Vous êtes sur la page 1sur 27
Avec 9 passes décisives et 6 buts marqués Feghouli, l’homme en forme de l’Algérie !
Avec 9 passes décisives et 6 buts marqués
Feghouli, l’homme en
forme de l’Algérie !
Kadir «Je n’ai pas
joué la finale, alors que
des supporters s’en
sont pris à moi !»
MARDI 6 MAI 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2636 PRIX 20 DA
USMH-MCA, aujourd’hui à 16h
Battu à
l’aller… Le Mouloudia
veut sa revanche
Delhoum
se rapproche
Djeghbala
«Sur le
terrain,
je ne
ferai aucun
cadeau aux
Harrachis»
Younès
«Les 3
points
resteront
à Lavigerie
car on vise
la 3 e place»
Boumella «Ce qui s’est passé avec
Kaci-Saïd était juste un malentendu,
tout est rentré dans l’ordre»
CABBA-JSK, aujourd’hui à 18h
La Ligue des champions
La Ligue des champions
La Ligue des champions
La Ligue des champions
La Ligue des champions
La Ligue des champions
passe par une victoire
passe par une victoire à Bordj
passe par une victoire à Bordj
passe par une victoire à Bordj
passe par une victoire à Bordj
passe par une victoire
Sedkaoui «Gagner pour
espérer prendre la 2
e
place !»
Moulay Ahmed «Je viendrai
mardi pour signer à la JSK»
KheliliKhelili défiedéfie l’USMAl’USMA
KheliliKhelilidéfiedéfiel’USMAl’USMA
KheliliKhelili défiedéfie l’USMAl’USMA
«Elle ne fêtera pas son
titre au 20-Août !»
Zemmamouche «J’ignore pourquoi Haddad
a déclaré que je n’irai pas à Montpellier !»
USMA
CRB
Equipe nationale
N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale Une offre alléchante du

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Une offre alléchante du Club Africain pour Bellaïli

E n fin de contrat cet été avec l’Espérance de Tunis, le jeune atta- quant algérien Youssef Bellaïli est très cour-

tisé. En plus des touches qu’il a eues de quelques clubs français de Ligue 1 et d’Espagne, l’ancien atta- quant du MC Oran intéresse au plus haut point le club rival de l’EST, le Club Africain. Les diri- geants clubistes sont prêts à casser leur tirelire pour s’attacher les ser- vices de l’international espoir algé- rien. Après s’être assurés que Bellaïli n’était plus lié à l’ES Tunis, les responsables du Club Africain

sont alors rentrés en contact avec son agent et son papa pour les convaincre. A suivre !

Un contrat plus intéressant que celui de Djabou !

L’offre proposée au jeune Algérien Youssef Bellaïli serait nettement plus intéressante que celle faire à l’actuel meneur de jeu du Club Africain, Abdelmoumen Djabou. Notre source ajoute que la propo- sition du club de la capitale tuni- sienne serait même plus élevée que celle mise sur la table par les Qata- ris d’Al Wakrah.

Ghoulam veut maintenant une qualif’ en Ligue des champions

Récent vainqueur de la Coupe d’Italie, l’Algé- rien de Naples, Faouzi Ghoulam, enchaîne au- jourd’hui un autre match important pour une qualification en Ligue des champions, du mo- ment que son équipe accueillera Cagliari au stade Sao Paolo. L’occasion aux Napolitains de faire la fête devant leurs supporteurs. Titulaire jusque-là, Ghoulam devrait être reconduit par Rafael Benitez, annonce la presse italienne. A moins que l’entraîneur espagnol ne décide de le faire reposer un peu.

Al Aïn (Emirats) et Al Nasr (Arabie Saoudite) lorgnent Bougherra

(Emirats) et Al Nasr (Arabie Saoudite) lorgnent Bougherra En fin de contrat avec Lekhwiya, le défenseur

En fin de contrat avec Lekhwiya, le défenseur central de l’EN est très sollicité par des clubs saoudiens et autres émiratis. Bougherra, dont le retour en Europe, plus exactement en Angle- terre, demeure envisageable, est suivi par Al Aïn. Madjid, qui n’est pas contre l’idée de pro- longer l’aventure au Golfe, est aussi très de- mandé en Arabie Saoudite où Al Nasr, le champion récent, veut compter sur son expé- rience internationale, en prévision de la nou- velle saison.

internationale, en prévision de la nou- velle saison. Elle sera dégagée des 36 joueurs qui avaient

Elle sera dégagée des 36 joueurs qui avaient été retenus contre la Slovénie

La liste de Halilhodzic ne changera pas trop

A quelques jours du délai fixé par la FIFA qui exige de l’ensemble des sé- lectionneurs d’envoyer la liste élar- gie, avant le 13 mai, l’entraîneur Vahid Halilhodzic a déjà arrêté son effectif de 30 joueurs qui effectue- ront le stage à Sidi Moussa, avant les deux prochaines rencontres amicales contre l’Arménie et la Roumanie. Ainsi, cette liste sera dégagée de celle des 36 présélectionnés retenus contre la Slovénie.

Mahrez seule nouveauté, Rial, Ferhat, Djebbour et Belfodil en danger

Si pour El Orfi, Hachoud, Boude- bouz et Harek, les choses semblent

bien claires, ce n’est pas encore le cas pour Ali Rial, Ferhat, Belfodil et Djebbour qui seront en ballottage pour prendre les deux places res- tantes dans la liste élargie. Ferhat semble avoir plus de chance de res- ter dans le groupe, au moins jusqu’à l’ultime rencontre amicale, étant donné qu’en défense centrale, Vahid aura l’embarras du choix avec la pré- sence de Bougherra, Halliche, Med- jani et Cadamuro. D’autre part, Riayd Mahrez sera l’unique nou- veauté des Verts. L’attaquant de Lei- cester remplacera donc Aoudia qui est blessé. M. A.

Lei- cester remplacera donc Aoudia qui est blessé. M. A. M. A. Eden Hazard pas très
M. A. Eden Hazard pas très connu au Brésil !
M. A.
Eden Hazard
pas très connu
au Brésil !

Dans une petite enquête menée par une télévision belge au Brésil, il s’est avéré que les Brésiliens de Sao Paulo, où les Diables rouges éliront domicile pour la Coupe du monde, ne connaissent pas du tout la vedette du football belge et de Chelsea, Eden Hazard. Les fans brésiliens ont répondu comme : «Eden Hazard ? C’est qui ?» Inutile de dire que la présentatrice de l’émission était surprise d’apprendre que l’une des grandes stars du foot européen ne soit pas reconnue en terre du football.

Belhadj «Je suis bien à Al Sadd et je compte aller jusqu’au bout de mon contrat»

Sadd et je compte aller jusqu’au bout de mon contrat» M. A. Annoncé en partance en

M. A.

Annoncé en partance en Arabie Saoudite où plusieurs clubs l’auraient contacté, l’Algérien Nadir Belhadj a réitéré son vœu d’aller jusqu’au bout de son contrat avec Al Sadd. Belhadj, qui était pressenti pour réintégrer l’EN, s’est dit très heu- reux au Qatar : «Je suis bien à Al Sadd, je me sens chez moi et en famille ici. Tout ce qui se dit à propos de mon départ cet été est faux. Je compter aller jusqu’au bout de mon contrat et gagner d’au- tres titres avec mon club», a-t-il déclaré au site internet de la chaîne Al Kass.

Son président l’encense : «Belhadj mérite le titre de Meilleur joueur arabe !»

Le président d’Al Sadd s’est montré très élogieux envers l’arrière gauche algérien, Nadir Belhadj. Dans une inter- vention faite à journal qatari, il a qualifié Belhadj de meilleur joueur algérien arabe à l’heure actuelle : «Bel- hadj n’est pas uniquement le meilleur joueur au Qatar mais dans tout le monde arabe. Personne ne fait mieux que lui. Au vu de tout ce qu’il montre avec nous à Al Sadd, il mérite ce titre.»

Belgique

Giresse «Le Sénégal dans le groupe de la mort ? Mais l’Algérie l’est aussi !»

Alain Giresse avertit : «L’Algérie n’est pas dans un groupe facile.» L’actuel sélectionneur du Sénégal
Alain Giresse avertit : «L’Algérie n’est pas dans un groupe
facile.» L’actuel sélectionneur du Sénégal pense que son
équipe aurait pu aussi tomber sur plus fort et cite le
groupe de la RD Congo, la Côte d’Ivoire et le Cameroun,
deux mondialistes, pour argumenter ses dires.
travailler et gagner les matchs sur
le terrain.
Que pensez-vous de l’Egypte et
de la Tunisie ?
Deux gros morceaux ! Après, tous
les adversaires sont à prendre en
considération. Il est clair que
l’Egypte reste un
grand favori, c’est
du football. Croyez-moi, il va fal-
loir batailler, ceux qui connaissent
le football en Algérie savent que ce
n’est pas acquis d’avance.
Quel sera l’adversaire direct des
Verts ?
Toutes les équipes sont à prendre
au sérieux. Il ne faut négliger les
équipes du groupe. L’Algérie
peut passer comme elle
peut être éliminée. Il n’y a
pas de favori dans votre
groupe.
Vous allez jouer deux

Coach bonjour, votre équipe le Sénégal est tombée dans un groupe qu’on qualifie ici de celui de la mort, votre réaction ? Je pense qu’on aurait pu hériter d’un groupe plus difficile, je pense surtout à celui qui regroupe le Ca- meroun, la Côte d’Ivoire et la RD Congo. Maintenant pour notre groupe, je dois dire que tout est possible. Ce n’est pas dans les jour- naux qu’on fait les matchs, il faut

«J’aurais aimé jouer l’Algérie en amical pour préparer la Tunisie et l’Egypte»
«J’aurais
aimé jouer
l’Algérie en amical
pour préparer
la Tunisie et
l’Egypte»

un géant de l’Afrique. La Tunisie était présente au dernier tour des barrages de la Coupe du

monde donc voilà, ça va être dur. Parlez-nous du groupe de l’Algé- rie qui jouera le Mali et l’Ethiopie ? Rien que ça ? Et vous croyez que c’est un groupe facile ? L’Ethiopie revient fort sur la scène africaine. Demandez au Nigeria, ils en sa- vent quelque chose sur cette équipe. Le Mali reste une nation

équipes nord-africaines, ne souhaitez vous pas ren- contrer l’Algérie ? Franchement si, j’aurais aimé jouer contre l’Algérie, ça aurait été un plaisir et surtout bénéfique pour mon équipe qui jouera la Tu- nisie dont le jeu ressemble beau- coup au vôtre, mais je pense qu’il ne sera pas possible de le pro- grammer.

Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

Wilmots

«Bekkali et Januzaj sont des Belges, tout comme Mirallas et Hazard !»

Januzaj sont des Belges, tout comme Mirallas et Hazard !» Suite à la polémique née au

Suite à la polémique née au lende- main de l’appel du jeune Espoir belge de Manchester United, Adlane Januzaj, l’entraîneur Marc Wilmots s’est retrouvé contraint de défendre ses choix qui ne cessent de faire des mécontents en Belgique. Le driver des Diables rouges s’est exprimé sur la RTBF. Il a été, en tout cas, on ne peut plus clair : «Tout comme Bek- kali, Januzaj est né en Belgique. Il a grandi en Belgique et ils ont fait tous

les deux leurs études en Belgique. Donc à partir de là, ils ont le droit de postuler à une place en équipe de Bel- gique. Ils sont dans la même situation que Kevin Mirallas et Eden Hazard qui ont émigré en France très jeunes. Donc je suis content que Bekkali et Januzaj aient choisi de jouer pour notre pays. C’est une concurrence po- sitive pour le groupe.»

«Je n’ai rien promis à Januzaj, son choix pour la Belgique est celui du cœur»

Poursuivant ses déclarations, Marc Wilmots, visiblement remonté contre cette idée de casser le groupe dans le cas où de nouveaux éléments atterrissaient en pleine préparation de Coupe du monde, avance : «Janu- zaj a fait le choix du cœur, en optant pour la Belgique. J’en suis convaincu, parce que je ne lui ai jamais promis le Mondial. Ceux qui me connaissent savent que je ne promets jamais rien aux joueurs. Et je crois que Januzaj a fait le choix le plus difficile parce qu’il sait qu’il sera en concurrence avec des joueurs de qualité dans son poste en sélection.»

M. A.

www.lebuteur.com JSK Coup d’œil
www.lebuteur.com
JSK
Coup d’œil
LeLeLeLeLeLeLematchmatchmatchmatchmatchmatchmatchààààààànenenenenenenepaspaspaspaspaspaspasperdreperdreperdreperdreperdreperdreperdre!!!!!!!

D écidément, les joueurs de la JSK n’ont plus le moral pour reprendre la compétition, après la défaite concédée

face au Mouloudia en finale de la Coupe d’Algérie. Il faut dire que per- sonne ne s’attendait à un tel scéna- rio d’autant plus que les Canaris étaient plus que jamais déterminés à décrocher une sixième étoile. Mal- gré un rendement plus ou moins sa- tisfaisant, surtout en deuxième période où les Kabyles étaient plus déterminés que les Algérois, la chance a finalement souri au Mou- loudia, après 120 minutes de jeu. Abattus, les joueurs de la JSK ont été appelés à reprendre le chemin de l’entraînement, en prévision de la 26 e journée qui les mettra aux prises avec le CABBA. Alors qu’ils avaient eu du mal à se présenter au stade du 1 er -Novembre, car ils n’avaient au- cune excuse pour expliquer la dé- faite aux supporters, les joueurs de la JSK, à la surprise générale, ont été accueillis avec des fleurs. Une initia- tive qui les a motivés à se donner à fond pour revenir avec un bon ré- sultat de l’est du pays. De l’avis de tous, la JSK n’a plus le droit à l’erreur. Après l’échec en Coupe d’Algérie, ils doivent tout donner pour décrocher la deuxième place qualificative à une

participation en Ligue des cham- pions. Du coup, l’erreur est inter- dite ! Avant d’accueillir l’USMH, à huis clos, le 10 mai prochain, les Jaune et Vert doivent tout d’abord revenir avec un bon résultat de Bordj Bou Arréridj, pour espérer garder leurs chances intactes de dé- crocher un accessit cette saison.

Un résultat nul sera synonyme de défaite

La rencontre CABBA-JSK est très importante pour les deux équipes. Alors que les locaux jouent leur sur- vie en Ligue 1 Mobilis, les Jaune et Vert espèrent se racheter de leur dé- faite en finale de Coupe d’Algérie face au Mouloudia. Après la victoire du dauphin sétifien à Béchar devant la JS Saoura, la JSK est plus que ja- mais condamnée à revenir avec les trois points pour rester en course pour la deuxième place. De l’avis de tous, un nul serait synonyme de dé- faite. Du coup, les joueurs doivent se racheter, avant qu’il ne soit trop tard. Rappelons que deux difficiles déplacements sont au menu de la JSK respectivement face au MOB et le CSC.

Le staff axe son travail sur le volet psychologique

Cette semaine, le staff technique de la JSK a décidé de mettre en place

un programme basé sur le volet psy- chologique, pour motiver les joueurs qui n’arrivent toujours pas à oublier l’échec en finale de la Coupe d’Algérie. Le premier responsable à la barre technique ainsi que le prési- dent Hannachi se sont entretenus avec les joueurs, quelques heures avant le déplacement à Bordj Bou Arréridj. L’heure du rachat à sonner et les trois points sont plus que ja- mais importants. Les coéquipiers de Zineddine Mekkaoui sont capables de relever le défi et prouver que la défaite face au MCA n’était qu’un simple accident de parcours.

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

simple accident de parcours. N° 2636 Mardi 6 mai 2014 26 e journée CABBA-JSK aujourdʼhui à
simple accident de parcours. N° 2636 Mardi 6 mai 2014 26 e journée CABBA-JSK aujourdʼhui à
26 e journée CABBA-JSK aujourdʼhui à 18h
26 e journée
CABBA-JSK
aujourdʼhui à 18h

Quelques heures avant le match de la 26 e journée qui mettra aux prises le CABBA avec la JSK, nous avons pris attache avec l’arrière gauche Mohamed Walid Bencherifa lequel estime que les joueurs sont déterminés à réaliser un bon résultat pour se racheter et se ré- concilier avec leurs supporters qui souhaitent voir leur équipe dé- crocher la 2 e place qualificative à la Ligue des champions.

