Vous êtes sur la page 1sur 23

Samedi 14 novembre 2009

Quotidien national sportif N° 1030 Prix 20 DA


De nos envoyés spéciaux au Caire

Egypte
Egypte - Algérie maintenu
pour
pour aujourd’hui à 18h30

Le sang algérien
ne coulera pas
pour rien 24pages sur
Ziani «Après ce qui l’évènement
s’est passé, l’Egypte
peut oublier le Mondial»

Zaher «C’est un
scénario monté de
toutes pièces»
Saïfi «Les Egyptiens
sont des menteurs»
Drogba «Un match contre
l’Egypte au Caire, ce n’est pas
du foot, c’est la guerre !»
2 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009
Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

La FIFA maintient le match Ghezzal :


pour aujourdhui part de sa détermination à voir la sant le match à Khartoum. Ce qui
«Malgré tout, nous
restons concentrés sur
compétition préliminaire de la reviendrait à montrer que les auto-
notre match et sur la
Coupe du monde de la FIFA, Afrique rités égyptiennes en seraient inca- qualification au
du Sud 2010 se terminer comme elle pables d’assurer la protection d’une Mondial»

Q
avait commencé : dans un esprit de trentaine de personnes. Bouteflika a «Dès qu’on est montés dans nos
fair-play et avec la coopération né- été très conciliant avec son ami, en chambres, on a pris contact avec
cessaire de toutes les parties. Le lui donnant son accord pour main-
match de qualification pour la Coupe tenir la date et le lieu du match, mais
nos familles respectives pour les
du monde de la FIFA 2010 Égypte - sans oublier de poser ses conditions. rassurer. Ce qui s’est passé dans le bus
Algérie est programmé ce samedi 14 Le chef de l’Etat algérien qui, est oublié. Je ne veux pas revenir là-
novembre 2009 à 19h30 (heure lo- comme tout le monde le sait, suit les dessus. Tout le monde a vu les vidéos
cale) au Stade international du Caire. Verts comme tous les supporters, sur Internet et ce qu’on a vécu. Pour
aurait demandé à Moubarak des ga- ma part, je veux rester concentré sur
ranties sans faille pour la délégation le match et sur cette qualification en
algérienne et même les ressortis- Coupe du monde. Tout ce que je peux
sants algériens qui séjournent ac- vous dire, c’est que cette agression
tuellement en Egypte, quelle qu’en nous a ressoudés. Nous sommes en-
soit la raison. core plus compacts et plus motivés. Il
ne fallait pas venir nous chercher.
L’Egypte a déposé Nous allons nous battre avec une
plainte pour bloquer le envie décuplée pour arracher la quali-

L
a FIFA a finalement deux adversaires. Mais en début de fication. On vous donne notre parole
pris la décision de soirée, un communiqué de la FIFA dossier algérien au
niveau de la FIFA d’honneur.»
maintenir le déroule- est tombé pour éclairer les millions
ment du match à la de personnes qui attendaient cette Mais il n’y a pas eu que cela dans
même heure (18h30) décision. cette histoire, car on entend dire çà 45 minutes en route
et au même Caïro Sta- et là que les Egyptiens, par l’inter- pour aller à
dium. Les deux équipes ont été in- Le communiqué de la médiaire de leur fédération, ont tout l’entraînement hier !
formées par les présidents de la FAF fait pour empêcher la FIFA de pren-

Q
FIFA Malgré les garanties et la colère
et de la FEF. Ces derniers qui, après dre les sanctions inévitables qui
avoir pratiquement rompu le dia- Suite aux incidents survenus jeudi s’imposent. La solution leur a été des autorités algériennes en
logue, en raison du non respect de au Caire, après l'arrivée de la déléga- soufflée par des proches du dossier hauts lieux, les Egyptiens restent
Samir Zaher de ses engagements tion officielle de l'équipe nationale qui se trouve entre les mains des imperturbables en poursuivant leur
pour sécuriser la délégation algé- algérienne, la Commission d'organi- émissaires de la FIFA. Et le salut des travail de sape contre les Verts. Et
rienne, ont laissé les émissaires de la sation de la Coupe du monde de la Egyptiens est venu dans la journée pour cause, Saâdane et ses joueurs
FIFA faire leur travail, avant de ren- FIFA s'est adressée à la Fédération d’hier, lorsqu’un bon samaritain
égyptienne de football et aux hautes
ont dû attendre quelque 45 minutes
dre cette décision. Bouteflika et Moubarak leur a donné l’astuce de bloquer le avant d’arriver au Cairo Stadium où
En plein milieu de la journée, les autorités nationales, par l'intermé- dossier algérien. Comment ? Tout
diaire des ministères compétents.
ont tout décidé ils s’étaient entraînés hier. Les Verts
rumeurs les plus folles allaient bon A vrai dire, tout s’est joué dans les simplement en lui en opposant un avaient programmé de s’entraîner à
train dans les deux camps. Les uns Elle leur a demandé de fournir des autre qui va le retarder, le temps que
garanties écrites confirmant le ren- coulisses dans cette triste histoire. partir de 19h30. Il ne faut pas omettre
affirmant que le match allait été re- Car selon nos informations, tout a le match se soit déroulé. La trou-
forcement permanent des mesures vaille égyptienne a été de déposer
de souligner qu’ils ont fait un détour
porté, les autres soutenaient qu’il al- été décidé entre les deux chefs d’Etat
lait être déplacé à Khartoum, au de sécurité nécessaires autour de la une plainte pour agression du… qui leur a pris quelque chose comme
délégation algérienne. La semaine qui se sont longuement parlés hier une heure trente minutes (1 h 30 mn)
Soudan, à la date du 18 novembre et et ce matin pour trouver un accord chauffeur du bus qui conduisait les
qu’à l’issue du match, si le vainqueur dernière, la FIFA avait envoyé un Verts ! Allez vous battre maintenant pour un trajet qui ne nécessite en tout
courrier officiel aux fédérations algé- à cette mascarade. Hosni Moubarek et pour tout que… 15 minutes ! Les
n’était pas connu, allait voir une aurait supplié Bouteflika de ne pas contre des diables !
séance de tirs au but départager les rienne et égyptienne pour leur faire D. D. raisons invoquées par les autorités
le «gêner» un peu plus en délocali-
égyptiennes sont liées à la sécurité,
Lemouchia dit-on. Qu’en sera-t-il donc pour ce
Une heure et demie Entraînement sous haute soir ? Dieu seul le sait.
avec un couvre tête surveillance
d’entraînement

Q Q
L’autre joueur blessé au niveau de la

Q
Habituellement les Verts ont droit à une tête, en l’occurrence Khaled Lemouchia
Secoué par les menaces de la FIFA, les Les Verts ont accompli
heure d’entraînement, hier pour la dernière autorités égyptiennes se sont enfin dé- la prière du vendredi
s’est entraîné lui avec un genre de cou- cidées à prendre toutes les mesures né-
séance de travail avant le match, les coéqui- vre tête afin d’éviter une réouverture de la cessaires pour assurer une protection dans le calme

Q
piers de Ziani sont restés une demie heure de plus plaie. maximale à l’équipe nationale. En effet, la sé- Le pression a, semble-t-il, baissé
sur le terrain.
curité a été renforcée pour garantir aux Algé- d’un cran après l’avertissement
Bonne ambiance riens un parcours sans embûches entre leur ferme qu’a adressé la FIFA à
Match d’application au menu chez les Verts lieu d’hébergement et le Caïro Stadium où ils l’Egypte. Pour preuve, les joueurs de

Q Q
Hier, au menu de l’entraînement, les joueurs se sont entraînés hier. D’ailleurs, le bus de l’EN ont accompli la prière du ven-
se sont adonnés à un match d’application du- A voir la très bonne ambiance qui a dredi dans le calme, hier, dans l’une
l’équipe nationale a été aiguillé vers une auto-
rant lequel l’entraîneur national a testé régné hier lors de l’entraînement des des mosquées de la ville. Ils ont
route qui n’a pas encore été ouverte à la cir-
l’équipe qui sera alignée aujourd’hui face à Verts, il est clair que l’incident regret- même eu droit à des applaudisse-
culation afin d’éviter toute mauvaise surprise.
l’Egypte. Comme on vous l’a déjà expliqué, on table survenu lors de leur arrivée en Egypte ments une fois la prière terminée.
Tout autour de l’enceinte sportive aussi, nous
s’abstiendra de donner le onze rentrant pour des n’est plus qu’un mauvais souvenir pour les
avons noté une forte présence policière.
raisons stratégiques liés à l’intérêt de l’équipe na- coéquipiers de Ziani.
tionale.

Les blessés se sont entraînés

Q
Tous les joueurs qui ont été touchés lors du
guet apens qui a été tendu à l’équipe natio-
nale à son arrivée au Caire se sont entraînés
le plus normalement hier à l’occasion de l’ultime
séance d’entraînement au Caïro Stadium. Une
nouvelle qui rassure certainement tout le peuple
algérien.

Halliche avec un bandage…

Q
Touché au niveau de l’arcade sourcilière,
Rafik Halliche a effectué la séance d’entraîne-
ment avec un bandage tout autour de la tête.
Le Cairo Stadium même rempli ne fera pas peur à nos vaillants guerriers.
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009
3
Coup d’œil Egypte - Algérie

«Les Egyptiens
Saïfi feraient mieux de se
taire que de mentir»
Rafik Saïfi, qui est l’un des joueurs blessés, a filmé avec son portable les
faits du début jusqu’à la fin. Une pièce à conviction pour boucler la bouche
des Egyptiens qui en font trop dans la démagogie et le mensonge.

D’abord, vous confirmez que pour arriver à leurs fins. C’est Nous les joueurs sommes
vous êtes bien celui qui a ainsi que j’ai pensé filmer notre constamment en discussion à
filmé l’incident ? déplacement de l’aéroport propos de ce match et croyez-
Oui, je confirme c’est moi qui jusqu’à l’hôtel pour démentir les moi, une très grande motivation
ai filmé cette agression. Je l’ai Egyptiens en cas d’agression. J’ai se dégage du groupe. On ressent
fait parce que j’étais persuadé finalement eu raison de le faire. cela chez tous les joueurs. Nous
que les Egyptiens étaient capa- sommes plus déterminés que
bles de nous faire un coup pareil. Comment est l’état de votre des soldats appelés à une grande
C’est une honte pour les Egyp- santé et celui des autres bles- bataille.
tiens de vouloir tromper l’opi- sés ? Les Algériens vivent cet
nion publique en faisant croire Dieu merci, mon état de santé avant-match avec une
que cette agression est un scéna- tout comme celui des autres est grande tension. Avez-vous
rio orchestré par les Algériens. très bon. Je pense qu’on est aptes quelque chose à leur dire ?
Nous sommes venus jouer un à jouer ce match. Je suis très sou- Je voudrais leur dire de ne pas
match et non pour faire du ci- lagé maintenant que la FIFA a s’inquiéter. Malgré l’agression
néma. reconnu que l’agression provient dont nous avons été victimes, le
Comment avez-vous eu bel et bien des Egyptiens. On groupe est plus solidaire que ja-
l’idée de filmer ? n’attend plus que la décision fi- mais et l’équipe algérienne res-
Ecoutez, je connais très bien nale de la FIFA. tera debout et rentrera à Alger
les Egyptiens et leurs manœu- Après tout ce qui s’est passé, avec la qualification inch’Allah.
vres. Quand il leur faut gagner comment voyez-vous le Entretien réalise par
un match, ils sont prêts à tout match ? Redouane B.

Le chauffeur accuse
Cette Egypte qui se réveille après les Algériens d’avoir cassé

les agressions et le mensonge le bus


Lors d’une émission télévisée sur une chaîne
égyptienne, le chauffeur du bus qui transportait la

L
a date du samedi 14 novembre ne cité dans le Saint Coran. entre les deux peuples. Mais Ceci, souligne-
sera pas la seule qui fera date entre t-il sans vergogne, n’est qu’une réponse à sélection algérienne a fait des déclarations pour le
l’Algérie et l’Egypte. Car celle du l’empoisonnement que nos joueurs ont subi moins surprenantes. Il a accusé les joueurs de
Les Egyptiens l’équipe nationale algérienne d’être les responsables
12 novembre 2009 laissera aussi son em- sont persuadés au match aller à Blida.» Voyez-vous donc
preinte indélébile dans la mémoire collec- chers lecteurs, qu’il nous est impossible de de la casse des vitres du bus qui les conduisait à leur
tive. Et pour cause, du sang algérien a que c’est une machination faire croire le contraire aux Egyptiens, lieu d’hébergement. Le chauffeur nie en bloc les jets
coulé au Caire ! Oui, trois de nos vaillants des Algériens malgré les démentis apportés par Samir de projectiles en direction du bus de l’équipe natio-
compatriotes ont été blessés par des sau- A supposer que les Algériens l’aient fait Zaher en personne à ce sujet. La difficulté nale. Il déclare avoir été victime d’une agression de
vages de cette Egypte sans scrupule. Trois réellement. Croyez-vous que Halliche al- de nous faire comprendre est trop impor- la part d’un responsable algérien qui voulait lui ar-
Algériens qui ont eu la vie sauve que par la lait être encore plus idiot que le croient ces tante pour tenter de poursuivre la discus- racher les clés du bus. En fait, selon nos sources, le
grâce d’Allah qui nous a épargné un deuil Egyptiens, en s’affligeant de coups sur le sion à chaque fois. C’est un problème chauffeur aurait tenté de fuir avec le bus dans le but
national de justesse. front ? Comme s’il n’aura pas besoin de se culturel qui ne trouvera de solution que de cacher les preuves de l’agression dont a été vic-
servir de ce front précieux sur lequel re- dans l’hypocrisie de la diplomatie. time la sélection algérienne. Le chauffeur aurait fait
La taille des pierres posent beaucoup d’espoirs en défense, afin sa déposition auprès du procureur de la République.
exprime clairement la haine de reculer le danger aérien. Le niveau de «Nous allons vous égorger !» Ce dernier aurait même reçu les blessés algériens en
des Egyptiens à l’égard discussion avec les Egyptiens tombe tris- A voir tous les Egyptiens qui défilent à vue de l’ouverture d’une enquête.
de l’Algérien tement bas, dès lors qu’on essaie de leur longueur de journée dans les rues du
A voir la taille des pierres qui ont été expliquer que leur thèse à la noix est in- Caire, on est saisi par la haine qui se dé-
lancées à hauteur des visages des joueurs sensée. Car on peut passer une heure à gage dans leurs propos. Même amicale-
Il l’a fait 2 fois en 28 ans
et du staff technique algériens, il n’y a pas tenter de leur expliquer de manière ra- ment, lorsque vous leur achetez de la
tionnelle la non faisabilité de cet acte, les
le moindre doute que l’intention n’était
pas de caresser les visages, comme nous Egyptiens qu’on a rencontrés n’ont pas
nourriture, les Egyptiens ne tardent pas à Moubarak
passer à l’offensive. En s’adressant à un Al-
gobé un seul mot de la version des faits
l’a si bien dit Karim Matmour. Ce geste
côté algérien. Et pourtant, on n’a discuté
gérien en ces temps de guerre psycholo- rend visite à la sélection
abjecte dont les commanditaires ont pour gique ou de guerre tout court qu’ils nous
noms Samir Zaher et ses acolytes de la qu’avec ceux qui pouvaient bien nous en- déclarent ouvertement, après les agres- égyptienne
FEF. En effet, ce sont eux qui ont en- tendre ! sions multiples dont sont victimes nos La qualification de l’Egypte est considérée dans le
flammé les foules en leur adressant un compatriotes depuis leur arrivée au Caire, pays des Pharaons comme une affaire d’Etat. Ainsi et
historique : «Faites des Algériens ce que «Le match les Egyptiens nous saluent toujours avec pour montrer le soutien de son gouvernement à
vous voudrez !» Qui oubliera ces déclara- le plus important un large sourire en mimant les mouve- l’équipe nationale, mais surtout pour montrer tout ce
tions de guerre ? Qui osera oublier ces ap- de toute l’histoire ments latéraux du couteau sur la gorge. que le pays attend des coéquipiers de Mohamed
pels au meurtre ? Personne, quelle que «Nous allons vous égorger», font-ils sem- Zidan, Hosni Moubarak, accompagné de son fils et de
du football égyptien !» son petit-fils, s’est déplacé de Charm Echeikh, son lieu
soit sa nationalité. L’endoctrinement est total. La rue égyp- blant de rigoler.
de résidence, au Cairo Stadium. Tous les responsables
tienne ne croit que ce que les journalistes du sport et du football étaient présents à cette rencon-
Imaginez la scène : Halliche de leur pays leur racontent. Rappelez- Un jour viendra où l’Egypte
tre. Parmi les journalistes présents, Mustapha Abda,
et Lemmouchia en train de vous de l’histoire des prostituées en reviendra en Algérie qui s’est fait remarquer, ces derniers temps, par une
se taper à la tête avec une Afrique du Sud. Il a suffi que certains Ils montent au créneau peu à peu et ça calomnie à l’encontre de notre équipe nationale. Le
grosse pierre !!! journaux en parlent pour que l’honorable finit toujours par un attroupement dange- Président égyptien s’est entretenu en particulier avec
Certains ici, au Caire et dans toute Aboutrika en reçoive plein la gueule. C’est reux pour leur interlocuteur algérien. Cer- Ahmed Hassan, Aboutrika et le gardien de but, Issam
l’Egypte, restent bêtement et vilement pour cela qu’on ne pourra rien espérer de tains de nos confrères en ont subi déjà les El Hadry. Le coach Hassan Shehata a eu droit à une
persuadés que ce sont les joueurs algé- ces Egyptiens qui affirment que «ce match conséquences, eux qui avaient été bouscu- longue accolade de la part du Président. Ce dernier a
riens eux-mêmes qui se sont infligés de est le plus important de toute l’histoire du lés, puis carrément malmenés par une insisté auprès de la sélection égyptienne pour qu’elle
tels sévices. Quelle bassesse et quelle idio- football égyptien». C’est ainsi que certains horde sauvage d’Egyptiens. Ils n’ont trouvé récidive les performances de 2006, 2008 et 2009. Au
tie ! Il faut vraiment avoir un QI d’esclave tentent d’expliquer cette sauvagerie qui leur salut que dans une course effrénée. cours de la visite du président, le capitaine de l’équipe,
de Pharaon illettré pour croire à cela. Il s’abat haineusement sur la tête des Algé- C’est dire toute la haine de ces Egyptiens Ahmed Hassen, a déclaré, à son tour, que la visite du
suffit pourtant d’imaginer la scène pour se riens. qui se sont enflammés un peu plus, après Président Moubarak est en soi une motivation. C’est
défaire d’une telle connerie : ces lâches agressions que les Verts ont su- la première fois que le président égyptien rend visite à
Lemmouchia et Halliche qui se donnent Un seul Egyptien a reconnu bies. Mais le temps passera et les Algériens sa sélection en 28 ans de gouvernance. La dernière
des coups avec une grosse pierre sur la les faits, mais… garderont toujours en mémoire cette hor- fois que Moubarek avait rendu visite à l’équipe égyp-
tête pour faire croire qu’on les a blessés Il n’y a qu’un seul Egyptien qui a accepté rible soirée du 12 novembre 2009. Un jour tienne, c’était en 2006, lors des demi-finales de la
avant le match. Le ridicule ne tue pas, car d’avouer que cet acte belliqueux a été «or- viendra où la sélection d’Egypte viendra Coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en
les Egyptiens qui croient fermement à chestré par des jeunes désœuvrés qui ne me- jouer chez nous en Algérie. Egypte. C’est dire toute l’importance qu’accorde
cette thèse en sont majoritaires. Triste dé- surent pas les conséquences sur les relations Nacym Djender l’Egypte à ce match.
cadence pour un pays qui a été pourtant
4 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009

Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Un officier de police évoque


un laisser-aller du service d’ordre
A
u moment où la apens tendu à la délégation algé-
plupart des rienne, des indiscrétions font état de
chaînes de télévi- la responsabilité de Zaher qui serait
sion égyptiennes, derrière cet incident. A voir la ma-
pas toutes heu- nière avec laquelle il a essayé de mi-
reusement, es- nimiser les faits et justifier l’agression,
sayent de il y a de quoi le croire.
maquiller la
lâche agression dont a été victime la Qui assurera la sécurité
délégation algérienne à son arrivée au des supporters ?
Caire en un incident prémédité par
Après ce qui s’est passé jeudi et la
les Algériens, un officier de la police
lâche agression dont ont été victimes
égyptienne chargé de la sécurité de la
les joueurs de l’EN, les supporters al-
délégation algérienne parle de laisser-
gériens qui sont au Caire craignent
aller du service de sécurité chargé
maintenant pour leur vie. En effet,
d’escorter les Algériens de l’aéroport
devant le laxisme du service de sécu-
jusqu’à l’hôtel. Il faut dire qu’un lais-
rité qui s’est rendu complice par son
ser-aller latent a été remarqué déjà à
indifférence au moment où le bus de
l’aéroport lorsque des personnes
la délégation algérienne était bom-
qu’on a désignées par la suite appar-
bardé, le séjour des supporters algé-
tenir aux Ultras, un groupe extré- délégation algérienne avait suivi le cet incident. Ainsi, plusieurs officiers Zaher désigné du doigt riens au Caire est devenu un réel
miste de supporters «ahlawis», se cortège de l’aéroport jusqu’au lieu de et sous officiers chargés de la sécurité
Certains ne le savent peut-être pas, danger, sachant que ces derniers de-
trouvait dans le salon d’honneur où l’incident, sans qu’il soit ni intercepté de la délégation algérienne ont été au-
mais la réunion ayant regroupé mer- vront encore y séjourner quelques
était accueillie la délégation algé- ni inquiété par le service de sécurité. ditionnés dans les heures qui ont suivi
credi Samir Zaher, le président de la jours supplémentaires après le match,
rienne à son arrivée au Caire. Un lieu cette lâche agression. Ce qui confirme
Les autorités sécuritaires Fédération égyptienne, aux Ultras, faute de vols de disponibles. Déjà il y
censé être réservé que pour les offi- la thèse du laisser-aller du service de
groupes de supporters connus pour a trois jours, un groupe de supporters
ciels des deux pays. Mais on a quand égyptiennes ont ouvert sécurité qui s’est mué en spectateur, a échappé de justesse au lynchage. La
même trouvé le moyen de laisser ces une enquête lorsque ces groupes d’Ultras se sont être agressifs, a fait couler beaucoup
d’encre au Caire. Ils étaient nombreux pression risque d’être à son pa-
personnes se faufiler, venus spéciale- acharnés sur le bus de l’EN. L’on ne
Selon l’officier qui a tenu à témoi- à se demander comment Zaher s’est-il roxysme ce soir. Du coup, la peur est
ment commettre leur sale besogne. sait pas si cette enquête a été sincère-
gner sous couvert de l’anonymat, sous rabaissé jusqu’à accueillir dans les lo- omniprésente chez les supporters al-
Car l’officier en question que nous ment entreprise ou simplement dili-
peine de représailles, vous l’auriez caux de la fédération ces supporters gériens qui ne se déplaceront avec la
avons rencontré sur les lieux de rési- gentée juste pour faire croire qu’il
compris, la direction générale de la pourtant désignés comme étant à peur au ventre dans la ville du Caire.
dence de l’EN nous a confié que le reprenait les choses en main, mainte-
groupe de supporters qui a agressé la sûreté égyptienne a ouvert une en- l’origine de la violence dans les stades Chouaïb K.
nant que la FIFA s’est dite prête à sévir.
quête, afin de faire toute la lumière sur cairotes. Après les faits et le guet-

Matmour Sarah
«On s’était crus en guerre !» Une «m’ra ou nass»
qui a tenu tête à un
officier égyptien
«Si on était des amis avant cette
agression, aujourd’hui on est des frères !»
Alors Karim, remis de vos émotions après ces lâches éviter les balles. C’est un sentiment de terreur qu’on ressent, il n’y a
agressions que vous avez subies au Caire ? pas de doute. Il faut voir les pierres qu’on recevait pour mesurer le
Hamdoullah, aujourd’hui ça va nettement mieux (entretien réa- danger. Non, non, ça ne rigolait pas. On était réellement en danger
lisé hier, en début d’après-midi, ndlr). Nous nous sommes remis to- de mort. Quand vous recevez des pierres de ce calibre à hauteur de
talement de cette histoire et nous avons même été nous entraîner la tête, je ne crois pas que c’est pour vous chatouiller le crâne.
hier soir pour décompresser. Et une fois dans le hall de l’hôtel ?
Avez-vous appelé votre famille pour la rassurer ? On est sortis du bus furieux et choqués. On nous a demandé
Bien sûr, j’ai appelé ma famille pour leur dire qu’on n’avait rien de d’entrer rapidement pour rejoindre nos chambres. C’est là qu’on a
grave. Ils s’étaient inquiétés chez moi, comme chez tous les joueurs constaté tous les dégâts qu’on nous a occasionnés.
je suppose. C’est normal quand on est loin. De plus, l’information On vous a vus aussi rejoindre vos chambres en entonnant le

S’
circule très rapidement aujourd’hui. Les gens ont tout de suite vu «One, two, three… Viva l’Algérie ». C’était très émouvant. il y a eu un supporter qui a fait preuve d’une
ce qu’on a vécu sur Internet. Lorsque vous vous faites agresser de la sorte, vous ressentez un fougue et d’une détermination incroyables pour
Et quelle est la température au sein du groupe sentiment d’injustice très profond. C’est donc normal de réagir de faire front aux Ultras égyptiens qui voulaient
aujourd’hui ? la sorte. De plus, les youyous nous ont galvanisés. agresser les journalistes et supporters algériens ainsi
La tension est retombée aujourd’hui, même si nous Quelles seront les répercussions de ces agressions sur l’esprit qu’aux services de sécurité égyptiens, c’est bien Sarah.
sommes encore sous le choc. Car ce que nous avons du groupe ? C’est donc une supportrice et pas un supporter, mais son
vécu dans le bus n’était pas rien. C’est clair que ça va nous donner plus d’envie et de mordant. Pour attitude est digne d’une «m’ra ou nass» (une femme et
Pourriez-vous nous raconter justement ne rien vous cacher, ce qu’on a vécu nous a ressoudés entre nous. Si demie) typiquement algérienne qui refuse de se faire
comment avez-vous vécu ces moments avant ces agressions, on était des amis intimes, aujourd’hui nous marcher sur les pieds. En effet, Sarah n’a pas hésité à dire
d’agression de l’intérieur du bus ? sommes devenus des frères. Vous ne pouvez pas imaginer com- ses quatre vérités à un haut gradé égyptien qui, éberlué,
Je me trouvais à l’avant du bus lorsque les pierres ment ça nous a transformés. ne s’attendait pas à ce qu’une personne, femme et
ont commencé à briser les vitres. On avait mis les Vous vous sentez plus armés pour ce match ? étrangère de surcroît, lui tienne ainsi tête. «Qu’est-ce que
rideaux exprès pour ne pas être vus et pour éviter de Parfaitement. Tous les joueurs ressentent ce rapprochement entre vous croyez ? Que vous nous ferez peur ? Dites-vous bien
voir les gens nous mettre la pression. Mais après, on les joueurs. On avait peut-être besoin d’un incident comme celui- que les Algériens n’ont pas peur. Plutôt que de nous
était obligés d’enlever les rideaux pour voir d’où ve- là pour avoir plus de fermeté avant ce match. Je peux vous assurer donner des leçons, allez plutôt arrêter les jeunes qui ont
naient les pierres. qu’aujourd’hui, on est devenus de vrais guerriers. Car les agressions tenté de nous agresser. Ils sont juste en face, mais vous êtes
Après, on vous a vus plonger au sol pour éviter qu’on a subies ne peuvent pas nous laisser insensibles et cela va se de connivence avec eux», lui a-t-elle asséné sans avoir
les coups… sentir sur le terrain inch’Allah. froid aux yeux. Même son statut d’Algérienne résidant et
Oui, nous nous sommes projetés au sol pour Vous redoutez encore la pression des supporteurs dans le travaillant en Egypte depuis un an (donc susceptible
nous couvrir. Je suis monté vers le milieu où tout le stade ? d’avoir des ennuis à cause de ses propos) ne l’a pas fait
monde se trouvait et je me suis glissé dans le tas. Je pense que les Egyptiens savent maintenant qu’au moindre dé- reculer. «Moi, je ne bougerai pas d’ici, et les autres
Chacun se protégeait et tentait de protéger celui qui bordement, ils seront fichus. Nous jouerons notre match le plus nor- personnes non plus, jusqu’à ce les joueurs algériens soient
se trouvait à ses côtés. C’était un moment terrible à malement du monde et la pression sera maintenant réellement sur sortis. Et faites ce que vous voulez !» Au plus fort de la
vivre. leurs épaules. C’est aux Egyptiens de craindre leur public, pas nous. tension, elle a appelé les Algériens présents à entonner
Quels sentiments peut-on éprouver dans de tels C’est eux qui vont avoir peur de leurs supporteurs. Nous n’aurons «Kassamane», ce qu’ils ont fait de bon cœur. Sarah,
moments ? qu’à nous concentrer sur notre match et jouer comme nous savons merci de nous rappeler Hassiba, Djamila, Ourida et
On s’était crus carrément en guerre ! C’était comme le faire. Avec l’aide de Dieu, la qualification ne nous échappera pas. toutes les Martyres de la Révolution algérienne !
dans les films, lorsque les soldats se couchent au sol pour Entretien réalisé par Nacym Djender F. A-S.
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 5
Coup d’œil Egypte - Algérie

La réunion qui a planifié


l’agression des ultras
I
l y a quelques jours, plus
précisément lundi dernier, Les supporters
des responsables de la Fé- extrémistes invités à
dération égyptienne de
football (FEF) s’étaient réu-
venger Annaba et Blida
nis avec les meneurs des Afin de conditionner les ultras, les
groupes de supporters ultras des instigateurs de l’opération ont affirmé
clubs du Caire. Officiellement, cette que les joueurs égyptiens avaient été
réunion, présidée par Aymen Younès, agressés à Annaba en 2001, à l’occa-
l’un des proches de Samir Zaher, pa- sion d’un match en éliminatoires de
tron du football égyptien, avait pour la Coupe du monde, et leur bus sac-
objet la préparation de la vente des cagé. Ils ont également ressorti l’af-
billets pour les supporters et leur sen- faire de la prétendue intoxication
sibilisation pour qu’ils viennent nom- alimentaire dont des joueurs et le sé-
breux au stade. Or, ce prétexte était lectionneur Hassan Shehata auraient
trop gros pour être vrai. En effet, il été victimes avant le match de Blida
n’est nul besoin de motiver les sup- de juin dernier et qui aurait influé sur
porters lorsqu’il s’agit d’un match le rendement de l’équipe durant la
d’une telle importance et dont l’enjeu rencontre, provoquant sa défaite.
n’est ni plus ni moins qu’une qualifi- Tout l’attirail des arguments belli-
cation pour la Coupe du monde. For- tout au long de l’itinéraire du bus gées entre les ultras et les policiers. Il queux a été donc sorti pour convain-
cément, il y avait anguille sous roche. transportant les joueurs révèle le vrai Comme hors-d’œuvre, y a eu également le lendemain une cre les jeunes supporters, dans leur
L’anguille a fini par apparaître à la objet de ladite réunion : les ultras ont autre tentative d’agression contre des majorité des adolescents et jeunes
été instruits d’intimider les joueurs
les agression contre le supporters algériens sur les berges du désœuvrés, de la «justesse» de la
surface jeudi dernier, avec l’agression
qui a visé les joueurs de la sélection algériens, quitte à les égratigner un journaliste du Buteur et Nil alors qu’ils revenaient d’une pro- cause. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux
nationale. peu, histoire de leur faire peur avant des supporters sur le menade en bateau-mouche. Notez nous ont lancé à l’aéroport du Caire,
le match. Pour ce faire, l’itinéraire du Nil bien que ces deux tentatives d’agres- jeudi : «On va vous égorger comme
cortège leur a été indiqué, ainsi que le sion se sont produites après la réu- vous nous aviez égorgés à Annaba.»
Les ultras ont eu Comme preuve du conditionne-
Bien sûr, Samir Zaher, qui avait dé-
hall par lequel les Algériens allaient ment des supporters égyptiens, il y a nion entre les groupes des ultras et les
tous les détails sur sortir (le hall 4) et l’hôtel où ils al- eu la tentative d’agression envers l’un responsables de la FEF, ce qui mon- claré que tout était permis aux sup-
l’itinéraire des laient descendre. Rien d’étonnant tre bien que les supporters extré- porters pour vaincre l’Algérie, s’en
des envoyés spéciaux du Buteur et
Algériens donc à ce que ces supporters soient mistes ont été bien conditionnés, lave les mains.
d’El Heddaf mardi dernier dans une
présents tout au long du parcours et salle omnisports au club Al Ahly et alors que les Algériens, avant cela, se F. A-S.
En effet, la présence curieuse d’ul- encore plus nombreux aux abords de promenaient ouvertement avec le
tras égyptiens décidés à en découdre qui avait engendré une bataille ran-
l’entrée de l’hôtel. drapeau algérien sans être inquiétés.

Les vidéos, Le scénario imaginé par Samir Zaher a été presque parfait : pousser
des ultras à agresser les joueurs algériens et se cacher en invoquant
une présence aux côtés du président égyptien Hosni Moubarak à l’en-
par des amateurs et un grand bouquet professionnel : Canal+. Ce sont
ces vidéos, dont la vitesse de circulation à travers les sites Web et le
nombre de consultations a battu plusieurs records hier, qui ont mon-
l’atout qui fait traînement de l’équipe égyptienne. Or, il y a eu un grain de sel, un dé-
tail qu’il n’a pas prévu : les agressions ont été un peu plus «poussées»
tré à l’opinion publique internationale qui est le vrai agresseur. Ces vi-
déos, tournées par Guillaume Pivot, constituent l’un des atouts en
trembler Zaher que prévu et l’affaire a pris des proportions inattendues. La raison ?
L’agression a été immortalisée par des enregistrements vidéo effectués
béton dans le dossier qu’ils ont présenté à la FIFA. Samir Zaher, qui
ne s’attendait certainement pas en cela, en tremble.

Ziani : «Après ce qui s’est passé,


l’Egypte peut oublier la qualification»
«Le sang qui a coulé ne sera pas vain»
dans le hall des arrivées, tout était ner à l’hôtel. La couleuvre est trop Coupe du monde. Rien que pour ça, nous. Qu’ils sachent qu’on est des
tranquille. Les sifflets et les quolibets grosse pour être avalée. On aurait dû je leur dis : Oubliez la Coupe du hommes et qu’on ne se laissera pas
ont commencé à fuser une fois sortis nous sortir quelque chose de plus ré- monde. Pensez dès maintenant aux faire. Un pays qui a enfanté un mil-
de l’aéroport. On a essayé d’en faire fi. fléchi, facile à gober, quoi… Ils sont justificatifs à fournir, car cette qualif ’, lion et demi de martyrs a enfanté
On s’était dit sur le coup que cela est prêts à tout faire pour passer au Mon- on l’aura. Je répète, le sang qui a coulé aussi des hommes prêts à se sacrifier
normal. Seulement, à environ cinq dial. Qu’ils sachent que leurs chances ne sera pas vain. Ceci n’a fait que nous pour le pays. Vive l’Algérie !
cents mètres de l’hôtel, les vitres com- sont réduites à zéro ! Après ce qui motiver encore plus pour les massa- Entretien réalisé par Redouane B.
mençaient à sauter une à une sous les nous est arrivé, on est prêts à laisser crer sur le terrain et voir ainsi l’em-
coups des pierres qui venaient de par- notre peau sur le terrain. Qu’ils ou- blème national flotter en Afrique du
tout. On a essayé de se protéger en blient la qualification. Le sang qui a Sud. Il refuse
nous mettant tous à plat ventre au mi-
lieu du bus, mais certains de mes co-
été déversé ne sera pas vain. Rien, je
dis bien rien, ne nous consolera à part
Sincèrement, vous attendiez-vous
à un tel accueil ?
le cadeau
équipiers ont malheureusement été
touchés.
la qualification. Ce sera notre riposte
à cette injustice dont on a été victimes.
Pas le moins du monde ! Je me de- d’un Egyptien…
mande aujourd’hui ce qui serait arrivé
Qui était précisément dans le A Alger, on les a accueillis pourtant si nous étions venus plutôt. C’est bien Dès l’arrivée de la délégation al-
bus? avec des fleurs, je ne comprends pas dommage, car même aux fins fonds gérienne à l’aéroport international
Les joueurs et les staffs technique et toute cette haine. de l’Afrique, on ne nous a pas traités du Caire, un Egyptien a voulu offrir
médical. Peut-être pour vous faire peur… de la sorte. Si cela était arrivé après le un joli stylo à Karim Ziani. Ce der-
Mon œil ! S’ils pensent que c’est en match, ç’aurait été compréhensible. nier a refusé poliment le présent en
Quelle est la personne qui a filmé s’excusant. Renseignements pris,
alors les images de l’agression ? nous bombardant de pierres qu’ils On l’aurait expliqué par la déception
vont nous faire peur, ils se gourent. de l’élimination. Mais là, ça prouve Karim a eu peur que ce soit l’une
C’était Saïfi ! Il a eu la bonne idée des sorcelleries égyptiennes surtout
de filmer les scènes de manière à On est des hommes ! S’ils l’étaient eux toute la haine qu’ils ont pour nous.
Pour commencer, comment est aussi, ils ne se seraient pas attaqués à On ne pardonnera pas ! qu’il est l’un des meilleurs joueurs
l’état d’esprit du groupe ce matin montrer au monde entier ce qui nous de notre sélection.
est arrivé. notre bus avec des pierres. Ils savent Ne craignez-vous pas que cet in-
après ce qui s’est passé lors de pertinemment qu’ils ne peuvent pas
Les Egyptiens vous accusent cident vous fasse perdre votre
votre arrivée ici au Caire ? rivaliser avec nous, d’hommes à sang-froid ? … et remet un autre
Ça va. Le groupe reste soudé. Il est d’avoir prémédité l’agression et hommes, c’est pour ça qu’ils font
vrai que nous avons passé une nuit cassé les vitres du bus… Ils ra- Non, au contraire. On jouera avec à sa place
appel à ce genre de pratique. Bon toute la sérénité voulue. Maintenant,
quelque peu agitée après ce qui s’est content même que vous vous êtes sang, ils étaient prêts à nous tuer pour Au moment de quitter l’aéroport,
passé. On reste dans notre match. La blessés mutuellement pour faire on sait ce dont ils sont capables. Sa- un autre Egyptien s’est approché de
passer et les preuves sont bien là… chant qu’on est meilleurs technique-
concentration est au maximum. Dieu croire à une agression. Qu’avez- Karim et lui a dit : «Vous êtes écla-
merci, il n’y pas eu trop de casse et vous à répondre ? Lesquelles ? ment, plus rien ne pourra nous tant.» Aussitôt, Karim a répliqué :
c’est le plus important. Ça me fait rire. Sincèrement, je ne Ben, les pierres. Elles étaient impressionner. On est plus que jamais «Je n’ai pas besoin que vous me jetiez
peux qu’en rire. C’est vraiment ab- grosses comme ça ! Encore heureux préparés pour ce match. des fleurs.» Une réplique qui a fait
Que s’est-il passé au juste ? qu’aucun joueur n’ait été touché à la
Tout était normal au début. Durant surde d’être allé jusqu’à nous accuser Avez-vous un message à adresser marrer ses partenaires au moment
d’être blessés volontairement et d’avoir tête, sinon le pire serait arrivé. Tout ça au peuple algérien ? de prendre place dans le bus.
le peu de temps que nous avions passé pour une histoire de qualification en
cassé le bus qui est censé nous emme- Je leur dirai de continuer à croire en
6 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos envoyés
spéciaux au Caire Farid Nacym Redouane Chouaïb Khaled Adlane Zahir
Aït Saâda Djender Bouhanika Kehoul Mekid Chouial Lahlah

Chronologie d’un
Acte 1
Les supporters et les journalistes
échappent au lynchage à l’aéroport

A
ux abords de l’allée menant au hall tarmac de là où ils se trouvaient ?). Les supporters
4 de l’aéroport international du algériens et les journalistes se consultent sur la dé-
Caire, celui réservé à l’accueil des marche à faire. «Il faut arrêter la voiture de Hadjar
invités de marque, une ambiance afin qu’il puisse constater le calvaire que nous vi-
tendue était perceptible. Certes, la vons», propose l’un. «Il faut faire plus : nous mettre
circulation automobile était ordi- sur le chemin pour arrêter carrément le bus des
naire, mais la circulation pié- joueurs», lance un autre. «Non, c’est trop dangereux
tonne, elle, ne l’était pas. Au pour eux et pour nous. En voyant le bus à l’arrêt, les
rond-point situé à la sortie de l’allée, des jeunes ultras vont l’attaquer sans hésiter. Ils n’attendent que
Egyptiens, à la mine peu commode, faisaient le pied ça», réplique un autre. «Mes frères, l’essentiel est que
de grue depuis le début de l’après-midi. Cela ne fai- les joueurs nous voient présents ici afin qu’ils aient
sait aucun doute, il s’agissait de voyous venus – ou un bon moral. Alors, contentons-nous de les saluer
envoyés ? – expressément pour intimider les en leur montrant les drapeaux et en chantant», lance
joueurs algériens et leurs supporters. Le décor était un autre. La proposition est jugée comme la plus
planté : l’opération terreur était lancée. sage et est adoptée.

Des ultras déterminés à casser «Allez, chantons tous Qassaman !»


de l’Algérien La nuit est déjà tombée et le bus des joueurs tarde
à faire son apparition. Les ultras se remettent à in-
L’arrivée de quelques journalistes, qui a coïncidé
sulter de plus belle. «On ne va pas se laisser faire !»,
avec celle d’une dizaine de supporters, provoque la lance une supportrice. «Il faut réagir. Allez, chan-
première altercation. Les ultras égyptiens lancent
des insultes et adressent des gestes obscènes aux Al- Les ultras attaquent les Algériens,
gériens, sous le regard passible de quelques policiers un enfant blessé par un policier
présents au rond-point. «On veut accéder au hall 4», Les Algériens répliquent de plus belle en se re-
ont expliqué les journalistes et les supporters. «Vous mettant à chanter. C’est alors là que les ultras égyp-
n’y êtes pas autorisés. Il s’agit d’un hall réservé aux of- tiens, oubliant toute retenue, marchent en ordre
ficiels et on ne peut y accéder sans laissez-passer.» Les serré vers eux en entonnant des slogans belliqueux,
policiers obligent les gens à descendre des taxis et jusqu’à arriver à une quarantaine de mètres d’eux,
fourgons et de continuer à pied. Une entreprise ris- puis, d’un seul coup, lancent une attaque en bonne
quée vu que les ultras étaient sur le chemin. Cer- et due forme sur eux. Les journalistes et les sup-
tains d’entre eux, ayant eu réellement peur pour leur porters se mettent à courir vers les policiers et fran-
vie, renoncent et reprennent des taxis pour repartir. chissent la première barrière. Des policiers en
D’autres, ne voulant pas se laisser impressionner, faction devant la deuxième barrière, située à une
disent aux policiers qu’ils vont se diriger vers l’entrée soixantaine de mètres de la première, croyant à une
de l’allée menant au hall et advienne que pourra. tentative des Algériens d’entrer par la force au hall,
Les ultras ont été éloignés un peu plus loin par des les chargent sans retenue qui avec un gourdin, qui
policiers en civil et les Algériens ont pu atteindre la avec un ceinturon. Nous nous retrouvons ainsi
première barrière. entre deux feux : les ultras derrière, les policiers de-
Les journalistes et les supporters vant et les deux parties. Un supporter algérien, qui
était à l’arrière, se retrouve nez à-nez avec un ultra
algériens refoulés et l’écarte du revers de la main avant de courir, alors
«On ne passe pas sans autorisation», lance un of- qu’un enfant de neuf ans est frappé par un policier.
ficier des services de renseignements sur un ton
poli, mais ferme. «Nous sommes des journalistes», «Où sont ces fameux 8 000
protestons-nous. Il sort alors une liste. «Les journa- policiers ?» désarçonné le policier, apparemment peu habitué à tons tous Qassaman !» L’idée séduit et les Algériens,
listes autorisés à entrer figurent sur cette liste envoyée ce que des civils s’adressent à lui avec autant de té- en regardant les Egyptiens bien en face, se mettent
Fort heureusement, un officier égyptien, qui a mérité et de fermeté. à entonner le premier couplet de l’hymne national
par le Conseil de l’information. Quels sont vos noms compris ce qui s’est passé, a accouru vers les poli-
?» En fait, la liste ne comprend que des journalistes algérien. Des policiers sourient, amusés par la si-
ciers de la deuxième barrière en leur criant : «Ne les 16h57 : L’avion atterrit sur le tuation, alors qu’un officier, visiblement dépassé,
et techniciens de médias égyptiens. «Et nous, jour- frappez pas ! Laissez-les rester ici !» Sentant que cela
nalistes algériens ?», protestons-nous. «Allez rame- tarmac, les «One, two, three ! Viva crie son dégoût : «Maudits soient les supporters !
risquait de tourner au vinaigre, il donne l’ordre aux Maudit soit le football !» Les drapeaux algériens sont
ner une autorisation. Sinon niet !» Seule l’équipe de éléments de la première barrière de mettre un cor-
l’Algérie !» fusent
l’ENTV a pu accéder au hall car accompagnée de Alors que les esprits s’échauffent, un supporter préparés pour être hissés au passage du cortège. On
don de sécurité afin d’empêcher les Egyptiens de se continue à guetter la sortie du bus.
Hachemi Djiar, ministre algérien de la Jeunesse et rapprocher. Les téléphones portables et les talkies- s’écrie : «Les jeunes, les joueurs sont arrivés !» Tout le
des Sports. Ne parlons pas des supporters : ils ont walkies se mettent à sonner et à crépiter. La situa- monde se tourne alors vers le tarmac, situé à 17h36 : Les Verts sourient aux
été tout simplement interdits d’entrée sous prétexte tion est grave et pourrait très vite dégénérer. quelque 300 mètres et visible du grillage. Un avion supporters, les ultras fulminent
qu’ils n’avaient rien à faire là-bas. «Pourquoi nous traite-t-on comme des chiens ? Où d’Air Algérie roule sur la piste, puis stationne sur le
côté gauche. Les «One, two, three ! Viva l’Algérie !» Finalement, des voitures tous feux allumés ap-
sont ces fameux 8 000 policiers chargés d’assurer la
Les Algériens donnent des sécurité ?», s’est écrié un journaliste à l’adresse d’un reprennent de plus belle. Chacun essaye comme il paraissent au loin. C’est le cortège qui approche du
interviews, les ultras n’apprécient peut de prendre des photos de loin. Des officiels portail. La masse imposante du bus se détache au
officier. «Il ne s’agit que d’un match de football», ré- loin. Les Algériens lèvent haut les drapeaux en
pas plique ce dernier. «Cela n’en a pas l’air. On n’attaque égyptiens, accompagnés de Hachemi Djiar, minis-
scandant des slogans à la gloire des Verts. Curieu-
Présentes sur les lieux, des équipes de différentes pas des journalistes et des supporters pour un match tre algérien de la Jeunesse et des Sports, et de Ab-
sement, le bus ralentit un peu au niveau de la bar-
chaînes de télévision se sont mises à interviewer les de football», lui répond-on. delkader Hadjar, ambassadeur d’Algérie au Caire,
rière. On peut comprendre, après coup, que le
supporters présents sur place. Ces derniers, sans montent dans l’avion pour saluer les joueurs, puis chauffeur croyait, trompé par l’obscurité, qu’il s’agis-
peur ni crainte, arborent fièrement les maillots et Les ultras provoquent et allument ces derniers, tout de blanc vêtus, sortent un par un. sait de supporters égyptiens. Les joueurs qui se
les drapeaux nationaux tout en scandant : «One, des fumigènes Dans le hall, ils apparaissent tout sourire et déten- trouvaient sur les sièges situés à gauche du bus sont
two, three ! Viva l’Algérie !», «Men el qahira ma ne- Au même moment, les ultras se sont remis à dus, visiblement confiants après l’accueil qui leur est agréablement surpris de voir une cinquantaine d’Al-
kherdjouch» (nous ne sortirons pas du Caire) et chanter. Trois d’entre eux sont montés sur un pan- réservé. gériens là avec le drapeau national. «Ils nous ont
«Incha Allah ya Rabbi, l’Algérie qualifiée». Ayant en- neau publicitaire et ont allumé un fumigène. «N’est- vus ! Ils nous ont vus !», s’est écriée une supportrice.
tendu les scansions, les ultras, contenus à une cen- ce pas les Egyptiens qui nous donnaient des leçons
Des supporters proposent de
«C’est ça l’essentiel.» Au loin, les ultras fulminent et
taine de mètres, se mettent eux aussi à chanter et à sur le danger des fumigènes ? Voilà qu’ils en usent ou- stopper le bus des joueurs crient leur colère. Quelques instants plus tard, la
scander «One, two, three ! Takhsar l’Algérie !» (1, 2, vertement», fait remarquer un journaliste. «Vous Dehors, les supporters et journalistes subissent route est dégagée et les Algériens ont pu quitter les
3, l’Algérie perdra). Puis, de plus en plus excités, ils avez vu qui nous a attaqués. Pourquoi vos policiers toujours le siège des ultras égyptiens. Ces derniers lieux car les ultras égyptiens étaient partis terminer
se rapprochent petit à petit de l’emplacement des n’arrêtent-ils pas les coupables ? Ils sont là-bas, vous continuent dans leur provocation, surtout qu’ils ont leur sale besogne… ailleurs.
Algériens, sans que les policiers en tenue ou en civil les avez vus. C’est quoi cette sécurité à deux vitesses ?», appris que les joueurs algériens sont arrivés (com- F. A. S.
réagissent. crie une supportrice dont l’audace et le courage ont ment l’ont-ils su, alors qu’ils ne pouvaient pas voir le
Coup d’œil Egypte - Algérie Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 7

guet-apens programmé
Acte 2
Halliche, Lemouchia et Saïfi
blessés par des jets de pierres
pas soigner les blessés jusqu’à ce que les officiels Les officiels algériens exigent
de la FIFA, qu’il a pris le soin d’appeler, arrivent des explications
sur les lieux et font le constat d’agression. Cer-
tains joueurs sont très énervés. Halliche, dé- Pendant ce temps, les discussions entre offi-
goulinant de sang, lance aux policiers de faction ciels sont longues, plutôt tendues. Le ministre
: «Vous croyez que vous allez nous faire peur en de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, et
nous frappant ? Nous n’avons pas peur !» celui des Affaires étrangères, Mourad Medelci,
s’assurent de la bonne santé de la délégation al-
Canal + a tout filmé gérienne et rencontrent les responsables égyp-
Fort heureusement pour la délégation algé- tiens présents sur place pour exiger des
rienne, des badauds et le reporter de Canal+, explications. Ils se montrent fermes dans leur
qui attendait à l’hôtel, ont filmé les incidents. demande d’un renforcement substantiel des me-
Nassim Ousserir et Rafik Saïfi exhibent sures de sécurité afin d’éviter que de pareils in-
quelques-unes des pierres qui ont été lancées sur cidents se reproduisent lors des deux jours
le bus. «C’est quoi ça ? C’est ça le football ?», suivants. Puis, Djiar sort à l’extérieur de l’hôtel et
s’écrient-ils. Quelques instants après, Raouraoua fait une déclaration aux médias algériens.
invite les joueurs à rejoindre l’étage qui leur a été
réservé, le quatrième. Deux femmes algé- Zaher : «Je ne suis au courant de
riennes, présentes sur les lieux, ont lancé des rien car j’étais avec le président
youyous. Les joueurs, galvanisés, scandent à Moubarak»
l’unisson : «One, two, three ! Viva l’Algérie !» Ils Alors que la gravité de la situation exigeait
rejoignent dans le calme leurs chambres, alors qu’il soit l’un des premiers à rejoindre l’hôtel où
que les blessés sont mis à part en attendant l’ar- réside la délégation algérienne, Samir Zaher,
rivée des officiels de la FIFA. Une quinzaine président de la Fédération égyptienne de foot-
d’agents de sécurité, dépêchés d’Alger pour la ball, n’arrive qu’aux alentours de 22h00. «J’étais
circonstance, bloquent toutes les issues menant avec le président Moubarak qui a assisté à l’en-
à l’étage réservé à la sélection algérienne. traînement de la sélection égyptienne», s’est-il
justifié devant les journalistes algériens. «Je n’ai

