Vous êtes sur la page 1sur 13
économie de la Concurrence Cours de M. Dmytro Kylymnyuk 2011-2012 Examen 1er Juin 2012 L’examen
économie de la Concurrence Cours de M. Dmytro Kylymnyuk 2011-2012 Examen 1er Juin 2012 L’examen

économie de la Concurrence Cours de M. Dmytro Kylymnyuk

2011-2012

Examen

1er Juin 2012

L’examen dure 180 minutes et comprend 30 questions à choix multiples.

Matériel autorisé: aucun (pas de calculatrice).

Nombre de pages: ??

Veuillez lire attentivement les instructions suivantes:

– La grille de réponses sera distribuée en cours d’examen et doit obligatoirement être rendue. L’énoncé peut être conservé.

– Sur la grille de réponses, veuillez inscrire votre code candidat (= numéro d’étudiant sans tirets), votre nom et votre prénom lisiblement et en caractères d’imprimerie.

– La case correspondant à la lettre choisie (A à D) doit être cochée ou remplie proprement au stylo noir ou bleu.

– Veuillez faire les corrections soigneusement. La réponse doit être nettement identifiable et unique. Si ce n’est pas le cas, elle sera comptée comme fausse.

– Pour chaque question, une seule réponse est correcte. Il n’y a pas de points négatifs pour les mauvaises réponses.

Exemple:

Bon

une seule réponse est correcte. Il n’y a pas de points négatifs pour les mauvaises réponses.

Mauvais

une seule réponse est correcte. Il n’y a pas de points négatifs pour les mauvaises réponses.

Question 1

Laquelle (lesquelles) des propositions ci-dessous concernant une entreprise sur un marché en concurrence parfaite est (sont) correcte(s) ?

I. Si le coût fixe augmente, l’entreprise augmente le prix.

II. Si le coût marginal diminue, l’entreprise baisse le prix.

(a)

I.

(b)

II.

(c)

I. et II.

(d)

Aucune des deux propositions n’est correcte.

Réponse (d)

Question 2

Une entreprise en concurrence parfaite voit sa fonction de coût total changer de 0.5Q 2 +1 à 0.5Q 2 +5. Si le prix du marché vaut 1.5, quel sera le changement de la quantité produite par cette entreprise ?

(a)

Elle diminue de 2 à 1.5.

(b)

Elle diminue de 1.5 à 0

(c)

Elle reste égale à 1.5

(d)

Elle augmente de 0 à 1.5.

Réponse (b)

Question 3

Laquelle des propositions ci-dessous est correcte ?

(a)

Si le coût marginal est égal à 2Q, le coût fixe est égal à 0.

(b)

Si le coût variable est égal à 10Q, le coût moyen est égal à 10.

(c)

Si le coût moyen est égal à 3Q + 4/Q, le coût fixe est égal à 4.

(d)

Si le coût fixe est égal à 5, le coût total est égal à 5Q.

Réponse (c)

Question 4

Pour laquelle des fonctions suivantes l’élasticité-prix de la demande est égale à -2 ?

(a)

Q(P ) = 10 2P

(b)

Q(P ) = 2 10P

(c)

Q(P ) = P 2

(d)

Q(P ) = P 1/2

Réponse (c)

Question 5

Laquelle (lesquelles) des propositions ci-dessous est (sont) correcte(s) ?

I. Toutes choses égales par ailleurs, un monopole choisit un prix plus élevé si la demande devient plus élastique.

II. Un prix maximal (prix plafond) imposé au monopole peut diminuer la quantité produite.

(a)

I.

(b)

II.

(c)

I. et II.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus n’est correcte.

Réponse (b)

Question 6

Un monopoleur fait face à une demande définie par :

CT(Q) = Q 2

Son coût total de production est :

P (Q) = 60 2Q

L’état décide d’imposer un prix de concurrence parfaite. Le gain net de bien-être pour la société sur ce marché entraîné par le passage d’un prix de monopole à une tarification au coût marginal est de :

15

30

40

50

Réponse (d)

(a)

(b)

(c)

(d)

Question 7

Laquelle des propositions suivantes est correcte ?

