Vous êtes sur la page 1sur 27
De nos envoyés spéciaux en France, au Maroc, en Turquie et en Tunisie MCA-Bunyodkor, aujourd’hui
De nos envoyés spéciaux en France, au Maroc, en Turquie et en Tunisie
MCA-Bunyodkor, aujourd’hui à 16h
Charef va tester
son onze type !
Hachoud «Si eux avaient Rivaldo,
notre équipe est le Mouloudia !»
www.lebuteur.com
JEUDI 17 JUILLET 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2708 PRIX 20 DA
CRB 11
NA Immouzer 0
USE Lugrin
0
– JSK
9
Festival
Festival
Festival
offensif !
offensif !
offensif !
Zvunka
«J’attends
beaucoup
de Sellami
et Balagh»
Broos : «Je me suis fait
une idée sur chaque joueur»
Delhoum
USMA
Galatasaray
s’intéresse
à Ferhat
«Ce n’est pas
un grand
adversaire, mais
cela nous
a permis
de travailler la
cohésion»
«Oui, j’ai été
touché, mais je
reste à l’USMA»
USMH
Halliche «Je ne
Halliche «Je ne
Halliche «Je ne
Halliche «Je ne
Halliche «Je ne
Halliche «Je ne
Benaldjia
vais pas au Qatar
vais pas au Qatar
vais pas au Qatar
vais pas au Qatar
vais pas au Qatar
vais pas au Qatar
«Ce ne sera
pas facile de
remplacer
Hendou»
pour prendre ma
pour prendre ma
pour prendre ma
pour prendre ma
pour prendre ma
pour prendre ma
retraite !»
retraite !»
retraite !»
retraite !»
retraite !»
retraite !»
West-Ham fait une offre à Taïder
ANEP 133249 Le Buteur du 17-07-2014
02
02

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Gourcuff sera à Alger le 4 août

D ésormais la date de l’arri- vée de Christian Gourcuff à Alger est presque connue, même si on avait avancé la date du 2 août.

En effet, la date n’a pas encore été fixée officiellement par les responsables de la Fédération algérienne de football, le temps qu’on lui prépare son bil- let d’avion. Cependant, d’un commun accord entre la FAF et Christian Gourcuff, il a été décidé qu’il rejoigne Alger le 4 août. Une fois arrivé, le nou- veau sélection-

neur national se réunira avec le président de la FAF, Mo- hamed Raouraoua, ainsi que ses colla- borateurs Walid Sadi et Djahid Zefzef. Un plan de travail sera établi afin de passer à l’action immédiatement. Chris- tian Gourcuff sait qu’il n’aura pas beau- coup de temps pour préparer les deux matchs des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2015.

A priori, il effectuera le

déplacement tout seul Selon une source crédible, Christian Gourcuff effectuera le voyage à Alger tout seul et ne sera pas accompagné de ses assistants, comme l’avait fait Vahid Halilhodzic. Ce dernier et lors du pre- mier jour de son déplacement à Alger, était accompagné de Nordine Kourichi et Cyril Moine, qu'il avait proposés à Mohamed Raouraoua, afin de figurer dans son staff. Christian Gourcuff sera à Alger tout seul ou peut-être en compa- gnie de son épouse, ni plus ni moins. Ce n’est qu’au cours des discussions avec Raouraoua que tout sera tiré au clair.

Il a proposé un préparateur

physique et un entraîneur des gardiens de but français Selon la même source, Christian Gourcuff ne s’est pas montré exigeant concernant la composante de son staff. Au cours des premières discussions avec Raouraoua, Gourcuff n’avait pas trouvé d’inconvénient à travailler avec la même composante du staff de Halilhodzic. Pour ce qui est du staff dans le cas où celui qui a travaillé avec Vahid venait à partir, Gourcuff a proposé à Raouraoua un préparateur physique et un entraî- neur des gardiens de but français. Au cours de cette réunion, Gourcuff et Raouraoua vont parler de ce sujet, avant de prendre une décision, pour que le travail commence immédiatement.

Sur proposition du nouveau sélectionneur

Mansouri : trait d'union entre Gourcuff et les joueurs

Tout le monde cite le nom de Yazid Mansouri à l’occasion de la désigna- tion d’un nouveau sélec- tionneur en la personne de Christian Gourcuff. Beaucoup d’interpréta- tions ont été faites par l’opinion sportive et même les observateurs. Une chose est sûre, Yazid Man- souri aura bien un nou- veau poste dans le nouvel organigramme de la fédé- ration. L’ex-capitaine des Verts durant de très longues années sera chargé d’une nouvelle mission, à en croire une source crédible auprès de la Fédération algérienne de football. La même source indique en effet que c’est Christian Gourcuff qui a proposé à Mohamed Raouraoua de travailler avec Yazid Mansouri puisque les deux hommes entretiennent d’excellents rapports, depuis que l’ancien capitaine des verts a porté les couleurs du FC Lorient durant un bon mo- ment. Mohamed Raouraoua hésite quant à cette dé- cision d’installer Yazid Mansouri. Tout d’abord, il estime que la venue de Yazid Mansouri est une très bonne chose, sachant surtout qu’il sera un trait d'union entre Christian Gourcuff et les joueurs. Puis, il a été aussi déçu des expériences des anciens joueurs. Il a même confié à certains de ses proches que les expériences de Tasfaout et de Nordine Kou- richi n’ont pas été à la hauteur. Déçu par les deux ex- périences, notamment celle de Tasfaout qui s’est carrément retourné contre le président de la FAF, Raouraoua ne semble plus chaud à engager un an- cien joueur, sauf que cette fois-ci, les choses diffèrent et Mansouri pourrait être le dernier ancien joueur à figurer dans l’organigramme de la FAF, tant que Raouraoua est à sa tête. Le fait que c’est Gourcuff qui a demandé ses services, sans oublier aussi qu’il a laissé sa place propre en sélection seront des atouts pour voir Mansouri parmi le staff. Il ne sera pas ad- joint, mais manager général avec une tâche bien dé- finie et qui n’a rien à voir avec le volet organisationnel.

H.R.

qui n’a rien à voir avec le volet organisationnel. H.R. Hamza R. Il a fait faux
Hamza R.
Hamza R.
rien à voir avec le volet organisationnel. H.R. Hamza R. Il a fait faux bond à

Il a fait faux bond à la FAF

Raouraoua en colère contre Cyril Moine

Mohamed Raouraoua est très en colère contre le préparateur phy- sique de l’EN, Cyril Moine. L’in- formation, nous la tenons d’un haut responsable au sein de la Fé- dération algérienne de football. Une autre source auprès de la fé- dération nous a expliqué la co- lère du premier responsable du football algérien à l’encontre du préparateur physique de l’EN. En effet, même si Cyril Moine avait donné son accord à Vahid Halilhodzic pour le rejoindre au Trabzonspor, le préparateur physique a donné aussi des as- surances aux responsables de la FAF pour qu’il reste en sé- lection, malgré le départ inévi- table de Vahid Halilhodzic. Seulement, il s’est avéré que cette promesse de Cyril Moine n’était que de la poudre aux yeux, étant donné qu’il n’a pas hésité un seul instant à rejoin- dre Halilhodzic à Istanbul. Cela a été perçu par les responsables de la FAF et notamment Raou- raoua, comme un faux bond et un manque de respect à l’égard de la FAF.

Même Bolly a cédé à la pression de Vahid Selon notre source, même l’entraî- neur des gardiens de but, Michael Bolly, a cédé à la pression de Vahid Halilhodzic, qui avait insisté pour l’en- gager dans le nouveau staff de Trab- zonspor. En effet, Vahid Halilhodzic n’a pas cessé depuis le retour de la sé- lection du Brésil de contacter Bolly, qui a fait un excellent travail en sélec- tion, pour le rejoindre. A la fin, il a dé- cidé de partir. Il a rejoint Halilhodzic en Turquie. Du coup, on ne trouve que Hassan Belhadji qui est le seul rescapé du staff de Halilhodzic. Les autres ne seront plus là. H.R.

Al Foudjaïra contacte

Bougherra Selon les médias émiratis, Madjid Bougherra a été contacté par le nouveau promu en pre- mière division des Emirats Arabes Unis, Al Foudjaïra. Le capitaine de la sélection natio- nale qui sort d’une expérience à Lekhwiya, pourrait rejoindre le voisin émirati. Selon la même thèse, Al Foudjaïra aurait fait une proposition très alléchante à Bougherra pour rejoindre ses rangs. Le défenseur algérien tranchera prochainement.

« Prêt à jouer aux Emirats » Dans une déclaration faite à un journal émirati, Madjid Bougherra ne serait pas contre l’idée de rejoindre le championnat émirati. Le capitaine des Verts a dé- claré : «C’est vrai, j’ai reçu une proposition de la part du club d’Al Foudjaïra. Je ne sais pas où je vais jouer la saison prochaine. On va voir. Je vais étudier toutes les propositions avant de trancher. Je n’ai ja- mais joué aux Emirats et peut-être que ce sera une bonne expérience pour moi». Par la suite, Madjid Bougherra a fait part des contacts qu’il a en Europe : «Je pense que même l’Europe pourrait être aussi une bonne destination pour moi. J’ai joué là-bas pendant un bon moment et je pense que si je ferai mon choix pour l’Europe, ce ne sera pas mauvais». H.R.

Le FC Porto n’a pas encore annoncé la signature de Brahimi

Le FC Porto n’a pas encore annoncé de manière officielle la signature du milieu de terrain algérien, Yacine Brahimi. Sous contrat avec le Granada CF, Brahimi a été transféré, selon le journal portugais Record, contre la somme de 8,5 millions d’euros. Le même journal a indiqué que l’Algérien a signé un contrat de cinq saisons. Le club ne l’a pas encore annoncé via son site officiel, contrairement à l’ex- attaquant barcelonais, Christian Tello qui a été annoncé officiellement par le club.

Alain Simon s’en va avec Halilhodzic

Le Dr Yekdah de retour à l’EN

Le docteur Ali Yekdah est de retour en sélection nationale. Une source autorisée nous a confirmé hier l’information. Méde- cin chef de la sélection nationale depuis un bon moment, Ali Yekdah a été mis à l’écart par Vahid Halilhodzic, quelques mois seu- lement avant le début de la Coupe du monde, pour engager son ami, Alain Simon. Même si cette mise à l’écart n’avait aucune raison, Halilhodzic s’était entêté à écarter le médecin chef de l’EN au point où il était rentré dans un conflit avec les res- ponsables de la FAF, notamment avec Mo- hamed Raouraoua qui s’était opposé avant de céder. Les patrons de la FAF avaient fini par accepter la demande de Vahid Halil- hodzic pour éviter de perturber le groupe et de créer une polémique. Halilhodzic a fini par imposer son ami, l’ancien médecin de l’équipe de France, Alain Simon au dé- triment de Ali Yekdah, privé injustement de la Coupe du monde. Maintenant que Halilhodzic est parti, Raouraoua et ses col- laborateurs ont décidé de replacer Ali Yek- dah dans son poste. Selon notre source, Mohamed Raouraoua a beaucoup d’estime pour Ali Yekdah. La preuve, c’est qu’il avait défendu le médecin chef de l’EN auprès de Halilhodzic, surtout qu’il est compétent. D’ailleurs, il a été mis à la disposition de l’équipe mauritanienne durant le CHAN en Afrique du Sud pour ses compétences, jus- tement. Si le médecin chef de l’EN sera Ali Yekdah, le médecin a été reconduit en la personne du docteur Bouglali.

H.R.

www.lebuteur.com JSK Coup osé
www.lebuteur.com
JSK
Coup osé

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

03
03
D ix De nos USE Lugrin 0 - JSK 9 de jours après le début
D ix
De nos
USE Lugrin 0 - JSK 9
de
jours après le début du stage
préparation à Evian, la forma-
envoyés
tion kabyle a livré, hier soir, son
spéciaux
en France
Un festival
Un festival
Un festival
Un festival
Un festival
Un festival
Un festival
Un festival
premier test amical depuis son arrivée
en France. Ce match amical a été pro-
grammé, sur insistance de l’entraîneur
Hugo Broos qui souhaitait voir la réac-
tion de ses joueurs face à une équipe et
Azibi A.
de buts !
de buts !
de buts !
de buts !
de buts !
de buts !
de buts !
de buts !
faire une évaluation d’eux. Et c’est face
au FC Lugrin que la JSK version
2014/2015 a ^du jouer. Malgré un re-
tard de quelques minutes, l’arbitre de la
rencontre, qui n’est autre qu’Aomar Ha-
menad, a donné le coup d’envoi de la
partie. Les Canaris n’ont pas trop tardé
à annoncer la couleur et faire vibrer les
Lahlah M.
L’équipe de la 1 re mi-temps :
Doukha, Mekkaoui, Rial, Ziti, Delhoum, Raïah (Yedroudj 27’),
Ferguène, Ferrahi, Khodja, Khiat (Benlamri 29’), Aïboud
Celle de la 2 e période :
Lahlah Z.
Doukha, Benlamri, Rial, Kedidah, Benamara, Yedroudj, Yesli,
Delhoum, Ihadjadene, Harrouche, Si Ammar
Remplaçants : Ihadjadene, Si Ammar, Kedidah, Yedroudj,
Yesli, Harrouche, Benamara, Benlamri
Buts : Delhoum (3’, 8’), Ferguène (12’ s.p, 22’), Yesli (50’),
Si Ammar (65’), Ihadjadene (80’), Raïah (85’), Si Ammar (88’)
filets de l’équipe adverse. 3’, le jeune
Saïd Ferguène lance en profondeur la
nouvelle recrue, Mourad Delhoum. Ce
dernier, sans trop de peine, ouvre le
score. Cinq minutes plus tard, le même
Delhoum profite d’un joli centre de Aï-
boud pour aggraver la marque et don-
ner une autre dimension à l’opposition.
Les Kabyles ne voulaient pas s’arrêter
là. L’excellent Delhoum revient à la
charge et obtient un penalty. Ferguène
s’en charge et inscrit le troisième but
(12’). Dix minutes plus tard, la JSK par-
vient à inscrire un quatrième but devant
une équipe très moyenne. Mekkaoui
adresse un joli centre à Ferguène qui
propulse le cuir au fond des filets. Au
début de la seconde période, les Ka-
byles ne voulaient pas reculer pour ne
pas subir le jeu. Du coup, l’entraîneur
leur a demandé de continuer à pousser
de manière à inscrire le maximum de
buts. Le nouveau rentrant, Kamel Yesli,
trompe tout le monde et inscrit le cin-
quième but. 65’. Le meneur de jeu ka-
Delhoum
« Cette
équipe
aura son
byle réussira à corser l’addition en
inscrivant le sixième but de la partie. Ce
fut au tour du jeune Ihadjadene de se-
couer les filets adverses en marquant
un joli but à la 80’. Alors que le match
se dirigeait vers la fin, Raïah réussira à
marquer le 8e but de son équipe à la
85’, avant que Si Ammar n’inscrive le
neuvième but de la rencontre. Avec ce
résultat, la JSK assure un début rassu-
rant, en attendant de donner la réplique
à des équipes valables.
mot à
A. A.
dire »
Hugo Broos : «Le résultat
De son côté,
Mourad Del-
houm, auteur
d’un match plein
avec à la clé un
joli doublé, es-
time que les
joueurs de la JSK
se sont donnés
vraiment à fond
et que cette
équipe aura son
mot à dire en
championnat :
n’est pas important»
«C’est un bon
test pour nous.
Certes, nous
n’avons pas af-
fronté une
grande équipe,
mais cela nous a
permis de tra-
vailler la cohé-
sion. Je pense
que les joueurs
s’entendent par-
faitement entre
eux et c’est un
bon début. Cette
équipe aura son
mot à dire la sai-
son prochaine».
A l’issue du premier match amical disputé hier contre une
modeste équipe du FC Lugrin, nous nous sommes rapprochés
de l’entraîneur de la JSK, Hugo Broos, lequel estime que son
équipe a joué un très bon match et que le résultat de la ren-
contre n’est pas trop important du moment que le but de cette
opposition était d’avoir une idée sur chaque joueur et éloigner
les joueurs de la routine du stage : «Pour ce premier match
amical, je suis plutôt satisfait du rendement global de mes
joueurs. Le résultat final n’est pas important pour nous car
nous n’avons pas joué pour gagner, mais pour avoir une idée
précise sur le groupe. Nous avons encore le temps d’apporter
d’autres modifications en prévision des prochaines rencon-
tres».
«Le fait que les joueurs aient tous joué, c’est
déjà une satisfaction »
Pour ce premier match de préparation, l’entraîneur de la JSK
a donné sa chance à chacun, notamment à Kamel Yesli, qui
souffrait d’une blessure. Le premier responsable à la barre tech-
nique s’est dit content du fait que les joueurs aient eu tous l'oc-
casion de jouer et de donner le maximum : «Ma grande
satisfaction lors de ce match c’est le fait que les joueurs aient
tous participé. C’est un bon début. Il faut désormais continuer
sur cette lancée».
«J’ai désormais mon idée sur chaque joueur»
Concernant les joueurs, notamment les nouvelles recrues
lesquelles ont brillé de fort belle manière, Hugo Broos a préféré
ne pas s’enflammer : «J’ai désormais une bonne idée sur chaque
joueur. Je ne peux pas les juger, que ce soit physiquement ou
techniquement, mais j’ai quand même ma petite idée».
A. A.
mais j’ai quand même ma petite idée». A. A. Ferguène : «Un bon galop d’entraînement !»

Ferguène : «Un bon galop d’entraînement !»

A la fin de la rencontre, nous nous sommes approchés du jeune Saïd Ferguène, auteur d’un joli doublé. L’attaquant kabyle estime que la JSK version 2014/2015 commence à retrouver ses re- pères et que les joueurs s’adaptent convenable- ment au jeu de la JSK. Toutefois, il s’est dit content des deux buts qu’il a inscrits en début de match : «Sincèrement, j’aurais voulu que nous donnions la réplique à une équipe valable. Ce fut un bon galop d’entraînement qui nous a per- mis de nous dégourdir les jambes.»

Les nouvelles recrues s’illustrent

Lors de ce premier match amical, plusieurs nouvelles re- crues se sont illustrées, à l’image de Delhoum, qui a inscrit un joli doublé, ainsi que Si Ammar, au- teur d’un but en fin de match. Apparemment, les nouvelles re- crues ont bien profité de cette première opposition pour relan- cer la concurrence dans tous les postes, notamment en attaque.

L’équipe d’Evian TG déclare forfait

Pour son premier match de préparation, la JSK devait affron- ter l’équipe réserve d’Evian TG. A la dernière minute, ladite for- mation s’est excusée auprès des Kabyles qui se sont retrouvés dans l’obligation de chercher un autre adversaire, avant d’avoir pu dénicher la formation de l’USE Lugrin.

avant d’avoir pu dénicher la formation de l’USE Lugrin. Ebossé : «Je travaillerai dur lors du

Ebossé : «Je travaillerai dur lors du second stage»

Les chances d’Albert Ebossé de rallier son équipe à Evian sont très minces. Le meilleur buteur du championnat la saison écoulée n’a pas encore obtenu son visa d’entrée en France. Et comme le stage tire à sa fin, le joueur se contente de suivre à la lettre le programme qu’il lui a été communiqué pour garder sa forme. Interrogé par nos soins, hier, Albert dira : «Je commence à perdre espoir de rejoindre mes coéquipiers à Evian. Je m’entraîne sérieusement avec l’équipe réserve à Tizi Ouzou. Si je ne pars pas en France, cela ne me contrariera pas, car je vais me donner à fond lors du second stage pour rattraper mon retard.»

Une poignée de supporters algériens assistent au match

l l Une fois le premier cycle de préparation bouclé à Tizi

Ouzou, la JSK s’est envolée, le 5 juillet dernier, à destination d’Evian pour effectuer un stage de préparation de trois semaines, en

prévision de la nouvelle saison. Après dix jours de travail sous la houlette du nouvel entraîneur Hugo Broos, la JSK a livré son pre- mier match amical devant l’équipe de l’US Lugrin. La rencontre a été l’occasion pour les Algériens qui résident à Evian de se rendre au stade et voir à l’œuvre la nouvelle équipe de la JSK. Il est utile de rap- peler que des Français ont tenu à voir jouer l’équipe algérienne.

Boudjenane demande à Benamara et Benlamri de s’échauffer

l l Avant le coup d’envoi de la rencontre, comme ce fut le

cas à chaque stage de préparation, le préparateur physique, Kamel Boudjenane, s’occupe des joueurs remplaçants pour qu’ils soient prêts à jouer à n’importe quel mo- ment de la partie. Hier, le prépara-

teur a demandé à Benamara et Benlamri de s’échauffer pendant quelques minutes. Chose qui n’a pas été du goût des deux éléments qui avaient refusé, dans un pre- mier temps, de s’exécuter. Finale- ment, ce n’était qu’un mal entendu du moment qu’ils ont fini par s’échauffer.

Les Kabyles autorisés à s’entraîner une fois par jour au Camille-Fournier

l l Comme annoncé précé- demment par nos soins, la

direction de la JSK avait sollicité le maire de la vile d’Evian, pour ob- tenir un créneau d’entraînement au stade Camille-Fournier. Au début, les Kabyles avaient souhaité obtenir deux séances par jour.

Malheureusement, le maire ne leur a accordé qu’une seule, du moment que les employés du stade ne travaillent pas dans la soi- rée. Il faut rappeler que la séance d’aujourd’hui débutera à 18h.

L’équipe adverse s’est déplacée sans gardien de but

l l Ce premier match amical n’avait rien d’un vrai match.

L’équipe de l’USE Lugrin a affronté la JSK sans son gardien de but ti- tulaire. La formation kabyle s’est retrouvée dans l’obligation de leur

prêter son gardien remplaçant, Messaoudi, pour que cette oppo- sition puisse se jouer.

Hamenad, arbitre du match

l l En plus du gardien de but de l’équipe adverse qui ne

s’est pas déplacé avec son équipe, la rencontre USE Lugrin - JS Ka- bylie a été arbitrée par l’entraîneur des gardiens de but de la JSK, Aomar Hamenad. Rappelons qu’il n’y avait même pas de juge de touche.

le Allez jeûne !

04
04

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com JSK Coup tordu
www.lebuteur.com
JSK
Coup tordu

De nos

envoyés

spéciaux

en France

De nos envoyés spéciaux en France Azibi A. Lahlah M. Lahlah Z.

Azibi A.

De nos envoyés spéciaux en France Azibi A. Lahlah M. Lahlah Z.

Lahlah M.

