Vous êtes sur la page 1sur 18

cent

5 1

,

Chapitre 1

LES NOMBRES

3

RELATIFS

Somme algébrique

0 x9

Carte topographique

de Mars.

Carte dressée

par l’altimètre laser

de Mars Global Surveyor.

Produit

Quotient et valeurs approchées

mille

A A

CTIVITÉS CTIVITÉS

S OMME ET DIFFÉRENCE DE NOMBRES RELATIFS

A CTIVITÉ 1 Somme de nombres relatifs Pierre, Magali, Yann et Kim jouent deux parties
A CTIVITÉ 1
Somme de nombres relatifs
Pierre, Magali, Yann et Kim jouent deux parties d’un jeu avec des jetons.
À la première partie, Pierre et Magali perdent 4 jetons chacun, tandis que Yann
en gagne 5 et Kim en gagne 3. À la seconde partie, Pierre gagne 2 jetons,
Magali et Yann en perdent 6 chacun et Kim en gagne 10.
Quelles sont les
distances à zéro
de
– 4
? de 5,2 ?
de 3 ?
1.
Dans le tableau ci-dessous, on note «
– 4
» la perte de Pierre à la première partie et «
+ 2
» son gain
à la seconde partie.
a) Recopier et compléter le tableau suivant :
Score
Score
Joueur
Calcul
première partie
seconde partie
Score final
= résultat du calcul
Pierre
– 4
+ 2
– 4 + 2
Magali
Yann
Kim
b) Pour Pierre, quel score a la plus grande distance à zéro ? Quel est le signe de ce score ?
Quel est le signe de son score final ?
c)
Pour chacun des trois autres joueurs, comparer le signe de son score final avec le signe de son score
qui a la plus grande distance à zéro.
d)
Pour chacun des quatre joueurs, comment calcule-t-on la distance à zéro de son score final à partir
des distances à zéro de ses scores aux deux parties ?
2.
a) Soit a et b deux distances à zéro. Que peut-on conjecturer sur le signe du résultat d’une expression
littérale de la forme
«
+ a + b
»
ou
«
– a – b
»
ou
«
+ a – b
»
ou
«
– a + b
» ?
b)
Pour quelles formes d’expression littérale, parmi celles données dans la question précédente, obtient-
on la distance à zéro du résultat en additionnant a et b ? en faisant une soustraction avec a et b ?
A CTIVITÉ 2
Simplification d’écriture
1. Recopier et compléter la phrase : Soustraire un nombre relatif revient à … .
Quels sont les
opposés de
– 4
?
2. a) Transformer les différences suivantes en sommes :
de
+ 5,2
? de 3 ?
A
= – 3 – (+ 5)
;
B = 12 – (+ 13)
;
C = 3,4 – (– 27,
)
;
D = (+ 6) – (– 8)
.
b) Transformer les sommes suivantes en différences :
E
= (+ 4) + (+ 5)
;
F = – 12 + 45
;
G = 14,2 + (– 23,
)
;
H = – 7 + (– 8)
.

3.

Par exemple,

a) Écrire les expressions A , B et E sans parenthèses.

b) En utilisant les résultats du 2 , écrire les expressions C , D , G et H sans parenthèses.

c) Calculer les huit expressions précédentes à partir de leurs formes simplifiées.

Remarque : On peut, pour les nombres positifs, ne pas écrire le signe + et les parenthèses.

(+ 2)

s’écrit 2.

A

A

CTIVITÉS CTIVITÉS

PRODUIT DE DEUX NOMBRES RELATIFS

ACTIVITÉ 3

De la somme au produit

Comment peut s’écrire

3 × 4

sous forme

d’une somme ?

1. a) Calculer

b) Écrire

(2) + (2) + (2)

.

3 × (2)

sous forme d’une somme de trois termes.

En déduire la valeur du produit

3 × (2)

.

c) Quels sont les signes des facteurs de

3 × (2)

? Quel est le signe du produit ?

