Vous êtes sur la page 1sur 23

Ph : M. Naït Kaci

HANDBALL

DK NEWS

QUOTIDIEN

NATIONAL D’INFORMATION

Iftar : 20h06 Imsak : 03h51 MÉTÉO 30° : ALGER 36° : TAMANRASSET p. 2
Iftar
: 20h06
Imsak : 03h51
MÉTÉO
30° : ALGER
36° : TAMANRASSET
p. 2

Mardi

22 Juillet 2014

-

24 Ramadhan -

N° 670

- Troisième année

- Prix : Algérie

:

10

DA. France

:

1€

www.dknews-dz.com

GAZA 530 L'Algérie exhorte le SG de l’ONU à mettre fin «immédiatement» morts 14 e
GAZA
530 L'Algérie exhorte le SG
de l’ONU à mettre fin
«immédiatement»
morts
14 e jour de l'agression
israélienne
et 3 000
blessés
Page 5
à l'agression israélienne
«effrénée» contre
le peuple palestinien
n Imposantes
manifestations
à travers le
monde contre
le massacre des
Palestiniens
ALGÉRIE POSTE Modernisation tous azimuts 4 5 500 ordinateurs dernier cri pour les 48 wilayas
ALGÉRIE
POSTE
Modernisation
tous azimuts
4 5 500 ordinateurs dernier cri pour les 48 wilayas

L’ensemble des bureaux de poste seront dotés prochaine- ment d’outils informatiques de dernière génération dans le ca- dre du programme de moder- nisation d’Algérie Poste (AP), a annoncé son directeur général, Mohand Elaïd Mahloul. «Algé- rie Poste va renouveler inces- samment l’ensemble de son parc informatique», a déclaM. Mahloul lors d’une confé- rence-débat organisée au siège de DK News ayant pour thème «Algérie Poste à l’heure des TIC». Il a indiqué que «plus de 5 500 ordinateurs dernier cri» doteront les bureaux de poste de toutes les wilayas du pays, a- t-il précisé, ajoutant que les im- primantes existantes au niveau des guichets postaux seront changées par de nouvelles «plus rapides et efficaces». Ce programme vise à améliorer «sensiblement» les prestations de service d’Algérie Poste, a-t-il souligné.

Pages 6-7

e d’Al g éri e Poste , a- t-il s ouli g né. Pages 6-7 52

52

e ANNIVERSAIRE

DE LA POLICE NATIONALE

Page 24

LES PRIORITÉS DE HAMEL

Page 24

POLICE NATIONALE Page 24 LES PRIORITÉS DE HAMEL Page 24 INCENDIE À L'USINE SAMSUNG DE SÉTIF:

INCENDIE À L'USINE SAMSUNG DE SÉTIF:

Une superficie commerciale de 20 000m 2 ravagée par les flammes

Page 9

CATASTROPHES NATURELLES
CATASTROPHES NATURELLES

Le corps de la Protection civile

doté de 154

parachutistes

d'intervention

Page 9

Le corps de la Protection civile doté de 154 parachutistes d'intervention Page 9
S ANTÉ
S ANTÉ
MONDIAL-2015 La Suède, la France et l'Egypte, habituels adversaires des Verts Page 19
MONDIAL-2015
La Suède, la France
et l'Egypte, habituels
adversaires des Verts
Page 19
SURDITÉ BRUTALE Comment réagir Pages 12-13
SURDITÉ
BRUTALE
Comment réagir
Pages 12-13
la France et l'Egypte, habituels adversaires des Verts Page 19 SURDITÉ BRUTALE Comment réagir Pages 12-13

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Mardi 22 Juillet 2014 D’ EIL Météo 4 Régions Nord :

2 DK NEWS

Mardi 22 Juillet 2014

D’

EIL

Météo
Météo

4 Régions Nord : 30° à Alger

Horaires des prières

Mardi 24 Ramadhan 1435

Fajr 03:58 Dohr 13:20 Asr 16:28 Maghreb 20:06 Isha 21:41
Fajr
03:58
Dohr
13:20
Asr
16:28
Maghreb
20:06
Isha
21:41

Temps assez chaud et ensoleillé notamment vers les régions de l'intérieur avec localement une évolution orageuse en cours de soi- rée. Les vents seront en général faibles à modérés. La mer sera belle, localement peu agitée.

4 Régions Sud : 36° à Tamanrasset

Temps généralement chaud et ensoleillé avec localement tendance orageuse en cours d'après-midi/soirée vers les massifs du Hoggar/Tassili. Les vents seront en général faibles à modérés (20/40 km/h) avec localement de la chasse-sable.

 

Max

M i n

Alger

30°

19°

Oran

29°

22°

Annaba

30°

19°

Béjaïa

29°

18°

Tamanrasset

36°

22°

CE SOIR À L’ÉCOLE SUPÉRIEURE ALI-TOUNSI

Célébration du 52 e anniversaire de la police algérienne

Le ministre

52 e anniversaire de la police algérienne Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Col-
52 e anniversaire de la police algérienne Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Col-

d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Col- lectivités Locales, M. Taib Belaïz, en com- pagnie du général- major Abdelghani

HamelDirecteurgé-

néral de la Sûreté na- tionale présidera ce soir, à 21h15 à l’Ecole supérieure de police Ali Tounsi (Alger), la cérémonie de célébration du 52 e anniversaire de la création de la police algérienne. Cette cérémonie sera rehaussée par la présence de membres du gouvernement, différentes person- nalités, des représentants de la société civile et de la presse natio- nale. Plusieurs activités, entre autres des portes ouvertes, des ex- positions et des conférences ont été organisées à travers le territoire national pour marquer l’événement.

ANR

Conférence vendredi à Sétif sur la révision de la Constitution

Dans le cadre de l’opéra- tion de sensibilisation du parti sur le projet de révision de la Constitution, le secré- taire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), M. Belkacem Sahli, présidera une conférence à ce sujet vendredi 25 juillet à 22h à la salle des fêtes de l’APC de Sétif.

juillet à 22h à la salle des fêtes de l’APC de Sétif. 4 4 A L’OCCASION

4

4

A L’OCCASION DE SON 52 E ANNIVERSAIRE

La société civile rend hommage à la police algérienne

Sous le signe «La sûreté natio- nale 52 ans au service de la nation et du citoyen» et à l’occasion du 52 e an- niversaire de la création de la police Algérienne, la confédération natio- nale de consultation et de coordina- tion du mouvement associatif orga- nise à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 24 juillet à la salle d’exposition Arts et Culture (rue Didouche Mourad, Al- ger), une exposition sous forme de journée portes-ouvertes en signe de respect et de considé- ration aux efforts déployés par la DGSN.

et de considé- ration aux efforts déployés par la DGSN. PALAIS DE LA CULTURE Gala de

PALAIS DE LA CULTURE

Gala de variétés

Le Palais de la Culture, Moufdi-Zakaria, organise ce soir à partir de 22h30 un gala de variétés qui sera animé par le trio artistique Nouredine Dziri, Bariza et Boualem Chaker.

trio artistique Nouredine Dziri, Bariza et Boualem Chaker. CE MATIN À 11H AU FORUM DE DK
CE MATIN À 11H AU FORUM DE DK NEWS Conférence sur les cancers chez la
CE MATIN À 11H AU FORUM
DE DK NEWS
Conférence
sur les cancers
chez la femme
Le Forum de DK News
accueillera ce matin à 11h,
le professeur Houria Zeg-
gane, spécialiste en gynéco-
logie obstétrique au CHU
de Parnet et le professeur
Arab Boudriche, chef
d’unité gynécologique à
l’EPH de Zeralda, dans le
cadre d’une conférence-
débat intitulée «Les cancers gynécologiques, fi-
bromes et kystes chez la femme». Le cancer du sein
qui occupe la première place en Algérie par sa fré-
quence et atteint de plus en plus jeunes sera égale-
ment abordé au cours de cette conférence.
La rencontre aura lieu au centre de presse de no-
tre publication, 3, rue du Djurdjura Ben Aknoun, Al-
ger.
DEMAIN À 11H
4
M. Fayçal Khelil P-DG
de Tassili Airlines
invité du Forum
de DK News
Le Forum de DK News accueillera demain mer-
credi 23 juillet à 11h, M. Fayçal Khelil, président di-
recteur général de Tassili Airlines dans le cadre
d’une conférence-débat qui portera sur «Les réa-
lisations et les perspectives de la compagnie aé-
rienne».
La rencontre aura lieu au centre de presse de no-
tre publication, 3, rue du Djurdjura Ben Aknoun,
Alger.
tre publication, 3, rue du Djurdjura Ben Aknoun, Alger. CONSEIL DE LA NATION Vote en séance

CONSEIL DE LA NATION

Vote en séance plénière de plusieurs projets de loi

Le Conseil de la nation tiendra aujourd’hui une séance plé- nière consacrée au vote de plusieurs projets de loi. Il s'agit, se- lon la même source, du projet de loi amendant et complétant l'ordonnance 20-70 relative à l'état civil, du projet de loi amen- dant et complétant la loi n° 81-07 relative à l'apprentissage, du projet de loi relatif au service national et de celui relatif aux res- sources biologiques.

CE SOIR AU CERCLE NATIONAL DE L’ARMÉE

Conférence sur le service public de l’eau

Le ministre des Ressources en Eau, M. Hocine Necib, animera une conférence de presse, ce soir à partir de 22h, au cercle natio- nal de l’armée à Beni-Messous. L’objectif de Cette conférence est de faire le point sur la si- tuation du service public de l’eau et de l’assai- nissement durant la saison estivale.

et de l’assai- nissement durant la saison estivale. Nouria Yamina Zerhouni à Boumerdès La ministre du

Nouria Yamina Zerhouni à Boumerdès

La ministre du Tourisme et de l’Arti- sanat, M me Nouria Ya- mina Zerhouni, ef- fectuera aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdès.

de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdès. ENTREPRISES - ASSURANCES La CASH annonce un

ENTREPRISES - ASSURANCES

La CASH annonce un bénéfice net de plus de 497 millions de DA en 2013

un bénéfice net de plus de 497 millions de DA en 2013 La Compagnie d'assurance des

La Compagnie d'assurance des hy- drocarbures (CASH- Spa) a réalisé un bé- néfice net de 497,63 millions de DA au titre de l'exercice 2013, contre 519,66 millions de DA en 2012, selon le bilan de la compagnie adopté récemment par l'assemblée générale des action- naires. L'exercice 2013 de cette compagnie publique d'as- surance fait ressortir un total bilan de 35,429 milliards de DA contre 31,738 milliards de DA en 2012, selon la même source. L'assemblée générale des actionnaires a décidé d'af- fecter 250 millions de DA du bénéfice de la compagnie comme dividendes et 24,88 millions pour la réserve légale, soit 5% du résultat net de 2013. La CASH est une société par actions (SPA) créée en 1999 et dont le capital social estimé à 4,8 milliards de DA est dé- tenu majoritairement par le groupe Sonatrach, avec 82% des parts, le reste étant détenu par le ministère des Finances.

Mardi 22 Juillet 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

3

OBJECTIF DE BELAIZ

«Un numéro d’identification qui remplacera tous les documents

administratifs»

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaïz, a affirmé dimanche à Alger, que l'objectif du ministère consistait à «attribuer en moins d'une année, un numéro d'identification à tous les Algériens qui remplacera tous les documents administratifs».

qui remplacera tous les documents administratifs». Le numéro d'identification s'inscrit «dans le

Le numéro d'identification s'inscrit «dans le cadre de la lutte contre la bureau- cratie qui ronge l'administration algé- rienne avec l'objectif d'attribuer en moins d'une année, un numéro à chaque citoyen algérien qui remplacera tous les docu- ments administratifs», a indiqué M. Be- laïz qui présentait les axes de la loi rela- tive à l'état civil devant les membres du Conseil de la Nation. Il a rappelé les réformes initiées par le ministère ce qui a permis, a-t-il dit, de ré- duire le nombre de documents admi- nistratifs de 36 à 11, outre la possibilité de retirer un acte de naissance dans n'im- porte quelle commune du pays en atten- dant la généralisation de l'opération dé- but août prochain à la faveur de la mise en place d'un registre national informatisé

de l'état civil. Récemment adopté à la majorité par les membres de l'Assemblée

populaire nationale (APN), la loi qui tend

à finaliser les réformes dans ce domaine, comporte la prorogation à dix années

au lieu d'une, de la validité de l'extrait de naissance et qui coûtait des milliards au trésor ainsi que l'annulation de la validité de l'acte de décès. Il s'agit également de proroger le dé- lai d'inscription des extraits d'actes de naissance et de décès dans les registres de l'état civil pour les wilayas du Sud, a-t-il précisé avant de souligner que ce dernier

a été fixé à 20 jours au lieu de 24h précé-

demment. Le gouvernement avait, lui, proposé, 15 jours. En vertu de la nouvelle loi rela- tive à l'état civil, le président de l'Assem-

blée populaire communale (APC) est au- torisé à mandater, dans certains cas, l'of- ficier de l'état civil de rédiger les actes de

mariage et de décès. La majorité a été fixée à 19 ans pour sa mise en conformité avec le code civil. D'au- tre part, la communauté nationale rési- dant à l'étranger peut désormais retirer des documents administratifs sans pas- ser par le ministère des Affaires étrangères et ce, après avoir relié les consulats et re- présentations diplomatiques algériens à l'étranger au Centre national informa- tisé de l'état civil.

Ils peuvent et toujours en vertu de ce texte de loi, rédiger des documents de l'état civil en langue étrangère sans précision alors que la loi actuelle stipule l'obligation d'écriture en langue arabe.

Elaboration annoncée d'une charte permettant au citoyen de participer aux réunions des assemblées élues

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivi- tés locales, Tayeb Belaiz a affirmé qu'une «plate-forme d'une charte est en cours d'élaboration pour permettre au citoyen de participer aux réunions des assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) afin de garantir la transparence. M. Belaiz qui répondait aux préoccupations des membres du Conseil de la nation autour de la loi relative à l'état civil a pré- cisé qu'une «charte qui est en cours d'élaboration par le minis- tère devrait lier les communes aux élus et définie les règles de la prise en charge des préoccupations du citoyen au niveau de la commune dont il relève en lui permettant de prendre part au débat qui concerne l'APC». Il a ajouté qu'«un dialogue sera ou- vert après le mois de Ramadhan au niveau des collectivités lo- cales sur la démocratie participative», que la loi stipule que l'APC doit afficher, une semaine avant la réunion, l'ordre du jour pour que les citoyens puissent s'enquérir des questions inscrites, de formuler leurs doléances et prendre note des procès verbaux des délibérations. «Le président de l'APC est élu par le citoyen pour prendre en charge ses préoccupations et celui-ci est en droit, selon la Constitution, de s'enquérir de tout ce qui se passe dans sa commune», a-t-il dit. Par ailleurs, le ministre a annoncé le lancement, à partir du début octobre, d'un programme de for- mation au profit de tous les cadres du ministère dans des ins-

tituts nationaux et à l'étranger. A cet effet, a rappelé le ministre, «14 centres de formation administratifs qui relevaient de la tu- telle ont été récupérés» ajoutant que tous les cadres du minis- tère ainsi que des présidents d'APC bénéficieront de sessions de formation et de stages à l'étranger. Par ailleurs,»un accord de partenariat dans le domaine de la formation a été conclu entre l'Ecole nationale de l'administra- tion (ENA) et son homologue française outre l'organisation de jumelages entre les communes et les wilayas du pays et leurs ho- mologues à l'étranger». Concernant l'intégration du personnel de l'état civil recru- tés dans le cadre des contrats de pré-emploi (CPE), M. Belaiz a indiqué que le gouvernement a consacré «13000 emplois à cette catégorie, 33000 postes budgétaires pour la titularisation et 46000 postes budgétaires pour les promotions. Le ministre a également rappelé que quelque 12 millions actes de naissance ont été délivrés avec un taux de rectification des erreurs de 1,42%. Concernant les erreurs au niveau des copies intégrales, le ministre a précisé que des commissions conjointes entre les ministères de l'intérieur et de la Justice sont chargées des rectifications sans le déplacement des citoyens ajoutant que le travail de ces commissions devrait être achevé en décembre prochain.

M. KADI L’A ANNONCÉ À BOUMERDÈS

Règlement définitif du problème d’ensablement au niveau du port de Cap Djinet

Le problème d’ensablement, enregis- tré pendant des années au niveau du port de Cap Djinet, a été «réglé de façon défini- tive» a annoncé, dimanche à Boumerdès, le ministre des Travaux publics, Abdelka- der Kadi. «Le problème est réglé et des équi- pements suivront très prochainement en vue du règlement de tous les autres pro- blèmes, ce qui permettra la livraison de cette structure en vue de son exploitation par les secteurs de la Pêche et des Trans- ports», a affirmé M. Kadi lors d’une visite de travail à Boumerdès où il était accom- pagné du ministre des Transports, Amar Ghoul et du ministre de la Pêche et des res- sources halieutiques, Sid-Ahmed Ferrou- khi. Estimant sur la base de son constat de cette structure sur le terrain «qu’il n’y plus de problèmes», M. Kadi, qui s’était dé-

placé sur place avec MM. Ghoul et Ferrou- khi, a soutenu que cette visite sur le terrain est une «preuve de notre engagement en- semble à la coopération en vue de venir à bout de tous les problèmes». De son côté, M. Ferroukhi a exprimé, dans une décla- ration à l’APS, «sa profonde satisfaction quant au règlement de ce problème», sou- lignant que «ce port est appelé a jouer un rôle vital sur les plans économique, com- mercial, et de plaisance». Des études techniques d’urgence pour

le sauvetage et la protection de ce port du

phénomène de l’ensablement apparu à son niveau, quelques mois seulement après sa

livraison, avaient été lancés en 2010. Des tra- vaux d’urgence ont été engagés à son pro-

fit en 2011, avant leur réception en juin 2014.

Les solutions proposées ont consisté en la réalisation de deux nouveaux quais, faisant

office de digues naturelles, aux fins de contrer les bas courants marins chargés de sable, qui auraient fini par obstruer tous ses accès. Pour parer provisoirement à ce phénomène naturel nuisible pour l'activité du port, les services concernés avaient procédé, à l’époque, à la mise en place d’un système de pompage du sable du fond de la mer vers la côte. Ce procédé est destiné à empêcher l'entassement du sable sur place avant d'atteindre une hauteur surélevée par

rapport à la mer, ce qui paralyserait l'acti- vité du port, a-t-on expliqué. Doté d'une ca- pacité d'accueil de 110 embarcations de pêche et d'une cinquantaine de bateaux de plaisance, le port de pêche et de plaisance

de Cap Djinet a nécessité une enveloppe de plus de 1 600 millions de DA, a-t-on, par ail- leurs, indiqué sur place.

