occupé par le (flexibilité) et des règles du jeu pour
sans Akava. M. Lauri Ihalainen, pré- colonel Lauri Ovaska, mais le son celles-ci afin que les grands ne com-
sident de la SAK, souhaite une solu- successeur sera un général. mencent pas à créer des structures
tion pour vendredi midi. AL/A9 de coopération à l'extérieur de
HS/A3 l'union.
Selon Demari, le bureau d'Akava, jeu 16.11
réuni jeudi soir, a estimé que les né- UNION EUROPEENNE La Commission protège les petits
gociations n'ont pas avancé d'une Etats, car elle contrôle l'exécution
façon satisfaisante. Akava est pour- des décisions de l'union et le respect
tant prête à poursuivre les négocia- DECLARATIONS DE M. LIPPONEN des traités fondamentaux. Seule une
tions. Commission suffisamment forte est
"L'existence d'une constitution est capable, notamment quant aux ques-
D l'intérêt d'un petit Etat " TS tions de concurrence, de prendre des
emari rappelle que la SAK compte Dans l'UE, on est arrivé à un tel point décisions qui obligent les entreprises
1,07 millions de membres et 26 syn- que, après le conseil européen de des grands Etats à s'adapter aux
dicats, la STTK 643 000 membres et Nice, la question de l'établissement règles du jeu.
26 syndicats et Akava 375 000 mem- d'une constitution deviendra d'actuali-
bres et 32 syndicats. té. [...] Dans certains commentaires, le fait
Dem/3 d'être favorable à une Commission
Je propose comme alternative une forte est considéré comme de la fla-
constitution pour rendre plus claire gornerie à l'égard des grands Etats,
NOMINATIONS AU MINISTERE DE notamment la position des petits notamment l'Allemagne et la France.
LA DEFENSE Etats ainsi que pour assurer l'égalité Si l'on a suivi, même dans une moin-
des citoyens et des entreprises euro- dre mesure, la discussion récente au
Aamulehti publie un article sur les péens. Actuellement, on participe à sein de l'union, on comprend que la
nominations qui auront lieu prochai- des conférences intergouvernemen- réalité est bien plus complexe.
nement au ministère de la Défense. Il tales, les unes après les autres, et il
s'agit des postes de secrétaire géné- est possible que les petits Etats se En principe tous les grands Etats,
ral du ministère, de commandant des trouvent, à chaque fois, sous une sauf peut-être l'Italie, font passer
forces armées et de représentant au pression forte, et soient obligés de leurs propres intérêts devant ceux
comité militaire permanent à Bruxel- renoncer a leurs propres intérêts au des autres lorsqu'il s'agit, entre au-
les. profit de ceux des grands Etats. tres, de la représentation extérieure
de l'euro, du G7, du FMI et des rela-
En ce qui concerne le poste de se- En Finlande, il existe une idée forte tions avec la Russie. La Commission
crétaire général du ministère, le délai que l'intergouvernementalisme est de est piétinée sans scrupules, et l'on
des candidatures a expiré fin septem- l'intérêt des petits Etats membres, et essaie de faire du secrétariat du
bre, mais la nomination n'est toujours la Commission représente pour nous Conseil une nouvelle bureaucratie
pas intervenue. Selon AL, Mme Halo- une bureaucratie lointaine. M. Esko qui fait fonctionner l'union comme le
nen, qui prendra la décision, et M. Antola a fait une remarque pertinente veulent les grands.
Jan-Erik Enestam, ministre de la Dé- selon laquelle il est grand temps de
fense, ont eu un entretien prélimi- regarder l'UE de l'intérieur. La Commission s'est affaiblie pen-
naire à ce sujet. Le candidat numéro dant les crises récentes. Il ne s'agit
un parmi les militaires est le contre- La plupart de ceux qui participent à la pas de la placer au-dessus des au-
amiral Juhani Kaskeala. Parmi les discussion sont plongés dans la pé- tres institutions mais de restituer
civils, M. Eero Lavonen est bien pla- riode guerre froide. On ne voit pas l'équilibre.
cé. Le secrétaire général actuel, le que notamment les grands Etats
général Pertti Nykänen, prendra sa membres favorisent le système inter- Les dirigeants du parti du Centre, au
retraite à la fin de l'année. gouvernemental et piétinent la Com- lieu de donner une réponse, sont im-
mission à chaque occasion, car ils médiatement prêts à intenter un pro-
Le commandant des forces armées, estiment qu'ils se débrouillent mieux cès sur la question de savoir si l'ac-
le général Gustav Hägglund, doit lorsque les règles du jeu sont les plus cusé doit être condamné pour être
prendre sa retraite à la fin 2001. Le vagues possible. favorable à la "fédération". Lorsque
général Ilkka Hollo est considéré j'ai spécifiquement proposé une ré-
comme son successeur incontesté. Du point de vue des petits Etats, il forme des méthodes, afin de faire
La nomination aura lieu plus tard. Les est raisonnable d'aller le plus loin participer les parlements nationaux et
intentions de Mme Halonen ne sont possible dans la prise de décision à la société civile à la préparation des

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 57


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

traités de l'UE dans un esprit de bas l'Est et de l'avenir de l'UE à la veille POLITIQUE INTERIEURE
en haut, c'est le parti "alternatif" qui de la présidence suédoise. Cela ne
condamne, le premier, tout débat fait pas rire M. Persson", écrit Afton- NUCLEAIRE
contenant des alternatives. bladet, révèle HS.
HS/A6 TVO a déposé une demande de
En Finlande et dans plusieurs parties construction d'un nouveau réacteur
de l'Europe, nous avons encore le nucléaire
temps d'organiser un débat ouvert SOMMET EURO-MEDITERRANEE
qui pèse le pour et le contre des di- Helsingin Sanomat rapporte que
verses possibilités. Sinon, il est pos- "Le Proche-Orient rencontre l'UE" TVO, compagnie de production
sible que, dans quelques années, ce Hufvudstadsbladet rapporte que les d'énergie, a déposé mercredi au mi-
débat sera organisé sous une forte ministres des Affaires étrangères des nistère du Commerce et de l'Industrie
pression causée par le temps perdu. 15 Etats de l'UE ainsi que leurs collè- une demande de construction d'un
TS/ gues de 10 pays méditerranéens se cinquième réacteur nucléaire en Fin-
réunissent à Marseille pour deux lande. Si la demande était approuvée
M. LIPPONEN REPOND AUX jours. Le but de cette réunion est de au Parlement, le nouveau réacteur
QUESTIONS DU CENTRE donner un nouvel essor au partena- serait mis en oeuvre dans sept ans. Il
riat convenu à Barcelone il y a cinq serait situé à Olkiluoto ou à Loviisa
"M. Lipponen explique sa position sur ans. où se trouvent les centrales nucléai-
l'UE au groupe parlementaire du res actuelles.
Centre " Selon le journal, l'objectif est d'abou-
Helsingin Sanomat rapporte qu'au- tir, en 2010, à la création d'une zone Selon HS, 49 entreprises finlandaises
jourd'hui, le Premier ministre, M. Lip- de libre-échange méditerranéenne. souhaitent l'extension du parc nu-
ponen, rend visite au groupe parle- cléaire. L'investissement estimé entre
mentaire du Centre pour éclaircir ses La Finlande est représentée par M. 10 et 15 milliards de marks serait pris
conceptions sur l'avenir de l'Union Kimmo Sasi, ministre du Commerce en charge par TVO. Le directeur gé-
européenne. extérieur, rapporte Hbl. néral de cette entreprise, M. Mauno
HS/A6 Paavola, estime que le financement
D'après le quotidien, la réunion de ne posera pas de problèmes.
Marseille offre aux ministres euro-
REACTIONS DE LA SUEDE péens l'occasion, entre autres, de Mme Sinikka Mönkäre (PSD), minis-
rencontrer les parties de la crise du tre du Commerce et de l'Industrie,
"La Suède s'étonne de la tournée Proche-Orient et de tenter d'influer elle-même favorable à la construction
européenne de M. Lipponen" sur leurs opinions. d'un cinquième réacteur, estime
Helsingin Sanomat rapporte que la Hbl14 qu'elle présentera le projet au gou-
tournée de M. Lipponen dans les vernement au plus tôt durant l'été
pays de l'UE surprend son homolo- POLITIQUE ETRANGERE 2001. L'étude du dossier au Parle-
gue suédois. M. Göran Persson s'est ment prendra de 4 à 6 mois. La déci-
demandé, dans les médias suédois, M. AHTISAARI sion définitive sera prise dans envi-
qui avait donné au Premier ministre ron deux ans.
finlandais un mandat pour négocier Ilta-Sanomat rapporte que le prix Ful-
sur l'avenir de l'UE. "En tout cas, la bright (J. William Fulbright Prize for L'Alliance verte s'oppose au projet.
Suède ne lui a pas donné un mandat International Understanding) sera Mme Satu Hassi, ministre de l'Envi-
pour négocier", a-t-il dit. décerné à l'ancien Président Martti ronnement et présidente de l'Alliance
Ahtisaari le 1er décembre à Was- verte estime que TVO ne dispose
Selon l'agence de presse suédoise hington. La valeur du prix s'élève à pas de financement crédible. Si le
TT, M. Persson est même irrité par la 50 000 dollars. Parlement approuve la construction,
"tournée de médiation" de M. Lippo- Mme Hassi propose que son parti
nen. Le premier prix Fulbright à été accor- quitte le gouvernement.
dé, en 1993, à M. Nelson Mandela.
M. Persson estime que le rôle de Parmi les lauréats, Ilta-Sanomat énu- Selon un sondage effectué mercredi
médiateur pour résoudre les points mère MM. Jimmy carter, Franz Vra- par la chaîne de télévision commer-
litigieux entre les petits et les grands nitsky, Václav Havel, Patricio Aylwin ciale MTV3, 71 députés seraient fa-
Etats de l'UE lui appartient égale- Azócar et Mmes Corazon Aquino et vorables au projet et 65 seraient
ment, car la Suède assumera la pré- Mary Robinson. Le groupe Coca- contre (sur 181 députés que la MTV3
sidence de l'UE au début de l'année Cola avait fait, en 1993, une donation a pu contacter).
prochaine, rapporte HS. importante à l'association Fulbright. HS/A3&D1
IS/2
"M. Paavo Lipponen court le monde
pour discuter de l'élargissement vers Taloussanomat, quotidien d'informa-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 58


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

tions économiques, estime la majori- optimiste, même s'il estime que la avec d'autres dirigeants.
té du Parlement serait favorable à la composition de la Commission euro- KS/11
construction d'un cinquième réacteur péenne et la pondération des voix
nucléaire. En été dernier, 88 députés sont des questions difficiles. "M. Lipponen est optimiste à l'égard
y étaient favorables, 74 défavorables de l'agence européenne de sécurité
et 22 ne s'étaient pas exprimés. Selon M. Lipponen, les deux Pre- des aliments" AL
Talsa/4 miers ministres sont unanimes sur Selon Aamulehti, même si l'agence
l'importance des résultats du conseil européenne de sécurité des aliments
européen de Nice : "La prochaine n'a pas été l'objectif principal de M.
Aamulehti rapporte qu'en 1993, par- conférence inter-gouvernementale ne Lipponen pendant sa visite à Lon-
mi les ministres actuels, MM. Erkki sera pas possible avant le prochain dres, la question a été évoquée lors
Tuomioja (PSD), Martti Korhonen élargissement." de son entretien avec M. Blair. Après
(Alliance des gauches) et Jan-Erik HS/A9 la rencontre, M. Lipponen s'est
Enestam (parti suédois) et Mmes contenté de dire que les deux pays
Maija Rask (PSD et Eva Biaudet avaient une attitude pragmatique à
(Parti suédois) avaient voté contre "L'initiative de Lipponen concernant ce sujet. M. Blair n'a pas participé à
l'extension du parc nucléaire, tandis une constitution de l'UE n'a pas été la conférence de presse.
que MM. Paavo Lipponen (PSD), soutenue en Grande-Bretagne" KS AL/A7
Johannes Koskinen (PSD), Sauli Nii- Selon Keskisuomalainen, le Premier
nistö (Parti conservateur) et Kimmo ministre Blair a annoncé à M. Lippo-
Sasi (P. conservateur) et Mme Maija nen que la Grande-Bretagne n'ac-
Perho (P. conservateur) avaient voté ceptait pas l'augmentation des déci- PARTI DU CENTRE
pour. sions à majorité qualifiée en ce qui
AL/A14 concerne l'imposition ou la politique "Selon le parti du Centre, M. Lippo-
sociale. M. Lipponen a souligné, nen fait de l'UE un Etat fédéral" SM
quant à lui, qu'à Nice, il faudrait faire Le groupe parlementaire du parti du
Editoriaux des progrès également dans le do- Centre exige du gouvernement qu'il
Suomenmaa (organe du Parti du maine de majorité qualifiée. informe, avant le Conseil européen
centre) : "L'heure de vérité dans la de Nice, le Parlement de sa position
politique de l'énergie" K sur le développement de l'UE.
S note que l'idée d'une constitution SM/5
Demari (organe du PSD) : "L'énergie de l'Union n'est pas populaire en
nucléaire se justifie" Grande-Bretagne où il n'y a pas de
constitution écrite. M. Lipponen a POINT DE VUE DE M. NIINISTÖ
Kansan Uutiset (organe de l'Alliance toutefois estimé que son homologue
des gauches) : "Que le Parlement britannique serait intéressé par la "Une constitution ne fait pas forcé-
décide" classification, d'une façon ou d'une ment de l'UE un Etat fédéral" HS
autre, de ce qui fait partie du pouvoir M. Niinistö commente le discours de
de l'UE et de ce qui appartient aux Bruges de M. Lipponen, dans les co-
mer 15.11 Etats nationaux. lonnes de Helsingin Sanomat.
UNION EUROPEENNE
M. Lipponen a déclaré qu'il compre- Selon le Ministre des Finances et
M. LIPPONEN A LONDRES nait que les grands Etats membres président du parti conservateur, "M.
souhaitent une compensation en rai- Lipponen prévoit une constitution
"Les Premiers ministres Lipponen et son de la perte de leur second poste européenne afin d'en assurer l'effica-
Blair sont d'accord sur l'importance de commissaire européen, mais pas cité et de garantir un fonctionnement
de l'élargissement de l'UE" HS une "surcompensation". "Il ne faut équilibré. Une constitution préparée
H pas faire une révolution en faveur de bas en haut, un peu selon le mo-
elsingin Sanomat rapporte que le des grands Etats", a déclaré M. Lip- dèle de la charte des droits fonda-
Premier ministre Paavo Lipponen a ponen. mentaux, garantirait aussi la légitimi-
eu mardi un entretien avec son ho- té".
mologue britannique, M. Tony Blair. Selon KS, le Premier ministre finlan-
Selon HS, la rencontre a porté sur les dais a annoncé qu'il publierait, cette M. Niinistö considère que l'existence
questions relatives au conseil euro- semaine, une déclaration commune d'une constitution ne ferait pas de
péen de Nice et les propos sur l'ave- avec M. Blair. M. Lipponen n'a pour- l'UE un Etat fédéral. Il explique que
nir de l'Union européenne, prononcés tant pas révélé le sujet de cette dé- les traités actuels sont par nature des
par M. Lipponen à Bruges vendredi claration, qui sera publiée jeudi dans textes constitutionnels. "Le fait de les
dernier. la presse britannique. Il s'agit d'une appeler traités constitutionnels ne
initiative de M. Blair qui a antérieure- ferait pas naître un Etat fédéral".
Selon HS, M. Lipponen s'est montré ment publié ce genre de déclarations

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 59


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Selon lui, en adoptant la méthode de nementale et la commission qui ont Pendant ces derniers mois, plusieurs
bas en haut prônée par M. Lipponen, été plus faibles ces dernières an- dirigeants politiques européens ont
"il est probable que les points de vue nées. Selon lui, ce qui manque, c'est prononcé des discours sur leur pro-
des citoyens sur les compétences de de la direction et un esprit. Or, "une pre position. Celle de M. Lipponen
l'union tendraient plutôt à limiter ces constitution ne peut édicter qu'il y a diffère de celles des autres sur un
compétences qu'à les augmenter.[..] désormais de la direction et un esprit. point essentiel : comme méthode de
Cela pourrait bien entendu augmen- Ils naissent si un besoin existe. [...] développement, il propose une ré-
ter la légitimité de l'union, même si S'ils ne sont pas là, aucune constitu- forme se réalisant du bas vers le
cela en limiterait le champ de compé- tion ne pourra naître. Et s'ils étaient haut.
tence". là, on ne parlerait pas de constitu-
tion." L'approche opposée, c'est-à-dire un
Selon M. Niinistö, les relations entre HS/A4 développement du haut vers le bas,
l'intergouvernementalisme et les ins- est représentée par la méthode utili-
titutions propres de l'UE sont un au- sée jusqu'à présent, soit le chemin
tre moyen de mesurer le degré de PROPOS DE M. ANTOLA des négociations intergouvernemen-
fédéralisme. "Il faut être précis en tales. Cette approche est devenue un
parlant d'intergouvernementalisme. "LA CONSTITUTION EST LA CO- phénomène pratiquement permanent
Le Conseil européen aussi, c'est de LONNE VERTEBRALE D'UNE FE- dans l'UE.
l'intergouvernementalisme. Ce terme DERATION"
est aussi utilisé pour décrire le fonc- Esko Antola L
tionnement d'un petit nombre de gou- e processus de négociations inter-
vernement que l'on qualifie de flexibi- [...] gouvernementales en cours, qui tou-
lité. Or, ce dernier contient le risque Malgré divers caractéristiques d'une che au but, est le quatrième proces-
d'une dérive de l'UE à l'extérieur des fédération, l'Union européenne est sus de ce genre depuis 1985. Tout
institutions européennes, ce qui doit gérée par les moyens typiques d'une résultat demande une entrée en vi-
être empêché. En revanche, les gou- union d'Etats. Cette contradiction est gueur dans les Etats membres par
vernements, les Premiers ministres devenue un sujet de discussions des une ratification au niveau national.
et les ministres des Etats membres Européens lorsque l'on a commencé Aussi, des négociations intergouver-
sont assez sur un pied d'égalité. En à examiner la viabilité et le caractère nementales ou une ratification des
dépit de la pondération des voix, on fondamental de l'UE dans l'optique résultats de celles-ci ont été en cours
compte toujours combien de gouver- de l'élargissement. pratiquement sans interruption.
nements ou de ministres soutiennent [...]
une position ou s'y opposent. Il y a Le chemin intergouvernemental est
une valeur collégiale et on ne de- Le modèle de progression de M. Lip- épuisé
mande pas combien de voix chacun ponen est le chemin du bas vers le
représente. Les petits aussi peuvent haut Le chemin du modèle intergouverne-
être égaux. Mais avec une telle égali- Le Premier ministre, M. Paavo Lippo- mental est épuisé. Le développement
té il est difficile ces derniers temps nen, a choisi comme alternative pour de l'UE exige une réflexion plus éten-
d'adopter des décisions communes. le développement de l'UE la transfor- due et plus profonde que ne peuvent
On est alors tous égaux pour n'abou- mation de celle-ci en un Etat fédéral. produire les processus faisant inter-
tir à rien". En proposant la création d'une cons- venir des négociateurs profession-
titution comme base du développe- nels. La proposition de M. Lipponen
"On voudrait faire de la Commission ment de l'union il se déclare pour d'une réforme se réalisant du bas
un gouvernement européen qui de- l'alternative d'un développement fé- vers le haut pourrait apporter un nou-
vrait jouir de la confiance du Parle- déraliste. veau contenu ainsi que de nouvelles
ment. Tout cela limiterait l'intergou- dimensions.
vernementalisme, la position du La constitution est un élément de
conseil et les possibilités d'influence base du développement vers le fédé- La proposition pour organiser une
nationales. Les petits Etats membres ralisme. Les recherches soulignent assemblée générale européenne, à
y perdraient peut-être l'avantage sup- cette connexion. La constitution laquelle participeraient, outre les gou-
plémentaire que leur confère l'égalité. donne, à la fédération, une colonne vernements, les parlements natio-
Les petits Etats membres se trou- vertébrale qui renforce l'égalité, les naux, le Parlement européen et
vent-ils donc devant un choix para- droits ainsi que les obligations des même les parlements et les gouver-
doxal : vaut-il mieux être fort dans Etats membres et crée une base nements des Etats candidats, offrirait
une union faible ou faible dans une pour la répartition des tâches entre une nouvelle perspective pour le dé-
union forte?" les pays membres et les institutions veloppement de l'UE. Avant tout, un
fédérales. Une fédération signifie une nombre important de participants ap-
M. répartition des tâches renforcée par porterait à la réforme un élément de
Niinistö estime que, en réalité, c'est une constitution. participation démocratique.
à la fois la coopération intergouver-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 60


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Le principe essentiel des Etats fédé- constitution. bres que la prise de décision inter-
raux est que le pouvoir gouverne- gouvernementale. Dans cette der-
mental est réparti. Il est réparti de La possibilité aux citoyens d'une par- nière, la force et le pouvoir qui se
telle façon qu'il y a un centre de pou- ticipation directe base sur celle-ci se manifestent plus
voir indépendant pour les questions La rédaction d'une constitution pour facilement. Les institutions aplanis-
communes et des centres de pouvoir l'UE est la clé des réformes fonda- sent les rapports de force.
indépendants régionaux pour d'au- mentales. La constitution aurait deux
tres questions. sens essentiels : elle permettrait aux La constitution assurerait également
citoyens de participer directement à la position des petits Etats membres
Le mot-clé est l'autonomie. Les insti- la prise de décision de l'union et de dans les questions soumises au pou-
tutions chargées des prises de déci- renforcer la répartition des tâches voir commun de l'Etat fédéral, car elle
sion disposent de l'autonomie, pou- entre les Etats membres et les insti- définirait les droits et les obligations
voir indépendant de prise de déci- tutions communes. des Etats membres et assurerait que
sion, uniquement dans les questions ceux-ci pourront faire entendre leur
que la constitution leur confère. Les fédéralistes estiment que la voix.
constitution serait la clé pour résou- TS/MAR/2
Aux Etats membres, c'est-à-dire aux dre le déficit démocratique. Elle se-
Etats-nations, restera le pouvoir de rait, à la fois, un accord entre les ci-
décision autonome dans les ques- toyens européens et un accord entre DEFENSE EUROPEENNE
tions qui leur appartiennent selon la les Etats membres. En tant qu'institu-
répartition des tâches. Entre ces cen- tion intergouvernementale, l'UE ac- Déclarations du Contre-amiral Kas-
tres de pouvoir, soit entre les Etats tuelle est un accord uniquement en- keala
membres et les institutions de l'Etat tre les Etats souverains.
fédéral, il y a une coordination mais "La viabilité internationale renforce la
pas de relation de soumission. E défense de la Finlande"
n fin de compte, la rédaction d'une "La participation des Etats membres
Le point de départ du développement constitution demande également une au développement de la capacité de
fédéraliste dans l'UE est une situa- réforme importante des institutions. gestion de crise de l'UE a un carac-
tion dans laquelle se manifeste, à la Le système actuel des institutions de tère facultatif." [...]
fois, un besoin et un désir d'arriver à l'UE remonte à l'époque de la com-
une union politique plus étroite ainsi munauté du charbon et de l'acier, au "Notre part, définie en fonction du
que de conserver le droit d'autodéter- début des années 50. Bien que l'on y nombre d'habitants, est de 1,5% des
mination des Etats membres. ait effectué des modifications, sa na- troupes prévues, soit 900 soldats.
ture fondamentale n'a pas changé. Nous avons pourtant estimé néces-
A la longue, il n'y aura sans doute Ce système est, définitivement, dé- saire de nommer un ensemble varié
pas d'autre solution à ce paradoxe passé. pour avoir des choix dans la partici-
que la rédaction d'une constitution. pation, compte tenu de la nature de
Son but est d'assurer l'existence de Il faut créer des canaux notamment l'opération et du domaine d'activités.
canaux permettant une participation pour la participation des citoyens et Notre offre comprend un bataillon
démocratique à chaque niveau ainsi la responsabilité politique des institu- d'infanterie mécanisé, un bataillon de
que de créer des canaux permettant tions. On peut considérer comme pionniers, une Compagnie de trans-
une interaction entre les niveaux. indispensable l'instauration du pou- port, une unité CIMIC, un navire de
voir législatif direct du Parlement ain- déminage, un groupe d'officiers
Une constitution doit assurer l'enga- si que la réforme de ce dernier selon d'état-major et des observateurs mili-
gement à l'union en même temps un modèle bicaméral, de sorte que le taires. L'effectif total sera d'environ 1
qu'elle garantie l'autonomie et l'invio- Parlement représentant directement 500 soldats. Les troupes font égale-
labilité des membres de base dans les citoyens et le Conseil représen- ment partie de nos objectifs de parte-
les questions qu'elle confère à ces tant les Etats membres soient des nariat dans le processus de prépara-
membres de base ou aux parties de législateurs égaux et parallèles. tion à l'OTAN qui permettra la forma-
ceux-ci. Une fédération est une bonne solu- tion et l'équipement de ces troupes
tion du point de vue des petits Etats pour les rendre compatibles avec
La fédération est fondée sur la délé- l'OTAN pour 2003. [...]
gation, la répartition et la limitation de Le discours du Premier ministre
pouvoirs entre des gouvernements contient également la profonde En Finlande, la défense commune
autonomes mais dépendants les uns conviction que l'Etat fédéral serait européenne est, en général, com-
des autres. Par conséquent, il n'est une bonne solution notamment du prise comme un objectif lointain dont
pas nécessaire que l'une des carac- point de vue des petits Etats. Cette la réalisation n'est pas possible dans
téristiques de l'Etat fédéral soit la conception se base sur l'idée que la un futur proche. [...]
centralisation ; sa nature dépend de constitution assurerait une meilleure
la répartition des tâches dictée par la limitation du pouvoir des Etats mem- Le contenu de la défense commune

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 61


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

est, en finnois, de la gestion de crise gères, M. Wladyslaw Bartoszewski. et Michel Barnier. Aujourd'hui, il ren-
contre M. Blair, à Londres, puis M.
A Les ministres des Affaires étrangères Wim Kok aux Pays-Bas.
près la guerre froide, l'accent de la discuteront, entre autres, de l'élargis-
défense de pratiquement toutes les sement de l'UE, de la politique de A
forces armées de l'Europe occiden- sécurité et de la coopération régio- amulehti rapporte que les négocia-
tale est passé du territoire national nale. tions sur la CIG sont toujours diffici-
aux actions extérieures. [...] Dem/3 les, notamment sur les questions
concernant l'élargissement du do-
Comme la défense des intérêts de maine d'application des décisions à
sécurité communs européens est POLITIQUE INTERIEURE la majorité qualifiée.
maintenant réorganisée, on parle
naturellement de la défense com- NUCLEAIRE "Nous n'étions d'avis différent sur
mune de l'union. Dans ce cas, on ne aucun sujet", a dit M. Verhofstadt,
fait pas référence à la défense natio- Keskisuomalainen rapporte que le après sa rencontre avec M. Lippo-
nale ou régionale que nous, les Fin- directoire de Teollisuuden Voima nen. La Belgique soutient la proposi-
landais, entendons par la notion (TVO), entreprise dans le domaine tion de M. Lipponen d'engager durant
étroite de défense. [...] de l'énergie, doit décider ces jours-ci les présidences suédoise et belge les
s'il dépose ou non au gouvernement préparatifs pouvant conduire à la ré-
La Finlande a une attitude réservée une demande pour la construction daction d'une constitution pour l'UE.
sur la flexibilité dans la politique exté- d'un cinquième réacteur nucléaire. "La Finlande et la Belgique, en tant
rieure et de sécurité. Quant à la politi- que petits membres, doivent servir de
que de défense, la Finlande est pour- Selon KS, la majorité du gouverne- médiateurs à Nice. Notre intérêt com-
tant prête, à certaines conditions, à ment serait favorable à l'extension du mun est que ce conseil ne devienne
accepter la flexibilité pour que la coo- parc nucléaire. Tous les six ministres pas une opposition entre petits et
pération renforcée concernant la dé- conservateurs (MM. Niinistö, Heino- grands Etats", a-t-il dit.
fense reste ancrée au sein de l'union. nen, Sasi et Itälä et Mmes Perho et
Alors, nous nous assurons la possibi- Lindén) sont favorables, ainsi que Helsingin Sanomat rapporte que M.
lité de participer à la discussion sur la Mme Mönkäre (PSD). M. Tuomioja Barnier a souhaité "bonne chance" à
base de notre adhésion. Il est impor- (PSD), plutôt critique, estime qu'il M. Lipponen car le Président français
tant pour nous d'accepter des règles faut présenter le projet au Parlement. Jacques Chirac écoute surtout MM.
du jeu qui assurent au mieux nos M. Koskinen (PSD) n'a pas pris posi- Wim Kok et Lipponen, parmi les
propres chances pour toutes les pos- tion. On estime que le Premier minis- chefs de gouvernement des petits
sibilités dans l'avenir. Aucune union tre Lipponen (PSD) serait favorable, pays membres. Selon M. Kemppinen,
de défense n'est néanmoins en train tandis que deux sociaux-démocrates, porte-parole de la Commission, "M.
d'être créée dans l'union. [...] Mmes Rask et Filatov sont défavora- Barnier a encouragé M. Lipponen a
bles, ainsi que les deux ministres de faire campagne pour l'augmentation
l'Alliance des gauches, Mme Siimes des décisions à la majorité qualifiée.
POLITIQUE ETRANGERE et M. Korhonen, et de l'Alliance verte, C'est aussi considéré comme primor-
Mme Hassi et M. Soininvaara, et le dial par la Commission".
M. TUOMIOJA EN FRANCE ET EN seul ministre du Parti suédois, M.
POLOGNE Enestam. S
KS/12 elon Helsingin Sanomat, la Finlande
Demari, qui cite STT, rapporte qu'au- souhaite nouer des liens plus étroits
jourd'hui, le ministre des Affaires avec les pays du Bénélux à la veille
étrangères, M. Tuomioja, effectuera mar 14.11 du Conseil européen de Nice. "Ils
un voyage à Paris pour visiter l'IFRI. UNION EUROPEENNE font partie des Etats fondateurs et
Il y prononcera un discours sur le aussi du coeur de l'union", selon un
développement de l'Europe du point VISITE DE M. LIPPONEN A fonctionnaire finlandais.
de vue nordique. BRUXELLES
"Si les petits Etats arrivent à s'enten-
M. Tuomioja rencontrera également "Le Premier ministre à la recherche dre sur des positions communes
des journalistes étrangers, notam- d'alliés au Bénélux" HS avant Nice, il leur sera plus facile de
ment français, qui suivent l'actualité "Les négociations sur la réforme ins- se défendre contre le front des
européenne, ainsi que des représen- titutionnelle toujours dans l'impasse" grands", en conclut Helsingin Sano-
tants de l'association Attac. AL mat.
HS/A7 AL/A7
Demain, M. Tuomioja effectuera une M. Lipponen a rencontré, hier, le Pre-
visite à Varsovie pour rencontrer le mier ministre belge, M. Verhofstadt,
ministre polonais des Affaires étran- puis les Commissaires Chris Patten DISCOURS DE M. LIPPONEN

