Vous êtes sur la page 1sur 7

La Seyne-sur-Mer en promenades Tables des matières PRÉAMBULES DÉAMBULATOIRES /HVWHQWDWLRQVG·DOOHUGDQVOHVFKDPSVYRLVLQVGHO·XUEDQLVPHVRQWQRPEUHX[DYHFOD

promenade, car elle a ses marques dans la sociologie, l’ethnologie, l’art. Le champ de
INTRODUCTION incontournable dans l’exercice de la composition humaine et citoyenne des villes et
territoires.
II. Questions, expériences, analyse et réponses 1. En ce qui concerne le mémoire lui-même : L’expérience mise en œuvre pour obtenir la réponse est :
La restitution de l’expérience dans un ordre chronologique, avec un agencement
Analyse de l’expérience :
La mission Avisen pour la Datar à la Seyne-sur-Mer a permis de montrer comment un
Au dos du livre un énoncé de ce qui est développé dans cet ouvrage :

« La ville en ses prémices – Ville et population – Les fonctions de la ville – Ville


©3HXWrWUHIDXWLODERUGHUDYHFSOXVGHÀQHVVHXQHGLPHQVLRQVRFLDOHWURS
longtemps rapportée au système social pris dans son ensemble. L’ethnographie
©&RPPHQWQHSDVLQYHUVHUDORUVODUpÁH[LRQHWFKHUFKHUODUHSUpVHQWDWLRQGH
la ville de cet autre côté, non plus celui des producteurs de l’espace, mais celui
spectacle. Au delà demeurent entiers les problèmes psychologiques de la perception
et l’analyse des conditions sociales des conduites.
La conservation du patrimoine prend un autre sens si on le rattache à des pratiques
UpHOOHV « 'DQVO·LPDJLQDLUHGHVYLOOHVHWGHVHVSDFHVXUEDLQVDFWXHOVGDQVOD
V. Démarches et ressources Concernant la promenade urbaine : sur les espaces urbains et leurs échelles : le récit, la photo, le dessin, … la
promenade.
cartographique de celui-ci.
Les géographes ont élaboré des cartes mentales qui sont des représentations
« &DUWHHWODQJDJHVFLHQWLÀTXH'XIDLWGHVDGRXEOHVSDWLDOLWpFHOOHGXUpIpUHQW
et celle du langage, la carte se présente comme l’incarnation, comme l’expression
SYNTHESE
SYNTHESE : EDVHHVWELHQO·XUEDQLVPHPrPHVLOHVLQFXUVLRQVFKH]OHVYRLVLQVVHURQWQRPEUHXVHV varié des modes de restitution : photos, récits, document de travail, références en outil pouvait se mettre en place, tout en s’intégrant à d’autres parties de la mission, XUEDLQH « WDUGHjDFTXpULUHQ(XURSHXQHIRUPHFXPXODWLYH&·HVWSRXUWDQW de l’habitant du citadin ? Les intentions banales ne sont pas exemptes ; étudier Le rapport entre représentations et pratiques de la ville assurément déborde le OHFWXUHWURSVLPSOHGHVGLYLVLRQVIRQFWLRQQHOOHVHWVRFLDOHVOHFRQÁLWQ·HVWSDV ‡ lecture des ouvrages de référence sur la promenade dans les champs de la savantes synthétisant la relation à l’espace des personnes enquêtées. » 12 concrète de l’objet de la géographie, ce qui ne manque pas de créer des confusions.
Se promener, un outil d’aménagement du territoire : 3RXUUHVWHURXSDUOHUGHFKH]VRLLOIDXWjSULRULFRQQDvWUHVHV©YRLVLQVªVDYRLUFHTX·LOV
font et comment ils le font.
I. Choix du sujet Plutôt que des regrets, voici des sujets qui mériteraient d’être traités. J’ai abordé au
cours de ces trois années de « composition et gestation » du mémoire ces sujets sans Ce travail prend la forme d’une restitution d’expérience commentée librement. La question est :
urbanisme, sociologie, géographie, références sur la marche et la promenade. et en s’intégrant aux territoires, acteurs et dispositifs de la Politique de la ville. HWFXOWXUHXUEDLQH²0RUSKRORJLHHWSODQGHODYLOOH²'LYLVLRQVRFLDOHHWGLYLVLRQ
fonctionnelle de l’espace urbain – Ville et politique – Représentations et idéologies
à cette échelle que l’on peut saisir aussi bien les aspects informels, peut-être les comportements, les réactions, la perception qu’a la clientèle, c’est une GRPDLQHGHVFDUWHVPHQWDOHV « FHVFDUWHVPHQWDOHVGHODYLOOHSUHQQHQWOHXUVHQV uniquement entre groupes sociaux ; il n’est pas que frustration ou manifestation
1. Démarches et ressources
sociologie, la littérature et l’urbanisme « &HSHQGDQWVLODFDUWHQ·HVWSDVO·HVSDFHXQHFDUWHHVWELHQXQHVSDFH
Merci … pathologiques, de la territorialité, le contraste entre multi-territorialité et préoccupation professionnelle pour l’architecte ou le spécialiste de marketing, à travers des modes d’habiter, des modèles culturels et non seulement des actes d’opulence. On y lit aussi les tensions de l’organisation industrielle, la distorsion ‡ collectage d’expériences de promenade dans des champs très vastes : « 3URIXVLRQFULVHHWUHQRXYHOOHPHQWGHODFDUWH/DFDUWHDVHUYLXWLOHPHQW
vers un mode d’emploi PRÉAMBULES DÉAMBULATOIRES ............................................................ 9 PARTIE TROIS : PUGILAT POSTURAL et METIERS D’URBANISMES ................... 64 /·XQLYHUVLWpVHUDLWOHOLHXG·H[SpULPHQWDWLRQGHSULVHGHULVTXHGHSURYRFDWLRQ SOXV
Suite à 15 mois de cours et enseignements, et à une année d’expériences HQDERXWLUOHUHQGXHQ©SURGXLWÀQLª De ce patchwork émergeront des pistes de recherche et d’action, ainsi qu’une Comment commencer, faire et terminer un mémoire ? Comment dans un mémoire
apporter quelque chose, à soi, aux autres, et pourquoi pas à la connaissance
Analyse de l’expérience : Réponse à la question ? de la ville – Ville et territoire – La ville, d’aujourd’hui à demain. » 4 enclavement, les rapports entre proximité physique et distance sociale, la part de la cherchant la meilleure localisation d’un shopping center. »8 visuels. La représentation de la ville s’inscrit dans une ethnohistoire, aussi bien que entre la mobilité accrue et le désir inverse d’enracinement, l’opposition entre l’urbanisme, la sociologie, la performance artistique, les arts de la rue, le tourisme,
Des cartes et des dessins ont fait partie des ressources utilisées au cours de la
mission : Carte routière, Carte IGN, cadastre napoléonien, plans des documents ©&DUWH
G·DX[LOLDLUHjSOXVLHXUVDFWLYLWpVKXPDLQHVjIRUWHFRPSRVDQWHVSDWLDOH
LA PROMENADE, UN OUTIL DE CONNAISSANCE DU TERRITOIRE A Marseille en 2001 et en 2003 j’ai partagé des promenades avec des artistes et professionnelles dans le « milieu de l’urbanisme », j’ai choisi de réajuster mon sujet méthodologie possible que l’on pourra raccorder aux métiers de l’urbanisme. La restitution sous forme de travail universitaire donne un recul intéressant, et Se promener est outil d’aménagement du territoire, un outil participatif.
,/LVWHLQFRPSOqWHHWGpVRUGRQQpH YLVjYLVGHVRLPrPHTXHYLVjYLVGHVDXWUHV OHOLHXGHODUHFKHUFKHGHVOLPLWHVHWGH ‡ La biographie des promeneurs, la « biographie » des promenades des auteurs justice sociale qui se règle dans l’organisation urbaine. dans une critique des idéologies. Elle accorde une large place aux comportements SODQLÀFDWLRQSURJUDPPDWLRQRUGRQQDQFHPHQWG·XQHSDUWHWFUpDWLRQLGHQWLWp le voyage, la littérature l’exploration, la guerre, le contrôle étatique et , plus récemment, le choix
techniciens des arts de la scène en vue de créer une action artistique. En mars 2003, le de mémoire. partageable ? permet de dégager des pistes de travail et des outils applicables et développables La condition : si professionnellement on le veut bien, de part et d’autre, et si on lui 'DQVO·LQWURGXFWLRQLQWLWXOpH©&RPSUHQGUHODYLOOHDXMRXUG·KXLªLOpFULW©/DYLOOH C’est le point de départ, la posture principale des missions menées par Avisen. d’urbanisme (GPV). Représentation fondée sur un langage, caractérisé par la construction d’une image
INTRODUCTION .............................................................................. 10 ,,/HPpWLHUG·XUEDQLVWe Politique de la ville La promenade, un outil de connaissance du territoire. OHXUVGpSDVVHPHQWV/DPpWDSKRUHGHODSURPHQDGHHVWSXLVVDQWHHWGpFOLQDEOHjVRXKDLW La « mission promenade » à la Seyne-sur-mer est le fruit d’une démarche « '·DXWUHSDUWO·DUFKLWHFWXUHHWO·XUEDQLVPHVHQVLEOHVjODIRLVDX[YDOHXUVGH des groupes sociaux, à la manière dont se transmettent ou s’acquièrent les mouvement de l’autre. C’est bien la remise en question de la ville. » 11 La question des ressources est un point fondamental du mémoire ; celui-ci résulte ‡ participation à des promenades urbaines, des visites, des performances artistiques d’implantations d’entreprises ou la promenade.
… à tous ceux qui y ont cru, qui en ont ri, La participation des acteurs, un moyen de connaître le territoire SURMHWQHSUHQDLWSDVIRUPHHWDXÀOGHVGLVFXVVLRQVXQHFRPSpWHQFHVHPEODLWPDQTXHU et pratiqueurs de promenades, le narcissisme des promeneurs, est un sujet à dans d’autres missions et sur d’autres territoires. DFFRUGHFRQÀDQFHHWSpUHQQLWp est un territoire particulier ou une combinaison de territoires ; elle repose d’autre analogique d’un espace.
,&KRL[GXVXMHt J’avais engagé en 2005 des recherches bibliographiques, un répertoire d’expériences intellectuelle et artistique personnelle, qui est elle-même le fruit d’une démarche L’expérience mise en œuvre pour obtenir la réponse est : O·DUWHWjO·HIÀFDFLWpGHVDPpQDJHPHQWVWURXYHQWGLIÀFLOHPHQWOHXUVSRLQWVGH habitudes ; la ville est alors apprentissage, des actes comme des représentations. G·XQHFURLVpHGHSRVWXUHVHWDSSURFKHVFHTXLLQGXLWGHVUHVVRXUFHVVSpFLÀTXHVHW ‡ entretiens approfondis avec des « pratiqueurs et concepteurs de promenade Lors de la mission, le dessin sur les cartes ou sur des feuilles blanches, ont fait partie « &HTXLUHVWHPDJLTXHGDQVODFDUWRJUDSKLHG·DPpQDJHPHQWHWG·XUEDQLVPH
Le diagnostic et les orientations du dossier de candidature de la ville de la Seyne- FHOOHGHO·DUFKLWHFWHHWRXGHO·XUEDQLVWHF·HVWjGLUHFHOXLTXLSRXUUDLWDYRLUXQH /·H[SpULHQFHGpFULWHGDQVFHUpFLWWUDLWHG·XQHIDFHWWHGHO·XUEDQLVPHODSDUWLFLSDWLRQ part entière. Auquel se relierait bien le pourquoi et le comment ces pratiqueurs part, qu’il s’agisse de ses besoins quotidiens, de ses sources d’alimentation et de « $YHFODFDUWHRQDXQXQLYHUVSURSUHTXLHVWG·DXWDQWSOXVPDJLTXHTX·LO
,,4XHVWLRQVH[SpULHQFHVDQDO\VHHWUpSRQVHs CONCLUSIONS ................................................................................ 80 Mots-clés : environnement, urbanisme, aménagement, participation des habitants, et postures professionnelles de ce que j’ai nommé préalablement « l’outil promenade universitaire lors des études en aménagement du territoire, qui provient elle-même De terminer ce mémoire-ci, après en avoir travaillé deux autres, et eu envie d’en rencontre avec les sciences humaines, soit parce que attachés à une conception Elle se préoccupe de l’accumulation des gestes et des rites, ancrés dans une utilisation particulière des ressources concernant le territoire. urbaine » des séances de restitution des promenades Ces séances se faisaient à postériori parfois présentée comme toujours déjà-là par des professionnels ou des décideurs
… à tous ceux qui ont été proches ou lointains, ponctuels ou constants VXU0HU 0DUV OHSUHPLHUUDSSRUW25*(&2 MXLOOHW OHVÀFKHVGH YLVLRQSK\VLTXHWHFKQLTXHHWVHQVLEOHGHODYLOOHDLQVLTX·XQHYXHVXUOHVSRVVLELOLWpV FHOOHFLHQUHQFRQWUDQWHWHQDSSURFKDQWXQHDXWUHODFRQFHSWLRQXUEDLQH/DSULVHHQ se promènent. Sorte de préalable à toute démarche professionnelle utilisant la Réponse à la question ? revenus, de domination ou de services, sur un jeu d’attraction et de rayonnement n’est pas immédiatement accessible mais en même temps, mais en même temps,
,,,&KDPSVGHUpÁH[LRn ,8QUpFLWHQWURLVSDUWLHs souffrance et bien-être psychique, santé, territoires pertinents et territorialisation La marche est une technique du corps partagée par le plus grand nombre. Déclinée G·LQWHUYHQWLRQDUWLVWLTXHSDUOHELDLVGHODYLOOH ». Ce travail menait à des pistes épistémologiques et à des questionnements sur ses promenade comme outil. d’une expérience professionnelle dans les arts de la scène, qui s’est inscrite dans faire trois autres. La mission promenade apparaît comme cohérente, comme s’étant adaptée aux plastique et à la vieille croyance dans la transparence des formes, soit parce que 05RQFD\RORFLWHHQVXLWHODUpIpUHQFHHQODPDWLqUH.HYLQ/\QFK O·LQFRQVFLHQW(OOHV·LQWpUHVVHDX[MXVWLÀFDWLRQVVRFLDOHVGRQQpHVGHFHVSUDWLTXHVj ‡ création et mise en place d’actions utilisant et produisant des promenades avec une mise à disposition d’une édition en petit format (6/8 cm) des photos prises au-dessus de la tête des citoyens, pourrait aussi utilement céder la place à une
programmation (juillet 2000) et la mise au point du Plan de Redressement de compte de la dimension d’acteurs et usagers est croisée avec celle du décideur et du extérieurs .»5 A la Seyne-sur-Mer certains acteurs de la rénovation urbaine sont conscients de La mission a été menée selon la logique d’action et conseil du consultant, qui alterne on l’oublie un peu vite, assez facile à contourner. L’immense majorité de nos
dans leur aide et soutien. V. Démarches et ressources ,,/DPLVVLRQ'DWDr des actions, le territoire de la Seyne-sur-Mer, le Grand Projet de Ville, la promenade sous forme de promenades et de parcours partagés, elle peut être envisagée pour FRQFHSWHXUTXLHVWSOXV©FODVVLTXHHWWUDGLWLRQQHOOHªHQXUEDQLVPHHWDPpQDJHPHQWGX aspects cognitifs. l’espace urbain. DYHQWXUpVGDQVXQHGpÀQLWLRQOpJLWLPDWLRQjSULRULpOpPHQWDLUHQRUPDWLYHHW ©(Q.HYLQ/\QFKGpÀQLWODTXDOLWpHVVHQWLHOOHTX·LODWWHQGGHODFRPSRVLWLRQ la valorisation attachée aux lieux, à la combinaison des espaces et des références, à urbaines. pendant la promenade. Il s’agissait là de cartographie participative. cartographie participative, outil pour un aménagement partagé.