Quelques jours après votre dé- faite en finale de Coupe d’Algé- rie, vous avez repris l’entraînement. Comment ça s’est passé ? Dans de bonnes conditions. Nous avons repris, car on doit se focaliser sur le championnat. Nous avons encore plusieurs matchs importants à livrer et qu’on doit gagner pour se rache- ter. Je signale la bonne initiative des supporters qui nous ont réser- vés un accueil très chaleureux. J’espère qu’ils nous soutiendront dans ces moments difficiles, car ce n’est pas le

moment de nous lâcher. Peut-on dire que vous avez le moral, après un tel échec ? Difficile de retrouver aussi vite le moral, après une telle défaite. Nous étions capables de rempor- ter la Coupe d’Algérie, au vu de notre rendement. Nous avons do- miné notre adversaire sans pou- voir faire la différence. On est obligés de retrouver notre moral car une victoire face au CABBA s’impose. Vous allez devoir relever le défi aujourd’hui en affrontant le CABBA dans une rencontre que vous deviez à tout prix remporter. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ? Tout à fait, nous allons affronter une équipe qui joue sa survie parmi l’élite. Donc, notre tâche s’annonce des plus difficile. Ce- pendant, nous sommes tous dé- terminés à relever le défi. Nous avons encore une dernière chance de sauver la saison. Nous allons faire de notre mieux pour revenir avec une victoire, et pourquoi pas, enchaîner des succès lors des pro- chaines rencontres. Ne craignez-vous pas votre ad- versaire qui joue sa survie en Ligue 1 Mobilis ? Comme je viens de la dire, nous allons avoir affaire à une équipe dos au mur qui aura besoin des trois points pour espérer s’éloigner de la zone rouge. De notre côté, nous avons aussi besoin des trois points pour nous racheter de notre défaite en finale. C’est dire que cette ren- contre s’annonce décisive. Comment voyez-vous le reste du parcours ? Il nous reste encore cinq jour- nées à livrer. On doit impérative- ment enchaîner des succès, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Après la victoire de l’ESS à Bé- char, nous sommes dans l’obliga- tion de décrocher le maximum de points tout en espérant un échec du dauphin. La JSK est-elle capable de ter- miner la saison sur le podium ? Oui, je suis persuadé que nous sommes capables de terminer la saison à la deuxième place. Sincè- rement, c’est jouable, car des matchs difficiles attendent nos concurrents directs. En ce qui nous concerne, on doit gagner nos matchs à domicile et aller cher- cher des points de l’extérieur. Entretien réalisé par Saïd D.

La saison est loin d’être terminée ! Certes, perdre une finale de Coupe d’Algérie, à
La saison est loin d’être
terminée !
Certes, perdre une finale de Coupe
d’Algérie, à quelques semaines de la
fin de la saison, est difficile à accepter.
Seulement, les joueurs de la JSK doi-
vent se mettre dans la tête que ce n’est
pas encore les vacances. A cinq jour-
née de la fin du championnat, les
Jaune et Vert sont capables terminer
l’exercice à la deuxième place et re-
trouver la compétition africaine
dès la saison prochaine. Le pré-
sident Hannachi a déjà déclaré
que la JSK aura un grand ef-
fectif lors de la saison
2014/2015, pour faire
bonne figure en Coupe
d’Afrique. Saïd D.

Madi se soigne à Ben Aknoun

Ayant contracté une blessure à la che- ville lors du stage ef- fectué à Blida, le meneur de jeu Aymen Madi n’a toujours été autorisé à reprendre le chemin de l’entraî- nement. L’ancien Nahdiste, qui a raté la

«Je marche sans ressentir la moindre douleur»

raté la «Je marche sans ressentir la moindre douleur» finale de la Coupe d’Algérie, se sent

finale de la Coupe d’Algérie, se sent beaucoup mieux. D’ailleurs, il effectue chaque matin des séances de réédu- cation à l’hôpital de Ben Aknoun, dans l’espoir de retrouver la compétition avant la fin de la saison. Malgré le fait que ses chances de re- chausser ses crampons soient minimes, le joueur garde espoir de revenir du moment qu’il parvient même à marcher sans boiter.

Joint par nos soins, hier matin, le meneur de jeu, Aymen Madi, estime qu’il se sent beau- coup mieux et qu’il garde l’espoir de rejouer, avant la fin de saison : «Je viens de quitter l’hô- pital de Ben Aknoun où j’ai effectué une séance de soins. Je vais beaucoup mieux. J’arrive même à marcher convenablement. En principe, avec quelques séances de rééducation, je serai prêt dans quelques jours seulement.»

Saïd D.

Les Kabyles depuis hier à l’hôtel Tergui

En prévision du match de cet après-midi face

au CABBA, les Canaris ont quitté la ville des Ge-

nêts, hier vers 9h30, à destination de Bordj Bou Arré- ridj. A son arrivée, la délégation kabyle a élu domicile à l’hôtel Tergui. Les joueurs de la JSK ont, certes, le moral à plat, néanmoins, ils veulent profiter de cette sortie en championnat pour renouer avec le succès et se relancer dans la course à la LDC.

Ultime séance, hier après-midi

Après une légère séance d’entraînement qui a eu

lieu dimanche matin au stade du 1 er -Novembre de

Tizi, les Canaris ont effectué la deuxième et dernière séance avant le match, hier après-midi. L’occasion pour le staff technique d’apporter les dernières retouches concernant le dispositif à mettre en place.

Hannachi n’a pas fait le déplacement avec l’équipe à Bordj

Le président de la SSPA/JSK, Mohand Cherif Hanna- chi, n’a pas effectué le déplacement hier avec son équipe à Bordj Bou Arréridj. Selon nos informations, il est toujours sous l’effet de la déception d’avoir raté la 6 e Coupe d’Algérie, face au MCA.

Retour à Tizi, après le match

Les joueurs de la JSK regagneront Tizi, après le

match face au CABBA prévu aujourd’hui à 18h.

L’équipe bénéficiera d’une seule journée de repos, la re-

prise est prévue jeudi matin. A noter que les Canaris recevront la formation de l’USMH, ce samedi à huis clos, au stade du 1 er -Novembre de Tizi.

N° 2636 www.lebuteur.com Mardi 6 mai 2014 1 Coup de joieLigue
N° 2636
www.lebuteur.com
Mardi 6 mai 2014
1
Coup de joieLigue

La dernière victoire

26 e journée CABBA-JSK Aujourdʼhui à 18h à Bordj, c’était en 2010 !
26 e journée
CABBA-JSK
Aujourdʼhui à 18h
à Bordj, c’était en 2010 !

C ela fait maintenant un bon bout de temps que la formation kabyle n’a plus gagné à Bordj. En effet, le dernier succès de la JSK à Bordj remonte au

22 octobre 2010. Depuis, la formation kabyle n’a plus ramené le moindre point. La saison d’après, les deux clubs ne se s’étaient pas croisés, le CABBA jouait en Ligue 2 Mobilis. C’est donc lors de la saison 2012/2013 que la JSK a de nouveau affronté le CABBA en championnat. Une fois de plus, la for- mation bordjienne a eu le dernier mot, après son succès 1 but à 0. C’est dire que cela fait 4 ans que les Canaris n’ont plus réalisé un bon résultat à Bordj. Beaucoup pensent qu’il est venu le

temps pour la formation kabyle de s’imposer là-bas. Pour rappel, les Ka- byles, qui étaient sur une belle lancée en championnat, ont été freinés lors de la 25 e journée face au RCA en perdant par 4 à 3. Le déplacement à Bordj sera également difficile pour les hommes de Azzedine Aït Djoudi qui sont toujours sous le coup de la défaite en finale de la Coupe d’Algérie.

Sur les onze dernières rencontres, la JSK n’a gagné que deux fois

Il faut dire que la JSK a toujours éprouvé des difficultés à gérer ses ren- contres à Bordj. D’ailleurs, sur les 11 dernières rencontres entre les deux for-

mations, soit depuis la saison 2001- 2002, on n’enregistre que très peu de victoires des Kabyles, 2 au total. La pre- mière fut lors de la saison 2002-2003 par 1 but à 0 et la seconde lors de la sai- son 2010-2011 par 2 buts à 0. Par ail- leurs, la JSK a réalisé 3 matchs nuls durant 3 saisons de suite, de 2003 à 2006. Pour ce qui est des autres confrontations, elle s’est inclinée à 6 re- prises sur les 11 dernières rencontres.

Ce sera le match le plus important pour les Kabyles

En plus du fait de vouloir mettre fin à la suprématie de l’adversaire, de nom- breux observateurs restent convaincus

que la rencontre de cet après-midi sera la plus impor- tante entre les confrontations des deux clubs. Et pour cause, la JSK et le CABBA voudront à tout deux empocher les 3 points de la

Parcours des Kabyles à Bordj depuis 2001 2001 - 2002 : 1 - 0 2002
Parcours des
Kabyles à Bordj
depuis 2001
2001 - 2002 : 1 - 0
2002 - 2003 : 0 - 1
2003 - 2004 : 0 - 0
2004 - 2005 : 0 - 0
2005 - 2006 : 0 - 0
2006 - 2007 : 1 - 0
2007 - 2008 : 2 - 0
2008 - 2009 : 3 - 2
2009 - 2010 : 1 - 0
2010 - 2011 : 0 - 2
2011 - 2012 : le CABBA en
Ligue 2
2012 - 2013 : 1 - 0

victoire, puisqu’un match nul n’arrangera personne. D’un côté, la JSK jouera avec l’objec- tif de réduire l’écart sur l’ESS qui compte 46 points, tandis que le CABBA espère se maintenir en Ligue 1 Mo- bilis. Pour rappel, le CABBA est le premier re- légable avec 20 points, soit 7 à points du 13 e , en l’occurrence le MCO.

A. A.

Les remplaçants veulent avoir leur chance

D epuis la

der-

nière

défaite

en Coupe d’Algérie face au MCA, la ten- sion est montée d’un cran chez les Ka- byles, notamment du côté des remplaçants qui estiment qu’ils auraient pu avoir leur chance en finale. Des joueurs comme Merbah et Messadia ont eu beaucoup de mal à digérer leur non-convocation dans ce match, sur- tout qu’ils ont été souvent utilisés par Azzedine Aït Djoudi. Toutefois, les joueurs remplaçants ne per- dent toujours pas es- poir la veille de ce match face au CABBA. Nous avons appris que de nom- breux éléments qui n’ont pas fait partie

des plans du coach veulent avoir leur chance lors de cette 26 e journée de Ligue 1 Mobilis. Beaucoup pensent que le staff technique devrait ac- corder une nouvelle chance à l’ensemble des joueurs, ce qui relancera la concur- rence, à quelques

journées du baisser de rideau. De plus, ce serait une aubaine pour ces joueurs de s’illustrer, au mo- ment où l’équipe en- registre quelques joueurs blessés, tels que Yesli, Maroci, Si Salem et Madi. Reste maintenant à savoir si l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, partage le même avis, lui qui s’est souvent basé sur le même onze depuis le début de la phase retour du champion- nat.

Le match de Raïah et Aïboud

Parmi les joueurs qui émergent à la JSK, figurent Malik Raïah et Samir Aï- boud qui évoluent en équipe première sans le moindre com- plexe. Les deux joueurs devront re- trouver leur poste cette après-midi face au CABBA. Le staff comptera de nouveau sur leur talent pour faire la différence. Beaucoup pensent que les prochaines rencontres seront bé- néfiques pour les

deux jeunes joueurs kabyles, en prévision de la prochaine sai- son. Cela leur per- mettra de terminer la saison sur une bonne note mais aussi de gagner en expé- rience.

Messadia,

Merbah et

Aouedj

espèrent une

meilleure fin

de saison

Nul doute que Messadia, Merbah et Aouedj connaissent une fin de saison très difficile depuis qu’ils ont été relégués sur le banc des rempla- çants. Ces trois joueurs veulent à présent avoir une nouvelle fois leur chance. Beaucoup pensent que depuis la prestation très moyenne des Kabyles en finale, le coach se voit dans l’obligation d’apporter des chan- gements dans son onze, histoire de ré- volutionner son équipe, notamment dans le comparti- ment offensif.

A. A.

L’ex-pilier de la défense kabyle motive les joueurs à quelques heures du match face aux CABBA…

concentration. Par la suite, la JSK est revenue dans la partie, à quelques minutes de la fin du match. J’estime qu’elle a mieux joué. Malheureusement, cela ne suffit pas lorsqu’on dispute une finale de coupe.»

«Rial ne devait pas entamer la séance des tirs au but»

En tant qu’ancien défenseur cen- tral, Noureddine Driouèche a tenu à donner son point de vue sur le rendement d’Ali Rial. Il nous dira :

«La faute commise par Rial en début de match arrive aux meil- leurs. Je pense qu’il ne sert à rien d’accabler le joueur qui a réussi à se racheter par la suite, en transfor- mant le penalty en fin de match. Par contre, je pense que Rial ne devait pas se porter candidat lors de la séance des tirs au but. Il en a trop fait et le fait de vouloir se racheter a pesé sur son moral. Je pense qu’il au- rait été judicieux qu’il ne tire pas en premier. Mais bon, ce qui est fait est fait. Il est le capitaine et il avait une énorme pression sur lui.»

«Une qualification en compétition africaine sera un nouveau départ pour le club»

Par la suite, l’ancien joueur ve- dette de la JSK a estimé que cela ne servira à rien de se lamenter da- vantage sur cette défaite en Coupe

rien de se lamenter da- vantage sur cette défaite en Coupe L’ ex-défenseur de la JSK

L’ ex-défenseur de la JSK des années 2000, en l’oc- currence Noureddine Driouèche, nous a livré

son analyse sur la finale de jeudi dernier qui a opposé la JSK au MCA. Ce dernier estime que les joueurs de la JSK doivent tourner une nouvelle page et penser à la suite du parcours, à commencer par la rencontre d’aujourd’hui face au CABBA.

«La JSK a mieux joué, mais cela ne suffit pas en finale»

Interrogé, dans un premier temps, sur le rendement de la JSK jeudi dernier en finale de Coupe d’Algérie, Driouèche nous dira :

«J’étais bien évidemment déçu de la défaite de la JSK en finale. Je trouve que le but encaissé en début de match a fait perdre aux joueurs leur

d’Algérie, du moment que plusieurs échéances importantes attendent l’équipe, à commencer par le match de cet après midi face au CABBA. Driouèche estime que les joueurs doivent faire de leur mieux pour arracher une qualification en Ligue des champions en fin de saison. Il dira clairement à ce sujet : «Il faut dès à présent penser à l’avenir. Cela ne servira à rien de se lamenter da- vantage sur cette défaite en coupe. La JSK est un grand club avec de grands projets. Je pense qu’une qua- lification en Ligue des champions ou en Coupe de la CAF sera un nou- veau départ pour le club.»

«Les joueurs doivent oublier cet échec pour pouvoir avancer»

Ayant vécu des moments de tris- tesse à la suite des défaites en finale de coupe, Driouèche a tenu à don- ner un conseil aux Canaris : «Je pense que les joueurs doivent se comporter en professionnels. Ils doi- vent absolument oublier cette dé- faite et penser à ce public de la JSK qui s’est toujours montré solidaire avec l’équipe. Il est important de réa- liser un bon résultat face au CABBA qui est loin d’être une équipe facile. Je pense qu’un bon résultat relancera les choses. En tous les cas, mon sou- hait est de voir l’équipe kabyle re- bondir.»

Abdelatif A.

www.lebuteur.com Coup d’œil JSK
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSK

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

Coup d’œil JSK N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Sedkaoui «Une victoire pour rester dans la
Coup d’œil JSK N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Sedkaoui «Une victoire pour rester dans la

Sedkaoui

«Une victoire pour rester dans la course pour la LDC !»