De nos envoyés spéciaux en France Azibi A. Lahlah M. Lahlah Z.

Lahlah Z.

Circuit training lors de la séance de mardi soir

Les joueurs kabyles ont été soumis à un travail de cir- cuit training formé par 5 ateliers dans la soirée de mardi. Les joueurs étaient divisés en 4 groupes qui ont ef- fectué un travail de renforcement de 5 secondes environ, avant d’enchaîner par une accéléra- tion de 30 mètres.

Tous les joueurs y ont pris part

Au cours de ce travail physique in- tense, tous les joueurs y ont pris part, y compris les 3 gardiens de but. Les membres du staff tech- nique ont eux aussi participé à l’exercice en encourageant les joueurs à ne pas baisser les bras, surtout lors de la dernière série, lorsque l’organisme est au bout de ses peines.

Belle ambiance à l’entraînement

La séance de mardi soir a été ca- ractérisée par une excellente am- biance. A la fin de la séance, les joueurs étaient très détendus et tout le monde était souriant. L’en- traîneur en chef ainsi que ses assis- tants semblaient eux aussi satisfaits du travail effectué par les joueurs.

Ils refusent l’idée de rallier Alger le 28 juillet

Les joueurs veulent passer l’Aïd chez eux

le 28 juillet Les joueurs veulent passer l’Aïd chez eux A près 13 jours de stage,

A près 13 jours de stage, les joueurs kabyles ne se sont pas empêchés de se renseigner auprès des dirigeants sur la

date du retour au pays. Certains ont voulu savoir à quelle date le stage de préparation prendra fin. Et si les joueurs y accordent beaucoup d’inté- rêt, ce n’est pas parce qu’ils s’en lassent de la préparation, mais plutôt pour

passer les fêtes de l’Aïd auprès des leurs. Il faut dire que l’inquiétude est montée d’un cran parmi les joueurs, après avoir appris qu’il est fort proba- ble qu’ils quittent Evian le 28 juillet prochain. Les joueurs refusent caté- goriquement l’idée d’attendre jusqu’à cette date, car il est fort probable que ce soit l’Aïd au pays. D’ailleurs, cer-

tains ne se sont pas empêchés de s’en- tretenir avec les membres du staff technique pour leur demander de trouver une solution au plus vite, afin de rallier la capitale, 48 heures avant la date de départ prévue.

Pas de confirmation pour le vol du 25 juillet !

Pour l’instant, les dirigeants kabyles se trouvent dans une situation embar- rassante. Et pour cause, aucun vol n’est disponible du 25 au 27 juillet à partir de la capitale suisse. Le seul vol où la réservation a été confirmée est pour le 28 juillet. D’après la même source d’information, le premier res- ponsable du club en l’occurrence, Moh Cherif Hannachi, a promis de régler le problème avant la fin de la

semaine.

Les dirigeants tentent de trouver des vols sur Lyon

Il existe toutefois un plan B, celui de passer par Lyon pour rallier Alger. Pour rappel, il existe quasiment des vols au quotidien de Lyon vers Alger assurés par Air Algérie, Air France et Aigle Azur. Pour le moment, la direc- tion kabyle essayera de trouver une trentaine de places pour l’ensemble des membres de la délégation. Au pire des cas, les joueurs rallieront Paris dans le cas où des vols sont disponibles. D’après les dernières données, il est fort probable que les Kabyles quittent Evian avant le 28 juillet prochain. A. A.

Mekkaoui : «Les entraînements au mois de Ramadhan me mettent KO !»

«Benlamri, Harrouche et Benamara viennent me rendre visite chaque jour 30 minutes avant El Adhan rien que pour me taquiner»

jour 30 minutes avant El Adhan rien que pour me taquiner» Comment ça se passe avec

Comment ça se passe avec le Ra- madhan à Evian ? On le passe bien. Nous avons tout ce qu’il faut. Personnellement, je ne m’attendais pas à le passer comme ça. On mange très bien et le climat est vraiment magnifique. Il ne fait ni chaud ni froid. Ça peut aller jusque-là. Comment trouvez-vous les en- traînements au mois de Rama- dhan ? Très durs ! Les entraînements au mois de Ramadhan me mettent KO ! Je suis complètement dé- boussolé, que ce soit physique- ment ou mentalement. L’entraîneur sait que vous êtes comme ça en ce mois sacré ? Oui, je ne le cache pas. Sauf qu’il ne m’accorde aucune faveur. Je sais que je suis ici pour travailler, mais je souffre vraiment.

Que changez-vous dans vos habi-

tudes durant ce mois sacré ? Parfois, je dors beaucoup. Il m’est arrivé de dormir du lever du solei jusqu’à son coucher (rire). Je sais que ce n’est pas normal, mais par- fois, je préfère dormir que de res- ter éveillé, car c’est là où ça risque d’aller très mal pour moi. Pourquoi, vous êtes un bagarreur ? Non, mais je suis très nerveux. Votre humeur change-t-elle avec le jeûne ? Oui, beaucoup. Je deviens de plus en plus nerveux. D’ail- leurs, Benlamri, Bena-

mara et Harrouche ont décelé mon point fai- ble. Ils viennent me voir dans ma chambre tous les jours, 30 mi- nutes avant El Adhan, rien

que pour me taquiner. C’esy votre 1 er Ramadhan hors de l’Algérie ? Non, je l’ai déjà passé avec l’USMA. Mais je le préfère chez moi auprès de ma famille. Expliquez-nous pourquoi on vous surnomme Ezerga ? Ce surnom remonte à très long- temps. On m’appelait Ezerga

lorsque j’avais 13 ans. Et c’est un voisin qui me surnommait comme ça, car j’étais très turbulent lorsque j’étais jeune.

J’étais le seul à me dé- placer au stade. Donc, on m’appelait Ezerga et depuis, ce

surnom me suit jusqu’à aujourd’hui. Ça ne vous gêne pas ? Non, absolument pas. Je m’y suis habitué.

A quel âge avez-vous commencé

à faire le Ramadhan ? J’avais 17 ans lorsque j’ai fait tout le mois de Ramadhan et 14 ans lorsque j’ai jeûné pour la première fois.

Y a-t-il un rituel dans votre fa-

mille pour ceux qui jeûnent pour

la première fois ?

J’adore le m’tewem (plat tradition- nel, ndlr) et kesra (pain tradition- nel). Ma mère me fait souvent ça à la maison et ça me manque. Des excès de sucreries et de fri- tures ? Oui. J’aime bien manger des su- creries le soir, surtout lorsqu’on jeûne durant toute la journée. Chorba frik ou vermicelle ? Chorba frik. Kelbelouz ou zlabia ? Zlabia de Boufarik. J’adore. Il m’arrive

souvent d’aller jusqu’à Boufarik pour acheter la zlabia. Je ne rate

«La caméra cachée de Hocine Harrouche me plie de rire»
«La caméra
cachée de Hocine
Harrouche me
plie de rire»

jamais une occasion de la manger. D’ail- leurs, j’ai demandé aux diri- geants de m’en ramener lorsqu’ils nous rejoindront à Evian.

é ou Café ? Café. L’ben ou raib ? L’ben. Bagri ou ghenmi ? Ghenmi.

De quoi vous êtes le plus fier ? C’est de pouvoir combler les be-

soins de mes parents. Aujourd’hui, grâce à Dieu, ils ne manquent de rien et c’est ma plus grande fierté. Ce qui me rend le plus fier aussi c’est de porter les couleurs de la JSK. J’ai joué pendant deux saisons puis j’ai prolongé par la suite. Lorsque je vois les sept étoiles sur ce maillot, je ressens une grande

fierté.

Non, pas spécialement. Je me souviens que lorsque j’ai jeûné pour la première

«Le jour où j’ai signé à l’USM Annaba, ma mère a versé des larmes» ?
«Le jour où
j’ai signé à l’USM
Annaba, ma mère
a versé des
larmes»
?

fois, j’ai mangé ce que ma mère a préparé. Votre plat préféré

Qui vous fait le plus rire durant

le Ramadhan ?

C’est incontestablement la caméra cachée de Hocine Harrouche. Ça m’a plié de rire.

Si vous n’étiez pas footballeur,

qu’est-ce que vous auriez fait dans votre vie ? C’est vraiment difficile de vous ré- pondre. J’aurais certainement été commerçant.

La dernière fois que vous avez pleuré et pourquoi ? Lorsque j’ai perdu deux amis à moi. Ils sont décédés dans un acci- dent de voiture. Ce fut vraiment tragique.

Y a-t-il une histoire qui vous a

marqué à vie ? C’est lorsque je suis partie à An- naba pour jouer à l’USMAn. J’étais triste, car c’était la première fois que je jouais hors d’Alger. Je me souviens qu’avant mon départ, ma mère a pleuré. Cette scène m’a marqué à vie. Mais aujourd’hui, je remercie Dieu de m’avoir permis de réussir. Qu’est-ce qui vous manque le plus ici à Evian ? Ce qui me manque le plus en ce moment, c’est ma mère et les membres de ma famille. La chose que vous trouver indis- pensable ? Internet, c’est ce qui nous permet de rester en contact avec nos proches.

Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

www.lebuteur.com MCA Coup osé
www.lebuteur.com
MCA
Coup osé

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

05
05
De nos envoyés spéciaux en Turquie Manane K. Benchikh R. Larbaoui M. Après sa belle
De nos
envoyés
spéciaux en
Turquie
Manane K.
Benchikh R.
Larbaoui M.
Après sa belle victoire face aux Roumains
Le Mouloudia version Charef séduit déjà
L e Mouloudia a passé, avant-hier, son
premier test en Turquie avec succès,
en s’imposant face à la formation rou-
Mouloudia se soit débarrassé du jeu anar-
chique qui ne lui a pas permis de s’illustrer
la saison passée et répondre aux attentes des
Chnaoua. Cette qualité de jeu que le Mou-
loudia est en train de développer n’est autre
que le fruit du travail mis en place par Cha-
ref et ce n’est pas un hasard si on lui a fait
appel pour prendre l’équipe en main cette
saison.
chance, s’ils arrivent à faire valoir leurs ar-
guments aux entraînements. Charef est
connu pour être un adepte de la politique
des jeunes.
la majorité des joueurs qui l’ont composée
fassent partie de l’équipe-type.
La défense, l’autre
satisfaction du Mouloudia
L’équipe type est presque
celle alignée en seconde
période
Aucun changement effectué
en seconde période
Pour ce match, Boualem Charef, et comme

maine de Gloria Buzau. En effet, le Moulou- dia a séduit par sa qualité de jeu, notamment en seconde période, en domi- nant les débats, sachant que la majorité des cadres de l’équipe ont été alignés en deuxième mi-temps. L’un des points positifs dans cette rencontre, en plus de la victoire, c’est la qualité de jeu basé sur les passes courtes et en posant le ballon à terre, et ce n’est qu’une continuité des deux premiers matchs amicaux disputés en Algérie face à l’OM.

L’équipe s’est débarrassée de son jeu anarchique

La grande satisfaction, c’est le fait que le

Si le MCA a réussi à gagner son match, c’est aussi grâce à la ligne défensive qui n’a en- caissé aucun but durant toute la rencontre. Ce qui constitue aussi une satisfaction, puisque sur les deux rencontres livrées face à l’OM, la défense a encaissé quatre buts. Ce compartiment s’est amélioré mais a besoin de temps pour qu’il devienne solide. Lorsqu’on sait que Charef est à la recherche de l’axe central de sa défense.

K. M.

Mbingué, l’animateur tant recherché ?

Depuis le départ de Faycal Badji, le Mou- loudia n’a jamais réussi à trouver un joueur capable d’assurer l’animation du jeu, sur les cinq dernières saisons. Tou- tefois, il semble bien que le MCA a trouvé en la personne de Smason Mbingué cet animateur de jeu tant re- cherché, puisque ce joueur, qui a mon-

tré de bonnes choses face à l’OM pour son premier test avec le MCA, a étalé toute sa classe mardi dernier en seconde période. Ainsi, l’ex-milieu de terrain de Manga Sport pourrait être l’invité surprise du Mouloudia, comme cela a été le cas pour Zeghdane la saison passée qui a été recruté à la dernière minute et qui s’est imposé comme titulaire à part entière dans l’équipe.

Charef n’a pas tari d’éloges sur lui

De son côté, Boualem Charef n’a pas tari d’éloges sur Mbingué qui l’a séduit par ses qualités mais aussi par sa cul- ture tactique sur le terrain. Ainsi, le coach du MCA pourra lui confier l’ani- mation du jeu et c’est à lui de saisir sa chance pour confirmer le bien qu’on pense de lui. A travers ce qu’il a montré jusqu'à présent, il est clair que Mbingué est un joueur talentueux car c’est le seul élément à avoir signé sans passer par des tests.

Il a été l’auteur d’une passe décisive

Tout en se montrant remuant au niveau du milieu de terrain où les balles transi- taient par lui, Mbingué s’est illustré par une passe décisive délivrér à Gourmi dans la surface de réparation. Le nou- veau meneur de jeu du MCA a même fait valoir ses prouesses techniques, en distillant une balle de l’extérieur du pied

à Djallit. Toutefois, un autre rendez-vous l’attend aujourd’hui face à l’équipe d’Ouz- bekistan et qui sera celui de la confirma- tion.

K. M.

Tout en utilisant 24 joueurs, le coach du MCA a aligné deux équipes différentes. En première période, il n’a effectué que deux changements. Alors qu’en seconde, il a jugé utile de laisser les joueurs alignés pendant 45’, en faisant confiance à Djemili, Ha- choud, Azzi, Madani, Berchiche, Hendou, Karaoui, Gourmi, Mbingué, Aouedj et Dja- lit. C’est cette équipe alignée donc en se- conde période de jeu qui a donné du fil à retordre aux Roumains et il est évident que

il fallait s’y attendre, sur les 31 joueurs qu’il

a emmenés avec lui en Turquie, il n’a utilisé que 24 sur lesquels il pourra compter. Ainsi, le coach a déjà dégagé un premier groupe de joueurs, mais cela ne veut nullement dire que les jeunes Espoirs n’auront pas leur

nullement dire que les jeunes Espoirs n’auront pas leur Gourmi, la grande Benali est arrivé hier
Gourmi, la grande Benali est arrivé hier matin satisfaction en S’il y a un joueur
Gourmi,
la grande
Benali est arrivé
hier matin
satisfaction
en
S’il y a un joueur qui a montré qu’il était
au-dessus du lot, c’est bien Kaheld Gourmi qui
est à sa quatrième réalisation avec sa nouvelle
Comme prévu, Ameur
Benali est arrivé sur les
lieux du stage de prépara-
tion de son équipe hier
matin vers 10h (heure lo-
équipe sur les trois matchs amicaux qu’il a dispu-
tés. Gourmi a fait valoir sa pointe de vitesse et sa
technique qui lui ont permis de déstabiliser à
chaque fois les équipes adverses et démontrer,
une fois de plus, qu’il est venu au MCA
cale) et c’est l’organisateur
du stage, Amine Sebia, qui
était à son accueil. Ameur
Benali, à l’image des autres
membres du staff tech-
pour réaliser une bonne saison.
Djallit
commence
à se libérer
nique, a été hébergé à l’hô-
tel principal. Toutefois,
l’entraîneur adjoint du MCA a
été surpris par les conditions
climatiques dans les hau-
teurs, puisque à son ar-
rivée sur les lieux, le
Meilleur buteur en championnat, il y a
deux années de cela, Mustapha Djallit a passé
une saison difficile lors du précédent exercice, au
point de perdre le sens du but qui faisait sa force
par le passé. Après avoir réussi à trouver le che-
min des filets face à l’OM, il a marqué un second
face à Gloria Buzau.
brouillard était assez
intense.
Hikam :
Yachir
affiche la belle
forme
«C’est un
honneur pour
moi qu’on me
compare à
Belkalem»
Aligné avec l’équipe de la première période de
jeu, Samy Yachir affiche une très belle forme ac-
tuellement, lui qui a donné du fil à retordre à
l’équipe adverse. Par sa forme physique et ses incur-
sions, il a réalisé une bonne partie et démontre que le
MCA pourra compter sur lui cette saison.
Le nouveau défenseur
central du MCA,
Hikam, qui a fait
toutes ses classes à
la JSK, est promu
à un bel avenir, et
les Chnaoua l’ont
déjà adopté et ils
Séance de Sauna
pour récupérer
Hier en fin de matinée, les joueurs du
MCA ont eu droit à une séance de Sauna,
après les efforts déployés depuis l’entame du
stage de préparation. Charef a programmé
d’autres séances de récupération au cours
du stage, lorsqu’on sait que les joueurs
sont soumis à une grosse charge de
travail.
lui prédisent un
avenir comme celui
de Belkalem, puisque le
joueur est aussi doté d’un
bon gabarit. A ce sujet,
Hikam dira : «C’est un honneur
pour moi qu’on me compare à
Belkalem qui reste un modèle
et qui a démontré ses quali-
tés dans le plus haut ni-
veau. Je souhaite réussir
une grande carrière
comme lui et je ne vous
cache pas qu’il m’inspire
dans son jeu.»
veau. Je souhaite réussir une grande carrière comme lui et je ne vous cache pas qu’il
N° 2708 www.lebuteur.com 06 Jeudi 17 juillet 2014 Coup de dés MCA De nos envoyés
N° 2708
www.lebuteur.com
06
Jeudi 17 juillet 2014
Coup de dés MCA
De nos
envoyés
spéciaux en
Aujourd’hui à 16h (heure algérienne)
à Green Park Kartepe, MCA - Bunyodkor
Turquie
Manane K.
Charef testera
son équipe type
A près
avoi
match amical, les joueurs du Mou-
loudia veulent gagner cette rencon-
Benchikh R.
r
don
tre pour garder cette confiance
qu’ils ont acquise. Ainsi un succès
sera bon pour les joueurs sur le
plan moral, et cela va les aider à
aborder le reste de la préparation
dans de bonnes conditions. En effet
durant un stage, la pression se fait
toujours ressentir en cas de contre-
performance même face à une
grande équipe, notamment dans le
cas d’une équipe comme le Mou-
loudia qui est en plein chantier.
Une victoire du Doyen face à Bu-
nyodkor sera significative car elle
permettra de rassurer les Moulou-
déens sur l’évolution de leur équipe.
forme d’ici à la fin de la prépara-
tion. C’est pour cette raison qu’ils
feront partie de l’équipe type qui af-
frontera les Ouzbeks.
né la réplique au
nouveau pension-
naire de la Ligue2
roumaine, Gloria
Buzau, match qui
Bunyodkor créé en
2005 et neuf titres
déjà dans le
palmarès
Larbaoui M.
s’est soldé sur une
victoire du MCA sur le score de
deux buts à zéro, les poulains de
Charef seront aujourd’hui, en fin
d’après-midi, face à un véritable test
en étant confronté à l’une des
grosses cylindrées du championnat
d’Ouzbékistan, Bunyodkor. Ainsi
cette rencontre révélera la véritable
forme actuelle du MCA et permet-
tra à Charef d’avoir une idée précise
sur l’ossature de son équipe qui
commence à se dégager. Ainsi l’on
pourra dire que les choses com-
mencent pour les coéquipiers de
Gourmi qui veut se montrer rassu-
rant pour le reste de la préparation.
Charef pourra aligner
l’équipe type
Une victoire est nécessaire
pour le moral
Bien qu’il ne s’agisse que d’un
Pour ce match, Charef pourra,
pour la première fois, aligner
l’équipe type qu’il a en tête, et ce à
travers la forme que chaque joueurs
a affichée jusqu'à présent. Bien que
des joueurs aient manqué de
rythme en ce début de préparation,
le coach compte sur eux, car il sait
qu’ils vont revenir à leur meilleure
Pour ceux qui ne
connaissent pas cette for-
mation de Bunyadkor,
cette équipe a été créée en
2005. Toutefois elle a déjà
neuf titres dans son pal-
marès, cinq titres de
champion 2008, 2009,
2010, 2011, 2013, tout en
étant à deux reprises vice-
champion, et quatre
coupes de la République
2008, 2009, 2010, 2011,
2013. Il est évident que
cette équipe est un coriace
adversaire et qui essayera de
son côté de défendre son pres-
tige. Quant au lieu, la rencontre
se déroulera sur l’un des trois ter-
rains de Green Park Kartepe.
Kamel M.
Rivaldo a
porté les couleurs de Bunyokdor
Le club d’Ouzbékistan qui affrontera le MCA roule sur un pont d’or.
En août 2008
il parvient à recruter le Brésilien Rivaldo pour un contrat
de deux ans d'une valeur de 14 millions de dollars et enregistre l'arrivée
de l'entraîneur, Zico. Cependant, il n'arrive pas à recruter le Camerou-
nais Samuel
Eto'o qui préfère rester au FC Barcelone. Le club a connu
aussi le recrutement d’autres stars brésiliennes à l’image de Denilson.
Scolari a entrainé l’équipe en 2009
Les mauvaises conditions climatiques risquent
Si la formation de Bunyokdor a connu le recrutement de stars bré-
siliennes par le passé, elle a été aussi drivée par de grands techniciens.
En juin 2009, Luiz Felipe Scolari signe un contrat de 18 mois et suc-
cède ainsi à son compatriote, Zico. Le 30 novembre 2009, il fait signer
son compatriote, José Aloisio, avant de rompre son contrat en 2010.
de perturber la préparation du MCA
Si le MCA a effectué ses deux pre-
mières séances d’entrainement dans
de bonnes conditions, il n’en demeure
pas moins que les mauvaises condi-
tions climatiques qui ont sévi depuis
mardi dernier n’ont pas manqué d’in-
quiéter le staff technique du MCA, du
fait que cela risque tout simplement
de perturber la préparation de
l’équipe. Ce n’est pas le temps plu-
vieux qui a mis les Mouloudéens dans
une situation embarrassante, ni le
froid glacial qui règne dans la soirée,
mais plutôt le brouillard, lorsque l’on
sait que le MCA est dans une station
de ski où le mauvais temps sévit
même en été. Toutefois, la tempéra-
ture est clémente dans la ville d’Izmit,
ville la plus proche de Kartepe située
à une cinquantaine de kilomètres.
ment nulle à cause du brouillard in-
tense. Les joueurs avaient de la peine
à voir leurs coéquipiers qui se trou-
vaient à quelques mètres. C’est pour
cette raison que Charef s’est retrouvé
dans l’obligation de l’écourter, lui qui
est connu pour faire une séance
pleine. Hier matin, le brouillard s’est
un peu dissipé avant qu’il s’intensifie
en début d’après-midi, menaçant le
bon déroulement des deux séances
d’entrainement de la journée.
son équipe.
Les joueurs du Mouloudia voulaient se
mesurer à Bursaport
Gloria Buzau voulait déjà
annuler la rencontre
Comme nous rapporté dans
notre précédente livraison, la ren-
contre qui a opposé le MCA à la
formation roumaine de Buzau
Sport a failli être annulée, les res-
ponsables du club roumain ayant
jugé qu’il était très difficile et dange-
reux de descendre jusqu'à Izmit et
remonter juste après le match,
puisque la visibilité était presque
nulle. Il a fallu que l’organi-
Malgré le fait que le MCA soit confronté à de bonnes formations,
il n’en demeure pas moins que les coéquipiers de Gourmi voulait
se mesurer au club turc de Bursasport qui est en stage de prépara-
tion dans de cet établissement. Les joueurs du MCA pensent qu’ils
ont les moyens pour rivaliser avec la formation turque, pour la-
quelle allait opter le joueur du CRB, Dahmane, lorsqu’il était
contacté par le MCA. Il est à rappeler qu’au niveau des trois res-
taurants de l’établissement, les organisateurs du stage ont réservé
tout un restaurant cette formation de Bursasport.
… Slimani aussi a failli jouer à Bursasport
Le match d’aujourd’hui face
à Bunyodkor risque d’être
annulé
Outre Dahmane, le sociétaire du Sporting Lisbonne et le bu-
teur de l’EN, Islam Slimani a failli porter les couleurs
Comme la rencontre d’aujourd’hui
face à Bunyodkor est prévue sur l’un
des trois stades de Green Park Kar-
tepe, elle pourrait tout simplement
être annulée si les conditions clima-
tiques ne s’améliorent pas. Si le
brouillard reste intense, la visibilité
sera très réduite et dans ce cas il sera
impossible de disputer cette confron-
tation et le Mouloudia se retrouvera
dos au mur lorsqu’on sait que Charef
veut disputer le maximum de matchs
amicaux lors de ce stage de prépara-
tion afin de parfaire la cohésion de
sateur du stage du MCA,
Amine Sebia, inter-
vienne pour que la
rencontre soit
maintenue. Une
Hachoud
«Si eux avaient
Rivaldo, notre équipe
c’est le Mouloudia»
de Bursaport. Toutefois les responsables du CRB à
cette époque ne lui ont pas facilité la tâche
Les tables de Bunyodkor près
de celles du MCA
Ayant appris que la star brésilienne Ri-
La visibilité était difficile à
l’entrainement à cause du
brouillard
fois à Izmit, et
même si le
temps était plu-
valdo a joué pour cette équipe de Bunyd-
kor et que de grands techniciens l’ont
drivée, les joueurs du MCA ne
se sont nulle-
Afin d’illustrer les mauvaises
conditions climatiques qui sévissent à
Kartepe, il n’y a qu’à prendre l’exem-
ple de la séance d’entrainement qui a
précédé la rencontre face à Gloria
Buzau, où la visibilité était pratique-
vieux, il n’y avait
point de brouil-
lard et le mercure
indiquait une tem-
pérature clémente.
ment sentis impressionnés par leur adver-
saire. Abderahmane Hachoud n’a pas
manqué de dire : «Certes, c’est une bonne
équipe mais cela ne veut dire en aucun
cas qu’on va jouer la peur
Si Rivaldo a joué pour
au ventre.
cette
A l’image de Gloria Buzau, la formation
de Bunyodkor réside dans le même établis-
sement que le MCA. Au niveau du restau-
rant les tables de l’équipe d’Ouzbékistan
sont juste à côté de celles du Mouloudia et
les joueurs des deux formations ce sont croi-
sés à plusieurs reprises.
équipe ou bien Ronaldo, notre
Kamel M.
équipe s’appelle aussi le
Mouloudia.»
www.lebuteur.com MCA Coup de joie N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 07 Le stage de
www.lebuteur.com MCA Coup de joie
www.lebuteur.com
MCA
Coup de joie

