Vous êtes sur la page 1sur 34

SOMINICE Société d’Economie Mixte pour la Construction et la Gestion des Marchés d’Intérêt National de Nice

SOMINICE
Société d’Economie Mixte pour la Construction et la Gestion des Marchés d’Intérêt National de Nice

2008
rapport d’exploitation

Sommaire

SOMINICE
Présentation de la Société et de ses Actionnaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Conseil d’Administration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Comité Technique consultatif “Marché des Produits Alimentaires” . . . . . 5 Comité Technique consultatif “Marché aux Fleurs” . . . . . . . . . . . . . . . . .6 Organe de contrôle et conseils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7 Direction des Marchés d’Intérêt National . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8

INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 MARCHÉ DES PRODUITS ALIMENTAIRES
Généralités, aspects agricoles et commerciaux . . . . . . . . . . . . . . . 10 à 14 Données statistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 à 20

MARCHÉ AUX FLEURS
Généralités, aspects agricoles et commerciaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Données statistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 à 26

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE
Compte rendu des activités 2008 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 à 30 Etat des réunions et manifestations officielles en 2008 . . . . . . . . . 31 à 32

2

MARCHES D'INTERET NATIONAL DE NICE
(Décret n° 66 1052 du 22 décembre 1966 modifié par le Décret n° 75 284 du 18 avril 1975)

Société d'Economie Mixte pour la Construction et la Gestion des Marchés d'Intérêt National de Nice
(SOMINICE) Capital Social : 245 290, 47 Registre du Commerce : 960 800 779 B Nice Siège Social : M.I.N Direction et Bureaux : PAL 1 M.I.N St. Augustin - 06296 NICE CEDEX 3 Téléphone : 04 92 29 75 75 - Télécopie : 04 92 29 75 99 www.mindenice.fr sominice@mindenice.fr

ACTIONNAIRES
Ville de NICE Département des Alpes-Maritimes Crédit Agricole Provence Côte d’Azur Caisse des Dépôts et Consignations Chambre de Commerce et d'Industrie de Nice Côte d'Azur Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Alpes-Maritimes Syndicat du Commerce de gros en fruits et légumes et produits frais du MIN de NICE Union Départementale des Producteurs de Fleurs Coupées Syndicat des Grossistes en Fleurs et Commerces annexes du MIN de NICE Fédération Nationale des Fleuristes de France

3

ORGANISATION DES M.I.N

CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA SOMINICE
VILLE DE NICE Maître Janine GILLETTA Adjointe au Maire de Nice Monsieur Bernard BAUDIN Conseiller Municipal Délégué Conseiller Communautaire Monsieur Alain PHILIP Adjoint au Maire Vice-Président Communauté Urbaine DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES Monsieur Joseph CALZA Président Directeur Général de la SOMINICE Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Adjoint au Maire de Nice Monsieur Charles-Ange GINESY Député des Alpes-Maritimes Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Maire de Péone Valberg Monsieur Bernard ASSO Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Adjoint au Maire de Nice CHAMBRE D’AGRICULTURE DES ALPES-MARITIMES Monsieur Michel DESSUS Président CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE NICE COTE D'AZUR Monsieur Thierry PICCINI Membre du Bureau FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D'EXPLOITANTS AGRICOLES DES ALPES-MARITIMES Monsieur Jean-Pierre CLERISSI Membre du Bureau SYNDICAT DU COMMERCE DE GROS EN FRUITS ET LÉGUMES ET PRODUITS FRAIS DU MIN DE NICE Monsieur Yves FRANCIA Président FEDERATION NATIONALE DES FLEURISTES DE FRANCE Monsieur Robert FARCY Président UNION DEPARTEMENTALE DES PRODUCTEURS DE FLEURS COUPÉES Monsieur Patrick CALONICO Président

4

ORGANISATION DES M.I.N

COMITE TECHNIQUE CONSULTATIF "MARCHE DES PRODUITS ALIMENTAIRES"
ADMINISTRATION PUBLIQUE
3 SIEGES

Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt Direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Direction Générale des Services de la Ville de Nice

PRODUCTION
8 SIEGES

Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Alpes-Maritimes

COMMERCE
11 SIEGES

Syndicat du Commerce de Gros en Fruits et Légumes et Produits Frais du MIN de Nice
8 SIEGES

Chambre Syndicale des Détaillants en Fruits et Légumes
3 SIEGES

TRANSPORT
3 SIEGES

SNCF Syndicat des Transporteurs Routiers Syndicat des Transporteurs Urbains

5

ORGANISATION DES M.I.N

COMITE TECHNIQUE CONSULTATIF "MARCHE AUX FLEURS"
ADMINISTRATION PUBLIQUE
3 SIEGES

Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt Direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Direction Générale des Services de la Ville de Nice

PRODUCTION
10 SIEGES

Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Alpes-Maritimes
7 SIEGES

Union Départementale des Producteurs de Fleurs Coupées des Alpes-Maritimes
2 SIEGES

Syndicat Départemental des Horticulteurs Pépiniéristes et Paysagistes des Alpes-Maritimes
1 SIEGE

COMMERCE
9 SIEGES

Syndicat des Grossistes en Fleurs et Commerces Annexes du MIN de Nice
8 SIEGES

Syndicat des Fleuristes Détaillants
1 SIEGE

TRANSPORT
3 SIEGES

SNCF Syndicat des Transporteurs Routiers Aéroport Nice Côte d’Azur

6

ORGANISATION DES M.I.N

COMMISSAIRE AUX COMPTES
M. Philippe LUCCHESI Expert-Comptable agréé

EXPERT-COMPTABLE
Mme Antoinette PRATZ-ZENATTI

CONSEIL JURIDIQUE DROIT COMMERCIAL ET SOCIAL
Cabinet DEUR

7

ORGANISATION DES M.I.N

DIRECTION DES MARCHES D'INTERET NATIONAL DE NICE
PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DE LA SOMINICE SECRÉTARIAT DE DIRECTION DACTYLOGRAPHIE / STANDARD A - SERVICE COMPTABILITÉ Comptabilité générale, Comptabilité analytique Comptabilité Fournisseurs - Gestion de trésorerie - Emprunts Etats financiers - Déclarations sociales et fiscales Gestion administrative du personnel et paie Comptabilité et Traitements informatiques Clients Facturation et suivi des comptes clients Enregistrement des encaissements Secrétaire - Comptable Dactylographie B - SERVICES TECHNIQUES Travaux nouveaux et d'entretien général (bâtiments, installations et VRD) Fonctionnement des installations et suivi des chantiers Nettoiement et gestion des déchets Gestion de l’atelier C - SERVICE JURIDIQUE Gestion des locaux et des conventions d’occupation Contentieux - Rapports avec grossistes et annexes concessionnaires M. Joseph CALZA Melle Julie BENHAMRON Melle Christine GIRARD Mme Catherine ARASA

