Vous êtes sur la page 1sur 38

LA SOCIETE NAUTIQUE DE LA HAUTE SEINE

APRES 2007

DOSSIER DES CHARGES POUR UN


NOUVEAU CLUB D’AVIRON
LA SOCIETE NAUTIQUE DE LA HAUTE SEINE
49 avenue Libert 91210 DRAVEIL.
Tél. 01.69.42.36.13.
Courriel contact@snhs-aviron.fr
Web www.snhs-aviron.fr

Contacts

Nom Prénom Fonction E-mail


Bernard BIRKEL Président
Vice Président
Claudine DONNAT Responsable randon-
nées
Patrick FÜLLEMANN Vice Président
François CHAILLER Trésorier
Denis POIRET Trésorier Adjoint
Christian MARCHIORI Secrétaire
Responsable du
Christophe MEYREAU matériel
Pascal ORSO Responsable Vétérans
Patrick DOLBEAU Responsable Sportif
Responsable vie du
Joël DOREMUS club, communication et
site Web
Laurent MAUPERTUIS
Lionel PRIEUR

Comité de rédaction
Nom Prénom Téléphones @e-mail
Isabelle LAINE
Véronique BERTHELIN
Claudine DONNAT
Jean KNIBBE
Lionel PRIEUR
Virginie BONN
Christian MARCHIORI
François CHAILLER
Denis POIRET

mercredi 23 mai 2007


Page : 2 / 38
Table des matières

1 Préambule 5

2 La Société Nautique de la Haute Seine en images 7


2.1 Vue générale du club côté Seine 7
2.2 Le hangar 7
2.3 Le hangar à bateaux (héberge également les vestiaires hommes et femmes, les sanitaires) 8
2.4 Le club house vu de la Seine 8

3 Un nouveau club pour la Société nautique de la Haute Seine 9


3.1 Caractéristiques générales 9
3.1.1 Caractéristiques du cadre physique 9
3.1.2 Caractéristiques du plan d'eau 9
3.1.3 Caractéristiques du terrain 9
3.1.4 Caractéristiques du bâtiment 9
3.1.5 Normes de construction 10

4 Description détaillée des équipements 11


4.1 Locaux de vie 11
4.1.1 Accueil 11
4.1.2 Bureaux 11
4.1.3 Vestiaires 11
4.2 Locaux annexes 12
4.2.1 Club house 12
4.2.2 Infirmerie 12
4.2.3 Circulations 12
4.2.4 Autres locaux 12
4.3 Locaux spécifiques à l’aviron 13
4.3.1 Garage à bateaux 13
4.3.2 Atelier 15
4.3.3 Garage pour les véhicules 15
4.3.4 Stockage des carburants 15
4.3.5 Salles d’entraînement musculaire 16
4.3.6 Salle d’ergomètres 16
4.3.7 Tank à ramer 17
4.4 Equipements 17
4.4.1 Mobilier et matériel de bureau 17
4.4.2 Support des bateaux 17
4.4.4 Râteliers porte-avirons 20
4.5 Matériels nautiques 20
4.5.1 Ponton 20
4.5.2 Amarres et bouées 21

mercredi 23 mai 2007 Page : 3/38


4.6 Abords 21
4.6.1 Voirie d’accès au garage 21
4.6.2 Cour, aire de manoeuvre 21
4.6.3 Cheminement d’accès au ponton et à la rampe de mise à l’eau 21
4.6.4 Rampe de mise à l’eau des bateaux moteur 21
4.6.5 Équipements annexes 21
4.6.6 Stationnement 21

5 OBJECTIFS 22
5.1 Apport à la ville aux travers de nos offres 22

6 FINANCEMENTS 24
6.1 Estimation du projet 24
6.2 Estimation du coût de fonctionnement de ce nouveau projet 24
6.2.1 Dépenses base 160 adhérents 24
6.2.2 Dépenses base 200 adhérents 25
6.2.3 Dépenses base 250 adhérents 25

7 Exemples concrets d’autres clubs 26


7.1 Château-Thierry (Aisne) 26
7.2 Club de Caen (Calvados) 27
7.3 Club d’Abbeville (Somme) 27
7.4 Club U.S. Le Mans (Sarthe) 28

8 Subventions et aides à la construction 30

9 Annexes 32
9.1 Annexe 1 - Historique du club 32
9.1.1 L’histoire de la Société Nautique de la Haute Seine 32
9.1.2 L’histoire de la SCIHS 27
9.1.3 Relations S.C.I.H.S. / S.N.H.S. 27
9.2 Annexe 2 - Situation après la désignation de l'administrateur judiciaire 34
9.2.1 avant la vente de la propriété 29
9.2.2 après la vente de la propriété 29
9.3 Annexe 3 - Actions entreprises 35
9.4 Annexe 4 - Derniers bilans 36
9.5 Annexe 5 - Actifs du club 38
9.5.1 Matériel d’aviron 38
9.5.2 Matériel de sécurité / Matériel de musculation 38
9.5.3 Biens sensibles 38
9.5.4 Etat des licences par sexe et par âge 38

mercredi 23 mai 2007 Page: 4/38


1 Préambule
La Société Nautique de la Haute Seine (S.N.H.S) est la plus ancienne des sociétés d’aviron de
l’Essonne. Elle perpétue une pratique de l’aviron, sur la Seine, en amont de Paris, qui remonte dès
avant la fin du XIXème siècle. Elle célébrera bientôt le centenaire de sa naissance.

La S.N.H.S est affiliée à la Fédération Française des Sociétés d’Aviron (F.F.S.A) au niveau national
et à la Ligue d’Île-de-France d’Aviron (L.I.F.A) au niveau régional. Elle est membre du Comité Dé-
partemental d’Aviron de l’Essonne (CDA 91) et possède le label d’école d’aviron 2** de la F.F.S.A.

