Vous êtes sur la page 1sur 31

LICENCE GENERALE

Domaine : Sciences Technologies Santé

Mention : Mécanique, Génie Mécanique, Génie Civil

Responsable pédagogique du parcours Mécanique Mr Toufik KANIT – Bâtiment M3 – Bureau 206 – Tél. : 03.20.43.42.43 E-mail : Toufik.Kanit@univ-lille1.fr

Responsable pédagogique du parcours Génie Mécanique Mr Fahmi ZAÏRI – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau F132 - Tél. : 03.28.76.74.60 E-mail : Fahmi.Zairi@polytech-lille.fr

Responsable pédagogique du parcours Génie Civil Mme Yun JIA – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau D106 – Tél. : 03.20.43.66.57 E-mail : yun.jia@polytech-lille.fr

Directeur du département Licences / Masters Mr Ali ZAOUI – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau D111 – Tél. : 03.20.43.46.13 E-mail : Ali.Zaoui@polytech-lille.fr

Secrétariat Pédagogique Mme Delphine BRAME – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau A113 Tél. : 03.28.76.74.04 - E-mail : secretariat.lmd@polytech-lille.fr

BRAME – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau A113 Tél. : 03.28.76.74.04 - E-mail : secretariat.lmd@polytech-lille.fr
BRAME – Bâtiment Polytech’Lille – Bureau A113 Tél. : 03.28.76.74.04 - E-mail : secretariat.lmd@polytech-lille.fr

SOMMAIRE

I. FICHE D’IDENTITE DE LA FORMATION

II. OBJECTIFS DE LA FORMATION

1. Place de la formation dans l’offre établissement

2. Place dans l’offre du PRES

3. Objectifs

4. Poursuite d’études

III. ORGANISATION DE LA MENTION

1. Structure

2. Tronc commun

3. Parcours

4. Équipe pédagogique

IV. ORGANISATION DES PARCOURS

1. Description

2. Architecture des parcours

3. Descriptifs des UE

4. Choix pédagogiques

5. Éléments d’évaluation du projet pédagogique

6. Réorientations et passerelles

7. Formation tout au long de la vie

V. PILOTAGE DE LA MENTION

1. Dispositif de pilotage

2. Dispositifs d’accompagnement

3. Dispositifs d’évaluation

4. Bilan de fonctionnement

I.

FICHE D’IDENTITE DE LA FORMATION

Établissement : Université des Sciences et Technologies de Lille (Lille I)

Composantes organisatrices : École Polytechnique Universitaire de Lille (EPUL) & UFR de Mathématiques Pures et Appliquées

Dénomination du domaine : Sciences, Technologies et Santé

Intitulé de la mention : Mécanique, Génie Mécanique et Génie Civil

Date d’ouverture de la formation : 2010

Création/renouvellement : Renouvellement

Responsable de la mention :

o

Nom :

Ali ZAOUI

o

Qualité : Professeur des Universités

o

Section CNU : 60

o

Adresse électronique : azaoui@polytech-lille.fr

Responsables des parcours :

Intitulé du parcours

Responsable pédagogique

Qualité

Section CNU

Établissements partenaires

Mécanique Génie Mécanique Génie Civil

Toufik KANIT

MCF

60

UFR de Maths

Fahmi ZAIRI

MCF

60

EPUL

Yun JIA

MCF

60

EPUL

II. OBJECTIFS DE LA FORMATION

1. Place de la formation dans l’offre de l’établissement :

La licence est un premier cycle en 3 ans, après le baccalauréat. Une licence généraliste donne accès directement au master. Une licence professionnelle mène à l’exercice d’une profession. Le diplôme est obtenu par capitalisation de 180 crédits. Chaque UE de licence correspond à 50 heures d’enseignement et 5 crédits. Sur le plan national, on peut citer des licences qui peuvent se ranger complètement ou partiellement sous le label mécanique, ingénierie mécanique ou génie civil, dans certaines universités comme : Bretagne-Sud, Bordeaux, Clermont-Ferrand, UTC de Compiègne, Grenoble, Lyon 1, Marseille, Metz, Nice, La Rochelle et Toulouse.

Cependant, les parcours proposés à l'USTL gardent une spécificité régionale qui réside d'une part dans l'adéquation entre les spécialités et les compétences du laboratoire de recherche (Laboratoire de Mécanique de Lille, LML), et aussi dans le souci de préservation d'un fond commun entre les trois principaux domaines de recherche : mécanique, génie civil et génie mécanique.

Dans la région, nous pouvons citer l'université d'Artois (Béthune), l'université de Valenciennes, l'université du Littoral (Calais), qui proposent des licences pour certaines spécialités de notre mention. La licence 3 est de plein droit pour les étudiants provenant de la licence 2 de mécanique, génie mécanique et génie civil. Avec l’accord du responsable de la formation peuvent être également acceptés des étudiants ayant obtenus une licence 2 de physique, chimie, mathématiques ou tout autre parcours compatible. Par ailleurs, des étudiants de DUT, classes préparatoires, BTS ou ceux ayant un diplôme étranger équivalent peuvent intégrés la licence 3 par la procédure de validation des acquis.

2. Place de la formation dans l’offre du PRES

Au niveau régional, notre mention est la seule qui regroupe les parcours mécanique, génie mécanique et génie civil. Par ailleurs, nous soulignons l'existence d'un pôle génie civil dans la région Nord-Pas-De-Calais qui dynamise cette discipline. Il englobe les universités de Lille 1, d'Artois (Béthune), de Valenciennes et du Littoral (Calais). Ce pôle inclue les formations licence généraliste, licence professionnelle et les DUTs. La formation proposée constitue également une adaptation à l’Université de Lille 1 du projet de parcours « Mécanique et Ingénieries » de l’Association Française de Mécanique (http://www.afm.asso.fr), ce qui l’insère dans un réseau de formations au niveau national, dans la perspective ultérieure d’une mise en réseau à l’échelle européenne.

3. Objectifs de la formation

L’objectif général est de dispenser une formation fondamentale et appliquée en mécanique, génie mécanique, et génie civil. Cette formation permet aux étudiants de s’orienter ensuite vers un Master de mécanique, génie mécanique ou génie civil, ou d’intégrer une école d’ingénieurs.

Une autre possibilité réside dans la préparation à l'USTL d'un CAPET de génie civil ou encore d'une agrégation de génie civil pour les étudiants désireux de rejoindre l'enseignement secondaire ou supérieur.

4. Poursuite d’études et insertion professionnelle

Après la licence, l’étudiant aura la possibilité de poursuivre des études de Master de plein droit pour une même spécialité. L’étudiant aura également la possibilité de poursuivre un autre Master dans un parcours compatible. Le diplôme de licence permet d’intégrer directement la vie professionnelle ou d’avoir accès à un cursus d’écoles d’ingénieurs au niveau régional, national ou international.

L’enquête réalisée sur l’ensemble de la promotion de diplômés 2004 de Lille 1 montre que 95% des diplômés se réinscrivent dans l’enseignement supérieur (2/3 en master, 20% à l’IUFM, 8 % dans d’autres formations), 5% entrent dans la vie active.

 

Poursuite

Poursuite en

IUFM

Autres

Vie

Total

en master

écoles

poursuites

active

d’ingénieurs

Licence mécanique

14

 

1

   

15

Licence génie civil

11

2

   

2

15

III. ORGANISATION DE LA MENTION

1.

Structure

Les trois premiers semestres (S1 à S3) :

L’orientation est progressive. La structure générale des mentions Mathématiques, Physique, Informatique, Chimie, Mécanique, Génie mécanique et Génie civil est commune. Des UE à caractère Optionnel (UEO) permettent une sensibilisation aux métiers de la Mécanique et du Génie Civil au sens large. Une ouverture est donnée également par une UET (UE transversale, par exemple : langue, communication ou gestion). Les trois derniers semestres (S4 à S6) :

Une structure générale commune est adoptée pour les 3 parcours Mécanique, Génie mécanique et Génie civil. Elle comprend des UE en Tronc Commun, des UE de Parcours, des UE à option dans chaque parcours, et des UET.

MIMP S1, S2, S3 SPI Licence Mécanique, Génie mécanique et Génie Civil S4, S5, S6
MIMP
S1, S2, S3
SPI
Licence Mécanique, Génie mécanique
et Génie Civil
S4, S5, S6

2. Tronc commun

Profils MIMP et SPI :

Deux profils concernent directement notre mention : MIMP et SPI. Le premier concerne exclusivement le parcours mécanique. Par contre le second profil concerne les parcours Génie Civil et Génie Mécanique. Nous soulignons néanmoins que les options mécaniques sont également ouvertes dans le profil SPI en vue d’attirer plus d’étudiants pour ce parcours.

Au S1 :

2 UEs de mathématiques (5 ECTS) : Algèbre et Analyse

2 UEs communes (5 ECTS) : Informatique et Physique

1 UE obligatoire (4 ECTS) : Statique et Mouvement 1

1 UE commune (2 ECTS) : Projet personnel professionnel 1

1 UE disciplinaire (4 ECTS) : Méthodologie du Travail Expérimental, Statique et Mouvement I.

Au S2 :

UEs obligatoires : Informatique et Physique

UEs au choix : Bâtiment et Ouvrage d’Art (génie civil), CAO/Dessin Technique (génie Résistance des Matériaux (mécanique)

Au S3 :

mécanique),

UEs obligatoires : Mathématiques et Informatique

UEs au choix : Matériaux pour le Génie Civil (génie civil), Géologie (génie civil), Démarche de Conception Globale (génie mécanique), Génie des Matériaux et Obtention de Bruts (génie mécanique), Mécanique et Ingénierie (mécanique), Mécanique des Fluides (mécanique).

3.

Parcours

3.1. Parcours Mécanique ou Génie Mécanique

La Mécanique est présente dans des secteurs d’application très variés :

du milieu naturel (marées, atmosphère, astronomie, musique…)

des milieux industriels (génie civil, nucléaire, pétrolier, alimentaire, médical…)

des transports (TGV, aviation, maritime…)

des enjeux (sécurité, fiabilité, économie d’énergie, procédés propres…).

Ces secteurs représentent autant de débouchés pour les étudiants en Mécanique ou Génie Mécanique. La formation fondamentale dispensée en mécanique des solides et des fluides permet ensuite de s’orienter vers un

secteur particulier, soit en suivant un Master, soit en s’orientant vers une École d’Ingénieurs. L’offre de formation de l’Université de Lille 1 comporte un Master commun professionnel et recherche. Environ un tiers des étudiants de Master 1 sont admis dans des Écoles d’ingénieurs dont certaines parmi les meilleures. A titre d’exemple et sans être exhaustif, on peut citer Sup’Aéro, les Écoles Centrales, les Ponts & Chaussées, les Écoles des Mines, les INSA, l’ENSTA, l’ENSICA, l’ENSMA, l’ENSIETA, l’ENSHMG, l’UTC, Polytech’Lille. Le parcours mécanique permet à l’étudiant d’acquérir une formation initiale en mathématiques lui donnant la capacité de maîtriser les outils fondamentaux de la mécanique. L’étudiant devra également posséder une culture générale et des compétences scientifiques de base dans d’autres domaines (physique, informatique, chimie).

A l’issu de la formation, il doit être capable de formuler un problème de mécanique des systèmes, de mécanique

des milieux continus, de résistance des matériaux et d’énergétique en appliquant les principes fondamentaux. Il doit être capable de déterminer les ordres de grandeur, de conduire une analyse critique des résultats, de choisir une stratégie de résolution. Par ailleurs, l’étudiant du parcours génie mécanique doit être également capable de concevoir, à partir d’un cahier des charges, un système mécanique, de le dimensionner en s’appuyant sur ses connaissances théoriques en mécanique des solides et des fluides tout en anticipant sur les contraintes liées à la fabrication.