2. a) En écrivant chaque produit comme une somme de termes identiques, puis en calculant cette

somme, trouver la valeur de chacun des produits :

A = 4 × (5)

;

B = (6) × 5

;

C = (3,5) × 3

.

b) Pour chacun de ces produits, que peut-on dire des signes des deux facteurs ? du signe du produit ?

3. a)

des signes des deux facteurs ? du signe du produit ? 3. a) À l’aide d’une

À l’aide d’une calculatrice, calculer les produits suivants :

D = (0,5) × (+ 2,4)

;

E = (+ 0,125) × (16)

;

F = (10) × 2,5

.

b) Pour chacun de ces produits, que peut-on dire des signes des deux facteurs ? du signe du produit ?

4. Que peut-on conjecturer sur le signe du produit de deux nombres relatifs de signes contraires ?

5. Pour chacune des expressions A, B, C, D, E et F, comparer la distance à zéro du produit et le produit

des distances à zéro de ses facteurs. Que peut-on conjecturer ?

ACTIVITÉ 4

Table de multiplication

1. On admet la conjecture : « le produit de deux nombres relatifs de signes contraires est négatif et sa distance à zéro est le produit des distances à zéro de ses facteurs. »

Recopier la table de multiplication ci-contre, puis compléter les parties bleues.

2. a) En utilisant la règle de distributivité, on a :

 

×

3

2

1

   

0123

 
 

3

         

0369

 
 

2

         

0246

 
 

1

         

0123

 
 

0

         

0000

 

1

             

2

             

3

             

,

(2) × (2)

et

(2) × (3)

, puis compléter la

(1) × (2)

et

(1) × (3),

= (2) × 1

= (2) × 0

= (2) × (2 1)

= (2) × (1 1)

= (2) × 2 (2) × 1

= (2) × 1 (2) × 1

= 4 (2)

= 2 (2)

= 4 + 2

= 2 + 2

= 2 .

= 0 .

une

(3) × (1),

démarche (3) × (2)

analogue,

et

En suivant la méthode ci-dessus, calculer ligne rouge de la table de multiplication.

b) Par

(3) × (3).

3. a) En observant la table complétée, que peut-on conjecturer pour le produit de deux entiers négatifs ?

puis

(2) × (1)

calculer

(1) × (1),

Compléter les lignes roses de la table de multiplication.

On admet que cette conjecture est vraie.

b) On cherche à vérifier que cette conjecture reste vraie pour des nombres décimaux. À l’aide d’une calculatrice, que peut-on dire sur le signe des produits suivants ?

A = (3,5) × (3)

;

B = (0,5) × (2,4)

;

C = (0,125) × (16)

;

D = (10) × (2,5)

.

ACTIVITÉS ACTIVITÉS

PRODUIT ET QUOTIENT DE NOMBRES RELATIFS

ACTIVITÉ 5

Produit de plus de deux nombres relatifs

Comment reconnaît- on les nombres pairs ? les nombres impairs ?

;

1. En suivant l’exemple, calculer les produits suivants :

Exemple :

A = 5 × (– 8) × (+ 2) × (+ 0,1) = – 40
A = 5 × (– 8) × (+ 2) × (+ 0,1)
=
– 40 × (+ 2) × (+ 0,1)
=
– 80 × (+ 0,1)

= 8.

0,5 × 04,

a) (3) × (11) × (+ 5) ;

b) 3 × (3) × (3) ;

c) 3 × (2) × (5) × (2) × 5

d) (2) × (3) × (5) × (2) × (3) ;

e) 2 × 2,5 × (0,1) × 20 × 0,25 ;

f) 7 × (8) ;

g) × 10 × 1.

× 0,25 ; f) – 7 × ( – 8 ) ; g) × 10 ×

2. a) Reproduire un tableau comme le suivant et le compléter avec les produits de la question 1.

Produit

Résultat

Nombre de facteurs négatifs

Parité du nombre de facteurs négatifs

Signe

du résultat

5 × (8) × (+ 2) × (+ 0,1)

8

1

impair

(3) × (11) × (+ 5)

165

     

b) Après avoir observé le tableau fait précédemment, recopier et compléter les phrases suivantes :

Si le nombre de facteurs est pair, alors le produit de ces nombres relatifs est

Si le nombre de facteurs est , alors le produit de ces nombres relatifs est négatif.

