Vous êtes sur la page 1sur 53

Lier empreinte écologique réduite et

qualité de vie avec la démarche «


One Planet Living »

Julie Delcroix
chargée de programme Urbanisme et Habitat Durables
Pour une planète vivante
Nous consommons plus qu’une seule planète

Empreinte écologique de l’humanité sur la période 1961 - 2005

+ 30 %
Erosion de la biodiversité

30 % de perte de populations animales en 30 ans

Indice Planète Vivante sur la période 1970 - 2005

- 33 % populations d’espèces terrestres


- 14% populations d’espèces marines
- 35% populations d’espèces d’eau douce
Détail d’une empreinte (source : UK)
X

25% 18% 25% 13% 19%

B. de Autres
Habitat Transport Alimentation
consommation
Nous consommons plus
qu’une seule planète

Empreinte écologique de l’humanité par composante sur la période 1961 - 20035


Empreinte Carbone en France

Agriculture
2%
Industrie
24% Transport
Emissions de CO2
en 2006 34%
(Source : CITEPA)

.
Energie
17%
Bâtiment
23%
Empreinte Carbone en France

.
BedZED, l’expérience pilote, une réduction par deux de l’empreinte
écologique

Comment fait on en sorte que les modes de vie


BedZED = 1.6 planète
durables soient plus confortables que les
conventionnelles?
comment créé on une ville compacte dans laquelle les
gens aient envie de vivre ?
Comment intègre on ces nouveaux modes de vie dans
la forme et l’architecture du quartier ?
Comment on fait fonctionner cette nouvelle
communauté sur des énergies renouvelables ?
BedZED –
le projet pilote
50 logements/ha

82 logements et bureaux
en RDC
BedZED –
le projet pilote
Chauffage = 90 % de
réduction

100% renouvelables (dont


11% PV)
BedZED –
le projet pilote
réduction de 65% des
km parcourus en voiture
individuelle
0.8 place de parking
par foyer
BedZED –
le projet pilote
50% des déchets
sont recyclés ou
compostés
BedZED –
le projet pilote
52% des matériaux
dans un rayon de 50
km + 15%
recyclés/récupérés
BedZED –
le projet pilote
25% des résidents =
vegbox + 45%
cultivent
BedZED –
le projet pilote

91 litres par jour par


personnes (réduction
de 33%)
BedZED –
le projet pilote

30% de logements
sociaux + qualité de
vie accrue attestée par
les résidents
Le cadre de travail – les 10 principes

1 Zero Carbone 6 Gestion de l’Eau Durable

2 7 Habitats naturels et Biodiversité


Zero Déchets

3 Mobilité Durable 8 Culture et Identité locale

Equité et développement
4 Matériaux Locaux et Durables 9
économique

5 Alimentation Locale et Durable 10 Qualité de vie et Bien Etre

Structure du Plan d’Action Durabilité


PRINCIPE OBJECTIFS ONE PLANET LIVING
Optimiser l’efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables pour réduire les émissions de Gaz à Effet
de Serre :
Zero Carbone
- Bâtiments et équipements à Zéro Carbone au plus tard en 2015
- Occupation spatiale optimisée : densité minimum, mixité fonctionnelle

Zero Déchets Eliminer le concept même de déchets avec au moins 70 % des déchets au poids réutilisés, compostés ou recyclés

Réduire drastiquement l’usage de véhicules consommant des énergies fossiles :


Mobilité Durable - moins de 0.5 places de parking par logement
- un arrêt de transport en commun distant au maximum de 400 mètres et desservi toutes les 10-15 minutes
Choisir des Matériaux très performants à l’utilisation et avec le minimum d’impacts dans leur conception et
livraison :
- avec peu d’énergies grises
Matériaux Locaux - recyclés (40 % minimum) et récupérés (5%)
et Durables - recyclables
- produits localement (50 % au moins)
- Bois (stocke le carbone) mais 100% bois certifié FSC ou provenant de forêts locales
- non toxiques
Promouvoir une alimentation en produits locaux sains, de saison et bio :
Alimentation
30% des produits alimentaires vendus sur site produits dans un cercle de 100 km et 20% d’origine biologique
Locale et Durable
(Objectif pour 2020 )
Promouvoir les économies et la récupération de l’eau, un recyclage in situ, et une infiltration/tampon tenant
Gestion de l’Eau compte des aggravations futures de crues :
Durable - zéro rejet dans le réseau
- moins de 10% de la surface extérieure imperméabilisée
Habitats Naturels
Maintien, création et valorisation de la biodiversité et des habitats naturels
et Biodiversité
Culture et Identité Développer un sentiment d’appartenance à travers la valorisation de l’héritage culturel et le développement d’une
Locale identité culturelle locale
Equité et
Promouvoir la justice sociale et un développement économique local (et international équitable) avec au moins
Développement
25% de logements sociaux
Economique
Qualité de vie et
Améliorer la Santé et le Bien Etre des usagers, habitants, ouvriers du bâtiments, travailleurs etc. .
Bien Etre
La vision WWF One Planet
Living