PARLEMENT Adapter le Service national aux fonctions de l'ANP pour la préservation de l'intégrité territoriale

Le ministre des relations avec le parlement Khalil Mahi a indiqué lundi à Alger, que «l'adap- tation du service national aux fonctions de l'Ar- mée nationale populaire (ANP) s'inscrit dans le cadre de sa mission pour la préservation de l'in- tégrité territoriale du pays». M. Mahi a précisé lors de sa présentation de la loi sur le service national devant les députés du conseil de la Nation que la loi en vigueur «ne ca- dre plus avec le cadre constitutionnel actuel ni avec les changements que notre pays a connus». «L'adaptation du service national aux missions

de l'ANP s'inscrit dans le cadre de la préservation de l'indépendance nationale et du devoir du ci- toyen de participer à la défense de la patrie». Il

a ajouté que la loi qui «s'inscrit dans le cadre des changements constitutionnels, économiques et sociaux que vit le pays, reflète les changements

introduits à l'institution militaire dont l'adapta- tion du service national aux fonctions de celle-

ci destinées à la préservation et au développement

des missions qui lui sont assignées». Cette même loi vise, selon le ministre, à canaliser

l'action du service national dans la mobilisation

et la formation du citoyen en vue de répondre aux

besoins de la défense nationale. Le projet de loi relatif au service national prévoit huit chapitres englobant de nouvelles mesures organisation- nelles et fixant les principes du service national inspirés du nouveau concept du rôle de l'ANP. Il souligne également «le caractère obligatoire du service national». L'indemnisation des frais de transport lors de la sélection, l'attribution d'une pension aux soldats selon les grades, la réduction de la durée du service national de 18 à 12 mois en sus d'inclure les années du service national dans la retraite, sont parmi les amendements in- troduits à cette loi. Concernant la pension, M. Mahi a indiqué dans une déclaration à la presse en marge de la séance plénière, que «celle-ci n'a pas encore été fixée», ajoutant qu'»elle sera révi- sée chaque année ou tous les deux ans».

M. Bedoui annonce

le projet de création de «classes préparatoires à l'apprentissage» pour les moins de 15 ans

Le ministre de la Formation et de l'ensei- gnement professionnels, Nourdine Bedoui, a annoncé dimanche le projet de création de «classes préparatoires à l'apprentissage» au pro- fit des jeunes de moins de 15 ans. Dans une dé- claration à la presse à l'issue de sa présentation

du projet de loi relatif à l'apprentissage devant les membres du conseil de la Nation, le ministre a indiqué que les participants aux assises nationales de la formation professionnelle qui se tiendront

à la fin de l'année en cours, examineront le pro-

jet de création des «classes préparatoires à l'ap- prentissage» dédié aux jeunes de moins de 15 ans

qui n'ont pas eu la chance de poursuivre leur cur- sus scolaire. M. Bedoui a souligné à ce propos que des «centaines de milliers» parmi ces jeunes ont besoin d'être pris en charge dans le cadre de ces «classes préparatoires» comme il est d'usage dans certains pays, afin qu'ils puissent «poursui- vre normalement leur formation» dans les cen- tres nationaux de formation professionnelle. Les participants examineront par ailleurs, a in- diqué M. Bedoui, le projet d'annulation de la taxe sur l'apprentissage dont doit s'acquitter l'em- ployeur lorsqu'il n'assure pas la formation pra- tique aux apprentis, estimée à 1% de la masse sa- lariale de l'entreprise. M. Bedoui a annoncé que

la taxe sera annulée, précisant que d'autres me-

sures seront mises en place qui imposeront à l'em- ployeur d'assurer une formation pratique aux ap- prentis. Le ministre avait annoncé auparavant la tenue des assises nationales de la formation et de l'enseignement professionnels pour évaluer les résultats du secteur et examiner les projets pro- posés, et ce avec la participation de représentants des différents départements ministériels concer- nés, des spécialistes, des experts et des chercheurs algériens et étrangers.

APS

4

DK NEWS

ACTUALITÉ

Mardi 22 Juillet 2014

FÊTE NATIONALE DE LA BELGIQUE :

Le Président Bouteflika félicite le Roi Philippe

Le Président de la Répu- blique, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de félicita- tions au Roi des Belges, le Roi Philippe à l'occasion de la célé- bration de la fête nationale de son pays. «A l'occasion de la célébra- tion, par le Royaume de Bel- gique, de sa fête nationale, per- mettez-moi de vous adresser, au nom du peuple et du gou- vernement algériens et en mon nom personnel, mes chaleu- reuses félicitations accompa-

gnées de mes vœux de bonheur et de bien-être personnels, et davantage de progrès et de prospérité pour le peuple belge ami», a écrit le chef de l'Etat dans son message. «Je saisis cette opportunité pour vous assurer de ma dispo- nibilité à œuvrer avec votre Majesté pour le renforcement des liens d'amitié et de coopé- ration qui unissent nos deux pays depuis de longues dates», a souligné le Président Boute- flika.

ALGÉRIE - FRANCE

M. Messahel et l'ambassadeur

français procèdent à un

échange de vues sur la situation dans le Sahel

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messa- hel, et l'ambassadeur de France en Algérie, André Parent, ont procédé, lundi, à un échange de vues sur la situation dans la ré- gion (du Sahel) notamment au Mali, à la lumière du lance- ment de la phase préparatoire du dialogue intermalien, in- dique un communiqué du mi- nistère des Affaires étrangères.

«La situation dans la région, notamment au Mali, à la lu- mière du lancement de la phase préparatoire du dialogue intermalien, a fait l'objet d'un échange de vues» entre les deux parties, note la même source. L'entretien a permis également d'évoquer des «questions liées à la concerta- tion bilatérale sur les ques- tions d'intérêt commun», pré- cise la même source.

ALGÉRIE - ETATSUNIS

M. Messahel évoque avec

l'ambassadeur américain les préparatifs du Sommet

Afrique - Etats-Unis

Les préparatifs

caines, Abdelkader

situation dans la ré-

du prochain som-

Messahel,avecl'am-

gion, notamment en

met Afrique - Etats- Unis ainsi que les points inscrits à l'or- dre du jour, ont été au menu de l'entre- tien qu'a eu, lundi, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et afri-

bassadeur améri- cain en Algérie, Henry S. Ensher, in- dique un commu- niqué du ministère des Affaires étran- gères. Les derniers dé- veloppements de la

Libye, en Tunisie et au Mali, en relation avec le lancement à Alger de la phase préparatoire du dia- logue intermalien, ont été également évoqués, précise la même source.

ALGÉRIE - TUNISIE

M. Grine reçoit l'ambassadeur de Tunisie en Algérie

Le ministre de la Commu- nication, Hamid Grine, a reçu lundi à Alger l'ambassadeur de Tunisie en Algérie, Abdel- majid Ferchichi, a indiqué le ministère dans un com- muniqué. Au cours de cette audience, les deux parties ont passé en revue l'état de la coopération bilatérale dans le domaine de la communication et exa- miné les voies et moyens de la dynamiser davantage à la lu- mière des évolutions enre- gistrées dans les deux pays, a

deux pays en matière de for- mation et d'information concernant les métiers de la communication et du journa- lisme afin de mettre les pro- fessionnels au diapason des défis actuels, a ajouté le com- muniqué. Le rôle de la presse et des médias dans la promotion et le renforcement des relations politiques et culturelles entre les deux pays, a également été évoqué par les deux res- ponsables, a indiqué la même source.

précisé la même source. Il a été préconisé, au cours de cette audience, d'encoura- ger les échanges entre les

APS

TRANSPORTS - TÉLÉPHÉRIQUE

20 sapeurs-pompiers de la wilaya d'Alger formés au sauvetage d'urgence sur remontées mécaniques

20 sapeurs-pompiers achèvent mardi une formation accélérée pour un plan d'évacuation d'urgence de passagers en cas de panne d'un téléphérique, a annoncé lundi une source responsable à la direction de la Protection civile de la wilaya d'Alger.

Cette formation, dispensée aux sapeurs-pompiers (19-22 juillet) par un spécialiste suisse en équi- pements de sauvetage sur remon- tées mécaniques, devrait leur per- mettre d'intervenir en cas d'ur- gence pour l'évacuation de passa- gers d'un téléphérique, en particu- lier celui reliant Bab El Oued à Djebel Koukou, précise le lieute- nant Sofiane Bakhti, chargé de la communication. Au terme de cette formation accélérée, a-t-il ajouté, un exercice de simulation est prévu mardi sur le site du projet, qui devrait être livré d'ici le mois de septembre, selon l'entreprise du métro d'Alger (EMA), réalisatrice du projet. La mise en service du té- léphérique reliant les communes de Oued Koreiche et Bouzaréah aura lieu «fin août ou début sep- tembre prochain», avait indiqué à l'APS dimanche une source res-

avait indiqué à l'APS dimanche une source res- ponsable au sein de l'EMA. «Les es- sais

ponsable au sein de l'EMA. «Les es- sais techniques ont commencé la semaine dernière. La formation du personnel sur le matériel est en cours et un exercice de sauvetage sera simulé avec la collaboration de la protection civile. Le téléphé-

rique sera donc mis en service fin août, au plus tard début septembre prochain», ajoute la même source. Le téléphérique Bab El Oued-Dje- bel Koukou est une remontée sur câbles de 3 km culminant à 500 m d'altitude.

LE SG DU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES

«Vaincre les obstacles pour se consacrer au développement de Ghardaïa»

L'ensemble des acteurs sociaux de la région de Ghardaïa sont appelés à fédérer leurs efforts pour vaincre les obstacles afin de se consacrer au déve- loppement, a déclaré lundi à Ghardaïa, le secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des collecti- vités locales, M. Ahmed Adli. «Le développement socio-économique de la ré- gion de Ghardaïa visant à améliorer le cadre de vie du citoyen et à assurer la croissance de la wilaya, ne peut se concevoir sans la participation de tous les ci- toyens dans un climat de concertation, de cohésion sociale, de quiétude et de sérénité», a indiqué M. Adli à l'APS. «Il faut agir ensemble afin de relever les défis aux- quels fait face la région en matière de développement local, d'amélioration du cadre de vie de la popula- tion et de promotion de l'attractivité de la région», a-t-il souligné. «L'Etat a mis en place, en collaboration avec les acteurs locaux concernés, une série de mesures concrètes visant à effacer définitivement les stigmates des évènements qu'a connus Ghardaïa depuis plus de huit mois», a souligné le secrétaire général du mi- nistère de l'Intérieur et des Collectivités locales qui était accompagné d'une délégation composée de hauts responsables de la sécurité (Gendarmerie et sûreté nationales). «Tous les acteurs locaux ont été associés pour identifier et prioriser les besoins et attentes locales, afin de résoudre définitivement les multiples pro- blèmes que connait Ghardaïa en matière de déve- loppement», a-t-il dit. Un programme d'urgence pour Ghardaïa, doté d’une enveloppe de plus de 2,5 milliards de dinars, vient d’être mis en place pour accompagner le dé- veloppement local et améliorer le cadre de vie du ci- toyen, a-t-il encore fait savoir

La visite de M. Adli à Ghardaïa s'inscrit dans le ca- dre de la mise e place du plan élaboré par le gou- vernement en vue de restaurer la sécurité et l'ordre public dans cette wilaya, afin de se consacrer à la re- lance de l’économie locale. Le secrétaire général du ministère de l'Inté- rieur et des collectivités locales, a fait état de rencon- tres d'échange avec les différents acteurs et parte- naires de la société civile de Ghardaia «en vue de dis- cuter de l'avenir de cette région, en plaçant le citoyen et l'amélioration de son environnement urbain au centre des préoccupations, tout en se tournant vers la modernité». Un programme d'envergure visant à concrétiser les décisions du gouvernement, a été lancé et se dé- cline en plusieurs axes, notamment «la délimitation de 30.000 lots de terrain devant servir à l'habitat in- dividuel sur 57 sites répartis entre les 13 communes de la wilaya», «l'implantation de lotissements ru- raux», «la réhabilitation des habitations et com- merces ainsi que les édifices et autres structures af- fectées durant ces événements». Plusieurs aides visant à alléger les souffrances des familles victimes des événements de Ghardaïa ont été distribuées, pour une valeur de plus de 20 mil- lions de dinars, a-t-il ajouté. Plus de 200 millions de dinars d'aides ont été également alloués aux com- merçants touchés par ces évènements, signalent les services de la wilaya. Selon un bilan arrêté au début du mois de juil- let en cours, 881 habitations et 548 locaux commer- ciaux ont été affectés lors de ces évènements, selon les mêmes services qui déplorent 10 décès et des cen- taines de blessés. Un autre recensement a été lancé hier dimanche dans les quartiers affectés par les échauffourées qu'ont connus dernièrement quelques quartiers de Ghardaïa.

ENERGIE:

M. Yousfi et le nouvel ambassadeur de Tunisie insistent sur le développement des zones frontalières

Le ministre de l'Energie Youcef Yousfi et le nouvel ambassadeur de Tunisie en Algérie Abdelmadjid Ferchichi, ont mis l'accent sur le développement des zones fronta- lières dans le cadre de projets énergétiques, lors d'une audience lundi à Alger, indique un com- muniqué du ministère. Les deux parties qui ont passé en revue l'état des relations de coopération et de partenariat entre l'Algérie et la Tunisie dans le domaine de l'énergie et les perspectives de leur renforcement, se sont félici-

tés de la mise en service en juin dernier d'une 5 e interconnection électrique liant Annaba à Tunis, se- lon le communiqué. D'une capacité de 400 kw, cette interconnection permet le renforcement du ré- seau électrique reliant les deux pays, la sécurisation de leurs sys- tèmes électriques ainsi que le dé- veloppement et la promotion des échanges d'énergie, souligne-t- on de même source. Cet ouvrage est accompagné d'un contrat com- mercial d'échanges d'énergie élec- tricité conclu début juillet en cours

entre la compagnie nationale So- nelgaz et la Société tunisienne d'électricité et de gaz (Steg), rap- pelle le ministère. M. Yousfi et le re- présentant diplomatique de Tuni- sie ont, par ailleurs, évoqué la pro- chaine réunion du Comité bilaté- ral Energie sous la co-présidence des deux ministres en charge de l'énergie, poursuit le communiqué. Le Comité qui se réunit régulière- ment et en alternance dans les deux pays, est chargé de la mise en oeuvre et du suivi des projets de coopération bilatérale.

Mardi 22 Juillet 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS 5

Gaza

contre

israélienne

Agression

1144

JJ

oouurrss

4

4

4

4

4

4

Des milliers d'Européens manifestent contre l'agression israélienne

Mercredi à Genève :

réunion extraordinaire du Conseil des droits de l'Homme sur la situation dans le territoire palestinien occupé

Médecins sans frontières appelle Israël à cesser de bombarder des civils

La communauté internationale face à des besoins humanitaires pressants

Le Conseil de sécurité déplore le lourd bilan, appelle à cesser le feu

Cisjordanie : grève générale contre l'agression israélienne sur Gaza

the

générale contre l'agression israélienne sur Gaza the 530 morts et 3000 blessés Au moins 530 Palestiniens
générale contre l'agression israélienne sur Gaza the 530 morts et 3000 blessés Au moins 530 Palestiniens

530

morts

et 3000 blessés

Au moins 530 Palestiniens ont été tués et plus de 3.000 blessés en 14 jours d'offensive israélienne sur la bande de Ghaza, un bilan qui continue de s'alourdir au lendemain d'un dimanche noir marqué par le pilonnage de Chajaya. Un précédent bilan avait fait état de 509 morts.

Plus de 20 Palestiniens ont été tués lundi dans différentes frappes israé- liennes sur l'enclave palestinienne et 45 ca-

davresontétéextirpésdesdécombres,no-

tamment dans la banlieue de Chajaya, à l'est de la ville de Ghaza, que l'armée israé- lienne a pilonné dimanche faisant au moins 73 morts, a indiqué le porte-parole des services de secours, Achraf al-Qoudra.

Parmi les victimes des bombarde-

ments de lundi sur la bande de Ghaza fi- gure une famille de neuf personnes, dont sept enfants, tous tués dans une frappe près de Rafah (sud), selon M. al-Qoudra. Cinq personnes sont mortes lundi après-midi dans une frappe qui a touché l'hôpital des Martyrs d'Al-Aqsa à Deir el- Balah, au centre de l'enclave palesti- nienne. Quatre autres Palestiniens ont été tués

dans des frappes sur le sud de la bande de Ghaza, et un Palestinien dans un raid au nord, près de la ville de Beit Hanoun. En outre, 45 dépouilles ont été re- trouvées dans des décombres, dont 11 à Chajaya. De nombreuses victimes de ce qui a été dénoncé par le gouvernement palestinien comme «le massacre de Chajaya» étaient des femmes et des enfants.

L'Algérie exhorte Ban Ki-moon

à mettre fin «immédiatement» à l'agression

israélienne «effrénée» contre le peuple palestinien

L'Algérie a exhorté di- manche le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, à pren- dre toutes les mesures néces-

a exhorté di- manche le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, à pren- dre toutes les

saires pour mettre fin «im-

médiatement» à l'agression israélienne «effrénée» contre le peuple palestinien à Gaza. «A l’occasion de la visite que vous effectuez au Moyen- Orient en vue de mettre fin à l’agression contre le peuple palestinien, nous vous exhor- tons, et à travers vous, l’ensem- ble de la communauté interna- tionale, à assumer les respon- sabilités vis-à-vis du peuple pa- lestinien à l’effet d’une action prompte, efficace et rigou- reuse,conformémentàl’esprit

et à la lettre de la Charte des Na- tions Unies», a indiqué le mi- nistre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, dans une

territoirespalestiniensconfor-

conforme à la légalité interna- tionale», a souligné M. La- mamra. Le chef de la diploma- tie algérienne a appelé les ins-

dans la bande de Gaza», a-t-il souligné. «Consciente de l’ag- gravation de la situation au Moyen-Orient, l’Algérie, se

sante aux visées préméditées d’élimination de civils inno- cents dont une majorité de femmes, d’enfants et de per-

lettre adressée au SG de l'Onu.

titutions internationales à as-

fondantsursesprincipesinex-

sonnes âgées», a-t-il rappelé.