Encouragements … O·23+/0GHOD6H\QHVXU0HU DSSURXYpÀQ RQWSHUPLVGHFDGUHUOHVSUHPLHUV ‡ L’épistémologie de la promenade urbaine : l’étude des pratiques, des expériences circonstances du territoire, aux circonstances des choix, des avancements et des ces enjeux. L’étude Chemetoff, comme celle menée par l’agence Ilex en tiennent ici action-analyse-proposition. Elle a été alimentée en amont par une pratique contemporains n’a jamais utilisé une carte, y compris dans le cadre de pratiques
,,,/DSURPHQDGHXQHQWUHWLHQFROOHFWLIjFLHORXYHUt &·HVWDLQVLTXH³SOXW{WTXHGHIDLUHDSSHOjRXGHFKHUFKHUjIDLUHXQELQ{PHDYHFXQ territoire. Analyse de l’expérience : Lors de cette mission à la Seyne-sur-Mer et pendant toutes les promenades, la somme toute totalitaire des besoins humains. La discussion quand elle s’enferme urbaine, la lisibilité, c’est à dire « la facilité avec laquelle les parties de la ville tout ce qu’il y a de mémoire dans la ville. »10 Le chantier de la cartographie est sociétal.»13
outil de connaissance du territoire. éléments opérationnels du GPV (Grand Projet de Ville). appréhender le territoire autrement qu’à travers une grille fonctionnaliste. Acte et dispositifs de et avec la promenade urbaine, ce qui permettrait de faire avancer la freins présents dans la relation Avisen - ville de la Seyne, et ceux entre la ville de la compte. Nous, consultants pour Avisen, nous en avons tenu compte lors de notre artistique de la promenade et un partage d’expériences d’actions de promeneurs TXLSRXUUDLHQWSHXWRQSHQVHUrWUHVLJQLÀFDWLYHPHQWIDFLOLWpHVSDUXQWHOXVDJH
PARTIE UN : ARRIVER ...................................................................... 22 ,,,&RPPHXQHKLVWRLUHMRXpHDXWKpkWUHGHODYLHHWGHODYLOOe DUFKLWHFWHRXXQXUEDQLVWH³M·DLGpFLGpGHOHGHYHQLU RXGHFURLUHTXHMHSRXUUDLVOH Par ailleurs, j’ai vécu ma première frustration en tant que consultante : « laisser les C’est le récit d’une expérience professionnelle conduite dans la ville de la Seyne-sur- ,QWpUHVVDQWHLQpJDOHpSURXYDQWHSRXUFHTX·LOHQUHVVRUWÀQDOHPHQW$XWUDYHUVG·XQ ,,,&KDPSVGHUpÁH[LRQ trame viaire ancienne et nouvelle émerge et questionne les usages et les projets de entre modernisme et post-modernisme, choix esthétiques qui tendent vers peuvent être visuellement appréhendées, reconnues et organisées selon un schéma
«jWRXVFHX[TXLRVHURQWHWDIÀUPHURQWOHXUVSURPHQDGHVGDQVOHXU simple dégageant une richesse de contenus et relations, la promenade est un outil pratique et l’utilisation de la promenade comme outil. Seyne et la Politique de la Ville. PLVVLRQ,OUHVWHTX·LOHVWGLIÀFLOHGHGpSDVVHUHWGHIHUWLOLVHUOHVUpVLVWDQFHVGH GDQVGLIIpUHQWVFKDPSV/DUpÁH[LRQHWUHFKHUFKHVXQLYHUVLWDLUH ELEOLRJUDSKLH mobilités, choix de localisations, appropriation de réseaux et de territoires. La carte
,9/·RXWLOSURPHQDGHDOORQVDLOOHXUV! Les questions territoriales à La Seyne-sur-Mer. GHYHQLU 'HOjjO·HQWUHWLHQjO·,$5SRXULQWpJUHUODIRUPDWLRQFRQWLQXHHQXUEDQLVPH La promenade m’aura permis de traverser cet apprentissage universitaire et ©FKRVHVªOjªSRXUGHVUDLVRQVSUDJPDWLTXHVÀQDQFLqUHVHWSROLWLTXHV&RPPH Mer (83). mémoire, une série de questions professionnelles, intellectuelles, et personnelles !!! TXHOTXHFRXURQQHPHQW©SKLORVRSKLTXHª HWGRQFXQHYRFDWLRQjUpSRQGUHjOD
,/D6H\QHVXU0HUTXHOTXHVUHSqUHVGDQVVRQKLVWRLUe
Mirabelle da Palma e Brito
Mémoire de DESS/Master 1 temps et espaces professionnels. ,,4XDUWLHU%HUWKHSUpVHQWDWLRQs
Au cours du deuxième semestre 2000, des projets majeurs du centre ville ont été prospectif, qui place l’individu en relation à lui-même, à l’autre, et à l’espace. et aménagement du territoire il n’y a eu qu’un pas. J’ai été admise dans ce «quota» SURIHVVLRQQHOGHO·XUEDQLVPHODSURPHQDGHXUEDLQHGHYLHQGUDGDQVPDSUDWLTXHSHXW FHODP·DYDLWpWpGLIÀFLOHSRXUPRLPrPHHWSRXUOHVSHUVRQQHVDYHFTXLM·DL
‡ Le répertoire des expériences, des expérimentateurs, une veille des ressources
avancent, évoluent.
Le fait que la deuxième année de la mission Datar n’aie pas eu lieu, a évidement rénovation.
WRWDOLWpVRFLDOH pYRTXHWURSSDUIDLWHPHQWODGRXEOHLQVXIÀVDQFHGHUpÁH[LRQ
cohérent ». Ce point de vue privilégie la clarté des formes physiques, telles qu’elles
sont perçues par les habitants.
certains décideurs, de certains techniciens, et de certaines procédures et modes de entretiens, rencontres) sur l’épistémologie de la promenade a donné des appuis et ©&DUWHPHQWDOH est aujourd’hui à la fois survalorisée et largement ignorée. Le monde de la carte est
La communication est continuellement animée par une argumentation. FRQÀUPpVOH&)$ ,QVWLWXWGH3URPRWLRQHWGH)RUPDWLRQDX[0pWLHUVGHOD0HU  Apparaissant au premier regard comme aléatoire, informelle et subjective, la G·LQGLYLGXVjSURÀO©DUWLVWLTXHª3DUFHTXH©WXDYDLVLQVLVWpHWTXHWXDYDLVXQH rWUHXQVLPSOHRXWLOPDUJLQDO(WFHTXLUHVWHUDVHUDXQpWDWG·HVSULWXQHIDoRQGHIDLUH sur la promenade urbaine, ayant pour objectif (et gage !) d’enrichir les pratiques. arrêté court les possibilités et ambitions de la mission. Néanmoins, il reste des traces La mission promenade est présentée ici comme une expérience optimiste et ouverte. ÀQDQFHPHQW/HV&8&6GHQ·DSSRUWHQWTX·XQIDLEOHHVSRLU 2. Ressources et outils d’urbanisme expression cartographique d’une représentation subjective de l’espace. Ce concept un domaine à part. ©&DUWRJUDSKLH
Formation Continue ,,,$YLVHQSUpVHQWDWLRQVEXWVHWPpWKRGHJpQpUDOH. POST-FACE .................................................................................... 89 La Seyne-sur-Mer est une ville de 60 000 habitants, située dans la Région Provence
O·,8)0HWOH0XOWLSOH[H/HVUpÁH[LRQVGpYHORSSpHVGDQVOHFDGUHGHVUpXQLRQVGH promenade détient sa propre dramaturgie, dont les effets produisent un regard travaillé et cherché au cours de la mission à la Seyne sur Mer, rédiger un mémoire Il s’agit d’une mission en urbanisme participatif, menée en tant que consultante Écrire un mémoire est une promenade. Et : anthropologique. Mais l’habitant n’est pas neutre ; il construit lui-même cette image à l’aide de
renforts au moment des discussions, argumentations et décisions pendant la mission.
4, rue Ledru Rollin … à tous ceux qui ont rendu ce parcours universitaire possible et Même dans l’information, on défende des idées, une vision des choses. Alpes Côté d’Azur, dans le département du Var (83), entre Six-Fours et Toulon. GpPDUFKHGHFXULRVLWpXQGpIDXWLQGLVSHQVDEOHDX[XUEDQLVWHVªPHUpSRQGUDWRQ de mettre en place des outils et des projets ayant pour attention et sujet : l’espace
universitaire est une façon de laisser quelque chose en plus, et peut être de poser pour l’association Avisen : la mise en place de l’outil promenade au sein d’un projet et des souvenirs qui permettront peut être que d’autres promenades et approches Le cadre de références est l’anthropologie urbaine, l’espace-temps, l’urbanisme et
Analyse trop naïve des besoins et des fonctions, d’un côté, et futilité du design
Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas eu de suites objectives à ce jour, alors que la qui est en même temps un type de document géographique, a rencontré un succès « 3DUPLOHVFDUWHVOHVSOXVDQFLHQQHVRQFRQVWDWHXQHKpVLWDWLRQHQWUHOHVYLVLRQV HVWXQQpRORJLVPHQpjODÀQGX;,;HPHVLqFOHSRXUGpVLJQHUODVFLHQFHTXLpWXGLHHW
Urbanisme et Aménagement du territoire 2003/2007 enrichissant. Communiquer, dialoguer, c’est disserter, c’est à dire présenter un point ,96RXIIUDQFHSV\FKRVRFLDOHHWFDGUHGHYLH travail avec les services de la ville (Renouvellement urbain, Urbanisme et Action singulier sur le territoire parcouru. Utilisée comme un outil, elle débouche sur aujourd’hui. XUEDLQHWOHVXVDJHUVHQUHVWDQWEHOHWELHQGDQVOHFKDPSGHO·XUEDQLVPHPDLVWRXWHQ ÀQDQFpSDUOD'DWDU©VRXIIUDQFHSV\FKRVRFLDOHHWWHUULWRLUHª Réponse à la question : des usages se développent pendant la rénovation urbaine de Berthe et de l’ensemble la géographie. Le fait que ce mémoire ait un cadre de référence ne le rend pas pour « S’agit-il alors d’une position de principe « pluridisciplinaire » ? Je crois plutôt son expérience et de sa mémoire. L’image de la ville ne tient plus alors d’une rénovation (démolitions, chantiers, aménagements) avance à grands pas. Trois approches se sont mêlées : celle du consultant, celle de l’artistique et important durant les années 70, en lien avec le courant de la géographie de la en plan et en élévation. Les objets représentés, souvent de manière partiellement UpDOLVHOHVFDUWHVJpRJUDSKLTXHV$YHFOHWHPSVG·DXWUHVVLJQLÀFDWLRQVRQWpPHUJp
13150 Tarascon de vue, plaider pour sa conception des choses, réfuter ce qui pourrait 9$YLVHQHWODSURPHQDGHXUEDLQH ANNEXES ...................................................................................... 93
Son territoire connaît des questions et problèmes occasionnant notamment une perte Foncière, D.S.U., Développement Economique, Services Techniques) et l’OPHLM, ont la construction d’un savoir sur l’espace, ses usages, ses perceptions, ses vécus, côtoyant les champs voisins. plus profondément et avec le recul du « savoir » et du « questionnement » les Des regrets (quand même !) :
Le temps pris est le temps nécessaire ! de la ville de la Seyne-sur-Mer. autant strict et précis dans sa méthodologie, ni dans ses résultats. à l’impossibilité de séparer espaces et temps, dans leur entrelacement qui fait la
urbain de l’autre. » 7 conception globale, a priori ; elle est partielle, construite à partir de séquences à de l’universitaire. Les ressources se multiplient et auront des usages et utilités SHUFHSWLRQ/HWHUPHUHFRXYUHWURLVVLJQLÀFDWLRQVTXLUHQYRLHQWjWURLV©UpDOLWpVª ÀJXUDWLYHVRQWYXVGHIDFHWDQGLVTXHO·HQVHPEOHGHODIHXLOOHDSSDUWLHQWDX HWODFDUWRJUDSKLHHVWGHYHQXH
9,&RPPHQW$YLVHQDIHUWLOLVpODSURPHQDGH" Mots utiles et nécessaires ,OP·DXUDIDOOXWURLVDQVSRXUSORQJHUGDQVFHODQJDJHHWSRXYRLUFRPPHQFHUj éléments soulevés et mis en œuvre dans cette démarche. Les cartes
mirabelle.da-palma@wanadoo.fr ébranler sa position, nuancer son jugement en corrigeant sa thèse en
Mots de la dramaturgie
globale d’attractivité. permis d’approfondir les principes directeurs de renouvellement urbain sur Berthe, et ses malentendus. Cet outil engendre du lien, de la relation, et très vite des
P·H[SULPHUGDQVVHVMDUJRQVDSUqVGHVHQVHLJQHPHQWVXQLYHUVLWDLUHVGHVH[HUFLFHVHW Ce mémoire traduit des questions professionnelles que je me pose : la place du travail ‡ Ne pas avoir échangé plus pendant la rédaction de ce mémoire avec les personnes
L’intérêt de ce récit (autre que celui du soulagement narcissique) est l’analyse de la Mais c’est néanmoins là que l’on peut le situer, mieux le comprendre, mieux le ville, les territoires et leur durée relative. Il est bon de rappeler que la ville dépasse ODIRLVWRSRJUDSKLTXHVHWWHPSRUHOOHV QRWDPPHQWOHVVpTXHQFHVGHGpSODFHPHQW  différentes selon les postures, dont: différentes. registre de la représentation « à vol d’oiseau ». - une théorie des actes cognitifs et des technologies par lesquels l’homme réduit la
IRQFWLRQGHVREMHFWLRQVTXHO·RQGpFRXYUHHQSDUWLHMXVWLÀpHV « 'LVFXWHU pour rompre l’isolement de ce quartier. opérations concrètes, à différentes échelles de territoire. Habitants, professionnels, promenade comme outil, la pertinence du concept de dramaturgie, la confrontation critiquer, et mieux le faire évoluer. JpQpUDOHPHQWSDUVRQVRXIÁHOHWHPSVGHVPRGHVGHSURGXFWLRQPrPHVLHOOHHQ GLIIpUHQWHHWLQpJDOHPHQWDPSOHVHORQOHVJURXSHV « .HYLQ/\QFKUHVWHXQ Un mémoire en aménagement du territoire ne va pas sans ses cartes ! » nous a-t-on /DFDUWHTXHGHVVLQHjPDLQOHYpHHWVDQVDXFXQHDLGHH[WpULHXUH ©GHPpPRLUHª  « /DFDUWRJUDSKLHpYROXHVHORQXQGRXEOHPRXYHPHQWXQHVSpFLDOLVDWLRQ complexité environnementale et s’approprie intellectuellement du monde.
