Vous êtes sur la page 1sur 94

GSM in a Nutshell

Option Transversale
- Round 1 : Cours de synthèse GSM-

dernière modification : le 11/02/07

Fabrice Valois
fabrice.valois@insa-lyon.fr
http://fvalois.insa-lyon.fr
Agenda de la journée

❑ Architectures GSM

❑ Mobilité

❑ Canaux logiques (SUB)


Agenda de la matinée

❑ Introduction
❑ Architecture réseau GSM
❑ Base Station Subsystem
❑ Network subsystem
❑ Gestion de la mobilité
❑ Numérotation GSM
❑ Evolution du réseau GSM
Un peu de biblio

❑ Réseaux mobiles, Tabbane, Ed. Hermès

❑ Mobile Radio Networks, Walke, Ed. Wiley

❑ Réseaux GSM-DCS, Lagrange & al., Ed. Hermès

❑ Réseaux de mobiles & réseaux sans fil, Al Agha & al., Ed.

Eyrolles

❑ Support de cours 4TC-ARM : http://fvalois.insa-lyon.fr


I. Introduction

❑ Objectifs

❑ Vue d'ensemble du réseau

❑ Vue d'ensemble des protocoles


Historique GSM

1978 Allocation de la bande de fréquences des 900 MHz par CEPT


1982 Création du “Groupe Spécial Mobile” par CEPT
1987 Choix de la technologie radio : Time Division Multiple Access
1987 Signature d'un MoU GSM entre opérateurs européens
1989 Le groupe GSM devient un Comité Technique de l'ETSI
1990 Spécifications techniques GSM Phase 1
1992 Ouverture commerciale des premiers réseaux GSM
1992 Spécifications GSM Phase 2
Objectifs GSM

❑ Services de base :
❑ Appelé/être appelé indépendamment de sa localisation
❑ Maintenir un appel en cours lors d'un déplacement
❑ Services supplémentaires (call conf., signal appel, push...)

❑ Intéropérabilité des équipements et des opérateurs


❑ Robustesse du codage de la voix
❑ Sécurité
Objectifs GSM (bis)

✗ Aspects liés aux services :


Voix,
Données,
Fax, ...
✗ Aspects liés à la sécurité :
Cryptage,
Chiffrement,
Authentification, ...
✗ Aspects liés à l'efficacité :
Réutilisation des fréquences,
Saut de fréquences, ..
Architecture GSM : Vue d'ensemble
A ir A

O & M
GSM : Focus sur NSS
Air A
EIR

AC

HLR

MSC VLR

O&M

❑ Gestion des appels (entrant / sortant)


❑ Interconnexion avec autres PLMN et réseaux PSTN
❑ Gestion des données utilisateurs et des services
❑ Facturation, sécurité,
❑ Gestion de la mobilité (roamning)
❑ Gestion/Supervision BSS, interfaces A & PSTN
GSM : Focus sur BSS
Air A

BSC
TC

BTS

TC

BTS BSC
TC

O&M

❑ Contrôle / gestion interface radio


❑ Signalisation interfaces A & radio
❑ Connexion entre terminal mobile et NSS
❑ Gestion mobilité (radio)
❑ Traitement de la voix et transcodage
❑ Statistiques et compteurs GSM
GSM : équipement utilisateur

ME + SIM = MS
GSM : trafic & signalisation

Canaux de contrôle et trafic

Air A
A
EIR

BTS BSC AC

HLR

MSC

TC VLR
Pile protocolaire GSM : vue d'ensemble

CM

MM
BSSAP

RR

SCCP
Niveau 3

MTP3
LAPDm LAPD MTP2

Physique Physique MTP1

MS 
BTS BSC MSC

BSS , Base Station Subsystem


II. Base Station Subsystem

❑ Architectures & protocoles


❑ Couche 3 sur l'interface radio (MM, RR, CM)
❑ Interface Abis (BTS-BSC)
❑ Interface A
❑ Transcodage de la voix (interface Ater)
Architecture et protocoles

