Vous êtes sur la page 1sur 2

Louange à Allah le seigneur des mondes

Le savant qui fait autorité en Islam, l'Imam Abû Dja`far Tahâwi d'Egypte ( )
a dit : "Ceci est un rappel exposant le dogme de "Ahl Sunna wal Djama`a" (sunnites)

Définition des "Ahl Sunna wal Djama`a"

La dénomination Ahl Sunna wal Djama`a est composée de deux noms :

Le premier nom Ahl Sunna signifie : ceux qui ont adhéré à la religion pratiquée par le Prophète
( ).
Une pratique de la religion de l'Islam que l'on connaît sous le nom de sunna. L'équivalent en
français, de Ahl Sunna est : Les sunnites.

Le deuxième nom determinée, al Djama`a, signifie éthymologiquement un groupe d'individus.


Au niveau religieux, al Djama`a désigne le groupe d'individus constituant une communauté
formée sur le modèle de la pratique religieuse du prophète ( ). al Djama`a a pour équivalent
en français : La communauté sunnite. [1] Cela dit, la dénomination "Ahl Sunna wal Djama`a",
est employée chez les savants pour deux significations, l'une particulière, et l'autre générale :

1. La signification particulière :

C'est lorsqu'elle signifie les Ancêtres pieux, c'est-à-dire les trois premières générations de
l'Islam. Dans ce cas, les deux expressions sont synonymes :
Ahl Sunna wal Djama`a = Ancêtres pieux
Plus précisément, les Ahl Sunna wal Djama`a sont les Compagnons du Prophète, la génération
qui leur a succédé, puis la suivante, et enfin, tous ceux qui, parmi la communauté, adhèrent à
leur conception de la religion. De cette signification spécifique, sont exclues toutes les
tendances "dites" innovatrices.
Toujours dans ce cas précis, le terme sunna (voie établie, instituée, ou tracée) est opposé à
bid`a (innovation) et le terme djama`a (communauté) est opposé à firqa (division) [2].
Ce sens, bien qu'il soit spécifique, c'est celui qui est le plus employé chez les savants
musulmans.

2. La signification générale :

C'est la signification incluant certaines tendances innovatrices qui dans leurs propos sont
parfois en accord avec les Ancêtres pieux (trois premières générations) dans une question
donnée, et qui sont en opposition avec une tendance en particulier. Ce type de signification est
le moins employé du fait qu'il dépend de conditions particulières, qui sont :
1) - Qu'il doit s'agir d'un article de foi en particulier.
2) - Qu'il doit s'agir d'opposition à une tendance en particulier.
Exemple : L'emploi de la désignation "Ahl Sunna wal Djama`a" permet de se distinguer des
rafidites dans les questions relatives au califat ou aux Compagnons. On dit dans ce cas que les
membres de la communauté sont divisés en deux parties : d'un côté les sunnites et de l'autre les
rafidites. Certains courants innovateurs comme les ach`arites, maturidites, kulabites, sont
rangés aux côtés des sunnites pour leurs propos concordant avec celui des Ancêtres pieux,
dans les deux questions que sont le califat et les Compagnons. Ceci lorsqu'il discorde avec les
rafidites.

Ibn Taymiyya explique que : "L'on veut désigner par l'expression "ahl sunna" : tous ceux qui
reconnaissent et attestent le califat aux trois Califes. Toutes les tendances y sont comprises,
excepté les rafidites.
Parfois, on veut désigner par ce nom, uniquement, les Ahl al-hadith (les traditionnistes) dans
son sens pur. Ne sont concernés que ceux qui attestent les attributs d'Allah en disant : le Coran
est incréé, Allah sera vu après la résurrection. Qui attestent également la prédestination, ainsi
que d'autres fondements connus chez les "Ahl Sunna wal Djama`a."

Ainsi, Ibn Taymiyya parle des deux cas comme suit :


- Le premier cas : Les Ahl sunna en terme général, cela englobe tout, sauf les rafidites.
- Le deuxième cas : Les Ahl sunna en terme particulier, cela désigne uniquement les
traditionnistes (ahl al-hadith) [3]

Les synonymes de "Ahl Sunna wal Djama`a"

les Sunnites sont désignés par différentes appellations, qui sont :

Ahl Sunna : les Sunnites en tant que partisans de la sunna.

Al-Djama`a : les Sunnites en tant que communauté.

Ahl al-hadith ou Ahl al-athâr : les partisans d'un enseignement religieux transmis
traditionnellement. Autrement dit les traditionnistes (ou traditionnalistes). [4]

Al-firqa an-nadjya : la partie préservée [par Allah].

Al-firqa al-mansûra : la partie assistée [par Allah].

[1] Nous traduisons "Ahl Sunna wal Djama`a" par le seul nom au pluriel de sunnites, car ce
nom désigne, en français, aussi bien ceux qui adhèrent à la sunna du prophète (Ahl Sunna) et
ceux qui forment une communauté fondée sur la sunna (al-djama`a).

[2] `Abdullah Ibn `Abbas dit à propos de l'explication du verset suivant : "Le jour où des
visages blanchiront et d'autres noirciront." [S.3 / V.106]. Ce sont les visages des Sunnites qui
blanchiront et ce sont ceux des partisans de l'innovation et de la division qui
noirciront." [Tafsîr Ibn Kathir]

[3] Docteur. Muhammad Khalîfa at-Tamîmî, Mu'taqad Ahl Sunna wal Djama`a fî al-'asmâ' wa
sifât.

[4] Il est important de faire la distinction entre le muhaddith qui désigne la personne qui
procède à l'analyse critique de la transmission de hadith et le nom Ahl al-hadith dont le sens
est bien plus large. Le nom Ahl al-hadith désigne les gens qui se limitent à un enseignement de
la religion transmis traditionnellement de génération en génération et qui remonte jusqu'au
Prophète ( ). Leurs principales références sont le Coran, la sunna, le consensus des
Ancêtres pieux et la véritable analogie. Ceci dit, le nom de Ahl al-hadith englobe la fonction
de muhaddith.