PARTIE DEUX : FAIRE........................................................................ 36 SURMHWVFROOHFWLIVXQDQG·H[SpULHQFHVSURIHVVLRQQHOOHVSRXUDUULYHUDXSRLQWRXQH G·DXWHXUGDQVXQHGpPDUFKHSURIHVVLRQQHOOHHWOHFKRL[GHODSRVWXUHSURIHVVLRQQHOOH Aussi, la « dimension universitaire » ayant accompagné les deux missions d’Avisen qui ont joué un rôle dans cette mission, et avec mes directeurs de mémoire. « Ce mouvement des dix dernières années qui oppose à la science des urbanistes, Concernant la ville de la Seyne-sur-Mer
Président du jury : Sandra Thomann disputer, argumenter, c’est le commerce humain, l’échange entre les Son activité économique est structurellement touchée par la fermeture des chantiers concepteurs, élus, tous ces acteurs « mis en marche » produisent un savoir aux dispositifs de la politique de la ville et de l’aménagement du territoire, pour /·K\SRWKqVHHVWGHSHQVHUHWGHFURLUH HWGHYpULÀHUHQVXLWH TXH©VHSURPHQHU designer donc du côté des producteurs de l’espace. »9 progressive vers un langage proprement cognitif en éliminant les dimensions du OHFRUSXVG·LQQRPEUDEOHVGRFXPHQWVTXLSRVVqGHQWGHVTXDOLWpVFRPPXQHV HQ
… à tous les promeneurs de la Seyne-sur-Mer, Avertissement
,'pPDUUDJHGHODPLVVLRn La commune entend engager trois démarches : l’amélioration des conditions de vie ERXFOHVHPEOHERXFOpHHWSRXUSRXYRLUH[HUFHUDYHFSUpFLVLRQPRQQRXYHDXPpWLHUDYHF WUDYDLOOHUHQOLEpUDO"3RXUXQEXUHDXG·pWXGHV"(QWDQWTXHFKDUJpHGHPLVVLRQGDQV en 2005 (celle des promenades menée par moi-même et celle de l’enquête sur la ‡ Ce que je n’ai pas lu. SRUWHO·HPSUHLQWH « '·DXWUHSDUWOHVHVSDFHVFUppVPLVHQSODFHLQWHUSUpWpVRX à la pensée théorique sur la ville, le jeu des pratiques, des représentations et de GLW&HWWHDIÀUPDWLRQVHPEOHGLVFXWDEOH(VWFHXQHLQMRQFWLRQSpGDJRJLTXH"8Q , un être humain à qui l’on demande de représenter un espace qu’il connaît plus ou
consciences, la recherche commune du mieux, la tolérance de la différence navals. Le centre ancien est socialement et physiquement dégradé. Ses territoires multiforme, qui constitue un contrepoint intégré aux outils traditionnels de DERXWLULQÀQHjODGpÀQLWLRQGHVSDUDPqWUHVGHO·RXWLOHWGHVRQXWLOLVDWLRQSDUOHV J’ai choisi, une seule référence, incontournable encore (en tous cas je partage » et « la promenade » dans l’espace urbain permet d’harmoniser ces postures et P\WKHHWGHO·LPDJLQDLUHHWHQYDORULVDQWOHVXVDJHVWHFKQLTXHVQDYLJDWLRQ tant qu’ils constituent des images réduites du Monde projetées sur un plan à l’aide
Directeur universitaire : Michel Chiappero ,,(QPLVVLRQK\SRWKqVHVHWUpDOLVDWLRQs quotidienne, par une gestion sociale de proximité et un développement des services
VHVRXWLOVHQDIÀUPDQWXQHSRVWXUHHWOHGpYHORSSHPHQWGHO·RXWLOSURPHQDGH TXLHVW XQHFROOHFWLYLWpWHUULWRULDOH"(QWDQWTX·DUWLVWH"5HWRXUQHUjODFXOWXUHHWDX[DUWVGHOD VRXIIUDQFHSV\FKRVRFLDOHPHQpHSDU$PDQGLQH9DQYHJJHOHQ DIÀUPHUSDUpFULW ‡ Ceux que je n’ai pas interviewés. réinterprétés sont le lieu de déploiement nécessaire des actions sociales. Courrons O·LPDJLQDLUHYHQDQWGHO·KDELWDQWOXLPrPH « &HWWHUpÁH[LRQLQYLWHVLPSOHPHQW ‡ les archives historiques de la Seyne-sur-Mer (photos, cartes, ouvrages), appel à se poser la question ? Un incontournable, incontestable du métier? PRLQV « (OOHHVWXQHUHSUpVHQWDWLRQLQH[DFWHGHO·HVSDFHGHUpIpUHQFH&HUWDLQV
… à tous les promeneurs d’ici et d’ailleurs. Les propos et leur agencement n’engagent que l’auteur. L’Institut d’Aménagement non violente ; c’est la pratique même de la démocratie. C’est vivre les ont connu un développement extensif de l’habitat sans attache avec la partie l’urbanisme et des projets de territoire. FHOXLOjPrPHTXLP·DPHQpjFHWHQGURLW  VFqQHDYHFO·DSSURFKHWHUULWRULDOH" urbanistes. 3. En ce qui concerne l’outil promenade l’opinion de ceux qui le pensent !) : Marcel Roncayolo. le risque de mal distinguer la part de l’histoire. Les constructions territoriales sont d’ouvrir ces enfermements. (voir la PARTIE TROIS). L’occasion de rencontrer Mapp info et ses secrets ? L’université étant le lieu chercheurs sont d’ailleurs allés jusqu’à calculer la déformation et la distorsion manœuvre militaire, gestion administrative et juridique ; une formalisation G·XQODQJDJHFRGLÀpV\PEROLTXHPHQW PDLVGHVIRUPHVWUqVGLIIpUHQWHV GHOD
Directeur professionnel : Hendrick Sturm Régional n’entend donner aucune approbation, ni improbation aux propos émis ,,,8UEDQLVPHHWUHSUpVHQWDWLRQVPHQWDOHs FHQWUDOH/DYRLULHHVWVRXVGLPHQVLRQQpHODIDLEOHVVHGHVOLDLVRQVHWOHVGLIÀFXOWpV à la population ; une action structurante de transformation du cadre de vie et en une petite centaine de pages, l’apport de cette posture dans une mission ‡ Toutes les promenades des autres que je n’ai pas marchées. 2. En ce qui concerne la mission promenade à la Seyne-sur-Mer
« M. Roncayolo, géographe de formation s’est spécialisé dans les études urbaines, SHQVHUTXHOHVPRGHVG·KDELWHUQHVRQWSDVOHVLPSOHUHÁHWGHVLQpJDOLWpVRXPrPH ‡ des entretiens avec des personnes ressources en histoire locale, en histoire
droits de l’homme. C’est une faculté qui se cultive, et ce que l’on a intérêt d’urbanisme participatif me semble là pour le moins indispensable. avant tout du temps consolidé. »6 Dans les descriptions des promenades (Partie DEUX) nous verrons comment nous actuelle, en aménagement du territoire, en politique de la ville d’expériences et de remises en questions, je n’ai pu résister à la tentation de ne pas entre l’espace exprimé par la carte mentale et l’espace « objectif » - celui du géométrique et une précision géodésique qui donnent naissance à la cartographie mappemonde aux cartes routières, des topographies aux cartes thématiques, de la
dans ce mémoire. Ces propos doivent être considérés comme étant propres à leurs ,99HUVG·DXWUHVSURPHQDGHs de stationnement posent des problèmes. Les ségrégations sociales et spatiales d’amélioration du fonctionnement de la ville, pour lui redonner de la valeur et une /HWUDYDLOGHFHPpPRLUHGHÀQG·pWXGHVYDOLGHUDDXPLHX[MHO·HVSqUHODFO{WXUHGHOD 3RXUODSDUWYRORQWDLUHTX·LOHVWSRVVLEOHG·DIÀUPHUGDQVWRXWWUDYDLOYRLOjRMH ‡ Toutes les promenades que j’ai imaginées (imaginer dans le sens de concevoir, De l’expérience, à l’outil, à sa mise en pratique, à l’ébauche d’une méthodologie, en s’attachant en particulier à analyser les relations entre formes urbaines et GHVFRQÁLWVVRFLDX[HQWDQWTXHWHOVLOIDXGUDLWFKHUFKHUjWUDYHUVODJULOOHXUEDLQH
à exercer et à développer le plus tôt possible. C’est un art par excellence partons de nos représentations et allons vers la dimension relationnelle dans l’espace ‡ des entretiens avec des habitants de la ville mettre de cartes dans ce travail et de m’expliquer précisément à ce sujet. géographe bien sûr ! mathématique. IHXLOOHDX[DWODVHWF ª14
auteurs. 9,'XSURMHWjODUpDOLWpSDUFRXUVSDUWDJpVHWODMRXUQpHGXSDWULPRLQe sont apparentes. La restructuration du quartier Berthe engage nombre d’études et XQLWpWHUULWRULDOHO·DGDSWDWLRQODGLYHUVLÀFDWLRQHWOHUHQRXYHOOHPHQWGHO·RIIUH ERXFOH/HFKHPLQQHIDLWTXHFRPPHQFHU VRXKDLWHUDLVDUULYHUHQÀQGHPpPRLUHRXGXPRLQVFHTXHM·DLPHUDLVUHQGUHSRVVLEOH faire et partager). le tout en regard avec les compétences de ceux qui exercent le métier d’urbaniste sociétés. » 3 les manifestations de liberté, les revendications d’autonomie, la construction
de l’éducation permanente, qui exige une perpétuelle remise en question Par ailleurs j’espère évidemment donner plus de chances à ce qu’il y ait des suites Nous avons pris le risque de mal distinguer les temps de l’espace seynois. Nous en public. La carte serait l’image exacte, la transcription de la représentation mentale de « 'XUDQWXQHORQJXHSDUWLHGHO·KLVWRLUHRFFLGHQWDOHGHODFDUWRJUDSKLH
9,,3HWLWVELODQVUpDOLWpVHWÀQs d’actions. Le plan d’occupation des sols n’a pas su accompagner les évolutions de la de logements sociaux2. La mission Datar souffrance psychosociale et territoire 8QPpPRLUHXQLYHUVLWDLUHPDUTXHXQHÀQGHSDUFRXUVXQHpWDSHDFFRPSOLH HWUpDOLVDEOHpODERUHUGHVÀFKHVDFWLRQVRODSURPHQDGHHVWXQRXWLOG·DPpQDJHPHQW ‡ Tout ce dont je ne parle pas dans ce mémoire : le détail des promenades, des et d’aménageur. Ce récit évoque et ouvre des pistes de recherche, des possibilités La question est : La question est : Dans le chapitre 8, intitulé« Représentations et idéologies de la ville » M. Roncayolo du collectif ou la défense du privé, en marge des hiérarchies sociales reconnues. ‡ les livres traitant de la ville
… à l’expertise in-design de Myriam Malette Moiras – Soleixa de soi. » GXWHUULWRLUHjVDYRLUGHGLDJQRVWLFGHFRQFHSWLRQG·RSpUDWLRQQHOHWQRPPHUOHV
à cette mission à la Seyne-sur-mer, et qui sait, permettre à d’autres villes de tenter
échanges, les détails du territoire seynois, … les rencontres.
avons même créé une promenade (voir chapitre VI de la partie DEUX).
écrit à propos des « Représentations, images et pratiques de la ville » : Il faudrait à nouveau critiquer la logique du milieu, trop souvent admise par les ‡ des documentaires,
La représentation de données sur des cartes était envisagée et envisageable, mais l’espace en question dans l’esprit de la personne qui se livre à l’exercice. V·HQWUHPrOHQWFRQQDLVVDQFHVYpULÀDEOHVHWP\WKHVRQFRQQDvWOHU{OHSURGXFWLIGH
population seynoise, ni son mode de vie, ni son mode d’occupation de l’espace, et intervient dans ce contexte. d’expérimentations professionnelles dans le champ de l’urbanisme et de Comment s’est déroulée cette mission Datar ? comment la promenade urbaine a pris Se promener est-ce un outil ? un instrument de travail de l’urbaniste ? Que peut-on Suivent quelques extraits d’un de ses écrits, éclairant sur l’approche anthropologique « L’image publique de la ville se réduit ainsi à une composition de perceptions n’a pas été retenue. Cela aurait pu faire l’objet en soi d’un mémoire. Cela aurait
Communication 3URIHVVLRQQHOOHPHQWFHGRFXPHQWYDOLGHXQHSRVWXUHHWRXYUHVXUO·H[HUFLFHG·XQH RSpUDWLRQVHWSUHVWDWLRQVQRPPHUOHVFRPSpWHQFHVQpFHVVDLUHVjO·XWLOLVDWHXUGHO·RXWLO l’expérience de cette démarche encore peu connue, et assez originale, en dépit de
en faire ? Comment passer de cette pratique à l’instrument ? de la ville : « La Ville et ses territoires ». urbanistes et se demander au contraire comment les groupes sociaux à la fois dans ‡ des documents d’urbanisme (PLU, contrat de ville, études sur les projets 'pEDWVF·HVWXQHFKRVHG·DYRLUXQHVSDFHHQWrWHHWG·rWUHFDSDEOHGHOH différents types d’illusions géographiques et cartographiques dans la découverte de
I.A.R. – Institut d’Aménagement Régional Q·DSDVSHUPLVGHPDvWULVHUFHWpWDOHPHQWXUEDLQ/H3$''GHÀ[HGpVRUPDLVOHV
orientations générales de son développement harmonieux1.
profession, d’un métier avec un des outils qu’il me plaît de déployer : la promenade. LGHQWLÀHUOHVFKDPSVYRLVLQVOHVUHODWLRQVXWLOHVHWQpFHVVDLUHVHWOHVSURORQJHPHQWV sa simplicité et ses usages multiples dans divers champs. l’aménagement du territoire. sa forme participative ? comment la promenade s’est mêlée au travail mené depuis
deux ans par Avisen à la Seyne-sur-Mer ? pourquoi ne s’est-elle pas prolongée ? qu’est
individuelles dont le contenu reste visuel. La ville-orientation est encore une ville-
les actes et la pensée, secrètent leur milieu. d’aménagement : projet Paul Chemetov)
rajouté ici, en plus de toutes les autres une sacrée couche de subjectivité ! FDUWRJUDSKLHUjODGHPDQGH PrPHPDO F·HQHVWXQHDXWUHG·DYRLUHQWrWHXQH l’Amérique par les Européens.
Université de Droit, d’économie et des Sciences d’Aix en Provence *(5*(/<71<6(1+2/&$,QIRUPDWLRQHWSHUVXDVLRQ$UJXPHQWHU(G'H pWDEOLUGHVÀFKHVSpGDJRJLTXHVG·DSSUHQWLVVDJHGHO·RXWLOSURPHQDGH L’expérience mise en œuvre pour obtenir la réponse est : 4 RONCAYOLO M., La Ville et ses territoires, folio essais, 1990 ‡ promenades régulières sur le territoire, en vue d’en observer l’évolution (la part carte mentale, c’est-à-dire de disposer, dans sa mémoire, non seulement des
&HPpPRLUHHVWO·RFFDVLRQGHQRPPHUHWGHGpÀQLUFHWRXWLODLQVLTX·XQHPpWKRGRORJLH Il s’agit bien de mettre à jour une pratique vieille comme le monde disent certains, ce qu’il en reste ? Une carte est un mode de représentation de données et d’informations. Il y a
3 avenue Robert Schumann - 13628 Cedex 01 Aix en Provence Boeck Université, 1991 d’Urbanisme, juin 2003
pour pouvoir ensuite en déployer plusieurs utilisations et applications. La mise en œuvre de la mission promenade à La Seyne-sur-Mer. 5 Ibid. 8 Ibid. pp176-180 visible du moins) images ou des connaissances d’un espace, mais d’une véritable représentation 13 Ibid.
c’est à dire une pratique de bon sens qui peut et devrait devenir « obligatoire » et d’autres modes de représentation, d’explication, de communication d’informations
1 Direction de l’Urbanisme et de l’action Foncière de la Seyne-sur-Mer, rapport s de présentation du Plan Local 2 CHEMETOV P. – ORGECO, La Seyne-sur-mer Grand Projet de Ville, Rapport de Synthèse, 28/02/2001 3 LAMIZET B., SANSON P., Les langages de la ville, Editions Parenthèses, 1997, p182 6 Ibid. 7 Ibid. pp19-21 9 Ibid. pp176-180 10 Ibid. pp176-180 11 Ibid. pp176-180 12 Sous la direction de J. LEVY et M. LUSSAULT , Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Belin 2003 14 Ibid.

1 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 2 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 3 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 4 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 5 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 6 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 7 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 8 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 9 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 10 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 11 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 12 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 13 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 14 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 15 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 16 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 17 Allons à la re/découverte de la Seyne-sur-Mer - 10 novembre 2004 ...