CM

MM
BSSAP

RR
Couche
Couche 33 -Connection
-Mobility
Management-
Management-RendreSimilaire
Couche 2 : Fiabilise à la
transparent
la SCCP
Coucheréseau
couche 3 -Radio
du ressource-
RNIS entre
l'itinérance
transmissionde l'abonné.
(LAP-Dm)
traite tous Cetteun
les Niveau 3
: Gestion
Couche
poste 1de la ressource
:
numérique et sonêtre central
fonction
aspectsne
de peut
la donc prisede
radio. Sous-couche
rattachement.
compte queLa
entransmission sursous-couche
radiola partie fixe CM MTP3
implémentée
est dans
donc présente le BSC
entre le mobile et
du réseau, donc par le MSC. LAPDm LAPD MTP2
le MSC.
Physique Physique MTP1

MS 
BTS BSC MSC

BSS , Base Station Subsystem


Couche 3 sur l'interface radio

❑ 3 sous-couches :
❑ RR : Radio Resource
❑ MM : Mobility Management
❑ CM : Connexion Management
Sous-couche RR

❑ Gestion de la connexion radio entre la MS et le BSC


❑ Établissement d'un canal dédié
❑ Rétablissement du canal lors d'un changement de cellule
(handover)
❑ Il ne peut y avoir qu'une seule connexion RR active
❑ Pré-requis nécessaire avant toute connexion au réseau
Sous-couche MM

❑ Trois rôles différents :


❑ Assurer la gestion de la mobilité ce qui génère des échanges
entre la MS et le réseau (mise à jour de localisation)
❑ Assurer les fonctions de sécurité, ce qui va provoquer des
échanges de messages particuliers lors de la plupart des
demandes de services
❑ Gérer les connexions MM
Sous-couche MM : connexion MM

❑ Connexion MM (MM-connection) ?
❑ Permet à la couche CM de faire abstraction des problèmes de
l'aspect itinérant et radio de la MS et de se ramener au cas d'un
accès d'un terminal fixe au réseau RNIS !
❑ Une telle connexion est établie sur demande de la sous-couche
CM (sur envoi d'appel ou SMS) non pas par envoi de message
d'établissement mais implicitement par le premier message CM
envoyé.
Sous-couche CM

❑ Gestion des appels usagers


❑ Acheminement et établissement des appels d'un abonné
(appel entrant et appel sortant)
❑ Interaction avec le protocole MAP (Mobile Application
Protocol) gérant les dialogues avec le NSS (Network
Sub-system) où se trouve les VLR's, HLR et
commutateurs mobiles MSC.
❑ Proche de la sous-couche DSS1 d'un réseau RNIS
(permet le support de la voix et des services
supplémentaires exceptés les SMS)
Description de l'interface Abis

❑ Interface définie entre la BTS et le BSC


❑ Supporte la transmission des communications des
usagers et de la signalisation (en fait, la plupart des
messages de signalisation sont échangés entre le BSC ou
le MSC et la MS : la BTS n'a qu'une simple fonction de
relais
❑ Similitude avec le réseau fixe : l'interface est proche de
celle définie entre un PABX numérique et le RNIS, la
BTS jouant le rôle de PABX.
Les couches de l'interface Abis

❑ Couche physique pour faire transiter communications et


signalisation sur des canaux différents
❑ Couche liaison de données assurant la fiabilité des
transmissions
❑ Couche réseau
Abis : couche physique

Canaux de trafic (~canaux B)


TCH

SDCCH
SACCH Canaux de signalisation
BCCH BTS BSC
(~canaux D)

❑ Canaux de trafic
❑ Informations émises sur les canaux TCH (voix ou données
utilisateurs) à des débits de 16 ou 64kbit/s
❑ Canaux de signalisation
❑ En fonction de l'importance de la BTS, 1 ou plusieurs canaux vont
supporter la signalisation pour les dialogues MS-BSC, MS-MSC et
BSC-BTS à des débits de 16 ou 64 kbits/s
Abis : couche liaison de données

❑ Repose sur LAPD avec support des message suivants :


❑ Messages de niveau supérieur entre mobile et réseau
(signalisation), plus exactement entre un TRX et le BSC (sur un
canal particulier ie : un slot sur une fréquence donnée)
❑ Messages de supervision et de maintenance de la BTS, par exemple
configuration d'un TRX ou mise en mode maintenance de la BTS
❑ Messages internes de gestion de la liaison de données BTS-BSC
❑ Messages émis en mode connecté (seuls les messages de
remontées de mesure sont transmis en mode non connecté
-émission périodique-)
Abis : couche réseau
❑ 2 types de messages
❑ Transparents : entre la MS et le BSC ou le MSC et pour lesquels
la BTS agit comme relais
❑ Non Transparents : contenant les commande entre la BTS et le
BSC (géré par une couche BTS Management)
Interface radio Interface Abis