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 62


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

que les partisans du fédéralisme, le le seul moyen de faire rentrer sous le


Réactions rythme peut paraître trop rapide pour contrôle politique et démocratique
"Le groupe parlementaire du Centre les Finlandais qui n'ont pas le senti- des domaines que le capital interna-
exige une discussion sur l'UE" HS ment de faire partie d'un Etat fédéral, tional leur a soustraits. Une constitu-
Le groupe parlementaire du parti du en conclut l'éditorialiste. tion européenne serait un pas impor-
Centre a décidé de se réunir aujour- NP/5 tant dans ce processus, en conclut-il.
d'hui pour réfléchir aux exigences à KU/2
présenter au gouvernement afin d'en- "Montrer les points de vue sur l'UE"
gager une discussion sur l'UE au Dem "Les taches d'ombre de la direction
Parlement. Le groupe peut demander Selon l'organe du parti social- de la politique étrangère" KS
un rapport ou une information au démocrate, il y a deux alternatives Selon Keskisuomalainen, le discours
gouvernement. pour la Finlande en tant qu'Etat de M. Lipponen éveille un soupçon
membre : soit elle décide d'être un sur l'état des relations des dirigeants
M. Pekkarinen estime que le discours acteur du développement de l'UE, de la politique étrangère finlandaise.
de M. Lipponen était radical. "Cela ne soit elle choisit d'en être un specta- Le développement fédéral de l'UE ne
peut pas être considéré comme une teur passif emporté par le courant peut être simplement une question
chose que l'on présente au monde des autres. de politique européenne, sujet où le
comme en quelque sorte la position Premier ministre énonce la position
de la Finlande sans qu'il y ait eu une L'éditorialiste condamne les critiques finlandaise sans consulter les autres.
discussion au Parlement", a-t-il dit. du Centre qui s'étonne de la nouvelle
organisation de la politique étrangère Si elle ne veille pas avec détermina-
Selon lui, jusqu'à présent on a tou- finlandaise et exige un débat au Par- tion à son pouvoir, la Présidente de
jours parlé du développement de l'UE lement; En effet, M. Lipponen a pré- la République risque de n'être qu'un
comme d'une union d'Etats indépen- paré la discussion et n'a présenté spectateur. Les citoyens attendent du
dants. aucune décision, et d'autre part, c'est Président qu'il dirige, conclut l'édito-
HS/A7 lui-même qui a demandé que le Par- rialiste.
lement participe à la formulation de la KS/2
position de la Finlande.
Editoriaux Dem/2
DEFENSE EUROPEENNE
"Un discours significatif" SM "Discuter, pas coller des étiquettes"
L'organe du parti du Centre estime KU "La gestion de crise se développe à
que le discours de M. Lipponen est L'éditorialiste de l'organe de l'Alliance un rythme rapide" TS
tout autant significatif que troublant. des gauches estime que M. Lipponen
Le journal estime qu'il faut se réser- a bien répondu aux critiques en ap- Selon l'éditorialiste de Turun Sano-
ver du temps pour en discuter , tant pelant une discussion et non simple- mat, les troupes de gestion de crise
en Finlande que dans les autres ment que l'on lui colle l'étiquette de de l'UE se forment petit à petit, mais
Etats membres. Il semble que cette "fédéraliste". L'éditorialiste rappelle à pour le moment, sur le papier.
proposition est donc tardive et ne quel point ce mot, banni par M. Lip-
permette pas que dans quelques se- ponen lui-même, est tabou dans les Parmi les derniers pays, la Suède a
maines des décisions soient prises à discussions finlandaises. préparé son offre jeudi dernier. Elle a
Nice sur ces grandes questions pour décidé de proposer à l'UE des trou-
l'avenir de l'UE. Selon l'éditorialiste, ceux qui sont pes de 1 900 soldats, cet effectif
SM/2 favorables à l'approfondissement de étant beaucoup plus grand que celui
l'intégration européenne pourront prévu dans la proposition prélimi-
"Une constitution européenne est facilement accepter les arguments de naire, soit 900 soldats.
nécessaire" NP M. Lipponen. Mais ceux qui sont
L'organe du parti conservateur es- sceptiques sur l'UE craindront qu'une La Finlande a déjà proposé 1 500
time que le discours de M. Lipponen constitution et un développement soldats pour les troupes de gestion
contient tous les ingrédients permet- fédéral ne retire aux Etats membres, de crise de l'UE. L'éditorialiste estime
tant d'engager un débat. Il regrette et en premier aux petits, leur indé- que ce nombre est "ambitieux",
néanmoins que de tels sujets n'aient pendance. Cette crainte est compré- compte tenu du nombre d'habitants
pas été d'abord discuter "à la mai- hensible et fondée. de la Finlande et de la part de la Fin-
son", au sein du gouvernement, ou lande dans le budget de l'union ; mille
au Parlement. En effet, les discours N soldats auraient été suffisants.
fondant la position de la Finlande en éanmoins, un retour à l'indépen-
politique internationale (et c'était là le dance nationale passée est impossi- Lors du conseil européen d'Helsinki
cas) sont finalement soumis au sou- ble dans un monde où l'économie est au mois de décembre dernier, les
tien populaire. Quand M. Lipponen mondiale. Le renforcement des struc- Etats membres de l'UE ont décidé de
argumente alors de la même façon tures politiques supranationales est former des troupes de gestion de

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 63


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

crise de 60 000 personnes. Mainte- crise. Préciser les relations délicates


nant, le nombre de soldats a pourtant entre l'UE et l'OTAN est l'une des ECONOMIE
atteint les 90 000. tâches les plus importantes dans le
futur proche, écrit l'éditorialiste. Patria
Sous la direction de la France et de Turun Sanomat rapporte que l'Etat
l'Allemagne, la préparation de la ges- Il estime que la conservation de la finlandais souhaite privatiser de 20 à
tion de crise s'est développée à un dimension atlantique est le point de 30 % de Patria. TS note que Kaup-
rythme tellement rapide que, selon le départ primordial. Il est bien probable palehti, quotidien d'informations éco-
commandant des forces armées, M. que le résultat soit une répartition des nomiques, a annoncé lundi qu'une
Gustav Hägglund, les troupes pour- tâches. "A l'OTAN restera la respon- alliance de trois géants étrangers
raient être mises en service dès la fin sabilité de la défense dure, et l'UE se d'armement, le franco-britannique
de l'année prochaine. La date limite concentrera sur la gestion de crise, EADS, le britannique BEA Systems
n'est pourtant qu'au milieu de l'année bien qu'il n'y ait pas nécessairement et le suédois Saab, souhaiteraient
2003. de grande différence entre ces no- chacun 10 % de Patria.
tions", selon HS.
De temps à autre, ce rythme rapide a M. Jorma Eloranta, directeur général
fait très peur aux pays non alliés, y Pendant ces dernières années, la de Patria, n'a pas commenté les in-
compris la Finlande. L'éditorialiste non appartenance à une alliance mili- formations de Kauppalehti. Selon M.
estime que ce n'est pas pour rien que taire et l'existence d'une défense na- Eloranta, rien de spectaculaire n'aura
ces pays craignent que, au lieu de la tionale indépendante ont formé la lieu ces jours-ci. M. Eloranta, qui est
gestion de crise, on aille vers la dé- ligne de la Finlande, mais il est éga- nommé directeur général de Masa-
fense commune de l'UE. lement important de garder les portes Yards à partir du début février 2001,
ouvertes à toutes les possibilités. La souhaite toutefois que la vente soit
L'éditorialiste pense que, quant à la situation de l'Europe est encore effectuée avant qu'il quitte Patria.
gestion de crise nordique, un exem- confuse, et l'adaptation aux change-
ple de progrès positif a été la création ments demande de la souplesse, M. Erkki Virtanen, secrétaire général
de Nordcaps, centre de préparation conclut l'éditorialiste. du ministère du Commerce et de l'In-
commun entre la Finlande, la Suède, HS/A4 dustrie, a affirmé que la privatisation
la Norvège et le Danemark. d'une partie de Patria était en vue.
TS/20
Malgré toutes les résistances, nous POLITIQUE INTERIEURE
sommes conduits vers la défense
commune européenne et l'OTAN, NEGOCIATIONS SALARIALES lun 13.11
conclut l'éditorialiste. UNION EUROPEENNE
TS/LUN/2 Aamulehti rapporte que les négocia-
tions salariales ont été arrêtées lundi DISCOURS DE M. LIPPONEN
soir en raison d'un litige entre les
"Le partenariat pour la paix se pour- trois grandes centrales syndicales Vendredi 10 novembre, le Premier
suivra longtemps" HS (SAK, STTK et Akava) sur une aug- ministre finlandais a prononcé un
mentation supplémentaire de 0,2 % discours, au Collège d'Europe de
L' au titre de formation exigée par Aka- Bruges. Ce discours est disponible
éditorialiste de Helsingin Sanomat va et son président, M. Risto Piekka, sur le site du gouvernement finlan-
évoque la déclaration de M. Ahtisaari et destinée aux effectifs de haut ni- dais :
sur l'élargissement de l'OTAN. L'an- veau de formation mais de bas ni- http://www.vn.fi/vn/english/index.htm
cien Président estime, entre autres, veau de salaires et qui toucherait (cliquer ensuite government, puis
que la Finlande n'adhérera pas à surtout le secteur public, notamment Paavo Lipponen, puis speeches).
cette organisation. les communes.
Titres
Selon l'éditorialiste, grâce aux multi- Selon les présidents de la SAK et de
ples missions de conciliation, le pres- la STTK, MM. Lauri Ihalainen et Mik- "M. Lipponen favorable à une consti-
tige de M. Ahtisaari a continué d'aug- ko Mäenpää, l'accord salarial global tution européenne et à une Commis-
menter après son mandat présiden- aurait pu être signé hier sans ce li- sion forte" TS
tiel. Pour cette raison, il était impor- tige. "M. Lipponen souhaite doter l'UE
tant qu'il intervienne dans la discus- d'une constitution" AL
sion sur les instituions de la sécurité Selon les informations d'Aamulehti, le "M. Lipponen approfondirait l'UE en
européennes. En Europe, la politi- niveau d'augmentations des salaires créant une constitution" HS
que de sécurité se transforme rapide- serait de 3,1 % en 2001 et environ 2 "M. Lipponen souhaite faire de l'UE
ment, car l'UE construit le germe de % en 2002. une superpuissance" HS
la défense commune en créant des AL/1&A5
troupes communes de gestion de Critiques en Suède

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 64


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

"Le rôle européen de M. Lipponen l'initiative de M. Lipponen" IS prononcé par un homme politique
dérange en Suède" AL Selon Ilta-Sanomat, la Présidente de finlandais depuis que le pays est
S la République, Mme Halonen, était membre de l'union. Cette fois, M.
elon l'agence de presse suédoise TT, informée de la teneur du discours de Lipponen étudie les choses de l'inté-
les visites de M. Lipponen dans cer- M. Lipponen. La semaine dernière, rieur de l'UE. Il se prononce sur
taines capitales européennes, à la ce discours lui avait été transmis quelle UE serait la meilleure pour
veille du Conseil européen de Nice, "pour information". nous, dans le cas où la Finlande fe-
sont critiquées en Suède. Selon des rait partie du noyau dur de l'UE", a-t-
sources proches du secrétariat géné- "Si un discours contient de nouvelles il expliqué.
ral du Premier ministre suédois, l'ac- initiatives significatives, nous le trans-
tion de M. Lipponen est interprétée mettons à l'avance pour information. Selon M. Antola, le discours du Pre-
comme un défi, notamment pour M. C'est ce qui a été fait dans ce cas mier ministre sonne "très fédéraliste".
Persson. Ces sources considère que aussi", explique M. Jari Luoto, "Le Premier ministre s'est clairement
l'action de M. Lipponen est dirigée conseiller de M. Lipponen. M. Luoto a porté dans les rangs grandissants de
"par une main invisible". aussi de nouveau souligné que cette ceux qui défendent le fédéralisme",
AL/SAM/A7 initiative n'avait pas été suscitée. estime-t-il.
Propos de M. Lipponen "C'est venue de notre propre initia- IS/SAM/A3
"En Finlande, on vous colle une éti- tive. Il faut avoir des idées, participer
quette et ensuite la discussion est à la discussion et faire des proposi- Editoriaux
close" AL tions, si l'on veut que les choses ail-
Le Premier ministre n'est pas étonné lent dans le sens que nous souhai- "Où s'est perdue l'union d'Etats indé-
des critiques que son discours a tons. Nous ne voyons pas en quoi le pendants" AL
éveillées. Il commentait les propos de renforcement de l'intergouvernemen- Matti Mörttinen estime que l'on a par-
M. Väyrynen qui estimait que ce dis- talisme serait une direction qui favo- couru bien du chemin depuis la
cours prouvait que M. Lipponen était rise les intérêts des petits Etats. C'est phrase bien connue des politiciens
un fédéraliste enthousiaste. pourquoi il était nécessaire de le finlandais qui se déclaraient favora-
dire", a-t-il dit. bles au développement de l'union
"C'est typiquement le genre de dis- IS/LUN/A2 et A3 "comme une union d'Etats indépen-
cussions finlandaises. On veut coller dants". "Le summum du discours de
une étiquette. On vous colle une éti- Réactions en Finlande M. Lipponen était la référence à une
quette et la discussion est close. En- "Mme Anttila exige un rapport au constitution pour l'UE. La constitution
suite des journaux écrivent dans Parlement" AL est liée à l'Etat. Elle ferait donc de
leurs éditoriaux que je suis fédéra- "Les centristes étonnés par le dis- l'UE quelque chose de proche d'un
liste et que c'est condamnable", a-t-il cours de M. Lipponen" HS Etat fédéral", considère M. Mörttinen.
dit.
Mme Anttila, vice-présidente du Par- S
M. lement exige que le Premier ministre elon M. Mörttinen, M. Lipponen a bri-
Lipponen 'est exprimé devant la fasse un rapport sur ses propositions sé "un tabou" en soulignant que
presse internationale, vendredi, en au parlement et se prépare à un réfé- "l'équilibre institutionnel devait être
Belgique. "La façon dont on fonc- rendum sur l'avenir de l'UE. rétabli". En effet, selon lui, cet équili-
tionne actuellement oblige les petits bre a été mis à mal; le pouvoir a été
pays à acheter des choses en faisant Selon M. Pekkarinen, président du transféré aux Etats membres, et no-
des concessions. Il faut que cela groupe parlementaire du parti du tamment aux grands Etats membres,
cesse". Centre, il convient de discuter pour rapporte M. Mörttinen.
savoir si la position de M. Lipponen
M. Lipponen a déclaré qu'il n'avait est la position de la Finlande. Un moyen de rétablir cet équilibre est
pas entendu parlé d'une possible de renforcer la commission. La Fin-
jalousie suédoise à propos de ses "Ce qui est étonnant dans le discours lande et les autres petits Etats sou-
visites dans des capitales européen- du Premier ministre, c'est aussi que haitent conserver leur commissaire.
nes. "Si on l'a dit, cela se fonde sur la Finlande, selon cette position, Heureusement, M. Lipponen vient
des informations erronées. Les com- s'éloignerait d'une manière encore d'expliquer ce dont il s'agissait. La
mentaires étaient fondé sur l'idée que plus radicale de la position des au- Finlande n'est pas inquiète
j'avais une médiation à réaliser", a-t-il tres pays nordiques", a-t-il dit. (seulement) de son portefeuille à la
dit. Il a souligné que la France ne lui HS/DIM/A7 AL/DIM/A8 commission, mais de ce que la com-
avait donné aucune mission de mé- mission perdrait sa crédibilité si elle
diation avant la CIG. "Selon M. Antola, M. Lipponen a une ne comprenait pas un Français ou un
AL/SAM/A7 position fédérale" Allemand. Finalement, la conclusion
Le Professeur Esko Antola considère est que la commission pourrait être
Information de Mme Halonen que le discours de M. Lipponen "est réduite au moment où l'union dispo-
"Mme Halonen était au courant de le premier discours politique sur l'UE sera d'une constitution qui réglera les

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 65


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

répartitions de compétence. C'est ce chef, estime que la concurrence sur


qu'à présenté M. Verhofstadt à Biar- l'agence alimentaire commence à
ritz. Il est étonnant que M. Lipponen "Prises de position importantes de M. ressembler aux manipulations des
n'ait pas soutenu cette initiative à ce Lipponen" HBL villes qui souhaitent accueillir les jeux
moment, conclut M. Mörttinen. Dans son éditorial, Hufvudstadsbla- olympiques.
AL/SAM/A7 det souligne que, dans l'Union euro- HBL/dim/2
péenne, qui est dans une telle voie
"Le grand défi européen de M. Lippo- d'intégration économique et politique
nen" HS qu'il est justifié de parler d'un Etat PARLEMENT EUROPEEN
Selon l'éditorialiste d'Helsingin Sano- fédéral, les petits Etats membres
mat, "même si M. Lipponen a parlé à peuvent avoir une influence et se Taloussanomat reprend une dépêche
la première personne du singulier, sentir en sécurité uniquement si les de STT selon laquelle la Finlande
son discours représentait la position décisions sont prises d'une manière n'accepte pas la proposition du Parle-
finlandaise". L'éditorialiste estime que collective à l'intérieur des structures ment européen sur l'augmentation
c'est la première fois depuis M. Kek- déjà existantes. des indemnités des parlementaires
konen qu'un dirigeant finlandais européens.
prend position aussi clairement sur Pour conclure, HBL estime qu'en ce
des questions de politique étrangère. qui concerne la Finlande, M. Lippo- Selon le ministre du Commerce exté-
nen et le reste de l'élite politique de- rieur, M. Kimmo Sasi, cette revendi-
"Tout le monde ne partagera pas di- vraient écouter attentivement ce que cation contient plus de 2 000 euros,
rectement les positions de M. Lippo- les citoyens ont à dire. Ils devraient soit environ 12 000 marks, de trop.
nen, même s'il les fonde sur le point également montrer, dans la pratique,
de vue des petits Etats membres", que l'avis des citoyens a une impor- Le comité interministériel de politique
estime l'éditorialiste. tance. européenne du gouvernement a défi-
HS/DIM/A4 HBL/sam/2 ni la position de la Finlande vendredi
dernier.
"Les larges visions de M. Lipponen"
IL AGENCE EUROPEENNE DE SECU- Le Parlement européen a proposé
"M. Lipponen croit fortement dans un RITE DES ALIMENTS que les indemnités passent à 8 420
Etat fédéral européen, même s'il n'a euros, soit 50 000 marks. La Fin-
pas prononcé le mot", écrit Ilta-Lehti. "La lutte sur l'agence alimentaire de lande estime que les indemnités de-
l'UE devient de plus en plus dure" vraient être de 6 225 euros, soit envi-
Selon lui, "en soulignant l'importance AL ron 37 000 marks.
de la commission, M. Lipponen suit la Dans son éditorial, Aamulehti fait Talsa/sam/5
voie du Premier président de la Com- l'éloge de la candidature de la ville de
mission, M. Hallstein. Ce dernier Helsinki. La Finlande n'a pas perdu
s'est confronté ensuite à de Gaulle. Il de temps, mais a commencé un lob- UEO
serait meilleur de faire du conseil un bying efficace pour accueillir la nou-
Sénat ou un Bundesrat fort pour velle agence alimentaire européenne Taloussanomat, qui cite STT, rap-
l'UE". à Helsinki. porte que le ministre de la Défense,
IL/LUN/7 M. Enestam, participe aujourd'hui à la
Aamulehti déplore toutefois les pro- réunion ministérielle de l'UEO à Mar-
"M. Lipponen a donné un coup de pos de M. David Byrne, commissaire seille.
pied dans la fourmilière" IS européen, qui souligne l'importance
L'éditorialiste prédit que cette se- du caractère central du site et des Les décisions qui seront prises lors
maine, en Finlande on discutera de bons contacts avec la Commission, de cette réunion se basent sur le
savoir si M. Lipponen "avait bien le le Parlement européen et le Conseil mandat de la réunion ministérielle de
droit de parler comme il l'a fait". Oui, des ministres. En lisant entre les li- l'UEO organisée à Porto au mois de
il le pouvait, selon l'éditorialiste qui gnes, on peut constater que M. Byrne mai dernier. Les ministres des Affai-
pense que la discussion sur le conte- est favorable à Bruxelles. res extérieures et ceux de la Défense
nu continuera ailleurs en Europe car de l'UEO ont décidé à Porto que les
dans de nombreuses capitales, M. Aamulehti estime que cette position activités de cette organisation cesse-
Lipponen est mieux reconnu que est discutable, à l'époque de la com- ront au fil des ans ou seront fusion-
dans les derniers rangs du groupe munication électronique. Cette posi- nées à l'UE.
parlementaire du PSD. tion est discutable également du fait Talsa/sam/5
IS/LUN/A6 que cet argument pourrait empêcher M. AHO
l'emplacement de toute autre agence
"Une constitution serait la base d'un européenne en Finlande. AL/dim/A2 Le paradoxe de l'UE à Harvard
Etat fédéral" KS Dans l'éditorial de Hufvudstadsbla- Ilta-Sanomat publie, dans son édition
det, M. Erik Wahlström, rédacteur en de samedi, un article sur M. Esko

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 66


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Aho à Harvard. Selon le journal, M. à l'OTAN", a-t-il dit. ministre Paavo Lipponen est arrivé à
Aho dirige, une fois par semaine, un Helsinki tard dimanche soir pour par-
"study group" sur le sujet "The para- M. Ahtisaari souligne que la Finlande ticiper aux négociations pendant
dox of European Union". participera de plus en plus aux activi- quelques heures avant de se rendre
tés dirigées par l'OTAN, rapporte à Bruxelles.
Ilta-Sanomat se pose la question de Keskisuomalainen. IS/lun/A13
savoir ce que M. Aho entend par le
paradoxe de l'UE. L'Union euro- A propos de la Russie, M. Ahtisaari
péenne signifie-t-elle pour lui "un estime qu'il y a toujours une généra-
phénomène en apparence allant à tion qui a vécu dans l'esprit de la ven 11 novembre
l'encontre du bon sens ou de la loi de guerre froide. Il souhaite que l'on UNION EUROPEENNE
la nature mais pourtant effectif" ou "la comprenne que le monde a changé.
constatation ironique d'une question Il fait remarquer qu'il faudrait un ELARGISSEMENT
surprenante"? changement d'attitude également
dans les pays occidentaux. "Je sup- Déclarations de M. Lipponen
D'après le journal, M. Aho n'est pas pose que, également dans les pays T
favorable à une intégration qui aille occidentaux, il y a des citoyens qui aloussanomat rapporte que le Pre-
plus loin que l'intégration actuelle. Il voient la Russie comme l'Union so- mier ministre Paavo Lipponen a dé-
ne croit pas en une fédération euro- viétique pendant la guerre froide. Je claré jeudi, lors de la séance des
péenne bien qu'il estime que l'UE crois pourtant que, au sein de questions orales du Parlement, que
contienne un noyau dur dont l'inté- l'OTAN, on a adopté une attitude les premiers nouveaux Etats mem-
gration est plus avancée et qui com- flexible envers les changements bres pourraient adhérer à l'Union eu-
prendrait au moins la France et l'Alle- mondiaux", a-t-il estimé. ropéenne entre 2003 et 2005.
magne. Il ne dit rien à propos de la
Finlande. Selon le journal, M. Ahtisaari préfère Le Premier ministre a souligné qu'au
être optimiste. "La coopération fait conseil européen de Nice, il est pré-
Informations supplémentaires sur le disparaître la méfiance, et pour cette maturé de faire des promesses sur le
sujet à www.ksg.harvard.edu/iop/ raison, ces programmes de partena- calendrier d'adhésion. Les Etats can-
fellowships. riat pour la paix sont excellents. On didats doivent d'abord remplir les
IS/sam/22-23 espère que les stéréotypies s'efface- critères d'adhésion.
ront, mais ils ne pourrons disparaitre Talsa/5
qu'au fil du temps", a-t-il dit.
POLITIQUE ETRANGERE POLITIQUE ETRANGERE
Quant à la situation de l'Autriche, M.
DECLARATIONS DE M. AHTISAARI Ahtisaari estime qu'il faudrait en tirer M. TUOMIOJA EN TANZANIE
des leçons. "A mon avis, il est grand
K temps d'accepter le principe selon Helsingin Sanomat reprend une dé-
eskisuomalainen rapporte que le Pré- lequel, quant aux nominations dans pêche de STT selon laquelle M. Tuo-
sident M. Ahtisaari est persuadé que l'administration publique, on laisse mioja a assisté, hier, à la cérémonie
la Finlande n'adhérera pas à l'OTAN. gagner le candidat le plus compétent d'entrée en fonction du président de
indépendamment de son apparte- la Tanzanie M. Benjamin Mkapa.
A propos de l'élargissement de nance politique". Selon lui, en Fin-
l'OTAN, qui sera évoqué en 2002, M. lande, on a choisi un sens plus sain MM. Tuomioja et Mkapa ont discuté
Ahtisaari a dit : "Il est impossible de dans la politique de nomination, de la situation à Zanzibar après les
prévoir quels pays seront les nou- conclut le journal. élections et de la nomination du nou-
veaux membres de cette organisa- KS/lun/22 veau gouvernement.
tion. Mais je suis sûr qu'il n'y aura
pas de changement dans la position M. Tuomioja a été notamment attentif
de la Finlande. Je ne vois aucun be- POLITIQUE INTERIEURE à l'importance de la lutte contre la
soin pour la Finlande d'adhérer à corruption.
l'OTAN." NEGOCIATIONS SALARIALES HS/A8

Selon le quotidien, l'ancien président Les partenaires sociaux ont recom-


souligne que, après 2002, la Finlande mencé les négociations salariales POLITIQUE INTERIEURE
continuera ses activités sur la base dimanche après-midi. Les négocia-
du traité du partenariat pour la paix. Il tions doivent encore se poursuivre EMPLOI
estime qu'il est possible qu'il n'y ait lundi matin.
aucun nouveau membre en 2002. "Il Kansan Uutiset, organe de l'Alliance
est possible que le traité du partena- Ilta-Sanomat rapporte, dans son édi- des gauches, publie une interview de
riat pour la paix remplace l'adhésion tion de lundi matin, que le Premier M. Markku Wallin, nommé secrétaire

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 67


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

général du ministère du Travail à par- ECONOMIE sible de ralentir l'inflation, de garantir


tir de début janvier prochain. le développement de l'emploi et celui
Masa -Yards des revenus réels", a estimé le Pre-
M. Wallin ne croit pas, contrairement Helsingin Sanomat rapporte que M. mier ministre.
aux estimations de la SAK, à l'afflux Martin Saarikangas, directeur général
des Estoniens sur le marché du tra- de Masa-Yards, a enfin annoncé le Il a souligné que l'obtention d'un ac-
vail finlandais après l'adhésion de nom de son successeur. Il s'agit de cord était entre les mains des parte-
l'Estonie à l'Union européenne. Il es- M. Jorma Eloranta (49 ans), actuel naires sociaux et non entre celles du
time qu'une menace plus vraisembla- directeur général de Patria. gouvernement.
ble est le manque de main-d'oeuvre HS/D1
à venir. Demari rapporte que le président du
KU/7 Banque de Finlande syndicat du papier, M. Lähteenmäki,
D'après Helsingin Sanomat, Mme s'étonne des déclarations selon les-
Sinikka Salo, nouveau membre du quelles l'obtention de l'accord global
AUDIENCE DES PARTIS POLITI- directoire de la banque centrale, est dépendrait de ce syndicat. M. Läh-
QUE mécontente de la répartition des tâ- teenmäki rappelle que, après la
ches au sein du directoire, notam- grève du début de cette année, le
Le PSD en tête ment du fait que peu de tâches inter- syndicat du papier avait conclu une
Selon un sondage effectué par l'insti- nationales lui ont été attribuées. convention qui est en vigueur jusqu'à
tut Taloustutkimus pour le compte du HS/D1 l'année 2003. Cet accord englobe
journal radiophonique de YLE, le Par- tout, sauf les augmentations salaria-
ti social-démocrate est toujours le les.
plus grand parti (23,7 %), suivi du NEGOCIATIONS SALARIALES AL/A7, Dem,3
Parti du centre (22,8 %), du Parti
conservateur 19,2 %, l'Alliance verte Aamulehti rapporte que les partenai-
(12 %) et l'Alliance des gauches (9,9 res sociaux chercheront, encore une La grève des branches d'AKAVA a
%). fois, à obtenir un accord salarial glo- été bien accueillie par le public
Journal radiophonique bal. Demari rapporte que la grève des
institutrices de maternelle, des assis-
Les partenaires sociaux ont ren- tants sociaux et des pharmaciens
PARTI SOCIAL-DEMOCRATE contré M. Lipponen hier et ils ont pro- organisée hier a été bien accueillie
mis de se réunir, de nouveau, diman- par le public.
L che après-midi.
e groupe parlementaire du Parti so- La grève a touché six grandes villes,
cial-démocrate a entamé jeudi un M. Lipponen a constaté qu'il ne sera dont Helsinki, Vantaa et Turku. 8 500
débat interne sur la défaite électo- pas facile d'obtenir un accord global. employés membres des syndicats y
rale. La question sera également Il s'est pourtant montré optimiste. "Il ont participé.
évoquée lors de la réunion du bureau ne devrait pas être impossible d'obte-
national dans quinze jours. nir un accord salarial global à partir Selon Helsingin Sanomat, plus de 10
des éléments déjà existants", a-t-il 000 enfants sont restés derrière les
Selon Ilta-Sanomat, les sociaux- dit. portes fermées des maternelles à
démocrates n'ont pas eu le temps Helsinki et à Vantaa. Malgré les diffi-
d'évoquer les critiques exprimées par Le Premier ministre a souligné qu'un cultés provoquées par la grève, la
MM. Pertti Paasio et Kalevi Sorsa, accord global était très important plupart des parents ont adopté une
tous deux anciens présidents du pour l'économie du pays. Il a estimé attitude positive envers la situation.
PSD, contre le président actuel du que le fait d'entamer des négocia- HS/B1, Dem/6
parti, M. Paavo Lipponen. tions séparées sectorielles signifierait
le développement non maîtrisé des
Helsingin Sanomat rapporte que se- revendications ainsi qu'une menace EGLISE LUTHERIENNE
lon le député Mikko Elo, M. Lipponen sur les créations d'emplois et une
devrait quitter la présidence du PSD poussée de l'inflation. L'Eglise luthérienne demande pardon
au congrès de 2002. Parmi les candi- à la communauté juive
dats à la présidence, M. Elo a men- M. Lipponen ne pense pas que l'on Aamulehti rapporte que l'Eglise luthé-
tionné MM. Antti Kalliomäki, prési- puisse obtenir, au niveau des bran- rienne demande pardon à la commu-
dent du groupe, les ministres Johan- ches, un taux d'augmentation des nauté juive pour avoir passé la persé-
nes Koskinen et Erkki Tuomioja et le salaires aussi modéré et uniforme cution des Juifs sous silence.
député Jouni Backman. qu'au printemps dernier.
IS/11, HS/A8 Le consistoire général de l'Eglise
"Par des moyens nationaux, notam- évangélique luthérienne a réussi,
ment par un accord global, il est pos- hier, à définir une position unanime

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 68


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

sur cette question. contrera le Premier ministre belge, M. avait antérieurement présenté sa
Guy Verhofstadt. Mardi, il aura un candidature au poste de directeur
Outre la présentation d'excuses, le entretien avec le Premier ministre général de cette même DG, sera
consistoire a accepté une plus britannique, M. Tony Blair, à Londres chargé des questions relatives à
grande prise en compte de la judaïté. et le Premier ministre néerlandais, M. l'emploi et au fonds social européen.
Il souhaite que les paroisses offrent Wim Kok, à la Haye.
un enseignement plus étendu sur la Talsa/5 Helsingin Sanomat rappelle, qu'ac-
judaïté ainsi que sur les racines com- tuellement, la Finlande n'occupe au-
munes du judaïsme et du christia- cun poste de directeur général au
nisme. La relation entre Luther et la ELARGISSEMENT sein de la Commission.
judaïté sera également étudiée plus HS/A8
en détail. T
aloussanomat rapporte que l'élargis-
Il est également important que sement de l'Union européenne aura POLITIQUE ETRANGERE
l'Eglise rappelle l'histoire de l'antisé- lieu au plus tôt en 2004.
mitisme et qu'elle mette en garde ELECTIONS PRESIDENTIELLES
contre son retour, rapporte le journal. Selon Hufvudstadsbladet, le ministre AUX ETATS-UNIS
AL/A12 du Commerce extérieur et des Affai-
res européennes, M. Kimmo Sasi, a Helsingin Sanomat rapporte que la
jeu 9.11 déclaré que la Finlande ne voulait Présidente, Mme Tarja Halonen, a
UNION EUROPEENNE pas fixer le calendrier de l'élargisse- effectué sa sixième visite en pro-
ment de l'Union européenne. vince : elle a eu lieu dans le centre
DECLARATIONS DE M. LIPPONEN de la Finlande.
"Il est important que chaque Etat
H candidat soit évalué suivant des critè- Selon Demari, qui cite STT, Mme
elsingin Sanomat rapporte que le res objectifs et selon ses propres Halonen a estimé, lors de cette visite,
Premier ministre Paavo Lipponen nie mérites", a déclaré M. Sasi. que l'élection de M. Al Gore comme
fermement les informations selon HBL/6, Talsa/10 Président des Etats-Unis serait un
lesquelles les visites qu'il doit effec- choix plus sûr pour l'Europe.
teur la semaine prochaine en Belgi-
que, en Grande-Bretagne et aux AGENCE ALIMENTAIRE EURO- Mme Halonen pense que le fait
Pays-Bas seraient liées à une fonc- PEENNE d'élire M. Gore aurait une influence
tion de médiation quelconque. positive sur la coopération entre les
Helsingin Sanomat rapporte que les Etats-Unis et l'Europe.
Selon M. Lipponen, les entretiens chances de la ville de Helsinki d'ac-
lors de ses visites de travail porteront cueillir l'agence alimentaire euro- La Présidente s'est exprimée avant le
sur la conférence intergouvernemen- péenne se sont détériorées. Le com- résultat des élections présidentielles
tale et les autres questions qui seront missaire David Byrne, chargé de la des Etats-Unis.
évoquées au conseil européen de santé et de la protection des consom- Dem/3
Nice. M. Lipponen souligne que ces mateurs, ne rejette pas la candida-
visites ont été décidées il y a quelque ture de Helsinki, mais estime qu'elle
temps déjà et que la "tâche de mé- est située trop loin de Bruxelles. Se- POLITIQUE INTERIEURE
diation" a été entièrement inventée lon M. Byrne, la Commission compte
par les médias. faire ultérieurement une proposition POLITIQUE SALARIALE
sur le lieu d'implantation de l'agence
"Je me suis déjà exprimé clairement alimentaire. La SAK a fixé le lundi 13 novembre
à Reykjavik : je n'ai aucune tâche de comme date limite pour l'accord sala-
médiation et personne ne me l'a pro- D'après certaines sources, Bonn se- rial
posée. Je ne suis pas en train d'ef- rait également candidate. Helsingin Sanomat rapporte que la
fectuer une tâche de médiation, mais HS/A10 Confédération des syndicats ou-
des consultations normales", a décla- vriers, la SAK, renonce à un accord
ré le Premier ministre. salarial étendu si, pour lundi pro-
HS/A8 NOMINATION DE M. LÖNNROTH chain, les organisations centrales
n'ont pas réussi à négocier un ac-
La Commission européenne a an- cord satisfaisant.
Selon Taloussanomat, M. Lipponen noncé mercredi que M. Karl-Johan Cela signifierait que les négociations
aura des entretiens lundi prochain à Lönnroth (55 ans) a été nommé di- salariales se feront, par la suite, sé-
Bruxelles avec les commissaires eu- recteur général adjoint à la DG V parément dans chaque branche.
ropéens, MM. Chris Patten et Michel (emploi, relations industrielles et af-
Barnier. Lundi soir, M. Lipponen ren- faires sociales). M. Lönnroth, qui S

