Vous êtes sur la page 1sur 30
LUNDI 28 AVRIL 2014 www.lebuteur.com QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2628 PRIX 20 DA A l’initiative du
LUNDI 28 AVRIL 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2628 PRIX 20 DA
A l’initiative du Buteur
Finale de la
Coupe d’Algérie
Les joueurs de la JSK et du
J-3
MCA appellent au fair-play !
Hachoud «Les
supporters
vont
se régaler !»
Asselah «Je
suis prêt
pour cette
finale»
Mekkaoui «J’ai une
revanche à prendre
sur le Mouloudia»
Aït Djoudi «Le MCA pourrait
parler de revanche la saison
prochaine, pas pour ce match»
Zeghdane «Refaire le
coup du CRB en finale !»
Equipe nationale
Alors que l’Algérie connaît ses
adversaires pour la CAN-2015
Halilhodzic confirme
son départ !
Bouali «Je vois qu’il y a
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
«Ce n’est pas du Mali que je devrais
des mécontents»
parler, plutôt de la Belgique !»
parler, plutôt de la Belgique !»
parler, plutôt de la Belgique !»
parler, plutôt de la Belgique !»
parler, plutôt de la Belgique !»
parler, plutôt de la Belgique !»
N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale Abeïd remporte la Coupe de

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Abeïd remporte

la Coupe de Grèce

L a finale de la Coupe de Grèce disputée avant-hier soir est revenue au Pana- thinaikos,
L a finale de la Coupe de
Grèce disputée avant-hier
soir est revenue au Pana-
thinaikos, qui s’est imposé
face au PAOK Salonique sur un
score fleuve de 4 à 1. Mehdi
Abeïd, l’ancien international algé-
rien des U23, a débuté ce match
en tant que titulaire en livrant une
très grosse prestation, avant d’être
remplacé à la 75’ sous une
énorme ovation des supporters.
C’est le premier titre majeur que
remporte l’ancien pensionnaire
de Newcastle dans sa carrière.
pu inscrire aussi sept buts, et a dé-
livé six passes décisives. Des sta-
tistiques très satisfaisantes au sein
d’un prestigieux club d’Europe.
Face aux difficultés que rencon-
trent les joueurs du milieu de ter-
rain des Verts, un renfort d’un
joueur de qualité comme Abeïd
aurait donné plus de possibilités
au sélectionneur national.
«Content d’avoir
gagné mon 1er titre»
Il mérite une chance
en sélection
A la fin de cette finale, Mehdi
Abeïd s’est exprimé face aux mé-
dias grecs et a affiché son grand
bonheur d’avoir remporté ce pre-
mier titre de sa carrière.
Incontestablement, Mehdi Abeïd
réalise l’une de ses meilleures sai-
sons jusque-là et sans doute la
plus aboutie, en attendant de ter-
miner en apothéose la phase des
play-offs, qui débutera prochai-
nement et qui sera qualificative
pour la prochaine édition de la
Ligue des champions. Entre le
championnat et la Coupe de
Grèce, le joueur a pris part cette
saison à 32 matchs, cumulant un
total de 1982 minutes jouées. Il a
«Ce soir, je suis très heureux
d’avoir remporté cette Coupe de
Grèce, qui demeure mon premier
titre de ma carrière. Nous avons
beaucoup travaillé pour atteindre
cet objectif. Je remercie le staff
technique pour sa confiance et tous
mes coéquipiers aussi. Ce fut une
saison magnifique même si elle
n’est pas encore achevée. On va es-
sayer de terminer en force les play-
offs qui nous attendent.»
S. F.
Guedioura
toujours hors service
Mbolhi
enchaîne les
Bien que Crystal Palace a déjà assuré
son maintien en Premier League et cela depuis
deux journées, l’international algérien, Adlene
Guedioura, ne donne toujours pas signe et reste
écarté des matchs de son équipe pour des rai-
sons qui demeurent mystérieuses. Hier encore,
lors du match de championnat face à Manches-
ter City, l’entraîneur de Palace, Tony Pulis, n’a
pas jugé utile de faire appel à l’ancien sociétaire
de Nottingham Forest. Ce dernier ne figurait
même pas sur la feuille du match. Une situation très
préoccupante pour le joueur qui pourrait bien
se voir écarter du Mondial brésilien.
matchs
Feghouli
incorporé à la 62’
face à l’Atlético
Le gardien international du
CSKA Sofia, Raïs Mbolhi,
continue d’enchaîner les
matchs avec son équipe.
Hier encore, il était titu-
laire face au FK Tcherno
More Varna. Il a préservé
ses cages inviolées, puisque
son équipe s’est imposée (2-0).
Le FC Valence s’est in-
cliné hier après-midi à
domicile devant le lea-
der de la Liga, l’Atlé-
tico Madrid (1-0).
Sofiane Feghouli a été
ménagé par son coach,
qui a préféré le laisser
sur le banc, avant de
faire appel à lui à la 62’.
Le retour en
forme de Lacen
rassure
Bentaleb buteur, mais
exclu avec les U21
Buteur et double
passeur décisif,
Fekir s’illustre
face à
Boudebouz
Medhi Lacen a joué
l’intégralité du match de
son équipe avant-hier
face à Malaga. C’est la
première fois cette saison
que l’international algé-
rien enchaîne deux
matchs complets consécu-
tifs en Liga. Plus que ça,
le joueur affiche une très
belle forme, qui rassure
grandement à quelques
jours du début du Mon-
dial-2014. Soulignons que
Getafe l’a emporté (1-0) et
se rapproche du main-
tien.
Non utilisé face à Stoke City, samedi, le milieu de
terrain, Nabil Bentaleb, a retrouvé du temps de
jeu, hier, à l’occasion du match de championnat
des U21 face à Reading. Titulaire, avec le bras-
sard de capitaine, le natif de Lille a ouvert le
score en faveur de son équipe dès la 9’, en
transformant parfaitement un penalty.
Cependant, le joueur n’est pas allé au
terme du match, lui qui s’est vu infligé
un carton rouge direct à la 41’. Une
bien mauvaise nouvelle pour Benta-
leb, qui pouvait espérer gagner en-
core plus de temps de jeu avec les
U21, en attendant d’entamer le stage
avec la sélection nationale. Au final, Tottenham s’est imposé
sur le score de (4-2) et reste dans le ventre mou du classement.
Voilà pourquoi Sherwood ne le fait plus jouer
Alors qu’il était un titulaire indiscutable depuis le début du
mois de janvier dernier, Nabil Bentaleb a fini par perdre sa place
et le voilà qu’il ne joue plus avec l’équipe première depuis main-
tenant quatre journées de Premier League. Selon certains mé-
dias britanniques, l’entraîneur des Spurs, Tim Sherwood, a voulu
surtout préserver l’Algérien, lui qui a été la cible de critiques vi-
rulentes d’une partie des supporters. Aussi, le coach veut pro-
téger le joueur et lui éviter la pression, sachant qu’il n’a que 19
ans et n’est pas encore apte à gérer la pression d’un tel grand club.
Une manière aussi de faire fuir les clubs qui le courtisent et le
suivent de près.
S. F.
Le jeune Franco-Algé-
rien, Nabil Fekir, s’est for-
tement illustré hier
après-midi face à Bastia
en inscrivant un but à la
23’ et en délivrant deux
passes décisives. Il a
contribué grandement au
succès de Lyon sur son
vis-à-vis (4-1). Du côté du
club corse, Ryad Boude-
bouz a débuté le match
en tant que titulaire
avant de céder sa
place à la 70’. Harek
est resté sur le banc.
N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale Abeïd remporte la Coupe de

Medjani et Valenciennes quasiment relégués

Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à l’occasion de la 35e journée de la Ligue 1, le club de Valenciennes a quasiment entériné sa relégation en Ligue 2 à trois journées du terme de la saison. Carl Medjani de nouveau ti- tulaire n’a rien pu faire pour éviter cette défaite aux siens.

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

Match complet de Mandi face à Nice

Le Stade de Reims continue à aligner les mauvais résul- tats en champion- nat. Avant-hier encore, les Rémois ont concédé la défaite sur la pelouse de Nice par (1-0). Aïssa Mandi, titu- laire au poste de latéral droit, a dis- puté l’intégralité du match.

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

23’ pour Kadir face à Lorient

A défaut d’être un titu- laire indiscutable, Foued Kadir conti- nue de grappiller du temps de jeu avec le Stade Ren- nais. Face à Lorient samedi soir, l’ancien Marseillais, remplaçant au coup d’en- voi, a été incorporé à la 67’. La ren- contre s’est soldée sur un score de parité (1-1).

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

Le face-à-face Taïder- Ghoulam n’a pas eu lieu

Comme on pouvait s’y attendre, l’entraî-

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

neur de l’Inter de Milan, Walter Mazzarri, n’a pas jugé utile de faire jouer son milieu de terrain algérien, Saphir Taïder, à l’occasion de la confronta- tion face à Naples, disputée avant-hier soir. L’ancien sociétaire de Bologne s’est contenté de chauffer le banc de

touche durant toute la partie, qui a vu les deux teams se quitter sur un score vierge. De son côté, Faouzi Ghoulam continue à enchaîner les bons matchs, lui qui a cumulé face aux Intéristes 90

autres minutes.

Mesbah titulaire, Belfodil toujours muet

La formation de Li- vourne a raté une occasion en or de croire encore à son maintien en

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

Serie A, puisqu’elle a concédé, hier après- midi, une nouvelle défaite à domicile, face à la Lazio de Rome (0-2). Djamel Mesbah, titulaire, a joué tout le match, tandis que l’attaquant Ishak Belfodil a été incorporé à la 53’. L’an- cien Intériste n’a pu se mettre en évi- dence et s’est de nouveau montré muet face aux buts. Une situation très

compliquée pour ce joueur, qui n’a

marqué aucun but depuis son arrivée à Livourne, l’hiver dernier.

5’ pour Yebda face au Torino

Medjani et Valenciennes quasiment relégués Défait sur la pelouse de Guingamp avant-hier soir (1- 0), à

L’Udinese a concédé la défaite hier après-midi sur la pelouse du Torino, à l’occasion de la 35e journée de Serie A. Hassan Yebda, remplaçant au coup d’envoi, a été incorporé à la 85’. L’ancien socié- taire de Granada, arrivé l’hiver der- nier au club, ne bénéficie pas de beaucoup de temps de jeu.

S. F.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses

Eliminatoires CAN-2015

L’Algérie connaît ses adversaires

C’ est hier, au Caire, que s’est

déroulé le tirage au sort

des éliminatoires de la

CAN-2015 qui aura lieu au

Maroc. Ce tirage semble,

de l’avis de tous, compliqué pour toutes les équipes engagées. L’Algérie, qui a hé- rité du Mali, de l’Ethiopie et du vainqueur des 2 tours préliminaires que disputeront Sao Tomé-et- Principe - Bénin et Malawi -

Tchad, n’aura pas la tâche facile, même si elle sera, eu égard de son classement FIFA et de son statut de Mondialiste, le fa-

vori de ce groupe 2.

Pour rappel, les

deux premiers de chaque groupe seront directement qualifiés. Ce qui donnera 14 équipes qualifiées. Le Maroc, en sa qualité de pays organisateur, est qualifié d’officie. Par ailleurs, le meilleur 3e des sept groupes complétera cette phase finale de la CAN-2015 à 16 équipes.

Le Mali, une vieille connaissance, le Bénin, des retrouvailles !

A la lecture de ce groupe, on constate qu’il s’agit pratiquement d’adversaires connus pour l’Algérie. Le Mali, qu’on af- fronté à plusieurs reprises, est une équipe habituée aux Algériens avec notamment une double confrontation récente lors du premier tour des éliminatoires de la CM- 2014. Le Bénin, qui se présente comme un potentiel adversaire, si bien entendu il parvient à se dégager des deux tours pré- liminaires, demeure aussi une connais- sance. Présent dans le groupe de l’Algérie et du Mali dans ces éliminatoires de la CM-2014 remportées par les Verts, ce n’est pas un inconnu.

L’Ethiopie, cet adversaire qui fait peur

En plus des deux équipes citées, les ca- marades de Sofiane Feghouli auront à en découdre avec l’équipe qui aura réalisé la plus grosse progression lors de ces trois dernières années en Afrique. Il s’agit de l’Ethiopie, sortie honorablement par le Ni- geria lors du dernier tour des barrages de la CM-2014. Cette même formation avait créé la sensation lors de la CAN-2013. Ainsi donc, en plus des qualités sportives de cette nation qui est de retour sur la scène continentale, l’Ethiopie sera difficile à jouer chez elle lorsqu’on sait que les conditions climatiques sont lamentables à Addis-Abeba, une ville située en haute al- titude. Un aléa que les joueurs de l’EN de- vront affronter.

Moumen A.

Raouraoua

«C’est un bon tirage !»

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses

Mohamed Raouraoua s’est dit satisfait du tirage au sort des éli- minatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. Joint par la Radio nationale, le président de la Fédération algérienne de football a déclaré : «C’est un bon tirage, on ne pouvait pas espérer mieux. Comme je vous l’ai toujours dit, en Afrique il n’y a pas de petites équipes ou de grandes équipes. Il faut travailler dur pour se quali- fier, comme nous l’avons fait du- rant les qualifications pour la Coupe du monde au Brésil.»

Composition des groupes :

Groupe A : Nigeria, Soudan, Afrique du Sud, vainqueur (Namibie - Congo / Libye -Rwanda). Groupe B : Mali, Ethiopie, Algérie, vainqueur (Sao Tomé-et-Principe - Bénin / Malawi - Tchad). Groupe C : Burkina Faso, Gabon, Angola, vainqueur Liberia - Lesotho / Kenya - Comores). Groupe D : Côte d’Ivoire, RD Congo, Cameroun, vainqueur (Swaziland - Sierra Leone / Gambie - Seychelles). Groupe E : Ghana, Guinée, Togo, vainqueur (Madagascar - Ouganda / Mauritanie - Guinée Equatoriale). Groupe F : Zambie, Niger, Cap-Vert, vainqueur (Tanzanie - Zimbabwe / Mozambique - Soudan du sud). Groupe G : Tunisie, Sénégal, Egypte, vainqueur (Burundi - Botswana / Centrafrique - Guinée Bissau).

Programme des rencontres des Verts

Le programme des rencontres des Verts a été établi, hier, juste après le tirage au sort des éliminatoires de la CAN-2015. Journée 1 : 05 ou 06 septembre 2014 :

Ethiopie - Algérie Journée 2 : 10 septembre 2014 :

Algérie - Mali Journée 3 : 10 ou 11 octobre 2014 :

vainqueur (Sao Tomé-et-Principe- Bénin/ Malawi- Tchad) - Algérie Journée 4 : 15 octobre 2014 :

Algérie - vainqueur (Sao Tomé-et-Principe- Bénin/ Malawi-Tchad) Journée 5 : 14 ou 15 Novembre 2014 :

Algérie - Ethiopie Journée 6 : 19 novembre 2014 :

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses

Mali - Algérie

Slimani «C’est un groupe difficile, il ne faut pas croire que c’est gagné d’avance !»

Islam Slimani, qui nous a accordé quelques mi- nutes, avant son départ pour Lisbonne, hier, a bien

voulu nous livrer son avis sur le tirage au sort de la CAN-2015 : «Ce n’est guère un tirage facile. Le Mali et probablement le Bénin qu’on a déjà joués, en plus de l’Ethiopie, seront des adversaires difficiles à jouer. Il ne faut surtout pas croire que notre qualifications à la CAN est acquise.»

«On ne veut pas rater cette CAN au Maroc, mais maintenant place au Mondial !»

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Eliminatoires CAN-2015 L’Algérie connaît ses

Le buteur du Sporting Lisbonne sait faire la part des choses et pense qu’il est

primordial de rester concentré sur la Coupe du monde que de penser à ces élimina- toires en ce moment. «C’est sûr qu’on ne veut pas rater ce rendez-vous chez nos voisins marocains. Maintenant, on a un Mondial à préparer, ensuite on aura le

temps de bien récupérer pour aborder ces éliminatoires avec toutes nos forces inch’Allah.»

Moumen A.

Kadir «Si je gagne la Coupe de France, je souhaiterai rester à Rennes»

Halilhodzic «Le tirage de la CAN-2015 ? Aucun commentaire, j’ai une Coupe du monde à préparer»

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a décroché, hier, au téléphone et nous a répondu de manière
Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a
décroché, hier, au téléphone et nous a répondu de
manière très élégante. Seulement, le driver des
Verts a évité de donner son avis sur le tirage au
sort qui a mis l’Algérie dans le groupe B aux
côtés d’une vieille connaissance, le Mali,
l’Ethiopie et du vainqueur des rencon-
tres des 2 tours préliminaires qui se
joueront d’abord entre Sao Tomé-
et-Principe - Bénin et Malawi -
Tchad. Joint par nos soins, hier
après-midi, Vahid, que nous
avons interrogé à propos de ce
tirage, nous a dit : «Non, je ne suis pas au courant de ce ti-
rage au sort de la CAN-2015. Maintenant, si vous voulez mon
avis, ce n’est pas ma priorité, je n’ai aucun commentaire à
faire, parce que pour le moment, j’ai une Coupe du monde à
préparer.»
«Ce n’est pas du Mali que je devrai
parler, plutôt de la Belgique !»
Vahid Halilhodzic semble à présent projeté uniquement
sur la première Coupe du monde de sa carrière d’entraî-
neur qu’il honorera avec l’Algérie au mois de juin prochain
au Brésil. Vahid, qu’on a voulu quand même faire parler à
propos de cette équipe du Mali qu’il a réussi à éliminer lors
du premier tour des éliminatoires, s’est contenté de répon-
dre : «Ecoutez, vous me parlez du Mali, alors que mon pre-
mier adversaire en Coupe du monde sera la Belgique. Donc
si je dois parler, c’est de cet adversaire-là que je devrai le
faire. Je n’ai aucune déclaration à faire. Désolé et merci à
vous !»
La page Vahid sera bien tournée,
après le Mondial
La relation entre Vahid Halilhodzic et la Fédération algé-
rienne de football n’ira pas au-delà de la Coupe du monde
2014. Ce qui pourrait décevoir certains, mais c’est ce qu’on
avait déjà évoqué à maintes reprises, compte tenu de la po-
sition du Bosnien qui a refusé de répondre favorablement
aux ultimatums du président Raouraoua à propos de sa
prolongation de contrat à la tête des Verts. Vahid, qui pré-
fère souvent s’étaler sur les performances du PSG en
Champion’s League ou les performances du Dinamo Za-
greb, n’a pas voulu donner son avis sur les adversaires de
l’EN lors des prochaines éliminatoires de la CAN-2015. Il
nous a en quelque sorte signifié que cela ne le regardait
pas. Comme pour nous expliquer qu’il n’était pas parti
pour un long projet avec les Fennecs.
Il est clair que nous
avons un potentiel
énorme capable de
ravir l’une des deux
premières places du
groupe. Sur ce qui a
été réalisé avec Vahid,
on a montré qu’on était
une grande d’équipe
Moumen A.

Foued Kadir évoque son avenir et confie en exclusivité au Buteur qu’il pourrait bien continuer l’aventure avec Rennes, s’il remporte la Coupe de France, le 3 mai prochain, contre Guingamp. Foued nous livre aussi son avis sur le groupe de l’Algérie dans ces éliminatoires CAN-2015.

m’étaler, je dirais qu’on abordera ces qualifications avec le statut de Mondialiste. A nous de confirmer cela sur le ter-

rain. Restons concentrés sur notre Coupe du monde, c’est la priorité des priorités.

la saison prochaine.

Si on comprend bien, vous comptez rester à Rennes ?

Oui, si tout se passe bien et qu’on gagne la Coupe de France, j’aimerai vraiment bien continuer l’aventure

«A la fin du championnat, je serai à Sidi Moussa pour préparer le Mondial inch’Allah»
«A la fin du
championnat,
je serai à Sidi
Moussa pour
préparer le
Mondial
inch’Allah»

Revenons à vous, comment vous sen- tez-vous, à quelques jours du début du stage ?

avec Rennes pour jouer l’Europa League. Cela bien sûr dépendra de mon club, l’OM. Mais bon, ce n’est pas ma priorité, je veux d’abord faire un grand match en finale, re- joindre la sélection et faire une bonne Coupe du monde.

Donc vous serez à Sidi

Hamdoulilah, je suis en forme, je participe régulièrement aux matchs de mon équipe. Main-

tenant si je ne suis pas titulaire, je fais mes entrées en jeu normale- ment et cela me permet de rester compétitif. Donc ça se passe plutôt très bien pour moi. Physiquement et men-

talement, je suis bien.

Le maintien est- il assuré ?

«On hérite d’un tirage compliqué, on connaît le Mali alors que l’Ethiopie n’est plus une petite
«On hérite
d’un tirage
compliqué, on
connaît le Mali
alors que
l’Ethiopie n’est
plus une petite
équipe»

Moussa pour le début du stage à la daté fixée par le coach…

Je l’espère bien. A la fin du championnat je serai avec le groupe à Sidi Moussa, pour bien préparer le Mondial, inch’Allah.

Pas encore, il nous faut je crois 2 ou 3 points pour se mettre définitivement à l’abri. Donc, la saison n’est pas terminée

Justement le Mondial, vous y pensez déjà ?

C’est difficile pour un joueur comme moi qui a une finale de Coupe de France à jouer, la pre- mière de toute ma carrière, d’évo- quer autre chose que ce match face

à Guingamp du 3 mai prochain. Mais je ne vous cache pas qu’on ne peut pas s’empêcher de penser à cette Coupe du monde au Brésil.

Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

Pour les éliminatoires de la CAN-2015, l’Algérie a hérité d’un groupe composé du Mali, de l’Ethiopie et du vainqueur des matchs Sao Tomé-et-Principe - Bénin et Malawi - Tchad ?

Tout d’abord, par rapport aux deux pre- mières équipes ci- tées, on s’aperçoit qu’on est tombé sur des équipes solides. On connaît le Mali, on les a joués lors du premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde, et on se rappelle bien qu’on avait eu du mal à les écarter. Après, l’Ethiopie, qui a été l’une des grosses surprises de la CAN- 2012, a confirmé son réveil en se qualifiant au dernier tour des qua- lifications de la Coupe du monde, ça s’annonce donc très compliqué.

Comment voyez-vous les chances de l’Algérie dans ce groupe 2 ?

«On doit confirmer notre statut de Mondialiste et décrocher notre billet pour le Maroc»
«On doit
confirmer
notre statut de
Mondialiste et
décrocher notre
billet pour le
Maroc»

Avec aussi une fi- nale de Coupe de France à jouer contre Guingamp…

Oui, ça va être ma première finale de coupe, j’espère inch’Al-

lah remporter mon pre- mier trophée de ma carrière. Si on gagne, il y aura l’Europa League à disputer

d’Afrique. Sans trop vouloir

La fièvre monte d’un cran en Kabylie !

N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 ÉVÉNEMENT Coup d’œil Finale de la Coupe d’Algérie J-3
N° 2628
www.lebuteur.com
Lundi 28 avril 2014
ÉVÉNEMENT
Coup d’œil
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3
Hannachi a animé
une réunion hier soir
au Hilton
Les Kabyles depuis hier en regroupement à Hilton…
Tout pour remporter
A près une journée de repos
sur le mental.
accordée aux joueurs
suite à la défaite amère
la 6 e coupe !
concédée en déplacement
Départ vers Blida le jour de
la finale
face au RCA, les Lions du Djurd-
jura, qui disputeront ce jeudi leur
10e finale de la Coupe d’Algérie
face au MCA, sont rentrés en re-
groupement depuis hier après-
midi à l’hôtel Hilton. Le dernier
revers essuyé à l’Arbaâ a, certes,
La séance d’aujourd’hui à la
caserne militaire de Beni
Messous
Les gars du Djurdjura rallieront la
ville des Roses le jour de la finale,
c'est-à-dire après le déjeuner et la
réunion technique que tiendra le
staff technique avec les joueurs. Ce
dernier misera beaucoup sur ces
trois jours que l’équipe passera à
Alger pour remobiliser ses troupes
et leur assurer une meilleure pré-
paration psychologique.

C’est depuis hier après-midi que les Canaris ont pris leurs quartiers à l’hôtel Hilton, en prévision de la fi- nale face au MCA, programmée pour ce jeudi. La défaite essuyée contre toute attente face au RCA et qui a coûté à la JSK sa deuxième place au classement général a porté un sale coup au moral des troupes, à moins d’une semaine d’un autre rendez-vous décisif. Afin d’éviter justement que cet échec n’atteigne le moral des joueurs et dans le but de préparer convenablement cette finale tant sur le plan technique et psychologique, le président de la SSPA-JSK, Mohand-Cherif Hanna- chi, a convoqué, hier soir, une réu- nion de travail avec les membres du staff, les joueurs et quelques mem- bres du conseil d’administration. Le boss a demandé à tout le monde d’oublier la défaite de vendredi soir et de ne se concentrer que sur ce rendez-vous capital pour toute la Kabylie.

L. A. Dr Djadjoua rassure «Remache et Sedkaoui vont mieux et seront présents face au MCA»
L. A.
Dr Djadjoua rassure
«Remache et
Sedkaoui vont mieux
et seront présents
face au MCA»
Hier
soir,
la
JSK a
effectué une légère
séance d’entraîne-
ment dans la
forêt des Pins
Maritimes juste à
côté de l’hôtel Hil-
ton où elle est ren-
trée en mise au vert.
Le staff technique
était ravi d’avoir
récupéré tout
son groupe. Le
médecin Djad-
joua a tenu, pour
sa part, à rassurer
que l’état de santé de Re-
mache, qui a été touché au poignet,
et Sedkaoui à la cheville, ne suscite
pas d’inquiétude. Les deux joueurs
ont effectué la séance d’hier norma-
lement : «Il n’y a pas lieu de s’in-
quiéter, Remache et Sedkaoui vont
beaucoup mieux, la preuve, ils ont
fait le footing avec le groupe ce soir
(hier, ndlr) et seront présents face au
MCA.»
L.A.

laissé des séquelles sur le moral des joueurs. Toutefois, le staff tech- nique promet de remobiliser ses troupes durant ces 72 heures qui précédent la finale. Une grande mobilisation est constatée au sein de la maison kabyle.

Entraînement hier soir à la forêt des Pins Maritimes

La séance de travail d’hier soir a eu lieu à la forêt des Pins Maritimes, à quelques encablures de cet hôtel, où la JSK a élu domicile jusqu’à la finale. Le staff technique a saisi cette occasion pour décompresser ses joueurs et les préparer beau- coup plus psychologiquement, en prévision de ce rendez-vous histo- rique.

Pour ce qui est du programme d’aujourd’hui, nous avons appris d’un membre du staff technique que les Canaris effectueront une séance d’entraînement au Centre militaire de Beni Messous qui dis- pose d’un stade doté d’une pelouse naturelle. Ce choix est motivé par le souci de préparer les joueurs à la pelouse du stade de Mustapha- Tchaker de Blida qui accueillera l’affiche entre le MCA et la JSK.

La séance de mardi matin au stade principal Mustapha-Tchaker

Toujours pour la préparation de cette grande finale très attendue par tout le peuple algérien, les Ka-

byles ont bénéficié d’une seule séance de travail au stade principal de Blida. La direction de l’OPOW de la ville des Roses a réservé la tranche matinale aux Canaris et celle de l’après-midi au Doyen. Selon son directeur, la veille du match, les deux équipes ne s’entraî- neront pas sur la pelouse et qu’une commission s’en chargera de son entretien pour la finale.

Ultime séance mercredi à Beni Messous

La dernière séance de la JSK aura lieu mercredi au stade de la ca- serne militaire de Beni Messous. Elle permettra à Aït Djoudi de trancher sur le dispositif à mettre en place le jour de la finale. Cette semaine est décisive pour les Ka- byles. D’ailleurs, leur coach et ses assistants doivent axer leur travail

Forte concentration chez les joueurs

Malgré leur défaite face au RCA vendredi soir, les Kabyles veulent réagir ce jeudi en finale de la Coupe d’Algérie. Dès le premier jour du stage, on aura senti une forte concentration chez les joueurs qui promettent d’offrir à leurs supporters le 6e trophée. Les camarades de Rial sont unanimes à dire que ce rendez-vous est impor- tant et sont déterminés à ne pas décevoir leur galerie.

L. A.

  • L a finale de la coupe approche à grands pas. A trois jours de ce rendez-vous sportif, la fiè-

vre est montée d’un cran en Kaby- lie. Cela fait plusieurs semaines que Tizi et tous les villages de Ka-

bylie sont en effervescence en étant derrière la JSK pour la voir remporter sa 6e couronne. Les supporters de toute la région sont à pied d’œuvre et préparent des surprises aux joueurs le jeudi pro- chain, afin de rentrer à Tizi avec le trophée.

Les supporters promettent un déplacement en force ce jeudi

La défaite face au RCA est restée en travers de la gorge. En plus du résultat, de nombreux observa- teurs n’arrivent pas encore à expli- quer les raisons qui ont poussé l’équipe à sombrer lors des trente premières minutes de la rencon- tre, en encaissant trois buts. Les spécialistes donnaient une seule lecture à ce scénario, en pensant que les joueurs avaient beaucoup plus la tête à la finale qu’à ce match qui, faut-il le rappeler, avait aussi son importance. Pour leur part, les supporters ont oublié ce

La fièvre monte d’un cran en Kabylie ! N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 ÉVÉNEMENT

anniversaire du Printemps ber- bère. A travers toutes les localités, des activités ont été organisées pour cet événement cher à la Ka- bylie. La JSK revient dans toutes les discussions et les supporters ont lancé des appels partout pour un déplacement en masse, jeudi prochain, à Blida.

On s’attend à un raz-de- marée, demain, devant les guichets du 1er-Novembre

Par ailleurs, les supporters de la

JSK attendent avec ferveur le coup d’envoi de l’opération vente des tickets de la finale, annoncée par la direction du club pour demain, mardi, à travers les guichets du stade du 1er-Novembre. Compte

tenu de l’engouement affiché par les fans de la JSK, on s’attend vrai- ment à un raz-de-marée devant le stade. Pour rappel, la JSK a in- formé ses fidèles supporters que l’opération s’étalera sur une seule journée et que les supporters au- ront droit à deux tickets chacun.

L. A.

revers et se mon- trent tolérants en- vers les joueurs. Les fans kabyles promettent d’enva- hir, jeudi, la ville des Roses et de ré- server un soutien sans faille à leurs joueurs. Ces der- niers auront une seule mission : ga- gner.

Toutes les artères de la ville des Genêts ornées des couleurs du club

Depuis quelques jours, toutes les artères de la ville des Genêts comme partout ailleurs dans les villages de la Kabylie profonde sont ornées des couleurs du club phare de la Kabylie.

L’événement coïncide avec la célébration du Printemps berbère

Les préparatifs de la finale de la Coupe d’Algérie coïncident, cette année, avec la célébration du 34e

www.lebuteur.com N° 2628 Coup d’œil ÉVÉNEMENT Lundi 28 avril 2014 Aït Djoudi «On jouera l’offensive face
www.lebuteur.com
N° 2628
Coup d’œil
ÉVÉNEMENT
Lundi 28 avril 2014
Aït Djoudi
«On jouera l’offensive
face au MCA !»
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3
● Défaite face
au RCA
«A la fin du match, il y avait une tension
dans le vestiaire, mais nous avons calmé
les joueurs»
S’exprimant sur la contre-performance de son équipe ce vendredi en
championnat, le coach nous dira : «Cette défaite va secouer mes hommes.
Je dirais que même si nous avions perdu par 3 buts à 0, j’aurai tenu le
même discours. J’avais quelques appréhensions avant ce match, car nous
nous sommes arrêtés pendant un mois sans jouer. Je dirais aussi que cette
finale a beaucoup perturbé mes joueurs, qui n’arrivaient pas à se défaire

mentalement de cette rencontre de la saison. A la fin du match de vendredi dernier, il y avait une grosse tension dans le vestiaire mais nous avons es- sayé de calmer tout le monde. Pour le bien de l’équipe, on essayera de gérer tout ça intelligemment. Je le redis encore une fois, la défaite en championnat n’aura aucun impact négatif sur le moral de mes joueurs.»

  • I nvité dans la matinée d’hier à un forum au siège du quotidien d’information DK News, le premier responsa- ble du staff technique Azzedine Aït Djoudi est revenu en détail sur la préparation de la finale de la Coupe

d’Algérie qui se jouera ce jeudi au stade Mustapha-Tchaker. Le coach kabyle s’est aussi étalé sur l’ensemble des objectifs de cette saison, en évoquant même son avenir à la tête du staff technique. En gros, le coach reste très optimiste la vielle de cette finale. Il nous a confié qu’il souhaite à présent bran- dir cette coupe dans un stade qui lui a déjà porté chance, puisque c’est à Tchaker qu’Azzedine Aït Djoudi a gagné sa première Coupe d’Algérie avec l’USMA.

«Je vais me réunir avec mes joueurs et voici ce que je vais leur dire»

Comme tout le monde le sait, c’est dans l’après-midi d’hier que les joueurs de la JSK ont entamé leur préparation pour

cette finale. A ce propos, le coach nous dira : «Effectivement, nous allons entamer aujourd’hui notre microcycle de prépara- tion pour la finale. Je ne vous cache pas que je n’ai pas pour

habitude de trop parler aux joueurs, histoire de ne pas trop les mettre sous pression. Je vais cette fois-ci leur tenir un langage direct et franc. Je leur dirai que nous devons mainte- nant aller de l’avant et chercher cette coupe pour nos sup- porters et le club phare de la Kabylie.»

«Des joueurs inexpérimentés à la JSK ? Je ne suis pas trop d’accord avec ça !»

Interroger sur le fait que la JSK dispose d’un jeune effectif

inexpérimenté, le coach kabyle a répliqué aussitôt par ceci :

«Je ne suis pas trop d’accord avec ça. Nous avons des cadres qui ont joué des finales à l’image de Remache, Asselah, Rial et Mazari. D’autres joueurs sont aussi expérimentés dans les grands rendez-vous tel que Sedkaoui, Mekkaoui, Maroci et les autres. C’est ces joueurs qui vont pousser le groupe à aller chercher cette coupe. N’oublions pas aussi que j’ai déjà

joué deux finales comme entraîneur. Nous avons aussi la chance d’avoir Karouf et Hamenad dans notre staff, qui ont disputé des finales par le passé y compris le président Han- nachi, qui a une grande et riche carrière derrière lui.»

«Le Mouloudia pourra parler de revanche la saison prochaine, mais pas pour ce match»

Aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi, la dernière victoire de la JSK lors du clasico sur le score de 3 buts à 0 ne sera pas une source de motivation pour ses joueurs lors de cette finale,

pour la raison suivante : «Le championnat et la coupe sont deux compétitions différentes. Non, je ne peux même pas parler de revanche dans ce match. Les Mouloudéens devront

attendre la saison prochaine pour espérer prendre leur re- vanche. Mais dans ce match, ce sera du 50/50.»

«Le stade Tchaker m’a porté chance en finale avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci»

Azzedine Aït Djoudi garde un excellent souvenir de sa der-

nière finale remportée avec l’USMA, en nous disant : «Le stade Tchaker m’a porté chance lors de ma dernière finale remportée avec l’USMA. J’espère que ce sera la même chose cette fois-ci. Il est clair que j’ai perdu une finale avec la JSK et mon vœu est de la remporter cette fois. La JSK est mon club de cœur et je veux satisfaire nos supporters.»

«Voici pour quelle raison la gratuité des billets a été annulée»

Pour ce qui est de l’initiative du wali de Tizi Ouzou qui

avait proposé de distribuer gratuitement les billets aux sup-

porters, le driver nous dira : «C’était une bonne initiative du wali de Tizi Ouzou, mais par la suite, les nombreux suppor- ters des quatre coins du pays nous ont appelé pour réclamer leurs quotas. Ils nous ont par la suite expliqué qu’ils allaient être mieux organisés si les billets sont vendus à Tizi. C’est la raison pour laquelle la direction a changé d’avis. L’important est que cette opération se déroule dans les meilleures condi- tions possibles et que chacun puisse bénéficier d’un ticket.»

«Mon onze face au MCA est quasiment en tête, mais nous devons encore patienter car il reste quatre séances»

Par la suite, le premier responsable du staff technique a

abordé le volet technique, en annonçant : «En tant qu’en- traîneur, il est clair que j’ai mon idée sur le onze rentrant pour ce jeudi. Toutefois, je ne vais pas me prononcer jusqu’au jour j. Nous avons tellement eu d’imprévus les jours précédents que j’ai vraiment peur de revire d’autres scéna- rios similaires. Il nous reste encore 4 séances d’entraînement et tout sera mis au clair dans les prochaines heures.»

«On jouera l’offensive car nous en avons les moyens»

«Quant au dispositif tactique qui sera mis en place, nous l’avons déjà en tête. Ce qui est certain, c’est que nous n’al- lons pas jouer la défensive face au MCA. Bien au contraire, nous avons les moyens de jouer l’attaque à outrance. On dé- veloppera notre jeu habituel et j’espère que ça marchera bien pour nous. Nous avons bien analysé le jeu du MCA, on connaît les points forts et faibles de notre adversaire.»

«Le meilleur scénario possible ? Marquer les premiers»

Aux yeux du coach, le meilleur scénario possible dans ce

match est «de marquer les premiers. Cela nous mettra en confiance. De plus, je sais que ce match se jouera sur de pe- tits détails. C’est la raison pour laquelle j’appréhende beau- coup plus mes joueurs que l’adversaire. Je dois citer à titre d’exemple la prestation de Rial face au RCA, il n’a pas bien joué et je sais qu’avec un meilleur rendement, on n’aurait pas encaissé le premier but. J’espère que mes joueurs ne

vont pas commettre de fautes et seront à la hauteur pour cette finale.»

«Qui a dit que nous avons perdu définitivement notre seconde place au classement ?»

Interroger sur l’objectif de la seconde place, le coach reste

optimiste : «Qui a dit qu’on a perdu définitivement notre se- conde place au classement ? Rien n’est encore joué. On as- pire toujours à participer à la prochaine Ligue des Champions. Nous avons encore cinq rencontres à jouer et

tout demeure possible, rien n’est joué. La bataille pour cette seconde place sera rude.»

«Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes»

L’une des grosses satisfactions de la saison sont les jeunes

aux yeux d’Azzedine Aït Djoudi : «Aujourd’hui, la JSK peut compter sur ses jeunes, ce qui n’a pas été le cas lors des

précédentes saisons. Cette fois-ci, c’est Raiah et Aïboud qui jouent. Demain, ce sera probablement d’autres jeunes qui vont émerger. C’est une bonne chose pour le club.»

Abdelatif A.

● A propos de Benlamri «Il a été lésé par le sélectionneur» «J’ai toujours été convaincu
● A propos de
Benlamri
«Il a été lésé par le sélectionneur»
«J’ai toujours été convaincu par les qualités de Ben-
lamri. Je l’ai eu chez moi en sélection olympique. C’est un
joueur qui a sa place en sélection. Je suis déçu qu’il ne
soit pas sélectionné de nos jours, car il aurait certaine-
ment beaucoup progressé depuis. Désolé de le dire, mais on ne peut pas
juger un joueur sur un seul comportement. Je suis convaincu que Benlamri a
été lésé par le sélectionneur. Dommage, car c’est un joueur qui faisait partie
de cette vague de joueurs qui devaient être promus chez les A.»

Le choix du portier en finale

www.lebuteur.com N° 2628 Coup d’œil ÉVÉNEMENT Lundi 28 avril 2014 Aït Djoudi «On jouera l’offensive face
«Asselah en pole position, mais on demandera l’avis de Hamenad» «Je tiens à dire que nous
«Asselah en pole position, mais
on demandera l’avis de
Hamenad»
«Je tiens à dire que nous n’avons aucun problème dans
les buts. Que ce soit Asselah ou Mazari, chacun acceptera la décision prise
par le staff. Pour cette finale, on fera notre choix prochainement. Asselah
peut avoir un certain avantage, mais on prendra la décision avec Hamenad
car c’est lui l’entraîneur des gardiens et il a un avis important à donner.»
● Son avenir
● Son avenir

«Je suis venu avec un projet, mais…»

«Lorsque je suis venu à la JSK, j’ai proposé un projet à long terme pour le président. On en a discuté à maintes reprises, mais pour le moment, je ne peux pas vous en dire plus. Je sais que changer de club fait partie de la car- rière d’un entraîneur. Comme je peux rester à la JSK comme je peux entraî- ner le MCA la saison prochaine, à titre d’exemple. Je pense que tout sera plus clair d’ici la fin de saison.»

● Son message au public
Son message
au public

«Notre public est la plus belle nus, depuis la première journée

«J’ai la chair de poule en repensant à votre soutien. Cette coupe sera pour vous»

chose pour la JSK. Il nous a toujours soute- face au MCEE. J’ai la chair de poule en re-

pensant à tout le soutien qu’on a eu de la part de nos supporters cette semaine. Nous avons un public en or et je sais qu’il se déplacera en nombre au stade jeudi prochain. Nous avons reçu des coups de fil de toutes les ré- gions d’Algérie et c’est ça la JSK ! J’espère qu’on leur offrira cette coupe qui leur tient à cœur.»

● Arbitrage «Je suis convaincu que Bichari sera à la hauteur» «Il est vrai que la
● Arbitrage
«Je suis convaincu que Bichari
sera à la hauteur»
«Il est vrai que la saison dernière, il y a eu beaucoup
de contestations sur Haïmoudi après la finale de la coupe.
Je ne veux pas trop m’étaler sur ça. Je pense que Bichari
sera à la hauteur. A mes yeux, c’est un excellent choix.
C’est un arbitre habitué à gérer les grosses affiches.»

Sa révélation

«C’est la plus dure saison de ma carrière !»

«La saison n’est pas encore terminée et je dois dire que ce fut la pire saison de ma carrière. Les gens ont peut-être oublié ce que nous avons vécu cette saison, mais pas moi. Nous avons été déstabilisés au moment où l’équipe réali- sait de bons résultats. J’ai été confronté à de sérieux problème et nous avons tout de même relevé le défi. Le résultat est là aujourd’hui. Nous sommes en course pour cette seconde place et la JSK est en finale de la coupe. A mes yeux, ça reste un bilan positif. Par contre, je pense que je dois refaire mes analyses, histoire de m’assurer sur mon état de santé.»

N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil Une journée spéciale avec Mekkaoui et

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil
www.lebuteur.com
ÉVÉNEMENT
Coup d’œil

Une journée spéciale

avec Mekkaoui et Aouedj !

Finale de la Coupe d’Algérie J-3 et c’est Mekkaoui qui était au bout du fil. Ce
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3
et c’est Mekkaoui qui était au bout du fil.
Ce dernier nous a fait savoir qu’on pouvait
le rencontrer à Staouéli.
Moh le Bleu, Ilyès
et la 3G de la partie
siège de la radio algérienne pour une
émission sportive prévue à 20 h.
Hanifi, l’invité d’honneur
Dame Coupe, nous avons sollicité deux
Comme notre reportage avait pour but
d’évoquer la finale de la Coupe d’Algérie
avec les joueurs kabyles, nous avons jugé
utile d’inviter quelqu’un que les supporters
adorent toujours pour nous accompagner
dans notre sortie. Il s’agit de l’ancien atta-
quant, Salim Hanifi. L’ancien joueur du
CRB, fervent supporter de la JSK, n’a pas
hésité la moindre seconde à répondre fa-
Avant de quitter La Piazza, nous
n’avons pas raté l’occasion de nous faire
prendre en photo. Moh le Bleu et Ilyès, les
deux propriétaires de La Piazza, ont de-
mandé à Mekkaoui de leur accorder une
photo en indiquant avec ses doigts le chif-
fre trois par rapport à la 3G. Une manière
de taquiner les supporters du MCA, à
moins d’une semaine de la finale de la
Coupe d’Algérie.
Les chaussures assorties
à son costume, le casse-
tête de Malik

Très déçu, nous avons essayé de connaître la raison pour laquelle Malik semblait triste. Lorsqu’on lui a demandé la raison, Malik répondra : «La finale ap- proche et je n’ai toujours pas trouvé une paire de chaussures qui va avec mon cos- tume. Je chausse du 47 et c’est difficile de trouver une telle pointure. Pour la finale, j’ai déjà passé commande de France.»

La nouvelle coupe de Aouedj ressemble à celle d’El Shaarawy

Après avoir acheté des chaussures de football spécialement pour la finale qui lui

ont coûté une 380 euros, Aouedj voulait se faire un nouveau look, en prévision du

match du 1er Mai face au MCA.

Chez le

coiffeur, l’Oranais rêvait d’une coupe de cheveux assez spéciale. Saïd le coiffeur a rassuré Aouedj en lui demandant de fer- mer les yeux et de lui faire confiance. Deux heures plus tard, Aouedj ressemblait au joueur du Milan AC, Stéphan El Shaa- rawy. Le joueur kabyle était tellement content qu’il ne comptait pas dormir, afin de garder sa coupe de cheveux intacte. Avant de quitter le salon, deux jumeaux qui portaient les maillots du FC Barcelone se sont fait prendre en photo avec le sym- pathique Sid Ahmed.

Dîner chez Porto Allegro, avant de rentrer à la maison

20h30, le moment de passer à table pour dîner. Direction la pizzeria Porto Alle- gro située à Dély Ibrahim. L’endroit était tellement sympathique que Aouedj n’a pas manqué l’occasion de prendre plusieurs photos. Avant même de passer com- mande, Merbah nous a rejoints. 22h30, c’était l’heure de rentrer à la maison, après avoir passé des moments chaleu- reux en compagnie des joueurs de la JSK qui ne parlent que de la finale qui se jouera ce jeudi.

Saïd Djoudi

L a préparation de la finale de la

Coupe d’Algérie bat son plein

depuis quelques semaines dans

les quatre coins d’Algérie. A Tizi

comme à Alger, les supporters

de la JSK ne trouvent plus le sommeil. A la

ville des Genêts, on attend toujours la vente des billets prévue pour aujourd’hui. Les amoureux des Jaune et Vert sont prêts à passer la nuit devant les guichets pour se procurer le fameux sésame et as- sister à l’historique finale face au Moulou- dia d’Alger. A la veille du regroupement à l’hôtel Hilton programmé spécialement pour préparer sereinement la finale de

joueurs clés, Mekkaoui et Aouedj, pour la réalisation d’un reportage, à quelques jours d’un rendez-vous des plus impor- tants de leur carrière footballistique. Il était exactement 10 heures du matin lorsque nous avons essayé de joindre l’ar- rière gauche Mekkaoui pour lui fixer un rendez-vous. Malheureusement, son télé- phone était en mode silencieux. Pour ne pas perdre trop de temps, nous avons contacté Aouedj. Ce dernier, qui venait de regagner Tizi Ouzou, nous a donné ren- dez-vous deux heures plus tard à Dély Brahim. Midi pile, notre téléphone sonne

vorablement à notre invitation. Même s’il était occupé, il nous a donné rendez-vous à Staouéli à 13h.

«Zarga» ne quitte jamais son lit, avant 14h

Pour ceux qui ne le savent pas, Mek- kaoui est un amateur des grasses mati- nées. L’arrière gauche kabyle ne se réveille jamais avant 14h. S’il nous a donné rendez-vous à 13h, c’est parce qu’il nous a fait une fleur, lui qui entretient de très bonnes relations avec notre journal. Dès notre arrivée sur place, nous avons trouvé Hanifi à notre attente. Après avoir

échangé quelques mots sur son avenir, lui

qui est sans club, Mekkaoui ne tardera pas

à débarquer au volant de sa Golf série 7

de couleur blanche. L’ancien Usmiste nous

salue, avant de serrer Hanifi dans ses

bras, eux qui évoluaient ensemble à la

JSK.

Déjeuner à la Piazza

C’est alors que nous nous sommes

donné rendez-vous à Staouéli, à la Piazza.

A l’arrivée de Mekkaoui, nous avons

constaté que le gérant du restaurant est

un très bon ami à l’arrière gauche kabyle.

Et comme il venait juste de se réveiller,

«Zarga » nous a demandé de rentrer pour

prendre le déjeuner et des boissons

fraîches. Le propriétaire nous a réservé

même une table VIP pour nous mettre à

l’aise. Profitant de cette rencontre, nous

avons évoqué plusieurs sujets. Mekkaoui

n’a pas manqué de nous parler du match

perdu en Coupe d’Algérie face au Moulou-

dia l’an dernier. Le penalty raté par Ha-

diouche était le sujet de discussion

pendant plusieurs minutes.

Direction Sidi Fredj pour voir Mellina et Skandar

En quittant le restaurant, Zinedine Mek- kaoui nous a invités à rendre visite à son frère Amine qui habite à Sidi Fredj. Le joueur kabyle n’à jamais laissé passer l’oc- casion de rentrer à Alger sans passer voir ses deux neveux, Mellina et Skandar. Il en a même profité pour prendre des photos avec eux tout en portant un châle aux cou- leurs de la JSK. Un moment très important pour le joueur kabyle qui avait les larmes aux yeux. Avant de repartir, il a glissé deux mots à son petit neveu : «Je te ramènerai la Coupe d’Algérie mon petit homme !»

Il a accompagné Aouedj

chez le coiffeur

Par la suite, Aouedj, l’ancien joueur du

MCO, nous a contactés pour nous donner

rendez-vous devant le magasin Nike de

Dély Brahim. Il était exactement 16 h. Le

numéro 10 de la JSK débarque avec sa Golf série 7 de couleur blanche. Après un

léger passage chez Nike, l’Oranais nous a

demandé de l’accompagner chez un coif-

feur réputé à Dély Ibrahim, pour une nou-

velle coupe spéciale pour la finale de la

Coupe d’Algérie.

Une rencontre surprise

avec Merbah et Asselah

A peine après s’être garé à proximité

du local de son coiffeur, nous avons croisé

le défenseur Abdelmalek Merbah qui s’ap-

prêtait à passer aussi chez le coiffeur.

Après les salamecs d’usage, Malik Asselah

nous fera une surprise en débarquant non

sans créer une folle ambiance avec ses

sorties assez particulières. Il devait ac-

compagner Merbah, avant de rallier le

N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil Une journée spéciale avec Mekkaoui et

Les nouvelles chaussures de foot de Aouedj lui ont coûté 380 euros

La finale de la Coupe d’Algérie est un rendez-vous très spécial pour tous les joueurs. Alors que Malik Asselah n’a pas en- core trouvé des chaussures qui vont avec son costume, l’Ora- nais Aouedj a passé com- mande du dernier cri, à l’occasion du match face au MCA. D’après lui, ça lui coû- tera 380 euros, soit plus de 50 000 dinars.

promis de l’envoyer à La Mecque, en cas de sacre.

Le couscous, son plat préféré

A Porto Allegro, Sid Ahmed Aouedj a demandé au serveur de lui ramener un plat de couscous, avant de changer d’avis et prendre une pizza aux fruits de mer. Pour lui, ce genre de plat lui manque beaucoup du moment qu’avec l’équipe, on ne sert que des repas pour sportifs.

Un tailleur

encourage

Il est en contact permanent avec sa maman

Depuis le décès de son père l’an dernier, Sid Ahmed Aouedj est beaucoup plus proche de sa mère. Une fois que nous avons quittés le salon de coif- fure, le meneur de jeu kabyle a passé plusieurs minutes au téléphone avec sa mère. Profi- tant de l’occasion, il lui a de- mandé de lui souhaiter bonne chance lors de la finale de la Coupe d’Algérie. Il lui a même

les joueurs

kabyles

A Dély Brahim, les supporters de la JSK sont partout. Devant le coiffeur VIP, un tailleur a rendu visite aux joueurs de la JSK pour leur souhaiter bon courage : «Je suis un fervent supporter de la JSK. Je vous ai vu devant mon magasin alors je ne voulais pas rater l’occa- sion de vous encourager. Ra- menez-nous cette coupe, on vous sera reconnaissants !»

S. D.

N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil Une journée spéciale avec Mekkaoui et
N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil Une journée spéciale avec Mekkaoui et

Hanifi : «De tout cœur avec la JSK !»

Invité par nos soins pour partager la joie avec les joueurs de la JSK, l’at- taquant Salim Hanifi nous a révélé qu’il sera de tout cœur avec la JSK qui

compte beaucoup pour lui : «Depuis que j’ai quitté la JSK, je n’ai jamais raté ses matchs que j’ai suivis sur le petit écran. Je suis Kabyle et j’ai toujours supporté cette grande équipe. Voir joué à la JSK m’a honoré. Lors de la fi- nale, je serai de tout cœur avec les Jaune et Vert. J’espère qu’ils seront à la hauteur et qu’ils offriront aux supporters une sixième Coupe d’Algérie.»

www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT
www.lebuteur.com
Coup d’œil
ÉVÉNEMENT

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Finale de la Coupe d’Algérie J-3
Finale de la Coupe d’Algérie J-3
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3

Mekkaoui «J’ai une revanche à prendre sur le Mouloudia»

C’est un Zineddine Mekkaoui souriant que nous avons rencontré, avant-hier samedi, pour la réalisation d’un reportage assez spécial, à l’occasion de la finale de la Coupe d’Algérie prévue le 1er Mai prochain face au Mouloudia. L’ancien joueur de l’USMA estime que cette rencontre a un goût très spécial pour lui, du moment qu’il a une revanche à prendre sur le MCA, après la défaite en finale l’épreuve populaire en 2007. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion de rassurer les supporters kabyles : «Nous allons nous sacrifier pour vous offrir le trophée.»

«Les paroles de Belhout m’encouragent !»

Tout d’abord, qu’avez-vous à dire sur l’amère défaite concédée contre le RCA, vendredi ? et je
Tout d’abord, qu’avez-vous à dire sur l’amère
défaite concédée contre le RCA, vendredi ?
et je ne pense pas qu’ils commettront les
mêmes erreurs en finale.
Djoudi, qui nous connaît parfaitement bien,
choisira les joueurs les plus méritants pour dis-
nale de la Coupe d’Algérie. C’était en 2007. Je
Sincèrement, je ne sais pas trop quoi dire sur
cette défaite. Nous avons raté notre début de
match. L’équipe est revenue en seconde pé-
riode, mais nous avons encaissé un quatrième
Il faut dire aussi que l’attaque a inscrit trois
buts quand même…
puter ce genre de match qui se jouera sur un
détail.
C’est ce qu’il faut retenir de cette défaite face au
RCA. Malgré les quatre buts encaissés, nous
avons quand même réussi à mettre quatre réa-
lisations. J’espère que cette réussiye nous ac-
compagnera en finale face au MCA.
De l’avis de tous, ce match est très important
pour vous…
but. C’était difficile pour nous de revenir une
fois de plus dans le match. Il faut oublier cette
défaite, car nous avons un match très spécial à
préparer.
Oui, je le reconnais,
n’ai pas joué mais je faisais partie des 18
joueurs convoqués. Malheureusement, la
chance a souri aux Mouloudéens. Aujourd’hui,
plusieurs années après, je veux prendre ma re-
vanche. Je ne veux pas perdre une seconde fois
face à la même équipe.
Vous allez entrer en mise au vert à l’hôtel
Hilton pour préparer sereinement cette fi-
nale. Que pensez-vous de ce choix ?
Vous avez réussi à inscrire un but face au
RCA. Pensez-vous pouvoir refaire le même
coup le 1er Mai ?
Encaisser trois buts en l’espace de 30 minutes
n’est pas rassurant, à quelques jours de la fi-
nale, n’est-ce pas ?
ce match face au
MCA est très
important
pour moi.
Vous savez, je suis un joueur de couloir et je
Pouvez-vous
Certes, nous avons pris trois buts en moins de
trente minutes de jeu. Seulement, il faut savoir
que les matchs ne se ressemblent pas. Nous
n’allons pas commettre les mêmes erreurs face
au Mouloudia. La finale se jouera sur un détail
C’est un choix mûrement réfléchi car la direc-
tion du club veut nous éloigner de la pression.
Nous allons profiter de ce regroupement pour
apporter les derniers réglages, avant la finale.
Nous allons essayer de donner le meilleur de
nous-mêmes et d’offrir des solutions à l’entraî-
neur au moment de composer son équipe type.
nous dire
pourquoi ?
Lorsque je
jouais à
l’USMA,
nous avons
me sens très à l’aise en attaque. Face au RCA,
j’ai profité d’une jolie talonnade de Merbah
pour réduire le score. J’essayerai de faire pa-
reille face au MCA et, pourquoi pas, inscrire le
but de la victoire. Toutefois, je tiens à dire que
la partie sera vraiment difficile car les deux
équipes se connaissent bien.
et on ne doit pas donner la chance au MCA de
nous mettre un but.
affronté
Tout le monde affirme que l’équipe avait la
tête à la Coupe d’Algérie…
L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a tou-
jours pas en tête l’équipe qui jouera la finale.
Pensez-vous débuter le match ?
le Mou-
L’entraîneur Rachid Belhout vous a beau-
coup encensé…
loudia
Oui, j’ai lu sur les journaux et je le remercie.
en fi-
Belhout me connaît bien du moment que j’ai
Même si tel était le cas, car on était à deux
Ce n’est pas à moi de répondre à cette ques-
doigts de revenir dans le match. On a commis
des erreurs impardonnables et on ne devait pas
encaisser quatre buts. Toutefois, il faut positi-
ver les choses. Il faut avouer qu’il n’était pas
possible de ne pas penser à la finale que tout le
monde attend. Comme je viens de vous le dire,
il faut aller de l’avant et se concentrer sur le
match contre le MCA.
tion, car le dernier mot revient à l’entraî-
neur. Je dois me donner à fond à
l’entraînement et prouver au coach que
je suis capable de jouer et d’apporter
un plus à l’équipe. Plus que ça,
ce n’est pas mon rôle. Aït
joué sous sa coupe à l’USMA, alors que je
n’avais que 20 ans. C’est un très bon
entraîneur.
Entretien réalisé par
Saïd Djoudi
Ne craignez-vous pas que ce scénario ne se
répète face au Mouloudia ?
Non, on ne craint rien. Nous sommes
en finale et on est prêts à se battre
pour décrocher le fameux trophée.
Certes, le match s’annonce des
plus difficiles du moment que
nous allons avoir affaire à
une équipe expérimentée.
Cependant, nous avons
une très grande chance
de brandir le trophée.
Les joueurs sont
conscients de
leur mission
«Les supporters
veulent la coupe,
on se sacrifiera
pour la leur
offrir»
N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 ÉVÉNEMENT Coup d’œil Bouali déjà sous pression pour le
N° 2628
www.lebuteur.com
Lundi 28 avril 2014
ÉVÉNEMENT
Coup d’œil
Bouali déjà sous pression pour
le onze rentrant de la finale
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3
Un match gala prévu
cette semaine
à Oued El Alleug
L’Association sportive bli-
déenne, qui a entamé une vaste
campagne de sensibilisation pour
que le meilleur accueil soit réservé
aux supporters du MCA, organi-
sera un match gala dans la localité
de Oued El Alleug dont le défunt
est originaire afin de donner de
l’élan à la réconciliation où les
Chnaoua répondront présents à
l’appel. La rencontre sera organi-
sée avant la finale dans l’espoir que
jeudi prochain la fête sera gran-
diose à Blida.
A lors qu’il régnait une bonne am-
biance dans les vestiaires à l’issue de
la rencontre ayant opposé le Doyen
aux Criquets, Fouad Bouali a ressenti une
certaine déception chez les joueurs qui ont
fait leur rentrée en cours du jeu ou ceux
qui n’ont pas eu la chance de prendre part
à cette confrontation. Cette réaction a mis
déjà la pression sur Bouali, car il sait per-
tinemment que sa mission ne sera pas fa-
cile au cours de cette semaine de
préparation de la finale. Ce dernier doit
gérer le groupe d’une bonne manière et se
montrer ferme afin d’éviter toute forme
d’animosité, qui risque d’avoir un impact
négatif sur le groupe. Bien qu’il ait essayé
de faire comprendre à ses gars que ceux
qui ont débuté la rencontre du CABBA ne
seront forcément reconduits dans le onze
rentrant de la finale, certains joueurs
croient dur comme fera que le coach es-
saye juste de les motiver et il a déjà pris sa
décision, car il ne faut pas s’attendre à un
grand chamboulement le 1 er Mai. Ayant eu
écho de la mauvaise réaction de certains
joueurs, Bouali est déjà sous pression, car
il lui sera difficile de convaincre tout le
monde de ses choix.
Les joueurs doivent
mettre l’intérêt de l’équipe
au-dessus de toute autre
considération
sans aucun doute éviter une mauvaise
réaction des joueurs qui ne faisaient pas
partie de ses choix. Cependant et pour
cette rencontre de l’année, on se
demande si cette méthode
sera la plus recom-
joueurs qui seront sur le banc en annon-
çant le onze rentrant la veille du match,
cela constitue tout simplement
une arme à double
Bouali
tranchant.
Kamel M.
Bien que la mission de Bouali s’annonce
délicate, les joueurs doivent à leur tour lui
faciliter la tâche et mettre l’intérêt de
l’équipe au-dessus de toute autre considé-
ration. Il est évident qu’aucun joueur ne
veut rater ce rendez-vous, mais le coach
ne peut faire jouer tout le monde comme
il l’a expliqué. Afin de mettre ses poulains
en confiance, il a juré que seuls ceux qui
seront prêts sur tous les plans seront ali-
gnés le jour de la rencontre.
mandée. Si un
joueur exprime
son méconten-
tement dans
un moment
décide de baisser la
charge de travail en
prévision des 120 minutes
crucial de
Le coach du MCA, en concertation avec le préparateur
concen-
tration,
cela
risque
Le Mouloudia
et la JSK hôtes ce
mardi de la DGSN
tout
physique Dahmane Sayeh, a décidé de réduire la charge de
travail d’une manière considérable afin de permettre aux
joueurs d’aborder la finale avec une meilleure fraîcheur
physique. Effet, le staff technique a pris en considération que la
finale pourra aller au-delà du temps réglementaire, et les joueurs
Annoncer l’équipe type
juste
avant le match est une
arme à double tranchant
simple-
auront besoin de toute leur énergie pour qu’ils puissent faire
ment de
jouer un
mauvais
tour au
Sur initiative d’Abdelghani El
Hamel, directeur général de la Sû-
reté nationale, les responsables du
Mouloudia ont été conviés ce
mardi à une réunion à la DGSN.
L’équipe sera représentée par le
président Boumella, le coach
Bouali, et le président du Comité
de supporters, Benaïssa Domèche.
Les responsables de la JSK sont
conviés à leur tour afin que
chaque partie puisse faire part de
ses préoccupations avant la finale.
Cette bonne initiative est devenue
une tradition avant chaque finale
et qui illustre les efforts déployés
par les services de sécurité pour
que cet événement soit une vérita-
ble fête du football de la Jeunesse.
Il est à rappeler qu’à l’occasion de
cette finale, un grand dispositif sé-
curitaire sera déployé pour qu’elle
puisse se dérouler dans de très
bonnes conditions.
Toutefois, on se demande si à l’occasion
de cette finale de l’épreuve populaire
Bouali va déroger à la règle, lui qui a l’ha-
bitude ces derniers temps d’annoncer le
onze rentrant deux heures avant le coup
d’envoi de la rencontre. En effet, il voulait
MCA.
Quoique Bouali
face à cette situation. Sur ce plan, au MCA, on se montre
confiant d’avoir une certaine supériorité sur le plan physique
par rapport aux Kabyles, du fait que l’équipe s’est bien
préparée sur les hauteurs de Lala Seti à Tlemcen, où les
joueurs sont unanimes à dire que l’altitude leur a
permis de bien recharger leur batteries et ce n’est
ait toujours expli-
qué ses choix par le
fait qu’il voulait éviter
la déconcentration aux
pas un hasard s’ils ont fait valoir leurs
arguments sur ce plan face au CABBA
lors de la dernière journée du
championnat.
Zeghdane : «Je veux refaire le coup du CRB en finale»
Vous allez entamer votre der-
nière ligne de préparation
pour la finale de la Coupe
d’Algérie. Un commentaire ?
plus important dans ce match
et qui était la victoire, car on
devait gagner la rencontre
coûte que coûte afin qu’on
puisse se mettre en confiance
avant la finale. Sachez que
c’était très difficile de se concen-
trer sur le match sans penser à
la Coupe d’Algérie. C’est pour
cette raison qu’on était sous
forte pression. Maintenant,
nous n’avons qu’un seul souci,
préparer le grand rendez-vous
et je suis prêt pour donner le
meilleur de moi-même sur le
terrain.
fait confiance pour jouer
cette finale qui reste un
rêve pour moi.
Après avoir réussi à gagner
notre match face au CABBA,
on peut penser à cette finale
qu’on va préparer en toute séré-
nité. C’est le match de la saison
pour nous et qu’on ne doit en
La JSK reste sur une dé-
faite qui vous donne un
avantage sur le plan psy-
chologique. Qu’en pen-
sez-vous ?
aucun cas rater, car je n’imagine
pas que cette coupe puisse nous
fuir.
Vous étiez l’un des meilleurs
joueurs sur le terrain contre
les Bordjis et vous avez même
offert la balle de but, peut-on
dire que Zeghdane est prêt
pour cette grande finale ?
La décision
finale pour la
billetterie sera
connue aujourd’hui
Le mérite de cette victoire re-
vient à toute l’équipe et je n’ai
fait que mon devoir. Cette ren-
contre était difficile pour nous
dans la mesure où elle inter-
vient après un mois de trêve et
il n’était pas évident qu’on
puisse retrouver notre rythme.
Grâce aux efforts de tous les
joueurs, nous avons réalisé le
Vous avez suscité l’inquié-
tude des supporters du MCA
du fait que vous traîniez la
patte en quittant le terrain en
fin de partie. En est-il au
juste ?
Je tiens à rassurer nos suppor-
ters que je me porte bien et il ne
s’agissait que d’une béquille que
j’ai prise sur un contact avec un
joueur du CABBA. Je vais donc
bien et serai bel et bien présent
sur le terrain si l’entraîneur me
Il est vrai que le score nous
a un peu surpris, mais dans
une finale toutes les don-
nées vont changer et il faut
qu’on reste concentrés au
maximum. Tout ce que je
souhaite, c’est de réaliser
un grand match et refaire
le coup du 20-Août face au
CRB. On promet aux
Chnaoua de leur offrir la
coupe cette saison, car je
sais qu’ils n’ont pas digéré
l’échec de la saison écoulée,
et c’est à nous de leur ren-
dre le sourire
Prévue initialement dimanche,
la réunion qui se déroulera à Mus-
tapha-Tchaker pour prendre une
décision finale au sujet de la billet-
terie aura lieu aujourd’hui, du fait
qu’elle a été reportée pour des rai-
sons d’ordre organisationnel. A
croire une source digne de foi, on
laisse entendre que jusqu'à preuve
du contraire, on n’est pas encore
fixé d’une manière définitive sur le
nombre des billets qui sera ac-
cordé à chaque galerie, lorsqu’on
sait que le MCA a catégorique-
ment refusé le quota qui a été ré-
servé à ses supporters soit revu à
la baisse. La direction du MCA
souhaite que les organisateurs de
la finale se montrent compréhen-
sifs envers les supporters qui veu-
lent assister à ce grand événement.
Ainsi, les pensionnaires de Hydra
veulent bénéficier de 12 000 billets
comme cela a été convenu initiale-
ment.
Entretien réalisé
par Kamel M.
K. M.
www.lebuteur.com MCA Coup d’œil
www.lebuteur.com
MCA
Coup d’œil

N° 2628

www.lebuteur.com MCA Coup d’œil Lundi 28 avril 2014 L’équipe du Mouloudia pèse 42 finales pour 13

Lundi 28 avril 2014

L’équipe du Mouloudia pèse 42 finales pour 13 coupes remportées

L’expérience sera le 1 er

Mai du côté des Algérois

Finale de la Coupe d’Algérie
Finale de la
Coupe d’Algérie
T ous les spécialistes et les observa- teurs vous diront que souvent une finale de Coupe
T ous les spécialistes et les observa-
teurs vous diront que souvent
une finale de Coupe d’Algérie se
joue sur des petits détails. Et sou-
vent lors des grands rendez-vous,
c’est l’expérience et le vécu qui
Djallit, Djemili, Metref, Ghazi,
Hachoud et Aksas ont tous
disputé une finale à Tchaker
J-3
font la différence car le côté émotif prend très
souvent le dessus surtout lorsqu’un joueur
manque de repère à ce stade de la compétition.
Ce n’est certainement pas le cas du côté moulou-
déen car en jetant un coup d’œil dans le deux
camps, on se rend compte que l’expérience bas-
cule carrément du côté algérois. Et pour cause,
sur les 25 éléments qui composent l’effectif du
MCA version 2013-2014, on trouve 19 joueurs
qui ont déjà participé à une finale que ce soit
comme titulaire ou remplaçant. Michael Fabre
avait perdu une finale avec Sedan contre l’AJ
Auxerre en 2005. Et pour illustrer parfaitement
le vécu mouloudéen, nous avons décidé de citer
tous les joueurs avec le nombre de finale qu’ils
ont jouée dans leur carrière. Djemili (2), Bensa-
lem (1), Hachoud (3), Besseghier (3), Aksas (2),
Djaghbala (2), Bachiri (1), Daoud (1), Metref
(6), Boucherit (1), Kacem (2), Ghazi (6), Bou-
guèche (3), Yachir (2), Djallit (2), Yahia Chérif
(1), Bouzidi (1) et Ouali (1). A cela s’ajoute
Fouad Bouali qui, lui aussi, disputera ce jeudi sa
quatrième finale, mais la première en tant qu’en-
traîneur en chef. Au total, les Mouloudéens to-
talisent 42 finales, ce qui est un chiffre
ahurissant pour 13 coupes remportées.
serir. Amine Aksas, lui aussi, a gagné cette coupe
contre le CABBA de Hachoud à Tchaker. Kacem
aussi en compte une coupe dans son palmarès
qu’il obtenue avec l’Aigle noir. Yahia Chérif à
100% de réussite avec la finale remportée en
2011 avec la JSK contre l’USMH grâce à une
grosse bourde de Doukha. Hadj Bouguèche en
a deux dans son escarcelle décrochée avec le
Doyen en 2006 et 2007 face à l’USMA. Mais la
palme d’or revient à Hocine Metref et Karim
Ghazi qui ont chacun remporté trois fois la
coupe. Fouad Bouali, lui aussi, a été victorieux
avec le Widad de Tlemcen.
Pour ceux qu’ils ne le savent pas, le Moulou-
dia possède des joueurs qui ont déjà disputé une
finale de Coupe d’Algérie dans l’antre de Tcha-
ker. On commence par la finale de 2003 qui
avait opposé l’USMA au CRB. Une affiche qui
avait fini par tourner en faveur des gars de Sou-
stara sur le score de 2 à 1. Ghazi et Metref faisant
partie des Rouge et Noir drivaient alors par un
certain Azzedine Aït Djoudi. En 2008, c’est Dje-
mili et Djallit qui seront à l’honneur même si
Houari s’est contenté du statut de doublure de
Lounès Gaouaoui. La rencontre entre le WAT et
la JSMB ira aux tirs au but. Un exercice qui finira
par sourire aux Béjaouis. Lors de l’édition de
2009, le CABBA de Abderrahmane Hachoud se
trouvait face au Chabab d’Amine Aksas. Malgré
la domination des Bordjiens, c’est le CRB qui fi-
nira par l’emporter par 2 à 1. C’est dire qu’il y a
même des éléments du MCA qui ont déjà dis-
puté une finale dans ce stade de Tchaker qui
aura souri à Ghazi, Metref et Aksas.
Boumella : «Nous
comptons sur l’expérience
de Bouguèche, Djallit et
Aksas pour qu’ils fassent la
différence»
Seuls Asselah, Rial et Aït
Djoudi ont connu des finales
Le nombre ahurissant de finales disputées par
les Mouloudéens tranche avec l’inexpérience des
Kabyles qui eux totalisent quatre finales. Malek
Asselah a remporté une avec la JSK en 2011.
Idem pour Ali Rial. Azzedine Aït Djoudi avait
pour sa part remporté la coupe en 2003 avec
l’USMA, alors qu’il avait sous ses ordres Metref
et Ghazi avant de perdre une autre. Le reste des
joueurs kabyles n’ont jamais connu ni vécu un
tel évènement.
Intervenant
sur la chaîne na-
tionale pour s’ex-
primer sur le
grand l’événe-
ment de ce jeudi,
Boudjemaâ Bou-
mella espère de
tout cœur rem-
porter cette
coupe pour sa
première saison à la tête du club : «Nous
voulons vraiment remporter cette Coupe
d’Algérie. D’ailleurs, nous comptons sur
l’expérience de Bouguèche, Djallit et
Aksas pour qu’ils fassent la différence.»
Tarek Che
Bouali, Hachoud, Aksas,
Metref, Kacem, Ghazi,
Bouguèche et Yahia Chérif ont
tous brandi le trophée
C’est beau de se targuer de totaliser 42 finales
de Coupe d’Algérie, mais les Mouloudéens
comptent dans leurs rangs des éléments qui ont
déjà brandi le trophée tant convoité. Ils sont
donc sept qui ont goûté à cette joie incommen-
surable de recevoir la médaille du vainqueur des
mains du président de la République. Il s’agit de
Abderrahmane Hachoud qui a remporté la
coupe avec l’Entente de Sétif contre le Chabab
avec une frappe qui a laissé pantois Nacim Ous-
Il est l’homme en tunique noire aux six finales
Embrassant une carrière
de consultant, Zekrini a
été considéré durant de
longues années comme
l’un des meilleurs sifflets
du championnat. Ayant
dirigé par le passé six fi-
nales de Coupe d’Algé-
rie, forcément Zekrini
sait de quoi il parle, lui
qui approuve totalement
le choix de Bichari.
grosse pression qui génère ce
Clasico ?
Tous les indices portent à croire
que ce sera Bichari qui sera dési-
gné pour diriger la finale de la
Coupe d’Algérie. Peut-on connaî-
tre votre avis sur cette désigna-
tion ?
Je suis profondément convaincu
qu’il sera à la hauteur. Il est prêt
mentalement et physiquement pour
un tel événement. Et puis en finale,
l’erreur est proscrite. On n’a pas le
droit de passer à côté car le match
est suivi par le président de la Répu-
blique et par des millions de télé-
spectateurs que ce soit en Algérie ou
à l’étranger. C’est
l’événement de l’an-
née dans notre pays.
Tout comme les
joueurs, l’arbitre est
lui aussi obligé d’être
au rendez-vous.
Moi aussi, j’ai eu les mêmes échos.
J’approuve ce choix car je pense
qu’il est adéquat. Bichari est
l’homme de la situation. Il mérite de
diriger la finale de cette année.
Vous qui avez arbi-
tré six finales,
comment on pré-
pare un tel événe-
ment ?
pour la première fois de
l’histoire deux très grands
clubs. Chacun voudra ga-
gner cette coupe. L’arbitre
ne doit surtout pas fausser
la partie car l’histoire gar-
dera à jamais les erreurs
qu’on peut commettre lors
d’un tel rendez-vous.
Une finale se construit tout au
long de la saison. Elle ne se prépare
pas en claquant simplement les
doigts. Bichari est actuellement
dans une forme éblouissante. Il est
aussi bien mentalement. Pour tout
cela, il est l’homme qui convient
pour cette affiche car il y aura une
très grosse pression sur lui. N’ou-
blions pas que ce match oppose
Ayant pris votre retraite, quelle
équipe allez-vous soutenir ?
Pour quelle raison ?
J’ai suivi son parcours depuis le
début de la saison. Il a été régulier
tout au long de la saison. Il a dirigé
avec brio le derby entre le MCA et
l’USMA à Blida.
Je vais supporter l’arbitre et ses
adjoints. J’espère que ce sera une
très belle finale et que le meilleur
gagne. Le plus important, c’est qu’on
donne une belle image de notre
football et de notre pays.
Pensez-vous qu’il sera à la hau-
teur le 1 er Mai face à toute cette
Entretien réalisé par Tarek Che
N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 Coup d’œil ÉVÉNEMENT Gherbi Finale de la Coupe d’Algérie
N° 2628
www.lebuteur.com
Lundi 28 avril 2014
Coup d’œil ÉVÉNEMENT
Gherbi
Finale de la
Coupe d’Algérie
«Titulaire ou sur le banc,
l’important est de
ramener la coupe
à Bab El Oued»
J-3
Il s’est adressé hier
à ses troupes à la caserne
de Beni Messous
Bouali
Une nouvelle fois, Sabri Gherbi a fait une rentrée
fracassante contre les Bordjiens. L’ex-Chéliffien a
même failli faire parler sa frappe de Mammouth. Re-
légué à la surprise générale sur le banc des rempla-
çants, Gherbi estime que le plus important est de se rendre
avec cette coupe à Bab El Oued sans se soucier de son sta-
tut lors de la finale, la première de sa carrière.
«Je vois qu’il y a
des mécontents,
sachez que c’est
main dans la main
qu’on pourra
gagner cette
coupe !»
des remplaçants. Mais sincèrement,
nous étions tous contents de voir
Djallit ouvrir la marque. Il a été
époustouflant. Il a fourni un match
plein.
daires et nous œuvrons tous avec
l’ambition de brandir cette coupe
qui fuit le club depuis sept ans.
Ce sera pour vous la première fi-
nale, n’est-ce pas ?
Est-ce que le fait de se retrouver
sur le banc à cinq jours de la fi-
nale ne risque-t-il pas de peser
négativement sur votre moral ?
C’est hier après-midi que les
Mouloudéens devaient se remettre
au travail à la caserne militaire de
Beni Messous. C’est finalement
avec une heure de retard qu’ont
commencé les débats, suite aux in-
terventions de Boumella, Kaci-
Saïd et Bouali. Le coach
mouloudéen a tenu à remettre de
l’ordre face à la volonté de tous les
joueurs de prendre part à cette fi-
Kaci-Saïd :
nale. «Je sais que tout le monde
veut jouer cette finale. Malheureu-
sement, il n’y aura de place pour
tout le monde. Je vois qu’il y a des
mécontents. Mais sachez que vous
aller défendre les couleurs du Mou-
loudia. C’est en se serrant les coudes
«Que les
Chnaoua se
rassurent, nous
aurons 12 000
billets pour
la finale !»
C’est le grand soulagement,
après avoir parfaitement négocié
cette reprise du championnat
contre le CABBA ?
Le manager général du
club, Kamel Kaci-Saïd, a ras-
suré tous les Chnaoua concer-
nant la question du quota qui
devait être réduit à 11 000
places. Désormais, il n’y aura
aucune réduction des places,
comme nous le confirme l’ex-
On savait que le match allait être
compliqué, car notre adversaire
n’est pas venu à Bologhine pour
faire de la simple figuration. C’est
toujours très difficile de jouer une
équipe qui lutte pour sa survie. Et
ma foi, j’estime que nous avons as-
suré en remportant ce match.
Pas du tout.
C’est sûr qu’on
se bat tous
pour se faire
une place en
finale. Qui
n’aimerait pas
prendre part à
un tel événement qui sera suivi
par toute l’Algérie et à l’étranger ?
Mais bon, il faut aussi accepter les
choix du coach car on sait tous au
fond de nous qu’il n’y aura pas de la
place pour tout le monde. Il y aura
ceux qui seront sur le terrain et
ceux qui seront sur le banc et ceux
qui devront suivre le match à partir
des gradins.
Absolument. Ce sera la première
fois que je vais participer à une fi-
nale. En ce qui me concerne, que je
joue ou que je sois sur le banc, le
plus important, c’est de ramener la
Coupe d’Algérie à Bab El Oued.
C’est ce qu’on doit s’atteler à faire
pour effacer la défaite de l’édition
précédente.
On vous a vu offrir votre maillot
au public de Bologhine. L’heure
semblait être à la réconciliation
avec vos supporters, non ?
et main dans la main qu’on ga-
gnera cette coupe», a lancé Bouali à
ses éléments.
Vous avez failli, contre le
CABBA, vous mettre en évi-
dence avec une frappe lointaine
dont vous avez le secret…
C’était extraordinaire d’avoir le
soutien de son public. Il y avait une
osmose entre nous et le public de
Bologhine. Tout au long du match,
les fans ont soutenu l’équipe sans
aucun écart de langage ni compor-
tement inadéquat. C’était très im-
portant de se sentir soutenu. Et je
sais qu’on pourra compter sur ce
soutien indéfectible lors de la finale.
Boumella et Kaci-Saïd
motivent le groupe
Kamel Kaci-Saïd et le président
Boumella ont assisté à la séance
d’hier. Les deux hommes ont tenu
à motiver les troupes en leur sou-
haitant bon courage pour la finale,
tout en les exhortant à fournir plus
d’efforts pour gagner cette coupe
de toute les convoitises.
international. «Je rassure les
Chnaoua. Nous aurons 12 000
places. C’est sûr que ce nombre
ne répond pas aux attentes de
tous nos fans, mais cela fera 1
000 supporters du Mouloudia
Tous les observateurs ont été
surpris de vous voir débuter la
partie sur le banc, alors que vous
étiez devenu un titulaire indis-
cutable…
Vous savez dans une équipe, il y a
vingt-cinq joueurs. Tout le monde
J’ai tenté ma chance mais je n’ai
pas bien centré le ballon, c’est pour
cela que ma frappe est passée juste
devant le cadre. J’espère que contre
la JSK, j’aurai plus de réussite si
bien sûr le coach décide de me faire
confiance bien évidemment.
Est-ce que le fait que la JSK ait
pris quatre buts contre le RCA
pourrait changer votre jugement
concernant les alités de l’équipe
kabyle ?
Cela ne veut rien dire. Un match
de championnat ne pourra jamais
être comparé avec celui de la coupe.
Une finale, c’est quelque chose d’à
de plus qui auront le privilège
d’assister à cette finale. Je re-
mercie d’ailleurs les autorités
locales et les représentant de
notre football de leur compré-
hension.»
se dit apte à jouer. Ce n’est facile
pour le coach de faire ses choix.
Sincèrement, ce n’est pas facile de
suivre la rencontre à partir du banc
Comment est l’état d’esprit du
groupe, avant la date fatidique ?
Tout le monde affiche un bon état
d’esprit. Nous sommes tous soli-
part et je veux vivre pleinement cet
événement car on ne sait pas si on
aura l’occasion de vivre des mo-
ments aussi chargés en émotion.
Des costumes
pour le dîner à El Aurassi
Entretien réalisé par Tarek-Che
Les joueurs de l’équipe ont eu
l’agréable surprise de recevoir des
costumes de fabrication locale. La
délégation s’est donc mise sur son
trente-et-un pour le dîner d’hier à
l’hôtel El Aurassi avec le P-DG de
Sonatrach, Abdelhamid Zerguine.
«Si on gagne, je défilerai
à Bab El Oued avec la coupe»
Sixte pour les titulaires
Ceux qui ont joué face au Bordj
ont eu droit à des sixtes, histoire
de se dégourdir les jambes. C’était
l’occasion pour Djallit de se mettre
de nouveau en évidence, lui qui
s’est rassuré contre le CABBA. Par
contre ceux qui n’ont pas joué ont
travaillé sous la direction de Dah-
mane Sayeh.
Même s’il a cette particularité d’avoir
porté les couleurs de la JSK et du Moulou-
dia, Fawzi Chaouchi affiche une nouvelle
fois clairement son soutien indéfectible
pour les Algérois. Prenant fait et cause pour
ses camarades du Mouloudia, Chaouchi
voudrait voir Djemili réussir là où il avait
échoué lors de l’édition précédente. A pro-
pos de cette finale qui approche, le héros
d’Oum Dourmane dira sans la moindre di-
Chaouchi l’a refusée poliment. «Kamel
Kaci-Saïd, que je remercie beaucoup, nous a
invités, Babouche et moi, à nous rendre à
l’hôtel afin de motiver les troupes. J’ai refusé
cette invitation pour ne pas perturber Dje-
mili qui, je suis persuadé, sortira un gros
match.»
«Je serai à Tchaker pour
encourager le Mouloudia»
Tirs au but au menu
Pour conclure la séance, les
joueurs ont eu droit à une longue
séance de tirs au but au cours de
laquelle Houari Djemili s’est parti-
culièrement illustré. Idem pour
Djallit et Hachoud qui excellent
dans ce genre d’exercice qui re-
quiert de la précision et du sang-
froid.
plomatie : «Je serai comme vous devez vous
en douter à 200% avec le Mouloudia, même
si je respecte ce grand club qu’est la JSK. Si
on gagne ce jeudi, je défilerai dans les rues de
Bab El Oued avec la Coupe d’Algérie.»
«J’ai refusé l’invitation de Kaci-
Saïd pour ne pas perturber
Djemili»
«Par contre, il est certain que je me
rende ce jeudi au stade Tchaker de
Blida pour soutenir et encourager mes
camarades du Mouloudia. Je serai au
stade pour jouer mon rôle de dou-
zième homme aux
côtés des Chnaoua»,
Anniversaire
nous a confié
Chaouchi qui devra
rejoindre les rangs
du MCA à la fin de
la saison.
T. Che
Chaouchi nous a, par ailleurs, fait savoir
qu’il avait reçu une invitation de Kaci-Saïd,
afin qu’il se rende sur les lieux de la mise au
vert des joueurs. Par respect à Djemili,
T. Che
À l'occasion du premier anniversaire le 29
avril du petit prince Amir, son grand-père
SETTI Djahid et sa femme Souad ainsi
que ses enfants Smaine, Widad et Adel lui
souhaitent une vie pleine de joie, de bon-
heur et de santé - Bravo NOUSSI .
www.lebuteur.com N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Coup d’œil ÉVÉNEMENT Hocine Gasmi découvert par le MCA,
www.lebuteur.com
N° 2628
Lundi 28 avril 2014
Coup d’œil
ÉVÉNEMENT
Hocine Gasmi découvert par le MCA,
tête d’or à la JSK
U n nom est lié
au Moulou-
en cédant sa place à Mohamed
Henkouche et Ali Bencheikh.
Ces derniers tenaient à révolu-
tionner leur équipe, en don-
nant la chance aux jeunes.
Ainsi, un jeudi 26 février 1998,
Hocine Gasmi fera sa première
apparition avec les seniors du
Mouloudia d’Alger, face à l’USM
Blida, au stade les Frères-
Brakni de Blida. Les Vert et
Rouge avaient réussi à revenir
avec un nul précieux. Quant à
la prestation de Gasmi, elle n’a
pas été si fameuse. Le joueur
avait montré une certaine timi-
dité. Malgré ça, Henkouche
continuait à lui faire confiance,
en l’alignant en cours de jeu
pour gagner en maturité.
phase retour au stade Mohamed-Reggaz de
Boufarik, en inscrivant un joli doublé.
dia d’Alger
et à la JS
Kabylie. Il a
Dernier but
avec les Vert et
Rouge le 24
mai 1999
Finale de la
Coupe d’Algérie
porté les
couleurs des deux clubs avant
de rendre l’âme sur un terrain
de football, choquant ainsi
toute la population algérienne
un certain 21 mai 2000. Les
supporters des deux clubs
l’ont sans doute reconnu, il
s’agit de Hocine Gasmi, où la
tête d’or comme le surnom-
maient les spécialistes d’alors.
A l’occasion de la finale de la
50e édition de la Coupe d’Al-
gérie entre le Mouloudia et la
JSK, nous avons tenu de ren-
dre un vibrant hommage à ce
joueur, décédé sur les terrains
de football, à cause de la né-
gligence des dirigeants de
l’époque. Aujourd’hui, personne n’en parle de lui,
bien qu’il avait beaucoup donné au Mouloudia et
fait aussi les beaux jours de la JSK en quelques
mois seulement, avant de s’éteindre. Gasmi est
parti sur la pointe des pieds, mais il a laissé tout
de même un vide au début des années 2000.
21 mai 1998, il
marque ses débuts
en D1
Il aura fallu attendre jeudi 21 mai 1998 pour
assister au premier but de Hocine Gasmi en pre-
mière division, au stade du 5-Juillet face à l’USM
Blida. Zenir, revenu au club pour seconder Hen-
kouche après le départ de Bencheikh, nous
a raconté : «Je
Un pur produit de
l’USMH
Avec la grave bles-
sure qu’il a contractée
au stade Ahmed-Za-
bana d’Oran, Ameur Be-
nali avait laissé ce
jour-là, en coupe face
au MC Saïda, son
équipe amoindrie. Le
Mouloudia a réussi ainsi
à passer en quart de fi-
nale grâce à Hocine
Gasmi, suite à son joli
doublé. Son dernier but
sous les couleurs des
Vert et Rouge remontait
au 24 mai 1999, lors du
dernier match de cham-
pionnat face à l’ES Mos-
taganem. Gasmi avait,
en effet, réussi à mar-
quer le troisième but de
son équipe, dans
une ambiance de
folie au stade olym-
pique.
J-3 Mouloudia et es-
time qu’il a été vic-
time d’une
injustice. L’atta-
quant kabyle attendait le
Mouloudia à pied ferme,
et au cours de la dernière
journée de la phase aller,
Hocine Gasmi mena la JSK
vers le succès en battant
son ancienne équipe, avec
son doublé. C’était sa
façon pour lui de répondre
à Kermali, déjà limogé du
Mouloudia, de la plus belle
des manières. Ce but en
appela d’autres. Hocine
Gasmi s’illustre tout au
long de la saison par ses
buts décisifs et impor-
tants, tous de la tête. Il
est devenu la tête d’or, ri-
valisant même avec le
spécialiste du champion-
nat, Ishak Ali Moussa, at-
taquant du CRB.
Enfant du quartier Eu-
calyptus, dans la ban-
lieue sud-est d’Alger,
Hocine Gasmi commença
ainsi à pratiquer le foot-
ball dans son quartier,
avant de rejoindre les
jeunes catégories de
l’USM El-Harrach. Dans
son fief, il a appris les pra-
tiques du football pour en
devenir plus tard un joueur
professionnel. Selon cer-
tains témoignages, il était
sérieux à l’USMH et travail-
lait d’arrache-pied pour ap-
prendre et progresser.
N’ayant pas
cru ses yeux
après sa
libération, il
versa des
larmes
Baptême du feu
en Coupe
d’Afrique réussi
Une virée à
Mécheria… puis
repéré par le
Mouloudia
Hocine Gasmi va tenter une expérience au CRB
El Mécheria. Le jeune attaquant à peine 21 ans
va essayer de s’imposer dans une division infé-
rieure, mais il était très suivi par les grosses cylin-
drées, comme le Mouloudia ou l’USMA. Pour ce
jeune, il était difficile de s’imposer dans un effec-
tif d’El Harrach composé d’attaquants stars, avec
les Khaled Lounici, Azzedine Fekid et le jeune Ho-
cine Azizane et surtout que cette équipe jouait
toujours le haut du tableau. Hocine Gasmi a
réussi ainsi à s’imposer au CRB El-Mécheria,
avant d’être repéré par les dirigeants du Doyen.
Sur le coup, il est recruté au Mouloudia. Il venait,
en effet, de réussir son pari.
me souviens
qu’avant ce match, on avait décidé d’aligner
Gasmi, car il fallait marquer. On avait décidé d’in-
jecter du sang neuf dans le club. J’avais dit à
Gasmi qu’il n’avait pas
d’arguments à formuler
s’il ne marque pas. Je
lui avais mis de la pres-
sion et cela a porté ces
fruits.» Hocine Gasmi a
réussi à sauver le Mou-
loudia avant que la fédé-
ration ne décide
d’annuler la relégation,
en inscrivant un joli dou-
blé face à l’USMB.
Après le titre
de champion d’Al-
gérie remporté
haut la main par
le Mouloudia
d’Alger, Cheikh
Kermali décide
d’opérer un
grand net-
toyage. Il avait
surpris tout le
monde en déci-
dant de libérer Hocine
Gasmi. Même ce der-
nier n’en a pas cru ses
yeux, tellement
En rejoignant la JSK, ce
joueur avait aussi opté
pour le challenge sportif.
La Coupe de la CAF était
intéressante pour le
joueur qui a réussi à mar-
quer son emprunte au
cours de son premier
match. Face au TP Ma-
zembé, Gasmi fut un élé-
ment important dans
l’écrasante victoire de la
JSK (5-0), au stade du
1er-Novembre, en inscri-
vant même un but ce
jour-là. Mais son compteur
buts à l’échelle internatio-
nale s’en est arrêté là,
puisqu’au match retour, il
avait déjà rendu l’âme.
Un but face à Annaba
puis une chute mortelle
Avec l’engouement de la coupe
du 1er novembre, pas de chance
La première saison de Gasmi avec le Mouloudia
fut 97/98. Drivé par Abdelouhaba Zenir, l’ancien
capitaine emblématique du club, ce Mouloudia
commencera bien la saison en remportant un tro-
phée honorifique par un 1er novembre 97 au
stade du 5-Juillet devant une affluence record. La
pression pesait fort sur le club qui cherchait à re-
nouer avec les sacres. Abdelouhab Zenir a déclaré
qu’il lui était impossible de l’aligner : «Il y avait
une pression terrible. C’était impossible de faire
confiance aux jeunes, comme Gasmi par exem-
ple. Je garde de ce jeune un très bon souvenir.
C’était un bosseur.»
Un but face à
l’USMA le met en
évidence
Pour la saison d’après,
Hocine Gasmi s’est imposé
en tant que joueur décisif.
Le 9 novembre 1998, le
Mouloudia jouait l’USMA au
5-Juillet. Mené au score, le
duo Bacha-Biskri décide d’in-
corporer le jeune Gasmi.
Après une égalisation de
Rafik Saïfi, Hamid Rahmouni
a réussi à passer toute la dé-
fense usmiste en s’envolant sur le flanc gauche
avant de servir Gasmi, qui marqua le second but
du Mouloudia à la 74’. C’est ce but-là qui a révélé
Hocine Gasmi. Depuis ce match, il a commencé à
avoir sa chance régulièrement. Malgré une rude
concurrence et une attaque du Mouloudia qui cra-
chait le feu, Gasmi retrouva les filets lors de la
qu’il avait fait une
bonne saison avec le Doyen. Très touché et
peiné, le joueur avait versé des larmes, selon les
joueurs.
Hocine Gasmi marqua son dernier
but avant de rendre l’âme, le jeudi
18 mai au stade du 1er-Novembre
de Tizi- Ouzou. Face à l’USM An-
naba, d’une superbe tête, il a mar-
qué un joli but, mais sur le feu de
l’action, en duel avec Mourad
Slatni, Gasmi chute sur le terrain.
Cela lui a provoqué une hémorra-
gie au niveau du crâne. De l’hôpi-
tal de Tizi-Ouzou, le joueur a été
transféré vers l’hôpital Aït Idir
d’Alger, avant d’être envoyé à
Paris, précisément à l’hôpital Sal-
petrière. Malgré tous les efforts
consentis pour le sauver, Hocine
Gasmi a rendu l’âme un certain
21 mai 2000 à Paris, laissant
derrière lui un grand vide. Ce
décès tragique n’a laissé per-
sonne indifférent. C’est une
foule incroyable qui accompagna la tête
d’or à sa dernière demeure. Un moment émou-
vant que tous les sportifs et les passionnés de la
balle ronde n’oublieront pas de sitôt.
Une première incorporation
timide à Blida
Destination la JSK !
La première coupe de la CAF de
la JSK lui a été dédiée
Au fur et à mesure, la pression augmentait sur
le Mouloudia. Les mauvais résultats se suivent et
Zenir est soumis à une pression terrible de la part
des supporters. Il décida ainsi de jeter l’éponge,
Sur le coup, c’est le président de la JSK, Mo-
hand-Chérif Hannachi, qui sauta sur l’occasion.
Ainsi, il fait signer Hocine Gasmi. Après le départ
de Mourad Aït Tahar vers l’USM Blida et Farid
Ghazi vers l’ESTAC de Troyes, la JSK n’avait pas
d’attaquants. Hannachi a misé sur cet attaquant
prometteur et finalement, il ne s’était pas trempé.
Premier match et premier but à
Sétif
Malgré la préparation mouvementée du club,
Hocine Gasmi en a profité pour se remettre de ni-
veau. Ainsi, il tenait à prouver que Hannachi ne
s’était pas trempé sur son compte. Dès la pre-
mière journée de championnat de la saison
99/00, il a su marquer son emprunte en inscri-
vant l’unique but de la JSK à Sétif, face à l’ESS,
d’une superbe tête.
Un doublé historique pour
répondre à Kermali, déjà limogé
A la JSK, on n’a pas oublié le passage de Ho-
cine Gasmi. Joueurs, dirigeants et supporters
étaient décidés d’une façon unanime à lui dédier
cette Coupe de la CAF. Mounir Dob, qui avait pris
le numéro 9 du joueur, après sa venue, raconte
cette époque : «Le décès de Hocine Gasmi nous
a tous touchés. Moi personnellement, j’étais très
peiné car je le connaissais bien. Il était coéquipier
de mon frère Fodhil au Mouloudia. Lorsque j’ai re-
joint la JSK, j’avais porté le numéro 9 qui revenait
au défunt. J’étais d’ailleurs le premier à le faire
depuis son décès. Ce numéro m’avait porté
chance lors de mon premier match face à l’ES
Sahel où j’avais réussi à marquer l’unique but de
la partie. Par la suite, on était tous décidés à lui
dédier cette coupe. Dieu merci, nous avions pu le
faire.» La tête d’or ou Hocine Gasmi sera sans
doute présente dans les esprits des supporters
des deux camps à l’occasion de cette finale.
Hamza Rahmouni
Hocine Gasmi ne digère pas sa libération du
12
12