CM Couches
MM supérieures

RR Message BTSM BTSM


transparent Message
RR'
transparent
Distribution
Distribution
LAPDm LAPDm LAPDm LAPDm

Physique Physique Physique Physique


MS BTS BSC
Description de l'interface A
pour la signalisation

❑ Définition de l'interface entre le BSC et le MSC


❑ Utilise SS7
❑ Pile protocolaire contenue :
❑ MTP (Message Transfert Part)
❑ SCCP (Signalling Connection Control Part)
❑ BSSAP (BSS Application Part)
Interface A

❑ 2 types de messages circulent :


❑ Les messages interprétés par le BSC et qui ont trait à la gestion
des ressources radio (sous-couche BSSMAP...)
❑ Autres messages échangés entre la MS et le MSC (sous-couche
DTAP) où le BSC joue le rôle de répéteur
Protocole BSSMAP

BSS Management Part : définit le dialogue pour les messages


interprétés par le BSC
❑ Messages à destination du BSC ❑ Messages liés à un canal
radio dédié particulier
❑ Mise hors service des circuits de
parole entre le BSC et le MSC ❑ Message initial de la MS sur
❑ Interrogation des ressources le canal radio dédié
disponibles au BSC ❑ Allocation canal radio TCH
❑ Réinitialisation du MSC ou du BSC ❑ Exécution d'un handover
❑ Appel en diffusion d'une MS sur ❑ Passage en mode chiffré
une zone de localisation donnée ❑ Libération du canal dédié
❑ Transfert de communications vers
un autre BSC
Protocole DTAP

❑ Direct Transfert Application Part régit les échanges de


messages des MS-MSC transitant par le BSC.
❑ Simple protocole de réémission de tous les messages
reçus du niveau MM/CM du MSC sans aucune
interprétation du contenu
Vue globale de l'interface A

Interface Interface Interface A


Radio Abis
CM CM

MM MM
BSSAP BSSAP
DTAP
DTAP
BSSMAP BSSMAP
RR RR Fonction de
Fonction de distribution
distribution
SCCP SCCP
MTP3 MTP3
LAPDm LAPD MTP2 MTP2
Physique Physique MTP1 MTP1

MS BSC MSC
Transcodage de la parole : interface Ater

❑ Question : la voix est codée sur 13 kbit/s sur l'interface


radio de GSM mais le réseau fixe gère des circuits de
parole à 64 kbit/s
❑ Où doit être réalisé le transcodage 13 kbits/s ↔ 64 kbit/s ?

❑ Équipements de transcodage : TRAU (Transcoder / Rate


Adaptator Unit) implémenté dans le BSS
❑ Les placer les plus près possible du MSC
Architecture pour le transcodage

❑ Placés physiquement à côté du MSC


❑ Fonctionnellement intégré au BSC
❑ Commandés à distance par le BTS

Interface Abis Interface Ater Interface A

TRAU

BTS BSC MSC


Circuit de parole
Circuit de signalisation pure
Voix 13 kbit/s sur Voix à 64 kbit/s
canaux 16 kbit/s
Multiplexage des canaux ?

❑ 4 communications à 13kbit/s sont transportées sur une


voie MIC à 64 kbit/s
❑ On complète par des bits de cadrage et de bourrage pour obtenir
un débit de 16 kbits/s pour obtenir le multiplexage des 4 voies
❑ Techniquement ?
❑ BTS reçoit des trames de parole de 260 bits toutes les 20 ms
❑ Cette trame est complété par 21 bits de contrôle, 4 bits d'alignement
pour résoudre les problèmes de synchronisation et 35 bits de
synchronisation permettant de marquer le début d'une trame de
parole
Une synthèse sur le BSS

❑ Architecture de la couche réseau complexe car répartie sur


plusieurs équipements !
❑ Une MS dialogue avec le MSC via la BTS et le BSC à travers :
❑ Interface radio
❑ Interface Abis
❑ Interface A
❑ Gestion de la ressource radio RR par le BSC
❑ Gestion de l'itinérance et des appels par le MSC
❑ Messages de contrôle pour les dialogues MSC↔BSC et BSC↔BTS
❑ Traitement sur le format des données utilisateurs pour adapter le
débit réellement transmis aux débits offerts par les liaisons fixes
III. Network subsystem