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

07
07
Le stage de préparation ne sera pas prolongé Afin de disputer un autre match amical,
Le stage de
préparation ne
sera pas prolongé
Afin de disputer un autre match
amical, Charef a souhaité que le stage
de préparation soit prolongé d’un jour et
une proposition a été même faite à l’orga-
nisateur du stage. Toutefois, le coach, et
après avoir eu une discussion avec les
responsables du club, a pris la décision
de maintenir la fin du stage à sa date
initiale.
d’être à la hauteur et remporter la Supercoupe d’Al-
gérie.
Une fois, au stade, un supporter turc vous a
reconnu…
Je suis fier qu’on me reconnaisse en Turquie,
mais cela c'est grâce à l’EN et ma participation
au Mondial 2010, et nous sommes aussi fiers
du parcours de l’EN au dernier Mondial.
Qu’est-ce qui vous manque durant
Le
cinquième
match, face à
Massinia, la veille du
départ
ce stage de préparation ?
Sincèrement tout, la famille, le Bourak
et la Chorba, car il est difficile de passer
le mois sacré loin des siens, toutefois je
suis ici avec le Mouloudia qui est ma se-
conde famille. Le plus important pour
nous, c’est de déployer les efforts néces-
saires afin qu’on puisse réussir une bonne
préparation et atteindre notre objectif.
Kamel M.
L’organisateur du stage a réussi à pro-
grammer un cinquième match. La rencontre
opposera le MCA a une formation turque qui
évolue en seconde division, en l’occurrence Mas-
sinia. Si Charef avait émis le vœu dans un pre-
mier temps de prolonger le séjour de l’équipe, ce
n’est pas uniquement pour livrer un sixième
match amical, mais pour ne pas accorder trop
de repos à ses joueurs avant la fête de l’Aïd.
Pour ce qui est de la rencontre, elle
aura lieu au stade de l’hôtel Kartepe à
16h, car il est vraiment difficile de
trouver une équipe qui accepte
de disputer une rencon-
tre à 23h.
Pub
République Algérienne Démocratique Et Populaire
Direction des Equipements Publics
De la Wilaya D’Ilizi
Nouvelle Cité Administrative - Illizi
NIF : 000133019000854
Avis D'attribution Provisoire
AAO N°: 02/2014. DU : 24/05/2014
Vu le PV De Jugement des offres en date Du 24/06/2014
En application des articles 49 et 125 du décret présidentiel N°:
236/10 du: 07/10/2010 Portant réglementation des marchés pu-
blics modifié et complété la direction des équipements publics de
la wilaya d'Illizi. Informe de l'attribution provisoire de l'AAO N°
02/2014. Du : 24/05/2014. Relatif au projet : Suivi de Réalisation
300 détenus a Djanet programme 2007.
ETB
PROJET
NOTE/100
MONTANT APRES
LA CORRECTION
(Suivi pour 36 mois)
OBS
BET : Azzl Mohamed
Lamine
NIF: 197416180124239
Suivi de Réalisation
300 détenus a Djanet
programme 2007.
7.717.788.00DA
80.00
/
Les soumissionnaires qui sont intéressés à savoir les résultats dé-
taillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières, sont
tenus, de se rapprocher de nos services, au plus tard trois (3) jours
a partir de la première parution de l'attribution provisoire dans les
journaux quotidiens ou le BOMOP, dans les conditions fixées par
l'article 125 du présent décret. Le soumissionnaire qui conteste le
choix du service contractant peut introduire un recours dans dix
(10) jours auprès de la commission des marches publiques de la
wilaya d'Illizi à compter du premier jour de la publication de l'attri-
bution provisoire du marché dans les journaux quotidiens ou le
BOMOP, dans les conditions fixées par l'article 114 du présent dé-
cret.
K.M.
Anep : 132675 / Le Buteur du 17-07-2014

De nos

envoyés

spéciaux en

Turquie

De nos envoyés spéciaux en Turquie Manane K. Benchikh R. Larbaoui M.

Manane K.

De nos envoyés spéciaux en Turquie Manane K. Benchikh R. Larbaoui M.

Benchikh R.

De nos envoyés spéciaux en Turquie Manane K. Benchikh R. Larbaoui M.

Larbaoui M.

Chaouchi «Fier qu’on m’ait

reconnu en Turquie»

Vous avez gagné votre premier match de prépara- tion en Turquie… Je pense que c’est une bonne victoire pour le moral même si la rencontre a un caractère amical, et on continue à tra- vailler pour que l’équipe puisse être prête d’ici la fin du stage de préparation. En parlant de l’équipe, nous avons constaté une certaine amélioration dans le jeu… Il est évident qu’à chaque fois qu’on avance dans la pré- paration l’équipe progresse, comme vous l’avez constaté aujourd’hui, et je suis persuadé qu’avec les matchs amicaux qu’on disputera d’ici la fin de la préparation on sera prêts pour la reprise de la compétition. N’ou- bliez pas qu’il y a un nouveau groupe et je reste confiant de voir le MCA réaliser une belle saison. A commencer par la Supercoupe face à l’USMA ? Nous sommes conscients de la mission qui nous attend et je sais que les supporters at- tendent beaucoup de nous et on essayera

Chaouchi rejouera-t- il face à l’USMA ? Le dernier match de Fawzi Chaouchi avant sa
Chaouchi
rejouera-t-
il face à
l’USMA ?
Le dernier match
de Fawzi Chaouchi
avant sa suspension a
été face à l’Entente de
Sétif au stade du 5-Juillet
et qui s’est soldé par une
victoire du MCA cinq jours
après avoir perdu la finale de
la coupe d’Algérie face à
l’USMA. Le destin a voulu que
le premier match de la saison
du MCA soit cette Supercoupe
d’Algérie face à cette même
formation de l’USMA et on se
demande si Chaouchi sera ali-
gné pour essayer de prendre
une revanche sur le sort
L’équipe type
commence à se
dessiner
Si pour l’instant la seule
incertitude pour Charef ré-
side au niveau de l’axe
central, il semble bien que
le coach détient son équipe
type, où on pourra citer Dje-
mili, Zeghdane, Hachoud,
Aksas, Karaoui, Hendou,
Gourmi, Mbingue et Yachir.

Les joueurs ont appris la victoire de l’USMA face à Istighlal Téhéran

Les joueurs du MCA ont appris à l’hôtel

victoire de l’USMA face à l’Istighlal Té-

la

héran sur le score de trois buts à deux, un succès important face à l’une des grosses cylindrées du championnat iranien. Ainsi les poulains de Charef sont avertis, car l’USMA affûte à son tour ses armes pour la Supercoupe d’Algérie, et cette victoire n’est qu’un signe pour le MCA.

Haithem Zorghi n’a pas reconnu l’effectif du Mouloudia

Le manager tunisien Haithem Zorghi qui

a

organisé le stage du MCA à Hammam

Bourguiba n’a pas reconnu l’effectif du Mouloudia qui a trop changé, toutefois ce dernier prédit une bonne saison pour le MCA qui s’est offert des joueurs de qua- lité, à l’image de Gourmi et Karaoui. Il est à rappeler que le manager tunisien loge dans le même hôtel que le MCA avec la formation saoudienne d'Al Ou- rouba, pour laquelle il a organisé ce stage de préparation.

Les Turcs encensent Halilhodzic et veulent connaitre les raisons de son départ

La présence du Mouloudia en Tur- quie n’a pas manqué de susciter la curiosité des pensionnaires du Green Hotel Kartepe ou à Izmit lorsque le MCA a livré son premier match amical de ce stage de préparation. Et à chaque fois qu’on apprend qu’il s’agit d’une équipe algérienne, on ne manque pas de dire que les Fennecs ont réalisé un grand Mondial en étant parmi les équipes qui ont tenu la dra- gée haute à la Mannschaft, mais sans pour autant oublier de parler de Halil- hodzic qui fait actuellement la une des média après avoir atterri à Trab- zonspor. L'équipe de Bursaspor se trouve dans le même établissement que le MCA, sait que l’un de ses ri- vaux, en l’occurrence, Trabzonspor, s’est offert un technicien de grande envergure en la personne de la Halilhodzic. Certains souhaitent même le voir un jour à la tête de la sélec- tion de la Turquie. Toutefois, s’il y a une question qui revient sur toutes les lèvres, c’est celle relatif au dé- part de Halilhodzic, et à chaque fois on pose la même question aux Mouloudéens. En effet, les Turcs n’arrivent toujours pas à comprendre comment l’Al- gérie s’est séparé de l’un des techniciens qui ont écrit

s’est séparé de l’un des techniciens qui ont écrit l’une des plus belles pages de son

l’une des plus belles pages de son his- toire, et lorsqu’on leur explique qu’il est parti de son plein gré malgré le fait qu’on lui ait offert un pont d’or, ils répli- quent que son départ reste une énigme.

Le Mouloudia fier de la participation des Verts

Si en Turquie on reconnait facilement le Mouloudia c’est grâce à la prestation des Verts. A l’hôtel, les joueurs se mon- trent fiers de l’EN, et les équipes qui sont dans cet établissement vouent un grand respect au football algérien qui a pris une autre dimension, car il n’est pas donné à toutes les équipes de faire douter les Al- lemands. L’organisateur du stage, Amine Sebia, arbore même un maillot aux cou- leurs de l’EN et la délégation du MCA ne passe donc pas inaperçu. En réussissant son premier match-test, le Mouloudia a su se faire respecter, mais aussi en s'illustrant par sa conduite. En somme, les Turcs voient donc le football algérien d’une autre manière, et les poulains de Charef veu- lent réussir de bons résultats lors des prochains matchs amicaux pour que les Turcs puissent aussi préserver cette belle image du Doyen.

08
08

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com USMA Coup sûr
www.lebuteur.com
USMA
Coup sûr

Après la victoire contre l’Esteghlal de Téhéran

Les Iraniens n’ont pas digéré la défaite

De notre envoyé spécial en Turquie : M. Zerrouk
De notre
envoyé spécial
en Turquie : M.
Zerrouk
De notre envoyé spécial en Turquie : M. Zerrouk M ême s’il ne s’agissait que d’un

M ême s’il ne s’agissait que d’un match amical, les Ira- niens de l’Es-

teghlal de Téhéran, l’équipe que l’USMA a battue avant-hier soir par trois buts à deux, n’ont pas ac- cepté cette défaite et avait du mal à la digérer. Comme nous l’avions fait savoir, ce club est très popu- laire en Iran et jouit d’une bonne réputation à l’échelle asiatique. Ils pensaient qu’ils n’allaient faire qu’une bouchée des Usmistes, mais ils ont été surpris par le ni- veau technique des champions d’Algérie et de leur volonté sur le terrain. Avec leur prestation de mardi dernier contre cette bonne formation iranienne, les Rouge et Noir ont montré qu’ils ont abordé cette intersaison dans les meil- leures conditions possibles et qu’ils affichent une très bonne forme.

Ils l’ont justifiée par l’absence des internationaux

Les Iraniens n’ont vraiment pas ac- cepté la défaite. Et pour se justifier, ils ont avancé l’argument d’un ef- fectif amoindri par l’absence des internationaux. Car apparemment, les quatre internationaux de l’Es- teghlal de Téhéran ont été ména- gés durant ce stage et n’ont pas fait le déplacement avec leur équipe, après leur retour du Brésil. Mais leur entraîneur savait aussi que le gardien titulaire de l’USMA était également au Brésil avec la sélec- tion algérienne et qu’il ne prenait pas part à ce stage.

L’Esteghlal a pourtant mené à la marque

Le match amical a connu un début rapide de la part des Iraniens qui ont tout de suite pris les choses en main en allant provoquer la dé- fense usmiste qu’ils ont pu battre à

la 9’ sur une erreur dans l’axe cen- tral qui a permis au centre avant iranien Borhani d’inscrire le pre- mier but. Cela a fait réagir Hubert Velud qui s’est levé de sa place en criant, tout en rappelant tout le monde à l’ordre. La réaction us- miste ne s’est pas faite trop atten- dre, puisque quelques minutes plus tard, un débordement de Fer- hat sur la droite a permis à ce der- nier d’adresser un bon centre au second poteau où se trouvait un des joueurs les plus en vue, Seguer en l’occurrence, qui a repris d’une bonne tête, repoussée de la main sur la ligne par un défenseur ira- nien. Le penalty a été accordé et c’est Rabie Meah qui s’en est chargé, réussissant à rétablir l’équi- libre à la 16’.

Le cadeau de l’arbitre à l’équipe iranienne

L’égalisation a fait beaucoup de bien aux hommes de Velud qui ont repris les choses en main et le

jeu à leur compte, et ce n’est que logiquement qu’ils vont parvenir à prendre l’avantage sur une très belle action collective, avec tou- jours à l’origine un certain Ferhat. Ce dernier parvient à trouver Ori- nel dans la profondeur et le Franco-Algérien, d’une passe mil- limétrée, trouvera à son tour Nadji qui était à l’affût. L’ex-attaquant sé- tifien donne l’avantage à son équipe. Mais au moment où les Algérois allaient rejoindre leur vestiaire avec cet avantage au score, on a été très surpris de voir l’arbitre turc de la partie accorder un penalty imaginaire aux Ira- niens. Une décision très curieuse qui a mis en colère l’entraîneur Velud et son adjoint Dziri qui n’ont pas trop compris d’où était sorti ce penalty.

Que d’occasions ratées en seconde mi-temps !

La seconde période a été caracté- risée surtout par les nombreuses

occasions manquées de part et d’autre, plus particulièrement de la part des Rouge et Noir qui ont continué à dominer la partie, sur- tout après l’incorporation des Laï- faoui, Boudebouda, El Orfi, Feham, Andria, Nsombo et Baï- tèche qui ont donné du tonus à l’attaque et de la fraîcheur à toute l’équipe. Nsombo et Andria ont eu en effet beaucoup d’occasions, mais ils ont manqué de réussite.

Bourdim fait la différence

La rentrée de joueurs expérimen- tés a, en effet, permis à l’USMA non seulement de dominer ses vis- à-vis, mais aussi de se créer un bon nombre d’occasions, sans qu’on puisse les concrétiser pour autant. Mais un peu plus tard, avec l’incorporation des jeunes comme Bourdim, Abdellaoui et Benkhe- massa, l’USMA a su faire la diffé- rence au tableau d’affichage. Les trois jeunes ont redonné de la vi- vacité à l’équipe, mais surtout de l’efficacité, puisque c’est Bourdim qui va réussir à redonner une nou- velle fois l’avantage à son équipe en inscrivant le troisième but.

C’est de bon augure !

Il faut noter que le score aurait pu être plus large, c’est ce qui a énervé d’ailleurs les Iraniens, n’étaient les nombreuses occasions ratées, mais aussi le but valable qu’Andria avait marqué mais que l’arbitre a refusé pour une position de hors jeu pas du tout évidente. Bref, cette deuxième victoire en amical a montré que l’USMA est en très bonne forme en cette intersaison, ce qui est de bon augure pour la suite, notamment en prévision de la finale de la Supercoupe d’Algé- rie.

M. Z.

Amir Kalaa «Nous avons affronté une très

bonne équipe»

Le petit pont de Feham On jouait la seconde mi-temps face à l’Esteghlal de Téhéran
Le petit pont
de Feham
On jouait la seconde mi-temps face
à l’Esteghlal de Téhéran lorsque l’ensem-
ble des présents au stade se sont tous levés
pour applaudir une superbe action de Feham
Bouazza qui s’est joué de trois joueurs ad-
verses. Cela s’est passé au milieu du terrain.
Feham a réussi à se débarrasser de deux de ses
vis-à-vis, avant de se retrouver face à un troi-
sième qu’il a mis dans le vent en le laissant
sur place à l’aide d’un joli petit pont que
le joueur iranien n’a pas vu venir.
Une très belle action de Feham
et qui a fait rire tout le
monde.
belle action de Feham et qui a fait rire tout le monde. L’entraîneur de l’Esteghlal de

L’entraîneur de l’Esteghlal de Téhéran a accepté, en fin de partie, de nous livrer ses impressions, mais avant de le faire, il a tenu à féliciter tout le peuple algérien, après la prestation de l’EN au Brésil. «Je tiens à féliciter la sélection algérienne et tout le peuple algérien pour la qualification au second tour du Mondial du Brésil, nous avons été très contents pour vous», nous a-t-il déclaré. Concernant le match, il a commencé par faire remarquer qu’ils ont affronté

une solide équipe. «Nous avons joué contre une très bonne équipe qui a de très bons joueurs comme le numéro 7 (Ferhat) et le numéro 15. L’engagement physique des joueurs de l’USMA a fait que nos joueurs ont craint les blessures et cela les a poussés à jouer d’une manière très prudente. Je pense que nous avons bien com- mencé la rencontre, mais l’arbitre a accordé un penalty non valable à l’USMA qui a pu égaliser par la suite. Mais en

Trois changements par rapport au premier match Hubert Velud a effectué, avant-hier, trois changements par
Trois
changements
par rapport au premier
match
Hubert Velud a effectué, avant-hier,
trois changements par rapport à l’effectif
qu’il avait aligné d’entrée face à Sisli Ana-
dolu, samedi dernier. Il a fait rentrer Ben-
moussa à la place de Boudebouda sur le
flan gauche et a incorporé Akim Orinel à
la place de Feham Bouazza au milieu
du terrain. En attaque, c’est Andria
qui a cédé sa place à Moha-
med Seguer.

Khoualed a joué en latéral droit en seconde mi-temps

En seconde pé- riode, Hubert Velud a voulu sor- tir Rabie Meah qui a été le joueur le plus utilisé lors du premier match,

l’a remplacé à ce niveau, alors que Laïfaoui a pris la place de Khoualed dans l’axe.

Il a été remplacé par Benkhemassa

Le jeune Benkhemassa a pu bénéficier, mardi dernier, de 15 minutes de jeu lorsque Velud a décidé de l’incorporer à la place de Khoualed au poste d’arrière droit. Le joueur

s’est très bien débrouillé dans ce poste et a montré beaucoup de bonnes choses. Malheureu- sement pour lui, il a été vic- time d’une décision très sévère de l’arbitre qui l’a expulsé quelques minutes plus tard, suite à une intervention mus- clée sur un attaquant adverse, mais qui ne méritait pas l’ex- pulsion pour autant.

seconde mi-temps, nous n’avons pas été bons et nous avons encaissé un second but.»