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT
www.lebuteur.com
Coup d’œil ÉVÉNEMENT
12 N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT Finale de la Coupe d’Algérie
Finale de la Coupe d’Algérie J-3
Finale de la
Coupe d’Algérie
J-3
www.lebuteur.com ÉVÉNEMENT Coup d’œil
www.lebuteur.com
ÉVÉNEMENT
Coup d’œil

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

12 N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT Finale de la Coupe d’Algérie
13
13

A l’initiative du Buteur et El Heddaf

Les joueurs de la JSK et du MCA apaisent les tensions et appellent au fair-play

homologue du Mouloudia, Boumella. Suppor- ters de la JSK et du MCA, chacun veut gagner, mais tous espèrent que la fête sera grandiose. A ce titre, Le Buteur et El Heddaf ont eu l’initiative de rassembler quelques joueurs des deux camps, afin justement d’apaiser les tensions de ce match qui approche et appeler au grand fair- play pour ce jeudi. «L’amitié qui lie la JSK et le MCA est plus forte que cette finale», nous a dit, à juste titre, Moufid, un supporter invétéré de la JSK.

Direction le Karting de Chéraga pour évacuer le stress

Avant-hier, samedi, étant journée de repos pour les joueurs des deux formations, on a donc profité de l’aubaine pour contacter quelques joueurs afin qu’ils puissent participer à cette ini- tiative. Trois joueurs du MCA ont répondu à l’appel, à savoir Amine Besseghir, Abderahmane Hachoud et Houari Djemili. Du côté de la JSK,

cette rencontre du côté du Karting de Chéraga (MegaKart). Un endroit spécial a été aménagé pour l’occasion afin que les joueurs bénéficient d’une plus grande tranquillité et puissent ainsi transmettre leurs messages aux supporters.

La pression du match n’a pas influé sur les relations entre les joueurs

C’est d’abord les joueurs du Mouloudia qui sont venus en premiers, aux alentours de 18h. Vingt minutes plus tard, c’était au tour de Asse- lah et Merbah de faire leur apparition. Les joueurs se sont longuement salués et étaient contents de se retrouver et se rassembler autour de la même table pour cette initiative. En dépit de l’enjeu que représente cette finale et de la pression qu’elle engendre, on a vu des joueurs très décontractés, qui se sont amusés à rigoler ensemble et se raconter quelques anecdotes et histoires croustillantes. On a bien compris que le football n’est qu’un sport, loin de la haine qu’il peut des fois attiser.

Q uatre jours nous séparent du big match du rendez-vous histo- rique qui mettra aux prises la JS Kabylie avec le Mouloudia d’Al- ger pour le compte de la finale de la Coupe d’Algérie 2014. Une finale inédite entre ces deux

grands clubs du pays, qui, nul doute, drainera les foules, mais pas que. Chacun veut triompher, mais au final, Dame Coupe en choisira qu’un seul. La pression commence à monter crescendo à l’approche de cette rencontre, aussi bien en Ka- bylie qu’à Bab El Oued, mais aussi partout en Algérie, au vu de la popularité des deux clubs. L’impatience et le stress prennent petit à petit le dessus. La particularité de cette finale, c’est qu’elle regroupera aussi deux galeries qui s’ap- précient mutuellement, malgré les enjeux spor- tifs et surtout la récente polémique qui a eu lieu entre le président Hannachi et son

Ça a beaucoup chambré

Bien que l’ambiance soit détendue entre les différents joueurs, il n’empêche et comme il fal- lait s’y attendre un peu, on s’est beaucoup cham- brés entre les deux camps. Du côté du MCA, Besseghir n’a pas manqué de répéter que c’est le Mouloudia qui allait remporter cette finale et qu’il allait se racheter de la défaite de l’an der- nier face à l’USMA. Asselah, pour sa part, loin de se laisser faire, a promis à l’ancien Usmiste que ce jeudi, ce sont les Vert et Jaune qui vont soulever le trophée tant espéré. Tout cela dans la bonne humeur bien entendu. Les joueurs sont revenus aussi sur leurs matchs de la veille face au CABBA et l’Arbâa. Ils ont été unanimes à dire que le rendez-vous du 1er Mai sera complète- ment différent. Notons que par la suite, les joueurs ont pris part à une petite course de kar- ting, tout cela à la vitesse réduite afin d’évi- ter toute mauvaise surprise.

Asselah «Je suis prêt pour cette finale»

Le portier Malik Asselah rassure tous les supporters qu’il est totalement rétabli et qu’il est prêt pour la finale si l’entraîneur Aït Djoudi sollicite ses services. Asselah, qui a eu le privilège de goûter au dernier sacre de 2011, promet de rééditer le scénario pour offrir à la Kabylie et à tous les supporters le 6e trophée de l’histoire de la JSK. Entretien.