Il peut suivre le Parcours-type présenté plus bas, ou construire soi-même un Parcours en fonction de son projet

professionnel ou personnel, en accord avec l’équipe de formation et tenant compte de l’exigence éventuelle de pré requis.

3.2. Parcours génie civil

Le Génie Civil est présent dans des secteurs d’application majeurs en terme d’emploi et d’économie et recouvre les domaines des Travaux Publics et du Bâtiment avec des besoins très divers qui vont de la conception des ouvrages jusqu’à leur réalisation en gros œuvre comme en second œuvre.

Sont concernés les secteurs suivants : études géotechniques, le calcul lié à la déformation et la rupture des

matériaux naturels et artificiels, le calcul des ouvrages, la conception et les méthodes de travaux en bureau d’étude

et sur les chantiers.

L’objectif est de dispenser une formation fondamentale en mécanique des solides et des fluides et des notions de génie civil leurs permettant ensuite de s’orienter vers un secteur particulier, soit en suivant un master commun professionnel et recherche qui débouchera directement sur la vie professionnelle ou permettra de suivre une thèse, soit en accédant à une Ecole d’Ingénieurs comme celle du réseau des Polytech dont celle de Lille, de Clermont- Ferrand ou de Grenoble, ou toute autre école d’ingénieurs.

Le parcours doit permettre à l’étudiant d’acquérir une formation initiale en mathématiques et en mécanique lui

donnant la capacité de maîtriser les outils nécessaires au génie civil. L’étudiant devra également posséder une culture générale et des compétences scientifiques de base dans d’autres domaines (physique, informatique, chimie).

A l’issue de la formation, l’étudiant doit être capable de formuler un problème de conception d’ouvrage en génie

civil, de choix de matériaux, de résistance des matériaux en appliquant les principes fondamentaux. Il doit être capable de choisir une stratégie de résolution des problèmes posés.

Une structure générale commune est adoptée pour les 3 parcours mécanique, génie mécanique et génie civil. Elle comprend des UEs de tronc commun, des UEs de parcours, des UEs d’option, choisies à l’intérieur de la mention, et des UEs libres. Le choix de la mention de la licence s’effectue au début du S3.

4. Équipe pédagogique

8. Composition

Nom, Prénoms

Qualité

Section CNU

Laboratoire

Département

Établissement / Entreprise

KANIT, Toufik

MCF

60

LML

Mécanique

UFR Maths

ZAIRI, Fahmi

MCF

60

LML

CM

EPUL

JIA, Yun

MCF

60

LML

GTGC

EPUL

9. Partenariats disciplinaires

 

Nom, Prénoms

Qualité

Section CNU-

Equipe / Laboratoire

Composante

Etablissement

A.

Alia

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

D.

Andriamanalina

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

H. Andrianarahinjaka

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

Z.

Bakri

MCF

60

LGCgE

EPUL

USTL

M. Baudouin

MCF

60

IEMN

UFR Math

USTL

A.

Benechet

PRAG

EPUL

USTL

A.

Boudlal

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

Y.

Brunet

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

F.

Buyle-Bodin

PR

60

LML

EPUL

USTL

E. Carlier

PR

60

LGCgE

EPUL

USTL

A. Chielens

PRAG

EPUL

USTL

G.

Desaxcé

PR

60

LML

UFR Math

USTL

N.

El-Haggar

MCF

60

LML

EPUL

USTL

J.

Elkhattabi

MCF

60

LML

EPUL

USTL

B.

Granet

PRAG

EPUL

USTL

I.C. Gruescu

MCF

60

LML

IUT

USTL

C. Herbelot

MCF

60

LML

EPUL

USTL

A. Imad

PR

60

LML

EPUL

USTL

Y.

Jia

MCF

60

LML

EPUL

USTL

T.

Kanit

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

T.

Messager

MCF

60

LML

EPUL

USTL

G.

Mompean

PR

60

LML

EPUL

USTL

E.

Morel

MCF

60

LML

EPUL

USTL

H.

Mroueh

MCF

60

LGCgE

EPUL

USTL

H.

Naji

MCF

60

LGCgE

EPUL

USTL

N. Ouarzazi

PR

60

LML

UFR Math

USTL

A. Oueslati

MCF

60

LML

UFR Math

USTL

V.

Pavlov

PR

60

LML

UFR Math

USTL

B.

Pilliat

PRAG

EPUL

USTL

C.

Reagan

PRAG

USTL

I. Shahrour

PR

60

LML

EPUL

USTL

M.

Souli

PR

60

LML

EPUL

USTL

H.

Stachowiak

PRAG

PTGC

Univ. Valenciennes

E.

Sys

PRAG

SUP

USTL

L.

Thais

MCF

60

LML

EPUL

USTL

F.

Zairi

MCF

60

LML

EPUL

USTL

A.

Zaoui

PR

60

LGCgE

EPUL

USTL

F.

Zoueshtiagh

MCF

60

IEMN

UFR Math

USTL

10. Intervenants professionnels

Nom, Prénoms

Qualité / Métier

Fonction

Département / Service

Entreprise

D. Orman

Ingénieur

Responsable secteur

ETUDES

ACOGEC

S. Achiba

DAF

Gestion du personnel

Finances

Synthesis

IV. ORGANISATION PEDAGOGIQUE DES PARCOURS

1. Description

Nombre d’heures Cours Cours TD TP Stag Projet Total HTD L1 S1 M: 109 M:
Nombre d’heures
Cours
Cours
TD
TP
Stag
Projet
Total HTD
L1
S1
M: 109
M:
109
M: 16
M: 283
GM: 109
GM: 109
GM: 16
GM: 283
GC: 109
GC:16
GC: 283
M: 90
M:
132
M: 26
M: 284
S2
GM: 115
GM: 127
GM: 26
GM: 316
GC: 115
GC: 127
GC: 26
GC: 316
S3
M: 97
M: 129
M:26
M: 291
L2
GM: 109
GM: 115
GM: 42
GM: 306
G
GC: 323
C
:
1
2
8
S4
M: 95
M, GM,
M: 105
GM: 64
M: 297
GM: 85
GM: 101
GM: 321
GC: 119
GC: 119
GC: 347
M: 139
M
: 139
M: 22
L3
S5
M: 362
GM: 110
GM: 120
GM: 20
GM: 298
GC: 105
GC: 93
GC: 22
GC: 265
S6
M: 115
M: 125
M: 10
M,
M: 354
GM: 62
GM: 131
GM: 283
GC: 103
GC: 127
GC: 10
GC: 338
Total
M: 645
M, GM,
M: 739
M: 100
M: 1871
M,
GM: 584
GM: 634
GM: 299
GM: 1807
GC: 703
GC: 92
GC: 1872

M : Mécanique - GM : Génie Mécanique - GC : Génie Civil.

2.

Architectures des parcours

Semestre

Intitulé de l’UE

Responsable

Profil

Parcours obligatoire/ Optionnelle / Libre

Nombre

Obligatoire/

ECTS

Optionnelle /

 

Libre

S1

Initiation programmation Statique et Mouvement 1 ou Chimie Initiation à l’algèbre et à la géométrie Initiation à l’analyse Optique géométrique + mécanique des fluides Statique et Mouvement 1 ou Atelier de Maths ou Histoire des Sciences ou Initiation aux Biotechnologies Chimie 1 ou Bases de l’EEA ou Astronomie ou Méthodologie du travail expérimental Projet personnel et professionnel

 

Oblig.

M+GM+GC

5

H.

Andriana

Optionnel

M+GM+GC

5

 

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

Optionnel

GM+GC

4

Optionnel

GM+GC

5

Optionnel

M

4

Libre

M+GM+GC

2

S2

Algorithmique et programmation impérative Physique 2 Forces, champs, énergie Maths : Eléments d’analyse et d’algèbre Algèbre linéaire et affine 1 Bâtiments et ouvrages d’art Découverte du Dessin Technique et de la CAO Fonctions Réelles TICE Anglais Projet personnel professionnel Initiation à la mécanique des fluides l Maths : fondement de l’analyse 2 Maths : Algèbre linéaire et affine 1 Résistance des matériaux

 

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

I. Shahrour

Optionnel

GC

5

A.

Chielens

Optionnel

GM

5

 

Oblig.

M

5

Oblig.

M+GM+GC

2

Oblig.

M+GM+GC

1

Oblig.

M+GM+GC

2

 

A.

Boudla

Optionnel

M

5

 

l

Oblig.

M

5

 

Oblig.

M

5

 

T.

Kanit

Optionnel

M (SPI)

5

S3

Algorithmique et programmation impérative 2 Algèbre linéaire et affine 2 Éléments de calcul différentiel Mécanique et Ingénieries Mécanique du point matériel Matériaux du Génie Civil Géologie Matériaux et obtention de brut Démarche de conception globale Anglais Sport, Langue vivante 2 ou TEC

 

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M+GM+GC

5

Oblig.

M

5

H.

Muhe

Oblig.

M (MIMP+SPI)

5

 

Oblig.

GC

5

J.

Elkhattabi

Oblig.

GC

5

F.

Zairi

Oblig.

GM

5

A.

Benechet

Oblig.

GM

5

 

UET

M+GM+GC

2

UET

M+GM+GC

2

S4

Outils mathématiques pour la mécanique 1 Statique et Mouvement 2 Ouvrages I : Technologie et méthodes Matériaux de Construction Conception et dimensionnement des structures métalliques et en bois Anglais Gestion Introduction à l’Analyse Réelle Langages de Programmation pour la Mécanique Algorithme et programmation Technologie des liaisons Mécanismes et liaisons par éléments roulants Dimensionnement en conception mécanique

A.

Zaoui

Oblig.

M+GM+GC

5

A.

Alia

Oblig.

M+GM+GC

5

B.

Pilliat

Oblig.

GC

5

H.

Stachowiak

Oblig.

GC

5

D.

Orman

Oblig.

GC

5

C.

Reagan

UET

M+GM+GC

3

S.

Achiba

UET

M+GM+GC

2

M.

Queffelec

Oblig.

M

5

D.

Andriama

Oblig.

M

5

D.

Andriama

Oblig.

M

5

A. Chielens

Oblig.

GM

5

A. Chielens

Oblig.

GM

5

A.

Imad

Oblig.

GM

5

S5

Outils mathématiques pour la mécanique 2 Mécanique des milieux continus 1 Calcul des Ouvrages 1 Mécanique des sols Les Grands Ouvrages Anglais EEO Statique des Structures Méthodes Numériques Élémentaires Bases de la mécanique des fluides Méthodes (usinage et contrôle) Transmission de Puissance Conception de systèmes hydrauliques

N.

Ouarzazi

Oblig.

M+GM+GC

5

G.

De Saxcé

Oblig.

M+GM+GC

5

E.

Morel

Oblig.

GC

5

E.

Carlier

Oblig.

GC

5

F.BuyleBoudin

Oblig.

GC

5

C.

Reagan

UET

M+GM+GC

3

E.

Sys

UET

M+GM+GC

2

H.Andriana

Oblig.

M

5

M.

Souli

Oblig.

M

5

F.

Zoueshetiag

Oblig.

M

5

R.

Astori

Oblig.

GM

5

A.

Benechet

Oblig.

GM

5

C.

Herbelot

Oblig.

GM

5

S6

Mécanique des milieux continus 2 Constructions en béton Calcul des Ouvrages 2 Ouvrages II : Technologie et méthodes Géophysique Stage ou Projet Outils Mathématiques pour la Mécanique 3 Dynamique et Stabilité des Structures Thermodynamique pour l’Ingénieur Méthodes qualitatives et analytiques en méca. Vibrations : Systèmes discrets et continus Fabrication et automatismes Conception de systèmes mécaniques Outils de dimensionnement en conception mécanique

A.