L’ouvrage de M. Chiappero 15 sur le dessin d’urbanisme pose ces questions en mettant Les photos portez sur le monde et les êtres, et d’une très faible part de chance» et concernant ©(UUDQFH$OOHUoDHWOjjO·DYHQWXUH$OOHUGHF{WpHWG·DXWUHHQSDUODQWGHV «Aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir dépassé le temps, le temps classique, celui Le livre Décrire la ville : la construction des savoirs urbains dans l’interaction et dans Un récit en trois parties PARTIE UN La Sagno (en provençal) est le nom tiré des saignes, terres marécageuses qui leur liquidation. y incluant par amalgame, la rénovation urbaine de Berthe. L’association Histoire et II. Quartier Berthe : présentations26 les plus emblématiques de la cité seynoise vit le jour : la Banane. III. Avisen : présentations, buts et méthode générale. Pour la mission promenade nous avons envisagé de mener des actions de formation socio-sanitaires et des institutions. Avec le développement des Ateliers Santé IV. Souffrance psychosociale, cadre de vie et rénovation urbaine psychologues, l’implication des habitants (enquête, actions de santé), l’ approche et implication (WFHDXWRXUG¶XQREMHFWLIFRQFUHWODSUpSDUDWLRQGHO¶HQTXrWHKDELWDQWV UpDOLVpHQ  des habitants, la lutte contre souffrance psychosociale, la présence de la santé mentale dans La démarche participative, l’implication des habitants est le point fort de la démarche ASV. Une en France : les institutions et les collectivités favorisent l’autonomie et non l’interdépendance. V. Avisen et la Promenade urbaine L’image numérique est utilisée comme « rendu » de ces actes, ces temps et ces espaces Aussi, simplement, une ou plusieurs déambulations –parcours –promenades peuvent être créées /HVGpÀQLWLRQVFRPPHMDORQV /HVPRWVHWOHXUVGpÀQLWLRQVVRQWXQHIDoRQVLPSOHG·DERUGHUOHVTXHVWLRQVGHVHQV 8QHFURLVpHGHFHVPRWVGpÀQLWLRQVHWQRWLRQVSURGXLWFHTXHO·RQSRXUUDLWDSSHOHU Accéder – Accélérer – Accident – Accidenté – Action – Actif – Allée – Aller – Arpenter VI .Comment Avisen a fertilisé la promenade ? - privées (cabinet médical important, centre de radio, etc.) ou Produits attendus et utilisations possibles ‡/DGpDPEXODWLRQIDYRULVHOHVUHODWLRQVLQWHUSHUVRQQHOOHVGHVUHQGH]YRXVVRQWSULVSRXU
en avant les fonctions de cet outil. Les fonctions de l’outil d’urbanisme s’organisent la sélection de photos montrées. «Ce ne sont pas des images d’artistes mais des FKRVHV4XLQHVHÀ[HSDVTXLV·pJDUH du photographe, de la photo, le bon moment auquel nous sommes tous sensibles. le texte, est une bonne référence sur cette pratique de la description de la ville et envahissaient le port de l’époque. patrimoine seynois mène des travaux intéressants et sensibles : ses sujets et projets à l’animation de promenades. Il s’agissait dans un premier temps de donner Ville, Avisen a développé un certain savoir faire dans le domaine des enquêtes participative dans les instances de rénovation urbaine, de l’intercommunalité, de l’aménagement du et mener l’enquête (printemps 2005) les instances de la rénovation urbaine de La Seyne , les préconisations et propositions des enquête participative sur le thème de la Souffrance psychique est en cours de préparation. Les traversés. et partagées dans des objectifs libres ou formels, avec ou sans objectif de résultat et de rendu. HWG·LQWHUSUpWDWLRQSHUVRQQHOOHFROOHFWLYHSDUWDJHDEOHRXSDV/HVPDJQLÀTXHVHW la dramaturgie d’une promenade, ou du moins les éléments qui permettent de la - Arpenteur -Arpentage – Attendre – Attente – Arrêt – Arrêter - S’arrêter – Artère - associatives (toute structure associative liée au socio sanitaire) d’autres formes de travail en commun :
comme suit : images «artistiques»». (UUHPHQWV6·pJDUHUIDLUHIDXVVHURXWHVHWURPSHU L’errance a dépassé le phénomène du temps pour donner quelque chose d’unique et des espaces urbains. Les chantiers prennent alors le nom de Constructions navales et industrielles de la s’orientent vers le relevé des mémoires individuelles et collectives. $ÀQGHFRRUGRQQHUODQDLVVDQFHGHFHQRXYHDXTXDUWLHUGHYLOOHXQH=83 =RQHj simplement envie de découvrir sa propre ville, les autres quartiers de sa ville. participatives sur la santé des habitants (des habitants sont recrutés et formés territoire. KDELWDQWVSULVHQFRPSWHGDQVOHVGpFLVLRQV¿QDOHVGHVLQVWDQFHVG¶DPpQDJHPHQW relations entre souffrance et cadre de vie, territoire et rénovation urbaine seront explorées. Aussi, la démarche collective peut être un obstacle car les moins dynamiques imposent leur La promenade est un lieu de rencontre, un moyen de communication et instrument pédagogique. terribles imperfections de la communication et des relations humaines en général ! nommer de façon (prétendons-le) systématique. C’est l’hypothèse qui est soutenue – Avancer – Avenue – Aventure – Aventurier - S’aventurer – Balade - Se balader – - mutualistes (dispensaires, pharmacies, centres dentaires, centres d’optiques. Deux sortes d’output sont attendus, les produits « discrets » ou palpables, et les produits
,WHUDUUDFLQHGXODWLQPpGLpYDOYR\DJHUDOOHUGURLWVRQFKHPLQ d’universel, qui dépasse aussi le problème de l’unité de lieu et de l’unité de temps. ARRIVER ... /D6H\QHFRQQXWVRQkJHG·RUjODÀQGXqPHVLqFOHHWMXVTX·HQORUVTXH Méditerranée (CNIM). Comme les autres chantiers français, les CNIM tentèrent de 8UEDQLVHUSDU3ULRULWp YLWGRQFRIÀFLHOOHPHQWOHMRXUHQ/HSURJUDPPHpWDLW Donner envie de marcher, de se déplacer en modes doux, gages d’appropriation et pour participer à l’enquête) et les enquêtes parmi les professionnels de santé d’un rythme aux autres. C’est une rencontre de langages sur l’espace. dans cet écrit. Balader - Baladeur ? - Borne - Bornage – Boussole – Boulevard – Chaussée – Chausser immatériels. - Pour d’autres actions de santé en commun
‡ Parler du même territoire et des grandes fonctions urbaines : diagnostiquer à Le terme photo est utilisé ici pour parler de l’image de photographie numérique. Dans la partie un le lieu-dit «Tamaris» devint une station climatique hivernale de renommée recentrer leurs activités en exploitant des niches technologiques moins exposées Répondre à l’urgence par la modernité : extrêmement ambitieux : étaient prévus 7296 logements avec groupes scolaires, un Les contenus de ce chapitre sont issus des dossiers et comptes rendus d’activités Certaines actions sont déjà engagées (coordination travailleurs sociaux et psy à La Seyne, D’autres critères seront à élaborer en cours d’action. Tous les outils existent pour une démarche analogue à Toulon. /¶LGpRORJLHGHVPLOLHX[VRFLRVDQLWDLUHVHVWIRUWHPHQWLQÀXHQFpHSDUOHVSULVHVGHSRVLWLRQGHV En septembre 2004, je fais part au Dr Philippe Truze des explorations urbaines et des Propositions de travail « Les mots utiles et nécessaires : Lexique pour la pratique de la promenade » est /DEDVHGXOH[LTXHDpWpFRPSRVpHDYHFGHVGLFWLRQQDLUHVGHGpÀQLWLRQVGH De ces questionnements et en vue de la mise en place de la mission promenade (QWUHUjO¶LQWpULHXUGHFHVVWUXFWXUHVDXPRLQVMXVTX¶jO¶HVSDFHG¶DFFXHLOG¶DWWHQWHHW - Pour se grouper en collectif, voire en associations
L’errance c’est une conduite sans but déclaré. »19 Je pensais que l’unité de lieu était l’opposé de l’errance, ce n’est pas vrai. Je crois d’investissement des espaces. territoire. - Se chausser ? – Chemin – Cheminer – Chercher – Clôture – Clôturer – Commencer Les produits discrets suivants sont produits par une déambulation :
différentes échelles ; Le cadre de la mission d’Avisen à la Seyne-sur-Mer en 2005, sera exposé et internationale s’étendant jusqu’aux Sablettes. La Seyne devenait alors La Seyne-sur- à la concurrence internationale, notamment la construction de méthaniers, de jardin d’enfants, un centre culturel, 135 commerces : un nouveau quartier allait de Avisen, rédigés essentiellement par le Dr Philippe Truze, et validés par le conseil En octobre 2003, la ville de la Seyne-sur-Mer fait appel Avisen et aux compétences préparation d’un questionnaire d’enquête). La phase 2 traitera de la demande des habitants, et des relations entre souffrance et cadre de partis anti décentralisation. actions que je mène (à Fos-sur-mer, Port Saint Louis, Marseille et en Chine) ; ainsi Quelques propositions ayant trait à l’artistique et à l’analyse du territoire et des ses enjeux XQDXWUHWUDYDLOTXHM·DYDLVHQWDPpGHSXLVWURLVDQVDXÀOGHVSURPHQDGHVXUEDLQHV synonymes et d’expressions. Ce lexique a été constitué de façon participative, avec L’ordre des mots est ici (presque) alphabétique, pour que cette liste soit consultable. pour la mission Datar, nous avons créé la promenade accompagnée pour la santé d’orientation
&KDTXHSURPHQDGHHWUHSpUDJHDpWpSKRWRJUDSKLpSULVHQ©QRWHªDXÀOGHOD TX·RQSHXWIDLUHXQHHUUDQFHÀ[HLPPRELOH2QSHXWrWUHGDQVO·HUUDQFHHQUHVWDQW En 1947, à La Seyne, les destructions engendrées par la guerre rendent crucial le (QTXrWHSDUWLFLSDWLYHHWIRUXPFLWR\HQQHVRQWVDQVGRXWHSDVOHVVHXOHVPpWKRGHVSHUPHWWDQW – Communication – Communique – Communiquer – Contemplation – Contempler – ‡8QQRXYHODQJOHGHYXHG¶XQHQYLURQQHPHQWSDUIRLVTXRWLGLHQ
‡ Révéler les pratiques quotidiennes, les appartenances, les identités ; Liste des façons de faire du «raté» Il cite Alexandre Laumonier. « L’errant s’efface, devient silencieux, il se livre à « Logiques du parcours. Le parcours constitue un mode privilégié de linéarisation et commenté : l’ outil d’urbanisme participatif, la souffrance pyscho-sociale, sur les Mer. EDUJHVÁRWWDQWHVHWG·pTXLSHPHQWVSRXUOHVSODWHVIRUPHVRIIVKRUH/RUVGH naître . d’administration. Avisen suit, appuie, et assiste les responsables d’actions et de programmes de santé, Avisen apporte son expertise aux acteurs de terrain en formalisant les méthodologies d’ingénierie de projets du Dr Philippe Truze, pour répondre à l’appel d’offre de la vie. L’exploitation de l’enquête permettra d’élaborer des projets d’action. Ca sera le moment 1RXVVRPPHVFRQIURQWpVjODGLI¿FXOWpGHSURJUDPPHUOHVpWDSHVG¶XQSURMHWLPSOLTXDQWGHV que de l’utilisation de la photographie et ses mises en forme en objets manipulables - écriture de scénario de documentaire IDLWHVHWVXLYLHVVHXOHRXDYHFG·DXWUHVSURPHQHXUV QRWDPPHQWOHWUDYDLOVXUOHÀOP des groupes de promeneurs, des personnes ayant une pratique de la promenade La présentation initiale est en colonnes, ici elles est en ligne. communautaire et l’aménagement du territoire.
PDUFKHDXÀOGXUHJDUGSRUWpVXUO·XQRXO·DXWUHREMHWRXOLHX&·HVWUDSLGH toujours dans le même lieu. Il n’est pas nécessaire de bouger.» 23 problème du logement. Des dizaines de familles ont vu leur habitation réduite en d’impliquer puis de faire participer les citoyens : l’innovation est à l’ordre du jour (micro Cours – Courir - Coureur ? – Création – Créer - Créateur ?- Déambulation – Déambuler ‡/DGRFXPHQWDWLRQSKRWRJUDSKLTXHGHODGpDPEXODWLRQ - La praticabilité et l’accessibilité des structures et des aménagements urbains sont revisités de
‡ Retranscrire les perceptions visuelles d’un territoire, d’un lieu ; O·H[SpULHQFHGXPRQGH « /HVOLHX[VHPEOHQWVHUHVVHPEOHUGHSOXVHQSOXVWRXW de mise en perspective de la ville. Il est intéressant de remarquer que l’exploitation territoire de la Seyne-sur-mer. la seconde guerre mondiale, un bombardement entraîne le 29 avril 1944 une quelles que soient leur importance, leur localisation (depuis la micro-action de utilisées, puis en mettant à contribution ses réseaux pour faire connaître l’initiative Datar sur le thème de : La souffrance psychosociale, le cadre de vie et la rénovation Chantal Vignal était responsable du lien social et santé au sein du centre municipal de santé. d’approcher des instances d’aménagement de la ZUP, du centre ancien et de Ste Musse. Ces acteurs n’ayant pas encore développé une culture commune de coordination. et participatifs : « les jeux d’images » et les « mots utiles et nécessaires ». Cette recherche s’exerce sur différents terrains : VSDWLDOLVDWLRQG¶XQH¿FWLRQ URPDQ¿OP sur l’interface ville -port avec Luc Joulé). urbaine seule ou en groupe, avec ou sans motivations professionnelles, sachant qu’en La forme de présentation des mots permet de les questionner dans leur ensemble, en 6. Traverser des sous territoires proposés par les participants du groupe dans la mesure où
instantané, et cela permet par la suite de retrouver la promenade, ses pas et ©/HERXJpOHÁRXVXUOHVXMHW/HÁRXERXJpODVRXVH[SRVLWLRQOD Le seuil du chemin. La marche est ouverture a monde. Elle rétablit Le territoire cendres. Avisen = Agence Associative Ville Intégration Santé Environnement Le Comité Technique « Souffrance psychique » de La Seyne regroupe actuellement 20 à 25 scrutins locaux, réunions « Tupperware » animées par des personnes relais, implication des – Début – Débuter - Débutant ? – Déplacer – Déplacement – Dérives – Découvrir ‡/DGRFXPHQWDWLRQDXGLROHVHQUHJLVWUHPHQWVDXGLR manière pragmatique, par dessus les discours institutionnels – auto satisfaits le plus souvent –
‡ ,GHQWLÀHUGHVSUREOpPDWLTXHVVRFLDOHVpFRQRPLTXHVRXLQVWLWXWLRQQHOOHV HVWSDUWRXWHQPrPHWHPSVODVLQJXODULWpV·HIIDFHDXSURÀWG·XQHJOREDOLVDWLRQ de ce mode d’écriture va souvent de pair avec un choix méthodologique qui Le 11 avril 1950, par décret du Ministre de l’Intérieur, la commune de La Seyne- destruction partielle des chantiers et du site étudié. Le 17 août 1944, des mines Quarante ans plus tard, Berthe représente 3400 logements, une dizaine quartier jusqu’au programme régional et national) et leur nature. Les intervenants en question auprès de ceux qui peuvent la soutenir ou la reproduire. Le cas échéant, urbaine participative à la Seyne-sur-Mer et dans l’Agglomération Toulonnaise. Depuis 2001, elle coordonne l’Atelier Santé Ville. Depuis juillet 2003, elle est directrice du DSSURFKHVRQWSRXU¿QDOLWpTXHODVDQWpVRLWIRUPHOOHPHQWSULVHHQFRPSWH - la théorie et les références - installations photos et vidéo (exposition) ce qui concerne les champs professionnels et motifs de la promenade il y a eu tant ayant une vue globale. ils illustrent les liens entre la santé bonne ou mauvaise) et le milieu : sites bruyants, sites
regards, ses espace-temps. surexposition - le contre-jour - l’effet grisé - la photo altérée - la photo trouvée l’homme dans le sentiment heureux de son existence. Elle plonge dans une acteurs professionnels locaux appartenant : au milieu psy institutionnel, à celui du travail imâms, stands santé et fête de quartier, etc.) 6FLHQWL¿TXHPHQWRQVDLWTXHOHVPHVXUHVHI¿FDFHVVHVLWXHQWHQDPRQWGHO¶KRVSLWDOLVDWLRQ Pour Avisen c’est le moment où l’enquête participative est presque prête à démarrer, – Découverte – Direction – Diriger – Distance – Entrée – Entrelacs – Errer – Errance - ‡/DGRFXPHQWDWLRQYLGpRJUDSKLTXH ou les discours politiques – idéologiques le plus souvent.