.

ACTIVITÉ 6

Quotient de deux nombres relatifs

1.

a) Dans l’égalité «

(3) × a = (+ 15)

», quel est le signe du nombre relatif a ? Justifier la réponse.

b)

Le nombre relatif a est le quotient de

(+ 15)

par

(3).

On note

a = (+ 15) ÷ (3).

La distance à zéro de a est égale au quotient des distances à zéro de Calculer a.

2. a) En commençant par chercher le signe puis la distance à zéro, déterminer les nombres relatifs b, c,

d, e, f et g dans les égalités suivantes :

(+ 15)

par

(3).

(+ 10) × b = (50)

;

(+ 2) × c = (+ 23)

;

(4) × d = (20)

;

e × (10) = (+ 45)

;

f × 0,1 = (2,4)

;

7 × g = 1,4.

b)

3.

En déduire les valeurs des quotients suivants :

(50) ÷ (+ 10)

; (+ 23) ÷ (+ 2)

;

20

-----------

4

;

(+ 45) ÷ (10)

;

(2,4) ÷ 0,1

;

1,4

------------

7 .

a) Après avoir observé les résultats ci-dessus, recopier et compléter les phrases suivantes :

Le quotient de deux nombres relatifs de même signe est .

Le quotient de est négatif.

b) À quelle autre opération, les règles de signes pour la division ressemblent-elles ?

12

ACTIVITÉS ACTIVITÉS

VALEURS APPROCHÉES DUN QUOTIENT

ACTIVITÉ 7

Troncatures et arrondis

1. a) Calculer le quotient de – 9 par 7 avec 4 décimales. On le
1.
a) Calculer le quotient de
– 9
par 7 avec 4 décimales. On le note q.
b)
Reproduire la droite graduée ci-dessous et placer dessus le point d’abscisse q.
– 2
– 1
2.
a) Quelle est la partie entière de q ? C’est la troncature à l’unité de q.
b)
Quel est le chiffre des dixièmes de q ? Quel est l’entier le plus proche de q ?

Cet entier est son arrondi à l’unité.

c)

Que constate-t-on pour les résultats des questions 2. a) et 2. b) ?

3.

a) Quelle est l’écriture de q coupée après sa première décimale ? C’est sa troncature au dixième.

b)

Quel est le chiffre des centièmes de q ? Quel est le nombre décimal, écrit avec une décimale, le plus

proche de q ? Ce nombre est son arrondi au dixième.

c)

Un arrondi est-il toujours une troncature ?

4.

a) À partir des questions 2 et 3, décrire comment on obtient la troncature, puis l’arrondi de q au

centième.

b) Écrire ces deux nombres. Sont-ils égaux ? Quel est le chiffre des millièmes ?

c) À quelle condition la troncature et l’arrondi d’un nombre sont-ils égaux ?

ACTIVITÉ 8

Valeurs approchées par défaut et par excès

1.

a) Calculer a la troncature, au millième, du quotient de 20 par 13.

b)

Encadrer a par deux entiers consécutifs.

Le plus petit de ces deux entiers s’appelle valeur approchée par défaut, à l’unité près, de a.

Le plus grand de ces deux entiers s’appelle valeur approchée par excès, à l’unité près, de a.

c) Encadrer a par deux nombres décimaux avec une décimale chacun et de différence 0,1.

Donner les valeurs approchées par défaut, puis, par excès, au dixième près, de a.

d) Encadrer a par deux nombres décimaux avec deux décimales chacun et de différence 0,01.

Donner les valeurs approchées par défaut, puis, par excès, au centième près, de a.

2.

a) Calculer les troncatures, au millième, des quotients suivants :

b)

Recopier et compléter le tableau suivant :

21

-------

13

,

4

-------

7

,

1,2

------------

11

et

130

-----------

17

.