S
i les ultras égyptiens se sont éloi-
gnés de l’aéroport après la sortie du que très peu d’éléments en ma possession, mais s’il
bus transportant les joueurs algé- se révèle qu’il y a eu défaillance, nous saurons re-
riens, c’était pour terminer leur sale connaître nos fautes.» Il s’engouffre après dans
besogne ailleurs. Déjà, ils l’avaient l’hôtel afin de rencontrer les officiels algériens,
entamée en bombardant le bus de notamment son homologue, Mohamed Raou-
quelques projectiles après avoir dé- raoua.
passé le cordon où étaient parqués
les journalistes et supporters algériens. Certains Hadjar remet Zaher à sa place
n’ont pas hésité aussi à essayer de donner des Le président de la FAF refuse d’abord de des-
coups de pied au bus, même si ce dernier était cendre dans le hall et reste cloîtré dans sa cham-
trop rapide pour qu’ils puissent l’atteindre. Ce bre. «Je suis fatigué, je me repose», a-t-il justifié.
n’était là que le début du cauchemar pour les Zaher fait le pied de grue dans le hall pour at-
Verts. tendre qu’il descende, bien décidé à le rencon-
trer pour essayer de le convaincre de ne pas
Le bus a traversé le même saisir la FIFA. Le hasard a voulu qu’il croise Ab-
tronçon sur ses deux voies delkader Hadjar, l’ambassadeur d’Algérie au
Au bout de l’allée, le cortège a fait le tour dans Caire. «Nous nous excusons pour les incidents qui
un rond-point afin de prendre la route. De ce se sont passés. Les mesures de sécurité seront ren-
fait, le bus est repassé devant les mêmes sup- forcées et nous vous assurons que le match se dé-
porters qui ont lancé là aussi des pierres. L’hôtel roulera dans de bonnes conditions», a assuré
Iberotel, lieu de résidence des Algériens, se Zaher. «De quelles conditions de sécurité parlez-
trouve de l’autre côté de l’autoroute, ce qui fait vous ? Vous frappez nos joueurs et vous parlez de
que le cortège, et donc le bus, devait prendre la mour a eu plus de chance puisqu’une pierre est sécurité et de match ?», lui a répliqué vivement
voie se trouvant du côté de l’aéroport jusqu’à passée à quelques centimètres de sa tête. Les L’officier de sécurité rencontre Hadjar. «D’après les rapports des services de sé-
une bretelle située quelques centaines de mètres joueurs, instinctivement, se baissent tous. C’est les blessés et fait le constat des curité, ce sont les joueurs qui ont brisé les vitres et
plus loin, afin de rejoindre la voie se trouvant du le couchez-vous général. dégâts sur le bus saccagé le bus», lui a rétorqué Zaher. Indigné,
côté de l’hôtel. En plus clair, le bus était sur un Hadjar lui lance : «Les joueurs se sont donc bles-
Le bombardement se fait plus Aussitôt les joueurs à l’intérieur de l’hôtel, sés tout seuls, délibérément ? Vous divaguez. Je
même tronçon, mais en prenant les deux voies
intense à l’entrée de l’hôtel Raouraoua n’a pas tardé à réagir. Il s’est empressé n’ai plus rien à vous dire. Adressez-vous à la FIFA
du même tronçon. Les ultras égyptiens, certai-
de prendre les clefs du bus, marqué par les !» Puis, sans le saluer, il quitte l’hôtel.
nement bien instruits de l’itinéraire du cortège, Alors que le bus s’approchait de l’hôtel, on traces de l’agression, afin d’empêcher le chauf-
étaient disséminés des deux côtés du tronçon, croyait que le calvaire allait prendre fin, mais
de façon à ce qu’ils se trouvent sur tout le par-
feur de fuir avec. Il a aussi porté plainte et saisi Raouraoua renvoie Zaher à la
voilà que le chauffeur du bus ralentit étrange- les instances de la FIFA. Les deux commissaires
cours que prendrait le bus. ment à l’approche de la barrière protégeant le FIFA
au match, un Marocain et un Soudanais, ainsi
portail, bien qu’elle ait été levée à la vue de l’ar- que l’officier de sécurité de la FIFA, un Suisse, Zaher refuse de quitter l’hôtel tant qu’il n’aura
Trois joueurs blessés, Matmour rivée du cortège. La foule des ultras massée à pas rencontré Raouraoua. Ce dernier refuse
sont arrivés. Ce dernier, dont la mission est de
l’a échappé belle l’entrée n’en attendait pas tant, ils s’en sont don- veiller à la sécurité des délégations, officiels et longuement, avant de finir par aller le voir. On
Résultat : les pierres n’ont pas cessé de pleu- nés à cœur joie en continuant à bombarder le supporters avant, pendant et après le match, ne sait rien sur la teneur de la discussion, mais
voir sur le bus depuis qu’il a rejoint l’autoroute. bus. Ce dernier arrive quand même à entrer, à rencontre les joueurs blessés et fait le constat de il est clair que le président de la FAF n’a pas été
Au départ, elles touchaient juste la coque et les remonter l’allée et à s’arrêter à l’entrée de l’hôtel. l’agression dont ils ont été victimes. Ayant ap- tendre avec son homologue. Zaher, qui sait très
joueurs n’étaient pas trop inquiets, mais pris qu’un reporter de Canal + a filmé les inci- bien le préjudice que pourrait causer un rapport
lorsqu’une vitre a volé en éclats, ces derniers ont Halliche : «Vous croyez que vous sur la sécurité défavorable, tente de trouver des
dents, il s’approche de lui et demande à voir les
compris qu’il s’agissait d’un guet-apens bien étu- allez nous faire peur ?» images en sa possession, ce que le reporter lui solutions de compromis. Déjà, il consent à don-
dié. Les éclats de verre touchent Halliche en pre- Scandalisés et en colère, les joueurs descen- accorde. Puis, il sort dehors et inspecte le bus à ner des billets supplémentaires aux supporters
mier par une pierre en plein front, lui éclatant dent du bus et s’engouffrent dans l’entrée pour l’extérieur et à l’intérieur pour constater les dé- algériens comme geste de bonne volonté. Raou-
l’arcade sourcilière gauche, puis c’est Lemouchia rejoindre le hall. Les blessés sont entourés. Le gâts. Il relève la présence de pierres que les raoua, tout comme l’a fait Hadjar, renvoie son
et Saïfi qui sont touchés à leur tour par des médecin de l’équipe nationale s’assure que les joueurs ont pris le soin de prendre avec eux interlocuteur à la FIFA. Il y a eu des incidents et
pierres et des éclats de verre. Même l’entraîneur blessures ne sont pas graves. Mohamed Raou- comme pièces à conviction. l’Algérie ne fera pas de cadeau.
des gardiens de but est touché à la tête. Mat- raoua, président de la FAF, donne l’ordre de ne F. A. S.
8 Le Buteur n°1030 Samedi 14 novembre 2009 Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Selon lui, les joueurs algériens ont saccagé leur propre bus (!) Agression
inverse… 20 ans

Zaher
«C’est les Algériens qui ont
après
Apparemment, la vengeance est un
plat qui se mange très froid en Egypte
après vingt ans de congélation. Les
chauvins égyptiens qui ont agressé jeudi
les joueurs algériens à leur arrivée au
Caire en donnent la preuve. Alors que
inventé toute cette histoire» les médias égyptiens n’ont cessé, depuis
que le tirage au sort a mis l’Algérie et
l’Egypte dans le même groupe, de re-
tout au long du parcours de la délégation algé- bardé de projectiles. Pourtant, on n’avait rien
rienne, mais à aucun moment, ils n’ont bom- dit», affirme-t-il. mettre au goût du jour l’affaire dite «Bel-
bardé le bus de projectiles», dira Zaher. Et loumi» qui aurait prétendument agressé
d’accuser clairement : «Ce sont les joueurs al- un médecin égyptien, simple supporter,
«Raouraoua ademandé le re- il y a vingt ans après la qualification de
gériens qui ont inventé cette histoire montée de
toutes pièces. Nous avons en notre possession
portdu match, ce que l’Egypte pour le Mondial 90 aux dépens
des vidéos qui montrent que ce sont les joueurs nous avons refusé» de l’Algérie (il s’est révélé par la suite que
qui, munis d’extincteurs, ont cassé les vitres. Par ailleurs, Zaher n’a pas hésité à rappeler Belloumi n’était pas le vrai agresseur et
L’observateur de la FIFA était sur les lieux et il aux lecteurs égyptiens qu’il a aussitôt rallié le le joueur a vu son affaire réglée), les
peut témoigner de la véracité de mes dires. Je lieu de regroupement de la sélection natio- jeunes supporters égyptiens, chauffés à
tiens à assurer à tous les Egyptiens que le match nale afin de s’entretenir avec son homologue blanc, se sont vengés à leur manière en
aura lieu à l’heure prévue.» algérien Raouraoua. «Dès que j’ai appris la se faisant les agresseurs de joueurs algé-
nouvelle, j’ai rallié l’hôtel de la sélection algé- riens. Il y a vingt ans, c’était une agres-
«A Annaba, on a été bombar- sion d’un joueur contre un supporter ;
dés de projectiles et nous rienne afin de m’entretenir avec le président de
la FAF, Raouraoua. Celui-ci a voulu reporter là, c’est celle de supporters contre des
n’avons rien dit» joueurs. Il y a vingt ans, l’incident s’était

A
u lendemain de l’agression dont a été le match à une date ultérieure, ce que nous
victime la délégation algérienne, le pré- Et pour justifier l’injustifiable, le président déroulé après le match ; là, il a eu lieu
avons refusé catégoriquement, lui spécifiant
sident de la Fédération égyptienne de de la Fédération égyptienne n’a pas hésité, avant. Il y a vingt ans, l’enjeu était une
que le match aura lieu à la date prévue. Le
football, Samir Zaher, a tenu à intervenir pour dans son intervention dans les colonnes du qualification en Coupe du monde ; là,
soin sera laissé à la FIFA de trancher dans l’enjeu est le même mais avec un plus
démentir tous les incidents qui ont émaillé à journal Ashourouq, à sortir des archives le
cette affaire puisque les Algériens ont émis des grand pourcentage de chances pour les
l’arrivée des Verts au Caire. Il réfute ainsi toute match de Annaba, en juin 2001, estimant que
réserves», a dit Samir Zaher. Le président de Algériens. Bref, tout l’inverse d’il y a
implication des supporters égyptiens qui, lors de cette rencontre, les Pharaons avaient
la FEF n’a, à aucun moment, voulu reconnaî- vingt ans, avec les mêmes antagonistes.
pour lui, n’ont fait qu’accompagner le cortège été bombardés de projectiles et que ce jour-là,
tre les faits, préférant les occulter plutôt. Il Espérons, au moins, pour que cette lo-
des Fennecs jusqu’à l’hôtel. Toujours selon personne n’avait crié au scandale et à l’agres-
Zaher, les Algériens ont amplifié cette affaire ira plus loin encore en accusant tout simple- gique soit complète et parfaite, que le ré-
sion. «On a tendance à oublier qu’à Annaba,
dans le but de déstabiliser les Pharaons. «Je re- ment les Algériens d’avoir monté cette his- sultat du match soit également l’inverse
en 2001, pour le match des éliminatoires pour le
connais qu’il y avait des supporters égyptiens toire de toutes pièces. que celui d’il y a… vingt ans.
Mondial, le bus de nos joueurs avait été bom- C. K. F. A. S.

On ne la fait pas à Raouraoua


S’il y a une personne qui n’a pas perdu son sang-froid et qui a siège est dans la capitale égyptienne, lui a facilité les choses. De
Hervé Renard :
«L'Algérie est plus
promptement réagi après les incidents dont les joueurs et l’entraî-
neur des gardiens de but ont été victimes, c’est bien le président de
même, il a pris le soin de réunir toutes les preuves matérielles de
l’agression, notamment les enregistrements vidéo disponibles, afin
solide que l'Egypte»
L'entraîneur de la sélection nationale zam-
la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua. En d’en faire des pièces à conviction. Il a également fait en sorte qu’ils bienne, le français Hervé Renard, a estimé hier
effet, il a pris tout de suite trois décisions qui montrent bien qu’il soient distribués à une large échelle, afin de pren- que l'équipe algérienne «sera plus solide» face
maîtrise parfaitement les règlements des matches FIFA. dre à témoin l’opinion publique et prévenir son homologue égyptienne lors du match de
toute tentative égyptienne de maquiller les qualification au Mondial 2010 prévu au-
1re décision faits. jourd’hui au Cairo stadium. «L'Algérie me sem-
Immobiliser le bus ble plus solide. Son parcours est plus régulier.
Sitôt les joueurs descendus du bus, Raouraoua a récupéré les clefs Défensivement, avec Bougherra et Yahia, c'est
du véhicule et informé le chauffeur que le bus est réquisitionné
Belloumi l’a ditau Bu- fort. Mais elle a aussi des atouts offensifs, tels
pour les besoins de l’enquête. Il a bien fait de faire vite, car le chauf-
feur aurait pu s’en aller avec le bus sans que l’on puisse relever des
teur Saïfi ou Ziani, et je crois qu'elle est mentale-
ment bien armée pour résister à la pression du
preuves de l’agression. On mesure plus l’impact de ce geste
«Raouraoua sera le 12e public égyptien», a-t-il confié au journal spor-
lorsqu’on saura que le chauffeur a prétendu que ce sont les joueurs homme» tif L'Equipe. Hervé Renard a également sou-
algériens qui ont brisé les vitres. Raouraoua a attendu patiemment Toutes ces mesures, prises rapidement, ligné le travail «titanesque» fourni par le
l’arrivée de l’officier de sécurité de la FIFA qu’il a invité à faire son ont contribué à constituer un dossier so- coach des Verts, Rabah Saâdane, qui a su
lide qui a été remis à l’officier de sécurité faire «d'une sélection noyée dans les
travail.
de la FIFA. Même si le match a lieu à souvenirs de son passé une équipe à
la date prévue et que la qualification
2e décision se jouera sur le terrain, les organi-
gagner». «Le sélectionneur algé-
rien a fait un travail impres-
Appeler les officiels du match et leur faire sateurs égyptiens sont déjà dans sionnant. L'Algérie a progressé
constater les blessures une position embarrassante dans tous les secteurs. Tacti-
Connaissant, en tant que partie prenante du match, les noms des car tenus à ce qu’aucun inci- quement, elle est bien orga-
officiels que la FIFA a désignés pour ce match, le président de la dent n’émaille le match de ce nisée, elle sait gérer ses
FAF a appelés ces derniers pour leur relater les incidents et leur a soir. Il est clair qu’un inci- matches», a-t-il précisé.
demandé de venir pour en faire le constat. C’est ainsi que le Suisse dent de plus dont serait Selon Hervé Renard,
Guntner, l’officier de sécurité de la FIFA, s’est présenté ; de même victime la délégation algé- «l'expérience de
que les commissaires marocain et soudanais. Ils ont rencontré les rienne aurait de graves l'Egypte est son point
joueurs blessés, toujours ensanglantés suite aux entailles que leur conséquences pour la par- fort. Mais je vois tout de
ont occasionnées les jets de pierres et les éclats de verre, ils ont pris tie égyptienne. Cela nous même l'Algérie», se qua-
des photos et ont commencé à leur poser les premières questions. rappelle ce qu’avait dé- lifier au Mondial sud-
claré Lakhdar Belloumi africain. L'Algérie et
Ils ont également pris le soin d’inspecter longuement le bus, de l’ex-
dans les colonnes du Egypte jouent au-
térieur et de l’intérieur, relevant tous les impacts sur la coque et les Buteur il y a quelques
débris de verre à l’intérieur et à l’extérieur. jourd’hui un match déter-
semaines : «Raou- minant pour la
raoua sera le dou- qualification au Mondial
3e décision zième homme de 2010, prévu en Afrique du
Dépôt de plainte l’équipe d’Algérie.» Sud. L'Algérie est 1re avec
S’agissant d’une agression en règle ayant mis la vie d’autrui en Espérons que son 13 points devant l'Egypte
danger, Mohamed Raouraoua n’a pas manqué de déposer plainte apport et son ac- (10), la Zambie (4) et le
pour agression caractérisée. Il a montré qu’il n’était pas du genre à tion ne s’avére- Rwanda (1). Le premier est
se laisser impressionner et qu’il connaissait bien ses droits. Le fait ront pas vains qualifié pour la Coupe du
qu’il connaisse très bien Le Caire et les lois du pays, du fait qu’il ce soir. monde, les trois premiers pour
exerce depuis des années dans le comité exécutif de la CAF dont le F. A. S. la CAN, prévue en Angola.
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 9
Coup d’œil Egypte - Algérie

«Il faut qu’ils nous passent sur


le corps pour nous priver du Mondial !»
L
a rage qui anime les joueurs de l’EN n’a Les youyous déclenchent
pas de pareille dans le monde du foot- un retentissant «One, two,
ball. Il suffit de discuter avec Ziani, three…Viva l’Algérie»
Matmour, Saïfi et Yahia pour comprendre L’émotion allait en grandissant en montant
combien ils ont envie d’offrir cette qualifica- les escaliers qui mènent aux chambres des
tion au Mondial à l’Algérie. Les agressions joueurs situées au 4e étage de l’hôtel. Les uns
qu’ils ont subies jeudi les ont rendus encore regardant les autres avec tendresse et frater-
plus forts, plus soudés et plus déterminés à ne nité. Les larmes de Yahia et Bougherra avaient
rien lâcher. touché les femmes algériennes qui accompa-
gnent les Verts. Et, de manière très cinglante,
«Prêts à mourir pour offrir on entendit de cinglants youyous qui déchi-
la qualification au peuple raient les cœurs de tous les présents. Comme
algérien » un seul homme, les joueurs et leurs accom-
Tous ceux avec qui on a discuté se sont dits pagnateurs ont entonné le célèbre
«prêts à mourir dans ce match pour offrir la «One, two, three, Viva l’Algérie» qui a fait fris-
victoire au peuple». Il y en a beaucoup d’entre sonner tout le monde. Un moment magique
les joueurs qui ont rappelé nos vaillants mar- qui a fait rapprocher les Algériens entre eux
tyrs tombés au champ d’honneur. Les noms un peu plus.
de Larbi Ben M’hidi et d’Ali la Pointe étaient
ceux qui revenaient le plus dans la bouche des
joueurs. C’est dire qu’ils sont motivés pour ce
Ils sont aujourd’hui des frères
soir. Il suffit de les approcher pour sentir cette de sang !
ferveur qui les anime tous et qui les pousse à souffrir sur le terrain. Ils vont voir samedi de laissé faire exprès ! Vous vouliez nous punir, Les soldats de l’Algérie ont par la suite re-
tout donner pour empêcher l’Egypte de jubi- quel bois on se chauffe ! Nous n’allons pas ré- vous aurez une punition pire joint leurs chambres pour soigner leurs bles-
ler ce soir. pondre à leurs bassesses dehors, mais unique- samedi», ont-ils lancé en colère. sés et se reposer pour le grand combat qui les
ment sur le terrain. Je vous donne ma parole attend aujourd’hui. La nuit a été longue et
Yahia : «Après ce qu’on d’honneur. Saâdane n’a pas besoin de nous par- perturbée. Chacun revoyant la mort qui l’avait
Bougherra et Yahia effleuré avant de poursuivre son chemin. Elle
a vécu, Saâdane n’a pas ler pour nous motiver après ce qu’on a vécu», a-
t-il confié. ont pleuré de rage ne s’était pas arrêtée dans le camp algérien. Un
besoin de nous parler L’émotion de revenir de la mort et de voir signe qui ne trompe pas. Yahia et ses frères de
pour nous motiver» les pierres qui les ont ratés de justesse, ajoutée sang ont recouvré leurs forces le lendemain
Anthar Yahia était l’un des plus touchés par
«On va vous punir à celle de voir tout ce sang couler sur le visage
sur le terrain !» matin. Au téléphone, ils étaient tous una-
ce qu’ils ont vécu. Peut-être l’est-il un peu plus de leurs camarades, a fait craquer Anthar
Les joueurs étaient survoltés. Personne ne Yahia et Madjid Bougherra qui n’ont pu rete- nimes à jurer par Allah qu’ils vont tout faire
que les autres, parce qu’il a du mal à le cacher. pour s’imposer ce soir. «Il faudrait qu’ils nous
Le défenseur des Verts ne laisse personne in- pense plus que la qualification pourrait leur nir leurs larmes de rage. Les deux défenseurs
échapper et ils en font une histoire person- pouvaient tuer à cet instant si la sagesse des passent par sur le corps pour nous priver de ce
différent lorsqu’il exprime sa colère : «Nous
les avons pourtant bien reçus chez nous et voilà nelle. «Vous étiez là pour nous protéger, pes- responsables algériens ne les avait pas aidés à Mondial», nous ont-ils confié à quelques
comment ils nous le rendent. On se croyait en taient les joueurs à l’endroit des policiers qui se se calmer. heures du combat.
terre amie. Mais je vous jure qu’on va les faire trouvaient l’hôtel, mais c’est vous qui les avez Nacym Djender

Programme de la dernière journée des qualifications


300 billets de plus pour s’excuser (Zone Afrique)
Les responsables de la Fédération ferlé sur la capitale égyptienne es- par les Verts dans leur bus. A tel Mozambique- Tunisie Burkina Faso-Malawi
égyptienne de football ont décidé péraient un geste plus généreux de point qu’il a rompu le dialogue avec Maroc-Cameroun Côte d'Ivoire-Guinée
d’octroyer 300 billets d’entrée aux la part de Zaher dont les journaux eux, laissant le président de la Ré- Togo-Gabon Egypte-Algérie
supporters algériens à la veille du locaux avaient rapporté qu’il allait publique en découdre en haut lieu Rwanda- Zambie Soudan-Bénin
match. Les tickets ont été confiés à allonger d’un millier le nombre de avec son homologue égyptien.
son Excellence l’ambassadeur d’Al- places allouées aux Algériens. Mais Kenya-Nigeria Ghana-Mali
gérie au Caire, M. Abdelkader au final, il n’y a eu que 300 de Les supporters
Hadjar, qui a annoncé la bonne consenties. algériens frustrés MJ G N P BP BC PTS
nouvelle aux inconditionnels des La frustration des supporters est Cameroun 5 3 1 1 7 2 10
Verts. Hadjar a pesté donc grande côté algérien. Car il y
contre Zaher aura beaucoup de personnes qui Gabon 5 3 0 2 9 6 9
Manifestations auront fait le déplacement sans voir
et ses mensonges le match au Cairo Stadium. Ceux Togo 5 1 2 2 2 7 5
de dénonciation Même s’il n’a pas répondu totale- qui auront la chance d’assister au
devant l’ambassade ment aux attentes des Algériens, le duel de ce soir ont dû débourser la Maroc 5 0 3 2 3 6 3
d’Algérie président de la FEF a sans doute flé- coquette somme de 275 livres égyp-
Les Algériens s’étaient regroupés chi devant la colère de M. Abdelka- tiennes pour acquérir leur billet, MJ G N P BP BC PTS
pendant toute la journée d’hier de- der Hadjar qui l’a envoyé paître il y soit l’équivalent de 3 500 DA. La rai-
vant le siège des autorités consu- a quelques semaines avant de re- son de cette cherté est liée, comme TUNSIE 5 3 2 0 7 3 11
laires algériennes pour manifester mettre cela jeudi avec les autres res- nous l’avons déjà expliqué en détail
contre les agressions subies par nos ponsables de la FEF jeudi soir et dans ces mêmes colonnes, au fait NIGERIA 5 2 3 0 6 2 9
joueurs jeudi, mais aussi contre les par-devant témoins. En effet, l’am- que la FEF a réservé une tribune de
restrictions du nombre de places bassadeur algérien a piqué une co- 5 000 places pour les 2 300 places MOZAMBIQUE 5 1 1 3 2 5 4
qu’a accordées Samir Zaher aux lère noire jeudi en entendant les qu’occuperont les supporters algé-
supporters algériens. Car le nombre responsables égyptiens démentir riens. KENYA 5 1 0 4 3 8 3
important d’Algériens qui ont dé- honteusement les agressions subies N. D.
Des supporters lancent un appel aux joueurs MJ G N P BP BC PTS
ALGERIE 5 4 1 0 9 2 13
«Nous n’avons pas reculé et sommes restés debout
EGYPTE 5 3 1 1 7 4 10
à l’aéroport, faites-en de même sur le terrain !» ZAMBIE 5 1 1 3 2 5 4
Après que le bus transportant les Halliche : «Soyez Yahia : «Un Algérien
joueurs algériens eut quitté l’aéro- certains que nous nous ne mettra jamais genou RWANDA 5 0 1 4 1 8 1
port international du Caire, les sup-
porters algériens, qui avaient bravé surpasserons pour à terre»
l’emblème Anthar Yahia a été très ému en MJ G N P BP BC PTS
l’hostilité des ultras égyptiens, ont
tenu, par notre biais, à transmettre national» apprenant que des supporters al- GHANA 5 4 0 1 7 1 12
un message aux joueurs : «Dites- Contacté par nos soins, Rafik gériens ont risqué leur vie pour
leur qu’on nous a insultés et qu’on a Halliche a tenu à rassurer les sup- aller attendre les joueurs à l’aéro- MALI 5 2 2 1 6 5 8
essayé de nous agresser, mais que porters algériens sur sa bonne port et leur exhiber le drapeau na-
santé. «J’ai été touché, mais ce n’est tional. Il a été encore plus ému par BÉNIN 5 2 1 2 4 5 7
nous sommes restés debout. Dites- pas très grave. Je remercie les Algé-
leur que nous avons entonné «Kas- le fait que ces supporters ont en- SOUDAN 5 0 1 4 1 7 1
riens qui se sont inquiétés pour moi tonné l’hymne national au plus
samane», que nous avons brandi le et mes coéquipiers», nous a-t-il dé- fort de l’hostilité des supporters
drapeau algérien très haut et que claré. Ayant pris connaissance du égyptiens. «Cela ne m’étonne pas. MJ G N P BP BC PTS
nous n’avons pas eu peur. Dites-leur message que leur ont adressé des
qu’ils en fassent de même sur le ter- supporters algériens, il a tenu à ras- Un Algérien ne mettra jamais CÔTE D'IVOIRE 5 4 1 0 16 4 13
rain : qu’ils ne reculent pas, qu’ils surer que «nous resterons debout genou à terre. Nous sommes des Al-
inch’Allah, car l’Algérie ne s’age- gériens et nous saurons nous en BURKINA FASO 5 3 0 2 9 11 9
restent debout !» Nous avons trans-
nouille pas». Il a ajouté : «Soyez cer- montrer dignes, ne vous en faites
mis fidèlement ce message à deux
tains que nous nous surpasserons pas», s’est-il contenté de déclarer.
MALAWI 5 1 1 3 4 10 4
joueurs algériens, Rafik Halliche, pour l’emblème national. Dès que
l’un de ceux qui ont été blessés, et F. A-S. GUINÉE 5 1 0 7 7 11 3
nous voyons le drapeau algérien,
Anthar Yahia. notre motivation décuple.»
10 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Suite à l’agression du bus de l’EN Le plan


machiavélique
Ce que prévoient des Egyptiens
pour maintenir
le match
les lois de la FIFAAprès avoir été, à la fois, surpris et nos joueurs, dès qu’ils ont mis les L
e match est finalement
maintenu, il aura lieu
comme prévu, aujourd’hui
samedi 14 novembre à
choqués par l’attaque du bus de la pieds sur le sol égyptien. Dans ce cas 19h30 heure locale (18h30 heure al-
sélection nationale au Caire, les particulier, il n’y a pas d’article précis gérienne), alors que d’aucuns parmi
Algériens étaient hier, durant toute qui sanctionne un tel comportement, les observateurs et autres officiels al-
la journée, à l’affût de la moindre mais cette agression concerne le gériens s’attendaient à ce qu’il soit
information concernant les décisions chapitre II, partie spéciale, articles reporté. Comment les Egyptiens
de la Fédération internationale de 65 et 66 du code disciplinaire de la ont-ils pu éviter ce cas de figure ? Ils
football (FIFA) qui devait se FIFA, qui ont relation avec ont tout simplement eu recours à un
prononcer sur cette agression l’organisation des matches. Il est plan diabolique en jouant notam-
caractérisée dont ont été victimes clairement stipulé que : ment sur le temps, apprend-on
d’une source très au fait du dossier.
Article 65
leur séjour.