(a)

Dans un monopole naturel, les coûts variables très importants empêchent naturellement les concur- rents d’entrer sur le marché.

(b)

Un monopole naturel avec un coût marginal faible mais positif maximise son profit au point où l’élasticité-prix de la demande est égale à 1 en valeur absolue.

(c)

Une solution viable pour remédier à l’inefficience du monopole naturel consiste à forcer le mono- poleur à fixer un prix égal à son coût marginal.

(d)

Avec un coût marginal constant, si l’état force un monopole naturel à vendre à un prix correspondant à son coût marginal, sa perte sera égale à ses coûts fixes.

Réponse (d)

Question 8

Un monopole a la possibilité de vendre le même bien sur deux marchés différents. La demande sur le marché 1 est donnée par Q(P ) = a P , et la demande sur le marché 2 est donnée par Q(P ) = b P . Le coût marginal du monopole est égal à c et le coût fixe est égal à 0. Les paramètres a, b et c sont tels que 0 < c < a < b. Laquelle des propositions ci-dessous est fausse ?

(a)

La quantité vendue sur le marché 1 sera inférieure à la quantité vendue sur le marché 2.

(b)

Si le monopole peut choisir des prix différents sur les deux marchés, le prix sur le marché 2 sera supérieur au prix sur le marché 1.

(c)

Si le monopole ne peut pas pratiquer la discrimination par le prix, la quantité totale sera plus élevée que la quantité vendue sur le marché 2.

(d)

Le prix choisi par le monopole non-discriminant sera entre c et b

Réponse (c)

Question 9

Une entreprise a la possibilité de vendre le même bien sur deux marchés à des prix différents. Elle est en position de monopole sur le marché 1 et en concurrence parfaite sur le marché 2. Laquelle des propositions ci-dessous est correcte ?

(a)

La firme applique une discrimination par les prix au deuxième degré.

(b)

Si le prix sur le marché 1 est supérieur au prix sur le marché 2, la quantité vendue sur le marché 2 sera supérieure à celle vendu sur le marché 1.

(c)

Quelles que soient les demandes sur les deux marchés, la quantité vendue sur le marché 1 sera positive.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus n’est correcte.

Réponse (d)

Question 10

Soit un monopoleur dont la fonction de coût total est donnée par :

CT (Q) = 4Q + 20

Il fait face à deux groupes de consommateurs dont les fonctions de demandes sont données par :

Q 1 (P 1 ) = 20 2P 1

et

Q 2 (P 2 ) = 60 3P 2

Ce monopoleur maximise son profit en pratiquant la discrimination par les prix du 3 ème degré. Laquelle (lesquelles) des affirmations suivantes est (sont) correcte(s) ?

I. Si le monopoleur ne pratique pas la discrimination par les prix, les consommateurs du marché 1 ne seront pas desservis.

II. Par rapport à un monopole non-discriminant, le monopole discriminant vend 6 unités supplémen- taires au groupe 1 et 6 unités de moins au groupe 2.

III.

IV. P

Si le monopoleur arrête de pratiquer des prix différenciés, son profit diminuera de 30.

1

= 7 et P

2

= 12.

(a)

(b)

(c)

(d)

I, II, III et IV sont correctes.

I est correcte, II, III et IV sont fausses.

III et IV sont correctes, I et II sont fausses.

I, II et IV sont correctes, III est fausse.

Réponse (a)

Question 11

Dans un pays fermé aux importations, la demande nationale pour le bien X est de Q = 200 2P . Le coût marginal de l’unique entreprise productrice de bien X est de 10 + 2Q et ses coûts fixes sont égaux à 80. Suite à une innovation technologique, le prix mondial passe de P W = 80 à P W = 60. Suite à la baisse du prix mondial :

(a)

La quantité exportée diminue de 25 unités.

(b)

Le seuil d’exportation diminue.

(c)

La recette totale du monopoleur diminue de 450.

(d)

La quantité totale produite augmente de 5 unités.

réponse (c)

– Seuil d’exportation : Q = 30, P = 70 (valeur du Cm et de la Rm lorsque Cm = Rm).