Nombre

21

4

1,2

130

-------

-------

------------

-----------

 

13

7

11

17

Valeur approchée par défaut à l’unité près

       

Valeur approchée par excès au dixième près

       

Valeur approchée par excès au centième près

       

Valeur approchée par défaut au millième près

       

S S

AVOIR AVOIR

1 SOMME

S OMME ALGÉBRIQUE EN ÉCRITURE SIMPLIFIÉE OMME ALGÉBRIQUE EN ÉCRITURE SIMPLIFIÉE

exercices 1 à 6

Soit a et b deux distances à zéro. On a quatre modèles d’expression :

1
1

+ a + b

;

2
2

a b

;

3
3

+ a b

;

4
4

a + b

.

Le signe du résultat est celui qui est devant la plus grande des distances à zéro, a ou b .

Pour les modèles

Pour les modèles

de la plus grande distance à zéro.

1 et 2 3 et 4
1
et
2
3
et
4

, on additionne a et b .

, on soustrait la plus petite des distances à zéro, a ou b ,

une MÉTHODE

 

pour calculer une somme algébrique

 
   
 

Calculer l’expression :

 

Calculer l’expression :

A = 5 3

.

B = 6,2 + 7,8 .

 

La plus grande distance à zéro

On cherche le signe du résultat.

La plus grande distance à zéro est 7,8 précédée du signe « + » ; donc le signe de B est « + ».

est 5 précédée du signe «

» ;

donc le signe de A est «

».

C’est le modèle donc on calcule

2
2

; 5 + 3

 

On identifie le modèle d’expres- sion et l’opération à effectuer.

C’est le modèle

4
4

;

.

donc on calcule 7,8 6,2.

On obtient A = 8.

 

On écrit le résultat.

On obtient B = + 1,6.

 

Remarque : On peut ne pas écrire le signe « + » au début d’une expression.

Par exemple, l’expression «

L’expression

+ 13 17

» s’écrit aussi «

.

13 17

».

B = + 1,6

s’écrit aussi

B = 1,6

S IMPLIFICATION D ’ ÉCRITURE IMPLIFICATION D ÉCRITURE

exercices 7 à 13

 

Règle

Soit a une distance à zéro.

 

On a

(+ a) = + (a) = a

et

(a) = + (+ a) = + a

.

une MÉTHODE

pour effectuer un calcul avec des parenthèses

   
 

Calculer

C = (12) (+ 31)

.

 
 

On a

C = + 12 31

.

 

On simplifie l’expression.

 

Le signe de C est «

».

On cherche le signe du résultat.

On calcule «

31 12

».

On effectue le calcul en utilisant les modèles ci-dessus.

 

On obtient

C = 19

.

On écrit le résultat.

Exemples :

D = (+ 7,5) (5,7) + (4) = + 7,5 + 5,7 4 ==13,2 4

E = 14 ((+ 12) (8)) = 14 (+ 12 + 8) = 14 (+ 20) ==14 20

9,2

;

6.

ALGÉBRIQUE

A

A

PPLIQUER PPLIQUER

S omme algébrique en écriture simplifiée

Exercices 1 et 2 : e n s’inspirant des modèles de la page 14 , pour chacune des sommes algébriques :

indiquer le signe du résultat ; identifier le modèle d’expression et l’opération à effectuer ;

1
1
2
2
3
3

écrire le résultat.

1 = + 5 8

A

;

B = 13 7

;

C

= 6 + 14

;

D = 9 + 7

;

E

= + 13 6

F = 2 8

;.

 

2 14 18

a)

;

b)

3,5 + 7,5

 

;

c)

11 + 11

;

d)

6,7 + 15

;

e)

9,2 + 25,

;

f)

23,6 34,8

.

Rappel : Soit a et b deux nombres.

La différence entre a et b est

a b

.

3 Traduire par une expression numérique chacune des phrases suivantes, puis l’effectuer :

a) la somme de

b) la différence entre 7 et 12 ;

c) la différence entre

4

et de 5 ;

5

et 8.