“Un monde dans lequel chacun peut avoir une vie agréable et
saine dans les limites des ressources naturelles de la planète."
=> Promouvoir le changement selon les principes
OPL auprès:
• des particuliers
• des entreprises
• des gouvernements
.
Le programme One Planet
Living

> différentes échelles territoriales (du quartier à la ville) et différents concepts


(One Planet Business, etc.)

> Un réseau mondial de quartiers « OPL », projets de démonstration pour


réduire notre empreinte écologique
- Mata de Sesimbra au Portugal
- Brighton
- Masdar, etc.
A développer : la rénovation de quartier

> Repose sur Plan d’Action Durabilité structuré autour des 10 principes et
objectifs OPL
Dans la conception

> Bâtiments à Energie Positive


BBC neuf ou rénové utilisant des Energies
Renouvelables

> La ville des courtes distances :


un quartier où on vit, travaille, s’amuse, s’aère
et fait ses courses

> La ville compacte : quartier dense


avec aussi plus de services et d’espaces verts
Bâtiments à Energie Positive

Rappel sur l’empreinte Carbone du


Bâtiment :

- 1/ 4 des émissions de CO2


provenant notamment du chauffage
sous nos latitudes
- épuisement de ressources non
renouvelables

=> Rénovation BBC de 31 millions de logements dont 17.5 avant 1975


Eclairage, froid,
. lavage Autres
Cuisson 7% 3%
7%
ECS
13%

Chauffage
70%
Bâtiments à énergie positive

> une architecture bioclimatique : Orientation des bâtiments, formes


compactes, isolation et apport de lumière naturelle optimisés

> des équipements performants et


économes pour
le chauffage, l’éclairage, la ventilation (VMC
Double Flux à récupération de chaleur)
les équipements électroménagers et de
régulation : TOPTEN

> l’utilisation d’ Energies Renouvelables


Eau Chaude Sanitaire solaire
Refroidissement/préchauffage de l’air sur puits
canadiens
Choix d’électricité verte, etc
Ville des courtes distances

Crèche
et Ecole
Ville des courtes distances

Exemple de plan masse indiquant les


équipements
quartier de Didcot, Angleterre
Ville compacte, avec plus de
services et d’espaces verts

Avantages qualité de vie :


- desserte en TC fréquente
- services essentiels dans un rayon de 400 m

densité de 50 logements/ha 10 000


habitants à :
- 200 m des équipements de première
nécessité
- 400 m des autres et du bus ou tramway
Ville compacte, avec plus de
services et d’espaces verts

Consommation d’espace pour 1000 logements

Individuel groupé
100 ha
Maisons accolées
en groupe
50 ha Maisons de ville
dense
Collectifs
20 ha regroupés en îlots
6 à 7 ha
Source : Guide Performance Environnementale des logements ARENE/EPA de Sénart
Un quartier dense, avec plus de
services et d’espaces verts
Le débat ne se cantonne pas à
Grands ensembles

Versus lotissement de pavillons


La densité peut être agréable !

50 logements/ha
Après la construction :
- Informer /sensibiliser/éduquer de façon ludique
- Rendre plus « faciles » les modes de vie durables
- Favoriser l’appropriation de la démarche par les interactions
sociales: convivialité, émulation etc.

Domotique

Distribuer à chaque habitant un livret d’usage


et un pack d’accueil
Empreinte des déchets

Production déchets Destination des déchets :


• 32 % de matières biodégradables • 6% déchets compostés encore 40 % de
déchets compostables dans la poubelle
• 21.5 % de journaux, papiers,
grise
cartons
• 12% recyclées au lieu de environ 40%
• 12.7% de verre
recyclable encore 20 kg de verre/an dans
• 11% de plastique poubelle grise
• 4% de métaux
Encore :
• 18% d’autres (textiles, • 40% vont en centre de stockage,
combustibles et incombustibles,
• 42% sont incinérées (diminution de 15
divers, matériaux complexes,
% à horizon 2012)
déchets dangereux)
Stratégies pour maximiser le recyclage, le compostage et la réutilisation