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 69


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

elon M. Ihalainen, président de la ciens participent à la grève. merc 8.11


SAK, "la situation est beaucoup plus Le but de cette grève est de faire UNION EUROPEENNE
grave que ne le révèle cette am- pression sur les partenaires sociaux
biance générale". pour qu'ils acceptent les revalorisa- DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA
tions des bas salaires pour les em-
D'après M. Ihalainen, le directoire de ployés ayant une formation de haut L
la SAK avait constaté que la proposi- niveau et dont les salaires sont en- ors de la réunion du Conseil nordique
tion du patronat d'augmenter les sa- dessous des salaires moyens. à Reykjavik, M. Erkki Tuomioja, mi-
laires de 1,8% était loin d'être suffi- HS/A nistre des Affaires étrangères, a sou-
sante. ligné que le Premier ministre Paavo
Lipponen n'a pas de rôle de média-
M. Ihalainen souligne que lundi pro- NOMINATION teur chargé de rechercher un com-
chain est la date limite absolue, que promis concernant la conférence in-
la balle est dans le camp du patronat Helsingin Sanomat rapporte que, tergouvernementale.
et que la SAK tient toujours à ses demain, M. René Nyberg (54 ans),
objectifs. directeur de l'Europe de l'Est du mi- Selon M. Tuomioja, aucun rôle de
nistère des Affaires étrangères, sera médiateur n'a été proposé à la Fin-
HS rapporte que c'est la première officiellement nommé ambassadeur lande. "Notre intervention ne dépend
fois que la SAK fixe une date limite de Finlande à Moscou. pas du fait que la France nous aurait
de cette manière pour l'accord sala- HS/A8 demandé quelque chose de spécial.
rial. Normalement, les négociations Il s'agit seulement de notre propre
ont une soi-disant date limite natu- initiative."
relle, comme l'expiration de la pé- ECONOMIE
riode de l'accord, qui crée une pres- M. Tuomioja a souligné que lors de
sion chez les partenaires sociaux. Demari reprend une dépêche de STT sa visite à Helsinki la semaine der-
selon laquelle le gouverneur de la nière, le ministre français des Affaires
Taloussanomat rapporte que le syn- Banque de Finlande, M. Matti Vanha- européennes, M. Moscovici, n'avait
dicat de la métallurgie ne participera la, estime que le développement de pas directement sollicité notre inter-
pas à un accord général sans le syn- l'inflation a atteint presque le niveau vention lors des entretiens. "M. Mos-
dicat du papier. Le président du syn- record dans la zone euro et que les covici a évoqué la question en pre-
dicat du papier, M. Jarmo Lähteen- prix à la consommation commence- mier lieu avec la presse."
mäki, a annoncé à plusieurs reprises ront à baisser dans les prochains HBL/6
que ce syndicat ne commencera à mois.
négocier les salaires qu'en janvier
2001. La situation est difficile, car les Selon M. Vanhala, le taux d'inflation FLEXIBILITE
organisations centrales et les syndi- de 2,8% dans la zone euro dépasse
cats devraient déterminer le niveau clairement un niveau souhaité par la "La flexibilité de l'UE est un mal né-
des salaires dès le mois de novem- Banque centrale. Pourtant, il pense cessaire" HBL
bre. qu'il s'agit d'un phénomène tempo- Hufvudstadsbladet estime, dans son
raire. éditorial, signé Björn Månsson, que
Le Premier ministre, M. Paavo Lippo- "la flexibilité est une épée à double
nen, rencontrera, aujourd'hui, les diri- M. Vanhala estime que les remèdes tranchant. Il est clair que selon les
geants des partenaires sociaux pour pour la baisse de l'inflation sont la Etats membres actuels, les futurs
discuter de la situation. future baisse du prix des carburants membres n'auront pas les mêmes
HS/A6, Talsa/6 et la hausse de la valeur de l'euro. Le possibilités pour approfondir l'intégra-
cas échéant, la Banque centrale eu- tion que les membres actuels."
ropéenne peut lutter contre l'inflation
en modifiant le niveau des taux d'in- "Une façon négative pour décrire la
térêt. flexibilité est de dire qu'elle suscite
Les institutrices de maternelle se une division de l'Union, entre deux
mettent en grève aujourd'hui Le gouverneur de la Banque de Fin- équipes A et B, l'équipe A étant cons-
Helsingin Sanomat rapporte que la lande n'a pas voulu se prononcer sur tituée des Etats qui sont dans le
grève des institutrices de maternelle la situation actuelle du marché de noyau dur de l'UE."
paralyse, aujourd'hui, les activités l'emploi. Il a pourtant constaté qu'un
des écoles maternelles municipales. accord général satisfaisant sur les "D'autre part, la flexibilité peut faciliter
salaires a également une influence le processus d'élargissement, parce
Outre les institutrices de maternelle, favorable sur la baisse de l'inflation. que les Etats candidats n'auront pas
deux branches du syndicat des pro- Dem/3 à remplir les critères les plus exi-
fessions académiques (AKAVA), les geants s'ils ne participent pas au
assistants sociaux et les pharma- noyau dur. On peut les consoler en

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 70


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

disant qu'il est mieux d'être à la péri- sée force du parlement ne sont pas
phérie de l'Union qu'à l'extérieur." Helsingin Sanomat rapporte que connus : de 40 à 50 députés ne se
HBL/4 Teollisuuden Voima (TVO), entre- sont pas encore prononcés sur le
prise dans le domaine de l'énergie, sujet.
prépare, depuis six mois, la demande
POLITIQUE ETRANGERE pour un nouveau réacteur nucléaire. En 1993, le parlement avait rejeté le
Il ne manque plus que la décision projet de cinquième réacteur nu-
CONSEIL NORDIQUE formelle du directoire de l'entreprise. cléaire par 107 voix contre 90.
HS/A8
Statut du finnois en Suède Toute les grandes entreprises du
H secteur industriel soutiennent le pro-
elsingin Sanomat rapporte que le jet. Parmi les actionnaires de TVO ECONOMIE
ministre des Affaires étrangères, M. figurent Pohjolan Voima et Fortum,
Erkki Tuomioja, a confirmé à Reykja- rapporte le journal. Les ventes de téléphones portables
vik qu'il avait adressé une lettre à sa continuent à augmenter
collègue suédoise, Mme Anna Lindh, D'après HS, le motif principal de la A
portant sur la situation de l'enseigne- demande est le prix de l'électricité. Il amulehti rapporte que, cette année,
ment du finnois en Suède. M. Tuo- faut que l'industrie puisse continuer les ventes de téléphones portables
mioja se demande si le gouverne- à acquérir suffisamment d'électricité en Finlande ont été beaucoup plus
ment suédois se sent réellement à un prix raisonnable. soutenues que prévu.
concerné par la situation difficile de
l'enseignement du finnois à l'universi- Le devis du projet oscille entre 10 et Les fournisseurs de téléphones por-
té. 15 milliards de marks, en fonction tables estiment que les ventes de
HS/A3&A6 des dimensions du réacteur. cette année seront d'environ 20%
supérieures à celles de 1999.
Helsingin Sanomat estime que la
Pays baltes décision politique sera difficile à pren- Selon les prévisions les plus récen-
Le Conseil nordique a rejeté, par 38 dre ; il pourrait s'agir de la décision la tes, plus de 1,3 million de nouveaux
voix contre 17, la proposition des plus difficile du gouvernement de M. téléphones portables seront été ven-
conservateurs d'inviter les trois pays Lipponen et du parlement actuel. dus en Finlande cette année.
baltes à rejoindre le Conseil à part
entière. Demari note que les pays Les deux prochaines années sont Pour l'année prochaine, on prévoit
baltes n'ont eux-mêmes pas deman- considérées comme les plus propi- une augmentation d'également 20 %
dé leur adhésion pleine au Conseil ces, car les élections législatives des ventes, rapporte Aamulehti.
nordique. n'auront lieu qu'en mars 2003. AL/A15
Dem/24 Après le dépôt de la demande, le
ministère du Commerce et de l'Indus-
trie organisera une phase consulta- mardi 7.11
tive et des auditions publiques. En- POLITIQUE ETRANGERE
suite, la demande sera adressée au
POLITIQUE INTERIEURE gouvernement et présentée par Mme COOPERATION NORDIQUE
Mönkäre, ministre du Commerce et
NEGOCIATIONS SALARIALES de l'Industrie. A
amulehti rapporte que le ministre fin-
Helsingin Sanomat rapporte que les Selon le journal, il est probable que landais de la Défense, M. Jan-Erik
négociations salariales ont été inter- les Verts et l'Alliance des gauches Enestam, a présenté lundi, première
rompues tard mardi soir. Les parte- s'opposeront au projet. Toutefois, les journée de la réunion du Conseil nor-
naires sociaux ne se sont pas encore ministres du parti social-démocrate et dique à Reykjavik, un rapport nordi-
mis d'accord sur la poursuite des né- ceux du parti conservateur dépose- que sur la politique de sécurité. Selon
gociations. Le principal litige ront la demande au parlement où ce rapport, les cinq pays nordiques
concerne les augmentations salaria- elle sera examinée par la commis- souhaitent intensifier leur coopération
les. sion de l'économie. La décision finale avec la Russie, notamment dans le
HS/A3&A6 reviendra au parlement. domaine militaire. Des officiers rus-
ses ont déjà participé aux manoeu-
Les défenseurs du projet souhaitent vres Nordic Peace. Helsingin Sano-
NUCLEAIRE que la décision soit prise avant les mat note que la Russie ne considère
dernières vacances d'été du parle- plus les Etats-Unis et les pays occi-
ment actuel en 2002. dentaux comme la menace la plus
La demande pour un nouveau réac- importante. "On verra plus tard si les
teur nucléaire est prête à être dépo- Pour le moment, les rapports de manoeuvres communes pourront

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 71


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

avoir lieu un jour", a déclaré M. Enes- seurs étrangers.


tam, selon Aamulehti. M. Koskinen et sa délégation y ren- KU/10
contreront, entre autres, le ministre
Selon HS, le rôle central de l'Union de la Justice et des dirigeants chi-
européenne est souligné dans le rap- nois. RACISME
port. La politique de sécurité des
pays nordiques sera liée, pour une Un des objectifs de la visite est la Helsingin Sanomat rapporte, dans
grande partie, à la gestion de crise signature du plan de coopération en- son édition de lundi, qu'un étranger a
commune de l'UE. Selon le rapport, tre les ministères de la Justice finlan- été menacé à Joensuu le week-end
"la coopération entre la Russie et dais et chinois pour les années 2001- dernier par un groupe de cinq per-
l'UE pourra amener des manoeuvres 2003. sonnes. Le pare-brise d'une voiture
communes et, à l'avenir, des opéra- avec des plaques d'immatriculation
tions communes de gestion de crise". Parmi les thèmes de la coopération russes a été endommagé. Un restau-
figurent la lutte contre la criminalité rant, dont un des propriétaires est
La Finlande succédera l'année pro- internationale et le développement de d'origine étrangère, a été la cible de
chaine au Danemark à la présidence l'administration judiciaire. deux agressions avec des gaz lacry-
du Conseil ministériel nordique. Le mogènes.
Premier ministre Paavo Lipponen a HS/lun/A9
promis une coopération plus étroite
avec les pays baltes. Il n'est toutefois Les sujets traités lors de la visite se-
pas favorable à la proposition du ront, entre autres, les droits de SERVICE CIVIL
groupe conservateur du Conseil nor- l'homme en Chine et la lutte contre la
dique, qui souhaite accorder aux corruption des fonctionnaires. Les jeunes hommes qui font le ser-
pays baltes le statut de membre à HS/A6 vice civil se mettent en grève
part entière. S
elon Kansan Uutiset, qui cite STT, les
M. POLITIQUE INTERIEURE jeunes hommes qui font le service
Lipponen estime que les trois pays civil se mettent en grève aujourd'hui.
baltes pourraient adhérer à la Ban- BANQUE DE FINLANDE
que nordique d'investissement. L'association des objecteurs de cons-
Répartition des tâches au directoire cience souhaite que, grâce à cette
Concernant l'Union européenne, M. Le directoire de la Banque de Fin- grève, on prête davantage attention à
Lipponen estime que la coopération lande, constitué du gouverneur, M. la durée du service civil.
entre la Suède, la Finlande et le Da- Matti Vanhala, et de deux membres,
nemark fonctionne. Il ne souhaite M. Matti Louekoski et Mme Sinikka Selon cette association, des centai-
toutefois pas créer de bloc nordique Salo, s'est mis d'accord lundi sur la nes de jeunes hommes qui font leur
au sein de l'Union. répartition des tâches. M. Louekoski service civil participeront à la grève.
a été désigné gouverneur adjoint. KU/3
Le Premier ministre suédois, M. Gö-
ran Persson, a déclaré, quant à lui, Mme Salo sera chargée de la recher-
que les intérêts des pays nordiques che, des statistiques, de l'administra- PARLEMENT
étaient souvent concordants. Les tion, des publications, de l'informati-
cinq pays ne partagent cependant que et de la sécurité. Le parlement fait rédiger un ouvrage
pas toujours les mêmes avis, notam- HS/D1 sur son histoire
ment concernant l'UEM. Quant à la Helsingin Sanomat et Turun Sanomat
réforme des institutions, M. Persson rapportent que le parlement a mis en
a adopté une attitude sceptique à ECONOMIE concurrence des universités pour la
l'égard de la tentative de M. Lipponen rédaction d'un ouvrage sur les cent
de parvenir à une solution avant le Nokia ans du parlement et sur la démocra-
conseil européen de Nice. Kansan Uutiset rapporte que, fin oc- tie finlandaise.
HS/A6, AL/A6 tobre, les investisseurs étrangers
détenaient 89,0 % (202,4 milliards Ce projet de recherche intitulé "Le
d'euros) de la capitalisation boursière parlement et la démocratie finlan-
M. KOSKINEN EN CHINE de Nokia, soit 0,2 % de plus qu'à la daise" sera réalisé par le départe-
fin septembre. ment des Sciences politiques de
Helsingin Sanomat reprend une dé- l'Université de Turku.
pêche de STT selon laquelle le mi- Selon les statistiques, 72,1 % des
nistre de la Justice, M. Johannes actions cotées à la bourse de Helsin- Le gouvernement investira 15 mil-
Koskinen, effectuera une visite offi- ki (70 % pour la seule entreprise No- lions de marks dans ce projet. La
cielle en Chine du 7 au 14 novembre. kia) sont détenues par les investis- recherche devrait être achevée en

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 72


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

2006, centenaire du parlement mono- de l'Eglise évangélique luthérienne,


caméral. qui se réunit cette semaine, discute A la question de savoir si le rôle de la
du rapport de l'église avec les Juifs, Finlande était plus actif, parce que le
D'après HS et TS, l'histoire du parle- la judaïté et la persécution des Juifs. conseil européen de Nice devrait
ment se composerait de douze re- trouver un consensus sur les réfor-
cherches distinctes publiées en Selon la commission assumant la mes institutionnelles, M. Lipponen a
douze ouvrages. En outre, une expo- préparation du sujet, il n'y a pas lieu répondu : "Il se pourrait que nous
sition sur les différents périodes du de donner de véritable déclaration. ayons un rôle, mais si je le disais,
parlement ainsi qu'un cd-rom se- cela susciterait peut-être trop d'at-
raient prévus. D'après l'archevêque, M. Jukka Paar- tente. Pour cette raison, je préfère
ma, le surgissement du sujet n'est garder un profil bas."
"Pour l'Université de Turku, c'est un pas dû aux événements récents, car
témoignage de confiance et de res- il est préparé depuis longtemps. A Reykjavik, M. Lipponen aura des
pect", a dit M. Juhani Mylly, directeur entretiens avec ses homologues sué-
de recherche, rapporte TS. Selon M. Paarma, la relation entre dois et danois, notamment sur la
l'église luthérienne et les Juifs est CIG. Le Premier ministre finlandais
Le projet sera définitivement approu- traitée pour la première fois au effectuera prochainement des visites
vé à une prochaine réunion de la consistoire. en Grande-Bretagne, ainsi qu'en Bel-
commission administrative présidée gique, aux Pays-Bas et au Luxem-
par Mme Riitta Uosukainen. Outre la question juive, le consistoire bourg.
HS/A6, TS/3&6 a évoqué la participation à l'office HBL/lun/1
religieux. Malgré la réforme de l'office
religieux, la participation a continué
"Il ne faut pas obliger les partis politi- de diminuer dans les années 1990. "SECRET DEFENSE"
ques à mendier" KS Le nombre des "visites" à l'église a
"Les citoyens cultivés qui s'inquiètent baissé de 5,5 millions à 4,4 millions, H
pour la démocratie comprennent qu'il rapporte TS. elsingin Sanomat rapporte, dans son
ne faut pas obliger les partis politi- HS/A11, TS/A3&A7 édition de samedi, que le comité gou-
ques à mendier", a dit M. Jarmo Pek- vernemental des affaires de l'UE a
kala, directeur de l'administration du décidé vendredi de soutenir une
parti conservateur. M. Pekkala s'est lun 6.11 plainte déposée par les Pays-Bas
prononcé sur le projet des partis les UNION EUROPEENNE devant la Cour européenne de justice
plus importants d'augmenter les sub- contre une décision de l'UE restrei-
ventions des formations représentées DECLARATIONS DE M. LIPPONEN gnant l'accès à certains documents
au parlement. de sécurité ou de défense classés
M. Lipponen "sert de médiateur" secrets ou confidentiels.
Kansan Uutiset, organe de l'Alliance dans la crise de l'UE HBL HS/sam/A8
des gauches, rapporte que le gou- H
vernement de Paavo Lipponen pro- ufvudstadsbladet rapporte que le
pose, dans le projet de budget de Premier ministre Paavo Lipponen POLITIQUE ETRANGERE
l'année prochaine, que les subven- (PSD) a adopté un rôle plus actif
tions aux partis soient fixées à 64,2 pour trouver un compromis sur les COOPERATION NORDIQUE
millions de marks. Le montant est le questions en suspens dans la confé-
même depuis 1994. rence intergouvernementale de l'UE. La réunion annuelle du Conseil nordi-
Selon HBL, lors de sa visite récente que commencera lundi à Reykjavik.
Selon KU, les partis visent, à l'exa- en Finlande, le ministre français des
men parlementaire du budget, une Affaires européennes, M. Moscovici, Helsingin Sanomat cite, dans son
augmentation de 10 millions de "s'était enquis des possibilités de la édition de lundi, M. Olof Ruin, profes-
marks (15,6%) pour les subventions. Finlande d'aider à trouver un compro- seur de sciences politiques de l'uni-
KU/3 mis". versité de Stockholm, qui estime que
l'importance de la coopération nordi-
M. Lipponen, arrivé dimanche à Re- que a diminué depuis l'adhésion de la
EGLISE LUTHERIENNE ykjavik pour participer à la réunion du Finlande et de la Suède à l'Union
Conseil nordique, a déclaré qu'il au- européenne en 1995. Le caractère
Le consistoire général de l'Eglise rait prochainement des entretiens européen est plus souligné que le
évangélique luthérienne examine la avec plusieurs chefs de l'Etat et Pre- caractère nordique.
relation entre l'église et la commu- miers ministres. "Il est cependant
nauté juive difficile de dire si nous allons partici- M. Ruin, d'origine finlandaise, estime
Helsingin Sanomat et Turun Sanomat per à la rédaction d'une proposition que, jusqu'à la dissolution de l'Union
rapportent que le consistoire général concrète de compromis ou non." soviétique, le Conseil nordique a été

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 73


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

un canal important vers l'Ouest. Ac-


tuellement, l'UE et l'UEM remplacent M. Markku Wallin a été nommé se- Pendant la dernière législature, l'ac-
ce canal et les affaires sont traitées crétaire général du ministère du Tra- quisition d'hélicoptères de combat et
directement à Bruxelles. vail de transport pour la Défense natio-
Helsingin Sanomat rapporte que, nale de la Finlande a fait l'objet de
Selon M. Ruin, la Norvège a pris la vendredi dernier, Mme Halonen a débats.
place de la Finlande en tant que nommé M. Markku Wallin (50 ans) au
membre actif du Conseil nordique. La poste de secrétaire général du minis- Selon Talsa, on cherche, en ce mo-
coopération nordique ouvre à la Nor- tère du Travail. ment, un fabricant pour les hélicoptè-
vège une fenêtre sur l'UE. En même res de transport. "Les devis proposés
temps, la Finlande s'est débarrassée A par les quatre fabricants retenus pour
de l'ombre de la Suède, qui a tradi- vant d'être nommé secrétaire général la phase finale de l'appel d'offres se
tionnellement adopté un rôle de frère du ministère du Travail, M. Wallin sont révélés incomplets. Nous avons
aîné dans la coopération nordique. occupait le poste de conseiller au décidé de différer le choix pour être
HS/lun/A8 sein du même ministère. Il a égale- sûr de ce que nous acquerrons", a dit
ment été, entre autres, conseiller M. Enestam.
spécial de Mme Mönkäre au minis-
M. TUOMIOJA tère de la Santé et des Affaires socia- Selon le ministre de la Défense, le
les, chercheur à l'OCDE et secrétaire calendrier du projet ne sera pourtant
M. Tuomioja effectuera un voyage au de l'environnement à la SAK. pas changé. "Les premiers hélicoptè-
Mozambique pour participer à la ré- HS/Sam/A8 res de transport seront en service à
union du conseil de l'Internationale la fin de l'année 2003", a-t-il dit.
Socialiste
Helsingin Sanomat rapporte que le COMMUNAUTE JUIVE La Finlande consacrera 2,2 milliards
ministre des Affaires étrangères, M. de marks au projet d'hélicoptères. Le
Tuomioja, effectuera un voyage au M. Lipponen a demandé pardon à la montant correspond environ à celui
Mozambique pour participer à la ré- communauté juive investi par la Suède, tandis que la
union du conseil de l'Internationale Helsingin Sanomat rapporte que le part de la Norvège et de celle du Da-
Socialiste du 10 au 11 novembre. Premier ministre, M. Lipponen, à de- nemark sont plus modérées, rapporte
mandé pardon, au nom de son pays, le journal.
Les sujets traités lors de la réunion à la communauté juive au sujet de
seront la situation actuelle de l'Afri- l'extradition de huit Juifs réfugiés vers
que et celle du Proche-Orient. l'Allemagne nazie en 1942. Selon M. "Le type d'hélicoptère qui sera finale-
Lipponen, le gouvernement finlandais ment retenu déterminera le nombre
M. Tuomioja passera les premiers était responsable de l'extradition. d'appareils commandés. Selon l'esti-
jours de la semaine à Reykjavik à la mation actuelle, la Finlande et la
réunion du Conseil nordique. Ensuite "L'extradition est une tache dans Suède acquerraient 30 hélicoptères
le ministre des Affaires étrangères l'histoire de la Finlande", a dit le Pre- chacune. Le nombre d'appareils de la
effectuera un voyage à Londres où il mier ministre. Un seul a survécu au Norvège et du Danemark serait d'en-
rencontrera des représentants de la camp de concentration d'Auschwitz. viron 15 pour chacun. Les chiffres
presse internationale. peuvent encore changer", a constaté
Un monument à la mémoire des Juifs M. Enestam.
A la même occasion, se réunira, pour extradés a été inauguré, hier, à Tähti-
la première fois, un comité désigné torninmäki à Helsinki. "Mon but clair est que ces hélicoptè-
par l'International socialiste qui étudie HS/A3&B2 res de combat soient achetés. Il est
la relation entre la globalisation et évident que si l'on achète des héli-
l'OMC. M. Tuomioja est le président coptères de transport onéreux, on
de ce comité. DEFENSE aura besoin d'un armement lourd
pour les protéger", a souligné le mi-
Le ministre des Affaires étrangères M. Enestam : "La Finlande doit ac- nistre. "En pratique, le sujet sera trai-
effectuera également une courte vi- quérir des hélicoptères de combat" té, au plus tard, au printemps ou à
site en Afrique du sud ainsi qu'en l'été prochain"
Tanzanie. Il retournera en Finlande le Taloussanomat, quotidien d'informa-
13 novembre. tions économiques, rapporte que le Selon le journal, M. Enestam n'a pas
HS/Lun/A6 ministre de la Défense, M. Enestam, encore révélé le prix d'achat des héli-
propose l'acquisition d'hélicoptères coptères de combat.
d'accompagnement munis d'un arme-
POLITIQUE INTERIEURE ment lourd pour protéger les hélicop- "L'idéal serait de prendre la décision
tères de transport dont l'achat est avant la fin du processus de com-
NOMINATIONS prévu de longue date. mande des hélicoptères de transport.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 74


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Alors, un bien meilleur prix serait peuple très pragmatique. Le plus M. Patsev rappelle que M. Eltsine et
vraisemblablement obtenu. Naturelle- souvent, les petits peuples sont très M. Ahtisaari avaient de bonnes rela-
ment, un appel d'offres serait lancé", pragmatiques et raisonnables. Vous tions et se tutoyaient. Il relève aussi
a relevé M. Enestam, rapporte Talsa. ne faites rien qui ne soit fondé. C'est que les discussions entre Mme Halo-
pourquoi vous recherchez votre pro- nen et M. Poutine étaient longues et
Le ministre de la Défense est pre intérêt dans les relations avec la profondes en juin dernier.
convaincu que, cette fois-ci, le projet Russie. Nous, nous recherchons le
concernant les hélicoptères de com- notre", a-t-il dit. M. Poutine est un ami de la Finlande
bat se réalisera. M. Enestam "Je peux vous dire un secret : M.
s'étonne des réactions déjà suscitées M. Patsev reconnaît qu'il existe un Poutine aime vraiment beaucoup la
par l'éventuelle acquisition des héli- programme européen, la dimension Finlande", a-t-il dit. Il annonce que M.
coptères de combat. septentrionale. "L'initiative venait du Poutine se rendra en Finlande l'an-
Talsa/Sam/10 Premier ministre finlandais. Mainte- née prochaine.
nant, il s'agit d'un programme de
l'UE. On y utilise des ressources "L'entrée [de la Finlande] dans
NEGOCIATIONS SALARIALES dans le cadre du programme TACIS. l'OTAN modifierait les relations avec
Mais, comme c'est devenu un sujet la Russie" Kaleva
Les partenaires sociaux se sont ré- de toute l'union, c'est Bruxelles qui
unis, dimanche soir à 20h, pour étu- mène la danse. Nous avons déjà des "En ce moment, je ne vois aucune
dier les principales questions en sus- coopérations bilatérales très dévelop- menace. Mais si la position de la Fin-
pens : les augmentations salariales, pées, mais nous voudrions les renfor- lande sur son entrée dans l'OTAN
les horaires de travail et la durée de cer à côté de la coopération entre la venait à se modifier, les relations de
l'accord global. Les négociations se Russie et l'UE", a-t-il dit. Selon lui, la Russie avec la Finlande se modi-
poursuivent aujourd'hui. ces coopérations pourraient toucher fieraient aussi. Je peux vous le ga-
HS/lun/A6 la sylviculture et des programmes rantir. Il vous revient de résoudre [la
communs dans le domaines forestier. question de l'adhésion à l'Otan]. Mais
ven 3.11 quand vous aurez pris votre décision,
POLITIQUE ETRANGERE Cela concernerait les sujets qui vous ce sera notre tour de prendre les nô-
intéressent et dont nous tous pour- tres", a-t-il dit.
RELATIONS FINLANDE - RUSSIE rions tirer avantage. Il existe des su-
jets qui ne concernent en rien la Il souligne qu'en Russie on estime
Déclarations de l'Ambassadeur de France ou l'Espagne - des Etats que l'OTAN a été créée contre
Russie en Finlande membres de l'UE qui néanmoins vo- l'URSS. Depuis dix ans il n'y a plus
"Que la Finlande prépare son propre tent pour attribuer des ressources", d'URSS ni de pacte de Varsovie,
programme consacré à la Russie" fait-il remarquer. mais l'OTAN existe toujours. "Les
Kaleva gens en Russie ne comprennent pas
L'Ambassadeur de Russie en Fin- Sur la spécificité des relations avec la contre qui est dirigée l'Otan. Les ex-
lande, M. Patsev a répondu aux Finlande plications concernant la sécurité
questions de l'hebdomadaire de Oulu "Ces relations ont toujours été spé- qu'elle garantit à l'Europe ne peuvent
à l'occasion d'un voyage dans cette ciales. Je veux dire principalement convaincre personne en Russie", a-t-
ville. les relations politiques. On ne peut il dit.
pas citer beaucoup de pays avec
Sur la coopération bilatérale et la lesquels nous avons eu les mêmes Il rappelle que l'OTAN est une réalité
coopération européenne relations. Vous aviez avant une posi- et que la Russie a conclu un accord
"Nous serions intéressés si la Fin- tion particulière dans les relations de partenariat avec l'Otan . Mais l'at-
lande avait son propre programme géopolitiques", a-t-il dit. M. Patsev titude de la Russie à l'égard de
national, indépendant, pour dévelop- cite par exemple les nombreuses l'OTAN n'a pas changé. "N'importe
per les relations avec la Russie. rencontres américano-russes qui ont quel pays peut adhérer à l'OTAN,
Nous ne sommes pas en position de eu lieu en Finlande. mais nous pouvons modifier notre
quémander quelque chose mais re- attitude [à l'égard de ce pays] et un
cherchons plutôt un intérêt commun. "Je pense que l'on peut légitimement changement d'attitude engendre cer-
Je veux encore souligner que les dire que la Finlande et la Russie ont taines conséquences", a-t-il dit.
relations avec la Finlande consti- des relations spécifiques; Cela ne
tuent, pour nous, une priorité. La veut en aucun cas dire que cela sera Selon lui, à l'horizon se profile le pro-
Russie est intéressée pour dévelop- mauvais pour nos relations ou vos blème de l'adhésion des pays baltes
per ses relations politiques, économi- relations avec d'autres Etats, mais à l'Otan Cela signifierait une longue
ques et de tout autre ordre avec la c'est un état de fait. frontière entre la Russie et l'OTAN et
Finlande", a-t-il dit. une nouvelle ligne de partage. "Cela
Sur l'importance des relations per- aurait des conséquences directes
"Vous, les Finlandais, vous êtes un sonnelles pour notre sécurité", a-t-il dit.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 75


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

pour l'instant que d'établir les règles noyau dur de l'UE existe-t-il vrai-
Selon lui, il existe d'autres organisa- de la coopération européenne en ment?"
tions européennes pour garantir la matière de défense. Les véritables
sécurité. "Nous considérons que choix sont encore devant nous". "M. Vanhanen estime que la Finlande
l'OSCE est très importante. L'OTAN Dem/2 aurait pu réfléchir et attendre de voir
est depuis le début [dirigée] contre le résultat avant de s'engager dans
nous. L'ONU, l'UE et l'OSCE ne sont IMAGE DU MINISTRE DES AFFAI- l'UEM. "Si le prochain pas concerne
pas fondamentalement des organisa- RES ETRANGERES la politique de défense ou la défense,
tions militaires", a-t-il dit. il conviendra de réfléchir et voir
Kaleva, jeudi 2 novembre Ilta-Sanomat relève que le Ministre d'abord et non de se précipiter parmi
des Affaires étrangères, M. Tuomioja, les premiers; d'autant plus que nos
Réactions de M. Tuomioja a modifié son image : il a changé de positions actuelles de politiques de
"Il n'y a pas besoin de changer de monture de lunettes. sécurité fonctionne très bien. Pour le
position" Kaleva IS/A10 parti du centre, il est important qu'il
Aujourd'hui, Kaleva a interrogé le existe un consensus national sur les
Ministre finlandais des Affaires étran- POLITIQUE EUROPÉENNE DE LA principales questions européennes à
gères. "Je ne vois là rien de négatif FINLANDE l'avenir aussi. Maintenant, nous sou-
et sur quoi il y aurait lieu de répon- tenons une politique qui permettra de
dre", a-t-il dit. "Le noyau dur de l'UE existe-t-il vrai- réaliser l'élargissement. Le gouverne-
"Quand nous réfléchissions à notre ment?" ment sait que nous sommes prêts à
adhésion à l'UE, nous avons bien Matti Vanhanen, député du parti du des compromis".
étudié la question des relations entre Centre et président de la grande HS/A4
la Finlande et la Russie. Dès cette commission du Parlement finlandais
époque nous avons remarqué que estime que "la Finlande ne doit pas HISTOIRE DIPLOMATIQUE
les accords européens nous don- automatiquement participer à toutes
naient de meilleurs cadres pour dé- les coopérations juste pour être au Mémoires de M. Risto Hyvärinen
velopper l'économie et le commerce coeur des prises de décisions". "Nous connaissions le passé nazi de
avec la Russie. Cette estimation s'est M. Waldheim dès 1971" HS
avérée juste", a-t-il dit. M. Vanhanen commente les déclara- A l'automne 1971, lorsque le Finlan-
Selon lui, la coopération fonctionne tions de M. Lipponen qui s'est pro- dais Max Jakobson et l'Autrichien
de mieux en mieux. "L'économie de noncé pour une Commission "forte". Kurt Waldheim étaient tous deux en
la Russie est seulement en train de Selon M. Vanhanen, "la Commission lice pour le poste de secrétaire géné-
se relever. En Russie, on en est seu- a pour objectif de rechercher l'intérêt ral de l'ONU, les Finlandais connais-
lement à construire le cadre d'une général de l'UE. [...] Il faut donc se saient déjà le passé nazi de l'Autri-
économie de marché et d'un Etat de soucier que la Commission conserve chien, rapporte Helsingin Sanomat.
droit", a-t-il dit. sa position d'organe qui utilise le droit Ces révélations sont issues du récent
d'initiative. Son renforcement serait ouvrage de M. Risto Hyvärinen, alors
A propos de l'Ambassadeur de Rus- plutôt difficile à accepter car elle re- directeur politique du ministère des
sie en Finlande, M. Tuomioja a dit : présente la bureaucratie d'un Affaires étrangères et directeur de la
"C'est une personne très intéressante contrôle national. " campagne de M. Jakobson.
et ouverte à la discussion et avec qui HS/A3 et A9
il est bon de coopérer". M. Vanhanen rappelle que le parti du
Kaleva, vendredi 3 novembre centre "accepte la flexibilité mais POLITIQUE DE DEFENSE
considère que la Finlande ne doit pas
Editorial automatiquement participer à toutes DECLARATIONS DE M. ENESTAM
"La Finlande intéresse la Russie" les coopérations juste pour être au
Demari coeur des prises de décisions. Il faut Le ministre de la Défense, M. Jan-
"Selon l'Ambassadeur Patsev, la regarder au cas par cas. Sur ce point Erik Enestam (Parti suédois), qui a
Russie ne considère pas les systè- les positions du Centre et de M. Lip- accordé, le 15 Octobre, une inter-
mes de sécurité de l'UE comme une ponen semblent diverger. M. Lippo- view au quotidien Kaleva (paraissant
menace, mais l'adhésion de la Fin- nen souligne qu'il est important pour à Oulu), estime que la Finlande pour-
lande à l'OTAN modifierait les rela- la Finlande d'être dans le noyau dur rait être obligée d'adhérer à l'OTAN
tions entre les deux pays. C'est une de l'UE. Avons nous tiré profit de no- ou au moins à l'union de défense
réalité que nous connaissons, tout tre position au coeur de l'UE? Je ne projetée par l'Union européenne.
autant que le fait que la Finlande vois pas en quoi la Finlande, qui par-
garde tant l'option d'une adhésion à ticipe à l'UEM, aurait mieux plus que Selon M. Enestam, si le projet d'une
l'UE que celle de la défense com- la Suède dans le contenu des politi- défense commune se réalisait, pour
mune de l'UE." ques européennes, l'obtention d'une être dans le noyau dur de l'UE, la
institution européenne ou même la Finlande devrait adhérer à l'OTAN ou
"Il est bon de rappeler qu'il ne s'agit répartition des postes européens. Le participer à la coopération de dé-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 76