La S.N.H.S compte à ce jour 171 adhérents. Son encadrement est constitué d’un entraîneur profes-
sionnel et d’une équipe de bénévoles (un entraîneur FFSA, sept éducateurs FFSA et douze initia-
teurs FFSA).
Elle a pour objectif de rester dans le peloton de tête des sociétés d’aviron de la région, de participer
au développement des activités physiques sportives des enfants et adolescents, soit dans le cadre
scolaire, soit dans le cadre des centres de loisirs. Sport complet, l'aviron utilise de multiples équipe-
ments pour le perfectionnement et le développement des aptitudes sportives de ses rameurs.
Ces équipements (hangar à bateaux, vestiaires, douches et locaux administratifs) peuvent être par-
tagés avec d’autres activités similaires telles que le canoë-kayak et la salle de musculation avec tout
autre club sportif.

La société est logée à ce jour au 49 Avenue Libert à DRAVEIL sur un terrain et dans des locaux qui
appartenaient dès 1907 au Cercle des Sports de la Haute Seine et depuis 1921 à la S.C.I de la
Haute Seine - créée par les rameurs fondateurs de la société.

Cette dernière a été mise en liquidation judiciaire en 1999. La propriété a été achetée en mai
2006 par la S.C.I Les Pins Penchés.
Le bail de location qui courrait entre la S.C.I. de la Haute Seine et la S.N.H.S se termine en décem-
bre 2007. Le nouveau propriétaire, par l’intermédiaire de son avocat, nous a informés qu’il ne sera
pas renouvelé après 2007.
L’existence de la S.N.H.S est menacée. Sans un terrain en bord de Seine, sans un hangar pour
ranger ses bateaux, elle ne peut survivre.

La S.N.H.S lance un appel aux communes ou communautés d’agglomérations environnantes pour


que soit trouvée une solution à cette situation.
Elle mettra cet ensemble à la disposition de la collectivité qui lui offrira un cadre - terrain et installa-
tions - aptes à la poursuite de ses activités. Les équipements pourront être partagés avec d’autres
activités similaires.

Un dossier descriptif des besoins - terrain, installations, équipements - a été constitué. Il aborde les
sujets d’emplacement, de surface, locaux et équipements nécessaires à la pratique de l’aviron et
des sports apparentés. Pour illustrer notre projet, des exemples de réalisations récentes y sont don-
nés.

Il comprend une estimation du coût de réalisation de ce projet et des frais de fonctionnement de


cette structure.
En annexes :
- l’historique du club
- la situation à date des locaux
- le dernier bilan du club, son budget prévisionnel et une évaluation de ses actifs.

La pérennité de la Société Nautique de la Haute Seine dépend de l’assurance qu’une com-


mune ou communautés d’agglomérations veuillent bien porter son projet, car seules ces col-
lectivités en ont les moyens.

mercredi 23 mai 2007 Page: 5/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 6/38
2 La Société Nautique de la Haute Seine en images

2.1 Vue générale du club côté Seine

2.2 Le hangar à bateaux


Vue côté cour Vue côté Seine

mercredi 23 mai 2007 Page: 7/38


2.3 Le hangar à bateaux (héberge également les vestiaires hommes et
femmes, les sanitaires)

2.4 Le club-house

Côté Seine Côté jardin

mercredi 23 mai 2007 Page: 8/38


3 Un nouveau club pour la Société nautique de la Haute
Seine

3.1 Caractéristiques générales

3.1.1 CARACTERISTIQUES DU CADRE PHYSIQUE


Le club doit être situé au bord d’un plan d’eau : lac, rivière ou fleuve.

3.1.2 CARACTERISTIQUES DU PLAN D’EAU


Le plan d’eau doit présenter un développement suffisant soit d’une distance d’au moins deux kilomètres pour
permettre la pratique sportive de l’aviron.
Le seul plan d’eau disponible et correspondant à ces critères dans notre secteur est la Seine.

3.1.3 CARACTERISTIQUES DU TERRAIN


Le terrain devra permettre d’y recevoir les installations et équipements du club. Il aura une surface d’environ
2.000 à 2.500 m2, avec une façade orientée vers le plan d’eau de 35 à 40 mètres. Il sera accessible par une
voie carrossable permettant la circulation des automobiles, des véhicules de sécurité (ambulance, pompiers)
et petits camions (3,5 T) et remorques d’une longueur de 12 mètres.
Le côté du terrain vers la berge devra permettre d’y accueillir du public lors des manifestations ou des compé-
titions. La banquette entre les bâtiments et le plan d’eau sera d’au moins 15 mètres. Il disposera d’un sys-
tème d’amarrage - pouvant résister aux crues - pour un ponton flottant et d’une rampe de mise à l’eau des
bateaux de sécurité.
Une aire de stationnement suffisante devra être présente à proximité pour pouvoir accueillir les véhicules des
pratiquants et du public lors des compétitions et manifestations.

3.1.4 CARACTERISTIQUES DES BÂTIMENTS


Il s’agira d’une structure fermée répondant :
> aux conditions de stationnement et de conservation des bateaux d’aviron (couvert et fermé, supports à
bateaux),
> à la réception des rameurs (espace d’accueil, club-house, vestiaires, douches),
> à leur entraînement (salle de musculation et tank à ramer),
> à la maintenance du matériel (atelier), à l’entreposage du carburant et à l’administration (bureaux, salle
de réunion).
Le type de construction et les matériaux utilisés devront répondre aux conditions environnementales et nor-
mes réglementaires.

mercredi 23 mai 2007 Page: 9/38


3.1.5 NORMES DE CONSTRUCTION
Il serait hautement préférable que les normes de construction et d’utilisation répondent à une démarche TH-
QE (Très Haute Qualité Environnementale), permettant de réduire les dépenses de fonctionnement et
d’entretien.
Les lieux de vie devront être situés au-dessus du PHEC (Plus Hautes Eaux Connues) pour tenir compte des
obligations du PPRI (Plan de Prévention des Risques d’Inondation). Pour ne pas entraver le passage de l’eau
en période de crue, il y a la possibilité de construire sur pilotis ou de poser des clapets au rez-de-chaussée.

mercredi 23 mai 2007 Page: 10/38


4 Description détaillée des équipements
Cette description a été établie à partir du cahier des charges de la Fédération Française des Sociétés
d’Aviron.
Le descriptif suivant est donné à titre indicatif sur la base d’un club d’aviron pouvant accueillir au maximum
250 rameurs et une autre activité sportive liée aux sports nautiques (telle que le kayak …)

4.1 Locaux de vie


Ils devront satisfaire aux exigences réglementaires des locaux recevant du public et permettre l’accessibilité
aux handicapés.