> Pendant la conception


- en réfléchissant à l’utilisation de
matériaux recyclés, et recyclables
- en prévoyant des espaces pour le
compostage et le tri à l’intérieur et
l’extérieur des logements et bureaux
> Pendant le chantier, en effectuant
un tri et en veillant à l’équilibre
déblai/remblai
> Après la construction
en sensibilisant les utilisateurs au tri
en réutilisant le compost pour les espaces verts
Empreinte Carbone du transport
1/ 3 des émissions de CO2
> transport routier (93,5%)
- 84% des kms effectués par les personnes
- 80% trafic intérieur de marchandises
> transport aérien (2,8%)
La trop grande place de la voiture pour les particuliers
> deux tiers des déplacements en ville
> 1 déplacement sur 2 < 3 km : voiture
Roues
TC Vélo motorisées
9% 2% 2%

Marche à pieds
27% Voiture
60%
source : ADEME
Stratégies
> Implanter le développement dans un quartier
bien desservi en TC rapides et réguliers

> Dans la conception :


- minimum d’emplacements pour les voitures
- cheminements piétons et pistes cyclables
reliés au territoire et irriguant le quartier

> Après la construction :


systèmes de mutualisation de trajets et de
moyens de transport + info sur alternatives à
la voiture

OPL Brighton : pas de place de parking privés


parkings vélos et douches, incitations économiques
Aspect social et économique
Diminuer et stabiliser le budget transport des ménages
Empreinte Carbone des matériaux de
construction
La construction proprement dite : 20 % des émissions de GES du
secteur du bâtiment : énergie grise lors de la conception, transport etc.
Exemple de décomposition des émissions de CO2 des
matériaux entrants

16%

béton

aciers
13%
. 53% cloison doublage

Revêtements de sol,
peintures,…
18%
Objectif du programme pour des Quartiers Durables :
> avec peu d’énergie grise
> recyclés (40 %) et récupérés (5%)
> produits localement
> non toxiques
Exemples :
- Bois certifié FSC ou provenant de forêts locales, peu traité chimiquement
(procédés alternatifs : rétification ou oléothermie)
- Isolants d’origine végétal (laine de chanvre, de bois etc.) et ouate de cellulose
- Parquet FSC, moquette en laine, carrelage avec écolabel (notamment terre
cuite), vrai linoléum, liège, sisal, chanvre etc.
- Pour le revêtement des murs : peintures avec label
« Natur+ » ou écolabel européen
Stratégies :
> Pendant la conception :
- Mise en place d’une coordination entre constructeurs,
architectes et BE + d’une cellule de recherche pour choisir
et trouver (chez des fournisseurs, ou sur place) les
matériaux selon les critères cités
- Veiller à l’équilibre Remblais/Déblais

> Pendant le chantier :


- Mettre en place une formation et un suivi des artisans à la
pose des matériaux spécifiques, au tri, à la sécurité du
chantier
- Suivre la conformité des matériaux aux choix faits en
amont et le bon tri des déchets

Quartiers OPL : analyse systématique du cycle de


vie des matériaux utilisés
Empreinte Alimentation

- Occupation de surfaces de culture


- Empreinte carbone : transport, utilisation
d’engrais, élevage des animaux
- Empreinte des déchets : emballage et nourriture
non consommée
Mais aussi consommation et pollution de l’eau

1 tonne
. de fruits : (source Olivier Sidler)
Stratégies

Pendant la conception
- jardins ouvriers
- espace marché

Après la construction
- Paniers de légumes de saison et biologiques par
une AMAP (Association de Maintien d’une Agriculture
de Proximité)
- Convivialité : prévoir des séances de jardinage bio
pour les utilisateurs de jardins ouvriers
- Baux de location
Impact de la construction et de l’urbanisme
Consommation et pollution Aggravation des crues :

-. Utilisation domestique ½ des eaux ruissellent en


ville
- Construction : 16 % de
l’eau potable
Et aussi banalisation et disparition du réseau
hydrographique Bon état des eaux ne sera
pas atteint en 2015
Stratégies
Pendant Conception : Prévoir
- respect du cycle de l’eau et adaptation
CC : revêtements extérieurs perméables à
l’eau, système de drainage naturel,
toitures végétalisées
- économie : récupération des eaux
pluviales

Après la construction :
- Entretenir le réseau de drainage naturel
- Utiliser des produits d'
entretien, d'
engrais
biologiques

OPL Mata de Sesimbra & Brigton :