d) Informer les autorités locales et


collaborer activement et effica-
3. La possibilité de prononcer cer-
taines sanctions en l’absence de
toute faute, à titre de mesures de sé-
Voilà donc qui est clair, et puisque
les organisateurs de cet Egypte-Algé-
Les Egyptiens ont, en effet, déposé
plainte contre la délégation algé-
Les associations qui organisent des rienne pour coups et blessures sur
cement avec elles. curité, est réservée (art. 7, al. 2). rie (FEF et autorités égyptiennes)
matches doivent : le chauffeur du bus qui transportait

a) Evaluer le risque que présen-


tent les rencontres et signaler
e) Assurer la discipline dans les
stades et leurs abords immé-
diats et le bon déroulement des ren- Article 7
n’ont même pas pu sécuriser le tron-
çon aéroport-hôtel où la sélection al-
gérienne a été dangereusement
l’équipe nationale de l’aéroport à son
hôtel. Le chauffeur du bus en ques-
aux organes de la FIFA celles qui sont tion, bien instruit par quelques res-
contres. agressée, en prévision d’un match à
particulièrement dangereuses. Culpabilité hauts risques par rapport à l’engoue-
ponsables de la Fédération
égyptienne de football et autres
b) Respecter et mettre en oeuvre
les règles de sécurité existantes
(réglementation de la FIFA, lois Article 66 1. Sauf disposition contraire, les
infractions sont punissables,
ment qu’il a suscité, l’Egypte devrait
être sévèrement sanctionnée, d’autant
qu’elle a été destinataire, quelques
hommes de loi, a donné une autre
version des faits, reprise par tous les
nationales, conventions internatio- qu’elles aient été commises intention- médias locaux, selon laquelle les
jours auparavant, d’une correspon-
nales) et prendre toutes les autres me- 1. Une association qui ne remplit
pas les obligations énumérées à nellement ou par négligence. dance de la FIFA, où cette dernière
joueurs algériens auraient mis l’at-
taque du bus en scène. «Certains
En cas d’infraction grave à l’art. 2. tion de jouer à huis clos, l’obli-
sures de sécurité exigées par les l’art.65 se verra imposer une amende. Exceptionnellement, l’obliga- mettait en garde la Fédération égyp-
circonstances, que ce soit avant, pen- joueurs ont commencé à briser les vi-
tienne de football contre tout débor-
dant ou après le match, ainsi que lors
de la survenance d’incidents.
2. 65, l’autorité pourra prendre gation de jouer sur un terrain neutre
d’autres sanctions, notamment pro- et l’interdiction de jouer dans un
dement, avant, pendant et après le
match. Et même si la rencontre est
tres du bus en prétendant avoir été la
cible de jets de pierres», pouvait-on
stade déterminé peuvent être pro- lire sur les colonnes du quotidien
c) Assurer la sécurité des officiels
de match, des joueurs et des of-
ficiels de l’équipe visiteuse durant tout
noncer une interdiction de stade (art.
26) ou obliger une équipe à jouer sur noncées en l’absence de toute infra-
ction, à titre de mesure de sécurité.
maintenue, l’Egypte risque de lourdes
sanctions.
gouvernemental Al Ahram ou «une
crise montée de toutes pièces», selon
terrain neutre (art. 25). B. M. Achourouk (Indépendant). Il (le
chauffeur) a également accusé les
joueurs algériens de l’avoir roué de
(chargé de rédiger le rapport FIFA) :
Walter Gagg coups. Après cette plainte déposée
par les Egyptiens, une commission
d’enquête allait être mise en place
pour enquêter sur l’incident, et cela
«On ne peut pas parler de blessés superficiels» devrait, bien évidemment, prendre
beaucoup de temps, alors qu’on

M
embre de la délégation de la Fé- : Khaled Lemmouchia au cuir chevelu, Rafik Hal- n’était qu’à 48 heures du match. La-
dération internationale (Fifa) liche au-dessus de l'oeil, à l'arcade sourcilière, et «Au match aller, ça s’était bien dite commission n’aurait jamais eu
présente au Caire, Walter Gagg Rafik Saïfi au bras. L'entraîneur des gardiens a été passé» le temps nécessaire de mettre la lu-
raconte à l'AFP avoir vu «des bris commotionné. Ils ont été soignés par le médecin de mière sur tout ce qui s’est passé, d’où
de verre et des taches de sang» sur l'équipe nationale. On ne peut pas parler de blessés «La Fédération algérienne nous a demandé qu'à
chaque déplacement de son équipe, il y ait une dé- la décision de maintenir le match,
le plancher du bus de l'équipe d'Algérie attaqué superficiels. Avec les points de suture, il faut voir si en renforçant la sécurité autour de
jeudi par jets de pierres entre l'aéroport et son ces joueurs peuvent jouer de la tête. Le médecin légation de la Fifa, ce que nous lui avons accordée»,
a ajouté M. Gagg. Les joueurs ont eu peur, ils la délégation algérienne, et c’est là
hôtel. M. Gagg n'a pas assisté au caillassage du bus doit encore se prononcer», précise-t-il. Après l'in- où résidait le plan machiavélique
deux jours avant le match décisif entre l'Egypte et cident, la délégation de la Fifa enchaîne les réu- étaient terrorisés. Le représentant déplore que
«deux pays frères partageant une même culture, des Egyptiens monté en un temps
l'Algérie pour la qualification au Mondial-2010, nions avec des responsables de la Fédération record, explique notre source. Et la
mais a immédiatement recueilli les éléments fac- égyptienne et de la délégation algérienne. une même langue, une même religion» connais-
sent ce genre d'incidents. Présent au match aller à présence de Hasan Sakr, le prési-
tuels pour rédiger le rapport de la Fifa sur l'inci- dent du Conseil national du sport
dent. «Nous étions à l'aéroport, et nous l'avons Blida le 7 juin, il se souvient qu'il y avait eu «des
«On ne voulait pas que la feux d'artifice avant, pendant et après le match, égyptien à l’hôtel des Verts jusqu’à
quitté quand l'équipe d'Algérie est montée dans son délégation algérienne quitte Le minuit, va dans ce sens.
bus», dira M. Gagg. Et d’ajouter : «L'hôtel se mais pas de problèmes, ça s'était bien passé.»
Caire» B. M.
trouve à 400-500 mètres à vol d'oiseau. Nous
n'avons pas pu voir ce qui s'est passé derrière nous. Hassan Sakr, le président du Conseil national «Les présidents Bouteflika et
Le président de la Fédération algérienne nous a ap- du sport égyptien (équivalent de ministre des Moubarak s’entretenaient de la Des supporters
pelés pour nous dire qu'il se passait quelque chose Sports), arrive à l'hôtel et la discussion dure situation»
et qu'il y avait des joueurs blessés. Arrivés sur les jusqu'à minuit avec les représentants Fifa, qui re- algériens tabassés
lieux, nous avons constaté que le bus devant l'hôtel tournent ensuite auprès des joueurs algériens. M Walter Gagg, au cours de ses déclarations à
«On voulait que la délégation algérienne ne quitte l’AFP, a également signalé que les présidents égyp- au centre-ville
était dans un très mauvais état, avec toutes les vi-
tres cassées et sur le plancher des bris de verre et pas Le Caire, pour que le match puisse se tenir», tien Hosni Moubarak et algérien Abdelaziz Bou- Hier soir, une poignée de suppor-
des taches de sang. Nous sommes montés au 4e explique Walter Gagg. «Nous les avons quittés à teflika s'entretenaient de la situation. ters algériens circulaient au centre-
étage pour voir la délégation algérienne. Nous deux heures du matin, puis avons envoyé notre Synthèse Basset M. ville, au niveau de la place Talaât
avons constaté que trois joueurs avaient été blessés rapport», à la Fifa. Harb. Arborant le drapeau algérien,
ils chantaient et scandaient des slo-
Le «chauffeur» est un imposteur ! Hôtel ou bien salle de fête ? gans à la gloire des Verts. N’appré-
Affolés par la prolifération sur le net de vidéos montrant l’agression dont les joueurs algériens ciant pas la scène, des jeunes
On ne sait pas si c’est prémédité ou non, mais égyptiens se sont mis à les insulter en
ont fait l’objet de la part d’ultras égyptiens, les responsables égyptiens ont cherché par tous le jour de l’arrivée de la délégation à l’hôtel Ibe-
moyens à trouver la parade. Afin d’accréditer la thèse d’une manigance des Algériens, ils ont proférant des vulgarités locales. L’un
rotel, il y avait plusieurs fêtes de mariage qui s’y des Algériens leur a demandé un peu
publié un témoignage d’un monsieur dénommé Khayri Hassan qu’ils ont présenté comme étant déroulaient. C’était également le cas en 2001, à
le chauffeur du bus ayant transporté les joueurs et qui affirmé que le saccage du véhicule a été de respect et c’est là qu’un des Egyp-
l’hôtel où était descendue la délégation algé- tiens lui a asséné un premier coup.
l’œuvre des Verts et qu’un ministre l’avait agrippé par le collet. Or, il se révèle que le monsieur rienne, et aussi en 1989.
en question est un parfait imposteur. En effet, pour le malheur de Samir Zaher et des sbires qui C’était le signal à un matraquage en
Ces mariages ont non seulement créé un règle auquel ont participé plusieurs
ont fomenté ce témoignage, la chaîne Al Hayat avait réalisé, avant l’arrivée des Algériens, un re- boucan comme pas possible, mais il y avait trop
portage sur les conditions d’accueil et avait, à l’occasion, interviewé le chauffeur du bus et ce Egyptiens. Deux vieux sont interve-
de va-et-vient. Les joueurs nous ont assuré que, nus pour faire revenir les agresseurs
n’est pas le même qui a été montré par les chaînes après l’agression ! Vraiment aucune ressem- de leur étage, ils n’entendaient rien et n’ont donc
blance : l’un est fort et l’autre est maigre ; l’un est en costume et l’autre non ; l’un est imberbe et à la raison, en vain. Ce n’est que plu-
pas été perturbés, mais c’est quand même bi- sieurs minutes plus tard que la police
l’autre a une moustache ; l’un est de teint clair et l’autre est brun. Bref, une parfaite imposture zarre qu’il y ait des fêtes à chaque déplacement
digne de scénaristes amateurs. La vidéo révélant la supercherie fait fureur sur le net. est intervenue, alors que les Algériens
de l’équipe nationale. avaient été déjà passés à tabac.
F. A-S.
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009
11
Coup d’œil Egypte - Algérie
Les Verts Turquie - Suisse et Egypte - Zimbabwe
LE
LE
LEREGARD
LE
LE REGARD
REGARD
REGARD
REGARD
commentent de
la désignation Hafid
du Soudan
«Ni match
d’appui, ni sidi
zekri, tout se
en mémoire rage retour pour la Coupe du
Derradji
Nous
jouera samedi»
La FIFA a tranché la ques-
monde. Deux joueurs Turcs, Alpay
Ozalan et Emre Belozoglu, sont
sommes déjà
tion inhérente au pays qui
accueillera le match d’appui
suspendus pour six rencontres et
devront payer 15 000 francs suisses gagnants !
entre l’Egypte et l’Algérie, en d’amende. Leur coéquipier Serkan
La lâche agression dont a été victime
cas d’égalité parfaite demain. Balci manquera deux rencontres et
la délégation algérienne, jeudi au
Le Soudan a été, comme devra payer 5000 francs d’amende. Caire, et l’avertissement que vient
chacun le sait, désigné pour Pas de Coupe du monde pour le d’adresser la FIFA à l’Egypte ont pola-
accueillir les deux nations le Suisse Benjamin Huggel, suspendu risé l’actualité médiatique chez nous et
18 du mois en cours. Une pour six matches et 15 000 francs, un peu partout ailleurs, parvenant
décision différemment ac- qui a reconnu avoir frappé l’entraî- presque à reléguer au second plan Ir-
cueillie par les deux équipes. neur assistant turc Mehmet Ozdi- lande-France aussi décisif que l’est
Si au Caire, on ne s’est point lek. Ce dernier devra cesser toute pourtant cet Egypte-Algérie. Normal,
gêné d’applaudir la décision, activité en relation avec le football puisque là-bas, l’équipe de France n’a
chez les Verts, un sentiment pendant douze mois. La condam- été ni embêtée, ni bombardée, ni
d’indifférence prévalait. En nation comprend aussi une agressée à son arrivée. Les voici donc
effet, les joueurs de l’Equipe amende de 200 000 francs suisses bien servis ceux qui ont prêché la
nationale ne donnaient Les cas de figure où la FIFA a la tension est extrême. La Suisse (129 000 euros) pour la Fédération haine des semaines durant. Ceux-là
point l’air d’accorder d’im- dû intervenir pour faire rejouer perd 4-2, mais elle est qualifiée turque, le paiement des frais d’or- même que je condamnais sur ces
portance à cette désignation, des matches ou pour statuer sur pour le Mondial au bénéfice des ganisation de ces matches et les mêmes colonnes d’avoir tout fait pour
car pour eux, tout sera fini leurs résultats sont nombreux, buts marqués à l’extérieur. C’est au frais de procédure”, telles étaient monter le peuple contre l’équipe algé-
ce samedi. «Il n’y aura pas de mais on se contentera de citer coup de sifflet final que l’intoléra- les sanctions de la commission de rienne, pour ensuite mettre ça sur le
match d’appui… On se quali- deux rencontres aux cas simi- ble éclate. Les Suisses courent en discipline de la FIFA. dos des joueurs qu’ils accusent d’avoir
fiera samedi», ont-ils tous simulé l’agression. Et elle s’est bornée
laires, dont un qui a relation di- direction des vestiaires sous les L’Egypte récidive dans sa thèse farfelue, même après que
assuré dès qu’ils ont pris recte avec la sélection égyptienne. jets de divers projectiles. Certains L’autre cas concerne notre ad- les hautes autorités égyptiennes eurent
connaissance de la décision. Le deuxième cas, c’est le match joueurs turcs (notamment Alpay) versaire d’aujourd’hui, l’Egypte, présenté leurs excuses. C’est à croire
Une annonce qui est loin barrage retour entre la Turquie et s’en prennent physiquement aux qui ne semble pas avoir retenu la qu’on ne vit pas sur la même planète.
d’avoir fait l’actualité du jour la Suisse comptant pour les élimi- Suisses. Le couloir menant aux leçon après ce qui lui est arrivé en Mais les dérives d’une poignée de mé-
chez les Verts qui vaquaient natoires de la Coupe du monde dias irresponsables ne devraient en
à leur entraînement quoti- 2006. C’est le cas qui ressemble le aucun cas nuirent aux relations entre
dien. Il nous est rarement plus à l’arrivée des Verts jeudi les deux pays, quand bien même cet
arrivé de surprendre les passé au Caire, mais espérons que incident fera tâche d’huile dans les an-
joueurs parler de ce sujet, nos joueurs ne vivront pas ce que nales des relations algéro-égyptiennes.
comme si ça ne les concer- les Suisses ont vécu par la suite à Les deux peuples doivent rester sages
nait pas. Istanbul. et fair-play, quoi qu’il arrive, car le des-
Le bus suisse caillassé tin des deux nations ne dépend en au-
«Un match d’appui ? comme celui des Verts cune manière du résultat de ce match.
Il n’y en aura pas !» En ce qui nous concerne, nous qua-
Lundi 14 novembre 2005, la
lifier pour le Mondial ne sera que la ce-
Les joueurs que nous délegation suisse atterrit dans la rise sur le gâteau, car nous avons réussi
avons titillés un peu pour capitale turque pour y disputer le un plus grand défi :
leur soutirer un avis sur la match retour des barrages. Dès -Nous avons réussi à former une sé-
question étaient tous una- l’arrivée, les problèmes surgissent lection nationale avec une âme natio-
nimes à dire qu’il n’y aura à l’aéroport. Il faudra plus de trois vestiaires (couloir de la honte!) est 1993, lors du match face au Zim-
naliste qui fera parler d’elle dans les
pas de match d’appui. «Tout heures aux Suisses pour franchir le théâtre de scènes affreuses. Sté- babwe, disputé au Caire, qualifi- années à venir et réhabilitera le foot-
sera fini samedi», ont-ils ré- la douane. Ostensiblement, les phane Grichting finira à l’hôpital, catif à la Coupe du monde 1994, ball algérien.
pété. «La Tunisie, le Soudan fonctionnaires turcs usent les victime d’un coup de pied dans organisée par les Etats-Unis. Des -Nous avons réussi à nous qualifier
ou ailleurs, ça n’a jamais nerfs des joueurs. La frontière les parties génitales qui lui vaudra incidents ont eu lieu au cours de avec brio pour la Coupe d’Afrique des
constitué un point de fixation. passée, des supporters fanatiques une rupture du canal urinaire. cette rencontre où l’entraîneur nations, après deux absences remar-
On sait tous pertinemment se plantent devant Köbi Kuhn, le D’autres joueurs suisses seront ta- zimbabwéen Reinhard Fabisch a quées.
que tout se jouera ce samedi. sélectionneur helvétique en l’in- bassés, sans témoin, le couloir été touché à la tête par un projec- -Nous avons réussi, pour la première
Il y aura un seul match au vectivant. Les bagages des joueurs étant gardé. La Suisse quittera le tile à partir des tribunes, et le fois, à outrepasser le discours creux
cours duquel on fera tout n’arriveront pas avant plusieurs territoire turc le lendemain, sous match a dû être arrêté pendant un entre joueurs pros et joueurs locaux et
pour arracher cette qualifica- heures, provoquant l’annulation une importante escorte policière. bon moment. Il s’est finalement porter le maillot national est devenu
tion. Après, l’Egypte pourra de l’entraînement. La FIFA décide alors l’ouverture soldé par la victoire des Egyptiens une fierté pour tous ces jeunes d’ori-
toujours aller jouer au Sou- d’une enquête qui se voulait ra- (2-1). Mais après les réserves for- gine algérienne nés à l’étranger.
C’est sous des jets de -Nous avons réussi à changer des rè-
dan si ça lui chante, mais elle pide. mulées par les Zimbabwéens et le
pierres et divers glements de la FIFA afin de permettre
le fera sans nous !», ont-ils Les sanctions rapport des officiels, la FIFA a dé-
projectiles que le car cidé de faire rejouer le match en à des jeunes joueurs de défendre les
ironisé, histoire de dire que de la FIFA
l’Algérie sera déjà qualifiée. suisse rejoindra “La Turquie devra disputer ses France (Lyon), et il s’est soldé cette couleurs de leur pays d’origine alors
son hôtel fois-ci par un nul (1-1), un résul- qu’à une certaine époque, les jeunes
Plus qu’un souhait, un ser- six prochains matches prévus à do- émigrés tournaient le dos à l’Algérie en
ment que les joueurs font. L’intolérable à la fin du match micile à huis clos dans un pays tat qui a éliminé l’Egypte au pro-
Mercredi 16 novembre, après fit du Cameroun. Au moindre espérant un appel de la France.
«Le pays peut compter sur étranger et à 500 km au moins des -Nous avons réussi à réunir tous les
nous», n’ont cessé de répéter une journée d’accalmie, c’est le frontières turques, a décidé la débordement ce soir, l’Egypte
Algériens sous une seule bannière aux
les joueurs tout au long du chaos le jour du match retour. Fa- commission de discipline de la risque de payer une facture très couleurs de l’Algérie et les réconcilier
stage au Coverciano. natisés par Fatih Terim, les sup- FIFA après les incidents qui salée. entre eux. Cette équipe nationale a ral-
porters turcs sont très Basset M.
R. B. avaient émaillé le match lumé cet esprit patriotique chez la jeu-
«démonstratifs»… Sur le terrain, Turquie - Suisse à Istanbul en bar- nesse algérienne, chose que n’a réussi à
faire ni l’école, ni la famille, ni la so-
ciété.
-Nous avons réussi à rendre l’espoir
Les images du drapeau brûlé seront diffusées aux Algériens et leur faire croire qu’ils
peuvent relever tous les défis.
dans le vestiaire des Verts avant le match -Nous avons réussi à nous débarras-
ser de ce complexe d’infériorité qui
couvait en nous depuis des années.
Tous les moyens sont bons pour motiver Verts, avant le match. Raouraoua et Saâdane cidé de revoir à la hausse, en cas de victoire. -Nous avons réussi à forcer le res-
les joueurs pour cet Egypte – Algérie. Les savent pertinemment que cette scène a sus- Ceci pour dire que la FAF qui a déjà réuni pect des autres nations du football.
responsables de la FAF ne lésinent pas sur cité une grosse colère chez les joueurs qu’ils toutes les conditions à même d’assurer aux L’Algérie fait de nouveau parler d’elle
les moyens et les propos pour éperonner les espèrent canaliser en motivation, en rediffu- joueurs une meilleure préparation de ce sur le plan international.
joueurs et ainsi aiguiser leur combativité sant les images sur un écran géant qui sera match, avec entre autres un stage d’une se- Au-delà de ce match face à l’Egypte,
durant le match. C’est ainsi que le président installé spécialement dans le vestiaire de maine dans le prestigieux Coverciano, cen- nous avons réussi à sauvegarder cet es-
de la Fédération, M. Mohamed Raouraoua, l’EN. Les responsables de la FAF veulent, à tre de préparation attitré de l’Italie, prit de nationalisme chez notre jeu-
en commun accord avec le sélectionneur, travers cette idée, piquer là où ça fait mal championne du monde en titre, compte nesse qui a prouvé qu’elle restait
Rabah Saâdane, a préconisé de rediffuser les pour stimuler l’esprit de combativité des bien récompenser les joueurs de la meil- attachée à son pays malgré tous les
images du drapeau algérien brûlé par des joueurs pour ce match. Raouraoua a, par leure des manières, en cas de qualification. problèmes sociaux et fière d’appartenir
Egyptiens au Caire dans le vestiaire des ailleurs, promis une forte prime qu’il a dé- R. B. à un pays appelé l’Algérie…
hafder@yahoo.fr
Coup d’œil Egypte - Algérie Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 13

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Les portiers de la D1 encensent Gaouaoui

E
xpérimenté, se- la Division 1. En effet, après-midi au Caïro-Sta-
rein, calme et les gardiens de but des dium. Des déclarations et
possédant un formations de l’élite ne des réflexions qui récon-
sang-froid im- tarissent pas d’éloges sur fortent les supporters
pressionnant, le dernier rempart de la des Verts à quelque
voici les qualités dont sélection nationale, esti- vingt-quatre heures de
Gaouaoui dispose, selon mant qu’il sera l’homme ce big match face aux
la plupart des portiers de de la situation demain Pharaons d’Egypte.