‡ Débattre des hypothèses de projet avec des scénarios représentés ; non plus celle des lieux, mais celle de tous les lieux. L’errance est certainement privilégie une approche dite « micro », et qui caractérise le point de vue sur-Mer fut amputée de la presqu’île de Cépet qui allait devenir le territoire de la engendrent ensuite une destruction plus importante des chantiers. Cependant, ils Les assemblages d’unités différentes sont reliés par la route du littoral, qui sert de d’établissements scolaires, des équipements sportifs, un hôpital intercommunal. d’Avisen (médecins, psychologues, psychosociologues, sociologues, anthropologues, l’agence possède la capacité d’organiser un événement régional ou national centre médico-social municipal, dans un cadre de refonte profonde de ses objectifs. - l’artistique : à Marseille, en Chine - collaboration avec les architectes et paysagistes, sur les projets d’aménagement des artistes, comme des sociologues, des architectes et des urbanistes. La présentation, la forme créent des rencontres de sens, qui est une dimension non dangereux (accidents), sites pollués, sites encombrés pour les piétons, sites laids, sites associés
- la photo grillée - l’amorce - la photo aléatoire - la road-photo - la photo de loin - forme active de méditation sollicitant une pleine sensorialité. /D9LOOHGpFLGHGHFUpHUXQ2IÀFH0XQLFLSDOG·+/0/HVORJHPHQWVTXLYRQWrWUH L’analyse et l’interprétation collective des résultats de l’enquête permettra l’élaboration de social, de l’éducation nationale, de la santé,... (prévention, liens sociaux de proximité). A l’arrivée aux urgences il est souvent trop tard. où les partenaires sont mobilisés sur les questions de Souffrance psychosociale, et Erreur ? – Excursion – Expédition - Expédier ? – Fermer – Fermeture – Finir – Flâner Groupe local itinérant dans le système de santé et de l’environnement ‡/HVQRWHVEUXWHVSULVHVSHQGDQWODGpDPEXODWLRQSDUOHRXOHVPHQHXUV
‡ Expliquer le projet et ses enjeux à la population et aux partenaires ; O·KLVWRLUHG·XQHWRWDOLWpUHFKHUFKpH  &DUO·HUUDQFHQ·HVWQLOHYR\DJHQLOD Les descriptions pWKQRJUDSKLTXH²XQSRLQWGHYXHORFDOHWQRQSDVJOREDOVXUODYLOOH $JLHU ª24 commune de Saint-Mandrier-sur-Mer. sont reconstruits et agrandis dès 1949 pour atteindre 25 hectares et un front de mer lien physique entre les différents espaces. Le territoire est composé par un paysage formateurs) analysent les situations de terrain, les rapports et documents produits, (colloque) autour d’une nouvelle approche. Les textes ci-après sont extraits de ce dossier, et donnent le cadre à la mission - l’exercice universitaire : diagnostic des lieux d’intermodalité / projet de tram à Aix WUDYDLOGHUpÀH[LRQHWGHUHFKHUFKHVXUO¶XUEDLQ Ce lexique serait l’arrivée, l’aboutissement d’un travail sur l’épistémologie de la négligeable du mot (que l’on pense exploiter dans le projet éditorial). jODYLROHQFHXUEDLQHDX[FRQÀLWVGHYRLVLQDJH
J’ai choisi de restituer cette continuité dans ce récit, en alignant en bas de la page l’action-photo - le cadre dans la photo - la photo sans recul - la photo originale - le Dans la partie deux Le recours à la forêt, aux routes ou aux sentiers, ne nous exempte pas construits doivent obéir à de nouvelles règles de confort, d’espace, de commodité. ©/HUHMHWGH%HUWKHHVWOHUHÁHWG·XQHLQVDWLVIDFWLRQTXDQWjO·HQYLURQQHPHQW Les élus en charge sont le Maire de La Seyne, dépositaire de la mission de santé publique que projets institutionnels, associatifs et participatifs à partir de l’enquête, avec l’organisation des La mairie de La Seyne est désireuse de susciter la formation d’associations d’habitants, DXVVLOHPRPHQWROHSURMHWGHOD0DLVRQGHOD6DQWpHVWDQQRQFpHWRIÀFLDOLVp Cette « idée » est venue, suite à la pratique et le suivit d’un bon nombre de – Flânerie – Flâneur – Franchir – Frontière – Générer – Guider – Guide – Haltes – ‡/HVQRWHVUHWUDYDLOOpHVDSUqVODGpDPEXODWLRQ
‡ Désigner les territoires du projet et de l’intervention publique ; promenade, etc. Mais bien Qu’est ce que je fais là ?» 20 de 1 400 mètres. En 1973, à la veille du choc pétrolier, les chantiers de La Seyne sur Avisen est une agence associative de santé publique et participative fondée en organisent des réunions de travail, diagnostiquent les blocages éventuels et promenade qui sera choisie ultérieurement. Mais politiquement et médiatiquement, ce débat sera occulté par celui des moyens - le support de communication et d’échange : les objets « Jeux de promenades » : Port-Saint- - apport « qualitatif » à l’analyse quantitative promenade. Description synthétique de la méthode
une sélection des images, montées en « bande d’images ». doigt devant - l’objet interposé - l’objet passant dans le champ - la photo triste - la Décrire les promenades et l’espace urbain est un exercice subjectif et relatif à celui Seront restituées les repérages et les quatre promenades menées, ainsi que les de nos responsabilités croissantes envers les désordres du monde, mais il Elle a dû son développement principalement à l’implantation de constructions de croupes et collines qui trament la commune par des coupures vertes et la sépare Dès 1954 en effet, les premiers bâtiments sortirent de terre. La cité Berthe proposait GXORJHPHQWHWUHÁqWHjODIRLVGHVG\VIRQFWLRQQHPHQWVLQVWLWXWLRQQHOVHWGHV OXLFRQ¿HO¶(WDWHW0%RXVELKpOXGpOpJXpjOD3ROLWLTXHGHOD9LOOH habitants volontaires. Un objectif concret a été assigné à ce groupe (élaborer le questionnaire de l’enquête techniquement encadrées par Avisen. Les actions de ces associations seront très variées, mais promenades de toutes sortes, où apparaissaient les mêmes mots . Pendant la Immobile –Immobilité – Immeuble -Inamovible ? – Impasse – Impossible – Incident – (QFRXUDJHUOHVPHPEUHVGXJURXSHjH[SULPHUOHXUVVHQWLPHQWVUpÀH[LRQVUHPDUTXHV
‡ Intégrer les démarches de projet et les procédures de mise en œuvre; Mer employaient plus de 5 000 personnes. Après le naufrage de la Normed, résultat DYULOGRQWODÀQDOLWpHQFRRSpUDWLRQDYHFOHVLQVWLWXWLRQVOHVDVVRFLDWLRQV prescrivent des solutions (sessions de formation et de perfectionnement, révision supplémentaires à affecter aux urgences. Louis, Fos-sur-Mer - outil de concertation Il pourrait faire l’objet d’un ouvrage poético-réaliste, qui serait comme un mode
De page en page, les espaces et les temps se déploient. photo de fête - la photo avec portée - la photo drôle - la photo-absence - la photo qui le fait. Interminable, inexact, littéraire, technique. Sujet aux milles critiques actions qui ont donné lieu aux pistes de travail envisagées et actions proposées. SHUPHWGHUHSUHQGUHVRQVRXIÁH « /DPDUFKHHVWVRXYHQWXQGpWRXUSRXU navales. Existant depuis plus de deux siècles (l’activité du premier chantier naval en deux versants au Nord et au Sud. à ses habitants l’accès aux attributs de la vie moderne : l’eau, le chauffage, comportements d’incivilité, propres à générer un sentiment d’abandon et Ce dossier présenté à la Datar, a permis de remporter l’appel d’offre. Ce document participative Souffrance psychique), qui constitue un puissant moyen de fédérer ces corps de auront pour point commun de générer du lien social et de l’estime de soi. Le document « Jeux d’images et de promenades » que j’avais produit pour deux promenade, après la promenade pour la raconter, et lors du commentaire des photos Itinéraire – Jalon –Jalonner – Jalonneur – Jalonnement – Khern – Layon – Lier – Marcher commentaires, critiques, appréciations positives Ces produits pourront être utilisés, entre autres, pour les élaborations suivantes : &HWWHÀFKHPpWKRGRORJLTXHVHUYLUDGHEDVHjODUpDOLVDWLRQHWjODGpFOLQDLVRQGHV
‡ Concevoir et mobiliser autour de schémas-concepts : métaphores des projets «Jacques Rancière dit qu’une chose est intéressante lorsque la forme naît d’elle- de la fusion de France-Dunkerque, des Chantiers navals de La Ciotat et des CNIM, les personnes concernées et les citoyens, est d’améliorer l’état de santé des - écriture et réalisation d’un documentaire sur l’interface ville-port à Marseille, avec Luc Joulé - moyen de rencontre et de communication avec les différents partenaires en jeu sur un territoire d’emploi à la promenade dans toutes ses formes. La méthode est inspirée d’une méthode utilise en urbanisme participatif, appelée « SURMHWVGHSURPHQDGHVHWjOHXUVPLVHVHQ±XYUHDLQVLTX·jODGpÀQLWLRQGHPD
De page en page, les images racontent les promenades. FDPRXÁDJHODSKRWRFRQIXVHODSKRWRWH[WHO·DLUErWHO·HQIDQWWULVWHOD quel qu’en soit le champ. Inspirateur? … Et inspirant. La déambulation, le regard, la description et la photographie se rejoignent. Seront exposées deux actions menées avec l’outil promenade : l’ébauche d’un se rassembler soi.» seynois est attestée en 1711) ces chantiers navals ont connus une forte expansion l’électricité. A cette époque, les nouvelles constructions qui s’élèvent sont les plus d’insécurité. L’OPHLM de la Seyne est engagé depuis 1999 dans une vaste remise en $YLVHQpODERUHHWVXLWODIDEULFDWLRQGHVXSSRUWVG·LQIRUPDWLRQVDQLWDLUHÀFKHV a été rédigé par le Dr P. Truze. Notons, que la capacité de rédiger ces dossiers avec La hiérarchie en charge à la Ville de La Seyne sont J-L Lafon, directeur général des services, métier. L’implication des libéraux dépend des modalités d’organisation des réunions (horaires, durée, projets de promenades, servira de base à nos discussions et la conception du projet prises pendant la promenade. ACCORDER - S’ACCORDER – APPREHENDER – BAVARDER - A L ECOUTE – ECOUTER – – Marche – Marcheur – Mobilité -Mobile - Meubler – Nomade - No man’s land – Ouvrir
complexes. PrPHHWTX·HOOHHVWOHSURGXLWG·XQFDOFXO  3RXU(UUDQFHMHPHVXLVIDEULTXp l’établissement de la Seyne-sur-Mer réussit à se reconvertir dans un domaine autre ‡ Les plaines sont : au Nord : Camp Laurent, Berthe, Saint Jean populations, qu’elles soient défavorisées à cause de leurs revenus, de leur Les évaluations sont la marque du statut associatif ; le choix de travailler dans le /Image de Ville : les politiciens, les citoyens, les associations, les entreprises déambulation accompagnée » ou « promenade accompagnée ». ‡8QHH[SRVLWLRQSKRWRWH[WHVRUJDQLVpHGDQVXQVLWHVLWXpVXUOHWHUULWRLUHRXVXUXQDXWUH mission de consultante au sein de l’équipe d’Avisen et de ses projets.
déformation du sujet – la tête coupée - les yeux rouges - la photo avec gêne »18 diagnostic partagé sur les usages d’un terrain sur lequel se posera l’équipement de au cours de la première moitié du XIXe siècle. C’est durant cette période que s’est confortables de toute la ville. ordre de sa gestion. Des expériences sont menées pour une relation plus rigoureuse VDQWpÀOPVYLGpRFDVVHWWHVDXGLRVLWHVLQWHUQHW&HWUDYDLOFRPSUHQGOD HIÀFDFLWpHWUpVXOWDWHVWXQHUpHOOHFRPSpWHQFHTXLV·DOOLHjXQHDXWUHUpHOOH Mme Aubry, directrice des services sociaux de la ville. cadre). de promenades participatives pour la mission d’urbanisme participatif prévue pour « ENTENDRE – COMPRENDRE – CONNAITRE – COMPREHENSION – DESACCORD – DIVAGUER – Oser – Parcours – Parcourir - Passer – Passage – Pas – Passif – Pauses – Patauger – (QWDPHUGHVGLDORJXHVDYHFGHVSHUVRQQHVFURLVpHVSHQGDQWODGpDPEXODWLRQTXHFHVRLWGHV
Les rencontres de contenu et d’image sont essentiellement fortuites. Elles seront PDSURSUHFRQWUDLQWHOHIRUPDWHQKDXWHXUOHJUDQGDQJOHOHQRLUHWEODQF   que la construction navale. ‡ Au Sud : Tamaris et Mar vivo. éducation, de leur origine, de leur âge, de leur habitat. Elle vise donc à améliorer cadre de projets qui appartiennent à la sensibilité stratégique d’Avisen, et qui sont La phase 3 permettra la formalisation des participations aux instances et actions d’amélioration Nous espérons au cours de ce projet pouvoir améliorer le décloisonnement entre les - instrument de communication en interne de ces différents partenaires, sur le langage commun, 6·DMRXWHjFHFLXQFRQVWDWODGLIÀFXOWpGHQRPPHUFHWWHSUDWLTXHGHIDoRQFODLUH &HOH[LTXHUDVVHPEOHGHVGpÀQLWLRQVGHPRWVXWLOLVpVSRXUSDUOHUGHVSURPHQDGHV WHUULWRLUHFRQIURQWpDX[PrPHVGLI¿FXOWpVDSULRUL
Les descriptions des promenades dans ce mémoire, ont été faites entre un an et deux la maison de la santé, et une action de promenade collective lors des journées du /(%5(721'(ORJHGHODPDUFKHHVVDLV0pWDLOLp développée l’utilisation de la métallurgie dans la construction des bateaux. avec les locataires (prévention des impayés, entretien des parties communes, YDOLGDWLRQVFLHQWLÀTXHGXFRQWHQXGHVPHVVDJHVO·DGDSWDWLRQGXYRFDEXODLUHHWGHV compétence de mise en œuvre sur le terrain. le projet Datar » comme nous le nommions. C’est là qu’a commencé ma participation - EN GROUPE – ENSEMBLE – ENTENTE - ETRE PRESENT - ETRE ABSENT - ETRE LÀ – Perdre - Se perdre – Pied – Piétiner – Piéton – Piste – Poser - Possible – Promenade - Se (OOHFRQVLVWHj « quidams » ou des personnes « remarquables » :
pertinentes et non-pertinentes. Plus tard je me suis aperçu que c’était la bonne, parce qu’on pouvait voir mon ‡ Les collines : Piedardan, Petite Garenne ; Fort Caire, Colle d’Artaud ; colline de Destinés principalement aux familles à reloger après la Guerre, les bâtiments l’accès aux soins, à la prévention, à l’information. Elle vise également à amener innovants et susceptibles d’apporter un «plus» à tous ceux qui sont confrontés aux Les agents DDASS en charge sont Suzanne Guglielmi (directeur), Isabelle Amari et Jeannie du cadre de vie. Cette phase dépend du succès de la phase précédente. techniciens et les politiques : les élus de La Seyne en charge de la Politique de la Ville ou de 'DQVOHFDGUHGHO¶([WUDQHWGHV$WHOLHU6DQWp9LOOHFUpDWLRQG¶XQHVSDFH©SURMHW'DWDUªDYHF /¶(GXFDWLRQQDWLRQDOH SDUVRQVHUYLFHGHVDQWp HVWGpMjDVVRFLpHjO¶$69 SURJUDPPHGH sur la transversalité nécessaire. perceptible et partageable, et le nombre important de confusions (intéressantes) pour les restituer ; ainsi que les mots dont on peut et pourrait avoir besoin pour ‡8QHVRLUpH¿OPYLGpRH[SRVLWLRQ
Même si elles sont éventuellement « ratées » , ces 1100 prises de vue étaient portées ans après, à partir des souvenirs, des photos, et des réminiscences provoquées par patrimoine sur l’identité agricole de la cité avant la construction des tours. Ce qui en fait, dès le début du XIXe siècle une activité industrielle potentiellement tranquillité du voisinage, …), avec l’objectif de pouvoir les étendre ensuite à enchaînements au public ciblé, la réalisation et le suivi de toutes les étapes de la professionnelle avec Avisen. FERMÉ – INCOMPREHENSION – ISOLEMMENT – ISOLÉ – ISOLER - L UN DEVANT L AUTRE promener – Promener – Promeneur – Ralentir – Relier – Retrouver – Route – Routier - Personnels des structures, éducateurs de rue, travailleurs sociaux en déplacement, etc.
