Vous êtes sur la page 1sur 2

Le Nouvel Ordre Mondial : Un dessein

maçonnique
Le monde se prépare à un changement de grande envergure tant géopolitique avec la réunion
des états issues d'un même continent (l'Union européenne avec pour monnaie unique l'euro,
l'adhésion des Etats-unis du Mexique et du Canada dans le North Américan Union avec pour
monnaie unique l'amero, et bientôt l'Asie si ce n'est déjà fait et l'Afrique avec l'Union pour la
Méditerranée qui constituera une ébauche de la grande entreprise d'unification géopolitique à
des fins commercial bien entendu), tant idéologique avec l'émergence d'une pensée unique
synthétisant l'assouvissement des désirs les plus vils et essentiels et le matérialisme immoral
et criminel qui engendre des citoyens-égoistes.
Pour comprendre ce phénomène nouveau il faut remonter aussi loin dans le passé et éviter de
croire que ces évènements ne sont dues qu'à des contingences de pur hasard.
Tout commence dans le vieux continent: l'Europe, de là vient l'idée d'une constitution des
Etats ou d'une Confédération à l'image des Etats Germanique d'Antan (voir à ce propos
l'ouvrage de Pierre Hillard, La Marche Irrésistible du Nouvel Ordre Mondial, édition
François-Xavier de Guibert); Mais le PanEuropeanisme ne deviendra actif que par la
sensibilisation des Grands Etats Européen (France, le Royaume-Uni, L'Italie ...) par
l'intermédiaire d'un homme Richard Coudenhove-Kalergi fondateur et militant de cette idée
d'Europe concrétiser par l'Union Européenne ( cf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi ).
Cet homme affirmait que l'Europe se devait d'être unie à tout prix et il exhortait les dirigeants
des grand Etats à rejoindre ce concept fédératrice au prix d'être défait par l'Amérique et
l'Union Soviétique, ce faisant grand nombre de présidents et dirigeants ont été séduit et donc
l'apparition et l'émergence du PanEuropéanisme est naît (Voir dans "La Marche Irrésistible
du Nouvel Ordre Mondial" le Mémorandum soumis par R. Coudenhove en Annexe).

La récurrente idée du Nouvel Ordre Mondial.

Combien de fois retrouvons-nous ces mots ? Nouvel Ordre Mondial n'est-ce pas l'ouvrage de
H. G. Wells ? N'est-ce pas ces mots qui sortent de la bouche de nos politicards ?
Dernièrement n'est-ce pas Sarkozy qui l'énonce ? N'est-ce pas imprimer en masse dans les
billets de Banque Etatsunienne ? N'est-ce pas un plan Maçonnique ?

Il est évident que cela n'est pas le fruit d'un heureux hasard mais bien d'un complot fomenter
de l'intérieur par les puissants élites francs-maçons.
Pourquoi d'ailleurs se réunissent-ils tous autours des loges et pratique des rîtes obscures, eux
qui prétendent être rationaliste et sensés ? Pourquoi cher peuple ?! Êtes-vous dépourvue de
bon sens logique ou bien Croyez-vous que tous cela est trop "énorme" ou indigeste pour
l'accepter ?
Il est évident que ces élites francs-maçons ont de beaux jours devant eux à partir du moment
où nous nous taisons en ne cherchant pas à comprendre le "Pourquoi".
Vous êtes manipulés à votre insu, j'en veux pour preuve d'essayer de contredire l'Opinion
Publique en réfléchissant sur les alternatives, vous comprendrez à quel point cela est difficile
à cause du formatage des esprits.

Façonner les esprits, un vrai métier !


La société devient de plus en plus complexe avec le temps et grand nombre d'intellectuel et de
dirigeants ont compris la nécessité de manipuler les masses au profit du plus petit nombre
(conception élitique de la démocratie qui s'inspire à ne pas en douter de la franc-maçonnerie).
Dans les Années 1920 peu après l'industrialisation généralisée (le taylorisme voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Taylorisme ) le besoin de vendre beaucoup plus du coté des
industriels se heurte à un écueil des plus préjudiciable pour l'économie. La solution fut tout
trouvée en partie par l'apparition de la propagande industrielle (ou bien la publicité) destinée
à séduire les masses et promouvoir les produits des grands industries.
Cette propagande donne l'avantage à un homme peu connu du grand publique et pourtant très
influent, Edward Bernays, fondateur par excellence de cette propagande et publiciste très
démoniaque lui aussi car sa vision est à peu près la même des élite : " La manipulation
consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle
important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social
imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays " écrivait-il
dans les premières lignes au chapitre premier de son ouvrage ô combien précieux
"Propaganda".
Edward Bernays est le fondateur (Bernays est le neuveu de Sigmund Freud, celui-ci influença
grandement son parcours intellectuel et professionnel) de la relation publique, comme il l'écrit
dans son livre, mais aussi un homme d'influence et qui à compris que les Sciences Sociales
(Psychologie, Psychanalyse, Sociologie etc...) peuvent être de puissant outil pour façonner la
mentalité des peuples (Voir : http://www.dailymotion.com/video/x3lxd0_propaganda-part-i-
sur-iii_politics ).
À titre d'exemple de sont influence, E. Bernays entreprit la tâche aux femmes de fumer (à
cette époque fumer pour une femme était tabou dans la société américaine des années 1920)
en faisant des cigarettes des "torches de libertés" pour suffragettes, il arrive à créer ainsi un
rassemblement des militants des droits des femmes au vote et des femmes fumeuses par le
biais d'une stratégie bien rodée (voir la préface de Normand Baillergeon sur "Propaganda")
tout cela pour contenter le marché tabac de la compagnie américaine American Tobacco
Company qui estimait que la moitié du peuple américain ne fument pas et donc préjudiciable
à notre rentabilité. Voilà ce que cache les "Relations Publique" de Bernays.

Vous aimerez peut-être aussi