S implification d’écriture

7 Simplifier les expressions suivantes, puis les effectuer :

a)

(+ 2)

(+ 3)

;

d)

(3) + (1)

;

8 Calculer :

a)

(+ 2,6) (+ 3,5)

c)

(5,3) (5,3)

;

e)

1,4 (5)

b)

(4) +

(+ 5)

;

c)

(4) (5)

;

e)

14 (7)

;

f)

23 (32)

.

;

b)

(3,7)

+ (+ 5,2)

;

;

d)

(3,4)

+ (10)

;

f)

2,3 (3,2)

.

9 Calculer :

A = (3) ++(+ 5)

(14) + (7)

;

B = (+ 12) ++(+ 8)

(13) + (9)

;

C = (14) ++++(7)

(+ 2)

(5)

(+ 7) .

10 Calculer :

D = (4,5) + (5,5) + (+ 6,3) (+ 7,3)

;

E = (+ 17,5) (2,8) + (4,5) (6,7)

;

F = (+ 1,1) (+ 2,2) + (+ 3,3) (4,4) .

4 Calculer :

a)

+ 3 5 + 7

;

b)

2 3 6

;

c)

5 + 6 12

;

d)

23 14 + 45

;

e)

3,5 + 6,7 42,

;

f)

+ 5,6 8,3 + 11

.

5 Soit m et p deux distances à zéro.

Comparer, si possible, m et p dans les cas suivants :

a)

m + p

est positif ;

b)

m p

est positif ;

c)

m + p

est négatif ;

d)

m p

est négatif.

A vec les bons mots

6 Recopier et compléter le texte suivant :

Pour effectuer une somme algébrique avec deux à zéro a et b :

on détermine le du résultat qui est celui qui précède le plus des nombres, a ou b ;

si les deux signes devant a et b sont , alors on ajoute a et b ;

si les deux signes devant a et b sont différents, alors on

du plus grand des nombres, a ou b, le plus petit.

EXE RC IC E G UIDÉ
EXE
RC IC E G UIDÉ

Corrigé p. 298

11

(

1. Simplifier dans les

2.

3.

A =

[

(24)

+

On souhaite calculer l’expression suivante :

14 )

] [(+ 23) (7)] .

crochets.

Effectuer les calculs dans les crochets.

Simplifier et conclure.

12 Calculer :

a)

2 [(+ 3) (6)]

;

b)

[(4) + (+ 5)] + 7

;

c)

(4) [(5) (3)] + (1)

.

13 Traduire par une expression numérique chacune des phrases suivantes, puis l’effectuer :

a) la somme de

(6)

et de

(5)

;

b) la différence entre

(+ 7)

et

(12)

;

c) la différence entre

(5)

et

(+ 8)

.

S S

AVOIR AVOIR

P RODUIT DE DEUX NOMBRES RELATIFS RODUIT DE DEUX NOMBRES RELATIFS

2 P RO

exercices 14 à 20

Pour effectuer un produit de deux nombres relatifs, on détermine :

son signe :

positif quand les deux nombres relatifs ont le même signe ;

négatif quand les deux nombres relatifs ont des signes contraires.

sa distance à zéro : la distance à zéro du produit de deux nombres relatifs est égale au produit de leurs distances à zéro.

une MÉTHODE

pour calculer un produit de deux nombres relatifs

 
   
 

Calculer le produit :

 

Calculer le produit :

 

A = (5) × (6)

.

B = 2,5 × 4 .

 

Les deux facteurs

(5)

et

(6)

On cherche le signe du résultat.

Les deux facteurs

2,5

et 4

sont du même signe ;

 

sont de signes contraires ;

donc le signe de A est « + » .

 

donc le signe de B est « » .

5 × 6 = 30 .

On calcule la distance à zéro

2,5 × 4 = 10 .

 

du produit.

 

On obtient

A

= + 30

.

On écrit le résultat.

On obtient

B = 10

.

