Vous êtes sur la page 1sur 2
 

ANNONCES

Prévention Sociale

 

Session

ASCENSION du CHRIST:

 

Entre sécurité transfrontalière et sécurité intérieu- re…Une autre interpellation sur la prévention contre les abus et Violences sexuelles Samedi 17 mai 2014, quelques heures avant la tenue du sommet de l’Élysée sur la sécurité au Nigeria, un groupe terroriste vient de s’attaquer à une base d’ou- vriers chinois dans l’Extrême Nord-Cameroun. Au delà du bilan reporté par les médias, les chefs d’États réunis à Paris ont pris une résolution forte : Faire la guerre au Boko Haram. La concrétisation de cette décision au travers d’actions de coopération régionale et multilatérale passe, entre autres moyens, par la mobilisation de « bailleurs de fonds en faveur de programmes favorisant le dévelop- pement socio-économique des régions concernées, avec un accent particulier sur l’égalité femme- homme, les droits des femmes et des filles (…) ainsi que le soutien aux victimes de violences sexuelles (…) ». S’il faut se féliciter de cette autre réaction concertée au plus haut sommet des États de la Région (pays voisins du Nigéria), il faut pour autant relever l’emphase sur la problématique du sort de la femme/fille en Afrique, victi- me d’abus et de violences sexuelles. En vrai, si le contexte de guerre demeure le sol riche- ment fertile pour de telles exactions sur le continent Noir, les pays qui n’expérimentent pas d’affrontements militaires (de type asymétrique) de grosse envergure ou fréquents (à l’instar du Cameroun) ne sont pas exempts d’abus et de violences sexuelles sur les filles dans les proportions de leur territoire. Fléaux décriés par divers groupes associatifs et institutions gouvernementales, ces violences prennent des formes aussi variées que diverses dans le quotidien des citoyens : Proxénétisme, viol, attouchements sexuels, harcèlement, etc. Loin de plancher sur de la titraille et la rhétorique, fau- drait-il joindre les résolutions des chefs d’État de mai 2014 au rang des multiples appels à la conscientisation des populations et le renforcement de la protection de la femme et de la fille camerounaises par l’État (pris com- me Gouvernement) et ses démembrements ? Somme toute, il semble que « oui » ! Qu’à cela ne tienne, le citoyen reste averti ici, et éveillé sur sa propre responsa- bilité (vigilance, information, dénonciation, (ré) éduca- tion) dans le combat pour la revitalisation morale de notre société…Assurément la bataille sera remportée !

Culte Unique à 10h (Jeudi 29 Mai 2014) Culte de Sainte Cène : 1 er Juin 2014

- Ordre de passage des chapelles virtuelles à

la session pour signature des cartes de parois- siens et régularisation des dîmes: NB. Rattra- page: Samedi 3 1 -05-2014

- Chapelle ACACIA : Mercredi 28-05-2014

- Chapelle NSIMEYONG : Jeudi 29-05-2014

- Chapelle CENTRE : Vendredi 30-05-2014

OPERATION CHOC du Comité d’EVAN- GELISATION : ‘‘En Route Vers la Table Sainte’’ ; Venez nombreux, à l’ETUDE BI- BLIQUE tous les Mercredis jusqu’à la Pente- côte dès 16h30 École du Dimanche: De 09h à 9h45; vous êtes encouragés à en devenir des moni- teurs. Rapprochez-vous de l’A/E MEKE- ME Michel. Prière Matinale: Temple, chaque jour à

6h00.

 

Étude Biblique: Temple, mercredi dès

 

16h30

 

Prières des malades: Temple, samedi à 8h ; le pasteur reçoit les malades mardi et jeudi dès 9h Catéchisme: Temple, Mercredi, Samedi à

 

15h

ACF

Prières Hebdo tous les Mardis, à

 

partir de 17h, programmés Par Chapelle. Prière Paroissiale Jumelée : 1 er Mardi du mois

DIACRES

 

Réunion Mensuel: 2 e Jeudi Prière au sortir du culte de 10h et de 17h Sport pour tous à 6h tous les Samedis

 

JAPE

 

Répétitions de la chorale GOD’s Messengers, tous les Mardis à partir de 17h30 et les Vendredis à partir de 17h. Prières Hebdomadaires en chapelles tous les Jeudis à partir de 17h, chez les jeunes programmés selon le calendrier. Affermissement: Chaque Lundi (17h) au Temple. GLOIRE soit à DIEU !!!

ACH

Répétitions de la chorale Les Séra-

phins au sortir du culte de 10h. Prière Mensuelle : 1 er Lundi

Bonne Fête des Mères à toutes celles qui se sentent MÈRE !!!

Cyrille MBARA. |

GASC / CV-Ydé6

 

44

EMMANUEL INFOS Édition du Dimanche 25 Mai 2014 Mag-EI, B.P 30183 Yaoundé 13 e /
EMMANUEL
INFOS
Édition du Dimanche 25 Mai 2014
Mag-EI, B.P 30183 Yaoundé 13 e / Email: abscoco2001@yahoo.fr /
Tel: (+237) 22315241 | 77005341
Magazine d’informations de la paroisse EPC
(Église Presbytérienne Camerounaise) BIYEM-ASSI EMMANUEL
Fête des Mères : Bonne Fête Maman !
Visite du Modérateur de la 57 e AG : Les Interviews Réalisées…
Prévention Sociale : Effet des Menaces Asymétriques

EDITO

Comment Retrouver la Date de la Fête des Mères, sans aides ? La date de la Fête des Mères n’est jamais la même deux années de suites, et cela peut apparaître comme un obstacle pour les enfants, de tous âges, dont la bonne volonté n’est pas toujours suffisante pour leur permettre de profiter de ce jour particulier pour montrer à maman leur amour, leur tendresse et leur reconnaissance. Mais y a-t-il un moyen de retrouver la date de la fête des Mères, sans aide ?

 

SOMMAIRE

INTERVIEWS

BETHEL en Concert

 
 

Page 2

Prédication

La Fête des Mères est l’une des nombreuses occasions que nous avons dans l’année pour remercier nos génitrices (et même nos ma- mans de cœur) en leur montrant des signes d’attachement et de recon- naissance. Le plus souvent, comme pour un anniversaire, on penche pour la surprise, ce qui ne facilite rien, quand on ne sait plus qu’elle est

la date de la fête des Mères l’année courante, étant donnée que l’on ne peut pas toujours s’appuyer sur la position de la fête l’année précéden- te pour la déduire. Parfois certaines coïncidences causeraient un dépla- cement de sa position habituelle, va savoir lesquelles

La Rédaction d’EI a fait ses investigations et aujourd’hui considère cela comme un cadeau aux mères, qui pourront moins rater l’occasion de recevoir les fruits de la reconnaissance de leurs enfants.

L’Espace Publicitaire

Page 3

Annonces

Prévention Sociale

Page 4

 

Supervision Générale Rév. MANDENG Emile B.

 

Directeur de publication Diac. MENGOLO Serge

Rédacteur en Chef Sylvain BAYA ABOKA

Ainsi, il est bon de savoir que la fête des mères n’est pas synchronisée dans tous les pays, ni programmée de la même manière. A cet effet, c’est sur le modèle de la France que le Cameroun s’est arrimé et ce modèle a deux règles simples :

La Fête des Mères est fixée au dernier Dimanche du mois de mai ;

Secrétaire de rédaction Cyrille MBARA TIPANE

Équipe de rédaction A/E. ETEME OBAM A/E BEYECK ZANG J.M. Telesphore MEZOUI Moïse MBANG Rene BIKOÏ

En cas de coïncidence avec l’Ascension, elle est déplacée au 1 er Dimanche du mois de Juin.

Il ne reste plus qu’à offrir nos cadeaux en disant Bonne Fête Maman !

 

Sylvain BAYA.

 

11

EMMANUEL Infos: n° 0116 du 25 Mai 2014

INTERVIEWS : Parole aux Acteurs et aux Témoins (Suite)

A l’issue du Point d’échanges ouverts ayant marqué, le 14 Mai 2014 à la Paroisse Biyem-Assi EMMANUEL, la Visite du Modérateur de la 57 e Assemblée Générale (AG) de L’EPC au Consistoire Yaoundé, beaucoup de participants ont partagé leurs impressions. Moïse MBANG, journaliste d’E.I., actant également pour le Magazine « Le Pèlerin » de L’EPC, a baladé le dictaphone, pour assurer l’enregistrement. Focus sur les lignes suivantes…

- Ok merci ! Je suis L’Ancien de L’Église MEKEME EYENE Michel, Délégué de la Paroisse Biyem-Assi Emmanuel aux assises du Consistoire, Synode et de l’Assemblée Générale. Je suis également Président du comité évangélisation de la Paroisse B.A.E. Mes impressions au terme, au soir de la visite du Modéra- teur de la 57 e AG sont les impressions d’un chrétien qui est au comble de sa joie parce que c’est une grâ- ce de recevoir la personnalité la plus élevée de notre