Air A
EIR
Equipment Idendity Register : Entité
contenant l’identité du terminal mobile
Authentification Center : Mobile
(IMEI : International
AC ✗ BD d ’abonnés
Equipement traitantclassé
Identity), des aspects
en troisliés à
la sécurité
listes
Home Location contenant
(Black list,
Register (BD Greylelist,
KI White
centrale spécifique
list) à
du PLMN)
HLR chaque abonné .
contenir
✗ les en
Met données
œuvre relatives aux abonnés
les algorithmes de
MSC chiffrement (A3, A8)
traiter les requêtes en provenance des Gateway
VLR

MSCs et des VLRs


traiter les actions de l ’opérateur concernant
O&M ajout/suppression/activation de services
traiter les actions de l ’abonné concernant
Visitor Location
Mobile
Register
Switching
, BD contenant
Center, entité
une photographie
de commutation instantanée
: l ’activation
des données relatives
de services aux
supplémentaires.
abonnés enregistrés sous sa zone (MSC area)
la connexion avec le réseau public (PSTN) et les autres PLMN
Gérer les données relatives aux abonnés dépendant de sa zone ainsi que les dialogues avec son
« Home PLMN» le contrôle
HLR des appels, signalisation, authentification, taxation
traitement
De gérer les MSRN des mise et
: attrribution à jour de localisation
libération après l ’établissement de l ’appel
réalisation
Mettre à jour les donnéesdes
du handover inter-MSC
HLR concerant la localisation de l ’abonné
Contrôler les procédures d ’authentification et de chiffrement, du temps d ’établissement des
appels, et du temps de mise à jour des localisations ( location update)
III. Network subsystem

❑ Organisation des données dans les HLR/VLR :


Données relatives à l ’identification et à la numérotation : xIMSI, MSISDN
Type et état (active, veille) de la MS.
Catégorie de la MS, MSRN, Services supplémentaires.
Données des services supplémentaires.
Données relatives à l ’authentification et au chiffrement (Ki, Rand, SRES, Kc)
Données relatives au roaming : MSRN, VLR@, MSC#,restriction de roaming
Données relatives aux services basiques : approvisionnement des bearer services,
teleservices (fax,voix, sms)
Indicateur de messages en attente,
...
Synthèse NSS

❑ Gestion des appels (normaux, urgence, data)


❑ Interconnexion niveau réseau
❑ Services évolués et transfert de données
❑ Collecte de mesures/statistiques pour l'OMC
❑ Gestion de la mobilité/itinérance
❑ Signalisation Interface A / Interconnexion PSTN
❑ Contrôle du BSS
❑ Gestion de la sécurité (authentification, etc.)
IV. Gestion de la mobilité

❑ Quelle mobilité ?

❑ Micro-mobilité et gestion des handovers

❑ Macro-mobilité et itinérance
Introduction

❑ Services de mobilité

❑ permettre aux usagers de disposer de services télécoms


(émission/réception) sur une zone de couverture

❑ pouvoir poursuivre une communication tout en se déplaçant


Quelle mobilité ?

☛ micro-mobilité = mobilité radio


permettre à un abonné de changer de cellule tout en
maintenant sa communication avec le réseau

☛ macro-mobilité = mobilité réseau


permettre à un abonné de bénéficier des services auxquels il
a souscrit sur toute une zone de couverture
Résau Mobile 1 Mobilité macroscopique
Mobilité microscopique

Résau Mobile 2

zone 1

zone 2
Quels mécanismes en jeu ?

❑ Handover ou transfert inter/intra-cellulaire

❑ Mécanisme de sélection/resélection de cellules et


mécanisme de gestion de la localisation

❑ Impact sur la QoS :


❑ proba(rejet d’appel)
❑ proba(interruption d’appel)
❑ durée «d’interruption»
Gestion de la micro-mobilité

❑ Handover = assure les transferts de communications en


cours entre les cellules (mobile allumé uniquement)

❑ Objectif : maintenir une qualité de communication


suffisante entre le mobile et le réseau à travers un
changement de fréquence ou de cellule
Fonctions du handover

