Vous êtes sur la page 1sur 7
Prof. CHRAYAH Mohamed
Prof. CHRAYAH Mohamed
Introduction Il existe deux grandes catégories de systèmes d’information, les systèmes transactionnels et les

Introduction

Il existe deux grandes catégories de systèmes d’information, les systèmes transactionnels et les systèmes décisionnels. Les premiers servent à gérer le quotidien, l’opérationnel de l’entreprise. Les seconds sont utilisés pour prendre du recul, et servir de support aux décisions de l’entreprise et de ses dirigeants.

LES SYSTEMES TRANSACTIONNELS ce sont les outils que vous utilisez chaque jour. Ils assurent le

LES SYSTEMES TRANSACTIONNELS

ce sont les outils que vous utilisez chaque jour. Ils assurent le bon fonctionnement de l’ensemble de l’entreprise. De la gestion des achats à celle des ventes, ils sont aujourd’hui indispensables au fonctionnement de toute entreprise. On trouve dans cette catégorie les progiciels horizontaux couvrant les grands métiers de l’entreprise : comptabilité, gestion commerciale, gestion des achats, gestion des stocks, paie et gestion des ressources humaines… Toutes ces applications répondent à la même attente : permettre la saisie d’informations, leur traitement, et la production en sortie de résultats, sous forme de documents papier, de consultations à l’écran ou d’autres informations.

LES SYSTEMES TRANSACTIONNELS Les trois principales caractéristiques d’un système transactionnel sont donc : la

LES SYSTEMES TRANSACTIONNELS

Les trois principales caractéristiques d’un système transactionnel sont donc :

la capacité à gérer de grands volumes de données, des temps de réponse très réduits, mais des requêtes relativement simples du point de vue informatique.

LES SYSTEMES DECISIONNELS une remplissage moyen de ses vols par destination et par mois un

LES SYSTEMES DECISIONNELS

une

remplissage moyen de ses vols par destination et par mois un grand magasin souhaitera connaître ses ventes par jour, puis par heure, pour chaque rayon un financier établira le bénéfice de son entreprise détaillé par client, par produit, par secteur géographique.

de

compagnie

aérienne

souhaitera

connaître

le

taux

LES SYSTEMES DECISIONNELS Le principe même de la prise de décision est de s’appuyer sur

LES SYSTEMES DECISIONNELS

Le principe même de la prise de décision est de s’appuyer sur des informations précises pour en déduire des comportements et passer à l’action. La décision concerne tous les départements de l’entreprise : finance, ressources humaines, ventes, marketing, production, et bien entendu la direction générale. L’aide à la décision les concerne dans la même globalité. Les applications d’analyse des ventes, qui permettent d’établir des statistiques, à partir de l’historique des factures, sur les ventes réalisées par commercial, par produit, par client,… Les applications d’analyse financière, en particulier celles utilisées pour construire les comptes annuels de l’entreprise, mais également les applications de reporting, de consolidation, d’élaboration et de contrôle budgétaire.

LES SYSTEMES DECISIONNELS Toutes ces applications répondent au même processus : analyser des données préalablement

LES SYSTEMES DECISIONNELS

Toutes ces applications répondent au même processus : analyser des données préalablement collectées par les application opérationnelles de l’entreprise, les mettre en forme, aider à distinguer les grandes tendances, et publier des résultats sous forme de graphiques, de tableaux, ou de rapports.

applications

Mais

décisionnelles dans l’entreprise ? les systèmes décisionnels travaillent comme les systèmes opérationnels, sur de gros volumes de données

Ils appliquent des requêtes beaucoup plus complexes. Mais ils disposent de plus de temps pour les exécuter.

quelles

sont

alors

les

caractéristiques

de

ces