«Une victoire pour rester dans la course pour la LDC !» L e milieu récupérateur de
L e milieu récupérateur de la JSK est, comme tous ses partenaires, sous l’effet de
L e milieu récupérateur de la JSK est, comme tous ses partenaires,
sous l’effet de la déception de la finale perdue face au
MCA. Néanmoins, et comme le veut la logique, il af-
firme que l’équipe fait le déplacement à Bordj Bou
Arréridj pour réagir et repartir du bon pied. Sed-
kaoui estime que ce match sera l’occasion pour la JSK de
renouer avec la victoire et rester collée au podium.
«Le soutien
qu’ont
affiché nos
supporters à
la reprise
vaut de l’or»
Après la finale perdue face au
MCA, la JSK retrouve le
championnat cet après-midi
A mon avis il faut éviter de se
face au CABBA, dans quel
état d’esprit se trouve l’équipe
focaliser sur la situation du
CABBA. Pour moi la rencontre
sera d’une extrême difficulté et
nous devons vraiment faire
Nous sommes toujours sous
l’effet de la déception d’avoir raté
la Coupe. Franchement, c’est
une défaite difficile à digérer
lorsque l’on sait que nous étions
bien supérieurs à l’adversaire du
jour. Malheureusement, la
chance n’a pas été de notre côté
et, du coup, on doit accepter ce
triste sort et reprendre le cham-
pionnat avec l’objectif de réagir.
Selon vous comment s’est dé-
roulée la reprise et la prépa-
ration de cette sortie, sachant
que vous n’avez pas bénéficié
de beaucoup de temps pour la
préparer ?
Comme je vous l’ai dit, le
moral n’a pas été au beau fixe à
la reprise mais en tant que pro-
fessionnels on est obligés de re-
prendre notre travail. On n’a eu
qu’une seule séance à Tizi avant
de nous déplacer à Bordj, toute
l’équipe est consciente de la mis-
sion qui nous attend, on tâchera
de gagner cette rencontre et re-
trouver le sourire. J’estime qu’il
nous reste encore des matches
importants à jouer, le but est
clair, on doit récolter le maxi-
mum de points.
Vous affronterez une équipe
de Bordj Bou Arréridj qui se
trouve en bas du tableau,
comment se présente ce
match selon vous ?
? attention à tout ce qui peut
arriver dans ce match. On a
un besoin pressant en ma-
tière de points, notam-
ment depuis la victoire
de l’ESS en déplacement.
A mon avis, il faut arra-
cher les trois points et
coller au podium et res-
ter toujours en course
vers cette deuxième
place qui va nous quali-
fier à la Ligue des Cham-
pions.
Justement, après votre
défaite en finale, il ne
reste que cette deuxième
place à jouer pour une
qualification à la LDC ; pen-
sez-vous que c’est toujours
jouable ?
Du moment que la saison n’est
pas encore finie et qu’il reste en-
core cinq matchs à jouer, j’estime
que rien n’est encore joué.
Certes, cette fin de saison sera
difficile mais on est toujours op-
timistes et nous ne devons pas
baisser les bras.
Quelques supporters ont fait
le déplacement au stade à
l’occasion de la reprise des
entrainements et vous ont ex-
primé leur soutien, quel effet
cela vous a fait ?
C’est vraiment très encoura-
geant de leur part. Franchement,
leur geste nous a beaucoup tou-
chés et je vous assure que leur
Medane
soutien
en ce mo-
ment vaut de
l’or. Nos suppor-
ters sont vraiment à fé-
liciter, ils ont joué leur
rôle convenablement
cette saison et nous
leur demandons de
rester toujours der-
rière nous, c’est en
ce moment que nous
avons le plus besoin
d’eux.
Entretien réalisé par
Lyès A.
«La JSK a raté
une Coupe qui
était à sa
portée»
L’ex-internatio-
Aouedj «Pas question de rentrer bredouilles à Tizi»
Contacté dans l’après-midi d’hier, le milieu de terrain, Aouedj, que l’entrai-
neur Ait Djoudi songe à titulariser face au CABBA, est déterminé, lui comme
tous ses partenaires, à réaliser un résultat positif
et rester en course vers cette
deuxième place qu’occupe pour le moment l’ESS : «On a tourné la page de la dé-
faite en finale ; à présent nous sommes concentrés sur cette sortie face au CABBA
que nous devons gagner. Nous ne voulons pas rater cette occasion pour renouer
avec la victoire.».
Une personne influente dans le football national contribue dans l’opération…
nal de la JSK,
Hakim Medane,
est revenu sur la
dernière défaite de
la JSK en finale
face au MCA, révé-
lant lors de l’émission
Canal Foot qu’il est nor-
mal que les Canaris regrettent
d’avoir raté le trophée au vu du
rendement qu’ils ont eu pendant
la rencontre : «Je comprends par-
faitement la déception des joueurs
de la JSK en fin de match. C’est
vrai, ils ont fourni beaucoup d’ef-
forts et n’ont pas démérité. Je
pense que c’est ça un match de
Coupe, la chance joue beaucoup
son rôle. Je félicite le MCA et je
tiens à souhaiter bonne chance à
La JSK trace ses priorités pour
le mercato estival !
la JSK lors de ses prochains ren-
dez-vous.».
«Mekkaoui m’a plu et il
a démontré toutes ses
qualités»
A cinq journées de la fin de la saison,
la JSK, comme tous les autres clubs, a
commencé les préparatifs du marché
estival. En effet, les responsables ka-
byles songent sérieusement au renforce-
ment de leur effectif non sans assurer
une certaine stabilité à l’effectif déjà en
place. Selon des indiscrétions, nous
avons appris que la JSK, par le biais de
son président, Hannachi, a tracé ses
priorités pour la nouvelle saison en fonc-
tion bien évidemment des leçons tirées
cette saison et des lacunes constatées
dans certains compartiments. A en
croire certaines sources, une personne
très influente dans le football national
contribue à l’opération et promet à la
JSK un renforcement de qualité cet été.
recrutement, et comme nous l’avons an-
noncé, les dirigeants kabyles sont en
contact très avancé avec l’attaquant
mauritanien, Moulay Ahmed Khalil. Ce
dernier a reçu une copie du contrat qu’il
ne devrait pas tarder à approuver et
transmettre à la JSK avant de se rendre
à Tizi en fin de saison. Aussi, selon une
source crédible, deux autres Africains
sont proposés au président Hannachi.
Deux joueurs locaux
ciblés, la JSK tranchera
en fin de saison
Aussi, des joueurs évoluant dans le
championnat national sont sur les ta-
blettes de la direction kabyle qui ne veut
pas dévoiler les noms par respect aux
clubs auxquels ils sont encore liés par
contrat et pour ne pas les perturber en
cette fin de saison.
La direction kabyle va
opter pour un seul
Africain et Zabiaa serait
partant cet été
Un joueur kabyle en
route vers un contrat
professionnel en Europe
Le Mauritanien, Ahmed
Moulay, est presque
acquis, deux autres
Africains proposés
Parmi les deux Africains proposés aux
Kabyles, la direction kabyle devrait opter
pour un seul sachant que l’attaquant,
Ebossé, qui a donné entière satisfaction,
sera toujours dans l’effectif de la JSK la
saison prochaine. Par ailleurs, c’est l’at-
taquant libyen, Mohamed Zabiaa, qui n’a
pas donné satisfaction depuis qu’il a ral-
lié la JSK l’hiver dernier.
Enfin, selon une source digne de foi,
un joueur kabyle est sur le point de dé-
crocher un contrat professionnel en Eu-
rope. Pour l’instant, la direction n’a rien
voulu dévoiler, préférant maintenir la
stabilité du groupe appelé à réagir lors
des cinq sorties de fin de championnat.
A.C.
Poursuivant, Medane a égale-
ment évoqué le rendement de
certains joueurs, notamment
Mekkaoui, du côté de la JSK.
«Franchement, je suis satisfait du
rendement de Mekkaoui qui a
joué convenablement son rôle
pendant les 120 minutes. Je
connais ce joueur en sélection
olympique et, franchement, il a
de belles qualités et un bel avenir
devant lui» a déclaré Medane qui
a confié que la JSK a été suffi-
samment motivée la veille de la
finale et par les dirigeants que
par les autorités locales de Tizi, à
leur tête le wali de Tizi qui est un
ancien joueur de football.
L.A.
Toujours dans le cadre de l’opération
CABBA

CABBA

Mansour «Une victoire nous permettra de garder l’espoir» Le latéral gauche, Abdel- hak Mansour, qui
Mansour
«Une victoire nous
permettra de
garder l’espoir»
Le latéral
gauche, Abdel-
hak Mansour,
qui évoluera très
certainement au
milieu du ter-
rain puisque
Chebira est le ti-
tulaire indiscu-
table de ce
poste, estime
que son équipe
gardera ses
chances de maintien à condition bien
sûr de ne pas rater ce virage impor-
tant : «C’est un autre match de la der-
nière chance pour nous qu’il ne faut
absolument pas rater au risque de voir
notre avenir se dessiner en Ligue 2 Mo-
bilis dès ce mardi. Notre mission ne
s’annonce guère aisée non seulement
face à la JSK qui se présentera pour ef-
facer son revers en finale de Coupe,
mais aussi pour le reste du parcours.
De toute façon pour nous il s’agira de
gagner sans nous soucier de la situa-
tion de l’adversaire rien que pour gar-
der l’espoir du maintien. Puisque
l’entrée du stade sera gratuite, je de-
mande à nos supporters d’envahir les
travées du stade pour nous soutenir. Il
faut avouer que leur absence nous a
fortement pénalisés cette saison et je
pense que leur retour nous aidera
beaucoup à gagner les 3 points du
match.».
Billets gratuits
A l’occasion de la mise en service
des tourniquets d’accès au stade du
20-Août, l’administration de cette en-
ceinte mettra à la disposition des Cri-
quets des billets imprimés à 0 dinar.
Cette façon d’opérer visera à mettre à
l’essai ces nouvelles portes au nombre
de 10. Ainsi, l’entrée du match contre
la JSK cet après-midi sera gratuite
pour les supporters des deux camps.
Le match à 18h
Contrairement aux matches précé-
dents, celui contre la JSK débutera à
partir de 18 h, c’est-à-dire en semi-
nocturne. Comme la chaleur com-
mence à s’installer ces derniers jours,
cette initiative est louable sachant
qu’en fin d’après-midi la température
se rafraîchit sensiblement. A cette
heure, il faut s’attendre à une af-
fluence nombreuse, ce qui arrangera
les affaires des coéquipiers de Ben-
dahmane qui joueront leur dernière
carte à l’occasion.
Maâmeri, Benkhodja et
Hamdadou écartés du
groupe
Ces trois joueurs, qui ont revendi-
qué de manière peu élégante leurs sa-
laires en ayant recours à un huissier
de justice, ont été écartés du groupe.
Maâmeri, Hamdadou ainsi que Ben-
khodja passeront en conseil de disci-
pline juste après le match de la JSK.
De ce fait, ces trois joueurs n’ont pas
été convoqués pour le match de la
JSK et il faut s’attendre même à ce
qu’ils ne rejouent plus jamais sous les
couleurs du CABBA.
Souiche gardera la cage
Sachant que Benkhodja a été écarté
du groupe, ce sera Souiche, le gardien
émigré, qui le remplacera dans la
cage. Il faut souligner que ce dernier,
qui n’a joué qu’un seul match cette
saison, contre l’ASO à Chlef, durant
lequel il a été irréprochable, tentera
de gagner des galons à l’occasion.
A. B.
N° 2636 www.lebuteur.com Mardi 6 mai 2014 1 Coup d’œilLigue
N° 2636
www.lebuteur.com
Mardi 6 mai 2014
1
Coup d’œilLigue

Abid

«Je suis confiant quant à un bon résultat»

Interrogé sur les chances de son équipe à la veille de cet important rendez-vous, le virevoltant atta- quant harrachi, Abid, nous dira :

«Le MCA n'est pas un adversaire quelconque, c'est une équipe com- posée de joueurs d’expérience, ho- mogène et soudée dans tous ses compartiments. Cela me laisse croire que la rencontre sera extrê- mement difficile. De notre côté, on sait ce qui nous attend. C'est à nous de savoir comment gérer le match. Personnellement, je suis confiant quant aux capacités du groupe à réaliser un bon résultat.»

aux capacités du groupe à réaliser un bon résultat.» Le duo Abid-Sylla fait peur aux Chnaoua

Le duo Abid-Sylla fait peur aux Chnaoua

Surpris par les résultats pro-

26 e journée USMH-MCA Aujourdʼhui à 16h
26 e journée
USMH-MCA
Aujourdʼhui à 16h

El Harrach avec une allure très offensive

Si l'on tient compte de ce que l'on a constaté lors des der- nières séances d'entraînement, on comprend que les Harrachis seront plus déterminés que ja- mais à arracher les points de la victoire et que ce match face au Doyen est considéré par les Jaune et Noir comme l'entame de la dernière ligne droite dans ce championnat qui tend à sa fin. En effet, depuis le début de semaine, Charef et ses deux ad- joints ont préparé avec un sé- rieux absolu et une grande rigueur cette confrontation qui les mettra aux prises avec le Mouloudia d'Alger. Pour dégager un groupe capable de s'imposer, le coach harrachi a insisté sur une seule stratégie, à savoir l'of- fensive à outrance. Mais avant, il a pris le soin de parler avec ses joueurs pour les motiver, mais aussi pour leur faire comprendre que la troisième place fait dés- ormais partie des objectifs du club. Hendou et ses camarades ont donné l'air d'être très concentrés sur la rencontre. Cela prouve qu'ils sont plus dé- terminés que jamais à arracher les points de la victoire.

de statistique

Harrach aussi bien lorsque le promu

Les Harrachis

grands favoris

aussi bien lorsque le promu Les Harrachis grands favoris L' USMH accueillera cet après-midi à El

L' USMH accueillera cet après-midi à El Harrach le Mouloudia d'Alger avec des intentions bien

précises. La victoire et rien que la

victoire. Même si cette confronta- tion s'annonce difficile, les Harra- chis ont un avantage psychologique certain par rapport à leur adversaire du jour. Les Jaune et Noir, forts de leur amalgame

an-

ciens-jeunes, ne devront en aucun cas rater ce rendez-vous. Car, ils savent que la venue du Doyen est une aubaine pour eux qui veulent s'emparer de la troisième place L'avantage du terrain et la pré- sence en masse du public harrachi sont autant d'atouts qui laissent croire à une victoire pour les pou- lains de Charef. Il est vrai qu'en comptant l'avantage du terrain, les Jaune et Noir seront mieux lotis que leur adversaire. Donc, on peut dire que les camarades de Boumechra partent fa-

voris dans cette confrontation. Par rapport à ce que nous avons pu constater à l'entraînement ces trois derniers jours, les poulains de Charef semblent en tout cas déter- minés à arracher les trois points

de la victoire et l’issue de cette ren- contre devrait donc sourire à la formation locale. Beaucoup d'ob- servateurs le pensent certes, mais gare à l'excès de confiance qui pourrait jouer un mau- vais tour aux gars d’El Harrach !

Pour Djeghbala et Yachir de retour au stade Lavigerie les amateurs N. R. Pour Yachir
Pour
Djeghbala
et Yachir de retour au
stade Lavigerie
les amateurs
N. R.
Pour Yachir et Djeghbala, ce derby sera très spécial. Les
deux joueurs retourneront au stade du 1er-Novembre pour af-
Amada
sur le banc
4 victoires pour le
Mouloudia sur 23 matches à
Lavigerie
fronter leur ancienne équipe sous le maillot d'une autre forma-
tion. «C'est toujours un plaisir de retrouver ce terrain et
surtout les
supporters de l'USMH. J'ai gardé de bons souvenirs
d'El Harrach et j'ai toujours de bonnes relations avec les fans
harrachis. J'espère que le derby USMH-MCA sera une fête pour
les supporters des deux équipes. Aujourd'hui, je défends les
couleurs du MCA et je ferai le maximum pour contribuer à la
victoire de mon équipe. Je suis certain que les supporters de
l'USMH comprendront cela. Pour ce qui est de la rencontre en
elle-même, je pense que les deux formations feront le maxi-
mum pour s'adjuger les trois points. Au Mouloudia, nous
sommes déterminés à gagner si on veut arracher la
Tactique oblige, Boualem Charef, qui
a décidé d'opter pour l'offensive à outrance,
sera contraint de sacrifier un des deux milieux
récupérateurs entre Amada et Aït Ouamar qui,
depuis le début de saison, ont toujours évolué en-
semble. On apprend finalement que c'est Amada
qui fera les frais du changement. Ce joueur sera
probablement sur le banc et de ce fait Aït Oua-
mar se retrouvera avec un nouveau statut de
titulaire. Comme quoi le malheur des uns
fait le bonheur des autres.
Pour une équipe qui fait constamment parler d'elle
dans le giron de l'élite, en arrachant parfois des ex-
ploits inespérés, le MCA a rarement gagné au stade
Mohammadia d'El
harrachi et son adversaire du jour se croisaient en divi-
sion inférieure que pendant les très éloignées années
1970 et 80
Saison 1990-1991, la dernière victoire du
seconde marche au podium synonyme d’une par-
ticipation pour la Champions League africaine.
Nous savons que ce sera difficile, mais je
pense que nous avons les moyens de réus-
sir un bon résultat au stade du 1e -No-
vembre d'El Harrach», nous a
déclaré Djeghbala.
YounèsYounèsYounèsYounèsYounèsYounèsYounès
MCA 1-2 en championnat La dernière victoire en date
des camarades dans cette enceinte remonte à la sai-
son 1990-1991. En 1997-98, les Harrachis s'inclinent
1-2, alors que pour le compte de la Coupe de la Ligue.
Le seul dernier résultat positif, si on peut l'ap-
peler ainsi, que le Doyen a réussi sur ce ter-
rain durant la saison 97-98 au bout de
laquelle l’USMH a remporté pour la pre-
mière fois le titre de champion d’Algé-
rie.

bants de l'USMH de ces der- nières semaines et par cette grande efficacité qui caracté- rise les Sylla et Abid, les deux fers de lance de l’USMH, les fans du MCA craignent non

seulement la rencontre face aux Harrachis prévue cet après-midi mais surtout le réa- lisme de ses atta- quants. Cette confrontation entre les

deux clubs revêt déjà une certaine méfiance du côté de Bab El Oued dans la me- sure où les Vert et Rouge se- ront contraints de se racheter auprès de leurs supporters après leur défaite du match aller à Omar- Hamadi contre les Harrachis. Reste à savoir comment feront les camarades d’Aksas pour y arriver et pour s'opposer à ce nouveau duo d’attaque harrachi nommé Sylla-Abid.

Probable

titularisation

d’Abid

Le jeune attaquant Abid a de fortes chances de faire partie du onze aujourd'hui face au MCA. Malgré ses grandes qua- lités, le natif d’Arbaatache a longtemps patienté sur le banc de touche en raison de la grande concurrence qui existe dans le compartiment offensif où la présence de Sylla et Younes l'a contraint d'accepter ce statut de remplaçant. Le coach harrachi, Boualem Cha- ref, qui apparemment semble avoir pris option pour le 4-3-3 comme nouveau système de jeu pour son équipe, compte incorporer Abid comme troi- sième attaquant et qui évoluera aux côtés de

troi- sième attaquant et qui évoluera aux côtés de «On engagera toutes nos forces en attaque

«On engagera toutes nos forces en attaque pour gagner ce derby»

Comment se présente pour vous ce match face au MCA ? C'est une rencontre difficile comme toutes les autres, car même lorsqu'on joue à domicile, les adversaires nous causent des problèmes. Donc, on s'at- tend à ce que la rencontre soit difficile face à un adversaire qui n'est plus à présenter.

Quelles sont vos impressions à quelques heures de ce derby ? Vu les caractéristiques et l'importance de ce genre de rencontre pour les deux formations, on s'attend à un derby très enflammé. On connaît bien notre ad- versaire et eux aussi je pense, le match pourrait se jouer sur des petits détails, c'est pourquoi il faudra savoir se mon- trer patient et attendre le bon coup.