«L’absence de nos internationaux a gêné notre évolution»

Le coach iranien a justifié par la suite que son équipe a souffert de l’absence de quatre internationaux. «Vous savez sans doute que nous avons quatre inter- nationaux qui ne sont pas avec nous dans ce stage. Ils

étaient au Brésil avec la sélection iranienne et nous les avons ménagés. Leur absence a bien évidemment gêné l’évolution de notre équipe», a-t-il précisé. M. Z.

mais puisqu’il n’y avait pas de latéral droit disponible, c’est

Nacereddine Khoualed qui

www.lebuteur.com Coup facile Ligue 1 N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 09 U S M
www.lebuteur.com Coup facile Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup facile
Ligue 1

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

09
09
Coup facile Ligue 1 N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 09 U S M B A

USMBA

En amical : USMBA 0 - TP Mazembé 2

Garriche est sorti blessé

l l

Les interventions musclées des

joueurs du Mazembé ont engendré

une autre grave blessure aux joueurs de l’USMBA, puisque Garriche a pris un coup à la tête qui lui a causé une perte de conscience momentanée et un étour- dissement. Son entraineur a vite fait de le faire sortir et de le remplacer par Niati.

Yeghni a contracté une blessure à l’épaule

l l

De son côté, le défenseur Yeghni

a contracté une blessure au niveau

de l’épaule, après une mauvaise chute suite à un duel avec un Congolais. Heu- reusement pour Yeghni que cette bles- sure est sans gravité, lui qui a pu terminer la première mi-temps sans trop de souci, avant de céder sa place à un compère.

Bassiro s’illustre et convainc !

l l L’un des nouveaux joueurs les plus en vue face au TP Mazembé a

été, sans conteste, le Malien Bamba Bassiro. Crédité d’une très bonne pres- tation, ce dernier, qui a été aligné d’en- trée en compagnie du Tunisien El Mernissi , a fait montre de grandes qua- lités qui lui ont valu les éloges de l’en- traîneur Wallemme. A priori, le coach de l’USMBA a été séduit par le potentiel du défenseur malien qui serait sur le point d’être retenu dans l’effectif.

Achiou : «Il y a une nette amélioration par rapport au match face au NAHD»

l l «Je crois que ce match face au TP Mazembé était un bon test

pour nous qui cherchons à travers ce re- groupement à nous préparer comme il se doit, avant l’entame de la compéti- tion. Il ne faut pas faire cas du résultat car l’équipe se cherche encore. Il ne faut donc pas se hasarder à émettre un quel- conque jugement sur le groupe, d’au- tant que beaucoup de joueurs n’ont pas été utilisés dans leur poste de prédilec- tion. Le but recherché à travers ces matchs amicaux est de monter une équipe soudée. Comparativement au match livré face au NAHD, je dois dire que le groupe est en progression. Il y a quelques défaillances et cela nous exhorte à mettre les bouchées doubles lors de ce stage pour y remédier, en perspective du championnat.»

Belkeroui et les joueurs du Club Africain ont suivi le match

l l Comme promis, Hichem Belkeroui a tenu à assister à cette rencontre

amicale. Il a suivi une bonne partie de la rencontre en compagnie de ses nou- veaux coéquipiers, avant de prendre part à la séance d’entraînement pro- grammée juste après la fin du match.

Coup dur pour Abdat

l l Cette joute amicale face au TP Mazembé n’a pas été sans lais-

SurSurSurdesdesdeserreurserreurserreursdéfensivesdéfensivesdéfensives!!!
SurSurSurdesdesdeserreurserreurserreursdéfensivesdéfensivesdéfensives!!! SurSurSurdesdesdeserreurserreurserreursdéfensivesdéfensivesdéfensives!!!
L’équipe alignée en première mi-temps : Argoub, Yeghni, Chorfi, Dorman, Abdat, Niati, Belhocine, Tchicou,
L’équipe alignée en première mi-temps :
Argoub, Yeghni,
Chorfi,
Dorman, Abdat,
Niati, Belhocine, Tchicou,
Tchami,
Ogbi, Benahmed.
Celle de la deuxième
période :
Chouih, Fadel, Belgorine, Bassiro, El Mernissi, Achiou, Garriche, Bou-
noua, Mahses,
Choubani, Adlène Farès.

par M’pelé, mais aidé en cela par une erreur collective de l’arrière garde unioniste (73’). Ce but a eu pour effet de galvaniser les joueurs du TP Mazembé au moment où les Bel-abbésiens ont perdu de leur concentration, ce qui a permis aux Congolais d’inscrire un second but sur un contre éclair de Emongoli qui s’échappe sur le flanc droit et sert M’pelé qui ne trouva aucune peine à battre Chouih et corser l’addition (77’).

A. S

A l’occasion de la rencontre

amicale disputée avant-hier soir à Sousse,

la formation du TP Mazembé a pris le des-

sus sur l’USMBA sur le score de deux buts

à zéro, grâce à deux réalisations signées

Seddiki et M’pelé en seconde période, suite

à des erreurs défensives. Pourtant , revigorés par leur large

succès face au NAHD, les hommes de Wallemme ont été impressionnants sur toute la ligne lors du premier half, car en plus des belles facettes de jeu qu’ils ont montrées, les Vert et Rouge ont tenu la dragée haute aux ex-cham- pions d’Afrique et ont failli même marquer à maintes re- prise. A la 10‘, Tchicou, dans ses œuvres, avait la balle de

Carterons : «On a ser des séquelles au sein des joueurs de l’USMBA. Caractérisée par
Carterons : «On a
ser des séquelles au sein des joueurs de
l’USMBA. Caractérisée par un engage-
ment physique des joueurs congolais,
cette rencontre a enregistré son lot de
blessures dans les rangs des Vert et
Rouge. L’une des victimes était le dé-
bonne équipe
affronté une
de l’USMBA»
Wallemme :
«Ce
fut un
bon test
tout de
«Il
faut
dire
que
le
match
passionnant
et
très
je dis-
puté.
La
a montré autre et rencontre
nous
a
révélé
beaucoup
de
bonnes
même
choses
dans
les
deux
camps.
ne
vous
cache
pas
que
le «Nous ble, que
le avons
programmé
ce
match
amical,
me
suis
à du réjoui
en
apprenant
que
mon
équipe
allait
se
me-
faire
point
sur
la
première
de
préparation
d’in-
surer
un
adversaire
algérien,
et
ce,
par
rapport
Je était nationale
tersaison
que
juge
satisfaisante.
Malgré
fenseur Abdat qui a contracté une
sérieuse blessure à la tête, à la
suite d’un contact rugueux avec le
joueur de Mazembé, Salif. Ce qui a
nécessité l’intervention, en ur-
gence, des staffs médicaux des
deux teams. Constatant le jeu athlé-
tique des Africains du Mazembé , les
joueurs de l’USMBA ont fait en sorte
d’éviter les contacts directs avec leurs
antagonistes.
la défaite,
je
au
niveau
par
l’Equipe
algérienne
en
trouve
rendement
mon
équipe
était
meil-
Coupe
monde.
Franchement,
ne
m’attendais
à
voir
leur
comparativement
la de
première
joute
amicale
bien pour contre
l’USMBA
avec
niveau
surprenant.
L’adversaire
le je NAHD.
Pour
je ce
qui
à est
de
rencontre
d’aujourd’hui,
du
jour
fait
montre
beaucoup
de
qualités,
d’assi-
dois
dire
que
nous
avons
des
erreurs
dé-
duité
de un
discipline
dans
le
jeu.
à Nous
concernant,
fensives
qu’on
aurait
pu
la phase éviter. commis
Dans
l’ensem-
j’estime
que
nous
réussi
imposer
notre
jeu
CRB
De notre
bon le test
TP pour
nous car, en
et
arracher
une
de avons aussi victoire
je qui
aura
son
impact
sur
envoyé
moral de mes joueurs.»
a été il y un avait
ça face,
Mazembé.»
le
spécial
au Maroc
CRB 11 - NA Immouzer 0
Obélé attendu cette
semaine
Match
arrêté
après le
Ayant reçu sa demande, l’attaquant camerounais
François Obélé ne tardera plus à rejoindre le club be-
louizdadi à Ifrane. L’ancien d’Elche n’attendrait plus
que son visa (sans doute au courant de cette semaine)
pour prendre le vol vers le Maroc.
11e but
Ce score
Abboud F.

but dans les pieds, mais son tir a frôlé le montant droit des bois gardés par Mongolo. Le début de la seconde mi- temps a été difficile pour les camarades d’Achiou lesquels ont repris, progressivement, la direction du jeu en met- tant à rude épreuve la défense du TP Mazembé. Ainsi,

à

sollicite d’un tir tendu le gardien Mongolo qui dévie le cuir en corner. A la 62’, Belgorine effectue un centre- retrait, bien ajusté, pour Bassiro mais ce dernier, vou- lant inscrire le but à la Madjer, rata l’immanquable. Les joueurs du TP vont, par la suite, se déchaîner et multiplier les rushs. Et c’est ainsi que le remplaçant Seddiki réussit à donner l’avantage aux siens exploitant un coup franc botté

la 58 ‘, Choubani s’infiltre en pleine surface de vérité,

58 ‘, Choubani s’infiltre en pleine surface de vérité, Les Belouizdadis étrillent Immouzer C eux qui
58 ‘, Choubani s’infiltre en pleine surface de vérité, Les Belouizdadis étrillent Immouzer C eux qui
58 ‘, Choubani s’infiltre en pleine surface de vérité, Les Belouizdadis étrillent Immouzer C eux qui

Les Belouizdadis étrillent Immouzer

surface de vérité, Les Belouizdadis étrillent Immouzer C eux qui suivent le quoti- dien de préparation

C eux qui suivent le quoti- dien de préparation du Chabab à Ifrane seront tous d’accord pour dire que leur club a vécu de-

puis quelque temps des journées très délicates. A commencer par ce règle- ment de compte au sein de l’Univer- sité qui héberge le club de Laâquiba où il a été pris pour cible, puis inter- vient ce premier test en amical face à Azrou, un match nul vécu comme un échec par le staff technique, très déçu de la prestation du groupe.

Deux jours après, les équipiers de Cherfaoui devaient se rassurer dans

un nouveau test, cette fois-ci face au

club amateur d’Immouzer.

chards, les Belouizdadi ont quasi- ment explosé les compteurs en s’imposant sur le score sans appel de

11-0.

Revan-

Zvunka a fait jouer deux équipes

Comme au premier match face à

Azrou, le technicien français Victor Zvunka a aligné deux équipes, une pour chaque période. La première, celle qui a débuté la rencontre, ressemble au onze du der- nier test amical avec

seulement deux changements en in- tégrant Hioune et Tafet. Cette équipe arrivera à terminer les pre- mières 45’ avec un score confortable de 4-0. Des buts si- gnés Sellami, Amiri,

équipe profitera des services de Ba- lagh et Sahnoun qui, eux, feront le chemin inverse que Hioune et Tafet. Deux éléments qui ont contribué à la déroute que le club fera subir à son adversaire.

F.A.

enregistré face à la for- mation amateur d’Im- mouzer pouvait bien être encore plus important
enregistré
face à la for-
mation amateur d’Im-
mouzer pouvait bien être
encore plus important si
certains Belouizdadis, à
l’image de Rebih, Tafet
ou bien Sellami s’étaient
montrés adroit devant les
buts. Il faut aussi comp-
ter que l’arbitre qui a di-
rigé la rencontre a préféré
mettre fin aux tourments
de l’équipe adverse en
mettant fin à la partie
avant la fin du temps ré-
glementaire.
Reste à
confirmer face à
Ittihad
Khemisset et le
FAS
Après deux rencontres
amicales disputées face à
deux équipe des petites
divisions du champion-
nat marocain, la forma-
tion belouizdadie
s’apprêtera dans les jours
à venir à se soumettre à
des tests dignes de ce
nom en affrontant des
cadors du championnat
voisin. Comme on le sait,
les prochains adversaires
seront l’Ittihad Khemisset
et le FAS. Le club de
Zvunka sera appelé à
confirmer le bon visage
proposé mardi face à la
formation d’Immouzer.

Il sera supervisé face à Ittihad Khemisset

Le staff technique du Chabab espère accueillir Obélé dans les prochaines heures afin de le mettre

à l’essai une première fois dans la rencontre ami- cale face à la formation de Ittihad Khemisset. Un second test lui sera accordé face au FAS, quelques jours plus tard. Ainsi, la décision du staff quant à son maintien se fera au retour à Alger.

Zvunka apprécie le style de jeu de Sellami

l l Sellami fait partie de ces jeunes élé- ments recrutés par le Chabab qui auront

tout à prouver pour espérer se faire une place

dans l’équipe la saison prochaine. L’ancien atta- quant de Béni Thour s’est déjà fait remarquer dans les rencontres d’application par son flair de- vant les buts, il réussira aussi à trouver le chemin des filets mardi en ouvrant le bal en tout début de match. A en croire certains proches du coach fran- çais, Sellami aurait gagné quelques points.A la fin de la rencontre face à Immouzer, Victor Zvunka aurait tou- ché quelques mots à son attaquant Sellami, lui avouant qu’il appréciait son style de jeu basé sur la simplicité, et que tout attaquant devrait avoir.

Ladaouri, la révélation

l l Au CRB, on l’appelle le nouveau Djabou, l’an- cien élément de Khemis El-Khechna a lui aussi

M’rirt remplacé par Immouzer à la dernière minute Pendant la matinée de la rencontre, le
M’rirt remplacé par
Immouzer à la dernière
minute
Pendant la matinée de la rencontre, le groupe belouiz-
dadi s’attendait à affronter la formation de M’rirt, un club
avec qui le recteur de l'université avait tout conclu
quelques jours auparavant. Seulement quelques heures
avant le début de match, les dirigeants du club maro-
cain ont pris attache avec l’Université pour les infor-
mer du changement de programme. La direction
a dû donc opter à la dernière minute pour
un autre club amateur, qui est Im-
mouzer.

montré de belles choses face au club amateur d’Im-

mouzer. Outre ses deux buts qui ont contribué au score large enregistré, Ladaouri s’est aussi avéré un bon technicien qui aime faire parler sa vitesse et sa vision du jeu.

Ghenadra la grande interrogation

l l

Autre buteur durant cette soirée, le

jeune attaquant Mehdi Ghenadra. Au-

teur d’un doublé, l’ancien de Paradou en est aujourd’hui à trois réalisations en deux matches. Cependant, et en dépit de sa bonne moyenne de buts, le joueur n’est à ce jour pas assuré de faire partie du club belouizdadi pour la prochaine saison sachant qu’il est toujours en période d’essais.

Khoudi et Bouguera. En seconde période, la deuxième

www.lebuteur.com Coup facile USMA N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 09 Un manager est venu
www.lebuteur.com Coup facile USMA
www.lebuteur.com
Coup facile
USMA

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

09
09

Un manager est venu le superviser

Jeudi 17 juillet 2014 09 Un manager est venu le superviser L’Esteghlal de Téhéran veut Ferhat

L’Esteghlal de Téhéran veut Ferhat et Feham

Au lendemain de la victoire

Velud : «Nous avons fait un bon match face à un bon adversaire»

«J’ai été très satisfait du rendement de l’équipe qui a très bien réagi tout au long de la par- tie. Nous avons fait un très bon

tout au long de la par- tie. Nous avons fait un très bon De notre envoyé
De notre envoyé spécial en Turquie : M. Zerrouk
De notre
envoyé spécial
en Turquie :
M. Zerrouk

Galatasaray

s’intéresse à Ferhat

Turquie : M. Zerrouk Galatasaray s’intéresse à Ferhat Les Iraniens de l’Esteghlal de Téhéran, l’équipe

Les Iraniens de l’Esteghlal de Téhéran, l’équipe contre laquelle l’USMA a joué mardi dernier son deuxième match amical, ont été séduits par deux

joueurs usmistes, «Le numéro 7 et le numéro 15», nous indique l’entraîneur Amir Kalaa qui s’est même demandé s’il n’y avait pas moyen de les enrôler. Il s’agit de Zined- dine Ferhat et de Feham Bouazza qui ont donné le tour- nis aux joueurs iraniens. Mais apparemment, l’entraîneur de l’Esteghlal était très sérieux puisqu’il a même demandé leur âge. Mais quand il a su que les deux joueurs seraient plutôt intéressés par une expé- rience en Europe, il a fait remarquer : «Ils peuvent jouer là où ils veulent en Europe, ils en ont largement les moyens».

Orinel se blesse

Lors du match amical d’avant-hier, Akim Orinel a été victime d’une mauvaise chute qui lui a causé des dou- leurs et un petit hématome à la cuisse peu avant la fin de la première mi-temps. Le joueur n’a d’ailleurs pas pu revenir sur le terrain à la reprise. Mais à la fin du match, il nous a rassurés. Pour lui, il n’y a rien de grave.

Belaïli, Laâssami et Noui se sont entraînés en marge de la rencontre

Au moment où les joueurs de l’USMA faisaient des échauffements avant la rencontre face à l’équipe iranienne, Belaïli, Noui et Laâs- sami s’entraînaient ensemble sur la

main courante en effectuant des tours de piste. Les trois joueurs n’ont pas pu prendre part au match pour des raisons diffé- rentes.

Quartier libre durant la journée d’hier…

match et ce qui m’a plu le plus, c’est que nous avons bien réagi et que nous avons gagné alors que nous étions menés au score. Le seul problème est en défense où nous avons eu quelques soucis sur le plan tactique. Mais en général, je dirais que nous avons fait un bon match. J’ai pu constater une amélioration en attaque face à un adversaire d’un bon calibre. C’est-à-dire que c’est notre véritable niveau et, franche- ment, nous aurions pu marquer d’autres buts.»

«Les changements ont donné des résultats»

«Je vais continuer à faire d’autres changements et ce, jusqu’à trouver la parfaite cohésion entre les joueurs et le parfait équilibre. On leur donne leur chance à tous, chaque joueur doit montrer ce qu’il est ca- pable de faire et de donner à l’équipe. Et je crois que les changements en question ont donné leurs résultats».

N ous avons appris lors de ce stage à Istanbul que le club turc de Galatasaray avait dé- pêché un de ses ma-

nagers pour suivre les matchs amicaux de l’USMA et pour voir si l’un des joueurs algériens pouvait intéresser le club le plus populaire de Turquie. Et il semble que le ma- nager en question aurait jeté son dévolu sur Zineddine Ferhat. Il se- rait même entré en contact avec le milieu de terrain usmiste pour le sonder et voir s’il était intéressé.

Ferhat : «Oui, j‘ai une touche avec Galatasaray, mais je reste à l’USMA»

Belaïli allume un fumigène Youcef Belaïli a surpris tout le monde avant-hier au stade en
Belaïli allume
un fumigène
Youcef Belaïli a surpris tout le monde
avant-hier au stade en allumant un fumigène.
C’était peu avant la fin de la première mi-temps
lorsque l’USMA menait 2 buts à 1. Le nouvel
attaquant des Rouge et Noir a pu se pro-
curer ce fumigène auprès d’un suppor-
ter usmiste qui en avait allumé un
lors du premier match.
Il ne
jouera pas
vendredi
Nous avons profité de
l’occasion à la fin du match
d’avant-hier soir pour voir
avec le coach usmiste si Belaïli
pourrait jouer le match de ce
vendredi contre l’autre équipe ira-
nienne. Velud a été clair à ce sujet :
«Non, je ne pense pas qu’il va jouer. Il revient d’une
blessure. Il a bien récupéré et son état s’améliore,
mais il ne sera pas prêt pour le prochain
match. Il le sera peut-être pour celui
de dimanche prochain.»

«Satisfait du rendement des jeunes»

«J’avais décidé d’opérer des chan- gements en se- conde pé- riode et j’ai été satisfait de la réac- tion de toute l’équipe. J’avais prévu également d’incorporer les jeunes qui ont eu une très bonne réaction ; la preuve, c’est l’un d’eux qui nous a offert la victoire ; je ne peux être que satisfait».

contre l’Esteghlal de Téhéran, l’entraîneur de l’USMA a donné hier quartier libre à ses joueurs pendant la journée. On a même organisé une sortie dans la ville d’Istanbul qui n’est pas loin du lieu de résidence des Usmistes. Certains joueurs n’ont pas raté l’occa- sion d’aller changer d’air, d’autres ont préféré dormir et se reposer.

Nous avons voulu confirmer l’information auprès du joueur, et ce dernier ne s’est pas montré ca- chottier en nous confirmant : «J’ai une touche avec Galatasaray, mais je suis concentré pour le moment avec mon équipe. Jouer à l’étranger n’est pas dans mes centres d’intérêt pour le moment, car j’ai pris une dé- cision finale de rester à l’USMA pour une autre saison, cela veut dire que je vais rester à l’USMA.»

M. Z.

… et entraînement en salle le soir

Si la journée a été consacrée au repos, cela n’a pas été le cas en soirée où une séance en salle de musculation

était au programme. L’équipe a été scindée en deux groupes ; le premier a débuté sa séance à 22h et le second a commencé une heure après.