4.1.1 ACCUEIL
Espace de 40 à 60 m² environ, destiné à l’attente des rameurs, la réception du public, l’information,
l’exposition et à la distribution des autres locaux.

4.1.2 BUREAUX
Les bureaux sont destinés aux dirigeants et aux cadres techniques sportifs :
4 bureaux de 15 m2 :
Président aviron
Président Kayak
2 Entraîneurs et/ou administratif
Ces bureaux seront en relation avec l’espace accueil et le parc à bateaux. Les responsables auront une vue
sur la cour, les pontons et le bassin.

4.1.3 VESTIAIRES
Deux unités (hommes et femmes) avec accessibilité aux handicapés pour une surface totale d’environ 100m².
Le vestiaire des hommes aura une capacité de 70 places, le vestiaire des femmes de 35 places. Ils seront
pourvus de bancs fixes (sans piétement) et de patères.
Les sols seront carrelés et pentés vers des siphons avec garde d’eau importante.
L’agencement des locaux permettra d’isoler une partie des vestiaires et sanitaires respectifs pour les rendre
indépendants des autres publics accueillis dans le club et permettre l’accueil des scolaires ou centres aérés.

4.1.3.1 Douches et Lavabos


Aux vestiaires seront accolés 2 unités de douches reliées par un sas d’essuyage, les unités de douches
seront équipées de 12 douches pour les hommes et de 6 douches pour les femmes. Un siège abatant sera
installé par unité.
2 lavabos seront installés dans chacun des sas d’essuyage.
Les douches seront conçues pour un entretien facile et pour offrir de bonnes conditions d’hygiène.

4.1.3.2 Sanitaires
2 unités de 20 m2 (circulation des handicapés incluse) seront équipées chacune de 2 WC dont 1 avec
accessibilité aux handicapés.

mercredi 23 mai 2007 Page: 11/38


4.2 Locaux annexes
Local ménage (3m²); local matériel (4m²) destiné à recevoir papeterie, archives, matériels précieux, placard
technique.

4.2.1 CLUB HOUSE


Il sera le lieu de réception des manifestations, des réunions de bureau du club. Son implantation à l’étage ne
nuit pas au développement des locaux au rez-de-chaussée.
La superficie se base généralement sur 1m² par personne. Les rameurs et rameuses disposeront d’un es-
pace convivial de 200 m2 où ils pourront se réunir. Il sera pourvu d’une cuisine et d’un office de 15 m2, dispo-
sant d’un point cuisson.
Il pourra être pourvu d’une terrasse d’agrément en prolongement avec porte-à-faux qui offrira une utilisation
estivale.
L’accessibilité d’une salle en étage par les handicapés impose l’installation d’un ascenseur.
Celle-ci sera équipée d’un comptoir avec plan de travail et évier.
Un local office (avec réserve ventilée) (10 m2), équipé de prises de courant (réchauffage de plats…) sera jux-
taposé au club house.
Il sera également le lieu de réunions de bureau du club et de salle de formation.

4.2.2 INFIRMERIE
Ce local infirmerie disposera d’une surface de 9m², dimensionnée avec emplacement pour un brancard.

4.2.3 CIRCULATIONS
Accessibilité et relation entre locaux seront estimées à 5% des surfaces utiles des locaux du club.

4.2.4 AUTRES LOCAUX


Ces autres locaux destinés, l’un à la chaufferie et l’autre au réseau EDF, disposeront au total une surface de
10 m2 ; ouvrant nécessairement sur l’extérieur et situés au-dessus du PHEC. Ils répondront aux normes de
stockage des carburants, des vernis et des peintures.

mercredi 23 mai 2007 Page: 12/38


4.3 Locaux spécifiques à l’aviron
4.3.1 GARAGE A BATEAUX

4.3.1.1 Structure
Un bâtiment modulaire construit ou préfabriqué constitué de travées pour le rangement des bateaux.
La largeur d’une travée sera de 7 m minimum. Le rangement des bateaux se fera de part et d’autre d’une al-
lée sur des mâts, avec bras coulissants, pour faciliter la manutention.
Pour optimiser les surfaces des garages à bateaux, deux positionnements des bateaux déterminent la lon-
gueur des travées :
> Soit l’addition d’un skiff et d’un double avec le “8” en parallèle, l’ensemble constituant une travée courte de
24 m de longueur environ
> Soit l’addition du “8” et du skiff, avec en parallèle “4” et double, l’ensemble constituant une travée longue
de 30 m de longueur environ
Dans les deux cas, entre les bateaux et en bout, seront ajoutés une marge de 1 m environ (pour une man-
œuvre sans risque), une allée de circulation de travée à travée et une zone de stockage de matériel (tré-
teaux, portants, avirons).
Chaque travée sera pourvue d’une porte de 3,00 m de largeur et de 3,50 m de hauteur.
Le bâtiment recevra une isolation thermique pour limiter les excès de température préjudiciables aux bateaux.
Un éclairage naturel zénithal au droit des allées est souhaitable. Dans le cas d’une finition de sol imperméa-
ble, celle-ci sera interrompue sur la surface de stockage des bateaux pour recevoir un gravillonnage de ri-
vière pour égouttage. Il en sera de même au droit des râteliers à pelles mais avec remplissage sable.
Le garage sera pourvu d’un équipement lumière, de prises de courant ponctuelles, d’un robinet de puisage.

La solution sera retenue en fonction de la configuration du terrain.


La travée courte présente l’inconvénient, à stockage de bateaux égal, d’occuper une demi-travée supplémen-
taire.

mercredi 23 mai 2007 Page: 13/38


4.3.1.2 Agencement
La hauteur utile nécessaire du garage, déterminée par le stockage superposé de 5 bateaux, est de 4,20 m
minimum. (Cette hauteur est également nécessaire pour le stockage des avirons de pointe d’une longueur de
3,80 m environ).