«Il y a lieu de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin immédiatement à cette agression effrénée et em- pêcher ainsi le carnage du peuple palestinien en violation flagrante des conventions in- ternationales et du droit hu- manitaire international», a-t- il ajouté. L’Algérie a réaffirmé la nécessité de «déployer tous les efforts pour la reprise des négociations sous l’égide des Etats-Unis d’Amérique afin de parvenir à un accord de paix global qui mette fin à l’occupation israélienne des

sumer leurs responsabilités et honorer leurs obligations vis-à-vis du peuple palesti- nien, «en imposant à l’agres- seur (israélien) des limites à ces agissements irresponsa- bles». «Il est grand temps que lesinstitutionsinternationales assument leurs responsabili- tés et honorent leurs obliga- tions vis-à-vis du peuple pales- tinien, en imposant à l’agres- seur des limites à ces agisse- ments irresponsables, en im- posant tout particulièrement le respect des règles et des principes du droit internatio- nal et du droit international

tinguibles, réaffirme sa solida- rité indéfectible avec le peuple palestinien frère et son enga- gement à poursuivre son sou- tien ainsi que ses efforts en vue de la mobilisation et la solida- rité de la communauté inter- nationale pour le triomphe de ses droits nationaux inalié- nables et en premier lieu son droit à instaurer un Etat indé- pendant avec al Qods pour ca- pitale», a déclaré le MAE. «L’Algérie escompte de vo- tre visite au Moyen-Orient l’investissement de l’autorité morale, politique et juridique des Nations unies pour l’arrêt

M. Lamamra a indiqué que l'agression israélienne contre Gaza «se caractérise égale- ment par la destruction systé- matique des infrastructures de base notamment les hôpitaux et les services publics ainsi que les mosquées». «Ce massacre engendre des centaines de martyrs et des milliers de blessés, dont le nombre ne cesse de s’accroî- tre du fait d’attaques israé- liennes ininterrompues dont le résultat s’apparente à un génocide du peuple palesti- nien désarmé qui subit le joug et la cruauté de la puissance oc-

mément à la légalité interna- tionale, en vue de l’établisse- ment d’un Etat palestinien in- dépendant sur les frontières de 1967 et ayant al Qods pour ca- pitale». «Aujourd'hui, la commu- nauté internationale a un de- voir de protection du peuple palestinien frère. Elle se doit également de s’abstenir de lui attribuer quelque responsabi- lité dans la détérioration de la situation sécuritaire dans les territoires occupés comme il faudrafairepressionsurIsraël pour qu’il cesse immédiate- ment son agression et se

humanitaire, notamment les quatre conventions de Genève et l’ordre normatif interna- tional, qui garantissent les droits inaliénables du peuple palestinien, en premier lieu son droit à la paix», a-t-il ajouté. M. Lamamra a réitéré sa «ferme» condamnation de l’agression «barbare» d’Israël contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza. «L’Algérie, par la voix de son Président, de son gouverne- ment et de son peuple, réitère sa ferme condamnation de l’agression barbare d’Israël contre les civils palestiniens

immédiat de l’agression que subit le peuple palestinien», a écrit le ministre, ajoutant qu'«il s’agit d’appliquer toutes les résolutions pertinentes des Nations unies visant l’instau- ration d’une paix juste et du- rable au Moyen-Orient à tra- vers l’établissement de l’Etat Palestinien indépendant avec pour capitale al Qods». «Votre visite au Moyen- Orient intervient au moment où le peuple palestinien, après avoir subi dans la bande de Gaza un blocus inique, en- dure depuis le 7 juillet dernier une agression barbare et inces-

cupante», a-t-il ajouté. Le ministre des Affaires étrangères a encore déclaré que «cette dernière agression s’est ajoutée aux multiples violences que subissent les Palestiniens, notamment les arrestations sommaires de jeunes palestiniens, l’accrois- sement des colonies de peuple- ment en particulier à al Qods, l’enclavement des territoires palestiniens et la terreur exer- cée par les colons à l’encontre des Palestiniens pour confis- quer leurs demeures, leurs fermes et leurs ressources en eau».

5 morts

dans le bombardement d'un hôpital

Cinq Palestiniens ont été tués lundi dans un bombar- dement israélien contre un hôpital du centre de la bande de Gaza, au lendemain d'une journée sanglante ayant fait 130 morts, ont rapporté les secours. La frappe israélienne qui a fait cinq morts, a visé le troi- sième étage de l'hôpital des Martyrs d'Al-Aqsa à Deir el-Ba- lah, a indiqué Achraf al-Qoudra, porte-parole des services de secours palestiniens dans l'enclave.

6

DK NEWS

FORUM

Mardi 22 Juillet 2014

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL D'ALGÉRIE POSTE, M. MOHAND EL AÏD MAHLOUL, INVITÉ, HIER, DU FORUM DE DK NEWS

Des outils informatiques de dernière génération

L’ensemble des bureaux de poste seront dotés prochainement d’outils informatiques de dernière génération dans le cadre du programme de modernisation d’Algérie Poste (AP), a annoncé son directeur général, Mohand Laïd Mahloul.

Ph. Madjid Nait Kaci
Ph. Madjid Nait Kaci

"Algérie Poste va renouveler incessamment l’ensem- ble de son parc informatique", a déclaré M. Mahloul lors d’une conférence-débat organisée par le journal DK News sur le thème "Algérie Poste à l’heure des TIC". Il a indiqué que "plus de 5500 ordinateurs derniers cris" doteront les bureaux de Poste de toutes les wilayas du pays, a-t-il précisé, ajoutant que les imprimantes existantes aux niveaux des guichets postaux seront changées par de nou- velles "plus rapides et efficaces". Ce programme vise à améliorer "sensiblement" les pres- tations de service d’Algérie Poste, a-t-il souligné. M. Mah-

loul a indiqué, en outre, que son entreprise s’est inscrite dans les transactions électroniques et à distance en met- tant en place des programmes informatiques "concrets". Il a expliqué que ces programmes informatiques permet- tent aux clients le rechargement de leurs comptes ADSL (internet haut débit) par le biais du web ainsi que le paie- ment en ligne des factures du téléphone, d’eau, d’électri- cité et du gaz. Concernant un éventuel manque de liqui- dités au niveau des bureaux de poste à l’approche de l’Aïd El Fitr, le DG d’Algérie Poste a assuré que son entreprise "a pris toutes les dispositions pour faire face à la demande

accrue en billets de banque enregistrée chaque année du- rant ce mois sacré". Le DG d’Algérie Poste a reconnu, par ailleurs, un usage "timide" des moyens de paiement et de retrait via la carte magnétique au niveau des bureaux de poste, appelant les usagers d’AP a utiliser davantage ces cartes pour diminuer la pression aux niveaux des guichets. Interrogé sur la grève annoncée des travailleurs d’Algé- rie Poste, il a affirmé que cette information, répercutée par la presse nationale, "est tout à fait fausse" et qu’il n’y a eu aucun préavis de grève.

APS

Bientôt un musée pour la Poste

O. Larbi

M. Mahloul, P-DG d’Algérie Poste a ré- pondu à l’invitation du Forum de DK News pour honorer l’engagement de poursuivre le dialogue avec les citoyens par le truche- ment des médias. C’est un homme fier des réalisations de l’ensemble des travailleuses et travail- leurs de cette institution «qui se compte parmi les plus proches des citoyens » pour améliorer les prestations servies, les ser- vices pour compte (SEAAL, Sonelgaz, etc.) : « Algérie Poste est présente sur tout le ter- ritoire national, dans les endroits les plus isolés, les plus reculés. Mais la Poste a changé, elle s’est adaptée aux nouvelles technologies et chaque Algérien peut s’en

rendre compte avec les consultations à dis- tance des services électroniques de l’ins- titution, l’utilisation de sa messagerie. Al- gérie Poste contribue au e-commerce. »

Développement durable

S’inscrivant dans une démarche d’éco- nomie en abandonnant de plus en plus les supports papiers, Algérie Poste par la voix de son premier dirigeant s’inscrit dans la protection de la planète en diminuant la consommation de produits issus du trai- tement des bois transformés en papier. Le développement durable, c’est aussi, les économies d’énergies liées aux services électroniques qui renseignent ou permet- tent des transactions commerciales sans perdre du temps et de l’argent. Le temps et l’argent sont ainsi utilisés pour d’autres ac- tivités.

Musée de la Poste

Algérie Poste a décidé récemment de créer un musée de la Poste. C’est un acte remarquable, un acte de culture qui res-

pecte le progrès, les sciences et le travail hu- main. « Ce musée est l’illustration de de- voir de mémoire », selon M. Mahloul.

« Le choix de la Grande Poste s’impo-

sait. Les études techniques sont pratique- ment achevées. Nous savons quels es- paces seront dédiés à quels domaines d’activités, à quelles fonctions. Une enve- loppe de 80 millions de dinars a été déga- gée. » Il est clair que la conception d’un mu- sée relève de la contribution de plusieurs sociétés scientifiques : des historiens «tech- niques», des spécialistes du travail dans la branche, des experts en organisation du tra- vail spécifique à la Poste (le facteur à pied,

sa tenue, ses moyens de travail ; le facteur à bicyclette et à mobylette, la poste aérienne, les costumes des employés les distinguant de tous les autres sont autant de domaines de recherche et d‘études. Le domaine de la Poste convoque éga- lement l’art et l’histoire d’une nation sans

omettre les célébrations des progrès et des drames de l’humanité. La naissance d’un musée est tellement symbolique du niveau de développement d’une société qu’il est impérieux d’en confier la conception à des comités scien- tifiques multidisciplinaires. Chaque pierre, chaque pièce d’ébénis- terie, chaque outil, chaque document, ont une histoire ; utile pour la connaissance, le savoir et le respect des efforts des géné- rations passées. C’est aussi de la modernité.

pour la connaissance, le savoir et le respect des efforts des géné- rations passées. C’est aussi
pour la connaissance, le savoir et le respect des efforts des géné- rations passées. C’est aussi
pour la connaissance, le savoir et le respect des efforts des géné- rations passées. C’est aussi

Mardi 22 Juillet 2014

FORUM

DK NEWS 7

5500 ordinateurs dernier cri dans les bureaux de poste

l Un seul clic pour accéder à votre compte

Il avait promis de revenir et il est revenu. Il avait exposé devant les journalistes les projets dont il était chargé par la tutelle, et il est revenu pour répondre aux questions de la presse. « Il » c’est le directeur général d’Algérie Poste.

Saïd Abjaoui

Il était hier l’invité du forum de DK News. Il a dé- claré aux journalistes qu’il est revenu pour répondre à leurs questions. A toutes leurs questions. Rappelons qu’Algérie poste possède 7 millions de clients ttulaires de la carte magnétique dont l’usage facilite grandement la vie des clients qui n’auront plus besoin de s’encombrer de carnet de chèques. Ils s’ex-

posent également à moins de risques d’agression. Pas besoin de transporter sur soi de sommes d’argent impor- tantes. Un autre projet en préparation consistait en l’introduction de la biomé- trie comme instrument d’identification des clients. Plus besoin de se prémunir, de se munir de papiers d’identité. Cette technique est déjà fonctionnelle au siège de l’Assemblée par- lementaire nationale. C’est une technique d’identifica- tion par la reconnaissance des iris. Il était question d’augmenter sa densité de présence sur tout le terri- toire national en assurant une présence de proximité par l’étendue du réseau qu’il va réaliser en passant de

3500 à 5000 établissements

à l’horizon 2020. Hier donc, nous avons vu un directeur général qui exposait avec passion tous les projets qu’a en charge son entreprise, inscrits dans le plan de développement du pays, à savoir le pro- gramme quinquennal 2009- 2014, et également dans le programme quinquennal 2014-2019 du président de la République. L’entreprise Algérie poste est une entreprise ci- toyenne. Elle est au service du citoyen, qui , pour elle, n’est pas seulement un sim- ple client. Algérie poste se veut dis- ponible sur tout le terri- toire national, et elle finira par l’être avec la réalisation de 1500 établissements sup-

l’être avec la réalisation de 1500 établissements sup- plémentaires. Elle accom- pagne le citoyen dans ses

plémentaires. Elle accom- pagne le citoyen dans ses dé- placements à travers tout le territoire national, dans la plus éloignée des wilayas, dans la plus éloignée des communes et en tout lieu, elle assure la même qua- lité de service, avec équité et célérité. C'est ce qu’on ap- pelle un service de proxi- mité. De grande proximité car il y a des communes lointaines, dans les profon- deurs du pays Que vous soyez à Taman- rasset, Ouargla, Tébessa, Illizi, Rouïba ou Oran, vous serez servis de la même fa- çon. Vous prenez un ticket , vous attendez votre tour et vous serez servis. Le confort du citoyen est un objectif ci- ble. Cela est pris en charge dans le cadre de la densité de localisation pour écour- ter la distance entre le client et le lieu d’expression du be- soin de prise en charge. Les agents des postes sont ins- truits pour prendre en charge ce besoin de service qui est naturel et même vi- tal car l’établissement est à disposition du citoyen. Le di- recteur général d’Algérie Poste n’oublie pas d’expli- quer qu’Algérie télécom également partage le même souci et agit dans le même objectif, à savoir assurer le confort des clients citoyens

et participer activement au développement du pays. Algérie poste s’emploie , dans le cadre des instruc- tions de la tutelle, à servir le citoyen (le client), à ne pas laisser celui-ci sombrer dans des tâches qui lui pre- naient tout son temps. Algé- rie poste a mis en place des procédures qui permettent aux clients de payer ses fac- tures d’électricité, d’eau, de l’usage d’internet simple- ment en cliquant une fois. Algérie poste durant le Ramadhan a assuré un ser- vice continu en ouvrant les portes après le maghreb. Le personnel est convaincu que là est sa mission, c’est- à-dire servir le citoyen. Il appelle les journalistes à vérifier que ce qui est dit, que les engagements sont tenus et qu’ils écrivent la vé- rité. La porte est toujours ouverte pour des réclama- tions. Le DG fait remarquer qu’il est déjà constaté que parfois les journalistes ne vérifient pas la validité de leurs informations. S’il ar- rive qu’il y ait grève à Algé- rie poste, les journalistes doivent comprendre et si- gnaler que le droit de grève est garanti par la Constitu- tion, à charge pour le jour- naliste de vérifier sa source pour ne pas tomber dans la fausse rumeur et la diffama-

tion. Il faut chercher tout le temps l’intérêt général. La richesse pour l’entreprise est sa ressource humaine. Algérie poste est soucieuse de formation et d’élévation des compétences. C’est que parfois s’établissent des re- lations très cordiales, en- tre les agents et les popula- tions, plus particulièrement dans les villages et les cam- pagnes. Faudrait il considérer le secteur privé comme concurrent ? Pas tout à fait. Le secteur public et le sec- teur privé peuvent parfaite- ment cohabiter. Algérie poste a le monopole par exemple sur le courrier dont

le poids est inférieur ou égal

à 5g. L’amélioration des

prestations de service est une quasi-obligation pour

l’entreprise citoyenne, d’au- tant qu’il faudrait intégrer la concurrence qui doit être ti- rée vers le haut. Selon les chiffres don- nés par le DG lors de son dernier passage devant le forum, l’entreprise emploie 30 000 personnes, couvre le territoire national par le biais de 3500 bureaux de poste, traite 2 millions de transactions par jour, re- çoit 2 millions de personnes par jour, fait un chiffre d’af- faires de 35 milliards de di- nars par an, alors qu’il était de 7 milliards de dinars avant l’année 2000. De- puis donc l’année 2000, le secteur a connu un dévelop- pement accéléré. D’ici 2020, le réseau va s’étendre de 1500 nouveaux bureaux de poste, alors qu’il est de 3500 actuellement. Concernant la continuité de service, il n’y a plus de manque de liquidités car la Banque d’Algérie a pris ses dispositions, de même qu’Algérie poste a procédé

à des constitutions de ré-

serves. Le manque enregis- tré en 2011 est dû à la quan- tité des rappels des aug- mentations des salaires.

Pas de pénurie de liquidités à l’horizon Le directeur général d’Al- gérie Poste, M. Mohamed
Pas de pénurie
de
liquidités
à l’horizon
Le directeur général d’Al-
gérie Poste,
M. Mohamed
Laïd Mahloul, a affirmé hier
qu’un dispositif spécial a été
mis en place par l’entreprise
pour assurer
la disponibi-
lité
de
liquidités durant le
mois sacré du Ramadhan
et
atténuer
la pression exer-
cer sur les bureaux de
poste
à quelques jours seulement de la
fête de l’Aïd El Fitr.
En plus des horaires de travail habituels (de 8h à
17h) Algérie poste ouvre ses bureaux durant la nuit
de 21h à 23h30 pour soulager
ses clients. Durant cette
période de forte demande, entre 1.600 et 2.000 mil-
liards de centimes sont retirés quotidiennement au
niveau des bureaux
de poste des 48 wilayas.
AP et le développement durable sa décision d’en- courager A travers l’utilisation technologies des nouvelles
AP et le développement
durable
sa décision d’en-
courager
A travers l’utilisation technologies
des
nouvelles
de
l’information et de
la com-
munication,
notamment
pour exécution des transac-
tions à distance, Algérie Poste
réduit l’utilisation du papier
et contribue ainsi à la sauve-
garde des
forêts et à la protec-
tion de la planète.
Consulter son compte CCP par SMS c’est possible Lancé en partenariat avec l’opérateur public de
Consulter son compte
CCP
par SMS c’est
possible
Lancé en
partenariat
avec l’opérateur public de
téléphonie
mobile, Mobilis,
l’option «RACIDI» permet
aux clients d’Algérie
Poste
de
consulter
leur
compte
postal
CCP
travers
l’envoi
d’un
simple
SMS.
: En
effet,
le
service
accessible
pour
les
abonnés
de
Mobi-
lis
par
l’envoi
d’un
SMS
au à numéro du
«603»,
selon
la
formule
suivante
«numéro
compte
CCP
[espace]
Code
Confidentiel
».
Par
ailleurs,
discussions
ce sont
en
cours
avec
les
deux
autres
opérateurs
de
télépho-
nie
mobile,
à est Djezzy
et
Ooredoo
pour
des introduire clients.
ser-
vice
et
le
rendre
accessible
leurs
R.Rachedi
à est Djezzy et Ooredoo pour des introduire clients. ser- vice et le rendre accessible leurs
à est Djezzy et Ooredoo pour des introduire clients. ser- vice et le rendre accessible leurs
à est Djezzy et Ooredoo pour des introduire clients. ser- vice et le rendre accessible leurs
à est Djezzy et Ooredoo pour des introduire clients. ser- vice et le rendre accessible leurs

8

DK NEWS

ÉCONOMIE

Mardi 23 Juillet 2014

AIN TEMOUCHENT

Plus de 1,115 million de quintaux de céréales produits

Une production de 1.115.128 quintaux de cé- réales a été récoltée à ce jour, dans la wilaya de Ain Temouchent, à la faveur de la campagne moissons battages 2014, a-t-on appris lundi de la direction des services agricoles (DSA). Le bilan définitif de cette campagne sera connu, cette semaine, avec la moisson des 300 à 400 hectares restants au niveau de la zone tar- dive de Ain Kihal, a-t-on précisé. Cette production qualifiée de normale pour la wilaya compte tenu du manque de plu- viométrie enregistré, surtout, durant la période de croissance des épis, explique-t-on, a été réa- lisée après la moisson de 92.261 ha sur les 106.820 ha prévus par la campagne, lancée le 8 mai dernier. Une superficie de 14.252 ha a été reconvertie en fourrage, alors que 54 ha ont été inondés et 29 ha incendiés signale-t-on de même source. Cette production, en deçà de celle réalisée en 2013 (2 millions de quintaux), se répartit en- tre 461.983 qx de blé dur, 168.957 qx de blé ten- dre, 479.168 qx d'orge et 5.020 qx d'avoine. Les deux coopératives CCLS de Ain Temou- chent et Hammam Bouhadjar ont collecté au total 480.190 qx , soit 404.266 qx de blé dur, 40.378 qx de blé tendre, 35.506 qx d'orge et 40 qx d’avoine. En 2013, la wilaya a été confron- tée à un problème de stockage des 842.000 qx de céréales collectés. Sur le plan financier, 3.510 fellahs ayant li- vré leurs productions aux CCLS ont été régu- larisés, dans les 72 heures qui suivent. Un mon- tant global de 1.865.035.959 dinars leur a été versé. Pour mener à bien cette action, la commis- sion de wilaya concernée, installée le 15 mai dernier, a mobilisé pas moins de 550 moisson- neuses batteuses, dont 54 relèvent des deux CCLS précités. La DSA signale que certains fellahs n'ont pas respecté les itinéraires techniques qui ont fait l'objet d'une large campagne de sensibilisation menée par les services agricoles. Pas moins de 1.540 fellahs ont bénéficié, par ailleurs, de cré- dits de campagne totalisant 560 millions de di- nars, a-t-on fait remarquer.