Ghoul Mezaïr «Il est


«Gaouaoui,
Belhani imperturbable»
«Gaouaoui pourra «Je pense que
on compte
sur toi !» mettre toute l’équipe Gaouaoui va sortir le
grand jeu. Il a les
qualités et l’expé-
«Gaouaoui est pour moi le meil-
leur gardien de but dans notre en confiance » rience pour être au
top ce samedi. Je
championnat. Il ne cesse de le trouve qu’il est le
Ayant pris part au dernier match de l’équipe nationale
confirmer. Sa belle presta- au Caire, l’actuel portier de l’ASK, Amar Belhani, meilleur. Il est en
tion face à l’USMA lors de pense que Gaouaoui possède toutes les qualités pour train de donner
la précédente journée a mettre en confiance ses coéquipiers. beaucoup d’assurance à ses coéquipiers,
rassuré tout le monde. Je notamment aux défenseurs. Je l’ai toujours
crois qu’il va réaliser un Comment vous sentez-vous à quelques heures va-t-on dire de ce dit, il est le meilleur gardien en Algérie.
grand match. Je le souhaite vi- très attendu Egypte-Algérie ? C’est tout à fait normal qu’on comptera sur
vement, parce que nous aussi, Confiant. Les données s’annoncent à notre avantage à première lui pour cette confrontation capitale.
nous cherchons la qualification. vue. Je suis persuadé que nous avons toutes les chances du monde Quelles que soient les conditions de la ren-
Alors, je lui dirai on compte sur toi pour réaliser un grand match et arracher par là même la qualifica- contre, je trouve que Gaouaoui restera
pour cette rencontre, car on sait tion au Mondial. calme et imperturbable. C’est cela qui fait
que tu es M. 50% de l’équipe.» D’aucuns estiment que la réussite viendra par Gaouaoui ; qu’en sa force. Maintenant, il faudrait aussi que
pensez-vous ? la défense algérienne soit au top, car ce
Pour moi, Gaouaoui est l’homme en forme de cette équipe natio- n’est pas Gaouaoui qui va affronter
nale. S’il y a un joueur qui doit mettre ses coéquipiers en confiance, l’Egypte à lui seul», nous dit Mezaïr. Et
Ghalem c’est bien lui. Fort de ses nombreuses participations avec les Verts, je
crois qu’il ne va pas être impressionné par l’ambiance qui régnera au
d’enchaîner : «Je ne pense pas qu’il ait be-
soin d’un quelconque conseil. Comme je le
«Il communique Caïro-Stadium. connais, il va se concentrer au maximum
bien avec sa Ne pensez-vous pas que ce match s’annonce un peu spécial par
sur son sujet. Il ne devrait pas se laisser
impressionner par l’atmosphère qui va ré-
défense» rapport aux autres confrontations face à l’Egypte ? gner au Caire.»
«Je pense que je suis mal placé C’est sûr que celui de ce samedi aura un cachet particulier,
pour donner un quelconque conseil puisqu’il s’agira d’une qualification à la Coupe du monde. Mais je
à Gaouaoui qui me dépasse sur tous pense que pour ce genre de match, Gaouaoui sera le maillon fort
les plans. Il a plus d’expérience que
moi. D’ailleurs, c’est cette qualité qui
de l’équipe, car si en championnat, il lui arrive de commettre
quelques erreurs, chez les Verts, il réalise des prestations sans faute
Hadjaoui
fait de lui l’incontestable numéro un sous le maillot national. Il est tout simplement impressionnant. «Ce sera lui
de l’équipe nationale. Il a une autre
qualité, celle de communiquer avec
Quel conseil lui donneriez-vous pour le match de ce l’homme du match»
samedi ? «Pour moi, Gaouaoui va être l’homme du
ses défenseurs tout au long du Je ne pense pas que Gaouaoui a besoin de quelque conseil,
match. Il apporte un plus certain à match. Ce sera difficile pour les Egyptiens d’al-
car avec sa vingtaine de sélections ou plus, il a acquis une expé- ler l’inquiéter, lui qui a comme qualité ce sang-
l’équipe par ses conseils. Il encourage rience qui lui permet de prendre conscience qu’il doit être calme
et avertit en même temps ses cama- froid impressionnant. Certes, la pression sera
et concentré au maximum au cours de ce match. Il ne doit énorme sur les épaules des joueurs, mais
rades», dira le portier de Blida. Et pas répondre à la provocation, car les Egyptiens vont
d’ajouter : «Je suis très confiant, car Gaouaoui ne donnera pas l’impression aux
certainement essayer de le perturber pendant ces Egyptiens d’être tétanisé par l’enjeu de la ren-
je pense que nous avons les moyens quatre-vingt-minutes.
de passer au Mondial. Notre équipe contre. Je suis convaincu qu’il va être le bour-
Entretien réalisé par
semble bien armée pour surmonter Amine L. reau de l’Egypte», pense le dernier rempart
n’importe quelle situation là-bas au kabyle. Et d’ajouter : «Si j’ai un conseil à don-
Caire.» Zemmamouche «Il va leur ner à Gaouaoui, c’est de rester concentré du-
rant les 90 minutes de ce match, car on ne peut
refaire le coup de la Zambie» pas savoir ce qui pourrait se passer dans une
«Il n’y a pas l’ombre d’un doute, Gaouaoui est un excellent gardien de but. confrontation pareille. C’est pourquoi il faudra
Djabaret On comptera beaucoup sur sa présence durant ce match contre l’Egypte. Per-
sonnellement, je n’ai pas peur pour lui, car il a les qualités requises pour réaliser
être vigilant tout au long du match afin de se
mettre à l’abri de toute mauvaise surprise.»
«La qualification un grand match. Il l’a déjà prouvé durant ces éliminatoires. S’il arrive à réaliser
sera entre les les mêmes prestations qu’auparavant, je trouve qu’il sera difficile de lui mar-
mains de quer. Je pense qu’il va refaire le coup de la Zambie aux Egyptiens.»
Asselah
Gaouaoui»
Djemilli «Je suis avant tout
«Nous comptons beaucoup sur l’ex-
périence de Gaouaoui. Le fait que les
Benfissa un fan de Gaouaoui»
«Il est tout simplement le «Il est notre point fort»
Egyptiens essayent de lui mettre la «Je suis fan de Lounès
meilleur à son poste à l’heure «Sa présence sur le terrain va donner beaucoup
pression veut bien dire qu’il sera notre Gaouaoui depuis mon jeune
atout majeur dans ce match. Je pense actuelle en Afrique» de confiance aux joueurs. Il lui suffira de faire un
âge. Je trouve qu’il n’est pas
bon arrêt durant les premières minutes pour pou-
que c’est le gardien qu’il faut pour un «J’ai eu la chance et l’honneur d’apprendre aux côtés de pour rien le numéro un de
voir entrer dans le match. Je pense sincèrement
match pareil», dira le portier Djaba-
Lounès durant son passage au WAT, et je sais qu’il est capa- l’équipe nationale. Il a l’expé-
qu’il va être la clé de cette rencontre. Il sera certai-
ret de la JSMB. Et d’ajouter : «S’il ar-
ble à lui seul de changer la physionomie d’un match, en réa- rience souhaitée dans ce genre
nement sollicité. Avec son expérience, son calme et
lisant un arrêt décisif, et c’est pour cela qu’il sera M. 50% de match. Son rôle risque
rive à rééditer la prestation qu’il nous face aux Pharaons, vu qu’il sera très sollicité, en espérant le sang-froid qu’il possède, il risque de faire des ra-
d’être déterminant durant
a donné à voir face à la Zambie, je qu’il confirmera son statut de meilleur gardien sur le plan vages là-bas au Caire. Je suis aussi persuadé que sa
cette confrontation. C’est
défense va aussi être au top. Sur ce plan-là, je suis le perturber,
suis convaincu que la qualification national et même africain, vu ses très bonnes performances pourquoi les Egyptiens essayeront de
avec les Verts depuis de longues années. Il faut être très vraiment confiant. Il ne sera pas aussi facile d’arri- s save nt au fond d’eux -mêm es qu’il est
sera au bout de ses gants. Ce n’est parc e qu’il
ien qui a
concentré dans ce genre de rencontre dès le début de la par- ver aux bois de l’équipe nationale. Le conseil que je de marq uer deux buts à un gard
donc pas à moi de dire à Gaouaoui de difficile ires. Je
tie, en faisant abstraction de la pression du public égyptien. peux donner à Gaouaoui est qu’il joue comme à son nt dura nt toute s ces élim inato
rester cool et concentré quelles que encaissé auta jeu
En tout cas, je suis confiant de ce côté-là, vu l’énorme expé- habitude, sans trop broncher avec tout ce qui peut qu’il sorti ra le gran d
soient les conditions de ce match, car souhaite seulement
se passer sur le terrain et on arrachera in cha’ Allah défiler
rience que possède Gaouaoui avec son riche vécu dans le comme à son habitude pour que j’aille
nous comptons sur lui.» monde du football.» la qualification.»
après le match.»
14 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009

Coup d’œil Egypte - Algérie

Medelci Djiar «Nous nous en


remettons à la FIFA»
«Un fait grave»
Belkhadem «On n’accepte pas
qu’un Algérien soit
battu à l’étranger»

A
sa sortie de l’hôtel Iberotel, lieu de ré- preuves de l’agression leur ont été remises. Nous
G Le ministre sidence de la délégation algérienne, El nous en remettons à la décision de la FIFA, seul or-
des Affaires Hachemi Djiar, ministre algérien de la ganisme à trancher en l’occurrence», a-t-il affirmé, G «Ce qui est
étrangères, Jeunesse et excluant toute mesure en arrivé à notre
Mourad des Sports, a dehors du cadre de la FIFA. sélection doit
Medelci, a, lors répondu aux questions des pousser les
d’une représentants des médias «Les incidents instances
déclaration, algériens. D’emblée, il a internationales de
doivent être mis football à prendre
qualifie rassuré sur l’état de santé
des joueurs. «Trois dans leur juste des décisions
l’agression dont
a été victime la sélection algérienne joueurs, Rafik Halliche, contexte» draconiennes. Le
Khaled Lemmouchia et El Hachemi Djiar a pays organisateur
de «fait grave». Le ministre a ajouté qu’une réunion a eu doit être
Rafik Saïfi, ainsi que l’en-
notamment déclaré : «Après l’accueil traîneur des gardiens de lieu avec les responsables sanctionné et le match reporté.»
chaleureux qui a été consacré à notre but ont été blessés par des des services de sécurité
équipe nationale, à sa descente d’avion
à l’aéroport, le bus qui transportait les
joueurs a été l’objet d’une agression de
projectiles et des éclats de
verre. Ils ont été pris en
charge par le staff médical
égyptiens : «Nous avons
élevé une protestation et
exigé que les mesures ap-
Cherif
la part de certaines personnes.» Tout
en espérant que les blessures des trois
joueurs ne sont pas graves, le ministre
et leur état ne prête pas à
inquiétude», a-t-il déclaré.
propriées soient prises pour
assurer la sécurité de la dé-
légation algérienne et les
Abbès
«C’est un acte
continue : «J’ai demandé à mon «Les officiels ont supporters algériens.
collègue, le ministre égyptien des Il ne faut pas que ce que barbare»
relevé les les joueurs ont vécu se re-
Affaires étrangères, de prendre les G «C’est un acte
preuves de produise. Nous comptons barbare.
mesures nécessaires pour assurer un
séjour dans les meilleures conditions
l’agression» sur la coopération des auto- Comment se
Sur les mesures prises rités égyptiennes.» peut-il qu’ils
pour nos joueurs. Je suis avec un après ces incidents, le mi- Il a, cependant, tenu à ce
intérêt extrême les conditions de séjour transforment
nistre a annoncé que les of- que ces incidents ne pren- une partie de
de notre sélection.» Le ministre des ficiels de la FIFA ont été nent pas des proportions football en
Affaires étrangères algérien a assuré appelés et invités à relever démesurées. «Il faut qu’ils bataille ? C’est
que «des experts de la FIFA sont les preuves de l’agression. soient remis dans leur juste désolant. J’espère
présents à l’hôtel pour noter dans le «Ils ont constaté les bles- contexte, celui de dépasse- que cette
moindre détail l’agression dont a été sures des joueurs et ont ments d’une minorité de rencontre se
victime notre sélection nationale». inspecté le bus pour supporters.» disputera dans le calme, car entre les
constater les dégâts. Des F. A-S. deux pays, il existe des liens d’amitié et
de fraternité. Il faut absolument

Mihoubi
Hadjar
dénoncer les responsables de tels
actes.»
«Nos avons
déposé une plainte Ghoulam
contre X» «C’est honteux de mentir !» Allah
Son Excellence l’ambassadeur d’Algérie en «C’est un grave
G Le ministre
Egypte a été virulent dans ses propos samedi
soir, en quittant l’hôtel Ibrotel Le Passage du
précédent en
d’Etat chargé de Caire où réside l’équipe nationale. Témoin football»
la privilégié des agressions violentes dont ont été G «C’est un acte
communication
victimes les joueurs, Abdelkader Hadjar a donné criminel.
Azeddine,
la vraie version des faits, vue de l’extérieur. Il a Comment se
Mihoubi, a peut-il qu’ils
déclaré à la vu, de son véhicule où il se trouvait en
compagnie du ministre algérien de la Jeunesse agressent leurs
chaîne CNN que hôtes ?», s’est dit
«l’Algérie et des Sports, El Hachemi Djiar, toutes les
scènes de violence avec le lancement des consterné le
respectera la décision de la FIFA», avant ministre
d’ajouter : «Nous avons déposé une projectiles en tous genres, qui ont fusé de Ghoulam Allah,
plainte contre X suite à l’agression dont partout avant de s’abattre sur le bus des joueurs avant de
a été victime la délégation algérienne et les blesser. Impressions recueillies à chaud… poursuivre : «Les
dans le bus qui la transportait de responsables de ces actes doivent être
l’aéroport international du Caire à Excellence, pourriez-vous nous donner la que ces blessures sont l’œuvre d’une comédie arrêtés et doivent passer en justice. Je
l’hôtel.» «Malgré tout ce qui s’est passé version officielle côté algérien des faits ? orchestrée par les Algériens… reste persuadé que le mobile est la peur
en Egypte et la blessure des joueurs, J’étais en voiture avec monsieur le ministre de la Vous pensez que c’est sensé ? Peut-on imaginer un d’une élimination. Cette rencontre va
l’entraîneur Rabah Saâdane nous a Jeunesse et des Sports, juste derrière le bus de l’équipe joueur en train de se blesser avec une pierre à la tête permettre à un pays arabe de passer et
rassurés que les joueurs sont animés nationale et j’ai vu une nuée de gens lancer des pro- juste pour faire croire qu’il a été agressé par les sup- c’est en soi une bonne chose.»
d’une grande volonté pour se faire jectiles de toutes sortes dont des pierres sur le bus. porteurs égyptiens ? Franchement c’est effarant, vrai-
justice sur le terrain», a conclu le Les joueurs ont été frappés en trois endroits, dont le ment insensé ! Moubarak rassure la
ministre algérien. dernier, devant leur hôtel. Les Egyptiens nous disent Qui vous a dit cela, Samir Zaher et les
ici à l’hôtel que les Algériens se sont frappés eux- responsables de la Fédération égyptienne ? délégation algérienne
mêmes et ont cassé les vitres pour simuler toute cette Bien sûr que c’est eux ! L’ambassadeur

Sellal histoire. C’est une honte ! Une honte et un pur men- d’Algérie en
songe. Ce qui est arrivé à notre équipe, seuls les offi- Sur quoi vous vous êtes entendus avec Egypte, Abdelka-
ciels égyptiens en sont responsables. monsieur Raouraoua et Saâdane ? der Hadjar, a indi-
Les responsables de la FIFA sont arrivés sur place qué que le
Les Algériens ne comprennent pas qu’on puisse et ils ont fait un rapport détaillé sur ce qui s’est passé.
«Cette agression attaquer les joueurs algériens après toutes les Ils ont pris des photos du bus endommagé et celles
président Hosni
Moubarak est in-
va transcender tractations qui ont eu lieu avant l’arrivée de la
délégation algérienne…
des joueurs ensanglantés. Ils ont fait un constat en tervenu en per-
bonne et due forme et ils ont vu les preuves de cette
nos joueurs» La sécurité de la délégation algérienne dans toute agression. Justice devra être rendue donc incessam-
sonne pour
sa composante, y compris les supporteurs, a été lon- assurer la sécurité
ment. La balle est maintenant dans le camp de la des membres de la
guement débattue entre nous et les responsables de FIFA. C’est à eux de faire le nécessaire.
l’Etat égyptien il y a de cela quelques jours. Nous délégation algé-
G «Il y a des Vous leur avez, bien sûr, envoyé votre rapport? rienne «après
garanties de la avions évoqué tous les détails liés à la sécurité avec
nos homologues égyptiens qui nous avaient pour- Nous leur avons tout signalé. On n’a occulté aucun l’agression bête sur les Algériens. Ce
part de la FIFA, détail, car il s’agit de dire toute la vérité sur ce que qui prouve que les Algériens ont été bel
tant donné toutes les assurances. Lorsque nous étions
il faut partis à l’aéroport, il n’y avait pas de gens sur le tra- notre équipe a subi. Nous leur avons montré les trois et bien agressés, contrairement à ce
absolument que jet, ni à droite ni à gauche. joueurs blessés et ils ont vu le sang couler de leur tête que veut faire croire une certaine
les esprits se sur leur visage. Qu’on nous dise encore que ces presse égyptienne», Et de poursuivre :
C’est au retour qu’ils se sont donné le mot pour joueurs se sont frappés eux-mêmes ! «J’étais en compagnie du ministre de la
calment. Les
vous agresser ? Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar,
relations entre C’est sûr qu’ils nous attendaient au retour. Nous Vous avez bien évidemment fait votre rapport à
les deux pays ne la présidence de l’Etat en Algérie. Que vont-ils derrière le bus qui transportait les
avons été surpris de voir tant de violence. Nous joueurs, et nous avons vu ce qui est ar-
changeront pas. étions juste derrière le bus des joueurs et on a tout faire maintenant ?
Elles resteront cordiales et fraternelles. L’Etat algérien a convoqué l’ambassadeur d’Egypte rivé. Nous avons demandé au corres-
vu de nos yeux. Maintenant, certains Egyptiens ten- pondant de la chaîne française Canal +
Cet incident va motiver nos joueurs et tent de faire croire que ce sont les joueurs qui se sont en Algérie pour lui adresser officiellement de vives
protestations. qui a filmé l’action de nous remettre
les pousser à se transcender.» agressés mutuellement pour simuler tout cela. une copie de sa casette vidéo, qui mon-
Entretien réalisé par Nacym Djender
Les Egyptiens insistent en voulant faire croire tre clairement l’agression.»
Coup d’œil Egypte - Algérie Le Buteur n°1030 Samedi 14 novembre 2009
15

Les familles des joueurs sous le choc


Mourad, un parent de Saïfi : Ziani à son père
«Heureusement que Rafik «Les agressions
ne feront que
nous a rassurés» l’encourager. De son côté, Rafik
nous motiver»
a tenu à me rassurer en me di-
sant qu’il n’a rien de grave. Ses
propos m’ont soulagé. Il m’a aussi
assuré que ce qui s’est passé ne va
pas les affecter et qu’ils sont au
contraire hypermotivés pour re-
venir au pays avec la qualifica-
tion.» Voulant savoir comment
se trouvaient les parents du
n°10 des Verts, Mourad nous a
révélé que la maman de Rafik
était choquée et très inquiète.
Elle n’a été soulagée qu’après
avoir eu son fils au bout du fil.
«Elle a tenu à lui parler afin de
s’assurer d’elle-même qu’il allait
bien. Rafik lui a fait savoir
qu’elle n’avait pas à se faire du
souci, car il ne souffre que d’une
blessure au dos. Contrairement
à la maman, son père s’est mon-
Ce sont tous les Algériens qui bre de sa famille pour savoir le pire. J’étais l’un des premiers à tré courageux. Lui aussi a tenu
se sont inquiétés sur l’état de comment ils ont vécu cette en être informé, après avoir reçu à s’assurer qu’il se portait bien.»
santé des Verts agressés une nuit. C’est Mourad, un parent un appel téléphonique. Le reste Avant de raccrocher, nous
fois qu’ils ont mis les pieds en de l’actuel joueur du club qatari de la famille l’a appris par le avons demandé des nouvelles
Egypte, jeudi, en début de soi- d’Al Khor, qui a accepté de re- biais de la radio. Je ne voulais des autres joueurs. Rafik nous a
rée. Parmi ceux touchés, on venir sur ce qui s’est passé au pas balancer cette information, confié que «Halliche et Lem- Karim Ziani a été l’un des premiers joueurs
peut citer les noms de Rafik moment où la famille Saïfi a ap- j’ai plutôt préféré l’appeler pour mouchia sont hors de danger». à contacter sa famille. Lors d’une conversa-
Halliche, Khaled Lemmouchia pris que Rafik a été touché par confirmer l’information», avant Pour finir, Mourad nous a dit : tion téléphonique avec son père Rabah, il
et Rafik Saïfi. L’ex-joueur du FC des pierres : «La nouvelle est d’enchaîner : «Je n’ai pas voulu «J’espère que la prochaine fois lui a affirmé que les agressions des Egyp-
Lorient a été, en effet, l’une des tombée tel un couperet. Pis, le faire à la maison. Je suis sorti que vous m’appellerez, c’est pour tiens ne feront que les motiver lui et ses co-
cibles des supporters égyptiens. comme un tremblement de terre. discrètement. J’ai réussi à l’avoir vous raconter comment nous équipiers. L’actuel joueur de Wolfsburg est,
Atteint par une grosse pierre au Nous étions tous très inquiets. et je peux vous assurer qu’il était avons vécu la joie de la qualifi- pour rappel, complètement rétabli. Il sera
dos, nous avons jugé utile de On n’avait pas assez d’informa- surexcité par ce qu’il venait de cation.» sur le terrain en début de soirée.
prendre attache avec un mem- tions. C’est pourquoi on a craint vivre. J’ai tenté de le calmer et Adel C.

Mouloud Halliche, père de Rafik :


«Mon téléphone n’a pas arrêté de sonner»
Rafik Halliche a une place spé- de tous les membres de la délégation.
ciale dans le cœur des supporters Cette nouvelle m’a fait énormément
de l’EN. La preuve, le téléphone de de bien.»
son père ne s’est pas arrêté de son- «J’ai réussi à l’avoir au
ner depuis que l’information s’est téléphone et son moral est
propagée. Ce fut des moments très au beau fixe»
difficiles qu’a passés la petite famille Après plusieurs tentatives, le papa
du joueur du Nacional Madeira qui de Rafik Halliche a enfin réussi à le
habite à Bachdjerrah et sa grand- joindre : «J’étais très content de lui
mère qui se trouve au village d’Ighil parler, mais aussi soulagé. Il riait
Imoula, à Tizi Ouzou, ainsi que les avec ses coéquipiers. Là, j’ai compris
amis du défenseur des Verts qui ont que son moral est au beau fixe. Il m’a
su qu’il a été touché au visage. Un rassuré quant à sa blessure en me di-
endroit très sensible. sant qu’il a été touché à l’arcade.
Joint par nos soins hier, Mouloud Avant d’ajouter qu’il n’était pas af-
Halliche, le papa de l’ex-Nahdiste, fecté par ce qu’il venait de vivre. Il
nous a révélé qu’il ignorait que son devait s’entraîner à l’hôtel. Avant de
fils était touché : «J’étais dans ma raccrocher, il m’a dit que lui et ses co-
voiture et des gens n’arrêtaient pas de équipiers allaient se donner à fond
me demander des nouvelles de Rafik. «En tant que père, il est «Même si c’était un autre est méritée, au vu du parcours réa- pour répondre aux Egyptiens sur le
Ce n’est qu’après un bon bout de normal que je m’inquiète» joueur à sa place, je me se- lisé.» terrain et prouver qu’ils sont les meil-
temps que j’ai compris que Rafik a Le père de Rafik Halliche, connu rais inquiété» «Un collègue qui travaille leurs de leur groupe.»
été blessé en Egypte. Je n’ai appris la pour être l’une des personnes les Mouloud Halliche, avec qui nous au CHU de Beni Messous
nouvelle qu’une fois dans la rue. plus proches de l’ancien Sang et Or, avons eu cette discussion, nous a m’a rassuré» Il devait se rendre
C’est à partir de là que mon portable nous a déclaré avec franchise : «En fait savoir qu’il se serait inquiété Notre interlocuteur nous a fait hier au Caire
ne s’est plus arrêté de sonner. Les tant que père, il est normal que je même si son fils n’avait pas été at- savoir qu’après avoir su que son fils Mouloud Halliche devait en
gens me demandent des nouvelles, m’inquiète. Je pense que n’importe teint car pour lui, Rafik ou un autre était blessé, il a essayé de le joindre principe prendre un avion pour Le
mais je les ai assurés que, comme quel papa à ma place aurait eu les joueur «ce sont tous mes fils. Même à maintes reprises, mais en vain : Caire, afin d’assister à la rencontre
eux, je ne savais rien. Il a fallu mêmes inquiétudes. Dieu merci, ce Ziani et les autres éléments du «C’est un ami à moi qui travaille au qui opposera aujourd’hui notre
quelque temps pour constater qu’il n’était pas trop grave. J’espère main- groupe sont devenus comme mes en- CHU de Beni Messous qui a réussi à équipe nationale à celle d’Egypte. Il
ne fallait pas s’inquiéter, car il n’avait tenant qu’ils vont oublier tout ce qui fants. Après tout, nous sommes tous me donner des nouvelles de Rafik. Il aura pour mission de remonter le
rien de grave. Personnellement, je s’est passé et se concentrer sur le des Algériens. Il faut qu’on soit tous connaît un membre de la délégation moral de son fils, mais aussi des au-
savais que les Egyptiens n’allaient match. Ils doivent se donner à fond solidaires et derrière eux. Nous al- et c’est ce dernier qui l’a rassuré en lui tres joueurs. Il trouvera sans doute
pas les accueillir avec des fleurs, plu- pour décrocher les trois points et une lons être de tout cœur avec nos disant que l’état de santé de mon fils les mots pour le faire.
tôt des pierres.» qualification pour le Mondial.» joueurs. On va même prier pour n’e prêtait pas à inquiétude. L. F.
qu’ils reviennent avec la qualif ’ qui Il m’a assuré que c’était le cas aussi
16 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Lounici «L’agression contre notre EN est un premier