Propos recueillis par M. Z.

a commencé une heure après. Propos recueillis par M. Z. CRB De notre envoyé spécial au
CRB De notre envoyé spécial au Maroc CRB 11 - NA Immouzer 0 Obélé attendu
CRB
De notre
envoyé
spécial
au Maroc
CRB 11 - NA Immouzer 0
Obélé attendu cette
semaine
Match
arrêté
après le
Ayant reçu sa demande, l’attaquant camerounais
François Obélé ne tardera plus à rejoindre le club be-
louizdadi à Ifrane. L’ancien d’Elche n’attendrait plus
que son visa (sans doute au courant de cette semaine)
pour prendre le vol vers le Maroc.
11e but
Ce score
Abboud F.
Immouzer
Il sera supervisé face à Ittihad
Khemisset
Le staff technique du Chabab espère accueillir
Obélé dans les prochaines heures afin de le mettre
enregistré
face à la for-
mation amateur d’Im-
mouzer pouvait bien être
encore plus important si
certains Belouizdadis, à
à l’essai une première fois dans la rencontre ami-
cale face à la formation de Ittihad Khemisset.
Un second test lui sera accordé face au FAS,
quelques jours plus tard. Ainsi, la décision du
staff quant à son maintien se fera au retour à
Alger.
Zvunka apprécie le style
de jeu de Sellami
l’image de Rebih, Tafet
ou bien Sellami s’étaient
montrés adroit devant les
buts. Il faut aussi comp-
ter que l’arbitre qui a di-
rigé la rencontre a préféré
mettre fin aux tourments
de l’équipe adverse en
l l Sellami fait partie de ces jeunes élé-
ments recrutés par le Chabab qui auront
tout à prouver pour espérer se faire une place
mettant fin à la partie
avant la fin du temps ré-
glementaire.
Zvunka a fait jouer
deux équipes
dans l’équipe la saison prochaine. L’ancien atta-
quant de Béni Thour s’est déjà fait remarquer
dans les rencontres d’application par son flair de-
vant les buts, il réussira aussi à trouver le chemin
des filets mardi en ouvrant le bal en tout début de
match. A en croire certains proches du coach fran-
çais, Sellami aurait gagné quelques points.A la fin de
la rencontre face à Immouzer, Victor Zvunka aurait tou-
ché quelques mots à son attaquant Sellami, lui avouant
qu’il appréciait son style de jeu basé sur la simplicité, et
que tout attaquant devrait avoir.
Reste à
confirmer face à
Ittihad
Khemisset et le
FAS
Comme au premier match face à
Azrou, le technicien français Victor
Zvunka a aligné deux équipes, une
pour chaque période. La première,
celle qui a débuté la rencontre,
ressemble au onze du der-
nier test amical avec
équipe profitera des services de Ba-
lagh et Sahnoun qui, eux, feront le
chemin inverse que Hioune et Tafet.
Deux éléments qui ont contribué à
la déroute que le club fera subir à
son adversaire.
Ladaouri, la révélation
l l Au CRB, on l’appelle le nouveau Djabou, l’an-
cien élément de Khemis El-Khechna a lui aussi
Après deux rencontres
amicales disputées face à
deux équipe des petites
divisions du champion-
nat marocain, la forma-
montré de belles choses face au club amateur d’Im-
M’rirt remplacé par
seulement deux
changements en in-
tégrant Hioune et
Tafet. Cette
équipe arrivera à
terminer les pre-
mières 45’ avec un
score confortable
de 4-0. Des buts si-
Immouzer à la dernière
minute
mouzer. Outre ses deux buts qui ont contribué au
score large enregistré, Ladaouri s’est aussi avéré
un bon technicien qui aime faire parler sa vitesse
et sa vision du jeu.
Pendant la matinée de la rencontre, le groupe belouiz-
Ghenadra la grande
interrogation
dadi s’attendait à affronter la formation de M’rirt, un club
avec qui le recteur de l'université avait tout conclu
quelques jours auparavant. Seulement quelques heures
avant le début de match, les dirigeants du club maro-
cain ont pris attache avec l’Université pour les infor-
mer du changement de programme. La direction
l l Autre buteur durant cette soirée, le
jeune attaquant Mehdi Ghenadra. Au-
tion belouizdadie
s’apprêtera dans les jours
à venir à se soumettre à
des tests dignes de ce
nom en affrontant des
cadors du championnat
voisin. Comme on le sait,
les prochains adversaires
seront l’Ittihad Khemisset
Revan-
gnés Sellami, Amiri,
Khoudi et Bouguera. En
seconde période, la deuxième
a dû donc opter à la dernière minute pour
un autre club amateur, qui est Im-
mouzer.
teur d’un doublé, l’ancien de Paradou en est
aujourd’hui à trois réalisations en deux
matches. Cependant, et en dépit de sa bonne
moyenne de buts, le joueur n’est à ce jour pas
assuré de faire partie du club belouizdadi pour
la prochaine saison sachant qu’il est toujours en
période d’essais.
et le FAS. Le club de
Zvunka sera appelé à
confirmer le bon visage
proposé mardi face à la
formation d’Immouzer.
visage proposé mardi face à la formation d’Immouzer. Les Belouizdadis étrillent C eux qui suivent le

Les Belouizdadis étrillent

à la formation d’Immouzer. Les Belouizdadis étrillent C eux qui suivent le quoti- dien de préparation

C eux qui suivent le quoti- dien de préparation du Chabab à Ifrane seront tous d’accord pour dire que leur club a vécu de-

puis quelque temps des journées très délicates. A commencer par ce règle- ment de compte au sein de l’Univer- sité qui héberge le club de Laâquiba où il a été pris pour cible, puis inter- vient ce premier test en amical face à Azrou, un match nul vécu comme un échec par le staff technique, très déçu de la prestation du groupe.

Deux jours après, les équipiers de Cherfaoui devaient se rassurer dans

un nouveau test, cette fois-ci face au

club amateur d’Immouzer.

chards, les Belouizdadi ont quasi- ment explosé les compteurs en s’imposant sur le score sans appel de

11-0.

10
10
10 N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 www.lebuteur.com CRB Coup réussi De notre envoyé spécial au

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com CRB Coup réussi
www.lebuteur.com
CRB
Coup réussi

De notre

envoyé

spécial

au Maroc

Abboud F.

réussi De notre envoyé spécial au Maroc Abboud F. Zvunka « Les joueurs Zvunka « Les

Zvunka « Les joueurs

Zvunka « Les joueurs

Zvunka « Les joueurs

Zvunka « Les joueurs

Zvunka « Les joueurs

Zvunka « Les joueurs

ont respecté mes consignes »

L e technicien en chef du Chabab, Victor Zvunka, était face à nous à la fin de la partie gagnée avec brio

face à la formation d’Immou- zer. Il nous dira à ce propos :

«Les joueurs ont fait un très bon match en respectant à la lettre toutes nos consignes. Le score final nous met peut-être dans une bonne posture sur le plan moral, mais il ne fau- drait pas prendre la grosse tête. Comme je l’ai expliqué à mes joueurs, ce ne sera pas notre match référence. Nous aurons d’autres tests plus im- portants, c’est pourquoi il faut garder les pieds sur terre».

« La chaleur, notre véritable ennemie face à Azrou »

Ce bon résultat enregistré mardi confirme bien que le match nul face à Azrou n’était qu’un faux pas pour le Cha- bab. «Lors du premier match face à Azrou, les joueurs avaient beaucoup souffert de

la chaleur et du jeûne aussi. Cela a fait qu’ils n’ont pas réussi à donner le meilleur d'eux-mêmes. Ce qui n’était pas le cas aujourd’hui (entre- tien réalisé juste après la ren- contre). La rencontre d’Immouzer s’était déroulée dans la soirée et dans un cli- mat très frais. Cela ne veut pas dire aussi que nous avons atteint la perfection avec un tel score, il nous reste beau- coup de travail avant la fin du stage.»

« Satisfait du stage jusque-là »

Le coach du CRB était aussi appelé à s’exprimer sur la première partie du stage à Ifrane. Il nous dira : «Jusque- là tout se passe très bien. Ici à l’université tout est mis à notre disposition pour que les joueurs se préparent dans les meilleures conditions. Pour ce qui est du plan technique, on s’améliore de jour en jour et le stage n’a pas encore touché à sa fin, ce qui nous permet d’avancer encore plus avant le

retour à Alger».

« J’attends

beaucoup de Sellami et Balagh»

Pour ce qui est des élé- ments qui lui ont tapé dans l’œil durant ce dernier match, Zvunka évoquera les presta- tions de Sellami et Balagh. «Sellami est le genre d’atta- quant que j’apprécie bien. Il propose un jeu très simple, ce qui est un avantage pour un attaquant. Il est jeune et bourré de qualités, je pense qu’il peut encore s’améliorer, ce qui me pousse à être exi- geant envers lui. En ce qui concerne les prestations de Ba- lagh, celui-ci a prouvé que lui aussi est très doué, il lui fau- drait juste se débarrasser de quelques déchets pour qu’il puisse encore avancer.»

« Les deux

prochains matches seront de vrais tests »

Zvunka pense déjà aux deux prochains matches du

Chabab qui se feront face à

deux cadors du championnat marocain. «Les deux rencon- tres que nous avons disputées jusque-là avaient pour objectif de peaufiner notre jeu collec- tif, rien de plus. C’est les deux prochains matches qui m’im- porteront le plus, car il s’agira de deux équipes de la pre- mière division.»

« J’espère que le Camerounais nous apportera les solutions en attaque »

Nous avons aussi interrogé le coach du Chabab sur l’arri- vée de l’attaquant camerou- nais Obélé. «Sincèrement, on ne m’a pas encore informé du jour de son arrivée au Maroc. Tout ce que je sais c’est qu'il ne

devra donc plus tarder. Tout

ce qui m’importe en tant que technicien c’est que ce joueur nous apporte la solution en attaque.»

F.A.

ont respecté mes consignes »

ont respecté mes consignes »

ont respecté mes consignes »

ont respecté mes consignes »

ont respecté mes consignes »

respecté mes consignes » ont respecté mes consignes » Balagh confirme E n le remettant sur

Balagh confirme

E n le remettant sur le banc de touche pour la partie face à Immouzer, on craignait que le style de jeu parfois individuel de Balagh allait finir par avoir raison de lui. Seulement voila, à son entrée en jeu

avec la deuxième équipe, l’ancien meneur de l’ASMO fait par- ler tout son talent, non seulement sa technique pour laquelle il est connu par tout le monde aujourd’hui, mais aussi son aigu sens du but. Le meneur de jeu peut se transformer d en buteur. La preuve, il en a marqué 3, mardi.

« J’aurais voulu avoir ce genre de prestation en Championnat »

Un mot sur cette impres- sionnante victoire d’au- jourd’hui ? (Entretien réalisé mardi) Je dirais que nous avons fait notre travail comme il faut. Ce nombre impressionnant de buts nous permet aussi de nous racheter de notre manque d’efficacité au dernier match face à Azrou. Mais il ne faudrait pas s’attarder là-des- sus, certes cela nous fait beau- coup de bien de nous savoir capables de marquer un tel nombre de buts, le plus im- portant aujourd’hui est de nous concentrer sur notre préparation. Comment évaluez-vous le niveau de l’équipe ? Nous nous sommes beau- coup améliorés depuis le début du stage. Tout cela re- vient à cette première se- maine chargée qui nous a permis de recharger nos bat- teries. Nous avons fait le plus dur, maintenant reste à peaufiner notre tra- vail dans les jours à venir. En ce qui vous concerne, vous avez réalisé un triplé face à Immouzer… En rentrant en seconde pé- riode, j’ai tenté de donner le maximum pour

contri-

buer à la victoire. J’ai réussi à me pro- curer

quelques occasions de buts et je suis arrivé à en mettre trois, cela fait partie de ma tâche sur le terrain. Je suis très heu- reux de mes buts, mais je me dis qu’il ne s’agit que d’une rencontre amicale, c’est en championnat que je voudrais réaliser ce genre de presta- tion. Comment réagissez-vous au commentaire du coach sur votre prestation ? Ce que le coach a à dire de moi m’importe beaucoup. Je vais tenter de prendre en considération ses critiques et m’améliorer pour les pro- chaines confrontations. Votre expérience à l’ASMO peut-elle vous permettre de gérer la pression de la Ligue 1 Mobilis ? Quand on arrive à suppor- ter la pression de la montée, je pense que rien ne nous fera peur par la suite. La saison dernière, on m’avait fait por- ter le brassard ainsi que toute la pression qui va avec. Nous étions une équipe jeune et moins expérimentée que des équipes comme Bel Abbès, mais nous avons réussi à dé- jouer les pronostics. Une question qui nous ta- raude l'esprit depuis votre venue au club : depuis quand avez-vous cette crête ? (Rire.) J’ai toujours cherché mon style depuis que j’étais tout jeune. Quand j’ai tenté la première fois cette crête, ça m’a beaucoup plu et je ne m’en suis plus jamais séparé. Je suis quelqu'un qui aime bien prendre soin de lui, que ce soit par les coiffures très spé- ciales ou les vêtements. Entretien réalisé par F.A.

L'équipe commence à prendre forme

C ette seconde partie amicale durant ce stage d’Ifrane, a permis au technicien d’ap- porter quelques légers chan-

gements par rapport au dernier match face à Azrou. Une preuve que Zvunka commence à avoir une idée précise sur son équipe type, des postes au mi- lieu de terrain ou en défense semblent déjà attribués. Le coach profitera des deux prochains vrais tests pour son équipe pour combler le reste des com- partiments en attendant l’intégration de Bougueroua et d'un nouvel atta-

quant qui ne tardera plus à signer.

Balagh, Ngomo, Hioune et Amiri règnent sur le milieu de terrain

C’est au milieu de terrain que la concurrence se fait rude. Avec un bon nombre de joueurs qui évoluent dans ce compartiment, le staff trouvera beaucoup de mal à prendre des déci- sions cette saison. Cependant, en deux rencontres déjà quelques noms arrivent à se détacher, comme c'est le cas de Balagh, Ngomo, Amiri et Hioune. Ce quatuor aura mis tout le monde d’accord au Chabab sur le fait qu’il a bien le profil pour équilibrer le milieu de terrain avec des éléments

aussi bons dans la récupération que dans la construction du jeu. Reste à savoir d’ici le début du championnat si les autres joueurs, aujourd’hui dis- tancés, arrivent à renverser la ten- dance à leur profit.

Balagh toujours critiqué pour son excès de dribble

Balagh est l’un des éléments recru- tés cette saison sur qui la direction mise beaucoup pour remplacer un certain Amar Ammour parti à la re- traite. Le joueur de par ses perfor- mances a prouvé qu’il a bien le profil pour devenir le nouveau meneur de jeu du Chabab, mais à condition qu’il arrive à se débarrasser de ses déchets techniques.

En défense rien n’est encore clair

Pour ce qui est du compartiment défensif, l’affaire n’est pas gagnée d’avance. En effet, avec la méforme qui touche les éléments de se compar- timent, Zvunka n’a pas eu l’occasion de voir tout le monde à l’œuvre. Cer- tains diraient que le quatuor composé de Nemdil, Chebira, Cherfaoui et Khoudi, arrêté avant-hier, avait bien

Cherfaoui et Khoudi, arrêté avant-hier, avait bien l’étoffe d’une bonne charnière cen- trale, mais il

l’étoffe d’une bonne charnière cen- trale, mais il faut aussi savoir que celle-ci a passé une soirée plutôt tranquille face à un adversaire qui prenait l’eau de toutes parts. Sans oublier qu’un certain Khelili se trouve actuellement à l’infirmerie.

La concurrence bat son plein entre les latéraux

Au niveau des ar- rières latéraux, la ba- taille s’annoncera très rude. Les quatre prétendants, Che- bira, Bencherifa, Mechti et Nemdil, pour les deux postes, ont eu l’occa- sion de s’exprimer durant les deux der- niers matches, et jusque-là tous ont montré un visage assez convaincant, de quoi mettre le staff technique dans l’embarras avant le début de saison.

F.A.

www.lebuteur.com ESS Coup risqué
www.lebuteur.com
ESS
Coup risqué

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

11
11

Belamiri «Une bataille qui durera 90 minutes nous attend contre Benghazi»

bataille qui durera 90 minutes nous attend contre Benghazi» Avant toute chose, votre impres- sion en

Avant toute chose, votre impres- sion en ce qui concerne le dérou- lement du stage ? Tout va pour le mieux. Les diri- geants, qui sont à nos côtés, sont aux petits soins avec nous. Nous ne manquons d'absolument rien.

Une standing ovation pour Ziaya

l l Aprés avoir bénéficié d'une journée de repos le

lendemain du match contre Tadjenent, les joueurs sétifiens ont repris le chemin des en- traînements. Ils ont rejoint le stade du 8-Mai par bus, et cela à partir de l'école olympique. Ziaya a effectué à cette occa- sion sa toute première séance d'entraînement après son re- tour à l'ESS. Il a eu droit à une standing ovation de la part des supporters qui étaient au stade. Ziaya n'a pas manqué de répondre à cette marque d'attention par de larges gestes de la main.

Hadj Aïssa et Dagoulou avec le groupe

l l Les deux nouvelles re- crues sétifiennes Dagou-

lou et Hadj Aïssa s'étaient contentées jusque-là de tours de piste lors des séances précé- dentes. Ils ont été autorisés par

Madoui à rejoindre le reste du groupe. À n'en pas douter, le coach sétifien comptera sur ces deux joueurs pour appor- ter leur expérience à l'équipe.

Gasmi en solo

l Le transfuge de

l

l'USMA Gasmi s'est en-

traîné tout seul lors de la séance d'avant-hier. Il doit sui- vre un programme de remise à niveau sur le plan physique que lui a concocté le prépara- teur physique de l'équipe.

Nous nous préparons comme il se doit pour ce match très important face au Ahly Benghazi. Vous dites cela malgré le semi- échec concédé chez vous face à cette même équipe… Il est vrai que nous restons sur une

Des tours de piste pour Amokrane et Eulmi

l Amokrane et Eulmi relè-

l

vent tout juste de blessure.

Ils ont repris le chemin des en- traînements avant-hier. Le méde- cin du club leur a recommandé d'effectuer seulement des tours de piste. C'est ce qu'ils ont fait avant d'aller prendre leur

douche.

Deux jours de repos pour Mellouli

l Farid Mellouli s'est vu

prescrire deux jours de

repos par le médecin qui l'a exa- miné dernièrement. Il est cepen- dant resté à l'école olympique où l'effectif sétifien se trouve en re- groupement. Mellouli a tenu à être au stade du 8-Mai, mais en

tenue civile.

Belamiri a passé une échographie

l En plus de Mellouli, Bela-

l

l

miri ne s'est pas entraîné

avant-hier. Il a dû passer une échographie comme cela lui a été prescrit par le médecin qui l'a

examiné. Le praticien veut effec- tuer un diagnostic précis de la blessure dont souffre l'attaquant de l'ESS.

Plus de peur que de mal pour Zi Ondo

l L'attaquant gabonais de

l'ESS s'est plaint de douleurs

au niveau de la cuisse. Il ne s'agit

en réalité que d'une simple contracture. Zi Ondo en a eu la certitude de la part du médecin qui l'a examiné. Il reprendra avec le reste du groupe aujourd'hui.

l

contreperformance contre cette

équipe du Ahly Benghazi. Ce match fait partie du passé. Il faut cependant savoir que c'est un tout autre match qui nous attend. Nous n'allons pas aborder cette rencon-

tre en victimes.

Êtes-vous prêt pour cette rencon- tre ? Je relève tout juste d'une blessure et cela est rassurant. Je suis à la disposition de mon entraîneur et

de l’équipe et je peux vous dire que je serai prêt le jour du match. Ce sera une bataille de quatre-vingt-

dix minutes qui nous attend.

Vous jouez contre une belle équipe de Benghazi. Quelles sont

vos chances dans ce match ? Il est vrai qu’Al Ahly Benghazi, qui

est

sensée recevoir, a les faveurs

des

pronostics, mais cela ne veut

rien dire en compétition africaine. Il est certain que le fait que cette équipe, qui a l'habitude d'évoluer

sur ce terrain, sera très difficile à manier. Cela suffit pour que nous

prenions ce match très au sérieux.

En ce qui me concerne, je n’ai

qu’un seul objectif en entrant sur

un terrain, réaliser une belle per-

formance. De quelle façon devez-vous jouer pour réaliser un bon résultat ? D’abord, il nous faut faire preuve

de solidarité et rester concentrés et

très disciplinés sur le terrain. Si

nous réussissons une belle perfor- mance, elle ne peut être que le

fruit d’un travail collectif. Nous avons des atouts et nous aurons à les faire valoir. Vous avez jusque-là été l’auteur de belles prestations. Peut-on dire que vous êtes revenu à votre meilleur niveau ? Le plus important, ce n’est pas que je sois en forme ou non ; l’équipe passe avant tout. Je pense n’avoir fait, comme mes coéquipiers, que mon travail. Je fais de mon mieux pour être au service de l’équipe, car cela est indispensable pour la cohésion. Pour ce qui de mon rendement sur le terrain, je préfère laisser mon entraîneur et les ob- servateurs me juger. Personnelle- ment, à chaque fois que je rentre sur un terrain, c’est pour me don- ner à fond. C’est ce que j’ai essayé de faire lors des matchs que j’ai joués. Et pour ce qui est du champion- nat ? Bien sûr, nous y pensons ; même si la priorité est ce match contre Benghazi. Il faut dire que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Les rencontres vont s'enchaîner et nous devons être à chaque fois au rendez-vous. Comme mes coéqui- piers, je me sens totalement concerné par le sort de l’ESS. Notre chemin est plein d’em- bûches et nous avons démontré sur le terrain que nous pouvons les surmonter. Entretien réalisé par Khallil L.

Effectif de l'ESS saison 2014-2015

Gardiens de but : Khedaïria, Belhani, Saâdoune.

Défenseurs : Eulmi, Megatli, Boukeria, Bouchar, Mellouli, Aroussi, Demmou. Milieux : Lagraâ, Dagoulou, Zerara, Raït, Lamri, Zi Ondo, Djahnit, Kourbia. Attaquants : Belamiri, Nemdil, Dahar, Gasmi, Ziaya, Benyettou, Amokrane.

Belamiri, Nemdil, Dahar, Gasmi, Ziaya, Benyettou, Amokrane. Une délégation de 28 personnes en Tunisie Les Sétifiens
Belamiri, Nemdil, Dahar, Gasmi, Ziaya, Benyettou, Amokrane. Une délégation de 28 personnes en Tunisie Les Sétifiens

Une délégation de 28 personnes en Tunisie

Les Sétifiens ont entamé les pré- paratifs en ce qui concerne le dé- placement en Tunisie et cela pour le compte du match contre Al Ahly Benghazi. La liste des personnes qui seront du voyage a été arrêtée. Elle comporte en tout

28 individus dont 19 joueurs,

c'est-à-dire tous les éléments qui possèdent une licence africaine pour le moment. Ces derniers seront accompagnés de trois membres du staff technique (Madoui, Abacene, Boulahdjil- let), trois membres du staff mé- dical (un médecin et deux kinés), le directeur administratif Djerroudi, et Ammanallah, le responsable du matériel. Celui qui présidera la délégation est Sensaoui.

3 nuits seulement à Tunis

Contrairement aux autres dépla- cements comptant pour la Ligue des champions, la délégation sé- tifienne écourtera son séjour. Les membres de la délégation de l'ESS ne passeront que trois nuits à Tunis. Ils séjourneront dans la capitale tunisienne du 23 au 26 juillet. Ce choix est dicté par des considérations financières. En effet, comme cela a été fait par les Libyens lors du match aller, les Sétifiens paieront de leur poche les frais de séjour en Tuni- sie.

Quatre jours de repos après le retour de Tunisie

Dés le retour de Tunisie, les joueurs de l'ESS auront droit à

quatre jours de repos. Cette pé- riode coïncide avec celle de l'Aïd El Fitr. Cela permettra aux diffé- rents éléments de rejoindre leurs familles. La reprise se fera le 30 juillet et cela pour préparer le match retour contre l'ES Tunis qui doit se jouer en principe le

10 Août prochain.

Benghazi-USMBA en amical

Les dirigeants d’Al Ahly Ben- ghazi ont saisi leurs homologues de l'USMBA pour l'organisation d'un match amical. Les deux for- mations effectuent leur prépara- tion au niveau d'El Mouradi Garmath de Tunis. Cette joute amicale se disputera très proba- blement ce soir et elle permettra au coach libyen d'effectuer une revue de son effectif avant le choc contre l'ESS.