❑ permettre aux usagers de se déplacer en cours d’appel


❑ éviter la rupture du lien (rescue handover)
❑ minimiser les interférences (global et par rapport à un
lien)
❑ optimiser l’utilisation des ressources radio
❑ équilibrer la charge de trafic entre les cellules
❑ baisser la consommation d’énergie des mobiles
Principe de base

❑ Pendant la communication : mesure et évaluation périodique


du lien radio
❑ Situation anormale
⇒ alarme BSC MSC
❑ MSC identifie une cellule cible et/ou un nouveau canal:
– si ok : handover déclenché
– sinon : communication continue sur le même canal et des handovers
sont périodiquement tentés
❑ Après handover, l’ancien canal est libéré
Les 3 phases du handover

❑ Prise de mesures et supervision du lien


❑ Choix de la cellule cible et déclenchement du handover
❑ Exécution du handover (i.e. transfert effectif des
liens)

temps
Contraintes temporelles

❑ Période des mesures < durée de traversée d’une cellule ⇒


fortes contraintes en environnement pico et micro-
cellulaires
❑ durée de traitement des critères de décision d’exécution
du handover et choix de la cellule cible courte ⇒ sinon
réalisation trop tardive
❑ exécution très rapide afin de minimiser la proba de perte
d’un lien et les dégradations de qualité dues au
changement de lien
Phase 1 : Prises de mesures ?

❑ Evaluation qualité du lien


❑ Mesure périodique des canaux et cellules candidates si
besoin d’établir un nouveau lien physique
❑ Gestion d’une liste de cellules candidates
❑ Par le réseau et le terminal (GSM)
❑ Déclenchement du handover contrôlé par le terminal ou
assisté par le mobile (GSM) en se basant sur les
mesures
Phase 1 : Indicateurs de déclenchement

❑ Puissance du signal reçu (RSSI : Received Signal Level


Indicator)
❑ taux d’erreur binaire BER (témoin du C/I)
❑ distance(mobile, BS)
❑ etc.

Rq:
→ Entre 3 et 10 types de mesures
→ Périodicité = 480 ms (GSM)
Phase 1 : liste de cellules candidates

■ Liste gérée par le mobile


■ Le mobile mesure la puissance des canaux pilotes des
BTS
■ Si le mobile reçoit l’identité d’une BTS et que son signal
est suffisant, elle entre dans la liste (un temporisateur
est associé
■ A expiration du temporisateur : la BTS est retirée de la
liste
■ si la liste est pleine (5 pour GSM), on retire celle dont le
temporisateur est le plus avancé.
Phase 2 :
Déclenchement du handover

❑ Puissance relative des signaux


– P(SignalV) > P(SignalR)
❑ Idem(1) + utilisation d’un seuil
Base Station R Base Station V

– P(SignalR)<Seuil et P(SignalV) > P(SignalR)


❑ Idem(1) + hystérisis
– P(SignalV) > P(SignalR) + marge d’hystérisis
❑ Idem(1) + Seuil + hystérisis
→ GSM
❑ Prédiction du signal reçu
Phase 2 : déclenchement du HO

❑ Evaluation après chaque phase de mesures

14
BTS2>BTS1
12
BT2-BTS1>Seuil
10
8
BTS 1
6 BTS 2
4
BT1<Seuil
2 et
BTS2>BTS1
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Phase 3 : Procédure d’exécution

❑ Hard handover
ancien lien libéré avant l’établissement du
nouveau lien avec la BS cible
❑ Seamless handover
… pendant ...
❑ Soft handover
… après ...
Hard handover

MSC MSC MSC

Avant Pendant Après

circuit établi (lien physique et logique) Circuit non établi

❑ Commutation + routage des infos vers le nouveau lien :


simultanément
❑ Un seul canal radio à la fois
❑ Légère interruption de la communication
❑ GSM
Seamless handover

MSC MSC MSC

Avant Pendant Après

circuit établi (lien physique et logique) Circuit non établi

➹ Qualité de service maintenue


➹ Probabilité de coupure minimisée
➷ Consommation supérieure des ressources
➵ DECT
Soft handover

MSC MSC MSC

Avant Pendant Après

circuit établi (lien physique et logique) Circuit non établi

❑ Les 2 liens et les 2 flux sont actifs simultanément


pendant un court laps de temps
❑ Qualité de service offerte à l ’usager
❑ Charge élevée au niveau réseau
❑ Charge élevée sur l ’interface radio
❑ Système CDMA et 3ème génération (UMTS)
Backward/Forward Handover