P RODUIT DE PLUS DE DEUX NOMBRES RELATIFS P RODUIT DE PLUS DE DEUX NOMBRES RELATIFS

exercices 21 à 25

Pour effectuer un produit de plus de deux nombres relatifs, on détermine :

son signe :

– si le nombre de facteurs négatifs d’un produit est pair, alors ce produit est positif ;

– si le nombre de facteurs négatifs d’un produit est impair, alors ce produit est négatif.

sa distance à zéro : la distance à zéro du produit de plus de deux nombres relatifs est égale au produit de leurs distances à zéro.

une MÉTHODE

pour effectuer un produit de plus de deux nombres relatifs

   
 

Calculer le produit

C = (4) × (+ 5) × (2) × (3)

.

 

Il y a trois facteurs négatifs.

On cherche le signe du résultat.

Trois est un nombre impair ;

 

donc le produit C est négatif.

×

4523×

×

= 20 × 6 = 120 .

On calcule la distance à zéro du produit.

On obtient

C

= 120

.

On écrit le résultat.

DUIT

P roduit de deux nombres relatifs

A

A

PPLIQUER PPLIQUER

14 Donner le signe de chaque expression :

a)

(4) × (+ 3)

;

b)

(5) × (6)

;

c)

(+ 2) × (8)

d)

(+ 3) × (+ 11)

;

e)

12 × (8)

;

f)

3 × (7)

.

15 Pour chaque calcul :

1
1

indiquer le signe du résultat ;

2
2

calculer la distance à zéro du produit ;

3
3

écrire le résultat.

A

=

(3)

× (+ 4)

; B = (5) × (7)

;

C

= (+ 6) × (+ 2)

; D = (1) × (8)

;

E

= (2,5) × (+ 4)

;. F = (+ 0,1) × (75)

16 Effectuer les calculs suivants :

a)

2 × (18)

;

b)

(+ 4) × 5

;

c)

11 × 11

;

d)

5 × (12)

;

e)

1 × (0,2)

;

f)

0,7 × (0,8)

.

17 Après avoir effectué le calcul, ranger dans l’ordre croissant :

A

= (5) × (7)

;

B = 6 × (56,

)

;

C

= 2 × 17

;. D = 3 × (11)

P roduit de plus de deux nombres relatifs

21 Donner, en le justifiant, le signe de chaque produit :

A = (+ 2) × (+ 3) × (4) × (+ 5)

;

B = (4) × (5) × (3) × (1)

;

C = 14 × (7) × (23) × (32) × (8)

D = 2 × 3 × (4) × 56×

E = (2,5) × (2,5) × (2,5) × (2,5) × (2,5) .

;

× (7)

;

22 Effectuer les calculs suivants :

a)

3

× (2) × (2)

;

b)

7 × (8) × (1)

;

c)

5

× (6) × 0,1

;

d)

0,2 × 25 × (0,2)

;

e)

1 × 2 × (3) × 45×

× (6)

;

 

f)

100 × (0,01) × (10) × (0,1) × (1)

.

23 Recopier et compléter le tableau :

 

¥

5

+ 7

0,2

+ 0,1

+ 3

       

2

       

0,4

       

18 Traduire par une expression numérique chacune des phrases suivantes, puis l’effectuer :

le produit de

a) 4

par 5 ;

b) (8)

le produit de

par

(5)

;

c) la somme du produit de

3 par

9

.

5

par 8 et du produit de

19 Soit m et p deux nombres relatifs.

Trouver, si possible, les signes de m et de p dans cha- cun des cas suivants :

a) mp est négatif et

m p

est positif ;

b) mp est positif et

m

+ p

est négatif ;

c) mp est positif et

m

p

est négatif.

A vec les bons mots

20 Recopier et compléter le texte suivant :

Si un produit de deux est positif, alors ses deux facteurs sont tous les deux soit , soit .

Si deux nombres relatifs sont de , alors leur produit est négatif.

EXE RC IC E G UIDÉ
EXE
RC IC E G UIDÉ

Corrigé p. 298

24

Selon le signe du produit, déterminer :

1
1

la parité du nombre de facteurs négatifs ;

2
2

le signe du facteur représenté par la lettre x.

a)

3 × (5) × x = + 12

;

b)

2 × 4 × x × (5) = 23

 

;

c)

x × 76×

× (5)

=

42

;

d)

3,4 × x × (3,2) × (3,6) = 23 .