«Ce Clasico aura une ferveur spéciale et je rêve de rééditer le scénario de 2011»

12 N° 2628 Lundi 28 avril 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil ÉVÉNEMENT Finale de la Coupe d’Algérie
on a eu droit à Malik Asselah et Abdelmalek Merbah. Après réflexion, on a décidé d’organiser
on a eu droit à Malik Asselah et Abdelmalek
Merbah. Après réflexion, on a décidé d’organiser
Saïd F.
Vous avez déclaré forfait pour le dernier match contre le RCA
pour cause d’une forte angine, comment
vous portez-vous, maintenant ?
Asselah
Besseghir
«Ce jeudi, c’est
le football algérien
qui sortira
vainqueur»
«Le fair-play sera
au rendez-vous, je
n’en doute pas»
«Cette finale, on l’a espérée et voilà qu’elle
Dieu merci, je me sens mieux. J’ai
traversé une semaine très diffi-
cile, avant notre match face au
RCA. J’ai suivi le traitement et
j’ai même entamé les entraî-
nements en solo, cet après-
midi (entretien réalisé hier,
ndlr). Je vais réintégrer le
«Bien sûr que cette finale va être très importante
pour les deux clubs, mais il ne faut pas qu’elle
sorte de son contexte. J’appelle les supporters à
profiter et vivre pleinement cette grande fête.
Il ne faut pas que l’enjeu prenne le dessus. Je
sens que ce jeudi, c’est le football
algérien qui sortira le
grand vainqueur.»
approche à grand V. Le MCA et la JSK sont deux
grands clubs du pays et c’est quelque chose de
magnifique de les retrouver pour cette der-
nière étape de la Coupe d’Algérie. Chacun es-
sayera de gagner, mais au final, c’est le
groupe.
Cela voudrait-il dire que
vous êtes prêt à repren-
dre du service ?
fair-play qui sera le plus grand vain-
queur. Les supporters des deux
camps s’apprécient et je ne pense
pas qu’il y aura de pro-
blèmes.»
Evidemment, sur le
plan médical, je peux dire
que je suis d’attaque, je suis
même concerné par le re-
groupement de l’hôtel Hilton
programmé pour la préparation de la
finale. Pour ce qui est du retour à la compéti-
tion, cette question relève des préro-
gatives du coach.
Hachoud
Djemili
«Les supporters
vont se régaler»
«Que la fête
soit grande !»
La JSK a concédé une défaite
de quatre buts à trois face
au RCA, comment expli-
quez-vous cette contre-
performance ?
«Tout d’abord, je tiens à remercier
Le Buteur et El Heddaf pour cette initia-
tive. Personnellement, j’espère que cette
finale se déroulera dans d’excellentes
conditions et que les supporters vont
assister à un match qui, Inch’Allah,
restera gravé dans l’histoire. Nous,
les joueurs, on se donnera à fond
pour donner le meilleur
des spectacles aux
fans des deux
«Je suis très excité à l’idée de jouer ce
match historique. C’est une finale inédite
entre les deux plus grands clubs du pays,
que ce soit en termes de palmarès que
de popularité. On espère que ça sera
une grande fête et que les suppor-
ters en profitent au maximum.»
J’estime qu’il n’y a
aucune explication à
cette déroute. Fran-
chement, j’ai été
choqué d’appren-
dre qu’en pre-
mière mi-temps
seulement, on a en-
caissé trois buts. Je
n’avais vraiment pas
compris ce qui est arrivé à
«La
défaite
face au RCA
m’a fait mal et
je serai prêt
pour la
finale»
«Que
la fête soit
totale dans
les gradins, le
fair-play doit
triompher»
«Notre établissement est très heureux d’accueillir les
joueurs du MCA et de la JSK et fier aussi de participer à
cette louable initiative. Je remercie pour cela Le Buteur et
El Heddaf. Comme le karting, le football est un sport et le
fair-play est un facteur indissociable pour sa réussite. Je
souhaite vraiment qu’on assiste à un beau spectacle et
que le meilleur gagne au final.»

mes partenaires qui ont réduit la marque en seconde période.

Ne pensez-vous pas que cette défaite va influer sur le moral du groupe à quelques jours de la finale de la coupe ?

clubs.» Merbah «Tout pour que cette finale devienne historique» «C’est la dernière ligne droite avant la
clubs.»
Merbah
«Tout pour
que cette finale
devienne historique»
«C’est la dernière ligne droite avant la finale.
Tout le monde est mobilisé pour ce rendez-
vous, qu’on espère va être gravé dans les mé-
moires. On veut que ce match entre dans
l’histoire et pour cela, les supporters des
deux clubs doivent montrer l’exemple. La
JSK et le MCA sont la fierté du football
algérien, et on doit le prouver ce
jeudi encore une fois.»

Je ne vous cache pas que nous avons souhaité gagner cette sortie face au RCA pour préparer la finale dans un bon état d’esprit. Néanmoins, je ne pense pas que la défaite va nous priver de prépa- rer convenablement la finale, les deux compétitions sont diffé- rentes et les données ne seront pas les mêmes. Je pense aussi que la défaite va nous pousser à revoir beaucoup de choses et bien préparer ce rendez-vous.

Le point positif retenu dans ce match, c’est les trois buts inscrits en deuxième mi-temps, l’attaque s’est réveillée, quel est votre avis ?

Marquer trois buts en une seule mi-temps est un point positif et d’une extrême importance. Malgré notre défaite, les joueurs n’ont pas perdu espoir et ont continué le match avec la même volonté de revenir au score, ce qui rassure quelque peu, avant la finale.

Vous êtes l’un des rescapés de l’effectif de 2011 qui a remporté le 5 e trophée, comment vous vivez ces jours qui précèdent le rendez-vous ?

En réalité, je fais tout pour normaliser la situation et la préparation doit être la même que celle que nous avons toujours l’habitude de faire pour nos matchs de championnat. Il ne faut pas trop enfler ce match pour éviter la pression. Oui, j’ai gagné mon pre- mier titre avec la JSK, le premier de ma carrière, en 2011, ce fut des moments inoubliables et je vous assure que je rêve de rééditer ce scénario.

Avec quelle manière ce rendez-vous doit être préparé ?

Il faut s’éloigner le maximum possible de la pression. L’aspect psychologique est très important en pareille situation. J’estime que tous les joueurs sont conscients de l’impor- tance de ce rendez-vous et on donnera le meilleur de nous pour remporter cette coupe.

Quel est votre message à vos supporters qui promettent un déplacement en force ?

Je demanderais aux supporters d’être au rendez-vous, comme ils nous ont habitués depuis le début de saison. La rivalité sera très forte sur le terrain

entre les joueurs, mais ça ne devrait pas

sortir du cadre sportif ; le fair-play

doit triompher dans

cette confrontation

historique.

Entretien réalisé

par Lyès A.

Les joueurs fortement sollicités

La grande popularité dont jouissent les joueurs de la JSK et du MCA ne passe pas ina- perçue. En effet, leur présence au Magakart de Chéraga avant-hier a créé l’événement, et ils étaient beaucoup, les enfants surtout, qui se sont précipités chez les joueurs pour prendre des photos souvenir et arracher des autographes.

Fahed Boukachabia

Asselah n’a pas manqué son entraînement

(chargé de communication du Megakart)

Victime d’une forte angine qui l’a cloué au lit la semaine dernière, le gardien Malik As- selah se sent nettement mieux et sera apte pour la finale. Alors que ses coéquipiers bé-

«Ne pas oublier que le football n’est qu’un sport»

néficiaient d’une journée de repos (samedi), l’ancien Nahdiste n’a pas manqué de s’entraîner durant la matinée, afin d’être au top ce jeudi. Après une bonne sieste, il s’est rendu au Kar-

S. F.

ting de Chéraga afin de prendre part à notre initiative.

N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 USMA Coup de joie Préféré à Mokhtar Benmoussa comme
N° 2628
www.lebuteur.com
Lundi 28 avril 2014
USMA
Coup de joie
Préféré à Mokhtar
Benmoussa comme
fut le cas à chaque
fois que les Rouge
et Noir jouent à
l’extérieur, Brahim
Boudebouda a été
l’un des grands
artisans du
précieux suc-
cès décro-
ché par
l’USMA face
au CRB Aïn
Fekroun.
Solide dé-
«En plus d’être champions,
notre souhait est de
battre tous les records»
Tout d’abord, quelle analyse
faites-vous à propos de cette
rencontre disputée face au
CRB Aïn Fekroun ?
fensive-
ment,
l’arrière
latéral
gauche ne s’est
pas contenté
d’accomplir
son rôle étant
donné qu’il a
donné un
coup de
main à ses coéquipiers
offensivement et ses
efforts ont fini par
payer, puisqu’il a été
auteur du premier
but de la partie.
Joint par nos soins
après la fin de la
rencontre, le joueur
formé au MCA re-
vient dans cet
entretien sur
l’après-midi
passé à Aïn
Comme il fallait s’y
attendre, ce match a
été difficile à né-
gocier. Les
joueurs des
équipes
l’ont en-
tamé avec
que je ressens. Nous ne sommes
pas encore champions, mais sa-
chez que si nous le sommes, ça ne
sera que juste récompense après
tout ce que nous avons enduré.
Nous avons fait d’énormes efforts
et vécu des moments difficiles.
Notre équipe a toujours été atten-
due au tournant, finir cette saison
sur la plus haute marge du po-
dium ne fera que prouver que seul
le travail paye.
miner l’actuel exercice en force.
Ceci ne pourra se réaliser qu’en
gagnant le maximum de matchs et
pourquoi pas faire battre des re-
cords afin de marquer un peu plus
l’histoire du club.
Ce titre sera votre quatrième en
deux ans, comment vivez-vous
cette réussite ?
l’unique inten-
tion de le remporter, c’est tout à
fait normal vu l’importance des
trois points et la situation que vit
les deux formations. Dans l’en-
semble, cette rencontre a été
équilibrée. Si nous avons
pu la gagner, c’est tout
simplement parce
que nous avons
su en profiter
des fautes
commises
par notre
adverse
pour frap-
per au bon
moment.
Nous avons su
également la
gérer, et c’est tout
à fait normal que
nous soyons fiers de
cet exploit.
Qu’est-ce que les joueurs se
sont dit après la fin du match ?
Nous nous sommes félicités
bien évidemment parce que c’est
grâce aux efforts fournis par cha-
cun de nous que nous avons pu
gagner cette rencontre. Nous
avons également fait la fête, une
fête qui aurait été meilleure en
présence de nos supporters. Nous
savons tous que le titre nous tend
les bras et nous nous sommes mis
d’accord pour maintenir ce
rythme-là lors des prochaines
journées et rester concentrer
jusqu’à ce que nous serions sur de
l’être.
A l’image de tous mes coéqui-
piers, je suis aux anges. Je vous l’ai
déjà déclaré par le passé et je le dis
encore une fois aujourd’hui, si j’ai
opté pour l’USMA, c’est pour me
relancer après l’expérience que j’ai
vécue au Mans mais aussi pour
gagner des trophées. J’ai remporté
trois titres en attendant le qua-
trième, c’est normal que je sois
comblé. Chaque joueur rêve de
gagner autant de trophées et j’es-
père qu’il y aura d’autres à l’avenir.
Revenons à vous. Vous avez
inscrit votre premier but cette
saison lors de ce dernier match
disputé par vous équipe. Un
commentaire là-dessus ?
Quel sera votre objectif lors des
cinq dernières rencontres de la
saison ?
Ce succès vous a permis de
faire un pas de plus vers le
titre, désormais vous n’avez be-
soin que de quatre points
pour être champions.
Qu’avez-vous à nous dire à
ce sujet ?
Tout d’abord, nous voulons s’as-
surer le titre le plus tôt possible.
Nous pourrons l’être dès la vingt-
sixième journée à condition que la
JSK et l’ESS perdent, donc à nous
de faire ce qu’il faut pour bien
gérer notre match contre le MCO
et attendre un faux pas de ces
deux formations. Notre objectif
principal est d’être champion, en
suite nous avons pour vœu de ter-
C’est toujours spécial de mar-
quer des buts surtout pour un dé-
fenseur. J’ai tenté de le faire depuis
le début de saison à chaque fois
que nous avons obtenu une balle
arrêtée. En fin de compte, il a fallu
attendre jusqu’à ce week-end pour
que je réussisse à le faire. C’est
clair que cette réalisation n’a fait
que doubler ma joie. Je suis heu-
reux d’avoir pu mettre mon
équipe sur la bonne voie et je tâ-
cherai de rééditer cet exploit à
chaque fois que l’occasion se pré-
sentera.
Andria espère être prêt
pour le match face à l’Ouganda
Je ne pourrais décrire ce
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
C’est hier en fin d’après-midi qu’a eu lieu le tirage au sort
du tour préliminaire de la CAN2015. Un événement suivi avec
un grand intérêt par Andria pour la simple raison que la sélec-
tion de son pays y était concernée. Le Madagascar et lors de
ce tirage a hérité de l’Ouganda. Actuellement en convales-
cence, l’attaquant usmiste ratera le prochain stage de l’équipe
nationale malgache mais il espère est de retour avant de ren-
dez-vous et le disputer comme nous l’avions pu le savoir.
Arrivée à Alger
vers 23h
Gasmi soigne
ses statistiques
Une journée de repos
accordée aux joueurs
Les Rouge et Noir
pourraient être
champions dès ce samedi
Les membres de la délégation us-
miste ont quitté Aïn M’lila juste
après la fin de la rencontre face au
CRB Aïn Fekroun disputée avant-
hier. Le trajet retour effectué par
route contrairement à ce qui a été le
cas lors de l’aller après avoir pris un
vol pour Constantine, ce n’est que
vers 23h que les protégés de Velud
sont arrivés à Alger. Heureusement
que le succès leur a fait oublier ces
longues heures passées dans le bus.
En faisant le break pour
son équipe avant-hier face
au CRB Aïn Fekroun, Ahmed
Gasmi a profité comme il se
doit de la chance qu’il lui ait
été donnée par les mem-
bres du staff technique
pour marquer des points et
soigner par la même occa-
sion ses statistiques. L’atta-
quant des Rouge et Noir a,
en effet, inscrit son qua-
trième but cette saison
après ceux marqués face au
RCA et le MCA lors des ren-
contres disputées au 5-Juil-
let et à Blida.
Afin de récompenser ses joueurs
après tous les efforts qu’ils ont fournis
ces dernières semaines mais aussi lors
du jour du match, le premier responsa-
ble du staff technique a accordé une
journée de repos à ses protégés. Une
nouvelle qui les a réjouis au moment
où ils allaient rentrer chez eux tard
dans la nuit d’avant-hier. Si tout se
passe comme prévu, c’est en fin d’après-
midi que la première séance d’entraîne-
ment de la semaine aura lieu.

Solide leader avec onze longueurs d’avance sur leur plus proche poursuivant à cinq jour- nées de la saison actuelle, l’USMA n’a besoin que de quatre points pour être officiellement le champion d’Algérie lors de l’exercice 2013/2014 ou peut être pas puisque une dé- faite de l’ESS le week-end prochain et une nouvelle victoire des Rouge et Noir pourraient leur permettre de fêter ce nouveau titre plus tôt que prévu. Les protégés de Velud reçoivent le MCO au stade Omar-Hamadi le week-end prochain, en même temps les Sétifiens se ren- dront à Béchar où ils affronteront l’équipe lo- cale et un succès de la JS Saoura fera sortir définitivement le club phare de la ville des Hauts-Plateaux de la course du moment que l’écart entre les deux formations en cas de succès des Usmistes à Bologhine sera de qua- torze points. Impossible donc que les Algérois soient inquiétés et c’est ce qui leur assurera de finir sur la haute marge du classement. Atten- dus en force lors du prochain rendez-vous de leur club favori, les supporters savent très bien que les festivités ont de fortes chances qu’ils débutent en cette fin de semaine et c’est qui ne fera que les pousser à entamer la pré- paration dès maintenant pour fêter dignement ce nouveau titre. Un titre que le club n’a plus remporté depuis presque dix ans.

Velud tout proche d’une belle performance

Déjà champion d’Algérie la saison passée avec l’ES Sétif, Hubert Velud est bien parti

pour réaliser une belle performance qu’aucun technicien étranger n’a réussie par le passé dans le championnat national. En effet, l’ex- sélectionneur du Togo pourrait bien être lors des jours à venir le premier entraîneur étran- ger à avoir remporté deux titres de champion consécutifs avec deux formations différentes. Sur le plan local, Azzedine Aït Djoudi a eu ce privilège en le réussissant avec l’USMA en 2002/2003, puis en tant que coach de la JSK lors de l’exercice 2003/2004.

Le CABBA, la seule équipe que l’USMA n’a pas battue cette saison

Meilleure équipe à domicile, mais aussi à l’extérieur, les Rouge et Noir ont réalisé un su- perbe parcours jusqu’à présent et le fait qu’ils peuvent s’assurer le titre de champion à qua- tre journées de la fin le prouve. Dans une grande forme, les Usmistes ont eu un début de saison délicat mais ils ont fini par la suite de remontrer la pente allant même à battre qua- torze des quinze équipes de la Ligue 1 Mobilis. Parmi tous les clubs, seul le CABBA a résisté aux coéquipiers de Khoualed. S’ils ne l’ont pas battu en championnat, les protégés de Velud

se sont imposés face à l’ESS lors de la finale de Supercoupe faisant d’eux la meilleure forma- tion du pays cette saison et la plus proche à battre tous les records à condition bien sûr de continuer sur cette lancée jusqu’à la fin de sai- son.

Adel C.

PUB

N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 USMA Coup de joie Préféré à Mokhtar Benmoussa comme

République Algérienne Démocratique et Populaire Direction de l'Environnement Wilaya de Mascara

AVIS D'INFRUCTUOSITE

La Direction de l'Environnement de la Wilaya de Mascara in- forme l'ensemble des soumissionnaires que l'avis d'appel d'offres N° 02 paru le 20/03/2014 à El Djemhouria, relatif à la réalisa- tion de trois stations de transfert pour déchets Inertes et en- combrants à Tighennif, Zahana et Mohammadia.

A été infructueux

Et ce pour le motif suivant:

Les soumissionnaires n'ont pas été qualifiés techniquement.

 

Anep : 31005883 / Le Buteur du 28-04-2014

www.lebuteur.com USMH Coup franc
www.lebuteur.com
USMH
Coup franc

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com USMH Coup franc N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

Doukha : «On est classés 5

es es es es es es es
es
es
es
es
es
es
es
, , , , , , , L’arbitrage à la hauteur équipe qui avait la ferme
, , , , , , ,
L’arbitrage
à la hauteur
équipe qui avait la ferme intention
d'arracher un résultat positif. Leur
dispositif basé sur l’attaque à ou-
trance nous a considérablement
gênés. Il nous a fallu nous trans-
cender pour arracher ces trois
points.
Dieu
merci,
nos efforts
n'ont pas été
vains. Cette
victoire est
Reprise
aujourd'hui
une juste ré-
com-
pense.
En début de
saison, vous at-
tendiez-vous à un
parcours aussi posi-
tif ?
Benomar :
Pour ne rien vous ca-
cher, je m'attendais person-
nellement à une saison plus
difficile surtout qu’on avait débuté le cham-
pionnat avec cinq défaites.
«La défense a tenu
le coup»
Interrogé au lendemain du match contre
l’ASO, Hacen Benomar, l'un des adjoints de Cha-
Disons que votre classement actuel est
satisfaisant. Qu'est-ce qui vous semble
impératif de faire maintenant ?
Ce qui est important, c'est de rester dans
cette dynamique, à savoir faire le plein à do-
micile et en déplacement. Mais on peut faire
mieux que les objectifs fixés.
Mazari-
Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni
ref, nous dira : «C'est une victoire amplement méri-
tée et à laquelle nous y avons cru jusqu'au bout.
Après un début de match en notre faveur, le groupe
a, par la suite, cédé du terrain. Mais notre défense
a tenu le coup jusqu'à la fin du match. Ce suc-
cès a été acquis aussi et surtout grâce à la
volonté de tous les joueurs qui ont ap-
pliqué à la lettre les consignes de
l'entraîneur en chef.»
Boumechra :
Excellent arbitrage que celui qui a officié le match ASO-USMH, à sa tête Arab qui, à
Excellent arbitrage que
celui qui a officié le match
ASO-USMH, à sa tête
Arab qui, à aucun mo-
ment, ne s'est laissé in-
fluencer par les locaux ni
par les visiteurs. Mais il
faut dire que dans cette
rencontre, les 22 joueurs
ont fait preuve d'un grand
fair-play. Ce qui a facilité
la tâche au referee.
Après leur précieuse
victoire avant-hier face à
l’ASO, Boualem Charef a
accordé une journée de
repos à ses poulains, pour
leur permettre de récupé-
rer leurs forces. Toutefois,
le driver harrachi leur a
donné rendez-vous pour
cet après-midi au stade
Lavigerie à 16 h pour la
reprise des entraîne-
ments, en prévision
du derby contre le
MCA qui les attend
la semaine pro-
chaine.
Belkaroui,
l'assurance
derrière
«Beaucoup plus
satisfait de la victoire
que de mon but !»
Auteur d'une excellente prestation contre l’ASO, le
milieu offensif Boumechra semblait satisfait par la vic-
toire de son équipe et de son rendement durant le match.
C'est ce qu'il nous a confirmé au moment où nous l'avons
approché en fin de partie pour recueillir ses impressions :
«Je suis beaucoup plus satisfait de ce succès que de ma
prestation personnelle. Les trois points d'aujourd'hui
sont très importants. Certes, cela a été difficile vers la
fin de la partie, mais il ne faut pas oublier qu'on a
été supérieurs en première mi-temps. Après
la pause, on a parfaitement géré notre
acquis.»
Quelque peu fébrile lors
des dernières rencontres
amicales, la défense de
l'USMH s'est resserrée. La
charnière centrale s'est
bien comportée face à
des attaquants très
dangereux, à l'image
de Deham, Had-
douche et Bentocha.
Il faut dire que la ti-
tularisation, dans l'axe
défensif, de Mazari aux
côtés de Belkaroui a été
salutaire. La présence de
ces deux derniers dans le
compartiment défensif a
donné une plus grande as-
surance à l'équipe qui s'est
mieux exprimée sur le ter-
rain.
Younès en
véritable patron
S'il y a un bien joueur de
l'USMH qui a réussi à s'il-
lustrer de fort belle ma-
nière, c'est bien Sofiane
Younès. Connaissant par-
faitement ses qualités,
Charef lui a confié une
nouvelle mission, celle de
meneur de jeu. Un rôle où
il s'est fort bien acquitté de
sa tâche. Sa très bonne
condition physique lui a
permis de faire bonne fi-
gure tout au long de la
rencontre.
Une prime
de 6 millions
Après leur succès à
Chlef, les joueurs de-
vraient empocher dans
les jours à venir une
prime de 6 millions de
centimes, conformément
au barème établi par la di-
rection, après accord avec
les joueurs.