❑ Etablissement nouveau lien = messages entre mobile et


BS cible
❑ échange via ancien lien : backward handover i.e. lien
établit à partir de l’ancienne BS
❑ moins rapide que la solution suivante
❑ gestion plus optimale des ressources radio
❑ GSM
❑ échange vers la BS cible : forward handover i.e. lien
établit depuis la nouvelle BS
❑ nécessité pour le mobile de contrôler le handover
❑ DECT
Différents handovers
RTC

Réseau Mobile 1 Réseau Mobile 2

MSC A MSC B MSC C MSC D

BSC BSC BSC BSC BSC

1 2 3 4 5

1: HO Intra-cellulaire 2: HO Intra-BSC 3: HO Intra-MSC


4: HO Inter-MSC 5: HO Inter-Réseau
Evaluation - procédure de HO

❐ Nombre de tentatives de handover


❐ Probabilité d ’échec
❐ Handovers ping-pong
❐ Durée de déroulement de handover
❐ Lieu de déclenchement du handover
❏ Nombre de handovers
❏ Quantité de ressources consommées
Mobilité réseau

❑ Processus de sélection/resélection de cellules


❑ réception par le mobile d’infos venant du réseau et choix d ’une
cellule d’accès

❑ Gestion de la localisation (itinérance)


❑ connaître plus ou moins précisément la position des mobiles
Sélection/resélection de cellules

❑ Choisir une cellule du réseau pour


❑ enregistrer les infos diffusées par le réseau aux mobiles
❑ signaler ses mouvements au réseau
❑ être prêt à se connecter au réseau en cas de communication
❑ Nécessité d’être en état de veille
Sélection/resélection...

➥ infos diffusées + mesures des signaux reçus


➙ choix d’une station de base privilégiée

Remarque:
■ Sélection = à la mise sous tension du mobile
■ Resélection = lors du déplacement
➥ Mais la même procédure de choix de cellule
Etapes du processus

❑ Recherche des porteuses du système


❑ Sélection d’un certain nombre parmi les plus puissantes
❑ Recueil des infos diffusées : état des cellules,
paramètres d’accès, de handovers, info de
synchronisation, localisation, etc.
❑ Enregistrement éventuel dans la zone de localisation
❑ Choix d’une cellule
Etapes du processus : en mvt

❑ Si la cellule n’est plus perçue : resélection d’une


meilleure cellule
❑ Si réception d’un message de recherche (paging),
émission d’une demande d’établissement de connexion
avec le réseau
❑ Changement de zone de localisation : envoi de
l’information au réseau
❑ Changement de réseau si plus aucune cellule du réseau
sélectionné n’est perçue
Paramètres utilisés

❑ Niveau de signal reçu


❑ état de la cellule
❑ identité du réseau
❑ zone géographique
❑ temporisation
Gestion de la localisation

2 points sont abordés :


❑ la localisation : permet au système de connaître la
position d ’un mobile à chaque instant
❑ la recherche d ’abonné qui permet au système de
retrouver un mobile

Mécanismes antagonistes du point de vue consommation


des ressources !
Localisation manuelle

❑ Localisation laissée à l’initiative de l’abonné


❑ Système CT2 (Bibop par France Telecom)
❑ Recherche de l’abonné auprès de la borne puis aux
bornes voisines (îlots de bornes)

❑ Simplicité : gestion d’un indicateur de position courante


❑ Intervention manuelle de l’usager
Zones de localisation

❑ But : automatiser la gestion de la localisation


❑ Recherche d’un abonné uniquement dans sa zone de
localisation ⇒ coût du paging moins important
❑ maj périodique ou sur changement de zone
❑ Stockage de l’information dans une base de données
centralisée

Zone de localisation

Cellule
Méthode hybride

❑ GSM :
– méthode de mise à jour de localisation sur
changement de zone
❑ méthode de mise à jour de localisation périodique
❑ Identification d ’une zone de localisation :

MCC MNC LAC


Mobile Country Code Mobile Network Code Location Area Code

LAI (Location Area Identification)


Architecture de BD ’s

❑ Infos de localisation stockées dans deux types de


bases de données :
❑ les bases de données nominales
❑ les bases de données visiteurs