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

fense commune. M. Enestam souli- de sa déclaration dans le journal Ka-


gne qu'il s'agit d'une question de poli- leva, selon laquelle il "plaiderait pour M. Tuomioja, pour sa part, estime
tique de pouvoir et non de politique l'adhésion de la Finlande à l'OTAN". qu'il n'y a aucune raison de perturber
de sécurité. la non appartenance de la Finlande à
Selon Hbl, il a déclaré qu'il s'agissait une alliance militaire ni de participer
"Je vois difficilement comment une plutôt d'une discussion philosophique à une défense européenne com-
éventuelle adhésion à l'OTAN pour- sur la situation de la Finlande dans mune, rapporte le journal.
rait aujourd'hui améliorer notre sécu- l'UE qui change sans cesse, notam-
rité", a-t-il dit. ment quant à savoir comment la Fin- Selon M. Månsson, à la question de
lande devrait agir pour disposer des savoir si la Finlande ne devrait pas
Par contre, M. Enestam estime qu'il meilleures possibilités d'influencer. être dans tous les noyaux durs de
est possible que les questions de l'UE pour assurer son influence, "ce
politique de pouvoir mènent à une "Ce dont on discute actuellement, qui est la logique de M. Enestam", M.
situation qui oblige la Finlande à ad- c'est de la flexibilité dans la politique Tuomioja a répondu : "uniquement
hérer à l'OTAN ou, au moins, à parti- de sécurité et de défense [...]. La Fin- aussi longtemps que cela est de l'in-
ciper à une coopération de défense lande a, en principe, accepté que térêt de la Finlande".
européenne. cela se soit possible, mais les condi- Hbl/4
tions n'ont pas encore été discutées."
Selon le ministre de la Défense, la
décision de la Finlande d'adhérer à "Ensuite, je souhaite discuter de la jeudi 2 novembre
l'UE et à l'UEM était "absolument question de savoir s'il est de l'intérêt UNION EUROPEENNE
bonne", rapporte Kaleva. "Dans ces de la Finlande d'avoir du pouvoir
conditions, il est logique d'aspirer à dans le processus en cours. [...] Le VISITE DE M. MOSCOVICI EN FIN-
une place à la table autour de la- pas suivant est de se demander s'il LANDE
quelle les nouvelles décisions éven- est de l'intérêt de la Finlande de par-
tuelles, notamment en matière de la ticiper à la formulation de la problé- Presse du 1er novembre
politique étrangère et de la défense, matique et d'influencer cette formula-
seront prises, au lieu de rester à l'ex- tion. Et si l'objectif est expressément "La France championne des poids
térieur - même si cela peut être diffi- que nous voulons l'influencer, ma lourds" Hbl
cile", a-t-il dit. réponse est "oui" par principe, la Fin-
lande devrait s'intéresser à cela". M. Brander écrit que la visite de M.
"La Finlande est le seul pays nordi- Moscovici a lieu a un moment où,
que dans l'UEM et, dans ce sens, D'après Hbl, M. Enestam doute éga- selon les observateurs de Bruxelles,
dans le noyau proprement dit de lement que le résultat soit une armée la confrontation entre petits et
l'UE. Ce qui peut se passer est que, européenne, bien que certains Etats grands Etats de l'UE se calme. La
dans l'UE, la dimension de la dé- souhaitent s'engager dans ce que France recherche des compromis sur
fense soit encore intensifiée notam- l'on appelle une défense commune. la CIG afin que le Conseil européen
ment par l'acceptation de la mini- Hbl/Mer/6 de Nice ne soit pas un échec.
union de défense proposée par la
France, l'Allemagne, l'Italie et l'Autri- Selon M. Björn Månsson, éditorialiste L'objectif est d'arriver à un accord qui
che. A ce moment-là, de mon point de Hufvudstadsbladet, les opinions permette l'élargissement de l'UE à
de vue, l'UE se fondera sur deux pi- de M. Tuomioja (revue de presse du douze ou treize nouveaux pays mem-
liers forts. [...] Dans la suite, le noyau 2 novembre) et de M. Enestam sur la bres. Il faut rendre plus efficace la
proprement dit de l'UE se composera position de la Finlande concernant Commission, modifier la pondération
des pays qui seront membres et de les projets de développement de la des voix au Conseil afin de mieux
l'UEM et de l'OTAN ou de l'éventuelle politique de défense commune ne prendre en compte la démographie
défense commune ", a relevé le mi- coïncident pas entre elles. des Etats membres, et enfin limiter
nistre de la Défense, rapporte le jour- les possibilités d'utiliser un droit de
nal. M. Månsson estime qu'un point de veto pour les Etats (sinon les procé-
vue commun est pourtant le fait que dures de décision risque d'être para-
"Si cette sorte de développement se ni le ministre des Affaires étrangères, lysées).
réalisait, la Finlande aurait intérêt ni le ministre de la Défense ne
d'adhérer à l'OTAN ou à la défense croient en une véritable armée euro- Il existe, dans la CIG, des tensions
commune des pays de l'UE", a-t-il péenne. structurelles entre grands et petits
constaté. Etats. Cela vient du fait que les
D'après Hbl, M. Enestam estime que, grands Etats membres ont promis
pour garder sa position dans le lors des négociations du traité d'Ams-
Hufvudstadsbladet rapportait, mer- noyau dur, la Finlande devrait adhé- terdam, de perdre un de leurs deux
credi 1er novembre, que M. Enestam rer à l'OTAN ou participer à la dé- commissaires, à condition d'obtenir,
s'est prononcé contre l'interprétation fense commune européenne. en compensation, plus de voix au

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 77


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Conseil des ministres. membres ont des points de vue di- chaque Etat membre doit faire un
vergents sur les réformes de l'UE et pas", a-t-il souligné en Finlande.
Ce qui complique cette équation est la position de la Commission au mo-
que la France essaie continuellement ment où l'UE s'élargit. "Il n'existe pas de grands et de petits
de plafonner le nombre de commis- Etats membres. Nous avons tous les
saires afin que la Commission puisse L'objectif est d'obtenir un accord sur mêmes droits dans l'UE", a dit M.
fonctionner plus efficacement. Lors les réformes institutionnelles de l'UE Moscovici.
de la précédente CIG, la France esti- au conseil européen de Nice, en dé-
mait que douze commissaires étaient cembre. Les petits Etats se battent Selon M. Moscovici il faut trouver une
un nombre satisfaisant. bec et ongles pour garder leur porte- troisième voie entre le plafonnement
feuille à la Commission. La prési- de la Commission et le principe "un
Pour la Finlande et plusieurs autres dence française n'a pas abandonné Etat, un Commissaire".
petits Etats, l'exigence de conserver son idée d'une commission compre-
son propre commissaire est l'une des nant moins de portefeuilles qu'il n'y a Selon des sources européennes, la
priorités de cette réforme institution- d'Etats membres. solution pourrait être que les grands
nelle. Le gouvernement finlandais Etats abandonnent d'abord un de
estime que les décisions de la Com- Le Ministre des Affaires étrangères, leurs deux commissaires, au moment
mission ne seront pas considérées M. Tuomioja n'est pas inquiet sur la où l'élargissement a lieu. Puis, quand
comme légitime si la Finlande n'est réussite du conseil européen de la taille de la Commission dépassera
pas représentée à la Commission. Nice. "Ne s'agit-il pas finalement un chiffre, que l'on décidera peut-être
d'une situation habituelle. Bien enten- à Nice, il faudra revoir la situation.
La France a réussi à rallier les du, à Nice, il faudra encore travailler, Cette procédure connaît des précé-
grands Etats autour de sa proposition même la nuit afin d'obtenir un ac- dents dans l'histoire de l'UE : on s'at-
de rotation égalitaire qui limiterait, cord", a-t-il dit, affirmant que les pos- taque aux problèmes seulement lors-
dans l'avenir, le nombre de commis- sibilités d'arriver à un bon accord que l'on est dos au mur.
saire à vingt. Dans une Union euro- "existaient clairement". Il a ajouté que
péenne comprenant vingt-huit Etats, la Finlande avait l'intention de conti- En Finlande, on a remarqué le chan-
chaque Etat serait représenté dans nuer à veiller à son commissaire. gement d'attitude de la France : les
cinq Commission sur sept, c'est-à- négociateurs finlandais estiment que
dire pendant 25 ans sur une période M. Moscovici n'a pas promis d'arriver désormais la France cherche vrai-
de 35 ans. à un compromis sur ce sujet, même ment à trouver un compromis. L'alter-
Hbl/MER/4 si l'on y tend. "Il n'est pas encore le native serait de laisser la réforme
temps de conclure sur un compromis. institutionnelle à la prochaine prési-
Une décision de compromis signifie- dence, celle de la Suède, ce qui ne
Presse du 2 novembre rait bien sûr que chacune des parties serait pas méritoire pour la France,
se rapproche de l'autre", a-t-il dit. rapporte Helsingin Sanomat.
"M. Moscovici a calmé les tensions
européennes" Dem Selon M. Moscovici, il existe un M. Tuomioja pense que la Finlande
"Selon le Ministre français, il n'y a consensus des Etats membres sur le gardera son propre commissaire. Il
pas de partage entre petits et grands fait que l'UE a besoin d'une Commis- croit aussi que la réforme institution-
Etats dans l'UE" TS sion forte. "Certains partent du prin- nelle sera décidée à Nice.
cipe qu'une Commission est plus
Selon Demari et Turun Sanomat, qui forte si elle compte moins de mem- "A Nice, il faudra bien sûr encore tra-
citent STT, le Ministre français sou- bres, alors que d'autres pensent que vailler, même la nuit afin d'obtenir un
haite atténuer l'opposition entre la Commission est forte seulement si accord. Mais je ne suis pas inquiet
grands et petits Etats membres. chaque Etat membre y dispose de car tous les éléments sont réunis
son propre commissaire", a-t-il dit. pour que nous arrivions à un bon ac-
"Nous ne pensons pas qu'il existe, Dem/3 TS/11 cord", a-t-il dit.
dans l'UE, une division entre, d'un "La France cherche un compromis
côté, de grands Etats membres et, de sur la composition de la Commission" Outre la composition de la Commis-
l'autre, de petits Etats membres. HS sion, les autres sujets de la CIG fu-
Tous les Etats ont les mêmes droits rent l'objet de discussions. [...]
et les mêmes devoirs", a-t-il dit. Helsingin Sanomat rapporte que le
Ministre français des Affaires euro- Selon M. Moscovici, la Finlande et la
Tant le Ministre français que le Minis- péennes assure que son pays re- France sont d'accord sur le fait que
tre finlandais des Affaires étrangères, cherche une solution de compromis les coopérations renforcées doivent
M. Tuomioja, ont souligné le succès au conflit concernant la composition respecter les institutions européen-
de cette rencontre qui avait eu lieu de la Commission. nes et être ouvertes à tous les Etats
dans une atmosphère constructive, qui veulent y participer.
même si les grands et les petits Etats "Un compromis, cela veut dire que HS/A8

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 78


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

un compromis. l'UE, M. Tuomioja estime qu'il ne


"La France se montre modeste à la HBL/3 s'agit pas forcement de la politique
veille du conseil européen" Hbl de défense. Selon lui, le domaine de
"La France espère une initiative de la l'équipement de défense constitue
Dans son article concernant la visite Finlande pour résoudre le conflit de pourtant une exception ; dans ce do-
à Helsinki de M. Pierre Moscovici, répartition des pouvoirs dans l'UE" maine, la coopération dans le cadre
ministre délégué aux Affaires euro- AL de l'UE est de l'intérêt de la Finlande.
péennes, Hufvudstadsbladet rapporte Il estime qu'également le principe de
que la France, qui assume la prési- la flexibilité pourrait y être adapté.
dence de l'Union européenne, sou- DEFENSE EUROPEENNE
haite un compromis sur la CIG pour Hbl rapporte que M. Tuomioja ne
qu'un nouveau traité puisse être ap- M. Tuomioja ne croit pas à la défense croit pas à une armée européenne. Il
prouvé au conseil européen de Nice. européenne rappelle aussi que l'on ne mentionne
Un rôle de médiateur actif dans la pas dans le rapport que, dans
recherche d'un compromis a été pro- Hufvudstadsbladet rapporte que le l'union, il y a deux pays qui possè-
posé à la Finlande. ministre des Affaires étrangères, M. dent l'arme nucléaire, la France et la
Tuomioja, doute que la question sur Grande Bretagne. "Je ne crois pas
Après son entretien avec le ministre la flexibilité pour développer la dé- que l'un des deux propose que l'UE
français, le ministre finlandais des fense commune de l'UE surgisse au assume la responsabilité des armes
Affaires étrangères, M. Erkki Tuomio- conseil européen de Nice au mois de nucléaires ou que les autres soient
ja, a déclaré qu'il s'agissait d'une décembre. disposés à en assumer la responsa-
rencontre très positive. "Nous avons bilité."
évoqué toutes les parties de la confé- Selon le journal, à propos de la pos-
rence intergouvernementale et je suis sibilité pour certains Etats membres A la question "pour disposer d'in-
convaincu que nous obtiendrons un d'aller plus loin que les autres dans la fluence, la Finlande ne devrait-elle
bon résultat au conseil européen de coopération concernant la défense pas faire partie de tous les noyaux
Nice." commune, M. Tuomioja estime que durs de l'UE, y compris la défense
"à ce que nous savons, il n'y aura commune?", le ministre a répondu :
Selon HBL, les autres membres de la pas de proposition". "aussi longtemps qu'il est de notre
délégation finlandaise ont également intérêt".
été satisfaits du ton constructif des Pourtant, il pense qu'il n'est pas en-
entretiens. tièrement inacceptable pour la Fin- "Il ne faut pas non plus que nous
lande que le principe de flexibilité soit soyons automatiquement un pays
Selon le quotidien, le ministre fran- appliqué à la politique de sécurité. 'béni oui-oui'. Alors, il n'y aurait au-
çais s'est montré satisfait : "Nous cune raison de tenir compte de nous.
avons eu une très bonne réunion. La A la question posée par le journal "Si C'est un point significatif, cela aussi",
France souhaite trouver un compro- cela devient une question actuelle, la a-t-il dit.
mis, c'est pour cela que nous som- Finlande devrait-elle participer à la
mes ici. Nous souhaitons travailler, coopération approfondie en matière La question suivante posée par Hbl
avec la Finlande, d'une façon cons- de défense?" M. Tuomioja a répon- était : "Qu'est-ce qui est tellement
tructive avant le conseil européen de du : "Nous sommes un pays non dangereux dans le fait de participer à
Nice." membre d'une alliance militaire, et il des coalitions qui incluent l'article 5
n'y a aucune raison de changer cela. de l'UEO, c'est-à-dire les garanties
"Nous n'avons pas encore obtenu un Nous participons à l'action de crise de la sécurité?" La réponse de M.
compromis sur la Commission. Il y a de l'UE, et je ne vois aucun besoin Tuomioja était la suivante : "Nous
des pays qui estiment qu'une Com- de participer à une défense euro- n'avons aucun manque de sécurité.
mission moins nombreuse serait plus péenne". De plus, nous savons par l'histoire
efficace et d'autres qui pensent que les garanties de sécurité ne sont
qu'une Commission où tous les Etats Selon Hbl, le ministre des Affaires pas, en réalité, absolues."
membres sont représentés serait étrangères met en question égale-
plus forte. Nous pouvons peut-être ment toute la notion de la défense Sur le développement de l'UE
obtenir un compromis qui plafonne- européenne. Il estime que, "aussi [...]
rait le nombre de commissaires seu- longtemps que l'OTAN existe, il n'y a "Nous devons garder, d'une façon
lement après un certain nombre de aucune raison pour la liquider ni de ferme, un équilibre entre l'intergou-
vagues d'élargissement" a dit le Mi- notre côté, ni du côté des pays mem- vernementalisme et le supranationa-
nistre français. bres de l'OTAN". lisme. C'est l'équilibre qui maintient
l'UE et qui a rendu possible le déve-
M. Tuomioja a souligné que les Fin- Hbl relève que, lorsque l'on dit qu'il loppement jusqu'à présent. Nous fai-
landais appréciaient les initiatives de est de notre propre intérêt qu'il y ait sons partie de ceux qui estiment que
la présidence française pour trouver de la coopération dans le cadre de l'on a toujours besoin d'une commis-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 79


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

sion forte, nous ne voulons pas aug- Les Premiers ministres discuteront
menter le pouvoir de la Commission, Hufvudstadsbladet : de la coopération nordique, du déve-
mais nous ne voulons pas le réduire "Le septième sommet entre l'UE et la loppement de l'UE et des questions
non plus", a dit le ministre des Affai- Russie - Un dialogue et une coopéra- internationales actuelles.
res étrangères. tion dans les questions relatives à la Talsa/5
sécurité" HBL/15
Selon HBL, il a souligné que l'union
devait être développée par des déci- Turun Sanomat : COOPERATION NORDIQUE - DE-
sion politiques et non par les déci- "M. Poutine a promis un rapport envi- FENSE
sions d'une juridiction. Cela est un ronnemental sur le port de Primorsk"
problème. Le fait que le tribunal de TS/25 La coopération des pays nordiques
l'UE interprète le traité originaire est en matière de maintien de la paix
contraire à la tradition nordique. s'intensifie
POLITIQUE ETRANGERE
Sur l'entrée des pays baltes dans Taloussanomat reprend une dépêche
l'OTAN DECLARATIONS DE M. TUOMIOJA de STT selon laquelle la coopération
[...] militaire en matière de maintien de la
"J'estime qu'il est clair que si l'OTAN M. Tuomioja : "La Finlande ne choisit paix s'intensifie. Demain, en Suède,
prend une décision [pour accepter ou pas automatiquement de suivre la M. Enestam, ministre de la Défense,
non de nouveaux membres], elle est position européenne" inaugurera, avec ses collègues nordi-
responsable des conséquences. ques, un organe de négociation com-
Nous faisons comprendre que, avant Taloussanomat reprend une dépêche mun, "NORDCAPS"
tout, c'est aux pays Baltes de juger de STT selon laquelle M. Tuomioja NORDCAPS est situé à Stockholm et
quelle solution ils souhaitent pour la estime que la seule règle de conduite cinq officiers danois, norvégiens,
politique de sécurité. La seule chose de la Finlande à l'ONU ou sur d'au- suédois et finlandais y travaillent ac-
que nous pouvons rajouter est que, tres questions de politique étrangère tuellement.
en toutes circonstances, il vaut mieux n'est pas de choisir, automatique-
prendre des décisions qui intensifie la ment, de suivre la position euro- Ce nouvel organe coordonne la for-
sécurité régionale au lieu de la per- péenne. mation en matière de maintien de la
turber", a dit M. Tuomioja. paix, l'évaluation des opérations et la
"L mise à profit des expériences retirées
Selon HBL, M. Tuomioja n'a rien re- es pays nordiques continuent de de ces opérations, la liste des trou-
marqué, dans le travail gouverne- constituer, dans plusieurs domaines, pes d'alerte et la gestion des opéra-
mental, a propos de l'antagonisme le groupe de référence naturel de la tions de maintien de la paix.
prétendu sur la politique européenne Finlande. Parfois, il est possible que Talsa/5
et la politique de sécurité entre la ce groupe de référence soit égale-
ligne de Mme Halonen et de M. Tuo- ment les pays non alignés", a-t-il dit.
mioja d'un côté, et la ligne de M. Lip- MINISTERE DES AFFAIRES
ponen de l'autre. M. Tuomioja examine, sur son propre ETRANGERES
Hbl/5 site internet, la résolution sur la
condamnation de l'Israël. Il estime Aamulehti rapporte que le ministre
que, pour avoir un rôle décisif, l'UE des Affaires étrangères, M. Erkki
mardi 31.10.2000 devrait se montrer unie sur le proces- Tuomioja, le ministre du Commerce
UNION EUROPEENNE sus de la paix du Proche Orient. extérieur, M. Kimmo Sasi, et la minis-
Talsa/5 tre de l'Environnement, Mme Satu
M. POUTINE EN FRANCE Hassi, se sont mis d'accord, la se-
maine dernière, sur les mesures
Revue de titres COOPERATION NORDIQUE d'économie concernant le ministère
des Affaires étrangères.
Helsingin Sanomat : M. Lipponen rencontrera les Premier
"L'UE et la Russie se sont mises ministres nordiques à Reykjavik Selon M. Pertti Torstila, sous-
d'accord sur une coopération dans le secrétaire d'Etat aux affaires adminis-
domaine énergétique" - "Une frêle Taloussanomat reprend une dépêche tratives, il faudra diminuer le réseau
entente sur la Tchétchénie au som- selon laquelle M. Lipponen effectuera de représentations et le nombre d'ef-
met de Paris" une visite à Reykjavik le dimanche 5 fectifs. Le ministère doit rédiger une
HS/C2 novembre. Il participera au séminaire liste de propositions concrètes d'éco-
du Conseil nordique ainsi qu'à la ré- nomies avant la fin novembre.
"M. Poutine a promis un rapport sur union des Premiers ministres des
le port de Koivisto" pays nordiques. Le MAE finlandais emploie actuelle-
HS/A6 ment près de 2000 personnes, dont

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 80


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

la moitié en Finlande et l'autre moitié sie a transféré ses forces armées


à l'étranger. La Finlande dispose de réduites encore plus au sud." [...] MENACE DE GREVE
84 ambassades, missions permanen-
tes ou consulats généraux. "La capacité de défense du territoire Le syndicat de l'aviation (qui fait par-
AL/A6 de la Finlande est suffisante pour tie de la centrale SAK) et la compa-
entraver les tentatives d'invasion de gnie aérienne Finnair ont négocié
notre pays ou d'une partie du pays lundi, sans résultat, sous la direction
DEFENSE lors d'une crise grave éventuelle du médiateur national, M. Juhani Sa-
dans l'avenir proche. L'adhésion de lonius. Les négociations se poursui-
ACQUISITION DE NOUVEAUX la Finlande à l'OTAN ou à un nouvel vront mardi après-midi. Le syndicat
CHARS organisme de défense géré par l'UE de l'aviation menace de commencer,
changerait, naturellement, la donne. mercredi à midi, une grève qui
L'acquisition de nouveaux chars par Il n'est pas conforme aux intérêts de concernerait les vols intérieurs. Si la
la Finlande touche au but la Finlande, ni des principaux Etats grève commence, les vols intérieurs
Les négociations entre Patria Häg- de l'OTAN ou de l'UE de créer une seront annulés à partir de mercredi
glunds (qui se compose de Patria, tension militaire en Europe du nord. midi.
entreprise publique finlandaise, et de Lorsque cela est pris en compte, on
Hägglunds, société suédoise) et le se demande pourquoi la Finlande Le patronat considère que la grève
ministère de la Défense finlandais devrait choisir le chemin d'une politi- est illégale, la convention collective
touchent au but. L'objectif de ces né- que aventureuse et mettre en danger de l'aviation étant en vigueur jusqu'à
gociations est de fournir de nouveaux sa sécurité afin d'obtenir des avanta- la fin février 2003. Selon M. Salonius,
chars aux nouvelles troupes d'alerte ges politiques vagues au sein du les négociations sont officieuses,
de la Finlande. "noyau dur " de l'UE. " parce qu'il ne s'agit pas d'un litige
AL/JEU/A2 concernant la convention collective.
H
S rapporte que, selon Dagens Indus- Le syndicat veut protester contre la
trie, journal d'informations économi- ECONOMIE restructuration et la politique en ma-
ques, le marché serait conclut, en tière de personnel de Finnair.
premier lieu, pour 70 chars dont le AKER MARITIME HS/A3&A7 ; voir www.finnair.fi/lakko,
prix total est d'environ 1,4 milliards tél. 0203 140 160 (en anglais 24h sur
de marks. Aker a vendu à des Français le chan- 24)
tier naval de Mäntyluoto
D'après HS, le financement de la
transaction est déjà prévu. Il est in- Helsingin Sanomat reprend une dé-
clus dans le crédits de commande de pêche de Reuters-STT selon laquelle lun 30.10
6 milliards de marks qui couvrent le norvégien Aker Maritime, qui fabri- UNION EUROPEENNE
l'ensemble du nouveau matériel né- que des plates-formes de forage pé-
cessaire aux troupes d'alerte. La part trolier, vend ses activités de forage VISITE DE M. MOSCOVICI
la plus importante de ces crédits, 2,2 en eaux profondes au français Co-
milliards de marks, est destinée à flexip Stena Off-shore. L'affaire a été "Les petits pays de l'UE à la recher-
l'achat des hélicoptères de transport. confirmée dimanche soir. che d'un front commun" HBL
La plus grande partie du montant Hufvudstadsbladet annonce que le
restant est destinée aux véhicules de Selon HS, le prix de la transaction est ministre délégué aux Affaires euro-
combat. de 4,2 milliards de marks. L'unité en péennes, M. Pierre Moscovici, effec-
HS/D1 question comprend un peu moins de tuera mercredi une visite en Fin-
3 000 employés, dont la plupart tra- lande. Il s'entretiendra avec le Pre-
vaillent aux Etats-Unis. mier ministre, M. Paavo Lipponen, et
POLITIQUE DE SECURITE le ministre des Affaires étrangères,
HS rapporte que l'affaire concerne M. Erkki Tuomioja.
Point de vue également les Finlandais, car les uni-
Selon M. Pekka Visuri, chercheur à tés basées à Pori (Aker Rauma Off- Selon HBL, les négociations sur la
l'institut finlandais des relations inter- shore Oy, le chantier maritime Aker répartition du pouvoir et la prise de
nationales, "depuis la fin de la guerre Mäntyluoto ainsi qu'une partie de la décision au sein de l'Union euro-
froide, la position stratégique de la société de l'élaboration PI-Rauma péenne entrent dans une nouvelle
Finlande est bien objet de tensions. Oy) sont comprises dans la division phase. La France, qui assume la pré-
La zone de tension militaire est pas- "eaux profondes" d'Aker Maritime. sidence de l'UE, présentera prochai-
sée de l'Europe centrale et du nord Ces unités emploient environ mille nement ses propositions afin de mo-
vers les Balkans, le Proche-Orient et personnes en Finlande. difier les règles européennes.
l'Asie centrale. L'OTAN a diminué HS/D1
ses capacités dans le nord, et la Rus- Plus tard en novembre, la France

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 81


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

compte entamer une tournée de né- sion, pour exiger des postes élevés "Le gouvernement a besoin d'un
gociations dans les pays membres. A au sein de la Commission, rapporte large soutien pour la CIG" AL
la veille du conseil européen de Nice, Helsingin Sanomat. L'éditorialiste de Aamulehti rapporte
le Président Jacques Chirac effectue- HS/DIM/A7 que, "après le conseil européen de
ra une tournée dans les capitales Biarritz, les représentants de la prési-
européennes. dence française ont évité d'irriter les
POLITIQUE EUROPEENNE DE LA petits Etats membres. Le ministre
HBL note que le Premier ministre FINLANDE français des Affaires européennes,
Paavo Lipponen évoquera, quant à M. Moscovici viendra à Helsinki avec,
lui, le développement de l'Union le 10 "Trop dépendante de Lipponen" HS peut-être, de nouvelles idées."
novembre lors d'une conférence au Le rédacteur en chef de Helsingin
Collège d'Europe à Bruges. Sanomat estime que "la politique eu- L'éditorialiste estime qu'avant le
ropéenne de la Finlande est forte- conseil européen de Nice, M. Lippo-
Le litige entre les petits et les grands ment, et peut-être exagérément, as- nen a besoin d'un large soutien natio-
pays membres à l'occasion du sociée à la personne de M. Lipponen nal. "Il faut se rappeler que lors des
conseil européen informel de Biarritz dont les deux gouvernements ont négociations de l'agenda 2000, le
a fait beaucoup de vagues au sein de construit une politique visant à mener gouvernement a obtenu un résultat
l'Union ; les petits pays membres [la Finlande] au coeur de l'union. M. très satisfaisant, même pour l'opposi-
prennent contact entre eux pour Lipponen a une vision claire qu'il a tion. Maintenant, il ne s'agit pas des
créer un front aussi uni que possible réalisé. La détermination de M. Lip- intérêts économiques particuliers
sur la composition de la Commission ponen a empêché d'autres voix de se d'un petit groupe mais des pouvoirs
et la pondération des voix au conseil. faire entendre dans le parti social- de toute la Finlande dans l'UE. M.
démocrate. Il est tout autant inutile de Lipponen doit néanmoins écouter
Selon HBL, le secrétaire de la délé- chercher des différences dans les d'autres points de vue [que le sien]
gation finlandaise, M. Alexander déclarations publiques de Mme Halo- avant Nice. Ainsi, par exemple, dans
Stubb, estime qu'il revient maintenant nen ou de M. Tuomioja. Derrière les questions de politique commer-
aux petits pays membres d'élaborer cette façade se cachent néanmoins ciale il se prononce fermement pour
une tactique et d'essayer de trouver de possibles frictions car nous som- un pouvoir plus important de l'union
une voie commune. Selon M. Stubb, mes désormais confrontés à des d'une manière qui fait élever des ré-
le front uni des grands pays mem- questions importantes. " serves dans de nombreux ministères
bres n'est pas solide. Les grands finlandais".
pays n'ont pas tous les mêmes inté- [...] "Le gouvernement a l'intention AL/DIM/A2
rêts. Par exemple, en ce qui d'engager au Parlement une discus-
concerne la pondération des voix, sion sur les positions de la Finlande
l'Allemagne a ses propres idées. avant le conseil européen de Nice. COOPERATION NORDIQUE
HBL/lun/5 [...] Dans cette discussion il faudra
réfléchir aux intérêts d'un petit Etat La coopération nordique ne fonc-
dans l'intégration européenne." tionne pas dans l'UE
NOMINATION
"En Finlande, il existe un certain inté- Helsingin Sanomat rapporte que,
Un poste élevé pour un Finlandais à rêt pour le modèle suédois que l'on quant à la définition de la position à
la Commission de l'UE promeut au nom de la coopération suivre dans l'UE, les pays nordiques
nordique. La Finlande doit néan- sont en train de s'éloigner de plus en
Helsingin Sanomat rapporte que M. moins se garder de suivre la voie de plus les uns des autres. La Finlande,
Juhani Lönnroth, fonctionnaire finlan- la Suède qui garde ses distances la Suède et le Danemark ont des avis
dais, est candidat pour le poste de avec l'Europe pour des raisons de pratiquement opposés sur la façon
directeur général adjoint à l'emploi à politique intérieure." de favoriser les "valeurs nordiques"
la Commission de l'UE. Selon Yle, il au sein de l'union.
serait probable que M. Lönnroth soit "Il est sage de chercher à développer
nommé. la coopération nordique à l'intérieur Selon HS, la Finlande s'allie avec des
de l'union, mais cela ne saurait se pays selon les sujets dans l'UE. "La
M. Lönnroth était candidat au poste faire à n'importe quel prix. L'idée coopération nordique est une belle
de directeur général à l'emploi au d'Europe ne doit pas faire peur. Elle idée, mais elle ne fonctionne pas
printemps dernier, mais il n'a pas été est plus une possibilité qu'une néces- dans l'Union européenne", a dit un
choisi. sité, même s'il existe beaucoup de parlementaire européen danois.
choses déplaisantes et de bureaucra-
Actuellement, aucun Finlandais n'oc- tie dans l'UE actuelle." La Finlande souhaite faire partie du
cupe un poste de directeur. Le Gou- HS/DIM/A4 noyau dur de l'union, tandis que le
vernement s'est adressé à M. Roma- Danemark et la Suède préfèrent res-
no Prodi, président de la Commis- ter à l'extérieur de ce noyau. La Fin-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 82