Oueslati

Oblig.

M+GM+GC

5

Y.

Jia

Oblig.

GC

5

E.

Morel

Oblig.

GC

5

H.

Stachowiak

Oblig.

GC

5

A.

Zaoui

Oblig.

GC

5

 

Oblig.

M+GM+GC

5

Y.

Brunet

Oblig.

M

5

G.

De Saxcé

Oblig.

M

5

V.

Pavlov

Oblig.

M

5

V.

Pavlov

Oblig.

M

5

N.

El Haggar

Oblig.

GM

5

JP. Decocq

Oblig.

GM

5

B.

Achard

Oblig.

GM

5

T.

Messager

Oblig.

GM

5

3. Descriptifs des UE

Titre de l’UE : Initiation à l’algèbre et à la géométrie, (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies Objectifs : Acquisition des bases du raisonnement logique et mathématique, au travers de l'arithmétique élémentaire des entiers ; structures algébriques (essentiellement les groupes, définition d'un anneau, d'un corps) ; révision de la structure du corps des nombres complexes.

Table des matières Le raisonnement mathématique (logique). Langage ensembliste; et, ou, négation ; lois de Morgan ; implication, implication réciproque, contraposée. Raisonnement par l'absurde. Raisonnement par

récurrence. Quantificateurs. Arithmétique de Z. Divisibilité et congruences. Théorèmes de Bézout et de Gauss. PGCD et PPCM. Les nombres premiers. Décomposition en nombres premiers. Petit théorème de Fermat. Les nombres rationnels et irrationnels. Les nombres complexes. Définition, parties réelles et

imaginaires, module, etc

Moivre. Racines d'une équation de second degré. Racines de l'unité. Aspects géométriques. Groupe des racines de l'unité. Les groupes, exemples simples, les sous-groupes, intersection de groupes, les sous- groupes de Z, morphisme de groupes, noyau, image, isomorphisme, groupes cycliques. Définition d'un anneau, d'un corps, exemples simples. Nombre d’heures : Cours 25h, TD 25h.

C'est un corps. Fonctions de C dans C : l'exponentielle complexe. Formule de

Titre de l’UE : Initiation à l’analyse, (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies

Objectifs : Le but est d'introduire des objets fondamentaux de l'analyse réelle, de donner des énoncés précis, de démontrer ces énoncés et d'en montrer quelques applications. Table des matières

- Propriétés de R : Opérations sur R, R est totalement ordonné, R est Archimédien. Partie entière. Q est

dense dans R. Valeur absolue. Intervalles, voisinages. Borne supérieure, inférieure. Propriété de la borne sup (admise).

- Suites numériques.

Limite, convergence, propriétés de base (somme, produit, quotient). Suites géométriques. Théorème sur la convergence des suites croissantes majorées (démonstration à partir de la propriété de la borne sup). Théorème des suites adjacentes. Suites extraites. Théorème de Bolzano-Weierstrass (démonstration par dichotomie). Suites récurrentes: représentation graphique, étude de la convergence.

- Fonctions réelles - Définitions générales.

Ensemble de départ et d'arrivée. Image et graphe. Image directe et réciproque d'un ensemble. Injectivité,

surjectivité, monotonie, périodicité, etc image, graphe.

- Fonctions réelles - Limites - Continuité.

Limites, propriétés de base (somme, produit, quotient, composée). Passage à la limite dans les inégalités et théorème des 'gendarmes'. Continuité, propriétés de base (somme, produit, quotient, composée). Prolongement par continuité. Continuité et suites, retour aux suites récurrentes. Théorèmes de base: valeurs intermédiaires, maximum sur un intervalle fermé borné, image d'un intervalle. Fonction réciproque d'une fonction continue strictement monotone.

réciproque d'une fonction injective: domaine de définition,

Fonction

Fonctions usuelles : exp, log, puissances et puissances inverses, arcsin, arccos, arctan, sinh, cosh,

- Fonctions réelles - Dérivabilité.

Dérivabilité en un point. Dérivée d'une somme, produit, quotient, composée, fonction réciproque. Dérivée des fonctions réciproques usuelles. Minima, maxima (locaux). Dérivée d'ordre supérieur. Formule de Leibniz. Théorèmes de Rolle et des accroissements finis. Lien entre la monotonie et le signe de la dérivée. Règle de l'Hospital. Nombre d’heures : Cours 25h, TD 25h.

Titre de l’UE : Initiation programmation, (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies

Objectifs : Initiation à la programmation par une approche impérative. Apprendre à analyser un problème et à en proposer une solution informatique :

- identification des données, et du résultat à atteindre

- représentation des données

- recherche d'un algorithme de résolution

- traduction de cet algorithme en un programme

Table des matières

- Spécification de programmes

- Conception de programmes corrects : assertions, invariants

- Structure de contrôles : conditionnelles et itératives

- Sous-programmes : procédures et fonctions, paramètres

- Entrées/Sorties

- Types de données : types primitifs, énumérés, tableaux, enregistrements

- Fonctions récursives Nombre d’heures : Cours 24h, TD 24h.

Titre de l’UE : Optique géométrique + mécanique des fluides, (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies Objectifs :

- Comprendre que le formalisme développé n'est valable que dans l'approximation de Gauss.

Comprendre l'intérêt dans les instruments d'optique d'avoir au moins deux lentilles, importance de la position de l’œil dans la vision des images. Apprendre à utiliser les relations de conjugaison, notamment la notation algébrique.

- Comprendre le comportement des fluides en mouvement ou non.

Etude du mouvement d'objets dans un fluide. Comprendre le phénomène de capillarité. Table des matières Optique : Généralités et lois de Snell-Descartes ; formation des images ; systèmes optiques simples ; instruments d'optique. Mécanique des fluides : Statique des fluides ; dynamique des fluides parfaits ; dynamique des fluides visqueux ; phénomènes de surface de l'état liquide. Nombre d’heures : Cours-TD 38h, TP 12h.

Titre de l’UE : Optique géométrique + mécanique des fluides, (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies Objectifs : Structure de la matière : atomes, molécules, cristaux Table des matières

I- Les constituants de l’atome: rappels sur la structure de la matière; l'énergie à l'échelle atomique (niveaux d'énergie, spectres atomiques); modélisation d'un système atomique (orbitales atomiques, nombres

règles d'occupation

des états ; classification périodique (électronégativité); radioactivité 2- Les liaisons chimiques: notion de liaison chimique (énergie réticulaire) ; liaison covalente ; modèle de Lewis; moments dipolaires; VSEPR (géométrie des molécules polyatomiques) ; LCAO appliquée aux molécules diatomiques ; hybridation 3- Structure de la matière cristallisée: systèmes cristallins (maille, motif, réseau ponctuel, réseaux de Bravais); empilements compacts (systèmes CFC, HC); empilements non compacts (CC); évaluation de leurs caractéristiques; sites cristallographiques (octaèdriques, tétraèdriques); applications (structure de métaux, cristaux ioniques, cristaux convalents, semi-conducteurs) 4- Travaux pratiques: modélisation structurale

quantiques orbitaux); les atomes réels (atomes polyélectroniques, loi de Mosseley

);

Nombre d’heures: Cours-TD 46h, TP 4h.

Titre de l’UE : Statique et Mouvement 1 (SEM1), (S1) Pré requis : Néant Caractère : Obligatoire pour la Licence Sciences et Technologies

Objectifs : A l’issue de cette UE, l’étudiant doit comprendre les concepts élémentaires des trois branches de la mécanique : Mécanique des corps rigides, Mécanique des solides déformables, Mécanique des fluides. Table des matières

• Repérage : Espace physique et espace mathématique.

• Solides indéformables et déformables, fluides. Repères galiléens. Cinématique : vitesse, accélération, lois de composition. Centre de masse. Rotation et déformation.

• Dynamique. Forces et leurs exemples dans la physique microscopique et macroscopique. Lois fondamentales de la dynamique. Mécanique du point.

• Liaisons simples. Statique des solides.

• Notions d’élasticité. Nombre d’heures : Cours 26h, TD 24h.

Titre de l’UE : Maths : fondement de l’analyse 2, (S2) Pré requis : Initiation à l’algèbre et à la géométrie, initiation à l’analyse Objectifs : Le but est d'introduire des objets fondamentaux de l'analyse réelle, de donner des énoncés précis, de démontrer ces énoncés et d'en montrer quelques applications. Table des matières Polynômes Fractions rationnelles. Définitions. Anneau des polynômes. Arithmétique (Bezout, Gauss, polynômes irréductibles, D'Alembert, factorisation sur Q, R, C). Racines, ordre de multiplicité. Fractions rationnelles. Décomposition en éléments simples. Intégrale de Riemann - Calcul d'intégrales Définition de l'intégrale via les sommes de Riemann pour les fonctions continues. Propriétés de base :

relation de Chasles, linéarité, inégalité triangulaire. Les démonstrations sont hors programme, pour des raisons évidentes. Applications à la définition de la longueur d'une courbe, du travail effectué par une force, de l'aire d'une surface de révolution. Théorème de Newton-Leibniz (ou Théorème fondamental du calcul intégral). Calcul d'intégrales via les primitives avec des applications. Intégration par parties et par changement de variables. Primitives de fonctions rationnelles, de fonctions rationnelles trigonométriques. Formules de Taylor. Formules de Taylor (de Lagrange, avec reste intégrale), applications. Développements limités, applications. Equations différentielles. Linéaires du premier ordre et à variables séparées. Linéaires du second ordre à coefficients constants, homogènes et inhomogènes. Nombre d’heures : Cours 20h, TD 30h.

Titre de l’UE : Maths : Algèbre linéaire et affine 1, (S2) Pré requis : Initiation à l’algèbre et à la géométrie Objectifs : Introduction à l'algèbre linéaire et affine. Table des matières Résolution des systèmes linéaires et linéaires affines Espace de solutions. Méthode du Pivot. Rang d'un système. Conditions de compatibilité, résolution. Applications : passage d'une équation cartésienne d'un sous-espace vectoriel d'un espace de dimension n (n = 3, 4 en pratique) à une représentation paramétrique, et inversement. Applications linéaires. Définition et exemples (projections, rotations, symétries, homothéties, en dimension 2 et 3). Matrice d'une application linéaire. Noyau et image d'une application linéaire. Théorème de la dimension. Calculs de noyau et d'image. Changement de bases. Exemples simples. Algèbre des matrices. Déterminants. Initiation aux calculs de déterminants (pas de théorie générale). Critère d'inversibilité d'une application linéaire. Application des deux dernières sections : recherche des valeurs propres et des sous- espaces propres dans les cas simples (diagonalisation de matrices symétriques). Nombre d’heures : Cours 20h, TD 30h.