Église et qui en plus incarne certaines vertus telles que l’humilité, la convivialité, la joie de vivre. Il n’y a pas de barrières : Tous les protocoles sont brisés. Et je retiens également qu’il s’est attaqué à certains problèmes délicats de l’Église ; qui constituent son cheval de bataille. Je suis satisfait. Un souhait ce serait que : Que les chrétiens participent, viennent nombreux accueillir le Modérateur. Parce que l’image que je retiens c’est que c’est comme, je le dirai parce que même si je dis un évêque c’est réduire. Le Modé- rateur de l’AG c’est le « Pape » de l’EPC qui est en visite dans notre Paroisse. Et qui a soulevé des pro- blèmes, pas des problèmes de tous les jours ; mais des problèmes que nous délégués nous connaissons, parce que nous avons la grâce d’assister aux Assem- blées Générales. Il a parlé de vol à tous les niveaux, il

a parlé de corruption, il a parlé de je ne sais pas quoi, de manigances, de filouterie, de figuration tout ça au niveau des Pasteurs, des Anciens de l’Église. Tout le monde essaye de fignoler, tout le monde essaye de tricher ; des problèmes de la société qu’on retrouve à l’Église ; ça veut dire qu’en tant qu’Évangéliste, nous avons encore du chemin, et surtout du travail à abat- tre. Même quand bien même, quelqu’un qui soit déjà consacré ait encore du travail à abattre pour sa repen- tance. C’est ce que je peux retenir du speech et de l’entretien avec le Modérateur de la 57 e Assemblée Générale. J’ai beaucoup, j’ai beaucoup de regrets beaucoup de désolation pour mes frères et sœurs qui ne sont pas venus écouter le Modérateur de la 57 e AG.

- Je suis L’Ancien de l’Église Laurent TANKEU,

Connu beaucoup plus sous le nom de SP (Secrétaire Promoteur), puisque ma vie dans l’Église, c’est surtout à ce niveau là que j’ai eu à m’exprimer de manière efficiente. Et je dis et ceci me viens du fond du cœur :

De ma mémoire d’homme, Je n’ai jamais été à une rencontre de l’Église, à une visite pastorale d’un Mo- dérateur, être aussi comblé comme ça été le cas aujourd’hui pendant la visite du Modérateur de la 57 e Assemblée. Quelqu’un qui a une vision pour l’Église ;

par exemple : Donner la possibilité à chaque Paroisse de se faire un titre foncier ; d’avoir un droit de proprié-

té sur son terrain. Mais vous ne pouvez pas savoir ce

que ça représente. Désormais chaque Paroisse peut s’organiser et mettre à profit son espace, sa superfi- cie, le lopin de terrain mis à sa disposition ; c’est ce qui ne se passait pas avant. Par contre il a souligné quelque chose de très important : Les gens refusaient que les Paroisses s’approprient les terrains ; mais ils les vendaient en catimini. Donc vous vous voyez que désormais, une Paroisse qui veut se développer, n’aura plus trop de difficultés. Donc vraiment ça m’a beaucoup marqué ! Et je tiens à louer l’action de la JAPE à travers le morceau circonstancié qui a été chanté ; parce que ça effectivement développé, mis en exergue, la valorisation des ressources humaines, les ressources en général dans notre Église. Je crois que c’est tout ce que je peux vous donner comme impressions et je dis : Ça me vient du fond du cœur !

BETHEL en Concert

La Chapelle du Vice Président Paroissial fait la différence en se hissant bien haut

Ce samedi 24 Mai 2014, aux environs de 19h50, la chapelle BE- THEL (JAPE) a organisé un concert de m u s i q u e s chrétiennes. Beaucoup de frères en CHRIST d’autres congrégations y ont pris part. Elle a

émerveillé le public par des mélodies Divines. Ce concert la positionne au premier rang des chorales des chapelles. Voilà un exemple à suivre pour permettre à la

J A P E

Biyem-Assi de se maintenir toujours de- bout. Le pu- blic, qui avait préféré ce concert au match de la finale de la Champions League, est rentré au environ de 22h, très satis- fait.

League, est rentré au environ de 22h, très satis- fait. d e © 2014, EI -
League, est rentré au environ de 22h, très satis- fait. d e © 2014, EI -

d e

© 2014, EI - Telesphore MEZOUI (Photos+Rédaction)

© 2014, EI - Telesphore (photos) | Interview : Moïse MBANG

22

Prédication du 18 Mai 2014 (Culte d’Action de Grâce à 17h)