4.3.1.3 Evaluation de la longueur du linéaire de supports à bateaux


En tenant compte de la flotte actuelle et prévisionnelle de la S.N.H.S., les besoins en linéaires sont les sui-
vants :
Linéaire
Longueur
Nb actuel Nb prévisionnel total
par U.
Type de bateau prévisionnel
Compé- Entraî- Compé- Entraî-
tition nement. tition nement.
Huit barré ou de couple barré 2 1 3 1 17,50 m 78,00 m
Quatre de couple 4 1 4 2 12,80 m 88,80 m
Quatre de couple barré 1 1 12,80 m 14,80 m
Quatre sans barreur 3 3 1 11,90 m 55,60 m
Quatre barré 1 1 1 12,80 m 29,60 m
Deux de couple 3 3 4 3 9,94 m 83,58 m
Deux sans barreur 4 1 4 2 9,42 m 68,52 m
Skiff 6 10 8 12 8,25 m 205,00 m
Canoës 6 6 6,50 m 51,00 m
Yolette de couple ou de pointe 6 6 10,50 m 75,00 m
Bateaux aviron découverte 8 8 6,00 m 64,00 m
Total 24 36 28 42 Linéaire : 813,90 m

mercredi 23 mai 2007 Page: 14/38


4.3.2 ATELIER
L’atelier, si la superficie du terrain et le coût de l’ensemble le permet, sera construit dans la continuité du bâ-
timent et sur le principe du garage à bateaux pour devenir, à l’agrandissement du club, une nouvelle travée
de rangement des bateaux. Il sera repoussé en extrémité.
Cet espace est destiné à recevoir les bateaux à réparer, les matériels nautiques et mécaniques, établi et ar-
moires de rangement. Suivant la hauteur utile, une mezzanine peut être installée en fond de travée pour ran-
gement des matériels encombrants (matériels divers ou de balisage).
L’atelier sera isolé thermiquement et séparé du garage à bateaux par une cloison démontable, avec possibili-
té de chauffage pour la réparation de bateaux en périodes froides. Il recevra de préférence un sol en dur.

4.3.3 GARAGE POUR LES VEHICULES


Ce local présente le double intérêt de mettre véhicule et remorque à l’abri des intempéries et des dégrada-
tions extérieures. Il devra disposer de dimensions suffisantes pour recevoir au moins ces deux éléments.
Il sera construit avec les caractéristiques des garages à bateaux.
Suivant la hauteur, l’espace libre au-dessus des véhicules peut être aussi exploité en mezzanine de ran-
gement.
Par souci d’économie, le garage de véhicules ne représente pas un investissement prioritaire.
Provisoirement, véhicule, remorque et bateau de sécurité peuvent stationner dans les allées de l’atelier ou du
garage à bateaux. Par contre, si cette disposition rentabilise l’utilisation des allées, elle présente les inconvé-
nients notoires de manœuvres de véhicules, déplacement de matériels en cours de réparation avec le risque
de chocs et dégâts sur les bateaux.

4.3.4 STOCKAGE DES CARBURANTS


Les carburants des bateaux moteurs et produits inflammables de réparation seront isolés dans un local
conforme à la réglementation, ventilé, donnant sur l’extérieur.

mercredi 23 mai 2007 Page: 15/38


4.3.5 SALLE D’ENTRAINEMENT MUSCULAIRE
D’une surface de 125 m2 environ, cette salle comprendra l’ensemble des appareils nécessaires à la prépara-
tion physique au sol. Elle sera pourvue également d’un espace destiné à l’échauffement, puis aux étirements.

4.3.5.1 Nombre et encombrement des ateliers :


> 14 ateliers d’une surface de 2 à 4 m2 par poste ou appareil
> un espace libre (échauffement - étirement) : 2 m2 par personne
> une zone, placard ou local de rangement des matériels (poids, accessoires, tapis) : 4 m2

La salle devra être largement ventilée et éclairée, naturellement de préférence. Une hauteur sous plafond de
3,50 m minimum est souhaitable.
Les équipements luminaires et appareils devront être protégés des chocs de ballons et matériels.
Les sols devront être robustes et hygiéniques. Une protection spécifique sera réalisée au droit des manipula-
tions de charge.

4.3.6 SALLE D’ERGOMETRES


Salle destinée à recevoir les simulateurs d’aviron pour la préparation physique au sol.
Une salle d’une contenance de 10 appareils, d’une surface de 50 m2 environ, avec une hauteur sous
plafond de 3,50 m.
Un poste d’ergomètre nécessite une surface de 5 m2, y compris l’espace de circulation.
Prévoir un éclairage naturel avec vue sur l’extérieur pour l’agrément des séances, une ventilation énergi-
que ainsi qu’un traitement des parois et plafond pour absorption phonique du bruit des appareils.
Une salle spécifique doit leur être dédiée car le bruit et le courant d’air émis par les appareils sont peu
compatibles avec l’activité musculation et encore moins avec le calme des séances d’étirements.

mercredi 23 mai 2007 Page: 16/38


4.3.7 TANK A RAMER
Le tank à ramer est un bassin d’apprentissage du geste aviron et de la synchronisation des rameurs.
Cet ouvrage devra comporter 4 places. Un tank de 4 rameurs est un compromis satisfaisant et a pour dimen-
sions principales hors tout environ 8,00 x 12,00 x 1,25 m de profondeur.
Un tank de 4 places nécessite un local d’une surface de 150 m2 environ avec dégagements ou coursives
(suivant type de tank) sur 3 côtés minimum.
La hauteur utile mesurée depuis la circulation (dégagements et coursives) sera de 3,50 m.
Le bassin pourra être de conception aérienne en métal traité anticorrosion avec platelage caillebotis, escalier
d’accès ou encastré en béton avec étanchéité par membrane ou résine. Un garde-corps sera à prévoir en
ceinture des 2 systèmes.
L’eau du bassin doit être régénérée par un dispositif de filtration de type piscine. L’alimentation en eau et la
vidange devront être conséquentes.
L’appareil doit être étudié pour obtenir les conditions réelles de ramerie (altitude du rameur et dames de nage
par rapport à l’eau). Il doit pouvoir être utilisé en ramerie de pointe ou de coupe (avec dispositif réglable des
entraxes et de changement des dames de nage ou dispositif fixe avec entraxes moyens et dames de nage
double).
L’eau du bassin déplacée par les rames sera mise en circuit pour limitation du freinage.
Le décaissé ou baignoire d’installation des places sera équipé d’une structure inox recevant coulisses et
planches de pieds.
L’installation du tank est souhaitable dans un local qui, fermé l’hiver, permettra une large aération dès les
premiers beaux jours.
Un emplacement pour le dispositif de traitement de l’eau est à prévoir (à installer de préférence dans un local
technique).
La structure du local, parois et plafond, devront être résistantes à l’humidité et à l’eau.
Le local sera pourvu d’une ventilation naturelle ou mécanique efficace.
Des râteliers pour le rangement de pelles vertical ou horizontal (suivant hauteur sous plafond) seront
fixés aux murs.
Des miroirs sur les murs latéraux et un miroir inclinable en bout permettront l’observation des gestes.
Outre l’éclairage artificiel général à prévoir étanche, un éclairage aquatique d’ambiance agrémentera le
bassin.
Ce local spécialisé de l’aviron sera dans son traitement et son implantation l’élément spectaculaire du club. Il
ne fait toutefois pas partie des acquisitions essentielles et peut se voir suppléer dans un premier temps par
un ou plusieurs caissons d’apprentissage extérieurs. (voir schéma du ponton page 21) .