Titre de l’UE : Physique 2 : Forces - champs - Energies, (S2) Pré requis : Bases du calcul vectoriel, dérivées, intégrales Objectifs : Savoir étudier quelques mouvements simples. Savoir reconnaître les symétries d'un système simple en vue d'appliquer le théorème de Gauss. Savoir écrire l'expression des formes d'énergie (cinétique, potentielle) dans des systèmes simples. Connaître et savoir appliquer les lois de conservation. Programme :

Eléments de cinématique : Systèmes de coordonnées. Etude du mouvement d'un point. Forces et champs:

Différents types de forces. Forces newtoniennes (électrostatique et gravitationnelle). Champs électrostatique, gravitationnel (analogies et différences). Notion de potentiel. Flux d'un champ de vecteurs à travers une surface. Théorème de Gauss. Travail et énergies: Forces conservatives, dissipatives. Energie cinétique. Travail et variation d'énergie cinétique. Energie potentielle (gravitationnelle, électrostatique). Energie totale. Energie interne: introduction au premier principe. Nombre d’heures : Cours 18 h, TD 24 h

Titre de l’UE : Algorithmique et Programmation impérative, (S2) Pré requis : Initiation à la programmation Objectifs :

Poursuite de l'apprentissage de la programmation impérative. Connaître les principales structures de données linéaires ainsi que les principaux algorithmes les concernant. Savoir utiliser des composants logiciels. Savoir évaluer l'efficacité d'un algorithme. Programme :

- Introduction aux tris

- Etude de collections de données linéaires : piles, files, listes

- Récursivité, équations de récurrence

- Diviser pour régner Introduction à la notion de complexité des algorithmes Utilisation de modules Nombre d’heures : Cours 12 h, TD 18 h, TP 18 h

Titre de l’UE : Bâtiments et Ouvrages d’Art (BOA), (S2) Pré requis : Bases de mécanique, de physique Objectifs : à l'issue de l'UE, l'étudiant doit pouvoir appréhender la terminologie et la fonction des principaux éléments d'une construction, ainsi que son fonctionnement général Programme :

Définition des objectifs, contraintes internes et externes liées à une construction

Notion de programme et de son cadre

Les normes, les labels, les règles, les codes de la construction

Définition simple d'un programme

Dessin

Lecture de formes et conventions de représentation

Plans et coupes de définitions d'architecture

Cotation des plans

Définition des surfaces : SHOB, SHON, Shab, Sutil

Réponse au programme et plans de principes

Culture générale de la construction

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Matériaux du Génie Civil (MGC), (S3) Pré requis : Néant Objectifs : Donner des éléments généraux sur tous les matériaux utilisés en Génie Civil Programme :

Matériaux naturels, artificiels

Matériaux composites : bétons, bois, métal, fibres

Nombre d’heures : Cours 40 h, 10 h TP

Titre de l’UE : Géologie (S3) Pré requis : Néant Contenu :

Minéraux et roches : classification des minéraux, les silicates, roches sédimentaires, magmatiques et métamorphiques.

Géodynamique : structure du globe, tectonique des plaques, sismicité et volcanisme, la planète terre et ses climats, hydrologie

Pétrographie et géochimie

Cartographie

Nombre d’heures : Cours 40 h, TD 10 h

Titre de l’UE : Algorithmique et programmation impérative 2, (S3) Pré requis : Algorithmique et programmation impérative 1 Objectifs : Approfondir les notions abordées au S2 dans l'unité : Algorithmique et programmation impérative 1 Programme :

Conception de modules Gestion dynamique de la mémoire (pointeurs) Gestion de mémoire (fichiers) Gestion des exceptions Structures de données non linéaires : arbres Compléments sur les tris Complexité et comportement asymptotique Nombre d’heures : Cours 12 h, TD 18 h, TP 18h

Titre de l’UE : Algèbre linéaire et affine 2, (S3) Pré requis : Algèbre linéaire et affine 2 Objectifs : Déterminants Programme :

Déterminants. Définition via les applications multilinéaires alternées; déterminant d'un système de n vecteurs en dimension n, d'une application linéaire, d'une matrice carrée. Propriétés et méthodes de calcul. Rang. Réduction des endomorphismes. Polynôme caractéristique d'un endomorphisme. Diagonalisation, trigonalisation. Cayley-Hamilton. Décomposition de Dunford. Application aux systèmes différentiels linéaires. Nombre d’heures : Cours 20 h, 30 h TD

Titre de l’UE : Eléments de calcul différentiel, (S3) Pré requis : Fondements de l’analyse 2 Objectifs : Calcul différentiel Programme :

- Fonctions de plusieurs variables. Représentation graphique dans les cas simples: lignes ou surfaces de niveau, champs de vecteurs. Rudiments de topologie dans R^n; boules, ouverts, fermés, voisinage, adhérence. Limite en un point et continuité d'une fonction de plusieurs variables.

- Calcul différentiel dans l'espace de dimension n. Dérivées partielles de premier ordre et dérivées

directionnelles. Différentielle et matrice Jacobienne. Espaces tangents. Accroissements finis. Fonctions continument dérivables

- Dérivées partielles de fonctions composées. Différentielle de f^{-1}, inversion locale (sans démonstration),

coordonnées polaires, cylindriques, sphériques. Dérivées partielles d'ordre 2. Hessien. Extremas libres. Extremas liés (une contrainte). Mlultiplicateurs de Lagrange. Nombre d’heures : Cours 20 h, 30 h TD

Titre de l’UE : Mécanique du point matériel, (S3)

Pré requis : Statique et Mouvement 1, Eléments d'Analyse et d'Algèbre, Algèbre Linéaire et Affine 1 Programme :

- Rappels de cinématique, lois de composition des vitesses et des accélérations. Torseurs cinétique et dynamique, énergie cinétique. Théorèmes généraux.

- Travail, puissance, énergie potentielle.

- Mouvement dans un champ de forces. Exemples (mécanique spatiale

- Mécanique analytique newtonienne

- Oscillateurs harmonique et amorti. Résonance. Nombre d’heures : Cours 18 h, 30 h TD

).

Titre de l’UE : Résistance des matériaux, (S2) Pré requis : néant Programme En Résistance des matériaux, on fait appel aux notions d’équilibre apprises en mécanique statique, aux notions de déplacements étudiées en cinématique et aux propriétés des matériaux, auxquelles on a

recours pour évaluer les dimensions des pièces structurales ou d’éléments de machines. Dans ce contexte, les pièces que nous étudions sont, en général, des membrures minces, mais les principes et les relations que nous tirons de ces applications n’en demeurent pas moins fondamentaux. On les retrouve dans les méthodes de calcul utilisées pour la conception et l’analyse de composants mécaniques complexes ou de grands ouvrages de génie civil. Tables des matières :

- Principes et notions de bases

- Le chargement uni axial

- Diagrammes des efforts tranchants et des moments fléchissant

- Contraintes dans les poutres en flexion

- La déformation dans les poutres en flexion

- La torsion

- La superposition des contraintes

- Les déformations

- Relations contraintes / déformations / température Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 30 h

Titre de l’UE : Géophysique (S6) Pré requis : Bases de l'optique, bases de la physique (électrique, magnétique, électromagnétisme, radioactivité,….) Contenu :

Notions de cristallographie et constitution des sols

Mise à niveau en électricité, magnétisme, électromagnétisme et optique

Méthodes de prospection: électrique, magnétique, électromagnétique, gravimétrique, sismique et géo radar, radioactivité.

Méthodes et outils de diagraphie en forage

Objectif : recherche des caractéristiques des sols et des roches en profondeur et des anomalies Nombre d’heures : Cours 28 h, TD 22 h

Titre de l’UE : Statique et Mouvement 2 (SEM2), (S4) Pré requis : Statique et Mouvement 1, Éléments d'Analyse et d'Algèbre, Algèbre Linéaire et Affine 1. Objectifs : À l'issue de cette UE, l'étudiant doit être capable de formuler un problème de mécanique et de l'aborder de façon simple. Il devra être en mesure de conduire une analyse critique du résultat. Il doit comprendre les notions de statique et de mouvement, être capable d'isoler un système, de modéliser et de composer des mouvements, de quantifier les forces résultantes. Programme :

Liaisons simples : articulation, rotule, encastrement. Centres instantanés de rotation. Équilibre de systèmes simples comportant des liaisons sans et avec frottement.

Géométrie des masses. Théorèmes généraux.

Théorie des poutres droites. Équations d'équilibre, systèmes hyperstatiques. Portiques plans.

Notions de travaux et puissances virtuels.

Équations de Lagrange. Application au mouvement d'un solide rigide.

Écoulements des fluides dans des cas simples. Lois de conservation. Formule de Bernoulli. Pertes de charge.

Nombre d’heures : cours 20 h, TD 30 h

Titre de l’UE : Outils Mathématiques pour la Mécanique 1 (OMM1), (S4) Pré requis : Éléments d'Analyse et d'Algèbre, Algèbre Linéaire et Affine 1. Objectifs : Le cours est tourné vers la capacité à calculer et à utiliser des notions mathématiques indispensables à un cursus de mécanique. Programme :

Calcul des intégrales simples et multiples.

Calcul des probabilités. Variable aléatoire, loi de probabilité. Loi de Bernoulli, loi binomiale. Lois de Gauss et de Poisson.

Statistiques. Analyse des données. Régression linéaire. Échantillonnage. Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h

Titre de l’UE : Outils Mathématiques pour la Mécanique 2 (OMM2), (S5) Pré requis : Éléments d'analyse et d'algèbre, algèbre linéaire et affine (1). Objectifs : Le cours est tourné vers la capacité à calculer et à utiliser des notions mathématiques indispensables à un cursus de mécanique. Il introduit quelques notions et techniques complexes mais d'un point de vue très appliqué. Programme :

Fonctions de variables complexes. Formule de CAUCHY. Formule des résidus.

Équations différentielles ordinaires (EDO) linéaires. Transformation de LAPLACE

Application à la résolution des EDO linéaires.

Fonctions spéciales et leurs propriétés.

Transformations et séries de FOURIER. Analyse spectrale. Convolution.

Réduction des matrices. Application à la résolution des systèmes différentiels linéaires. Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h

Titre de l’UE : Mécanique des Milieux Continus 1 (MMC1), (S5) Pré requis : Statique et Mouvement 2, Éléments de Calcul Différentiel, Algèbre Linéaire et Affine 1. Objectifs : Cette UE incontournable de la mécanique macroscopique offre un point de vue unificateur sur l'ensemble de la mécanique Programme :

Notions d'algèbre et d'analyse tensorielles.

Descriptions du mouvement d'un milieu continu. Étude des déformations du milieu continu. Cinématique du milieu continu.

Conservation de la masse et de la quantité de mouvement. Tenseurs des contraintes. Principe des puissances virtuelles.

Lois de comportement des milieux classiques. Loi de Hooke généralisée. Fluides visqueux Newtoniens.

Nombre d’heures : Cours 22 h, TD 28 h

Titre de l’UE : Stage ou Projet (S6) Pré requis : Néant Un stage est proposé dans la maquette du prochain quadriennal au cours du S6. Le stage sera le premier contact avec la vie professionnelle et sera donc une étape importante dans la vie de nos étudiants. Il aura pour but de tester ses capacités et les connaissances acquises du S3 au S6. Sa durée sera de 2 mois. Il pourra être effectué en entreprise ou dans un laboratoire de l'université. Il devra être validé par un enseignant responsable, qui déterminera si le stage correspond au niveau demandé. S’il n’y a pas de stage disponible pour l’étudiant, un projet pratique ou théorique lui sera proposé par un enseignant du parcours. Nombre d’heures : Cours 50 h

Titre de l’UE : Mécanique des Milieux Continus 2 (MMC2), (S6) Pré requis : Mécanique des Milieux Continus 1. Objectifs : Les premières illustrations physiques de la mécanique des milieux continus étudiées dans les cas les plus généraux grâce aux outils disponibles à l'issu de Mécanique des Milieux Continus 1.

Programme :

Théorie de l'élasticité. Méthodes de résolution : équations de Lamé Navier et de Beltrami-Michell. Problèmes classiques de l'élastostatique : traction, flexion, torsion. Problèmes plans : résolution par les fonctions d'Airy. Théorèmes de l'énergie, approches variationnelles.

