Vous êtes sur la page 1sur 4
GÉNÉRATIONGÉNÉRATIONGÉNÉRATIONGÉNÉRATION HYDROGÈNEHYDROGÈNEHYDROGÈNEHYDROGÈNE Bureau d'Études de

GÉNÉRATIONGÉNÉRATIONGÉNÉRATIONGÉNÉRATION HYDROGÈNEHYDROGÈNEHYDROGÈNEHYDROGÈNE

Bureau d'Études de Recherche et de Développement sur les énergies renouvelables http://generation-hydrogene.forumpro.fr/

Version Beta 1

FONCTIONNALITÉS DU SYSTÈME SGHO (ENTRÉES/SORTIES)

SORTIES

GÉNÉRATEURS DE SIGNAUX

Deux DDS (AD9833), chacun pouvant délivrer :

Type de signaux

Signaux sinus, triangle et carré. Fréquence variable de 0,1hz à 9.999.9999,9hz.

Phase

De 0° à 359° par pas de 1°. Possibilité d'incrémentation automatique de la phase (de 1° à 359°) réglable de 1ms à 9.999ms (pas 1 ms) ou de 1s à 3.600s (pas 1s).

Gate time

Train de signaux de 1ms à 9.999ms (pas de 1ms) ou de 1s à 3.600s (pas de 1s). Période de "silence" (gate) de 1ms à 9.999ms (pas 1ms) ou de 1s à 3.600s (pas 1s).

Incrémentation/Décrémentation de la fréquence

Automatique Commence toujours en incrémentation. Dès arrivé à la fréquence max préalablement définie, repart automatiquement en décrémentation jusqu'à la fréquence min préalablement définie, et ainsi de suite. Fréquence du pas : 0,1hz à 99.999,9hz. Toutes les : de 1ms à 9.999ms (pas 1ms) ou de 1s à 3.600s (pas 1s). Manuelle Incrémentation ou décrémentation d'un seul pas à chaque appui sur les touches :

Droite / gauche pour DDS1. Haut / bas pour DDS2.

Mode Maître

Ce mode permet de faire démarrer les deux DDS en même temps. Utile surtout lorsqu'un angle de phase est appliqué à l'un deux.

PWM

 

Durées

Créneau haut : de 1 s à 800 s (pas 1 s). Créneau bas : de 1 s à 800 s (pas 1 s).

Gate time

Durée du train d'impulsions réglable de 1 à 255 créneaux. Durée de la période de "silence" (gate) réglable de 1 à 255 créneaux.

Incrémentation/Décrémentation de la durée des créneaux

Automatique Commence toujours en incrémentation. Dès arrivé à la durée max préalablement définie, repart automatiquement en décrémentation jusqu'à la durée min préalablement définie.

Pour créneau haut et bas : pas de 1 s à 99 s

(pas 1 s).

Toutes les : de 1ms à 9.999ms (pas 1ms) ou de 1s à 3.600s (pas 1s). Manuelle Incrémentation ou décrémentation d'un seul pas à chaque appui sur les touches

droite ou gauche.

PDU

Sera complété dans une version future. Actuellement délivre (en manuel) une tension continue (résolution 10 bits) définie par la position d'un potentiomètre. Peut être utilisé en asservissement.

PORTS NUMÉRIQUES

Quatre ports numériques pouvant être positionnés (à 0 ou à 1) soit manuellement soit automatiquement par les entrées numériques NI1 et NI2 ou analogiques ANA1 et ANA2.

ENTRÉES

ENTRÉES NUMÉRIQUES NI1 ET NI2

Pour chacune, dès changement de niveau, peut piloter le niveau d'un ou plusieurs des 4 ports numériques (NO1…NO4) et/ou déclencher une alarme.

ENTRÉES ANALOGIQUES (ANA1 ET ANA2)

Pour chacune :

Seuils haut et bas

Dès franchissement d'un seuil, possibilité de piloter le niveau d'un ou plusieurs des 4 ports numériques (NO1…NO4) et/ou de déclencher une alarme.

Fonction asservissement

Chaque voie analogique peut asservir (au choix) : un des deux DDS, le PWM, le PDU ou le port NO1. Deux modes possibles d'asservissement :

Mode réel (DDS, PWM, PDU et NO1) :

Une valeur par défaut appelée ValN est définie préalablement (fréquence pour DDS, durées pour PWM, tension pour PDU, niveau pour NO1) et est appliquée dès démarrage de l'asservissement. Dès franchissement d'un seuil, c'est une autre valeur (ValR) qui est appliquée jusqu'au franchissement de l'autre seuil. Avec définition du sens : montant ou descendant = > seuil haut vers seuil bas ou le contraire.

Exemple (asservissement du port NO1) :

Nous affectons ANA1 en asservissement sur le port numérique NO1. Cette sortie commande une résistance chauffante devant réguler en température un élément du système. Nous avons une sonde de température connectée sur ANA1 (l'électronique de cette sonde fera partie de SGHo). Et nous désirons que cette température reste entre 72° et 75°.

Nous définissons les seuils : Haut = 75° et Bas = 72° et sens montant. NO1 est à 1 (la résistance chauffante est alimentée).

Dès que la t° atteint le seuil haut (75°), NO1 passe à 0 jusqu'au franchissement du seuil bas (72°) qui fera repasser NO1 à 1 et la résistance chauffante sera de nouveau alimentée… et ainsi de suite.

Il est bien sûr aussi possible d'affecter la voie analogique au DDS (variation de fréquence) ou au PWM (variation de la durée du créneau) ou au PDU (variation d'une tension).

Mode cible (uniquement DDS et PWM) :

C'est le mode classique d'asservissement. Seul le seuil haut est utilisé. Normalement, la fonction incrémentation/décrémentation est préalablement activée afin de réaliser un balayage de fréquences/durées. Dès franchissement du seuil (accrochage), le système passe en mode poursuite, durée nécessaire pour confirmer ce franchissement de seuil. Puis passage en mode verrouillage, c'est l'asservissement proprement dit :

Application d'un offset prédéfini (fréquence, ou durée, ou tension suivant le module affecté à la voie analogique) fonction du sens de l'écart avec la précédente mesure. Si le seuil haut à nouveau franchi, il y a décrochage : reprise de la fonction incrémentation/décrémentation à la fréquence qui était en cours juste avant l'accrochage.

La gestion de l'offset fonction de la valeur de l'amplitude de la tension d'erreur ne sera éventuellement mise en place que dans une version future.

DÉCLENCHEMENT D'UNE ALARME

Dès changement de niveau des entrées numériques NO1/NO2 ou franchissement des seuils des entrées analogiques ANA1/ANA2, le mode ALARME est déclenché, si elle a été activée.

A ce moment, les fonctions incrémentation/décrémentation de tous les modules concernés (DDS et PWM) sont stoppées. Tous les modules délivrent donc la ou les fréquences qui ont provoquées cette alarme.

Incompatible avec le mode asservissement.

Un aperçu très sommaire des fonctionnalités offertes par SGHo. Et il est bien sûr possible de faire fonctionner tous les modules ensemble. Exemple :

- DDS1 avec incrémentation de fréquence et asservissement en fonction piloté par ANA1

- DDS2 avec incrémentation de phase, incrémentation de fréquence et gate time

- PWM avec gate time incrémentation/décrémentation manuelle

- PDU avec asservissement piloté par ANA2 (sonde de température)

- NI1 contrôlant NO2 (pompe pour remplissage)

- NI2 contrôlant NO1 et NO3 (autres…)

Mais ce ne sont que des exemples….

Sous réserve d'erreurs ou omissions… Le 15 septembre 2009

AslAslAslAsl