Vous êtes sur la page 1sur 14

Entre liberté individuelle et responsabilité professionnelle

Prof. Samia Hurst


Institut d’éthique biomédicale
Faculté de médecine, UNIGE
liberté

Droit de non-ingérence

Obligatoire Obligatoire
liberté équité

« Je ne fais pas comme je veux » « Je fais comme les autres ont besoin»

Les problèmes d’équité sont souvent ainsi…


liberté équité responsabilité

Le bien du patient passe avant

On peut exiger On peut exiger la On ne peut pas


le lavage des vaccination HBV exiger de mettre sa
mains comme condition pour vie en danger
certaines tâches immédiat pour son
patient

Exiger des moyens de protection non invasifs est clairement justifié


Plus un moyen est invasif, et…plus il est exigé, moins ce sera le cas
liberté équité responsabilité

Et le Le bien du patient passe avant


masque?
Vaccin non
obligatoire:
OK
liberté équité responsabilité

• Stigmatisation? Le stigmate est une « marque » péjorative attribuée


à un individu ou un groupe. Ce sont des attitudes,
des croyances et des politiques qu’entretient autrui
à l’égard de cet individu ou groupe, en raison d’une
caractéristique perçue. À l’origine, le terme «
stigmate » désignait une marque visible apposée
sur le corps. La stigmatisation est un processus
social de dévaluation. Elle s’exprime par la peur, la
honte, le blâme et les préjugés. Par exemple, on
stigmatise une personne vivant avec le VIH/sida
lorsqu’on refuse de la toucher ou d’être près d’elle,
lorsqu’on la considère « immorale »,
«irresponsable», etc.

Il y a là une idée de blâme infondé


Ce n’est pas lié à la seule présence d’un signe visible…
liberté équité responsabilité

• Stigmatisation? Le stigmate est une « marque » péjorative attribuée


à un individu ou un groupe. Ce sont des attitudes,
des croyances et des politiques qu’entretient autrui
à l’égard de cet individu ou groupe, en raison d’une
caractéristique perçue. À l’origine, le terme «
stigmate » désignait une marque visible apposée
sur le corps. La stigmatisation est un processus
social de dévaluation. Elle s’exprime par la peur, la
honte, le blâme et les préjugés. Par exemple, on
stigmatise une personne vivant avec le VIH/sida
lorsqu’on refuse de la toucher ou d’être près d’elle,
lorsqu’on la considère « immorale »,
«irresponsable», etc.
liberté équité responsabilité

• Stigmatisation? Uniquement si l’on considère que:


-Il est blâmable de protéger ses patients (?)
-Le vaccin est nettement plus efficace que le masque (?)
-mais dans ce cas c’est l’absence de badge qui
est potentiellement stigmatisante…
-et ce serait alors au moins partiellement
justifié…

Le masque n’est
pas stigmatisant
liberté équité responsabilité

• Stigmatisation « -Une imposition de plus parmi tant d’autres »

• Autre problème? •L’organisation des hôpitaux impose de nombreuses


contraintes aux professionnels de la santé…et aux
patients:
•Certaines sont utiles à l’institution (px, les
horaires)
•Certaines sont traditionnelles (px, porter la
blouse blanche en survêtement)
•Certaines sont utiles aux patients (px, se laver
les mains)

•On peut être tenté de cibler une imposition nouvelle.


Mais cibler une imposition utile aux patients est une
erreur de priorités…
liberté équité responsabilité

• Stigmatisation
« -Se montrer comme vecteur potentiel d’infection »

• Autre problème?

.
liberté équité responsabilité

• Les soignants sont des personnes libres comme les autres


– Rendre obligatoire une intrusion physique est problématique, sauf intérêt
prépondérant (px, vaccin contre la diphtérie)
– Une mesure invasive de protection des patients peut être exigée comme
condition à certaines tâches.

• Les soignants ne sont pas des personnes libres tout à fait comme les
autres:
– Nous avons une responsabilité professionnelle: le bien du patient passe avant.
– Nous avons choisi d’endosser cette responsabilité
liberté équité responsabilité

Vis-à-vis des soignants, il est justifié de:


• Proposer une mesure invasive de protection des patients
• Rendre obligatoire une mesure non invasive de protection des patients
• Trouver répréhensible qu’ils ne protègent pas les patients.

Il n’est pas justifié de:


• Trouver répréhensible qu’ils fassent un choix plutôt que l’autre, lorsque l’un
et l’autre protègent les patients.
liberté équité responsabilité collectivité

• La prévention d’un danger imminent pour un patient identifié ne pose pas


problème.
– À l’entrée d’un isolement protecteur, on ne songerait pas à considérer un
masque comme stigmatisant ou problématique pour la liberté individuelle!

Qu’est-ce qui est différent ici?


• La prévention touche une population, et non un individu
• L’aspect collectif de la vaccination a tendance à moraliser les
campagnes…et donc à générer des craintes de stigmatisation autour des
marques de l’abstention.
– Ce point serait plus simple avec un vaccin obligatoire. On touche ici à un
dilemme de régulation: obligatoire ou fortement conseillé, il faut choisir!

Bref, nous ne touchons pas le risque du doigt.


Les problèmes d’équité sont souvent ainsi également…
liberté équité responsabilité collectivité