Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche pédagogique : 2 Classe de deuxième année baccalauréat Lettres Activité de langue Durée : une heure Module 3 : lire un roman réaliste « Le père Goriot » d’Honoré de Balzac Séquence : les caractéristiques du roman réaliste Compétence : s’initier à la rhétorique du roman réaliste. Objectif général : connaître les caractéristiques générales du romans réaliste. Objectifs de la séance :

Relever les éléments linguistiques et discursifs illustrant l’aspect réaliste de l’extrait

Apprendre à donner du sens à la langue, la contextualiser

Apprendre à interpréter la forme en fonction du fond et vice versa Contenu : Le père Goriot d’Honoré de Balzac, l’incipit « … dans son cœur peut-être. »

Activités et techniques

Lecture individuelle du passage.

S’arrêter aux éléments montrant l’aspect réaliste de cet extrait en les analysant.

Repérage

Emploi des noms propres des lieux réels : Paris, rue Neuve-Sainte-Geneviève, pension Vauquer, Montmartre, Montrouge, etc.

Volonté de précision : adresse, date (1819).

Vocabulaire clair, courant, non recherché.

Arguments pragmatiques : « pour qu’un jeune homme y demeure, sa famille doit-elle lui faire une bien maigre pension. »

Réflexion : intervention directe de l’auteur, ce qui accentue le réalisme du texte.

Emploi des adjectifs comme : locales, réelles, etc.

Constat social : « agglomération des vices et des vertus. »

Arguments historique : le char de la civilisation est plus puissant qu’un seul individu.

Discours directe : implication des lecteurs, sortir de la fiction vers la réalité.

Contrat : « ce drame n’est ni une fiction, ni un roman. All is true, il est véritable, »

Conceptualisation

L’auteur choisit des procédés et des techniques qui relèvent de l’art de l’écriture (linguistiques et discursifs) en fonction de son projet. De là, en se basant sur ce qui est linguistique et discursif, le lecteur peut dégager dès le début les piliers de l’histoire.

Prolongement

Activité orale : à partir de l’incipit, quelles sont vos hypothèses ?