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

mais on peut aspirer à mieux»

Auteur d'une excellente prestation, Doukha a été pour beaucoup dans la victoire de son équipe. Par ses inter- ventions, il a découragé les atta- quants adverses. Il aura ainsi confirmé que son statut d'internatio- nal n'est pas le fruit du hasard.

D'abord, un mot sur le succès de votre équipe à chlef face à l’ASO ...

C'est une belle victoire. En plus, c'est encou- rageant pour le groupe. Désormais, on peut dire que nous sommes dans les normes et peut-être en avance par rapport à nos prévi- sions.

On comprend par là que vous allez vous jeter dans la course pour arracher une des premières places ...

Le podium n'est pas notre objectif, mais nous devrons rester sur cette lancée pour ter- miner à une place honorable. Il reste encore cinq matchs et, donc, beaucoup de choses peu- vent se produire.

A vous entendre parler, on a l'impression que vous voulez éviter une pression supplé- mentaire par rapport à cette cinquième

place ...

Non, ce n'est pas qu'on veuille éviter de se mettre de la pression. Pour nous, le plus im-

portant est de maintenir cette cadence pour décrocher une place honorable. Maintenant, tout ce qui vient en plus sera du bonus.

Revenons sur cette victoire face à l’ASO. Elle a été longue à se dessiner ...

En effet, cela a été très difficile face à une

Six matchs sans défaite

Qui arrêtera El Harrach ?

E n déplacement à Chlef, les Harrachis ont battu, avant-hier, l’ASO chez elle sur le score de 1 à 0. Ce succès est venu confirmer les

dernières performances de l'USMH. Cette victoire, la onzième depuis le début de saison et la quatrième en déplacement, n'est pas le fruit du hasard. C'est le résultat du grand travail effectué par l'entraîneur Boualem Charef et l'ensemble des joueurs. Ces der- niers n'ont pas lésiné sur les moyens pour battre une équipe chélifienne qui a été que l’ombre d’elle-même. De leur côté, les Harrachis, qui y ont cru jusqu'à la dernière minute, ont réalisé un grand match avec, à la clé, une victoire largement méritée. Après ce suc- cès, beaucoup s'interrogent sur les prétentions de l'équipe harrachie qui continuent son ascension. Au-

delà du résultat flatteur enregistré par les Harrachis en déplacement face à une équipe réputée redoutable sur son ter- rain, c'est surtout la manière qui a grandement fait plaisir aux supporters de l'USMH. Dès le coup de sifflet final, la joie s'est emparée des joueurs et des dirigeants. A l'extérieur du stade, les supporters chantaient tous en chœur. Des cortèges de voitures ont sillonné les rues de la ville, car l'équipe d'El Harrach venait de confirmer ses capa- cités face aux grands ténors du champion- nat.

El Harrach en deuil Abdelkader le Barbu n’est plus Décédé sa- medi soir à l’âge de
El Harrach en deuil
Abdelkader le Barbu n’est plus
Décédé sa-
medi soir à l’âge
de 63 ans des suites
d’une longue maladie,
l’ancien avant-centre de
l’USMH, Abdelkader Benahmed,
plus connu sous le nom d’Abdelka-
der le Barbu, a été enterré hier à
Douaouda dans la wilaya de Tipasa.
Une foule immense a accompagné le
défunt à sa dernière demeure, sur-
tout des amis du milieu du football,
joueurs, dirigeants et entraîneurs
qui l’ont connu durant sa carrière
sportive. Né en 1951, le défunt était
un enfant de Bab El Oued et jouait
avec l’équipe de la Sonacome ex-
Berliet dans le championnat corpo-
ratif, avant d’arriver à l’USMH
ex-USMMC en 1973. Ses qualités
physiques et sa grande volonté et
son jeu de tête lui ont permis de
progresser très rapidement pour de-
venir un attaquant de grande valeur
et un élément indispensable dans
l’échiquier de l’entraîneur Abdelka-
der Bahmane, que Dieu ait son âme.
rant l’année 1978 sous la houlette
de Rachid Mekhloufi. II a fait une
apparition sous le maillot des Verts
lors d’un certains Algérie-Ander-
lecht en amical joué au stade du 5-
Juillet. Mais gravement blessé, il
avait été évacué sur une civière,
quelques minutes après son entrée
en jeu.
Les Harrachis sous le choc
Un but historique en finale
de la Coupe d’Algérie 74 ...
que Selmi, Tahar, Hamoui, Kabri,
Mokore, Sébia, Chenafi, Hadjeloun,
Zitoun, Lahcen. Titulaire indiscuta-
ble au sein du onze de l’USMMC,
Abdelkader a été l’auteur du but qui
a permis à l’USMMC de remporter
la Coupe d’Algérie. Une finale histo-
rique, car remportée pour la pre-
mière fois par un club de 2 e
Division.
deux réalisations contre l’ASO dans
un match historique, aura contribué
à l’accession de l’USMMC en Divi-
sion I. Ce match USMMC-ASO
remporté par l’équipe d’El Harrach
s’est déroulé au stade du 5-Juillet en
ouverture de la rencontre Algérie-
Tunisie comptant pour les élimina-
toires des Jeux Olympiques 1976 de
Montréal.
et un autre qui a permis
à l’USMMC d’accéder en
Division I
...
Une participation sous le
maillot de l’Equipe nationale
Quelques semaines seulement ont
suffi au défunt pour s’intégrer au
sein du onze harrachi constitué à
l’époque de joueurs renommées tels
Deux jours après sa mort, les Harra-
chis sont toujours sous le choc. En
fait, ils gardent de lui l’image d’un
joueur exemplaire. Très éduqué, Ab-
delkader était aussi timide que dis-
cret. Que ce soit sur le terrain ou en
dehors, jamais il ne se faisait re-
marquer par un mauvais compor-
tement ou un écart de langage. Il
était aussi correct sur le terrain avec
ses adversaires. En cette doulou-
reuse circonstance, la direction de
l’USMH, au nom de toute la fa-
mille sportive harrachie, pré-
sente ses sincères condoléances
à la famille du défunt et les
assurent de sa profonde
sympathie. A Dieu nous
appartenons et à Lui
nous retournons
Une année plus tard, Abdelkader le
barbu, en étant l’auteur d’une des
Pour ceux qui ne le savent pas, le dé-
funt Abdelkader a été plusieurs fois
sélectionné en Equipe nationale du-
N. R.
www.lebuteur.com ESS Coup d’œil
www.lebuteur.com
ESS
Coup d’œil

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com ESS Coup d’œil N° 2628 Lundi 28 avril 2014 Après la victoire face au MOB…
Après la victoire face au MOB… Les chaînes de TV privées interdites d'accès L'Aigle noir s'envole
Après la victoire face au MOB…
Les chaînes de TV privées
interdites d'accès
L'Aigle noir s'envole
vers la seconde place !
● ● Un fait assez insolite s'est pro-
duit samedi dernier avant le
coup d'envoi du match ESS-MOB. Des
préposés ont empêché les opérateurs
des chaînes privées d'accéder au stade
du 8-Mai. Il fallait avoir un sauf-
conduit de la part de la direction du
club.
Et de cinq pour Nadji !
● ● En inscrivant deux buts, le
jeune attaquant sétifien
A près avoir disposé du MOB
(3-2), le club de Sétif s'est ac-
caparé seul de la seconde
place au classement du
Nadji en est à 5 réalisations, cette sai-
son, toutes compétitions confondues. 4
buts ont été inscrits en championnat.
Nadji a trouvé le chemin des filets à une
seule reprise en LDC, c'était contre
l'ASFA Yenninga.
championnat de L1 Mobilis.
A quelques encablures de la
podium, sans véritablement prendre le large
sur ses poursuivants. Il faut aux poulains de
Madoui se battre et cela jusqu'à l'ultime jour-
née pour espérer se qualifier pour la pro-
chaine édition de la champions league.
D'ailleurs le match de samedi prochain contre
la Saoura est d'une importance capitale.
un peu plus comme l’un des potentiels candi-
dats à la seconde place au classement. Avec le
retour de ses blessés, principalement en at-
taque, un secteur qui tangue à Sétif, l’ESS peut
même prochainement faire mieux en espérant
des faux pas de ses poursuivants.
Le départ vers Béchar
ce vendredi à 7 heures
fin de la saison, il faudrait désormais un im-
L’essentiel pour l’Entente
probable concours de circonstances et surtout
un effondrement pour que la place de dau-
phin échappe aux joueurs de l’ESS. De toutes
les manières, la formation sétifienne va devoir
regarder dans le rétroviseur, même si elle est
provisoirement installée dans son fauteuil,
juste derrière le leader.
Que de challenges !
● ● Lors de la prochaine journée,
les Sétifiens auront à en décou-
La Champions League
2015 est loin d'être assurée
Le danger pour le club sétifien est que les
esprits soient focalisés sur le championnat
uniquement alors que d’importantes
échéances en LDC ne tarderont pas à pointer
du nez. Les membres du staff y songent déjà,
même si les Sétifiens ont démontré leur capa-
cité à jouer sur plusieurs fronts.
dre avec la JS Saoura sur son terrain. A
cet effet, la direction a d'ores et déjà ré-
servé des places sur le vol régulier
Alger-Béchar de vendredi prochain.
Les Sétifiens passeront la nuit de jeudi à
vendredi à Alger.
Les espoirs voyageront
avec les seniors
L’horizon dégagé
Cette saison, les places qualificatives pour
une compétition internationale sont chères.
L’ESS s'est positionnée à la seconde place du
Avec la belle performance réalisée samedi
dernier, l’ESS voit l’horizon se dégager. Le
club des Hauts-Plateaux s’affirme maintenant
Le coach de l’ESS nous a confié que son
équipe avait fait l’essentiel au cours de ce
match car le plus important était de gagner. Il
affirmera que de toutes les façons, cette vic-
toire est amplement méritée. Il ne s’arrêtera
pas là et précisera que ce résultat est un autre
départ. Cette performance, car c’en est une, va
permettre aux joueurs de reprendre confiance
pour aborder la suite du parcours sous de
bons auspices.
● ● La délégation sétifienne qui se
rendra à Béchar sera forte de 42
S.B.
personnes. En effet, les espoirs qui
joueront en ouverture des seniors se
déplaceront avec l'effectif professionnel.
Le retour se fera
par Constantine
● ● Pour le retour de Béchar, il se
fera juste après la fin de la ren-
contre. Les Sétifiens rallieront directe-
ment Constantine et cela en
provenance de la capitale de la Saoura.
Hammar n'a pas été
exclu du terrain
Belameiri,
appelez
le «Cherry QQ»
● ● Le jeune Belameiri a été, en-
core une fois, l'auteur d'une
● ● Contrairement à ce qui a été
annoncé çà et là, Medjiba qui
supervisait la rencontre de samedi der-
nier n'a pas exclu Hammar du terrain.
On se rappelle qu'après le troisième but,
inscrit par Nadji, le président sétifien a
manifesté sa joie d'une manière assez
volubile. Il nous dira qu'il a préféré
quitter de son propre chef le terrain.
prestation exceptionnelle.
Face au MOB, il fut converti avec
bonheur dans un rôle de milieu of-
fensif qu'il a rempli à merveille. Ce-
rise sur le gâteau, il a inscrit un but
23 buts inscrits
par Amokrane
● ● En marquant les deux buts de
son équipe lors du match de la
de toute beauté au retour des ves-
tiaires.Les fans sétifiens lui ont trouvé
un surnom. Ils ont décide d'appeler
Belameiri «Cherry QQ». Allez savoir
pourquoi !
La reprise aujourd'hui
● ● Madoui a accordé une seule
journée de repos à ses poulains
catégorie espoir contre le MOB, Amo-
krane a porté son capital à 23 buts.
22 ont été réalisés en championnat et
1 seul en Coupe d'Algérie. Avec cette
victoire, tout comme les seniors, l'ESS
talonne l'USMA. L'écart qui sépare les
deux formations est de 2 points.
Ogbi a été époustouflant
samedi dernier en étant
passeur décisif sur les
trois buts inscrits par son
équipe face au MOB. Il
est actuellement l’un des
hommes en forme de
l’équipe de Sétif. Il nous
dira que lui et ses co-
équipiers ont l’intention
de tout donner et ceci
afin de faire honneur
aux couleurs du club.
score à Béjaïa. Un commentaire ?
Khallil L.
après le match joué samedi dernier
contre le MOB. La reprise se fera cet
après-midi sur la pelouse du stade du
C’est un match difficile pour nous,
comme c’est le cas des rencontres où
votre parcours en champion-
nat ?
Rien n'est encore fait et nous au-
8-Mai.
rons à nous battre jusqu'à l'ultime
minute du championnat. Les matchs
Deux nouveaux
sponsors pour le club
● ● En plus de ceux qui ornaient
le pourtour de la pelouse du
ne se ressemblent pas et tout est
possible en football. Par ailleurs, il
ne faut surtout pas se mettre de
pression supplémentaire.
stade du 8-Mai, deux nouveaux pan-
neaux publicitaires ont été installés.
Ce sont ceux de Samsung Plazza et
Lalla Khadidja.
Les quarts de finale de la LDC,
c'est pour très bientôt. Êtes-vous
prêts pour cette compétition ?
La prime doublée
● ● Chacun des joueurs de l'ESS a
empoché la somme de
10 millions de centimes après la vic-
toire acquise samedi dernier contre le
MOB. Le barème en vigueur stipule
que la prime est d'un montant de 5
millions de centimes en cas de vic-
toire à domicile. Hammar a été bon
prince et a voulu ainsi récompenser
ses joueurs après cette victoire qui
aura son importance dans le dé-
compte final.
Cette victoire face au MOB est ce
qu’il pouvait vous arriver de
mieux, en cette période de turbu-
lences, n’est-ce pas ?
il y a obligation de résultat et c’est
exactement le cas. Il nous faut
l’aborder avec beaucoup d’intelli-
gence. L’adversaire va tout faire pour
confirmer sa bonne santé et cela sur
son terrain. C’est surtout cela qui va
compliquer notre tâche. Il nous faut
par ailleurs garder notre sang-froid,
car nous sommes capables de mar-
quer à n’importe quel moment de la
partie, et même durant le temps ad-
ditionnel, comme ce fut le cas de
nombreuses fois cette saison.
Qu’est-ce qui fera la force de
votre équipe ?
Croyez-moi, nous avons fêté et sa-
vouré cette victoire comme il se doit.
Elle est venue mettre un terme à une
bien mauvaise série. Il faut dire que
nous avons vécu des moments diffi-
ciles dernièrement. Maintenant,
Incontestablement pour ce match
comme d’ailleurs c’est le cas cette
saison, notre force est le collectif.
Nous jouons nettement mieux et
Nous le serons, Inch’Allah. C'est
un formidable challenge et
même si nous aurons très
peu de temps pour
récupérer, nous
donnerons le
meilleur de
nous-
mêmes
pour
chaque joueur de l’équipe, quel que
soit son poste, est capable de faire la
différence.
faire
partie
du der-
nous n’avons que le prochain match
en tête.
Vous avez été passeur décisif sur
les trois buts inscrits par votre
équipe samedi dernier. Cela doit
vous faire plaisir, n'est-ce pas ?
nier carré.
Un mot
Abid Charef a signalé
des jets de projectiles
Justement, dans quel état d’esprit
allez-vous aborder ce rendez-
vous contre la JS Saoura ?
pour vos
supporters ?
Qu'ils enva-
● ● Il est utile de signaler que la
rencontre qui a opposé l'ESS au
Et comment, surtout que je venais
de faire mon entrée sur le terrain !
MOB samedi dernier s'est déroulée
dans un excellent esprit. Cela n'a pas
empêché l'arbitre du match Abid
Charef de signaler sur la feuille de
match des jets de projectiles. Cela
vaudra très certainement à la direc-
tion du club sétifien le paiement
d'une amende.
Avec beaucoup d’abnégation et
une énorme envie d’arracher un bon
résultat. Il n’est pas question de rater
ce match. Cette rencontre est impor-
tante pour la suite de notre parcours
en championnat. La volonté de bien
faire et la motivation sont là et c’est
le plus important.
Mon entraîneur m'a fait confiance et
je ne voulais pas le décevoir. C'est
pour cela que je me suis appliqué
sur tous les ballons que j'avais à né-
gocier. Maintenant, être passeur dé-
cisif ou buteur, l'essentiel est que
l'équipe gagne des matchs.
hissent les gra-
dins du stade
du 8- Mai lors
de chacun de
nos matchs.
Nous ferons le
reste !
La JSS s'est imposée sur un large
Et pour ce qui est de la suite de
Entretien réalisé
par Khallil L.
N° 2628 www.lebuteur.com Lundi 28 avril 2014 Coup d’œil ASO PUB Ighil : «Mes joueurs sont
N° 2628
www.lebuteur.com
Lundi 28 avril 2014
Coup d’œil ASO
PUB
Ighil : «Mes joueurs
sont en vacances»
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ADRAR
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS.
NIF: 4080 15 00000 1062
Quel commentaire faites-vous
sur cette défaite ?
Le score est logique. En dépit de notre ré-
ception, on a rien montré sur le terrain. L’ad-
versaire était supérieur, car on est loin de
notre niveau. Je n’ai pas encore revu mon
équipe et la saison semble terminée pour
certains éléments.
AVIS D'APPEL D'OFFRES
NATIONAL RESTREINT
Vos joueurs étaient froids, pourquoi ?
J’ai beau essayé de les motiver et les mobili-
ser, mais rien à faire, ils ont la tête ailleurs.
Aucune volonté sur le terrain, et quand le
joueur a la tête ailleurs, on ne peut rien faire.
N° ....
25
....
/2014
Opération : «Etude de dédoublement de la RN06 sur 180km entre Adrar et limite Nord de la Wilaya y
compris assistance technique à l'étude».
Nous avons offert la victoire à l’adversaire,
suite à notre niveau bas dans ce match.
La Direction des Travaux Publics de la wilaya d'Adrar lance un avis d'Appel d'Offres National restreint pour
la réalisation de:
Les joueurs avaient-ils la tête ailleurs ou
n’avaient pas le niveau pour jouer ?
«Etude de dédoublement de la RN06 sur 180km entre Adrar et limite
Nord de la Wilaya».
A mon avis, les deux. Il y a des joueurs qui
Repartie en 02 lots séparés suivants :
sont limités et on ne peut pas leur demander
-
Lot n°01: sur 81km entre Adrar et CC Metarfa du pk 1130 au pk 1211
plus, car c’est leur niveau, et d’autres n’ont
pas envie de jouer. Hélas, le résultat est le
même, car on a perdu aujourd’hui et c’est
l’équipe qui paie.
Lot n°02: sur 99km entre CC Metarfa et limite nord Wilaya du pk 1031 au pk 1130
NB : L'évaluation technique et financière se fera distinctement par lot.
-
La consistance des prestations se résument comme suit :
Qu’allez-vous faire maintenant ?
Je ne sais pas, mais il n’y a pas grand-chose
-Les études préliminaire, d'avant projet sommaire et d'APD en vue de lancer la réalisation des travaux.
Les bureaux d'études intéressés, agréés et remplissant les conditions d'éligibilité suivantes peuvent
soumissionner:
à faire en fin de saison. On essayera de
continuer à travailler avec ceux qui le sou-
haitent pour arracher le plus de points pos-
a1) - Cas d'un bureau d'études seul :
-
Le bureau d'étude doit être agréé par le Ministère des travaux publics pour les bureaux d'études pri-
sibles et se racheter de cette défaite, en dépit
des difficultés engendrées par ces résultats
qui nous font sortir de toute course.
vés (les bureaux d'études publics sont exonérée de cet agrément conformément au décret 68-652 du
26/12/1968 modifié et complété par le décret exécutif n°02-176 fixant les conditions dans lesquelles
les personnes privées peuvent conclure des contrats ou marchés d'études avec les services du mi-
nistère des travaux publics et de la construction);
Entretien réalisé par Ahmed Feknous
-
Avoir déjà étudié pendant les 10 dernières années un linéaire d'au moins 10km par étude routes
(dédoublement ou doubles voies ou voies express ou autoroutes ou tracé neuf ou réhabilitation)
RN ou CW.
Après cette défaite
12 recrutements
en vue
Rien à espérer
d’une telle
équipe
● ●En prévision de la
nouvelle saison, le
remettre. Heureusement
que l’équipe est loin de la
relégation sinon cela aurait
été une catastrophe.
a2) - Cas d'un groupement de bureaux d'études :
• Les bureaux d'études chef de file et membres du groupement doivent satisfaire chacun les conditions
suivantes:
-
Le bureau d'étude doit être agréé par le Ministère des travaux publics pour les bureaux d'études pri-
Une fois encore, l’ASO s’est faite
corriger sur son terrain dans un
match où elle n’a rien donné. Au-
cune occasion durant les 90’. Les
joueurs étaient tout simplement
out, en baisse de niveau. Les ca-
marades de Zaoui ont failli perdre
avec un score encore plus lourd,
car ils produisaient un jeu passif.
Ils étaient démotivés, ce qui
prouve que cette équipe a bel et
bien terminé sa saison et n’a au-
cune envie de gagner les matches
restants. Une situation drama-
tique pour une équipe qui a ter-
miné la phase aller en seconde
place. La direction se dit avoir
payé les joueurs. Ainsi, toute ex-
cuse de leur part ne tient pas la
route. Quant aux supporters, ils
n’ont rien compris à ce revirement
de situation de leur équipe qui a
perdu son âme et son esprit de
groupe, après son classement à la
dixième place en risquant même
de descendre encore plus bas. Ses
fans, qui ont tenu à voir le match,
étaient beaucoup plus choqués
par la prestation de leur équipe
que par le score car, malgré la dé-
faite, les joueurs n’ont rien fait
pour réagir et revenir dans le
score, même après avoir incor-
poré certains attaquants. Ainsi,
cela prouve que le problème est
d’ordre mental, car le groupe est
saturé et refuse de jouer et de
porter le maillot de l’ASO, ce qui
incite les responsables à opérer
des changements rapidement.
staff directif cible pas
moins de 12 joueurs à re-
cruter. Medouar et Ighil
ont déjà établi la liste des
joueurs à toucher dans les
jours à venir pour les
convaincre de porter le
maillot de l’ASO. Le staff
technique en concertation
Aucune action
durant les 90’
vés (les bureaux d'études publics sont exonérée de cet agrément conformément au décret 68-652 du
26/12/1968 modifié et complété par le décret exécutif n°02-176 fixant les conditions dans lesquelles
les personnes privées peuvent conclure des contrats ou marchés d'études avec les services du mi-
● ●Le plus frustrant du-
rant les 90’ du match
nistère des travaux publics et de la construction)
-
est que l’ASO n’a pu se créer
aucune action dangereuse,
au point d’étonner tous les
présents au stade. La tac-
tique du coach a montré
ses limites et les joueurs
n’avaient aucune cohésion
dans le jeu. Leur mauvais
placement sur le terrain et
l’absence de fond de jeu ont
intrigué les fans qui se po-
Avoir déjà étudié pendant les 10 dernières années un linéaire d'au moins 10km par étude routes
(dédoublement ou doubles voies ou voies express ou autoroutes ou tracé neuf ou réhabilitation)
RN ou CW.
• Le chef de file doit être majoritaire.
• Le groupement doit intervenir sous forme conjoint
NB : Joindre Attestation de bonne d'exécution suivant modèle prescrit. Le cahier des charges relatif à ce
avec le président ont prévu
les postes à renforcer et le
match d’hier en était une
preuve pour consolider le
groupe avec des joueurs
locaux et étrangers, qui
souhaient relancer leur
carrière.
projet est à retirer auprès de : Direction des Travaux Publics de la wilaya d'Adrar, Bureau des marchés,
Rue El Istiklal - Adrar.
Les offres établies en un original et une copie, sous deux plis séparés, doivent contenir chacun deux
enveloppes intérieures, offre technique et offre financière, cachetées et portant le nom et l'adresse
du soumissionnaire.
Cinq espoirs
saient des questions sur
leur préparation durant le
mois de trêve.
L'offre technique est composée de :
01
Déclaration à souscrire dûment remplie, signée et datée.
02
Déclaration de probité remplie, signée et datée.
seront promus
Un supporter
a failli rendre
l’âme
03
Instruction aux soumissionnaires paraphée, signée et datée.
● ●Pour renforcer
mieux l’équipe, cinq
04
Cahier des prescriptions spéciales (C.P.S) parties A et B remplie, signé et paraphé.
05
Extrait du registre de commerce s'il y a (société),
espoirs seront promus.
Ighil a donné son accord
pour les rajouter à la liste
la saison prochaine, sur-
tout qu’ils ont démontré
d’énormes qualités avec
leur catégorie et même
avec les seniors dans des
● ●L’un des supporters
a failli y passer lors de
07
L'agrément du bureau d'études (pour les BET privés) délivré par le ministère des travaux publics en cours
de validité
(Toute pièce autre que l'agrément délivré ne sera pas acceptée : récépissé de dépôts, attestation provi-
ce match, à cause de la
production des joueurs.
En effet, en s’emportant
contre eux, il a glissé en
tombant des tribunes au
point de perdre
conscience. Evacuer à
l’hôpital, son état s’est sta-
soire, etc
).
08
Extrait de rôles apuré ou accompagné d'un échéancier en cas de dette en cours de validité
09
Attestations de mise à jour CNAS-CASNOS ou échéanciers en cas de dette en cours de validité.
10
Statuts de l'bureau d'études et protocole d'accord pour les groupements en précisant le chef de file et la
part de chaque membre dans le groupe.
11
Extrait du casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validité.
matchs amicaux.
12
Bilan comptable ou fiscal du bureau d'études pour les 03 dernières années visé par le service des impôts.
Les joueurs ont
saisi les paroles
du président
13
Etats I, II, III, dûment renseignés
bilité, mais avec plusieurs
fractures.
14
Moyens matériels à mettre à la disposition de chaque lot avec justifications nécessaires
15
Moyens humains à mettre à la disposition de chaque lot avec exigence de la déclaration ou dépôt à la
Première
● ●Les joueurs étaient
tout pâles à la fin du
CNAS, des attestations de succès ou diplômes, CV ou attestations de travail prouvant l'expérience profes-
sionnelle.
apparition
16
Attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d'ouvrages suivant modèle prescrit.
match, car les paroles du
premier responsable les
ont secoués, lui qui mena-
çait de libérer les moins
productifs. Celui qui veut
partir en fin de saison n’a
qu’à ramener une équipe
qui achètera sa lettre de li-
bération, en s’adressant
particulièrement aux élé-
ments sous contrat.
de Touili
17
Attestation de dépôt légal des comptes sociaux (pour les sociétés).
● ●Le jeune avant-cen-
tre de l’équipe espoirs,
18
Numéro d'identification fiscale (NIF) du bureau d'études.
19
Planning de réalisation de l'étude et délai de réalisation.
Sid Ali Touili, a fait sa pre-
mière apparition lors du
match contre l’USMH
avec l’équipe seniors. In-
corporé en deuxième mi-
temps où l’équipe était
20
Méthodologie de travail
L'offre financière est composée de :
01
Modèle de soumission dûment remplie, signée et datée pour chaque lot.
Medouar ne libérera
pas moins de 15
joueurs
02
Bordereau des prix unitaires rempli, signé et daté pour chaque lot.
03
Devis quantitatif et estimatif rempli, signé et daté pour chaque lot.
Après le match, Medouar était
dans tous ses états. Aux vestiaires,
il a lessivé ses joueurs en leur di-
sant qu’ils ne méritaient pas de
porter le maillot de l’ASO. Le pre-
mier responsable de l’équipe est
convaincu maintenant qu’il doit
libérer plus de 70% de l’effectif,
car certains joueurs refusent de
jouer et d’’autres n’ont plus le ni-
veau escompté. Il devrait trancher
en ne gardant que les bosseurs.
Selon une source sûre, Medouar
devrait libérer 15 joueurs et ne
gardera que 8 ou 9, après avoir
donné la chance à tout le monde.
menée au score, il n’a pu
faire grand-chose, du mo-
ment que les carottes
étaient déjà cuites.
04
Sous détail des prix signé et daté pour chaque lot.
Les deux enveloppes, seront introduites dans une,enveloppe extérieure anonyme ne portant que les
Le coach
s’attendait à ce
scénario
mentions suivantes: « Avis d'Appel d'Offres National Restreint n° 25/2014 »
Etude de dédoublement de
la RN06 sur 180km entre Adrar et limite Nord de la Wilaya, Lot n°
« à ne pas ouvrir »
.........
Intitulé
:
....................................
».
Deux jours
● ●L’entraîneur savait
que ce scénario allait
de repos
A. F
se produire, car il était
pessimiste durant la trêve,
notamment suite au match
amical contre l’USMBA. Il
l’avait dit clairement que
les joueurs étaient out et
loin de leur niveau. En
tentant de les mobiliser, en
vain. Le groupe est com-
plètement décimé et n’a
aucune intention de s’en
● ●Ighil a accordé deux
jours de repos à ces
joueurs pour récupérer. La
reprise aura lieu demain
après-midi au stade de
Boumezrag. Les joueurs
ont regagné leurs familles
respectives pour fuir la
pression qui s’abattait sur
eux après cette défaite
amère.
Les offres seront déposées au service contractant à l'adresse ci- dessus.
La durée de préparation des offres est fixée à Quarante (40) jours à compter du premier jour de la publi-
cation de cet avis dans les quotidiens nationaux et/ou au bulletin officiel des marchés de l'opérateur public
(BOMOP).
Le jour de dépôt des offres est fixé au Quarantième (40 ème ) jour de la durée de préparation des offres
avant 13h30. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation sera
prorogée au jour ouvrable qui
L'ouverture des plis se déroulera en séance publique au siège de la Direction des Travaux Publics, le
dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h00.
Cet avis sera considéré comme une invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d'ouver-
ture des plis techniques et financiers.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée équivalente à la durée de
préparation des offres augmentée de trois (03) mois.
A. F
Anep 119855 / Le Buteur du 28-04-2014
www.lebuteur.com CRB Coup réussi
www.lebuteur.com
CRB
Coup réussi

