Vous êtes sur la page 1sur 6

BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB1

1° Résoudre dans l'ensemble C des nombres complexes l'équation : z 2 − z + 1 = 0 . Donner les


solutions sous forme algébrique et trigonométrique.

2° Soit : P ( z ) = z 3 − (1 + j) z 2 + (1 + j) z − a .
Trouver le nombre complexe a pour que j soit solution de l'équation P ( z ) = 0 .

Montrer qu'on peut mettre ( z − j) en facteur dans P ( z ) . Résoudre dans C l'équation P ( z ) = 0 .

3° Déduire de la question 1° la résolution de l'équation : Z 4 − Z 2 + 1 = 0 . Donner les solutions sous


forme trigonométrique et les représenter dans le plan complexe.
BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB2

Soit le polynôme h de la variable complexe z tel que : h( z ) = z 3 − 3(1 − j) z 2 − 8 j z + 4 j(1 − j) , j


π
désignant le nombre complexe de module 1 et d'argument .
2
1° Mettre h( z ) sous la forme A( x ) + j B( x ) dans le cas où z est le nombre réel x. En déduire que
l'équation h( z ) = 0 admet une solution réelle que l'on déterminera.
2° Mettre z − 2 en facteur dans h( z ) . En déduire les solutions de l'équation h( z ) = 0 .
BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB3

π
j est le nombre complexe de module 1 et d’argument .
2

Soit le polynôme P de la variable complexe z tel que : P ( z ) = z 3 + (6 − 3 j) z 2 + (9 − 14 j) z − 15 j .


1° Montrer que P admet une racine réelle et en déduire ses autres racines
2° Représenter dans le plan complexe par leurs images M1 , M 2 , M 3 les solutions z1 , z 2 , z 3 de
l'équation P ( z ) = 0 et montrer que les points M1 , M 2 , M 3 sont alignés.
BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB4

Soient M 1 et M 2 les images, dans le plan complexe, de deux nombres complexes z1 et z 2 .


Déterminer une relation entre les parties réelles et imaginaires de z1 et z 2 pour que l'on ait :
z1 + z 2 = z1 − z 2
z
En déduire alors que, si z 2 ≠ 0 , le nombre complexe 1 est imaginaire pur.
z2
O étant l'origine du plan complexe, que peut-on dire du triangle OM1 M 2 ?
BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB5

π
j désigne le nombre complexe de module 1 et d'argument .
2
z2
Pour tout nombre complexe z (z ≠ − j), on pose : Z = .
z+ j
1° Calculer la partie réelle et la partie imaginaire de Z en fonction de x et y, partie réelle et partie
imaginaire respectives de z.
2° Déterminer l'ensemble e des points M du plan complexe, d'affixe z, tels que Z soit imaginaire pur.
r r
Représenter e dans le plan rapporté à un repère orthonormal ( O ; u , v ) .

3° Déterminer une équation cartésienne de l'ensemble c des points M du plan complexe, d'affixe z, tels
que Z soit réel.
BTS 1ère Année – Problèmes de synthèse sur les complexes – 11/2009

PB6
π
On note i le nombre complexe de module 1 et dont un argument est .
2
r r
Le plan complexe P est muni du repère orthonormal direct (O ; u, v ) .

On appelle Ta l'application de P vers P qui, au point M d'affixe z, associe le point M ' d'affixe z'
définie par : z ' = a z où a est un nombre complexe fixé.
a) Donner la nature et les éléments de Ta dans chacun des trois cas suivants :
π π
−i 4 4 −i
a=e 3 puis a = et enfin a = e 3 .
5 5
π
4 −i
b) Dessiner la droite D d'équation x = 5 ainsi que sa transformée par Ta lorsque a = e 3 .
5