– Si P m = 80 alors Q N = 20 et P N = 90. La quantité totale Q tot = 35 donc X = 15

– Si P m = 60 < 70 il n’y a pas d’exportations. Q tot = Q N = 30 et P N = 85

Question 12

Laquelle des propositions suivantes est correcte ?

(a)

Une stratégie dominante est une stratégie qui procure au joueur le bénéfice maximal étant donné la stratégie choisie par l’autre joueur.

(b)

Une stratégie dominée est une stratégie qui procure au joueur le bénéfice minimal quelle que soit la stratégie choisie par l’autre joueur.

(c)

Dans un équilibre de Nash, chaque joueurs est content de son choix étant donné le choix de l’autre.

(d)

S’il y a plusieurs équilibres de Nash dans un jeu, l’un d’entre eux domine les autres au sens de Pareto.

réponse (c)

Question 13

Soit un jeu dynamique de trois périodes entre deux joueurs. Dans la première période, le joueur 1 qui possède une somme de 100 francs choisit une partie de cette somme qu’il voudrait prêter au joueur 2, qui n’a pas d’argent. A la deuxième période, le joueur 2 peut soit garder le montant prêté soit l’investir dans un projet qui permettra de le tripler (par exemple, si le joueur 1 prête 50 francs au joueur 2, et ce dernier décide de l’investir, le joueur 2 aura 150 à ce stade du jeu). A la troisième période, le bénéfice de l’investissement (dans l’exemple précédent, ce bénéfice est de 150) est alors divisé entre les deux joueurs à parts égales. En revanche, si le joueur 2 décide de ne pas investir la somme prêtée par le joueur 1, il peut conserver l’intégralité du montant. Laquelle des propositions suivantes concernant l’équilibre de Nash parfait de ce jeu est correcte ?

(a)

Le joueur 1 prête 100 francs au joueur 2.

(b)

Le joueur 1 garde le montant prêté.

(c)

A la fin de ce jeux, le joueur 1 aura plus d’argent que le joueur 2.

(d)

Il n’y a pas d’équilibre de Nash parfait dans ce jeu.

réponse (a)

Question 14

Soit un jeu dont la matrice des gains est la suivante :

Joueur 2

 

Pair

Impair

Joueur 1 Pair Impair

2; 0

0; 1

0; 2

3; 0

Quelle est la proposition correcte ?

(a)

(b)

(c)

(d)

2

En stratégies mixtes, le joueur 1 joue Pair avec une probabilité de 3 et le Joueur 2 joue Pair avec une probabilité de 3

5

.

Ce jeu possède deux équilibres de Nash en stratégies pures : (Impair, Pair) et (Impair, Impair).

1

En stratégies mixtes, le joueur 1 joue Impair avec une probabilité de 3 et le Joueur 2 joue Pair avec une probabilité de 3

5 .

En stratégies mixtes, le joueur 1 joue Impair avec une probabilité de 3 et le Joueur 2 joue pair avec une probabilité de 2

5

.

5

Réponse (a) et (c). Les deux réponses ont été comptabilisées comme étant correctes.

Question 15

Soit un marché oligopolistique composé uniquement de deux firmes. Le tableau ci-dessous recense les profits de chacune en fonction des quantités produites. Dans chaque case, le premier chiffre donne le profit de la firme A et le deuxième chiffre celui de la firme B. Les entreprises ont le choix entre produire Beaucoup ou Peu. Laquelle des propositions suivantes est correcte ?

Firme B Beaucoup

Peu

Firme A

Beaucoup

70 ; 70 30 ; 90

100 ; 40 80 ; 80

Peu

(a)

La stratégie Beaucoup est dominante pour la firme B et la stratégie Peu est dominée pour la firme

A.

(b)

A

l’équilibre de Nash en stratégie mixte, la firme A joue Peu avec une probabilité de 1 et la firme

B

joue Beaucoup avec une probabilité de 0.

(c)

Si la firme A joue en premier, elle décide de produire Peu.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus n’est correcte.

