Vous êtes sur la page 1sur 1

Cao Xiaoli

Texte 2: Joseph A. Schumpeter, Capitalisme, socialisme et démocratie, (1942) Ch 7, Le processus de


destruction créatrice.

Résumé du texte (elle peut ne pas être complète):

Le capitalisme est un processus d'évolution et d'innovation. Son économie est en constante


transformation, il n'est jamais dans un état stationnaire. La mise en route et le maintient de la
machine capitaliste est dû à plusieurs types d'innovation.
• De nouveaux biens de consommation
• De nouvelles méthodes de production et de transport
• De nouveaux marchés
• De nouvelle organisation de travail

Cette mutation incessante de l'économie est basée sur deux éléments : la création et la
destruction. Ainsi on crée pour détruire afin de créer une chose plus innovante, c'est un cycle
économique. La destruction est due à une saturation du marché par une concurrence trop forte. Les
entreprises vont donc faire moins de profit, ce qui les amène à la destruction de la valeur. Par la
suite ils vont chercher de nouvelles innovations pour ainsi conquérir de nouveaux marchés.
L'entreprise la plus innovante aura ainsi une position dominante sur le marché, il va chercher
à faire plus de profit en diminuant la production et faire augmenter les prix. Mais cette situation
n'est que temporaire, car d'autre entreprise vont rentrer sur le nouveaux marché et il y a de
nouveaux une concurrence.

Dans un autre marché où il ya entente entre producteur et qui ne cherche pas d'innové, la
venu de nouveaux concurrent détruire cette stabilité, car leur part de marché vont être réduit. Ce
qui va se traduire par une hausse des prix et qui aura pour effet de réduire encore plus la demande.
Cela n'est qu'un cas particulier d'après Schumpeter, il montre un exemple dans le commerce de
détail où des grands magasins rentrent dans le marché, initialement détenu par de petit commerce.
Ces petits commerces ne sont donc pas en mesure de rivalisé, ils sont donc éliminés du marché.