Vous êtes sur la page 1sur 1

Grand Dérangement

Acadiens en Poitou
Le désir d’Amérique
partir de 1755, les Acadiens sont A la différence du Poitou, rien ne leur est
A chassés par les Anglais. Commence
«ligne acadienne» qui passe par La Puye
et Archigny. L’installation est si difficile offert là-bas, ni ferme, ni terre. Mais les
descriptions de leurs parents sont con-
alors le Grand Dérangement. Quelques que la plupart quitteront rapidement le
milliers d’entre eux échappent aux pri- Poitou pour s’installer en Louisiane. vaincantes : les terres sont propices à
sons anglaises et à la déportation dans les Pourquoi la Lousiane ? Lors du colloque l’élevage, sur de vastes étendues relative-
colonies américaines, et sont rapatriés en de l’Association française des études ment vierges, etc. «La Louisiane leur
France. Ceux qui ont survécu au voyage acadiennes tenu à Poitiers début juin paraît comme le nouvel Eden. Ils sont
se retrouvent dans des villes portuaires. 2004, Damien Rouet a apporté des élé- sensibles aussi à l’idée de pouvoir re-
On cherche ensuite à les fixer, à en faire ments de réponse. Cet historien, membre construire des familles écartelées par la
de bons agriculteurs, c’est pourquoi le du groupe de recherche Gerhico, a effec- déportation.»
marquis Pérusse des Cars, seigneur de tué sa thèse sur «l’installation des Aca- Quant à ceux qui restent en Poitou,
Monthoiron, fait venir 362 familles dans diens en Haut Poitou et la formation peut-être 150 individus, ils sont très
la Vienne en 1773 et 1774. A charge pour d’une identité agraire» en 1994 à l’Uni- vite intégrés. En effet, ce groupe aca-
eux de défricher les terres incultes de la versité de Poitiers, sous la direction de dien est surtout composé de filles que
Jacques Marcadet. l’on va marier avec des Poitevins. Et
Sans vouloir minorer toutes les difficul- comme elles possèdent une ferme et de
tés auxquelles ont dû faire face les Aca- la terre, des alliances seront possibles
Damien Rouet explique pourquoi diens, Damien Rouet estime qu’ils ont dans les couches aisées de la société
refusé de s’installer dans le Poitou. «Dès poitevine.
la plupart des Acadiens ont mené Une telle intégration aurait pu effacer la
le début, dit-il, les Acadiens vont mettre
à l’échec leur installation dans la Vienne en place des stratégies pour mener cette mémoire acadienne, or celle-ci demeure
installation à l’échec. En effet, ils sont en toujours très vivace. «Cette mémoire
Par Jean-Luc Terradillos Photo Bruno Veysset contact avec la Louisiane depuis plu- perdure dans un premier temps parce
sieurs années déjà, soit directement par qu’on possède une exploitation agricole
des marins acadiens, soit par des cour- sur la ligne acadienne, explique Damien
riers reçus d’autres membres de leurs Rouet. La transmission de la mémoire se
familles qui sont installés en Louisiane fait donc par la possession de la terre.»
depuis les années 1760. D’autre part, les Il souligne d’autre part que cette mé-
Acadiens sont représentés en France par moire a été entretenue dès les années
des députés qui vont tout faire pour sau- 1860, notamment grâce au travail de
ver l’intégrité du groupe et le conduire Benjamin Boudrot qui a consigné les
plus tard en Louisiane.» témoignages des descendants acadiens.

MÉMOIRE ACADIENNE
EN POITOU
L’accord de coopération entre le Québec, Amitiés généalogiques
Conseil général de la Vienne et le canadiennes-françaises. Trois
Nouveau-Brunswick ainsi que le associations publient chacune un
nombre de jumelages (p. 42) sont bulletin. On compte pas moins de
la preuve que les institutions sont quatre musées : à Archigny,
soucieuses d’entretenir la Châtellerault, La Chaussée
mémoire acadienne dans ce (Loudun), Falaise (Les Ormes).
département. La vie associative y Et chaque année, la fête nationale
contribue très largement. Par acadienne est célébrée à Archigny
exemple, il existe cinq le 15 août.
associations d’amitié franco- D’autre part, le Comité des amitiés
acadiennes : Châtellerault- acadiennes, structure
Québec-Acadie, Les Cousins départementale qui réunit quatre
acadiens du Poitou, Acadie des associations précitées, a
naissance d’un peuple (qui réalisé un site Internet bien
produit régulièrement des documenté :
spectacles), Falaise-Acadie- www.poitou-acadie.com

■ L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES ■ N° 65 ■ 69

Actu65.pmd 69 28/06/2004, 20:58

Centres d'intérêt liés