 

25 Déterminer le signe du produit, puis calculer astucieusement :

A = (1) × (6) × (+ 0,25) × (4)

B = (+ 0,5) × (7) × (2) × (+ 3) × (5)

C = (0,75) × (+ 4) × (6) × (+ 2)

D = (5) × (+ 0,125) × (8) × (0,4) × (10) .

;

;

;

S S

AVOIR AVOIR

3 Q UOTIENT ET

Q UOTIENT DE DEUX NOMBRES RELATIFS NON NULS UOTIENT DE DEUX NOMBRES RELATIFS NON NULS

exercices 26 à 31

Pour effectuer un quotient de deux nombres relatifs non nuls, on détermine :

son signe :

positif quand les deux nombres relatifs ont le même signe ;

négatif quand les deux nombres relatifs ont des signes contraires.

sa distance à zéro : la distance à zéro du quotient de deux nombres relatifs non nuls est égale au quotient de leurs distances à zéro.

une MÉTHODE

 

pour calculer un quotient de deux nombres relatifs non nuls

   
 

Calculer le quotient

A = (+ ---------------- (54) 6)

.

 
 

Les deux nombres

(+ 54)

et

(6)

sont de signes contraires ;

On cherche le signe du résultat.

donc le signe de A est «

».

54

 

-------

= 9 .

On calcule la distance à zéro du quotient.

6

On obtient

A = 9

.

On écrit le résultat.

V ALEURS APPROCHÉES D ’ UN QUOTIENT ALEURS APPROCHÉES D UN QUOTIENT

exercices 32 à 37

Définitions

La troncature d’un nombre s’obtient en coupant sa partie décimale à partir d’un certain rang.

L’arrondi d’un nombre s’obtient en coupant sa partie décimale à partir d’un certain rang si la décimale suivante est 0, 1, 2, 3 ou 4 ; sinon on ajoute 1 au dernier chiffre conservé.

Une valeur approchée d’un nombre est par défaut si elle est inférieure à ce nombre ou par excès si elle est supérieure à ce nombre.

une MÉTHODE

pour avoir une troncature ou un arrondi

 
   
 

Donner la troncature au centième près et l’arrondi au centième près de

B = – ------- 3

7

.

 

B = 0,428

On calcule les trois premières décimales de B.

La troncature de B , au centième près, est

– 0,42

.

Pour la troncature, on coupe après le chiffre des centièmes.

Le chiffre des millièmes est 8.

 

Pour l’arrondi, on tient compte du chiffre des millièmes.

Donc l’arrondi de B , au centième près, est

0,43

.

Comme 8 > 4 , on ajoute 1 au chiffre des centièmes.

Exemples :

On a

11

------- 1,833 333 33

6

par défaut, au dixième près, est 1,8 ;

. Une valeur approchée de

par excès, au millième près, est 1,834.

11

-------

6

:

VALEURS APPROCHÉES

A

A

PPLIQUER PPLIQUER

Q uotient de deux nombres relatifs non nuls

26

Préciser, en le justifiant, le signe des quotients suivants :

29

Écrire le facteur manquant sous forme fraction-

naire, puis le calculer.

a)

(25) ÷ (7)

 

;

b)

(+ 25) ÷ (4)

;

a)

(5) × A = 40

;

b)

4 × B = 10

;

c)

(3) ÷ (+ 5)

 

;

d)

12 ÷ (4)

;

c)

6 × C = 21

;

d)

D × (7) = 4,2

.

 

e)

23 ÷ 0,4

;

f)

56,7 ÷ 14,

;

5

1 234

 

81

30

Calculer les valeurs exactes ou approchées, au

g)

-------

2

;

 

h)

----------------

;

 

i)

-----------

 

25

9

.

millième près, des quotients, puis ordonner ceux-ci dans l’ordre décroissant :

13

14

22

 

27

Effectuer les divisions suivantes :