Gasmi et Hadj Aïssa veulent jouer la LDC

Gasmi et Hadj Aïssa, deux des nouvelles recrues de l'ESS à l'oc- casion du mercato estival, se sont rapprochés de Madoui pour lui demander certaines explications. Celles-ci concernent essentielle- ment leur éventuelle participa- tion en Ligue des champions. Madoui leur expliquera que cela est impossible dans la mesure où ils ne disposent pas de licence africaine. Pour que Gasmi et Hadj Aïssa disputent des matchs internationaux sous les couleurs de leur nouveau club, il faut que la direction annule deux licences existantes. Elle doit transmettre les dossiers des deux joueurs. Leur qualification ne se fera qu'après paiement d'une indem- nité de retard.

Troussier veut Ondama

Nommé récemment entraîneur du CS Sfax, l'un des adversaires de l'ESS en LDC, Philippe Trous- sier aurait une priorité pour le mercato d’été. Connaissant par- faitement le championnat maro- cain, le technicien français veut l’attaquant international congo- lais du Widad Casablanca, On- dama.

Anep 134025 / Le Buteur du : 17-07-2014

12
12
Anep 134025 / Le Buteur du : 17-07-2014 12 www.lebuteur.com Coup d’œil ENTRETIEN N° 2708 Jeudi
www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

Coup d’œil

ENTRETIEN

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

juillet 2014 www.lebuteur.com N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 13 Il a eu droit à un
13
13

Il a eu droit à un hommage grandiose à la hauteur de son statut

«Je remercie le wali de Tizi et tous ceux qui sont derrière cette initiative» rougir,
«Je remercie le wali
de Tizi et tous ceux
qui sont derrière cette
initiative»
rougir, on a perdu
face à l’Allemagne
qui reste une
grande na-
tion du
football. Je
dirais que
nous
sommes
sortis de la
Abdelkader
Tout
d’abord,
quel est le
sentiment
qui vous anime
à l’occasion de cette
grandiose cérémonie or-
ganisée au 1er-Novembre de
Tizi en votre honneur et, à tra-
vers vous, celui de la sélection
nationale pour le parcours his-
torique en Coupe du monde ?
Franchement, je ne trouve
pas les mots pour exprimer
toute ma joie et ma fierté d’être
aujourd’hui honoré par les
hauts responsables de notre wi-
laya, à leur tête le wali Abdelka-
der Bouazghi, et tous les autres
secteurs qui ont pensé à moi. Je
suis heureux de me retrouver une
fois de plus dans ce stade my-
thique du 1er-Novembre où j’ai
grandi sous le maillot de la JSK.
Cette distinction à l’occasion de
notre retour du Brésil avec cette
qualification au deuxième tour est
une fierté non pas pour moi per-
sonnellement, mais pour toute
la Kabylie. Merci la Kabylie,
ça me va droit au cœur.
compéti-
«Les
Bouazghi
(wali de Tizi Ouzou)
«Belkalem a
prouvé qu’il a un
grand avenir
devant lui»
Vous attendiez-vous à
un tel accueil de la
part de tous les pré-
sents, particulière-
ment ces supporters
supporters
kabyles
connaissent la
valeur des
hommes»
En marge de la cérémonie
organisée en l’honneur de
Belkalem, nous nous sommes
entretenus avec le wali de
Tizi, Abdelkader Bouazghi, qui
nous dira : «Je tiens en mon
nom personnel et au nom de
tous les citoyens de Tizi Ouzou
à féliciter l’international Belka-
lem pour son rendement avec la
sélection algérienne lors du
Mondial brésilien. A travers Bel-
kalem, nous tenons aussi à félici-
ter notre Equipe nationale pour
avoir dignement honoré le pays
en réalisant de bons résultats face
à de grandes nations du football.
Belkalem, puisque c’est lui qu’on a
honoré, l’enfant de la région, a
prouvé qu’il a un grand avenir de-
venus très nombreux
pour vous féliciter ?
Je suis très ravi de re-
trouver les miens à l’occasion de
cette cérémonie, c’est une soirée
qui restera graver dans ma mé-
moire pour toute la vie. Pour vous
dire, j’ai eu la chair de poule en
traversant la pelouse pour rejoin-
dre l’estrade où j’allais être reçu.
J’ai remémoré, bien entendu, tous
les beaux moments que j’ai passés
ici et l’accueil traduit parfaitement
ce que j’ai toujours pensé des sup-
porters kabyles en particulier et
de tous les amoureux de la balle
ronde en général. Les supporters
connaissent
vant lui et nous lui souhaitons pleins
succès. J’ai pu apprécier en lui tout
l’attachement qu’il
porte pour sa région,
réellement la va-
leur des hommes
et je leur suis re-
Stade 50000 places de Tizi…
je l’ai senti lorsque les
supporters se sont levés
pour le saluer à son en-
trée.»
Abderrahmane
Le ministre des
Sports, Mohamed
Tahmi, aujourd’hui
sur le site !
Iltache (DJS de Tizi)
«Il a joué un grand
rôle en défense et a
tout pour porter le
maillot des plus grands
clubs d’Europe»
«Belkalem est
l’enfant de la
Kabylie, il mérite
amplement cet
hommage»
Pour sa part, le directeur de
Revenant sur les presta-
la jeunesse et des sports, Ab-
Le ministre des Sports, Moha-
med Tahmi, se rendra au-
jourd’hui à la wilaya de Tizi dans
le cadre d’une visite d’inspection
des projets relevant de son sec-
teur. Le représentant du gouver-
nement fera une virée au nouveau
stade de 50000 places pour inspec-
ter le taux d’avancement des tra-
vaux. Ce stade, qui a tardé à
démarrer à cause de nombreuses
tions de Belkalem, le wali
de Tizi, qui a été aussi
joueur de football, ajou-
derrahmane Iltache, a déclaré
: «C’est la grande fête à Tizi
tera : «Belkalem a
joué un grand rôle en
défense de notre sé-
lection, il est pétri
de qualités et
doué. En d’autres
termes, il pos-
sède tout ce qu’il
faut pour porter
le maillot des
plus grands clubs
d’Europe.»
Ouzou à l’occasion de cette cé-
rémonie organisée pour Belka-
lem et à travers lui la sélection
nationale qui revient d’une histo-
rique participation au mondial du
Brésil. Je considère que le bilan
réalisé est positif face à de
grandes nations du football et cela
prouve que l’Algérie va bien. Bel-
kalem est l’enfant de Mekla qui a
grandi à la JSK, il est de la Kabylie
et mérite amplement cet hom-
mage.»
contraintes, qui se sont répercutées sur
la date de sa réception, a repris et le
chantier avance bien, avons-nous appris
d’une source de la direction locale. M.
Tahmi interpellera assurément les entre-
prises réalisatrices (ETRHB Haddad et FCC
Espagne) à accélérer les travaux et profiter
de cette période pour redoubler les effec-
tifs. A noter qu’au cours de sa sortie sur les
chantiers dans la wilaya de Bouira, mardi
dernier, le ministre a révélé que le stade de
Tizi Ouzou n’est pas retenu pour la Coupe
d’Afrique que l’Algérie songe à présenter
sa candidature, sachant que le projet ne
sera pas livré avant décembre 2015.
L.A.

«On aurait pu aller loin en Coupe du monde mais…»

CAN-2015. Cette sortie n’est pas loin, on devra y penser sérieusement dès aujourd’hui pour aller au Maroc confirmer notre statut de Mondialiste à part entière. Allez-vous peut-être jusqu’à remporter le trophée ? Oui pourquoi pas, nous avons les moyens de le faire pour peu qu’on reste toujours sur la même lancée et la même dynamique. Je pense que seul le travail nous conduira vers d’autres perfor- mances qui feront la fierté de notre pays, il faut s’accrocher. Quelques jours seulement après votre re- tour, le sélectionneur Halilhodzic a confirmé son départ pour le club turc de Trabzonspor, quel est votre commen- taire ? Je pense que le sélectionneur a fait son choix et qu'il faut le res-

Belkalem fait vibrer le 1er-Novembre

L longiligne axial de la sé-

e

lection nationale, ex-joueur de la JSK, Essaïd Belkalem,

a

eu droit à un hommage

très chaleureux, mardi soir,

au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. C’est dans une cérémonie grandiose que le défenseur de Walt- ford a été honoré par les siens pour avoir dignement honoré les couleurs nationales lors du Mondial brési- lien 2014, en représentant aussi dignement la Kabylie en sélec- tion nationale. Les autorités lo- cales de Tizi, à leur tête le wali, Abdelkader Bouazghi, les pré- sidents d’’APW-APC de Tizi Ouzou ont voulu à travers cet hommage féliciter aussi les autres joueurs de la sé- lection nationale qui ont re- levé le défi en arrachant une qualification historique en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Une bonne partie des gradins du stade a été prise d’assaut par les supporters, en présence même des familles pour re- mercier à leur manière celui qui a tant donné pour la JSK avant d’aller embrasser une carrière profession- nelle en Europe. A son apparition, avant de monter sur scène pour rece- voir la distinction des mains propres du wali de Tizi, les supporters se sont tous levés pour acclamer celui qui a été un représentant digne de la Kaby- lie, en scandant le refrain traditionnel : one two three, viva l’Algérie ! Né le

1er janvier 1989 à Djemaâ N’Sharidj dans la commune de Mekla, Belka- lem a passé toutes ses classes à la JSK

avant d’accéder en seniors avec le même club qu’il a quitté l’été 2012 pour rejoindre la formation de Wat- ford (Angleterre). Après une longue période très difficile qu’il a passée à l’hôpital, Belkalem a su faire preuve de patience et de courage avant de re- venir sur les terrains. Au cours de ce Mondial du Brésil, il aura honoré convenablement la confiance placée en lui par l’ex-sélectionneur, Hallil- hodzic.

La présence d’Adghigh lui a fait plaisir Si les nombreux présents à cette fête organisée en l’honneur de Belka- lem ont déploré l’absence des repré- sentants de la direction de la JSK, il n’en demeure pas moins que quelques figures emblématiques du club kabyle étaient présentes, en l’occurrence l’ex- axial international, Rachid Adghigh, et d’autres ex-joueurs. La présence d’Adghigh a fait énormément plaisir à Belkalem.

Zahouania et Cheb Yazid enflent le stade au rythme des chansons dédiées aux Verts Cette cérémonie a coïncidé avec le méga-concert donné par Zehouania et Cheb Yazid au stade du 1er-No- vembre. En présence de cet interna- tional, les deux artistes ont régalé le

connaissant. On vous sentait ému en prenant la parole sous les ovations du public… Oui, devant une foule nombreuse, j’étais ému et j’ai tenu à les remercier vivement car je sais à quel point ils sont très attachés à tout ce qui est produit de la JSK. Je suis très fier d’avoir gravi les échelons dans ce grand club qui m’a permis de progresser et d’accéder au statut qui est le mien actuellement. Avec du recul, comment évaluez-vous votre parcours en Coupe du monde ? Tout le monde a vu comment notre sélec- tion a défendu les couleurs nationales au Bré- sil, je considère que notre parcours a été des plus positifs avec cette qualification historique en huitième de finale. On n’a pas été ri- dicules devant les plus grandes na- tions du football et nous sommes sortis la tête haute. On n’a pas à

réaction de l’équipe lors des deux derniers matchs du groupe. Je pense que nos suppor- ters ont une grande part et un grand mérite dans cet exploit. Quel est le message que vous souhaiteriez adresser aux

public présent en force par des chansons dédiées exclusive- ment à la sélection algérienne, qui a bien apprécié ces mo- ments de joie.

«Nous serons attendus au Maroc en 2015»
«Nous
serons
attendus au
Maroc en
2015»

supporters de la JSK en particulier qui vous adu- lent toujours malgré votre départ du club, il y a maintenant plus d’une

On parle d’une prime de 5 millions de dinars Lors de la cérémonie, des ca- deaux ont été remis à Belkalem, dont un chèque qu’il a récupéré des mains propres du wali de Tizi. Selon des indiscrétions, on parle d’une somme importante qui avoisinerait les 5 millions de dinars, voire plus. Selon notre source, plu- sieurs personnes ont contribué financière- ment pour encourager le lion du Djurdjura à aller encore de l’avant.

année ? Je dirais aux supporters de la JSK dont moi-même je fais partie de cette grande famille, que malgré mon départ à l’étranger je n’ai jamais oublié ce club qui m’a permis de gravir les échelons. La JSK restera toujours dans mon cœur, je reste- rai reconnaissant et je souhaite au club de ga- gner des titres dès la saison prochaine.

Vous avez même porté une écharpe à la main aux couleurs du club kabyle dans le bus lors de la tournée effectuée dans les rues d’Alger au retour de la sélection du Brésil, cela témoigne de l’attachement que vous portez toujours à la JSK, n’est-ce pas ? Je l’ai porté parce que je n’ai pas oublié d’où je suis venu en sélection nationale. La JSK est notre cher club à tous. Quel est votre mot de la fin ? Cette distinction et la cérémonie grandiose qui a été organisée en mon honneur et à tra- vers moi pour tous les joueurs de la sélection nationale, est émouvante. Je sais bien que cette distinction va me motiver à travailler davantage. J’espère que de telles initiatives vont concerner pas uniquement le monde du football mais dans tous les domaines, notamment dans les écoles où les élèves méritent aussi d’être encou- ragés pour aller loin dans leurs études. Entretien

«Halilhodzic a réalisé un grand travail, il faut le féliciter»
«Halilhodzic
a réalisé un
grand travail,
il faut le
féliciter»
a réalisé un grand travail, il faut le féliciter» pecter. A mon avis, Halilhodzic a réalisé

pecter. A mon avis, Halilhodzic a réalisé un grand travail et un ré- sultat qui restera dans l’histoire du football national, il faut le féli- citer chaleureusement, et person- nellement, je tiens à lui souhaiter bonne chance dans ses nouvelles

Belkalem offre son maillot au wali Pour sa part, l’ex-défenseur de la JSK, actuelle- ment profession- nel à Waltford, n’a pas raté l’occasion pour offrir au wali son maillot sur lequel tous les autres joueurs de la sélection ont signé, un geste fortement apprécié par tous les présents. Lyès A.

fonctions. Nous en tant que joueurs in- ternationaux, nous sommes là au service de notre sélection nationale, nous sommes tenus de défendre ses couleurs de toutes nos forces. Par la même occasion, nous sou-

«L’Allemagne haitons la bienve- nue à notre nouveau sélection- neur. Avec cette bril- lante sortie
«L’Allemagne
haitons la bienve-
nue à notre
nouveau sélection-
neur.
Avec cette bril-
lante sortie de
l’EN en terre
brésilienne,
notamment
le rendement
de tous les
joueurs, la
majorité
sont déjà sur
les tablettes
des
mérite son
titre de
Champion du
monde»
réalisé par
«Je
n’oublierai
jamais que
c’est grâce à la
JSK que j’ai
gagné ce
statut»
Lyès A.
grands
clubs, com-
ment voyez-
vous votre
avenir ?
Je préfère ne pas évoquer mon
avenir pour l’instant, je peux
juste vous informer que je n’ai
absolument rien décidé pour le
moment.
Des centaines, voire des mil-
liers de supporters des
Verts, ont rallié le Brésil,
c’est en quelque sorte un
deuxième pont aérien qui a
été réalisé. Qu’avez-vous à dire
du soutien que vous ont ap-
porté les fans ?
Un grand hommage
pour notre cher public qui
a été vraiment à la hauteur
et qui est resté aux côtés
de la sélection pen-
dant tout notre
séjour. Ce
que je gar-
derai dans
ma tête c’est
le soutien psy-
chologique qui nous
a été apporté après
notre mauvaise en-
tame de Coupe du
monde. Les suppor-
ters sont venus nous
encourager et nous
exprimer leur soutien
total. Tout cela nous a
donné des forces pour
le deuxième match, et
tout le monde connait la

tion avec le sentiment du devoir accompli même si je pense qu’on aurait pu encore avancer dans ce tour- noi qui nous a fait tous rêver. Qu’est-ce qui vous a manqué pour passer l’étape de l’Allemagne pour le compte des huitièmes de finale ? On a terminé deuxième d’un groupe solide à la faveur de notre victoire largement méritée

face à la Corée du Sud et le match nul réalisé contre la Russie. Face à l’Allemagne, qui était annoncé comme le favori dès le début du Mondial, on a aussi réa-

PUB

le favori dès le début du Mondial, on a aussi réa- PUB lisé un grand match

lisé un grand match où on a vraiment mis en difficultés cette équipe. Grâce à notre très bonne organisation et notre détermination à hono- rer le maillot national, nous

avons prouvé au monde en- tier qu’il fallait aussi compter avec l’Algérie. Il nous manquait un petit quelque chose qui est, à mon avis, l’expérience qu’ont les grandes sélec- tions du monde dans ce genre de compé- tition. Je pense qu’il ne faut rien regretter, on doit maintenant tirer les leçons, retenir les points positifs et corriger les points néga- tifs pour avancer. Le parcours ne s’arrêtera pas là, d’autres échéances non moins importantes nous attendent, il faut se préparer.

Maintenant que vous avez terminé dans le cercle des 16 meilleures équipes du monde, ne pensez-vous pas que vous

aurez la mission de maintenir cette perfor- mance, voire l’amé-

liorer d’où la pression qui va aller crescendo

?

C’est cette perfor-

mance qui va servir de point de départ ou plutôt de réfé- rence pour nous afin de préparer d’autres

compéti-

tions inter- nationales. C’est vrai que nous avons ter- miné le Mondial dans le cercle des 16 meil- leures sélections du monde, un résultat positif qu'il va falloir maintenir et travailler pour l’améliorer. A mon avis, et c’est l’avis de tout le monde en sélection nous allons continuer à travailler et à nous donner à fond pour préparer la

«Je n’ai pas encore décidé de mon avenir»
«Je
n’ai pas
encore
décidé de
mon
avenir»
14
14