Les cartes autant que les dessins seraient porteuses de ces fonctions. La carte C’est le libre espace du lecteur. rapport aux lieux, aux gens, aux choses. » 21 ©'XUHJDUG]pQLWDOjODSHUVSHFWLYHGXSURPHQHXU/DIDoRQGRQWRQUHQGFRPSWHGH Crise et reconversion. On peut estimer que le site étudié a connu à partir de ce Léry ; colline de Saint Elme. de Berthe s’ouvrent très vite aux ouvriers appelés à travailler sur des chantiers les professionnels de santé, les conseillers sociaux, les décideurs législatifs, les PrPHVGLIÀFXOWpV2XWUHO·HQJDJHPHQWFRQWUDFWXHOVXUOHSURMHW$YLVHQV·HVWLPHOLpH Naoumoff en charge du pôle social. la santé siègent aux instances stratégiques et participent à certaines réunions des Comités différents niveaux d’accès, dont un niveau pour les partenaires de ce projet. possibles des mots. Pour ceux qui la pratiquent et ceux qui la découvrent. Une des créer une promenade, ou pendant une promenade, ou encore pour la restituer.Deux ‡8QOLYUHEODQFXQOLYUHXQUDSSRUWXQFRPPXQLTXpGHSUHVVH
par une qualité de corps et de présence à l’espace et aux autres. Une « qualité » les photos. /HFULWqUHpWDLWG·DYRLUXQSURMHWVRXPLVDXÀQDQFHPHQWGHOD3ROLWLTXHGHOD9LOOH prévention du saturnisme). Les médecins scolaires ayant obtenu gain de cause (centralisation), Jeux de Promenades - travail sur l’image du lieu (communication) – Rue – Ruelle – Safari – Seuil – Sentier – Suivre – Sortie – Trace – Trajet – Trajectoire – 1. Réunir un groupe, qui peut être composé de : - Concierges, gestionnaires d’immeubles, agents d’entretien,
propose une vision en deux dimensions, aplatie et synthétique d’une série de la ville dépend crucialement du type de regard sur lequel repose son appréhension polluante (utilisation d’hydrocarbures et de métaux). En 1848, les chantiers ont étés moment-là une baisse conséquente de son activité jusqu’en 1985 avec la construction ‡ Le massif Sicié, culmine à 358 mètres et plonge dans la mer entre les pointes de l’ensemble du parc de l’OPHLM. par une quasi obligation de résultats, conséquence de l’adhésion aux buts du projet. fabrication, et, éventuellement, l’étude de l’impact sur un groupe témoin. Cela donnera lieu à la formalisation de la participation des groupes de travail (avec présence Opérationnels (saturnisme, Souffrance psychique). groupes de mots sont traduits par deux formes différentes : les mots en majuscule - L’UN DERRIÈRE L‘AUTRE - MARCHER DE PAIR - MARCHER DÉCALLES - MARCHER A ‡8QGRFXPHQWGHVWLQpjVHUYLUGHEDVHGHWUDYDLOSRXUGHVJURXSHVGHWUDYDLOUpXQLVVDQWGHV
donc dans ces images, sans esthétisation. En toute modestie. Les promeneurs ont navals renaissants. La cité accueille les premiers travailleurs venus du Maghreb SHUVRQQHVG·LQÁXHQFHjDPpOLRUHUOHVV\VWqPHVGHODVDQWpHWGHSURWHFWLRQ ainsi qu’à celui de la Datar ,en étroite collaboration avec la ville. on peut espérer leur participation aux autres travaux de l’Atelier Santé Ville. LGHQWL¿HUHWFUpHUXQ©GLVFRXUVªVXUOHWHUULWRLUH plus belles confusions est le mot Promenade , qui désigne tant le résultat de l’acte - Petits notables locaux, porte parole de bandes de jeunes,
La photo est une restitution possible de la promenade, par suite de la linéarité ©'DQV(UUDQFHLOQ·\DSDVGHVXMHW-HQHGpIHQGVSDVOHVSDXYUHVMHQHGpQRQFH HWVRQDQDO\VH/RUVTXHFHOXLFLHVWDSSDUHPPHQWDEVHQWLOV·LGHQWLÀHVRXYHQW agrandis sur plusieurs milliers de m², emploient 1300 personnes et assemblent de GXGHUQLHUEDWHDXFHTXLDERXWLWHQjODIHUPHWXUHGpÀQLWLYHGHVFKDQWLHUV Appui technique Avisen: Dr Philippe Truze, consultant en santé et en développement social, en d’habitants) aux processus de décision des grands programmes d’aménagement, et à la On trouvera sur le site : le calendrier prévu et réel de mise en œuvre, les acteurs, les CR de PART - MARCHER COTE A COTE - MARCHER BRAS A BRAS - MARCHER A LA QUEU LEU Transect – Traverser – Traverse – Transit – Transversal – Terminer – Tourisme – Touriste
données. Elle a le travers de représenter dans l’esprit de grand nombre de Les promeneurs ont participé à des séances de restitution des promenades. La séance Garde Vieille et du Cap Vieux. et les premiers rapatriés d’Algérie. En 1965, la moitié des logements construits sociale actuels, en les adaptant aux conditions de vie de ces différents publics. Les évaluations d’étape sont privilégiées car elles permettent de diagnostiquer les Tout au long de la mission, le site internet d’Avisen a été tenu à jour, principalement Il s’agit d’un travail en cours, renouvelé lors de chaque rencontre de paysage et territoire. de se promener, que l’aménagement urbain servant à se promener, le tracé sur lequel et les mots en minuscule. Les MOTS EN MAJUSCULE nomment le type de relations - Des habitants du territoire considéré = méthode princeps professionnels, des habitants, des élus et décideurs
fait des prises de vue lors de la promenade 2 . Il s’agissait de porter un regard. La pas les riches. Je photographie des nuages, le sol. On voit bien les choses, on voit nombreux navires. La poursuite des efforts pour entretenir, adapter et développer les équipements et UpXQLRQOHEXGJHWHWVRQXWLOLVDWLRQOHVSURFKDLQHVpWDSHVOHVGLI¿FXOWpVHWOHVVXFFqV LEU – MECONNAISSANCE – MESENTENTE – OBSERVER – S’OBSERVER – QUESTIONNER - SE – Trouver – Vaquer – Vacation – Vacance - Vacances ? - Terrain vague – Vadrouille –
professionnels et de destinataires, un support non contestable et porteur de vérité. espace-temps des prises de vue. 1100 photos environ ont été prises et une sélection commençait par le récit, lequel était suivi du commentaire des photos. jXQUHJDUG]pQLWKDOÀ[HWRWDOLVDQWTXLHPEUDVVHODYLOOHGDQVVDJOREDOLWp&H Dans la partie trois navals seynois. ‡ Le quartier des plaines : Fabrégas, le Pas de Loup et la Verne. leur sont ainsi destinés. Harkis et pieds-noirs seront environ 2500 à s’installer La communication et l’information sont parmi les méthodes de prédilection de erreurs ou faiblesses à corriger tant qu’il est temps, et les points forts qui sont à charge du co-pilotage. formalisation de la présence de la « santé » aux instances intercommunales. Nous espérons que l’implication des politiques soit facilitée par la nécessaire réforme que Le texte ci-dessous accompagnait les rendus de projets de promenades et de lectures Les objets en faisant partie sont des « maquettes », tout en permettant déjà une utilisation de Les projets et objets issus de cette démarche sont déposés et protégés par la loi sur les droits on se promène. possibles, les postures vécues pendant les promenades. Les mots en minuscule ont - Des professionnels socio-sanitaires du territoire, méthode accessoire comme les suivantes : 9. Documenter et enregistrer ces remarques, critiques, dialogues, au moyen de : ‡/DPDWLqUHG¶XQHSOpQLqUHW\SHIRUXPKDELWDQWVDYHFOHVH[SRVLWLRQVOHV¿OPVHQDQQH[H
consigne était libre, ouverte. Le promeneur est acteur de son regard. WUqVWUqVELHQ  OHSUHPLHUWKqPHRMHPHGpWDFKHGHO·LQWULJXHGXVXMHW I . La Seyne-sur-Mer : quelques repères dans son histoire services publics sur le quartier permettra également de remettre Berthe en meilleure sur les résultats de l’enquête participative. Un extranet a permis aux différents QUESTIONNER – PARLER – PARTAGER – REGARDER - SE REGARDER – RELATIONNER - SE Visiter – Visite – Visiteur - Voie
La question se pose dans ce mémoire sur l’outil promenade de quelle carte y GHHQYLURQÀJXUHGDQVFHGRFXPHQW regard zénital est un modèle de connaissance, qui va de pair avec un point de vue /HPpWLHUG·XUEDQLVWHHWO·XUEDQLVPHVHUDPLVHQUHJDUGDYHFGHVUpÁH[LRQV Pour faire face à la crise de ses activités industrielles, la Seyne-sur-Mer devait opérer ‡ un littoral séquencé sur 25 kms de côte d’après le recensement de 1968. Le quartier retrouve ce foisonnement d’identités l’association, de même que les méthodes participatives, qui impliquent les personnes approfondir. Ces évaluations sont généralement suivies de recommandations de s’impose la Centre Municipal de Santé de La Seyne (Cf. la loi d’avril 2003 sur les centres des d’espaces. travail sur les territoires urbains, périurbains et naturels. d’auteurs ©mdapalma une polysémie qui permet de nommer le réel, le vécu et le rêvé. - Des élus ou des décideurs du territoire - Prise de notes écrites
,PSURYLVHU6DQVQRQSOXVSHUGUHODUDLVRQ  /HPHQWDOQ·HVWSDVIRUFpPHQW À partir de 1855, c’est la société «Forges et Chantiers de la Méditerranée» (FCM) situation pour répondre aux attentes des ménages. Les projets sont en cours ou déjà acteurs du projet d’être informés des comptes rendus et analyses. Les objectifs de développement sont de lutter contre la souffrance psychosociale des personnes Ce sera le moment de démarrage des actions concrètes de lutte contre la Souffrance psychique, RELATIONNER – SENTIR – SEPAREMENT - SE TAIRE – RËVER - SE PROMENER SEUL - SE Les résultats immatériels suivants sont attendus de la démarche :
associer. Pour enlever toute prétention plastique des prises de vues. Dans d’autres lieux et Nous ne citons pas dans ce travail la parole des habitants, des participants. C’est la DEVWUDLWG·RWRXWHWUDFHGHVXEMHFWLYLWpHVWQHXWUDOLVpHHWTXLLPSRVHXQRUGUH postures et pratiques de la promenade urbaine : marche, déambulation, dérive, XQHUpHOOHUHFRQYHUVLRQHWGLYHUVLÀHUVHVDFWLYLWpVGDQVG·DXWUHVVHFWHXUV$LQVL méditerranéennes qui forment le socle de la population seynoise. concernées dans le diagnostic et la mise en œuvre des solutions. formation, de perfectionnement, d’assistance technique. Les publics concernés sont les personnes en situation de précarité et de marginalisation. Les santé). ,OVUpSRQGHQWjGHX[JUDQGHVOLJQHVGHWUDYDLOXQHYLVLRQ©¿JpHªHWSHUVRQQHOOH FHOOHGH - Un mélange de ces différentes catégories. (QUHJLVWUHPHQWVDXGLR
La photo est un outil, une démarche en soi. Je me contente ici de la situer entre O·HUUDQFH  -HSHQVHTXHO·HUUDQWYRLWWUqVELHQOHVFKRVHVLOQ·DSDVSHUGXOD qui reprend la gestion du site industriel. Cette société connaît alors un fort essor réalisés : en situation précaire, de développer les démarches participatives de proximité, d’introduire les avec la présence des habitants. Les mots auraient pu être organisés autrement en fonction de leur catégorie PROMENER ENSEMBLE - SE PROMENER AVEC - SE PROMENER SANS- S’ELOIGNER - SE ‡/¶pWDEOLVVHPHQWGHUHODWLRQVHQWUHGLIIpUHQWHVFDWpJRULHVVXVFHSWLEOHVG¶rWUHH[SORLWpHV
Il en va de même avec le dessin d’urbanisme. Et de la photographie. aventures j’ai cherché l’incidence de l’état de corps sur la prise de vue, celle des parole du tiers, ce tiers qui boucle et met en mouvement le triangle des points de transcendant et une objectivité à la description du monde. Face à ce regard, souvent performance, parcours commenté, visite, promenade, repérage. un vaste programme d’aménagement de la ville est en marche, notamment avec mécanismes et méthodes développées par ce projet devraient, à terme, concerner tous les Les facteurs facilitant sont : les projets urbanistiques en cours ou à terme de rénovation, l’auteur) et une utilisation libre et mobile (celle de chacun). (QUHJLVWUHPHQWVYLGpR
deux jalons «le manuel de la photo ratée» de Thomas Lélu16 et « Errance » de raison, il est dans une autre raison. L’errant est très conscient, il voit très bien les dans la construction des navires, aussi bien civils que militaires. Un rapport des Les espaces à vocation d’habitat sont : le quartier Berthe au Nord, les quartiers Pour la mission promenade ce travail a été mené avec des réunions régulières (voir préoccupations de santé publique et de santé mentale dans les instances d’aménagement du L’hôpital de La Seyne est intercommunal (CHITS), cogéré par les deux maires, celui de La Un lexique est un élément que nous trouvons indispensable dans tout champ et grammaticale par exemple, ou de la fréquence de leur évocation par chacun, par RAPPROCHER - SE FERMER 2. Faire mener ce groupe par un ou deux intervenants familiarisés avec la méthode, dont le rôle ultérieurement :
Ce champ de relation entre outils d’aménagement du territoire reste à exploiter. positions du corps pour les prises de vue, et ce que cela pouvait traduire en termes vue, des décideurs – des bureaux d’étude –des usagers. non-thématisé lorsqu’il revendique sa transparence, d’autres regards ont été Histoire l’inauguration du Parc Fernand Braudel en 1999 par l’ancien maire Maurice Paul et La naissance de la ZUP. Jusqu’en 1954, l’actuel quartier Berthe était principalement ‡ la rénovation de plusieurs écoles et la construction de nouveaux groupes scolaires Les buts et méthodes d’Avisen se déclinent en six points : publics, par le truchement des améliorations apportées aux politiques locales de santé. Nous pensons travailler de manière informelle avec les aménageurs (les inviter aux groupes de l’implication très active de la DDASS du Var dans les ASV, la démarche participative. Ces Ces mots permettent de questionner la pratique de la promenade, celles-ci et les
Raymond Depardon17 . paysages, les rainures sur la route, les bornes, la nature. Il ne regarde peut être que archives de la marine de 1884 désigne les chantiers seynois de la FCM comme les plus les chapitres suivants). L’évaluation de la première année de la mission Datar était WHUULWRLUHHWGHPLHX[Gp¿QLUODQRWLRQGHWHUULWRLUHSHUWLQHQWHQVDQWpSXEOLTXH Seyne et celui de Toulon. L’outil promenade et l’aménagement du territoire : Jeux d’images et de promenades Notons la dimension d’auteur créateur, ce qui souligne une conscience et volonté pratique. leur taille syllabique et sonore …
d’usages et appréhension de l’espace. développés qui tiennent compte de la part du corps dans la construction empirique avec l’inauguration du Parc de la navale en 2006 par le maire actuel Arthur Paech. collinaires, les quartiers sud et le centre urbain. constitué de champs, jardins, fermes et demeures campagnardes. A cette époque, ‡ l’agrandissement de la Poste de Berthe, pour améliorer l’accueil du public, Formation - Assistance technique et méthodologique – Évaluations - Etudes, WUDYDLOSXLVVHIDLUHLQYLWHUDX[OHXUV HWVHIDLUHLQYLWHUjSDUWLFLSHURI¿FLHOOHPHQWDX[LQVWDQFHV projets urbanistiques offrent une fenêtre d’opportunité à l’implication du monde socio-sanitaire Je me promène. autres. sera précisé plus loin 10. Laisser les participants décider du trajet, une fois familiarisés avec les règles de la méthode. - entre professionnels et habitants participant à la déambulation
certaines choses. » 22 La parole de l’usager est comme le gage de la « vérité ». A partir de ces « retours importants de France, par leur surface (14,6 ha) et la longueur de leurs quais (près demandée par la Datar. Les porteurs du projet sont la Ville de La Seyne, et son Atelier Santé Ville, associé à Avisen. d’acte artistique individuel, néanmoins partageable.Cette posture se retrouve chez - entre les habitants participants
des connaissances, du rôle de l’observateur, des perspectives des acteurs. Le regard La Seyne-sur-Mer (en occitan provençal La Sanha de Mar selon la norme classique ou La ville se tourne alors résolument vers le tourisme balnéaire, déjà amorcé au XIXe Berthe n’évoquait que le nom éponyme de la paroisse, Saint-Jean de Berthe. Moutons ‡ la création d’une bibliothèque – médiathèque de quartier, enquêtes, et diagnostics santé - Assistance et capitalisation-restitution Le Maire de La Seyne – qui est médecin – suit personnellement les problèmes hérités de la dans les processus décisionnels urbanistiques. La DDASS est un moteur entraînant les autres Tout le long, je prends des photos.