NAÂMA

189 microprojets financés au premier semestre

2014

189 microprojets ont été financés, durant le premier semestre de cette année, à travers la wilaya de Naâma, par le biais du dispositif de l’agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ), a-t-on appris auprès des res- ponsables locaux de cet organisme. Le nombre de ces microprojets, générant 235 emplois, est en hausse de près de moitié par rapport à celui relevé sur la même période de l'année dernière, grâce à la création de la maison de l'entrepreneuriat qui a drainé de nombreux universitaires en quête d'accompa- gnement pour bénéficier des mesures incita- tives prévues par l'Etat, en plus des actions de sensibilisation organisées en direction des jeunes sur l'accès au monde de l'investisse- ment, souligne t-on. Ces microprojets ont été montés dans des segments d'activités liés aux services (53% des projets financés) et à l'agriculture (23%), le reste étant réparti notamment entre le tou- risme, l'artisanat, les métiers, et les travaux pu- blics. Les dossiers validés à la même période de l'année dernière ont atteint le nombre de 89, et ont généré 187 emplois, sur 132 dossiers de postulants à la création de microprojets dépo- sés au niveau de l'antenne de l'ANSEJ et pou- vant créer 295 emplois.

APS

DALILA BOUDJEMAA CONFIRME :

L’exploitation du gaz de schiste en Algérie utilisera de nouvelles technologies moins polluantes

L’exploitation du gaz de schiste en Algérie, prévue dans quelques années, utilisera un procédé basé sur de nouvelles technologies moins polluantes, a rassuré dimanche à Tizi- Ouzou la ministre de l’Aménagement du territoire et de l’environnement, Dalila Boudjemaa.

Mme Boudjemaa, qui a animé un point de presse au niveau de l’unité de tri des déchets ménagers du Centre d’enfouissement technique (CET) de Oued Fali, a rappelé la position de son ministère pour «un développement qui

respecte l’environnement.» S’agissant du problème de contami- nation de l’eau injectée dans le sol pour extraire le gaz, et qui est mélangé à du sable et à des produits chimiques, elle

a déclaré que son département a «exigé

et obtenu des différentes parties concer-

nées, que cette eau qui remonte à la sur- face soit traitée et réinjectée dans le sol pour l’exploitation de nouveaux fo- rages.» Quant aux produits chimiques utili- sés dans la fracturation hydraulique, le procédé qui sera employé par l’Algérie pour l’exploitation du gaz de schiste per-

l’Algérie pour l’exploitation du gaz de schiste per- mettra de réduire leur nombre à 13 ou

mettra de réduire leur nombre à 13 ou 14 éléments au lieu des 400 à 500, utili- sés par les anciennes méthodes. «L’utilisation de tube en acier ci- menté à travers lesquels le mélange d’eau, de sable et des produits chi- miques sera injecté dans la poche de gaz, évitera la contamination du site», a ajouté Mme Boudjemaa, soulignant que «l’Algérie dispose des moyens né- cessaires à mettre en place pour se pré-

munir contre toutes ces formes de pol-

lution.» Sur un autre volet, la ministre a annoncé la dotation, durant le premier semestre 2015, de l’ensemble des CET opérationnels au niveau national d’uni- tés de traitement des lixiviats (liquide ré- siduel qui provient de la percolation de l'eau à travers un matériau). La wilaya de Tizi-Ouzou, qui a béné- ficié durant la période 1999/2014 d’une

enveloppe de 3,8 milliards de dinars pour la réalisation de 24 projets destinés à la protection de l’environnement, sera dotée en 2015 d’un dispositif de trai- tement thermique des déchets. Au niveau de l’Entreprise nationale des industries de l’électroménager (EN- IEM), Mme Boudjemaa a visité la nou- velle installation acquise par cette entre- prise pour 110 millions de DA, destinée au remplacement de la peinture liquide par une autre en poudre, ce qui permet d’éliminer les rejets liquides et d’écono- miser 33 millions de DA par an. Concernant les déchets toxiques stockés au niveau du complexe d’Oued Aïssi, la ministre a demandé au P-DG de se rapprocher de la direction locale de l’environnement pour la procédure de transfert de ces déchets vers un site national, réalisé à cet effet.

SELON LES DOUANES

Excédent commercial de près de 3,9 milliards de dollars le 1er semestre 2014

L'Algérie a enregistré un excédent commercial de 3,89

milliards de dollars (mds usd) durant le 1er semestre de 2014 contre 4,83 mds usd

à la même période l'année

dernière, a-t-on appris lundi auprès des Douanes algé- riennes. Selon le Centre national de l'informatique et des sta-

tistiques des Douanes (Cnis), les exportations de l'Algérie ont atteint près de 33,59 mds usd durant les six premiers mois de l'année en cours contre près de 34,14 mds usd

à la même période en 2013,

soit une baisse de 1,61%, due essentiellement à un recul de 2,30% des exportations des hydrocarbures durant cette période. Pour les importations, elles ont totalisé 29,69 mds usd durant le 1er semestre de cette année, contre 29,30 mds usd, enregistrant une légère hausse de 1,32%, précise en- core le Cnis. Le taux de cou-

verture des importations par les exportations a atteint 113% contre 116% durant la même période de référence, relève

le centre. Les exportations des hy-

drocarbures, qui continuent

à représenter l'essentiel des

ventes algériennes à l'étran-

l'essentiel des ventes algériennes à l'étran- ger avec 95,92% du volume global des exportations al-

ger avec 95,92% du volume global des exportations al- gériennes, sont estimées à près de 32,23 mds usd contre 32,97 mds usd à la même pé- riode de 2013, en baisse de 2,30%, indiquent les Douanes. Les exportations hors hy- drocarbures, quant a elles, elles demeurent toujours fai- bles, avec 4,08% du volume global des exportations, soit une valeur de 1,37 md usd,

note le Cnis.

Les principaux produits hors hydrocarbures exportés

sont constitués du groupe demi-produits avec 1,12 md usd (+37%), des biens ali-

mentaires avec 179 millions usd (-28,9%) et les produits bruts avec 56 millions usd (-

9,6%).

Les exportations du groupe des biens d'équipe- ments industriels (7) mil- lions usd) et les biens de consommations non alimen- taires avec cinq (6) millions usd. Les importations, qui ont connu une légère hausse de 1,32%, sont constituées des demi-produits qui ont tota- lisé 6,55 mds usd (+8,22%), des produits alimentaires 5,77 mds usd (+13,25%) et des biens d'équipements indus- triels avec 9,27 mds usd

(+9%). Les biens de consom- mation non alimentaires im- portés sont estimés à 5,32 mds usd, en baisse de 4,8% et les équipements agricoles avec 308 millions usd, en hausse de près de 23,7% et en- fin les produits bruts avec une valeur de 998 millions usd (+1,11%). De janvier à juin dernier, les cinq principaux clients de l'Algérie étaient l'Espagne (4,72 mds usd), l'Italie (4,52 mds), la France (3,37 mds), les Pays-Bas (2,8 mds) et la Grande-Bretagne (2,76 mds). Quant aux fournisseurs, la Chine maintient sa première position avec 4,04 mds usd, la France (3,42 mds), l'Italie (2,65mds), l'Espagne (2,65 mds) et l'Allemagne (1,82 md). La Chine avait occupé en 2013, pour la première fois, la première place des princi- paux fournisseurs de l'Algé- rie, devançant ainsi la France qui avait occupé cette place pendant des années. En 2013, l'Algérie a réalisé un excédent commercial de 11,06 mds usd. Les exportations avaient atteint près de 65,92 mds usd, en recul de 8,28% et les im- portations se sont établies à 54,85 mds usd, en hausse de 8,89%, par rapport à 2012.

Mardi 22 Juillet 2014

SOCIÉTÉ

DK NEWS 9

SETIF :

Plusieurs incendies de récoltes et de forêt signalés

: Plusieurs incendies de récoltes et de forêt signalés Azzedine Tiouri. La canicule sévissant ac- tuellement

Azzedine Tiouri.

La canicule sévissant ac- tuellement sur l’ensemble de la région des Hauts-plateaux n’a pas été sans conséquence sur les récoltes et l’agriculture en général. Justement, en prévision de cette vague de chaleur pour cette fin de semaine, la Direc- tion de la Protection civile de la wilaya de Sétif a pris toutes

les mesures et dispositions nécessaires pour y faire face en mobilisant tous les moyens humains et matériels des 12 unités disséminées à travers l’ensemble de la wilaya de Sé- tif, en plus de celle de Bouandes, nouvellement créée. Comme elle a créé deux postes avancés au niveau de Takouka, dans la commune d’Aïn Abessa et Bouhira, dans celle d’Aïn Arnat, connue pour ses grandes récoltes. Dans le même communi-

qué, le lieutenant Ahmed La- mamra, responsable de la cel- lule de communication de la Protection civile de la wilaya de Sétif nous informe que du- rant les trois derniers jours, il a été enregistré 46 incendies au niveau des cultures agri- coles et des forêts, dont 21 n’ont pas connu d’importants dégâts matériels. Le reste a détruit 11 hec- tares de céréales entre blé dur et tendre, 40 ha de résidus de cultures et de 220 bottes de

foin, 2 ha de forêt avec 235 arbres fruitiers, 3 ha de pin d’Alep, ainsi que 32 ha de chêne et de brousse. Les incendies de forêt ont surtout touché, précise le même communiqué, les loca- lités Aftis et Infitahène dans les communes de Bouandas et Ait Tizi, ainsi que certaines dans la zone montagneuse située au nord de la wilaya de Sétif tels que Guenzet, Bou- gaa, Babors, Amoucha, etc. A. T.

40 équipes d’intervention de la protection civile mobilisée

Les agents de la Protection Civile de la wilaya de Setif sont intervenus le 20 juillet 2014 au environ de 18 h 56 pour procéder à l'extinction d’un incendie dé- claré au niveau d’un compartiment de montage ( réfrigérateurs , climatiseurs et machines a laver ) d’une superficie de 15000 m2 ( hangar sinistré ) , a l’usine Samsung – Samha , sise a la zone indus- trielle de la commune de Setif . A l’arrivée sur les lieux, les secours ont constaté que l’incendie avait déjà pris de l’ampleur et menacé de ce propager au

autres parties de la production et tech- nique aussi que autres usines avoisi- nantes. La mobilisation massive des moyens locaux et ceux acheminés a partir des wi- layas de Constantine , Bejaia , Mila , Bordj Bou Arreridj et Batna aussi les mé- thodes tactiques ont permis de limiter l’incendie au seul hangar sinistré, le feu a été maitrisé et circonscrit a 01h 15 du matin , L’opération de surveillance et l’es- timation des dégâts est en cours. Le Directeur Générale de la protection

civile le colonel Mustapha El Habiri aus- sitôt informé A dépêché une commission technico opérationnelle composée de cadres centraux sur les lieux. A noter, que 40 équipes d’intervention de la protection civile ont été mobilisées pour lutté contre l’incendie dont 03 Ambulances, 34 engins d’incendie, 02 échelles mécaniques et les moyens de transport des troupes avec des effectifs humain composés de 265 éléments de la protection civile entre officiers gradés , sous officiers et agents .

RELIZANE

2 morts

et 2 blessés dans un accident de la circulation

Deux personnes sont mortes et deux autres blessées dans un accident de la circulation survenu dans la wilaya de Reli- zane, a-t-on appris lundi auprès des services de la protection civile. L’accident a eu lieu, dimanche soir, au lieu dit «Ouled Souid» dans la commune de Zemmoura, au niveau de la RN 23, suite au dérapage d’un véhicule touristique qui a violemment percuté un arbre. Un passager a trouvé la mort sur place alors qu’un deuxième a suc- combé à ses blessures, à la polyclinique de Zem- moura. Deux autres pas- sagers ont été blessés et sont pris en charge médi- calement. Une enquête a été ou- verte par les services com- pétents pour déterminer les circonstances de cet accident.

MOSTAGANEM

:

3 jeunes personnes noyées dans le barrage de Kramis

Troisjeunespersonnessont mortes noyées, dimanche soir, dans le barrage de Kramis, si- tué dans la commune de Achaacha (90 km à l’est de Mostaganem), a-t-on appris lundi auprès du chargé d’infor- mation de la direction de la protection civile de la wilaya. Les plongeurs de la Protec-

tioncivileontrepêchélescorps sans vie des baigneurs, après sept heures de recherche dans les eaux du barrage envasé, a souligné le lieutenant Ourari Mohammed. Les corps des vic- times âgées respectivement de 10, 13 et 17 ans ont été évacués vers la morgue de l’hôpital d’Achaacha. Les noyés sont

tous issus du village de «Mi- rath», relevant de cette com- mune. Les services de la Protection civile ont réitéré leur appel aux citoyens pour ne pas se baigner dans des barrages et plans d’eau, lors de la saison esti- vale afin d’éviter des risques de noyade.

EN CAS DE CATASTROPHES NATURELLES

Le corps de la Protection civile doté de 154 parachutistes d'intervention

La formation de parachutistes chargés du se- cours et du sauvetage en cas de catastrophes na- turelles se poursuit dans les rangs de la Protection civile en collaboration avec le ministère de la Défense nationale, a indiqué la Direction générale de la Protection civile.

Dans une déclaration à l'APS, le comman- dant Rami Miloud de la sous-direction de la for-

mationafaitsavoirque154parachutistesrelevant

de la Protection civile avaient été concernés par la formation, en vertu de l'accord-cadre signé en avril 2013 entre les ministères de la Défense nationale et de l'Intérieur et des Collectivités locales, portant formation de forces spéciales de parachutistes re- levant de la Protection civile dans différentes écoles de l'institution militaire pour une période de cinq années renouvelables. Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la mo- dernisation du corps de la Protection civile, la coor- dination entre les forces de sécurité en matière de gestion des catastrophes naturelles et l'améliora- tion des capacités d'intervention de ses unités dans les régions sinistrées par la mise en place d'une stratégie à long terme.

Cesparachutistesaurontpourmissiond'appor-

terlespremierssecoursauxvictimes,notamment dans les régions difficiles d'accès. La première pro- motion de parachutistes composée de 45 élé-

ments de la protection civile a été formée en jan-

vier2013àl'Ecoled'applicationdesforcesspéciales.

Un autre cycle de formation dans l'encadrement militaire à l'Ecole d'application de l'artillerie (EAAC Bousaada) a été organisé au profit de 30 of- ficiers, puis deux autres à l'Ecole supérieure de lo- gistique d'Alger au profit de 19 officiers. Actuelle- ment, 30 éléments de la protection civile suivent une formation spécialisée de quatre ans à l'Ecole d'application des services de santé militaire de Sidi Belabbes. Une autre promotion composée de 30 éléments poursuit sa formation à l'école nationale des techniciens de l'aéronautique de Blida, a in- diqué le Commandant Miloud, précisant que l'opération se poursuivrait tout au long de l'année. Les Etats Unis, la France et la Russie sont les seuls pays où les corps de la protection civile disposent de parachutistes. L'Algérie a connu plusieurs ca- tastrophes naturelles, dont le séisme d'Al-As- nam (Chlef actuellement) du 10 octobre 1980 et le séisme de Boumerdès du 21 mai 2003 qui a fait 2.200 morts et plus de 10.000 blessés. Le 10 novembre 2011, Alger a été frappée par les inondations de Bab El Oued qui ont fait plus de 700 morts et des cen- taines de blessés et engendré des pertes matérielles considérables. En février 2012, plusieurs régions du pays ont enregistré des intempéries et des chutes de neige.

L'INCENDIE DE L'USINE SAMSUNG DE SÉTIF:

Une superficie commerciale de 20.000m 2 ravagée par les flammes

L'incendie qui s'est déclaré di- manche soir dans l'enceinte de l'usine «Samha-Samsung» d'équipements électroménagers de Sétif, a totalement détruit les unités de production de ré- frigérateurs, de climatiseurs et de lave- linge s'étalant sur une surface de 20.000 m2, a-t-on appris, hier, auprès de la Pro- tection civile. Ce sinistre qui s'est déclaré peu avant la rupture du jeûne a entièrement ravagé cette partie de l'usine ainsi que ses équipements, et a occasionné l'ef- fondrement du plafond en acier, a sou- ligné à l'APS le chargé de la communi- cation auprès de la direction de wilaya de la Protection civile, le lieutenant Ah- med Lamamra, précisant que l'usine s'étend sur une superficie de 90.000 m 2 . Les unités de la Protection civile ont pu circonscrire l'incendie avant qu'il ne se propage vers le pavillon B où sont produits des téléviseurs et des équipements de réception numérique, ainsi que le parc des équipements et le magasin découvert (en plein air) et le lieu de stockage de l'oxygène et de l'azote, a indiqué la même source en ajoutant que toutes les autres unités si- tuées à proximité de l'usine Samsung, à l'instar de l'entreprise «Iris» ont été épargnées par le feu. «L'incendie n'a été circonscrit qu'après plus de 3 heures de lutte en rai- son des explosions provoquées par les produits chimiques inflammables sur- venant à chaque fois, favorisant l'exten- sion des feux et la propagation de fu- mées toxiques», a encore indiqué la même source, avant de préciser que l'intervention de la Protection civile s'est achevée vers 1 h du matin. Cinq (05) unités de la Protection civile stationnées à Sétif, en plus des unités d’interventions dépêchées des communes d'El Eulma, de Ain Oul- mène, de Ain El Kebira et de Hammam Sokhna, dotées de 18 camions anti- feu, de 4 générateurs électriques, de 4 pompes à eau mobiles, de 4 ambu- lances, de 2 camions pourvus d'échelles télescopiques et 4 camions de transport d'équipements ont été mobilisées pour maitriser la situation, en plus des équi- pements d'éclairage mis à disposition par la sûreté de wilaya, a-t-on indiqué. Cette intervention a également bé- néficié de l'aide de plusieurs unités d'in- tervention venues avec d'importants équipements anti-incendie depuis les wilayas de Bordj Bou-Arréridj, de Mila, de Batna, de Constantine et de Béjaïa, selon le lieutenant Lamamra. Accompagné du directeur de la Pro- tection civile de Sétif et de plusieurs ca- dres de ce corps constitué, le wali, Mo- hamed Bouderbali, s'est déplacé pour superviser l'opération, a-t-on noté. Les éléments de la Protection civile étaient toujours sur les lieux, dans la matinée de lundi, accompagnés des agents des services de la sûreté natio- nale, pour les besoins de l'enquête destinée à déterminer l'origine de cet incendie qui n'a provoqué aucune perte humaine. Il s'agit du «plus grand et du plus dangereux incendie sur- venu dans la wilaya de Sétif depuis 1990, date de la destruction par feu de l’unité de l’ex-ENPC» (Entreprise na- tionale du plastique et du caoutchouc). APS

10

DK NEWS

CULTURE

Mardi 22 Juillet 2014

Prochain recensement à Oran de sites archéologiques des communes côtières

Les sites archéologiques situés sur la bande cô- tière des communes de la wilaya d'Oran connaitront bientôt une opération de recensement en vue de les intégrer dans des circuits touristiques, a-t-on appris, lundi, du responsable L'antenne de l'office national de gestion et exploitation de biens cultu- rels protégés. Cette opération permettra aux communes cô- tières d'établir un programme et plans de valori- sation de leurs sites archéologiques dont cer- tains datent d'avant l'ère chrétienne, pour les faire découvrir aux touristes qui affluent aux plages proches de ces espaces historiques, a pré- cisé M.Ourabah Massinissa. Cette initiative nécessite un appui des com- munes concernées et permettra à cette antenne de mettre à jour et d'enrichir son fichier des sites ar- chéologiques et historiques classés et non classés d'Oran. Le même responsable a assuré que l'établisse- ment est disposé à aider ces communes en leur mo- bilisant des équipes pluridisciplinaires regroupant des architectes, des archéologues et autres spécia- listes pour les aider à réhabiliter des sites. Parmi les sites que comptent les communes cô- tières d'Oran, figure la grotte «Saint Rock», située sur la corniche oranaise prés de la plage portant le même nom. Elle est l'une des plus anciennes grottes d'Oran remontant à 100.000 ans l'ère chre- tienne. Cette grotte surnommée le «rocher sacré»a été découverte en 1884. Des ossements de girafes et de rhinocéros ont été ont été déterrés des lieux d'où jaillissaient des sources d'eau chaudes. Selon M.Ourabah Massi- nissa, d'autres grottes situées à Marsa El Hadjadj et à Bethioua méritent d'être connues par les tou- ristes et le grand public. Le même responsable a estimé que l'exploita- tion de ces sites pour en faire un pôle touristique sera bénéfique aux collectivités locales puisqu'elles disposeront de sources financières supplémen- taires susceptibles de consolider leur trésorerie.

