Vous êtes sur la page 1sur 4
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE
Fiche Corrigés
Nº : 36003
PHYSIQUE
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE Série S Thème : Réactions nucléaires Fiche 3 : Décroissance

Série S

Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE Série S Thème : Réactions nucléaires Fiche 3 : Décroissance

Thème : Réactions nucléaires Fiche 3 : Décroissance radioactive

Exercice n°1

1) L’équation-bilan globale s’écrit : 238 92 U → 206 82 Pb + n 1 ( 4 2 He) +n 2 ( 0 -1 e) + γ La conservation du nombre de masses conduit à : 238 = 206 + 4 n 1 Soit : n 1 = 8 La conservation du nombre de charges conduit à : 92 = 82 + 2 n 1 - n 2 Soit : n 2 = 6 L’équation globale est :

238 92 U → 206 82 Pb + 8 ( 4 2 He) + 6 ( 0 -1 e) + γ

Il y a 8 particules α et 6 particules β− émises

2) L’équation-bilan s’écrit : 235 92 U + 1 0 n → 140 54 Xe + 94 Z Sr + q( 1 0 n) La conservation du nombre de masses conduit à : 235 + 1 = 140 + 94 + q Soit : q = 2 La conservation du nombre de charges conduit à : 92 = 54 + Z Soit : Z = 38 L’équation globale est :

238 92 U + 1 0 n → 140 54 Xe + 94 38 Sr + 2( 1 0 n)

Z(Sr) = 38 et q = 2

► Exercice n°2

1) L’équation-bilan s’écrit : 211 85 At → 4 2 He + A Z X La conservation du nombre de masses conduit à : 211 = 4 + A Soit : A = 207 La conservation du nombre de charges conduit à : 85 = 2 + Z Soit : Z = 83 L’équation-bilan est :

211 85 At → 4 2 He + 207 83 Bi

Le noyau fils est le bismuth, de symbole Bi, comprenant 83 protons et 124 neutrons

2) Le nombre de moles n 0 correspondant à une masse m 0 d’astate est :

n 0 = m 0 / M At

© Tous droits réservés Studyrama 2006

Fiche téléchargée sur www.studyrama.com

Fiche Corrigés
Fiche Corrigés
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE Série S En négligeant la masse de l’électron, la masse

Nº : 36003

PHYSIQUE

Série S

En négligeant la masse de l’électron, la masse m 0 correspond à la masse des N 0 noyaux.

N 0 = n 0 × N A

Soit :

N 0 = (m 0 × N A ) / M At

A.N. : N 0 = (10 -5 × 6,02 × 10 23 ) / (211 × 1,66 × 10 -27 ) ≈ 1,72.10 43

► Exercice n°3

1) La demi-vie du radium est : t 1/2 = ln 2 / λ

Or : A = λN d’où : t 1/2 = (ln 2 × N) / A

Soit, en désignant m la masse de l’échantillon de radium et M la masse molaire du radium :

t 1/2 = (ln 2 × m × N A ) / (A × M)

A.N. : t 1/2 = (ln 2 × 1,0 × 6,02 × 10 23 ) / (3,62 × 10 10 × 226) = 5,10.10 10 s ou 1 617 ans

2) La constante radioactive du phosphore est :

λ� == lnln 22 ��/ tt 1/2

A.N. : λ == lnln 22 // ������(14,3 ��× 2�24 ��× ��3 ���600)) == 5,61.10 -7 s

► Exercice n°4

Les noyaux isotopes sont les couples (a) et (e). Les noyaux isobares sont les couples (b) et (d). Les noyaux isotones sont les couples (c) et (f).

► Exercice n°5

1) Le noyau de lithium est léger et stable. Il se trouve autour de la droite d’équation N = Z. Ce qui conduit à N = 3. Soit :

A(Li) = 6

Le noyau d’étain est lourd et stable. Il se trouve autour de la droite d’équation N = 1,5 Z - 10.

Ce qui conduit à N = (1,5 × 50) - 10 = 65.