Vous êtes à la tête de l’O. Médéa depuis une année
presque. Comment ça se passe pour vous ?
indice de ce que sera le match»
qué par cette agression dont ont été victimes notre Equipe na-
tionale et toute la délégation algérienne au Caire.
dra pas trop s’aventurer en attaque, de peur de laisser des es-
paces libres sur les côtés de la défense. Il ne faudra pas aussi
Très bien. Comme vous devez le savoir, j’ai réussi l’été dernier Durant votre carrière internationale, avez-vous vécu des jouer trop en défense. Pour moi, le meilleur moyen de bloquer
l‘accession avec l’OM. Actuellement, nous évoluons à un niveau situations pareilles ? les Egyptiens, c’est de renforcer le milieu de
supérieur avec dans notre groupe des équipes chevronnées, Non, jamais ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je vous ai terrain avec 5 éléments dont trois au-
telles que le WAB, l’OMR pour ne citer que celles-là. Malgré dit que cela dépasse l’imagination. Nous avons vécu des ront le rôle de récupérateur.
cela, mon équipe s’en sort bien, puisqu’elle est en train d’enre- matches Algérie-Egypte et Egypte-Algérie, mais jamais la ten- Un pronostic ?
gistrer des résultats satisfaisants avec en sus une quatrième place sion a atteint un tel degré. Par cette agression, les Egyptiens A mon avis, les débats seront
au classement. Ce qui est conforme aux objectifs tracés en début viennent de nous donner un aperçu de ce que sera le match du très équilibrés. Personnellement,
de saison. Maintenant si on arrive à réaliser l’accession, ce sera Caire. je vois la rencontre s’achever sur
pour moi un autre défi, après celui réalisé avec l’USMH. L’OM un score vierge ou, au pire des
a une histoire et un passé en football, j’espère lui redonner son Comment voyez-vous ce match ?
Par rapport à la tension qui règne en Egypte et l’accueil de cas, sur une défaite de notre
lustre d’antan. Equipe nationale par 1-0.
notre délégation, je pense que ce match sera caractérisé par un
esprit d’animosité et ressemblera à une guerre où l’espace vert Entretien réalisé par
Parlons de notre Equipe nationale et du grand rendez- sera le centre d’une grande bataille. Maintenant après leur Nacerddine
vous contre l’Egypte qui aura lieu dans quelques heures. agression, je suppose que nos Verts seront encore plus forts RATNI
Comment vivez-vous ces moments ? et se comporteront comme de véritables guerriers.
En tant qu’Algérien qui aime son pays, permettez-moi de
vous dire que nous vivons ces derniers jours avec l’esprit à ce Pour les Egyptiens, ce qui s’est passé au Caire n’est
match contre l’Egypte. Je trouve que cela est un normal puisque qu’un scénario orchestré par les Algériens ?
il s’agit du dernier match qualificatif pour le Mondial et que Je savais que les Egyptiens allaient nier avoir com-
nous sommes à 90 minutes du bonheur. mis de tels actes. Cela fait déjà plusieurs jours que
les médias égyptiens versent dans la provoca-
Puisque vous suivez avec beaucoup d’attention cet évène- tion. De toute façon, ils n’ont fait que critiquer
ment, vous devez être au courant de l’agression dont ont les Algériens sans que les autorités de leur
fait l’objet nos joueurs, après leur arrivée au Caire. Un pays n’interviennent. La presse algérienne n’a
commentaire ? jamais fait autant. Chez nous en Algérie, nous
Ce qu’a vécu notre Equipe nationale à son arrivée au Caire avons toujours accueilli nos hôtes chaleureu-
est inacceptable. C’est une honte, surtout que cela vient d’un sement.
pays arabe et frère. Si cela nous était arrivé dans un autre pays
d’Afrique, on aurait été moins surpris. Mais comme cela s’est Si vous étiez l’entraîneur de l’Equipe
passé au Caire et dans un pays musulman et frère, cela dépasse nationale, pour quelle stratégie op-
l’imagination. En tout cas, j’ai été surpris et je suis encore cho- teriez-vous ?
Le match sera équilibré. Il ne fau-
Pub
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 17
Coup d’œil Egypte - Algérie

Bouras, l’homme qui a fait trembler l’Egypte


«Messaâdia m’a félicité
après le match»
Qui ne se souvient pas de Abdelhamid Bouras, ce
fougueux défenseur de Aïn Beïda qui est passé par
des clubs connus de l'Est. Il a même évolué au
Hamra. Bouras a fait partie de cette EN qui a joué
contre l'Egypte, en aller et retour. La langue de bois,
il ne connaît pas. Ecoutons-le revenir sur ce fameux
match qui s'est joué au Caire.
Vous avez fait partie de Revenons, si vous le voulez
l’Equipe nationale qui a joué bien, sur la bagarre générale
face à l'Egypte, en 1984. qui avait éclaté ce jour-là ; que
Parlez-nous brièvement cette faisiez- vous sur le terrain,
époque alors que vous n'étiez pas titu-
Il est vrai que j'étais souvent convo- laire lors de cette rencontre ?
qué en Equipe nationale, même si Vous savez, je me suis retrouvé tout
la concurrence était rude à cette d'un coup sur le terrain. Ikramy
époque-là. Il y avait en défense des avait asséné un coup de poing à
noms, et pas n'importe lesquels. Ce Kourichi. Pour moi, venir de der-
n'était pas évident de détrôner les rière et agresser quelqu’un est un
Merzekane, Guendouz ou Kouici. acte lâche. Donc, je n’ai pas hésité à Allez-y… Je me rappelle que lors de ce tour- Egyptiens.
En un mot, malgré mon statut de corriger l’agresseur égyptien. Je ne suis pas originaire des Aurès. noi amical l'arbitre avait expulsé
remplaçant, c'était un honneur Vous avez certainement pris
Racontez-nous comment vous Je suis de Sidi Mezghiche, dans la Belloumi. C’est alors que les esprits connaissance des dernières
pour moi d'être présent au sein de wilaya de Skikda. Mais c'est sans s’étaient échauffés. Par la suite,
vous y êtes pris ? nouvelles en provenance de
ce groupe. Mais attention, j'ai doute parce que j'ai porté les cou- t’khaltat. Les Algériens ont le sang
Un coup de pied en plein dans le l’Egypte, quelle est votre réac-
quand même pu participer à des leurs de Aïn Beïda assez longtemps chaud et n'aiment pas la hogra.
mille. Il ne s'est pas relevé le bou- tion ?
matchs de qualification aux Jeux que les gens me prennent pour un
gre. Je vous jure qu'il est resté Que pensez-vous de ce 14 no- Je suis au regret de dire «Mazal l’en-
olympiques de Los Angeles. Chaoui d'origine. J'ai peut-être cul-
groggy. On l’a directement évacué à vembre et de la confrontation fer». Et cela va se passer sur le ter-
De quel l'hôpital. tivé le caractère de la région des
Egypte-Algérie? rain. Les joueurs risquent de
match Aurès.
«Les Egyptiens ont-ils Depuis, on vous Il faut y aller comme on va à la connaître l’enfer s’ils ne sont pas sé-
s’agit-il ? payé pour éliminer les a surnommé Et comment s'est terminé ce guerre, ni plus ni moins. Les Egyp- curisés par un bon arbitrage. Si l’ar-
Je me rappelle match en Egypte ? tiens ne sont pas des enfants de
Ziani et autres Yebda ?» e'chaoui lefhal bitre est faible, les dés seront pipés et
avoir joué Il s'est terminé par une invitation chœur. Voyez ce qui arrive à nos nous ne tirerons pas les bonnes
c o n t r e (le brave)
du président Moubarak. Il nous compatriotes Antar Yahia, Ziani, cartes. J’ai aussi peur pour les sup-
l'Ouganda. A l'aller, on avait pris un n'est-ce pas ? avait reçus et même présenté ses ex- Bougherra et Yebda. Vous croyez porters qui sont partis en grand
carton (4-1). Il nous fallait gagner Attention, à ce sujet aussi, j'ai une cuses. Il avait proposé que je vais nombre, cette fois. Nous ne sommes
au match retour par 3 à 0. On a anecdote à raconter. Un jour, feu de mettre un avion avaler cela et plus dans les années 80. Il doit y
réussi à renverser la vapeur. Par la Mohamed Messaâdia, si mes souve- spécial à notre disposi- «Je ne suis ni croire que ce avoir plus de 2.000 Algériens en ce
suite, il y a eu ce fameux match nirs sont bons, qui était ministre tion. et aussi de visiter Chaoui, ni karatéka, sont des moment au Caire. Je me souviens
contre l'Egypte. Non, il était le secrétaire géné- les monuments en égyp- mais horr» blessures qu’en 1984 un Algérien qui se trou-
On y arrive justement, le ral du parti unique de tiens. dues au ha- vait dans la tribune officielle a été
match était retransmis sur le l'époque... Aviez-vous accepté l'invitation sard et à la malchance? roué de coups et son argent volé. Et
petit écran où on n’a pas vu Très bien. Messaâdia nous avait du Rais ? Non, les Egyptiens y sont pour si cela ne se passera pas bien pour les
Bouras le footballeur, mais le croisés un jour à l'aéroport, c'était à On a gentiment décliné l'invitation quelque chose, ils sont capables de fans algériens en Egypte, j’ai peur
karatéka ?
l'occasion d'un déplacement des pour la seule raison que nous étions tout. Ne nous voilons pas la face. Il que cela ne se répercute négative-
Je n'ai jamais pratiqué de sport de
Verts. Il avait insisté pour me voir. Il invités en Arabie Saoudite pour y doit certainement se trouver des ment sur la communauté égyptienne
combat. On a laissé dire que j'étais
avait dit à un de mes coéquipiers : prendre part à un tournoi. Et là joueurs capables d'accepter de l'ar- installée en Algérie. Il y a eu des évé-
un karatéka. Ce qui était faux. Dans
ramenez-moi ce Chaoui. Quand je aussi, il s'est passé des choses extra- gent pour vous éliminer un garçon nements similaires dans les années
me suis approché de lui, il m'a féli- sportives. comme Ziani. Même un coéquipier passées, à cause d’un déplacement de
ma carrière, je n'ai pratiqué que le
cité en disant ‘c'est comme ça que à l'entraînement pourrait vous faire l’équipe nationale au Caire.
football, et maintenant je tiens un Décidément, cette Equipe na-
font les Chaouis’. J'ai souri sans ré- cela. C'est quoi un million d'euros Entretien réalisé par Mouloud B.
restaurant. C'est tout ce que je sais tionale a laissé ses empreintes
pondre. Pourtant, je me dois de pour un président de fédération !
faire. un peu partout...
faire des éclaircissements. Je les crois capables de tout, ces

Larbès : «La réponse doit être M. Amara : «Il faut


donnée sur le terrain» faire taire les Egyptiens
à jamais»
les joueurs doivent se montrer so- «J’aurais aimé que missible. Il est bien plus grave que les
lidaires. Ces agressions vont cer- nous, les anciens, incidents vécus en 1989. Il nous dira
tainement les motiver davantage. soyons réunis pour à ce sujet : «C’est vraiment vache ce
Ils doivent de ce fait répondre de
la plus belle des manières sur le suivre le match qui s’est passé. Jamais les Algériens
ensemble» n’ont été traités avec un tel acharne-
terrain. Je ne doute pas un seul
Ensuite, l’ancien international ment en Egypte ! Face à cette situation,
instant de la qualification. Vous
algérien a ajouté : «Je n’ai pas en- je dirais que la balle est dans le camp
savez, le regretté Tahar Djaout a
core choisi le lieu pour voir la ren- des joueurs. C’est à eux de relever le
laissé une phrase
contre. Toutefois, je ne vous cache défi. C’est bien plus qu’une rencontre,
célèbre. Il avait dit ‘Si tu parles,
c’est une confrontation pour l’honneur

Q
L’ancien international algé- tu meurs. Si tu te tais, tu meurs. pas que j’aurais aimé la suivre en
compagnie des anciens joueurs de de notre pays. Il faudra taire les Egyp-
rien, Salah Larbès, a jugé Alors dis et meurs.’
la sélection afin de partager les tiens pour l’éternité. Pour ce qui est du
que les attaques contres les Donc, si nos joueurs se qualifient
avis. Il est vrai que la pression est score final de la rencontre, je mise sur
ils seront agressés, et s’ils ne se

Q
joueurs de la sélection devraient une victoire de notre sélection sur le
constituer une source de motiva- qualifient pas, ce sera de même. assez élevée, mais j’estime que Mourad Amara estime que
nous avons largement les moyens score de 2 buts à 1.»
tion supplémentaire. Il dira à ce Alors, relevons le défi et quali- l’agression contre les joueurs de
sujet : «Face à une telle situation, fions-nous !» de passer au Mondial.» la sélection est un geste inad-
18 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009
Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Me n a d «On ne sait jamais ce qui peut


arriver avec ces Egyptiens» Il a été touché dans son amour-propre en
apprenant ce qui venait de se passer pour notre
sélection nationale avant-hier à son arrivée au
Caire. Djamel Menad, l’ancien international
algérien qui a pris part au fameux Egypte-
Algérie de 1989, garde toujours en mémoire ce
que les Egyptiens ont fait vivre aux Algériens
dans ce match-là et même avant. Pour Menad,
les Egyptiens sont en train de montrer leurs
dernières limites et savent qu’ils sont vaincus
d’avance. Les actes de violence abjects commis
contre la délégation algérienne, joueurs, staff
technique, voire contre les supporters qui ont
fait le déplacement au Caire, ne sont autres
que le vrai visage des Egyptiens, celui-là même
qu’ils ont toujours voulu occulter. Menad
revisite avec nous cette cauchemardesque
soirée de jeudi.

Alors Djamel, vous avez vu ce supérieure à eux et l’histoire retien- médias fassent soient prises sans plus aperçu, on ne sait jamais ce qui peut
qu’a enduré notre sélection na- dra que nous sommes les meilleurs. toute la lumière sur cette attendre. Il y va de notre fierté d’Al- arriver avec ces Egyptiens.
tionale à son arrivée en entreprise malsaine et abjecte de di- gériens.
Egypte ? Ne pensez-vous pas que tout ce minuer de l’équipe algérienne et En tant qu’ancien international,
Tout à fait et je suis très en colère, qui se passe en Egypte autour montrer, plus que tout, que les Venons-en au match de ce sa- quel appel pouvez-vous lancer à
remonté même contre cet acte ab- de ce match va porter un sale Egyptiens ont porté atteinte au peu- medi soir. Etes-vous optimiste l’adresse de nos joueurs et au
ject et inqualifiable. Cela ne fait que coup au moral des joueurs à ple algérien en entier. quant à la qualification de notre staff technique ?
confirmer une fois de plus cette ani- quelques heures du match jus- équipe nationale ? Les joueurs ne doivent pas perdre
mosité que les Egyptiens éprouvent A l’heure actuelle, une commis- Je suis plus que sûr que nous al- leur concentration ni répondre à la
tement ?
pour notre pays. C’est un acte qui sion de la FAF tient réunion en lons passer ce dernier round avec provocation. Ce qui s’est passé jeudi
Je ne vois pas les choses sous cet
ne peut pas être qualifié d’isolé angle. Nos joueurs ont acquis assez vue de prendre les mesures qu’il succès. Nous sommes à la première avec le bus saccagé n’est qu’une pre-
puisqu’il est évident qu’il est pré- d’expérience dans les clubs où ils faut suite à tout ce qui s’est place avec trois points d’avance sur mière étape. Les Egyptiens vont
médité. Les Egyptiens ont préparé évoluent. Ils doivent faire preuve de passé. A votre avis, quelle serait l’Egypte. Nous avons une équipe de user d’autres stratagèmes encore.
leur coup pour atteindre le moral beaucoup de concentration et ne la décision idéale dans un cas talent faite de joueurs qui évoluent Aussi bien à l’entraînement que
de nos joueurs après le succès de pas répondre à la provocation. Il pareil ? tous au haut niveau et parfaitement pendant le match. C’est une guerre
leur stage d’Italie et leur grande faut se rendre à l’évidence que le Ecoutez, maintenant tout le capables de relever n’importe quel psychologique dans le sens propre
envie d’aller au Mondial. Les Algé- seul moyen qui reste aux Egyptiens monde a vu ce qui s’est passé à qua- défi. Moi en tout cas, je suis du terme. A nos joueurs particuliè-
riens ont montré toute l’étendue de pour priver l’Algérie d’aller au Mon- rante-huit heures du match. Nos convaincu que si cette qualification rement, je dis jouez, gagnez et n’ou-
leur suprématie pendant ces élimi- dial, c’est cette bassesse et cette mes- joueurs sont blessés et nos suppor- ne se joue que sur le terrain après ce bliez pas d’entrer avec vos tripes sur
natoires et les Egyptiens savent par- quinerie d’atteindre les joueurs dans ters sur place sont sans aucune sé- qu’on vient de voir, cette Egypte-là ce terrain du Caïro-Stadium. On les
faitement qu’ils n’ont plus rien à leur intégrité physique. Cela ne de- curité dans les rues. Je souhaite à sera très loin d’être un obstacle de- aura.
espérer dans ces qualifications. Je le vient plus du sport. Il faut que tout mon niveau que des mesures sages vant nous. Il faudra faire preuve Entretien réalisé par
dis à qui veut l’entendre, ils n’ont ja- le monde sache la vérité, que les à même de protéger nos frères d’une vigilance de tous les instants Lyès Aouiche
mais accepté le fait que l’Algérie soit car, et on en a eu un premier

Il se trouve dans le même hôtel que la délégation algérienne Douiche Djouad


«C’est honteux de
Zaïm leur part»
«Les arguments des
«C’est faire trop d’honneur Le plus ancien des Canaris, Douicher qui Egyptiens me font rire»
connaît un bout de tout ce qui entoure un
à ceux qui nous ont agressés match important en Egypte, pour avoir connu
les même tensions lorsque la JSK jouait contre
que de jouer ce match» des clubs égyptiens, dit à ce sujet: «Je ne suis
guère surpris de ce qui s’est passé. Je savais aussi

F
urieux était le prési- nos agresseurs se sont enfuis. Je
que les Egyptiens n’allaient pas nous accueillir
dent de l’USMB faisais partie du comité d’ac-
avec des fleurs comme ils l’ont laissé entendre.
lorsqu’il a relaté, à par- cueil à l’arrivée de la venue de
Nous avons connu (la JSK) cela lors de nos
tir du Caire et en exclusivité la délégation égyptienne à
match contre les équipes égyptiennes. Toute-
pour Le Buteur l’agression Blida et Zaher, le président de
fois, c’est regrettable et surtout honteux de leur
dont ont été victimes les la FEF, nous a tous remerciés
part.»
membres de la délégation de pour les efforts qui ont été

«J
e suis profondément outré par ce qui est
l’EN sur le chemin menant à
l’hôtel. Zaïm nous donnera
les détails de ce qu’il a appelé
déployés pour que tout se
passe de façon impecca-
ble. On nous a rendu
Hadjaoui arrivé aux joueurs de l’équipe nationale.
C’est un acte de vandalisme. Dieu merci,
un véritable guet-apens. Il le bien par le mal et si les joueurs sont en très bonne santé. Les Egyptiens
«L’Egypte a montré qu’elle ont peur de nous, c’est normal qu’ils fassent mille
nous dira en substance : «Sur ça ne tenait qu’à moi,
la courte distance qui sépare j’aurais refusé de jouer ce avait peur de nous» calculs pour nous atteindre. Moi, personnellement,
l’aéroport de l’hôtel, sur un match. Ce serait faire trop «Ces actes n’honorent pas leur pays. Ils n’ont j’ai vécu l’enfer en Egypte lorsque je me suis déplacé
tronçon d’environ six cents mè- d’honneur à ceux qui nous fait qu’envenimer des relations pas très étroites avec les équipes de handball et de volley du Mou-
tres, il n’y avait curieusement ont lâchement agressés que depuis longtemps déjà. Je parle du domaine loudia lors des tournois africains et arabes. En tout
aucun membre de la sécurité. de les rencontrer sur un ter- sportif uniquement. Là, ils ont montré que réel- cas, les arguments des Egyptiens me font rire. C’est
Plus d’une cinquantaine de rain de sport. C’est un grave lement ils ont peur de notre sélection nationale soi-disant que nos joueurs qui ont saccagé leur pro-
personnes sorties de je ne sais précédent et la FIFA doit qui est la plus forte du groupe. On se qualifiera pre bus. J’espère que les joueurs seront en sécurité et
où nous ont caillassés avec de avoir la main ferme envers au Mondial et devienne que pourra.», a déclaré qu’ils parviendront à arracher ce billet pour le
gros pavés en ciment. Aussitôt, les coupables.» Hadjaoui. Mondial qu’on attend tous.»
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 19
Coup d’œil Egypte - Algérie

La presse internationale rapporte FIDÈLEMENT


l’agression sur les joueurs algériens
Au lendemain de l’agression dont ont été victimes les joueurs de notre sélection nationale au Caire des mains d’un groupe de suppor-
ters égyptiens qui ont tôt fait de bombarder de projectiles le bus transportant l’équipe de l’aéroport qu’elle venait de quitter à son
hôtel, la presse mondiale a rapporté fidèlement les faits qui se sont produits. Des agences de presse réputées comme Reuters, BBC
News, RFI et le magazine France football se sont vite emparés de l’événement contrairement aux organes égyptiens qui auront au final
essayé de cacher le soleil avec un tamis en occultant ce qui est aujourd’hui avéré comme une agression caractérisée contre notre sé-
lection nationale. Parce que cette presse-la a vainement tenté de faire croire à l’opinion internationale que cet incident n’était autre
qu’un scénario fomenté par l’équipe algérienne. On aura tout vu de la part de ces Egyptiens.

Le funeste
souvenir de 1989
La FIFA n’a pas encore livré de conclusions

Le bus de l’Algérie sur cette affaire, ses délégués sur place étant «en
train d’étudier tous les éléments». Mais l’instance
tutélaire du football mondial a demandé à la Fé-
dération égyptienne que «toutes les mesures de

caillassé
Peu après l’arrivée de la sélection sents sur place. Des experts de la liche à l’arcade sourcilière et Rafik
sécurité soient prises» pour que le match ait bien
lieu ce 14 novembre à 17h30 au Caïro-Stadium.
Cette controverse ravive le souvenir de débor-
dements occasionnés par un autre match entre
algérienne au Caire, en prévision de FIFA, qui se trouvent actuellement Saïfi au bras. les deux nations en 1989. Malgré les nombreux signes d’apaisement, le
son dernier match de qualification à l’hôtel où est hébergée la déléga- spectre de la violence entre Algériens et Egyptiens plane sur cette «fi-
tion algérienne, ont été saisis pour nale» 2009.
pour la Coupe du monde, plusieurs Du guet-apens au coup
de ses joueurs ont été blessés suite constater les dégâts et prendre les monté
à l’assaut en règle, à l’aide de mesures qui s’imposent en pareille Les visiteurs ont stigmatisé la
cailloux et de projectiles en tous
genres, dont leur bus a fait l’objet
circonstance. protection policière mise à leur dis- «L’équipe d’Algérie
position, trop faible selon eux. Le
sur le trajet entre l’aéroport et l’hô-
tel. Malgré une prétendue escorte
Tensions au Caire après
l’agression de joueurs
ministre algérien de la Jeunesse et
des Sports, Hachemi Djiar, a dé-
agressée lors de son
policière, le bus de l’Algérie a été lit-
téralement caillassé. Deux joueurs,
algériens
Les appels au calme et à la frater-
noncé un «incident très regrettable»
et réclamé que la FIFA prenne
arrivée au Caire»
A quarante-huit heures du match décisif
Rafik Halliche et Khaled Lemou- nité n’auront pas servi à grand- «toutes ses responsabilités». Ha-
chia, ont été touchés à la tête. Par entre l’Algérie et l’Egypte en vue de la qualifi-
chose. L’avant-match entre l’équipe chemi Djiar a toutefois estimé que cation pour le Mondial 2010, les Fennecs ont
ailleurs, cinq supporters et deux d’Egypte et celle d’Algérie a été terni ce guet-apens «ne doit pas altérer les été la cible de jets de pierres lors de leur arri-
journalistes algériens dont un re- par un incident grave ce 12 novem- relations ancestrales entre les deux vée au Caire. Trois joueurs de l’équipe natio-
porter-photographe ont été agres- bre. Les Algériens, venus disputer pays». La presse locale s’est immé- nale de football d’Algérie ont été légèrement
sés de leur côté. Ils se trouvent blessés jeudi lorsque leur autocar a été la cible
un match décisif pour la qualifica- diatement emparée de l’affaire dé- de jets de pierres à leur arrivée au Caire pour
actuellement en observation dans tion en Coupe du monde, ont été nonçant une mise en scène
un hôpital de la banlieue du Caire. un match de qualification pour le Mondial
accueillis au Caire par des jets de orchestrée par l’Algérie pour provo- 2010, a annoncé la radio publique algérienne.
Dans un communiqué publié hier pierres. Le bus transportant le quer des sanctions à l’encontre de Le ministère algérien des Affaires étrangères a
par l’agence APS, le ministre algé- groupe de l’aéroport à l’hôtel a été l’Egypte. «Le bus transportant les publié un communiqué exprimant sa consternation après cette attaque
rien des Affaires étrangères, Mou- caillassé. Selon certains témoins, joueurs de l’équipe de l’aéroport à intervenue deux jours avant le match qui doit décider qui des deux
rad Medelci, a «fermement équipes prendra part à la Coupe du monde l’an prochain en Afrique
des personnes ont jailli sur le bas- l’hôtel a été confronté à un incident du Sud. Un journaliste de la radio publique a rapporté que quelque
condamné l’agression» et a demandé côté et balancé des projectiles sur le étrange, lorsque certains joueurs ont
à son homologue égyptien de pren- 200 jeunes gens avaient surgi au moment où l’autocar transportant
véhicule, malgré l’escorte policière. commencé à détruire les vitres du vé- l’équipe de l’aéroport à son hôtel arrivait devant l’établissement et qu’ils
dre les «mesures nécessaires» pour Trois joueurs ont été blessés selon hicule en prétendant avoir été la avaient jeté une pluie de pierres sur le véhicule dont les vitres ont été
assurer la sécurité des joueurs et du la FIFA. Khaled Lemouchia a été cible de jets de pierres», affirme par brisées. Les autorités égyptiennes n’ont fait aucun commentaire dans
staff, ainsi que des supporters pré- touché au cuir chevelu, Rafik Hal- exemple le quotidien Al Ahram. l’immédiat. Toutefois, le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports,
Hachemi Djiar, a précisé que les responsables de la FIFA étaient au
courant de l’incident et qu’ils s’étaient réunis pour discuter des me-
sures à prendre.
Trois joueurs de l’équipe
Trois joueurs de l’équipe natio-
algérienne blessés
au moment où l’autobus est arrivé à est le détenteur de la Coupe
nale algérienne de football ont été l’hôtel et a lancé une grêle de pierres d’Afrique des nations. Quant au se- Le match de la peur
légèrement blessés jeudi quand des sur le véhicule, brisant plusieurs vi- crétaire général du ministère des
jeunes ont commencé à lapider leur tres. «C’était un incident très regret- Affaires étrangères de l’Algérie, il a Des joueurs de l’équipe d’Algérie
bus à leur arrivée au Caire pour la
dernière étape avant la qualification
table», dira Hachemi Djiar, ministre
de la Jeunesse et des Sports à la
eu une réunion dans son bureau
avec l’ambassadeur d’Egypte, peu
de football blessés au Caire
Arrivés jeudi soir au Caire, où ils doivent disputer leur dernier match
pour la Coupe du monde, a rap- radio nationale joint par téléphone après l’incident, tout en exprimant de qualification au Mondial 2010, samedi prochain, face à l’Egypte, les
porté la radio nationale. Le minis- depuis la capitale égyptienne. Et la consternation des autorités algé- joueurs algériens ont été accueillis par des pavés et des pierres. Quatre
tère des Affaires étrangères a publié d’ajouter : «Sur la route de l’aéroport, riennes sur cet incident. Il a de- d’entre eux ont été blessés. L’Algérie demande une enquête de la FIFA et
une déclaration exprimant sa le bus a été attaqué par un groupe de mandé avec insistance aux autorités
«consternation» à l’attaque qui in- tance diplomatiquement le frère égyptien. Cet incident est le point
jeunes qui jetaient des pierres.» Ce égyptiennes de prendre toutes les
tervient deux jours avant le match match de qualification a suscité les mesures nécessaires pour assurer la d’orgue d’une intense bataille médiatique à laquelle se sont livrés, un mois
qui doit décider qui des deux passions en Egypte et en Algérie. Si sécurité de toute la délégation algé- durant, les journalistes des deux pays.
équipes prendra part à la Coupe du l’Algérie se qualifie, ce sera la pre- rienne ainsi que les supporters al-
monde en Afrique du Sud l’été pro- mière fois qu’elle ira à la phase finale gériens qui ont voyagé au Caire
chain. D’autre part, un journaliste depuis 1986. A défaut d’une qualifi- pour assister au match.
algérien de la radio d’Etat a déclaré cation pour l’Egypte, ce sera une
que près de 200 jeunes sont apparus énorme déception pour ce pays qui

