Déclaration de Stockholm (1972), déclaration de Rio (1992), déclaration du Caire

(1994) : un fondement pour la diminution de la population
Tout d’abord nous allons faire une brève présentation de ces 3 déclarations :
La déclaration de Stockholm sur l’environnement proclamée en 197 et la déclaration de !io
sur l’environnement et le développement de 199 sont des rencontres or"anisées par les
#ations$%nies& 'es rencontres aussi appelées ( Sommets de la Terre ) se tiennent tous les 1*
ans depuis celle de Stockholm& +lles ont pour but de définir les mo,ens de promouvoir le
développement durable au niveau mondial et visent - démontrer la capacité collective - "érer
les problèmes planétaires&
La conférence internationale sur la population et le développement du 'aire tenu en 199. fait
suite - la déclaration de !io dans le but de consolider les principes du développement durable&
'ette conférence a été mar/uée par un lar"e consensus car si"né par 179 pa,s&
0l faut relever /ue ces déclarations ne sont pas contrai"nantes 1uridi/uement& +lles fi2ent des
li"nes directrices visant - assurer une meilleure "estion de la planète& +n revanche elles ont un
fort impact s,mboli/ue& +n effet dès l’adoption de la déclaration finale de Stockholm3
l’environnement est reconnu comme un droit fondamental par plusieurs or"anisations et
"ouvernements /ui adoptent pro"ressivement une lé"islation en matière de l’environnement&
4n peut voir - première vu /ue ces déclarations ne proposent pas des solutions concrètes mais
plut5t un pro"ramme réalisable sur le lon" terme& Les rè"les sont va"ues et posent
uni/uement des principes& 'es déclarations ont pour ob1ectif de sensibiliser les
"ouvernements et l’opinion public&
#ous allons traiter dans un premier temps les ar"uments en faveur d’un fondement - une
diminution de la population& 6ans un second temps nous verrons /ue ces te2tes ne sont pas un
fondement - la diminution de la population&
!"# : fondement - la diminution de la population
7e vais vous citer certains passa"es /ui pourraient permettre de penser /ue ces te2tes
constituent un fondement pour diminuer la population
1$ %lu&ieur& &u''e&tion&
a& ( mettre en 8uvre des politi/ues démo"raphi/ues )
b& ( promouvoir des politi/ues démo"raphi/ues appropriées )
c& ( politi/ues relatives - la population )
d& ( population ) 9titre de la déclaration du 'aire:
e& ( +liminer ;<= les effets né"atifs des facteurs démo"raphi/ues sur
l’environnement ;<= ) 93&>b 'aire:&
f& 'es passa"es ne disent pas e2plicitement /u’il faut limiter la population mais
c’est 1uste su""éré3 ce /ui est compréhensible car c’est un su1et très sensible
9on s’intéresse au bien "lobal en laissant de coté son bien personnel:&
& %lu&ieur& affirmation& plu& directe& :
a& ( L’au"mentation naturelle de la population pose sans cesse de nouveau2
problèmes pour la préservation de l’environnement ;<= ) 9? Stockholm:
b& ( Les pressions sur l’environnement peuvent découler de l’e2plosion
démo"raphi/ue ;<= ) 93&@ 'aire:&
c& ( ;&&&= incidences écolo"i/ues de l’accroissement futur de la population ;&&&= )
93&9e 'aire:&
d& 'es affirmations /ui e2prime l’idée /ue3 si on simplifie - l’e2trAme3 plus il , a
de monde3 plus on consomme et plus on nuit - l’environnement& Ba sous$
entend /ue si par e2emple on divise la population par deu23 on consommera
forcément moins donc on polluera moins 9- supposer /ue les autres variables
restent relativement stables : mode de vie3 habitudes de consommation etc<:&
'e /ui permet de dire /u’on pourrait interpréter ces passa"es dans le sens
/u’une diminution de la population serait une manière de ré"ler le problème&
3& 0l ressort clairement de ces te2tes /u’il , a un problème en lien avec la surpopulation
/ui va intervenir d’ici plusieurs diCaines années& 'es te2tes veulent pousser - prendre
des mesures pour retarder ce phénomène inévitable afin de "arantir une vie meilleure
pour les "énérations futures&
(!( : pas de fondement - une diminution de la population
( Les hommes sont ce /u’il , a de plus précieu2 au monde ) 9? Stockholm: et ( la faible
densité de la population ris/ue d’empAcher toute amélioration de l’environnement ) 91@
Stockholm: : on considère /ue l’homme3 par son intelli"ence et son travail3 peut améliorer son
environnement&
Le facteur de la surpopulation est le plus souvent évo/ué en lien avec dDautres facteurs
lors/uDon aborde les problèmes ou les ris/ues environnementau2 et rarement comme un
facteur isolé&
Le principe 3: énonce /ue lDinsuffisance de développement ne peut Atre invo/uée pour 1ustifier
une limitation des droits de lDhomme internationalement reconnus& Le droit - la vie fais partie
du 1us co"ens 9droit impératif:3 et une limitation de celui$ci nDest de ce fait pas envisa"eable
dDun point de vue lé"ale tant au niveau national /uDinternational& 6onc dDun point de vue lé"al
il serait difficile dDimposer dans les pa,s démocrati/ues des politi/ues de ré"ulation de la
population&
Erincipe @ de la déclaration de !io S%! LD+#vironnement et le développement:
4n met lDaccent surtout sur le besoin dDéliminer les modes de production et de consommation
non viables et on aborde en dernier lieu le besoin de promouvoir des politi/ues
démo"raphi/ues appropriées&
Fu point 93&? :4n évo/ue de nouveau la con1u"uaison de facteurs comprenant la
surpopulation3 /ui causent des problèmes environnementau23 & 'ela suppose /ue la
surpopulation n’est pas un problème en soi dès lors /ue l’homme respecte son environnement
et utilise ses ressources naturelles de faBon raisonnée&
Fu point 3&@ de la conférence internationale sur la population et le développement du 'aire&
Guand on parle des pressions sur lDenvironnement3 on remar/ue lDemploi du terme HpeuventH
et encore une fois la surpopulation est un facteur parmi dDautres&
6ans les ob1ectifs de la conférence internationale sur la population et le développement au
point 3&>:
4n parle entre autre de veiller - faire une place au2 facteurs démo"raphi/ues et dDéliminer les
effets né"atifs des facteurs démo"raphi/ues sur lDenvironnement3 en lien avec dDautres
problémati/ues3 tel /ue lDécolo"ie3 lDélimination de la pauvreté& 6onc on remar/ue /uDon est
plut5t dans une démarche visant - concilier lDhomme et son environnement et non - trouver
une manière drasti/ue de réduire la population poursauver lDenvironnement&
Le développement occupe une place centrale dans ces 3 te2tes& 0l est reconnu en tant /ue droit
universel et inaliénable& 0l ne faut pas oublier /ue /uand on pense - diminuer la population3 on
pense entre autres au contr5le des naissances etIou au2 politi/ues de l’enfant uni/ue 9e2 :
'hine:& +t si on déduisait une diminution de la population de ces te2tes3 cela reviendrait -
devoir appli/uer des telles mesures3 alors /u’on trouve 1ustement des disposition /ui visent le
respect des droits fondamentau2 et /ui incitent les +tats a mettre en place des politi/ues /u’ils
1u"ent adé/uates& +n droit suisse le droit - la vie et - la liberté personnelle est un droit
fondamental3 consacré - lDart 1* de la 'onstitution fédérale Suisse& 0l est ( la plus élémentaire
des libertés ) et il ne peut pas subir de restriction au sens de l’art& 3@ 'st& ;<= car toute
in"érence dans le droit - la vie porte en effet inéluctablement atteinte - sa substance ;<= )
9Jrand bleu: Kichel Lottelier& Le droit - la liberté personnelle permet - chacun de choisir le
nombre d’enfants voulus& +t finalement3 peut$Atre mAme encore plus important3 les problèmes
éthi/ues /ue cela pose&
Conclu&ion
Eeut$on donc considérer ces déclarations comme un fondement pour la diminution de la
population M
0l faut ni trop ni trop de population3 il faut un é/uilibre 91@ Stockholm:& #e pas sombrer dans
les e2trAmes&
Elut5t un fondement pour l’é/uilibra"e de la population& 'omme souvent en droit et de
manière "énérale3 le principe de proportionnalité trouve - s’appli/uer et est souhaitable& 'es
te2tes nous encoura"ent - chercher plus l’é/uitabilité /ue l’é"alité pure& 4n cherche aussi -
conscientiser les populations - la surconsommation et - adapter leur mode de consommation&
'e /ue ( veulent ) ces te2tes ce n’est pas imposer - l’homme de respecter la nature mais de
faire en sorte /ue la nature et l’homme vivent en harmonie&
Flors /ue l’ob1ectif de développement soutenu par ces déclarations semble e2clure une
diminution pure et simple de la population3 une diminution du tau2 de croissance de la
population semble envisa"eable dans une opti/ue de développement durable& ( Le
développement durable3 en tant /ue mo,en d’assurer un niveau de bien$Atre é/uitablement
réparti entre tous au1ourd’hui et dans l’avenir3 e2i"e /ue les rapports entre population3
ressources3 environnement et développement soient pleinement reconnus3 correctement "érés
et é/uilibrés de faBon harmonieuse et d,nami/ue )& 9@ 'aire:&
Le problème ce n’est pas la surpopulation mais la mauvaise répartition de la population selon
les territoires 91@ Stockholm:&
0l ne faut pas faire comme dans le Loup et l’F"neau oN le loup cherche une cause non valable
- son problème& 'e /ui veut dire /u’il ne faut pas se focaliser sur la surpopulation pour ré"ler
le problème de la "estion de nos ressources alors /u’il , a d’autres éléments - prendre en
compte&