TLEMCEN

Sept jeunes troupes en lice aux 2èmes journées du hawzi

Les deuxièmes journées de chant andalou et hawzi de la catégorie des jeunes, prévues à partir de mardi à Tlemcen, verront la participa- tion de sept jeunes formations versées dans ce genre de musique. Cette manifestation est placée sous le thème

«Notre patrimoine musical, un message à pré- server», a indiqué le directeur du palais de la cul- ture «Abdelkrim Dali « qui abritera cet évène- ment. Cette manifestation culturelle vise à ouvrir le champ devant des jeunes pour faire valoir leurs talents artistiques acquis dans des orches- tres de renom, a t-il précisé. Parmi ces associations, quatre sont de Tlem- cen, en l'occurrence «Kortoba», «Riyadh El An- dalous», «Ahbab Cheikh Larbi Bensari» et «Gharnata». Ces espaces constituent un vérita- ble vivier de jeunes talents dans le chant anda- lou hawzi. Il est prévu également la participation des as- sociations «Wichah El Andalous» de Mostaga- nem et «Andaloussia de cheikh Radouane Ben- sari « de Sidi Bel Abbès. Ces journées du hawzi qui dureront quatre jours s'inscrivent dans le cadre de l'animation

des

amadhan et font suite au festival national du

hawzi, organisé du 6 au 12 juillet dernier, avec

R

soirées

du

la participation de 12 troupes. Le groupe «Nedjm Kortoba» de Constantine

a décroché le premier prix dans de festival. APS

SAFY BOUTELLA INVITÉ DU FORUM DE LIBERTÉ

Un débat continu et des assises de la culture nécessaires

La nécessité d’ouvrir un«débat constructif et durable entre tous les acteurs culturels et la tutelle»ainsi que l’initiation d’une «politique consultative à l’échelle nationale» ont été relevées, dimanche soir à Alger, par le compositeur, musicien et metteur en scène Safy Boutella.

Invité du forum du quotidien natio-

nal

«Liberté» pour animer une rencon-

tre

sur le passage «de la culture au ci-

visme», l’artiste a estimé «urgent»

d’initier le débat sur le fait culturel en Algérie et de tenir de «véritables as- sises» du secteur de la Culture afin d’améliorer la qualité et la diffusion du fait culturel dans le pays et de mettre

en place un «projet de société basé sur

la culture et l’éducation». Cet appel résulte du constat que fait

Safy Boutella, et les participants à cette rencontre, de l’activité cultu- relle en Algérie qui se limite actuelle- ment à «une logique d’autosatisfaction, d’animation et de divertissement ponc- tuelle qui n’apporte aucun résultat

ni plus-value», ont estimé les partici-

pants, dont de jeunes artistes qui re- grettent aussi le «lourd retard» en matière d’infrastructure et de compé- tences techniques. En confrontant la vision de trois gé- nérations d’artistes algériens, la «ré- gression» en matière d’infrastructure culturelle n’est que plus flagrante. Ce constat impliquerait selon l’ar-

tiste une «révision» de l’infrastructure

au niveau national et de la conception

et objectifs des festivals, l’initiation de

nouvelles formations dans les diffé- rentes disciplines artistiques et tech-

dans les diffé- rentes disciplines artistiques et tech- niques et surtout la création de «filtres et

niques et surtout la création de «filtres et de critères de qualité» définissant le niveau des spectacles et la distinc- tion entre amateurs et profession- nels. Citant son propre exemple, Safy Boutella dit se trouver, comme beau- coup d’artistes internationaux, dans une impasse en «se tournant vers l’in- ternational pour avancer en laissant

son pays derrière soi».

Abordant la question du finance-

ment de la culture, les artistes présents à ce débat ont regretté le «manque d’in- térêt des acteurs économiques», pu-

blics ou privés, qui s’impliquents «très peu» dans le financement de la culture contrairement au «sport et au football particulièrement». Compositeur, arrangeur, musicien et metteur en scène algérien diplômé du Berklee College of Music de Boston (Etats-Unis), Safy Boutella a signé en 1988 les arrangements et la production de l’album «Kutché»de Cheb Khaled qui a été l’un des plus grand succès du raï. En 1992 son album «Mejnoun» a été considéré comme l’un des dix meil- leurs albums de l’année par les cri- tiques internationaux avant qu’il ne signe pas moins de 70 musiques de film dont la plus récente est celle du film «Fadhma N’soumer» de Belkacem Hadjadj sorti cette année. Il a également conçu, composé et mis en scène des spectacles gran- dioses dont «Rêve bleu» en 1988, «La source» en 2001 et «Watani» en 2002, fresque historique à l'occasion du quarantième anniversaire de l'indé- pendance de l'Algérie. En 2010 il est contacté par le «Fes- tival Mawazine» de Rabat (Maroc) pour concevoir le spectacle «Nass el Ghiwane par Safy Boutella» qu’il pro- jette de présenter à Alger prochaine- ment.

PATRIMOINE

Mais où est donc passé le glaive de Constantine ?

Drapé de son paluda- mentum, l’empereur Constantin, dont la statue trône à l’entrée de la gare de chemin de fer de Constantine, ne brandit plus son glaive depuis plu- sieurs années. Il s’agit-là d’un mystère puisque per- sonne, dans la ville des

time d’un acte barbare per- pétré par la main de l’homme, ou a-t-elle été la proie des caprices des élé- ments naturels et du pas- sage des ans?. Nul ne peut prétendre le savoir. Le voyageur mettant les pieds à Constantine, après avoir voyagé en train, est

la statue de Constantin est une réplique d'une im- mense £uvre antique en marbre, aujourd’hui conservée à la basilique St- Jean de Latran, à Rome (Italie). C’est en février 1913 que la statue arriva à Constan- tine où elle devait être ini-

encore plus précieux. Des historiens racontent que la capitale numide Cirta prit fait et cause pour Constantin, vers 307, lors de son affrontement avec l’empereur Maxence. Cette reconnaissance va- lut à la ville de Cirta de prendre le nom de

ponts, ne peut donner la date exacte de la disparition

immédiatement saisi, si- tôt sorti de la gare, par la

tialement installée place de la Brèche (aujourd’hui

Constantina, dès 313. L’on peut lire sur le piédestal

de

ce glaive que le sculp-

vue captivante offerte par

place du 1er Novembre)

de la statue «A Constantin

teur français Lucien Bras-

cette imposante statue de-

avant de gagner le quar-

le Grand qui releva de ses

seur (1878-1960) avait pour- tant placé entre les doigts

vant laquelle des bisets té- méraires et insouciants

tier d’El Kantara, face à la gare, non loin du ravin bor-

ruines Cirta, détruite par Maxence, et lui donna son

de

la main droite de l’em-

viennent picorer, sous l’£il

dant le Rhumel.

nom, en 313». En fait, un

pereur. L’arme aurait-elle été perdue dans le laby- rinthe espace-temps, vic-

bienveillant des passagers. Selon un document du cen- tre des archives de la wilaya,

Elle s’y trouve toujours et la patine du temps sem- ble en faire un monument

seul mystère subsiste : mais où est donc passé le glaive de Constantin ?.

Histoire

où est donc passé le glaive de Constantin ?. Histoire Le tournage du film historique «Les

Le tournage du film historique «Les lions d’Algérie», une caravane pédagogique pour les jeunes

Le tournage et la réalisation du long métrage historique «Les lions

d’Algérie» sera, du fait de la présence

de plus de 100.000 figurants de plu-

sieurs wilayas du pays, une «caravane

pédagogique» pour les jeunes, a indi- qué dimanche à Constantine le réali- sateur de ce film, Ahcène Osmani. La majorité des jeunes figurants de- vant prendre part au tournage se nourrira d'une multitude de connais- sances et d’informations sur l’his- toire révolutionnaire de leur pays, a souligné M. Osmani au cours d’une conférence de presse, précisant que

dans la wilaya de Constantine il sera procédé au recrutement de 2.000 figu- rants.

Outre l’aspect historique de cette

œuvre cinématographique qui traitera

notamment de l’histoire de la Wilaya

III historique et ses relations avec les

autres wilayas de 1945 à juillet 1962, le «volet sensibilisation et information des jeunes générations est prévu dans

les différentes phases de tournage de ce film, a souligné M. Osmani. La réalisation de ce long métrage de 2h30 mn, dont le tournage se dérou- lera dans 29 wilayas du pays, avance à un rythme «accéléré», a indiqué le cinéaste, précisant qu’un vaste travail de repérage des lieux historiques et de recueil de témoignages a été déjà lancé à travers plusieurs wilayas concernés par le tournage de cette fresque historique. Des commissions de supervision de ce travail de repérage et de recueil de témoignages historiques ont été ins- tallées dans une dizaine de wilayas dont Constantine, a indiqué M. Osmani faisant part de la complexité de cette

£uvre dont la réalisation nécessite

«beaucoup d’attention, de patience et de courage». Rappelant que le scénario de ce film a été approuvé par le centre natio- nal d’études et de recherches sur le mouvement national et la Révolution du 1er novembre du ministère des Moudjahidine et autorisé par le minis- tère de la Culture, M. Osmani a indi- qué qu’il s’agit-là d’un «produit à ca- ractère historique qui n’a rien à voir avec l’aspect commercial». Décidé en 2008 à l’initiative de l’Organisation nationale des Moudja- hidine (ONM), ce film d’histoire devra être lancé en tournage «d’ici à 2015», a indiqué le réalisateur, précisant que «d’énormes moyens» seront mobilisés pour permettre une reconstitution fidèle de tous les événements abordés par le long métrage.

Mardi 22 Juillet 2014 RAMADHAN DK NEWS 11 ZAKAT EL FITR La zakat el Fitr
Mardi 22 Juillet 2014 RAMADHAN DK NEWS 11 ZAKAT EL FITR La zakat el Fitr

Mardi 22 Juillet 2014

RAMADHAN

DK NEWS

11

ZAKAT EL FITR

La zakat el Fitr (aumône de fin de Ramadhan) ou Mourou Koor en wolof est une recom- mandation du Prophète PSL qui incombe à tout musul- man.

En effet, le Messager d’Allah PSL a prescrit la Zakât el Fitr à la fin du Ramadan. D’après ibn ‘Omar (Radia Allah ‘anhou) : «Le Messager d’Allah (PSL) a institué la Zakat d'al-Fitr l’aumône de la rupture du Ramadan de la valeur d'un Saa' de dattes ou d'orge (environ 2, 5 kg), due par tout musulman, libre ou esclave, grand ou petit, homme ou femme ». (Bukhari et Muslim) Elle représente un Saa’ de Nourriture parmi les aliments que les hommes ont pour habi- tude de consommer. Abû Sa’îd a déclaré : « Nous versions le jour de l’Aïd à l’époque du Prophète (PSL) un Sa’ de nourriture. Notre nourri- ture d’alors était l’orge, le raisin sec, le fromage sec et les dattes. » (Bukhari) Elle est un devoir pour tout musulman libre, qui a de quoi se nourrir lui et sa famille pour au moins un jour et une nuit et qui dispose d’un surplus de nourri- ture. Celui-ci se doit de la sortir pour lui et tous ceux qui sont à sa charge, tels que sa femme, ses enfants, ses employés… Bien sûr, à condition que ceux-là soient musulmans. (Al Bayhaqui et Da- raqoutni)

ceux-là soient musulmans. (Al Bayhaqui et Da- raqoutni) qu’il certes ALLAH SWT Seul sait ! en

qu’il

certes ALLAH SWT Seul sait !

en

a

la

possibilité,

mais

LA NATURE ET QUANTITÉ DE ZAKAT EL FITR :

Sa quantité est évaluée à un «Saa'», mesuré par quatre fois la contenance des deux mains (en- viron 2,5 kg) de la nourriture la plus généralement en usage dans la région, telle que blé, orge, dattes, riz, raisin sec, fro- mage, etc. Pour le Sénégal donc, Il faut deux kilos et demi (2,500 kg) par tête pour ce qui est du riz, du mil «souna», maïs, et les céréales du même genre. Pour le riz, ou pour tout autre produit différent de ceux-là, on cherche un récipient qui contient exactement deux kilos et demi de mil «souna» et on s'en sert comme d'une mesure ainsi on ne les pèse pas. Abou Saïd (Radia Allah ‘anhou) a dit :

d'orge, de fromage ou de raisin sec pour chaque membre de la famille, grand ou petit, libre ou esclave. (Al-Boukhari et Mous- lim) «Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète. Donner la Zakat Al Fitr en valeur est un sujet de divergence entre les Foukaha. des Ouléma l’interdit tandis que d’autres l’autorisent. Un groupe soumet le sujet à l’intérêt confirmé des bénéfi- ciaires. Si cet intérêt est évident, c’est autorisé de donner la valeur de la Zakate, sinon c’est interdit. Ce dernier point de vue éminent est celui de l'imam Ibn Taymiya. Sur ce, si les pauvres dans votre région n’acceptent pas la Zakat en nourriture et manifes- tent leur besoin en argent, alors vous leur donnez la Zakat en ar- gent.

admissible où il est possible de remettre cette Zakat un jour ou deux avant l'Aïd. Un temps obligatoire préfé- rentiel : c'est le jour même de l'Aïd depuis l'aube jusqu'avant l'accomplissement de la prière. C'est la recommandation du Pro- phète (PSL). Ibn Abbas (PSL) a dit : «Le Pro- phète (PSL) a institué cette Zakat comme purificatrice du bavar- dage et des propos indécents et pour donner à manger aux pau- vres. Celui qui s'en acquitte avant la prière, elle sera pour lui agréée comme Zakat de Fitr, mais livrée après la prière, elle sera considérée comme une sim- ple aumône. On peut également la donner un ou deux jours en avance, mais pas au-delà. La preuve de cela est tirée du Hadith d’après Nafée’ qui dit qu’Ibn ‘Omar (Qu’Allah l’agrée) la donnait à ceux qui en avaient le droit. Il leur remettait un ou deux jours avant la rup- ture ( fin du mois de Ramadhan). Par contre, il n’est pas permis de la retarder après ce temps légal, sans aucune excuse. Comme cela est spécifié dans le hadith cité plus haut : «…Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée».

A QUI DOIT-ON DONNER LA ZAKAT EL FITR ?

Elle doit être donnée aux pau- vres, d’après le Hadith d’Ibn ‘Ab- bass (qu’Allah l’agrée) cité plus haut : «… et elle est aussi une nourriture pour les pauvres …». Le Prophète (PSL) a dit :

LE BUT DE LA ZAKAT EL FITR :

Elle purifie l'âme de ce qui l'aurait souillée pendant le jeûne, tel que bavardage et pro- pos obscènes. Elle procure au pauvre de quoi manger le jour de l'Aïd et de s'abstenir de quémander. D’après Ibn ‘Abbass (qu’Allah l’agrée) : « Le Messager d’Allah (Paix et Salut sur Lui) a imposé l’Aumône de la rupture du jeûne car elle purifie le jeûneur des pa- roles futiles et indécentes, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui l’ac- complit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle lui sera considérée comme une simple aumône parmi tant d’au- tres» Néanmoins, si l’individu n’est pas au courant de l'Aïd , avant la fin de la prière, s’il se trouve au moment de verser la Zakât el Fitr, à l’extérieur de la ville ou dans un endroit où il ne trouve personne à qui la donner, le cas échéant il peut toujours la ver- ser après la prière dès

«Epargnez-leur la mendicité le jour de l'Aïd». Elle peut être donnée à un proche qui
«Epargnez-leur la mendicité le
jour de l'Aïd».
Elle peut être donnée à un
proche qui est dans le besoin ou
à tout nécessiteux. Cela concerne
la personne ayant juste de quoi
subvenir aux besoins de sa fa-
mille ou moins que cela.
QUELQUES REMARQUES :
1 - La femme riche peut re-
mettre sa Zakat à son mari pau-
vre et non le contraire, car elle
est à sa charge.
2 - Le pauvre qui n'a rien à
manger ce jour-là est dispensé
QUAND DOIT- ON SORTIR
LA ZAKAT EL FITR ?
de cette aumône, Allah (SWT) ne
charge nulle âme au-dessus de
ses moyens.
Du vivant du
Prophète
(Qsssl) nous
acquittions de
la Zakat El-Fitr
à raison d'un
Saa' de blé,
D’après le Hadith d’Ibn ‘Omar
(qu’Allah l’agrée) :
4 - Il est admis de partager
« Le Messager (Paix et béné-
diction sur lui) nous a ordonné
de sortir la Zakat El Fitr et de la
donner avant que les gens ne
sortent pour la Salaat»
Elle devient obligatoire
dès la veille de l'Aïd. Quant
au moment de sa remise il
est comme
une aumône entre plusieurs per-
sonnes et de remettre plusieurs
aumônes à un seul pauvre. La loi
n'a pas fait de restriction.
5 - Le musulman doit donner
la Zakat du « Fitr » là où il se
trouve.
6 - Il est permis de la transfé-
suit
:
Un
temps
rer que par nécessité. Il suit alors
la règle géné-
rale de l'au-
mône.

12 DK NEWS

SAN

Mardi 22 Ju

SURDITÉ BRUTALE

Comment réagir

Se réveiller un matin et ne plus rien entendre, se sentir sourd en sortant d'un concert, ce n'est jamais à prendre à la légère. Dans tous les cas, il est conseillé de consulter dans les 24 heures.

Vous n'entendez plus après une soirée en boîte de nuit, depuis qu'une explosion s'est produite à quelques mètres de vous, que vous avez fait de la plongée ou pris l'avion ? Votre oreille a subi un traumatisme. « Pour les spécialistes, il ne s'agit donc pas à pro- prement parler de surdité brutale mais d'une surdité traumatique ou baro-trauma- tique (due à un changement de pression dans l'oreille). La cause est identifiée. Néan- moins, il faut absolument consulter un ORL dans les 24 heures », indique le Pr Vincent Darrouzet, chef du service d'oto-rhino-la- ryngologie au CHU de Bordeaux. Car au- delà de ce délai, il existe des risques de séquelles définitives comme une surdité ré- siduelle ou des acouphènes (bruit perçus uniquement par le malade).