Généralités sur les fluides. Écoulement de fluides parfaits : équations d'Euler, théorème de Bernoulli en incompressible stationnaire. Théorème global d'Euler. Exemple d'écoulements potentiels de fluides parfaits. Introduction aux écoulements de fluides visqueux incompressibles, écoulements de Poiseuille et de Couette. Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 30 h

Titre de l’UE : Matériaux de Construction (MDC), (S4) Pré requis : Néant Objectifs : L'étudiant sera capable à la fin de cette UE de définir les principaux matériaux de construction

(ciment, bétons, chaux, métaux, polymères), leur domaine d'emploi, d'analyser leur fonction ainsi que leur comportement mécanique à court terme. Programme :

Présentation des principaux matériaux de construction au travers d'exemples d'ouvrages

Les différentes pathologies rencontrées avec les matériaux de construction

L'acier

Les ciments et ciments spéciaux (fabrication, domaine d'emploi)

Les bétons (formulation, fabrication, mise en œuvre)

Aperçu sur les céramiques, les polymères

Nombre d’heures : 20 h cours, 20 h TD

Titre de l’UE : Calcul des Ouvrages I (CDO1), (S5) Pré requis : Notions de mécanique des milieux continus (déformations, contraintes, loi de comportement), torseurs Objectifs : Savoir calculer les efforts internes ainsi que les contraintes dans une structure. Ce cours sera utilisé pour dimensionner un ouvrage au moyen des règlements en vigueur en béton, charpente métallique, charpente bois. Programme :

Théorie des poutres : hypothèses de bases, statique des solides.

Définition des sollicitations internes, expression des contraintes.

Sollicitations simples : traction/compression et étude des ouvrages en treillis, cisaillement, torsion, flexion.

Dimensionnement à la flexion, flexion composée, flexion déviée.

Nombre d’heures : Cours 14 h, TD 22 h, TP 10 h

Titre de l’UE : Mécanique des Sols (MDS), (S5) Pré requis : Mathématiques et Mécanique des milieux continus, Écriture tensorielle, divergence, Laplacien, définition des contraintes Objectifs : À l'issue de cette UE, l'étudiant devra être capable d'analyser des situations, de raisonner et résoudre des problèmes élémentaires liés à l'emploi des sols dans la construction. Programme :

Les sols : constitution, outils de définitions, paramètres d'identification, caractéristiques générales, classement et familles

Mécanique des milieux continus appliquée aux sols, recherche du champ des contraintes, équation d'équilibre, contrainte normale et tangente, représentation en cercle de Mohr, définition de la pression interstitielle, Loi de Terzaghi

Hydraulique des sols, création des écoulements, Bernoulli appliqué aux sols, caractérisations et effets des écoulements, calculs de débit

Tassements et consolidation, approche de la méthode unidimensionnelle, expérience et résultats d'essai, notion de consolidation des sols, paramètre temporel des phénomènes, quantification des phénomènes, tassement et gonflement

Résistance mécanique des sols : approche de la rupture dans les sols, essais de Casagrande et tri axiaux, résultats

Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 18 h, TP 12 h

Titre de l’UE : Ouvrages I : Technologies et Méthodes (S4) Pré requis : Néant Objectifs : à l'issue de cette UE, l'étudiant doit pouvoir décrire et comprendre le déroulement d'une opération de réalisation d'ouvrage simple, et justifier des principaux choix constructifs Programme :

Chronologie et intervenants d'une opération de construction

Résistance mécanique d'une construction

Identification du chargement d'une construction

Identification de ses éléments porteurs

Définition réglementaire des différents chargements

Répartition et effet des charges sur les porteurs

Techniques, méthodes et moyens matériels de réalisation des ouvrages Nombre d’heures : Cours 24 h, TD 26 h

Titre de l’UE : Ouvrages II : Technologies et Méthodes (S6) Pré requis : Bases de la physique et des éléments de bâtiment et de travaux publics Objectifs : Apprentissage des technologies et méthodes appliquées sur les ouvrages de chantier Programme :

Sécurité incendie des constructions

Conception des infrastructures

Technologies, mode de réalisation : Éléments seconds œuvre

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h

Titre de l’UE : Calcul des Ouvrages 2 (CDO2), (S6) Pré requis : Calcul des ouvrages 1, MMC Objectifs : Calculer des ouvrages complexes (hyperstatiques), avoir une approche sur les instabilités. Programme :

Théorèmes énergétiques : théorème de Castigliano, de la charge fictive, de Muller-Breslau.

Méthode des forces, méthode de la poutre continue

Notion sur les instabilités : flambement

Nombre d’heures : 10 h cours, 30 h TD, 10 h TP

Titre de l’UE : Construction en Béton (CEB), (S6) Pré requis : Néant Objectifs : L'étudiant sera capable à la fin de l'UE de dimensionner des structures en béton armé soumises à des cas de chargement simples, et en sollicitations uni axiales. Programme :

Le comportement mécanique de l'acier et du béton

Association acier béton, adhérence

Dimensionnement en traction, compression et flexion simple des éléments de structure en béton armé

Nombre d’heures : 20 h cours, 30 h TD

Titre de l’UE : Conception et Dimensionnement des Structures Métalliques et Bois (CDSMB), (S4) Pré requis :

Sollicitations simples de résistance des matériaux

Statique et équilibre d'un système mécanique Objectifs : Savoir utiliser la réglementation technique et dimensionner une structure réelle sous charges climatiques Programme :

Règlements

DTU

Euro codes

Étude d'un petit bâtiment

Nombre d’heures : 30 h cours, 20 h TD

Titre de l’UE : Les Grands Ouvrages (LGO), (S5) Pré requis : Néant

Objectifs : Présenter les grandes familles d'ouvrages d'art, en insistant en plus de leur organisation structurelle sur leurs fonctionnalités et leurs impacts sociaux, économiques et environnementaux. Programme :

1 séance : Fonction des ouvrages, Notions d'aménagement du territoire, Acteurs, Études de cas

4 séances : Étude de différentes familles d'ouvrages, ponts, barrages, tunnels, en abordant l'aspect historique, les différentes familles, l'analyse des phases de projet et de construction, les aspects technologiques, de sécurité

1 séance : Études d'impact, intégration environnementale, entretien et maintenance, politiques de gestion, mise à niveau, démolition. Nombre d’heures : 24 h cours + 26 h projet

Titre de l’UE : Mécanique et Ingénieries (MEI), (S3) Pré requis : Néant Caractère : Option Objectifs : Le but de l’UE est d’initier l’étudiant à la mécanique de l’ingénieur, hors d’un enseignement de base de type « mathématique appliquée ». Elle lui permet de découvrir la discipline, en expliquant par des

exemples attractifs le rôle de la mécanique dans tous les secteurs. Table des matières

La Mécanique, qu’est-ce que c’est ? L’art de l’ingénieur. Les grands secteurs d’application de la mécanique : milieu naturel, milieu industriel, transport, enjeux (sécurité, fiabilité, économie d’énergie, procédés propres). Brève histoire de la mécanique.

Modéliser, qu’est-ce que c’est ? Repérage dans l’espace. Définition des variables d’un problème. Analyse dimensionnelle et ordre de grandeur. Identification du comportement. Bilan énergétique.

Qu’est-ce qu’un système mécanique ? Modélisation d’un système de points matériels. Solide indéformable et déformable, fluide. Aspects local et global. Forces et moments. Systèmes dynamiques et vibrations. Flux, bilan énergétique. Systèmes conservatifs et non conservatifs.

Nombre d’heures : Cours 20h, TD 30 h.

Titre de l’UE : Initiation à la Mécanique des Fluides (IMF), (S2) Pré requis : Néant Caractère : Option Objectifs : Le but de cet enseignement est l’acquisition d’un bagage minimum en mécanique des fluides offrant à l’étudiant une vue d’ensemble de la discipline et lui permettant de comprendre et de résoudre des problèmes simples de mécanique des fluides. Table des matières

Statique des fluides, principe d’Archimède. Capillarité, loi de Jurin. Équation d’état, application à l’atmosphère.

Cinématique des fluides. Champs de vitesse, exemples.

Fluide idéal, fluide visqueux. Dynamique des fluides incompressibles et non visqueux. Théorème de Bernoulli en mouvement permanent. Applications : effet Venturi, tube de Pitot, réseaux de conduites. Pertes de charge.

Notions sur les écoulements des fluides laminaires et turbulents.

Nombre d’heures : Cours TD 50 h.

Titre de l’UE : Découverte du Dessin Technique et de la CAO (DDT & CAO), (S2) Pré requis : Néant Caractère : Option issue du parcours Génie Mécanique. Objectifs : À l’issue de la formation, les étudiants seront capables de lire un plan d’ensemble industriel simple, d’en extraire une pièce, de reconnaître ses formes, de les modéliser en 3D et d’imaginer sa fabrication. Table des matières

Les TP sont organisés autour de la modélisation volumique et surfacique par l’utilisation d’un logiciel industriel, CATIA V5, dans le cadre d’une pédagogie inductive et guidée des modules conception mécanique, forme, assemblage et mise en plans.

Le lien est assuré avec le dessin industriel avec un apprentissage orienté « savoir lire » de ce langage en s’appuyant sur des maquettes virtuelles (manipulations, projections orthogonales,…).

La « lecture de plans » de dessins d’ensemble permet ensuite un travail d’extraction de pièces suivi d’une modélisation.

Le lien « conception – fabrication » est étudié dans une démarche de production unitaire

(enlèvement de matière) et de production grande série (ex. : moulage au sable, injection plastique). Nombre d’heures : cours 2 h, TP 48 h.

Titre de l’UE : Démarche de Conception Globale (DCG), (S3) Pré requis : Néant Caractère : Option issue du parcours Génie mécanique. Objectifs : À partir d’un besoin, exprimé sous forme d’un cahier des charges fonctionnel (CDCF), l’étudiant devra proposer un dessin de définition de la pièce finie. Table des matières

Acquisition des connaissances : définition des besoins, des fonctions de la pièce (principales, secondaires, d’estime). Notions de cotation fonctionnelle : conditions fonctionnelles et chaîne de côtes, notion d’ajustements et de spécifications géométriques. Dessin de définition, prise en compte des procédés de fabrication.

Applications : prise en main d’un logiciel de CAO (CATIA V5), production d’un plan de pièce à partir d’une maquette virtuelle volumique. Habillage du plan par adjonction des spécifications fonctionnelles issues de l’analyse des charges.

Nombre d’heures : Cours 12 h, TD 12 h, TP 26 h.

Titre de l’UE : Matériaux et Obtention des Bruts (MOB), (S3) Pré requis : Néant Caractère : Option issue du parcours Génie Mécanique. Objectifs : L’étudiant devra savoir faire le lien entre le matériau constituant une pièce mécanique, la façon de l’obtenir, et ses caractéristiques autorisant son application dans des domaines précis. Table des matières détaillées

Matériaux (métalliques, plastiques, composites), désignation, mode de caractérisation (essais, critères), caractéristiques exploitables.

Obtention des bruts : procédés de mise en forme pour les matériaux métalliques (fonderie, laminage, emboutissage, soudage), plastiques (moulage, extrusion, collage) et composites (enroulement filamentaire, moulage, centrifugation).

Caractérisations induites par la mise en forme : orientation de la structure du matériau, champ de contraintes résiduelles, perte locale de certaines caractéristiques.

Études de cas.

Nombre d’heures : Cours 14 h, TD 36 h.

Titre de l’UE : Outils Mathématiques pour la Mécanique 3 (OMM3), (S6) Pré requis : Outils mathématiques pour la mécanique 2 Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique Objectifs : Le cours est tourné vers la compréhension des notions mathématiques appliquées indispensables à un cursus de mécanique fondamentale. Il conforte en particulier des notions d’espace fonctionnel et aborde la résolution des Équations aux Dérivées Partielles. Table des matières

Introduction à l’analyse fonctionnelle. Espace de Hilbert.

Distributions. Opérations sur les distributions. Transformations de Fourier et de Laplace des distributions.

Problème de Sturm Liouville.

Équations aux dérivées partielles. Classification. Équations de Laplace et de Poisson. Équation des ondes. Équation de la chaleur.