C'est une rencontre d’une grande importance pour vous, n'est-ce- pas ? Exactement, nous sortons d'une très belle victoire à Chlef contre l’ASO la se- maine dernière. Un succès qui nous a permis de réduire un peu plus l'écart qui nous sépare de nos adversaires di- rects pour une place au podium. Ce- pendant, vu notre classement, nous ne pouvons nous permettre un faux pas. Cela veut dire que nous sommes dans l'obligation de réussir un bon résultat devant le MCA, pour au moins, arra- cher la quatrième place à notre adver- saire en attendant l'affrontement direct

avec la JSK qui est à la troisième place.

Comment avez-vous préparé cette confrontation ? Nous avons préparé cette rencontre d'une manière ordinaire et on veut réa- liser une bonne performance pour prouver que notre victoire du match aller à Omar-Hamadi n’est pas le fruit du hasard. En d’autres termes, on doit confirmer autant notre succès du match aller que nos bons parcours de- puis le début de la phase retour.

Vous êtes donc déterminés à arra- cher avec un bon résultat à Lavi- gerie. Je ne vous cache pas que nous allons engager toutes nos forces en attaque pour gagner ce match. D’ailleurs, on aborde toujours nos rencontres avec la ferme conviction de prendre les trois points et on tient à fournir un match plein.

Votre mission s'annonce difficile dans la mesure où le MCA est tenu par l'obligation du résultat… Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend face à une équipe qui veut terminer sur le podium, mais de notre côté nous avons des arguments à faire valoir sur le terrain. Personnelle- ment, je m'attends à ce que cette ren- contre soit disputée et le fait de jouer face à une équipe qui pratique un bon football, cela nous arrange.

Vous semblez très optimiste… En fait, je suis de nature confiant, et puis il faut bien l'être, car le MCA reste une équipe comme toutes les autres. Il est donc inutile d'avoir des appréhensions. Il est cependant important de prendre cette rencontre très au sérieux et surtout éviter de tomber dans la facilité, car cela pourrait nous coûter cher. Sinon tous les atouts sont de notre côté pour la réalisation d'une victoire.

Ne pensez-vous pas que ce match est très important dans la mesure où la troi- sième est devenue désor- mais l’objectif principal de votre équipe en cette fin de saison ? En cette fin de saison chaque rencontre représente un nouveau défi pour nous et on cherche tou- jours à démontrer que nous sommes sur la bonne voie. On tâ- chera donc de glaner le maximum de points pour rester près des équipes du haut du tableau. Notre objectif est de réaliser un bon par- cours et de terminer à une bonne position.

Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

Ligue 1 Coup d’œil N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Battus à Bologhine lors du match

Battus à Bologhine lors du match aller

les Mouloudéens

26 e journée USMH-MCA Aujourdʼhui à 16h
26 e journée
USMH-MCA
Aujourdʼhui à 16h

à l’heure de la revanche

F raîchement auréolés d’une septième Coupe d’Algérie remportée face à la JSK jeudi dernier à Tchaker, les Mou- loudéens ont fêté ce sacre

qui fuit le club depuis sept ans. Défi- lés et parades dans les rues de la capi- tale, hôtes du wali d’Alger, tournées sur les différents plateaux de télévi- sion, les joueurs n’ont pas eu un seul moment de répit face aux nom-

breuses sollicitations. Et pourtant, les joueurs doivent replonger dans l’am- biance du championnat avec ce match retard qui tombe au plus mauvais moment, face à l’USMH. Dans une enceinte du 1er-Novembre réputée pour son hostilité au club algérois, les Mouloudéens auront fort à faire cet après-midi face aux Jaune et Noir qui sont plus que jamais revenus dans la course au podium. Vainqueurs contre le CABBA puis face à la JSK, les ca- marades de Bouguèche voudront cer- tainement réussir la passe de trois même si leur mission s’annonce pé- rilleuse. L’heure de la revanche à peut-être sonné pour les Moulou- déens qui avaient été battus lors du match aller au stade Omar-Hamadi. En effet, le 8 novembre, le MCA d’Alain Geiger avait connu une cruelle désillusion en se faisant battre par un but signé Sylla en première mi-temps. Une défaite qui avait re- plongé alors le Mouloudia dans une crise de confiance.

La défaite face à l’USMH avait coûté la tête de Geiger Recruté pour redorer le blason du club, le coach suisse, Alain Geiger, n’a jamais pu décoller avec cette équipe mouloudéenne si souveraine sous l’ère Menad. Après avoir été battu par le CABBA à Bordj Bou Arréridj, Gei- ger devait trouver les solutions pour remettre son équipe sur rails. Finale-

ment, les Harra- l’af- fiche retour, après plu- sieurs reports, les deux équipes se sont
ment,
les
Harra-
l’af-
fiche
retour,
après plu-
sieurs reports,
les deux équipes se
sont neutralisées sur un
score vierge au stade d’El An-
à
à
l

chis vont avoir raison de lui, puisque c’était la défaite de trop pour la direction qui avait alors décidé de mettre fin aux fonctions de Geiger qui a été remplacé par Fouad Bouali. Un choix qui aura donné rai- son aux pensionnaires de Hydra avec cette Coupe d’Algérie que Bouali à ra- menée à Bab El Oued.

Le Doyen reste sur six victoires, deux nuls et deux défaites face aux Harrachis Depuis le retour des Harrachis parmi l’élite, le Mouloudia et l’USMH se sont affrontés réellement à dix reprises puisque le match retour de la saison écoulée n’a pas eu lieu pour les raisons que l’on sait. Et à chaque fois, le Mou- loudia a su tirer son épingle du jeu comme l’attestent les deux affiches de la saison 2008-2009. Ainsi, lors du match aller au stade OPOW de Rouiba, les deux équipes se sont neu- tralisées sur le score de deux buts par- tout au terme d’un match fou. Lors de

a rencontre retour, l’issue de la partie

était tout autre avec la victoire acquise avec les tripes par la bande à Alain Michel à Bologhine malgré le huis clos. Ce jour-là, le derby avait tourné en faveur du Mouloudia sur le score de 2 à 0 grâce à Jean Marc Bénié (18’)

et Sofiane Younés (38’) lequel avait

inscrit à cette occasion pour la pre- mière fois un but à son club forma- teur. Lors de l’exercice précédent celui du sacre, même scénario avec le MCA qui va réussir à imposer sa loi au

match aller au stade du 5-Juillet sur le score de 2 à 1. C’était un soir du 18 décembre 2009 au cours duquel les Harrachis avaient ouvert la marque dès la 6’ par Hanitser avant que Der- rag 40’ et Attafen 54’ fassent basculer

la partie en faveur du Doyen. Lors de

nasser avec un but signé Attafen qui fut refusé injustement par Abid Cha- ref alors que la sphère avait franchi largement la ligne de but. Il aura fallu attendre l’exercice suivant et la pro- grammation du match à Lavigerie le 15 février 2011 pour assister à la vic- toire des Harrachis sur la plus petite

des marges grâce à une banderille plantée par Salim Boumechra à vingt minutes du terme. Mais les Moulou- déens dos au mur prendront leur re- vanche quatre mois plus tard à Bologhine en battant les Jaune et Noir (2 à 0) grâce à Besseghier et Mokdad. Et que dire de la saison 2011-2012 lorsque, lors de la phase aller dispu- tée le 19 novembre 2011, le Moulou- dia, pourtant miné par le doute, s’était relancé en prenant de fort belle ma-

nière la mesure des Jaune et Noir sur

le score de 2 à 1. Sayeh et Ba- bouche avaient ruiné les espoirs des Harrachis qui connaîtront le même sort lors du match retour qui a eu lieu cinq mois plus tard à huis clos au stade du 5-Juillet sur une inspiration de Nabil Ya- laoui. Même scénario lors de l’exercice précédent et même ré- sultat avec un but de Djallit sur penalty peu avant l’heure de jeu qui permettra au Mouloudia d’as- seoir sa suprématie sur les Harra- chis. Mais les Harrachis parviendront à contester la supré- matie des Algérois le 8 novembre 2013 avec une victoire à Bologhine sur une réalisation de Sylla. Après plusieurs revers, les hommes de Cha- ref voudront certainement mettre fin

cette hégémonie en parvenant enfin

battre le vieux club algérois lors de la double confrontation en cham- pionnat.

Boumechra, dernier bourreau du MCA à Lavigerie Après plusieurs tentatives infruc- tueuses, les Harrachis ont dû attendre la programmation du derby à Lavige- rie pour enfin relever la tête. C’était lors de la saison 2010-2011, lorsque, le 15 janvier 2011, les champions en titre allaient chuter à El Harrach sur le score de un but à zéro. C’était Salim Boumechra qui avait remporté le titre avec le MCA une saison plus tôt qui a crucifié ses ex-partenaires sur un but signé à vingt minutes du terme. C’est la dernière fois que les deux clubs se sont affrontés dans ce stade d’El Har- rach depuis le retour des Jaune et Noir parmi l’élite. Salim Boumechra sera cet après-midi de nouveau aux manettes avec l’ambition nourrie de battre le Mouloudia fraîchement vainqueur de la Coupe d’Algérie. T.Che

Yachir «Après notre consécration on jouera le derby sans pression» Vous avez fêté votre victoire
Yachir «Après notre consécration on jouera
le derby sans pression»
Vous avez fêté votre victoire en
Coupe d’Algérie de fort belle manière
en sillonnant les rues d’Alger…
Cette journée restera gravée à jamais
dans mon esprit, et je ne peux vous dé-
crire quel était mon sentiment en
voyant la joie se dessiner sur le visage
des Chanoua. Ce n’est pas donné à
n’importe quelle équipe de faire une
parade sur un bus à impériale.
Avez-vous imaginé vivre une telle fin
de saison ?
Avant l’entame de cet exercice, on vou-
lait réaliser une grande saison, et on
avait bien entamé notre mission avant
d’être dans l’obligation de quitter le 5-
Juillet et de jouer à Bologhine. Je pense
que c’est à partir de ce moment que les
résultats n’ont pas suivi et, on a vécu
parfois des moments difficiles. Je ne
vous cache pas que notre mission s’est
compliquée en championnat, car on
n’arrivait pas à avoir cette stabilité des
résultats. En Coupe d’Algérie, on savait
que le facteur chance et le tirage au
sort jouaient un grand rôle dans cette
épreuve dont personne ne peut faire
un objectif. Toutefois, et une fois que
nous avions passé le cap de l’USC, et je
ne suis pas le seul à le dire, on savait
que le Mouloudia avait un bon coup à
jouer en Coupe d’Algérie. On rêvait de
brandir la Coupe d’Algérie pour effacer
le mauvais souvenir, celui de l’avoir
perdue face à l’USMA.
Vous vous attendiez donc à la consé-
cration…
Après avoir perdu nos chances de
jouer le titre, on a focalisé nos efforts
sur la Coupe d’Algérie, car on voulait
s’offrir un titre, et on imaginait tous la
joie de nos supporters. Maintenant que
nous avons réussi à relever le défi, vous
avez tous vécu la grande joie où Alger
a passé une nuit blanche et la fête était
grandiose.
En plus de la joie de la consécration,
vous allez bénéficier d’une très forte
récompense…
La consécration et sa saveur valent
plus que l’argent et on avait avant tout
une dette envers nos supporters, et je
suis heureux que l’on ait pu se racheter.
Si on revient à la rencontre nous
avons remarqué que l’équipe n’avait
pas joué le match qu’il fallait et cer-
tains pensent que c’est la JSK qui mé-
ritait la consécration…
La saison passée, on était nettement
supérieurs à l’USMA et on méritait
amplement de gagner la Coupe d’Algé-
rie, mais la chance nous a tourné le
dos. Le plus important pour nous était
donc de gagner le trophée sans se sou-
cier de la manière.
Nous avons constaté que, lors des
prolongations, votre équipe s’est
contentée de gérer le match comme si
vous cherchiez à aller à la série des
tirs au but ?
Après avoir concédé le but d’égalisa-
tion à trois minutes, on ne s’est pas af-
folés et ce, grâce à notre expérience.
Face à la stérilité de notre jeu offensif,
on a choisi donc de gérer les prolonga-
tions et miser sur la série des tirs au
but, car on n’avait pas d’autre choix.
Vous avez remplacé Bouguèche pour
le premier tir de la série des penaltys,
peut-on savoir pour quelle raison ?
Effectivement, c’est Bouguèche qui de-
vait tirer le premier penalty, mais il
n’avait pas senti le coup, et cela peut ar-
river à n’importe quel joueur, et il m’a
demandé de le remplacer, ce que j’ai
accepté sans hésitation. J’avoue toute-
fois que j’avais de la réussite sur mon
tir et c’était très important pour notre
équipe de réussir le premier tir afin de
se mettre en confiance.
Votre entrée en cours de jeu a donné
du tonus à la ligne d’attaque mais
sans pour autant que l’équipe par-
vienne à se créer des occasions…
J’étais très concentré et j’ai essayé de
donner le plus à mon équipe, malheu-
reusement on s’est montrés stériles sur
sultats, car depuis
l’entame du par-
cours on était sous
pression, ne
voulant pas
sortir les
mains
vides
cette
sai-
son,
ce
qui
pourra
expliquer
le plan offensif comme je l’ai dit, car on
a manqué de solutions. Il nous reste
toutefois cinq matchs à jouer en cham-
pionnat et on doit trouver la solution
car on doit achever la saison sur une
bonne note et confirmer notre retour
en forme.
En abordant le championnat vous
allez retrouver votre ancienne
équipe, l’USMH, qui vous a battus au
match aller…
Je ne garde que de bons souvenirs de
mon passage à l’USMH, et la rencontre
sera difficile pour les deux équipes. Il
est vrai que nous avons perdu le match
aller, mais on essayera de bien négo-
cier le derby pour se relancer dans la
course à la deuxième place du classe-
ment. Je pense qu’après notre consé-
cration, on jouera le derby et le reste
des rencontres sans stress, c’est ce qui
nous permettra de réaliser de bons ré-
nos résultats
en dents de
scie, sans
parler du
changement
de domici-
liation. Ainsi,
la Coupe d’Al-
gérie que nous
avons gagnée
va sans aucun
doute nous li-
bérer et cela
nous aidera à
montrer un
meilleur visage.
Entre-
tien réalisé par
Kamel M.

Les

dirigeants

du MCA

appellent au

fair-play

Ces dernières an- nées, les affiches entre le Mouloudia et l’USMH ont toujours été très tendues. Classé match à haut risque, souvent on avait recours à un important dispositif de sécurité pour s’as- surer de la bonne tenue du derby. Et pour dépassionner les débats, les diri- geants du Moulou- dia, qui travaillent en étroite collaboration avec le comité de supporters, font tout pour prôner le fair- play. Côté moulou- déen on veut que ces retrouvailles soient une fête où le foot- ball sortira grandi loin des agitations et des actes de vio- lences qui nuisent à l’image de notre football.

N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com Coup d’œilMCA Il s’est réuni hier matin en

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

www.lebuteur.com Coup d’œilMCA
www.lebuteur.com
Coup d’œilMCA

Il s’est réuni hier matin en urgence à Hydra

Le CD a siégé pour traiter

l’affaire Boumella-Kaci Said

Il sera cet après-midi face à son ancien club

Djaghbala «Je reste très attaché à l’USMH, mais, sur le terrain, je ne ferai aucun cadeau»

C omme nous l’avions rapporté dans notre précédente livraison, une altercation ver- bale s’est produite
C omme nous l’avions
rapporté dans notre
précédente livraison,
une altercation ver-
bale s’est produite
conseil d’administration de la
SSPA/MCA, finalement, les mem-
bres du CD, et après avoir entendu
la version de chacune des deux
parties, ont essayé de tempérer les
monde donc a choisi de faire pas-
ser l’intérêt du club au-dessus de
tout autre considération.
K.M
ardeurs en qualifiant cette alterca-
tion de malentendu dû à la
pression vécue depuis la se-
maine passée, lorsque l’on
sait que la Coupe d’Algé-
rie était le seul objectif
Boumella
«C’est juste un
malentendu et tout est
rentré dans l’ordre»

convié Kamel Kaci Said afin qu’il puisse relater à son tour ce qui s’est produit, car les membres du CD voulaient entendre les deux parties dans le traitement de cette affaire. Il est à rappeler qu’une fois au siège du club, et avant même le début de la réunion, certains membres du comité de supporters se trouvaient sur les lieux, lorsque l’on sait que la nouvelle de l’alter- cation s’est propagée dans les fiefs du Mouloudia comme une trainée de poudre.

entre le président de la SSPA/MCA, Boudjemâa Bou- mella, et le manager général du club,
entre le président de la
SSPA/MCA, Boudjemâa Bou-
mella, et le manager général du
club, Kamel Kaci Said. Face à cette
situation, et sur proposition de
Boumella, le conseil d’administra-
tion de la société sportive com-
merciale a donné son accord pour
provoquer une réunion d’urgence,
afin de se pencher sur le problème
qui a surgi trois jours seulement
après le sacre du Mouloudia. A en
croire une source digne de la foi, la
Les membres du conseil
d’administration ont
tempéré les ardeurs
majorité des membres pris part à
cette réunion à laquelle a été aussi
Bien que de folles rumeurs ont cir-
culé durant toute la journée au
sujet des décisions prises par le
du club pour sauver sa
saison. La sagesse a fini
par l’emporter, Boumella
et Kaci Said se sont ré-
conciliés en présence des
membres du conseil. La
collaboration entre les deux
hommes va donc continuer
Contacté par nos soins afin d’en savoir
plus sur l’incident qui s’est produit di-
manche dernier, Boudjemâa Boumella a
évité toute forme de polémique et s’est
contenté de dire : «Il y a eu juste un
malentendu et tout est rentré dans l’or-
dre.» «On travaillera tous pour le
bien du Mouloudia» dira
Boumella.
jusqu'à la fin de saison, et tout le
Après avoir remporté la Coupe, Delhoum
séduit par l’idée de rejoindre le MCA
M ourad Delhoum
avait affiché clai-
rement son ambi-
tion de rejoindre
les rangs du
La direction entamera
les négociations dans
les prochaines heures
Mouloudia, surtout si le club rem-
portait la Coupe d’Algérie. C’est
désormais chose faite, ce qui
risque d’accroître les chances de
voir Delhoum sous le maillot vert
et rouge. Rafik Saifi, son cousin,
avait clairement spécifié lors de
l’entretien qu’il nous avait accordé,
que la venue de Delhoum au Mou-
loudia était tributaire du résultat
de la Coupe. Qualifié pour la
Coupe de la CAF, Delhoum serait
plus que jamais séduit de déposer
ses valises au sein du club le plus
populaire du pays.
Sachant qu’il est très convoité par
les autres grosses écuries du cham-
pionnat, la direction du club devra
faire très vite pour conclure avec
l’ex-capitaine de l’ESS. D’ailleurs,
selon nos informations, les res-
ponsables du Doyen devront enta-
mer, juste après le derby face à
l’USMH, les négociations avec
celui qui a été élu meilleur joueur
local au Ballon d’Or. La firme pé-
trolière serait prédisposée à casser
sa tirelire pour réussir un coup de
force lors du prochain mercato es-
tival.
V ainqueur de la
Coupe d’Algé-
rie, c’est en
conquérant
que le Mou-
T.Che

Bouali «J’ai reçu trois offres d’Arabie Saoudite mais je n’ai encore rien décidé !»

I nvité à l’émission sportive de la chaîne privée Al Djazaïria, le coach du MCA, Fouad Bouali, a affirmé qu’il a reçu trois of- fres d’Arabie Saoudite. Il nous

dira : «Je suis heureux d’avoir offert une Coupe au MCA. Concernant mon avenir, je tiens à vous dire que j’ai reçu trois offres d’Arabie Saoudite et d’autres que je ne dé- voilerai pas maintenant, mais je n’ai encore rien décidé au sujet de mon avenir au MCA», dira Bouali. Bouali a même versé des larmes sur le plateau d’Al Djazairia, au moment où il a évoqué ses défunts pa- rents.

au moment où il a évoqué ses défunts pa- rents. Belaïd, Yahia-Cherif, Hachoud, Dibi et Djallit

Belaïd, Yahia-Cherif, Hachoud, Dibi et Djallit n’ont pas été convoqués

A l’occasion de la dernière séance d’entraînement qui a eu lieu hier, au stade annexe du 5-Juillet , Bouali n’a pas dévoilé l’équipe qui jouera aujourd’hui, prolongeant ainsi le suspense. Quant à la liste des joueurs convoqués pour le derby, il a laissé au repos Belaïd, Yahia-Cherif, Hachoud, Dibi et Mustapha Djallit. Ce dernier, faut- il préciser, souffre d’une blessure à un genou. Par ailleurs, le coach a fait appel à Chita et Djaouchi qui retrouvent les dix-huit, lorsque l’on sait que le coach du MCA tient à lancer ces deux joueurs dans le bain. K. M.

loudia se déplacera aujourd’hui au stade du 1er-Novembre d’El Mohamadia pour donner la ré- plique à l’USMH. Après avoir réussi à effacer la mauvaise image de la saison passée, où ils ont boudé la cérémonie de la remise des médailles, les joueurs du MCA doivent aussi faire oublier à leur supporters l’affront du précé- dent exercice après avoir refusé de faire le déplacement à Lavige- rie. Un scénario auquel personne ne s’attendaient, et qui a créé une

grande polémique, bien que le MCA pouvait bien éviter le scan- dale. Les coéquipiers de Ghazi sont appelé aujourd’hui à laisser une bonne image de l’équipe à l’occasion de ce dernier derby de la saison pour le l’équipe.

Un bon résultat est nécessaire pour le vainqueur de la Coupe d’Algérie

En dépit de la difficulté du derby, lorsque l’on sait que l’USMH est en course pour une place sur le podium et reste sur une série de bons résultats, le Mouloudia est tenu de réaliser une bonne per-

le Mouloudia est tenu de réaliser une bonne per- Ces retrou- vailles face à l’USMH auront

Ces retrou- vailles face à l’USMH auront une saveur par- ticulière pour Abdelmalek Djaghbala qui se retrouvera aujourd’hui face à son ancien club. Sur-

nommé par les Harrachis «Jeremy», l’enfant de Touggourt aura certainement un pincement au cœur au moment de fouler la pelouse du 1er-No- vembre pour la première fois de- puis qu’il a quitté les Jaune et Noir pour affronter le club et le coach, Boualem Charef, qui l’avait révélé au grand public. A propos de ce rendez-vous, l’un des héros de la finale de la Coupe d’Algérie, nous dira à travers un discours très consensuel : «C’est sûr que c’est toujours un moment particu- lier de se retrouver face à mon an- cien club, surtout que ce sera la première fois que je vais jouer au stade d’El Harrach depuis mon dé- part de ce club. Je garde de très bons souvenirs des moments passés à l’USMH. Je ne pourrai jamais oublier que c’est grâce à l’USMH et au coach, Boualem Charef, que j’ai fait mon apparition au plus haut niveau. Mais maintenant, je dé- fends les couleurs du Mouloudia et comme tel, je dois me surpasser afin de défendre au mieux les inté- rêts de mon équipe. Je reste très at- taché à El Harrach mais, sur le terrain, je ne ferai aucun cadeau. Je laisserai mes sentiments aux vestiaires».

T.Che

Le Mouloudia veut effacer le forfait de la saison passée

formance en cette fin d’après- midi, afin de préserver la joie du sacre, et prouver que l’équipe mé- rite sa consécration, après tout ce qui s’est dit sur sa victoire. Ainsi, les coéquipiers de Bouguéche sont devant un nouveau défi, et ils doivent coûte que coûte éviter de perdre la rencontre lorsqu’on connait l’importance que les Chnaoua accordent au derby

Eviter de se faire détrôner par l’USMH

Si l’idéal pour le Mouloudia reste une victoire à Lavigerie, un point serait aussi le bienvenue car la bande à Bouali pourra au moins préserver l’écart qui la sépare de la JSK. En effet, le Doyen préserve toutes ses chances de terminer au moins la saison à la quatrième place qualificative à la Coupe Arabe, sachant que les Moulou- déens préfèrent prendre part à cette épreuve plutôt qu’à la Coupe de la CAF. Comme l’USMH n’est qu’à point du MCA, une victoire des Harrachis leur permettra de dépasser leur rival de deux lon- gueurs, ce qui explique l’enjeu du derby à quatre journées de la fin du championnat, où chaque point vaudra son pesant d’or dans le dé- compte final. K.M.

www.lebuteur.com Coup d’œil USMA
www.lebuteur.com
Coup d’œil
USMA

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

Coup d’œil USMA N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Les Rouge et Noir ont besoin de
Coup d’œil USMA N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Les Rouge et Noir ont besoin de

Les Rouge et Noir ont besoin de

plus d’un point pour assurer le titre

L es Usmistes auraient pu être champions dès la précé- dente journée de la Ligue
L es Usmistes auraient pu être
champions dès la précé-
dente journée de la Ligue 1
Mobilis s’ils s’étaient impo-
sés face au MCO à Bolo-
ghine et que l’ESS avait
concédé un faux pas à Bé-
mai. La date lors de laquelle le choc entre
l’actuel leader et son dauphin aura lieu
au stade Omar-Hamadi à l’occasion de la
trentième et dernière journée de cet
exercice.
Les supporters
veulent un autre succès
char contre la JS Saoura. En fin de
compte, les Sétifiens n’ont pas tremblé et
réussi à revenir chez eux avec une large
victoire qu’ils ont décrochée sur le score
de 3 buts à 0. Du coup, les Rouge et Noir
doivent encore patienter pour l’être offi-
ciellement. A quatre journées de la fin de
saison, ils disposent de onze longueurs
d’avance. Tout près de leur but, les proté-
gés de Velud doivent toutefois se conten-
ter d’un nul lors de leur prochain
rendez-vous s’ils veulent en finir une fois
pour toutes et être sûrs qu’ils finiront sur
la plus haute marge du classement sans
qu’ils soient pour autant menacés par
leur concurrent direct. Seule une victoire
au 20-Août samedi prochain mettra fin
au suspense, puisque tout autre résultat
pourrait bien permettra aux coéquipiers
de Nadji de continuer à rêver jusqu’au 22
Satisfait du parcours effectué jusque-là
par les coéquipiers de Khoualed, les sup-
porters de l’USMA veulent éviter les cal-
culs et continuer leurs festivités. C’est pour
cette raison qu’ils n’hésiteront pas à faire
part lors des jours à venir aux joueurs de
leur souhait qui n’est autre de les voir ga-
gner au stade 20-Août. Une mission diffi-
cile surtout lorsqu’on sait que le prochain
adversaire des protégés de Velud n’a tou-
jours pas assuré son maintien et voudra
sûrement profiter de cette occasion pour le
faire. Imbattable lors des derbys, les Rouge
et Noir ont jusque-là pris tous les points
possibles face aux formations algéroises,
reste à savoir s’ils referont le coup en cette
fin de semaine. Réponse après la fin de
cette confrontation.
Adel C.
»
d
a
d
d
«Notre
troisieme but
est un remake
de ce que nous
faisons à
l’entraînement»
Le départ d’Andria
au Madagascar
reporté
Les joueurs ont eu droit
à deux jours de repos
a
H
● ● Comme fut le cas la semaine der-
nière, les joueurs de l’USMA ont eu
c
e
v
a
n
m
m
m
m
m
m
droit à deux jours de repos. Si une telle dé-
cision a été prise par Velud et ses adjoints,
c’est tout simplement pour récompenser
Ferhat et ses coéquipiers suite aux efforts
qu’ils ont fournis réussissant au passage à
o
i
s
s
u
c
Comme
s
fut le cas depuis le début de sai-
i
décrocher un beau et large succès face au
MCO sur le score de 5 buts à 2. Mis au
courant dans le vestiaire juste après la fin
de la rencontre du week-end passé, nom-
breux sont ceux qui sont directement ren-
trés chez eux afin de passer ces 48h parmi
les leurs avant de rentrer aujourd’hui à
Alger pour reprendre le chemin des entraî-
nements.
son, Mohamed-Lamine Zemmamouche a contri-
bué samedi à la victoire de son équipe à l’occasion du
d
match face au MCO. Seulement, cette fois-ci, il ne l’a pas fait en
réussissant des arrêts déterminants puisqu’il n’a pas été trop
sollicité, mais plutôt en endossant le rôle du passeur déci-
sif sur l’action du troisième but inscrit par Ferhat.
Joint par nos soins au bout du fil, le gardien de
e
Reprise cet après-midi
d
L’USMA a infligé une
lourde défaite au MCO
u
sujet ?
● ● En fin de semaine, les Rouge et
Noir iront au stade 20-Août où ils
e
Croyez-moi, je n’ai lu ces
déclarations que dans les jour-
samedi, qu’avez-vous à nous
dire à propos de ce match ?
s
a
p
i
a
n
e
J
«
but international revient dans cette inter- view sur ce large succès avant de commenter les
but international revient dans cette inter-
view sur ce large succès avant de
commenter les propos de Had-
dad à son sujet qu’il n’al-
lait pas rejoindre
Montpellier
ter cette
cet été.
balle arrê-

tée. Ferhat a bien senti le coup et a su surtout bien conclure l’action. Je tiens d’ailleurs à le féliciter. En ce qui me concerne, j’ai fait aussi preuve d’une grande maîtrise et un gardien de but moderne ne doit pas réus- sir des arrêts sur sa ligne seulement mais aussi avoir un bon jeu de jambes. Une belle relance. Personnellement, j’essaye tout le temps de m’améliorer et j’espère être plus performant à l’avenir.

Vous auriez peut-être pu mar- quer lors de ce match si vous avez tiré le penalty comme les suppor- ters l’ont souhaité, pourquoi avoir refusé de le faire ?

Je voulais bien le tirer, mais il faut que les supporters sachent que ça ne dépend pas de moi uniquement. Les membres du staff technique ont refusé que je le fasse, donc je n’avais pas un autre choix que d’accepter cette décision.

Haddad a déclaré que tout comme Ferhat, vous n’allez pas rejoindre Montpellier en été. Qu’avez-vous à nous dire à ce

«Ce n’est qu’après le Mondial que je trancherai quant à mon avenir»

naux. Jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai toujours pas eu de dis- cussion avec le président. Je ne sais pourquoi il l’a annoncé, mais ce que je peux vous dire par contre, c’est que je n’ai pas de contact officiel en provenance de cette équipe française. Aucun responsable de cette formation n’a pris attache avec moi, donc nous ne pouvons pas dire que cet intérêt est réel tant qu’il n’y a rien de concret.

Haddad espère vous garder, êtes- vous prêt à aller au bout de votre contrat ?

C’est un peu tôt pour parler d’un tel sujet. Pour le moment, je ne suis concen- tré que sur la suite du parcours de mon équipe. Nous ne sommes pas encore champions, et il va falloir aller chercher les points qu’ils nous manquent pour l’être. Ensuite, j’ai un Mondial à préparer et dis- puter. Ce n’est donc qu’après que nous pourrons parler de mon avenir. Mon vœu est de rejoindre un club étranger, mais personne ne sait ce que le destin nous ré- serve, donc il ne faut pas danser plus vite que la musique.

Comment avez-vous trouvé la fête organisée par les supporters après la fin du match contre le MCO ?

C’était tout simplement fabuleux ! Je tiens à les remercier pour leur soutien sans faille. Nous allons faire tout notre possible pour faire durer cette joie le plus longtemps possible, ce qui ne pourra se produire qu’en enchaînant avec d’autres victoires lors des prochaines journées.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

C’est une rencontre que nous avons su gérer. Notre bonne entame de match nous a beaucoup facilité la tâche. Prendre l’avantage dès la sixième minute de jeu nous a libérés. C’est vrai que les joueurs de l’équipe adverse ont pu revenir au score, mais encore une fois nous avons bien réagi. Inscrire quatre buts en une mi- temps est un bel exploit, et nous allons tenter d’enchaîner d’autres belles perfor- mances lors des journées à venir pour continuer à faire plaisir à nos supporters.

Comment avez-vous pu négocier ce match tout en sachant que vous n’allez pas être officielle- ment champions à l’issue de cette rencontre ?

C’est vrai que nous aurions voulu que nous le soyons, mais la victoire de l’ESS a chamboulé nos plans. Nous savons que continuer à penser à notre adversaire n’al- lait que nous compliquer notre tâche. C’est pour cette raison que nous avons préféré oublier pendant quelques instants les calculs et nous concentrer uniquement sur notre sujet. Nos supporters se sont déplacés au stade en masse et notre seul objectif était de leur offrir un beau specta- cle, peu importe si notre concurrent direct gagne ou perde.

Lors de ce match, vous avez déli- vré une passe décisive à Ferhat, parlez-nous de l’action de ce but ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que rien n’est dû au hasard. Si nous avons réussi à marquer ce but, c’est tout simple- ment parce que nous avons souvent effec- tué ce genre d’exercice à l’entraînement. Khoualed fait semblant de parler à Chafaï ensuite je viens derrière eux pour exécu-

Convoqué en sélection nationale malgache pour pendre part d’un match comptant pour le tour préli- minaire de la CAN 2015 face à l’Ouganda, Andria Charles Carolus devait au départ se rendre chez lui hier mais en fin de compte, il a reporté son voyage après qu’un accord a été trouvé avec les responsables de la fédération de son pays. L’at- taquant usmiste, en période de remise en forme, a été éloigné des terrains ces der- nières semaines à cause d’une fracture qu’il a contractée au niveau de l’épaule lors du staff effectué en Tunisie. C’est donc que le 12 du mois actuel qu’il pren- dra un avion à destination du Madagascar où il subira les tests nécessaires avant de renter une nouvelle fois sur Alger.

L’USMA peut être invitée à disputer l’UAFA Cup la saison prochaine

Vainqueur de l’édition 2012/2013, les Rouge et Noir avaient souhaité défen- dre leur titre mais en fin de compte cette compétition a été annulée à cause de plu- sieurs raisons dont l’absence d’un sponsor majeur. Lors du prochain exercice, les membres de l’UAFA veulent relancer cette compétition et dans le cas où cette infor- mation se confirmerait, il y a des chances pour que les Usmistes soient invités en étant la dernière équipe à avoir remporté ce titre. Cela mettra les responsables du club dans une situation dif- ficile, puisqu’ils auront sû- rement du mal à choisir entre la Ligue des cham- pions et la Coupe arabe. Nous y reviendrons…

affronteront le CRB lors du derby de la vingt-septième journée de la Ligue 1 Mobi- lis. Une rencontre que les Usmistes com- menceront à préparer à partir de ce mardi. La première séance d’entraînement de la se- maine est prévue à 17h, soit juste après la fin du match retard des U21 qu’ils dispute- ront à partir de 15h face au MCO.

Les Espoirs affronteront aujourd’hui le MCO

Prévu dans un premier temps pour samedi puis reporté pour ce mardi à

cause de la participation de l’adversaire des Rouge et Noir en finale de la Coupe d’Algé- rie, c’est donc cet après-midi que les co- équipiers de Bourdim affronteront le MCO. Les Espoirs de l’USMA auraient pu animer cette finale mais ils ont été, pour rappel, éli- minés en demi-finale face au NAHD, l’équipe qui a battu les Oranais et a rem- porté ce trophée sur la toute petite des marges.

Une occasion pour reprendre le large

Leaders même sans avoir disputé le match de la vingt-sixième journée, les

Espoirs de l’USMA auront aujourd’hui l’oc- casion de reprendre le large en cas de suc- cès et du coup se rapprocher un peu plus du titre de champion qu’ils visent. Un titre qui leur permettra de sauver leur saison, eux dont l’objectif n’était autre que rempor- ter le doublé.

A. C.

N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com Coup de poing ESS Hammar défie Kerbadj «Nous

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

www.lebuteur.com Coup de poing ESS
www.lebuteur.com
Coup de poing ESS
Hammar défie Kerbadj «Nous jouerons contre l'USMH le 21 mai» L e président sétifien est
Hammar défie Kerbadj
«Nous jouerons contre
l'USMH le 21 mai»
L e président sétifien est
catégorique, son équipe
jouera son match contre
l'USMH le 21 mai au
stade du 8-Mai, comme
cela était prévu dans un
rémonie de la remise du trophée de
champion à l'équipe entraînée par
Velud. Il est prévu que ce match se
joue à Tchaker et en présence du chef
du gouvernement.
premier temps. Il est utile de noter
que la Ligue nationale a décidé
d'avancer cette rencontre au 20 mai et
«Tout dépendra
des résultats
de nos poursuivants»
cela pour que la toute dernière ren-
contre qui doit opposer l'ESS à
l'USMA se joue le 22 du même mois
et cela pour que soit organisée la cé-
Hassan Hammar nous a dit qu'il
n'était pas question d'entrer en conflit
avec le président de la ligue. Il préci-
sera que Mahfoud Kerbadj a facilité
la tâche à l'ESS dans un passé récent
et que les Sétifiens sont sensibles à
cela. Le président de l'ESS n'a pas
manqué de faire une proposition qui
arrangerait toutes les parties, mais
sous condition. «Si notre principal
concurrent pour la seconde place (la
JSK, ndlr) ne réalise pas un résultat
probant aujourd'hui, le match contre
l'USMA serait sans enjeu. Dans ce
cas, nous sommes prêts à jouer deux
matchs en l'espace de 24 heures.»
S.B.

C’ est au niveau de la salle de conférence de la mai- son de jeunes Messaoud Abbas que s’est tenue

avant-hier en fin d'après-midi l’A.G Ordinaire de l’ESS, au cours de laquelle Hammar a présenté le bilan moral et financier concernant la pé- riode du 1er septembre 2012 au 31 décembre 2013, soit douze mois d'exercice. L’assemblée débutera après qu’il a été constaté que le nom- bre des membres présents était suffi- sant et que le quorum a été atteint. Elle se poursuivra durant deux heures et demie.

Hammar était accompagné de l'ensemble de ses dirigeants

Le DJS de Sétif, qui a présidé la séance et après une très courte intro- duction, demandera à Hammar de présenter son bilan. Tous les détails chiffrés des recettes et des dépenses seront donnés.

Mattem et Nefir étaient présents

En plus des membres de l'A G qui étaient au nombre de 54, on a noté la présence de figures historiques du club sétifien. Abdellah Mattem et El Hadj Hamadi Nefir étaient les in- vites d'honneur de cette AG. En plus des membres du staff technique de l'ESS, Djahnit et Mellouli ont repré- senté les joueurs de l'effectif profes- sionnel.

Un bilan financier «dans les normes» !

Durant la période concernée par ce bilan financier, la somme totale des revenus est de 21,8 milliards de centimes.13 milliards proviennent du fonds de wilaya et près de 5 mil- liards de l'APC de Sétif. Les autres recettes proviennent des différents sponsors et des crédits débloqués au profit de l'association.

Du renfort pour le comité directeur

Après avoir approuvé les diffé-

rents bilans, les membres de l'AG ont donné leur accord pour que le comité directeur soit renforcé. C'est ainsi que les candidatures de Abdel- kader Dilmi et Zitouni, qui dirigent respectivement les entreprises Hodna et Emifar.

Hammar : «Les portes du club sont grandes ouvertes»

Je veux réitérer mon appel à ceux qui peuvent réellement aider le club. Nous avons besoin d’eux. Les portes du club sont grandes ouvertes. Nos supporters aussi ont un rôle impor- tant à jouer et leur équipe compte sur leur soutien. Je vous répéterais ce que je vous ai dit à plusieurs re- prises. Il nous faut, nous responsa- bles et toutes les parties prenantes de notre football, se mettre autour d’une table et s’entendre une fois pour toutes sur ce qui est utile pour ce sport. Il faut avant cela balayer, comme on dit, devant sa porte et faire abstraction de tout passe- droit.»

«Nous voulons doter l'ESS d'un effectif de qualité»

Le président sétifien a précisé qu'il consacre une grande partie de son temps à convaincre des joueurs de rempiler ou pour d’autres de venir renforcer l’effectif. Hammar dira que c’est une tâche qu’il considère comme très compliquée et délicate car toute erreur de jugement signi- fierait que des centaines de millions, qui auraient pu être investis ailleurs, partiraient en fumée : «Nous faisons

de notre mieux pour doter l’ESS d’un effectif de qualité la saison prochaine. Nous allons faire venir des joueurs qui ont une certaine expérience inter- nationale et d’autres qui ont des qua- lités et qui ne demandent qu’à progresser et s’imposer au plus haut niveau. Il y a aussi les jeunes joueurs du cru à qui nous mettons le pied à l’étrier, à eux de montrer ce dont ils sont capables. Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de clubs qui agissent ainsi. Cette façon de faire est tradi- tionnelle à l’ESS.»

S.B.

L' ex-joueur et

l’entraîneur

des catégo-

ries jeunes

de l'ESS,

Rédha Bendris, a effectué une saison en tant qu'ad- joint de Solinas à la barre technique du club séoudi El Fayçali. De retour à Sétif, il nous a livré ses impressions sur le par- cours actuel de son ancien club.

«Madoui est l'entraîneur qu'il faut à l'Entente»

Bendris entamera la discussion en évoquant le parcours actuel de l'ESS :

«Je pense honnêtement que vu la conjoncture traversée par le club, le parcours ac- tuel de l'équipe est plus que satisfaisant. L'Entente a de grandes chances de termi- ner le championnat juste derrière un club dont le budget n'est d"aucune me- sure avec celui de l'ESS. Il y a aussi cette qualification en quarts de finale de la LDC qui hisse l'ESS parmi les huit meilleures équipes

du continent, ce qui n'est pas rien. Le mérite revient aux dirigeants, aux joueurs et surtout à l'en- traîneur Madoui. Ce qu'il est en train de réaliser est tout simplement fabuleux ! Ceci ne m'étonne pas du tout car c'est quelqu'un qui connaît le football sur le bout des doigts. Incontesta- blement, c'est l'entraîneur qu'il faut à l'ESS.»

«L'ESS jouit d'une grande notoriété en Arabie Saoudite»

A propos de son ancien club, Bendris ne tarira pas d'éloges : «Il faut savoir que Solinas a toujours l'Entente dans son cœur. Il m'a confié que son passage à l'ESS restera comme l'un des meilleurs souvenirs de sa carrière. Par ailleurs, les Sétifiens ont de quoi être fiers de leur club qui jouit d'une grande notoriété en Arabie Saoudite et dans tout le Golfe persique. Deux clubs arabes sont cités comme exemple, le

Ahly du Caire et l'ESS, ce qui n'est pas rien.»

«Delhoum est

arrivé

au mauvais

moment

à Ennasr»

A la question de savoir pourquoi Delhoum n'est pas arrivé à s'imposer dans l'équipe d'Ennasr, Bendris nous dira : «Il faut savoir que le club d'Ennasr est le plus huppé d'Arabie Saoudite. L'effec- tif est très riche avec des joueurs qui comptent un très grand nombre de sélec- tions dans des nations de football. Au moment de l'arrivée de Delhoum, En- nasr était dans une courbe ascendante. Il était difficile à l'entraîneur d'aligner Delhoum et d'en faire un titulaire à part entière. Je sais que cette situation a beaucoup affecté Delhoum. Moi et tous les Algériens qui sont en Arabie Saou- dite n'avons pas manqué d'encourager Delhoum.» Synthèse de S.B.

La reprise aujourd'hui

à 18 heures

C'est aujourd'hui à 18 heures que les

Sétifiens reprendront les entraînements.

Les camarades de Ziti ont bénéficié de deux jours de repos après le déplacement qu'ils ont effectué à Béchar. La séance de reprise se déroulera sur la pelouse du stade du 8-Mai.

La direction préfère Tunis Air

Le déplacement à Tunis de la déléga-

tion sétifienne, en vue du match contre

l'EST, se fera par un vol de Tunis Air et cela malgré la réduction accordée de 50% accor- dée par la compagnie nationale. La raison est que le 14 mai, le jour du départ de la dé- légation sétifienne, l'avion de Tunis air dé- collera à 10 heures du matin. Ceci permettra à Madoui d'organiser une séance de décras- sage. Chose qui est impossible si les Sétifiens voyagent à bord d'un avion d'Air Algérie qui ne décollera qu'en fin d'après-midi.

Christ Mbondi sera ce jeudi

à Sétif

L'attaquant came-

rounais Christ

Sétif ● ● L'attaquant came- rounais Christ Mbondi pourrait être la toute première recrue de

Mbondi pourrait être la toute première recrue de l'ESS, en vue de la pro- chaine saison. Agé de 22 ans (il est né le 2 février 1992), il évolue en Thaï- lande et cela après avoir porté les couleurs du FC Sion (Suisse). Si Chris Mbondi donne satisfaction lors des tests techniques et médicaux, il pourra jouer les matchs de poules de la LDC sous les cou- leurs de l'ESS.Il a débuté sa carrière dans son pays natal et il compte plusieurs sélec- tions avec les U20 du Cameroun. Après cela, il a rejoint les rangs du FC Sion. Il se trouve en fin de contrat avec son ancien club, Bang- kok Rangers.

S.B.

Les héros de Kampala à l'honneur le 24 mai

L a direction de l'ESS veut rendre hommage aux

anciens joueurs et plus particulièrement à ceux

qui ont pris part à la toute première expédition

africaine. Pour leur toute première participation en Coupe d'Afrique, les Sétifiens étaient confrontés à la formation de Kampala City. Le match aller s'est joué en Ouganda le 7 mars 1981. Le maréchal Idi Amin Dada, qui régnait sans partage sur l'Ouganda pendant huit ans, avait été renversé par une lutte de libération armée soutenue par la Tanzanie et menée par des Ou- gandais. Les Sétifiens se sont déplacés à Kampala, deux ans après cet événement. Ils trouveront un pays en proie à une féroce guerre civile.

A la mémoire du regretté Griche

La délégation sétifienne avait rejoint Kampala après des escales à Bruxelles, Nairobi et Entebbe. Dès son arrivée, elle sera mise sous protection de l'armée tanzanienne qui était chargée de rétablir un semblant d'ordre dans un pays en plein chaos. La délégation qui a effectué le voyage à Kampala était composée de 22 membres dont 17 joueurs.16 de ces derniers sont encore en vie, puisque Mohamed Griche nous a quittés le 18 septembre 1994. Tous ceux qui ont pris part à l'expédition ougandaise seront ho- norés la veille du match ESS- CS Sfax comptant pour la phase de poules.

Slim-Zag sponsorisera la cérémonie

Le programme de la soirée destinée à rendre hom- mage aux héros de Kampala est connu. La veille du match ESS-CSS, les invités seront conviés à un dîner qui sera suivi d'une soirée artistique. Des cadeaux se- ront remis aux anciens joueurs. Ces derniers seront présents dès le lendemain pour suivre la rencontre qui opposera la formation sétifienne à son homologue de Sfax.C'est l'entreprise Slim-Zag qui prendra en charge la totalité des frais de cette cérémonie.

www.lebuteur.com Coup d’œil CRB
www.lebuteur.com
Coup d’œil
CRB

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

Coup d’œil CRB N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Khelili : «On ne doit pas Khelili

Khelili : «On ne doit pas

Khelili : «On ne doit pas

Khelili : «On ne doit pas

Khelili : «On ne doit pas

Khelili : «On ne doit pas

Khelili : «On ne doit pas

laisser l’USMA fêter son laisser l’USMA fêter son laisser l’USMA fêter son laisser l’USMA fêter
laisser l’USMA fêter son
laisser l’USMA fêter son
laisser l’USMA fêter son
laisser l’USMA fêter son
laisser l’USMA fêter son
laisser l’USMA fêter son
titre au 20-Août»
titre au 20-Août»
titre au 20-Août»
titre au 20-Août»
titre au 20-Août»
titre au 20-Août»
Khelili,
Dahmane, Attafen
reprendront cette semaine
Comme on le sait, pas moins
de cinq joueurs avaient
fait l’impasse sur le dernier match contre le MC El Eulma,
essentiellement pour cause de blessures, et c’est ce qui a
avait influé négativement sur le rendement de l’équipe, no-
tamment en défense, car à tout ce beau monde (Khelili, Dah-
mane, Attafen et Benaldjia
Billel), il faudra ajouter Harkat qui
était suspendu. Mais l’on s’attend à ce que tous les joueurs qu’on
vient de citer reprennent les entraînements
cette semaine avec le
groupe pour préparer le derby contre l’USMA. Il faut savoir que
les blessures de Dahmane et Khelili ne sont pas graves et que
Attafen devrait normalement se re-
mettre d’une forte grippe qu’il
a chopée, alors que Har-
kat a purgé sa sus-
Reprise hier
au 20-Août
CRB-USMA,
samedi
à 17h
La séance de la reprise a eu lieu,
comme prévu, hier après-midi
après que le Rapid de Belouizdad
a accepté de céder son créneau
au Chabab. Le CRB s’entraî-
ner,a toutefois, à partir
d’aujourd’hui, dans la
matinée.
La Ligue de football profession-
nel vient de programmer le derby
Qu’en est-il de votre blessure ?
Je ressens une nette amélioration suite aux soins de toute une semaine.
Je vais d’ailleurs reprendre les entraînements cet après-midi (entretien
réalisé hier ndlr) pour préparer le derby de ce samedi.
Peut-on comprendre par là que vous serez prêt pour le match contre
l’USMA ?
Oui, je serai sans doute présent et je n’ai qu’à me concentrer avec le
groupe sur cette rencontre. J’ai une semaine devant moi pour bien me
préparer et récupérer tous mes moyens après une semaine d’arrêt.
Votre entraîneur a déclaré que vous avez laissé un vide en défense
face au MCEE. Qu’en dites-vous ?
C’est toujours flatteur de se sentir utile pour l’équipe, mais il faut
savoir que cette blessure m’a empêché de faire le voyage à El
Eulma, j’étais dans l’impossibilité de pouvoir jouer. Je voulais
aider mes coéquipiers, mais je n’ai pas pu et j’ai été contraint de
rester à la maison. Il y a eu aussi d’autres absents, mais nor-
malement, tout le monde devra reprendre les entraîne-
ments.
C’est un match important qui vous attend face à l’USMA
où vous serez obligé de l’emporter. Un commentaire ?
Tous nos matchs sont difficiles et importants, pas seu-
lement celui-là. Après avoir été vaincus à El Eulma, où
nous avions bien joué selon tout le monde. Nous devons
bien préparer cette rencontre qui est effectivement im-
portante pour nous et nous allons tout donner pour
l’emporter et engranger les trois points.
Mais l’USMA veut assurer le titre face au CRB…
Cela ne nous intéresse pas. On doit penser à notre in-
térêt, celui de gagner pour assurer le maintien. Il est sûr
que notre mission ne sera pas facile face au leader du
championnat, mais nous n’allons pas accepter qu’ils fê-
tent leur titre à nos dépens.
Il y a aussi le JSMB qui vient de réduire l’écart avec le
CRB après sa dernière victoire. Cela ne vous met-il
pas une pression supplémentaire ?
Il est vrai que la JSMB a réduit
l’écart à cinq points et qu’elle re-
cevra sur son terrain lors de la
prochaine journée, mais
comme pour l’USMA, on ne
doit pas regarder ce que les
autres font. On doit rester
concentré sur notre sujet
parce que notre destin est
entre nos mains. Il faut gagner
nos matchs sans s’intéresser aux autres.
entre le CRB et l’USMA officiellement le
Entretien réalisé
par Farid A.
aux
samedi à 17h. Cela mettra fin rumeurs selon lesquelles le match allait se jouer mardi.
samedi à 17h. Cela mettra fin
rumeurs selon lesquelles le
match allait se jouer
mardi.

HenkoucheHenkoucheHenkoucheHenkoucheHenkoucheHenkouche

B. Benaldjia dans une course contre la montre

Billel Benaldjia devrait lui aussi repren- dre les entraînements avec le groupe cette semaine après plus de quinze jours de convalescence. Il devrait faire une course contre la montre pour être prêt pour le derby de samedi prochain, mais il lui sera difficile de récupérer tous ses moyens d’ici-là.

