Vous êtes sur la page 1sur 1

Sixième programme d’action pour l’environnement

Environnement 2010 : notre avenir, notre choix

Les dirigeants de la Communauté Européenne prennent des décisions communes sur de


nombreux sujets. L’environnement est aujourd’hui un des thèmes qui les préoccupe. Ils
réfléchissent donc ensemble aux actions à entreprendre pour préserver notre environnement.
Ce sont des décisions qu’ils prennent sur 10 ans et qui engagent tous les pays à la fois.
Les 4 domaines pour lesquels ils ont décidé d’agir sont les suivants :

Le changement climatique

Les transports routiers et la production d’électricité utilisent des gaz à effet de serre. Ces gaz
ont responsables de l’augmentation des températures et donc de perturbations climatiques : les
fortes inondations et tempêtes que nous avons connues sont peut-être les premiers signes de
l’avenir qui nous attend. L’Europe a décidé de prendre les devants pour réduire ces émissions
de gaz en repensant la politique des transports et le système énergétique - laisser, par exemple,
une plus grande place aux énergies éolienne et solaire -.

Nature et biodiversité

A l’intérieur de l’Union Européenne, 38 % des espèces d’oiseaux et 45% des espèces de


papillons sont menacées. Les deux tiers de nos arbres pâtissent de la pollution et, dans
certaines régions du sud de l’Europe, l’érosion du sol commence à donner naissance à des
déserts. Nous devons accorder une plus grande attention aux mers et aux forêts, protéger la
nature ainsi que la faune et la flore sauvages. Nous dépendons de la « bonne santé » de nos
écosystèmes. Nous avons donc la responsabilité de préserver ses ressources naturelles.

La santé et l’environnement

Nous comprenons aujourd’hui que la pollution de l’environnement pose toute une série de
problèmes de santé, allant des allergies et de la stérilité aux cancers. Nous devons également
faire face à des nuisances sonores de plus en plus nombreuses qui aggravent le stress, peuvent
entraîner des insomnies, etc… La santé constitue un sujet de préoccupation car elle est
synonyme de bien-être physique, mais aussi moral. Le but est d’obtenir pour l’environnement
une qualité permettant d’éviter que les niveaux de polluants artificiels (bruits, substances
chimiques tels que les pesticides, etc…) n’entraînent des risques pour la santé des personnes.

Préserver les ressources naturelles et gérer les déchets

Les ressources renouvelables de la planète, telles que l’eau, l’air, le bois et les stocks de
poisson s’épuisent rapidement en raison de la croissance démographique et du développement
économique. L’utilisation que nous faisons des ressources non renouvelables telles que les
métaux et les minerais modifie définitivement notre environnement. A mesure que la société
européenne s’enrichit, elle produit une plus grande quantité de déchets ; ces derniers
monopolisent alors de précieuses parcelles de terre et polluent l’air et le sol. L’Union
Européenne doit trouver des solutions pour que produits et services utilisent moins de
ressources et pour prévenir la production de déchets.

Un article tiré du site : écoemballage / junior