Vous êtes sur la page 1sur 12
GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé 2012 L'Agence

GUIDE DE PREPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé

2012

L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutient le développement de formations délocalisées de niveau master en Asie-Pacifique, qualifiées de « formations universitaires francophones ». L'AUF a lancé un appel à projets pour identifier les propositions de master délocalisé et souhaite accompagner les universités dans leur projet notamment par ce guide qui permettra, étape par étape, de mieux le définir le projet de formation.

Ce guide est composé de fiches qui représentent les étapes importantes de l'élaboration du projet. Elles proposent des outils sous forme de tableaux qui permettront d'élaborer chaque étape de la préparation du projet.

SOMMAIRE

PRÉAMBULE

SOMMAIRE PRÉAMBULE GUIDE DE PRÉPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé FICHE

GUIDE DE PRÉPARATION D'UN PROJET DE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master délocalisé

FICHE 1 | Les caractéristiques générales et les objectifs de la formation

6

FICHE 2 | La maquette de la formation

8

FICHE 3 | Les ressources humaines et besoins de formation

9

FICHE 4 | Le budget de la formation

11

FICHIER COMPLEMENTAIRE (à télécharger sur le site Internet de l'AUF) Formulaire de présentation d'un projet de formation universitaire francophone master délocalisé

PRÉAMBULE

QU'EST-CE QU'UNE FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE DÉLOCALISÉE DE NIVEAU MASTER ?

La dénomination « formation universitaire francophone » désigne une formation de niveau master, recherche ou professionnel, d'un établissement du « Nord » délocalisée dans un des pays de la région Asie-Pacifique (pays dits du « Sud »). Le diplôme proposé est issu d'un partenariat international d'établissements d'enseignement supérieur, membres de l'AUF. La formation de master peut s'étaler sur une durée d'un à deux ans, selon le projet retenu par les partenaires 1 .

Deux formes de formation délocalisée peuvent être considérées comme « formations universitaires francophones » :

formation double diplômante : il s'agit pour les étudiants d'obtenir deux diplômes distincts : celui de l'université locale et celui de l'université partenaire du « Nord ». Les étudiants sont donc inscrits dans les deux établissements menant à chacun des deux diplômes.

formation délocalisée : il s'agit pour les étudiants de suivre la totalité du cursus de master proposé par une université du « Nord » dans un établissement du « Sud ». A l'issue de la formation, les étudiants inscrits dans les deux établissements reçoivent uniquement le diplôme de l'établissement du « Nord ».

Quel que soit le type de formation délocalisée, le partenariat international est précisé par convention. Celle-ci devra être conclue entre des établissements membres de l'AUF, entre un ou plusieurs établissements d'enseignement supérieur du « Nord » et un ou plusieurs établissements d'enseignement supérieur de la région Asie-Pacifique.

Pour toute information sur les procédures d'adhésion à l'AUF :

La convention conclue entre les établissements présente les modalités d'inscription des étudiants, de formation, de contrôle des connaissances, de constitution de jury, de délivrance des crédits et d'accompagnement matériel, pédagogique et linguistique des étudiants.

Les établissements d'enseignement supérieur du « Nord », habilités à délivrer le diplôme, devront répondre aux procédures et aux exigences des instances d'évaluation compétentes pour le diplôme faisant l'objet du partenariat international.

POURQUOI PROPOSER UN MASTER DÉLOCALISÉ ?

Les masters délocalisés se multiplient. Ils ont pour objectifs principaux de développer une offre de formation attractive au travers de diplômes étrangers, proposer aux étudiants de poursuivre leurs études en 2ème cycle et d'obtenir ainsi un grade de master, en une ou deux années, sans se déplacer dans un pays du « Nord ». La délocalisation de ces formations permet donc aux étudiants du « Sud » d'accéder à un diplôme reconnu internationalement, à moindre coût, tout en bénéficiant de l'expertise et de la qualité d'enseignement des pays du « Nord ». Du côté des établissements du « Sud », cette formule permet de répondre aux standards internationaux en s'associant avec des universités renommées.