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

lande aspire à une Commission forte, Finlande" HS ont lâché la Finlande. Le groupe de
mais le Danemark et la Suède renfor- Mme Rasi souligne que "personne l'UE a éclaté au dernier moment et
ceraient le Conseil des ministres. Le n'a critiqué le fait que nous ayons les autres pays nordiques se sont
Danemark freine la politique sociale voté avec la majorité des Etats mem- abstenus. A la lumière de cela, la
commune, tandis que la Finlande et bres de l'UE. Mme Halonen m'a télé- décision de Mme Rasi, prise sous la
la Suède la considèrent comme très phoné et nous avons eu une conver- pression et conformément aux re-
importante. sation bonne et constructive". Elle commandations générales du minis-
rappelle que les changements de tère a semblé étrange."
Ce n'est que sur l'informatique, la position de certains Etats membres TS/SAM/2
transparence et l'environnement qu'il n'ont été connus que cinq minutes
y existe des aspirations à la coopéra- avant le vote. "La représentante permanente de la
tion nordique. Pourtant, une position Finlande a été humiliée" IL
commune sur la façon d'atteindre les Helsingin Sanomat rapporte qu'au- Selon Iltalehti, "Israël mérite les criti-
objectifs est rarement obtenue, re- cune veille n'avait été prévue à Hel- ques même si les Palestiniens ne
lève le journal. sinki pour ce vote. "En théorie, grâce sont pas innocents des effusions de
aux moyens modernes, nous aurions sang de ces derniers temps. Néan-
HS rapporte que, selon les Finlan- pu réveillé quelqu'un [à Helsinki]. Il moins, il s'agit de savoir [...] dans
dais, il n'y a pas lieu de s'allier avec était alors quatre ou cinq heures du quel camp la Finlande se range dans
le Danemark et la Suède car ces der- matin [en Finlande] au moment du la politique internationale. Mme Rais
niers ont une réputation d'euro scep- vote. J'avais moi-même le sentiment a voté sur la bas des recommanda-
tiques. que, avant que quelqu'un soit réveillé tions générales conformément à la
et comprenne ce dont il s'agissait position de l'UE et pour soutenir
D'après le quotidien, la désunion du nous aurions du appuyer sur le bou- l'ONU et son secrétaire général. Le
front nordique peut coûter cher lors- ton de vote, a dit Mme Rasi. front des Etats membres a éclaté. [...]
que l'UE résoudra les questions Cette décision a poussé la Finlande a
concernant l'avenir de l'union. Il est "J'ai le sentiment que si nous avions choisir un autre camp que les pays
possible que, soudain, la Finlande se voté différemment, cela aussi aurait nordiques. Avant, nous prenions
retrouve seule avec ses objectifs. suscité une discussion en Finlande. garde de ne pas nous immiscer dans
HS/JEU/A3&C1 On aurait alors plutôt discuté du fond les querelles des grandes puissan-
et non de la procédure", a-t-elle dit. ces. Maintenant, il semble visible-
HS/SAM/A3 et C1 ment plus important d'être un élève
POLITIQUE ETRANGERE modèle de l'UE - même lorsque d'au-
Commentaires tres élèves parmi les plus grands de
VOTE DE LA FINLANDE A L'AS- "La coordination de la politique étran- la classe ont choisi de suivre des
SEMBLEE GENERALE DE L'ONU gère a échoué à un moment critique" chemins de travers."
HS
"Selon M. Tuomioja, la décision était [...] "Il est intéressant de remarquer
conforme à la politique de la Fin- "L'élève modèle a chuté" TS que Mme Rasi a été critiquée par
lande" HS Turun Sanomat rappelle que, dans trois militants des années 60 qui, en
Helsingin Sanomat rapporte que la un conflit où sont récemment décé- leur temps, exigeaient "une autre
Finlande aurait voté la déclaration dées 130 personnes dont 90% politique internationale", c'est-à-dire
condamnant Israël même si la repré- étaient des palestiniens (et parmi eux des positions plus courageuses sur
sentante permanente de la Finlande dix enfants), il ne fait pas de doute de les questions concernant le monde
auprès de l'ONU avait pu négocier savoir quelle partie a fait un usage entier. Dans leur position actuelle,
avec les dirigeants finlandais de la immodéré de la force. Néanmoins, ce Mme Halonen et MM. Lipponen et
politique étrangère. "L'attitude [de la conflit "fait partie de la politique des Tuomioja ont appris la prudence. "
Finlande], lors de ce vote, était fon- grands puissances, car les Etats-
dée", a dit M. Tuomioja, vendredi. A Unis y sont associés", ce qui a pour "L'UE n'est pas encore un Etat fédé-
la question de savoir si la Finlande se conséquences de transformer les ral. La Finlande doit continuer à jouer
serait abstenue si Mme Rasi avait pu questions de droits de l'homme en sa propre politique étrangère, confor-
contacter quelqu'un, M. Tuomioja a problèmes politiques. "Il faut alors mément à ses propres intérêts".
répondu que "sûrement pas". regarder dans quel camp on est". IL/VEN/7

Selon lui, l'obligation faite à la repré- "En tant qu'élève modèle de l'UE, la
sentante finlandaise de téléphoner en Finlande est habituée à suivre les PROPOS DE M. TUOMIOJA
Finlande se base sur "le bon sens et décisions communes de l'union et ce
l'expérience". d'autant plus que les voisins nordi- M. Erkki Tuomioja, ministre des Affai-
ques son sur la même longueur res étrangères, s'est exprimé diman-
"Selon Mme Rasi, en téléphonant, d'onde. Lors du vote de samedi der- che à Helsinki à l'occasion d'un évé-
nous aurions réveillé quelqu'un en nier, ces deux groupes de référence nement organisé par l'association

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 83


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

des humanistes. mentation de l'aide au développe- bles pour la construction de la démo-


ment pour atteindre les 0,7% du cratie ainsi que pour le renforcement
M. Tuomioja déplore le nombre mo- PNB, niveau souhaité par l'ONU. de la société civile", a-t-elle dit, rap-
deste des Finlandais qui maîtrisent la porte Aamulehti.
langue russe. Les faibles connais- MM. Paarma et Ihalainen ont lancé
sances en langue et culture russes leur appel commun au séminaire du D'après AL, Mme Halonen estime
peuvent ralentir le développement Centre de la solidarité des syndicats que l'aide au développement fait par-
des relations bilatérales. à Tampere samedi dernier. tie de la politique étrangère de la Fin-
IS/lun/A10 lande.
Selon le journal, le thème du sémi- HS/DIM/A7, AL/DIM/A7
M. Tuomioja estime que le futur élar- naire était les droits des employés
gissement de l'Union aura un effet vus comme dimension des droits de ven 27.10
positif sur les relations entre la Rus- l'homme. UNION EUROPEENNE
sie et l'UE.
HS rapporte que MM. Paarma et Iha- POLITIQUE ETRANGERE
Il ne partage pas l'avis de ceux qui lainen souhaitent qu'il y ait un
pensent que la Finlande souligne consensus dépassant le clivage entre VISITE D'ETAT DE MME HALONEN
excessivement la politique de l'UE le Gouvernement et l'opposition sur EN NORVEGE
dans ses relations avec la Russie. l'augmentation de l'aide au dévelop-
"Notre politique dans le cadre de pement pour atteindre progressive- Helsingin Sanomat rapporte que la
l'Union et notre politique bilatérale ment les 0,7% du PNB. Dans le bud- Présidente de la République, Mme
avec la Russie se complètent", a-t-il get de l'année prochaine, une aide Halonen, aspire à faire une distinc-
dit. de 0,335% du PNB a été proposée. tion claire entre la gestion de crise et
les actions de guerre.
Grâce à ses connaissances de la "La défense des faibles et des per-
Russie, la Finlande a pu influencer la sonnes défavorisées ainsi que le res- "Dans les actions de gestion de crise,
politique de l'UE vis-à-vis de la Rus- pect des droits fondamentaux font l'usage de la force est exceptionnel et
sie, notamment concernant la dimen- partie des valeurs fondamentales de limité, et la force est utilisée unique-
sion septentrionale et le développe- l'Etat-providence nordique et de la ment dans des situations impérieu-
ment du programme Tacis. "Nous démocratie", ont-ils déclaré. ses", a dit Mme Halonen, hier, au
tirons profit de cette politique, la Fin- D'après HS, M. Paarma estime que séminaire de l'Institut des Affaires
lande étant le seul voisin de la Rus- l'aide au développement de la Fin- étrangères de la Norvège.
sie qui fait partie de l'UE." lande est, depuis les dernières an-
HBL/lun/5 nées, "honteusement modeste" par "Par exemple, les bombardements de
rapport aux autres pays nordiques. l'OTAN en Yougoslavie, l'année der-
M. Tuomioja estime qu'à la fin des nière, étaient peut-être nécessaires
années 80, la décision d'accorder Mme Halonen a également participé et justifiés, mais, à mon avis, il ne
aux Ingriens (ressortissants de au séminaire de l'église et de la SAK. s'agissait pas d'actions de gestion de
l'Union soviétique) le statut de Finlan- Selon HS, la Présidente s'est abste- crise mais d'opérations de guerre.
dais rapatriés avait été prise sans nue de se prononcer sur des sujets Par contre, l'opération Kfor était clai-
connaissances suffisantes. A l'épo- qui ne sont pas de sa compétence, rement une action de gestion de
que, les Finlandais ne connaissaient mais elle a soutenu de manière indi- crise", a-t-elle constaté.
pas les conditions des Ingriens en recte MM. Paarma et Ihalainen dans
Union soviétique. son discours. Mme Halonen a également voulu
HS/lun/A6 faire une distinction dans les discus-
HS rapporte que Mme Halonen a sions sur la défense commune de
constaté qu'il était grand temps de l'UE. "Bien que, pour le développe-
POLITIQUE INTERIEURE discuter du montant de l'aide au dé- ment des capacités de gestion de
veloppement ainsi que de la qualité crise, on puisse remarquer que cer-
COOPERATION AU DEVELOPPE- de cette aide. Elle a rappelé aux taines motivations sont issues d'aspi-
MENT consommateurs leur responsabilité : rations anciennes et, éventuellement,
S'ils n'achètent pas les produit prépa- actuelles, à développer la défense de
L'église et la SAK appellent, ensem- rés dans des conditions moralement notre propre territoire, j'envisage le
ble, à une augmentation de l'aide au condamnables, les produits de cette fonctionnement actuel précisément
développement sorte ne seront plus fabriqués. comme un développement de la ca-
pacité de gestion de crise. Nous dé-
Helsingin Sanomat rapporte que l'ar- "Le respect des droits de l'homme veloppons la capacité de gérer aussi
chevêque luthérien, M. Jukka Paar- garantit un développement durable. les tâches difficiles de la gestion de
ma, et le président de la SAK, M. Les droits politiques, économiques, crise et non la capacité de commen-
Lauri Ihalainen, appellent à une aug- sociaux et culturels sont indispensa- cer des actions de guerre contre un

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 84


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Etat", a dit Mme Halonen. voulu voté avec la majorité de l'UE et


"En tout cas, il ne faut pas établir pour soutenir le rôle de l'ONU", a-t-
Aamulehti rapporte que Mme Halo- dans l'UE une deuxième OTAN, cela elle dit.
nen a souligné que dans la gestion n'aurait aucun sens, mais nous nous
de crise, les tentatives d'interventions prononcerons sur le sujet lorsque ces Elle a reconnu qu'il y avait du y avoir
extérieures menées profil bas pou- possibilités de flexibilité seront défi- une erreur de procédure car il aurait
vaient se révéler plus efficaces que la nies. Si nous les considérons comme fallu pouvoir être en contact avec
tactique du "bâton et de la carotte" nécessaires, alors nous devons réflé- Helsinki entre le moment où les re-
des grandes puissances. chir à la question de savoir si nous présentants des pays membres de
voulons nous servir de cette sorte de l'UE se dépêchaient de quitter leur
Selon HS, la Présidente a également possibilité de flexibilité", a dit Mme réunion pour rejoindre l'assemblée
souligné la transparence de la ges- Halonen, rapporte TS. générale pour aller voter. "Cela aurait
tion de crise et a mentionné la Russie été possible si nous avions pu penser
et la Norvège comme étant, parmi les La Présidente estime que, jusqu'à que la majorité européenne se rédui-
Etats non membres de l'UE, de présent, la Finlande a fait partie du rait à neuf voix", a-t-elle dit. "Selon
convenables partenaires de coopéra- noyau dur de l'UE, mais qu'il faut nous, le texte issu des négociations
tion. encore étudier le sujet au niveau de était plus modéré, aussi nous pen-
la politique de sécurité. "Nous som- sions que nous pouvions le voter", a-
Mme Halonen a également souligné, mes un peuple sérieux, et si nous t-elle précisé.
avec le Premier ministre de la Nor- commençons quelque chose, nous le
vège, M. Stoltenberg, le rôle de la faisons à cent pour-cent. Mais Selon Helsingin Sanomat, Mme Rasi
Norvège en tant que nouveau mem- d'abord, il faut que l'UE définisse sa devrait recevoir des reproches du
bre du Conseil de sécurité de l'ONU. ligne", a-t-elle constaté. ministère des Affaires étrangères
Dans son discours, Mme Halonen a HS/A6, TS/9, AL/A6 pour son comportement.
souhaité des efforts importants de la
part de la Norvège pour renforcer VOTE PAR LA FINLANDE DE LA Selon Huvudstadsbladet, Mme Rasi
l'ONU, rapporte le journal. CONDAMNATION D'ISRAEL A avait avoué au quotidien qu'elle au-
L'ONU rait eu le temps d'appeler la perma-
"Nous pouvons bénéficier du fait que nence du ministère des Affaires
nous sommes un membre de l'UE, Titres étrangères à Helsinki avant le vote.
non membre de l'OTAN, et que la "Mme Rasi défend le vote de la Fin- Mais elle considère que l'UE s'était
Norvège est un membre de l'OTAN, lande sur Israël" TS mise d'accord sur une résolution rela-
non membre de l'UE", a-t-elle aussi "MM. Lipponen et Tuomioja ont criti- tivement modérée et que la Finlande
dit. qué la représentante finlandaise au- devrait s'y tenir, rapporte le journal.
près de l'ONU" IL
Mme Halonen estime que les pays "Le gouvernement a vivement criti- "Lorsque le vote a eu lieu, nous
Baltes sont de "nouveaux pays nordi- qué le comportement de la représen- avons estimé que nous votions avec
ques" possédant des caractéristiques tante finlandaise auprès de l'ONU" la majorité de l'UE ainsi que pour
propres. HS soutenir le secrétaire général et le
"Selon M. Max Jakobson : La Fin- renforcement du rôle de l'ONU", a dit
Turun Sanomat rapporte que, selon lande a choisi, à l'ONU, une position Mme Rasi. "J'ignore la raison pour
Mme Halonen, la Finlande, avant de favorable aux Arabes" Hbl laquelle la Suède s'est retirée, sou-
se prononcer sur le sujet, attend de dain, à la dernière minute".
découvrir ce que signifie, en pratique, Déclarations de Mme Rasi
la proposition de la France sur l'ap- Mme Rasi défend la position de la Le journal rapporte que, selon Mme
profondissement de la politique de Finlande qui a voté la condamnation Rasi, Mme Halonen avait le droit de
défense. d'Israël à l'assemblée générale de la critiquer.
l'ONU. Selon elle, la situation était
Mme Halonen souhaite que la dis- très difficile, le vote est venu de ma- Déclarations de M. Lipponen
cussion sur la nouvelle politique de nière étonnamment rapide et de M. Lipponen a critiqué la représen-
sécurité de l'UE soit la plus ouverte nombreux Etats membres de l'UE ont tante de la Finlande auprès de l'ONU
possible et qu'également la Norvège changé de position au dernier mo- pour avoir oublié Helsinki et décidé
et l'Islande y soient acceptées, relève ment. seule que la Finlande vote la
TS. condamnation d'Israël par l'Onu. "En
"On a négocié sur le texte définitif ce qui concerne la procédure, elle est
"Il est très important de découvrir jusqu'au dernier moment. A ce mo- regrettable. Peut-être que la repré-
d'abord ce que souhaite l'UE avant ment-là, nous avions des informa- sentante de la Finlande a oublié qu'il
de réfléchir si l'on a besoin de cette tions très différentes sur les inten- y a toujours un gouvernement à Hel-
sorte de possibilité de flexibilité pour tions de vote de nombreux pays eu- sinki qui dispose peut-être de quel-
certains Etats", a dit Mme Halonen. ropéens. Lors du vote, nous avons ques connaissances en politique

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 85


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

étrangère", a dit M. Lipponen.


"J'estime également qu'il est éton- Il faut s'attendre à une lutte sur l'UE
Le Premier ministre a du répondre à nant que la Finlande, en tant que au Parlement
une question du député du parti du seul pays nordique, ait choisi de sui-
Centre, M. Takkula, hier au Parle- vre la ligne de la France et de soute- H
ment. "Selon lui, les problèmes entre nir une position favorable aux Ara- uvudstadsbladet rapporte que la pos-
Palestiniens et Israéliens seraient bes. Jusqu'à présent, elle a, habituel- sibilité de certains Etats membres de
faciles à résoudre. "Israël est la seule lement, suivi les autres pays nordi- l'UE d'approfondir l'intégration
démocratie du proche-orient et les ques à l'ONU lorsqu'il s'agissait du concernant la politique étrangère et
violences disparaîtront sûrement de Proche-Orient", a-t-il. la politique de sécurité peut devenir
cette région dès lors que la partie un point litigieux également en Fin-
palestinienne n'en fera plus usage", Selon M. Jakobson, il n'est pourtant lande.
a-t-il dit. pas inhabituel que l'ambassadeur de
l'ONU doive prendre des décisions Le journal estime que les partis fin-
M. Lipponen s'est étonné des propos rapidement, de manière indépen- landais sont, probablement unanimes
de M. Takkula. "Vous voulez prendre dante, sans consulter le Ministère sur plusieurs autres questions
parti dans la crise du proche-orient. des Affaires étrangères à Helsinki. concernant la réforme des institutions
On veut clairement critiqué les Pales- Hbl/6 TS/10 IL/12 et 13 HS/A6 de l'union. Il s'agit, notamment, du
tiniens. Je le regrette", a-t-il dit. M. fait d'exiger que chaque Etat continue
Takkula a dit qu'il avait été mal com- NEGOCIATIONS SALARIALES d'avoir au moins un représentant à la
pris et qu'il souhaitait simplement que Commission de l'UE.
la Finlande ne prenne pas position. Le syndicat des employés revendi-
"Ceci est partisan et conduit à se por- que une augmentation de salaires de Hufvudstadsbladet rapporte que le
ter juge. Nous voulons qu'un proces- 3,8% Premier ministre, M. Lipponen, a pro-
sus de paix équitable puisse repren- mis, la semaine dernière, que tout le
dre. L'Europe soutient cela de toutes Helsingin Sanomat rapporte que le Parlement aura l'occasion de discuter
ces forces", a dit M. Lipponen. syndicat des employés (STTK) s'est de la réforme avant le conseil euro-
joint, hier, à la revendication d'aug- péen. Le Gouvernement examinera
Déclarations de M. Tuomioja mentation de salaires de 3,8% pour la question au comité ministériel de
Selon le ministre des Affaires étran- l'année prochaine. Les revendica- politique européenne le 3 novembre.
gères, "dans ce cas précis, la repré- tions de STTK diffèrent de celles du
sentation permanente finlandaise SAK et d'AKAVA notamment au ni- Le quotidien constate que tout le Par-
prend ses décisions conformément veau de la durée de l'accord et de la lement ne prendra donc pas position;
aux recommandations générales qui structure des augmentations de salai- quelques commissions, notamment
insistent sur l'intérêt de soutenir le res. la commission des affaires étrangè-
secrétaire général de l'ONU et sur res ainsi que la Grande commission,
l'importance de la position et de la Pour la deuxième année, STTK sou- en seront chargées.
coordination européenne". M. Tuo- haite une augmentation de 3,0%.
mioja regrette néanmoins qu'une der- Les commissions se prononceront
nière prise de contact avec Helsinki L'accord expirerait à la fin du mois sur deux questions : premièrement,
n'ai pas eu lieu comme il aurait fallu. d'octobre 2003, mais les neuf der- l'augmentation des questions déci-
"La dernière vérification (de la posi- niers mois constitueraient une sorte dées à la majorité qualifiée au
tion finlandaise) n'a pas été faite. Il d'option qui serait négociée, séparé- Conseil des ministres et deuxième-
faut considéré cela comme une faute ment, à l'automne 2002. ment, l'intégration flexible dans le
de procédure", a-t-il dit. domaine de la politique étrangère et
HS rapporte que STTK n'accepte de sécurité, c.-à-d. la possibilité pour
M. Tuomioja estime qu'il est inutile de pas, pour les augmentations de salai- certains Etats membres d'approfondir
réfléchir à la question de savoir si la res, le système basé sur le montant l'intégration sans que tous les Etats y
Finlande aurait du voter différem- en marks, réclamé par la SAK, ni le participent.
ment. système basé sur les pourcentages,
favorisé par AKAVA ; STTK exige L
une combinaison de ces deux systè- a Grande commission examinera la
Huvudstadsbladet rapporte que M. mes. question concernant la majorité quali-
Max Jakobson s'étonne que Mme HS/A9 fiée dès cette semaine. Le quotidien
Halonen critique, en public, "sa" re- estime qu'il n'y aura probablement
présentante à l'ONU, Mme Marjatta jeu 26.10 pas de grandes dissensions sur le
Rasi, lorsque la Présidente dit que la UNION EUROPEENNE sujet.
décision de voter la résolution criti-
que envers l'Israël a été prise à New POLITIQUE EUROPEENNE DE LA Selon Hufvudstadsbladet, M. Lippo-
York. FINLANDE nen a fait comprendre que la flexibili-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 86


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

té pouvait être acceptée également rapport du député britannique John HS/A9


dans le domaine de la politique étran- Bowis. Le quotidien précise qu'un
gère ainsi que de la politique de sé- amendement de la députée finlan- "Une agence vitale?" HS
curité. Le journal poursuit que, pour- daise Eija-Riitta Korhola (union chré- Dans une tribune, Helsingin Sanomat
tant, selon le rapport de la commis- tienne) a été adopté. Il fixe quatre note que "l'obtention de l'agence par
sion des affaires étrangères, qui est critères au choix du siège de la Finlande est devenue une question
aussi devenu la position unanime du l'agence. Selon ces critères, le siège importante. Cela s'explique par plu-
Parlement entier au printemps der- de cette agence devrait bénéficier sieurs raisons. Dans le lot des ques-
nier, le fait qu'une coopération élargie d'une bonne réputation en matière de tions européennes abstraites,
s'étende jusqu'à la politique étran- sécurité alimentaire, offrir toutes les l'agence constitue un sujet de
gère et de sécurité n'est pas accepté. garanties d'indépendance, de bonnes conversation agréablement concret. Il
Hbl/7 infrastructures scientifiques ainsi que est facile d'en parler et il est facile de
de bons réseaux de transport et de se monter intéressé par elle. Une
communication. Selon les Finlandais, agence à Viikki pour étudier la sécuri-
ELARGISSEMENT cet amendement serait favorable à la té des aliments : enfin un objectif clair
candidature d'Helsinki. de la politique européenne.
"Selon M. Tuomioja, la Lettonie a
bien avancé dans sa route vers l'ad- "J'espère que cela améliorera la si- Obtenir l'agence est significatif à
hésion à l'UE" HS tuation de la Finlande. Maintenant, d'autres titres; La Finlande n'a encore
Le Ministre finlandais des Affaires personne ne pourra dire que le Parle- aucune autre agence européenne. Il
étrangères accueillait, hier, son ho- ment n'a pas pris position sur le type est important que, par principe, des
mologue letton. Selon M. Tuomioja, de ville qu'il souhaite pour accueillir institutions de l'union soient situées
la Finlande est satisfaite des progrès l'agence", a dit Mme Korhola. Helsin- ailleurs qu'à Bruxelles. Si et quand
de la Lettonie sur la voie qui mène à gin Sanomat précise que Mme Kor- l'UE s'élargira, obtenir le siège d'une
son entrée dans l'UE. hola souhaitait au départ insérer par- institution sera d'autant plus improba-
mi les critères qu'elle proposait l'im- ble. Il faut donc agir maintenant.
Selon M. Tuomioja, comme les au- possibilité pour la vile accueillant
tres Etats membres, la Finlande a l'agence d'avoir des relations étroites L'agence a aussi une signification
ses préférés parmi les Etats candi- avec l'industrie agro-alimentaire. Ce d'ordre scientifique et économique.
dats à l'entrée dans l'UE. "Nos préfé- critère, qui visait directement Parme [...]
rés sont les pays baltes", a-t-il dit. a néanmoins été rayé, rapporte le Obtenir le siège de l'agence n'est
journal. pourtant pas une question vitale.
Il a néanmoins insisté sur le fait que L Bien plus important est de réfléchir
la Finlande était attaché à ce que les e Parlement a rejeté un amendement aux questions plus abstraites, à la
candidats remplissent les critères présenté par la député Riitta Myller direction que prendra l'union et à la
objectifs fixés par l'union. (parti social-démocrate) visant à em- position que choisira la Finlande sur
HS/A9 pêcher Bruxelles de concourir avec ce sujet."
AGENCE DE CONTROLE AGRO- les trois viles déjà candidates officiel- HS/A9
ALIMENTAIRE lement, rapporte Turun Sanomat.
D'après cet amendement, les trois
"Helsinki soutenu par M. Fischler" TS seules villes candidates, selon le rap- COOPERATION NORDIQUE
"Le Parlement européen souhaite de port du Parlement, auraient été Hel-
strictes conditions pour le siège de sinki, Parme et Bruxelles. "La coopération nordique dans l'UE
l'agence" TS ne fonctionne pas" HS
"L'agence a fait un pas vers Helsinki" Selon M. David Byrne, commissaire à
HS la protection des consommateurs, la "Discorde chez les pays nordiques à
"L'exigence de bonne réputation est commission fera une proposition pour l'Onu" HS
un obstacle pour Bruxelles" HS l'établissement de l'agence le 8 no- Helsingin Sanomat rapporte que, la
vembre. Turun Sanomat souligne semaine dernière, la Finlande fut le
Turun Sanomat rapporte que le com- que c'est aux chefs d'Etat et de gou- seul pays nordique à voter la
missaire européen à l'agriculture, M. vernement qu'il reviendra de décider condamnation d'Israël à l'assemblée
Fischler soutient la candidature fin- du siège de l'agence. générale de l'ONU. Le résultat du
landaise. "Je ne verrais aucun pro- votre était inhabituel car, en général,
blème à ce que la Finlande accueille Helsingin Sanomat précise que le les pays nordiques votent presque
le siège de l'Agence", a-t-il dit, hier, siège de l'agence pourrait être choisi toujours de concert. De même, les
aux députés européens des pays lors du Conseil européen de Nice. Il pays de l'UE votent presque toujours
nordiques. dépende de la présidence française de la même manière; cette fois-ci,
de décider si ce sujet sera mis à l'or- l'union s'est scindée en deux.
Turun Sanomat précise que le Parle- dre du jour, considère Helsingin Sa-
ment européen a discuté, hier, du nomat. Helsingin Sanomat rapporte que la

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 87


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Finlande a voté la déclaration car, à signification importante en politique nière en devient primordial. La Fin-
l'ONU, la position de l'UE prime sur la de sécurité, bien qu'il n'y ait pas lande a toujours été d'avis qu'une
pensée nordique. Les positions de place pour la sécurité militaire dans coopération ouverte et de longue ha-
l'UE sont prioritaires notamment par notre coopération officielle. Cette leine constituait la meilleure solution.
ce que, en tant que membre de l'UE, coopération nordique jouit, parmi no- Et si l'on peut faire des prévisions
la Finlande participe au développe- tre peuple qui possède une forte actuellement, je pense que les Nor-
ment de la politique étrangère et de identité nordique, d'un soutien quasi végiens et les Islandais pourront être
sécurité commune de l'UE. Ainsi, unanime pour ses traditions et ses satisfaits des décisions prises après
entre les pays nordiques, des conflits points de vue", a-t-elle dit. la réunion des ministres européens
sont nés à propos du désarmement. de la défense, en novembre, car je
Dans son discours, elle s'est aussi crois que l'on y obtiendra un compro-
"Il y a eu, dans l'UE, des discussions prononcée sur les relations actuelles mis satisfaisant tout le monde en ce
sérieuses et ouvertes sur cette décla- entre la Finlande et la Norvège. qui concerne la construction de la
ration. Le texte de départ a été peau- politique de sécurité de l'Europe", a-t-
finé dans un sens plus modéré. Nous "Même si la Norvège et l'Islande ne elle dit aux journalistes finlandais.
avons la conviction que même Israël font pas partie de l'UE, on n'utilise
a déclaré que la déclaration était mo- pas suffisamment, dans la politique Sur la position de la Finlande à l'ONU
dérée et qu'il lui revenait de l'avaler européenne, la coopération politique H
dans cette situation", a déclaré Mme entre les pays nordiques", a-t-elle dit, ier, la présidente finlandaise a du
Rasi, représentant e de la Finlande ajoutant que, "avec l'élargissement, aussi répondre à des questions des
auprès de l'ONU. le poids du nord de l'UE croîtra, ce journalistes finlandais qui voulaient
qui souligne à quel point il est impor- savoir pourquoi la Finlande fut le seul
Selon elle, le fait que la Finlande n'a tant que des Etats qui partagent les pays nordique à voter pour la
pas suivi la position des autres pays mêmes valeurs aspirent à influencer condamnation d'Israël à l'assemblée
nordiques n'a pas été l'objet de re- ensemble la politique de l'union". de l'ONU, la semaine dernière.
marques négatives. "Ce sont plutôt
les autres pays nordiques qui ont des Mme Halonen n'a pas vraiment ré-
regrets à propos de la façon dont ils Sur la défense européenne pondu à la question, rapporte Helsin-
ont voté", estime-t-elle Turun Sanomat rapporte que la Nor- gin Sanomat. Elle a insisté sur l'im-
HS/C1 vège a le sentiment d'être tenue à portance des objectifs de la coopéra-
l'écart des prises de décision alors tion nordique. Elle a rappelé que les
que l'on crée une nouvelle armée pays nordiques ont tous ensemble
POLITIQUE ETRANGERE européenne et que l'UE, sous la di- exigé la reprise du processus de paix
rection de M. Solana prépare sa pro- au Proche-Orient.
VISITE D'ETAT DE MME HALONEN pre politique de sécurité. De même,
EN NORVEGE la Norvège est de plus en plus à Mme Halonen a néanmoins rapporté
l'écart à l'intérieur même de l'Otan que la position de la Finlande à l'as-
"Selon Mme Halonen, la coopération car celle-ci transfère de plus en plus semblée générale de l'ONU avait été
nordique avait un rôle déterminant de ressources vers la Méditerranée. déterminée par la représentation fin-
pour la Finlande pendant la guerre C'est pourquoi, la Norvège a deman- landaise auprès de l'ONU. C'est Mme
froide" HS dé le soutien des autres pays nordi- Marjatta Rasi qui dirige cette repré-
"Mme Halonen souhaite que la Nor- ques afin de pouvoir entrer dans les sentation.
vège participe à la construction de la cercles où se prépare la nouvelle
politique de sécurité de l'UE" TS politique de sécurité de l'Europe, et "J'ai moi-même posé la question et
"Mme Halonen a dû expliquer la posi- ne pas se voir confinée à fournir des on m'a rapporté que la décision avait
tion de la Finlande sur Israël" AL troupes pour participer à des opéra- été prise sur place à la représenta-
tions, rapporte Turun Sanomat. tion. Les différentes alternatives peu-
M vent être défendues. Le principal est
me Halonen a commencé, hier, une "A mon avis, les intérêts sont récipro- néanmoins que tous les pays nordi-
visite d'Etat de deux jours en Nor- ques. Les Norvégiens sont vraiment ques sont favorables à un arrêt de la
vège. intéressés par la façon dont ils peu- violence au Proche-Orient, à un re-
vent participer au moment où les ca- tour à la table des négociations et à
Sur la coopération nordique pacités de gestion de crise de l'UE un renforcement du processus de
Hier soir, lors du dîner, Mme Halo- croissent,; et nous, nous sommes paix", a-t-elle dit.
nen, a souligné que la coopération intéressés par ce qui se passe du
nordique avait été primordiale pour la côté de l'OTAN, même si nous n'en Mme Halonen n'a pas commenté
Finlande pendant la guerre froide. sommes pas membre. Mais si onze cette décision. Elle a souligné qu'il
"La coopération nordique, qui nous a Etats membres sur quinze reçoivent revenait au ministère des Affaires
donné une base sur laquelle nous l'ensemble de leurs ressources de étrangères de veiller à la coordination
pouvions nous appuyer, a revêtu une l'Otan, bien sûr, le rôle de cette der- des décisions de politique étrangère.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 88