Quatre blessés dans l’attaque du bus


Les footballeurs d’Algérie blessés au Caire de la sélection algérienne au Caire
Quatre joueurs de football des Sports, a qualifié l’incident lité intense qui remonte à plu-
algériens ont été blessés de «très regrettable». Il a dit sieurs décennies. La dernière Les joueurs de la sélection algérienne et leurs accompa-
lorsque l’autobus de leur que les responsables de la fois où les deux sélections se gnateurs sont sous le choc suite à l’attaque dont le bus de
équipe a été attaqué par des FIFA, instance dirigeante du sont rencontrées dans un l’équipe a été pris pour cible par un groupe de supporters qui
lanceurs de pierres. Un jour- football internationale, étaient tournoi majeur, c’était en l’a bombardé de toutes sortes de projectiles, faisant quatre
naliste de la radio algérienne a au courant de l’incident et se 1989, un match suivi par des blessé parmi les joueurs. Suite à ce grave incident, l’interna-
déclaré que près de 200 jeunes réunissaient pour décider des émeutes. Il est à rappeler que tional algérien Abdelkader Ghezzal a déclaré : «Nous avons
sont apparus au même mo- mesures à prendre. Les res- l’équipe égyptienne doit ga- vécu l’enfer, et nous étions contraints de nous servir de nos sacs
ment et ont lancé une grêle de ponsables égyptiens et algé- gner par trois buts d’écart pour nous protéger. De ma vie je n’ai eu si peur qu’aujourd’hui.
pierres sur le bus. Pour sa riens ont tenté d’apaiser les pour se qualifier à la Coupe On savait bien qu’il y avait de la tension, mais pas au point
part, Hachemi Djiar, le minis- tensions avant le match, car du monde. que notre vie en vienne à être exposée au danger.» Ce guet-apens a duré une dizaine de mi-
tre algérien de la Jeunesse et les deux équipes ont une riva- nute avant que le bus n’arrive à l’hôtel où les joueurs ont reçu les soins.
20 Le Buteur n°1030 Samedi 14 novembre 2009

Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

L’agression des Verts


divise la presse arabe
Les graves incidents qui ont émaillé l’arrivée de la sélection na- Certaines chaînes arabes optent pour l’objectivité
tionale au Caire jeudi soir ont été repris instantanément par la Le moins que l’on puisse dire, c’est que les incidents d’avant-hier
presse internationale. Des fans égyptiens ont bombardé de soir se sont propagés telle une traînée de poudre. Toutes les
toutes sortes de projectiles l’autocar des Verts, occasionnant chaînes arabes ont rapporté l’affaire avec une certaine objectivité.
ainsi des blessures à certains joueurs. Un incident qui a fait le Il y a même des chaînes et des radios qui ont chamboulé leurs pro-
tour du monde. Au lendemain de ces incidents, nous livrons grammes pour laisser la place à des flashes spéciaux. Et pour rester
cette revue de presse afin d’éclairer la lanterne de nos lecteurs
objectives, les chaînes arabes ont essayé de donner la parole aux
qui veulent en savoir davantage sur les échos qu’a eus cette
deux parties, laissant ainsi à l’opinion publique le soin se forger
agression auprès de l’opinion publique arabe et européenne.
elle-même une idée sur cette soirée d’enfer.

diffuse en premier
les vidéos de Youtube
La chaîne arabe Al Jazeera Sport a été la première à rela- accuse les ultras d’en
ter les faits, en chamboulant sa programmation de la soi-
rée. Ainsi, l’écran, on n’a pas hésité à diffuser les premières être les instigateurs
images de Youtube qui montrent clairement l’agression
dont a été victime la délégation algérienne. Par ailleurs,
L’une des célèbres chaînes arabes, Al Ara-
biya, est revenue longuement sur les inci-
Youtube a montré ce
cette même chaîne a précisé que le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, a clairement émis le vœu de repor-
dents. Un reportage a été diffusé dans
l’émission «Al Marma» montrant l’arrivée des
que les télévisions
ter le match à une date ultérieure. Verts en terre égyptienne. Pour Al Arabiya, ce égyptiennes et même
sont les ultras qui n’ont pas pu obtenir des bil-
lets de stade qui sont les principaux coupables algériennes n’ont pas
Des cameramen dépêchés de tous ces incidents, en guise de contesta-
tion. diffusé
Lors d’une émission de télévision égyp-
sur les lieux tienne, le chauffeur du bus qui transportait
Dans le souci d’informer promptement l’opinion arabe, la chaîne qatarie n’a pas hé- Ziani et consorts n’a à aucun moment parlé
sité à dépêcher ses cameramen sur le lieu de mise au vert de la sélection algérienne des blessures des joueurs Lemouchia, Saïfi et
pour rapporter les faits tels qu’ils se ont produits. De ce fait, les téléspectateurs ont vé- Halliche. Mais ce que les médias en question
rifié l’authenticité de l’agression dont a été victime la délégation algérienne, avec la dif- n’ont pas montré, les Algériens ont pu le voir
fusion des images montrant les blessures de Lemouchia et Halliche à la tête, sans grâce à ce média qu’on appelle Internet. Une
oublier Rafik Saïfi et l’entraîneur des gardiens Hacène Belhadj. Ces mêmes images grosse partie des images filmées par nos
montrant Saïfi et Ousserir en train d’exhiber, à ceux qui doutent encore, ces grosses compatriotes et même par des joueurs de la
pierres qui ont atterri dans le bus. sélection algérienne ont été balancées à tra-
vers le site Youtube. Le chauffeur du bus
Les chaînes Nile Sport, Shoubeïr acculé peut-il nous dire comment se sont blessés
nos joueurs et ce sang qui dégoulinait sur le
Al Hayat, Dream TV et visage de Lemouchia ? Grâce aux images
sur Midi Sat 1 vues sur Youtube, on peut voir les vitres bri-
OTV accusent les Algériens de Invité de la chaîne marocaine Midi Sat 1, sées, le sang sur le visage de Halliche, la taille
l’ancien gardien de but des Pharaons et non des pierres lancées sur le bus… On se de-
faire la comédie moins sérieux candidat à la présidence de la mande où se trouvait le service d’ordre égyp-
Contrairement aux autres chaînes arabes, les télévisions et radios égyptiennes ont été Fédération égyptienne de football, a été mis tien au moment de la bousculade. A l’aller,
unanimes à accuser les Algériens de faire la comédie. Ainsi, Nile Sport, Al Hayat, Dream devant le fait accompli face aux images dif- l’hôtel Mercure était bouclé à plusieurs kilo-
TV et OTV ont toutes, sans équivoque, qualifiés les joueurs algériens de très bons comé- fusées dans les différentes chaînes de télévi- mètres à la ronde. Pour y entrer, il fallait
diens. Pour ces chaînes, les Verts n’ont jamais été victimes d’une quelconque agression et sion. Ahmed Shoubeïr a expliqué que ces montrer patte blanche. On est en droit de se
qu’en fait d’attaque contre le bus, il ne s’agit que du fruit de leur imagination. incidents sont le résultat du comportement poser toutes les questions devant les événe-
de certains ultras. ments que les Algériens ont vécus comme
cette lancinante question : peut-on parler de
La visite de Hosni «Ce ne sont pas les Algériens complicités dans cette agression ?

Moubarak à la une qui ont brisé les carreaux du


bus» El Ghandour :
des médias égyptiens L’ancien international égyptien Ahmed «Je ne crois pas
fait parler un faux Toutes les chaînes égyptiennes ont couvert Shoubeïr a dénoncé l’agression des joueurs
algériens perpétrée avant-hier sur leur bus. à la version des faits
la visite du président égyptien, Hosni Mou-
chauffeur barak, qui s’est rendu avant-hier à 18 heures Mieux encore, Shoubeïr a contredit ceux qui
des Algériens»
La réaction des Egyptiens était rapide au Caïro-Stadium pour encourager Aboutrika veulent faire croire que ce sont les Algériens
L’ancien joueur égyptien Khaled El Ghan-
concernant l’attaque du bus des joueurs. et les siens. qui ont brisé ces vitres-là. «Ce qui est arrivé
dour, aujourd’hui présentateur d’une émis-
Pour eux, ce sont les Algériens eux-mêmes à la délégation algérienne est inadmissible et
sion sportive, a déclaré à notre envoyé
qui ont brisé les vitres et monté tout un scé- contraire à l’éthique sportive et au fair-play.
spécial que la version des faits des Algériens
nario pour faire croire à une agression. Afin Nous ne sommes pas d’accord avec ce genre de
était sans fondement. «Personnellement, je ne
d’étayer leurs dires, la chaîne égyptienne Nile comportement qui ne peut que nuire aux
crois pas ce que racontent les Algériens. Il est
Sport a fait parler hier matin Kheïri Hassan, bonnes relations avec nos frères algériens.
impossible que de tels événements soient arri-
le soi-disant chauffeur du bus des joueurs al- Moi, je ne crois pas que ce sont les Algériens
vés, sachant que la distance entre l’aéroport et
gériens. Il a affirmé qu’il a été agressé par qui ont brisé les carreaux du bus. Il est incon-
l’hôtel est très courte. Cette histoire est de la
l’un des responsables algériens qui lui a dé- cevable que les joueurs algériens brisent les fe-
pure invention et préfabriquée», a-t-il com-
chiré ses vêtements avant de lui demander nêtres de leur propre bus et provoquent des
mencé par déclarer. Concernant les blessures
de quitter le bus. Mais il s’agissait d’un faux blessures dans leurs rangs à quarante-huit
de nos joueurs, El Ghandour déclare encore :
chauffeur, puisque la chaîne Al Hayat a heures d’un match de football. La pierre qui a
«Je n’ai pas eu l’occasion de voir ces vidéos, par
montré un autre chauffeur (le vrai) au volant brisé les fenêtres est arrivée de l’extérieur et
conséquent je ne peux rien commenter. Mais
du bus en train d’attendre les joueurs pour non le contraire», a-t-il expliqué avec une
je vous promets que dès que je les aurai en ma
les transporter. pointe d’amertume.
possession, je n’hésiterai pas à les diffuser dans
mon émission.»
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 21
Coup d’œil Egypte - Algérie
Sous sa coupe, la Guinée a accroché l’Egypte 3-3 au Caire

T it i Camara
«L’Algérie a 70% de chances
d’aller au Mondial»
Aboubacar Sidiki Camara, après avoir évolué à Amiens, en dernier. Il faudrait retenir
surnommé Titi Camara, est un Ligue 2 française. Il est, depuis surtout que s’il a échoué à la tête
joueur guinéen de football. Il est 2008, président de l’AS Kaloum du Syli, il a réussi quand même à
né le 17 novembre 1972 à Star, un club promu en D1 en tenir en respect l’Egypte chez
Conakry, la capitale du 2009. Le 9 juin dernier, il a été elle (3-3) sur le terrain du
pays. Il joue en nommé sélectionneur national célèbre Caïro-Stadium. Une
attaque, il a réussi de son pays natal à la place du performance qui intéresse
grâce à sa Français Robert Nouzaret, l’ex- beaucoup les Algériens qui
technique, sa entraîneur du Mouloudia d’Alger. cherchent curieusement la
vitesse et sa Titi Camara a été nommé à la formule qui a permis à Titi
vivacité. Il a porté tête du Syli national au Camara d’accrocher les Pharaons
les couleurs du lendemain de l’humiliante sur leurs terres. Pour cela, nous
Syli national 56 défaite de la Guinée chez elle, à l’avons joint au téléphone pour
fois, pour 23 buts Conakry, face à la Côte d’Ivoire. avoir ses impressions sur cette
inscrits. Lors de la Néanmoins, la star du football équipe égyptienne, mais surtout
CAN 2004 en Tunisie, guinéen n’a pas fait long feu à la son avis sur ce que devrait faire
il a inscrit trois buts. Il tête du Syli national. Camara Saâdane.
a arrêté sa carrière en juin 2006, s’en est retiré le 30 septembre
la différence par leur vivacité et leur technique, pense que cette équipe a montré qu’elle est re-
«J’ai joué face à l’Egypte mais surtout par leur expérience. Je vise par là venue au sommet du football africain. D’ail-
Karim Ziani qui a fait les beaux jours de Mar- leurs, moi je la considère actuellement parmi
avec un 4-5-1. Cette seille, et maintenant, il est dans le champion- les meilleures du continent. Elle retrouvé son
stratégie m’a permis de nat allemand. Il peut faire la différence à lui lustre d’antan. Je pense aussi qu’elle renferme
réaliser ce 3-3 au Caire.» seul. C’est un joueur hors pair. des joueurs talentueux dont la plupart évoluent
en Europe. Avec les résultats enregistrés, je suis
pense que c’est satisfaisant, arrivé au constat que l’Algérie évolue aussi bien
mais je n’ai pas pu réussir mieux pour les rai- Donc, d’après vous, l’Algérie doit aller en
Egypte pour gagner ? à domicile qu’à l’extérieur. La preuve, elle a
sons avancées auparavant. réussi à arracher un succès en Zambie.
Absolument ! Oui, l’Algérie doit aller
en Egypte pour gagner. Je pense
Quelle analyse pouvez-vous nous faire qu’elle a les moyens de le faire, «La clé du match sera En toute fran-
sur le groupe C, celui de l’Algérie ? vu ce qu’elle a montré lors des chise, entre l’Algé-
C’est un groupe très difficile. D’ailleurs, il est éliminatoires. Elle possède un
Karim Ziani. C’est un
joueur hors pair. Il peut rie et l’Egypte,
l’unique groupe où les pronostics restent ou- très bon groupe, un groupe qui quelle est la sélec-
verts. Il y a l’Algérie qui est revenue en force sur aura épaté plus d’un. En plus, je faire la différence par ses tion la mieux pla-
la scène africaine et internationale, il y a pense que l’Egypte évoluera avec qualités et surtout son cée pour
l’Egypte qui n’est plus à présenter, elle a rem- la peur au ventre, puisqu’il y aura expérience.» arracher la qua-
porté deux fois de suite la CAN, alors que la une pression terrible de la part de lification au
Zambie et le Rwanda sont deux équipes qui son public qui va exiger une victoire par au Mondial ?
pratiquent du beau football, et ont aussi prouvé moins deux buts d’écart. Sans la moindre hésitation, c’est l’Algérie. Votre
lors des éliminatoires que ce sont des équipes sélection est à la première place avec trois
capables aussi de créer la surprise, mais comme points d’avance sur l’Egypte. L’Algérie a 70% de
ils ont affronté deux autres bonnes équipes qui Pour se qualifier en Coupe du monde,
l’
A lgérie doit éviter une défaite par deux chances d’aller au Mondial. En tout cas, ça se
sont l’Algérie et l’Egypte. jouera lors de ce fameux match du 14. Les deux
buts d’écart, mais une question qui se
pose : est-ce que notre EN est capable de formations vont jouer à 200% au cours de cette
En Algérie, on retient votre excellente faire le même exploit que la Guinée en rencontre, c’est un match exceptionnel pour les
Monsieur Titi prestation au Caire face à l’Egypte. Vous deux équipes. Encore une fois, je le répète, il
Egypte ?
Camara, c’est le avez même réussi à les Oui, bien sûr ! L’Algérie sera avantagée par la faut que les Algériens aillent au Caire pour ga-
quotidien sportif tenir en respect 3-3 ; pression qui sera exercée sur les gner, ils peuvent marquer un but, et s’ils réus-
Le Buteur, on vous quel en est le secret ? «Le point fort de joueurs égyptiens. En plus, ils sissent, ils auront franchi un grand pas vers la
appelle d’Alger… Je pense qu’on a réussi à l’Egypte est dans les seront obligés de faire le jeu, et qualification.
Bonjour, soyez les bienvenus ! L’Algérie est un les bloquer. On a bien étu-
ce sera un avantage pour vous
pays que j’admire beaucoup ! Et je vous remer- dié leur manière de jouer, couloirs. Il faudra que
les Algériens les Algériens car vous allez Quelles sont vos impressions après les
cie beaucoup pour cet intérêt que vous me por- c’est pour ça qu’on a réussi.
verrouillent les côtés.» pouvoir les contrer. D’après ce graves incidents vécus par les Algériens
tez. L’Egypte est une bonne que j’ai vu dans cette équipe au Caire ?
équipe qui possède des in- vous avez le potentiel pour Je pense que le match a commencé avant
En Algérie, on est très étonnés de consta- dividualités et des joueurs d’expérience. Si vous faire la différence avec des joueurs comme même son coup d’envoi. C’est vraiment bizarre.
ter que vous avez fait un court passage à voulez que votre sélection se qualifie au Mon- Ziani et les autres. Cependant, on ne peut pas Les chaînes de télévision ont montré les images
la tête du Syli national, alors que vous dial, elle n’a qu’à opter pour la même stratégie comparer les deux rencontres. Nous, nous des joueurs algériens blessés après que leur bus
étiez, il n’y a pas si longtemps, la star du que nous au Caire. J’ai prôné un 4-5-1. J’ai ali- avons affronté l’Egypte dans le cadre d’un a été saccagé. Pour nous les Guinéens, on n’a
football guinéen… gné quatre défenseurs, cinq joueurs au milieu match amical, alors que cet Egypte-Algérie pas subi cela, car c’était un simple match amical.
Oui, je ne suis plus sélectionneur de l’équipe na- et un seul avant-centre. C’est une stratégie qui entre dans le cadre des éliminatoires pour le Mais pour cet Egypte-Algérie, c’est un peu par-
tionale de la Guinée. Je me suis retiré de mon a marché à merveille, puisque nous avons do- Mondial. Ce n’est pas la même chose. ticulier. C’est pour cela qu’il y a eu ces déra-
plein gré de la barre technique du Syli pour lais- miné la rencontre. De plus, nous n’avons en- pages.
ser la place à un autre. Je ne vous le cache pas, caissé le but égalisateur que dans les derniers
A votre avis, quel est le point faible de Un dernier mot ?
je suis très déçu car les gens ne veulent pas instants de la rencontre.
cette équipe égyptienne ? J’espère de tout cœur que l’Algérie se qualifie à
comprendre qu’il
Je pense que le point faible des Egyptiens, c’est cette Mondial qui aura lieu sur le continent
faut tout un travail Quel est le point fort des Pha-
«Le maillon faible des leur défense. Ils ont une défense très prenable. africain. J’espère aussi que les Guinéens pren-
pour réussir. Ici, en raons ? Ils ont des arrières latéraux qui ne défendent dront en considération l’exemple de l’Algérie
Guinée, les gens ne Pharaons, c’est leur Les Pharaons jouent très bien dans pas bien. Pour ce qui est de l’axe, ils ont une qui a continué à travailler dur, ce qui lui a per-
veulent pas le renou- charnière centrale.» l’intervalle. Face à nous, ils vou- charnière très prenable et même lourde. Avec mis de revenir au sommet du football africain.
veau du football, et laient beaucoup jouer sur les cou- ce que j’ai vu du niveau des attaquants algériens, Entretien réalisé par Hamza Rahmouni
surtout entrer de plain-pied dans le profes- loirs, mais ils n’ont pas pu le faire parce ils peuvent facilement tromper
sionnalisme. Je retiens l’exemple de l’Algérie qui qu’on les a bloqués. Leur point fort, c’est les cou-
leur vigilance. «Cette équipe algérienne
a raté deux phases finales de la CAN avant de loirs. Si vous voulez vous qualifier, il faudra blo-
revenir en force sur la scène internationale. quer les couloirs. En tout cas, si vous voulez un est impressionnante, elle
conseil, allez au Caire pour jouer au football. Il Que pensez-vous du visage gagne même en
que l’Algérie a montré lors
Comment évaluez-vous votre bilan à la ne faudra pas se déplacer avec l’idée de limiter déplacement. On peut même
les dégâts et de jouer la défensive. Il faudra ou- des éliminatoires ?
tête du Syli national ?
Je n’ai pas suivi toutes les rencon- dire que l’Algérie a retrouvé
Mon bilan est positif. J’ai remporté un match, vrir le jeu car vous avez les moyens de gagner. son lustre d’antan.»
tres des éliminatoires, mais je
contre un de perdu et fait deux matches nuls. Je L’Algérie possède des joueurs qui peuvent faire
22 Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009 Coup d’œil Egypte - Algérie

De nos
envoyés spéciaux
Farid Khaled Adlane
au Caire Aït Saâda
Nacym
Djender
Redouane
Bouhanika
Chouaïb
Kehoul Mekid Chouial
Zahir
Lahlah

Anigo
«Je serai corps et
âme avec l'Algérie»

J
osé Anigo, qui est depuis 2005 directeur sportif de
l'Olympique de Marseille, n'a jamais caché son attachement
pour l'Algérie, confirmant ainsi l'image de Marseille comme
étant la plus algérienne des villes françaises. C’est donc avec un
grand plaisir que Le Buteur a pris attache avec lui par téléphone. Après
lui avoir envoyé un simple SMS sur son téléphone mobile, Anigo a accepté avec
toute la modestie qui le caractérise à partager avec nous cet Egypte-Algérie en
quelques minutes. Dans l'entretien qui suit, il nous confie quelques secrets, notamment
son amour pour l'Algérie qu’il espère voir se qualifier au Mondial sud-africain.

