Vous êtes sur la page 1sur 13

Histoire – Géographie

Seconde Cartes
Rédaction : Loïc Rivault Johan Oszwald Coordination :
Christophe Lelgouarch

Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respectifs. Tous ces éléments font l’objet d’une protection par les dispositions du code français de la propriété intellectuelle ainsi que par les conventions internationales en vigueur. Ces contenus ne peuvent être utilisés qu’à des fins strictement personnelles. Toute reproduction, utilisation collective à quelque titre que ce soit, tout usage commercial, ou toute mise à disposition de tiers d’un cours ou d’une œuvre intégrée à ceux-ci sont strictement interdits. ©Cned-2010

© Cned – Académie en ligne

C’est pourquoi il faut choisir un figuré simple (carré. technopoles. un vert…. des crayons feutres (dont au moins un bleu. Il faut alors garder la même forme et faire par exemple un petit carré. rond) pour faire varier la taille plutôt qu’un figuré complexe (exemple : étoile. une gomme… Pour réaliser les croquis et les schémas vous aurez à utiliser 3 grands types de figurés. que vous avez déjà découvert au collège (on met la mer en bleu par exemple) et qui est universel. avion…). En implantation ponctuelle Ils sont de formes géométriques ou symboliques. jaune. les villes moyennes et les petites villes par exemple. rouge + un noir). aéroports… Il est possible de les combiner mais attention au-delà de 6 ou 7 formes différentes votre légende va devenir compliquée à lire et votre carte confuse. A Les grands types de figurés 1. Ils localisent un lieu précis dans l’espace : villes.L es règles du langage cartographique En géographie. orange. un rouge. Il vous est possible alors d’établir un classement : Annexe 1 cartographique – HG20 3 © Cned – Académie en ligne .). ports. un carré moyen et un grand carré. Il existe donc un langage particulier. vert. Comme pour tous les figurés on peut faire varier la taille du figuré en fonction de l’importance. bleu. industries. vous serez amenés à réaliser souvent des cartes ou des croquis. mines. → Il faut que vous ayez le matériel adéquat : crayons de couleurs (12 au moins avec les couleurs de l’Arc en Ciel : Violet. Cette variation de la taille implique un classement : les grandes villes. un noir.

Région d’élevage (utilisez ensuite Mais si vous avez plusieurs les nuances du vert pour distinguer : régions agricoles il va falloir faire élevage laitier. Attention les couleurs ont un code. les différents types de régions industrielles ou agricoles…Il va donc falloir choisir des couleurs. 4 Annexe 1 cartographique – HG20 © Cned – Académie en ligne . Voici ce que cela donne pour un réseau routier par exemple. un violet pour une région industrielle et plutôt un Région céréalière (plutôt en jaune). des choix : Ces aplats sont à faire au crayon de couleur. vous allez utiliser des plages colorées pour cartographier des informations qui s’étendent en surface. on va utiliser un type de traits particulier : les flèches. jaune pour une région agricole. bovin…). limites de plaques…. Axe secondaire Axe primordial Axe important Pour montrer des dynamiques. En implantation surfacique ou zonale Ici.) ou des réseaux x de communication (routes.Exemple : pour les villes à l’échelle mondiale Mégapole (Plus de 8 millions d’habitants) Autres villes importantes 2. qu’il faut essayer de respecter. des flux. chemins de fer. En voici quelques unes : 3.) Voici quelques exemples de traits En implantation linéaire on peut également faire varier la taille du figuré pour indiquer un classement en fonction de l’importance. comme le peuplement (densité). en coloriant l’ensemble de la surface de façon modérée pour pouvoir ensuite rajouter des informations par-dessus ces aplats. oléoducs…. On peut ainsi mettre un aplat vert pour les forêts. limites entre pays : frontières. limite Nord Sud. En implantation linéaire Les traits sont très utiles pour tracer des limites (limites climatiques. mettre un rouge ou un orange pour une région densément peuplée.

Une carte doit avoir une orientation. souvent en haut à droite. Vous pouvez vous abstenir pour une carte du monde. Pour les fleuves vous devez écrire leur nom en rive droite en suivant le tracé du cours. réécrivez le sujet de l’énoncé. ce qui donne la légende ci-contre pour la densité par exemple. La nomenclature Ce sont les noms que vous indiquez sur le fond de carte. vous pouvez utiliser des feutres de difféFaible densité Forte densité rentes couleurs pour les figurés ponctuels et linéaires. On peut faire varier les couleurs selon l’ordre des couleurs de l’Arc en ciel. Ensuite il faut habiller la carte. Si vos aplats sont réalisés avec des crayons de couleurs. Annexe 1 cartographique – HG20 5 © Cned – Académie en ligne . Le TOLE Voici un petit procédé mnémotechnique pour ne pas oublier l’essentiel. T = TITRE 0 = ORIENTATION Une carte sans titre ne se corrige pas ! Donc pensez au titre. Il est trop bête de faire une faute d’orthographe qui gâche votre travail cartographique. éventuellement encadrés Ex x : CHINE ̈ Les ̈ Les N’oubliez pas les majuscules à tous les noms de lieux et relisez deux fois la nomenclature. B. Il faut donc indiquer le Nord par une petite flèche. si vous n’avez aucunes idées originales. ̈ Les noms des mers et océans : en bleu (majuscule) Ex x : OCÉAN ATLANTIQUE noms des fleuves et cours d’eau : en bleu (minuscule) Ex x : Volga noms d’états : en noir (majuscule). Pour cela il faut utiliser un feutre fin et écrire à l’horizontale.On peut ensuite faire varier la couleur r afin de montrer les différences entre les phénomènes représentés par les plages colorées. B Habillage de la carte A.

Un port comme Shanghai doit être au bord de la mer. vous risquez d’avoir une « taule » à votre croquis… E = ECHELLE C Le dessin Ensuite il faut passer au dessin de votre carte. les lignes. Vous devez être précis dans la localisation (vous serez notés sur cette précision).L = LEGENDE Votre légende qui est en dessous de la carte (ne jamais mettre la légende au dos de la carte) doit être ordonnée et structurée. 2 Les nouvelles régions industrielles). Puis ensuite les figurés. N’hésitez pas à faire 2 ou 3 parties comme dans un devoir avec des sous-titres simples (exemple : 1. Si vous omettez une de ces lettres. les flux maritimes traversent les océans (et ne peuvent donc pas être présents sur les continents : ce sont alors des flux terrestres). En général l’échelle est donnée avec le fond de carte. A ce moment-là il faut faire des choix dans les noms et ne pas surcharger votre carte. cela renforce l’effet visuel de votre travail. Tracer de petits rectangles à la règle pour indiquer vos couleurs. Votre travail doit être propre et lisible. les régions de vieilles industries . L’idéal est de commencer par les aplats de couleurs. les flèches et pour finir la nomenclature. 6 Annexe 1 cartographique – HG20 © Cned – Académie en ligne . Elle n’est pas indispensable pour une carte à l’échelle mondiale. Pour finir vous pouvez faire un cadre (s’il n’est pas fourni).

59 tonnes Moins de 1.8 à 5.5 à 50 tonnes De 5.Géographie Document 1 Les principales zones polluées dans le monde Réalisation : Johan Oszwald Emissions de CO2 en 2004 (en tonnes par habitant) De 11.99 tonnes De 1.6 à 10.79 tonnes Données indisponibles Pollutions atmosphériques urbaines D’après le niveau de pollution (PM 10) Niveau 5 (élevé) Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1 (faible) Pollutions des eaux maritimes Pollutions fréquentes par le pétrole Pollutions fortes et sévères Fortes pollutions terrestres Régions fortement polluées Annexe 1 cartographique – HG20 7 © Cned – Académie en ligne .

Pelée Éruption du lac Nyos Séisme d'Izmir Séisme de Tangshan Séisme de Tokyo Éruption du Pinatubo Tsunami de Papouasie Séisme de San Francisco Les menaces d’origine tellurique Zone exposée à un aléa sismique Menace volcanique e Catastrophe naturelle du XX s. d’origine tellurique Tsunami de Sumatra Séisme du Pérou Séisme du Chili Les menaces d’origine climatique Zone exposée à un aléa cyclonique Zone exposée à un risque de sécheresse Annexe 1 cartographique – HG20 8 © Cned – Académie en ligne .Document 2 a Les risques naturels a) Éruption du mont Saint Helens Réalisation : Johan Oszwald Séisme du Frioul Séisme de Calabre Éruption de la Mont.

c Les risques naturels dans l’archipel et le séisme de Kobé én 1995 b) Un cadre morphologique et volcanique contraignant Principaux massifs montagneux Principaux volcans Failles géologiques et limites de plaques Bandes littorales vulnérables aux tsunami Principales catastrophes du XX s.Document 2 b. è c) Nord Zones d’intensité sismique exceptionnelle Nord Hokkaido Sapporo Kobé Honshu Un contexte climatique contrasté Trajectoires privilégiées des typhons d'été Façades exposées à de fortes chutes de neige Plaque Eurasie Hiroshima Réalisation : Johan Oszwald Kobe (1995) Niigata Sendai Zone épicentrale Tokyo (1923) Nagoya Réalisation : Johan Oszwald Fukuoka Shikoku Nagasaki Plaque des Philippines Plaque Pacifique Kyushu 0 200 400 km Awaji 0 50 km Annexe 1 cartographique – HG20 9 © Cned – Académie en ligne .

Centre-Est Amérique du Sud 130 millions hab. Congo 1994-96 Angola 1985-86 1992-94 1998-99 2. Soudan. Famines et conflits Principales zones de famines ou de pénuries alimentaires graves des quarante dernières années 1968-1970 Réalisation: Loïc Rivault Mozambique 1985-86 1992-93 Dates des principales famines ou de la période depuis laquelle elles se produisent Territoire touché par les famines Principaux conflits depuis 1990 Biafra 0 1 000 km 10 Annexe 1 cartographique – HG20 © Cned – Académie en ligne .25 (8) 6 . Cambodge . Amérique Centrale 150 millions hab.35 (7) 15 .3 500 (25) 1 800 . Consommation de calories par personne et par jour 2004-2006 3 500 . Chine : grand bond en avant Cambodge Asie du Sud-Est 550 millions hab. Biafra Soudan Asie Orientale 1 550 millions hab. Afrique Orientale 150 Millions hab.2500 (77) 1 750 .D.15 (8) Absence de données R. Ethiopie/Somalie . Biafra .Document 3 a) Les enjeux alimentaires dans le monde au début du XXI è siècle Europe 700 millions hab.50 (12) 25 . Golfe de Guinée 250 millions hab. Part des personnes sous-alimentées sur la population totale en 2004-2006 (%) Sahel 1972-74 et 1983-84 Darfour depuis 2003 Ethiopie Soudan 1973-74 depuis 1983 1984-85 Somalie depuis 1991 Sierra Leone Libéria 1990-97 Biafra 1968-1970 50 .75 (3) 35 . La répartition de la population Les grands foyers de peuplement 3. b) L'insécurité alimentaire en Afrique 1960-2010 1. Réalisation: Loïc Rivault Est de l'Amérique du Nord 120 millions hab. Les grandes famines depuis 1945 Chine .1 750 (21) Absence de données 2.1 800 (31) 1 680 . Éthiopie Somalie Asie du Sud 1 500 millions hab.3 750 (8) 2 500 . 1. Proche et Moyen-Orient 250 millions hab.

4 : Ienisseï . 5 : Ob . Asie du Sud 1 500 millions hab. 12 3 Est de l'Amérique du Nord 120 millions hab. 7 : Parana . Ressources renouvelables annuelles par personne Abondance (plus de 10 000 m3 ) Situation moyenne (entre 1700 et 10 000 m3 ) Stress hydrique (entre 1 000 et 1700 m3 ) Début pénurie (entre 500 et 1 000 m3 ) Pénurie (inférieur à 500 m3 ) 2. 12 : Saint-Laurent. La répartition des hommes Les grands foyers de peuplement sur la planète b) Disponibilité mondiale en eau par pays (1960-2010) Réalisation: Loïc Rivault Abondance Situation moyenne Stress hydrique Début pénurie Pénurie Conflits pour l'eau entre États Annexe 1 cartographique – HG20 11 © Cned – Académie en ligne . Centre-Est Amérique du Sud 130 millions hab. 11 : Gange . Afrique Orientale 150 Millions hab. Les 12 très grands fleuves au bassin versant de plus de 1 million de km2 et au débit de plus de 10 000 m3/s. 2 : Congo . 8 : Yangtze . 5 B E 6 9 D Asie Orientale 1 550 millions hab. Réalisation: Loïc Rivault 10 1 7 Golfe de Guinée 250 millions hab. 3. D : Huang He . E : Danube 4. 1 : Amazone .Document 4 a) Disponibilité mondiale en eau par bassin fluvial (1960-2010) Proche et Moyen-Orient 250 millions hab. Amérique Centrale 150 millions hab. 3 : Mississippi . 4 Europe 700 millions hab. C A 2 11 8 Asie du Sud-Est 550 millions hab. 6 : Lena . B : Volga . 9 : Amour . 1. C : Niger . Parmi les 50 grands fleuves A : Nil . 10 : Orénoque .

les hommes et les activités littorales Trafic portuaire en millions de tonnes des 50 premiers ports en 2007 Les littoraux en Asie CORÉE DUNORD Qinhuangdao Dalian CORÉE DUSUD Yokohama Chiba Nagoya Tokyo Kobé Kitakyushu JAPON 566 Mt 200 Mt 70 Mt Source: www.Document 5 Les littoraux. espaces attractifs OCÉAN PACIFIQUE Canal de Panama Californie Détroit de Béring Nagoya Tianjin Pusan Ningbo Floride Antilles OCÉAN GLACIAL ARCTIQUE Qingdao Shanghai Guangzhou Hong Kong Bali Rotterdam Détroit de Gibraltar Détroit d'Ormuz Canal de Suez Singapour Détroit de Malacca Détroit de Palk Sri Lanka Détroit de Bab-el-Mandeb Seychelles Maurice OCÉAN ATLANTIQUE Maldives Réalisation: Loïc Rivault Réalisation: Loïc Rivault OCÉAN INDIEN Canal du Réunion Mozambique 1. Les routes maritimes Grandes routes maritimes (ligne proportionnelle à l'importance du trafic) Passages stratégiques (détroit ou canal inter océanique) 0 VIÊT-NAM THAÏLANDE CAMBODGE BRUNEI Palawan MALAISIE Phuket Détroit de Malacca Klang Singapour INDONÉSIE Bali OCÉAN INDIEN 500 1000 km 12 Annexe 1 cartographique – HG20 © Cned – Académie en ligne .oceanattitude Tianjin Qingdao Shanghai Ulsan Osaka Pusan Inchon CHINE Gwangyang Mer Jaune Ningbo Guangzhou OCÉAN PACIFIQUE TAÏWAN Kaohsiung Grandes façades maritimes Principaux littoraux touristiques Shenzhen Hong-Kong MYANMAR LAOS Baie d'Along PHILIPPINES 2.

vers 1275 The Granger Collection. USA.H istoire Sociétés et cultures de l’Europe médiévale du XIe au XIIIe siècle Document 6 Saint Dominique brûlant les livres des hérétiques Enluminure extraite d’un psautier flamand. New York. © The Granger Collection NYC/Rue des Archives Annexe 1 cartographique – HG20 13 © Cned – Académie en ligne .

Document 7 Les travaux de la terre Labour à la charrue. ©Rue des Archives/RDA. 14 Annexe 1 cartographique – HG20 © Cned – Académie en ligne . semailles et hersage. détail de la Tapisserie de Bayeux (XIe siècle).