mercredi 23 mai 2007 Page: 17/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 18/38
4.4 Equipements

4.4.1 MOBILIER ET MATERIEL DE BUREAU


Ils comprennent :
> Bureaux et fauteuils, armoires de rangement
> Tables et chaises
> Téléphone, télécopieur, équipement informatique, photocopieur, équipement vidéo
> Matériel de l’entraîneur

4.4.2 SUPPORT DES BATEAUX


Les supports des bateaux sont constitués de mâts avec bras extensibles sur roulements. L’intervalle entre les
bras est réglable en fonction des hauteurs de coque pour réduire la hauteur de stockage (garde minimum de
0,30 m entre la coque et le bras supérieur). L’écartement entre les mâts est réglable en fonction des lon-
gueurs variables des bateaux. Le déplacement des mâts s’effectue par coulissage sur des profils au sol et au
plafond (à prévoir à la construction).
Deux mâts par bateau sont nécessaires pour les “4”, doubles et skiffs (complété par un berceau spécial fixé
sur le bras coulissant pour les skiffs), trois mâts pour les “8” non démontés.
Il est possible de concevoir des supports réglables en hauteur automatiquement permettant d’optimiser
l’espace de stockage.

mercredi 23 mai 2007 Page: 19/38


4.4.3 RATELIERS PORTE-AVIRONS
Leur conception doit permettre le stockage vertical des 2 principaux modèles d’avirons, pointe et couple avec
palettes du type “Mâcon” et “hachoir” (plus encombrante en largeur) sans accrochage entre eux.
Les râteliers seront installés à proximité des portes du hangar.
Les ensembles de râteliers peuvent être placés parallèlement ou perpendiculairement aux parois (dans ce
cas, le stockage peut être réalisé dos à dos).
Il sera aussi prévu des râteliers pour stockage vertical ou horizontal d’un jeu d’avirons avec palettes évidées
pointe et couple pour le tank à ramer.

4.5 Matériels nautiques


4.5.1 PONTON
Le ponton, destiné à l’embarquement et au débarquement, aura pour dimensions 12 m de long minimum sur
4 m de large et sera équipé de passerelles de liaison articulées, de largeur minimum de 3 m et de longueur
adaptée à la difficulté d’accès.
L’idéal serait deux pontons de 12 m pour pouvoir accueillir deux bateaux simultanément.
Sur cours d’eau, le ponton sera installé parallèle à la berge. L’accès au ponton se fera par 2 passerelles.
La pente des passerelles sera calculée pour ne pas être excessive (risque de faire toucher les pointes). Elles
devront, suivant le dénivelé du franchissement, être munies de garde-corps.
L’amarrage des ensembles se fera par corps morts calculés pour absorber les changements de niveau de
l’eau et résister au courant et aux vagues. Les
passerelles seront fixées sur berge.
La construction de ces pontons devra être robuste avec
flotteurs, structures, surfaces de déambulation
antidérapante, l’ensemble en matériaux traités contre
l’oxydation et d’un entretien facile. Les bords devront être
arrondis pour éviter des blessures aux rameurs et aux
bateaux.
La flottabilité sera calculée pour recevoir sur un bord le
poids d’un équipage de “8” et son bateau, soit 1000 kg
répartis sans un enfoncement supérieur à 5 cm. La
hauteur au-dessus du niveau de l’eau sera réglée entre
10 et 15 cm maxi.
Les articulations de liaison seront dimensionnées pour
résister aux efforts de torsion et à l’usure des éléments
sollicités par le courant et les vagues.

mercredi 23 mai 2007 Page: 20/38


4.5.2 AMARRES ET BOUEES
Anneaux divers à sceller pour fixation sur berge ou poteaux.

4.6 Abords

4.6.1 VOIRIE D’ACCES AU GARAGE


La voie d’accès au club devra permettre un rayon de braquage satisfaisant pour autoriser le passage d’un
véhicule avec grande remorque.

4.6.2 COUR, AIRE DE MANOEUVRE


Devant le garage, sur une profondeur de 30 m, il sera créé une voirie légère en revêtement imperméable des-
tinée à la manœuvre de rangement des bateaux, l’aire de lavage et entretien sera implantée devant les por-
tes afin d’éviter le stationnement des bateaux.
Les sols seront pentés, les eaux de pluie et de lavage évacuées aux réseaux d’assainissement respectifs.

4.6.3 CHEMINEMENT D’ACCES AU PONTON ET A LA RAMPE DE MISE A L’EAU


Réalisation en voirie légère.

4.6.4 RAMPE DE MISE A L’EAU DES BATEAUX MOTEUR


D’une largeur minimale de 3,50 m, pente à réaliser en béton avec pente minimum et striage antidérapant.

4.6.5 ÉQUIPEMENTS ANNEXES


Éclairage de cour et des abords.
Point d’eau de lavage.