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Statique des Structures (SDS), (S5) Pré requis : Statique et Mouvement 2, Éléments de calcul différentiel, Algèbre linéaire et affine 1. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique. Objectifs : Premières applications à caractère industriel des notions de MMC mais en statique. Table des matières

Statique des milieux élancés curvilignes : variables de poutre, équations d’équilibre, hyperstaticité, poutres élastiques.

Méthodes énergétiques : théorèmes des puissances virtuelles et de l’énergie potentielle. Méthode de Ritz et des Éléments Finis.

Stabilité des structures chargées. Flambement élastique.

Statique des milieux minces : membrane gauche, courbure d’une surface, équations d’équilibre. Déformation de flexion torsion. Conditions au bord. Plaques élastiques.

Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 20 h, TP 10 h.

Titre de l’UE : Dynamique et Stabilité des Structures (DSS), (S6) Pré requis : Statique et mouvement 2, Éléments de calcul différentiel, Algèbre linéaire et affine 1. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique Objectifs : Premières applications à caractère industriel des notions de MMC mais en dynamique. Les notions de stabilité sont introduites comme cas limite de la dynamique. Table des matières

Milieux élancés. Équations locales. Ondes progressives, conditions de réflexion. Base modale, produit scalaire au sens de l’énergie. Conditions initiales et mixtes. Réponse à une excitation harmonique et anharmonique, résonance.

Équations de Lagrange, méthodes de Rayleigh Ritz et des Éléments Finis. Structures chargées, base modale modifiée, résonance paramétrique.

Milieux minces : membranes et plaques planes. Aperçu sur le modèle de Von Karman.

Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 20 h, TP 10 h.

Titre de l’UE : Langages de Programmation pour la Mécanique (LPM), (S4) Pré requis : Info 101 Initiation à la programmation. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique.

Objectifs : Donner les bases indispensables à la réalisation de codes de calcul scientifique. Table des matières

Le langage FORTRAN : structures de données, structures de contrôle, fonctions et sous- programmes, format des entrées-sorties.

Notions élémentaires de langage C.

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Méthodes Numériques Élémentaires (MNE), (S5) Pré requis : Éléments d’analyse et d’algèbre, Algèbre linéaire et affine 1. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique Objectifs : Fournir les bases du calcul numérique scientifique Table des matières

Méthodes numériques matricielles : conditionnement, méthodes directes et itératives de résolution d’un système linéaire, calcul numérique des valeurs et vecteurs propres d’une matrice, puissances itérées, méthode QR.

Approximation. Notion d’erreur. Interpolation, discrétisation, lissage.

Application à la résolution numérique des équations et systèmes différentiels ordinaires : méthodes à un pas, stabilité et ordre des méthodes de Runge-Kutta, méthodes à pas multiples, méthode prédicteur-correcteur.

Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 18 h, TP 12 h.

Titre de l’UE : Thermodynamique pour l’Ingénieur (TPI), (S6) Pré requis : Statique et Mouvement 1. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique Objectifs : Introduire la description thermodynamique dans la perspective des applications en ingénierie mécanique et transferts d’énergie et de chaleur. L’UE est tournée vers la compréhension des phénomènes thermodynamiques fondamentaux dans les grands secteurs d’application (milieu naturel, milieu industriel, transport). Table des matières

Processus

Systèmes

thermodynamique

thermodynamiques. Exemples.

et

mécanique.

Premier

et

second

principe.

Potentiels et équilibre thermodynamique. Critère de stabilité.

Propagation de la chaleur. Éléments de thermodynamique hors d’équilibre. Explosion forte.

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Introduction à l’Analyse Réelle (IAR), (S4) Pré requis : Algèbre linéaire et affine 1, Fonctions réelles. Caractère : Obligatoire pour le parcours Mécanique.

Table des matières

• Éléments de topologie de R. Compacité (dimension finie) et Bolzano Weierstrass.

• Espaces vectoriels normés. Limite. Applications continues. Parties ouvertes et fermées.

• Intégrales généralisées. Intégrales dépendant d’un paramètre.

• Intégrales multiples. Esquisse de construction de l’intégrale de Riemann : compacts quarrables,

somme de Riemann. Propriétés de base de l’intégrale. Intégrales doubles et triples sur les compacts

élémentaires par rapport à une ou deux variables. Théorème de Fubini. Intégration en coordonnées polaires, cylindriques, sphériques. Applications. Nombre d’heures : Cours 24 h, TD 26 h.

Titre de l’UE : Algorithmique et Programmation (AEP), (S4) Pré requis : Info 101 Initiation à la programmation. Caractère : Option.

Objectifs : Donner les bases indispensables à la réalisation de codes de calcul scientifique. Table des matières

• Le langage FORTRAN : structures de données, structures de contrôle, fonctions et sous- programmes, format des entrées-sorties.

• Notions élémentaires de langage C.

Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Dimensionnement en Conception Mécanique (DCM), (S4) Pré requis : Statique et Mouvement 1. Caractère : Option issue du parcours Génie mécanique. Objectifs : Au terme de la formation, l’étudiant doit être capable de calculer les contraintes et déformation d’une poutre chargée iso statiquement et d’évaluer ses dimensions lorsque le chargement est imposé. Table des matières

• Le cours et les TD doivent permettre d’acquérir les connaissances sur : la définition de la poutre et

les hypothèses de la résistance des matériaux, les contraintes et les notions de critère de limite élastique, l’étude des sollicitations simples (traction, compression, flexion) et le dimensionnement, la superposition des sollicitations simples, l’utilisation des logiciels de résistance des matériaux (RDM6 par exemple).

• Les TP doivent permettre de comparer les résultats donnés par la résistance des matériaux et la

réalité mesurée afin de fournir une expérience à l’étudiant lors de l’interprétation des résultats de ses calculs. On insistera particulièrement sur les erreurs de mesure et les limites de la résistance des matériaux (flexion déviée, flambage,…) Nombre d’heures : Cours 16 h, TD 18 h, TP 16 h.

Titre de l’UE : Méthodes Qualitatives et Analytiques en Mécanique (MQAM), (S6)

Pré requis : Statique et Mouvement 2, Éléments d’Analyse et d’Algèbre, Algèbre Linéaire et Affine 1. Caractère : Option Objectifs : Fournir aux étudiants de physique, chimie ou mécanique une connaissance des approches Lagrangiennes et Hamiltoniennes de la Mécanique classique. Table des matières

• Espace de configuration. Coordonnées généralisées.

• Équations de Lagrange. Symétries et lois de conservation. Principe de moindre action

• Mécanique d’un système de corps. Théorème du Viriel.

• Liaisons. Principe d’Alembert. Multiplicateurs de Lagrange

• Espace de phase. Équations de Hamilton. Transformations canoniques. Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

Titre de l’UE : Bases de la Mécanique des Fluides (BMF), (S5) Pré requis : Statique et Mouvement 1. Caractère : Option Objectifs : Fournir aux étudiants une connaissance des phénomènes de base, des modèles théoriques élémentaires et des méthodes expérimentales usuelles de la mécanique des fluides. Le cours reste dans

les limites des problèmes que l’étudiant pourrait rencontrer dans une vie professionnelle non seulement en Mécanique mais aussi en Chimie ou en Physique Table des matières

• Qu’est-ce qu’un fluide ?

• Ses propriétés du point de vue physique et mécanique: Masse volumique, pression, température, viscosité et tension superficielle.

• La métrologie associée.

• Écoulements incompressibles courants dans l’industrie : notion de laminarité et de turbulence, usage de la formule de Bernoulli, pertes de charge, traînée des obstacles.

• Écoulements incompressibles dans l’environnement (Ondes, canaux, marées, transport de micro

particules)

• Introduction aux écoulements dans les milieux vivants. La filtration et les milieux poreux. Le son et les rudiments d’acoustique. Nombre d’heures : Cours 26 h, TD 24 h.

Titre de l’UE : Outils de Dimensionnement en Conception Mécanique (ODCM), (S6) Pré requis : Statique et Mouvement, Vibrations – systèmes discrets et continus Objectifs :

• Acquérir les bases d’un certain nombre d’outils de dimensionnement utilisés dans l’industrie.

• Acquérir les méthodologies permettant de modéliser et résoudre un certain nombre de cas types rencontrés en conception mécanique. Table des matières

Basé essentiellement sur des travaux pratiques, l’enseignement, aborde sur des cas industriels, les sujets suivants :

Approche des éléments finis par le module d’analyse transparente de Catia V5. Limites de ce

module,

Transfert de données entre différents codes, problèmes posées, simplification d’un modèle CAO,

Apprentissage d’un code de calcul par éléments finis (Ansys).

• Initiation à un logiciel de simulation multi corps (Adams).

Un certain nombre de cours permettront de faire la synthèse des connaissances acquises pendant les travaux pratiques. Le détail des travaux pratiques :

• Analyse transparente : notion de maillage, conditions limites et chargements,

• Simplification d’un modèle CAO en vue d’un calcul éléments finis : transferts IGES, simplification des modèles, comparaison du modèle éléments finis simplifié et non simplifié,

• Initiation à un code de calcul industriel : structure générale du code : pré processeurs, solver, post processeurs, maillage manuel, éléments de type poutre 2D,

• Maillage automatique : simplification du modèle, utilisation du mailleur automatique (géométrie,

discrétisation, maillage), élément du type volumique, chargement particulier (vitesse angulaire, poids

propre, etc

• Analyse modale : analyse modale d’une structure très simple. Vérification analytique, analyse modale d’une pièce complexe, éléments du type poutre 3D, masse concentrée et coque.

• Calcul thermomécanique : calcul thermique stationnaire suivi d’un calcul mécanique, élément thermique, modèle axisymétrique, paramétrage du modèle,

• Initiation à un code multi corps : concepts fondamentaux, simulation dynamique et exploitation, enrichissement du modèle (frottement ; générateur),

• Modélisation d’un système à came : réalisation d’un modèle avec marqueur flottant, notion de contact, simulation et exploitation des résultats,

• Modélisation d’un système discret : réalisation du modèle, analyse modale, exploitation des

résultats, optimisation du modèle,

• Modélisation d’un système multi corps avec un corps flexible : réalisation du modèle avec insertion

d’un corps flexible, simulation, analyse et exploitation des résultats, comparaison avec modèle sans corps

flexible. Nombre d’heures : Cours 6 h, TD 44 h.

),

exploitation des résultats et sensibilisation aux erreurs dus à la discrétisation,

Titre de l’UE : Gestion (S4) Pré requis : Néant Caractère : Option

Objectifs : Sensibiliser les étudiants en sciences à la gestion afin de favoriser la communication entre les services techniques et financiers de l'entreprise. Table des matières

• L’entreprise est une organisation : étude des structures et fonctions. Méthodes d’ordonnancement :

MPM, PERT.

• L’équilibre d’exploitation : le seuil de rentabilité et les marges. Méthode d’optimisation des facteurs de production.

• Gestion prévisionnelle et budgétaire. Introduction à la gestion des stocks (méthode de Wilson, ABC, 20/80, "Juste à Temps"). Nombre d’heures : Cours 20 h.

Titre de l’UE : Technologie des Liaisons (TDL), (S4) Pré requis (conseillé) : Découverte du dessin technique et de la CAO Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique

Objectifs : A partir d’un besoin exprimé, l’étudiant devra être en mesure de choisir et dimensionner une liaison par contact direct entre pièces. Table des matières L'unité d'enseignement est composée de deux parties :

1) Une partie acquisition de connaissances :

• Typologie des liaisons (contacts ponctuels et surfaciques, liaisons complexes par associations de liaisons simples)

• Les liaisons ponctuelle et linéiques, notion de pression de Hertz.

• Les liaisons surfaciques. Modèles simples de répartition de pression.