BD
Nominale

BD
visit.

zone BD BD
localisation visit. visit.
zone
zone localisation
localisation
BD nominale

❑ Une seule entité logique dans le réseau


❑ Stockage d ’informations abonnés :
❑ nom, numéro, droits d ’accès, sécurité, etc.
❑ la localisation courante de l ’abonné !
❑ Dans GSM : HLR (Home Location Register )
Niveau 0
Sans localisation, recherche dans tout le réseau
❑ Lors d’un appel : messages de paging à destination des
mobiles émis par toutes les stations de base (flooding
algorithm)
❑ i.e. pas de gestion de mobilité !!!
❑ Téléphone de voiture (1ère génération)

❑ Simplicité de gestion
❑ Saturation de la ressource radio
BD visiteur

❑ Plusieurs dans le réseau


❑ Stocke les informations des utilisateurs enregistrés
dans les zones de localisation dépendant de cette BD
❑ zone de localisation courante
❑ Dans GSM : VLR (Visitor Location Register)
Hiérarchie des BD’s GSM

❑ Hiérarchie des éléments intervenant dans la


localisation GSM

HLR MSISDNa -> VLRi, IMSIa


GMSC
VLR
IMSIa -> MSCj, LAIk, TMSIa

MSCj
LAIk
BSC

MS
(IMSIa, TMSIa, LAIk)
BTS BTS
V. Numérotation GSM

❑ IMSI et TMSI
❑ MSISDN
❑ MSRN
❑ IMEI
❑ LAI
Procédures GSM :
numérotation liée à la mobilité

MCC MNC MSIN


HLR
IMSI : 3 dgts 2 dgts 10 dgts
VLR

MSISDN : CC NDC SN HLR


2 dgts 3 dgts 10 dgts

MSRN : CC NDC SN VLR HLR


2 dgts 3 dgts 10 dgts

TAC FAC SNR SP


IMEI : 6 dgts 2 dgts 6 dgts 1 dgt

LAI : MCC MNC LAC CId VLR HLR


3 dgts
LAI 2 dgts 2 octets 2 octets
International Mobile Subscriber Identity

MCC MNC MSIN


HLR
IMSI : 3 dgts 2 dgts 10 dgts
VLR

❑ N° unique respectant le plan d'identification E.212


(UIT) :
❑ Mobile Country Code (MCC) : indicatif du pays du domicile de
l'abonné mobile (208 pour la France)
❑ Mobile Network Code (MNC) : indicatif du PLMN nominal de
l'abonné (01 pour FT, 10 pour SFR...)
❑ Mobile Subscriber Information Number (MSIN) : numéro de
l'abonné mobile à l'intérieur du réseau GSM
❑ Rarement transmis sur l'interface radio
TMSI : Temporary Mobile Subscriber Identity

❑ N° d'identité temporaire alloué de façon locale (VLR) et


modifié à chaque changement de VLR (roaming)
❑ Connu sur la partie MS-MSC/VLR uniquement !
❑ Utilisé pour identifier le mobile appelé ou appelant
❑ Attention :
❑ La norme GSM n'oblige pas l'utilisation du TMSI
❑ Organisation des 4 octets du TMSI laissé libre à l'opérateur
Mobile Station ISDN Number

MSISDN : CC NDC SN HLR


2 dgts 3 dgts ≤10 dgts

❑ Identité du mobile pour l'extérieur


❑ Seul le HLR maintient une correspondance
MSIDN↔IMSI
❑ N° conforme au plan de numérotation téléphonique
international E.164 :
❑ Country Code (CC) : indicatif du pays dans lequel l'abonné a
souscrit son abonnement (33 pour la France)
❑ National Destination Code (NDC) : numéro du PLMN dans le pays
❑ Subscriber Number (SN) : librement attribué par l'opérateur
Mobile Station ISDN Number (suite)

MSISDN : CC NDC SN HLR


2 dgts 3 dgts ≤10 dgts

❑ Structure du MSISDN en France :


33 06 AB PQ MCDU
❑ 06 : regroupe tous les abonnés mobiles
❑ AB : indicatif Mobile GSM
❑ 07, 08 et 04 pour FT
❑ 09 et 03 pour SFR
❑ 60, 61 et 18 pour Bouygues Télécom
❑ PQ : numéro du HLR logique dans le réseau GSM
❑ MCDU : numéro de l'abonné dans le HLR
Mobile Station Roaming Number