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com USMH Coup d’œil
www.lebuteur.com
USMH
Coup d’œil
De notre envoyé A un mois de leur duel au stade Lavigerie spécial à Aïn
De notre
envoyé
A un mois de leur duel au stade Lavigerie
spécial à
Aïn Draham
Les joueurs harrachis espionnent
l’équipe de l’Arba
Tarek
Bouchikhi
A lors qu’ils s’entraî-
naient sur une pe-
louse qui jouxte le
terrain principal sur
lequel l’équipe du RCA affron-
tait en amical le Chabab de
Batna, tous les joueurs de
l’USMH ont fait une petite
halte pour suivre le déroule-
ment de la rencontre. Futurs
adversaires des Jaune et Noir
lors de la première journée du
championnat prévue au stade
Lavigerie, les camarades de
Boumechra, dès la fin de leur
séance de travail, n’ont pas
manqué l’occasion d’espionner
un peu les gars de l’Arba, ques-
tion de se forger une idée sur
une formation composée es-
sentiellement de joueur du
Mouloudia d’Alger. C’était de
bonne guerre d’autant que les
joueurs de l’Arba, et même le
coach, Mekhazni, en avaient
fait de même en suivant une
partie du match qui avait mis
aux prises l’USMH avec le
Stade Tunisien. Chaque équipe
veut profiter
de la moindre opportunité
pour enregistrer des éléments
d’information sur la prépara-
tion de leur futur adversaire.
Déjà, il y a trois jours, Hamza
Ait Ouamer et Ziane Chérif
avaient entamé les hostilités en
promettant de battre le RCA
par 2 à 0 sous l’œil moqueur de
Derrag, Mazouzi et Yettou qui,
eux, avaient juré de réussir un
exploit dans l’enceinte d’El Har-
rach comme la saison der-
nière.
T. Che
Un
sixte pour se
mettre en jambes
Harag imbattable aux dominos
Le
exceller dans le
jeune Harag semble
De
la musculation
au menu
jeu de dominos,
lui qui est devenu
l’homme à battre à l’hôtel Nour El
Les cadres ont tenu une réunion à l’hôtel
avec les nouveaux joueurs
Aïn. Personne du côté
harrachi n’a
Les joueurs se sont rendus sur le
terrain pour disputer quelques sixtes,
question de se mettre bien en
jambes, avant la séance du soir qui
sera axée sur le technico-tac-
tique.
encore trouvé
la solution pour
«Pas question de revivre
Juste avant la rupture du
jeûne, les joueurs ont eu droit à
une séance de musculation
dans la salle de gym qui se
trouve au complexe sportif
contester sa suprématie, même
Benachour et Benaldjia
pas
qui ont sou-
vent dû
le
départ
catastrophique
baisser pavillon.
Ziane-Cherif toujours en contact
de la saison écoulée !»
avec
Doukha
de Aïn Draham.
Natation
à Nour El Aïn
Azzedine
Doukha n’a pas
Le portier international
oublié l’USMH.
est resté en
contact avec ses amis Ziane-Cherif,
Juste après le sixte, les camarades de Bou-
mechra ont regagné leur lieu d’hébergement.
Dès leur arrivée à l’hôtel Nour El Aïn, les hommes
de Yaiche ont pu se détendre en s’adonnant à une
séance de natation. Les joueurs s’en sont donnés à
cœur joie dans la piscine couverte de l’hôtel. Certains
ont rivalisé d’adresse avec leurs camarades, affichant
leurs talents d’acrobate avec des plongeons spectacu-
laires. A ce jeu, Ziane-Cherif a essayé de voler la ve-
dette à ses camarades, en présentant plusieurs
variantes.
A vant-hier, juste avant le
s’hour, les cadres de l’équipe,
à l’image de Ziane-Cherif,
les ré-
Mazari et Aït Ouamer via
Haniched
seaux sociaux.
Doukha a fait sa-
l’USMH lui
voir à ses potes que
met ses
manquait
beaucoup. Décidément
portiers à
El Harrach quand tu nous tiens ?
rude
épreuve
Boumechra déçu de ne
pas avoir croisé Babouche
Salim Boumechra
était tout triste
L’éclairage tout
juste moyen n’a
pas empêché l’en-
croiser le chemin de
de ne pas avoir
Réda Babouche qui était
taine et ami lors du sacre
son capi-
de
2010 avec
traîneur des gardiens
de but, Haniched, à
mettre ses éléments à
rude épreuve. Limane et
Kara, qui ont eu droit à
un travail spécifique, se
sont démenés pour répon-
dre aux attentes d’un Hani-
ched très exigeant. Le jeu
au sol était au menu de
cette soirée glaciale. Les
gardiens, pour se réchauffer,
avaient tout intérêt à bouger
sans cesse pour éviter un
coup de froid.
le Mouloudia. Il faut dire que lorsque les
les
Harrachis ont terminé l’entraînement,
Batnéens avaient entamé le match face au
Les
Harrachis
RCA. Cela n’a pas
Salim de revoir
donné l’occasion
à
par-
son pote. Ce n’est que
tie remise, comme nous l’a confié Bou-
Boumechra, Limane et Mebarki, ont
invité toutes les nouvelles recrues et
les jeunes Espoirs à une réunion im-
provisée dans la salle de conférences
de l’hôtel Nour El Aïn. Les anciens
ont tenu à rassurer les dernières re-
crues, leur promettant de tout faire
pour qu’elles s’adaptent très vite.
Ziane-Cherif, qui a tendance à pren-
dre souvent la parole, a incité tous les
joueurs qui ont un problème ou qui
se sentent mal à l’aise à s’exprimer et
de crever l’abcès. «C’est en conjuguant
nos talents et se serrant les coudes
qu’on pourra réussir quelque chose de
maintenant. On veut former une seule
famille qui abonde dans le même sens.
On ne veut pas revivre le scénario cau-
chemardesque de la saison dernière
avec un début de saison catastro-
phique. Cette douloureuse expérience
nous a servi de leçon. On doit tous se
montrer solidaires pour entamer la
saison de la plus belle des manières»,
ont lancé d’une seule voix les cadres
de l’équipe en direction des nou-
veaux. Cette réunion à eu des réper-
cussions très bénéfiques car la plupart
des joueurs ont été très touchés par la
marque de soutien des cadres. Tous
les éléments ont juré fidélité à
l’USMH qu’ils serviront avec intégrité
et détermination.
attendent
T. Che
mechra.
impatience
leur
grand. Si quelqu’un à quelque chose
sur le cœur, qu’il le dise
Le
a rendu la
de toutes qu’on ture d’hiver. riennes Limane nocturne équipement
faible éclairage
séance
difficile
Face
au
froid
en
fois,
les Harrachis ont dû
dans
la
bourgade
Une nouvelle
de
Aïn
y
Draham
perchée
1500
d’alti-
composer avec le faible éclairage. Il
tude,
les
joueurs
de
l’USMH
a des endroits
toutes
dans le rectangle vert
les
peines
du
monde
la visibilité était pratiquement nulle.
en
du bal-
soirée.
Il
faut
dire
Bien lire les trajectoires
le tempéra- ont sévit
la
chute
de
manière
à les de que travailler les n’a algé- équipements d’hiver vertigineuse avec la camarades mètres qui impatience
lon, surtout sur les centres
loin-
pour
atteindre
parfois
fuyants et sur les frappes
10°
Celsius.
taines, relevait
de l’exploit pour les
Raison
pour
laquelle
attendent
avec
gardiens et les joueurs.
Hanoun, Amada
et Abid attendus
aujourd’hui ou
demain
leur
ramène
les
T. Che
Haniched
avait
fait
part
cette
requête
au
chef
délégation,
Mohamed
Hanoun
qui
toujours
de pas fin de
donné
suite.
C’est
à glacial d’ailleurs
cas
pour
les
formations
Le chef de la délégation, Mo-
hamed Hanoun, serait attendu
aujourd’hui au plus tard de-
main à Aïn Draham. Le res-
ponsable de l’USMH devrait
être accompagné par Amada
et Abid. Les deux joueurs
n’avaient pu rallier à
temps Aïn Draham, à cause
d’un problème de passeport
pour le premier cité alors
que le second devait ré-
gler sa situation vis-à-vis
des autorités militaires.
qui
se
trouvent
en
stage
dans
la
ville
fron-
talière.
Un
petit break pour
Bechouche
Tiaïba se
fond dans le
groupe
50 euros
comme frais
de mission
Par ailleurs, nous avons appris
que le chef de la délégation de-
vrait, à son arrivée, remettre à
chaque joueur 50 euros
comme frais de mission.
La séance de musculation effectuée avant-hier
après-midi a été marquée par l’absence de
Bechouche qui semblait fatigué. Très éprouvé par le
Ramadhan, Bechouche a préféré faire un petit break,
question de bien récupérer, avant de reprendre le
travail en fin de soirée. Une petite coupure qui lui a
fait beaucoup de bien. Il a repris le boulot avec
force et détermination, comme l’attestent ses
interventions répétées à l’entraînement
du soir.
En délicatesse avec une
cheville qui l’a fait souffrir
ces dernières semaines, la
nouvelle recrue Tiaïba a pu
désormais se fondre dans le
groupe. Le joueur s’est très
vite adapté à son nouvel en-
vironnement. Ayant repris le
travail avec l’ensemble des
troupes, Tiaïba n’attend qu’un
signe de Yaiche pour prendre part
aux matchs amicaux.
www.lebuteur.com Coup d’œil USMH
www.lebuteur.com
Coup d’œil
USMH

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

15
15
L’infirmerie au chômage technique De notre envoyé spécial à Aïn Draham On touche du bois
L’infirmerie au
chômage technique
De notre
envoyé
spécial à
Aïn Draham
On touche du bois du côté harrachi,
car depuis le début du stage et mal-
gré le fait de s’entraîner à raison de
deux séances par jour, l’infirmerie
du club est actuellement au chô-
mage technique. Tiaiba et Kara
ayant réintégré le groupe, l’infir-
Tarek
Bouchikhi
merie de l’équipe sonne creux de-
puis quelques heures. Une bonne chose pour
Abdelkader Yaiche qui espère que cette situation
perdure jusqu’à la fin du stage de préparation en
Tunisie.
Des exercices avec
mannequins
Lors de la session nocturne effectuée avant-
hier, les joueurs de l’USMH ont effectué des
exercices à l’aide de mannequins. Le but re-
cherché était de travailler des dédoublements
sur les côtés puis centrer vers les attaquants
qui doivent se servir des deux mannequins
pour éviter de tomber dans le piège du hors-
jeu. A bout portant, certains attaquants ont
manqué leur cible ou se sont heurtés au
brio des gardiens de but.
de Aïn
Benomar et Bechouche
s’investissent corps et
âme
de très
peux vous
Tout au long de la séance d’entraînement,
les deux techniciens Bechouche et Beno-
mar ont donné de la voix jusqu’au terme
de la session. Les deux bras droits de
Yaiche n’ont pas hésité à intervenir
à
aux jeunes ta-
de toutes pièces
maintes reprises pour donner des
conseils très instructifs aux jeunes
joueurs en manque de repères, d’au-
tant plus que Abdelkader Yaiche n’est
pas le genre de technicien qui donne
en permanence et sans cesse ses di-
rectives. C’est un technicien qui pro-
digue une seule fois ses conseils sans
trop revenir à la charge. En d’autres
termes, c’est tout le contraire de
Boualem Charef qui, lui, exerce en
permanence une pression terrible
sur ses joueurs. Benomar et Be-
chouche sont là pour assurer le
juste milieu car les deux techni-
ciens restent des éléments incon-
tournables et les garants de cette
héritage laissé par Charef qui,
qu’on le veuille ou non, a mar-
qué d’un sceau indélébile son
passage chez les Jaune et Noir.

Benaldjia : «Nous avons un très bon groupe capable de jouer les trouble-fête»

La dernière recrue, Billel Be- naldjia, semble s’adapter très vite au sein de cette équipe d’El Harrach. Le joueur vante les mérites de cet esprit de groupe qui règne au sein de l’équipe et qu’il n’a trouvé nulle part ailleurs.

Comment vivez-vous ce mois de Ramadhan avec votre nouvelle équipe de l’USMH ? Il y a vraiment une très bonne am- biance. Je ne m’attendais pas à cela. Je suis nouveau dans l’équipe, mais on dirait que cela fait plusieurs an- nées que je porte les couleurs de l’USMH. Cette ambiance et cette fraternité qui existent au sein du groupe, je ne les ai vues nulle part ailleurs. Je ne regrette vraiment pas d’avoir rejoint les rangs d’El Har- rach. Vous devez, toutefois, bien souffrir physiquement durant ce mois sacré… Je ne vous cache pas que durant le Ramadhan, je préfère rester dans mon coin car à un certain moment, les batteries sont vides. Il y a aussi le vide que je comble par des parties de dominos. Mais il y a Harag qui ne cesse de me taquiner tout au long de la journée. Il me fait ce que Bou- mechra et Ziane-Cherif lui font en- durer. Mais bon, je reste zen face aux provocations de Harag. On croit savoir qu’il vous bat sou- vent aux dominos ? J’ai promis de le battre avant la fin du stage. Et j’entends bien tenir ma parole. Avec quel joueur partagez-vous la chambre ? Avec Limane qui est un chic gars. Par son état d’esprit et sa manière de se comporter, il reflète la très bonne ambiance qui existe au sein du groupe. Vous allez peut-être dire que je mets trop l’accent sur cet aspect, mais c’est très important d’avoir un groupe soudé derrière un seul et unique objectif. Les cadres nous ont

derrière un seul et unique objectif. Les cadres nous ont mis à l’aise en nous encourageant

mis à l’aise en nous encourageant nous les nouveaux à nous surpasser pour répondre aux attentes des sup- porters et des dirigeants. Nous vou- lons tous réussir de belles choses la saison prochaine. Mais ce ne sera pas facile, après le départ de plusieurs joueurs ca- dres Il est certain que ce n’est pas facile de remplacer Hendou qui était le dépo- sitaire du jeu harrachi. Mais nous les

nouveaux, nous devons nous surpas- ser pour pallier les départs. Je pense que nous avons un bon coup à jouer avec ce groupe qui a envie de mor- dre dans le ballon. Malgré le départ de certains élé- ments clés, il y aura une concur- rence à votre poste puisque vous êtes quatre joueurs pour une seule place La concurrence ne m’a jamais fait peur. Du moment qu’il y a une très

tres comme celui

ambiance et une très bonne entente entre les joueurs, tout de- vrait parfaitement se passer. Je vais travail- ler comme un forcené durant ce stage en Tu- nisie pour gagner la confiance du coach. Ensuite ce sera à lui de faire ses choix et à moi de les respecter. C’est aussi cela l’esprit du pro- fessionnalisme. Si vous deviez changer quelque chose, que chan- geriez-vous ?

Eh bien, je créerai des cen-

Draham un peu partout dans le pays. Avec peu de moyens, nos voisins tuni-

siens ont pu construire des complexes dotés de pelouse

en gazon naturel bonne qualité. Je

dire que la pelouse sur la- quelle on s’entraîne est supé- rieure à celle du stade du

5-Juillet. Et pourtant ce ne sont que des terrains répliques. Grâce à ce type de complexe sportif, on donnera un nouvel élan à notre football et pourra

donner la chance

lents de s’exprimer. Et Dieu seul sait que nous avons les moyens fi- nanciers et humains pour construire des centres du même genre que celui de Aïn Draham ou de Hammam-Bourguiba.

En tant qu’ex-joueur du Chabab, des accusations

que pensez-vous

proférées par la presse marocaine contre le CRB ?

Même si je ne connais pas la plupart des joueurs, car l’équipe a beaucoup changé, je suis sûr que les joueurs du CRB ne feraient jamais une chose pareille. Toute cette affaire semble

avoir été montée

pour des considérations purement politiques. Entretien réalisé par Tarek-Che

ASO

ASO

Le stage de Chlef commence aujourd’hui

Ighil passe la vitesse supérieure

A près deux jours de repos accordés aux joueurs pour récupérer du dernier

match amical, c’est aujourd’hui que débute le premier stage bloqué de la saison qui s’étalera jusqu’à la fin du mois. Un stage qui se déroulera au CNFD et au stade Boumezrag, le staff technique a préféré travail- ler à Chlef au lieu de partir dans sur un autre site en Algérie, car il a tout ce dont il a besoin pour effec- tuer un travail de qualité. Ighil et son staff vont passer la vitesse su- périeure, afin de préparer l’équipe sur le plan physique, avant d’enta- mer le stage prévu en Turquie et qui débutera le 31 de ce mois. Ighil veut en finir avec le volet physique, avant la fin de ce mois pour se tourner vers le tactique, car son groupe jouera 3 matchs amicaux.

Du biquotidien et deux matchs au programme

Les joueurs s’entraîneront durant la prochaine à raison de deux séances par jour, la première à 19h00 et la

seconde à 23h00. Le staff technique a programmé plus de trois heures et demie par jour de travail pour les joueurs qui doivent impérative- ment réduire leur poids, afin d’être plus souples au travail.

Badarou et Salah, les seuls absents

Le groupe est presque au complet, chose qui rassure beaucoup Ighil qui a ses cadres en forme et s’en- traînent sans problème. Les seuls absents en ce moment sont le Bé- ninois Badarou Nana, qui se trouve en sélection de son pays et qui sera de retour le 21 de ce mois, ainsi que le jeune défenseur Nour el Islam Salah qui est toujours convales- cent.

Diarra non retenu

D’après une source de la direction, le Burkinabé Abderrahmane Diarra n’a pas été retenu par le staff technique qui a ordonné de libérer le joueur pour insuffisance tech- nique car il ne correspond pas aux

exigences de l’entraîneur qui cherche mieux que ça.

Kabon devra signer son contrat

Kabon, quant à lui, a marqué d’au- tres points lors du dernier match amical, ce qui fait de lui un parfait candidat pour arracher la deuxième licence africaine. Ighil n’a pas encore donné le feu vert au joueur pour signer, mais il devra le faire dans les jours à venir, surtout que Medouar a déjà demandé à son staff de préparer le contrat du joueur.

Ejenavi maintenu

Le jeune Franco-Algérien Nabil Ejenavi a convaincu le staff tech- nique lors du match contre Koléa et devra signer un contrat de trois ans avec l’ASO. Il bénéficiera d’une licence Espoir, surtout qu’il a juste 20 ans, mais il sera du voyage avec le groupe en Turquie. Ahmed Feknous

Madouni : «Décidé à marquer beaucoup de buts cette saison»

Comment avez-vous trouvé le premier test amical de l’équipe ? C’était très intéressant pour nous car c’était notre premier test cette saison. Après plusieurs semaines de travail, il fallait le prendre au sé- rieux et faire notre possible pour en bénéficier, car les matches amicaux nous permettent d’évoluer dans notre niveau de jeu. Vous avez joué la troisième par- tie de ce match, était-elle suffi- sante pour vous ? Tous les joueurs ont eu la chance de jouer. Le plus important était de jouer. Même si ça reste insuffisant, j’aurai d’autres occasions pour jouer et évoluer. L’équipe s’est imposée par un but à zéro, cela vous satisfait-il ? Le score n’est pas important en ce moment, car l’objectif était de voir la forme actuelle des joueurs, après la charge de travail physique à la- quelle ils ont été soumis. Mais ga- gner fait toujours plaisir, on a

dominé l’adversaire qui n’était pas mal, il y avait aussi d’autres occa- sions de scorer. Les supporters attendent beau- coup de vous cette saison, qu’en pensez-vous ? Mon métier est de marquer des buts et je ferais tout afin d’être à la hau- teur et marquer beaucoup de buts, car l’équipe est appelée à réaliser de bons résultats afin d’atteindre ses objectifs, mais ça reste un travail collectif où tout le groupe doit être à la hauteur. Seriez-vous prêt pour le lever de rideau ? Je l’espère bien ! Je m’entraîne avec un grand sérieux depuis le jour où j’ai commencé la préparation qui se déroule dans de bonnes conditions, le staff technique applique son pro- gramme sans problème et le groupe sera prêt d’ici au coup d’envoi du championnat.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

16
16
16 N° 2708 jeudi 17 juillet 2014 www.lebuteur.com MOB Coup de poker De notre envoyé spécial

N° 2708

jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com MOB Coup de poker
www.lebuteur.com
MOB
Coup de poker

De notre

envoyé

spécial

en Tunisie

La concurrence bat son plein et Amrani veut dégager son équipe type à Tunis

Abdelli S. C eux qui ont vu les joueurs formant ac- tuellement l’ossature du MOB,
Abdelli S.
C eux qui ont vu les
joueurs formant ac-
tuellement l’ossature
du MOB, qui a été
renforcée par l’arrivée de plu-
sieurs joueurs cet été, diront
certainement que la concur-
rence ne sera point un vain
mot, puisque la majorité des
joueurs qui composent le club
de Yemma Gouraya sont talen-
tueux et chacun d’eux peuvent
prétendre à une place de titu-
laire. Le MOB, qui a perdu plu-
sieurs cadres, a fait appel à de
jeunes joueurs qui ont presque
tous le même niveau. Dispo-
sant d’un effectif bien étoffé
avec deux éléments dans le
même poste, le technicien bé-
jaoui, Abdelkader Amrani, a
communiqué la liste des
concurrents directs. Désor-
mais, chacun sait avec qui il va
se battre pour tenter de s’impo-
ser comme étant le numéro 1
dans son registre. Une concur-
rence féroce régnera au niveau
des trois compartiments. En at-
taque la panoplie de joueurs
qui le composent poussera le
coach à aligner les meilleurs.
Au milieu c’est pareil. Plus de
huit joueurs se battront pour
quatre place seulement alors
qu’en défense les éléments qui
forment ce compartiment de-
vront toutefois travailler encore
plus pour se distinguer et dé-
crocher une place au soleil
cette saison.
core acquis pour ces joueurs
mais ce compartiment sera ré-
nové à 50% ce qui pourrait
donner à tout le monde des
chances de jouer.
Amrani doit aussi
gérer les mentalités
Qui jouera en
attaque ?
La défense, le
compartiment le plus
concerné
Avant de parler des joueurs
qui formeront ce comparti-
ment il faut évoquer d’abord la
stratégie du staff technique.
Connaissant Amrani, il ne va
certainement pas chambouler
son équipe tactiquement. C’est
dire qu’il aura donc encore une
fois besoin de quatre éléments
pour composer sa défense,
voire trois, si le coach opte
pour le 4-3-3 ou bien le 5-3-2
adopté lors des dernières ren-
contres de la saison écoulée. Ce
compartiment contient avec le
recrutement de Mebarakou,
Messaoudi, BenalI, Aguid et les
d’autres éléments de talent qui
peuvent tous s’assurer une
place dans ce compartiment.
Pour le moment rien n’est en-
Le maillon faible de l’équipe
la saison dernière a vu le départ
du meilleur buteur de l’équipe,
Nassim Yettou, qui laissera cer-
tainement un grand un vide la
saison prochaine, notamment
en attaque. Pour pallier son dé-
part, la direction a recruté trois
attaquants, Brahmia Banouh,
Hamzaoui et Sayeh. Avec la
probable signature de Salif
Ballo, qui en train de subir des
tests, ce compartiment est bien
fourni en contenant, en comp-
tabilisant les anciens, pas moins
de sept joueurs. Sauf que, cette
fois, les places sont très limitées.
Seulement deux ou trois joue-
ront. Ainsi il faut dire que le
coach aura l’embarras du choix
pour composer son attaque ce
qui lui permettra aussi d’essayer
plusieurs variantes pour trouver
la meilleure solution pour pré-
server l’efficacité de ce compar-
timent.
A l’instar de ce qui se passe
dans tous les clubs, Amrani doit
aussi se charger des mentalités,
car laisser des joueurs sur le
banc, notamment ceux qui ont
l’habitude de jouer la saison
d’avant, n’est vraiment pas une
mince affaire pour le coach qui
compte opérer des change-
ments. Certains techniciens ont
vu juste en affirmant que le suc-
cès d’une équipe dépend autant
de l’attitude des joueurs qui
jouent que de celle de ceux qui
ne jouent pas. Le professionna-
lisme et la solidarité sont impor-
tants pour qu’une équipe réalise
une bonne saison. Les Béjaouis
pourront-ils se comporter en
vrais professionnels ? Les jours à
venir nous renseigneront da-
vantage. En somme, la richesse
des trois compartiments assu-
rera certainement une bonne
assise au MOB et garantira plu-
sieurs options à Amrani, pour
peu que ses éléments adhèrent à
sa méthode.
S.A.
Violent télescopage
entre Aguid et Brahmia
Irrité par le rendement de ses joueurs
lors d’un match d’application
C omme annoncé plus haut le
coach Amrani a organisé un
match d’opposition entre ses
joueurs. Cette opposition été
voulait gagner son match. On aurait pu
dire un match officiel. Tous les joueurs
veulent donc taper dans l’œil du coach
pour s’assurer une place de titulaire à
partir de maintenant. Très intéressant
comme position mais cela pouvait aussi
provoquer de graves blessures aux
joueurs qui, désormais, devront éviter
l’engagement afin d’éviter les blessures.
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
Amrani hausse le ton et
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
insiste sur le jeu collectif
toutefois caractérisée par un violent té-
lescopage entre Amir Aguid, et l’atta-
quant Brahmia, qui a essayé de dégager
le ballon mais n’a pas pu éviter le pied
d’Aguid qui a perdu l’équilibre avant de
tomber sur le dos. Une scène qui a pro-
voqué une certaine panique. Il fallu
donc l’intervention du staff médical afin
d’administrer les premiers soins à Aguid
qui a dû quitter le terrain quelques mi-
nutes. Il a néanmoins pu poursuivre
P our la journée
d’avant-hier,
l’entraîneur du
Le staff a présenté le
bilan tactique aux joueurs
MOB, Abdel-
Les Jaunes qui ont été
généralement composés
par les titulaires l'ont
emporté aux dépens des
Noirs sur le score de un
but à zéro. Réda Sayeh a
marqué pour les Jaunes.
l’entraînement après le feu vert du staff
médical.
Beaucoup d’engagement
physique lors des
applications
Profitant donc de la réunion qui s’est
déroulée dans l’après-midi d’avant-hier
avant la rupture du jeûne à la salle de
conférences de l’hôtel Carthage a-
lasso, le staff technique béjaoui, à sa tête
l’entraîneur en chef, Abdelkader Am-
rani, n’a pas hésité à présenter le bilan
tactique aux joueurs. Une manière pour
lui d’évaluer le travail effectué et surtout
le rendement de ses joueurs durant les
dernières séances de travail et les
matches d’application également. Du-
rant presque une heure de réunion, le
staff technique a pu donc expliquer aux
joueurs ce qu’est le haut niveau. Il a in-
sisté aussi sur le vrai professionnalisme,
le respect des conditions d’hygiène,
d’alimentation, de sommeil, de récupé-
ration et de concentration aussi.
kader Amrani, a pro-
grammé un match
d’application à l’occa-
sion de la séance de la
soirée. Ce match, qui
s’est déroulé au stade
annexe de Radès, s’est
joué dans une très
bonne ambiance. Cela
devra donner au coach
béjaoui une idée plus
précise sur l’ensemble
de ses joueurs qui ont
entamé la préparation
estivale il y a trois se-
maines. La séance
d'avant-hier a été très
importante pour Am-
rani qui a axé son tra-
vail sur le double volet
technique et tactique.
Le coach pas
du tout
satisfait de la
prestation de
ses joueurs
Le rendement de cer-
tains joueurs a irrité
l’entraîneur Amrani.
Comme à son habitude,
il s’est réuni avec ses
joueurs juste après cette
application pour faire
un compte-rendu de
cette opposition. En
effet, l’équipe n’a pas été
à la hauteur notamment
sur le plan collectif, et
l’entraîneur ne veut plus
que son équipe refasse
une aussi piètre presta-
tion. Il a, donc ser-
monné ses joueurs à la
fin de ce match d’appli-
cation, leur demandant
de faire preuve de plus
de concentration et de
combativité sur le ter-
rain à l’avenir, et cela dès
le prochain match ami-
cal face l’équipe de TP
Mazambe (qui s’est joué
hier dans la soirée).
Ces derniers jours, le staff technique
des Béjaouis n’arrêtait pas d’organiser
des oppositions pour travailler la
conservation de balle et le physique avec
ballon. Avant-hier aussi, opposition dis-
putée entre les joueurs était caractérisée
par un grand engagement physique.
Chaque joueur voulait démontrer à son
entraîneur qu’il est là pour travailler et
jouer aussi. Cela a donné un cachet par-
ticulier à la rencontre où chaque équipe
Il a reproché à
certains
joueurs de trop
garder la balle
daient trop la balle lors
de dernier match d’ap-
plication qui a duré
presque une heure. Ce
n’était qu’un match d’ap-
plication mais l’entraî-
neur béjaoui n’est pas
pour autant satisfait par
le niveau de jeu affiché
par certains éléments. Il
recommande plus d’ap-
plication et de concen-
tration. Il a exigé de ses
joueurs d’attaquer en
bloc et défendre de la
même manière sans
trop garder la balle car,
selon lui, le joueur qui
garde trop la balle fini
par commettre des er-
reurs qui peuvent coû-
ter cher à l’équipe,
surtout quand il s’agit
d’un défenseur.
S.A.
Sur le plan technique,
le nouvel entraîneur du
Mouloudia de Béjaia n’a
pas compris l’égoïsme
de certains qui gar-
S.A.
www.lebuteur.com Coup de manivelle MOB
www.lebuteur.com
Coup de manivelle
MOB

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

17
17

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

Zerdab «Je prouverai

à

à

à

à

à

à

à

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

mes détracteurs que je

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

ne suis pas encore fini»

De notre

envoyé

spécial

en Tunisie

De notre envoyé spécial en Tunisie Abdelli S.