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Selon elle, c'est aussi une condition lande. "A Turku, je souhaite nouer "La fourchette des négociations est
de la coopération entre la Présidente des contacts avec les chercheurs qui très étroite", dit-il.
et le gouvernement. ont les mêmes centres d'intérêt que
moi : l'Europe et sa politique de sécu- "Pourquoi établir un accord salarial
rité." Mme Bailes s'intéresse égale- qui empire la situation des personnes
ment au statut de la population sué- ayant un haut niveau de formation?
dophone. Elle souhaite s'initier à la Nous n'avons pas besoin des négo-
"Mme Halonen a réprimandé M. Tuo- vie culturelle et faire la connaissance ciations salariales pour arriver à un
mioja pour son absence" TS des Finlandaises influentes. Elle n'est mauvais accord", affirme M. Erkki
Selon Turun Sanomat, la décision de même pas effrayée par le climat fin- Kangasniemi, vice président d'AKA-
M. Tuomioja de ne pas participé à la landais : "Ma seule crainte est que VA, rapporte Kansan Uutiset.
visite d'Etat a eu pour conséquence l'hiver ne soit pas suffisamment KU/7
un ferme échange de mots entre la froid."
Présidente et le Ministre des Affaires TS/12
étrangères. La simple déclaration du ECONOMIE
ministre n'a pas suffi à la Présidente,
aussi M. Tuomioja a dû argumenter POLITIQUE INTERIEURE M. Niinistö centraliserait le contrôle
son refus par écrit, rapporte Turun des entreprises publiques
Sanomat. POLITIQUE SALARIALE
HS/A3 et A6 TS/13 Keskisuomalainen rapporte que M.
Le syndicat des professions acadé- Sauli Niinistö, ministre des Finances,
miques revendique des augmenta- réformerait le système de contrôle
DIPLOMATIE tions de salaires de plus de 6% des entreprises publiques et ferait en
sorte que la politique d'actionnariat
Grande-Bretagne K de l'Etat devienne plus dynamique.
Turun Sanomat rapporte que Mme ansan Uutiset rapporte que le syndi-
Alyson Bailes est nommée ambassa- cat des professions académiques Selon M. Niinistö, une politique plus
deur de Grande-Bretagne en Fin- (AKAVA) aspire, comme la SAK, à forte améliorerait l'image de l'Etat en
lande à partir du 13 novembre. des augmentations de salaires impor- tant que bon propriétaire ainsi
tantes. qu'augmenterait la valeur du patri-
Mme Bailes, spécialiste de politique moine en actions de l'Etat.
de sécurité, a précédemment été AKAVA revendique une augmenta-
directrice des affaires politique de tion générale de 3,6% pour la pre- M. Niinistö centraliserait le contrôle
l'UEO à Bruxelles pendant trois ans. mière année et une augmentation de des entreprises publiques dans deux
Elle a également été vice-présidente 2,7% pour la deuxième année. De nouveaux organes : une commission
des affaires politiques européennes plus, AKAVA aspire à un versement du Parlement, qui remplacerait les
de l'East West Institute, ainsi que supplémentaire (au titre du niveau de conseils de surveillance actuels, et
directrice du service de politique de formation) de 0,2% pour les deux une unité de contrôle au sein de l'un
sécurité du MAE britannique. Mme années. L'effet sur les coûts de main- des ministères.
Bailes a été en poste à Budapest, à d'oeuvre de ce versement varie selon
Bonn, à Pékin, à Oslo et à Bruxelles les branches. Le ministre des Finances justifie la
(à la représentation britannique au- nouvelle commission par deux rai-
près de l'OTAN). Elle a également M. Risto Piekka, président d'AKAVA, sons principales : elle améliorerait le
travaillé à l'Union européenne, au justifie le versement supplémentaire niveau de contrôle ainsi que la capa-
ministère britannique de la défense et au titre du niveau de formation par le cité de remarquer les situations dans
au Royal Institute of International fait que les versements traditionnels lesquelles une entreprise publique ne
affairs. supplémentaires pour les bas salai- prend pas suffisamment en compte
res et au titre de l'égalité entre les les intérêts de l'Etat.
Selon TS, parmi les pays européens, hommes et les femmes n'ont pas eu
Mme Bailes considère la Finlande d'effet sur la distorsion salariale par- Keskisuomalainen rapporte qu'actuel-
comme un Etat de taille moyenne, vu mi les membres d'AKAVA. lement, les entreprises publiques dis-
son importance stratégique et son posent de leurs propres conseils de
influence à Bruxelles. Selon Mme AKAVA estime que l'impôt sur le re- surveillance qui se composent de
Bailes, on estime à Bruxelles que la venu de tous les salariés devrait être politiciens. M. Niinistö estime que,
Finlande a plus d'influence qu'on ne allégé uniformément pour toutes les dans le système actuel, le problème
le croirait par rapport à sa démogra- catégories de revenus. est qu'une partie des membres politi-
phie. ques des conseils de surveillance
M. Piekka constate que la direction prennent leur tâche au sérieux, mais
TS note que Mme Bailes a passé d'AKAVA l'avait muni d'un mandat que les autres considèrent leur poste
plusieurs fois des vacances en Fin- ferme et précis pour les négociations. comme un poste venant récompen-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 89


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

ser leur carrière politique. rajoutés au montant proposé par le "J


Gouvernement, rapporte le quotidien. e demande aux partenaires sociaux
C de réfléchir à la possibilité d'arriver,
ompte tenu du fait qu'actuellement, M. Niinistö n'a pas accepté la posi- durant ces négociations, à un accord
on se heurte à des problèmes tion de la commission des finances. d'une durée supérieure à deux ans.
concernant les incapacités juridiques "Les augmentations de salaires ainsi Cela serait le signe que l'on aspire à
et les problèmes de concurrence, le que tous les autres coûts seront ré- une stabilité durable de l'économie et
ministre des Finances centraliserait glés dans le cadre du budget exis- de l'emploi. On a besoin d'un tel si-
le contrôle des entreprises publiques tant", a-t-il dit. gne précisément maintenant", es-
également, au niveau des directions HS/A8 time-t-il.
de ces entreprises, à une nouvelle
unité spécialisée dans le contrôle des "On a aujourd'hui besoin d'un mes-
actions de l'Etat. "Il faudrait qu'il y ait sage positif pour les particuliers, pour
une unité entièrement à part soit au merc 25.10 les ménages. On ne garde pas tou-
ministère des Finances, soit au mi- DECLARATIONS DE M. LIPPONEN jours à l'esprit à quel point les
nistère du Commerce et de l'Indus- consommateurs sont en réalités d'im-
trie. La tâche de cette unité serait D portants employeurs. La stabilité est
uniquement de contrôler le pouvoir ans sa résidence de Kesäranta, le particulièrement importante pour les
de possession et le droit de parole au Premier ministre finlandais a accordé ménages afin que de nouveaux em-
niveau des directoires dans diverses une interview à Helsingin Sanomat. plois puissent être créés" considère-t-
entreprises publiques" dit-il, selon le Selon M. Unto Hämäläinen, malgré la il.
journal. défaite du PSD aux élections munici-
pales, M. Lipponen semble soulagé. Il insiste sur les relations entre la
Keskisuomalainen rapporte qu'au "Le gouvernement travaille dans un croissance économique et l'emploi.
Parlement, il existe un intérêt pour bon esprit. Maintenant que les élec- Dès que la croissance montre des
étudier le développement du contrôle tions municipales sont derrière nous, signes de fléchissement, les créa-
des entreprises publiques. Les partis il est temps de ranger les questions tions d'emploi se ralentissent. "Ces
de gauche craignent, pourtant, que la par ordre de priorité. Cet automne, il décisions sont entre nos mains et les
centralisation rende le contrôle plus y en a trois qui sortent du lot : le bud- partenaires sociaux ont un pouvoir
superficiel. Au sein du Centre, la ré- get, les négociations salariales et le considérable. J'ai à l'esprit les paro-
action est plus favorable. conseil européen de Nice." les de sagesse de m. Lindblom : la
force des syndicats de travailleur est
Le Parlement recevra bientôt le projet Sur le budget dans leur modération", dit-il.
du Gouvernement sur la privatisation Le projet de loi de finances est ac-
des entreprises publiques, relève le tuellement étudié par le Parlement. Sur le conseil européen de Nice
quotidien. Avant les municipales, les groupes M. Lipponen en appelle à l'opposi-
KS/10 parlementaires ont manifesté leurs tion. Selon lui, il convient de discuter
aspirations à apporter des modifica- en détail des positions de la Finlande
tions. Mme Jäätteenmäki, forte de sa dans l'union, avant le conseil euro-
Une querelle sur le budget au Parle- victoire électorale, a exigé des modi- péen de décembre. "Le gouverne-
ment fications budgétaires. ment finlandais a besoin d'un mandat
fort et c'est pourquoi il convient de
Helsingin Sanomat rapporte que les M. Lipponen déclare comprendre ces réfléchir, au Parlement, pour savoir
députés de divers partis politiques se aspirations, en particulier lorsqu'elles quelle est l'union que nous voulons
sont disputés, hier, avec le ministre visent à améliorer la situation des construire. J'espère que les points de
des Finances, M. Niinistö, sur la bas salaires. "Néanmoins, le gouver- vue de l'opposition seront aussi pré-
question de couvrir les salaires dans nement doit sa rigueur budgétaire. sentés dans cette discussion", dit-il.
le budget. La querelle a commencé De l'extérieur, on n'arrête pas de tes-
lorsque le Parlement a entamé l'exa- ter la résistance de notre politique "Le conseil européen de Nice sera le
men de la deuxième loi de finances budgétaire. La politique est affaire de plus important que nous verrons
supplémentaire de cette année. volonté et d'habilité à faire des choix. avant très, très longtemps. A Nice, et
On ne peut pas exiger à un moment peut-être de manière durable, nous
Au niveau des commissions du Par- plus de services, puis de nouvelles réformerons les organes, la commis-
lement, on souhaite couvrir les coûts redistributions et enfin des allége- sion et le conseil, et prendrons des
des augmentations salariales (de la ments fiscaux", dit-il. décisions sur l'approfondissement de
fonction publique) en entier, tandis l'intégration. Par ces réformes, nous
que le projet du Gouvernement ne viserons à préparer l'élargissement
prévoit que 29 millions de marks pour qui aura des conséquences considé-
ces coûts. Le Parlement estime que Sur les négociations salariales rables sur l'Europe pendant des dé-
108 millions de marks devraient être cennies", estime-t-il.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 90


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

CI vous une Union de 27 à 32 membres.


"Maintenant, nous décidons de la Le nombre de commissaires appro-
direction de l'union. Nous devons "La France fait monter les enchères" cherait les 40 et il ne s'agirait plus
nous préparer à la possibilité que Hbl d'un collège, mais d'un parlement. La
dans les cinq ans soit organisé une M. Commission doit représenter toute
réunion où l'on discutera de la consti- Richard Brander, de Hufvudstads- l'Europe. Elle ne peut pas prendre
tution de l'union et d'autres décisions bladet, rapporte que M. Pierre Mos- ses décisions selon le plus petit dé-
durables", prévoit-il. covici, ministre français des Affaires nominateur commun", a souligné un
européennes, a présenté, mardi, les haut fonctionnaire, selon HBL.
M. Lipponen souhaite que le Parle- résultats du conseil européen infor-
ment discute aussi des intérêts des mel de Biarritz au Parlement euro- Selon Hufvudstadsbladet, M. Mosco-
petits Etats dans l'union. Selon lui, péen. Selon M. Moscovici, la majorité vici a annoncé que le Président Chi-
"du point de vue des petits Etats, des chefs de l'Etat et de gouverne- rac et le Premier ministre Jospin lui
l'existence de règles claires et de ment étaient satisfaits de la politique avaient demandé de faire un tour
procédures de prise de décision com- ferme de la France à Biarritz, rap- dans les pays membres de l'UE
munautaires, dans le cadre de porte le quotidien. avant le conseil européen de Nice
l'union, sont le meilleur moyen de pour prendre les avis des gouverne-
garantir notre pouvoir. L'autre alter- Selon le ministre, les médias ont exa- ments sur la taille de la commission,
native est l'intergouvernementalisme géré en rapportant un grave conflit ce qui semble être la question la
dans lequel les grands Etats décident entre les grands et les petits pays question la plus sensible. Le Prési-
entre eux ou même se retirent en membres. Il a souligné qu'il ne fallait dent Chirac visitera les capitales de
dehors du cadre de l'union pour déci- pas oublier que la France, qui as- l'UE à la veille du conseil européen.
der de leurs coopérations." sume la présidence de l'Union, a un HBL/1&6
niveau d'ambitions élevé.
"La discussion sur le fédéralisme est
encore embryonnaire en Finlande. Selon M. Moscovici, il est mieux que AGENCE DE CONTROLE AGRO-
On a l'habitude d'utiliser le fédéra- ce débat ait eu lieu à Biarritz et non ALIMENTAIRE
lisme pour faire peur sans réfléchir à au conseil européen de Nice.
ce dont il s'agit vraiment. Sur ce point Helsingin Sanomat rapporte que le
aussi, la meilleure solution pour les HBL cite des sources gouvernemen- débat sur le siège de l'agence de
petits Etats est l'existence de règles tales parisiennes, selon lesquelles la contrôle agro-alimentaire continue.
et d'institutions claires", considère-t-il. France souhaite garantir l'efficacité Les trois principales candidates ac-
de l'UE. Pour cela, le nombre de tuelles, Helsinki, Parme et Barcelone,
Selon lui, la prochaine étape consis- commissaires doit être limité. La souhaitent exclure les autres candi-
tera à discuter de la répartition des Commission défend le mieux les inté- dates potentielles, notamment
compétences entre l'union et les rêts des petits pays. Les petits pays Bruxelles. Une cinquantaine de parle-
Etats membres. Il estime que l'objec- se tirent dans la jambe s'ils tiennent à mentaires européens, dont la majori-
tif primordial de la Finlande dans le une représentation nationale perma- té sont des Finlandais, Italiens et Es-
développement de l'union est de ga- nente à la commission. Selon les pagnols, souhaitent nommer les trois
rantir la pérennité des traditions dé- mêmes sources, la divisions entre villes précédemment mentionnées
mocratiques des pays nordiques. petits et grands Etats est purement comme les seules officiellement can-
démographique. Cela ne veut donc didates.
M. Lipponen a aussi un message pas dire que les petits pays aient HS/A12
pour la présidence de l'UE : "J'espère moins d'importance. AIDES A L'AGRICULTURE
que les grands Etats du Sud de l'Eu-
rope regarderont l'Europe avec un "Les petits pays ont peur que la "La Finlande risque de perdre des
plus grand angle, aussi en direction France exige un changement fonda- aides à l'agriculture pour un montant
de nous, au Nord. On attend du pays mental dans l'équilibre entre les pays de 25 millions de marks" HS
qui assume la présidence qu'il fasse membres, mais cela n'est aucune- H
oeuvre de conciliation dans les ment le cas", a souligné un haut elsingin Sanomat rapporte que les
conflits entre petits et grands. L'Eu- fonctionnaire du gouvernement fran- ministres de l'Agriculture de l'Union
rope n'est rien sans les petits Etats. çais à un groupe de journalistes de européenne, réunis lundi à Luxem-
L'union des grands Etats n'est qu'une différents pays européens en visite à bourg, proposent une simplification
Petite Europe." Paris. du système de sanctions aux fraudes
HS/A3 et A6 dans le domaine agricole. Le contrôle
Selon la France, la décision sur le des aides à l'agriculture au sein de
plafonnement du nombre de commis- l'UE est très minutieux. "En Finlande,
UNION EUROPEENNE saires doit être prise au conseil euro- nous ne sommes pas encore habi-
péen de Nice. Cette décision ne tués à ce type de contrôle", estime M.
DECLARATIONS DE M. MOSCOVI- pourra pas être ajournée. "Imaginez- Kalevi Hemilä, ministre de l'Agri-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 91


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

culture. réclame une augmentation de deux 2%, niveau considéré comme raison-
marks pour les salaires horaires et nable.
Selon M. Hemilä, en raison de son une augmentation de 330 marks pour
contrôle administratif insuffisant et les salaires mensuels. L'éditorialiste estime que, malgré
des problèmes techniques, la Fin- tout, le modèle d'augmentation du
lande risque de perdre des subven- Les organisations des employeurs pouvoir d'achat proposé par la SAK
tions agricoles qui s'élèvent à des estiment que les revendications de la contient des éléments qui permet-
millions de marks, voire à 25 millions. SAK sont démesurées et qu'elles tront éventuellement, après quelques
HS/A12 contribueraient à augmenter le taux modifications, aux organisations cen-
d'inflation et le chômage ainsi que trales d'arriver à un accord raisonna-
mettraient un terme à la croissance ble, pour peu que les négociateurs
Dans son éditorial, Turun Sanomat du pouvoir d'achat. des deux parties gardent leur sang-
estime que les sanctions de l'UE froid.
dans le domaine agricole sont déme- La confédération du patronat et de
surées. Le ministre Hemilä devrait l'industrie TT estime que ces revendi- D'après l'éditorialiste, les baisses
toutefois admettre que son ministère cations augmenteraient les coûts de d'impôts de l'année prochaine garan-
n'a pas bien fait son travail, le minis- main-d'oeuvre de plus de 6%, soit tissent, ajoutées à des augmenta-
tère de l'Agriculture étant chargé d'ef- deux fois plus que le niveau requis tions de salaires modérées, la crois-
fectuer les contrôles. pour garantir la maîtrise de l'inflation sance du pouvoir d'achat si l'inflation
TS/2 ainsi que la croissance de l'emploi et est maîtrisée par la politique sala-
du pouvoir d'achat. riale. "Le patronat, pour sa part, de-
vrait prêter attention à des revendica-
POLITIQUE INTERIEURE Selon M. Lauri Ihalainen, président tions contenant une diminution pour
de la confédération des syndicats la deuxième année. Un accord de
NEGOCIATIONS SALARIALES ouvriers, les revendications sont mo- longue durée et la réduction des
dérées et elles ne provoqueront pas coûts sont un appât qu'il ne faudrait
La confédération des syndicats ou- la hausse des prix. Il souligne que les pas rejeter tout de suite", conclut-il.
vriers aspire à une croissance an- augmentations seraient plus impor- HS/A3, A4, A6
nuelle de 3% du pouvoir d'achat tantes pour la première année que
pour la deuxième afin de freiner l'in-
Helsingin Sanomat rapporte que la flation.
confédération des syndicats ouvriers mardi 24.10
(la SAK) aspire, par le prochain ac- M. UNION EUROPEENNE
cord salarial, à une croissance an- Pertti Parmanne, économiste princi-
nuelle de 3% du pouvoir d'achat des pal du SAK, justifie les revendications AGENCE DE CONTRÔLE AGRO-
salariés. Ces 3% prennent en entre autres par le fait que la compé- ALIMENTAIRE
compte, en plus des augmentations titivité de la Finlande a atteint "un
de salaires, la réduction des impôts niveau record". Il se réfère aux statis- "Selon M. Hemilä, Helsinki a de bon-
déjà prévue par le gouvernement tiques du patronat selon lesquelles nes chances d'accueillir le siège de
pour l'année prochaine ainsi qu'un les coûts de main-d'oeuvre sont déjà l'agence" TS
taux d'inflation plus bas par rapport au-dessous de la moyenne des au- T
au taux de cette année. tres pays de l'UE. urun Sanomat rapporte que, à l'occa-
sion du conseil des ministres de
En plus d'une augmentation géné- "La proposition de la SAK rend les l'agriculture, le Ministre de l'Agri-
rale, la SAK souhaite, à partir du dé- négociations salariales encore plus culture finlandais, M. Kalevi Hemilä,
but de l'année prochaine, un verse- difficiles", écrit l'éditorialiste de Hel- s'est exprimé sur la possibilité que
ment sectoriel, dont l'effet sur les singin Sanomat. Selon lui, la SAK est l'agence européenne soit établie à
coûts de main d'oeuvre serait égal à descendue au-dessous de la limite Helsinki. M. Hemilä considère que,
une augmentation de salaires de psychologique de 4% et a décidé de "si le choix devait être vraiment fait
0,7%, rapporte Helsingin Sanomat. tendre vers des accords qui augmen- entre les trois villes candidates
De plus, il faudrait encore ajouter un teraient les coûts de main-d'oeuvre (Barcelone, Helsinki et Parme), alors
versement à titre de l'égalité entre les de 3,8% la première année et de les chances d'Helsinki seraient bon-
hommes et les femmes pour les 3,0% la deuxième année. nes".
branches à bas salaires, ce qui aug-
menterait les coûts salariaux en L'éditorialiste estime qu'il est irréa- M. Hemilä a fait remarqué que
moyenne de 0,4%, précise Helsingin liste de supposer que les négocia- Bruxelles n'est pas officiellement can-
Sanomat. teurs de la SAK, sous la direction de didate. Selon des sources européen-
M. Ihalainen, diminuent leur revendi- nes, la Belgique n'a pas l'intention de
Pour le début de l'année 2002, la cations pour s'approcher du niveau proposer Bruxelles, précise le quoti-
confédération des syndicats ouvriers d'augmentation des coûts d'environ dien. Ce dernier ajoute que l'on sait

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 92


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

que le commissaire en charge de la veau national et un autre à celle de la Centre" SM


sécurité alimentaire, M. David Byrne, capitale ("Une journée noire pour les Suomenmaa, organe du Parti du cen-
serait favorable à Bruxelles. En effet, sociaux-démocrates"). tre, estime que le gouvernement s'est
il a déclaré que l'agence ne saurait fait rappelé qu'il était mortel. Selon le
être située à la périphérie de l'UE. HS note que le Parti du centre, vain- quotidien, la conclusion la plus impor-
queur des élections, n'a eu que tante du résultat électoral est que la
"Si Bruxelles n'a pas été déclarée moins de 5 % des voix à Helsinki, 6 coalition gouvernementale actuelle
candidate, il serait étrange qu'elle % à Espoo et 7 % à Vantaa. Dans les est arrivée à sa phase finale et que la
soit choisie", a dit M. Hemilä. Néan- villes du sud de la Finlande, l'Alliance fin de la législature sera difficile.
moins, il admet que l'absence de verte concurrence les deux princi- SM/2
candidature n'est pas un obstacle au paux partis traditionnels, le Parti
choix de Bruxelles. conservateur et le Parti social-
démocrate. Dans la région de la capi- "Le compte à rebours de M. Esko
Le quotidien précise que Helsinki est tale, on peut déjà dire que l'Alliance Aho a commencé dans le parti du
soutenu par la Suède, l'Autriche et verte est devenue l'un des trois Centre" IS
l'Allemagne. Le Danemark a aussi grands partis.
exprimé son soutien lors du conseil I
des ministres de l'agriculture; Au niveau national, le résultat peut lta-Sanomat rapporte que la victoire
être qualifié d'assez peu dramatique. électorale du Centre, obtenue sous la
M. Même si personne ne peut imaginer direction de Mme Anneli Jäätteenmä-
Hemilä considère comme positif que que le résultat ait un effet sur la politi- ki, rendra la position de M. Aho de
la commission a prévu que l'agence que du gouvernement, il est clair que plus en plus difficile.
aura des missions très larges. "Selon ce résultat constitue un message de
mes informations, la commission n'a mécontentement à l'égard du gouver- Selon le journal, beaucoup pensent
pas l'intention d'apporter de change- nement. Les électeurs semblent esti- que le dirigeant du parti doit être rem-
ment significatif à sa proposition", a-t- mer que les investissements dans les placé. Ainsi un député du Centre a
il dit. services sociaux fondamentaux ne constaté que chaque décennie avait
sont pas suffisants. un dirigeant différent; dans les an-
M. Hemilä fait aussi remarquer qu'en nées 1980, le leader était M. Paavo
Finlande, il y a de bonnes compéten- Le Centre ne pourra pas profiter Väyrynen, dans les années 1990, le
ces en matière agro-alimentaire exis- beaucoup de sa victoire électorale. poste était occupé par M. Aho, et
tent en Finlande. Il souligne que sur Mme Anneli Jäätteenmäki, prési- pour les années à venir il faudrait
la vingtaine de fonctionnaires de la dente intérimaire, s'est si bien tirée choisir un nouveau dirigeant pour le
direction à l'agro-alimentaire du mi- de son épreuve du feu que les cen- Centre.
nistère finlandais, près d'une dizaine tristes n'ont guère de raison d'avoir
ont rejoint les institutions communau- la nostalgie de M. Esko Aho. En ce moment, Mme Jäätteenmäki
taires. "Cela montre que nous som- est la candidate la plus forte pour
mes reconnus pour nos compéten- Le résultat le plus dramatique des prendre la succession de M. Aho,
ces", a dit M. Hemilä. élections est le taux de participation considère le quotidien.
extrêmement bas, conclut l'éditoria-
La décision concernant le choix du liste. "Le départ de M. Aho aux Etats-Unis
siège pourrait être prise au plus tôt à HS/A2 était risqué. Actuellement il y a un
Nice. Le quotidien rappelle que, se- boom de femmes au sein du parti, et
lon M. Sasi, il faudrait qu'elle y soit cela s'est renforcé lorsque Mme Jäät-
entérinée afin que l'agence puisse "Des conséquences importantes à teenmäki a remporté la victoire aux
fonctionner dès 2002. Helsinki" HBL municipales", dit-on dans le parti,
TS/5 Dans son éditorial, Hufvudstadsbla- rapporte le quotidien.
det souligne que, dans la capitale, le IS/12
résultat signifie une plus grande in-
POLITIQUE INTERIEURE fluence pour l'Alliance verte et un rôle
plus modeste pour le Parti suédois, 13 immigrés siègent dans les
ELECTIONS MUNICIPALES qui a perdu deux sièges (de 8 à 6). conseils municipaux
HBL estime que dans deux ans, le
Editoriaux Parti suédois aura du mal à garder Quelques immigrés sont entrés dans
son poste de maire adjoint quand M. les conseils municipaux dans diver-
"Les verts tiennent le Centre à dis- Martin Meinander prendra sa retraite. ses parties de la Finlande.
tance dans les grandes villes" HS HBL/4
Helsingin Sanomat consacre deux Dans la région de la capitale, les So-
éditoriaux au résultat des élections maliens ont conservé leurs sièges;
municipales, un à la politique au ni- "Une victoire encourageante pour le un a été élu à Helsinki et un à Van-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 93


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

taa. Le candidat élu à Espoo vient du prochaines élections législatives de rieusement à la question de savoir
Bangladesh. Les autres villes où des 2003. comment rendre l'estime des ci-
immigrés sont entrés dans les toyens pour la politique", conclut-il.
conseils municipaux sont, notam- "Tout le monde a perdu", écrit l'édito- DEM/2 KU/2
ment, Turku, Oulu, Hämeenlinna, rialiste de Kansan Uutiset, organe de
Lappeenranta et Savonlinna. l'Alliance des gauches. Il estime
qu'aucun parti ne devrait se sentir CONVENTIONS SALARIALES
En plus des Somaliens, les autres vainqueur, pas même le Centre dont
candidats élus sont d'origine turque, le nombre de suffrages n'a augmenté "Selon M. Hetemäki, les augmenta-
sud-africaine, gambienne, britanni- que de quelques points. tions de salaires ne doivent pas dé-
que et polonaise. passer 2%" HS
HS/A9 Il estime que le peuple ne proteste M. Martti Hetemäki, directeur général
pas contre la politique du Gouverne- au ministère des Finances, les
ment, mais contre la politique en gé- conventions salariales de cet au-
Le faible taux de participation aux néral. "La base de la démocratie est tomne ne devraient pas prévoir
élections municipales inquiète en train de se désagréger, car dans d'augmentations salariales de plus de
certaines communes, comme Van- 2% à 2,5% sous peine de créer des
L'éditorialiste de Demari, organe du taa, moins de la moitié des habitants pressions inflationnistes et de mena-
parti social-démocrate, estime qu'il a estimé que voter valait la peine", cer l'emploi.
est prématuré d'avancer une raison écrit-il. HS/D1
précise pour le faible taux de partici-
pation aux élections municipales. Il L'éditorialiste constate que le mau-
s'agirait d'un ensemble de causes vais temps n'explique pas le faible lun 23.10
difficiles à déterminer. taux de participation aux élection mu- UNION EUROPEENNE
nicipales. L'activité a diminué depuis
Selon l'éditorialiste, il es pourtant plusieurs élections municipales et SOMMET DE L'ASEM
clair que ce faible taux de participa- législatives successives. Il en conclu
tion est une menace pour le bon que la crise du régime politique est S
fonctionnement de la démocratie mu- permanente et ne fait que s'aggraver. elon Mme Halonen, un des sujets de
nicipale. "Il est trop facile de dire que les partis discussions fut l'inquiétante crois-
politiques ne peuvent s'en prendre sance du fossé technologique qui
L'éditorialiste constate que, malgré qu'à eux-mêmes", fait-il remarquer. sépare les pays développés des pays
tout, le résultat était, au plan national, en développement. Selon elle, le Pre-
moins dramatique que l'on aurait pu Il suppose qu'un changement est en mier ministre thaïlandais a fait remar-
en conclure de l'ambiance de la soi- train de se produire dans les habitu- qué que, "même si [les Thaïlandais]
rée des élections; tous les partis ont des des Finlandais ainsi que dans arrêtaient de manger, ils n'auraient
obtenu à peu près la part des voix leur manière de s'attacher à la socié- toujours pas assez d'argents pour
qu'ils avaient escomptée. Les 23% té. "Les gens ne s'engagent plus acheter des ordinateurs pour toutes
du parti social-démocrate étaient pour toute la vie dans une seule loca- les écoles".
même un peu plus que prévu. lité, un parti politique, ou une relation
de couple..." La Présidente estime que l'Asem
Le quotidien estime que le parti so- souffre des mêmes maux que toutes
cial-démocrate devrait néanmoins L'éditorialiste explique que la victoire les grandes réunions : le temps man-
étudier minutieusement les études du du Centre s'explique par le fait qu'à la que et les sujets ne sont pas traités
Centre national des statistiques. En campagne la participation aux élec- en profondeur. Mme Halonen a sou-
effet, par rapport aux dernières élec- tions a toujours été plus active par ligné que les exigences exprimées en
tions municipales, le parti social- rapport aux villes. Par contre, le fai- faveur de la stabilité des prix des car-
démocrate a perdu du terrain et le ble taux de participation au sein de la burants constituent un message si-
Centre en a gagné notamment dans classe ouvrière et parmi les citadins gnificatif. Il est en effet important que
des régions où l'activité profession- explique entièrement le recul des l'Asie s'associe à l'Europe pour ce
nelle dans le domaine des services a partis du gauche. sujet. "Lorsque les acheteurs s'enten-
une grande importance. dent entre eux, les négociations peu-
Il estime qu'il ne serait pas raisonna- vent s'améliorer", a-t-elle considéré.
Beaucoup de partisans des sociaux- ble de démolir la coopération gouver-
démocrates n'ont pas voté. D'après nementale qui a bien fonctionné, sim- Helsingin Sanomat relève que la
l'éditorialiste, on se pose la question plement parce que Chine, ainsi que Mme Halonen, ont
de savoir si le parti social-démocrate le parti principal de l'opposition a exprimé l'espoir que d'autres pays
sera capable de faire en sorte qu'un mieux réussi à faire voter ses élec- asiatiques se joindraient au pro-
nombre suffisant d'électeurs poten- teurs que les autres partis politiques. gramme de gestion forestière que
tiels de ce parti se mobilisent aux "Par contre, il faudrait réfléchir sé- ces deux pays ont lancé. Selon Mme

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 94


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Halonen, la Thaïlande a montré son leure pour garantir la paix, la prospé- stock-options de l'entreprise Elcoteq.
intérêt pour cela. rité, la démocratie et les intérêts de la En vendant ses stock-options le 1er
HS/SAM/C3 Finlande, conclut-il. septembre, le premier jour où il le
HS/DIM/A4 pouvait et aussi jour où le cours de
ces actions a atteint un niveau record
(depuis elles n'ont cessé de dimi-
POLITIQUE ETRANGERE nuer), M. Ahtisaari a fait une plus-
POINT DE VUE value de 360 000 marks finlandais.
VOYAGE DE MME HALONEN EN
"En Finlande aussi, il faut discuter du NORVEGE K
fédéralisme" HS yösti Karvonen rapporte que M. Ahti-
S Mme Halonen, qui se rendra en Nor- saari a, conformément à une pro-
elon l'éditorialiste de Helsingin Sano- vège mercredi, pour une visite de messe faite lors de la campagne pré-
mat, la question de l'avenir de l'UE deux jours, sera accompagnée de sidentielle de 1994, versé chaque
est de savoir s'il convient de pousser Mme Mönkäre, ministre du com- mois 9000 marks de ses indemnités
l'approfondissement de manière merce et de l'industrie, M. Ihalainen, de président à des oeuvres caritati-
communautaire, c'est-à-dire en amé- président de la SAK, M. Salin, prési- ves. En six ans, cela fait plus de 600
liorant l'efficacité des structures de dent de Sonera, ainsi que d'une délé- 000 marks.
l'UE ou de renforcer la coopération gation de fonctionnaires. HS/SAM/A8 IS/LUN/A9 AL/DIM/B24
intergouvernementale. Dans ce dé-
bat, une part importante revient au Mme Halonen rencontrera le Roi Ha-
terme de fédéralisme. rald, le Premier ministre, M. Stolten- DECLARATIONS DE MME REHN
berg, ainsi que la présidente du Par-
L'éditorialiste estime que les enquê- lement. Elle s'exprimera aussi devant Selon Mme Elisabeth Rehn, qui pu-
tes d'opinion montrent que la majorité l'institut norvégien de politique étran- blie aujourd'hui une tribune dans Hel-
des européens ne souhaitent pas la gère. singin Sanomat, il est bon que
création d'un Etat fédéral centralisé. HS/SAM/A8 "chaque gouvernement qui veut mon-
En revanche, un modèle de fédéra- trer son importance envoie un émis-
lisme décentralisé, dans lequel une saire à Belgrade avec différentes pro-
constitution précise et des institutions M. AHTISAARI messes de soutien", mais "il se peut
communes garantirait les intérêts des que la communauté internationale
Etats a été proposé dans les débats Sortie du livre de M. Ahtisaari choisisse à nouveau une politique
qui ont cours dans de nombreux pe- Jeudi, le livre de M. Ahtisaari et Paa- dont le fort soutien qu'elle prodigue
tits Etats. L'idée hérétique selon la- vo Keisalo, "Une mission à Bel- se change en baiser de la mort pour
quelle un Etat fédéral équitable servi- grade", sera publié. Aamulehti et Tu- celui qui en est la cible".
rait au mieux les intérêts de petits run Sanomat en publient un extrait.
Etats vient en partie des tentatives Mme Rehn estime qu'il est
des grands Etats de renforcer leur Selon M. Karvonen, "comme prési- "regrettable" que les sanctions contre
position avant le prochain élargisse- dent d'un petit Etat, M. Ahtisaari n'a la Serbie aient été levées sans condi-
ment de l'UE, estime l'éditorialiste. pas connu de moment fort compara- tions. Une condition indispensable
ble à sa mission au Kosovo. Il est aurait du être la libération des prison-
Selon lui, il faut des règles justes et d'autant plus ironique que cette mis- niers kosovars. De même, elle estime
notamment que l'exigence d'unanimi- sion s'est réalisée alors que M. Ahti- qu'il est surprenant que M. Kostunica
té des Etats membres demeurent saari s'était retiré des primaires du n'ait pas promis de coopérer avec le
pour des questions importantes. Les PSD." tribunal pénal international, ni même
institutions communes doivent être AL/DIM/B24 reconnu la légitimité de cette institu-
ouvertes et efficaces et il faut veiller à tion.
la situation des petits Etats dans le Déclarations de M. Ahtisaari à propos
Parlement, au besoin en créant une de ses stock-options : Selon elle, "le nouveau président n'a
seconde chambre à l'image du Sénat "J'ai gagné chaque penni" HS pas le droit à l'erreur. Il doit avoir le
américain. De même le principe de C'est de New York, vendredi, que M. courage de mettre en place la démo-
subsidiarité doit être respecté. Ahtisaari a commenté les discussions cratie qu'il a promise et d'en faire pro-
sur ses stock-options. "Ce type de fiter aussi les minorités. Il doit suivre
Dans un Etat comme la Finlande, il discussion populiste n'est pas très une politique modérée qui prend en
convient de discuter de ce sujet en différent de ce que j'ai du étudié en compte les exigences internationales
pensant à l'avenir et non en fonction Autriche avec deux autres sages", a- et respecte son propre peuple. Pour
du passé; nous sommes un Etat t-il dit. cela un soutien des pays frontaliers
membre à part entier et nous devons sera nécessaire. La communauté
discuter entre nous, sans préjugés, Il a déclaré qu'il avait gagné chaque internationale le soutiendra au mieux
de savoir quelle solution sera la meil- penni qu'il a reçu en réalisant ses si elle ne l'étouffe pas en lui prodi-

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 95


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

guant des baisers de la mort. " Selon les présidents du PSD et du Gouvernement a accordé à Mme Ha-
HS/LUN/A4 Parti conservateur, MM. Paavo Lip- lonen plus de pouvoir qu'elle ne de-
ponen et Sauli Niinistö, le résultat vrait posséder sur la base de la nou-
des élections municipales n'aura pas velle constitution.
POLITIQUE INTERIEURE d'effet sur la coopération gouverne-
mentale. M. Jan-Erik Enestam, prési- M. Jyränki mentionne deux occasions
ELECTIONS MUNICIPALES dent du Parti suédois, estime, quant qui démontrent que Mme Halonen a
à lui, que le résultat pourra influencer plus de pouvoir que la loi stipule. Pre-
"Le Parti du centre a gagné les élec- l'ambiance au sein du gouvernement. mièrement, elle a pu, sans réelle ré-
tions" HS Le Premier ministre Lipponen a souli- sistance de la part du Gouvernement,
2000 1996 gné toutefois que le message consti- nommer son candidat au directoire
Parti du centre 23,8 % tué par ce résultat électoral devait de la Banque de Finlande. Deuxiè-
(21,8 %) être étudié de prêt. mement, il lui est possible de décider
PSD 23,0 % elle-même si elle participera ou non à
(24,5 %) M. Osmo Soininvaara (Alliance un conseil européen.
Parti conservateur 20,8 % verte), ministre des Services de
(21,6 %) base, est très satisfait du résultat de Le but de M. Jyränki n'est pas de
Alliance des gauches 9,9 % son parti : "Proportionnellement, l'Al- critiquer directement la Présidente
(10,4 %) liance verte a gagné plus que le Cen- pour s'être arrogé plus de pouvoir
Alliance verte 7,7 % tre." que ne le stipule la constitution. Il
(6,3 %) estime que le Gouvernement en est
Parti suédois 5,1 % Mme Suvi-Anne Siimes, présidente responsable autant que la Prési-
(5,5 %) de l'Alliance des gauches, a déploré dente.
Union chrétienne 4,3 % le faible taux de participation qui est
(3,2 %) traditionnellement néfaste pour la D'après le professeur Jyränki, il est
gauche. naturellement possible que le fait que
la Présidente, le Premier ministre et
Le taux de participation a été excep- A Helsinki, où le conseil municipal le ministre des Affaires étrangères
tionnellement bas : 55,8 % (contre compte 85 sièges au total, l'Alliance représentent le même parti politique
61,3 % il y a quatre ans et 70,9 % en verte (21 sièges) a gagné trois sièges ait influencé, jusqu'à présent, la coo-
1992). Le taux a été le plus élevé et est devenue le deuxième parti pération et la répartition du pouvoir.
dans la circonscription de Vaasa après le Parti conservateur (25, +1).
(64,4 %) et le plus bas dans la cir- Après avoir perdu trois sièges, le Selon Hufvudstadsbladet, en ce qui
conscription de Helsinki (50,6 %). PSD (18) arrive en troisième position, concerne la mise en pratique de la
avant l'Alliance des gauches (7, +1) nouvelle constitution, la dernière
Le Parti du centre est devenu le pre- et le Parti suédois (6, -2). Le Parti du pierre de l'édifice sera la formation du
mier parti du pays. Mme Anneli Jäät- centre (4) a gagné deux sièges. Les Gouvernement issu des prochaines
teenmäki, présidente intérimaire du écologistes ont également gagné élections, qui devraient avoir lieu en
Centre, estime qu'il s'agit d'un mes- trois sièges à Espoo et à Vantaa. 2003.
sage sérieux au gouvernement qui HS/A3&A6-8
devrait modifier sa politique "dans un M. Jyränki estime que le prochain
sens plus humain". "J'espère que ce Gouvernement ne sera probablement
résultat mènera à une amélioration pas capable de changer l'usage ac-
des services de base dans les com- tuel et récupérer le pouvoir cédé. Il
munes." Mme Jäätteenmäki souhaite constate que le Gouvernement a lui-
que le résultat soit pris en considéra- même perdu ses possibilités. Mais le
tion lors de l'étude du budget de peuple aura, probablement, une Pré-
2001 au Parlement. Elle propose no- MME HALONEN sidente forte. "Mme Halonen est plus
tamment plus de crédits pour les ser- populaire que jamais", fait-il remar-
vices d'aide aux personnes âgées. Le pouvoir de Mme Halonen s'est quer.
consolidé Hbl/3,22
M Selon Hufvudstadsbladet, bien que la
me Jäätteenmäki estime qu'une des Présidente de la République ait été
raisons de la faiblesse du taux de relativement prudente au début de DEFENSE
participation est l'étendue de la coali- son mandat, tout porte à croire
tion gouvernementale : "Les élec- qu'elle vise à être une Présidente Un militaire ou un civil au ministère
teurs ont du mal à voir des différen- forte. de la Défense?
ces entre les politiques des partis de
la coalition." D'après le professeur Antero Jyränki, H
spécialiste du droit constitutionnel, le elsingin Sanomat publie un article sur

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 96


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

la future nomination du successeur ven 20.10 Helsingin Sanomat, M. Tuomioja a


de M. Pertti Nykänen, secrétaire gé- UNION EUROPEENNE assuré les Asiatiques que l'union
néral du ministère de la Défense. n'avait pas l'intention d'envoyer de
PARLEMENT EUROPÉEN troupes sans bénéficier du mandat
HS rapporte que la Finlande est le de l'Onu. Turun Sanomat, pour sa
seul pays de l'Union européenne où "Le Parlement européen a décidé part, rapporte que M. Tuomioja ainsi
le plus haut fonctionnaire du minis- d'engager un recours contre le que la ministre suédoise des Affaires
tère de la Défense est un militaire. conseil" HS étrangères et le ministre français, M.
H Hubert Védrine, ont rejeté l'idée que
Quatre civils ayant les compétences ier, le Parlement européen a décidé le développement de la gestion de
requises et quatre officiers hauts gra- d'engager un recours contre le crise de l'UE aurait pour but d'affaiblir
dés ont posé leur candidature pour le Conseil devant la cour de justice des la position de l'ONU dans le maintien
poste de secrétaire général. communautés européennes; La rai- de la paix. Ils ont assuré que l'UE
son en est que le conseil a décidé soutenait le rôle central de l'ONU.
Parmi les candidats se distinguent M. que les documents de politique étran-
Juhani Kaskeala (militaire) et M. Pau- gère et de sécurité seraient confiden- S
li Järvenpää (civil). tiels. Helsingin Sanomat précise que elon M. Tuomioja, la philosophie dite
c'est la députée finlandaise, Mme du chaînon manquant explique aussi
Selon HS, un compromis serait éga- Hautala (alliance verte) qui est à l'ori- l'intérêt pour l'Asem. En effet, les
lement possible; deux personnes gine de cette action. Il s'agit de la Etats-unis ont des liens étroits avec
seraient choisies: un militaire et un seconde initiative de Mme Hautala l'Europe et avec l'Asie, mais les rela-
civil. Si M. Kaskeala est nommé se- conduisant à un recours devant la tions entre ces dernières se sont dé-
crétaire général, le chef de la direc- cour de justice. Elle est en effet à veloppées lentement.
tion générale qu'occupe actuellement l'origine d'un précédent recours
M. Kaskeala pourrait être un civil. contre la conseil pour refus de rendre "Tout le monde souhaite pouvoir ob-
public des documents. tenir des résultats même sans les
Mme Halonen, qui nommera le nou- HS/C1 Etats-Unis. Il ne s'agit pas d'une op-
veau secrétaire général, est connue position aux Etats-unis, même si cet
pour son passé de pacifiste, relève aspect psychologique peut exister ...
Helsingin Sanomat. SOMMET UE - ASIE en toile de fond il est en effet possi-
HS/DIM/D6 ble que beaucoup souhaitent un
Déclarations de Mme Halonen monde multipolaire, c'est-à-dire que
l'on ne souhaite pas que les Etats-
SOCIAL A Séoul, Mme Halonen a félicité le Unis soient la seule puissance domi-
récent prix Nobel de la Paix, M. Kim nante", a-t-il dit.
Le médiateur à l'égalité homme- Dae Jung, Président de la Corée-du-
femme augmenterait le nombre de Sud. Après s'être entretenue avec Selon M. Tuomioja, actuellement do-
femmes dans la direction des minis- son hôte, Mme Halonen a déclaré mine l'idée que les coopérations éco-
tères que ce dernier ne recherchait pas nomiques régionales ne sont pas des
une réunification rapide des deux menaces pour la globalisation car
Keskisuomalainen rapporte que le Corée. "Il se peut bien que la réunifi- ces zones de libre-échange ne sont
médiateur à l'égalité homme-femme, cation ait lieu dans l'avenir, mais pas pas fermées par rapport au reste du
Mme Pirkko Mäkinen, augmenterait forcément de son vivant", a-t-elle rap- monde; Il estime que l'idée de
le nombre de femmes aux postes de porté. "forteresse européenne" est en train
secrétaire général et de directeur de disparaître et que les dirigeants
général des ministères. asiatiques voient l'UE de manière
Déclarations de M. Tuomioja positive.
Bien que la loi sur l'égalité homme-
femme existe depuis 12 ans, la part M. Tuomioja, qui a participé hier à la Certains autres pays sont intéressés
des femmes dans les postes de se- réunion des ministres des Affaires par l'Asem, notamment la Russie et
crétaire général et de directeur géné- étrangères, a déclaré que l'Asem la Turquie, ainsi que l'Australie et la
ral des ministères n'a pas augmenté. avait pour raison d'être l'existence Nouvelle-Zélande. M. Tuomioja es-
Actuellement, il y a 52 hommes pour tant en Europe qu'en Asie de volon- time qu'il n'est pas nécessaire d'élar-
seulement 3 femmes. tés similaires de renforcer les coopé- gir l'Asem à d'autres pays européen
KS/8 rations régionales. Selon lui, les diri- que les pays membres de l'UE.
geants asiatiques souhaitaient des "Sinon, cela ressemblerait à une mini
informations sur les expériences de ONU", a-t-il dit.
la monnaie unique ainsi que sur la
façon dont l'uE envisage d'utiliser les M. Tuomioja a apprécié la nette atté-
troupes de gestion de crise. Selon nuation des discours sur les valeurs

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 97


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

asiatiques, qui conviendraient mieux bassades ne pourra pas être mainte- La valeur de l'action de Nokia a aug-
aux pays asiatiques que les règles nu avec les crédits actuels. Il a souli- menté de 22% et a atteint 43,6 euros.
démocratiques. "Le développement gné que la décision de fermer des
des technologies de l'information a ambassades doit être prise à un ni- A Wall Street, la valeur de l'action de
besoin d'une société ouverte", a-t-il veau politique. Nokia a augmenté de 27%. La valeur
dit. de l'action était de 45,1 euros à la fin
TS/28 HS/C3 Dem/13 Depuis une dizaine d'années, les de la séance.
frais de fonctionnement annuels du
MAE représentent quelque 800 mil- HS poursuit que le phénomène Nokia
POLITIQUE INTERIEURE lions de marks. Durant la même pé- a suscité une nette augmentation de
riode, une vingtaine de nouvelles la valeur des actions technologiques,
ELECTIONS MUNICIPALES ambassades ont été fondées. après une baisse qui durait depuis
plusieurs semaines, dans toutes les
Hufvudstadsbladet rapporte que le Avant la présidence finlandaise de grandes bourses.
nombre de candidats d'origine étran- l'Union européenne, il avait été déci-
gère aux élections municipales a dé que, une fois la présidence termi- Selon HS, un tiers des téléphones
augmenté considérablement depuis née, le réseau d'ambassades serait portables vendus aujourd'hui dans le
1996. Selon les estimations des par- examiné à la loupe. monde sont des téléphones Nokia.
tis politiques, il y en a entre 150 et
200 : une trentaine chez les sociaux- En 2001, les crédits des affaires Nokia est également satisfait de la
démocrates et les centristes, environ étrangères augmenteront de 6 %, vente des réseaux de téléphonie mo-
25 chez les conservateurs et les éco- atteignant ainsi 3,8 milliards de bile, bien qu'il ne soit pas aussi sou-
logistes, une vingtaine dans l'Union marks, dont près de deux milliards verain dans ce domaine que dans le
chrétienne, environ 15 dans l'Alliance seront accordés à la coopération au secteur des appareils.
des gauches et dix dans le Parti sué- développement (0,34 % du PIB).
dois. M. Jorma Ollila, P.D.G de Nokia, es-
La Finlande dispose actuellement de time que le résultat par action attein-
C'est à Helsinki, Turku, Espoo, Van- 84 ambassades, missions permanen- dra "un niveau record" au dernier
taa et Vaasa qu'il y a le plus grand tes ou consulats généraux. La déci- trimestre de cette année.
nombre de candidats d'origine étran- sion de fermer le consulat général à HS/A3, D1, D4
gère qui viennent surtout d'Afrique et Francfort et l'antenne consulaire à
d'Asie, mais aussi d'Europe et Bonn a déjà été prise.
d'Amérique. jeu 19.10
HBL/6 Selon Aamulehti, en raison de l'adhé- UNION EUROPEENNE
sion à l'UE et de la coopération
étroite avec l'OTAN, la politique TRIBUNE DE M. ANTOLA
étrangère finlandaise est devenue
très eurocentrique. La fermeture Le fédéralisme est la meilleure solu-
d'ambassades menace donc les pays tion pour les petits Etats membres
MINISTERE DES AFFAIRES africains, sud-américains et asiati-
ETRANGERES ques. L'élargissement de l'Union eu- [...]
ropéenne risque de créer de nouvel- "Les rapports de force entre petits et
Aamulehti, quotidien paraissant à les tensions dans les prochaines an- grands Etats membres sont établis à
Tampere, rapporte que le ministère nées. leur niveau actuel depuis la création
finlandais des Affaires étrangères AL/A8 de la CEE. [...]
devra faire des économies considéra-
bles dans les prochaines années. Il "On a considéré alors comme impor-
est même possible que la Finlande ECONOMIE tant le fait que la France et l'Allema-
soit obligée de fermer des ambassa- gne, à elles seules, ne forment pas
des à l'étranger. NOKIA automatiquement une majorité et que
deux ou trois petits Etats, à eux
La direction du ministère a étudié Le résultat de Nokia a provoqué la seuls, ne puissent pas bloquer les
jeudi le plan d'action pour les années hausse des cours boursiers prises de décision."
2002-2005. En raison de l'absence
de M. Erkki Tuomioja (PSD), ministre Helsingin Sanomat rapporte que le "Les élargissements de l'UE ont
des affaires étrangères, l'étude sera résultat de Nokia a provoqué la flam- pourtant modifié les rapports de
poursuivie la semaine prochaine. bée de l'indice Hex. Il a augmenté, force. [...]"
Selon le sous-secrétaire aux affaires hier, de 16% pour atteindre les 12
administratives, M. Pertti Torstila, il 000 points. "Le rapport entre grands et petits
semble que le réseau actuel d'am- Etats membres semble s'accentuer,

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 98


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

du point de vue des grands, lorsque "Une UE efficace comprend une "Il est bien possible qu'une fédération
ces derniers réfléchissent à leur posi- Commission capable d'agir. Mais européenne avec des institutions for-
tion dans une union en voie d'élargis- peut-elle toujours être efficace si tous tes soit la meilleure solution pour les
sement." les pays membres continuent auto- petits Etats membres. Les institutions
matiquement d'y être représentés?" nivellent les rapports de force. Il est
[...] temps de discuter de cette question
"En ce moment, il est facile d'interve- "Dans une union efficace, en plus de également en Finlande."
nir dans les rapports de force égale- la capacité de travail, le caractère TS/MER/2
ment pour la raison que les conféren- liant des décisions a une grande im-
ces intergouvernementales en cours portance. La flexibilité rend, certes, la POLITIQUE INTERIEURE
portent notamment sur les questions prise de décision plus efficace ainsi
concernant les prises de décision. Le que plus rapide, mais qu'en penser si ELECTIONS MUNICIPALES
fait que ce soit la France, grande elle devait mener à une union hétéro-
puissance, qui préside l'union n'est gène?" Le premier débat électoral des prési-
pas non plus sans importance." dents des partis politiques représen-
"L'élargissement du champ d'applica- tés au Parlement a eu lieu mercredi
[...] tion des décisions prises à la majorité soir sur la chaîne MTV3 (télévision
"Les grands Etats membres lient le qualifiée mène, elle aussi, à une commerciale).
renoncement à leur second siège à la union plus efficace. Pourtant, en ce
Commission à une augmentation de qui concerne la formation des majori- Helsingin Sanomat estime que les
leurs voix au Conseil des ministres : tés qualifiées, l'influence des petits présidents des partis ont été assez
ils cherchent une compensation. Les pays est en train de diminuer. D'un unanimes sur le fait que le niveau
petits Etats semblent le comprendre. autre côté, ils veulent s'assurer par des services dans les communes
Pourtant, leur conception est bien ce biais que les grands Etats mem- n'était pas suffisant.
différente de celle des grands sur la bres restent dans le cadre des institu-
question de savoir dans quelle me- tions communes." M. Osmo Soininvaara, ministre des
sure cette compensation doit être Services de base (Alliance verte), qui
raisonnable et suffisante, et comment "Le plus grand danger est bel et bien remplaçait Mme Satu Hassi, prési-
le réaliser concrètement." que les grands se mettent à prendre dente du parti, s'est étonné que les
des décisions entre eux et à l'exté- communes n'aient pas recruté plus
"Les petits Etats sont dans une situa- rieur des instituions de l'UE, dans de personnel, même si les recettes
tion difficile. Même sous la pression, des directoires. Pour cette raison, les des communes ont augmenté consi-
ils ne forment pas un groupe uni. petits ont intérêt à renforcer les insti- dérablement durant les deux derniè-
Pourtant, ils devraient déterminer, tutions [communautaires] ainsi qu'à res années.
chacun de son côté, mais aussi en- essayer de contraindre les grands à
semble, quelle est l'union qu'ils sou- agir dans le cadre de ces institu- Mme Anneli Jäätteenmäki, prési-
haitent pour l'avenir. Cependant, tions." dente intérimaire du Parti du centre,
leurs avis divergent considérable- a souligné que l'Etat était responsa-
ment sur cela, et ils n'ont même pas "Dans le processus de développe- ble du fait que les communes
voulu, jusqu'à présent, se présenter ment de l'UE, nous en sommes arri- n'avaient pas suffisamment d'argent.
comme un groupe uni pour éviter de vés au moment où il est nécessaire
provoquer une opposition entre petits d'examiner le caractère fondamental Tous les partis, sauf l'Alliance des
et grands." de l'UE. Si les intérêts des petits gauches, sont prêtes à essayer un
pays membres sont garantis le mieux nouveau modèle : les maires pour-
"Cette crainte n'a plus lieu d'être. Au dans une union gérée d'une manière raient être élus au suffrage universel
contraire, les grands Etats ont lancé efficace et avec des règles strictes, direct pour un mandat déterminé.
la balle dans la cour des petits et at- ne faudrait-il pas réfléchir à la possi- HS/A7
tendent la réaction de ceux-ci, en bilité de développer l'union vers un
particulier sur la composition de la système régi par une constitution?"
Commission." ECONOMIE
"Cela provoque, inévitablement, la
"Les petits Etats membres sont unis discussion sur le développement de NOKIA
par l'idée qu'une union efficace est l'UE vers le fédéralisme. Une fédéra-
garante de leur sécurité. La notion tion [européenne] serait basée sur un Selon le journal radiophonique de
d'efficacité comprend plusieurs di- système constitutionnel qui définirait YLE, le résultat de Nokia de juillet à
mensions et les priorités de chacun les rapports entre les pouvoirs des septembre s'est élevé à 1,335 mil-
expriment des directions différentes. pays membres et de l'union, c.-à-d. liards d'euros (7,7 milliards de marks
Mais comment serait donc une union ce qui appartient à l'union et ce qui finlandais). Le résultat a augmenté
efficace? revient aux pays membres." de 42 % par rapport à la même pé-
riode de 1999. Le résultat a dépassé

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 99


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

les attentes des analystes. coptères pourrait se réaliser de ma- née prochaine, précise-t-il.
nière bien moins large qu'il n'était
Nokia a annoncé le résultat une se- prévu. Helsingin Sanomat précise "Pour l'année 2002, cela peut bien
maine plus tôt que prévu. qu'il a déclaré que les désirs de la sûr être sujet à discussions", ajoute-t-
Norvège posaient particulièrement il. Selon lui, cela dépendra de la du-
Le chiffre d'affaires a augmenté de problème. Le journal précise qu'à rée des conventions salariales, qui
50 %, passant à 7,6 milliards d'euros aucun moment de son discours, le pourraient aller jusqu'en 2003, et de
(45,2 milliards de marks). ministre suédois n'a mentionné en savoir à quel point les détails de ces
même temps les noms des quatre conventions auront un caractère
Le résultat de janvier à septembre pays nordiques partenaires dans ce contraignant. "De cela dépendra la
s'est élevé à 4,1 milliards d'euros et projet. possibilité d'évoquer des allégements
le chiffre d'affaires à près de 21,1 fiscaux supérieurs à ceux prévus
milliards d'euros. Le quotidien précise que la Norvège dans le programme gouvernemental",
Journal de Radio Suomi souhaite un appareil qui puisse entrer estime-t-il.
dans les hangars d'une frégate. Le
Danemark, pour sa part, voudrait un Selon M. Niinistö, les discussions qui
Helsingin Sanomat rapporte que No- appareil utilisable pour des opéra- ont lieu au Parlement sur la cible des
kia a annoncé tard mercredi soir son tions de recherches et de secours. allégements fiscaux sont "débridées".
intention de publier son résultat une Seules la Finlande et la Suède ont "On croit pouvoir financer divers pa-
semaine à l'avance. HS estime que les mêmes positions concernant un quets, dont la valeur globale est de
Nokia l'a fait pour apaiser le marché. appareil de transport de troupes. plusieurs milliards", fait-il remarquer.
HS/A3 M.
von Sydow a déclaré qu'il croyait M. Niinistö rappelle que les Finlan-
que le dernier cycle de négociations dais ont démontré leur possibilité de
BOURSE avec un ou deux constructeurs pour- se sortir de périodes difficiles. Néan-
rait commencer avant la fin de l'an- moins, maintenant la situation est
Helsingin Sanomat rapporte que la née ou au début de l'année pro- nouvelle. Il remarque que la richesse
bourse de Helsinki a atteint mercredi chaine. économique a atteint en Finlande un
son niveau le plus bas depuis un an. niveau exceptionnel, notamment par
L'indice Hex est même momentané- Le groupe qui dirige ce projet se ré- rapport à la Suède, ce qui ressort de
ment passé sous les 10 000 points. uni aujourd'hui, à Stockholm, pour la comparaison du PIB par habitant
HS/A3&D1 discuter du calendrier à venir. Il ne entre ces pays.
serait pas surprenant que la Norvège
quitte le projet dès cette réunion, es- M. Niinistö reconnaît que la situation
merc 18.10 time Helsingin Sanomat. économique est bonne, mais il met
POLITIQUE INTERIEURE HS/A16 en garde contre les incertitudes qui
pèsent. "Il faut prendre de plus en
DEFENSE plus au sérieux l'importance qu'il y a
CONVENTIONS SALARIALES à bien supporter les périodes bénéfi-
Hélicoptères ques", souligne-t-il.
Déclarations de M. Niinistö KS/12
"Les pays nordiques ne devraient
pas parvenir à un accord sur un type "M. Niinistö lie les allégements fis- Inflation
commun d'hélicoptère" HS caux à la durée des conventions sa-
S lariales" KS "L'inflation augmente l'importance
elon Helsingin Sanomat, il semble de Présent à Luxembourg, à la réunion des accords salariaux" KS
moins en moins probable que le pro- des ministres des finances des pays Selon le patronat du secteur des ser-
jet d'acquisition commune d'hélicop- de la zone euro, M. Niinistö a com- vices (PT), les estimations récentes
tères par quatre pays nordiques se menté, hier, les enjeux des négocia- faisant état d'un niveau d'inflation de
réalise. En plus du retard pris par le tions salariales. Selon STT, le Minis- 4,2% augmentent l'intérêt d'obtenir
projet, les quatre (Danemark, Fin- tre des Finances attend de cet au- un accord salarial de longue durée et
lande, Norvège et Suède) ne de- tomne un accord salarial modéré et porteur de stabilité. Hier, PT a souli-
vraient pas arriver à s'accorder sur rejette toute idée d'allégements fis- gné qu'il s'agissait autant de l'évolu-
un type d'hélicoptères. caux supplémentaires pour le budget tion de l'économie finlandaise que du
2001. Selon lui, les allégements fis- développement du pouvoir d'achat
Le Ministre suédois de la Défense, caux prévus pour l'année prochaines des salariés et de l'avenir des entre-
M. von Sydow, s'est exprimé, hier, à sont si généreux qu'ils devraient être prises. PT insiste sur le fait que l'on a
Stockholm, devant les correspon- félicités par tout le monde. Il est ab- maintenant besoin de la cohésion et
dants de presse étrangers. Il a laissé solument impossible d'imaginer de de l'engagement de toutes les par-
comprendre que l'acquisition d'héli- nouvelles baisses d'impôts pour l'an- ties.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 100


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

teurs, ont voté par anticipation. Les que le référendum avait une valeur
Keskisuomalainen rapporte que l'on femmes (presque 479 000) ont été en soi. "A chaque fois que le peuple
connaîtra mieux la direction de ces plus actives à voter par anticipation vote, c'est le peuple qui gagne", a-t-il
négociations salariales dès la se- que les hommes (presque 357 000). dit. Il a estimé qu'un taux élevé de
maine prochaine lorsque les syndi- A Helsinki, 16,5 % des électeurs ont participation des électeurs témoignait
cats de salariés auront présenté leurs déjà voté. de la vitalité de la démocratie.
revendications salariales. HS/A6 Dem/7
KS/12

PSD PARLEMENT

POPULARITE DE MME HALONEN Les sociaux-démocrates des pays La proposition du Centre sur la ré-
nordiques se sont réunis à Tallinn duction de la taxe sur les carburants
H pour un séminaire sur la mer Baltique a été refusée
elsingin Sanomat rapporte que selon
un sondage effectué du 12 au 15 Demari rapporte qu'une réunion de T
octobre par l'institut Suomen Gallup SAMAK, organisation de coopération aloussanomat reprend une dépêche
pour le compte de ce quotidien, la des sociaux-démocrates des pays de STT selon laquelle l'opposition n'a
popularité de Mme Tarja Halonen, nordiques, a été organisée à Tallinn. pas réussi à faire accepter aux partis
Présidente de la République, est en Le thème du séminaire était l'élargis- du Gouvernement la proposition sur
hausse. sement de l'UE. la réduction de la taxe sur les carbu-
rants. Le parlement a refusé la pro-
83 % des Finlandais sont satisfaits "Si l'on voit l'EU faire un effort pour le position, hier, par 84 voix contre 48.
de l'action de Mme Halonen, contre bien-être de la population, il sera plus
73 % en juin dernier. 25 % sont très facile de promouvoir l'adhésion à La question est discutée depuis le
satisfaits et 58 % assez satisfaits, l'union", a-t-on constaté, rapporte printemps dernier. Deux motions de
tandis que 10 % sont assez mé- Demari. censure ont été déposées sur ce su-
contents et 2 % très mécontents. 6 % jet.
ne s'expriment pas. Selon le ministre des Affaires étran-
gères de l'Estonie, M. Toomas- Le Gouvernement n'est pas d'accord
Selon HS, Mme Halonen est particu- Hendrik Ilves, les questions sociales pour réduire la taxe, car il estime que
lièrement appréciée par les jeunes : sont plus importantes que les détails ce sont les pays exportateurs de pé-
31 % des moins de 25 ans sont très techniques concernant l'entrée dans trole qui en bénéficieront.
satisfaits et 56 % assez satisfaits. l'UE. Talsa/3

Au début de son mandat, l'ancien D'après la vice Première ministre de


Président Martti Ahtisaari était très la Suède, Mme Lena Hjelm-Wallin, PRIVATISATION
populaire : 78 % de satisfaits en juin chez les partisans du parti social-
1994, contre 67 % de satisfaits six démocrate, les craintes vis-à-vis de Les avis sont partagés sur la privati-
mois plus tard (décembre 1994). l'élargissement doivent être prises au sation des entreprises publiques
sérieux. "Le mouvement syndicaliste
Popularité du gouvernement considère la libre circulation de la Taloussanomat rapporte que les par-
Selon le sondage de HS, 62 % des main-d'oeuvre comme un problème. tis de la coalition gouvernementale
Finlandais sont satisfaits de l'action Bien que, comme M. Lipponen, je ne auront des problèmes pour prendre
du gouvernement, contre 33 % de partage pas cet avis, il ne suffit pas des décisions concernant la privatisa-
mécontents. de l'affirmer. Pour dissiper la mé- tion des entreprises publiques. Le
fiance, il faut que puisse avoir lieu un journal a posé aux présidents des
Politique de l'opposition débat transparent", a-t-elle dit. groupes parlementaires la question
37 % estiment que la politique du de savoir quelle part du capital, au
Parti du centre est réussie, contre 53 Le ministre de la Coopération du Da- minimum, l'Etat devrait posséder
% qui sont d'avis opposé. nemark, M. Jan Trojborg, a souligné dans les entreprises publiques.
HS/A3&A6 que son pays n'avais pas tourné le
dos à l'UE malgré le fait que l'adop- Selon Taloussanomat, le plus grand
tion de l'euro a été rejetée par réfé- différend concernera la privatisation
ELECTIONS MUNICIPALES rendum. de l'entreprise énergétique Fortum.
Le parti conservateur est prêt à bais-
Le vote par anticipation s'est terminé Lorsque l'on a discuté des référen- ser la part de l'Etat jusqu'à un tiers.
mardi dums norvégiens et danois, qui ont Les sociaux-démocrates, pour leur
Helsingin Sanomat rapporte que 835 été des victoires des "euro- part, souhaitent conserver le niveau
535 personnes, soit 20,8 % des élec- sceptiques", M. Tuomioja a constaté minimum actuel, c.-à-d. que l'Etat

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 101


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

garde son statut d'actionnaire majori- telle. Il y manque la justification et les tres; cela renforce le pouvoir et l'ac-
taire. principes directeurs concernant la ceptabilité de la commission aux
distinction entre les entreprises aux- yeux des citoyens. Les Etats mem-
Le programme de privatisation de quelles on peut renoncer et celles qui bres auront d'autant plus de diffi-
l'Etat est encore loin d'être terminé. sont importantes au point de vue cultés d'accepter des décisions si
Au printemps dernier, le comité mi- stratégique." leur propre représentant n'y a même
nistériel de politique économique a pas participé. De plus, un commis-
accepté le programme du ministère Le président du groupe des chré- saire est aussi celui qui "prend le
de la Commerce et de l'Industrie vi- tiens, M. Jouko Jääskeläinen, souhai- pouls" au "gouvernement" de l'UE et
sant à étendre, d'une manière impor- terait conserver un pouvoir important à la fois représente d'une certaine
tante, le pouvoir de privatiser huit de l'Etat dans les entreprises énergé- manière la commission et l'UE dans
entreprises de l'Etat. Cette proposi- tiques. son propre pays membre."
tion a, pourtant, provoqué un grand Talsa/16-17
bruit au parlement ainsi qu'au sein du "Les dures paroles du versatile Prési-
mouvement syndical. dent Chirac ne sont pas forcément
mardi 17.10 une mauvaise chose. L'atmosphère
Le gouvernement a justifié son pro- UNION EUROPEENNE s'est éclaircie, et l'on peut désormais
gramme visant à étendre son pouvoir parler des choses directement. Au
de privatisation par le fait que l'on se CONSEIL EUROPEEN DE BIAR- mieux, la dispute aidera aussi les
prépare à des restructurations du RITZ autres grands Etats membres à se
capital, notamment sous forme de rappeler que l'UE n'est pas une orga-
fusions. "La pression de la France fait dure- nisation dont le but est de soutenir la
ment trembler l'UE" HS politique, la culture et la langue fran-
Les présidents des groupes parle- S çaises."
mentaires des plus grands partis du elon l'éditorialiste d'Helsingin Sano-
Gouvernement, M. Antti Kalliomäki mat, le Conseil européen de Biarritz "Il serait bien sûr dommage que la
(social-démocrate) et M. Ben Zysko- a prouvé "à quel point le fossé entre présidence française se conclut sur
wicz (parti conservateur) ont des opi- les grands et les petits s'était creusé. un échec sur les points centraux de
nions bien divergeantes sur la ques- [...] Dix petits s'opposent aux projets la CIG, mais les petits doivent veiller
tion. M. Zyskowicz continue à se pro- dirigés par la France et par lesquels à leurs droits fondamentaux même
noncer en faveur du modèle originel les grands essaient d'augmenter au risque de voir l'élargissement re-
du ministère du Commerce et de l'In- leurs pouvoirs". tardé. Il reste encore beaucoup de
dustrie favorisant une large privatisa- temps car les négociations entre les
tion. M. Kalliomäki, pour sa part, sou- "Le summum a été atteint lors du pays candidats et l'UE sont encore
ligne la nécessaire modération no- dîner de vendredi, où M. Chirac a loin d'être achevées. Un naufrage ne
tamment en ce qui concerne la priva- commencé ses attaques frontales pourra être évité qu'en usant d'une
tisation des entreprises du secteur contre les petits et a terminé en les politique de compromis dont l'ab-
énergétique. menaçant ouvertement. Selon lui, sence est la raison des critiques for-
l'intransigeance des petits dans la mulées à l'encontre de la France de-
On remarque également des diver- CIG menace de retarder l'élargisse- puis le début de sa présidence."
gences dans les plus petits partis du ment. Il y a dans l'UE un large HS/A3
Gouvernement. La présidente du consensus sur la nécessité de l'élar-
groupe parlementaire de l'Alliance gissement comme de la réforme insti-
des gauches, Mme Outi Ojala, sou- tutionnelle, mais faire pression et SOMMET DE SEOUL
haite conserver des participations de accuser les petits est le signe d'une
l'Etat dans les huit entreprises, la incroyable arrogance." H
limite minimum étant de 10%. La pré- ufvudstadsbladet rapporte que la
sidente du groupe des verts, Mme "Il reste sept semaines avant le Présidente de la République, Mme
Ulla Anttila, accepte la proposition conseil européen de Nice. [...] Les Tarja Halonen, partira mercredi pour
originelle du Gouvernement sur les Etats membres sont pressés car les Séoul où elle participera à la fin de la
limites minimums des parts de l'Etat. divergences sont profondes." semaine au troisième sommet entre
La présidente du groupe suédois, l'Union européenne et neuf pays
Mme Ulla-Maj Wideroos, se contente "Les principales disputes concernent asiatiques (Asem III). Mme Halonen
de constater qu'elle est relativement la taille de la commission et la pondé- aura un entretien avec M. Kim Dae
favorable aux privatisations. ration des voix au conseil.[...]" Jung, Président sud-coréen, lauréat
du prix Nobel de la paix. Elle ren-
Le président du parti Centre, M. Mau- "Pour les petits Etats membres, il est contrera également le Président indo-
ri Pekkarinen, critique les motivations très important de garder un commis- nésien, M. Abdurrahman Wahid.
du projet du Gouvernement. "La liste saire propre et il ne faut pas le lâ-
ne nous convient pas en tant que cher. C'est important à plusieurs ti- HBL note que le Premier ministre

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 102


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Paavo Lipponen ne participera pas justifier. AUDIENCE DES PARTIS POLITI-


au sommet en raison des élections QUE
municipales de dimanche prochain. Pour conclure, l'auteur évoque la
M. Erkki Tuomioja, ministre des Affai- perspective nordique : Est-ce qu'il est Les trois grands encore à égalité
res étrangères, participera à la ré- vraiment dans l'intérêt de la Finlande, Selon un sondage effectué par l'insti-
union des ministres des Affaires en tant que seul pays membre nordi- tut Suomen Gallup pour le compte de
étrangères qui précède le sommet. que, de participer au noyau dur de Helsingin Sanomat, le Parti du centre
l'UE et à quel prix. recueillerait 22,7 % des intentions de
Selon Helsingin Sanomat, le sommet HBL/4 vote (si les élections législatives
portera sur la situation de la Corée, le avaient lieu maintenant), le Parti so-
rôle de l'ONU, les relations économi- cial-démocrate 22,5 %, le Parti
ques entre l'Asie et l'Europe et les PROPOS DE M. LIIKANEN conservateur 21,8 %, l'Alliance des
échanges de chercheurs et étudiants. gauches 10,3 %, l'Alliance verte 7,9
HBL/6, HS/A6 Selon M. Liikanen, un commissaire %, le Parti suédois 5,2 et l'Union
de chaque pays de l'Union Euro- chrétienne 4,0 %.
péenne renforce le soutien des ci-
DEFENSE COMMUNE toyens à l'UE HS note que ces chiffres sont pres-
"Il peut être difficile de penser que que identiques au résultat des élec-
Sous le titre "Dans le noyau dur, l'on puisse faire confiance à une insti- tions législatives de mars 1999.
mais à quel prix?", Hufvudstadsbla- tution pour laquelle on ne peut même
det, quotidien d'expression suédoise, pas proposer son propre candidat", a Quant aux élections municipales, on
publie un éditorial critique à propos dit M. Liikanen, lundi, à l'occasion de a demandé aux 2 000 personnes in-
d'une interview de M. Jan-Erik Enes- sa visite en Finlande. terrogées si elles comptaient voter
tam (parti suédois), ministre de la aux municipales : 62 % ont répondu
Défense, parue dans le quotidien "Le fait qu'il y ait un citoyen de cha- qu'ils en étaient sûrs. 76 % des parti-
Kaleva dimanche dernier. que pays membre autour de la table sans du Parti suédois ont été sûrs
de la Commission a un effet psycho- d'aller voter, contre 31 % des parti-
L'éditorialiste, M. Björn Månsson, logique important. Surtout lorsqu'il sans de l'Alliance verte.
s'étonne des propos de M. Enestam, s'agit de sujets délicats pour les pays HS/A6
selon lesquels, pour être dans le membres", a-t-il dit, selon Helsingin
noyau dur, la Finlande devrait adhé- Sanomat.
rer à l'OTAN ou au moins à l'union CABINET DE M. AHTISAARI
de défense projetée par l'UE. M. Liikanen estime que la méthode
de calcul la plus simple de la majorité M. Ahtisaari renforce son cabinet
L'éditorialiste souligne que, selon le qualifiée serait une "double majorité Le cabinet de l'ancien Président
principe de la flexibilité de l'intégra- " : pour une décision majoritaire, en Martti Ahtisaari a publié lundi un
tion, les pays membres de l'UE sou- plus de la majorité des voix, on exi- communiqué de presse selon lequel
haitant approfondir l'intégration peu- gerait que la majorité des pays y le bureau de M. Ahtisaari deviendra
vent le faire dans le cadre de l'Union. soient favorables. financièrement indépendant par rap-
Chaque pas vers une intégration ap- port à la chancellerie de la Prési-
profondie doit être ouvert pour tous M. Liikanen est prêt à favoriser la dente de la République. Trois nou-
ceux qui le souhaitent. Jusqu'à pré- flexibilité à une condition : " Si quel- veaux collaborateurs ont été nom-
sent, au sein de l'UE, il y a deux ques pays veulent avancer plus vite, més : M. Antti Pentikäinen et Mmes
exemples d'une intégration approfon- que cela se réalise dans le cadre de Kristiina Rinkineva et Meeri-Maria
die : la troisième phase de l'UEM et la législation communautaire, et que Jaarva. Le bureau sera soutenu par
le traité de Schengen. La future union le groupe ne se ferme pas, c.-à-d. l'association Crisis Management Ini-
de défense en sera le troisième. que chacun y ait accès. Si tout cela tiative. Selon le communiqué, le bu-
se passe à l'extérieur de l'Union, la reau se spécialisera sur la gestion de
Il est clair qu'un pays membre qui porte restera fermée aux autres pour crise et le développement de la coo-
participe à une intégration approfon- toujours." pération entre les organisations non
die se trouve plus près du noyau dur gouvernementales.
de l'UE. Cela concerne surtout M. Liikanen estime que l'élargisse- HS/A6
l'UEM, mais aussi le traité de Schen- ment de l'UE commencera pendant
gen. Cela concernerait également le mandat du Parlement et de la
l'union de défense. Commission actuels. ECONOMIE
S HS/A
elon l'auteur, la participation de la Merita-Nordbanken prend le contrôle
Finlande au noyau dur de l'UE signi- de la banque norvégienne Christiania
fie apparemment pour M. Enestam POLITIQUE INTERIEURE
une thèse que l'on n'a pas besoin de T

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 103


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

aloussanomat rapporte que la Nor- tions économiques, rapporte que la rielle, le cholestérol, la douleur et la
vège vend à Merita-Nordbanken sa hausse des prix à la consommation dépression.
part de Christiania Bank. Cela signifie en Finlande était, au mois de sep-
que, bientôt, Christiania appartiendra tembre, de 4,2%. Le taux n'a jamais HS rapporte que, selon un article de
entièrement à Merita-Nordbanken. été aussi élevé depuis juillet 1991. Lääkärilehti, publication médicale, les
L'accélération de l'inflation est surtout ressources des services sociaux et
Le fonds de placement de la Norvège due à l'augmentation du prix du fuel sanitaires ne satisfont pas le besoin
a décidé de vendre les actions de et des carburants. de soins croissant des personnes
Christiania Bank à Merita- âgées. Pour cette raison, les médica-
Nordbanken à 49 couronnes norvé- Les économistes rappellent que l'in- ments sont pratiquement la seule
giennes l'unité, soit 6,1 euros l'unité. flation s'est accélérée, également, à solution.
Ces derniers temps, le prix d'une ac- cause l'augmentation du niveau des
tion de Christiania était d'environ 48- taux d'intérêt et de celui des prix des Surtout les personnes âgées instal-
49 couronnes à la bourse d'Oslo. logements. lées dans des hôpitaux sont traitées,
d'une façon routinière, avec des psy-
Le fonds de placement de la Norvège Depuis le début de l'année, les prix à chotropes. Des somnifères se
possède 191 millions d'actions, soit la consommation ont augmenté, en consomment dès la fin de l'après-
34,6% de l'ensemble des actions de moyenne, de plus de 3%. Ce taux midi, car le personnel n'a pas les
la banque. La valeur boursière de dépasse largement le niveau maxi- moyens pour surveiller tous les pa-
Christiania Bank est de 27 milliards mum de 2% fixé comme objectif par tients à la fois.
de couronnes norvégiennes, soit 3,4 la Banque centrale européenne. HS/A8
milliards d'euros.
M. Roger Wessman, économiste
Le nouveau groupe a, au total, près principal de Evli, souligne que l'indus-
de 10 millions de clients. Selon Meri- trie en Finlande est encore excep- lun 16 oct
ta-Nordbanken, le groupe possède la tionnellement compétitive. Cela se UNION EUROPEENNE
plus grande banque-internet du traduit par un excédent important de
monde avec 1,8 millions d'usagers. la balance des échanges. CONSEIL EUROPEEN INFORMEL
Les effectifs du groupe sont de 38 DE BIARRITZ
000 personnes. Pour l'année prochaine, les écono-
mistes prévoient, en Finlande, une TITRES
Merita-Nordbanken attend que la baisse de l'inflation de 1,8-2,8 points.
création du nouveau groupe aug- Le niveau de la baisse dépendra du Samedi
mente le rendement par action dès la prix du fuel ainsi que de la valeur de
première année. D'après cette ban- l'euro. "Les Etats européens se sont dispu-
que, la part principale des capitaux Talsa/4 tés sur la taille de la Commission" HS
propres de Nordic Baltic Holding at- "Les grands Etats membres exigent
teindra, après la réalisation de la fu- des compromis" HS
sion, l'objectif de 6,5%. SOCIAL "La flexibilité garantirait l'existence
d'alternatives dans la coopération
Merita-Nordbanken attend d'obtenir Les personnes âgées consomment européenne en matière de politique
un bénéfice de synergie d'au moins près de la moitié des médicaments de défense" TS
110 millions d'euros au cours de trois prescrits en Finlande "L'UE devrait abolir les freins aux
ans. coopérations renforcées pour la dé-
H fense commune" AL
La banque créée par la fusion sera la elsingin Sanomat rapporte que les "Conflit renforcé entre grands et pe-
seule à avoir une position importante personnes de plus de 65 ans tits" Hbl
dans les pays nordiques. "Il s'agit consomment 40% des médicaments "Les grands et les petits se disputent
d'une grande banque de l'Europe-du- prescrits en Finlande, bien que le à nouveau sur les commissaires" KS
Nord qui sera capable de faire face à nombre de ces personnes ne corres- "M. Lipponen : Les questions de pou-
la concurrence, dans la catégorie des ponde qu'à 15% de la population. voir ne sauraient menacer l'union"
"poids mi-lourds", au niveau euro- Vasabladet
péen", estime M. Esko Immonen, Le montant remboursé pour ces mé-
analyste de Leonia. dicament par l'assurance-maladie est Dimanche
Talsa/2 de 2,2 milliards de marks annuels.
"Approfondissement du partage de
L'inflation a dépassé les 4% en Fin- Une grande partie des personnes de l'union en deux " HS
lande plus de 65 ans consomment des mé- "Les Etats membres se sont disputés
dicaments entre autres contre les sur les commissaires" TS
Taloussanomat, quotidien d'informa- maladies cardiaques, la tension arté- "Les grands Etats membres prêts à

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 104


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

une rotation de leurs commissaires" tion de la commission afin d'obtenir rotation égalitaire était finalement la
AL des contreparties plus tard dans les seule nouveauté concernant la CIG à
"Durcissement des positions avant négociations. Biarritz, note le journal.
Nice" Hbl
"La guerre des nerfs sur les porte- M. Lipponen considère que le princi- H
feuilles continue" Vasabladet pal pour améliorer l'efficacité de elsingin Sanomat relève que "la Fin-
l'union est d'augmenter le champ lande est en désaccord avec les
REPORTAGES ET DECLARATIONS d'application de la majorité qualifiée. grands sur presque tous les points."
"La question de la majorité qualifiée Ainsi, selon Aamulehti, en matière de
Sur la CIG est primordiale. Les coopérations repondération des voix au conseil, la
renforcées ne sauraient être qu'une Finlande ne laisserait que 26 voix
S ultime alternative. La Finlande insiste aux grands Etats membres alors
elon Helsingin Sanomat, vendredi, pour que les règles concernant les qu'ils en veulent 33.
lors des discussions sur la CIG, "les coopérations renforcées soient les
intérêts des grands et des petits mêmes pour tous. L'existence de Helsingin Sanomat poursuit en affir-
Etats membres se sont opposés lors- telles règles garantit que nous puis- mant que "la Finlande et les autres
que les chefs d'Etat et de gouverne- sions participer à toutes les coopéra- petits Etats n'ont pas osé, samedi,
ment ont essayé de régler les réfor- tions. Il ne peut être question qu'un laisser paraître leur exaspération à
mes de l'union. Les principales fric- pilier soit différent", a-t-il dit, faisant l'égard de la France. (...) Le Premier
tions concernaient la taille de la Com- référence au 2e pilier. ministre finlandais, M. Lipponen, a
mission. (...) La Finlande était aussi félicité la France pour l'avancée des
fort déçue que la France, qui assume "Après cette journée, il semble que négociations. Mais même lui n'a pas
la présidence, n'était pas prête à nous veillerons tard au conseil euro- pu ne pas s'exprimer sur la tension
abandonner son droit de veto dans péen de Nice", a dit un diplomate de la réunion. "J'ai dit hier à M. Chi-
les questions de politique commer- finlandais cité par Helsingin Sano- rac avoir remarquer un navire mili-
ciale." mat. taire près de la baie. Je lui dit aussi
que même le mauvais temps devait
Helsingin Sanomat rapporte que M. Samedi, "les petits Etats ont vu la faire partie de l'organisation afin que
Lipponen, "visiblement irrité", a dé- dure réalité quand les grands Etats nous, les autres, nous assouplissions
claré, lors de la conférence de presse ont commencé à faire avancer leurs nos positions" a-t-il raconté.
qu'il a tenu vendredi, que "les grands propres positions pour réformer "L'atmosphère s'est resserrée lors du
Etats répètent leur volonté de réduire l'union. (...) Selon les petits Etats dîner. Il est bon que nous ayons pu
la taille de la Commission, mais il membres, la France, qui assume la avoir une vraie discussion, présenter
n'existe pour cela aucun argument présidence, abuse de sa position. La des arguments et écouter les autres",
fondé. Pourquoi une commission de France poursuit ses intérêts au lieu a déclaré M. Lipponen qui a précisé
25 membres serait-elle plus mau- de chercher des compromis. Le Pre- que les discussions étaient très fran-
vaise qu'une de 20? Bien sûr dans ce mier ministre, M. Lipponen a souligné ches.
cas, il y aurait bien sûr moins de que les petits Etats ne plieraient pas
fruits gâtés". Selon lui, "ce qui devant la pression. La Finlande a Selon M. Lipponen, il est très impor-
compte ce n'est pas le nombre de l'intention de tenir à son commissaire tant que l'on obtienne un bon résultat
commissaires. La Commission est jusqu'au bout", rapporte Helsingin à Nice. Jusqu'à présent, tout le
menacée si on ne sait pas la diriger Sanomat, dans son édition de diman- monde campe sur ses positions.
ou si celui qui la dirige n'en a pas la che. "La position de la Commission "Maintenant, c'est une véritable partie
capacité", a-t-il dit. Selon lui, les est en balance et il faut s'assurer de poker", a-t-il dit. "Peut-être obtien-
Etats doivent choisir la bonne per- qu'elle ne sera pas entamée. Si tous drons-nous un accord à Nice au troi-
sonne comme président de la Com- les grands Etats membres ne sont sième jour des négociations", a-t-il dit
mission et lui donner les moyens de pas dans la commission, elle en sera à la fin de sa conférence de presse,
réussir, quelle que soit la personne affaiblie", a dit M. Lipponen. rapporte Aamulehti.
en cause".
Selon M. Tuomioja, "seules l'Allema- Aamulehti note que, pour la première
Selon lui, "les questions de pouvoir gne, la France, l'Italie, l'Espagne et fois, M. Lipponen a consenti à parler
ne sauraient menacer l'union. On ne plus prudemment l'Angleterre sou- d'échéance pour l'élargissement. Se-
peut pas exercer n'importe quelle tiennent la proposition française de lon lui, la "fenêtre" pourrait être ou-
pression sur nous et menacer aussi réduire la taille de la commission". verte à de nouveaux membres entre
l'élargissement", rapporte Vasabla- le début 2003 et la début 2005. "La
det. Aamulehti précise que la seule Pologne a naturellement une place
concession de la Finlande est que le centrale. Pour le reste, il faut détermi-
Helsingin Sanomat rapporte que les principe d'un pays un commissaire ner si un petit groupe d'Etats entrera
petits Etats pensent que les grands pourrait être revu lorsque l'union d'abord ou si un big bang se produira
Etats continuent à maintenir la ques- contiendra par exemple 25 Etats. La avec l'entrée de dix nouveaux Etats.

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 105


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Cela repousserait l'élargissement à la séparées", a-t-il fait remarquer. M.


date la plus éloignée", a-t-il dit. Tuomioja a aussi commenté les dis- "La Finlande exige de sauvegarder
cussions sur l'avenir de l'UE. "Les une place pour un de ses ressortis-
Sur les coopérations renforcées et la discussions sur l'avenir sont intéres- sants à la commission même au prix
politique de sécurité et de défense santes mais nous n'avons pas le droit de perdre des voix au conseil. Cela
de définir quel sera le développement prouve que la Finlande se prépare
Turun Sanomat rapporte que la coo- de l'UE dans 20 ou 30 ans. Cela ap- déjà à une évolution fédéraliste, en
pération en matière de politique de partient aux générations futures et soutenant une commission forte et
défense était à l'ordre du jour des aussi aux autres Etats membres. privilégiant un poste à la commission
négociations par l'intermédiaire des Nous ne pouvons pas prétendre que plutôt que des voix au conseil".
discussions sur les coopérations ren- nous disposons d'un meilleur savoir
forcées. Selon la Finlande, les coo- sur le bon développement de l'UE "La Suède a choisi une position dia-
pérations renforcées ne peuvent être dans l'avenir. Cela serait un point de métralement opposée. [...] M. Pers-
engagées que si la moitié des Etats vue léniniste", a-t-il dit. son a déclaré qu'il ne croyait pas à
membres au moins y participent. un développement fédéral de l'UE".
"Maintenant nous créons les règles Selon M. Lipponen, le principal est
et il est primordial que ces coopéra- que le développement de la coopéra- "Peut-être que M. Lipponen pourrait
tions se réalisent dans le cadre de tion en matière de défense ait lieu à prononcer le mot "fédéralisme" s'il
l'UE", a dit M. Lipponen. l'intérieur de l'UE, car si des Etats avait le même chose à dire. Mais
construisent une coopération de dé- comme ce n'est pas le cas, mieux
Selon Aamulehti, ce n'est presque fense à l'extérieur de l'union, la Fin- vaut rester silencieux. Afin de ne pas
que sur les coopérations renforcées lande n'aura pas son mot à dire. M. provoquer l'opinion publique. Afin de
que des avancées ont eu lieu à Biar- Lipponen s'est plaint de la tournure ne pas faire naître une discussion.
ritz. L'UE devrait abolir les freins à de la discussion sur la défense en Quelqu'un ne manquerait pas de de-
une coopération qui pourrait permet- Finlande. Il espère que l'on compren- mander un référendum. Mieux vaut
tre à un petit groupe d'Etats de met- dra enfin qu'il faut discuter "de la fa- mener le peuple les yeux bandés
tre en place une défense commune. çon dont on développe l'union afin vers les Etats-Unis d'Europe".
La Présidente de la République a que l'intégration puisse être appro- HS/SAM/C5
défini la position de la Finlande fondie et la possibilité pour la Fin-
comme une position "intermédiaire et lande de participer aux décisions ga- "La France - cauchemar des petits"
constructive". rantie". HS
Anna Karismo écrit que "la Finlande
Mme Halonen a déclaré que "la Fin- "En adhérant à l'UE, nous n'avons a un problème dans l'UE et ce pro-
lande avait une attitude prudente" sur exclu aucun champ pour la coopéra- blème s'appelle la France. (...) En
une possible défense commune. Se- tion européenne. Maintenant il s'agit tant que présidente, la France n'a
lon elle, il est encore trop tôt pour de savoir à quelles conditions on pas même essayé de poursuivre l'in-
parler d'une participation de la Fin- peut progresser dans l'UE en la ma- térêt général de l'UE. Au contraire,
lande à la défense commune de l'UE. tière. Quant à savoir quel est notre elle joue d'une réunion à l'autre uni-
"La Finlande peut bien sûr accepter intérêt, nous le définirons quand la quement pour son propre camp."
la coopération en matière de défense question sera d'actualité. Notre pos-
de quelques Etats, mais tout autre sibilité de décision serait affaiblie si (...) "Les Finlandais disent que per-
chose est de savoir si elle souhaite les autres Etats avançaient dans la sonne ne s'attendait à ce que la
elle-même y participer". coopération en matière de politique France ait un tel aplomb. Mais pour-
de défense à l'extérieur de l'UE", a-t-il quoi? Qu'y a-t-il là de nouveau?
"L'adhésion à l'OTAN n'est pas la dit. Quand il s'agit par exemple de la lan-
question primordiale qui se pose à la HS/SAM/A3 et C5 HS/DIM/A3 et C1 gue française, de la culture de l'Eu-
Finlande d'aujourd'hui. Le principal TS/SAM/10 TS/DIM/9 AL/SAM/A7 rope du Sud ou de la situation des
point d'intérêt concerne le développe- AL/DIM/A15 AL/DIM/A15 Talsa/ agriculteurs, la France ne s'est ja-
ment de la politique de sécurité de SAM/4 KS/SAM/16 Vasabladet/ mais privée d'utiliser tous les moyens
l'UE", a dit Mme Halonen. SAM/7 Vasabladet/DIM/8 pour arriver à ses fins. La France
S ANALYSES ET EDITORIAUX s'est toujours considérée comme le
elon le Ministre des Affaires étrangè- chef de l'UE. Pourquoi changerait-
res, M. Tuomioja, il pourrait être de "L'interdit qui commence par f" HS elle d'attitude aujourd'hui? Elle est le
l'intérêt de la Finlande que quelques Selon Päivi Isotalus, la positon de la plus souvent arrivée à ses fins".
Etats membres puissent renforcer Finlande est de vouloir âtre dans le HS/DIM/C1
leur coopération en matière de dé- "coeur" ou le "centre" de l'UE. "Le
fense. "Dans ce cas, les Etats qui ne mot "fédéralisme", au contraire, per-
veulent pas y participer auraient la sonne n'a eu le courage de le pro- "Une défense de l'UE flexible est inin-
possibilité de ne pas en être sans noncer, même si, finalement ne téressante" HBL
avoir à engager des négociations s'agit-il pas de la même chose?" Dans un encadré signé Richard

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 106


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Brander, Hufvudstadsbladet souligne tions particulières. Pour 2008-2012, la Finlande s'est


que l'objectif de la politique finlan- engagée à baisser le niveau des
daise est d'approfondir l'intégration M. Tuomioja promet de meilleures émissions de gaz carbonique pour
dans le cadre des institutions de informations concernant les pays retrouver celui de 1990.
l'Union européenne. considérés comme dangereux.
Dem/3 Aamulehti rapporte que la ministre du
S Commerce et de l'Industrie n'admet
elon la direction de la Finlande - le pas directement l'affirmation que
Premier ministre Lipponen, la Prési- POLITIQUE INTERIEURE l'énergie nucléaire supplémentaire
dente, Mme Halonen, et le ministre est la meilleure solution pour remplir
des Affaires étrangères, M. Tuomioja ENERGIE les obligations de Kyoto. Pourtant,
- la flexibilité peut être acceptée elle fait allusion à une étude récem-
quand il s'agit du développement Le gouvernement recevra deux pro- ment effectuée par l'Institut Polytech-
d'une défense européenne. positions concernant l'énergie nique de Lappeenranta. D'après les
Aamulehti, quotidien paraissant à résultats de cette étude, l'électricité
Selon M. Lipponen, le débat n'est Tampere, rapporte qu'un possible produite par l'énergie nucléaire serait,
pas de savoir si la Finlande doit faire cinquième réacteur nucléaire ne suffi- également pour la suite, la solution la
partie d'une alliance ou non. Mme rait pas, seul, à remplir les obliga- moins chère.
Halonen a souligné, lors sa confé- tions de Kyoto.
rence de presse, que la flexibilité ne De plus, Mme Mönkäre soutient
signifiait pas une réévaluation de la Selon les statistiques du ministère du l'électricité nucléaire du point de vue
neutralité finlandaise. "Vu que même Commerce et de l'Industrie, même si des contribuables.
M. Tuomioja, connu pour ses sympa- un réacteur nucléaire de deux piles
thies pacifistes, accepte la flexibilité atomiques de 1300 mégawatts était Mme Mönkäre est optimiste en ce qui
dans la défense, on devrait peut-être construit, il faudrait, de plus, augmen- concerne la réalisation du projet du
tout simplement croire à ce qui dit la ter les importations d'électricité ainsi bassin artificiel de Vuotos. "Ce n'est
direction politique : la neutralité ne que remplacer une partie des centra- pas l'Union Européenne décidera si
sera donc pas mise en cause", les à charbon par le gaz. le bassin sera construit ou non", a-t-
conclut l'auteur. HBL/sam/3 elle dit. Elle justifie la construction du
Des calculs sur diverses solutions bassin par le fait que la construction
d'énergie sont effectués pour un pro- de centrale hydraulique n'est plus
POLITIQUE ETRANGERE gramme national du Gouvernement possible ailleurs Finlande.
sur le climat, qui devrait être déposé AL/Lun/A8
PROPOS DE M. TUOMIOJA au parlement au début de la session
du printemps prochain.
M. Tuomioja: les règles du jeu des DECLARATIONS DE MME HALO-
crises seront discutées Le ministère des Finances, celui de NEN
Demari reprend un dépêche de STT l'Environnement, le ministère des
selon laquelle le ministère des Affai- Transports et des Communications Mme Halonen tient à son pouvoir de
res étrangères discutera avec les ainsi que celui de l'Agriculture et de nomination
médias des règles du jeu pour des la Sylviculture participent, également, Helsingin Sanomat reprend une dé-
situations comme la crise de Jolo. à la préparation du programme. pêche de STT selon laquelle la prési-
Selon M. Tuomioja, l'action des mé- dente Mme Halonen compte conti-
dias serait traitée avec les représen- A nuer de tenir à son pouvoir de nomi-
tants des médias. amulehti rapporte que le point de nation. Dans une interview accordée
départ est que les propositions sont à Iltalehti samedi dernier, Mme Halo-
Le service de presse et des affaires élaborés afin de ne menacer ni la nen rappelle que le président a été
culturelles du ministère des Affaires croissance économique ni l'emploi. choisi pour se servir de sa propre
étrangères organisera un séminaire capacité d'action.
où seront invités le personnel du mi- Mme Sinikka Mönkäre, ministre du
nistère qui s'est occupé de la crise Commerce et de l'Industrie, estime "J'essaie, pourtant, de coopérer sans
des otages, les journalistes qui que le "groupe Kyoto" proposera au cesse avec les autres. A mon avis,
étaient présents sur place ainsi que Gouvernement deux alternatifs. L'un l'esprit de la constitution veut que l'on
la direction des rédactions. est basé sur la construction d'un nou- soit capable de coopérer. C'est ce
veau réacteur nucléaire et l'autre sur que j'ai l'intention de faire", a-t-elle
M. Tuomioja estime qu'il n'est pour- le développement et l'adoption de dit.
tant pas clair de savoir dans quelle plusieurs méthodes optionnelles. De
mesure des règles du jeu pourront plus, le coût des deux options sera Mme Halonen a récemment nommé
être convenues et à quel point elles présenté. Mme Sinikka Salo, Docteur en scien-
pourront être applicables à des situa- ces politiques, au directoire de la

LE MALIN PETIT CANARD - PAGE 107


LE MALIN PETIT CANARD - LE BULLETIN DE LA COMMUNAUTÉ FRANCO-FINLANDAISE

Banque de Finlande sans suivre parlementaires prennent, ensemble,


l'avis du Conseil des ministres ni ce- les décisions sur les modifications du Contrairement à ce que vient de dire
lui du Conseil de la banque. A l'occa- budget. Les négociations auront lieu dans son livre récent M. Alpo Rusi,
sion de cette nomination, l'exercice cet automne, et des décisions seront ancien conseiller de l'ex-Président
du pouvoir de Mme Halonen a été prises, probablement, au mois de Martti Ahtisaari, M. Enestam estime
comparé à celui du président Urho décembre", a-t-il souligné. que la décision d'adhésion de la
Kekkonen. Cette comparaison a Suède est beaucoup plus importante
quelque peu amusé Mme Halonen. La motion est soutenue par 35 dépu- pour la Finlande que celle de l'Autri-
D'après la présidente, il faut se rap- tés sociaux-démocrates, la vice- che. "Ce qui se passe dans nos pays
peler que l'époque n'est plus la présidente du groupe Mme Virpa voisins est plus important que ce qui
même ni en Finlande, ni en Europe. Puisto inclue. Ils proposent la réduc- se passe plus loin. Si j'ai bien com-
tion des cotisations de la sécurité pris, la Suède ne projette même pas
"Que cela soit sous l'ancienne consti- sociale des retraités de 0,70 marks d'adhérer. Cela serait, à mon avis,
tution ou l'actuelle, on ne peut atten- l'année prochaine. Le projet du Gou- une nouvelle révolutionnaire si la
dre rien de positif d'un comportement vernement est de 0,30 marks, conclut Suède le faisait. J'ai du mal à voir
qui vise à s'affirmer contre les autres Helsingin Sanomat. comment une éventuelle adhésion de
ou souligner un caractère fort", a-t- HS/Dim/A7 l'Autriche influencerait la Finlande."
elle dit. HS/lun/A8
HS/Dim/A7
H
DEFENSE ufvudstadsbladet rapporte que selon
PROPOS DE M. LIPPONEN M. Enestam, l'atmosphère politique
DECLARATIONS DE M. ENESTAM est en ce moment plus favorable à
M. Lipponen ne soutient pas la mo- une acquisition des hélicoptères de
tion de son groupe sur la réduction Le ministre de la Défense, M. Jan- soutien qu'il y a trois ans. Il pense
des cotisations d'assurance-maladie Erik Enestam (Parti suédois), qui a toutefois que l'acquisition des héli-
pour les retraités accordé dimanche une interview au coptères de soutien ne sera pas ad-
quotidien Kaleva (paraissant à Oulu), mise. Le ministre compte évoquer les
H estime que la Finlande pourrait être hélicoptères de soutien à l'occasion
elsingin Sanomat reprend une dépê- obligée d'adhérer à l'OTAN ou au de l'étude du rapport du gouverne-
che de STT selon laquelle le Premier moins à l'union de défense projetée ment sur la politique de sécurité et de
ministre M. Lipponen ne so