M. Paul JURANVILLE
Chef du Service Comptabilité

M. Olivier GUERCIN
Comptable

Mlle Claire CHAUVET Mme Josiane CLERISSI

M. Alain MOLLICCHI
Responsable Technique

M. Jean-Claude COLIN
Ambassadeur du Tri

Mme Maryse VESPUCE
Secrétaire

Mme Elsa FASULO-DE PAZ
Responsable Juridique

Mlle Emilie MORENO
Secrétaire

D - SERVICE EXPLOITATION Gestion des locaux - Evénementiel Application des Règlements Intérieurs Police des Transactions

M. Christophe NARDELLI
Inspecteur Principal

E1 - BUREAU PRODUITS ALIMENTAIRES Rapport avec usagers - Centralisation Statistiques et caisses M. Alexandre MATTEÏ Surveillance du Marché - Application du Règlement Intérieur Inspecteur Police des transactions - Pesage public Secrétariat - Accueil des usagers Mme Geneviève GUILHEN E2 - BUREAU FLEURS Rapports avec usagers - Centralisation Statistiques et caisses M. Stéphane AULAS Inspecteur Surveillance du Marché - Application du Règlement Intérieur - Police des transactions Accueil des usagers - Standard Mme Chantal SALLES E3 - EQUIPE DE CONTRÔLE Accueil des usagers - Contrôle aux portes Contrôle du site F - SERVICE INFORMATIQUE Responsable informatique Administrateur réseau - Webmaster G - ATELIER Entretien des matériels et installations 10 contrôleurs M. Michel MASSEILLE
Inspecteur, chargé de la sécurité

M. Julien PHAM

M. Jean-Paul MEGE M. Christian FERRARI

8

ORGANISATION DES M.I.N

INTRODUCTION
En 2008, sur le MIN « Produits Alimentaires », les transactions en valeur sont en hausse d’environ 2 %, et ce malgré un maintien des tonnages (+0,2 %) et l’impact de la crise financière apparue en fin d’été. Cette évolution est le fait d’une nouvelle hausse générale des cours des produits alimentaires : 2,8 % pour les fruits et légumes, 7,6 % pour la volaille, 5,4 % pour les autres produits alimentaires. Seuls les prix du poisson frais (-3,4 %) et des coquillages et crustacés (-1,6 %) ont baissé. L’activité du MIN « Fleurs » a été touchée de plein fouet par la mauvaise conjoncture économique de milieu d’année. Les secteurs de la fleur coupée et de la plante en pot sont en net repli par rapport à l’année 2007. Seul le secteur des accessoires affiche une nouvelle fois une forte progression de chiffres d’affaires. Pour le MIN « Produits Alimentaires », le nombre d’acheteurs inscrits a augmenté grâce à une fréquentation plus forte des restaurateurs, des épiciers et des collectivités. Une gestion toujours rigoureuse du parc immobilier a permis à la SOMINICE de maintenir des taux d’occupation proches de 100 %. Les travaux réalisés en 2008 consistaient entre autres dans les mises en conformité aux normes des ascenseurs du MIN « Fleurs » et à poursuivre celles portant sur les installations électriques. Aussi, il a été procédé à la rénovation des cages d’escalier de la Halle aux fleurs et à la remise en état du réseau de bouches d’incendie. Enfin, la SOMINICE a construit un local de stockage ainsi qu’un local à déchets spécifique aux produits de la Marée (mise en service et inauguration en janvier 2009). Dans le domaine de la gestion des déchets, la SOMINICE a poursuivi sa politique de tri sélectif avec la mise en place du traitement des déchets verts et la préparation du tri d’autres déchets tels que plastiques, huiles alimentaires usagées, etc. En matière de communication, l’année 2008 a été marquée par un record d’affluence avec 64.000 visiteurs lors de la 5ème édition des « MIN EN FETE ». La SOMINICE a mené de nombreuses autres actions telles que des campagnes d’affichage, la visite du Marché par les écoles, la sensibilisation des scolaires sur les bienfaits d’une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes, sa participation au Salon AGECOTEL et au 26ème congrès de l’Union Mondiale des Marchés de Gros. Par ailleurs, la SOMINICE s’est fait l’écho de l’installation en 2008 de 4 nouveaux grossistes en produits alimentaires. La SOMINICE a continué ses travaux et recherches pour être en mesure de proposer des réponses aux besoins des professionnels, et ce notamment dans la perspective d’une relocalisation du Marché. Pour ce faire, la SOMINICE a régulièrement participé aux réunions de la Fédération Française des MIN (FFMIN) et de l’Union Mondiale des Marchés de Gros (UMMG / WUWM). Les MIN de Nice étaient représentées aux réunions de la FFMIN ayant pour objet d’étudier les conséquences sur le fonctionnement des marchés de gros de la transcription en droit français de la Directive européenne relative aux services dans le marché intérieur (Directive dite BOLKESTEIN). Au cours de l’exercice 2008, la SOMINICE a poursuivi ses démarches pour préparer d’une part la libération de 3 hectares situés à l’est du MIN « Produits Alimentaires » et d’autre part la fin de la convention Ville de Nice - SOMINICE pour la gestion du Marché dont le terme est fixé au 19 juillet 2010.

Joseph CALZA Président de la SOMINICE
Conseiller Général des A.M. Adjoint au Maire de Nice

9

INTRODUCTION

MARCHE DES PRODUITS ALIMENTAIRES

GENERALITES
Le tonnage global des produits alimentaires commercialisés sur le MIN de NICE en 2008 ne varie pratiquement pas par rapport à 2007 (+0,2 %). En effet, le tonnage global commercialisé s'est élevé à 115 112 tonnes en 2008 contre 114 887,5 tonnes en 2007. • 85 504 tonnes en fruits et légumes (86 358 tonnes en 2007) soit un chiffre d'affaires de 140 205 180 • 16 200 tonnes de produits alimentaires (dont 7 150 tonnes pour les entrepôts frigorifiques) soit un chiffre d'affaires de 87 156 000 • 5 612 tonnes de produits de la Mer dont 1 312 tonnes de crustacés et de coquillages (4 510 tonnes en 2007), soit un chiffre d'affaires de 36 700 000 • 7 796 tonnes de produits carnés : viandes 6 033 tonnes, volailles 1 534 tonnes et charcuterie 229 tonnes soit un chiffre d'affaires de 33 518 165 Le chiffre d'affaires estimé s'élève à 297 579 345 en 2007, soit une hausse de 2 %. contre 291 632 645

C.A. DES GROSSISTES SUR LE MARCHÉ
(en millions d’euros)
Autres produits Alimentaires 87

Fruits et Légumes Autres produits Alimentaires Produits de la Mer Produits Carnés

Fruits et Légumes 140 Produits Carnés 33,5

Produits de la Mer 37

Chiffre d’affaires des grossistes en 2008.............................. 297,5 Millions d’Euros Variation 2007 / 2008...........................................................................................+2%