Abdelli S.

Vous êtes à Tunis depuis déjà cinq jours, quel bilan faites-vous de votre premier cycle de prépara- tion ? Avant tout je tiens à vous assurer que nous sommes mis dans de bonnes conditions. Les joueurs sont très à l’aise et le centre où nous sommes offre toutes les commodités. Tout ce qui peut nous servir pour bien travail- ler est disponible. Pour ce qui est du travail, vous le remarquez sur place, nous avons pris le taureau par les cornes dès la première séance. Fran- chement, on ne s’attendait pas à ça, mais je considère que les vacances sont finies, maintenant il faut travailler pour réussir le stage. Comment faites-vous pour suppor- ter la charge de travail qui aug- mente de jour en jour ?

Je ne vous cache que c’est loin d’être

une tâche facile pour nous. Le staff technique augmente au quotidien la charge et on souffre énormément. Mais on sait que cela ne peut être que bénéfique. C’est la seule manière de re- trouver notre forme physique au plus vite, surtout après avoir bénéficié d’une longue période de repos. Comment se passe votre adapta- tion au sein de cette équipe du MOB ?

Je n’ai eu aucun souci d’adaptation,

car je connais la majorité des joueurs

et il y en a même avec qui j’ai joué que ce soit à la JSMB ou au CSC. Et puis il y a le coach. Tout va pour le mieux. De ce côté il n’y a aucun souci. Comment avez-vous trouvé le groupe du MOB cette saison ?

A mon avis le MOB a recruté de

bons joueurs et il y a aussi de jeunes éléments dans l’équipe. Je sais qu’on pourra rencontrer quelques difficultés au début du parcours, ce qui est lo- gique car il y a un nouveau groupe mais par la suite on sera meilleurs. L’équipe sera-t-elle capable donc d’atteindre ses objectifs ?

En tout cas, on doit faire de notre mieux pour honorer nos engagements envers notre club employeur. Vous

savez, j’ai adhéré au pro- jet sportif et je pense que le travail qui sera effectué portera ses fruits. Il vaut mieux bâtir une équipe sur des bases solides pour réaliser un bon parcours dès la nou- velle saison. Quel est l’objectif de l’équipe pour la nou- velle saison ? Cette saison le Mou- loudia a un bon groupe, qui possède de jeunes joueurs très talentueux donc je pense avec plus de travail notre équipe peut faire une belle saison, meil- leure que la précédente.

Certes, ce sera un peu difficile mais on cravachera dur pour y arriver. Et quel est votre objec- tif personnel avec votre nouvelle équipe ? Pour moi je dois cravacher encore plus dur durant cette période de préparation. Nous

avons encore du temps et on doit continuer sur cette dynamique. J’ai opté pour le MOB afin de donner le meil- leur de moi-même et contribuer à la réussite de ce club. Avec le travail et les sacrifices, je reviendrai à mon meil-

leur niveau et avec tous les joueurs, les objectifs du MOB se réaliseront. Justement, en tant que le joueur le plus expérimenté du groupe, le coach compte beaucoup sur vous afin d’encadrer les jeunes… Oui je sais, même le coach m’en a parlé. Je vais surtout montrer mes ca- pacités. Je ferai de mon mieux pour honorer la confiance placée en ma personne et être à la hauteur des at- tentes du coach. Je ferai donc de mon

L’équipe d’Al Taoun Saoudi est arrivée à d’ambition. Je vais faire en sorte de prouver
L’équipe
d’Al Taoun
Saoudi est
arrivée à
d’ambition. Je vais faire
en sorte de prouver à tout le
Gammarth
En plus du MOB et du
TP Mazambe qui ont pris
leurs quartiers à l’hôtel Car-
thage Thalasso, l’équipe d’Al
Taoun Saoudi, dirigée par le
coach algérien, Toufik Rouabah,
est arrivée avant-hier dans la soi-
rée à Gammarth pour effectuer un
stage de préparation dans le même
établissement hôtelier que les Béjaouis.
A signaler que le MOB jouera son dernier
match amical contre cette même équipe le
25 juillet prochain soit la veille de son retour
au pays.
Lyès Arab a salué la
délégation béjaouie
S.A.
Tout le monde sait que le club saoudien est di-
rigé par staff presque 100% algérien. En plus de
Toufik Roubah, on a constaté la présence de Lyès
Arab, l’ancien entraîneur adjoint d’Amrani la sai-
son dernière. Quelques minutes après son arri-
vée, l’homme en question a tenu quand
même à aller saluer la délégation du MOB,
notamment le staff technique et le coach
Amrani.
«C’est avec un
immense plaisir
que je retrouve
les gens du
MOB»
«Franchement ça fait
plaisir de retrouver mes
Rouabah a
longuement discuté
avec Amrani
amis du MOB. J’ai passé de
très bons moments avec
cette équipe. Au MOB, je
ne garde que de bons sou-
venirs. C’était difficile
pour moi de quitter ce
club mais le football
est ainsi fait. Je sai-
sis cette occasion
pour souhaiter un
A son arrivée à l’hôtel, le coach d’Al Taoun
Saoudi, Toufik Rouabah, s’est longuement entre-
tenu, dans le hall de l’hôtel, avec celui du MOB, Ab-
delkader Amrani, qu’il connait très bien. Les deux
entraîneurs ont certainement évoqué quelques bons
moments de leurs anciennes expériences en tant
entraineurs de clubs algériens en attendant la
confrontation amicale de la semaine prochaine
où chacun d’eux essayera de rem-
porter la victoire.
bon ramadhan à
tous les suppor-
ters du MOB et
j’espère que le
Mouloudia réali-
sera une belle
saison cette
année ».
Les joueurs
ont pris leur douche
au stade de Radès
Contrairement à la première séance effec-
tuée au stade de Radès, où les joueurs étaient
contraints d’attendre le retour à l’hôtel pour
prendre leur douche, avant-hier, la direction
du complexe, à la demande du staff tech-
nique, a mis les moyens nécessaires pour
que les camardes de Guedjali puissent
se rafraîchir sur place avant de re-
joindre l’hôtel par bus.
S.A.

monde que je ne suis pas fini et faire ainsi taire mes détracteurs Avez-vous un message aux suppor- ters du MOB qui attendent beau- coup de vous cette saison ? Je suis conscient de la lourde tâche qui m’attend et je suis prêt à assumer mes respon- sabilités. Le supporter algé- rien est connu pour être

mieux pour apporter ma contri- bution et l’expérience ac- quise avec mes anciens clubs pour aider le MOB. Certains disent que votre niveau a diminué depuis que vous avez quitté la JSMB ; un commentaire ? Personnellement moi je n’en ai pas eu écho mais si c’est le cas, je leur dis simplement que Zerdab est toujours en forme. Durant ces trois années j’ai fait plus de 90 matches comme titu- laires et ce n’est pas rien à mon avis. J’ai tenté une expérience en France puis je suis revenu au pays et au- jourd’hui je suis au MOB avec plus

très exigeant. J’espère qu’on sera à la hauteur afin de lui procurer de la joie tout au long de la saison. Je demande aux supporters juste d’être avec nous comme ils ont l’habi- tude de le faire.

avec nous comme ils ont l’habi- tude de le faire. Le problème de Rahal et Hamzaoui

Le problème de Rahal et Hamzaoui est réglé

Comme nous l’avions annoncé, les deux joueurs du MOB, refoulés à la frontière di- manche dernier, n’ont toujours pas rejoint leurs partenaires à Tunis pour entamer la pré- paration en vue de la nouvelle saison. Ce qui n’était qu’un simple problème administratif semble s’être compliqué pour ces deux joueurs qui n’ont toujours pas réglé leur pro- blème vis-à-vis du service national. Toutefois, après trois jours d’attente, les deux joueurs ont bel et bien reçu l’autorisation de quitter le territoire algérien afin de rejoindre leurs coéquipiers à Tunis.

Ils devaient arriver hier dans la soirée

Au moment où les Béjaouis entament leur cinquième jour de préparation à Tunis, les deux joueurs cités plus haut sont toujours absents. Aux dernières nouvelles, les choses risquent de connaitre une issue favorable du moment que, d’après une source digne de foi, les deux joueurs étaient attendus hier dans la soirée à Tunis s’ils arrivent à trouver un vol à destination la Tunisie. Dans le cas contraire ils rejoindront officiellement le groupe aujourd’hui.

Amrani soulagé

Voilà donc qui devrait soulager un tant soit peu le staff technique. En effet, l’arrivée de ces deux joueurs qui ont manqué les premières séances de travail en Tunisie permet- tra certainement à Abdelkader Amrani d’appliquer à la lettre le reste de son programme. Le coach, qui semblait très contrarié de l’absence de ces deux éléments, peut désormais pousser un grand ouf de soulagement du moment que leur présence ne peut que lui donner encore plus de solutions lors des prochaines matches amicaux que jouera le MOB.

«Leur absence a faussé mon programme»

Interrogé sur l’absence de Rahal et Hamzaoui, le coach du MOB, Abdelkader Amrani,

n’a pas caché sa déception. Il nous a fait savoir que l’absence de ces deux éléments et même celle de Salhi a faussé complètement ses plans ici à Tunis : «Franchement je suis très embrassé par l’absence de ces deux éléments. Il faut dire aussi que même l’absence

de Salhi a faussé mes plans. J’aurais aimé avoir tous mes joueurs sous la main afin d’appliquer notre programme à la lettre. C’est difficile de travailler en effectif réduit surtout durant cette période très importante.»

Salhi n’a toujours pas eu son passeport

En plus de ces deux joueurs, un autre élément n’a pas pu faire le voyage avec la délégation. Le jeune arrière gauche espoir, Salhi, qui se trouve actuellement à Bejaïa, n’a toujours pas obtenu son passeport. L’absence de ce joueur a compliqué un peu plus les plans de Amrani. Aux dernières nouvelles, Salhi risque de rater le stage.

Rahal : «Rater la préparation estivale m’aurait pénalisé !»

Quelques instants seulement après avoir réglé leur problème, on a pris attache avec l’attaquant et meilleur buteur du MOB, Fawzi Rahal, qui nous dira d’emblée : «Dieu merci, notre situation est réglée. J’ai hâte de retrouver le groupe à Tunis, car rater la préparation estivale m’aurait pénalisé. La préparation est très importante et je ne vous cache que je me sens très soulagé de pouvoir participer à ce stage.»

Hamzaoui : «Maintenant, je me sens bien !»

Tout comme son camarde, Hamzaoui était très content de pouvoir enfin rejoindre ses camardes à Tunis. «Maintenant, je me sens très bien. Je ne vous cache que j’étais très perturbé ces derniers jours. On attend juste notre vol pour rallier Tunis et poursuivre la préparation estivale. Il est très important pour nous de réussir notre saison.»

18
18
18 N° 2708 Jeudi 17 juillet 2014 www.lebuteur.com MCO Coup mou Belarbi s’illustre de cohésion entre

N° 2708

Jeudi 17 juillet 2014

www.lebuteur.com MCO Coup mou
www.lebuteur.com
MCO
Coup mou
Belarbi s’illustre de cohésion entre les trois compar- timents avec un milieu de terrain qui
Belarbi
s’illustre
de cohésion entre les trois compar-
timents avec un milieu de terrain
qui jouait d’une manière approxi-
mative et une attaque pas encore au
point. L’équipe semble avoir besoin
de plusieurs matchs amicaux pour
retrouver ses repères sur le terrain.
Il faut dire que le changement de
70% de la composante de l’effectif
du Mouloudia va devoir obliger le
coach à jouer le maximum de
matchs amicaux que ce soit en Tu-
nisie ou à Oran lors des deux der-
nières semaines qui nous séparent
de la compétition officielle.
Ça parle trop sur
le terrain
n nBien qu’il soit encore
prématuré pour juger la
qualité individuelle de
l’équipe, il faut dire que cer-
tains joueurs ont donné satis-
faction au cours de cette
première joute amicale. Parmi
ces éléments, l’on trouve le
portier des Hamraoua, Abdel-
lah Belarbi, qui a réalisé une
excellente première période.
L’ancien portier de l’ES Mosta-
ganem a été l’auteur de plu-
sieurs arrêts, dont deux
spectaculaires privant le NA
Hussein Dey de deux grosses
occasions lorsqu’un attaquant
de l’équipe adverse s’est re-
trouvé à deux reprises seul face
à Belarbi, lequel a réussi grâce
à son expérience à gagner ses
duels. Sa prestation a rassuré
Chérif El Ouazzani Si Tahar
lui qui venait de découvrir
réellement son équipe à partir
d’avant-hier.
Le point négatif relevé au cours
de cette première rencontre amicale
a été la réaction de certains joueurs
qui n’arrêtaient pas de faire des ré-
flexions non seulement à leurs co-
équipiers mais aussi à l’arbitre du
match. On parlait beaucoup sur le
terrain, beaucoup trop même.
Chose qui a eu pour effet de faire
sortir le technicien de ses gonds. Le
coach du Mouloudia a dû interve-
nir à plusieurs reprises en première
période pour calmer les esprits de
ses éléments. «Parlez moins et jouez
plus», ne cessait de répéter l’entraî-
neur à ses éléments en première pé-
riode, avant de les sermonner à la
mi-temps.
Belabbès-
Hamdadou
impérial
A. L.
L’équipe alignée :
Belarbi
(Natèche),
Bourzama
(Saïdi), Nessakh (Djadane), Ham-
dadou, Belabbès (Benchaïb), He-
riet
(Larbi)
(Fekih),
Bahloul
n nL’autre satisfaction de ce
premier match amical a
été l’axe central composé du
duo Belabbès-Hamdadou.
Bien qu’ils aient joué pour la
première fois ensemble, ces
deux défenseurs axiaux ont
donné l’impression d’être très
complémentaires sur le ter-
rain. Il faut dire que la bles-
sure de Abdelmalek Merbah va
leur donner l’occasion d’avoir
encore plus de temps de jeu.
Ce qui leur donnera plus de
chances d’être les premiers
joueurs à assurer leur place de
titulaire. S’ils continuent à
s’illustrer de cette manière,
ils auront de fortes chances
de former l’axe central qui
aura la tâche de commencer
le championnat, en attendant
la guérison totale de Merbah.
(Chlaoua), Ammour (Bezzaz), Ber-
radja (Kherroubi) Chérif (Athmani)
(Slimani), Nekkache (Zaâbia
A. L.

Le Mouloudia affrontera Grombalia le 23 juillet

L e Mouloudia d’Oran devra boucler son stage de Tunisie par

un dernier match face à Grombalia sur le terrain de cette équipe distancé à seule- ment vingt kilomètres de Yasmine-Hammamet. Les Oranais ont déjà affronté cette formation la saison pas- sée sous l’ère de Solinas en s’inclinant sur un score de deux buts à un. Reste à pré- sent de trouver les sparring- partners pour le 17 et 20 juillet prochain.

Le match a coûté 100 euros aux Hamraoua

Finalement, les deux équipes ont partagé les charges du match en payant la séance qui a eu lieu sur le terrain de réplique du stade El Manzeh en nocturne. Ce match a coûté 400 DT, c'est- à-dire 200 euros. Le Moulou- dia a dû payer 100 euros avant de rentrer à Yasmine- Hammamet.

Baba se renseigne sur l’équipe

Le président du Moulou-

dia, Ahmed Belhadj, ne cesse d’appeler ses proches parmi la délégation oranaise pour s’enquérir des nouvelles de l’équipe. Avant-hier, à l’occa- sion du match contre le NA Hussein Dey, Baba deman- dait le résultat du match à chaque minute jusqu’au coup de sifflet final. A rappeler que le président va débarquer à Hammamet le 21 juillet.

Problème d’entraînement en diurne

Les Oranais trouvent beau- coup de mal à s’entraîner en diurne, du moment que le stade de Hammamet est oc- cupé par l’équipe locale. Ce n’est qu’en soirée que le Mou- loudia pourra bénéficier du terrain. Chérif El Ouazzani s’est retrouvé en train de bri- coler. Comme ce fut le cas avant le match contre le NAHD où il était contraint d’improviser une séance de réveil musculaire juste der- rière l’hôtel Alhambra, après avoir cherché en vain une forêt dans les parages.

A. L.

Amine Lamri

Amine Lamri

De notre envoyé MCO 0-NAHD 0 spécial en Tunisie
De notre
envoyé
MCO 0-NAHD 0
spécial
en Tunisie

El Hamri a tenu bon

MCO 0-NAHD 0 spécial en Tunisie El Hamri a tenu bon P our leur premier match

P our leur premier match amical, les Hamraoua ont donné quelques satisfac- tions sur le plan phy-

sique et individuel. Néanmoins, question cohésion et automatismes, Chérif El Ouazzani sait très bien qui lui reste encore du travail à faire. Alignant une première équipe formée de joueurs qui paraissaient aux yeux du coach les plus prêts à jouer cette joute amicale, le Mou- loudia d’Oran a réussi à faire jeu égale face à une formation du NA Hussein Dey qui a pourtant bouclé son stage de la Tunisie hier en dis- putant son quatrième match. C’est une première période très intense à laquelle on a assisté où l’engagement

était à la limite de la correction. D’ailleurs, l’arbitre volontaire qui n’était autre que le secrétaire du Mouloudia, Toufik Belahcène, a dû se retirer avant que son homologue du NAHD, Athamena, qui, à son tour, a eu du mal à diriger cette confrontation.

Une bonne réaction physique

Physiquement, les joueurs du Mouloudia d’Oran ont bien ré- pondu sur le terrain. Le coach, qui appréhendait la réaction de ses élé- ments après les avoir soumis à une importante charge de travail, a dû être finalement rassuré par la plu- part des joueurs, notamment ceux qui ont été alignés en toute pre- mière période. Face à une équipe

du NAHD connue pour son jeu di- rect et physique, le Mouloudia a ré- pondu du tac au tac. Il faut dire que la défense oranaise, menée par un Farid Belabbès, donne l’impression d’être au top sur tous les plans. Même Hamdadou s’est brillé au cours de cette rencontre qui a connu également l’illustration d’un certain Belarbi Abdellah qui a été l’auteur de trois arrêts dé- cisifs en première période.

Encore du déchet dans le jeu

Comme il fallait s’y attendre, il y avait beaucoup de dé- chets dans le jeu oranais,

particulièrement dans la circulation du ballon. On a remarqué l’absence

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

Aït Djoudi : «C’est un

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

plaisir de jouer le MCO»

L e coach du NA Hussein Dey, Azzedine Aït Djoudi, a été satisfait,

lui aussi, par la production de son équipe et l’engagement qui a caractérisé ce match : «C’était un bon test entre les deux équipes qui se sont données à fond. Nous

avons relevé plusieurs points po- sitifs. C’est un match qui nous permettra également d’avancer en matière de préparation.» Avant d’enchaîner : «C’est tou- jours un plaisir pour moi d’af- fronter cette équipe du Mouloudia d’Oran qui possède plusieurs individualités et un bon groupe dans l’ensemble.»

Il a longuement discuté avec Chérif El Ouazzani

Les deux entraîneurs qui se connaissent très bien, Chérif El Ouazzani Si Tahar et Azzedine

Aït Djoudi, se sont donnés en accolade dès qu’ils se sont croi- sés à la descende des bus des deux équipes. Les deux techni- ciens se sont permis une très longue discussion aux échauffe- ments des deux teams. Il faut dire que l’ex-coach de la JSK en- tretient d’excellents rapports avec tous les membres de la dé- légation oranaise, à l’image de Benmimoun, Sebbah et Saoula.

Il a retrouvé Zaâbia et Merbah

Le coach du NA Hussein Dey

a retrouvé, avant-hier, de vieilles connaissances en la personne de Merbah Abdelmaleh et Mo- hamed Zaâbia. L’ancien entraî- neur des Canaris a chaleureusement accueilli ses deux ex-joueurs avec lesquels il

a longuement discuté.

A. L.