Sans raison apparente, c'est une urgence !

La surdité peut aussi apparaître brutale- ment en l'absence de tout traumatisme. Il est important de consulter rapidement un ORL. Il s'assurera d'abord que la surdité n'est pas due à un bouchon de cérumen ou, plus grave, à un tympan perforé. A l'aide de tests mesurant ce qu'il reste d'audition, il vé- rifiera ensuite la réalité de l'atteinte neuro- sensorielle. Les médecins parlent de surdité brutale idiopathique lorsque celle-ci s'installe en moins de 24 heures et qu'elle correspond à une perte d'au moins 30 % de l'audition. Les causes de ce type de surdité brutale sont mal connues mais dans 1 à 2 % des cas, elle est due à une tumeur du nerf acous-

1 à 2 % des cas, elle est due à une tumeur du nerf acous- tique.

tique. Même si elle est rare, cette possibilité doit être écartée, c'est pourquoi l'ORL pres- crira systématiquement une IRM. Une dés-

hydratation suite à un effort sportif pro- longé, des troubles tensionnels ou micro- circulatoires (chez les diabétiques), peuvent

aussi être en cause. Certains virus, comme celui de l'herpès, sont suspectés d'être à l'origine de certains cas. Dans les cas de surdité traumatique ou baro-traumatique, et en l'absence de contre-indications, la cortisone a prouvé son efficacité. « Elle est prescrite pendant huit jours, par voie orale et à raison d'1 mg/kg de poids », détaille Vincent Darrou- zet. Un traitement à base de cortisone est également prescrit dans les cas de surdité brutale idiopathique. Il s'agit du traitement de référence que l'on fait par prudence. «Mais dans la mesure où 60% des patients atteints de surdité brutale récupèrent spon- tanément, il est difficile de dire si c'est grâce à la cortisone ou non», précise Vincent Dar- rouzet. Si une analyse de sang révèle un hé- matocrite trop élevé (paramètre qui montre un sang très concentré), ce qui peut empê- cher la circulation du sang dans les micro- vaisseaux de l'oreille, on peut aussi prescrire une hémodilution, c'est-à-dire une dilution du sang (perfusion). En l'absence d'amélioration, d'autres traitements, plus expérimentaux, pourront être essayés. « Le caisson hyperbare, utilisé habituellement pour traiter les accidents de décompression des plongeurs, et les injec- tions intratympaniques de stéroïdes sont parfois prescrits», indique l'ORL. Les seules personnes hospitalisées sont celles qui souffrent de formes sévères asso- ciée à des vertiges. C'est le cas lorsque la sur- dité provient d'une attente virale ou vasculaire de l'ensemble de l'oreille interne, ou lorsqu'un traitement par hémodilution s'avère nécessaire.

L’obésité associée à une perte de l’audition chez la femme

Un IMC et/ou un tour de taille important sont associés à un risque accru de surdité chez la femme adulte, confirme une nouvelle étude publiée dans l’American Journal of medicine.

Ce n’est pas la première étude à avertir du risque de troubles de l’audition chez les per- sonnes obèses. Mais celle-ci est intéressante car à l’inverse de la surdité associée au vieil- lissement, celle liée à l’obésité serait réver- sible, à condition d’exercer une activité physique et de perdre du poids. Autrement dit faire du sport permettrait de prévenir la perte d’audition. «On pense souvent que perdre l’audition fait partie du processus inévitable du vieil- lissement mais nos travaux prouvent que certains facteurs de risque sur lesquels on peut jouer comme le maintien d’un poids de santé et d’une activité physique, peuvent aider à prévenir la surdité ou à ralentir sa progression», estime Sharon Curhan, méde- cin à l'Hôpital Brigham and Women à Bos- ton, aux États-Unis. 68 421 femmes ont été suivies par les chercheurs de 1989 à 2009. Les chercheurs ont observé que les femmes ayant un IMC (indice de masse corporel) compris entre 30 et 34 étaient 17 % plus exposées au risque de surdité que celles ayant un IMC normal,

c’est-à-dire inférieur à 25. Pire, un IMC de 40 ou plus augmentait le risque de surdité de 25% comparé aux personnes ayant un IMC normal. UN IMC supérieur à 30 est le seuil à partir duquel on parle d’obésité. Entre 25 et 30, on considère qu’un adulte est en surpoids.

Le sport protège des problèmes d’audition

Le tour de taille aussi s’est révélé un fac- teur de risque de surdité. Les femmes ayant un tour de taille compris entre 80 et 88 cm ont eu un risque accru de 11% de perte audi- tive comparé aux femmes ayant un tour de taille inférieur à 71 cm. Pour un tour de taille supérieur à 88 cm, le risque grimpait de 27%. Un lien de cause à effet entre sport et surdité a été établi. Les femmes le plus phy- siquement actives ont abaissé de 17% leur risque de perte d’audition. Une récente étude parue dans The Laryn- goscope a démontré que les adolescents souffrant d’obésité éprouvent des difficultés à entendre les basses fréquences.

a démontré que les adolescents souffrant d’obésité éprouvent des difficultés à entendre les basses fréquences.

TÉ

illet 2014

DK NEWS 13

In topsanté.fr

Une surdité

malgré une

audition

normale,

c’est possible

On peut être malentendant malgré un test de l'audition normal. C'est la pathologie qu'ont découvert des cher- cheurs français. Une anomalie qui se manifeste uniquement dans une ambiance bruyante. Une nouvelle qui va ravir les malentendants dont l'au- diogramme (test qui mesure la capacité auditive) est cor- recte et qui n'ont par consé- quent, aucune prise en charge prothétique. Il est possible de suivre une conversation dans une ambiance bruyante car notre cerveau se focalise sur la fréquence de la voix pour éli- miner le bruit autour. Mais certaines personnes éprou- vent tout de même une gêne pour comprendre la parole. Et c'est bel et bien une pa- thologie qui entraîne ce han- dicap. «Nous avons constaté grâce à l'étude d'une souris mutante dont certaines cel- lules sensorielles auditives sont atteintes, que ce modèle était transposable à l'homme» explique Christine Petit, pro- fesseur au Collège de France et directrice de l'unité de géné- tique et physiologie de l'audi- tion à l'Institut Pasteur.

Différencier

les fréquences

En cause ? Les fréquences auditives. C'est l'audio- gramme qui mesure les seuils auditifs de perception des sons de différentes fréquences. «Quand un son arrive dans la cochlée, l'organe de l'audition, les différentes fréquences qui le composent vont être dé- composées, codées, puis transmises par des voies ner- veuses au cerveau qui va inter- préter le son» précise le Dr Aziz El Amraoui, directeur de recherche de l'Institut Pas- teur. Dans le cas de la pathologie identifiée par les chercheurs, c'est la différenciation des sons de fréquences proches qui est touchée. Autrement dit, le problème survient quand l'oreille doit coder des sons aigus dans une ambiance de sons grave. Pour mettre en évidence cette anomalie, «il suffit de compléter l'audiogramme classique par une mesure plus fine avec un appareil d'otoé- mission acoustique», note le Pr Avan, responsable de l'équipe de biophysique neu- rosensorielle de la faculté de médecine de Clermont-Fer- rand. Grâce à cette découverte, les audioprothésistes vont pouvoir répondre plus préci- sément et soulager les maux de certains malentendants, en adaptant la prothèse auditive.

NUISANCES SONORES :

Les bons réflexes pour se protéger

Musique, travaux, klaxons… Sans s’en rendre compte, on est constamment exposé à des sources de pollution sonore. Si on ne s’en préserve pas, l’excès de bruit peut devenir handi- capant (sifflements, acouphènes, surdité, stress). On limite les risques auditifs en prenant ces quelques habitudes simples.

Du bruit partout, tout le temps

Le Haut conseil de la santé publique (Hcsp) a rendu sa copie sur les moyens de limiter les expositions aux bruits ex- cessifs. Il préconise notamment d’affi- cher le niveau sonore dans les lieux qui diffusent de la musique amplifiée comme les discothèques et les salles de concert. L’objectif est de réduire les risques auditifs pour rester dans les seuils d’exposition considérés comme bénins pour la santé. Une exposition à 85 décibels (dba) ne doit ainsi pas excéder 8 heures, 4 heures pour 88 dBA, 2 heures pour 91 dBA, ou 15 minutes à 100 dBA, rappelle le Hcsp. On ne sait pas si la préconisation du HCSP sera retenue par le gouvernement et s’il décidera de légiférer sur le sujet. Reste que dans notre environnement ac- tuel, notre audition est mise à rude épreuve : transports, baladeur MP3, concerts, travaux… Heureusement pour nos oreilles, il est possible de se protéger de ces nuisances sonores en respectant ces quelques règles de bon sens.

Les astuces pour les accros aux baladeurs

Les fabricants ne peuvent pas com- mercialiser sur le marché français des baladeurs dont la puissance de sortie dé- passe les 100 décibels. Mais on l’a vu, les risques auditifs commencent avec une écoute supérieure à 15 minutes. Donc si on est mélomane et que l’on veut écouter en prolongé, il est recommandé de ré- gler le volume sonore à la moitié du vo- lume maximum. Détail important, on vérifie que son casque correspond bien à celui fourni avec l’appareil ou sinon on vérifie qu’il respecte bien la règlementation sur le volume maximal.

respecte bien la règlementation sur le volume maximal. Autre fâcheuse habitude à oublier, augmenter le son

Autre fâcheuse habitude à oublier, augmenter le son quand les pleurs d’un bébé ou des passagers de transports bruyants couvrent la musique. On at- tend plutôt sagement que les bruits ex- térieurs se calment ou, plus simple encore, on s’éloigne des bruits qui nous gênent.

En concert et en boîte de nuit

L’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (inpes) re- commande de s’éloigner des enceintes. Dans les environnements sonores éle- vés, il est conseillé également de faire des pauses de temps en temps pour re- poser ses oreilles (30 minutes toutes les deux heures ou 10 minutes toutes les 45 minutes). Déjà adopté par certains, le port de bouchons d’oreilles est un bon moyen de profiter des festivités en pré- servant son tympan. Quand on les en- lève, on attend d’être au calme pour éviter un choc sonore. Enfin, on n’y pense pas, mais la prise d’alcool et de médicaments peut «déformer la per- ception auditive et atténuer la sensation de douleur en cas d’écoute de musique amplifiée», prévient l’Inpes.

A la maison et dans la rue

Chaque jour, on prend l’habitude de se mettre au calme afin de reposer ses oreilles. On limite les conversations continues au téléphone qui sont tout sauf reposantes pour notre système au- ditif. On n’hésite pas à se boucher les oreilles en présence d’un bruit intense (tondeuse à gazon, travaux, métro, train, avion). Et logiquement, quand on peut, on s’éloigne des sources de bruit incommodantes.

Sédentarité : pas d'impact sur la santé chez les personnes en bonne condition physique

Il n'y a pas tant de mal que ça

à but non-lucratif spécialisée

à

être inactif. Une étude va à

dans la lutte contre le cancer,

l'encontre des mises en garde

du Cooper Institute et de l'uni-

sur le sujet et suggère qu'une

versité du Texas rassure les

bonne forme physique suffit

sédentaires de tout crin en

contrer les dangers de la sé- dentarité sur la santé. Voilà qui devrait nous faire déculpabiliser de ne pas nous mettre au footing cet été. Alors que de nombreuses études accusent la sédenta- rité d'être responsable de tous les maux (maladies car- diovasculaires, cancer du côlon, hypertension et décès prématuré). Heureusement, une étude de l'American Can- cer Society, une organisation

à

nuançant ce tableau bien noir : être en bonne condition physique pourrait limiter les risques de l'inactivité phy- sique sur la santé. Pour les besoins de l'étude, les chercheurs ont analysé l'association entre le compor- tement sédentaire, l'activité physique et les marqueurs métaboliques de l'obésité chez 1304 hommes de la Coo- per Clinic à Dallas au Texas entre 1981 et 2012.

de la Coo- per Clinic à Dallas au Texas entre 1981 et 2012. Les résultats confirment

Les résultats confirment le lien entre inactivité, tension artérielle élevée, cholestérol, IMC et un tour de taille plus élevé. En revanche, en tenant compte de la condition phy- sique des participants, le seul lien établi entre l'inactivité et la santé correspond à un ratio plus élevé de triglycérides/cholestérol LHD (bon cholestérol). Un ratio qui augmente le risque d'hypo- glycémie. Rappelons toutefois qu'un maintien en bonne forme physique va normalement de pair avec de l'exercice phy- sique régulier.

14

DK NEWS

MONDE

Mardi 22 Juillet 2014

EGYPTE

L'Algérie exprime «son indignation» suite à l'attaque visant un point de contrôle de l'armée égyptienne

visant un point de contrôle de l'armée égyptienne L'Algérie a appris avec «une profonde indignation»

L'Algérie a appris avec «une profonde indignation» la nouvelle de l'attaque ter- roriste perpétrée contre un point de contrôle de l'armée égyptienne dans le gouvernorat de Oued al Djadid aux fron- tières égypto-libyennes qui a fait 22 morts parmi les soldats égyptiens, a indiqué di- manche le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Chérif «Tout en condamnant avec force cet acte criminel, nous exprimons notre soli- darité avec les familles des martyrs du de- voir et notre soutien au peuple égyptien dans sa brave résistance face au terro- risme», a précisé M. Ben Ali Chérif, dans une déclaration à l'APS. «Nous réitérons également notre enga- gement à renforcer la coopération avec le gouvernement égyptien pour faire face à ce phénomène étranger à notre religion et à nos valeurs», ajoute le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

SYRIE

3 e jour de combat entre armée et jihadistes dans un champ gazier

L'armée syrienne menait dimanche pour le troisième jour consécutif de violents combats dans un champ gazier du centre du pays pour tenter d'en chasser les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui y ont tué près plus de 270 personnes.

Une source de sécurité à Damas a également affirmé à l'AFP que les «combats se poursuivaient dans le champ gazier de Chaer» dans la pro- vince de Homs (Centre) et que «l'opé- ration n'était pas terminée». Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (Osdh), «de violents combats se déroulaient dans et aux abords du champ». Plus de 270 personnes ont été tuées, en majorité exécutées par l'EI, lors de la prise du champ gazier, l'une des pires atrocités commises par ce groupe ultra-radical opérant égale- ment en Irak, selon l'Osdh. La plupart des victimes, des gardes et des civils armés en charge de la sécurité du champ, ont été abattues après avoir été

sécurité du champ, ont été abattues après avoir été faits prisonnières, a précisé le direc- teur

faits prisonnières, a précisé le direc- teur de l'Osdh, Rami Abdel Rahmane. Citant une source militaire, le quo- tidien proche du régime Al-Watan a rapporté de son côté un bilan de «60 martyrs» parmi les forces du régime. «Il s'agit de la plus meurtrière opéra- tion commise par l'Etat islamique» de- puis l'apparition l'année dernière en Syrie de ce groupe aux ambitions hé- gémoniques, avait commenté l'OSDH. Outre les 270 morts, au moins 40 combattants de l'EI et 11 soldats ont péri dans les combats, selon un bilan provisoire de l'Osdh. Et 65 membres de forces gouverne- mentales ont été tués samedi près du champ et leurs corps transportés aux hôpitaux de la ville de Homs selon

l'Osdh, mais l'ONG n'était pas en me- sure de confirmer la cause de leur mort. L'EI, qui contrôle de larges terri- toires en Syrie et en Irak et avait an- noncé fin juin l'établissement d'un «califat» islamique, est accusé des pires atrocités. Le groupe s'est déjà rendu maître de plusieurs champs pétroliers dans la province de Deir Ezzor (est), où il a exécuté 24 hommes capturés durant le mois passé, a indiqué l'Osdh di- manche. L'ONG a également rapporté la mort de 17 rebelles dans des affron- tements avec l'EI près de la localité d'Akhtarine tenue par les rebelles dans la province d'Alep (Nord).

MOUALLEM

La Syrie confiante de sa «victoire» sur les rebelles

La Syrie est confiante de sa «victoire» sur les rebelles grâce «à la résistance de son peuple et au soutien de ses amis», a déclaré lundi le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem. «La confiance de la Syrie en la victoire est inébranlable grâce à la résistance de son peuple et au soutien de ses amis, principalement la Fédération russe», a indiqué M. Mouallem dans une lettre adressée à son homologue russe Sergueï Lavrov, à l'occasion du 70 e anniversaire de l'établis- sement de relations diplomatiques entre les deux pays. «Les dirigeants et le peuple de Syrie éprouvent du res- pect et de la reconnaissance à l'égard des positions de la Fé-

dération de Russie dirigée par le président Vladimir Pou- tine qui soutient la Syrie face à la guerre mondiale lancée

contre elle par les obscurantistes et les terroristes», a écrit le ministre. Une profonde crise secoue la Syrie depuis plus de trois ans faisant plus de 170 000 morts et des millions de déplacés, selon des ONG. «La Syrie est plus que jamais dé- terminée à écraser les terroristes pour défendre sa souve-

raineté (

)

et la sécurité de la région», a encore assuré

Mouallem. Le conflit en Syrie s'est enlisé depuis 2013 avec la montée en puissance des éléments ultra-radicaux de l'Etat islamique (EI, affilié à Al-Qaïda) qui contrôlent dés- ormais de larges territoires en Syrie et en Irak.