MSRN : CC NDC SN VLR HLR


2 dgts 3 dgts ≤10 dgts

✗ Permet le routage des appels entrants directement du


commutateur passerelle (GMSC) vers le commutateur
courant (MSC) de la station mobile
✗ Attribué de façon temporaire/unique par le VLR courant
lors de l'établissement d'un appel à destination de la
station mobile
✗ Même structure que le MSISDN
Code pays du VLR courant
Code du PLMN du VLR courant
Numéro d'abonné
International Mobile Equipment Identity
TAC FAC SNR SP
IMEI : 6 dgts 2 dgts 6 dgts 1 dgt

❑ Identifiant unique de terminal (15 digits max) :


❑ Type Approval Code (TAC) : fourni au constructeur lorsque le
matériel a passé l'agrément,
❑ Final Assembly Code (FAC) : identifie usine de fabrication
❑ Serial Number (SNR) : librement affecté par le constructeur
❑ Spare (SP) : réservé

❑ => GSM Phase 2+ : IMEISV (IMEI Software Version


Number)
Synthèse
Établissement d'un appel fixemobile

❑ Types de messages échangés


❑ Procédures GSM : Traitement de l'établissement d'un
appel...
❑ Traitement sur les feuilles...
❑ Signalisation paging
❑ Appel Entrant
Procédures GSM : messages

IAM : Initiate Address Message, message ISUP intervenant à


l’initiaton de l ’appel
ACM : Address Complete Message, message ISUP intervenant à
la confirmation par la partie appellée de la reception de
l ’appel
SRI : Send routing Information, message MAP intervenant entre
le VLR courant et le HLR.

PRN : Provide Roaming Number, message MAP intervenant entre


le VLR courant et le HLR.
Etablissement d'un appel fixe -> Mobile

HLR 4) PRNack
(msrn)
5)SRIack msisdn -> imsi
(msrn) 3) PRN
+VLR@
(imsi)
2) SRI
(msisdn)
GMSC MSC
1) IAM 6) IAM
(msisdn) (msrn,imsi)

VLR VLR IMSI ->


lac,TMSI
BSS
Subsystem

PSTN GSM
 
7)
network Paging LAC
(tmsi)
Traitement sur l'interface radio
Signalisation Paging
...
...

MT BTS-A BSC
RR - Paging Command RR - Paging CommandBTS-B
RR - Paging Request RR - Paging Req
PCH PCH
RR - Channel Request
RACH BTSM - Channel Required

BTSM - Channel Activation

BTSM - Channel Activation ACK

BTSM - Immediate Assignment Command


RR - Immediate Assignement
AGCH
SABM[RR Paging Response] BTSM - Establish Indication
SDCCH [RR Paging Response]

UA[RR Paging Response]


SDCCH
Traitement sur l'interface radio
Appel Entrant
...
...

MT BTS-A MSC/VLR HLR GMSC CA


ISUP IAM (MISDN)
MAP_send_routing_info
MAP_provide_roaming_number
MAP_provide_roaming_number.ack
MAP_send_routing_info ack
ISUP IAM (MSRN)
Paging
Authentification + Passage en mode crypté
CC Setup

CC Call Confirmed

BSSMAP Assignment Request


RR Assignment Command
RR Assignment Complete
BSSMAP Assignment Complete
CC Alerting
ISUP ACM
CC Connect ISUP ACM
ISUP ANM
ISUP ANM
VI. Evolutions
Nécessité d'une évolution

(c) Olivier Guyot, Nokia


Nécessité d'une évolution : Phase 2

❑ GSM Phase 2 : services à valeurs ajoutées (VAS)


❑ Modification de l'architecture NSS
❑ Les services VAS de base offrent :
❑ SMSC (Short Message Service Center)
❑ VMS (Voice Mail System)
❑ VAS = premier pas vers des revenus additionnels ne dépendant pas
(c) Olivier Guyot, Nokia

de la voix
Nécessité d'une évolution : Phase 2

Services Intelligents (prépayé, services personnalisés, sécurité, ...)


Possibilité d'avoir des services fournis par des providers(c) Olivier
externesGuyot, Nokia
Evolution de l'architecture : GPRS

(c) Olivier Guyot, Nokia


Questions ?