25% de réduction de la consommation
95% de l’eau d’arrosage provient du recyclage
Impact Urbanisme sur la Biodiversité

Etalement Urbain
+
Coupure des habitats
Chantier autoroute Langon –Pau, site Natura 2000

Pression sur les sites Natura 2000

Sans oublier pratiques agricoles et


forestières
> Avant à pendant la conception :
- Reconstruire la ville sur la ville en préservant et développant EV
- Etude faune et flore et connections écologiques
- Trames vertes et bleues, plan de biodiversité du balcon au parc
> Après la construction : Entretien et gestion différenciés des espaces
verts suivant les indications du plan local de biodiversité

Du parc …
… au balcon
en passant par les
voiries

OPL Brighton & Mata de Sesimbra : plan de développement local de la Biodiversité


et de restauration de la biodiversité (sur 4800 ha à Mata)
Autres bénéfices :
> Adaptation aux changements climatiques et Gestion
Durable de l’Eau :
- réduction du phénomène de lot de chaleur
- diminution de l’aggravation des crues

> Zéro Carbone (la création d’1 hectare de bois


absorbe les émissions de 100 voitures)

> Qualité de Vie et Bien Etre


- réduction des nuisances sonores : un toit végétalisé
absorbe jusqu’à 20 dB
- bien être des habitants : réduction du stress, lieux
d’interactions sociales, de découverte
- épuration de l’air : filtration des particules (jusqu’à
75%), absorption (50% du dioxyde de souffre et
d’azote), transformation des éléments chimiques
Stratégies avant et pendant la
conception :

- Inscrire l’identité locale dans le


patrimoine
historique, culturel et paysager existant
:
formes urbaines, design des bâtiments
et des espaces partagés

- Développer un programme
d’équipements culturels
Stratégie pour pendant la conception et le chantier :
- promouvoir l’installation d’activités économiques
« vertes » en lien avec la stratégie économique de la
collectivité
- prévoir l’installation de commerces et services de
proximité
- prévoir la conception de logements sociaux qui ne se
différencient pas du reste de la gamme
- établir un plan de formation /insertion pendant le
chantier sur les techniques spécifiques de la construction
qualité environnementale

OPL Brighton et Masdar :


inclusion dans les contrats avec entreprises
de la formation des ouvriers
Stratégie dans la conception
> Animer le bas des immeubles avec des
commerces

> Prévoir des espaces extérieurs généreux


qui remplissent plusieurs fonctions:
Espaces verts pour le jeu, le repos et la
nature

> Mutualiser espaces et outils :


buanderie, bricolage

> Concevoir des logements lumineux,


sains, non bruyants

> Prévoir un espace extérieur privatif


(balcon, terrasse, jardin) par logement

> Assurer l’accessibilité aux personnes à


mobilité réduite
Besoins de logements, bureaux, activités
Avant Projet Plan d’Action Durabilité evolutif
Engagement ressources financières et humaines 10 principes OPL :
Zéro Carbone
Analyse environnementale des sites Zéro Déchets
Mobilité Durable
Matériaux Locaux et Durables
Esquisse du plan Esquisse de différents plans masse, avec
Alimentation Locale et Durable
optimisation de la forme urbaine
masse et du Gestion Durable de L’eau
Etude d’opportunité de production locale de Habitats et Biodiversité
programme global des Equité et développement
chaleur et d’électricité par des énergies EnR
constructions économique
Evaluation des variantes/EI et /Coût Global Culture et Patrimoine
Confort et Bien ëtre

Avant Projet Choix de l’optimum/DD A chaque fois :


Définitif Plan masse définitif - Objectifs
Programme de construction - Contexte réglementaire
- actions dans la conception
- actions pendant la vie du quartier
Transcription dans Cahier des charges de l’aménagement
- indicateurs
cahiers des charges Cahier de cession des terrains - MO

Cahier des charges des entreprises et des


fournisseurs
Aménagement
Charte de Chantier Vert
construction
Formation des artisans
Suivi et Evaluation

Usage Animation de la réduction de l’empreinte


écologique
Suivi et Evaluation
Eléments importants d’une démarche de construction

> Concertation des habitants


> Approche en coût global

> Etude d’impact pas simple obligation


réglementaire mais opportunité d’être
exigeant
« Ne doutez pas qu’un petit nombre de personnes
déterminées puissent changer le monde.
En fait, ça a toujours marché comme ça. »
(Margaret Mead)
Merci de votre écoute
Retrouvez nous sur www.wwf.fr pour :
- calculer votre empreinte écologique
- Signer l’ultimatum climatique