«Rater des photos est à la portée de tous, mais connaître les conditions techniques » d’expériences de promenades, nous avons validé des choix et propositions (voir Conclusion d’1 km). Ils disposent en effet de 10 cales de construction dont la taille permet aux $XÀOGHVSURPHQDGHVQRXVDYRQVFRQVWDWpTXHFHVWHUULWRLUHVVRQWQRPPpVSDUOHV de décision et d’évaluation des aménageurs (par les élus impliqués dans ASV) un grand nombre de pratiqueurs de la promenade. ©/H[LTXH'LFWLRQQDLUHVXFFLQFWG·XQHVFLHQFHRXG·XQHWHFKQLTXHG·XQGRPDLQH Ce travail est un outil qui s’adapte aux projets, et qui peut se décliner. Il pourrait 3. Déambuler à l’intérieur du territoire en question 0HWWUH¿QjODGpDPEXODWLRQHWHQIDLUHOHELODQ
perspectif du passant, de l’habitant, des usagers de la ville exprime un point de vue La Sagno de Mar selon la norme mistralienne) est une ville du sud de la France, au siècle avec l’aménagement des Sablettes et de Tamaris par Michel Pacha, et le et chèvres y paissaient librement, entre prés et champs. Seuls quelques agriculteurs ‡ la construction d’une salle de fêtes, pour les familles et les associations méthodologique - Information et sensibilisation de larges publics. A partir de cette « vraie » déambulation, je fais une sélection d’images, que je recompose en - entre « promeneurs » et usagers des structures de santé visitées
QpFHVVDLUHVjODUHSURGXFWLRQGXUDWDJHF·HVWjGLUHGHO·DFFLGHQWHVWSOXVGLIÀFLOH PARTIE DEUX). FCM de construire les plus grands bateaux de l’époque. Ces plus grands bateaux sont habitants en fonction de l’endroit où ils vivent. l’agence est équipée pour mener des enquêtes épidémiologiques, des enquêtes sur la L’agence associative Avisen est associée depuis 2002 avec la commune de La Seyne et municipalité précédente et suscités par l’existence d’une PMI municipale (transférée au CG institutions, et crédibilise la démarche participative. VSpFLDOLVpYRLUJORVVDLUH*ORVVDLUH/·HQVHPEOHGHVPRWVG·XQHODQJXHFRQVLGpUp faire l’objet de recherches et mises en place des méthodologies et grilles d’analyses
qui permet de rendre compte des subjectivités et des intersubjectivités et d’adopter La promenade est un entretien collectif en mouvement dans le temps et l’espace. bord de la Méditerranée. C’est la deuxième ville du Var et le principal faubourg de tourisme culturel grâce à la richesse de son patrimoine historique et à la beauté du et une poignée d’éleveurs avaient construit leurs modestes demeures sur cette vaste ‡ la mise à niveau des équipements sportifs, La phase 1 traitera de la souffrance psychologique et du milieu socio-sanitaire à La Seyne. (WWRXWDXWDQWDYHFOHVLQVWDQFHVGHO¶LQWHUFRPPXQDOLWpSRXUOHVpOpPHQWVGXFDGUHGHYLHTXL La promenade promenades d’images. Ces promenades sont nommées. - A pied le plus souvent - entre « promeneurs » et professionnels des structures de santé visités
 /HVERQQHVSKRWRVUDWpHVDXPrPHWLWUHTXHOHVERQQHVSKRWRVUpXVVLHVVRQW 5'HSDUGRQHVWXQJUDQGSKRWRJUDSKH-HOHFLWHSRXUVHVUpÁH[LRQVVXUOHVSULVHVGH les paquebots et les cargos transocéaniques qui assurent les liaisons entre l’Europe Ceux de Berthe appellent leur quartier Berthe, nomment le centre « La Seyne » ou « qualité de la vie en relation avec la santé, des études sur les relations entre la santé la DDASS du Var pour le développement de la santé dans la Politique de la Ville pour la 83) et d’un Centre Municipal de Soins Médico-dentaire. La santé est devenue un sujet de débat abstraitement comme un des éléments formant le code de cette langue. V. précis, mais tel n’est pas le but ici.
une approche phénoménologique de l’espace urbain. » 25 La promenade s’écrit comme une histoire, une pièce de théâtre, dont les planches Toulon. Ses habitants sont appelés les Seynois. cadre naturel provençal. terre où prospérait la sagne, ce roseau qui aurait donné son nom à la ville. Les formations sont élaborées à la mesure des demandes exprimées et des besoins Il s’agira de regrouper les travailleurs sociaux, les éducateurs, les psy-quelque-chose, les en dépendent (transport, équipements collectifs, loisirs). (OOHVVRQWDORUVGHVSRLQWVGHGpSDUWGHTXHVWLRQQHPHQWVXUOHWHUULWRLUH
rares. Elles résultent d’une technique parfaite, du regard particulier que vous et le reste du monde. À cette époque, le rapport nous signale un effectif de 2308 la Ville », et le sud : « les plages » ou « les bourges ». Les habitants du centre et du ‡ la construction d’un nouveau commissariat de Police. et ses déterminants sociaux, économiques, culturels. A la demande d’une collectivité promotion de la santé, et de la santé mentale ; pour la lutte contre souffrance psychique ; pour politique. La promenade et la déambulation sont envisagées ici comme un outil. vocabulaire, lexicographie, lexicologieEnsemble des mots employés par un écrivain - A pied avec courts trajets en transports collectifs, si cela s’avère pertinent ‡OHVHQWLPHQWGHGHYHQLUDFWHXUHQHIIHWOHVUHPDUTXHVFRPPHQWDLUHVHWFULWLTXHVTXL
YXHHWSRXUVHVUpÁH[LRQVVXUO·HUUDQFHTXLHVWXQHIRUPHGHSURPHQDGH Les grands programmes de construction débutèrent dès 1959 et l’un des bâtiments constatés. De plus en plus souvent, les sessions de formation sont intégrées (OOHVVRQWUDVVHPEOpHVVRXVODIRUPHG¶XQREMHWTXLGHYLHQWXQHSURPHQDGHG¶LPDJHV
sont la ville et ses espaces : on parlera de dramaturgie de la promenade urbaine. le développement social des groupes précarisés par l’accès à la santé et par la participation médecins, autour de la souffrance psychosociale. dans ses œuvres. » 27 La présentation de ces mots (en listes continues, horizontales ou verticales, en
19 DEPARDON R. , Errance, Editions du Seuil collection Points, 2000, p8
Fondation et origine du nom : La commune de La Seyne est créée en juillet 1657, par hommes. D’autres grands travaux débutent peu avant la première guerre mondiale Cette histoire seynoise et ses souffrances individuelles et collectives sont évoquées sud nomment Berthe par « la cité ». avec d’autres actions, dans le cadre d’une réponse globale à une problématique territoriale (municipalité, département, regroupement de communes, etc.) Avisen Les facteurs obstacles sont que les démarches participatives de santé et de développement La promenade est un acte physique et artistique. Là intervient la nécessité de la liberté dans le questionnement. pourraient être banales en soi, prennent une autre dimension et font sens car :
20 Ibid. p12 aux actions de santé, puis aux processus d’aménagement du territoire. Le CHITS (hôpital intercommunal) est fortement impliqué dans les comités de pilotage des deux colonnes ou en texte suivi), crée des effets de sens. 3DVVHUSDUTXHOTXHVpWDSHVUHPDUTXDEOHVTXLVHURQWOHVVWUXFWXUHVGHVDQWpGXWHUULWRLUH
24 Décrire la ville MONDADA L., Décrire la ville: la construction des savoirs urbains dans l’interaction et dans le lettres patentes du roi Louis XIV, sur un morceau du territoire de la ville de Six-Fours. avec l’installation de deux énormes caissons pour obtenir en 1927 le plus grand par tout un chacun lorsqu’il s’agit de s’exprimer sur son rapport personnel aux complexe. peut effectuer le diagnostic-santé d’un territoire donné (problématiques, besoins, Il s’agira de connaître les demandes des habitants, les sensibiliser et les mobiliser, par une social sont encore expérimentales en France, par opposition aux démarches colbertistes. Les La promenade est utilisée lors de l’analyse de l’urbain et du territoire. C’est ce que permet le jeu de cartes d’images par exemple, avec lequel il est possible de - elles sont formalisées (écrites, enregistrées, remises en forme)
16 LELU T., Manuel de ma photo ratée, éditions Al Dante, 2004 21 Ibid. p58 texte, Editions Anthropos, collection villes 2000, p49 ASV, comme dans le projet Souffrance psychique. L’implication d’un hôpital entraîne un regard - structures publiques (hôpital, centre de PMI, centre d’exploration de l’AM),
bassin du monde. Les FCM conservent ainsi la gestion du site jusqu’en 1966 lors de lieux et territoires seynois. L’affaire est sensible. Tout changement y fait écho, en demandes, acteurs, etc.), en croisant les regards des usagers, des professionnels enquête habitants participative sur le thème de la Souffrance psychique. Critères de réussite (évaluation) sont la coordination interprofessionnelle, la participation autres obstacles ont trait à la fragmentation des territoires et des intervenants socio sanitaires - elles sont additionnées à celles des autres participants, leur donnant du volume et du relief.
15 CHIAPPERO M., Dessin d’urbanisme, outil et méthode pour les projets de ville et territoire, ed. Certu, 2002 17 DEPARDON R. , Errance, Editions du Seuil collection Points, 2000 18 LELU T., Manuel de ma photo ratée, éditions Al Dante, 2004 22 Ibid. p64 23 Ibid. p180 25 Ibid. 26 Etude du PLU Le projet est scandé en trois phases : le regroupement des travailleurs sociaux et des plus appuyé des politiques locaux. recomposer les promenades, mais surtout d’en créer d’autres. 27 dictionnaire le petit Robert

18 Seule en Seyne, tours, traversées et contours - 28 janvier 2005 19 Seule en Seyne, tours, traversées et contours - 28 janvier 2005 20 Seule en Seyne, tours, traversées et contours - 28 janvier 2005 21 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 22 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 23 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 24 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 25 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 26 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 27 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 28 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 29 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 30 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 31 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 32 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 33 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 34 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 ...
Vers la partie DEUX Toutes ces notions ont porté la mise en œuvre de la mission promenade et les PARTIE DEUX 'U37UX]HHWPRLPrPHSUpVHQWRQVO·RXWLOSURPHQDGHjSDUWLUGHODGpÀQLWLRQGX - révéler les pratiques quotidiennes, les appartenances, les identités FROOHFWLRQHXSDOLQRV(GLWLRQVSDUHQWKqVHV mes services de promenade urbaine pour Avisen. 1RXVVRPPHVWRXWGHPrPHDOOpVHQYRLWXUHGX&06jODPDLVRQGHVVHUYLFHV *HUPLQDO  /jOHMHXQHDQFLHQKDELWDQWGHODFLWpQRXVSDUOHGHFHWWHYRLHEXVSHUoXHFRPPHXQH 6XUOHVTXHVWLRQVG·LPSOLFDWLRQGHVKDELWDQWVGDQVO·HQWUHWLHQGHVOLHX[H[WpULHXUVOHV 1RXVVRPPHVVXUODFRXSXUHHQWUHOH1RUGHWOH&HQWUHGHODYLOOHHQWUH©%HUWKHªHW©/D Cela permet de produire deux événements « montrés » : une déambulation publique partagée et Des expositions seront à prévoir. Nous pourrons envisager d’utiliser les vitrines abandonnées. ville avec des regards particuliers. 5HSpUDJH 5HSpUDJH 5HSpUDJHV TXLHVWGDQVXQGHVWHUULWRLUHVGHODSROLWLTXHGHODYLOOHHWGRQFWHUULWRLUHGHO·HQTXrWH -HVXLVjODIURQWLqUHHQWUHOD6H\QHHW7RXORQ 3URPHQDGH 1RXVVRPPHVSDUWLVDYHFGHX[MHXQHVKDELWDQWVGHODFLWppJDOHPHQWPRELOLVpVSRXU 3URPHQDGH 3URPHQDGH 3URPHQDGH III. Urbanisme et représentations mentales &HVSUHPLqUHVSURPHQDGHVVHVRQWPLVHVHQSODFHHQSURÀWDQWHQVHPrODQWjOD « L’étude de la subjectivité des hommes est indispensable pour comprendre ([WUDLWGHO¶HQTXrWHFRQFHUQDQWOHWHUULWRLUH « Chaque individu voit le monde à partir de son corps et il est impossible de ([WUDLWGHO¶HQTXrWHFRQFHUQDQWOHWHUULWRLUH « Il est impossible d’analyser les représentations sans faire appel à la notion IV. Vers d’autres promenades Un public invité devient marcheur-spectateur ; ils suivent ce parcours, y reçoivent des Prolongements :
échanges que nous avons eu en équipe au sein d’Avisen ; les notions questionnent la métier de l’urbaniste. Ce qui suscite des échanges sur le projet de promenades, sur LGHQWL¿HUHWFRPPXQLTXHUOHVSHUFHSWLRQVYLVXHOOHVG¶XQWHUULWRLUHG¶XQOLHXG¶XQLWLQpUDLUH /H'U37UX]HDSXPHVXUHUODFDSDFLWpGHUpDFWLRQGHSURSRVLWLRQGHUpÁH[LRQHQ /HSUpWH[WHHWODQpFHVVLWpGHUpVHUYHUXQHVDOOHSRXUXQHSURFKDLQHUpXQLRQP·DSHUPLV YRLHDQWLpPHXWH&·HVWODYRLHODUJHGXEXVHQVLWHSURSUHHVWFHOOHGHODOLJQHTXLUHOLH IDoDGHVG·LPPHXEOHVOHVOLHX[FRPPXQVHWSDUWDJpV/·H[SpULHQFHGHO·DVVLVWDQWHVRFLDOH Seyne ». une exposition à deux moments différents : juin et novembre. Ceci illustre, rend public, montre à L’argument auprès des bailleurs : l’occupation de ces lieux par une exposition faite par des « GHVKDELWDQWV O·HQTXrWH mission de l’enquête participative. l’organisation de l’espace. » 34 comprendre l’action humaine sans connaître les déplacements, la mobilité. Les d’identité. C besoin de statut est inséparable de l’intégration d’un individu dans informations, des contenus, des façons de regarder et appréhender l’espace traversé.
Pour passer à l’action : GHYLVLWHUOHVOLHX[OHVFRXORLUVDYHF&KDQWDO9LJQDO(OOHPHSUpVHQWHOHVVHUYLFHV1RXV la gare au centre ville en passant par la cité. Cette voie est très longue, longe la voie HWGHVGHX[SHUVRQQHVGHO·$69VRQWTXHOTXHSHXFRQWUDGLFWRLUHV0DLVFKDFXQÀQLSDU 'HVOLHQVVHURQWjHQYLVDJHUDYHFO¶RI¿FHGX7RXULVPHDYHFVHUYLFHOH3DWULPRLQHHWOD&XOWXUH Seule en Seyne, tours, traversées et contours 5HFRQQDvWUH%HUWKH '·HQKDXWHWG·HQEDVOHVWRLWVOHVFROOLQHVHWODPHU -HYDLVjODJDUH3DVVHVRXVOHWXQQHO 'XFHQWUHYLOOHj%HUWKHKLVWRLUHHWDJULFXOWXUH /HVpTXLSHPHQWVGH%HUWKHUHQFRQWUHGHUHJDUGV &HQWUHDQFLHQOHVpTXLSHPHQWVOHXUDFFXHLOHWDFFHVVLELOLWp /HVWDJV*UDIIVTXLWDWRXHQWOHVWHUULWRLUHV %LHQrWUH6DQWpHW(QYLURQQHPHQWjOD6H\QHVXU0HU %LHQrWUH6DQWpHW(QYLURQQHPHQWjOD6H\QHVXU0HU Chaque édition de promenade pourra être photographiée par les participants.