Prédicateur : Rév. MANDENG Emile Benjamin Thème : « Soyons reconnaissants à chaque fois que DIEU nous fait grâce ! » Texte d’Appui : Psaumes 126 Frères et sœurs, dans LE Seigneur, une fois de plus Bonsoir ! Comme nous ne sommes pas fatigués, nous écouterons la déclamation de la parole de DIEU contenue dans le texte lu. Après 70 années de souffrances, de maladies et de désespoir pour le peuple de DIEU ; le décret divin tombe après que les enfants d’Israël aient tant attendus ; ils n’y croyaient plus et lorsque L’ETERNEL décide de les sortir de l’esclavage, ils sont comme dans un rêve : … Ce sont ceux qui ont été témoins de leurs souffrances qui les réveillèrent en leur disant :

Votre Grâce est arrivée. Sans vouloir être long, je vous rappelle que nous devons être reconnais- sants, comme les enfants d’Israël qui ont eux même reconnus que DIEU a fait pour eux de gran- des choses. Cela pourrait paraître un message centré particu- lièrement sur la situation du jeune Séverin NJOCK, dont nous venons d’écouter l’émouvant témoignage, tout à l’heure. Une vie de maladies rares et inguérissables, de souffrances, de la dé- vastation (Tous les appareils électroniques se détérioraient systématiquement à son contact :

Hors Service [HS]), de douleurs, de larmes et de tristesses ; mais qui, grâce à la foi en DIEU par JESUS-CHRIST, a débouché sur le miracle du

rétablissement, de la guérison, de l’apaisement, de l’édification, de la joie, du sourire et de la gaité. Touché des orteils aux yeux, en passant par les genoux et les entrailles ; mais toujours premier dans ses études entrecoupée par les passages hebdomadaires à l’hôpital. Aujourd’hui ingénieur, cadre en service d’une Entreprise d’un secteur critique et mieux miraculeusement guéri ; com- ment ne pas rendre grâce à DIEU ? Si DIEU a fait pour vous de grandes choses, ne le cachez pas, il faut le partager ; en quoi la joie de l’autre devrait-elle poser problème ? « Béta on souffre tous ! » ; Il existe des gens qui viennent voir si le délaissé est encore vivant ; alors qu’il est maintenant témoignage vivant de DIEU, qui donne la vie pour la mort programmée et la joie et le succès contre les larmes, la tristesse et l’échec organisé. Le souffle de vie est suffisant pour dire merci à DIEU ; il ne faut pas attendre pour rendre grâce à DIEU, chacun a au moins une raison pour le faire chaque jour. Le travail est si difficile à trouver au Cameroun et certains prient et jeûnent mais n’ob- tiennent pas autant ; C’est donc par grâce et il faut apprendre à dire merci à DIEU. En manifestant notre reconnaissance à DIEU, nous serons ainsi gentils et recevront en abondance. Élevons nos supplications, pour que DIEU nous inonde en grâces ; et sachons donc toujours être reconnais- sants à la moindre grâce afin que DIEU ne man- que pas de nous combler. Amen !

 

ABOKA Sylvain.

 

L’Espace Publicitaire

 

- Femme de Ménage ? Bien vouloir appeler au 77397467

- Femme de Ménage ? Bien vouloir appeler au 77397467
- Femme de Ménage ? Bien vouloir appeler au 77397467

- Des Œufs à la coque, bien bouillis !!!

En vente devant le presbytère, au sortir du culte, par les jeunes de la Chapelle BETHEL.

-

Du Bon Ndolè, bien lavé!!!

LES RESPONSABLES PAROISSIAUX

Modérateur:

Produit par les jeunes de la JAPE / JERICHO Amer ou pas du tout? Personna- lisez vos commandes et régalez-vous!

- Rev. Emile Benjamin MANDENG

Responsable du Catéchisme:

 

Contacts: +237 76 17 06 05

-

Anc. MENGUE Doris

-

Du miel Naturel Pur de L’Adamaoua!!!

Secrétariat paroissial:

Si vous avez besoin même d’une grande quantité de miel, contactez le fournisseur pour une meilleure qualité, venu des villages de L’Adamaoua.

- Anc MBOUA NTEP Paul

- Anc. BEYECK ZANG Jean Marc.

Contacts: (+237) 77986830 / 94998046

Présidents paroissiaux:

ACH: Anc. (Membre) FOUMANE AKAME ACF: Anc. NGO BATIGLAK Rhode JAPE: Anc. (Jeune) BEYECK ZANG J.M. Diacres (1ère Vice-p): KIBANA NAOMIE. Anciens: Anc. NYANGONO NSOM Esther

-

Pour vos besoins en Huile de palme BASSA!!!

Voir la Jeune NGO POUHE Jeanne Irène ; Contact: (+237) 97906507

-

Vente de Pistache Blanc !!!

Pour confectionner vos mets de pistaches, ne cherchez plus.

Contacts: +237 95 90 00 74

« Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent

 

et qui vous persécutent» (Matthieu 5:44 )

 

33