• Les liaisons encastrement :

- frettage,

- assemblages démontables, règles de montage,

- clavetages, cannelures, assemblage par éléments filetés

• Dimensionnement des liaisons.

• Notions d’ajustements, choix de ces ajustements.

2) Une partie applications :

Cette partie relève du dessin technique. L’étudiant devra choisir des liaisons répondant aux besoins exprimés (résistance, démontabilité, fiabilité), en faire la critique et les représenter. Nombre d’heures : Cours 12 h, TD 14 h, TP 24 h.

Titre de l’UE : Mécanismes et Liaisons par Éléments Roulants (MLER), (S4) Pré requis (conseillé) : Découverte du dessin technique et de la CAO. Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique. Objectifs :

• Modéliser un mécanisme pour lequel on donne un dessin d’ensemble,

• Dimensionner une liaison utilisant des éléments roulants,

• Construire la liaison. Table des matières Cours :

• Étude des mécanismes,

- Isostatisme, hyperstatisme (conséquences sur la cotation),

- Amélioration, retour au réel.

• Liaisons par éléments roulants :

- Liaison pivot : choix, montage, dimensionnement des liaisons par roulements.

- Liaison hélicoïdale (vis écrou),

- Liaison glissière,

- Cotation des pièces voisines des composants standards. Dessin :

• Utilisation des logiciels de calcul des composants industriels entrant dans la réalisation des liaisons (FAG, SKF, INA …)

• Dessin d’ensemble de la liaison. Agencement. Éléments de cotation. (Dans cette UE, on n’utilisera pas la CAO) Nombre d’heures : Cours 12 h, TD 14 h, TP 24 h.

Titre de l’UE : Méthodes (Usinage et Contrôle) (S5) Pré requis (conseillé) : Découverte du dessin technique et de la CAO. Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique

Objectifs : Au terme de cette unité d'enseignement, l'étudiant sera capable de :

• déterminer un avant projet de fabrication en fonction de critères technologiques et économiques,

• établir les documents nécessaires à la mise en œuvre de la fabrication,

• interpréter des spécifications dimensionnelles et géométriques,

• choisir un instrument de mesure adapté et déterminer si nécessaire des gammes de mesure. Table des matières 1) Métrologie

• Instruments de mesures conventionnels (précision, juste,

• colonne de mesure, MMT. 2) Spécifications géométriques et dimensionnelles,

• interprétation de spécifications,

• gammes de mesure sur MMT. 3) Étude des machines-outils

• cinématique,

• structure,

• cellule élémentaire d'usinage. 4) Étude de la coupe,

• paramètres de coupe (vitesse de coupe, vitesse d'avance, profondeur de passe),

• définitions géométriques des outils,

• efforts et puissance de coupe, usure. 5) Détermination des APEF

• isostatisme des mises en position,

• contraintes d'antériorité,

• élaboration de gammes de fabrication,

• rédaction de contrats de phase.

Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 22 h, TP 8 h.

),

Titre de l’UE : Transmission de Puissance (TDP), (S5) Pré requis : Technologie des liaisons, Mécanismes et liaisons par éléments roulants Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique.

Objectifs : L’enseignement vise à :

• Fournir ou actualiser des connaissances de base indispensables à l’étude des transmissions mécaniques;

• Permettre à l’étudiant d’acquérir une méthodologie de raisonnement dans l’approche des problèmes de construction mécanique;

• Les raisonnements sont étayés par la présentation d’applications industrielles.

Table des matières Cours TD (38h) :

• Engrenages à axes parallèles : Géométrie, dimensionnement,

• Engrenages concourants,

• Engrenages quelconques,

• Transmissions par liens flexibles (Courroies chaînes),

• Réducteurs,

• Trains épicycloïdaux simples ou complexes,

• Boites de vitesses. Manuelles et automatiques,

• Accouplements,

• Embrayages et freins.

Dessin (12h) :

Application industrielle, par exemple par modification d’un système existant. On insistera sur l’homogénéité nécessaire aux choix des composants d’une chaîne de transmission Nombre d’heures : Cours 18 h, TD 20 h, TP 12 h.

Titre de l’UE : Vibrations (Systèmes Discrets et Continus) (S6) Pré requis : Statique et Mouvement 1 et 2 Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique

Objectifs : Se familiariser avec le phénomène de vibrations mécaniques et acquérir les connaissances de base sur les systèmes discrets et les systèmes continus. Table des matières

• Introduction à l’étude des vibrations aux systèmes discrets. Rappel des notions de mécanique générale permettant l’écriture des équations de mouvement sera réalisé.

• Oscillateur élémentaire (système à 1 degré de liberté). Notions fondamentales (fréquence propre, résonance, amortissement…).

• Systèmes à 2 degrés de liberté. Notions de couplage, de modes propres et de base modale.

• Systèmes à n degrés de liberté.

• Méthodes approchées de résolution (Rayleigh, Rayleigh Ritz, méthodes numériques).

• Introduction aux systèmes continus. Nombre d’heures : Cours 20 h, TD 20 h, TP 10 h.

Titre de l’UE : Fabrication et Automatismes (FEA), (S6) Pré requis (conseillé) : Productique - Méthodes Caractère : Obligatoire pour le parcours Génie Mécanique

Objectifs : Dialoguer avec les spécialistes de production et/ou d'automatisation à l'aide d’outils de représentation normalisés (CEI 11-31 - CEI 60848). Optimiser le temps de cycle d'un SAP. Garantir la

sécurité des biens et des personnes (EN 292, EN 418,

actionneurs et/ou les pré actionneurs pour assurer la sûreté de fonctionnement et la maintenabilité. Choisir et dimensionner les constituants d'une chaîne fonctionnelle pour garantir la prise en compte sûre de l'information et la précision (temps de réponse) d'arrêt d'un mobile. Mettre en œuvre tout ou partie d’un système de production programmable. Table des matières Cours + TD :

1. Introduction : les systèmes automatisés de production

2. Le grafcet

2.1. Présentation du modèle grafcet

2.2. Les règles de syntaxe

2.3. Les règles d’évolution du grafcet

2.4. Application des règles d’évolution

2.5. Représentation graphique des structures de séquences

2.6. Structuration

2.7. Interprétation par connexion aux entrées sorties

2.8. Interprétation algébrique du grafcet

3. Grafcet : méthodes de construction

3.1. Frontières de description

3.2. Construction d'un grafcet de coordination des taches

3.3. Construction d'un grafcet de tache

3.4. Utilisation du concept d’encapsulation

4. Les modes de marche et d'arrêt

4.1. Méthode de construction du gemma

Concevoir des solutions de P.O., agir sur les

).

4.2. Utilisation du concept d’encapsulation

4.4.

Sûreté de fonctionnement

5. Commande programmable et temps réel

5.1. Chaîne fonctionnelle d’un système de production

5.2. Différents traitements de cycles

5.3. Temps de réponse d’une chaîne fonctionnelle de commande

Travaux Pratiques :

Implantation d’un grafcet, coordination des tâches, mise en œuvre d’un système de production automatisé, temps de réponse d’une chaîne fonctionnelle de commande. Mise en œuvre d’une machine à commande numérique avec lien CFAO, mise en œuvre de moyens de contrôle. Nombre d’heures : Cours 10 h, TD 12 h, TP 28 h.

Titre de l’UE : Conception de Systèmes Mécaniques (CSM), (S6) Pré requis : Technologie des liaisons, Mécanismes et liaisons par éléments roulants, Transmission de Puissance.

Caractère : La formation doit permettre aux étudiants d'acquérir une formation de base industrielle dans le domaine de la conception mécanique. Table des matières A l'issue de la formation, l'étudiant sera capable:

• de formaliser son problème en construisant un modèle de résolution selon une procédure

préétablie,

• de résoudre son problème en mettant en oeuvre des outils d'analyse ou en utilisant un outil

informatique professionnel (tableur, logiciel spécialisé dans le choix de composants mécaniques ou de résistance des matériaux),

• de proposer une solution technologique argumentée sous forme de schémas, de croquis, de dessins techniques après en avoir fait une étude critique,

• de représenter tout ou partie de sa solution en mettant en oeuvre un logiciel de CAO (modeleur

volumique,

Nombre d’heures : TP 50 h.

) et en complétant sa définition par des spécifications destinées à la fabrication.

Titre de l’UE : Conception de Systèmes Hydrauliques (CSH), (S5) Pré requis : Technologie des liaisons, Mécanismes et liaisons par éléments roulants Caractère : Option. Objectifs : Après une formation de quelques heures sur les particularités dominantes d’une transmission

hydrostatique, et dans une optique d’application pratique avec des résultats expérimentaux, des exercices tirés de cas industriels, la formation doit permettre aux étudiants de posséder une base solide dans le domaine de la conception mécanique des systèmes hydrauliques en s’appuyant sur les acquis des semestres précédents pour intégrer ces connaissances dans un processus de conception. L’ambition est d’amener des étudiants à être capable de conduire une analyse approfondie (cinématique,

dynamique,

oléo hydraulique (éléments primaires ou secondaires,

composants) indispensable lors de la conception, modification ou évolution de celui-ci. A l'issue de ce module, l'étudiant sera capable :

• d’appréhender un cahier des charges,

• de modéliser le problème en utilisant des outils adéquats (AO ou non AO),

• de le résoudre,

• de proposer des solutions constructives,

• de faire un choix après une analyse critique,

• de collecter les éléments standards dans une documentation industrielle (support papier et CD),

• de représenter graphiquement la solution,

• de formuler la synthèse des résultats. Table des matières

technologie)

sur

un

dispositif

1. Historique et évolution (compréhension des différents secteurs d’activité et tendance actuelle)

2. Les fluides hydrauliques (classification, propriétés, moyens mis en oeuvre)

3. Les normes (nationales, internationales, mondiales)

4. Les différents circuits (ouvert, fermé, semi fermé)

5. Technologie et domaine d’utilisation

6. Cartographie et ordre de grandeur pression/débit/puissance des éléments

7. Les relations dans une transmission hydrostatique

8. Commande et technologie d’obtention d’un débit (cylindrée fixe, réglable, variable)

9. Classification des trois familles d’appareils volumétriques (machines à pistons, à palettes, à profils conjugués). Les problèmes cinématiques et dynamiques des pompes et moteurs hydrauliques. Nombre d’heures : Cours 25 h, TD 25 h.

4. Choix pédagogique

a. Méthodes pédagogiques : Spécialisation progressive

Les enseignements sont organisés en Cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD) et, selon l’UE, des Travaux Pratiques (TP) ainsi d’un stage (ou projet) au dernier semestre de la licence. L’ensemble ne devrait pas dépasser 50 heures d’enseignement par étudiant pour chaque UE. Afin d’assurer une meilleure spécialisation, des UE de parcours sont incorporées progressivement dès la première année de la licence. La deuxième année est une année de spécialisation avec 2 UE de chaque parcours au S3 et une spécialisation définitive à partir du S4.

b. Utilisation des technologies de l’information et de la communication :

Les enseignants de la licence sont encouragés à mettre à disposition des étudiants leur cours en ligne afin de permettre un meilleur accès à l’information à tout moment. Par ailleurs, outre l’affichage ordinaire à travers les tableaux prévus pour chaque formation (du S4 au S6 à l’EPUL), les étudiants sont également informés par courrier électronique. L’accès au réseau Internet est disponible dans les salles de TP d’informatique à l’EPUL. Afin de permettre aux étudiants une auto formation, des logiciels de CAO ou de calculs scientifiques sont également en libre accès.

c. Enseignement à distance

La formation à distance n’est pas assurée dans cette licence. Une réflexion sur le sujet est prévue au cours du prochain quadriennal.