4.6.6 STATIONNEMENT
Une aire de stationnement en voirie légère sera à prévoir pour les utilisateurs du club.

mercredi 23 mai 2007 Page: 21/38


5 OBJECTIFS

5.1 Apport à la ville aux travers de nos offres


APPORT A LA VILLE OFFRES DU CLUB

9 Ouvert à tout public (à partir de 11 ans)


9 Tout type de pratiquants
Accueil de masse et loisirs 9 Pratique sportive féminine
9 Pratique sportive familiale
9 Préservation de la santé par la pratique sans limitation d’âge
9 Club ouvert 6 jours / 7 toute l’année, avec large amplitude
horaire
9 Présence d’un entraîneur professionnel et d’encadrants
garantissant des conditions pédagogiques et sécurité opti-
males
Capacité d’accueil
9 Activité sportive maintenue même en période de vacances
9 Participation aux activités estivales et opérations grand pu-
blic
9 Ouvert à d’autres associations (salle de musculation, salle
de réunion)
9 Connaissance d’un sport d’eau et de glisse
Diversification et interdisciplinari-
té sportive 9 Pratique physique et sportive diverse par footing, gymnasti-
que, musculation
Vecteur des valeurs sociales et 9 Accueil de groupes d’enfants, d’adolescents de centres de
éducatives jeunesse, de centres de loisirs, de maisons de quartiers
Renforcement de l’éducation, de la 9 Accueil scolaire et universitaire
cohésion et de l’intégration so- 9 Accueil de projets pédagogiques sportifs
ciale 9 Accueil des personnes handicapées
9 Représentation sur le plan national et international
ª Des régates régionales
Valorisation de l’image de la ville
ª Aux Championnats de France
ª Des régates et randonnées internationales
9 Permet à tous d’accéder à la compétition
Accès au sport de haut niveau
9 Présences nombreuses sur compétitions organisées
9 Promotion des métiers de notre sport
Développement emploi ª Formation entraîneur
ª Professionnalisation de l’encadrement

9 Sport de nature et plein air


9 Approche responsable des problèmes d’environnement
Développement durable
9 Sauvegarde et prise en compte des contraintes environne-
mentales

mercredi 23 mai 2007 Page: 22/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 23/38
6 FINANCEMENTS

6.1 Estimation du projet


Compte tenu des exemples ci-dessous, le coût de construction de ce type de projet est de l’ordre de
1 000 000 € à 1 500 000 € suivant les installations et la fusion ou non avec une autre activité (Kayak par
exemple).
Pour information, dans le cadre de la construction du club de Château-Thierry, compte tenu des diverses
subventions, les montant à charge de la ville n’a été que de 200 000 €.
La fusion avec une autre activité donnera l’avantage de mutualiser tant les coûts de projets ainsi que les
coûts de fonctionnement.
D’autre part, il est tout à fait envisageable que certains équipements, de type salle de musculation, soient par-
tagées avec une autre activité (basket …).

6.2 Estimation du coût de fonctionnement de ce nouveau projet

6.2.1 DEPENSES BASE 160 ADHERENTS


Hypothèse conservatrice sur une base identique au nombre actuel d’adhérents, celui des 3 dernières années

Dépenses Base 160 adhérents

Structure
15%
Co mpétitio n
29% A dministratif Fo nctio nnement
1% 18%

Salarié
37%

Les recettes couvrent 78% des dépenses (75 250 €) -


hors subventions

mercredi 23 mai 2007 Page: 24/38


6.2.3 DEPENSES BASE 200 ADHERENTS
Hypothèse de développement intégrant des activités scolaires et extrascolaires ou le partage des locaux avec une autre
activité.

Dépenses Base 200 adhérents

Structure
13% A dministratif
Co mpétitio n
1%
34%

Fo nctio nnement
20%
Salarié
32%

Les recettes couvrent 87 % des dépenses(84 453 € ) -


hors subventions

6.2.4 DEPENSES BASE 250 ADHERENTS

Dépenses Base 250 adhérents

Structure
12% A dministratif
2%
Co mpétitio n
36%

Fo nctio nnement
Salarié 22%
28%

Les recettes couvrent 96 % des dépenses (95 864 €) -


hors subventions

mercredi 23 mai 2007 Page: 25/38


7 Exemples concrets d’autres clubs
Exemples
Club Adhérents Bateaux Coûts € Commentaire
Abbeville 90 45 1 000 060 € Base nautique municipale pour Aviron
et Canoë-kayak
Le Mans 200 2 000 000 €
Château-Thierry 160 60 1 000 000 € Fusion avec le Canoë Kayak

7.1.1 CHATEAU-THIERRY (AISNE)


Il existe des clubs de construction récente dont l’exemple pourrait répondre aux attentes du club, en construc-
tion industrielle et cependant s’inscrivant harmonieusement dans leur environnement

Les chiffres clés


9 Projet lancé en 1999
9 Réalisation en 2005
9 Durée des travaux : 8 mois
9 Surface des bâtiments : 1000m²
9 Coût : environ. 1 000 000 €uros
9 60 bateaux
9 160 adhérents
9 Club nautique formé avec la fusion de deux clubs d’aviron et un de canoë Kayak
9 Financement : Communauté de communes – ADEME + Fédération du Bois – env. 200 000 € à
la charge de la Ville – ponton payé par la Fédération Française des Sociétés d’Aviron

mercredi 23 mai 2007 Page: 26/38


7.1.2 CLUB DE CAEN (CALVADOS)

Club Caen

7.1.3 CLUB D’ABBEVILLE (SOMME)


Club d’Abbeville

Abbeville est un club municipal, le projet a été lancé sous la forme d’une base nautique municipale qui est
mise à disposition du club d’aviron et du club de canoë-kayak.
Les murs appartiennent à la ville et le matériel appartient au Club.

Les chiffres clés


> 90 licenciés
> 45 bateaux
> coût d’environ 1 060 000 €uros
> Subvention annuelle de fonctionnement (allouée par la ville d’Abbeville) = 16 000 €uros

mercredi 23 mai 2007 Page: 27/38


7.1.4 CLUB U.S. LE MANS (SARTHE)

Club du Mans

Club le Mans

Etage
RdC

Le Mans est un club municipal, le projet a été lancé en 2002 sous la forme d’un club nautique municipal qui a
été mis à disposition du club d’aviron en 2006.
Les murs appartiennent à la ville et le matériel appartient au Club.