Les examens médicaux ont été réconfortants

Benaldjia avait effectué, en effet, des examens de contrôle sur sa cuisse, et selon les informations en notre posses- sion, les résultats ont été réconfor- tants. Le staff médical du CRB lui a

d’ailleurs donné le feu vert pour enta- mer les entraînements. Il faut savoir que le milieu de terrain du Chabab a laissé un grand vide dans l’entrejeu où

le staff technique s’est retrouvé sans

solution, ce qui avait obligé Henkouche de faire appel au milieu de terrain des espoirs Khaldi pour le dernier déplace- ment à El Eulma.

Vers la titularisation de Ammour contre les Usmistes

Le staff technique du CRB envisage d’aligner Ammar Ammour dans le onze de départ face à l’USMA après l’avoir utilisé une demi-heure contre le MC El Eulma. Car les entraîneurs du CRB constatent que le reste du groupe n’a pas trop confiance en lui, et c’est l’une des raisons qui lui a fait perdre le match contre le MCEE. Le staff technique pense que la présence d’un élément comme Ammour sur le terrain peut donner plus de confiance à l’équipe et

la stimuler psychologiquement, même s’il sera contraint de le faire sortir après.

Il est à rappeler que cela fait deux mois

que le meneur de jeu du CRB est à l’ar- rêt. Il accuse un grand déficit sur le plan physique, mais son expérience et ses qualités techniques peuvent pallier ce déficit. Il aura en tout cas une se-

maine devant lui pour bien préparer ce grand rendez-vous.

«Il faut oublier El Eulma et penser à l’USMA»

M ohamed Henkouche n’a pas caché sa grande déception suite à la dernière dé- faite concédée par

son équipe à El Eulma alors qu’elle avait l’occasion de creuser davantage l’écart avec ses poursuivants et de se mettre encore plus à l’abri d’une mauvaise surprise, surtout après les

mauvaises performances enregis- trées par les équipes du bas du ta- bleau, entre autres le MCO et le CRBAF. Le coach du CRB a toutefois indiqué que son équipe ne méritait pas la défaite : «Nous avons fait un bon match et nous aurions pu revenir avec un point, voire trois d’El Eulma. Nous avons bien joué et nous étions même meilleurs que notre adversaire, mais une seule erreur défensive due à un manque d’expérience nous a coûté très cher. Ensuite, nous n’avons pas pu

revenir au score et nous avons perdu un match qu’on n’aurait jamais dû perdre.»

«Si Benaldjia avait marqué, toutes les données auraient changé»

Si Henkouche a souligné cette erreur en défense qui a coûté très cher à son équipe, il n’a pas oublié pour au- tant les occasions manquées par ses joueurs qui devaient donner à la rencontre une autre tournure et qui auraient certainement permis au

Chabab de rentrer au moins avec le point du match nul, notamment celle de Benaldjia en fin de première période et celle de Kherbach en fin de match. «Si on revient au match, nous regrettons beaucoup les occa- sions que nous nous sommes créées et que nous n’avons pas pu concrétiser, entre autres celle de Benaldjia qui s’est retrouvé seul face au gardien. On pensait tous qu’il allait marquer et que nous allions ouvrir le score, mais il a raté un but tout fait qui aurait changé beaucoup de choses. Idem pour Kherbach à la fin de la partie qui a raté lui aussi une belle occasion de scorer. C’est cela le football, quand vous avez une occasion, il faut la mettre dedans, sinon il faut assumer les conséquences», a-t-il fait savoir.

«Les blessures nous coûtent très cher»

Il n’y a pas que ces occasions man- quées ou l’erreur commise en dé- fense qui expliquent la défaite du CRB, selon Henkouche : «Les bles- sures et les absences aussi. Je dirai même que c’est notre plus grand pro- blème. Il ne faut pas oublier que l’équipe s’est déplacée à El Eulma sans plusieurs des ses joueurs pour cause de blessures ou de suspensions, et cela influe naturellement sur le rendement général du groupe. Des joueurs comme Harkat, Khellili, Dahmane ou Attafen pouvaient nous apporter un plus, malheureusement, nous sommes

obligés à chaque fois d’apporter des changements sur l’équipe type et cela nous pénalise.»

«Nous allons bien préparer le derby contre l’USMA»

Après avoir raté l’occasion d’assurer le maintien lors de la précédente journée, le coach du Chabab a indi- qué qu’il ne faut pas rater celle qui va venir avec la réception du leader du championnat pour engranger les trois points. «Nous avons un match difficile samedi prochain, il s’agit d’un derby que nous devons bien préparer pour assurer le maintien et respirer enfin. Il ne faut pas attendre les au- tres journées, ça devient épuisant mo- ralement. Il faut donc oublier cette défaite contre le MCEE et penser à ce prochain match qui sera très impor- tant pour nous», souligne-t-il.

«Le retour de la JSMB ne nous inquiète pas»

Et puisque le CRB est concerné par les résultats des équipes du bas du tableau, il semble que la victoire sur- prenante de la JSMB à Aïn Fekroun qui a réduit l’écart avec le Chabab à cinq points n’inquiète pas trop le staff technique. Henkouche s’est montré serein et a estimé que le re- tour de la JSMB ne lui fait pas peur :

«Il est vrai que les données ont un peu changé après cette victoire de la JSMB face au CRBAF, mais heureusement

que les autres résultats étaient en notre faveur. A mon avis, il ne faut pas s’inquiéter, car nous avons trois matchs à jouer à domicile avec la ré- ception de la JSMB lors de la dernière journée. Il faut gagner tous nos matchs chez nous et aller chercher le meilleur résultat possible à Aïn Fe- kroun. Je pense que nous allons assu- rer le maintien sans difficulté, mais on doit d’abord gagner le prochain match face à l’USMA.»

«L’équipe paye la mauvaise préparation de l’intersaison»

Après quelques semaines passées à la tête du CRB, Henkouche a fait le constat suivant : l’équipe s’est mal préparée à l’intersaison. Il est arrivé à cette conclusion après avoir constaté que le groupe n’arrive plus à donner plus qu’il donne en ce mo- ment et en relevant plusieurs ano- malies liées justement à la préparation. «Nous payons le nombre incalculables de blessures que les joueurs contractent cette semaine. Ce n’est pas normal. Cela n’a qu’une seule explication, c’est une mauvaise prépa- ration en début de saison. Il n’est pas normal que l’équipe n’ait pas effectué des séances de musculation. Je ne sais pas exactement ce qu’ils ont fait, mais une chose est sûre, il y a eu une très mauvaise préparation», constate-t-il.

F. A.

N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com JSMB Coup mou Communiqué de l’Association des Supporters
N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com JSMB Coup mou Communiqué de l’Association des Supporters

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

www.lebuteur.com JSMB Coup mou
www.lebuteur.com
JSMB
Coup mou

Communiqué de l’Association des Supporters

Les supporters exigent une AGEX du CSA

des Supporters Les supporters exigent une AGEX du CSA N’ ayant toujours pas digéré ce qui

N’ ayant toujours pas digéré ce qui se passe cette saison au sein de

l’équipe qui jouera, sauf miracle, en Ligue 2 Mobilis la saison pro- chaine, car des joueurs n’ont pas fait grand-chose pour éviter cette catastrophe, certains supporters de la JSMB ne comptent pas tourner la page de sitôt. Les membres de

l'association des supporters de la JSMB agréée par la (DRAG) ré- cemment, reviennent à la charge pour dénoncer la situation catas- trophique que traverse actuelle- ment leur club favori. Dans un communiqué publié sur leur site Internet, les membres de cette as- sociation, exigent la tenue d'une assemblée générale extraordinaire

(AGEX) du club amateur (CSA) dans les plus brefs délais. L'AGEX en question est synonyme d'un re- trait de confiance des membres du CSA. L'heure de vérité a sonné pour le boss de la JSMB, qui doit comprendre qu'il est temps de pas- ser la main, pour le grand bien du club. La balle est désormais dans le camp du CSA. Continuera-t-il à s'entêter face à une vague de colère qui prend de l'ampleur au fil des résultats catastrophique de la JSMB qui, pour rappel, avait frôlé la relégation la saison dernière, alors que cette saison, le club est déjà relégable ?

…et le départ de la direction actuelle

C’est le ras-le-bol pour les fans de la JSMB qui ont décidé de sortir de leur mutisme et tirer à boulets

rouges sur les dirigeants du club. La patience des supporters a connu sa limite et ils demandent le départ collectif de l’actuel bureau. Après les dernières déconfitures, il apparaît évident que les supporters béjaouis commencent à se lasser de la situation qui s’éternise au sein de leur équipe. Pour les fans des Vert et Rouge, cela commence à prendre des proportions alar- mantes. Pour eux, la situation chaotique de l’équipe ne fera que renforcer leur position. Ils comp- tent aller jusqu’au bout de leur pu- gilat et font le forcing sur les autorités jusqu’à ce que les diri- geants actuels s’en aillent. C’est d’ailleurs l’une des doléances des supporters, qui comptent bien mettre en pratique.

S.A.

C hers supporters de la JSMB,

l’heure est au bilan. Même

si le rideau n’a pas encore

été baissé sur le champion-

nat de la saison

2013/2014, nous avons des éléments sur lesquels nous pouvons nous baser pour tirer des conclusions. Les évènements de cette saison nous ont enseigné quelque chose d’essentiel suite aux différentes actions que notre association a menées pendant toute l’année et à plusieurs re- prises la JSMB avait l’occasion de sortir de la zone rouge mais nous avons vu le résultat. Notre volonté n’est pas de met- tre les bâtons dans les roues, bien au contraire, nous pensons à l’avenir et l’avenir doit se préparer dès maintenant. Nous sommes fatigués de cette politique qui a mené le club à la faillite, nous en avons marre de cette gestion au jour le jour sans aucun plan à long terme, notre club a besoin de sang neuf, d’une vision nouvelle, c’est pour cela que l’actuelle équipe dirigeante doit laisser la place à quelqu’un d’autre. En écrivant cela nous pensons surtout aux membres du bu- reau du CSA JSMB, à sa tête le président

Hafid TIAB, qui a échoué dans sa mis-

sion. Membres du CSA, agissez pour le bien du club pas pour le bien des per- sonnes avant qu’il ne soit trop tard, vous avez le soutien de tous les supporters de la JSMB, l’histoire vous est témoin, alors soyez à la hauteur de la confiance que les supporters ont placée en vous, vous avez le moyen de changer les choses, ne soyez pas complices de cette gestion qui

a mené le club à la dérive et nous ne

pouvons imaginer un seul instant que la situation dans laquelle se trouve la JSMB

vous ravisse, l’avenir de la JSMB est entre vos mains. Les supporters de la JSMB, par le biais de leur association, in- vitent les membres du CSA à provoquer une assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs délais, afin de débat- tre l’avenir du club et de le mettre dans les meilleures conditions possibles avant l’intersaison pour négocier au mieux cette période cruciale et armer le club comme il faut avant la saison prochaine

et cela, peu importe l’issue de l’actuel

exercice, que le club rétrograde ou pas. Fidèles au club de la révolution.

S.A.

On parle du retour de Medane à la JSMB Ces derniers jours, le nom, l’ex-manager
On parle du retour
de Medane à la JSMB
Ces
derniers
jours,
le
nom,
l’ex-manager
gé-
néral
club,
Hakim
Medane,
cité
avec
insistance
dans
l'entourage
du
L'ex-me-
neur
de
jeu
kabyle,
qui
déjà
occupé
de
manager
général
la
JSMB,
deux
ans
de
cela,
fait
l'unanimité.
Bénéficiant
d'une
grande
estime
auprès
Béjaouis,
beaucoup
voient
en
lui
l'homme
de
y la le a lui même et de à situa- poste
tion.
expérience
dans
le
domaine
son
savoir-faire
ne
peuvent
qu'être
bénéfiques
pour
club,
quelle
qu’en
soit
cet
exercice.
D'après
certaines
sources,
l’homme
en
question
ferait
son
retour
à
JSMB
par-
tir
de
saison
prochaine.
Certains
il ont
avancé
la Son du que le
Tiab
aurait
ficelé
avec
ces
derniers
temps
et
que
a de tout Medane
a la club. entamera des l’issue été
son
travail cet été.

Boukmacha n’entre pas dans les plans de Hamouche

été. Boukmacha n’entre pas dans les plans de Hamouche Titulaire à part entière depuis le début

Titulaire à part entière depuis le début de saison, le milieu de ter- rain, Nassim Boukmacha, n’entre même plus dans les plans du coach Hassan Ha- mouche qui ne l’a pas fait jouer lors des derniers matches. S’il y a

bien un joueur qui a traversé des moments difficiles, c’est évidemment lui. Ce dernier qui a joué presque tous les matches de son équipe s’est retrouvé, par la force des choses, relégué au second plan. Le joueur se contente de se pré- parer pour la compétition avant de se retrou- ver sur le banc le jour du match. Même lorsque le staff technique songe à des chan- gements, Boukmacha ne fait pas partie de ses priorités. D’ailleurs le coach préfère parfois procéder à une conversion d’un défenseur que de l’aligner comme d’habitude à la récu- pération. Selon certaines indiscrétions, cette situation a beaucoup affecté le joueur qui di- gère mal sa mise à l’écart.

Le joueur voudrait partir cet été

D'après certaines rumeurs, Nassim Boukma- cha a des envies d'ailleurs. Le milieu de ter- rain de la JSMB aurait exprimé son souhait de quitter la JSMB cet été si sa situation ne connait pas un changement. Bien qu’il ait bé- néficié d’un temps jeu très important avec son équipe lors de la phase aller et les pre- miers matches de la phase retour, Boukma- cha qui a passé plusieurs années à la JSMB, voudrait partir au terme de cet exercice. En plus, sa situation financière qui n’a pas connue une issue favorable, lui a donné beaucoup à réfléchir. Boukmacha arrive en tous les cas au terme de son contrat cet été, ce qui pourrait l’aider aussi à opter pour le club de son choix sans le moindre souci.

S.A.

La préparation

du CSC

débutera ce

matin

Après la belle perfor- mance enregistrée sa- medi dernier en déplacement, face à la formation d’Aïn Fe- kroun, les joueurs de la JSMB, ont pris deux journées de repos. Cela leur a permis donc de faire le vide et de passer un petit moment en fa- mille. Toutefois, les co- équipiers de Mebarakou reprendront le chemin de l’entraînement ce matin à 10h au stade de l’UMA en prévision du match de la 27e journée, prévue samedi prochain face au CSC à partir de

17h.

Laribi toujours aux soins

Le jeune axial de la JSMB Hocine Laribi, qui n’a pas été retenu pour les deux derniers matches de son équipe face au CRBAF et à la JSS suite à sa blessure à la cuisse, a effectué une séance de soins hier dans la matinée, chez un membre du staff médi- cal. Il faut dire que le staff médical suit de très près les joueurs surtout lorsqu’il s’agit de bles- sures aussi compliquées. D’après nos informa- tions, le joueur devra passer un contrôle cette semaine pour être fixé sur la date de son retour aux entraînements.

Benmansour «La victoire face au CRBAF nous a donné beaucoup d’espoir»

victoire face au CRBAF nous a donné beaucoup d’espoir» Avec un peu de recul, parlez- nous

Avec un peu de recul, parlez- nous de la précieuse victoire ob- tenue face au CRBAF et quelles sont vos impressions?

Je dirais que notre victoire est am- plement méritée. Certes, le match était très difficile, mais nous avions bien préparé ce rendez-vous. On a su comment gérer la partie du début à la fin et on était vigilant sur le ter- rain durant toute la rencontre pour ne pas tomber dans le piège de la fa- cilité, on était dans l’obligation d’em- pocher le gain du match. Dieu merci, on est arrivé à l’atteindre est c’est l’essentiel.

Cette victoire vous a remonté le moral, n'est-ce pas ?

Exactement. On avait presque oublié ce que pouvait nous procurer une

victoire. La pression était telle qu'on était décidé à gagner coûte que coûte. Surtout après nos deux der- nières défaites de suite à domicile. Nos supporters nous ont demandé de gagner ce match face au CRBAF même pour l’honneur. Dieu merci, nous avons réussi à leur rendre le

sourire. C'est ce qui nous a satisfaits

le plus.

Et maintenant, dans quel état d’esprit se trouve le groupe après ce succès ?

Je pense que l’état d’esprit qui règne

au sein du groupe est très décon-

tracté, et cela après cette victoire réa- lisée chez nous devant cette équipe du CRBAF. J’estime que tous les joueurs sont dans de bonnes condi- tions. Ces derniers comptent ne pas lâcher prise. On doit bien négocier

le prochain match pour essayer de

rester sur cette bonne dynamique et réaliser un autre succès face au CSC.

Quelles sont vos chances de vous maintenir après cette victoire ?

Comme vous le savez tous, cette vic- toire nous a permis de quitter la der- nière place et c’est déjà une bonne chose pour nous. Pour revenir à votre question, je dirais que mathé- matiquement, la JSMB n’est pas en- core reléguée. Cela dit, on a toujours des chances de se maintenir. Elles sont minces certes, mais on doit quand même se battre jusqu’au bout pour y arriver.

Pensez-vous déjà au prochain match ?

Je crois que l'euphorie née de la vic-

toire face à Aïn Fekroun est passée.

A présent, nous nous concentrons

sur le prochain match face au CSC qui sera encore plus difficile que le

précédent. Aussi, le groupe va se re- mettre au travail avec un bon moral.

Et comment, voyez-vous cette rencontre face au CSC ?