10

PRODUITS ALIMENTAIRES

ASPECTS AGRICOLES ET COMMERCIAUX
Situation de la Production
Le tonnage global commercialisé par les producteurs peut être estimé en 2008 à 5 013 tonnes contre 4 977,5 tonnes en 2007. • 4 890 tonnes de légumes en 2008 contre 4 860 tonnes en 2007 • 123 tonnes de fruits en 2008 contre 117,5 tonnes en 2007 • 307 producteurs ont été inscrits sur le MIN Produits Alimentaires en 2008 dont la répartition est la suivante : • 258 pour le Département des Alpes-Maritimes • 16 pour le Département des Alpes de Haute Provence • 24 pour le Département du Var • 3 pour le Département du Vaucluse • 1 pour le Département de l'Ardèche • 1 pour le Département de l'Ain • 2 pour le Département du Gard • 1 pour le Département des Hautes-Alpes • 1 pour le Département de la Haute Corse

Situation du Commerce Commissionnaires-négociants en fruits et légumes
Est présenté ci-après, pour l’exercice 2008, l’activité des commissionnairesnégociants en fruits et légumes du MIN. Le tonnage global commercialisé en "direct" est estimé à 65 241 tonnes en 2008 dont : • 37 600 tonnes de légumes • 27 641 tonnes de fruits En outre, 15 250 tonnes ont fait l'objet d'une réexpédition : • 9 240 tonnes de légumes en 2008 • 6 010 tonnes de fruits en 2008 Ainsi, le tonnage global traité en 2008 s'est élevé à 80 491 tonnes. La part de marché du MIN de NICE concernant la distribution des fruits et légumes dans la zone de chalandise du MIN est de 45 % environ.

11

PRODUITS ALIMENTAIRES

ASPECTS GENERAUX
Globalement, la répartition entre fruits et légumes évolue, passant de 41% en 2007 à 39,5% en 2008 pour les fruits et de 59% en 2007 à 60,5% pour les légumes en 2008. L’indice des prix à la consommation affiche une variation positive de 2,8% pour les fruits et les légumes frais (Données INSEE). LES TENDANCES NATIONALES Les Fruits : • La Pomme : La récolte 2008 est modérée et les échanges internationaux peu dynamiques au départ comme à destination de la France. Plus globalement, cette année a été surtout marquée par des problèmes de gel prononcés qui ont affaibli les grandes productions fruitières françaises, et permi des cours souvent élevés pour les autres fruits. Les cours de la pomme ont eux aussi débuté à de bons niveaux mais n’ont pas perduré sur l’ensemble de la campagne et se sont peu à peu abaissés. • La Poire : La récolte 2008 est faible ; le niveau de production serait le plus bas depuis dix ans, en recul de 19% par rapport à 2007. Ceci s’explique par une baisse des surfaces de vergers de poiriers (moins 10% en un an) et un arrachage massif en Aquitaine. Les conditions climatiques n’ont pas été aussi des plus favorables : gel, chutes physiologiques importantes et pluies ont perturbé les régions Rhône-Alpes, Centre, Languedoc-Roussillon, Pays-de-la-Loire et Aquitaine. L’écoulement s’est fait à des niveaux de prix élevés tant pour la guyot que pour la williams. • La Fraise : En 2008, la campagne des fraises n’a pas à rougir. Le volume de production est toutefois resté limité. Le temps perturbé des mois de mars et d’avril a limité la production des fraises françaises mais aussi celles d’Espagne. Dans ce contexte d’offre réduite, le marché est resté fluide et équilibré. Malgré la baisse de production, la bonne tenue des cours tout au long de la campagne 2008 a permis une progression du chiffre d’affaires par rapport à celui de l’an dernier. • La Pêche : La production de pêches y compris nectarines et brugnons est en baisse (inférieure à celle de 2007 de 20%) particulièrement en région Rhône-Alpes ; ceci s’explique en partie par une diminution du verger de pêchers d’environ 4% en un an, des récoltes perturbées par les pluies et des dégâts causés par le gel. La campagne de commercialisation a débuté fin mai sans entrain et des cours peu élevés ; la demande s’est ensuite améliorée en août au regard d’une offre plus limitée. • La Cerise : Le gel du mois de mai a causé d’importants dégâts en région RhôneAlpes. Les pluies abondantes et répétées ont engendré un faible niveau de production, comparable à celui de l’année 2007 ; celles-ci ont fortement abimé les fruits et altéré leur conservation. La demande est restée prudente, freinée par les problèmes de conservation. Les cours d’un niveau correct en début de campagne se sont peu à peu effondrés. • L'Abricot : La campagne 2008 se révèle exceptionnellement faible pour la récolte en abricots. La production a été diminuée par des conditions climatiques particulièrement défavorables, le gel du mois de mars et un printemps dominé par des périodes de pluie et de grêle. Les prix n’ont pas été suffisants pour compenser la

12

PRODUITS ALIMENTAIRES

faiblesse de la récolte, même si les prix 2008 ont été supérieurs à ceux de 2007. • Le Melon : La campagne 2008 a été très contrastée. Après un début de marché favorisé par un marché sous-approvisionné et une demande croissante encouragée par une météo clémente, la commercialisation s’est poursuivie dans un contexte très difficile ; la forte hausse de l’offre et la faible consommation de ce produit ont tiré durablement les prix au plus bas. Les Légumes : • La Tomate : La campagne de commercialisation 2008 a été difficile et a manqué de dynamisme sur la quasi-totalité de sa durée, hormis sur une courte période au printemps. En effet, les volumes mis en marché se sont développés presque toujours plus rapidement que la consommation de ce légume. Ceci a entraîné un déséquilibre des marchés avec pour corollaire des prix bas. Le chiffre d’affaires est en baisse par rapport à celui de l’an passé, et ce malgré une hausse des volumes de production. • La Carotte : En 2008, la commercialisation a été marquée par la succession de nombreux aléas climatiques dans l’ensemble des bassins producteurs. Les volumes ont été nettement limités, le marché est resté globalement actif et les prix se sont maintenus au-dessus du bon niveau de l’an passé. • La Pomme de terre primeur : En 2008, la commercialisation de la pomme de terre primeur a été globalement satisfaisante. L’offre a facilement trouvé preneur, à un prix élevé. La production a baissé d’environ 10% entrainant une baisse importante des volumes commercialisés. • La Courgette : Bien que le début de campagne ait été prometteur, le marché a été dans l’ensemble difficile. Les conditions de commercialisation se sont nettement dégradées durant la période de pleine production française. En effet, à la concurrence interrégionale s’est ajoutée celle des jardins familiaux et une faible consommation de ce produit. Les cours ont donc chuté à des niveaux très bas, ne couvrant plus parfois les frais de production. • La Laitue : La campagne d’été a été marquée par des prix élevés du fait d’une réduction des surfaces de production et d’une baisse des récoltes. Les conditions climatiques ayant limité et retardé la pousse des laitues, le marché est resté sousapprovisionné au début du mois de mai. La production des laitues d’hiver est en retrait par rapport à l’an passé. Après un mois d’août difficile, le marché s’est à peine amélioré avec des cours en hausse ; ils se sont toutefois maintenus à un niveau inférieur à celui de la moyenne quinquennale. • Le Chou-fleur : En début de campagne, les prix étaient élevés et la demande en chou-fleur est restée dynamique, aidée par des conditions climatiques favorisant la consommation de ce légume. Le marché s’est poursuivi en juillet par l’arrivée de volumes importants et une demande moins dynamique. Les cours jusqu’alors bien valorisés ont chuté. La commercialisation s’est améliorée au mois d’août. • L’Endive : Le marché de l’endive n’a pas échappé à la morosité ambiante. La vente a été difficile du fait d’une demande intérieure très faible. L’arrivée des autres légumes de printemps a fortement concurrencé l’endive. Les prix se sont toutefois maintenus au dessus de la moyenne quinquennale. L’indicateur du chiffre d’affaires s’est maintenu dans la moyenne des cinq dernières années.

13

PRODUITS ALIMENTAIRES

Les Produits de la Mer : L’année 2008 aurait pu être une année faste pour les produits de la mer et d’eau douce sans les incidents qui ont marqué la pêche. En effet, ce secteur qui avait démarré en hausse sur les cinq premiers mois de l’année, a été déstabilisé par la grève des pêcheurs français protestant contre la hausse des prix du pétrole. La crise financière de la fin de l’été a continué d’entamer l’opinion et la consommation des ménages. Dans ce contexte conjoncturel, les volumes commercialisés des poissons de mer sont restés stables tandis que ceux d’eau douce sont en progression (le saumon est la star du secteur). La consommation de merlu, daurade, sole, bar et thon rouge est en hausse en 2008 ; ceci est le signe que les produits « fins » et de qualité sont moins sensibles à la conjoncture. Elle est en baisse pour les sardines et les rougets barbets. Pour la première fois depuis longtemps, les prix du poisson frais ont baissé de 3,4% et ceux des coquillages et crustacés de 1,6% (données OFIMER). En 2008, les consommateurs ont continué à renouer avec le poisson en poursuivant le changement de leurs habitudes alimentaires ; cependant, les quantités globales de poisson frais achetées sont en diminution car les ménages en consomment moins souvent ; ils ont préféré reporter leurs achats sur d’autres produits aquatiques comme les coquillages et crustacés, les produits traiteur et les conserves (données OFIMER). Les Produits Carnés (Source FranceAgriMer) : En 2008, le volume des achats des ménages a diminué (-2,5%) tandis que les prix moyens n’ont cessé d’augmenter (+3,3%). Les sommes dépensées par les ménages se sont malgré tout accrues (+0,7%) en raison de la hausse des prix. La structure des achats de produits carnés en 2008 s’est peu modifiée par rapport à l’année précédente : 42% des volumes achetés concernent les viandes de boucherie fraîches , 30% la charcuterie et le jambon, 23% les volailles et le lapin frais ; enfin, les produits surgelés représentent 5% des volumes. Parmi les viandes de boucherie, le porc, qui est resté la viande la moins chère malgré une hausse importante de son prix moyen (+4,4%), a été celle qui a le mieux résisté. A contrario, la viande ovine, plus chère, a enregistré la plus forte baisse des achats (7,6%). Les achats de produits élaborés, dont le prix moyen d’achat a plus faiblement augmenté, ont proportionnellement moins diminué. Il semble que les ménages se soient orientés tout au long de l’année vers les produits carnés meilleur marché, et moins élaborés ou moins transformés. Le marché des volailles a été marqué par une augmentation très importante des prix (+7,6%) en répercussion de la hausse du prix de l’aliment. Néanmoins, comme le poulet (50% des achats) reste une viande bon marché, les quantités achetées ont diminué mais dans une moindre proportion. Le lapin et surtout la pintade sont des produits de plus en plus délaissés. Les Autres Produits Alimentaires : Au cours de la première moitié de l’année 2008, les prix des produits alimentaires se sont envolés (+5,4%). Bien qu’ils aient diminué par rapport aux pics enregistrés l’année dernière, les prix des produits céréaliers se maintiennent pour la plupart à un niveau plus élevé que la moyenne. Aujourd’hui, les prix du maïs sont 50 % supérieurs aux prix moyens affichés entre 2003 et 2006, et ceux du riz ont doublé. La variation des produits alimentaires est supérieure à celle de l’inflation.

14

PRODUITS ALIMENTAIRES

FREQUENTATION DU MARCHE DES PRODUITS ALIMENTAIRES POUR L'ANNEE 2008
VENDEURS Nombre total de producteurs fréquentant le MIN Producteurs-titulaires d'un emplacement à l'année Producteurs saisonniers inscrits Producteurs livrant leurs produits aux grossistes 2007 295 236 5 54 2008 307 249 7 51

Nombre total de grossistes en fruits et légumes dont : • Grossistes en fruits et légumes concessionnaires d'un magasin de vente • Grossistes en fruits et légumes titulaires d'un carreau de vente (ramasseurs-betteraviers-champignons) Nombre total autres grossistes dont : • Grossistes en produits alimentaires autres que fruits et légumes • Grossistes en produits de la mer • Grossistes en produits carnés • Grossistes en vins et champagnes ACHETEURS Nombre total d'acheteurs Revendeurs spécialisés en fruits et légumes Détaillants plurivalents (épiciers) Collectivités (achats directs sur le MIN à partir de 2007) Commerces intégrés (magasins à succursales multiples) Grossistes extérieurs Restaurateurs Autres commerces Poissonniers Détaillants produits carnés AUTRES CATEGORIES Annexes, représentants, etc. Employés différentes catégories (grossistes annexes) Transporteurs

43

45

41

43

2 15

2 14

7 2 4 2

7 1 4 2

2 520 332 416 44 10 25 1 239 182 70 202

2 768 355 471 82 18 23 1 326 212 75 206

102 1 044 82

104 1 051 93

15

PRODUITS ALIMENTAIRES

EVOLUTION DES TONNAGES DES PRODUITS ALIMENTAIRES COMMERCIALISES SUR LE MIN ENTRE 2005 ET 2008

100000 80000 60000 40000 20000
5055 T 5013 T 5103 T 4977,5 T 16200 T 15820 T 15950 T 15700 T 5612 T 4510 T 4500 T 4450 T Produits de la Mer Autres Produits Alimentaires 8069,5 T 7796 T 7871 T 8037 T 84022 T 83179 T 81380,5 T 80491 T

00000

2005 2006 2007 2008

80000

60000

40000

20000
0

0

Commissionnaires négociants en F & L

Producteurs en F & L

Produits Carnés

TONNAGE DES PRODUITS ALIMENTAIRES COMMERCIALISES SUR LE MIN EN 2008
Commissionnaires négociants Producteurs en F & L Produits de la Mer Produits Carnés Autres Produits Alimentaires Total 80 491 5 013 5 612 7 796 16 200 T T T T T

115 112 T

Produits Carnés 7 796 T Autres Produits Alimentaires 8 069,5 T

Commissionnaires négociants en F & L 80 491 T

Produits de la Mer 5 612 T Producteurs en F & L 5 013 T

16

PRODUITS ALIMENTAIRES

PRODUCTEURS EN FRUITS ET LEGUMES DES A.M. FREQUENTANT LE MIN EN 2008
(répartition par canton)

ST-ETIENNE DE TINEE

GUILLAUMES ST SAUVEUR SUR TINEE ST-MARTIN VESUBIE TENDE

PA 1 PLG 1
ROQUEBILIERE

PA 4
PUGETTHENIERS

PA 1 PLG 1
VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON

BREIL-SUR-ROYA LANTOSQUE

SAINT-AUBAN

PA 1
COURSEGOULES

LEVENS

PA 1 PLG 1 SOSPEL PLG 1

PA 3 PLG 1

BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER GRASSE

PA 2 PLG 3

PA 4 PLG 1 PA 6
MOUGINS

PA 8 PLG 1 CONTES E CARROS REN MENTON PA 3 SCA PA 33 L’E PA 2 VENCE PLG 2 PA 29 NICE PLG 1 PA 70 BEAUSOLEIL PLG 6 PS 2 VILLEFRANCHE-SUR-MER PA 19 PA 28 PLG 5 PLG 5 PS 2 SAINT-LAURENT-DU-VAR PA 1
VILLENEUVE-LOUBET ANTIBES

PA 5 CAGNES-SUR-MER

PA 1 PLG 3

CANNES

Répartition par département

PA : Producteurs abonnés PLG : Producteurs livrant grossistes PS : Producteurs saisonniers

249 51 7 307

Producteurs au total : 307 AIN : PLG 1 ARDECHE : PS 1 GARD : PA 1, PS1 HAUTES-ALPES : PLG 1 CORSE : PA 1

Alpes de Haute Provence PA 221 Alpes PA 9 - PLG 7 Maritimes PLG 33 PS 4 0 PA 15 Bouches du Rhône Var PLG 9 PS1 PA 2 Vaucluse

17

PRODUITS ALIMENTAIRES

ACHETEURS FREQUENTANT LE MIN EN 2008
(répartition par canton) Toutes catégories confondues

ST-ETIENNE DE TINEE

12

GUILLAUMES

10

ST SAUVEUR SUR TINEE

ST-MARTIN VESUBIE 12

TENDE

14 6
PUGETTHENIERS ROQUEBILIERE

16 10
VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON LANTOSQUE BREIL-SUR-ROYA

11
SOSPEL

7

SAINT-AUBAN COURSEGOULES

18
LEVENS CARROS CONTES

10 25
E REN MENTON SCA L’E 105

4

55

24

33
VENCE BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER

86

NICE

24 99

56 MONACO
BEAUSOLEIL

60
GRASSE

1 117 160 94

VILLEFRANCHE-SUR-MER SAINT-LAURENT-DU-VAR

10

44
MOUGINS

41 221

CAGNES-SUR-MER VILLENEUVE-LOUBET

42 139 26
MANDELIEU CANNES

ANTIBES

Répartition par département

ITALIE : 31 AUTRES DEPARTEMENTS : 27 Acheteurs au total : 2 768

Vaucluse 2 Bouches du Rhône 4

Alpes de Haute Provence 16 Var 97

Alpes Maritimes 2 591

18

PRODUITS ALIMENTAIRES

ACHETEURS DETAILLANTS EN PRODUITS CARNES FREQUENTANT LE MIN EN 2008
(répartition par canton)

ST-ETIENNE DE TINEE

1

GUILLAUMES

2

ST SAUVEUR SUR TINEE

ST-MARTIN VESUBIE 1

TENDE

2
PUGETTHENIERS

ROQUEBILIERE

3 2
VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON LANTOSQUE BREIL-SUR-ROYA

1
SOSPEL

SAINT-AUBAN COURSEGOULES

3
LEVENS CARROS CONTES

1 3 6
E REN MENTON SCA L’E 9

1

1

3
VENCE BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER

6 6 11

NICE

1 5

MONACO BEAUSOLEIL

2

3
GRASSE

89

VILLEFRANCHE-SUR-MER

2 1
MOUGINS

SAINT-LAURENT-DU-VAR CAGNES-SUR-MER VILLENEUVE-LOUBET ANTIBES

2
VALLAURIS

9 2
MANDELIEU

5

15

CANNES

Répartition par département

Vaucluse 1

Alpes de Haute Provence 2 Var 5

Alpes Maritimes 198

Acheteurs au total : 206

19

PRODUITS ALIMENTAIRES

ACHETEURS DETAILLANTS EN PRODUITS DE LA MER FREQUENTANT LE MIN EN 2008
(répartition par canton)

ST-ETIENNE DE TINEE

GUILLAUMES ST SAUVEUR SUR TINEE ST-MARTIN VESUBIE

TENDE

ROQUEBILIERE PUGETTHENIERS VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON LANTOSQUE BREIL-SUR-ROYA

1
SOSPEL

1
SAINT-AUBAN COURSEGOULES LEVENS CARROS VENCE BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER CONTES

1 2
E REN MENTON SCA L’E 1

4 3 7

NICE

2
GRASSE

17

2

MONACO BEAUSOLEIL

2

VILLEFRANCHE-SUR-MER

2 2
MOUGINS

SAINT-LAURENT-DU-VAR CAGNES-SUR-MER VILLENEUVE-LOUBET

1
VALLAURIS

5
CANNES MANDELIEU

9

ANTIBES

Répartition par département

Alpes de Haute Provence

Alpes Maritimes 62

BOUCHES DU RHÔNE : 1 ITALIE : 6 Acheteurs au total : 75

Var 6

20

PRODUITS ALIMENTAIRES

MARCHÉ AUX FLEURS ASPECTS AGRICOLES ET COMMERCIAUX
Ce secteur vit de plus en plus au rythme des grandes Fêtes qui ponctuent l’année même si certaines sont plus en retrait qu’auparavant (perte de certaines traditions) ; en effet, les fêtes de la Toussaint et de fin d’année ont pâti de la mauvaise conjoncture économique de l’année 2008 alors que celle de la fête des Mères reste un moment privilégié pour les grossistes. Les ventes drainées par le monde de l’événementiel sont toujours aussi importantes en raison notamment des fêtes somptueuses données par les milliardaires en vacances sur la Côte d’Azur. • LA FLEUR COUPEE En 2008, le marché de la fleur coupée a été touché de plein fouet par la mauvaise conjoncture économique du deuxième semestre. Il est vrai que ce secteur ne propose pas des produits de première nécessité, contrairement aux secteurs alimentaires. Les consommateurs ont donc privilégié l’assiette plutôt que le vase. De plus, toutes les provenances ont été touchées par ce mauvais contexte économique, notamment à partir du mois de septembre. Cependant, il semblerait que les produits dits de « niche » aient moins souffert que les autres, comme par exemple les roses d’Equateur et certaines autres fleurs exotiques qui se différencient des produits standards à fort volume. Le marché de la fleur coupée est de plus en plus dépendant de l’international. Afin de contrer la puissante concurrence des opérateurs néerlandais (62% des importations en 2008), les entreprises diversifient leur offre de produits exotiques en provenance de la Colombie, de l’Equateur, du Kenya ou de l’Ethiopie. Sur le marché de Nice, les chiffres d’affaires des grossistes et producteurs stagnent. Les ventes de fleurs coupées ont été très irrégulières, ponctuées tout au long de l’année de périodes fastes et de mois très creux. La part de la production française sur le marché demeure inchangée et reste estimée à 30% des volumes commercialisés en 2008. L’avenir repose sur la poursuite du développement des ventes par une diversification de l’offre et des provenances. - LA ROSE : La superficie cultivée est en légère baisse et la production stagne. Les ventes sont en baisse et les prix sont en légers replis. - LE MUFLIER : Il s’agit d’une production de qualité. Les ventes et la surface cultivée sont en baisse. Les prix sont en baisse. - LA RENONCULE : En 2008, la renoncule reste une variété très en vogue auprès des consommateurs ; la production reste de qualité ; les ventes sont inchangées. La concurrence des pays étrangers demeure forte (Israël, Kenya). Le prix de vente est cependant resté stable. - LE GERBERA : Les quantités produites et les prix restent inchangés. Les ventes sont comparables à celles de l’année précédente. - L’ŒILLET : Fleur fétiche de la Côte d’Azur et très en vogue dans les années soixante, l’œillet est aujourd’hui beaucoup moins recherché. Les ventes sont en baisse à l’exception de celles du mini œillet qui restent inchangées. Les prix stagnent. - LE FEUILLAGE : Les prix sont en baisse. Les quantités produites et vendues sont en baisse. - LE SAPIN : En 2008, les ventes de sapin ont souffert d’une hausse peu justifiée du cours du fameux Nordmann en provenance du Danemark ; le plus classique épicéa, moins cher, a été plus demandé que les autres années. A noter en revanche un regain pour les sapins en motte. • LA PLANTE EN POT En 2008, ce secteur a lui aussi été victime de la morosité qui a gagné la consommation dans le courant de la seconde partie de l’année. Celui-ci, déjà en recul l’année dernière de 2,9%, accuse une nouvelle baisse de presque 5%. Les ventes de plantes à massif et plantes fleuries sont respectivement en baisse de 3,7% et 7,1%. Cependant, les ventes de plantes vertes sont en plein essor et augmentent de 9%. • LES ACCESSOIRES POUR FLEURISTES : Autre famille du monde de la fleur et de la plante en pot, l’accessoire et la décoration pour fleuristes et l’événementiel sont toujours aussi dynamiques et jouent le rôle de locomotive du secteur. Parmi les produits commercialisés, on peut trouver : fleurs séchées, fleurs artificielles, vases, poteries, vanneries, zincs, voilages, bougies, mobilier en bois ou en fer forgé. Les entreprises spécialisées dans ce type de produits affichent depuis quelques années de fortes progressions de chiffres d’affaires et représentent désormais 15% des ventes du secteur.

21

FLEURS

FREQUENTATION DU MARCHE AUX FLEURS
NOMBRE D’USAGERS FREQUENTANT LE MIN EN 2008 Nombre total de producteurs fréquentant le MIN Producteurs ayant un emplacement à l'année (carreau) Producteurs saisonniers (carreau) Nombre total d’acheteurs toutes catégories inscrits au MIN dont acheteurs-Grossistes extérieurs fréquentant le MIN dont acheteurs-Détaillants fréquentant le MIN Commissionnaires-Négociants en Fleurs Expéditeurs installés sur le MIN Concessionnaires ayant une activité annexe Employés toutes catégories

254 217 37 850 19 831 31 57 409

FREQUENTATION JOURNALIERE DU MIN ”ESTIMATION”
Jours de grands marchés : mardi et vendredi Producteurs ”Gré à Gré” Expéditeurs concessionnaires Employés Acheteurs toutes catégories Catégories annexes TOTAL

195 31 386 305 73 990

22

FLEURS

REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ACHETEURS FREQUENTANT LE MIN FLEURS EN 2008

G1 D1 D5 D1 G1 D1 D1 G1 D1 G1

G1

G1 D3 D1 G1 D1 D1

D1

G1 D2 D1 G1 D1 D6 D4 D7 D 78 G2 G1 D3

D1 D2

D 672 G6

FRANCE G: Acheteurs grossistes extérieurs fréquentant le MIN de Nice Acheteurs détaillants fréquentant le MIN de Nice

ITALIE

MONACO

PAYS BAS

SUISSE

ALLEMAGNE

TOTAL

18 794 812

1 8 9

1 25 26 1 1 1 1 1 1

20 830 850

D:

23

FLEURS

FREQUENTATION DU CARREAU PAR LES PRODUCTEURS DU DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES, EN 2008

24

FLEURS

Canton ANTIBES BAR-SUR-LOUP CAGNES S/MER CANNES CARROS GATTIERES GRASSE LEVENS MANDELIEU MENTON MOUGINS NICE ROQUESTERON ST-VALLIER DE THIEY SAINT-LAURENT DU VAR VALLAURIS VENCE VILLEFRANCHE-SUR-MER TOTAL

Gré à gré 33 6 31 2 5 3 1 1 3 66 1 23 6 21 7 209

MARCHE AUX FLEURS PRODUCTEURS DES ALPES-MARITIMES FREQUENTANT LE MIN EN 2008

ST-ETIENNE DE TINEE

GUILLAUMES ST SAUVEUR SUR TINEE ST-MARTIN VESUBIE TENDE

ROQUEBILIERE PUGETTHENIERS VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON SAINT-AUBAN COURSEGOULES CARROS VENCE BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER LEVENS LANTOSQUE BREIL-SUR-ROYA

SOSPEL

PS 3 P2

CONTES

E REN MENTON SCA L’E

P1

P1

P4 PS 1

GRASSE

P6

P 56 P 22 PS 10 P 28 PS 1 PS 3

P 20 PS 1

NICE

P7

BEAUSOLEIL

VILLEFRANCHE-SUR-MER

MOUGINS P 3 VALLAURIS P 31

SAINT-LAURENT-DU-VAR CAGNES-SUR-MER

P 6 PS 2
ANTIBES

P1

CANNES MANDELIEU

A.M. P: PS : Producteurs des A.M. ayant un emplacement au marché de gré à gré Producteurs saisonniers fréquentant le marché de gré à gré 188 21 209

VAR 11

Autres Ligurie TOTAL Departements 1 10 20 3 23 220 34

11

11

25

FLEURS
254

MARCHE AUX FLEURS ACHETEURS DES ALPES-MARITIMES FREQUENTANT LE MIN EN 2008

ST-ETIENNE DE TINEE

GUILLAUMES

D1
ST SAUVEUR SUR TINEE

ST-MARTIN VESUBIE

D1
PUGETTHENIERS

D1
ROQUEBILIERE

TENDE

D1

D4
BREIL-SUR-ROYA VILLARS-SUR-VAR ROQUESTERON LANTOSQUE

D2

D2
SOSPEL

D2

D2
SAINT-AUBAN

LEVENS

D3
CONTES
E REN MENTON SCA L’E

D2

COURSEGOULES

D 18
CARROS

D4

D1

D 13
VENCE

D5

D 19

BAR-SUR-LOUP SAINTVALLIER GRASSE

D 15

NICE

D3 D 30
BEAUSOLEIL VILLEFRANCHE-SUR-MER

D 20 D 47 D 17 G3 G2

D 243

D 15

D 32

SAINT-LAURENT-DU-VAR CAGNES-SUR-MER MOUGINS D5 D 40 VALLAURIS VILLENEUVE-LOUBET

D8

CANNES MANDELIEU

G: D:

Acheteurs grossistes extérieurs fréquentant le MIN de Nice Acheteurs détaillant fréquentant le MIN de Nice

TOTAL : 678

26

FLEURS
6 672

D 21 D 57 G 1 ANTIBES D 38

PERSONNEL
Pour l’exercice 2008, les effectifs de la SOMINICE ont été les suivants : Service Administratif Service Exploitation TOTAL GENERAL 11 20 31

COMPTE-RENDU SUR LES ACTIVITES ET TRAVAUX REALISES EN 2008

Travaux
• Mise aux normes "Etablissements Recevant du Public" (ERP) de la grande Halle du MIN "Fleurs" avec mise en place d'un "Réseau Incendie Armé" (RIA) • Fourniture et mise en place d'un système de sécurité incendie permettant la diffusion d'un message préenregistré • Réfection de diverses chaussées (enrobé) sur les MIN "Produits Alimentaires" et "Fleurs" • Mise aux normes SAE (Sécurité des Ascenseurs Existants) des 5 ascenseurs du bâtiment "Fleurs" • Mise aux normes des installations électriques à l'ex-CRD • Travaux de peinture des 4 cages d'escalier de la Halle aux Fleurs et des 2 cages d'escalier aux bâtiments A et F du MIN "Produits Alimentaires" • Remise en état des climatisations individuelles du bâtiment "Fleurs" • Nombreux travaux de plomberie au MIN "Produits Alimentaires" et au MIN "Fleurs" suite à la vétusté du matériel • Extension des bureaux de la Direction de la SOMINICE pour le service technique • Remise en état et remplacement des poteaux et bouches d'incendie

Gestion des déchets
• Création d'un local à déchets spécifique pour les Mareyeurs du Sud-Est • Projet d'habillage des bacs avec des photos en rapport avec les déchets collectés par chacun des grossistes, ceci pour un meilleur tri sélectif • Mise en place du tri des déchets verts avec : - achat de bacs complémentaires - habillage et étiquetage des bacs - aménagement des vide-ordures - sensibilisation et informations

27

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

• Suite des travaux d'aménagement des vide-ordures et de la plate-forme pour les déchets • Communication auprès des usagers des MIN • Etude et préparation du tri des déchets plastiques

Sécurité
• Mise en place de PPS (Plans de Prévention Sécurité) pour les entreprises travaillant sur les MIN • Réfection de la signalisation routière horizontale et verticale sur les MIN • Formations à la sécurité : exercice incendie, secourisme et utilisation des défibrillateurs • Réunion d'information pour tout le personnel durant 2 heures début 2008 pour une sensibilisation à la sécurité au travail, ceci avec l'intervention d'un ingénieur du Bureau VERITAS • Mise à jour du document unique de sécurité

Evènementiel
Accueil sur le site des MIN de Nice de manifestations telles que : • Parc d'assistance du 43ème Rallye d'Antibes Côte d'Azur • Cirque GRUSS • Lancement d'automobiles JAGUAR et SUZUKI • Exposition sur l'Homme de Néandertal et les mammouths • Challenge des conducteurs Jean-Pierre BREMOND • Kart jeunes 2008 organisé par la Fédération Française de Sport Automobile • Exposition de véhicules neufs et d'occasion

Communication et développement commercial
• Campagnes d'affichage en mai et en décembre pour promouvoir les MIN de Nice • Sensibilisation auprès des élèves des écoles primaires sur les bienfaits d'une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes • Visites des MIN par des écoles primaires : découverte des fruits et légumes de saison ainsi que des produits d'importations • "MIN EN FETE" les 11 et 12 mai 2008 • Programme de visites des MIN pour les écoles et lycées • Participation au Salon AGECOTEL du 3 au 6 février 2008 • Participation au 26ème Congrès de l'Union Mondiale des Marchés de Gros du 1er au 3 octobre 2008 • Participation au fonctionnement de l'épicerie sociale "Banque Alimentaire" • Visite de l'Ambassadeur de Côte d'Ivoire dans le but de développer les relations internationales entre la Côte d'Ivoire et la France • Interviews journalières par Radio France des professionnels des Marchés • Implantation sur les MIN de nouvelles activités assurant une diversité des produits et des complémentarités (exemple avec la SARL PINOCCHIO, usine de fabrique de glaces) • Publication d'extraits des mercuriales 3 fois par semaine dans le journal NICE MATIN et sur le site internet de la SOMINICE • Mise en ligne sur le site internet de la SOMINICE du calendrier prévisionnel des évènements accueillis sur les MIN de Nice • Sélection en vue de l’embauche d’une "Chargée de marketing"

28

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

Informatique et internet
• Evolution des logiciels CEGID de Comptabilité et Gestion Commerciale vers la nouvelle version 7 • Conception et mise en service d’un utilitaire afin de gérer la flotte des talkieswalkies, et le suivi des batteries • Conception et mise en service d’un utilitaire pour la gestion de la TVA déductible sur les débits et encaissements • Installation dans les bureaux d’un point d’accès CPL (Courant Porteur en Ligne) pour la connexion des ordinateurs portables au réseau • Installation d’un système sécurisé permettant de se connecter de l'extérieur à nos outils • Mise en place d’une nouvelle version du site internet, plus claire, plus fonctionnelle, plus évolutive, plus facile à administrer et avec une présentation plus esthétique et en adéquation avec les saisons • Acquisition de nouveaux switchs pour une plus grande rapidité du réseau

Juridique - Gestion des contrats - Exploitation
• Suivi des dossiers des grossistes installés dans le périmètre de référence, hors MIN, en relation avec la Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt (DDAF) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) des A.M. • Suivi de la procédure de réduction de l'enceinte du MIN de Nice pour l'implantation de la Gare Multimodale • Signature des protocoles d'accord pour rétablir les droits des sociétés concernées par ce projet de réduction et avenants à leurs contrats d'occupation • Etude des conséquences juridiques de la fin de la convention liant la SOMINICE à la Ville de Nice au 19 juillet 2010 • Suivi des attestations d'assurance des attributaires de locaux • Suivi de la gestion des contrats – Etats des lieux entrants et sortants • Suivi des procédures d'appel à candidatures pour les locaux vacants sur les MIN "Produits Alimentaires" et "Fleurs" conformément à la nouvelle règlementation relative aux Marchés d'Intérêt National (article R-761-22 du Code de Commerce) • Suivi des avenants aux contrats d'occupation de tous les attributaires de locaux sur les MIN de Nice relatifs à la clause "assurance", et plus particulièrement celle de "la renonciation à recours réciproques entre la SOMINICE, les occupants et leurs assureurs respectifs • Mise en harmonie des statuts de la SOMINICE avec les articles L 761-1 et R 761-1 et suivants du Code de Commerce • Lors de la séance du conseil d'Administration du 7 mai 2008, constitution du nouveau conseil et nomination du Président • Suivi de l'étude diligentée par le Conseil Général des A.M. sur la "commercialisation et la distribution des produits agro-alimentaires et horticoles dans le Département des A.M. : quels réseaux ? quelle plateforme ? quel outil économique ?" • Relations avec la FFMIN : - sur la directive BLOKESTEIN (directive 2006/123/CE), conséquences pour l'économie française de l'application de ladite directive et plus particulièrement pour l'application du "périmètre de référence" - réflexion sur les contrats d'occupation de tous les MIN de France (comité technique, directive BLOKESTEIN et contrats d'occupation)

29

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

• Etude d'un projet transfrontalier entre les Marchés aux Fleurs de Hyères, de San Remo et du MIN de Nice en relation avec la Mission Opérationnelle Transfrontalière

Actions s'inscrivant dans une politique de développement durable
• Service "VELOMIN" de mise à disposition gratuite de bicyclettes pour un usage dans l'enceinte des Marchés • Mise à disposition gratuite de bicyclettes pour les salariés qui souhaitent effectuer leurs trajets domicile – lieu de travail avec ce mode de déplacement • Suite de la mise en place de la gestion collective des déchets (Voir plus bas le chapitre "Gestion des déchets") • Mise en place du suivi des consommations d'eau par radio-relevé des compteurs : dispositif permettant de détecter au jour le jour les fuites d'eau.

Gestion du personnel
• Prise en compte à compter du 1er janvier 2008 de la nouvelle rédaction de la CCN de l'Immobilier : nouvelles mentions sur les contrats de travail et les bulletins de paie • Formations à la sécurité : - SSIAP 2 - Sensibilisation aux Risques Chimiques - exercice incendie - secourisme - utilisation des défibrillateurs • Information des salariés sur les dispositifs d'aide au logement du LOGIAM dans le cadre du "1 % logement"

30

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

ETAT DES VISITES, REUNIONS OU MANIFESTATIONS OFFICIELLES AUXQUELLES LES MIN DE NICE ONT PARTICIPE AU COURS DE L'ANNEE 2008
11 janvier 23 janvier 3 au 6 février 29 février Visite du M.I.N. par 24 élèves et 2 professeurs du Lycée Francis de Croisset de Grasse Visite du M.I.N. par 12 stagiaires du GRETA du Parc Impérial de Nice Salon d’AGECOTEL de Nice Visite du M.I.N. par 42 élèves du Collège Alphonse Daudet participant à une journée pédagogique encadré par l’Union Patronale des Cafetiers Restaurateurs et Métiers de la Nuit Visite du M.I.N. par 8 personnes participant à la formation Prom’Hote de Saint Raphaël (83) Visite du M.I.N. par 21 élèves et 2 accompagnateurs de l’Institut des Sciences de la Vie et de la Terre du Puy en Velay Visite du M.I.N. "Fleurs" par 16 élèves du Lycée Horticole de Fayol Billot Visite du M.I.N. par 51 élèves de l’Ecole Maternelle de Saint Pierre de Féric de Nice Visite du M.I.N. par 52 élèves de l’Ecole de Saint Pierre de Féric de Nice Visite du M.I.N. par 2 classes de l’Ecole Communale du Rouret Visite du M.I.N. par 2 classes de l’Ecole de Saint Roman de Bellet de Nice Visite du M.I.N. par 2 classes de l’Ecole de Saint Pierre de Féric de Nice 197ème séance du Conseil d’Administration de la SOMINICE Manifestation "MIN EN FETE" Visite du M.I.N. par 2 classes de l’Ecole Primaire des Acacias Visite du M.I.N. par 2 classes de l’Ecole de la Madeleine Supérieure de Nice Visite du M.I.N. par 42 élèves (CP) du CCAS de Grasse Visite du M.I.N. par un groupe d’adultes du CCAS de Grasse Visite du M.I.N. par 26 enfants (CM2) du CCAS de Grasse Visite du M.I.N. par l’Ambassade de Côte d’Ivoire Visite du M.I.N. par 39 agriculteurs de Nancy Visite du M.I.N. par la CANCA Visite du M.I.N. par 24 élèves et 3 accompagnateurs du Lycée Francis de Croisset de Grasse 198ème séance du Conseil d’Administration de la SOMINICE Visite du M.I.N. par 15 stagiaires du GRETA du Lycée Hôtelier Paul Augier de Nice Visite du M.I.N. par 28 élèves et 3 professeurs du Lycée Hôtelier Paul Augier de Nice

3 mars 4 mars

11 mars 28 mars 4 avril 7 avril 25 avril 28 avril 7 mai 10 et 11 mai 26 mai 30 mai 2 juin 4 juin 9 juin 16 juin 25 juin 25 juin 12 septembre 16 septembre 19 septembre 22 septembre

31

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

13 octobre 24 octobre 29 octobre 14 novembre 24 novembre 4 décembre 4 décembre 4 décembre

Visite du M.I.N. par 2 classes (CP, CE1 et CM2) de l’Ecole Baou Roux de La Roquette Sur Var Visite du M.I.N. par 2 classes (CP) de l'Ecole Maternelle des Genets de Nice Visite du M.I.N. par 15 stagiaires du GRETA du Parc Impérial de Nice Visite du M.I.N. par 2 classes (CE1 et CE2) de l'Ecole Elémentaire des Genets de Nice Visite du M.I.N. par 2 classes (CM1 et CM2) de l'Ecole Elémentaire des Genets de Nice 199ème séance du Conseil d’Administration de la SOMINICE 110ème Comité Technique Consultatif du Marché "Produits Alimentaires" 104ème Comité Technique Consultatif du Marché "Fleurs"

32

LES ACTIVITES DE LA SOMINICE

MARCHÉS D’INTÉRÊT NATIONAL DE NICE
PAL 1 - MIN ST. AUGUSTIN - 06296 NICE CEDEX 3 Tél : 04 92 29 75 75 - Fax : 04 92 29 75 99 www.mindenice.fr sominice@mindenice.fr

Centres d'intérêt liés