PISTES POUR LA POLITIQUE DOCUMENTAIRE 2015-2016

Collège des 16 Fontaines (Saint-Zacharie, 83)

Mme BERNOS, enseignante-documentaliste

Dans l’attente de nouveaux projets (académique + d’établissement), ces pistes pour la politique documentaire du collège reposent sur :
 la 4ème compétence du Socle commun de connaissances et de compétences du 11 juillet 2006 : « maîtrise des techniques nouvelles de
l’information et de la communication »
 la circulaire de mission des « personnels exerçant dans les CDI » du 13/03/1986, qui préconise : initiation et formation des élèves à la
recherche documentaire, action liée à l'activité pédagogique de l’établissement et participation à son ouverture culturelle.
 le bilan de l’activé du CDI de l’année 2014-2015 et l’observation des besoins des usagers, adultes et élèves.

SOMMAIRE
I – RESSOURCES DOCUMENTAIRES : BILAN 2014-15 et ORIENTATIONS 2015-16
1- Les lieux de ressources
2- Le fonds documentaire : composition, prêts, acquisitions
3- La gestion et la mise en valeur des ressources documentaires

II - ACTIVITES PEDAGOGIQUES : BILAN 2014-15
1- L’ouverture du CDI
2- Les usagers du CDI
3- Les activités pédagogiques avec l’enseignante-documentaliste

III – ACTIVITES PEDAGOGIQUES : PROJET 2015-2016
1234-

La formation à la recherche documentaire
La communication
Le goût de lire
L’ouverture culturelle

I- RESSOURCES DOCUMENTAIRES : BILAN ET ORIENTATIONS
1- Les lieux de ressources

2 – Le fonds documentaire du CDI
2-1-La composition du fonds documentaire
Lieu Conservation

Type de documents

CDI

Livres
de fiction

Roman
Nouvelles
Contes, fables
Poésie
Théâtre
Albums
BD
TOTAL

CDI
+ Kiosque
+ Réserves 1 et 2

Livres
documentaires

Documentaires
Usuels
Manuels

Kiosque
+ Réserve 1

Brochures

ONISEP
Dossiers Docs

CDI
+ Réserve 1

Périodiques

élèves
profs

Numérique

CD audio
CD
DVD
Internet

Réserve 1
Autres

Affiches
Catalogues

05/2012

05/2013

05/2014

05/2015

Remarques

857
?
44
47
69
47
154
1218

916
60
81
70
77
55
186
1459

1145
66
92
77
79
78
225
1767

1296
80
107
81
86
115
253
2030

+ 263 fiction (achats + dons)

698
90

791
90

969
207

1188
90

+ 219 documentaires

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

0

69
5

112
16

111
20

5
1

8
3

9
3

9
3

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

7088

7521

39
9
9
7560

46
68
13
7972

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

Non enregistré

2-2-L'utilisation du fonds documentaire - Statistiques de prêt de septembre 2014 à mai 2015
Étant donné la taille réduite du fonds documentaire, le prêt est limité à 1 document pour 15 jours.
Classes

6e1
6e2
6e3
6e4
6e5

A

B

13

56

14

75

8

18

2

3

17

119

Total 54

271

Classes

5e1
5e2
5e3
5e4
5e5

A

B

14

89

10

100

27

41

26

56

10

30

Total 87

316

Classes

4e1
4e2
4e3
4e4
4e5

A

B

3

9

5

23

1

1

6

11

2

2

Total 17

46

Classes

3e1
3e2
3e3
3e4
3e5
3e6
Total

A

B

3

7

26

79

0

0

1

1

22

23

1

2

53

115

Observations
Dans tousacquisitions
les niveaux, une classe entière n’emprunte, que lors d’un emprunt
2-3-Les
pour
5e3 :
5e4 :
3e2 :
3e5 :

le cours
emprunt
emprunt
emprunt
emprunt

de français.
d’un roman de Fabrice Colin avec M Hanse
d’un roman du Moyen Age avec M Hanse
d’un roman jeunesse, puis d’une autobiographie avec M Hanse
d’un roman jeunesse avec Mme Muret