D'autres objectifs sont visés, comme :

permettre aux étudiants ayant appris le français (notamment dans les formations universitaires bilingues) et aux professionnels francophones de valoriser leurs acquis, maintenir ou renforcer leur niveau de français et de poursuivre des études de 2ème cycle dans cette langue ;

permettre aux étudiants de continuer en doctorat francophone dans leur pays, dans la région Asie- Pacifique ou dans d'autres pays étrangers ;

offrir plus d'opportunités aux étudiants (emploi, poursuites d'études à l'étranger, mobilités,

développer des partenariats internationaux ;

rénover les pratiques d'enseignement ;

) ;

1 Une année linguistique préparatoire pour les non-francophones peut porter la durée de la formation à trois ans, comme le propose le programme de master en Informatique à l'Institut de la Francophonie pour l'Informatique, à Hanoï.

valoriser l’établissement sur les scènes nationale, régionale et internationale.

QUELS SOUTIENS PEUT APPORTER L'AUF À LA FORMATION ? Les formations universitaires francophones reconnues comme telles par la commission régionale d'experts peuvent bénéficier, sous certaines conditions qui feront l'objet d'une convention entre l'établissement qui accueille la formation et l'AUF, des soutiens suivants :

mobilité de perfectionnement pour les enseignants ;

formations de formateurs en région ;

missions d'enseignement et d'appui pédagogique ;

mobilités régionales de master ;

mobilités de stage professionnel ;

allocations d'études.

Il faut noter que l'Agence universitaire de la Francophonie peut soutenir le lancement d'une formation (notamment par des mobilités de perfectionnement pour les enseignants et des missions d'enseignement et d'appui pédagogique), mais ne peut en aucun cas financer les frais de fonctionnement de la formation (heures de cours, primes ou indemnités pour les responsables ou enseignants scientifiques francophones, etc.). Suite au lancement (étalé sur une période de 3 années en général), seules des demandes ponctuelles de mobilités de perfectionnement pour les enseignants, de formations de formateurs et de missions d'enseignement et d'appui pédagogique pourront être effectuée via le consortium d'appui aux formations universitaires bilingues et formations universitaires francophones.

L'AUF propose de renforcer l'attractivité et le caractère régional du master en menant des campagnes de promotion aux niveaux national, régional et international. Les établissements d'enseignement supérieur membres de l’AUF qui souhaitent lancer un master délocalisé en sollicitant son appui doivent déposer leur projet auprès de la Commission régionale d'experts.

Afin que les établissements puissent préparer au mieux le dossier de présentation de leur projet de formation universitaire francophone, l'AUF propose ce guide qui présente des outils qui permettront de construire les éléments indispensables à la présentation du projet. Ceux-ci devront être inscrits dans un formulaire qui sera ensuite adressé à l'AUF.

Vous trouverez ce formulaire sur le site de l'AUF : http://www.auf.org/bureau-asie-pacifique/appel-doffres- regional/

La liste des éléments proposée dans ce guide n'est pas exhaustive ; elle peut être complétée par l'établissement selon la spécificité de son projet de formation (conventions de partenariats, documents financiers, attestations diverses, etc.). Si certaines parties du formulaire « formations universitaires francophones » ne sont pas adaptées aux besoins (pour le programme de formation, par exemple), l'établissement est libre et encouragé à lui annexer tout document complémentaire permettant de préciser chacun des éléments de la présentation.

QU'EST-CE QUE LA COMMISSION RÉGIONALE D'EXPERTS ?

La commission régionale d'experts (CRE) est composée d'universitaires de la région Asie-Pacifique, sélectionnés à la suite d'un appel à candidatures. Cette commission est chargée d'évaluer les projets, les réponses à des appels d'offres ou appels à candidatures.

La formation universitaire francophone pourra être sélectionnée pour un soutien de l’AUF sur décision de la commission régionale d’experts qui se réunit deux fois par an. Pour plus d'informations sur la CRE :

Seules les formations universitaires francophones reconnues par la CRE peuvent bénéficier du soutien du Bureau Asie-Pacifique de l'AUF.

Suite à cette reconnaissance, une convention sera signée entre l'établissement et l'AUF. Elle aura pour objet de préciser le fonctionnement de la formation et les soutiens apportés à celle-ci sur une durée déterminée.

QU'EST-CE QU'UN CONSORTIUM D'APPUI ?

Le consortium d'appui aux formations universitaires bilingues et formations universitaires francophones regroupe les représentants des formations bilingues et francophones de la région Asie-Pacifique et les représentants des universités d'appui, généralement des universités belges, françaises ou québécoises qui souhaitent soutenir ces formations.

Une fois reconnue par la CRE, la formation pourra intégrer le consortium d'appui aux formations bilingues et francophones, où elle sera représentée par le responsable francophone de la formation désigné par l'établissement. Ce consortium, renouvelé tous les quatre ans, participe aux soutiens scientifique et pédagogique des formations d’un pôle scientifique régional. Il intervient dans le cadre des actions de programme définies par le Bureau Asie-Pacifique de l’AUF et concourt à l’élaboration d’une politique régionale d’appui sur les plans pédagogique et scientifique.

Plus précisément le consortium d'appui :

identifie les priorités en matière de mobilité et de formation des enseignants de la région ;

assure des missions d’enseignement ;

intervient au titre de l’expertise des programmes d’enseignement dans les établissements qui accueillent les formations. Son action vise donc à assurer une meilleure qualité scientifique et pédagogique des formations francophones et des programmes de recherche qui y sont développés.

Plus d'informations sur le consortium :

SCHÉMA DU DÉPÔT D'UNE DEMANDE DE RECONNAISSANCE PAR L'AUF D'UN MASTER FRANCOPHONE DÉLOCALISÉ

PAR L'AUF D'UN MASTER FRANCOPHONE DÉLOCALISÉ AUF | Guide de préparation d'un projet de formation

FICHE 1

Les caractéristiques générales et objectifs de la formation

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA FORMATION

La première étape consiste à faire apparaître les caractéristiques générales de la formation délocalisée en fournissant des informations sur :

l'intitulé du diplôme ;

la vocation du master (recherche ou professionnel) ;

le type de diplôme délivré : double diplôme ou un diplôme unique (celui de l'université du « Nord ») ;

la durée de la formation ;

pour l'établissement du « Sud » qui propose la formation :

- nom, adresse, pays ;

- la personne responsable du master : nom, titre et fonctions, adresse, pays, coordonnées téléphoniques, adresses de courrier électronique ;

pour l'établissement ou les établissements du « Nord » qui délivrent le diplôme de master :

- nom, adresse, pays ;

- la personne en charge de la responsabilité du master : nom, titre et fonctions, adresse, pays, coordonnées téléphoniques, adresses de courrier électronique ;

Mais aussi des informations sur :

les modalités d'enseignement (ex : cours du soir, …) ;

les effets de la formation sur l'environnement scientifique, économique ou administratif ;

l'obligation (ou non) de réaliser un stage, en précisant la durée ;

les débouchés de la formation ;

les possibilités de poursuites d'études.

Cette étape permet également de définir les contacts pris avec d'autres formations de la région Asie- Pacifique en vue d'harmoniser les enseignements francophones.

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE

Les objectifs de la formation seront également précisés dans le projet. En effet, cette partie permet d'expliquer les finalités de chaque enseignement et montrer aux participants ce qui est attendu.

Les objectifs de la formation sont déclinés en axes de soutien. Le premier axe qui peut être indiqué est celui « d'offrir aux étudiants une formation approfondie et de haut niveau, complétée par des activités de recherches tant individuelles que collectives ».

D'autres objectifs ou axes peuvent être visés par la formation, ceux-ci devront être détaillés selon le domaine de la formation :

permettre aux étudiants d'élaborer progressivement leur projet de formation et au-delà, leur projet professionnel ;

parallèlement à la formation, le programme vise à renforcer le développement des relations scientifiques dans le domaine de la formation et de la recherche ;

développer des échanges dans le domaine de la formation entre les partenaires universitaires francophones et soutenir ainsi l'établissement universitaire d'accueil dans sa volonté exprimée de perfectionner son programme d'enseignement ;

intensifier les relations scientifiques entre les partenaires universitaires francophones dans le domaine de la recherche scientifique, et constituer une authentique communauté d'échanges entre les enseignants des différents établissements d'enseignement supérieurs ;

LE PUBLIC VISÉ PAR LA FORMATION ET LES CONDITIONS D'ADMISSION Le public visé par la formation ainsi que les conditions d'admission devront être mentionnés (sur dossier, sur entretien, …).

Le tableau suivant permet de visualiser la première partie de la constitution du projet de master délocalisé :

partie de la constitution du projet de master délocalisé : Tableau 1 | Caractéristiques générales et

Tableau 1 | Caractéristiques générales et objectifs de la formation universitaire bilingue

INTITULÉ DE LA FORMATION

Formation universitaire francophone MASTER …

 

Vocation du master

recherche

professionnel

Durée de la formation

1 an

2 ans

Nom de l'établissement partenaire du « Sud »

 

Nom de l'établissement partenaire du « Nord » 1

Nom de l'établissement partenaire du « Nord » 2

 

Responsable de la formation universitaire francophone pour l'établissement du

Nom, prénom, titre et fonctions

Mme / M.

Adresse

 

Coordonnées téléphoniques

 

«

Sud »

 

Adresses de courrier électronique

 

Responsable de la formation universitaire francophone pour l'établissement du

Nom, prénom, titre et fonctions

Mme / M.

Adresse

 

Coordonnées téléphoniques

 

«

Nord »

 

Adresses de courrier électronique

 
 

Les modalités

 

d'enseignement

Les effets de la formation sur l'environnement scientifique, économique ou administratif

 

Stage

Oui

Non

Si oui, quelle est la durée du stage ? …

Débouchés après la formation

 

Poursuite des études

 

Dans le cas de plusieurs partenaires du Nord, quel est l'établissement qui délivre le diplôm e ?

FICHE 2

La maquette de formation

LE MONTAGE PÉDAGOGIQUE

Le montage pédagogique prévoit, en général, le déplacement d’enseignants du « Nord » pour assurer certains des cours. L’établissement ou les établissements du « Nord » peuvent le plus souvent donner un avis sur le recrutement des enseignants locaux.

Les jurys d’examen sont généralement supervisés par l'établissement partenaire du « Nord ».

Le projet doit faire apparaître la maquette de la formation universitaire francophone, et notamment les informations suivantes :

intitulés des unités ou modules d'enseignement ;

volume horaire alloué à chaque enseignement ;

nombre de crédits pour chaque enseignement ;

répartition des enseignements dispensés par les enseignants du « Nord » et par les enseignants locaux ;

toute autre information liée à la formation.

LA MAQUETTE GÉNÉRALE DE LA FORMATION DÉLOCALISÉE DE NIVEAU MASTER Dans le projet, il s'agit de présenter la maquette de formation, sous forme de tableau ou de fichier texte. Ce document présente le déroulement chronologique de la formation en précisant les enseignements par année de cursus et par semestre. Le tableau suivant permet de présenter une maquette de formation pour un cursus de 2 ans.

une maquette de formation pour un cursus de 2 ans. Tableau 2 | Maquette générale d'une

Tableau 2 | Maquette générale d'une formation délocalisée de niveau master

Sem. Intitulé des unités ou modules d'enseignement Volume horaire (dispensé par des enseignants locaux)
Sem.
Intitulé des unités ou modules
d'enseignement
Volume horaire
(dispensé par des
enseignants locaux)
Volume horaire
(dispensé par des
enseignants du
« Nord »)
Nombre de
crédits
1
2
3
4
TOTAL

FICHE 3

Les ressources humaines et besoins de formation

Deux types de ressources humaines seront mobilisés : le corps professoral et l'équipe de gestion et de coordination.

LE CORPS PROFESSORAL

Il s'agira de pourvoir la formation en ressources humaines en distinguant enseignants du « Sud » et enseignants du « Nord ».

L'équipe pédagogique pourra aussi être complétée par des experts professionnels intervenant dans la formation.

LA GESTION ET LA COORDINATION DE LA FORMATION DÉLOCALISÉE

Un responsable de la formation universitaire francophone du « Sud » et un du « Nord » devront être identifiés. Ils sont garants de la gestion de la formation délocalisée.

Leurs missions et responsabilités porteront sur :

le suivi et la sélection des candidats au master ;

 

la transmission d'un rapport d'exécution scientifique, technique et financier annuel des activités réalisées et des statistiques relatives à la formation ;

la transmission du programme des enseignements, du volume horaire, de la liste des enseignants ;

 

la participation au consortium d'appui pour représenter la formation universitaire francophone ;

 

la mise à jour des informations relatives à la formation dans l'Annuaire des formations issues des coopérations francophones.

Il

peut

être

prévu

également

une

équipe

administrative

de

la

formation

dans

chacun

des

deux

établissements.

Le tableau suivant permet de répertorier les ressources humaines nécessaires au fonctionnement de la formation universitaire francophone :

fonctionnement de la formation universitaire francophone : Tableau 3 | Liste des ressources humaines FORMATION

Tableau 3 | Liste des ressources humaines

FORMATION UNIVERSITAIRE BILINGUE :

 

MASTER …

ENCADREMENT

Nom - prénom

Responsable de la formation de l'établissement du « Sud »

 

Mme / M.

Membres de l'équipe administrative (établissement du « Sud »)

Mme / M. Mme / M.

Responsable de la formation de l'établissement du « Nord »

 

Mme / M.

Membres de l'équipe administrative (établissement du « Nord »)

Mme / M. Mme / M.

     

Volume

   

CORPS PROFESSORAL

Nom - prénom

horaire

   

Titre du(des) cours pris en charge

 

Liste des enseignants de l'établissement du « Sud » et des experts professionnels

Mme / M.

   
     

Liste des enseignants de l'établissement du « Nord » et des experts professionnels

Mme / M.

   

   

IDENTIFICATION DES BESOINS DE FORMATION

En cas de besoin de formation des enseignants, l'établissement pourra établir un plan de formation, c'est- à-dire un plan d'action de formation pour l'année ou les années à venir pour répondre aux besoins immédiats du programme d'enseignement.

Les établissements partenaires pourront solliciter des mobilités de perfectionnement à la recherche et à la formation auprès de l'AUF. Elles ont pour objectif de favoriser les échanges entre les chercheurs et enseignants-chercheurs et leur permettent d’effectuer un séjour de perfectionnement scientifique ou pédagogique à l’extérieur de leur pays, dans une institution membre de l’AUF. La mobilité est accordée pour une durée de 1 à 3 mois. Cette durée ne peut être morcelée, ni prolongée, ni interrompue. Ce soutien est accordé sur demande argumentée, présentée au consortium d'appui, et sous réserve des décisions de la commission régionale d'experts et du budget disponible. Les établissements partenaires peuvent aussi solliciter des missions d'enseignement et d'appui pédagogique. Ces aides n'ont pas pour objectif de financer des cours récurrents, mais d'aider à la présence d'un professeur étranger, venant d'une université partenaire ou d'une université membre du consortium et qui pourra aider à mettre en place un cours en français (qui sera ens uite dispensé par les professeurs de l'établissement d'accueil), à expertiser la formation ou à conseiller sur les méthodes pédagogiques. Un correspondant local, qui est ou sera chargé de faire le cours concerné par la mission, doit nécessairement participer activement à la mise en place de la mission et suivre les enseignements. Ce soutien est accordé sur demande argumentée, présentée au consortium d'appui, et sous réserve des décisions de la commission régionale d'experts et du budget disponible.

Le tableau suivant permet de visualiser ce plan d'action :

Tableau 4 | Plan de formation : mobilités de perfectionnement à la recherche et à la formationtableau suivant permet de visualiser ce plan d'action :   Période Nom de Durée de la

 

Période

Nom de

Durée de la mobilité

Université

 
 

souhaitée

l'enseignant

d’accueil

Objectifs

 

1 (mois + année)

 

(1 à 3 mois)

   

2 (mois + année)

       
 

3 (mois + année)

       

Tableau 5 | Plan de formation : missions d'enseignement et d'appui pédagogique  3 (mois + année)             Nom de Université Nom du

   

Nom de

Université

Nom du correspondant local

 
 

Période souhaitée

l'enseignant

d’origine

Objectifs

 

1 (mois + année)

       

2 (mois + année)

       
 

3 (mois + année)

       

FICHE 4

Le budget de la formation

L'élaboration du budget de la formation universitaire francophone permettra de présenter l'état prévisionnel des dépenses et des recettes correspondant à une année. Elle planifie et matérialise en terme financier les actions à mener dans le cadre du projet de formation. Elle permet d'estimer et de maîtriser les coûts supplémentaires afférents à une formation délocalisée.

LE MONTAGE FINANCIER Quel type d'implication : partenariat bilatéral ou multilatéral ? Fonctionnement autonome ? Quel que soit le type d'implication, le projet devra privilégier un mode en autofinancement pour assurer la pérennité de la formation dans l'éventualité d'un retrait d'un des partenaires.

Il est à noter que dans le cas où l'établissement local décide de financer en grande partie la formation par le biais des droits d'inscription des étudiants, le fonctionnement de la formation est dépendante du nombre d'étudiants inscrits.

Un tableau budgétaire devra être élaboré en présentant deux parties distinctes : dépenses et recettes. Les éléments de chacune de ces parties pourront être regroupés en « rubriques budgétaires », et/ou directement détaillés en « lignes budgétaires », par année.

LES DÉPENSES LIÉES À LA FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Il s'agit ici des sommes d'argent dépensées par l'établissement pour assurer la formation en matière de :

gestion de la formation ;

organisation et fonctionnement ;

prestations réalisées par les enseignants ou experts professionnels ;

frais de déplacement et d'hébergement, montant des per diems pour les enseignants du « Nord » ;

formation des enseignants ;

jury ;

promotion de la formation, etc.

LES RECETTES LIÉES À LA FORMATION UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE

Il s'agit ici des sommes qui seront perçues par l'établissement, pour la formation, comme :

les recettes propres à l'établissement local, comme la perception de droits d'inscription ;

des subventions ;

des soutiens financiers directs ou indirects dans le cadre de partenariat, etc.

Le budget établi devra faire l'objet d'un suivi permanent pour s'assurer qu'il est respecté. En cas d'écart par rapport à ce qui était prévu, des mesures correctives devraient alors être prises. Il peut donc faire l'objet de révisions.

Dans le cas d'une formation délocalisée, il est à noter que le montant du budget peut varier en fonction de :

l'éloignement ;

le volume d'enseignement réalisé par l'établissement du « Nord » ;

le volume d'enseignement réalisé par l'établissement du « Sud » ;

le nombre d'étudiants.

Voici des modèles de tableaux de dépenses et de recettes :

Tableau 6 | Tableau des dépensesVoici des modèles de tableaux de dépenses et de recettes : DÉPENSES – ANNÉE …  

DÉPENSES – ANNÉE …

 

Rubrique

Nature de la dépense

 

Montant en euros

Gestion de la formation

Responsable de la formation

   

Organisation et fonctionnement

   
 

Promotion de la formation

   

Achat de documentation

   

Matériel pédagogique

   

Événements, réunions

   

Enseignement

Rémunération des prestations des enseignants du « Nord »

 

Rémunération des prestations des experts professionnels du

 

«

Nord » (pour les masters professionnels)

Rémunération des prestations des enseignants du

 

«

Sud »

Rémunération des prestations des experts professionnels du

 

«

Sud » (pour les masters professionnels)

Frais de missions d'enseignement (hébergement, per diem,

)

 
 

Jury

 
 

TOTAL

 

Tableau 7 | Tableau des recettes)     Jury     TOTAL   RECETTES – ANNÉE … Origine Nature de la

RECETTES – ANNÉE …

Origine

Nature de la recette

Montant en euros

Université d'origine

Rémunération du responsable de la formation

 

 

Université(s) partenaire(s)

 

Étudiants

Droits d'inscription à la formation

 

   
 

TOTAL