5. Éléments d’évaluation du projet pédagogique

Inscrits

En L1 dans le domaine

En L2 dans le domaine

En L3 dans la mention

2007

820

643

16

en mécanique

69

en génie civil

30

en génie mécanique

2008

773

574

14

en mécanique

52

en génie civil

41 en génie mécanique

Flux sortants pour intégrer une autre formation que la L3 correspondante :

La 1 ère promotion de bacheliers entrés dans le LMD en septembre 2004 est suivie chaque année par l’OFIP :

- pour ceux ayant quitté Lille 1 à la fin de la 1 ère année, l’enquête a montré que beaucoup se retrouvaient là où ils avaient souhait être lors des vœux de Terminale. Pour les étudiants en- trés dans le parcours MIMP, on les retrouve : 12 sont inscrits en licence, 9 en BTS, 6 en DUT, 19 dans d’autres types de diplômes.

- En 2008 soit 4 années après le bac, le suivi de cette cohorte donne les résultats suivants :

  Licence Mécanique 1 Génie civil 2 Génie méca 1 Lic pro BTS- DUT 1
 

Licence

Mécanique

1

Génie civil

2

Génie méca

1

Mécanique 1 Génie civil 2 Génie méca 1 Lic pro BTS- DUT 1 3 1 4
Mécanique 1 Génie civil 2 Génie méca 1 Lic pro BTS- DUT 1 3 1 4

Lic pro

BTS-

DUT

1

3

1

4

méca 1 Lic pro BTS- DUT 1 3 1 4 CPGE Ecole ingénieur 3 3 2

CPGE

Ecole

ingénieur

3

3

2

1

1 4 CPGE Ecole ingénieur 3 3 2 1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2

Autres

Diplômes

étrangers

2

4

3

2

1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2 Flux entrant en L3 d’une autre formation que
1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2 Flux entrant en L3 d’une autre formation que
1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2 Flux entrant en L3 d’une autre formation que
1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2 Flux entrant en L3 d’une autre formation que
1 Autres Diplômes étrangers 2 4 3 2 Flux entrant en L3 d’une autre formation que

Flux entrant en L3 d’une autre formation que le L2 correspondant :

Sur l’ensemble des 3 parcours, 32 % d’étudiants viennent d’un autre établissement ; le tableau ci- dessous récapitule les diplômes d’origine :

tableau ci- dessous récapitule les diplômes d’origine : 53% de ces étudiants viennent du Nord Pas

53% de ces étudiants viennent du Nord Pas de Calais ; 22 % viennent du reste de la France ;25 % vient de l’étranger

Taux d’abandon en L1 :

du Nord Pas de Calais ; 22 % viennent du reste de la France ;25 %
du Nord Pas de Calais ; 22 % viennent du reste de la France ;25 %

la structuration du LMD à Lille 1 ne fait pas apparaitre les mentions en 1 ère année de licence mais des profils plus globaux permettant aux étudiants de choisir ensuite leur parcours. L’enquête sur la cohorte LMD montre que 4% des bacheliers de l’année entrés en 1 ère année de licence ont été absents aux épreuves de fin de semestre 1 et 12% absents aux épreuves de fin de semestre 2.

DEUG

MIAS

SM

STPI

Taux de réussite en 3 ans :

29.9%

41.1%

40.9%

32.6%

51.3%

44.4%

Avant le LMD, il n’y avait pas de DEUG ayant ce profil, les étudiants choisissant cette licence pouvaient venir des DEUG SM, MIAS, STPI. Il n’y a donc pas d’historique de réussite sur cette licence.

Admis DEUG / inscrits En 2 ans

Admis DEUG sur inscrits en 2 et 3 ans cumulés

Admis DEUG sur présents en 2 et 3 ans cumulés

17.4%

   

28.1%

   

38.3%

   

Dans le cadre du LMD, la réussite en licence des néo bacheliers 2003 (entrés en DEUG 2003 mais ayant continué le parcours dans le cadre du LMD dès la rentrée 2004) est

Licence

MIA

SM

Admis en 3 ans en licence sur inscrits

9.2%

24.9%

Admis en 3 et 4 ans en licence sur inscrits

17.7%

39.3%

STPI

11.7%

19.2%

STPI 11.7% 19.2% Ces taux de réussite posent le problème du dénominateur : la première année
Ces taux de réussite posent le problème du dénominateur : la première année de licence
Ces taux de réussite posent le problème du dénominateur : la première année de licence est
construite et considérée comme une année d’orientation ; or si cette opportunité est bien utilisée, elle
pénalise l’université dans ses taux de réussite construits sur les effectifs des cohortes entrantes.(en
moyenne sur l’ensemble de l’université 25 % sortent à Bac + 1 sans que ce soit une fin d’étude
puisque les enquêtes en cours sur la cohorte LMD de 2004 montrent que 4 ans après le Bac 75%
des étudiants sont toujours en études, qu’ils soient à l’USTL ou sortis de l’USTL durant la licence)
Un autre taux de réussite peut aussi être construit : il consiste à voir les diplômés de licence d’une
année dans l’établissement et à regarder en combien d’années ils ont validé leur licence ; dans ce
cas, sur les diplômes de licence 2007, on peut donner des résultats en dissociant les étudiants ayant
fait toute leur licence à Lille 1 et ceux ayant rejoint la licence de Lille 1 et venant d’un autre
établissement (que ce soit avec une licence, un CPGE, un DUT ….) :
Licence mention mécanique,
génie mécanique, génie civil
Part de diplômés de
licence ayant réussi en 3
ans
Part de diplômés de
licence ayant réussi en3
et
4 ans
Population ayant fait toute la
licence à Lille 1
32.1%
60.7%
Population arrivée à Lille 1 au
cours de la licence
21.9%
53.2%

6 Réorientation et passerelles

a.

Vers le DUT

Des passerelles vers le DUT sont possibles à travers des validations d’acquis.

b.

Vers les licences professionnelles

Pour les formations Génie Civil et Génie Mécanique à l’USTL, une licence professionnelle est dans sa phase finale de préparation. Dans le cas d’une ouverture possible de cette formation, il est envisagé de créer un semestre 4 d’adaptation (S4’) qui permettra aux étudiants de suivre cette formation. Des passerelles restent possibles entre la licence généraliste et la licence professionnelle.

c.

Vers d’autres cursus (écoles,…)

Dès la deuxième année de la licence, les étudiants ont la possibilité de postuler pour des écoles d’ingénieurs (ex :

EPUL) pour y intégrer le niveau bac + 3.

7. Formation tout au Long de la Vie

Des formations continues sont ouvertes pour des employés (à tout âge) qui désirent poursuivre leurs études universitaires.

V. PILOTAGE DE LA MENTION

Evaluation organisation semestre ou année et évaluation par les étudiants des enseignements UE par UE.

Chaque année l’évaluation a lieu auprès des étudiants de licence : en 2007, elle a concerné les 3 niveaux de

licence : les L1 et L2 ont surtout été interrogés surs les enseignements des UE ; les L3 ont été interrogés à la fois

sur les UE et l’organisation de la licence, notamment des choix qu’ils ont eus dans leur parcours. En 2008, une

évaluation du LMD tel qu’il a été construit à Lille 1 a concerné tous les étudiants de L3, M1 et M2.

Tous les résultats par parcours sont diffusés à la direction de l’université, aux responsables de formation et

affichés aux étudiants : l’ensemble est disponible à l’adresse suivante :

1. Dispositifs de pilotage :

Un conseil de perfectionnement est prévu pour la mention. Ce conseil sera composé du responsable de la

mention, des responsables des différents parcours, ainsi que de membres de l’équipe pédagogique

(enseignants), de représentants d’étudiants et de la secrétaire pédagogique de la licence pour les semestres S4,

S5 et S6. Il se réunira au moins une fois par année. Le conseil pédagogique paritaire (CPP) se réuni une fois par

semestre. Un jury d’examen est prévu après chaque session, soit 2 fois par semestre. Il est composé de son

président ainsi que l’ensemble des enseignants de la formation.

2. Dispositifs d’accompagnement et d’aide à la réussite

Le suivi des étudiants dans leur projet professionnel et / ou personnel sera assuré à travers des tutorats. Des cours de mise à niveau sont prévus afin d’aider les étudiants en difficulté dans les matières fondamentales à surmonter leurs lacunes. Nous organisons une fois par an une journée sous forme de Portes Ouvertes afin d’informer les lycéens sur notre formation et ses perspectives. Au cours de leur cursus, les étudiants peuvent êtres informés du contenu de leur formation via les maquettes disponibles sur Internet ou en s’adressant aux responsables pédagogiques ou au secrétariat de la licence à l’EPUL. Deux sessions d’examens sont prévues à la fin du semestre pour chaque UE. Par ailleurs des devoirs surveillés (DS) et une évaluation en TP peuvent également êtres considérés dans l’évaluation pour certaines UE. Compte tenu de la compatibilité de notre formation avec celles d’autres établissements nationaux, nos étudiants ont la possibilité de poursuivre leur formation ailleurs. Des programmes d’échanges d’étudiants au niveau international existent déjà et seront toujours disponibles pour les étudiants qui veulent continuer leurs formations à l’étranger.

3. Dispositifs d’évaluation

A-Évaluations des enseignements

L’évaluation des enseignements se fait à travers le contact régulier entre les étudiants (ou leur représentant) et les responsables pédagogiques des formations au cours de l’année. Des CPP sont organisés une fois par semestre en présence de l’ensemble des enseignants concernés par la formation, les responsables pédagogiques ainsi que les étudiants ou leurs représentants En outre, un questionnaire est mis à la disposition des étudiants une fois par an dans lequel ils peuvent donner leur avis et émettre des suggestions sur les enseignements des différentes UE.

B-Évaluation des étudiants

L’évaluation se fait à travers les deux sessions semestrielles d’examens, et éventuellement le DS et la note du TP comme souligné plus haut. Pour le stage (ou projet), l’évaluation se fait sur le rapport et l’exposé. A l’issu des examens, pour une session donnée, la compensation est possible entre les notes des UE pour un même semestre et entre semestres d’une même année. En cas de non validation du semestre (moyenne inférieure à 10/20) l’étudiant aura toujours la possibilité de passer les examens de la seconde session pour les UE non validées par 10/20. La seconde session n’est pas accessible pour les étudiants ayant validés le semestre. De même lorsqu’une UE est déjà validée elle ne pourra être concernée par l’examen de seconde session.

4. Bilan de fonctionnement

Une augmentation considérable du nombre d'étudiants a été notée pour l’ensemble de la formation. Cependant, l’augmentation de l’effectif des étudiants n’est pas homogène pour les trois parcours de cette mention. Pour le génie mécanique et notamment la mécanique, le nombre des étudiants a plutôt reculé. Pour palier ce problème, la présente maquette prend en considération les faiblesses de la précédente en proposant plus

d’UE de mécanique au cours de la première année. Ceci devrait contribuer à mieux faire connaître la formation auprès des nouveaux étudiants. L’accès à cette formation est possible dès la première année pour les étudiants titulaires d’un baccalauréat (S, STI, …). Les étudiants issus de classes préparatoires, titulaires de DUT, de BTS ou ceux ayant des diplômes étrangers peuvent accéder à la deuxième ou à la troisième année sous validation de dossier. Des passerelles existent entre cette formation et d’autres licences de l’Université de Lille 1 pour des parcours compatibles avec l’accord préalable du responsable de la formation. L’accès est de plein droit entre la première année de la licence, la 2 ème , la 3 ème ainsi que le Master 1 pour un même parcours. Un bon nombre de dossiers sont traité chaque année en vue d’une validation permettant l’accès à la licence. Plusieurs dizaines (voir quelques centaines) de dossiers nous parviennent de l’étranger, essentiellement de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe de l’Est et de l’Amérique Latine. Pour les candidatures nationales, se sont des dossiers d’étudiants issus de classes préparatoires, ceux ayant obtenus des DUT et très peu de BTS.