Moyenne du nombre de prêts par rapport aux emprunteurs
6 : 5 livres / élève
5e : 3,6 livres / élève
4e : 2,7 livres / élève
3e : 2 livres / élève
Dans certaines classes, peu d’élèves empruntent… beaucoup de livres !
6e5 : 7 livres / élève
5e2 : 10 livres / élève
4e2 : 4,6 livres / élève
3e2 : 3 livres / élève
NB : c’est la 1ère année que le plus grand nombre d’emprunteurs et de prêts (43%)
sont en 5e. Conséquence des initiations 6e de l’année dernière ?

2012-13

2013-14

2014-15

A = nombre d'emprunteurs

186

238

211

B = Nombre d'emprunts

879

451

748

Le nombre d’emprunteurs est relativement stable.
Le nombre d’emprunts a augmenté par rapport à l’année
dernière, mais reste moins élevé qu’il y a 2 ans.
Titres les plus empruntés
Romans humoristiques
Journal d’un dégonflé (24 X)
Après la sortie d’un livre en film
Divergente (14 X)
Nos étoiles contraires (5 X)
Certains genres : Sentimental, SF
Documentaires
Sur le dessin de manga ( 11 X)
Sur l’équitation (4 X)

2-3-Le budget et les besoins
En 2015, le budget est resté stable.
Le CDI a bénéficié de quelques dons d’ouvrages de Mme Bernos (Services Presse).
600 €
Fournitures
Pour couvrir et coter les livres, matériel de bureau,
300 €
Numérique
Pour le logiciel du CDI
1000 €
Abonnements
Périodiques
1500 €
Ouvrages
Livres de fiction et documentaires
1000 €
Projets
Documentation en rapport avec des projets
Intervenants (écrivains, conteurs…) et Sorties
Matériel nécessaire pour certains projets : affiches, papier…

CONSTATS
Fonds du CDI, encore très récent
 insuffisant pour répondre aux besoins de recherche documentaire
 Internet n’est pas toujours adapté au niveau de lecture des élèves.
Elèves demandeurs pour la lecture mais
 le CDI ne prête qu’un document à la fois, pour ne pas vider les rayons
 bibliothèque municipale très petite et éloignement des grandes villes
Budget insuffisant pour répondre à la demande.

BESOINS
Projets pédagogiques

Actualité
Lacunes du fonds documentaire
Intérêts des élèves

PROPOSITIONS
Achats ciblés pour permettre l’organisation de séances cohérentes,
en fonction des thèmes de recherche et programmes de lettres (périodes
historiques, genres littéraires…)
Achats de fictions et documentaires correspondant aux centres d’intérêt
des élèves, pour développer le goût de lire, les familiariser avec le prêt,
et les amener petit à petit à diversifier leurs emprunts.
Augmenter la ligne ouvrages.
Rechercher des dons d’ouvrages (bibliothèque, particuliers…)

Achats réalisés en 2014-15
- Romans des auteurs de Grains de Sel
- Romans des auteurs du Prix « Un livre dans la peau »
- Documentaires en rapport avec les 6e thématiques :
théâtre, numérique, sport
- Nouveaux thèmes pour l’oral d’HDA
1ère guerre mondiale
Histoire, albums
Nouveautés, Séries, Romans mis en films

Achats à prévoir en 2015-2016
- Romans des auteurs de Grains de Sel
- Romans des auteurs du Prix « Un livre dans la peau »
- Documentaires pour nouvelle 6e thématique
+ enrichir thèmes des autres classes
- En fonction des besoins / projets divers
Histoire, Langues, Animaux, Poésie, albums…
Compléter séries (BD, romans), Nouveautés

3 – La gestion et la mise en valeur des ressources documentaire

La gestion du CDI tient compte des besoins des usagers, enseignants ou élèves.
Elle est indissociable de la fonction pédagogique de l’enseignante-documentaliste, car l’initiation à la recherche documentaire et les autres activités
pédagogiques menées au CDI dépendent notamment de :
 la présence de documents adaptés, nécessitant des commandes ciblées ou la constitution de dossiers documentaires.
 une base documentaire fiable, ce qui implique une informatisation à jour des documents et de reprendre les incohérences du catalogage antérieur.
Une partie du travail de gestion s’effectue sur place (catalogage, affichage, prêt…) et une partie hors établissement (fiches pédagogiques,
veille,relation avec la librairie ou des intervenants...).

II - ACTIVITES PEDAGOGIQUES : BILAN
1 - L’ouverture du CDI
Horaires d’ouverture : 9h à 12h30 et de 13h – 16h
Qui fait quoi ?

une enseignante-documentaliste titulaire (26h), responsable de la gestion et mise en valeur du fonds du CDI, de son ouverture culturelle, ainsi
que de la formation des élèves (recherche documentaire, lecture…).
une assistante à mi-temps, aide pour les tâches de gestion.

2 - Les usagers du CDI
Les élèves viennent au CDI dans différents contextes pédagogiques
Contextes
Autonomie
Club CDI et Club Paroles
Séances pédagogiques régulières
Séances pédagogiques ponctuelles
Adultes

Nombre d’élèves
Jusqu’à 20 élèves (plus selon besoins)
Jusqu’à 20 élèves
Toutes les classes de 6e en ½ groupe
Classe en ½ groupe ou Classe entière
Formations proposées aux profs et parents
Profs viennent travailler / emprunter

Statistiques de fréquentation du CDI (sur 2 trimestres de 11 semaines chacun)
Nombre
Permanence
Séances
TOTAL
Moyenne /
d’élèves
semaine
er
1 trimestre
3130
854
3984
362
2

ème

trimestre

2704

1341

4045

368

Horaires
Quand les élèves n’ont pas cours
2 h / semaine sur inscription
1 h /semaine - EDT des 6e
En partenariat avec les autres enseignants.
Ponctuellement
Quand les enseignants n’ont pas cours

+ grosse
semaine
488
22 au 26/09

473

Moyenne
/ Jour
90
92

8/12 au 12/12

NB : au 2e trimestre, 61 élèves en + au CDI, et 487 en plus ont bénéficié de séances.
Les journées ou semaines plus chargées sont liées à des animations particulières (spectacle de contes…).

+ grosse
journée
151
9/12

170
25/09 et 28/11

SEANCES PONCTUELLES
Matières
Français
21h

Cl.
5e3 = 3h
5e4 = 3h
3°1 = 3h
3e2 = 5h

Profs
HANSE

3 – Les activités pédagogiques avec l’enseignante-documentaliste
1 = 1h classe entière / ½ = 1h ½ groupe

Thèmes

Septembre

Romans F Colin
CM roman médiéval
1 livre ds la peau
Affiche un Livre
Autobiographie

Octobre
1

Novembre

Décembre

Janvier

2

1
1

1
2

1

3e5 = 2h

MURET

CM roman

5e1 = 3h
6e1 = 2h

TULLIEZ
THERIN

Poésie
Presse

BALMELLI

Recherches

Techno

3e1 = 4h
3e2 = 4h
6e5 = 2h
6e5 = 1h

TACCHI
LAURENT

Identité numérique

DP3

3e2 = 7h

LAURENT

Métiers
Oral

1

Allemand

6e all
= 1h

RONDEL

Journée franco-all

1

HDA

3e1 = 1h
3e2 = 1h
3e3 = 1h
3e4 = 1h
3e6 = 1h

LAURENT

Préparation oral

Histoire

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

2
2
1

1

1
1

1
1
½ X 2h

2

1

2

2h

SVT
10h

½ X 2h
½ X 2h
½ X 2h

½ X 1h
½ X 1h

½ X 1h
½ X 1h

1

2

1

1h

7h
1h

7h

volontaires

1
2h

AMOUROUX
BARDON
HUMBLET

1ère Guerre mondiale
15 thèmes

1h

E-Sidoc
CM
Observation
E-SIDOC / CM
CNV - Motivation
5 thèmes

1 X 4

CM2 = 2h
CM2 = 2h

TOTAL
53h

CM2 : 2
6e : 2
5e : 3
4e : 0
3e : 6

10 profs

Formation
Adulte

Profs

/

13h

1

1
1

Liaison
4h

1

2
2
1h

3h

3h

8h

6h

14h

9h

8h

/

-

-

-

-

français : 3
HG : 1
SVT : 2
Techno : 1
APL : 1
Ecole : 2

Stagiaire
Parents
38 pers.

profs

1 X 4

1 X 7
4

profs

2h X 5 parents
1h

-

-

5h

profs

1 X 3

profs

1 X 6 profs
2h X 8 parents
4h

SORTIES – RENCONTRES
Matières
Français

5e3

Cl.

10h

toutes

THEMES

6e3

HDA

4 4e

6e

Profs

Thèmes

HANSE
MURET
TULLIEZ
PONCE DE
LEON
BELHADJ

Grains de Sel
Au bout du conte

BEAUDREY
MARTINEZ
MAUREL
MARTINEZ
BEAUDREY
LAURENT
BEAUDREY
9 profs

Collège au cinéma

Septembre

Octobre

Novembre
7

Décembre

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

1h X 3

Patrimoine St Zach

2 + 1

3h

24h

3e3
3e2
toutes

TOTAL
37h

3e

Sortie FIFA

7

Concert pédagogique
/

/

9h

2h X 2
4h

3h

2h

14h

2h

3h

/

du 29 septembre au 15 juin : 28 semaines de séances

140h
= 56h (dont 7h avec Intervenant)
=

- Clubs  2 clubs X 28 semaines
W PETIT
E TOP

2
7

- Initiation à la recherche  5 classes X 28 semaine X 1h / 14 h / élève de 6e

Clubs

2

Sortie Camp Milles

français : 5
HG : 2
Techno : 1
Musique : 1

SEANCES ANNUELLES

2

Vidéos
Yoga

1

1

1

1

1

1

1

EXPOSITIONS
Thèmes
Halloween
Semaine de la Science
Noël
Journée franco-allemande
1ère Guerre Mondiale
Semaine de la Presse
Printemps des Poètes
Journée de la Terre
Sécurité routière
Semaine des Langues et de l’Europe
Fête de la culture

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Janvier

Février

X
X

X

Mars

Avril

X
X

X

Mai

Juin

X
X
X

X
X
X
X

 299 h de formations et animations
soit une moyenne de 10h½ / semaine

BILAN

(pour 28 semaines « pédagogiques »
et 8 de « gestion » en début et fin d’année)
140h
initiation à la recherche en 6e
56h
clubs
53h
Séances ponctuelles
37h
sorties et rencontres
13h
Formation adultes

 15 profs, dont 5 en français
 19 classes / 21
CONSTATS
Les élèves qui viennent en séance reviennent au CDI sur leur temps
libre, pour lire, travailler ou emprunter. Cela modifie positivement leur
regard sur le lieu et ce qu’il peut leur apporter.
Certaines classes n’ont bénéficié d’aucune séance au CDI : 5e2 et 5e5,
les 4e ne sont venues que pour Collège au cinéma
et les 3e5 pour le concert pédagogique.
Le recours prévu à de nouveaux outils pédagogiques (cartes
heuristiques) et exercices de relaxation a été mis en place et les élèves
commencent à s’en emparer.
Le CDI est très fréquenté ce qui est globalement très positif. Mais les
élèves ne sont pas toujours autonomes et bruyant. Il est difficile
d’assurer la gestion du CDI et préparation des séances en même
temps que l’accueil des élèves.
Il n’a pas été possible de corriger les fiches des 6e, ni de finaliser le
travail avec toutes les classes. Les élèves semblent se lasser en
travaillant sur un même sujet toute l’année.

PROPOSITIONS
 Développer les partenariats avec les enseignants.
 Réfléchir ensemble à une progression et une cohérence dans la
formation à la recherche documentaire.
 Mieux accompagner certaines matières ou thématiques, par des
séances au CDI : SVT 3e, Préparation oral HDA, Collège au cinéma,
affiches pour la Semaine des langues.
 Prévoir plus de séances en 5e – 4e
 Développer l’apprentissage des cartes mentales en 6e
et autant que possible dans les autres niveaux
+ formation des adultes (enseignants/parents).
 Projet yoga avec Mme Top-Labonne.
 Accueillir moins de monde sur heures de permanence.
 Accueil en petits groupes des élèves perturbateurs (ou renvoi).

 Initiation 6e théorique au 1er et 2e trimestre,
puis recherches personnelles en rapport avec la thématique de la classe,
avec des recherches à finaliser sur le temps libre des élèves
+ dans le cadre d’un partenariat avec un autre enseignant.

III – ACTIVITES PEDAGOGIQUES : PROJET

1 – La recherche documentaire

Compétences à acquérir en information-documentation
transversales, elles se retrouvent dans les programmes des différentes disciplines…
Il existe des référentiels de compétences qu’un élève doit maîtriser en 3ème.
http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/apprentissage-et-construction-des-savoirs/progression-dapprentissage/college-lycee.html

Chaque projet de recherche est l'occasion d’acquérir et entraîner des méthodes de travail rigoureuses
qui seront attendues d’eux lors des TPE en lycée…
1.
2.
3.
4.
5.
6.

Questionnement quintilien (QQQOCCP : Qui, Quoi, Quand, Où, Combien, Comment, Pourquoi)
Recherches avec E-SIDOC
Prise de notes / document de collecte (sur Internet)
Organisation de ses idées sous forme de plan /carte mentale
Production finale (oral, affiche, dossier, diaporama…)
Citation des sources sur différents supports, en respectant les normes

Chaque projet de recherche s’appuie sur les fiches pédagogiques mises à disposition par l’enseignante-documentaliste
pour permettre une cohérence de la formation, de la 6e à la 3e, dans toutes les matières…
 Carnet de recherche, qui reprend les étapes et conseils méthodologiques de base
 Fiches précises, en fonction de la production finale

2 – La communication
Le CDI est un outil de formation qui favorise l’exercice de différents modes de communication : oral, épistolaire, articles,
affiches, diaporamas… Cela permet de donner du sens aux apprentissages, en partageant avec ses pairs ou même un public
plus large (sur le site), le fruit de son travail.
Ces apprentissages sont mis en pratique au cours de différentes situations pédagogiques : initiation 6e, séances ponctuelles
(préparation oral HDA, DP3…), club, initiatives personnelles (délégués CDI…).
L’enseignante-documentaliste s’appuie sur des outils et des méthodes pédagogiques particuliers, inspirés de la
Communication Non Violente et de la Pédagogie Positive : jeux, cartes mentales, photolangage, relaxation, ateliers philo…

3 – Le goût de lire
L’enseignante-documentaliste joue un rôle dans le développement du goût pour la lecture, en mettant à disposition des élèves
un fonds de littérature jeunesse, adapté aux programmes de français et aux centres d’intérêt des adolescents.
Des séances peuvent être organisées en partenariat avec les enseignants de français, pour favoriser l’emprunt de romans
(autour d’un genre, un auteur, une période…) ou découvrir d’autres formes littéraires (poésie, théâtre…).
Ce peut être l’occasion de rendre compte de sa lecture d’une façon originale (cartes mentales, panneaux, interviews, articles,
etc), de participer à des prix littéraires (prix des enseignants-documentalistes du bassin « Un livre dans la Peau »), salons du
livre (proximité de celui d’Aubagne), rencontres avec des auteurs…

4 – L’ouverture culturelle
D’autres formes artistiques et culturelles peuvent être découvertes, par le biais de sorties et rencontres, favorisant l’accès
de tous les élèves à la culture locale, en rapport avec les programmes d’histoire des arts, ou les journées et semaines
thématiques.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful