Vous êtes sur la page 1sur 2

Evaluation Ludique de la Stabilité du Tronc (ELST)

Rubrique : observation/équilibre assis/neurologiques et personnes âgées

Note préliminaire : ces repères permettent de s’assurer de l’adéquation entre le patient et l’outil
de bilan proposé.

BILAN D’UTILISATION COURANTE :


International International, National Local
« validé » (3) largement accepté (2) (1) (0)

Niveau du bilan : 1

POINT DE VUE UTILISATEUR (SI POSSIBLE)


Simplicité Facilité Sensibilité Fiabilité Reproductible
d’utilisation de lecture aux très petits vérifiée inter
écarts intra
SCORE = 3 SCORE = 3 SCORE = 3 SCORE = 2 SCORE = 2
Scores appliqués : 3 = excellent 2 = bon 1 = acceptable 0 = questionnable

Présentation :
Epreuve simple qui permet de s’assurer de la stabilité assise du patient lorsque les membres
supérieurs sont mobiles.

Critères d’inclusion (les catégories majeures cliniques) :


Blessés médullaires, paraplégiques de tous niveaux, tétraplégiques. Par extension, toutes les
personnes affaiblies : séquelles d’hémiplégie, mobilité réduite, grand âge.

Critères d’exclusion (ne pas utiliser pour) :


Rhumatisants, douleurs du rachis.

Critères de péjoration (diagnostic associé) :


Perte de mobilité du membre supérieur (épreuves à une main).

Evolution du score :
Plus le chiffre enregistré est élevé, plus le patient est stable et capable de mobilité avec les
membres supérieurs.

Bilan ELST (tronc et membres supérieurs)


Position du patient : assis au bord d’une table d’examen (surface dure), sans dossier, les pieds
ne touchant pas le sol. Le patient s’appuie des deux mains sur la table, et lors des épreuves à
scorer il les dégage pour les poser sur la « cible », très rapidement d’abord, puis de plus en
plus lentement.

BDD bilans AFREK - www.afrek.com


Evaluation Ludique de la Stabilité du Tronc (ELST)

Cotation Epreuve
0 Ne tient pas assis sans soutien
1 Lâcher l’appui des mains pour venir placer les mains sur les genoux, puis retour
2 Lâcher l’appui pour mettre les mains à la taille, puis retour
3 Lâcher l’appui pour mettre les mains sur les épaules, puis retour
4 Lâcher l’appui pour claquer des mains à la hauteur du sternum
5 Lâcher l’appui pour claquer des mains au-dessus de la tête

Viel E, Plas F. Méthodologie du diagnostic kinésithérapique : les examens et bilans en théorie et en pratique
Ann Kinesither 1997 ;24/7 :306-318

BDD bilans AFREK - www.afrek.com