Réponse (a)

Question 16

Nicrosoft et Affle sont les uniques entreprises présentes sur le marché de l’informatique. Les deux firmes se livrent une concurrence à la Cournot. Elles ont les structures de coûts suivantes CT n = 20q n et CT a = 40q a . Ces deux firmes font face à une demande inverse : P (Q) = 300 Q. A l’équilibre de ce marché :

(a)

Affle produit 100, Nicrosoft produit 80 et le prix du marché vaut 180.

(b)

Affle produit 80, Nicrosoft produit 100 et le prix du marché vaut 120.

(c)

Affle produit 40, Nicrosoft produit 120 et le prix du marché vaut 140.

(d)

Il n’y a pas d’équilibre sur ce marché.

Réponse (b)

Question 17

Sur un marché oligopolistique, trois entreprises identiques se font concurrence à la Cournot. La demande totale inverse est donnée par P (Q) = 34 2Q. Le bien est produit à un coût marginal égal à 10 et sans coûts fixes. Deux de ces trois entreprises décident de coordonner leurs décisions et agir comme une seule entreprise en partageant les profits de façon égale. Comment le profit de la troisième entreprise change-t-il après la fusion de ces deux concurrents ?

(a)

augmente de 20 à 25

(b)

augmente de 18 à 32

(c)

diminue de 20 à 18

(d)

diminue de 18 à 14

Réponse (b)

Question 18

Dans le modèle de Bertrand classique (coût marginal constant et identique, aucun coût fixe ni contrainte de capacité) :

(a)

Les entreprises choisissent les prix identiques mais vendent des quantités différentes.

(b)

L’entrée d’une entreprise supplémentaire conduit à une augmentation de quantité totale.

(c)

La perte sèche est égale à 0.

(d)

La quantité totale est inférieure à celle de la concurrence parfaite mais supérieure à celle du mo- nopole.

Réponse (c)

Question 19

On observe sur le marché de la pomme de terre une concurrence entre les deux seuls producteurs présents faisant face à une demande inverse P (Q) = 400Q. Les deux firmes possèdent les mêmes caractéristiques. Leur fonction de coût total s’écrit CT i = 20q i + 12, (i = 1, 2). Si les deux producteurs se font une concurrence par les prix, laquelle des propositions suivantes est correcte :

(a)

En l’absence de contrainte de capacité, le prix d’équilibre vaut 20. Si les capacités de production sont limitées à 200, prix minimum que pourrait fixer l’une ou l’autre des firmes vaut 58.5.

(b)

En l’absence de contrainte de capacité, le prix d’équilibre vaut 210. Si les capacités de production sont limitées à 70 pour chaque firme, prix minimum que pourrait fixer l’une ou l’autre des firmes vaut 110.

(c)

En l’absence de contrainte de capacité, le prix d’équilibre vaut 210. Si les capacités de production sont limitées à 70 pour pour chaque firme, le prix minimum fixé par l’un ou l’autre des producteurs vaut 58.5.

(d)

En l’absence de contrainte de capacité, le prix d’équilibre vaut 20. Si les capacités de production sont limitées à 70 pour pour chaque firme, le prix minimum fixé par l’un ou l’autre des producteurs vaut 110.

Réponse (a)

Question 20

Soit un marché caractérisé par la présence de deux entreprises, l’une est leader, et l’autre est suiveur. Ce marché fait face à une demande inverse de la forme P (Q) = 150 10Q L’entreprise leader a une fonction

de coûts total CT L = 3q L + 35 L’entreprise suiveur a une fonction de coûts total CT S = 5 S + 325 Quelle

sera la quantité produite par le leader ?

2

2 q

2

(a)

4

(b)

5

(c)

100

(d)

110

Réponse (b)

Question 21

Soit deux entreprises qui se font concurrence à la Stackelberg face à une demande totale donnée par Q(P ) = 20 0.5P . L’entreprise 1 a un coût total donné par 3q 1 et choisit sa quantité en premier. L’entreprise 2 a un coût total donné par 4q 2 de prend sa décision après avoir observé celle de l’entreprise 1. Laquelle (lesquelles) des propositions suivantes est (sont) correcte(s) ?