LIBYE

50 tués autour de l'aéroport de Tripoli

Près d'une cinquantaine de personnes ont été tuées en une semaine de combats entre milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli en Libye, pays en proie à une crise politique et sécuritaire et source d'inquiétude pour l'Union africaine (UA) qui a lancé un appel au dia- logue. Ces violents combats entre milices rivales qui s'affron- tent depuis une semaine pour le contrôle de l'aéroport ont fait jusqu'à samedi soir au moins 47 morts et 120 bles- sés, a déclaré le porte-parole du ministère libyen de la Santé Mohamed Abderrahmane. L'aéroport de Tripoli est fermé depuis le début, le 13 juillet, d'une attaque menée par une alliance de milices islamistes et misraties dans le but de chasser des brigades de Zenten de l'aéroport qu'elles contrôlent depuis 2011 tout comme plusieurs autres sites militaires et civils dans le sud de la capitale. L'aéroport a été endommagé par les combats et plus d'une dizaine d'avions libyens ont été touchés sur le tar- mac. Les combats font craindre un élargissement du conflit à d'autres régions du pays qui peinent à se stabili- ser trois ans après la chute du régime de Maâmar El Gueddafi. Des milices qui se disputent l'aéroport contrôlé depuis 2011 par des brigades de la ville de Zenten (170 km au sud- ouest de Tripoli), considérées comme le bras armé du courant libéral, ont reçu jeudi dernier le soutien des puissantes brigades de la ville de Misrata (200 km à l'est de Tripoli). Face à la recrudescence des violences dans son pays, le ministre libyen des Affaires étrangères Mohamed Ab- delaziz avait demandé l'aide de l'ONU pour former les forces de sécurité de son pays afin qu'elles puissent assu- rer la sécurité des infrastructures essentielles, notam- ment les aéroports et les installations pétrolières.

ment les aéroports et les installations pétrolières. L'UA appelle au dialogue L'envoyé spécial de

L'UA appelle au dialogue

L'envoyé spécial de l'Union africaine (UA) pour la Libye, Deleita Mohamed Deleita a lancé dimanche à Alger un appel pour l'instauration d'un dialogue en Libye en vue de mettre fin au conflit et arriver à réaliser la paix dans ce pays. «Je lance un appel pour qu'un dialogue s'instaure pour arriver à la paix et que les frères libyens puissent ré- fléchir chacun pour le bien de la Libye et mettre fin au conflit qui est en train de créer un sérieux problème pour le peuple libyen», a indiqué M. Deleita à l'issue d'un en-

tretien avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. Il a ajouté qu'il était en Algérie pour avoir des consultations, la vision de M. Lamamra et la position de l'Algérie, dans le cadre d'une tournée dans les pays voi- sins de la Libye. L'Algérie, a-t-il souligné, va présider le comité chargé des affaires sécuritaires et militaires «et c'est le comité le plus important, qui concerne notamment les problèmes des frontières. C'est au niveau de ce contexte que je suis venu ici», a-t-il poursuivi. Les ministres des Affaires étrangères des Etats voisins de la Libye avaient tenu une réunion la semaine dernière à Hammamet (Tunisie) à l'issue de laquelle ils avaient notamment décidé de la mise en place de deux commis- sions dont l'une sécuritaire et militaire présidée par l'Al- gérie et l'autre politique présidée par l'Egypte, et ce, dans le cadre du soutien à la Libye pour l'aider à surmonter la crise actuelle. L'Union européenne (UE) a, pour sa part, exprimé sa préoccupation après les nouveaux affrontements dans lesquels cinq civils ont péri dimanche dans le quartier de Qasr Ben Ghachir, à proximité de l'aéroport de Tripoli, tués dans la chute de roquettes sur leurs maisons, a pré- cisé le porte-parole du ministère de la Santé libyen. Vendredi, le Représentant spécial du secrétaire géné- ral de l'ONU en Libye, Tarek Mitri, avait présenté un point de situation sur ce pays devant les membres du Conseil de sécurité qui a condamné les violences ré- centes, notamment les combats autour de l'aéroport in- ternational de Tripoli. Les 15 membres du Conseil ont réaffirmé «la nécessité pour toutes les parties de mener un dialogue politique et de s'abstenir de toute violence et de tout acte qui pourrait menacer la stabilité de l'Etat».

APS

Mardi 22 Juillet 2014

MONDE

DK NEWS

15

CRASH EN UKRAINE

247

corps récupérés

et transférés à Torez

Les corps de 247 victimes du crash du vol MH17 de Malaysia Airlines ont été récupérés, puis transportés dans un train réfrigéré à Torez, en zone tenue par les séparatistes dans l'Est de l'Ukraine, a indiqué hier un responsable rebelle.

«Pour l'instant, il n'y a pas besoin d'un deuxième train éventuel», a dé- claré Alexandre Borodaï, un responsa- ble au sein de la «République populaire de Donetsk» (DNR), autoproclamée, alors que Kiev a annoncé qu'un deuxième train de quatre wagons réfri- géré était parti pour Torez. Andreï Pourguine, un autre responsable de la

pour Torez. Andreï Pourguine, un autre responsable de la DNR, cité par l'agence de presse russe

DNR, cité par l'agence de presse russe Interfax, a déclaré que les dépouilles ne seraient «transférées à Kharkiv (en zone tenue par les forces gouvernementales) qu'une fois que des experts internatio- naux» seraient venus sur place à Torez les examiner. Trois experts néerlandais sont arrivés à Donetsk, place-forte sépa- ratiste, pour se rendre sur les lieux du

crash, selon les mêmes sources. Une autre équipe néerlandaise plus impor- tante a débarqué lundi matin à Kharkiv. Le vol de Malaysia avait décollé

d'Amsterdam, et la majorité des 298 per- sonnes à bord étaient néerlandaises. Une équipe d'experts malaisiens, arri- vés dimanche à Kiev, est aussi attendue

à Donetsk.

Kiev veut confier l'enquête aux Pays-Bas

L'Ukraine a proposé hier de confier l'enquête sur le crash de l'avion malaisien, probablement abattu par un missile, aux

Pays-Bas, étant «le pays qui a le plus souffert», selon le Pre- mier ministre Arseni Iatseniouk. «Nous avons trouvé 272 corps, 251 sont déjà dans le train ré-

frigéré. (

Amsterdam» pour procéder à leur autopsie et à toutes les ex- pertises indépendantes nécessaires, a ajouté M.Iatseniouk au cours d'une conférence de presse. Un train de cinq wagons réfrigérés contenant les corps du crash stationnait toujours lundi matin à Torez, non loin du site du crash, selon des mé- dias. Sur 298 victimes, 193 étaient hollandaises. De son côté,

Nous sommes prêts à envoyer tous les corps à

le président russe, Vladimir Poutine, a promis d'œuvrer à l'apaisement du conflit en Ukraine, mais les corps restaient bloqués près du site du crash et des combats d'artillerie écla- taient à Donetsk. Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine. Les autorités de Kiev ont immédiatement accusé les forces d'autodéfense russes d'être à l'origine du crash, mais les séparatistes ukrainiens ont dé- claré en réponse qu'ils ne disposaient pas de systèmes capa- bles d'abattre un avion à cette altitude. L'est de l'Ukraine est déchiré depuis plus de trois mois par un conflit armé entre les séparatistes prorusses et les autorités de Kiev, qui accusent Moscou de soutenir les rebelles.

)

Avion malaisien: probable adoption hier d'une résolution à l'ONU

Le Conseil de sécurité devrait adop- ter lundi après-midi une résolution ré- clamant des séparatistes prorusses un accès libre et sécurisé au site du crash de l'avion malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, selon des diplomates. Le texte, proposé par l'Australie et co- parrainé notamment par la France, de- mande «à tous les pays et protagonistes dans la région» -- dont la Russie -- de collaborer pleinement à «une enquête internationale complète, minutieuse et indépendante». Il «exige que cesse immédiatement toute activité militaire, y compris de la part des groupes armés (séparatistes), dans les environs immédiats» du site du crash pour faciliter cette enquête. Le

texte «condamne dans les termes les plus forts possibles» l'attaque qui a abattu l'avion et réclame que les respon- sables rendent des comptes. L'Australie a perdu 28 de ces ressortissants dans cette catastrophe qui a fait au total 298 morts, pour la plupart néerlandais. Le projet de résolution «exige que les groupes armés qui contrôlent le site ( ) fournissent un accès total, sans restric- tions et sûr» à ce site et à ses environs pour les enquêteurs. Il «invite tous les pays et protagonistes dans la région à collaborer pleinement avec l'enquête internationale» et avec les efforts dé- ployés pour trouver et poursuivre les coupables. Il demande enfin au secré- taire général de l'ONU Ban Ki-moon «de

définir des options pour un soutien de l'ONU à l'enquête». L'Australie avait de- mandé à ses 14 partenaires de lui com- muniquer leurs commentaires sur cette proposition. Selon un diplomate occi- dental, la Russie a proposé certains amendements et devrait se rallier au texte final, qui a été figé en vue d'un vote. Ce vote doit intervenir lundi à 15H00 locales (19H00 GMT). La Russie, membre permanent du Conseil, dispose

à ce titre d'un droit de veto. Les 15 membres du Conseil, y com- pris la Russie, avaient réclamé vendredi une enquête internationale sur le crash, dont les Etats-Unis attribuent claire- ment la responsabilité aux séparatistes et à leurs soutiens russes.

Poutine s'engage à coopérer pour la récupération des corps

Le président russe Vladimir Poutine a promis son «entière coopération» au Premier ministre néerlandais Mark Rutte afin que les corps des victimes et les boîtes noires du vol MH17 puissent être récupérés dans l'est de l'Ukraine, a assuré dimanche soir le gouvernement néerlandais. «A propos du départ du train qui contient de nombreux de corps de vic- times et la remise des boîtes noires, il (Vladimir Poutine, ndlr) a promis son entière coopération», a déclaré une porte-parole du gouvernement citée par l'AFP. Mark Rutte a eu dimanche soir un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, soupçonné d'exercer une in- fluence sur les rebelles en Ukraine, le

troisième depuis le drame qui a coûté la vie à 298 personnes, dont 193 Néerlan- dais. Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi, très probablement à la suite d'un tir de missile sol-air, dans une zone contrôlée par les rebelles pro- russes dans l'est de l'Ukraine. La colère gronde dans le monde après que les rebelles se sont précipités pour enlever les corps et ont entravé l'accès au site du drame. Environ 200 corps sont désormais préservés dans un train réfrigéré dans une ville proche du site de l'accident. Auc cours de cet entre- tien, Vladimir Poutine a également pro- mis à Mark Rutte son aide afin que les deux boîtes noires de l'appareil soient

afin que les deux boîtes noires de l'appareil soient remises aux enquêteurs internationaux et que l'accès

remises aux enquêteurs internationaux et que l'accès au site ne soit plus entravé. Les rebelles pro-russes ont affirmé être en possession de ces boîtes noires, essentielles à l'enquête sur la catas- trophe.

«Inacceptable» dit Cameron à Poutine

Le Premier ministre britannique David Ca- meron a déclaré au président russe Vladi- mir Poutine qu'il était «totalement inaccepta- ble» que l'avion malai- sien a été abattu, probablement par les séparatistes prorusses. «Les indices suggè- rent que les sépara- tistes prorusses sont responsables et le Premier ministre a clairement fait comprendre que si la Russie voulait faire porter la responsabilité à d'autres, il lui faudrait apporter des preuves crédibles et convaincantes», indique un com- muniqué publié par Downing Street après l'en- tretien par téléphone. M. Cameron a appelé Vladimir Poutine à user de son influence auprès des séparatistes prorusses pour garantir que les experts puis- sent accéder au site du crash de l'avion dans le- quel 298 personnes sont mortes, rassembler des indices et rapatrier les corps des victimes. «Le G7 et l'Union européenne ont appelé

sans relâche le président Poutine à mettre fin à son aide aux séparatistes et à joindre ses efforts

à ceux du reste du monde pour trouver un dé-

nouement pacifique. L'incapacité de la Russie

à le faire a contribué à cette abominable tragé-

die», poursuit le communiqué. «Les ministres européens des Affaires étrangères se réuniront mardi à Bruxelles pour envisager de nouvelles sanctions contre la Russie devant son inaction. Le monde est à l'affût et le président Poutine doit changer d'orientation et oeuvrer en faveur du rétablissement de la stabilité dans l'est de l'Ukraine», souligne Downing Street.

dans l'est de l'Ukraine», souligne Downing Street. Une équipe d'enquêteurs néerlandais examine les corps

Une équipe d'enquêteurs néerlandais examine les corps des victimes à Torez

Une équipe d'enquêteurs néerlandais a exa- miné lundi les corps des victimes du crash de l'avion malaizien déposés à bord d'un train à Torez, région de l'est de l'Ukraine, près du site de la catastrophe. «Le stockage des corps est de bonne qua- lité», a brièvement déclaré devant la gare de Torez, Peter Van Vilet, expert médico-légal hol- landais, responsable de la mission dans l'Est. L'équipe d'enquêteurs néerlandais est accom- pagnés par des représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La délégation a ensuite annoncé

qu'elle se rendait sur les lieux du crash.

Aux Pays-Bas, le Premier ministre hollan-

dais Mark Rutte a déclaré que l'objectif de son pays était de faire partir les trains vers le terri- toire contrôlé par l'Ukraine, de préférence la grande ville voisine de Kharkiv. «Les sépara- tistes ont dit que les observateurs internatio- naux doivent être présents au départ du train. Les experts hollandais sont des observateurs internationaux, ils peuvent remplir ce rôle», a- t-il ajouté. L'Ukraine est prête à confier la coordination de l'enquête internationale sur le crash de l'avion malaisien, probablement abattu par un missile, aux Pays-Bas, «le pays qui a le plus souffert», a déclaré lundi à Kiev le Premier mi- nistre Arseni Iatseniouk. «Nous avons trouvé 272 corps (sur 298), 251

sont déjà dans le train réfrigéré. (

Nous

sommes prêts à envoyer tous les corps à Ams- terdam» pour procéder à leur autopsie et à toutes les expertises indépendantes néces- saires, a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse. Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'est écrasé jeudi, très probablement à la suite d'un tir de missile sol-air, dans une zone contrôlée par les séparatistes dans l'est de l'Ukraine. Les corps sont désormais préservés dans un train réfrigéré à Torez.

APS

)

16

DK NEWS

TÉLÉ

Mardi 22 Juillet 2014

PROGRAMME DU JOUR

PROGRAMME

DU

JOUR

PROGRAMME DU JOUR
10:10 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:22 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:28

10:10 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:22 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:28 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:35 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:42 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:49 Série TV : Les as de la jungle à la res- cousse 11:00 Série TV : Les as de la jungle à la res- cousse 11:15 Jeunesse : Les Dalton 11:22 Jeunesse : Les Dalton 11:30 Jeunesse : Les Dalton 11:37 Jeunesse : En sortant de l'école 11:45 Culture Infos : Expression directe 11:50 Sport : Le Tour de France à la voile 11:55 Culture Infos : Météo 12:00 Culture Infos : 12/13 : Journal régional 12:10 Culture Infos : 12/13 dimanche 12:50 Sport : Village départ 13:50 Sport : Cyclisme 15:10 Série TV : Un cas pour deux 16:15 Divertissement : Des chiffres et des let- tres 16:50 Divertissement : Un livre, un jour 16:55 Divertissement : Harry 17:30 Divertissement : Slam 18:10 Divertissement : Questions pour un champion 18:50 Sport : Le Tour de France à la voile 19:00 Culture Infos : 19/20 : Journal régional 19:18 Culture Infos : 19/20 : Edition locale 19:30 Culture Infos : 19/20 : Journal national 19:58 Culture Infos : Météo 20:00 Sport : Tout le sport 20:05 Sport : Le film du Tour 20:15 Série TV : Plus belle la vie

06:00 Jeunesse : Les mystérieuses cités d'or 06:30 Jeunesse : TFou 08:35 Culture Infos : Météo 08:40 Culture Infos : Téléshopping 09:15 Culture Infos : Météo 09:20 Série TV : Au nom de la vérité 09:50 Série TV : Au nom de la vérité 10:20 Série TV : Au nom de la vérité 10:50 Série TV : Une histoire, une urgence

 

11:20 Série TV : Une histoire, une urgence

11:50

: Petits plats en équilibre été

12:00 Divertissement : Les douze coups de midi 12:50 Sport : L'affiche du jour 13:00 Culture Infos : Journal

 

13:40

: Petits plats en équilibre été

13:42 Culture Infos : Au coeur des Restos

 

du coeur 13:46 Culture Infos : Histoire d'un rêve 13:48 Culture Infos : Météo 13:50 Culture Infos : Météo des plages 13:55 Série TV : Les feux de l'amour 14:15 Camping Paradis 15:05 Divertissement : Camping Paradis 16:35 Divertissement : Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Divertissement : Bienvenue chez nous 18:20 Divertissement : Secret Story 19:00 Divertissement : Au pied du mur 19:55 Culture Infos : Météo 20:00 Culture Infos : Journal 20:35 Culture Infos : My Million

20:40

: Petits plats en équilibre été

20:43 Culture Infos : Météo 20:45 Série TV : Pep's 20:55 Divertissement : Joséphine, ange gar- dien 22:50 Autre : Tirage de l'Euro Millions 22:55 Série TV : New York Unité Spéciale 23:40 Série TV : New York Unité Spéciale

20:40 Culture Infos : Météo des plages 20:45 Série TV : Enquêtes réservées 21:40 Série TV : Enquêtes réservées 22:25 Série TV : Enquêtes réservées 23:15 Culture Infos : Météo 23:20 Culture Infos : Soir 3 23:45 Sport : Pétanque

Série TV : Enquêtes réservées 23:15 Culture Infos : Météo 23:20 Culture Infos : Soir 3
06:40 Cinéma : Tout doit disparaître 06:55 Série TV : Les contes de Tinga Tinga

06:40 Cinéma : Tout doit disparaître 06:55 Série TV : Les contes de Tinga Tinga 07:05 Série TV : Allô, c'est Ninou 07:10 Série TV : Diego et Ziggy 07:20 Série TV : Scary Larry 07:35 Série TV : Copy Cut 07:45 Série TV : Trolls de Troy 07:55 Série TV : Trolls de Troy 08:00 Série TV : Les Crumpets 08:15 Jeunesse : Pinocchio 09:45 Cinéma : Avengers 12:05 Culture Infos : La météo 12:10 Divertissement : L'oeil de Links 12:35 Série TV : Casting(s) 12:45 Culture Infos : Le JT 13:55 Sport : Formule 1 14:00 Sport : Formule 1 15:40 Culture Infos : National Geographic 16:30 Cinéma : Bendito machine 4 16:40 Cinéma : Fanny 18:20 Série TV : Mon oncle Charlie 18:43 Culture Infos : La météo 19:10 Culture Infos : Le supplément 20:20 Divertissement : Le petit journal 20:55 Cinéma : Michael Kohlhaas 22:50 Cinéma : La maison de mon père

06:00 Divertissement : Les Z'amours 06:35 Jeunesse : La guerre des Stevens 06:55 Jeunesse : La guerre des Stevens 07:25 Jeunesse : La guerre des Stevens 07:45 Série TV : Tandoori & hamburgers 08:05 Série TV : Tandoori & hamburgers 08:30 Culture Infos : Sagesses bouddhistes 08:45 Culture Infos : Islam 09:15 Culture Infos : Judaïca 09:30 Culture Infos : La source de vie 10:00 Culture Infos : Présence protestante 10:30 Culture Infos : Le jour du Seigneur 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Culture Infos : Ma maison s’agrandit 13:00 Culture Infos : Météo 2 13:02 Culture Infos : Journal 13:20 Culture Infos : 13h15, le dimanche 14:34 Culture Infos : Météo 2 14:35 Culture Infos : Point route 15:00 Sport : Cyclisme 17:30 Sport : Vélo Club 18:55 Divertissement : N'oubliez pas les paroles 19:25 Divertissement : N'oubliez pas les paroles 19:55 Culture Infos : Météo 2 20:00 Culture Infos : Journal 20:40 Série TV : Parents mode d'emploi 20:43 Sport : Image du jour 20:44 Divertissement : Alcaline l'instant 20:45 Culture Infos : Météo 2 20:47 Culture Infos : Secrets d'histoire 22:25 Culture Infos : Beau travail 22:35 Cinéma : Les promesses de l'ombre

Culture Infos : Secrets d'histoire 22:25 Culture Infos : Beau travail 22:35 Cinéma : Les promesses
 
22:35 Cinéma : Les promesses de l'ombre   06:00 Divertissement : M6 Music 07:00 Divertissement :

06:00 Divertissement : M6 Music 07:00 Divertissement : Absolument stars 09:45 Série TV : Malcolm 10:10 Série TV : Malcolm 10:35 Série TV : Malcolm 11:05 Série TV : Malcolm 11:30 Série TV : Malcolm 11:55 Série TV : Malcolm 12:35 Sport : Sport 6 12:40 Culture Infos : Météo 12:45 Culture Infos : Le 12.45 13:05 Culture Infos : Maison à vendre 14:45 Divertissement : D&CO, une se-

maine pour tout changer 15:45 Divertissement : Une leçon de cou- rage 17:35 : Les reines du shopping 18:50 Culture Infos : 100 % mag 19:40 Culture Infos : Météo 19:45 Culture Infos : Le 19.45 20:05 Série TV : En famille