Les chiffres clés


> 200 licenciés
> Convention Universitaire
> coût d’environ 2 000 000 €uros
> Aviron scolaire

mercredi 23 mai 2007 Page: 28/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 29/38
8 Subventions et aides à la construction

PARTENAIRES OFFRES

L’ADEME Aide à l’étude d’opportunité :


Agence de l’Environnement > Analyse des différentes solutions possibles qui peut être fi-
et de la Maîtrise d’Energie. nancée à hauteur de 50 %.
> Panneaux solaires thermiques pour l’eau chaude des sanitai-
res : 550 € /m2.
> Chaufferie bois : 50 %

En partenariat avec
Mission d’Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage :
> Travaille en partenariat avec le MO et les différents interve-
LA REGION
nants des études préalables (Objectifs – Aspects environnemen-
taux – Simulation économique) à la réception (Conformité des
installations au regard des objectifs de départ).
et

> L’ADEME peut apporter une subvention de 50% du coût H.T


LA FEDERATION DU BOIS
de cette mission dans la limite d’un plafond de 75 000€.

RESULTAT : Un bâtiment très faiblement consommateur s’inscrivant dans le cadre du dévelop-


pement durable qui valorisera ainsi l’image du club et de la ville.

LA FEDERATION > Divers matériels de sport : exemple le ponton.

FRANCAISE DES
SOCIETES D’AVIRON
C.N.D.S.

mercredi 23 mai 2007 Page: 30/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 31/38
9 Annexes

9.1 Annexe 1 - Historique du club


9.1.1 LA SOCIETE NAUTIQUE DE LA HAUTE-SEINE
9 1907 : inauguration du garage à bateaux et club-house du Cercle des Sports de la Haute Seine
(président : Henri FAYAUD) ;
9 1907-1908 :démarrage d’une section aviron au sein de du Cercle des Sports de la Haute
Seine ;
9 1912 : création de la Société Nautique de la Haute Seine, société d’aviron, association régie
selon la loi 1901 et affiliée à la Fédération Française des Sociétés d’Aviron (président : Auguste
TELLIER). Elle prend les couleurs rouge-blanc-rouge ;
9 1913 : déclaration en sous-préfecture de Corbeil-Essonnes le 31 mai 1913 sous le n°342, pu-
blication au J.O. le 7 juin 1913 ;
9 1996 : présentation d’un dossier de rénovation du club au concours du Patrimoine des Côtes et
Fleuves de France. Ce dossier, incluant le maintien sur les lieux du 47-49 avenue Libert et une
remise à neuf et aux normes des bâtiments, d’un montant de 2 MF est primé.

9.1.2 LA S.C.I. DE LA HAUTE SEINE


9 1906 : Achat du terrain pour l’installation du Touring Club de France (propriétaire : Mr Fayaud)
9 1907 : Construction du bâtiment d’habitation et du petit hangar
9 1921 : constitution de la S.C.I. de la Haute Seine au capital de 1.000 parts de 100 F., d’une du-
rée de 75 ans, par des membres de la Société Nautique de la Haute Seine. Monsieur Auguste
RANSANT détient 213 parts.
9 1921 : achat par la S.C.I. de la Haute Seine auprès de M. Henri FAYAUD de la propriété du 47-
49 avenue Libert (garage et terrain) et construction d’un grand hangar, bail de 21 ans avec la
S.N.H.S. ;
9 1973 : assemblée générale extraordinaire en vue de dissoudre la S.C.I., le quorum n’est pas at-
teint ;
9 1992 : décès de M. Sigismond WERTHEIMER, président /gérant de la S.C.I. de la Haute Seine,
le conseil d’administration de la S.C.I. n’est pas renouvelé. M. Louis CHANTRIAUX gère les af-
faires courantes ;
9 1998 : décision du T.G.I d’Evry le 22, juillet 1998, de nommer un administrateur judiciaire -
Maître Christine VOGEL, Créteil - avec comme missions : d’assurer la gestion de la S.C.I. , de
réunir si possible une assemblée des associés et d’opérer sa liquidation.

9.1.3 RELATIONS DE LA SOCIETE NAUTIQUE DE LA HAUTE SEINE ET LA S.C.I. DE LA HAUTE


SEINE
Les relations de la S.N.H.S et de la S.C.I. H.S ont été très étroites jusqu’aux années 1950/1960, les
dirigeants de la première étant souvent les associés de la seconde.
Avec la disparition des membres fondateurs de la S.N.HS. et de la S.C.I. les relations sont deve-
nues distendues et quelquefois conflictuelles tant en ce qui concerne la fixation du niveau du loyer,
les conditions d’habitation, de prise en charge des travaux nécessaires à la remise en état des lo-
caux ou à l’amélioration des installations.

mercredi 23 mai 2007 Page: 32/38


Devant la carence de la S.C.I. pour faire face à ses obligations de propriétaire de mettre à disposi-
tion de la S.N.H.S des installations répondant à son fonctionnement, il a fallu que celle-ci se substi-
tue à la première pour créer en 1981/1982 des vestiaires et douches pour un coût de 26 680 € et
refaire le mur pignon et l’escalier du club-house, sous peine de mise en péril de ses membres, pour
un coût de 30 490 € .

Ces travaux ont fait l’objet d’un recours de la S.N.H.S. devant le T.I. de Juvisy-sur-Orge qui a re-
connu la S.C.I. redevable de 9.398,00 € au bénéfice de la S.N.H.S..

mercredi 23 mai 2007 Page: 33/38


9.2 Annexe 2 - Situation après la désignation de l’administrateur judi-
ciaire
9.2.1 AVANT LA VENTE DE LA PROPRIETE
- La Société Nautique de la Haute Seine après la notification de Maître Christine VOGEL de sa nomina-
tion par le T.G.I. d’Evry d’administrateur judiciaire de la S.C.I. de la Haute Seine paye à celle-ci les
loyers qu’elle versait auparavant à la S.C.I. de la Haute Seine.
- En 1999 et 2000 Maître Christine VOGEL propose la vente de la propriété du 47-49 avenue Libert au
prix de 107 477 € ramené à 68 600 € si une décision immédiate est prise. La S.N.H.S. décline ces of-
fres.
- La ville de Draveil, les structures et administrations de tutelle, les collectivités territoriales sont averties
de cette situation.
- La ville de Draveil n’est pas intéressée par l’achat de la propriété mais assure la S.N.H.S en 2002,
qu’une solution sera trouvée à sa situation avec la proposition d’un nouveau site.
- Le 18 avril 2006 la ville de Draveil avertit la S.N.H.S que la vente de la propriété a été accomplie. La
nouvelle est démentie quelques jours plus tard. L’acheteur après intervention de la ville de Draveil,
s’étant désisté.
- Maître Christine VOGEL, le 10 mai 2006, en réponse à un courrier de la S.N.H.S, confirme que la pro-
priété n’est pas encore vendue.

9.2.2 APRES LA VENTE DE LA PROPRIETE


- Maître Christine VOGEL notifie, le 6 juin 2006, la vente de la propriété au profit de la S.C.I des Pins
Penchés. La vente est confirmée par l’étude notariale de Maître Dominique BAËS.
- La régularisation des actifs est effectuée. La S.N.H.S. est créditée du montant de la créance qui lui a
été affectée par le T.I. de Juvisy-sur-Orge, diminuée des charges locatives dues.
- Deux lettres recommandées adressées à la S.C.I. des Pins Penchés par la S.N.H.S. sont retournées
avec la mention « NPAI ». Ce n’est qu’après plusieurs démarches auprès de l’étude notariale et un
contact avec Maître Jérôme DOULET, chargé des intérêts de la S.C.I., qu’une adresse fiable est
connue.
- Une nouvelle lettre recommandée, adressée à celle-ci, ne reçoit pas de réponse. La S.N.H.S. n’a pu
jusqu’à aujourd’hui connaître directement les projets des associés de la S.C.I. des Pins Penchés.

Une communication reçue de Maître DOULET, par notre conseil juridique, fait état que la
S.C.I. ne désire pas reconduire le bail, qui se termine le 31 décembre 2007.

mercredi 23 mai 2007 Page: 34/38


9.3 Annexe 3 - Actions entreprises auprès de la ville de Draveil, les col-
lectivités territoriales et les autorités de tutelle.
En 1980 les dirigeants de la S.N.H.S ont tenté de faire acheter la propriété par la ville de Draveil afin qu’elle y
poursuive ses activités sportives. En 1986 le projet est définitivement abandonné.

A la notification en 1999, par Maître Christine VOGEL, de la mise sous administration judiciaire et de la liqui-
dation de la S.C.I. de la Haute Seine, la Société Nautique de la Haute Seine a informé la ville de Draveil, la
Fédération Française des Sociétés d’Aviron (F.F.S.A.), la Direction Départementale de la Jeunesse et des
Sports de l’Essonne de cette nouvelle situation et a largement diffusé l’information dans les milieux sportifs.

La ville de Draveil, son député-maire M. Georges TRON, nous ont déclaré n’être pas intéressés par l’achat de
la propriété, mais garantissaient la pérennité de la S.N.H.S.
Après la notification de la vente de la propriété à la S.C.I des Pins Penchés une réunion s’est tenue le 10 juil-
let 2006 entre la S.N.H.S., M. Jean-Jacques MOULIN, directeur des services généraux de la ville de Draveil,
et Mme DURAND du service juridique.
De cette réunion il ressort que :
9 l’annulation de la vente est impossible,
9 La ville préconise une approche de S.N.H.S. vers la S.C.I. pour connaître les intentions de celle-ci,
9 La ville propose un nouveau rendez-vous en septembre où elle exposera ses intentions.

En septembre 2006 nouvelle réunion entre la S.N.H.S. et M. Georges TRON. Compte-tenu de l’absence de
réactions de la SCI des Pins Penchés aux différents courriers de la S.NH.S., la ville de Draveil conseille :
9 la S.N.H.S de bien provisionner les loyers qui ne sont pas réclamés par la S.C.I. ;
9 d’attendre (…).

En avril, la S.N.H.S. apprenant officieusement par le notaire, que la S.C.I. des Pins Penchés ne renouvellerait
pas le bail à la fin de l’année 2007, un nouveau RVD a été pris avec M. Tron. Ce dernier s’est engagé à en-
voyer un courrier à la S.C.I. (fait le 13/04/07 – la S.N.H.S. en a reçu une copie).

La S.N.H.S. ne compte pas attendre le 31 décembre 2007 pour agir et trouver une solution afin de
transférer ses matériels et d’accueillir dans les meilleures conditions ses rameurs.

C’est la raison pour la laquelle ce dossier a été réalisé. Il a pour but de présenter le projet de création
d’un nouveau club d’aviron, auprès de différentes municipalités et collectivités, pour obtenir le sou-
tien de l’une d’elles.

mercredi 23 mai 2007 Page: 35/38


9.4 Annexe 4 - Derniers bilans

COMPTES DE RESULTATS 2003-2006


BUDGET 2007

DEPENSES COMPTES DE RESULTAT BUDGET


Saison 2003 Saison 2004 Saison 2005 Saison 2006 Saison 2007

RECETTES COMPTES DE RESULTAT BUDGET


Saison 2003 Saison 2004 Saison 2005 Saison 2006 Saison 2007

TOTAL DES RE-


CETTES
RESULTAT DES
EXERCICES

mercredi 23 mai 2007 Page: 36/38


mercredi 23 mai 2007 Page: 37/38
9.5 Annexe 5 - Actifs du club
Source valeur assurée auprès de la M.A.I.F - valeur vénale

9.5.1 MATERIEL D’AVIRON : 415.863 €


77 bateau d’aviron, avirons

9.5.2 MATERIEL DE SECURITE / MATERIEL DE MUSCULATION : 35.283 €


Bateaux de sécurité, moteurs hors-bord, matériel de musculation

9.5.3 BIENS SENSIBLES : 3.049 €


Matériel informatique, caméra, chronomètres, stroke-coach.

Valeur total de l’équipement : 454 195 €uros

9.5.4 ETAT DES LICENCIES ET REPARTITION PAR SEXE ET PAR AGE

Saison 2003 2004 2005 2006 2007


Total des licenciés 176 201 178 166 171

Hommes 130 163 133 120 134


Femmes 46 38 45 46 34

Adultes = Sénior A 120 130 123 106 110


Jeunes inf. 23 ans 56 71 55 60 61

mercredi 23 mai 2007 Page: 38/38

Vous aimerez peut-être aussi