I. A l’équilibre, l’entreprise 1 produit plus que l’entreprise 2.

II. Si l’entreprise 1 produit 16, l’entreprise 2 préfère produire 0.

(a)

I.

(b)

II.

(c)

I. et II.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus n’est correcte.

Réponse (a)

Question 22

Dans laquelle (lesquelles) des propositions suivantes, parle-t-on de substituabilité du côté de l’offre ?

I. Bien qu’il existe une seule entreprise capable de fabriquer le bien donné, il existe d’autres biens qui peuvent remplir essentiellement les même fonctions.

II. Suite à une augmentation du prix du bien A, les consommateurs préfèrent acheter plus de bien B.

(a)

I.

(b)

II.

(c)

I. et II.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus ne relève de substituabilité du côté de l’offre.

Réponse (d)

Question 23

Laquelle des propositions sur le modèle de Hotelling est correcte ?

(a)

Si une des entreprises augmente sa quantité, il est optimal pour l’autre d’augmenter sa quantité.

(b)

Si une des entreprises augmente son prix, il est optimal pour l’autre entreprise d’augmenter son prix.

(c)

Si le coût de transport augmente, les deux entreprise diminue leur prix.

(d)

Même si les deux entreprises ont des coûts différents, ils vendent au même prix.

Réponse (b)

Question 24

Sur chacune des deux extrémités de la seule avenue d’un hameau se trouvent 2 boulangeries. L’avenue a une longueur de 1. Les deux boulangeries ont les mêmes structures de coûts, avec CT i = 8q i + 300, (i = 1, 2). Les habitants du hameau sont uniformément repartis le long de l’avenue et ont un coût de transport d = 2. En vous basant sur le modèle de Hotelling, quel(s) prix de vente choisiront les 2 entreprises ?

(a)

Les deux boulangeries appliquent un prix de 10.

(b)

La boulangerie 1 applique un prix de 10 et la boulangerie 2 applique un prix de 8.

(c)

La boulangerie 1 applique un prix de 8 et la boulangerie 2 applique un prix de 10.

(d)

Les boulangeries ne parviennent jamais à l’équilibre.

Réponse (a)

Question 25

Dans la ville d’Imsterdam, Marie et Jay sont les deux seuls producteurs d’herbes de Provence. Ils font face à une demande inverse P (Q) = 220 5Q. Nous savons que P est le prix des herbes de Provence et que Q = q m + q j avec q m la quantité produite par Marie et q j la quantité produite par Jay. Les fonctions de coûts totales de Marie et Jay sont les mêmes et de : CT m = CT j = 20 + q 2 . Marie et Jay savent qu’ils sont seuls sur le marché, ils décident alors de former un cartel. Mais Jay, voyant le succès de leur produit, est tenté d’augmenter la quantité qu’il met sur le marché. Il décide, sans consulter Marie, de produire 3 unités de plus. Quel en sera la conséquence ?

(a)

Le prix va augmenter de 5

(b)

Le profit de Jay va augmenter de 130.5

(c)

Le profit de Marie va diminuer de 130.5

(d)

Le profit de Marie va augmenter de 130.5

Réponse (b)

Question 26

Soit un marché caractérisé par la présence d’un unique et puissant producteur. Il dispose d’une fonction de coûts CT m = 5q m . La demande sur ce marché est Q(P ) = 400 P . Ce producteur voit son pouvoir de monopole menacé par l’arrivée imminente d’un concurrent nouveau dont la fonction de coûts est CT e = 10q e + 400. La législation autorisant toutes formes de pratiques commerciales, le producteur installé décide d’empêcher l’entrée de son éventuel concurrent sur le marché. Que fera-t-il ?