A(Sn) = 115

© Tous droits réservés Studyrama 2006

Fiche téléchargée sur www.studyrama.com

2
2
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE
Fiche Corrigés
Nº : 36003
PHYSIQUE
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE Série S 2) Le noyau 12 7 N est caractérisé

Série S

2) Le noyau 12 7 N est caractérisé par Z = 7 et N = A - Z = 5. d’où : N < Z.

12 7 N est un noyau instable en raison d’un excès de protons

Le noyau 115 45 Rh est caractérisé par Z = 45 et N = A - Z = 70.

d’où : 1,5 Z -10 = 57,5 < N

115 45 Rh est un noyau instable en raison d’un excès de neutrons

► Exercice n°6

1) L’équation-bilan de la désintégration s’écrit :

227 90 Th → A Z Ra* + 4 2 He puis A Z Ra* → A Z Ra + γγ

Les lois de conservation entraînent que :

A

+ 4 = 227. Soit : A = 223

Z

+2 = 90. Soit : Z = 88

D’où :

227 90 Th → 223 88 Ra + 4 2 He + γγ

2) L’activité du thorium est : A�t) = λN�t)

Ce qui conduit à : A(t) = ln 2.N(t) / t 1/2 Or : N(t) = m / (M Th / N A )

Soit :

A(t) = (m × ln 2) �� [(M Th �� N A ) × t 1/2 ]

A.N. : A(t) = (10 -3 × ln 2) / [(227 / 6,02.10 23 ) × 18,3 × 24 × 3 600] = 1,2.10 12 Bq

► Exercice n°7

1) Le nombre restant de noyaux radioactifs de polonium suit la loi de décroissance : N(t) = N 0 e -λt En passant aux masses, on en déduit : m(t) = m 0 e -λt A la date t’, il reste : m(t’) = m 0 e -λt’ de polonium. Il s’est désintégré N 0 - N(t’) = N 0 (1 - e -λt ’) noyaux de polonium entre 0 et t’. Chaque noyau de polonium désintégré donne lieu à la création d’un noyau d’hélium. La masse d’hélium obtenue à t’ est :

m(He) = N 0 (1 - e -λt ’) × M α M α est la masse d’une particule α. Soit :

m(He) = (m 0 / M Po �� N A ) × (1 - e -λ�tλ�tt ’) × (M α �� N A )

A.N. : m(He) = (10 -3 / 210 / 6,02.10 23 ) × (1 - e -(ln 2 × 227 × 24 × 3 600) / (138,5 × 24 × 3 600) × (4 / 6,02.10 23 )

m(He) ≈ 1,4.10 -5 kg ou 1,4.10 -2 g

© Tous droits réservés Studyrama 2006

Fiche téléchargée sur www.studyrama.com

Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE
Fiche Corrigés
Nº : 36003
PHYSIQUE
Fiche Corrigés Nº : 36003 PHYSIQUE Série S 2) Au bout de t’’ , il reste

Série S

2) Au bout de t’’, il reste : m(t’’) = m 0 e -λt’’ de polonium. Soit :

m(t’’) = m 0 e- ln2t’’ / t 1/2

A.N. : m(t’’) = 10 -3 × e -ln 2 × 2 × 365,25 / 138,5 = 2,6.10 -5 kg ou 26 mg

► Exercice n°8

1) La loi de décroissance radioactive conduit à :

N 235 (t) = N 0 e -λ2��5t et N 238 (t) = N 0 e -λ2��8t

en considérant à t = 0, que chaque isotope est constitué de N 0 noyaux. Soit :

N 238 (t) �� N 235 (t) = e -(λ�238-λ�235)t

A.N. : N 238 (t) / N 235 (t) = 99,28 / 0,72 = 137,89

2) On en déduit que :

t = ln (N 238 �� N 235 ) �� (λ� 235 - λ� 238 )

A.N. : t = ln (137,89) / (1,02 × 10 -9 - 1,55 × 10 -10 ) ≈ 5,7 × 10 9 ans

© Tous droits réservés Studyrama 2006

Fiche téléchargée sur www.studyrama.com