Lors de cette rencontre, je pense que nous n’avons d’autre alternative que de confirmer notre dernière victoire et rester sur cette lancée. Quant à

notre adversaire, je pense que l’équipe du CSC est très bonne et à prendre très au sérieux. Ce sera cer- tainement un match très difficile pour les deux équipes, mais je pense

qu’on n’a pas vraiment le choix, on doit se donner à fond durant cette partie afin d'espérer une victoire.

Vous semblez très confiant en vos capacités…

Effectivement, et je peux vous dire que tous les joueurs sont bien moti- vés afin de réaliser un autre succès

samedi prochain face au CSC. Tout le monde ne pense qu’à la victoire, donc je peux vous dire que tous les joueurs sont bien déterminés pour faire un grand un match. Cela dit, la victoire face au CRBAF, doit être confirmée ce samedi face au CSC.

Revenons maintenant à vous, après une longue absence vous avez joué les deux derniers matches en tant que titulaire, quel est votre sentiment ?

Ça fait toujours plaisir de jouer. Pour cela, je remercie le coach de m’avoir donné ma chance et de m’avoir fait confiance. J’espère seule- ment avoir été à la hauteur, c’est tout.

J’ai travaillé sans relâche, je n’ai ja-

mais perdu espoir et le moment

venu je n’ai pas hésité à donner le

meilleur de moi-même sur le ter- rain.

S.A.

www.lebuteur.com Coup d’œil MOB
www.lebuteur.com
Coup d’œil
MOB

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

Coup d’œil MOB N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Le compartiment offensif, un casse-tête pour Amrani
Coup d’œil MOB N° 2636 Mardi 6 mai 2014 Le compartiment offensif, un casse-tête pour Amrani
Le compartiment offensif, un casse-tête pour Amrani Décidemment, le compartiment of- fensif est devenu un
Le compartiment offensif, un
casse-tête pour Amrani
Décidemment, le compartiment of-
fensif est devenu un vrai casse-tête
pour le coach Amrani dans la mesure
où les attaquants n’arrivent pas à réagir
en dépit de leur belle prestation durant
la trêve observée par le championnat.
En effet, en quatre matches disputés,
les attaquants n’ont inscrit que deux
buts face à l’ES Sétif lors de la 25e
journée et cela demeure insuffisant
pour une équipe qui se prétend jouer
la carte du maintien. Les attaquants
se procurent beaucoup d’occasions
mais trouvent d’énormes difficultés
pour les transformer en buts. Ce qui
n’est pas pour arranger les affaires
du club à l’avenir surtout devant les
rencontres qui attendent les Bé-
jaouis à l’avenir notamment face au
MC Alger et à la JSK.
Les changements
d’Amrani n’ont pas
donné de résultat
faites auparavant dont l’une à domi-
cile face aux voisins de la JSMB, les
Béjaouis continuent de manger leur
pain noir. En ne récoltant qu’un seul
point en quatre rencontres, les pou-
lains du coach Amrani viennent de
se mettre davantage la pression, car
les supporters ont mal réagi en affi-
chant ouvertement leur colère envers
les joueurs et le staff technique. C’est
une situation difficile pour les cama-
rades de Dehouche qui n’arrivent
plus à gagner depuis maintenant plu-
sieurs journées enchainant des
contres performances dont deux à
domicile. Le faux-pas concédé face
à l’ASO semble être la goutte qui a
fait déborder le vase puisque les
supporters ainsi que les dirigeants
n’arrivent plus à comprendre ce qui
arrive à leur équipe en enchainant
leur quatrième match sans victoire
ce qui prolonge déjà le suspens en ce
qui concerne leur maintien en Ligue
1 Mobilis.
pectivement au MC Alger (27e jour-
née) et à la JS Kabylie (28e journée).
D’ailleurs, les observateurs sont una-
nimes à dire que les Béjaouis n’au-
ront pas droit à l’erreur dans la
mesure où ils doivent impérative-
ment renouer avec les bons résultats
dans les meilleurs délais pour éviter
de s’accentuer la pression. Désor-
mais, aucun faux-pas n’est permis
pour la bande à Amrani puisque la
course ne cesse d’être serrée à quatre
journées seulement de la fin du
championnat. Les joueurs semblent
être conscients de ce qui les attend et
décidés à mettre un terme à cette
mauvaise série.
sultat face au Doyen pour se
mettre à l’abri d’une mau-
vaise surprise et réaliser l’ob-
jectif tracé.
Les dirigeants décidés
à sauver le club
Les dirigeants du MOB qui
ont été décriés lors de la ren-
contre de samedi dernier face
à l’ASO ne comptent pas rester
les bras croisés en se montrant
Le coach du MO Béjaïa, Abdel-
kader Amrani, avait décidé d’op-
ter pour quelques changements
lors de la rencontre face à l’ASO
Chlef pour pousser les joueurs à
bien réagir et à se montrer plus
efficaces sur le plan offensif mais
en vain, puisque ces change-
ments n’ont pas donné le résultat
escompté et les Crabes ont laissé
filer deux précieux points qui
pourraient couter cher à
l’équipe à la fin de saison. Le
coach Amrani ne sait plus quoi
faire devant une telle situation
après avoir purgé toutes les
tentatives pour permettre à
son équipe de se montrer à la
hauteur. Désormais, des solu-
tions s’imposent pour éviter
de céder d’autres points lors
des prochaines rencontres.
Un bon résultat s’impose
face au Doyen
Les joueurs doivent
fournir des sacrifices
à l’avenir
La tâche se complique pour
le maintien
En laissant filer une belle opportu-
nité de s’éloigner de la zone des tur-
bulences et de se rapprocher
davantage de leur objectif après leur
match nul concédé face à l’ASO
Chlef, voilà que les Béjaouis se com-
pliquent la tâche pour le maintien
surtout lorsqu’on sait que la suite du
parcours ne sera pas facile, face res-
En cédant deux précieux points
face à l’ASO Chlef samedi dernier, les
Béjaouis se trouvent déjà sous pres-
sion puisqu’ils doivent impérative-
ment réaliser un bon résultat lors de
la prochaine journée face au MC
Alger sur le terrain de ce dernier afin
de se racheter et espérer aborder le
match face à la JSK avec un moral au
beau fixe. Mieux encore, la défaite
s’annonce interdite pour Zaidi et
consorts au risque de se retrouver sé-
rieusement dans l’embarras. Le staff
technique sous la houlette du coach
Amrani doit apporter les correctifs
qui s’imposent et trouver les méca-
nismes nécessaires pour un bon ré-
décidés à sauver le club de la
relégation et de réaliser l’objec-
tif du club tracé en début de
saison. D’ailleurs, les observa-
teurs estiment que les dirigeants
du MOB ont effectué un grand
travail depuis leur arrivée où ils
ont réussi à sortir le club de la
mauvaise situation dans laquelle
il se trouvait à la cinquième jour-
née du championnat et où il avait
dans son escarcelle à l’époque
qu’un seul point. C’est dire aussi
que les supporters doivent se
montrer sages et rester derrière
l’équipe qui a besoin plus que ja-
mais de leur soutien pour assurer
le maintien en Ligue 1 Mobilis et
éviter le purgatoire. Face à la JSK,
les fans doivent être nombreux
pour pousser les joueurs à engran-
ger les trois points et se mettre défi-
nitivement à l’abri d’une mauvaise
surprise.
Yugurtha A.
Vu que les Béjaouis n’ont
pas encore assuré leur main-
tien en Ligue 1 Mobilis en se
retrouvant à la 11e place et
à six points seulement de la
première équipe concernée
par la relégation à savoir la
JSMB, les joueurs seront
appelés à fournir des sacri-
fices à l’avenir et de bien
réagir pour éviter de céder
encore des points à quatre
journées de la fin du
championnat. Ferhat et
consorts semblent être
conscients de ce qui les
LesLesLesLesLes joueursjoueursjoueursjoueursjoueurs empêchésempêchésempêchésempêchésempêchés dedededede s’entraîners’entraîners’entraîners’entraîners’entraîner
Le staff technique du MO Béjaïa
a été contraint d’annuler la séance
d’entraînement qui devait se tenir,
hier après-midi, au stade d’Aokas,
cinq minutes seulement après son
entame, en raison d’une des-
cente d’une trentaine de sup-
porters sur le terrain. En effet,
alors que le coach Amrani a
décidé de délocaliser la re-
prise dans la ville balnéaire
d’Aokas pour fuir la pression,
des dizaines de supporters, vi-
siblement toujours sous la co-
lère après la série de mauvais
résultats de leur équipe fétiche,
ont pris le soin de faire le dépla-
cement pour exprimer leur mé-
contentement. Ils ont envahi le ter-
rain en refusant de sortir, ce qui a
poussé le technicien béjaoui à met-
tre terme à cette séance, histoire de
parer à d’éventuelles dérives. Toute-
fois, il faut signaler qu’aucun inci-
dent n’a été enregistré.
jusque-là, ce sont ces même sup-
porters qui ont toujours constitué la
force de la formation béjaouie et ce
n’est pas en cette dernière ligne
droite du championnat qu’ils vont
lâcher leur équipe et pourraient
même compromette tout ce
attend et ne pas abdi-
quer, ils comptent se dé-
placer à Alger pour
arracher le meilleur ré-
sultat possible. Les
joueurs que nous avons
interrogés se sont mon-
trés conscients et déci-
dés à faire de leur
mieux pour bien négo-
cier les matches res-
tants.
Les benjamins
du MOB invités
par
l’équipe de Metz
Le club a besoin de
sérénité
Cela dit, cette situation est loin
d’arranger les affaires des Vert et
Noir qui se retrouvent dans une
mauvaise passe, eux qui ont plus
que jamais besoin de l’apport de
tout un chacun pour surmonter
cette épreuve difficile. Pourtant
qui a été construit durant de
longs mois de labeur. La sa-
gesse doit l’emporter pour
permettre aux camarades
de Baâouali de reprendre
du service, afin de préparer
sereinement leur prochaine
sortie à Bologhine pour y
affronter le MC Alger.
Y. A.
Les benjamins du MOB ont reçu une
invitation de la part de la formation de
Metz, un club français évoluant en Ligue
deux pour un mini stage bloqué qui est fixé
pour le 1er juin prochain et ce, dans le cadre
des échanges entre les deux équipes. Un
stage qui sera bénéfique pour les benja-
mins de cette équipe du MOB dans la
mesure où cela sera d’un grand ap-
Kendi : «Ce stage est bénéfique pour notre équipe»
Le responsable des jeunes catégories du MOB, Radha Kendi, a jugé bénéfique ce stage auquel
sont invités les benjamins du MOB dans la mesure où il leur permettra de bénéficier de l’expérience des
Français dans les différents domaines pour améliorer leurs capacités à l’avenir et se permettre de se déve-
lopper encore mieux pour obtenir de bons résultats et atteindre le haut niveau.
port pour les Béjaouis qui béné-
ficieront de l’expérience des
Français.

Grosse pression sur

les joueurs et le staff technique

L e faux-pas concédé par les Crabes du MO Béjaïa samedi dernier face à l’ASO Chlef n’est pas pour arranger les affaires du club dans la mesure

où il vient de se compliquer la tâche pour atteindre l’objectif tracé, étant donné que les Béjaouis occupent la 11e place avec 28 points et sont me- nacés par la relégation et ce, à quatre journées seulement de la fin de sai- son. Ayant déjà concédé trois dé-

La préparation du Doyen a débuté hier Comme attendu, c’est hier lundi dans l’après-midi que
La préparation du Doyen a
débuté hier
Comme attendu, c’est hier lundi
dans l’après-midi que les Béjaouis ont
repris le chemin des entraînements
au niveau du stade d’Aokas afin de se
bien préparer pour le prochain ren-
dez-vous à savoir la rencontre face
au MC Alger pour le compte de la
27e journée du championnat. D’ail-
leurs, les Béjaouis ont décidé de fuir
la pression et de bien préparer ce
déplacement dans le but d’espérer
avoir un bon résultat et de se rap-
procher de l’objectif tracé.
MCA-MOB samedi à 17h
La Ligue nationale a communi-
qué hier les horaires des matches
de la prochaine journée qui aura
lieu samedi prochain où les Bé-
jaouis seront appelés à affronter
le Doyen qui a remporté la
coupe d’Algérie de cette saison.
De ce fait, cette rencontre entre
le MCA et le MOB est fixée à
17H au stade de Bologhine. Les
Béjaouis ne comptent pas se
déplacer en victime expiatoire
et comptent fournir des efforts
supplémentaires pour avoir un
bon résultat et se mettre à
l’abri d’une mau-
vaise sur-
prise.
Ferhat
incertain face au
Doyen
Le milieu de terrain du MOB, Malek
Ferhat, a contracté une blessure lors de la
dernière rencontre face à l’ASO Chlef qui
risque de le priver de la prochaine rencontre
face au MC Alger. Il s’agit d’une déchirure mus-
culaire de six millimètres découverte après l’écho-
graphie qu’il a effectuée ce hier. D’ailleurs, le
joueur n’est pas encore fixé s’il sera présent ce
week-end face au Doyen préférant attendre la
veille de match pour voir encore plus clair.
Cela se passe au moment où deux autres
joueurs devraient faire leur retour de
blessure. Il s’agit du défenseur Che-
bana et de l’attaquant Be-
trouni.
N° 2636 Mardi 6 mai 2014 www.lebuteur.com Coup de joie MCO Belarbi C’ est le

N° 2636

Mardi 6 mai 2014

www.lebuteur.com Coup de joie MCO
www.lebuteur.com
Coup de joie MCO

Belarbi

C’ est le

portier

des Ham-

raoua,

«Un dirigeant de la JSK m’a appelé»

vous avez réussi à retrouver vos repères au Mouloudia ? J’ai réussi à saisir ma chance suite à la blessure de Dahmane pour prouver mes qualités. Benchadli m’a donné ma chance alors que Belatoui continue de me faire confiance. Sin- cèrement, je me sens à merveille ces temps-ci au Mouloudia. J’aurai seu- lement aimé qu’on fasse une meil- leure saison que celle-ci. Est-ce que vous allez continuer votre aventure avec les Ham- raoua ? Je suis encore sous contrat avec le MCO puisque j’ai signé pour deux saisons l’été passé. Dans ma tête, je veux rester au Mouloudia. Mais sait-on jamais ce que le des- tin peut nous procurer. On a appris que la JSK vous a contacté. Est-ce vrai ? C’est vrai qu’un dirigeant de la JSK m’a appelé pour se rensei- gner sur ma situation. Je ne sais pas si cela fait office d’un contact officiel. Mais pour le moment, je suis concentré sur la fin de saison avec le MCO. Je ne

Nessakh ne jouera pas le CRBAF En écopant d’un quatrième carton, l’arrière gauche Nessakh Chems
Nessakh ne jouera pas le
CRBAF
En écopant d’un quatrième
carton, l’arrière gauche Nessakh
Chems Eddine sera suspendu
pour le prochain match contre
le CRB Aïn Fekroun. Le
joueur pourrait revenir face
à la JSM Béjaïa dans un
match qui à domicile.
Djebbari en France
Après sa réunion avec les diri-
geants du club avant-hier en
début d’après-midi, le président
du club, Youssef Djebbari, s’est
envolé en France pour un
voyage express. Il sera de re-
tour en fin de semaine, a-t-
on appris d’un de ses
proches.
Aoued toujours incertain
Mohamed Amine Aoued
risque, apparemment, de prolon-
ger son repos. Le joueur, qui
n’est pas encore à 100% de ses
moyens à cause de sa blessure
à une cuisse, risque de retar-
der son retour à l’entraîne-
ment jusqu’à demain. Le
joueur est encore incer-
tain pour ce match
contre le CRB Aïn Fe-
kroun.

Berradja rejoint Bouaïcha, Fekih et Nessakh au classement des buteurs

En ayant inscrit un doublé samedi passé à l’international Zemma- mouche, le capitaine Sed- dik Berradja a rejoint un groupe de trois joueurs qui s’installe sur le fau- teuil des meilleurs bu- teurs de l’équipe avec trois réalisations. Chose qui dénote la faillite du secteur offensif de l’équipe.

On lui a évité le voyage de Béchar

Voulant se rendre à Bé- char suite au décès de son oncle, Seddik Berradja a été prié par ses cousins d’y rester du moment que le défunt fut enterré le jour du match. Sachant que leur cousin avait déjà parcouru presque mille kilomètres en aller et re- tour à Alger lui ont évité un autre périlleux dépla- cement à Béchar. Ber- radja s’est contenté de présenter ses condo- léances à ses cousins par téléphone, promettant de s’y rendre là bas pour compatir à leur douleur une fois que le cham- pionnat sera terminé.

à côté de son sujet ? Ecoutez, je ne veux pas revenir sur les détails du match, car tout le monde a vu la rencontre sur le petit écran. Que pourrai-je ajouter de plus. Je laisse le soin aux supporters de nous juger. D’aucuns estiment que vous êtes l’un des rares éléments à avoir fait de son mieux sur le terrain… Je suis vraiment flatté par les marques de sympathie de certains fans et journalistes, mais ma presta- tion n’a rien changé. L’histoire re- tiendra que nous avons perdu sur un score lourd. Personnellement, j’ai es- sayé de donner le meilleur de moi- même au cours de ce match mais c’était en vain. Avec quel moral allez-vous abor- der les prochains matchs ? On est obligés d’oublier cet échec, car on a deux matchs d’une impor- tance capitale à jouer respectivement face à Aïn Fekroun et Béjaïa à l’issue desquels il faudra assurer le main- tien. De toutes les façons, ce n’est pas cette défaite face à l’USMA qui nous