(a)

Il mettra sur le marché une quantité q m = 20

(b)

Il mettra sur le marché une quantité q m = 350

(c)

Il appliquera un prix de concurrence pure et parfaite

(d)

Il cherchera à former un cartel

Réponse (b)

Question 27

Soit un secteur composé de 6 entreprises avec des parts de marché se répartissant ainsi :

Entreprise Part de marché

1

45%

2

30%

3

15%

4

5%

Pendant l’année, un nouveau concurrent fait son entrée sur le marché et obtient une part de marché de 15% au détriment de l’entreprise 1. Par ailleurs, les entreprises 2 et 3 ont fusionné, laissant ainsi le nombre total d’entreprises inchangé. A la fin de l’année :

I. L’indice HHI ainsi que l’indice CR 6 n’ont pas changé.

II. L’indice CR 1 est passé de 45 à 30.

III.

L’indice HHI vaut 45 2 + 30 2 + 15 2 +5 2 .

IV.

Les indices CR et HHI prennent les mêmes valeurs finales que si le nouveau concurrent avait fait son entrée en capturant les parts de marchés de l’entreprise 3 et non de l’entreprise 1.

(a)

I et II sont correctes, III et IV sont fausses.

(b)

III et IV sont correctes, I et II sont fausses.

(c)

I et IV sont correctes, II et III sont fausses.

(d)

II et III sont correctes, I et IV sont fausses.

Réponse (c)

Question 28

La demande pour un médicament est donnée par Q D (P ) = 100 P . L’offre de ce produit provient d’un grand nombre d’entreprises en concurrence parfaite, chacune ayant un coût marginal constant et égal au coût moyen Cm = CM = 10. Une des entreprises de ce marché prévoit d’investir en recherche et développement (R&D). Ceci aurait pour conséquence de réduire son coût marginal de x (l’intensité d’innovation). Le coût pour réaliser un investissement est donné par K(x) = 10x 2 . Le taux d’intérêt sur le marché est i = 20% et la durée octroyée pour les brevets est de T = 10 ans. Laquelle des affirmations suivantes est correcte ?

(a)

(b)

(c)

(d)

À l’optimum, l’intensité d’innovation vaut : 1R 10 R = 1

1R

1.2 .

Si la durée de protection du brevet augmente, l’intensité d’innovation diminue.

A partir du temps t = T = 20, le brevet bénéficie au consommateur en faisant passer son surplus à 1800 + 90x par année.

Tant que la durée du brevet est positive, la firme a intérêt à investir dans l’innovation.

Réponse (d)

Question 29

La brocante du dimanche propose la revente d’aspirateurs. On trouve sur ce marché un grand nombre de vendeurs et d’acheteurs. Il y a deux types d’aspirateurs en vente : celui de bonne qualité et celui de mauvaise qualité. Les vendeurs connaissent exactement la qualité des aspirateurs qu’ils vendent, mais pas les clients. Cependant, les clients sont prêts à acheter un aspirateur de mauvaise qualité à 60 et un aspirateur de bonne qualité à 120. Sachant qu’en moyenne, 2/3 des aspirateurs mis en vente sont de bonne qualité, quel est le prix de réserve maximum que peut appliquer le vendeur afin que l’aspirateur de bonne qualité soit échangé ?

(a)

60

(b)

80

(c)

100

(d)

120

Réponse (c)

Question 30

Considérez la relation entre les vendeurs et les acheteurs sur le marché de voitures d’occasion. Une voiture peut être de bonne ou de mauvaise qualité. La valeur d’une bonne voiture est de 100 pour le vendeur et de

120

pour l’acheteur, tandis qu’une mauvaise voiture ne représente qu’une valeur de 90 pour le vendeur et

110

pour l’acheteur. Le vendeur connaît parfaitement la qualité de la voiture alors que l’acheteur connaît

uniquement les proportions de voitures de différentes qualités. Laquelle (lesquelles) des deux propositions

suivantes est (sont) correcte(s) ?

I. Si la proportion de voitures de bonne qualité est suffisamment faible, seules les voitures de mauvaise qualité sont vendues.

II. Si la proportion de voitures de mauvaise qualité est suffisamment élevé, les voitures de bonne et de mauvaise qualité voitures sont vendues à des prix différents.

(a)

I.

(b)

II.

(c)

I. et II.

(d)

Aucune des propositions ci-dessus n’est correcte.

Réponse (a)