Vous êtes sur la page 1sur 2

Sries entires.

I.

Rayon de convergence.

(z an z n ) o (an )nN CN .

1 . Une srie entire est une srie dapplication


Lemme dAbel.
1 . Soit

n
(z an z n ) une srie entire et z0 C tel que la suite (an z0 )nN soit borne. Alors

(i) zi nC | |z| < |z0 |, la srie

an z n est absolument convergente,

(ii) r > 0 | z < |z0 |, la srie

(z an z n ) converge normalement sur B(0, r).

2 . Le rayon de convergence de la srie entire


R = sup {r

(z an z n ) est llment R R+ dni par


0 | la suite (|an | rn ) est borne }.

1 . B(0, R) est le disque ouvert de convergence et S (0, R) le cercle dincertitude.


Comparaisons de sries entires.
2 . Soit

(z an z n ),

(z bn z n ) deux sries entires et Ra , Rb leurs rayons.

(i) Si an = O(bn ) alors Ra

Rb .

(ii) Si an bn alors Ra = Rb .
Critre de DAlembert.
2 . Soit

(z an z n ) une srie entire. Si il existe un rang n0 tel que n

[0, +], alors Ra =

n0 , an = 0 et si

an+1
an

avec

n+

1
.

Oprations sur les sries entires.


4 . Soit

(z an z n ),
(i) Ra+b

(z bn z n ) deux sries entires et Ra , Rb leurs rayons.

min(Ra , Rb ) et Ra+b = min(Ra , Rb ) si Ra = Rb . Sa+b = Sa + Sb .

(ii) Pour tout complexe , on a Ra = Ra . Sa = Sa .


(iii) Rab
II.

min(Ra , Rb ). Sab = Sa Sb .

Rgularit des sries entires.

On suppose dans cette section que Ra est non nul.


Continuit.
1 . Pour toute srie entire

an z n est continue sur B(0, Ra ).

(z an z n ), lapplication f : z
0

Drivation.
2 . Pour toute srie entire

(z an z n ), lapplication f : x

an xn est de classe C sur ] Ra , Ra [, et de


0

plus
+

k N, x ] Ra , Ra [, f (k) (x) =
0

n!
an xnk .
k!

an xn alors n, an =

5 . Si x ] Ra , Ra [, f (x) =
0

f (n)(0)
.
n!

an xn =

6 . Si il existe un voisinage V de 0 tel que, x V,

bn xn alors n, an = bn .

7 . La srie entire

(z nan z

n1

(z an z n ), cest sa drive.

) a mme rayon que la srie

an xn et si F est une primitive de f , alors

8 . Si x ] Ra , Ra [, f (x) =
0

an n+1
x
.
n+1

x, F (x) = F (0) +
0

III.

Dveloppement en srie entire.

3 . Soit f : I C, avec I un intervalle rel et soit a I. On dit que f est dveloppable en srie entire en a si et
seulement si il existe une srie entire
(z an z n ) de rayon non nul R et > 0, tels que
+

an xn .

x ]; [ , f (a + x) =
0

9 . Si f est dveloppable en srie entire en a alors elle est gale sa srie de Taylor sur ], [ :
+

x ], [ , f (a + x) =
0

f (n) (a) n
x .
n!

1 . Tout fonction C nest pourtant pas dveloppable en srie entire. Il peut arriver que le rayon de sa srie de Taylor
soit nul ou quil ny ai concidence sur aucun voisinage.
Fonctions dnies comme sommes de srie entires.
On sintresse quelques sries entires de rayon inni, et donc convergentes sur C tout entier.
z C, on dnit :
+

ez =
0

Puis ch(z) =

zn
n!

ez + ez
ez z z
eiz + eiz
eiz eiz
, sh(z) =
, cos z =
et sin z =
.
2
2
2
2i

Lien avec la thorie de Fourier.


Soit

(z an z n ) une srie entire de rayon R > 0 et de somme f sur son disque de convergence D.

3 . (Formule de Cauchy).
2

f (rei )eni d.

r ]0, R[ , n N, 2 rn an =
0

4 . (Formule de Parseval).
+
2

|an | r2n =

r ]0, R[ ,
0

1
2

f (rei ) d.
0

Principe des zros isols.


5 . Soit f la somme dune srie entire
(z an z n ) sur D. Sil existe une suite (zp ) de complexes non nuls
tendant vers 0 telle que f (zp ) = 0 pour tout p, alors an = 0 pour tout n.