06:00 Culture Infos : EuroNews 06:35 Jeunesse : Une minute au musée 06:37 Série TV : Les Podcats 06:47 Série TV : Les Podcats 06:58 Série TV : Georges, le petit curieux 07:25 Série TV : Georges, le petit curieux 07:52 Série TV : Georges, le petit curieux 08:14 Série TV : La chouette & Cie 08:25 Jeunesse : Dimanche Ludo 08:26 Jeunesse : Garfield & Cie 09:18 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 09:25 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 09:32 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 09:38 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 09:49 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 09:56 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 10:03 Jeunesse : Tom et Jerry Tales

20:50

: Scandal

21:40

: Scandal

22:35

: Scandal

23:25 Série TV : The Good Wife

La sélection

19h55 Joséphine, ange gardien Résumé Olympe va de casting en casting, sans jamais décrocher le

19h55

Joséphine, ange gardien

Joséphine, ange gardien
Résumé Olympe va de casting en casting, sans jamais décrocher le moindre rôle. Paralysée par
Résumé Olympe va de casting en casting, sans jamais décrocher le moindre rôle. Paralysée par

Résumé Olympe va de casting en casting, sans jamais décrocher le moindre rôle. Paralysée par le trac, elle perd tous ses moyens chaque fois qu'elle entre en scène. Quand Joséphine la ren- contre, elle vient d'essuyer un nouvel échec. Elle voulait obtenir un rôle dans «Paris- Broadway», la nouvelle comédie musicale de Christopher Marcus, et rêvait de partager l'affiche avec la star Margot Montfort. Joséphine persuade Marcus de venir écouter Olympe chanter à son insu. Le metteur en scène accepte et tombe sous le charme de la jeune femme. Il l'engage pour son spectacle. Mais la chanteuse risque à tout moment d'être rattrapée par son trac. En outre, Margot Montfort, la femme de Christopher, voit d'un mauvais oeil l'ar- rivée de la nouvelle recrue

19h45

19h45

 

Secrets d'histoire

Résumé Elle est la courtisane la plus célèbre de l'his- toire de France. Madame de

Résumé Elle est la courtisane la plus célèbre de l'his- toire de France. Madame de Pompadour, bourgeoise parisienne, a régné pendant près de 20 ans au côté de Louis XV. La favorite du roi, devenue marquise à force de stratégies et de volonté, a mis son intelligence au service des idées des Lumières en soutenant publiquement ce qui deviendra l'oeuvre ma- jeure du XVIIIe siècle : l'Encyclopédie. Ambitieuse, elle se veut conseillère po- litique et chef de guerre du monarque. En matière de Beaux-Arts, Madame de Pompadour a incarné à merveille son siècle dont elle est le plus grand mécène. Stéphane Bern retrace son histoire en passant par les lieux qu'elle a fréquen- tés et fait revivre les «poissonades», chansons satiriques entendues dans tout Paris et dirigées contre celle qui est née Jeanne-Antoinette Poisson.

19h45

19h45

 

Enquêtes réservées

Résumé Nathalie Bouvier est retrouvée morte dans l'un des box de son haras. A priori,

Résumé Nathalie Bouvier est retrouvée morte dans l'un des box de son haras. A priori, personne n'appré- ciait beaucoup la victime. Les soupçons se portent sur son mari. L'homme entretenait une relation avec Agathe Bouvier, chef palefrenier du haras. Serge Talmont, l'ancien amant de cette dernière, est également entendu. Saint-Mathieu, Malo et Bérénice décident de mettre Jules en sécurité en Nou- velle-Calédonie pour pouvoir s'attaquer sereinement à Spada et Chapelle. Puis Bérénice et Saint-Mathieu partent à la recherche de Malo, probablement occupé à écumer les bars. Ils le retrouvent mort dans sa voiture, une balle dans la tête

19h55

19h55

Michael Kohlhaas

 
Résumé Les Cévennes, au XVIe siècle. Alors qu'il re- vient chez lui, Michael Kohlhaas se

Résumé Les Cévennes, au XVIe siècle. Alors qu'il re- vient chez lui, Michael Kohlhaas se heurte à un baron, qui a décidé d'installer un péage. N'ayant pas d'argent sur lui, le marchand doit laisser en gage ses chevaux et un valet pour s'en occuper. Michael Kohlhaas, qui est protes- tant, tente d'obtenir réparation, en allant chez un avocat, mais il est débouté trois fois par le tribunal, car le baron est un homme puissant. Sa femme Judith le convainc de la laisser aller à la cour, car elle pense qu'elle aura plus de facilité, en tant que femme, à approcher la princesse. Mais la jeune femme est finale- ment assassinée. Kohlhaas confie sa fille à son pasteur, et part se venger

19h50

19h50

confie sa fille à son pasteur, et part se venger 19h50 Scandal Résumé Sur les conseils

Scandal

Résumé Sur les conseils du sénateur Edison Davis, les parents de Jenny, une étudiante de 19 ans, contactent le bureau d'Olivia car leur fille a disparu depuis plusieurs jours. Les re- cherches révèlent rapidement que la jeune femme tient un blog dans lequel elle raconte ses aventures sexuelles avec des personnalités politiques de la ville. Le corps de la jeune fille est finalement découvert dans un fossé. Harrison et Quinn décou- vrent qu'elle était montée dans le véhicule d'un diplomate étranger. De son côté, le procureur adjoint David Rosen poursuit son enquête sur Cytron, la société qui employait l'ex-petit ami de Quinn Perkins. Par ailleurs, il continue sa rela- tion avec Abby, espérant ainsi en apprendre davantage

Mardi 22 Juillet 2014

DÉTENTE

DK NEWS

17

Mots fléchés n°664 Proverbes Une main toute seule ne peut pas applaudir. Proverbe algérien C'est
Mots fléchés n°664
Proverbes
Une main toute seule ne peut pas
applaudir.
Proverbe algérien
C'est le manque d'hommes, qui fait des
féminisés des hommes.
Proverbe berbère
L'oisif joue avec le diable.
Proverbe arabe
L’exactitude est la politesse des rois.
Proverbe français
C’est arrivé un 22 Juillet
1795
: traité de Bâle.
1805
: bataille du cap Finisterre (guerre
de la troisième Coalition).
1808
: fin de la bataille de Bailén (sou-
lèvement de l'Andalousie contre l'en-
vahisseur français).
1812
: bataille des Arapiles.
1864
: bataille d'Atlanta.
1917
: le Siam déclare la guerre à l'Al-
lemagne.
1969 : le général Franco désigne le
prince Juan Carlos comme son succes-
seur à la tête de l'Espagne.
1994
: Yahya Jammeh prend le pouvoir
en Gambie par un coup d'État.
2011 : attentats à Oslo en Norvège.
2012 : Pranab Mukherjee est élu pré-
sident de l’Inde.
Célébrations :
-
Swaziland : Anniversaire de l'an-
cien roi Sobhuza II.
- Journée de l'approximation de pi
(22/7 est approximativement égal à
π)
Mots croisés n°664
Samouraï-Sudoku n°664

Les problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq grilles de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu par la logique pure.

solution unique et peut être résolu par la logique pure. Horizontalement: 4 1.Constitué de cinq sons

Horizontalement:

4

1.Constitué de cinq sons 2.Enlevée la cime - Prêtre et apologiste espagnol 3.Pillage d'une ville - Ensemble des règles et des habitudes fixées par la tradi- tion 4.Tremblements de la voix - Lanthane 5.Italie - Argent - Grade 6.Chargea de lest - Soutient les fils

7.Article espagnol - Expectative 8.Navire à voiles - Récipient - Consentement donné 9.Tirera le lait des mamelles de la vache - Dans la rose des vents 10.Dégradation - Du verbe avoir 11.Il. Prytanée - Oiseau (pl.) 12.Prénom féminin - Paroi naturelle - Or

4 Verticalement :

1.Quidégageuneodeurinfecte

2.Démantibuler - Curie 3.Ch. 1. du dép. des Alpes-Ma- ritimes - Sommet calcaire do- minant Toulon 4.Thalium - Houx d'Amérique du Sud - Mille-pattes 5.Excès d'air dans l'estomac 6.Commune de l'Ardèche - Chirurgien français (1830-

1898)

7.Audace, effronterie - Qui éprouve ou manifeste de

l'émotion

8.Pronom personnel - Métal précieux - Infinitif 9.Colère - Marcher au ralenti 10.Port d'Algérie - Roula au- tour d'elle-même

11. Coutumes - Énerve - Euro-

pium

12. Triple voyelle - Voie pu-

blique - Monceau

au- tour d'elle-même 11. Coutumes - Énerve - Euro- pium 12. Triple voyelle - Voie pu-
7 erreurs
7 erreurs

18 DK NEWS

GASTRONOMIE

Mardi 22 Juillet 2014

La recette du jour Velouté de tomates à la ricotta et basilic INGRÉDIENTS - 1
La recette
du jour
Velouté de tomates
à la ricotta et basilic
INGRÉDIENTS
- 1
grosse
boîte
de
tomates
- 1 gousse d'ail
pelées
- Quelques feuilles de basilic
- 2 tomates fraîches
frais
- 2 pommes de terre
- Huile d'olive
- 1 petite courgette
- Un peu de sucre
- 125 g de ricotta
- Sel et poivre
- 2 oignons
PRÉPARATION
Épluchez et coupez les
oignons puis faites les risso-
ler dans une CS d'huile
d'olive.
Ajoutez l'ail entier, les
pommes de terre coupées en
morceau, la courgette coupée
en tranche. Ajoutez les
tomates fraîches, la boîte de
tomates et 1 litre d'eau.
Assaisonner. Ajoutez une
pincée de sucre.
Laissez cuire 20 minutes
puis hors du feu, ajoutez la
ricotta, les feuilles de basilic
puis mixez le tout au blender.
Le
dessert
du
jour
Biscuit à l'orange
INGRÉDIENTS
- 125 g beurre ramolli
- 1 pincée de sel
- 125 g sucre cristallisé
- 1 sachet de levure
- 3 œufs entiers
le sirop :
- zeste d'une orange
- 125 g sucre
- zeste 1/2 citron
- jus d'une orange + zeste
- jus d'une orange
- 1/2 verre à eau d'eau
- 150 g farine
PRÉPARATION
En utilisant une cuillère en
bois :
sirop:
1- mélanger le sucre + beurre
2- ajoutez les œufs un à un en
mélangeant bien entre
chaque ajout d’œuf
3- ajoutez le zeste de l'orange
et citron
4- ajoutez le jus d'orange
5- ajoutez la farine + sel +
levure.
Mettre à cuire au four (moule
rond ou carré selon votre
convenance).
Entre-temps, préparez le
Mélangez le jus d'orange +
zeste + eau + sucre. Cuire sur
feu doux jusqu'à dissolution
complète du sucre. Dès que
des petites bulles apparais-
sent arrêtez la cuisson.
Laissez tiédir puis filtrez le
sirop.
Après cuisson du gâteau,
laissez tiédir et arrosez de ce
sirop en essayant d'en mettre
partout. Dégouttez une fois
refroidi.
d'en mettre partout. Dégouttez une fois refroidi. Solution Sudoku n°663   QUADRILATERE Mots Croisés

Solution

Sudoku n°663

Dégouttez une fois refroidi. Solution Sudoku n°663   QUADRILATERE Mots Croisés N°663 ULTRASONORES
 

QUADRILATERE

Mots Croisés N°663

ULTRASONORES

EMOUnAUnUELE

LnMEMBRESnUR

QUEnDEESSEnI

UNnInLnPETON

EnnNnLEAnUSE

SnRENEnRODEn

nNEPEnYnIInC

MEnTRAVELAGE

InGIFLESnNID

 

nDIESESnETNA

n TRAVELAGE I n GIFLES n NID   n DIESES n ETNA FLEURDELISES OURSEnBALCON NEGOCIATIONn CUnNYnUTnPnR
FLEURDELISES OURSEnBALCON NEGOCIATIONn CUnNYnUTnPnR IRASCIBILITE EnDnLOIS.ERE RIVIEREnBnAL ENEEnGSTAADn
FLEURDELISES
OURSEnBALCON
NEGOCIATIONn
CUnNYnUTnPnR
IRASCIBILITE
EnDnLOIS.ERE
RIVIEREnBnAL
ENEEnGSTAADn
MARnBAnENNUI
ERBILnARCnIL
NIECESnNnPRE
TnSIDATIQUES
MotsSolution
Mots Fléchés N°663
N°150Fléchés

Mardi 22 Juillet 2014

SPORTS

DK NEWS

19

TRANSFERTS

Trabzonspor va formuler une offre pour Slimani

Le club turc de Trabzonspor, dirigé par l'ancien coach de l'équipe algérienne de football, Vahid Halilhodzic, va formuler uneoffre concrète au Sporting Lisbonne (division 1 portugaise) pour s'attacher les services de l'attaquant international algérien, Islam Slimani, rapporte dimanche la presse locale.

Islam Slimani, rapporte dimanche la presse locale. Le club turc compte passer à la vi- tesse

Le club turc compte passer à la vi- tesse supérieure, répondant à la vo- lonté d'Halilhodzic qui insiste pour le recrutement de Slimani, auteur de deux buts lors de la coupe du monde 2014 au Brésil, face respectivement à

la Corée du Sud (4-2) et la Russie (1-1),

précise la même source. Trabzonspor n'est pas la seule for- mation intéressée par le profil du joueur algérien, puisque Naples (Ita-

lie), Tottenham, West Ham, Stoke City, Newcastle, et Leicester (Angle- terre), Marseille et Lille (France), ou bien le Bayer Leverkusen (Alle- magne), sont également sur les rangs.

Selon la même source, Leicester City, nouveau promu en Premier League anglaise, va présenter une offre de 8 millions d'euros. Le Spor- ting club de Lisbonne a fixé la clause

de départ de l'attaquant algérien, dont le contrat court jusqu'en 2017, à 30 millions d'euros. Slimani qui avait rejoint le Spor- ting l'été dernier en provenance du CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne) a inscrit 10 buts la saison dernière. Le Sporting, vice-champion du Portugal, disputera la prochaine édi- tion de la Ligue des champions d'Eu- rope.

PREMIER LEAGUE ANGLAISE 2014-2015 (PRÉPARATION)

Crystal Palace et Guedioura en tournée aux Etats-Unis

La formation anglaise de Crystal Palace (Premier league an- glaise de football), où évolue le milieu international algérien, Ad- lène Guedioura, s'est envolé dimanche pour les Etats-Unis pour effectuer un stage préparatoire en vue de la saison prochaine, rapporte dimanche le site officiel du club londonien. Au cours de leur tournée, les joueurs de l'entraîneur Tony Pulis disputeront trois matchs amicaux contres des équipes amé- ricaines, précise la même source. Crystal Palace jouera sa première rencontre ce mercredi face à Colombus Crew, avant de donner la réplique vendredi aux Ea- gles de Philadelphie, et lundi aux Kickers de Richmond. Le club anglais a terminé la saison 2013-2014 à la 11 place au classement de la Premier League avec 45 points. Adlene Guedioura (29 ans), non retenu dans le groupe des 23 joueurs de l'équipe nationale ayant pris part au mondial 2014 au Brésil, avait rejoint Crystal Palace la saison der- nière en provenance de Nottingham Forest (division 2 anglaise).

en provenance de Nottingham Forest (division 2 anglaise). LIGUE 1 (PRÉPARATION) Le MC Alger accroché par

LIGUE 1 (PRÉPARATION)

Le MC Alger accroché par la sélection libyenne U-20 (2-2)

Le MC Alger, en stage de préparation à Izmir (Tur-

quie) depuis le 13 courant,

a été accroché par la sélec-

tion libyenne de football des moins de 20 ans (2-2), en match amical disputé dimanche soir. Les Mouloudéens jouaient pour la circons- tance leur deuxième em- poignade de la journée. Quelques heures plus tôt, ils avaient donné la ré- plique à Diarbakr, pen- sionnaire de la 3e division

turque, qu'ils ont battu sur

le score de 6 à 2.

Deux autres matchs amicaux étaient également livrés par les protégés du nouvel entraîneur des

livrés par les protégés du nouvel entraîneur des Verts et Rouge Boualem Charef depuis leur arrivée

Verts et Rouge Boualem Charef depuis leur arrivée à Izmir. Le premier face à

Gloria Buzau (Div 2, Rou- manie), soldé par une vic- toire 2-0, et le deuxième

contre Bunyodkor (Div 1, Uzbékistant), terminé sur un nul 2-2. Charef espère convier ses poulains à deux autres tests avant de ren- trer au pays le 26 courant. Le MCA, vainqueur de la précédente édition de la coupe d'Algérie, a connu des changements sensibles au niveau de son effectif durant l'actuelle intersai- son avec l'arrivée de 16 nouvelles recrues. Le même nombre de joueurs a été en revanche libéré. Le ''Doyen'' renouera avec la compétition conti- nentale la saison prochaine en prenant part à la coupe de la Confédération afri- caine de football (CAF).

MONDIAL-2015 DE HANDBALL (GR.C)

La Suède, la France et l'Egypte, habituels adversaires des Verts

la France et l'Egypte, habituels adversaires des Verts La Suède, la France et l'Egypte qui figurent

La Suède, la France et l'Egypte qui figurent dans le Groupe C du Mondial-2015 de handball (Qatar/15 janv-1er fév), ne sont pas des adver- saires inconnus pour la sélection algérienne qui les a déjà affronté à plusieurs occasions. Outres ces trois équipes, le tirage au sort ef- fectué dimanche soir à Doha, a mis le sept na- tional sur le chemin de la République Tchèque et des Emirats arabes unis, ces de- niers les affronteront pour la 1ère fois dans l'histoire de cette compétition. C'est la Suède quadruple championne du monde (1954-1958-1990-1999) qui détient le record de matches (5) livrés face à la sélection algérienne entre 1982 et 2003, terminés tous en faveur des «Vikings». La France sacrée du titre mondial à 4 reprises (1995-2001-2009- 2011), a rencontré les Champions d'Afrique en titre à 3 reprises (1990, 1995 et 2001), alors que les duels algéro-égyptiens au niveau mondial se chiffrent à quatre entre 2001 et 2013. Le tirage au sort de l'édition-1990 disputée en ex-Tchécoslovaquie avait placé également l'Algérie dans le même groupe que la France et la Suède. Cette dernière sera sacrée du titre mondial aux dépens de l'ex-URSS. La Répu- blique tchèque (sacrée en 1967 avec l'ex-Tchè- coslovaquie) n'a affronté les Verts qu'une seule fois. C'était en 1986 (en Suisse), un match remporté par les Tchèques (24-19). Le bilan général est nettement défavorable aux Verts qui en 13 confrontations en ont perdu 10, contre 1 victoire (28-22) et deux nuls (25-25 et 24-24) tous obtenus devant le même adver- saire, l'Egypte.

Résultats des matches de l'Algérie:

SUEDE:

1982: Suède - Algérie 1986: Suède - Algérie 1990: Suède - Algérie 1995: Suède - Algérie