FÉuÉnlrloN GÉNÉneln DEsRETRAITÉs DEsCHnwrrNs DEFER DEFRANCE ET D'ourRE MER

59 boulevard de Magenta75010 PARIS I 0l 40 37 3I2l E 01 40 37 67 96
- Association declaréeconformément à la loi du ler;uillet. 1901 sous le n" 157679 ûu'7 dêcembre191? -

F@MET
www.fgrcf.fr e-mail : fgrcf @orange.fr

MonsieurFrançoisHOLLANDE Président de la République Palaisde I'Elysée 55 rue Faubourg SaintHonoré 75008 Paris

Paris le 23 ,r;e

2ol\

Monsieurle Président, J'ai l'honneur d'appelerà nouveauvotre attentiorq aujourd'hui sur les facilités de circulation dont bénéficientcertainsayantsdroit de cheminotsretraitéset qui se trouvent aujourd'hui contestées d'unemanière bien inopportune etjuridiquement infondée. Voici les faits.Lors d'un recentauditde la Cour descomptes portantsur le domaine desfacilités de circulationdes pensionnés, la Cour a estiméque les ex-épouses divorcées, titulairesd'une pension de réversion SNCFservieen application du règlement de retraites, bénéficiaient à tort de facilitésde circulation,les dispositions leur accordant cesfacilitésn'ayant,toujoursde I'avis de par lesautorités la CouEpasétéhomologuées detutelle(ministères). Vérificationfaite de la positionde la Cour,I'attributionde facilitésde circulationauxex-épouses divorcéesbénéficiaires d'une pension de réversionservie par le régime spéciala bien été juin homologuég le 30 1924parle ministredesTravauxpublicsde l'époque,Victor Peytral. De fait, lesrecommandations parla SNCF,setrouvent de la Cour, appliquées sans discernement juridique. dépounnres defondement Au demeurant,si une décision régressivede ce type était prise, sur d'autres fondements juridiques, incontestables ceuxJà;on ne pourrait admettreentout etatde cause un effet rétroactif quepour I'avenir, aux ex-épouses à la mesure, celle-cine pouvants'appliquer divorcées à partir d'une dateà fixer et à faire connaître. Vous n'ignorezpasen effet que le principede la non rétroactivité destextesconstitue I'un des juridiquesfondamentaux principes des sociétés de droit, principedont il n'est pas possiblede s'exonérer. On ne va tout de mêmepas faire moins bierq voire pire que dans les années20 ! Années particulièrement noirespour lescheminots, notamment. je vous serais obligé de bien vouloir faire réexaminercette question En conséquence, particulièrement pour lescheminots plus conforme sensible actifset retraités, dansun sens tant à qu'au droit. I'opportunité Je vous en remercie,et vous prie de croire, Monsieur le Président,à l'assurance de ma la plus distinguée. considération

P Jacques Président

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful