Vous êtes sur la page 1sur 5

Synthèse du projet de redynamisation de la cité scolaire

suite au départ de l’armée

Partenaires impliqués

Les Instituteurs et les conseillers pédagogiques du primaires, de la maternelle à


l’élémentaire, du privé et du public et les parents d’élèves du primaire de la vallée de
l’Ubaye
Le Proviseur du Collège/Lycée A.Honnorat, les professeurs du secondaires et les
parents d’élèves
Les entraîneurs de ski
Les enseignants et chercheurs de diverses universités scientifiques
Le sous-préfet de Barcelonnette
Le Maire de Barcelonnette et les élus au affaires scolaires, au sport et au tourisme
La Communauté des Communes de la Vallée de l’Ubaye

Objet

Synthétiser le projet cité scolaire de Barcelonnette et faire un état des lieux des
différents groupes de travail.

Contexte global cité scolaire

La proposition issue de ces groupes est de se diriger vers une cohérence en continu de
l’enseignement maternelle jusqu’à l’emploi :

Objectifs Enseignement Enseignement secondaire d’aide à Pôle d’accueil Pôle de


primaire, la personne, de négociation/vente, universitaire compétitivit
enseignement des de sport, de langues et de sciences pour les é
langues, des sciences de qualité scientifiques et scientifique,
et du sport de qualité les sportifs. sportif et
centres
d’appel.
Moyens 3 groupes de travail Plusieurs réunions de travail et Plusieurs Rencontre
avec les enseignants dossier sur le développement de la réunions de d’entrepren
primaires et un cité scolaire fait par les professeurs travail et eurs dans
conseiller et travail conjoint avec les acteurs dossier réalisé ces
pédagogique : sportifs. avec des domaines et
Langues et dyslexie, enseignants mise en
sciences et chercheurs en place de
réseau/activités pleine science et les diverses
nature élus. actions pour
leur faciliter
Mise en place : Mise en place : Mise en place : l’installation.
Mise en
Proposition
s place :
LANGUES : -BAC PRO DE PROXIMITE ET VIE - PÔLE
Enseignement de LOCALE (SPVL) D’ACCUEIL -POLE DE
matières en Italien -BAC PRO SECURITE PREVENTION UNIVERSITAIRE COMPETITIVI
(EPS, Arts plastiques, (SP) « SEOLANE » TE
etc.), correspondants -BEPA spécialité SERVICE AUX - PÔLE -ZONE
SCIENCES : Passeport PERSONNES D’ACCUEIL D’ACTIVITE
eco-citoyen, Pôle -SECTION SPORTIVE « SKI » SPORTIF - FILIERE DU
d’accueil de formation - COURS TRONC COMMUN BREVET HANDICAP
des maîtres en D’ETAT EN LYCEE - CENTRES
sciences, -SECTION EUROPEENNE ITALIEN D’APPEL
TROUBLES DU -INTERNAT D’EXCELLENCE
LANGAGE : - CLASSE BILANGUE (2 LV1)
Création d’un
observatoire des
troubles de perception
des langages
Livret suivi de l’élève
dyslexique

1/5
Enseignement primaire

Les enseignants du primaire ont l’impression de proposer des choses depuis longtemps
qui ne sont pas reprises en compte notamment depuis 1997, le Réseau Rural
d’Education Renforcée.

L’objectif est d’être un support à la redynamisation de la cité scolaire A. Honnorat


notamment sur les points suivants :
• Les langues
• Les enseignements scientifiques.

4 groupes de travail ont été constitués :

1-Réseau/Activités pleine nature/Culture

L’objectif est d’appuyer les thèmes développés ci dessous, de mettre les écoles en
réseau, de développer l’EPS et la lecture, de favoriser les contacts avec le collège/lycée
Cela se traduirait par la mise en place de projets européens et transfrontaliers, de
partenariats avec le musée et les associations de lecture, du développement d’un
projet d’Education Physique et Sportive en favorisant les activités liées à notre
environnement.

Les moyens nécessaires seraient :


• Donner une existence juridique aux réseaux d'écoles et à leurs coordonnateurs
• Un enseignant déchargé pour la coordination du Réseau
• Du matériel sportif

2- Langues

L’objectif est de développer l’enseignement des langues et en particulier l’italien.


Cela se traduirait par l’apprentissage de l’italien dès la maternelle petite section, afin
de favoriser l’enseignement de la matière, il serait possible d’enseigner les Arts
plastiques et les EPS en Italien et de développer les correspondants et les échanges de
classes et de consolider les correspondants du primaire au collège

Les moyens nécessaires seraient :


• un assistant d’italien présent à l’année et mobile,
• la formation des maîtres à l’Italien.

3- Sciences

L’objectif est de développer l’enseignement des sciences naturelles, technologiques et


humaines et de promouvoir une démarche scientifique.
Cela se traduirait par l’utilisation du cadre ubayen pour étudier le terrain, de la création
d’un pôle de formation des enseignants du primaire à l’enseignement scientifique, de la
mise en place d’une partenariat avec le pôle universitaire afin de profiter des
présentations des scientifiques du pôle SEOLANE, de l’ organisation des classes
thématiques sur les risques, les énergies, l’astronomie, la biodiversité et l’agriculture,
de la sensibilisation des élèves au respect de l’ environnement avec par exemple la
mise en place d’un passeport de l’éco-citoyen scientifique.

Les moyens nécessaires seraient :

2/5
• d’ acquérir et de renouveler le matériel scientifique et notamment d’utiliser le
matériel fourni pour les scientifiques du pôle d’accueil.
• De former des enseignants en effectuant des stages et/ou en participant à des
formations par les scientifiques du pôle d’accueil
• D’obtenir des enseignants en renfort pour travailler en petit groupe en
augmentant le nombre de EMALA

4- Troubles d’apprentissages

L’objectif serait d’observer les troubles de perception des langages qui touchent 7 à
10% de la population scolaire et de déceler les troubles avant le CE2. Barcelonnette de
part sa proposition scolaire de la maternelle à la Terminale permettrait une observation
continue et pourrait s’organiser afin de former les maîtres à la prise en charge des
troubles du langage.
Cela se traduirait par la mise en place d’un observatoire des troubles de perception du
langage, par la proposition d’une langue vivante alternative (l’italien) qui est plus
simple à apprendre pour les enfants présentant des troubles du langage, un livret de
suivi de l’élève dyslexique de la maternelle à la terminale.

Les moyens nécessaires seraient :


• La décharge de l’enseignant afin de permettre de lui permettre de participer à
des réunions de suivi,
• La formation des maîtres à la prise en charge des troubles du langage.

Enseignement secondaire

Ce projet repose sur quatre axes :

1- La création d’un pôle « tertiaire » s’articulant autour du BEP Vente Action Marchande
(VAM), transformé en BAC PRO, auquel pourraient venir s’ajouter un BAC PRO Service
de Proximité et Vie Local (SPVL), un BAC PRO Sécurité et Prévention (SP) ainsi qu’un
BEPA Service aux Personnes.

2- Les sections sportives. L’offre actuelle se décline est composée de SSSA et ASM au
collège et MSM au lycée), il s’agit de proposer une formation sportive, cohérente de la
sixième à la terminale, centrée sur le ski mais également ouverte sur d’autres activités
sportives avec, à la clé, la possibilité de préparer des formations
« professionnalisantes ».
De nombreux élèves du pôle espoir en seconde à Embrun viennent ou reviennent à
Barcelonnette en 1ère et en terminale. Dans l’intérêt de ces élèves, il serait préférable
d’envisager une scolarité continue, de la seconde à la terminale, dans le même
établissement. D’ailleurs, plusieurs responsables du ski du 05 en particulier du
Champsaur, souhaiteraient eux aussi que le lycée de Barcelonnette accueille de
nouveau le pôle espoir ski. L’objectif serait de proposer un parcours permettant l’accès
aux Brevets d’Etat et/ou au pôle Espoir France si les enfants en ont le potentiel.

Collège : 2nde :
SSSA et ASM Pôle espoir ski 1ère et Terminale : Environnement favorable
MSM et Préparation au pour passer les Brevets
Tronc commun d’Etat

3- L’italien. Cette partie du projet vise, elle aussi, à proposer une offre cohérente de la
sixième à la terminale. Pour ce faire, il s’agit d’enrichir la classe « bilangue » (italien et

3/5
anglais dès la sixième) avec la création d’une section européenne « italien » au lycée
et à la SEP. La situation géographique de la vallée donne une pertinence certaine à
cette proposition.

4- L’internat. Ce projet souhaite associer la cité scolaire à la volonté de l’inspection


d’académie de développer des internats dits « d’excellence ». De nombreux éléments
de l’actuelle structure de la cité scolaire Honnorat l’y prédispose.

M. le Maire de Barcelonnette évoque la possibilité d’acheter un bâtiment situé en face


du lycée (l’ancien garage SATA) avec 1000 m² de surface au sol. L’emplacement
pourrait alors rendre plus facilement envisageable un agrandissement de la cité
scolaire.

Pôle universitaire et accueil d’entreprises

SEOLANE est un projet de mise à la disposition de la communauté scientifique étudiant


les risques naturels d’un accueil situé dans les anciennes casernes de Barcelonnette et
du terrain d'expérimentation naturel que constitue la vallée de l'Ubaye.

Cela se manifestera par :


o l’accueil d’étudiants et de chercheurs (universités, EPST) pour des stages dans
des locaux adaptés,
o la création d’une centre de données géophysiques pour la centralisation des
observations réalisées en Ubaye, leur archivage et leur transmission aux
laboratoires concernés,
o la mise en place d’une bibliothèque numérique sur les risques naturels en
Ubaye, l’organisation de séminaires, de conférences, d’écoles thématiques et
d’expositions temporaires.
L’accueil pourra s’étendre aussi à des chercheurs travaillant sur des problématiques
liées à l’environnement tel que :
o l’inventaire biodiversité (ATBI+M) en cours de réalisation par le Parc National
du Mercantour,
o la paléontologie,
o etc.

Ce projet favorisera le développement de la cité scolaire notamment au niveau


scientifique par de possibles :
- interventions dans les écoles de la vallée de l’Ubaye permettant de transmettre
les informations recueillies sur le terrain,
- séminaires et actions de vulgarisation scientifique pour les habitants de la vallée
qu’ils soient permanents ou vacanciers.

Des expositions temporaires et/ou des écoles thématiques CNRS sur les risques
naturels peuvent être envisagées.

Le projet SEOLANE serait accompagné d’un pôle de compétitivité sur les risques
naturels favorisant la création d’entreprise et l’accueil de sociétés permettant de
proposer des emplois dans les domaines de la santé, des centres d’appel et des
sciences.

Transports

4/5
Suite à diverses réunions, une proposition de la SCAL a retenue notre attention. Elle
propose un système de navette à la demande sur réservations qui fonctionne bien dans
la vallée de la Blanche et pourrait satisfaire les élèves venant des alentours.

5/5