Le CRB assure

  • L ongtemps envoyés au bûcher durant la pé- riode de la trêve en raison des résultats peu satisfaisants en- registrés lors des ren-

contres de préparation, les camarades de l’attaquant, Bou- rekba, ont répondu par la meil- leure des manières, samedi après-midi, à l’occasion de leur re- tour à la compétition au 20-Août face au CSC. L’équipe, en dépit des absences de marque, à l’image d’Amar Ammour, Hakim Khoudi ou Billel Benaldjia, a pu se défaire d’un rude concurrent, qui est le CSC. Cette victoire, comme l’a dé- claré en fin de match le technicien en chef, Henkouche, est un grand soulagement pour son équipe, le staff et surtout les supporteurs, qui auront longtemps eu des sueurs froides avant cette partie. Le CRB se permet donc le luxe d’entamer cette dernière ligne droite de l’exercice 2013-2014 avec trois points au compteur et qui pour- raient valoir leur pesant d’or dans cette course au maintien, qui ras- semble, rappelons-le, un bon pa- quet de clubs : le MCO, le CRBAF, le CABBA, ainsi que la JSMB. Hormis les Hemraoua ; avec sa victoire dans la même journée, le Chabab a aussi su profiter de cette

nouvelle occasion pour se déta- cher du peloton et ainsi, se donner encore plus de chance de ne pas fi- gurer dans le trio relégable en fin de saison avec ses 7 points d’avance sur la ligne de flottation. Sachant qu’il reste encore 5 matchs à disputer et donc 15 points en jeu ; le CRB, avec son avance, se per- met d’assurer 50 % de son main- tien en Ligue 1 Mobilis.

50%

N° 2628

Lundi 28 avril 2014

www.lebuteur.com CRB Coup réussi Le CRB assure L ongtemps envoyés au bûcher durant la pé- riode

de son objectif

certes, une avance confortable ; les joueurs n’auront plus cette pression du mois précédant, alors qu’ils n’en étaient qu’à un seul petit point. Toutefois, le temps n’est pas encore au repos. Le CRB doit encore sortir le grand jeu durant ses prochaines confrontations, plus précisément devant le MCEE, sachant qu’Aïn Fakroun, lui, recevra la JSMB sur ses terrains. Un scénario catastro-

phique pourrait réduire l’écart à quatre points ; sans oublier, bien sûr, cette confrontation directe entre les deux formations à Aïn M’lila.

Les voisins rendent un grand service au CRB

Encore du chemin à faire pour crier victoire

Ainsi, ce succès à domicile per- met au club de Laâquiba de faire un petit bond vers l’avant en creu- sant un peu plus l’écart sur ses poursuivants. 7 points à cinq jour- nées de la fin est,

www.lebuteur.com CRB Coup réussi Le CRB assure L ongtemps envoyés au bûcher durant la pé- riode

Pour se permettre de s’éloigner un peu plus du bas du tableau, la formation belouizdadie a pu compter sur deux de ses voisins, le MCA et l’USMA. Cette 25 e journée de compétition a fait que les deux clubs algérois ri- valisent avec deux forma- tions prétendantes au maintien et donc concur- rentes directes du CRB. Ayant tous les deux réussi leur tâche en s’imposant, le MCA face au CABBA et l’USMA en déplacement à Aïn Fakroun, les deux voi- sins du Chabab lui ont tendu une perche avec la- quelle le club pourrait bien profiter pour se sortir de l’embarras cette saison.

Lamine Amimi

Zaki Mansour, le nouveau déménageur, en milieu de terrain

Avec sa large carrure, le milieu de terrain du CRB, Mansour, auteur samedi de sa grande première cette saison, n’a pas raté l’occasion de faire parler de lui. Après des débuts

plutôt délicats, Zaki Man- sour, recadré par son coach au milieu de la pre- mière période, s’était im- posé comme l’homme de la récupération de cette équipe. Même si son rôle était de porter le jeu vers l’avant, ce dernier n’a pas manqué de faire parler son physique pour récu- pérer quelques balles et enclencher des contres.

«Je remercie le staff de m’avoir donné cette chance»

Nous avons tenu à avoir les premières im- pressions de Zaki Man- sour : «Mes camarades m’ont encouragé, le staff aussi ; ce qui fait que je n’ai pas ressenti cette pression qu’ont peut éprouver pour une grande première. Je tiens à re- mercier notre staff, qui a été le premier à m’avoir donné cette chance. J’es- père avoir répondu à leurs attentes et gagné leur confiance pour la suite du par- cours.»

Ouadah et Kherbache à

rifa nous a reparlé de cette veille du match, qui avait hypothéqué sa participation face au
rifa nous a reparlé de cette
veille du match, qui avait
hypothéqué sa participation
face au CSC : «Franche-
ment, j’ai passé une nuit très
difficile. J’avais une forte fiè-
vre, qui s’était empirée dans
la soirée ; j’ai dû donc aller à
l’hôpital et subir quelques
injections pour me remettre
sur pied. Après cet im-
prévu, j’avais complète-
ment écarté l’idée que
je pouvais jouer ce
match. Mais voilà !
Avec de la détermina-
tion et les encourage-
ments de mes
camarades, j’ai pu tenir
ma place et inscrire ce
petit but, mon premier en
équipe première.»
nous nous sommes
présenté des excuses
et voilà. J’ai une très
bonne relation avec
lui et je ne voudrais
pas la gâcher, c’est
pourquoi nous avons
décidé de mettre fin
à cette histoire dans
les vestiaires et ne
plus jamais en repar-
ler.»
Lamine Amimi
L’altercation
verbale entre Ouadah et
Kherbache, de l’histoire
ancienne
Le petit incident entre
la fin de la partie de samedi face à la formation du
CSC semble faire partie de l’histoire ancienne.
Afin d’éviter que celle-ci prenne une autre tour-
nure, les deux joueurs ont vite mis fin aux
spéculations dans les vestiaires en s’ex-
cusant, chacun à son tour, de
son dépassement.
Henkouche : «Avec 15 points encore en jeu, tout reste possible» «Avec ce qui s’était passé,
Henkouche : «Avec
15 points encore en jeu,
tout reste possible»
«Avec ce qui
s’était passé, je
ne pensais pas
jouer !»
À l’image de
tout le
À la fin de la partie,
monde
Bench-
dans le
club, Henkouche n’a
pas pu contenir sa
joie après ce succès
enregistré face au
CSC. Le coach be-
louizdadi, interrogé
par nos soins sur la
prestation de ses élé-
ments, nous dira :
l’image de Zakaria
Mansour, qui a ho-
noré durant cette
partie sa première
participation avec
le CRB, ou le jeune
Benchrifa qui, lui,
aura ouvert son
compteur buts avec
l’équipe première de
Belouizdad :
«C’est comme ça que
je les aime. Nous
avons enfin pu voir le vrai visage
du CRB, qui a fourni un très bon
rendement mais surtout, et ce qui
m’a réjoui le plus, c’est la volonté
et cette abnégation, qui n’a pas
quitté nos rangs tout au long de la
partie. Cette victoire nous a beau-
coup encouragés ; maintenant,
nous pourrons préparer le reste
du parcours plus à l’aise et avec
une confiance qui nous fera beau-
coup de bien.» En ce qui
concerne l’avance sur ses
concurrents directs, Henkouche
ne veut pas encore crier victoire
: «Il est vrai que les résultats de
cette journée sont en notre fa-
veur. En même temps que notre
victoire, nos concurrents, eux, se
sont tous inclinés ; ce qui nous
permet donc de creuser un peu
plus l’écart. Mais ce qu’il faut sa-
voir, c’est qu’il reste encore 15
points à ramasser avant la fin de
la saison. Ils ont encore la
«Benchrifa a encore
prouvé qu’il n’avait
pas été promu pour
rien. Il s’améliore
de match en match, et voilà qu’au-
jourd’hui, il se retrouve bu-
teur. Mansour ? Je
n’arrive toujours pas à
croire comment un
tel joueur a pu être
écarté pendant
toute cette pé-
riode. Il a ap-
porté un grand
plus en milieu de
terrain ; on n’en at-
tendait pas moins de lui
vu ses prestations aux ren-
contres amicales.»
La plupart l’ignorent
peut-être, mais le premier
buteur du CRB, Benchrifa,
était à deux doigts de man-
quer ce rendez-vous face au
CSC. En effet, le latéral
gauche avait vécu une soi-
rée de vendredi très mouve-
mentée. Atteint d’une forte
fièvre à l’hôtel Samital, ce
dernier fut envoyé en ur-
gence à l’hôpital pour
faire baisser sa tempé-
rature. C’est seule-
ment à la matinée de
la rencontre, alors que
le staff avait remarqué
une amélioration dans
son cas, que le joueur
fut intégré dans l’équipe
type du match face aux Sa-
nafir.
«Notre choix de
titulariser Bourekba
s’est avéré juste»
phone, dans la soi-
rée. Je n’aimerais pas
que certains profi-
tent pour en faire
des montagnes ; ce
qui s’est passé est
une affaire close, et
Kherbache, comme
je l’ai dit, est comme
mon petit frangin.»
Kherbache :
chance de revenir, donc nous
n’avons pas le droit à l’erreur.
Nous devons rester concentrés
jusqu’à la fin.»
«Mansour et
Benchrifa ont apporté
le plus qu’on attendait
d’eux»
Le coach belouizdadi s’est égale-
ment exprimé sur le rendement
individuel de quelques éléments à
Nous avons aussi profité de
l’occasion pour interroger le
technicien du Chabab sur les rai-
sons de la non-participation de
Dahmane ; un élément pourtant
essentiel dans son effectif : «C’était
purement un choix tactique. Bou-
rekba s’est montré très en forme
durant la préparation ; nous avons
donc décidé de lui donner sa
chance. Sa prestation est la preuve
que nous n’avons pas fait d’erreur.
En ce qui concerne Dahmane,
c’est un joueur qui demeure très
important pour notre équipe, il
aura lui aussi sa chance prochaine
et je suis certain qu’il ne nous dé-
cevra pas.»
L. A.
C’est seule-
ment hier,
en début
d’après-midi,
que nous avons
pu joindre le por-
tier du CRB, Oua-
dah, pour qu’il nous
explique ce petit dé-
rapage avec Kher-
bache en fin de
rencontre : «Il ne
faut pas en faire
toute une his-
toire. Nous
étions tous les
deux déçus de ne
pas avoir pu parti-
ciper à la victoire
de notre club et
nous nous
sommes un peu
laissé emporter.
Kherbache est
comme mon
petit frère, je lui
ai présenté mes
excuses dans les
vestiaires et nous en
avons reparlé une
dernière fois au télé-
«J’ai une très
bonne
relation avec
Ouadah»
Du côté de Kher-
bache, ce dernier
semble, lui aussi,
avoir complète-
ment oublié ce
petit accrochage
avec son cama-
rade à l’après-
match : «Avec
Ouadah, nous
nous sommes expli-
qués dans les ves-
tiaires. Nous avions
commis une bourde,