Bonjour M. Anigo, c'est le journal Le Buteur. aussi insisté pour que les joueurs fassent preuve
On vous appelle d'Alger. Tout d'abord, on de sérénité surtout.
vous remercie pour cette disponibilité… Vous avez démontré, à maintes reprises,
Non, il n'y a aucun problème. Je suis à votre en- votre attachement envers l'Algérie. On
tière disposition. Je profite de cette occasion pour imagine que vous auriez aimé être au
saluer le peuple algérien que j'estime beaucoup. stade…
Avez-vous avez suivi les éliminatoires de la Tout à fait. Si le match devait se jouer à Alger,
Coupe du monde zone Afrique ? j'aurais effectué le déplacement. C'est un match à
Oui, bien sûr. Le football africain a beaucoup ne pas rater. C'est le match phare de cette journée
progressé ces derniers temps. Il est donc normal des éliminatoires du Mondial dans toutes les
qu’il soit suivi des quatre coins de la planète. zones. Je ne vous cache pas que j’ai évité de me dé-
Que pourriez-vous nous dire du groupe C ? placer au Caire, à cause de toute la tension qui en-
Ah, oui. Je l'ai suivi. C'est le groupe de l'Algérie. toure ce match.
C'est un groupe très difficile où il y a des grosses Vous allez donc le voir à la
cylindrées d'Afrique. Mais dans ce groupe, c’est «Chaouchi télé…
l'Algérie qui m'intéresse le plus. intéresse Marseille.» Bien sûr ! C'est un
Un mot sur le parcours de l'Algérie durant match à ne pas rater. J’irai
ces éliminatoires ? au Maroc pour assister au match
En toute sincérité, j'ai suivi le parcours de l'Al- puisqu'il a évolué pendant un bon bout de temps constaté qu'ils sont très motivés, et c'est très im- des Marocains contre le Cameroun. Et juste après,
gérie depuis le début des éliminatoires. Je pense dans le championnat français. Je pense qu'à 33 portant. je me placerai en face de la TV pour suivre
que vous avez une équipe conquérante capable ans, il est toujours très fort et il peut faire encore Quels conseils pourriez-vous donner aux Egypte-Algérie.
d'aller encore loin. Entre l’équipe d’il y a trois ans la différence. joueurs algériens, en prévision du match Vous aller donc vibrer avec les Verts, n'est- ce
et celle d’aujourd’hui, je trouve qu'un grand tra- Vous avez parlé de Ziani ; d'après-vous, contre l’Egypte ? pas ?
vail a été effectué. Cette équipe est très forte. peut-il faire la différence face à Je pense que le plus important, c'est de garder Sans aucun doute, je serai corps et âme avec
A vous entendre parler, l’on l'Egypte ? son calme. Les Egyptiens connaissent parfaite- l'Algérie. Je vais supporter les Verts comme à mon
sent que vous portez un Oui, pourquoi pas ? ment les Algériens. Ils vont tenter de les énerver habitude. J'espère que vous allez pouvoir arracher
«Si ce match devait Karim est un très bon pour leur faire perdre leur sang-froid. votre billet pour la qualification au Mondial.
certain intérêt au football se jouer en Algérie, je me
algérien… joueur. Je le connais Pensez-vous que l'Algérie est capable Ce match coïncide avec celui de la France
serais déplacé au stade. Je parfaitement
Tout à fait, car j’ai beau- serai à Fès pour assister à d'arracher son billet qualificatif au Mondial face à l'Irlande, des barrages zone Europe…
coup d'amis algériens ici à puisqu'il était à Mar- ? Je ne suivrai pas le match de la France face à
Maroc-Cameroun.» seille. De plus, c'est un
Marseille. En outre, je connais la L'Algérie en est capable. Elle a prouvé que c'est l'Eire. D'ailleurs, je vais vous faire une confidence,
majorité des joueurs de la sélection, joueur qui aime beaucoup une équipe capable d'aller loin, au vu de ses per- l'équipe de France ne m'intéresse plus. Rien ne me
comme Bougherra, Matmour, Ghezzal, mais sur- l'Algérie. Il est fou de son pays. formances lors de ces éliminatoires. De plus, l'Al- plaît dans cette équipe de France, beaucoup de
tout l'ex-joueur de Marseille, Karim Ziani. Ce Lorsqu'il était à Marseille, il était à chaque fois im- gérie a trois points d’avance sur l'Egypte. choses ont changé. Je pense qu'en France, on a
dernier est un très grand joueur qui pourrait faire patient de rejoindre la sélection nationale. Je Quels sont les points forts de la perdu notre fierté de porter les couleurs natio-
la différence. pense que pour ce match face à l'Egypte, si nales, contrairement maintenant à l'Algérie où les
Karim est rétabli à 100 %,, il pourra sélection égyptienne ?
Y a-t-il d’autres joueurs de la sélection Je pense que la joueurs sont fiers de porter le maillot vert. C'est
faire la différence. Moi, j'espère «Le point fort de
algérienne qui vous ont épaté ? du fond du cœur qu'il le soit sélection égyp- pour cela que je suivrai le match de l'Algérie. A
Les joueurs de la sélection algérienne sont ta- pour contribuer à la qualification l'Egypte, c'est son potentiel tienne est une mon avis, la tâche des Français sera plus difficile
lentueux. Il y a le gardien de but qui a été incor- de l'Algérie au Mondial sud- afri- physique.» très bonne équipe. que celle des Algériens. Les Irlandais sont diffi-
poré en seconde mi-temps lors du match amical cain. Néanmoins, il faut savoir aussi Sur la plan physique, ciles à manier. C'est une équipe qui pratique un
Algérie-Uruguay. D'ailleurs à Marseille, on suit que parmi les points forts de la sélection algé- elle n’a rien à envier aux football moderne. Les Irlandais ont aussi la rage
avec grand intérêt son parcours avec l'EN et son rienne, c'est qu'elle possède un groupe soudé. Elle grandes formations européennes. Contre la Zam- de vaincre, ce que les Français n'ont pas.
club. ne compte pas uniquement sur Karim Ziani ou bie par exemple, ils ont pu faire la différence sur le On imagine que vous êtes au courant de
Vous faites allusion à Fawzi Chaouchi… un autre joueur. plan physique. Je pense aussi que l'Egypte est une l’accueil hostile réservé à l’équipe algérienne
Oui, c'est de lui qu’il s’agit. On est en train de le habituée des grands rendez-vous. Les Pharaons à son arrivée au Caire…
L'Algérie a fait un saut dans le classement sont très forts aussi dans les coups de pied arrêtés. Oui, j'ai lu cette information à travers la presse
suivre, pour ensuite prendre une décision. Mais FIFA . De la 103 place au classement
e
une chose est sûre, il nous intéresse. Les Algériens devraient s’
e n méfier. écrite. C'est vraiment désolant. Moi, je m'atten-
mondial, elle occupe la 29e aujourd’hui ; dais à cela. Il faut dire que les forces
Outre Chaouchi… qu’en pensez- vous ? L’A lgérie a aussi réussi à battre la
Zambie chez elle… de l'ordre égyptiennes ont
Il y a Rafik Saïfi qu'on connaît très bien, Cela veut dire que le football algérien a fait commis une grosse erreur
d’énormes progrès. Il y a eu Oui, c'est vrai, vous avez «L'Algérie à la 29e
réussi à battre la Zambie professionnelle. En prin-
un grand travail qui a été fait. place du classement FIFA, cipe, aucun individu ne
La 29e place est méritée pour chez elle. Ce qui prouve ce n'est pas un miracle. Au devait s'approcher du
l'Algérie. En tout cas, une telle que ces deux équipes sont contraire, c'est sa bus qui transportait
performance ne peut que mo- les meilleurs du groupe véritable place.» l'équipe nationale algé-
tiver les joueurs et les enca- Et leurs points faibles…
Pour ce match face à l'Algérie, les rienne. A mon avis, c'est vrai-
dreurs du football algérien ment honteux qu'on agisse de la sorte.
pour aller encore de Egyptiens seront soumis à une très forte pression.
l’avant. J'ai eu Eux seront dans l'obligation de vous marquer au Un pronostic sur cette rencontre ?
l'occasion moins deux buts. Vous pourrez donc facilement Un nul d'un but partout. Ce sera le score idéal,
«L'équipe de France ne de discu- les surprendre sur les contres. sachant que le niveau des deux équipes est
m'intéresse plus, je suivrai ter avec A la place de Saâdane, le sélectionneur presque égal.
Egypte-Algérie.» certains algérien, comment auriez-vous opéré ?
joueurs de Le fait d’avoir gardé les joueurs à Florence, loin Entretien réalisé par
votre sélection et j'ai de la pression, a été une très bonne chose. J'aurais Hamza Rahmouni
Le Buteur n° 1030 Samedi 14 novembre 2009
23
Coup d’œil Egypte - Algérie

Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie Nostalgie

Les confrontations algéro-égyptiennes depuis 1962


Egypte 5 - Algérie 2 Algérie 1 - Egypte 1 Algérie 2 - Egypte 1
11.03.2001 21.07. 2001 29/01/2004
Stade international (Le Caire) Elimi- Stade 19-Mai (Annaba) Stade Sousse (Tunisie)
natoires Coupe du monde Eliminatoires Coupe du monde Phase finale de la Coupe d’Afrique
Arbitre : Kim l (Iles Maurice) Eliminatoires Coupe du monde des nations
Buts : Barakat (6’), Saab (17’), Essaka Arbitre : Kodjia (Bénin) Arbitre : M. Alain Hamer
(38’), Tarek Saad (87’ et 92’) (Egypte) ; Buts : Ahmed Hossam (7’) (Luxembourg)
Tasfaout (10’), Meçabih (36’) (Algérie) (Egypte) ; Bezzaz (82’) (Algérie) Buts : Mamouni (13’), Hocine Achiou
(86’ ) Algérie. Bellal (25’) Egypte

Algérie : Algérie : Algérie :


Bougherara (Belhani), Raho (Meça-
Mezaïr, Raho, Haddou, Deghmani, Gaouaoui, Zafour, Aribi, Mansouri
bih) Driouèche, Mamouni, Meniri,
Zaghdoud, Ouahid (Djahnine), Yazid, Cherrad Abdlemalek,
Belbey, Dziri, Benarbia, Tasfaout
Maouche Kamel (Belkaïd), Tas- Kraouche, Belmadi (Achiou), Bouta-
Abdelhafid, Kraouche, Belmadi
faout, Saïfi, Ghazi Farid, Djabel- bout (Haddou), Ziani (Hadjadj), Ma-
(Bourahli)
kheïr (Bezzaz) mouni, Antar Yahia
Entraîneurs : Djadaoui et Radu-
Entraîneurs : Zouba et Kermali. Entraineur: Saâdane, Charef, Cheradi
lescu

Egypte : Egypte : Egypte :


Essayed, Amara, Ramzy, Saad, Sika, E. Nader, Zahir (Khachaba), Tarek,
Essayed, Omara, Ramzy, Essaka,
Bassouini, (Bougreicha), Tarek Bachir, Tarek (Hazem), Hassan (Bara-
Sika, Hassen, Emam, (Abdelhamid),
Sayed, (Sabri), Barakat, (Ibrahim kat), Hany, Amer, Ahmed, Belal,
Hossam (Abdelatif), Sabry, Tarek
Saed), Abdelaziz, Hassen, Hossa Ahmed
Essad, Barakat
Entraîneur : El Gawhary Entraineur : Mohsen Salah
Entraîneur : El Gawhari

Cela s’e st passé


L’Algérie barre la route à l’Egypte, ce jour-là
mais ne se qualifie pas au Mondial 2002 Le Buteur est né en 2001

L
ors des éliminatoires de la manche qui s’est jouée au Caire, Dja- sans la hargne des coéquipiers de prolongations, lorsque sur un contre
Coupe du monde 2002 qui mel Belmadi est remplacé par Issad Slimane Raho. Il restait une poignée algérien Achiou démarre de son
s’étaient déroulées conjointe- Bourahli. Il balancera son maillot de minutes de jeu lorsque Rafik Saïfi camp. Le milieu attaquant de
ment au Japon et en Corée du Sud, vers le banc de touche, en signe de donne une balle en profondeur à l’USMA et des Verts s’en va embar- Certes, notre journal n’était
l’Algérie était mal partie. Son pre- désapprobation. L’international al- droite à Farid Ghazi. Ce dernier quer un, puis deux, puis trois défen- pas encore né à cette date. Mais
mier match contre le Sénégal, le 16 gérien a déclaré récemment sur nos remet à Yacine Bezzaz qui mettra un seurs. Il a le temps de juger la cette année-là, le champ média-
juin 2000 au stade du 19-Mai d’An- colonnes : «Je n’ai jamais jeté mon terme aux espoirs des Egyptiens situation. Abdelmalek Cherrad est à tique s’était enrichi d’une nou-
naba, s’étant terminé par un score de maillot.» Lors du match retour, on d’aller en Coupe du monde. C’est le sa gauche, il est dans la surface de velle parution spécialisée en
1 but partout, n’annonçait pas des retrouvera un autre gardien de but, Sénégal qui a représenté le continent réparation et avant que le gardien de football. Le journal apparaît
jours radieux. Pour la petite histoire, Hichem Mezaïr, et un autre staff africain à la Coupe du monde 2002. but égyptien ne sorte à sa rencontre, d’abord sous forme d’un journal
on a entendu dire que Guy Roux, le technique, le duo Zouba- Kermali. il le surprend. L’Algérie passera aux bi-hebdomadaire. Il deviendra
coach d’Auxerre à l’époque, était 82’ : Bezzaz met fin aux 2004, El haramy Achiou ter- quarts de finale. Hocine Achiou est par la suite tri-quotidien pour
venu superviser Mezouar. En fait, il espoirs des Egyptiens rasse l’Egypte affublé d’un sobriquet, qu’il gardera devenir aujourd’hui quotidien.
était venu voir Fadiga, le Sénégalais. L’Egypte prend très vite une op- Dans l’antre du stade de Sousse jusqu’au jour d’aujourd’hui. «El ha-
Contre l’Egypte, la première tion lors du match retour qui s’était presque totalement acquis aux rami» avait sévi et dans certaines 2001, c’est aussi
manche s’était déroulée au Cairo- déroulé à Annaba. L’équipe des Pha- Verts, on jouait les dernières mi- chansons dédiées à la gloire de le 11 septembre
Stadium. L’Algérie prend un carton, raons était sur le point d’être quali- nutes de ces huitièmes de finale de l’équipe nationale on évoque à vo-
le duo Djadaoui-Radulescu est li- fiée à la phase finale de la Coupe du la Coupe d’Afrique des Nations. On lonté le pseudo de Hocine Achiou.
mogé. Au cours de la première monde 2002. Mais c’était compter se dirigeait tout doucement vers les M. B.

Tasfaout : «On a défendu le prestige du football algérien»


Abdelhafid Tasfaout est vrai que le football Farid Ghazi, et moi- Zouba. Les instruc-
a joué les deux matchs algérien venait de pren- même évoluions en tions, nous dira Abdel- Les deux matchs entre l’Algérie
face à l’Egypte en 2001. dre un mauvais coup France, mais nous hafid Tasfaout, ne et l’Egypte se sont déroulés le 11
Au match aller, il avait sur la tête, après son étions de purs produits prêtaient pas à équi- mars pour le match aller et le 21
marqué le premier but, voyage en terre égyp- algériens. Mais atten- voque. «Les deux en- juillet pour celui du retour. Deux
le second était l’œuvre tienne. Les Egyptiens tion, l’Egypte avait la traîneurs nous avaient mois après ces deux confronta-
de Meçabih. L’ancien n’avaient qu’à s’en pren- possibilité de nous bat- expliqué qu’il n’était pas tions, le monde occidental en-
attaquant de l’AJ dre à eux-mêmes tre», dira-t-il. question de faire de la tendait parler du terrorisme près
Auxerre revient sur la «Il ne faut pas omet- «Les instruc- figuration. ‘‘On est, de ses portes, après l’avoir long-
deuxième rencontre tre de signaler que lors tions de Zouba et certes, éliminés, mais on temps hébergé et financé.
entre les deux pays. de la deuxième manche, Kermali étaient ne doit pas faire de la fi-
«On n’est pas rentrés sur l’Algérie avait présenté fermes» guration. On doit jouer Le CCF d’Annaba
le terrain dans le but de un produit 100 % algé- Les Vert avaient un pour honorer les cou- rouvre ses portes
faire plaisir aux Egyp- rien. Les Egyptiens nouveau staff tech- leurs nationales. Ne Après plusieurs années de fer-
tiens ou aux Sénégalais. n’avaient qu’à s’en pren- nique, lors du match tenez pas compte du meture, le Centre culturel d’An-
Il fallait défendre le dre à eux-mêmes. On retour. On avait appelé nom de l’adversaire. naba situé près du siège de la
prestige du football algé- n’était pas là pour faire le pompier de service Jouez pour gagner’’, Wilaya et de l’hôtel Seybousse
rien», a dit l’ancien in- de la figuration. Je dois cheikh Kermali secon- nous avaient-ils dit . (ex-Plaza) rouvre ses portes.
ternational algérien. Il rappeler que Rafik Saïfi, dépar Abdelhamid

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA Contact@lebuteur.com Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
 Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, ou bien contactez lʼANEP :
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. 1, avenue Pasteur - Alger
Imprimerie : SIO - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution. Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
N° 1030 Samedi 14 novembre 2009

Drogba Bouteflika aux joueurs


‘’JE SUIS CONFIANT EN LA CAPACITE DE L’EQUIPE
NATIONALE A FAIRE TRIOMPHER L’ALGERIE’’
‘’A près un long et combien rude chemin

«Un match contre l’Egypte parcouru au fil d’une compétition propre et


loyale qui a été couronnée de succès à cha-
cune des étapes éliminatoires, pour porter

au Caire, ce n’est pas du foot, haut nos couleurs nationales dans la course
pour le trophée mondial, vous voilà proches
du but pour réaliser le vœu de tous vos frères
c’est la guerre !» et sœurs jaloux de la gloire de l’Algérie et de
ses hauts faits réalisés à tous les niveaux et en
toutes circonstances. Le devoir me dicte d’être le premier de vos
Tout le monde se rappelle n’est pas du foot, c’est la guerre Ligue des champions au
le témoignage de Didier ! » C’est donc à cela que les Caire devant Al Ahly. supporteurs pour vous encourager en toutes circonstances et pour
Drogba (toujours accessible Algériens devraient faire face Les chaises qui s’abat- autant, je tiens à vous exprimer à vous tous, mes salutations cha-
sur Youtube d’ailleurs) si la FIFA ne met pas une taient comme de la leureuses et toute ma confiance, en votre capacité à faire triompher
l’Algérie, votre patrie. Je suis convaincu de votre détermination à
lorsque la sélection ivoi- épée de Damoclès au-dessus pluie sur les têtes des pau-
permettre à l’Algérie de renouer avec ses gloires d’antan dans les fo-
rienne devait affronter de la tête de la FEF. vres Tunisiens sont la par- rums sportifs internationaux. Tout en vous félicitant et en me féli-
l’Egypte au Caïro-Stadium. faite illustration de la haine citant par la même de vos brillantes performances réalisées jusqu’à
Les Ivoiriens avaient mis plus Les Tunisiens de qui anime certains suppor- présent, je vous incite à mener votre prochain match en faisant pré-
d’une heure et demie pour l’ESS aussi ont été teurs égyptiens dont aucun valoir les valeurs de votre courage et de votre vaillance qui sont les
rejoindre leur hôtel éloigné tabassés avec des policier n’a daigné stopper vôtres et qui sont le legs de votre vaillant peuple. Je demeure éga-
d’une quinzaine de minutes chaises la sauvagerie. Résultat des lement convaincu, que vous saurez tels que je vous connais, vous
tout au plus de l’aéroport. courses : de nombreux bles- départir de tout manquement aux nobles valeurs sportives et que
Les images chocs ne man-
Une marée humaine avait sés côté tunisien et du sang vous ferez preuve d’un esprit sportif irréprochable. Malgré l’im-
quent pas. Il y a celles du sup-
alors bloqué la route, afin de versé à tout-va dans le stade. portance capitale que revêt cette compétition, je souhaite que l’es-
porteur chauvin qui mime
retarder le bus d’Henri Mi- C’est dire donc l’importance prit de fraternité prévale entre les deux équipes et leurs
avec sa main un couteau en le
chel et ses joueurs. Ce der- des doléances de la FAF avant supporteurs au regard des relations fraternelles historiques so-
faisant passer sur sa gorge lides qui lient l’Algérie et l’Egypte, des relations fortes présen-
nier avait alors lancé à tout dérapage.
pour signifier qu’il va égorger tement et prometteuses pour l’avenir. Quel que soit le résultat
l’adresse de l’auteur de ce re-
l’adversaire. D’autres sont de votre rencontre avec l’équipe égyptienne sœur, vous de-
portage : «C’est une habitude
plus hards encore et té- meurerez source de fierté pour moi et pour tous les fils et filles de
chez les Egyptiens que d’em... Shoubeïr s’est rendu jeudi
moignent de la vio- votre pays, grâce aux efforts louables que vous avez consentis et à
les équipes adverses. Ils es-
lence subie par les à l’Iberotel travers lesquels vous avez ravivé la flamme nationaliste algérienne.
saient de les intimider par
joueurs tunisiens Jeudi soir, nous avons aperçu Ahmed Shoubeïr dans une voiture Mes espoirs sont grands quand à votre victoire, et plus grande en-
tous les moyens.» Pour
de l’ESS après franchissant la barrière de l’hôtel Iberotel. C’était à la fin de l’émission core sont ceux du peuple algérien.‘’
Drogba, «ce match en Egypte
avoir gagné la quotidienne qu’il anime sur la chaîne Al Hayat. On ne sait pas si l’an-
cien gardien de but international égyptien était venu juste pour
saluer la sélection nationale ou bien pour s’enquérir de la si-
Voilà pourquoi Le Buteur n’est pas paru hier
Comme annoncé dans notre édition de jeudi, le collectif du Buteur

Mido tuation après les incidents qui avaient eu lieu trois


quarts d’heure plus tôt.
a préparé un numéro spécial pour hier, afin que nos lecteurs restent
au parfum de tous les détails qui entourent la confrontation attendue
entre l’Egypte et l’Algérie. La seule entrave est que les imprimeries de
l’Etat, depuis quelques mois, ne travaillent plus les vendredis et c’est
«En 2001, j’avais demandé ce qui explique que l’édition du vendredi du Buteur a été supprimée.
De ce fait, la seule manière de publier le numéro est qu’il soit imprimé
aux Algériens de nous laisser dans l’après-midi de jeudi. Nous avons pris le risque d’élaborer le nu-
méro et de l’imprimer. Or, l’arrivée de la délégation algérienne au
passer, ils m’ont répondu : Caire et les incidents qui s’en sont suivis se sont déroulés après 16h00,
alors que le journal a été déjà imprimé et que l’imprimerie avait fermé.
‘‘On laissera tout le monde Compte-tenu du fait que des événements importants se sont passés
dans la soirée, le numéro publié est devenu obsolète. Nous avons donc
sauf l’Egypte’’» pris la décision, par respect à nos lecteurs, de le retirer de la vente, car
il n’est pas dans les habitudes du Buteur de livrer des informations
Invité à une émission sur la chaîne aurait ouvert les portes du Mondial. tronquées et dépassées à ses lecteurs qui ont tout à fait le droit d’en
satellitaire Nile Sport, l’attaquant du Nous menions avant que l’Algérie ne avoir pour l’argent qu’ils mettent pour acheter le journal. Nous espé-
Zamalek, Mido, a fait une déclaration revienne au score. A ce moment-là, je rons que nos lecteurs nous comprendront. Pour compenser l’absence
qui a surpris plus d’un. En effet, celui me suis approché du gardien de but al- du journal, nous avons publié des informations sur notre site Web.
qui a été écarté par le sélectionneur gérien et je lui ai dit : ‘‘Laissez-nous Le Buteur
national pour ce match face à l’Algé- gagner ce match pour aller en Coupe
rie a dit ceci : «Les Algériens ne sou- du monde. Vous, vous n’avez rien à ga- Un Egyptien agressé à Constantine
haitent pas voir l’Egypte en Coupe du gner. Au lieu que ce soit le Sénégal, il Fou de rage, certains individus s’en sont pris à un Egyptien
monde. Même s’ils n’avaient rien à ga- vaut mieux que ce soit nous qui dispu- qui réside à Constantine, plus précisément à Aïn Semara. Il a
gner dans ce match, ils auraient tout tions la Coupe du monde, on est des été aussi tôt évacué à l’hôpital de la région. Les services de l’or-
fait pour nous barrer la route du Mon- frères et de la même religion.’’ Vous dre se sont bien évidemment déplacés sur les lieux pour pren-
dial, juste pour leur simple plaisir. savez quelle a été sa réponse ? Il m’a dit dre les mesures nécessaires.
Vous vous souvenez qu’en 2001, nous : ‘‘On laissera passer n’importe qui sauf confirme qu’il y avait bien eu une ten-
étions confrontés à l’Algérie pour le l’Egypte.’’ Cette réponse dénote le degré tative de la part des Egyptiens de sou- ENTV prépare une émission spé-
compte de la dernière journée des éli- de mépris que nous vouent les Algé- doyer les Algériens lors de ce fameux
minatoires, un match décisif pour riens.» match pour qu’ils aillent en Coupe du ciale en l’honneur des Verts
nous, car une victoire en Algérie nous Par une telle déclaration, ce dernier monde. En prévision de la dernière rencontre décisive face à l’Egypte, les
responsables de la télévision algérienne prévoient un programme
spécial qui débutera dès cette matinée. Chansons nationales, re-
portages et émissions divers sur la sélection sont au menu. Cela
Mezaïr «Oui, Mido m’a demandé s’étalera durant toute la journée jusqu’au début de la rencontre à
18h30. Les responsables de l’ENTV souhaitent à travers cette ini-
tiative apporter le maximum de détails aux téléspectateurs algé-
de le laisser marquer et j’ai dit niet» riens concernant le séjour de notre sélection dans la capitale
égyptienne.
Mido avait fait une déclaration surprenante sur une chaîne égyptienne ces derniers jours.
Il a laissé entendre que lors du match retour et après l’égalisation de Bezzaz, il est allé dis-
cuter avec Hichem Mezaïr dans l’espoir de le convaincre de laisser passer son équipe. «Ef-
fectivement, Mido est venu tenter de me convaincre de le laisser me marquer, mais j’ai répondu
14h : reportage au menu
Pour ce qui est de la répartition de ses programmes, les respon-
qu’il n’en était pas question. Mais j’ai dit aussi à Mido que si l’Egypte devait représenter le sables de l’ENTV ont programmé des chansons sur l’EN toutes les
continent africain au Mondial, je serais le premier à soutenir les Pharaons», nous a déclaré 10 minutes durant la matinée. Avant d’enchaîner par un reportage
le gardien du MCO. de plus de 50 minutes à partir de 14h. Il aura pour objet de retra-
cer le parcours de la sélection nationale durant toute la phase de
qualification. Il y aurait même des images inédites de coulisses. Un
En cas de qualification, L’ambassade d’Egypte Des supporters manifestent reportage à ne pas rater.
programme spécial sous haute surveillance devant une entreprise
non stop
G Après l’agression dont ont été égyptienne à Aïn Témouchent 17h : plateau d’analyse
G D’après la même source, le
programme devrait se pour-
suivre jusqu’à la matinée de di-
lection avant-hier, dès leur arrivée G tion algérienne au Caire, des suppor- l’émission d’analyse de la rencontre devrait débuter. Nous avons
victimes les joueurs de la sé- Après l’agression du bus de la déléga- Une heure et trente minutes avant le début de la rencontre,
au Caire, un important dispositif ters mécontents ont manifesté leur appris que l’entraîneur du CRB, Abdelkader Iaïch, le sélectionneur
manch,e en cas de qualification sécuritaire a été mis en place de- mécontentement devant une entreprise national des locaux, Abdelhak Benchikha, ainsi que l’ancien sélec-
des Verts en Coupe du monde. vant l’ambassade d’Egypte en Algé- égyptienne à Aïn Témouchent. Il aurait tion national Abderahmane Mehdaoui, seront les invités de la
Des correspondants transmettront rie qui se trouve à Hydra. Les fallu l’intervention des services de sécurité chaîne satellitaire A3 et de la chaîne terrestre. Tandis qu’Alain Mi-
les scènes de joie à travers tout le services de police ont carrément pour faire baisser la tension et assurer la sé- chel, l’entraîneur du MCA, devait être l’invité sur la chaîne Canal
territoire national, afin d’immor- bloqué le chemin qui mène vers curité des Egyptiens. Algérie pour analyser la rencontre. Se trouvant actuellement au
taliser l’événement historique. l’ambassade. Qatar, le technicien français ne pourra donc pas y être à temps.