pratique de la promenade comme outil participatif. ... FAIRE ... les urbanistes, et le service d’urbanisme de la ville. - expliquer le projet et ses enjeux à sa population et à ses multiples partenaires situation, et d’action. tous (aux participants, aux observateurs, aux absents) qu’il s’est passé quelque chose. locaux » et ceux qui s’y intéressent, ce qui gage d’une tentative de valorisation de ces lieux « UHSUpVHQWDWLRQVFRJQLWLYHVGRLYHQWrWUHSUDWLTXHVHWXWLOHV « /DSHUFHSWLRQHWOHV un groupe et dans un territoire. Un individu a besoin de limites et de ce processus
'p¿QLWLRQGXWHUULWRLUHVHVOLPLWHVVRQH[WpULHXUVRQLQWpULHXUVHVFRPPXQLFDWLRQVLQWHUQHV UHJDUGRQVO·DFFHVVLELOLWpWDQWGXSRLQWGHYXHWHFKQLTXHTX·DXQLYHDXGXUHVVHQWL IHUUpHHWUHMRLQWOD'TXLYDYHUV7RXORQ©SDUOHVWHUUHVªHWOHURQGSRLQW*HRUJHV DGPHWWUHTXHSHXG·pOpPHQWVGHO·H[WpULHXUSHUPHWWHQWGHGpGXLUHTXRLTXHFHVRLW %HUWKHHVWXQHDSSHOODWLRQDWWULEXpHjFHWWHFLWpHWFHTXDUWLHU&·HVWDXVVLOHQRP de la ville. 5HVVHPEODQFHGXEkWLW 5LHQQHVHPEOHrWUHIDLWSRXUOHSLpWRQ /DSURPHQDGHDGXUpKHXUHV1RXVDYRQVTXLWWpOHFHQWUHDQFLHQHWSDUFRXUXODFLWp 7 avril 2005 3 heures Nous avons pensé Amandine Vanvegellen et moi-même, que les représentations « Le réel nous apparaît sous la forme de représentations cognitives qi varient
- discuter les hypothèses d’aménagement et de GHFHUWDLQVLPPHXEOHV/HVDXWUHVQRPVGHVLPPHXEOHVRQWGHVIDoRQVGHQRPPHUOHV
éteints » (ce qui est en général prévu dans les réhabilitations de zup). 28 janvier 2005 1er février 2005 31 mars 2005 /HEkWLWVRFLDOSOXVSURFKHGHVSLQVGHVFROOLQHV/HVFKHPLQVVRQWSOXVDSSDUHQWV PDUV SULVHVGHYXH %HUWKHVXUERQQRPEUHGHVHVFKHPLQHPHQWV&HSDUFRXUVH[KDXVWLIDpWpJXLGpHW PDUV SULVHVGHYXH SULVHVGHYXH 20 mai 2005 $WHOLHU6DQWp9LOOHGHOD6H\QHVXU0HU représentations sont donc étroitement liées à la position de l’individu dans l’espace, $WHOLHU6DQWp9LOOHGHOD6H\QHVXU0HU G·DSSURSULDWLRQVHWUDGXLWSDUGHVPDUTXHVHWGHVERUQHV « GHVFRTXLOOHVGH (QPHWWDQWjGLVSRVLWLRQGHVDSSDUHLOVSKRWRMHWDEOHVHWIDLVDQWXQUHODLVGHUHJDUGSRVp O¶XQ
Une note synthétise l’intérêt de l’outil : il donne des points de repère de l’urbanisme et externes Ces principes de travail serons mis en œuvre et déclinés tout le long de la mission. P. %HDXFKHTXLGHVVHUW2OOLRXOHVO·DFFqVjO·DXWRURXWHOD=$&-HDQ0RQQHW/D]RQH concernant l’intérieur. Cela permet de faire un premier bilan, d’envisager des réajustements pour la deuxième étape Abords – Accessibilité - Accession à la propriété - Aire de jeux – Aménagement mentales de l’espace (en géographie, en urbanisme) étaient le lieu de rencontre VXLYDQWOHVLQGLYLGXV « /HVpOpPHQWVTXLFRPSRVHQWXQSD\VDJHSHXYHQWrWUH Suite à cette étape de travail, le 29 avril 05 a lieu une réunion avec Avisen , la Mairie
- développement HVSDFHV%HUWKH$%&'()ORUpDO$%&'()*+*HUPLQDO$%&'()0HVVLGRU$%&' -HUHYLHQVjODURXWHOHORQJGHODYRLHIHUUpH FRPPHQWpSDU-RVHSKLQH0RUHWWLHOOHQRPPDLWOHVDQFLHQVEkWLPHQWVOHVQRPVGHV SULVHVGHYXH jFHTX·LOIDLWjVDPRELOLWpD[REMHFWLIVTXLOHJXLGHQW « /DIRQFWLRQTXHO·RQ O·XQLYHUVTXRWLGLHQSLqFHDSSDUWHPHQWUXHHWF « &HVHQWLPHQWG·DSSDUWHQDQFH Réalisation : prend une photo, le passe à l’autre, qui prend une photo et le passe à l’autre)
aux propositions de promenades urbaines. 'p¿QLWLRQGHO¶pTXLSHPHQWRXGXSURMHWTXLHVWOHSUpWH[WHjODGpPDUFKH 7UX]HPHFRQÀHUDSDUODVXLWHTX·LOQ·pWDLWSDVFRQYDLQFXQLFHUWDLQGHO·RXWLOMXVTX·j FRPPHUFLDOHO·DFFqVDXVXGGHOD6H\QHSDUOHVWHUUHVO·DFFqVj6L[IRXUV (même si les objectifs sont bien distincts). L’exposition devra être conçue en parties autonomes et mobiles. SULVHVGHYXH SULVHVGHYXH SULVHVGHYXH SULVHVGHYXH - Aménagement du territoire – Aménageur - Anthropologie de l’espace – Arbre - conceptuel de nos deux missions. Ces extraits donnent un éclairage set des SHUoXVVpSDUpVRXDVVRFLpV « 'DQVFHVFRQGLWLRQVHQVLPSOLÀDQWSOXVLHXUV de la Seyne , les affaires sociales, les services d’urbanisme et équipements. L’objet
©/·HVSDFHHVWXQGRXWHLOPHIDXWVDQVFHVVHOHPDUTXHUOHGpVLJQHULO - énoncer les territoires privilégiés de l’intervention publique à toutes les échelles /DFRXOHXUSRXUUDLWFHUWDLQHPHQWrWUHO·RFFDVLRQGHUHWURXYHUOHSODLVLUGXUHJDUGSRXU ()*+3UDLULDO$%& /HEkWLPHQWGHO·,8)0GH5pPL0DUFLDQR propriétaires, évoquait les cultures de chaque terrain. Ces descriptions étaient croisées cherche à remplir détermine le regard que nous avons sur l’environnement. Il est fait interférer les échelles, du micro-local au national ou au mondial.
« Savoir de quoi l’on parle est clairement utile à l’énonciation des problématiques, « La pratique c’est quand ça marche mais que l’on ne comprend pas. ,GHQWL¿FDWLRQGHVSUREOpPDWLTXHV ce jour d’expérience sur le terrain. La mobilité des expositions d’un quartier à un autre serait envisageable et créerait un parcours, $UUrWGHEXV-HO·DWWHQGVHWOHSUHQGV Architecte-urbaniste – Banlieue – Barre – Besoins – Béton – Carrefour – Carte - Carte fondements théoriques à nos deux missions. FDWpJRULHVG·REVHUYDWHXUVVHGLVWLQJXHQW est principalement la maison de la Santé. Ateliers de promenade avec des habitants et des historiens et personnes ressource.
- intégrer les procédures et montrer la cohérence de projet 'DQVXQFRXORLULO\DXQSDQQHDXDYHFXQSODQGHOD=83RVRQWGHVVLQpVOHVEkWLPHQWV 1RXVQRXVVRPPHVDUUrWpVGHYDQWO·DQFLHQQHVWDWLRQVHUYLFHGHYHQXHXQHERXODQJHULHOD OHVJHQVGXTXDUWLHUYLYUHGDQVXQEHOLPPHXEOH(WSRXUFHX[TXLYLHQQHQWOHXUUHQGUH 2. Réalités : repérages et promenades %RLVVHQVXDOLWpUpVRQDQFHDYHFOHVEkWLPHQWVGHVFKDQWLHUV G·pYRFDWLRQGHVRXYHQLUVG·HQIDQFHHWG·DGXOWHDLQVLTXHGHVUpIpUHQFHVjVDYLH -·DLHXOHFRQWDFWSDUXQMHXQHVH\QRLVG·XQJUDIIHXUUpSXWpjOD6H\QHVXU0HUHWDX[ donc indispensable de toujours partir, dans les analyses de l’espace personnel avant Le résultat sera un parcours d’image partagé. La qualité photographique ne sera pas la
n’est jamais à moi, il ne m’est jamais donné, jO·pGLÀFDWLRQGHVWKpRULHVjODFRQVWUXFWLRQGHVFRQFHSWVHWjO·RUJDQLVDWLRQGH Cela permettra de faire des demandes de moyens supplémentaires pour la deuxième étape, ou L’urbaniste travaillera avec ces groupes sur la dramaturgie du parcours.
La théorie c’est quand on comprend mais que ça ne marche pas. Urbanisme - concevoir et mobiliser autour de la territorialité des projets complexes ,GHQWL¿FDWLRQGHVDFWHXUVGDQVOHVWURLVPLOLHX[OHSROLWLTXHO¶KDELWDQWHWOHSURIHVVLRQQHOGH et équipements. PHLOOHXUHGHODFLWpQRXVGLWVRQDQFLHQKDELWDQW visite. C’est aussi l’occasion d’investir le logement. 1RXVUHJDJQRQVOD0DLVRQGHV6HUYLFHVHWFRQFOXRQVJDLHPHQWVXUFRPPHQWSRXUUDrWUHOD et un regard d’un territoire à l’autre. $UFKLWHFWXUHPRGHUQHpTXLSHPHQWSXEOLFPLWR\HQDYHFXQHFLWpGHORJHPHQWVVRFLDX[ 7UDMHWGXEXV&·HVWXQHDXWUHIDoRQGHVHSURPHQHU(WUHFRQGXLWQHSDVDYRLUOHFKRL[
professionnelle passée en tant qu’enseignante d’histoire au collège. DOHQWRXUV&HMHXQHKRPPHGHDQVjO·pSRTXHWUDYDLOODLWGDQVXQFHQWUHVRFLDOGHOD communale - Carte sanitaire – Cartographie - Centre urbain - Centre urbain nouveau /2*(0(17+$%,7$7 d’envisager l’espace social. » 36 (19,5211(0(17 « 8QHFRPPXQDXWpGHSRSXODWLRQVLPPLJUpHVWHQWHGHUHFUpHUOjRHOOHVH question principale. Ce résultat photographique pourra être exposé dans les vitrines de la
il faut que j’en fasse la conquête. » débats et discussions qui à nos yeux, ont toujours constitué les zones cruciales du pour 2006 - ceux qui perçoivent peu d’éléments et peu de relations entre ceux-ci La proposition pour la suite de la mission promenade est présentée : Les 3 opérations Ateliers de terrain et de cartographie.
6RXYHQWWKpRULHHWSUDWLTXHVHUHMRLJQHQWULHQQHPDUFKHHWRQQH - composition urbaine la santé 0DLVRQGHOD6DQWpHQWHUPHVG·DFFHVVLELOLWpUpHOOHHWSHUoXHSDUVHVIXWXUVXWLOLVDWHXUV Les repérages sont habituels et nécessaires dans les démarches artistiques (QYRLWXUH-·DLVLOORQQpHQYRLWXUHOHSpULPqWUHGHODFLWpEHUWKHVHVDFFqVHQFKHUFKDQW 3RVHUODYRLWXUHDXSDUNLQJ"'HVRQVRPPHWXQHYXHVXUODYLOOH $UULYpHSDU6L[)RXUV
du trajet, du temps et rythme. Etre promené.
&RQWH[WH/HPDWLQpWDLWOHMRXUGHODUpXQLRQLQWHUPpGLDLUHGHVDYHFOHVKDELWDQWV -·DYDLVSULVUHQGH]YRXVDYHFGHX[KDELWDQWHVSDUWLFLSDQWjO·HQTXrWHVXUODVRXIIUDQFH cité. - Centres secondaires – Chantier – Chemin – Cité – Classement - Comité ou conseil WURXYHXQWHUULWRLUHF·HVWjGLUHQH]RQHGpÀQLHSDU©ODTXDOLWpGHVUHODWLRQV ville, en créant ainsi d’autres parcours qui seront ceux des spectateurs qui regarderont cette
Georges Perec, Espèces d’espaces, 1974 WUDYDLOVFLHQWLÀTXHª29 2VRQWQRPPpHVOHVUXHVOHVEkWLPHQWVGHORJHPHQWHWGHVHUYLFHV Nous souhaitons que les publics se mélangent, et se rencontrent dans leurs échanges et &HVpOpPHQWVVHURQWXWLOHVjODUpÁH[LRQVXUODPDLVRQGHODVDQWp &HWWHSURPHQDGHIDLWVXLWHjODSURPHQDGH - ceux qui perçoivent beaucoup d’éléments mais font peu de relations « promenades/parcours-partagés » et les promenades de La maison de la santé.
comprend pas pourquoi » SODQL¿FDWLRQVWUDWpJLTXH Le parcours partagé (outil choisit) pour : - Structures partenaires
La promenade a duré 2 heures 10.
1RXVPDUFKRQVSDUFRXURQVOHVUXHVOHVHVSDFHVSXEOLFVOHVSODFHVGHVWDWLRQQHPHQW
(Q¿QFHODUHQGUDODGpPDUFKHFRPPXQLFDEOH '$7$50LQLVWqUHGHOD6DQWp DX[FROORTXHVHW cinématographiques et photographiques. les liens et ruptures avec d’autres quartiers et secteurs de la ville. La ville par la 7UDQVSRUWHQFRPPXQ'pSODFHPHQWWRXULVWLTXH3ODLVLUGXGpSODFHPHQW HQTXrWHXUV /HVGHX[DXWUHVKDELWDQWVRQWIDLWSDUWGHOHXUVYpFXVHWVRXYHQLUVG·HQIDQWVHWGHMHXQHV psychosociale, ainsi qu’avec une assistante sociale. Je souhaitais qu’il me donne son regard sur le territoire au travers de la pratique du de quartier - Composition urbaine – Conservation - Contrat de ville - Consommation
Comment la souffrance psychosociale et la promenade se rencontrent ?
22. Dans quel type de logement vivez-vous? « La distance est une notion relative. La distance « réelle », c’est à dire objective 128. Citez 3 aspects positifs de votre environnement (rue, quartier, déplacements, transports en pWDEOLHVDYHFOXL )LVFKHU F·HVWO·HVSDFHjO¶LQWpULHXUGXTXHORQFURLW exposition urbaine.
- urbanisme participatif 'HVWUDFpVURXJHVLQIRUPHQWGHWUDYDX[ 1RXVH[SULPRQVQRVDYLVVXUOHPDQTXHGHTXDOLWpGHFHVHVSDFHVGHQRVSRLQWVGHYXHHW pratiques, sur leurs territoires. Nous souhaitons travailler avec les publics suivants : les $ODUHFKHUFKHGHVSRLQWVGHYXHHQKDXWHXUGDQVODYLOOH/HVOLHX[SXEOLFVOHSURSRVHQW Chercher des points de vue. adultes. -·DYDLVUHQGH]YRXVDYHFXQHDVVLVWDQWHVRFLDOHSRXUTXHQRXVSXLVVLRQVIDLUHOHWRXUGHV graff et du tag. d’espace - Délégation à la qualité de vie – DIV – Délinquance – Démolition - FHX[TXLYRQWELHQYRLUOHVUHODWLRQVIRQFWLRQQHOOHVHQWUHOHVpOpPHQWVOHSD\VDJH commun, voirie...)
- adaptable, modulable, partageable - Calendrier : des actions sur l’espace, des moments de réunion et de décision
rendez-vous professionnels. YRLWXUH/HVD[HVGHFLUFXODWLRQ/HVWDWXWGHODYRLWXUHGDQVOHTXDUWLHU $USHQWDJHHQYRLWXUH" Le trajet traverse la cité et le centre ville jusqu’au port. HWPpWULTXHDORQJWHPSVpWpODVHXOHYDOHXUXWLOLVpHHQJpRJUDSKLH « ODSULVHHQ rWUHFKH]VRLFDURQ\UHWURXYHXQHQYLURQQHPHQWIDPLOLHUHWUHFRQQX « OD /·REMHFWLIG·$YLVHQHVWODSULVHGHGpFLVLRQVXUOHVSURMHWVDÀQGHSRXYRLUpWDEOLUXQ
/HWHUULWRLUHFRXYHUWHVWODFLWpMXVTX·DX%RXOHYDUG0DUpFKDO-XLQ J’interpelle chacun avec des questions sur le territoire et ce que chacun en sait : de de nos regards individuels et personnels. habitants, les travailleurs sociaux, les professionnels de la santé et les élus. Dans l’aménagement du territoire et l’architecture, les différents corps de métier SHX/HVLPPHXEOHVG·KDELWDWLRQRQWFHVSRLQWVGHYXH6HUDLWFHXQHTXDOLWp" -·HQDYDLVSURÀWpSXUGLUHXQPRWGXSURMHWSURPHQDGHVTXLHQpWDLWDX[UHSpUDJHV 1RXVDYRQVSDUFRXUXOD&LWp%HUWKHHQUHJDUGDQWVHVHVSDFHVSXEOLFVHWVHVpTXLSHPHQWV pTXLSHPHQWVVRFLDX[HWGHVDQWpGXFHQWUHDQFLHQ Dénomination des voies - Densité de logements - Développement social des quartiers est « compris » - Cité ou ensemble HLM
- acte simple dégageant une richesse de contenus et relations 146 photos ont été prises TXDQGGDWHFHWWHWUDQVIRUPDWLRQSRXUTXRLSDUTXL3RXUTXRLOHVDERUGVVRQWVLQpJOLJpV Je prends les petits chemins, tourne en spirales évolutives vers le centre ancien, entre 1RXVDYRQVTXLWWp%HUWKHHWVRPPHVSDVVpVSDUODYRLHIHUUpH1RXVDYRQVUHMRLQWOHV « L’analyse des représentations mentales n’est pas une branche de la géographie compte tardive des mécanismes de la perception et des représentations. Le souci « mondialisation atténue les contrastes entre les lieux mais chaque individu a toujours calendrier partagé. Action :
Urbaniste l‘utilisent : architectes, urbanistes, paysagistes. 0pWKRGHTXHSHXWRQFRQQDvWUHGHODYLOOHHQYRLWXUH"4XHPDQTXHWRQ" /HVWRXUVGH%HUWKH SDUWDJHDEOHVHQYXHGHFUpHUGHVDFWLRQVSOXVIRUPHOOHVDYHFFHWRXWLOXOWpULHXUHPHQW – Enquêtes – Environnement – Epistémologie - Equipements collectifs – Espace - ceux qui opèrent des associations, mais celles-ci sont fausses !!!!! 129. Citez 3 aspects négatifs de votre environnement (rue, quartier, déplacements, transports en
La promenade s’ouvre sur des notions réelles et conceptuelles qui ont trait à la « Bien loin de n’être qu’une simple description de la surface de la terre, la - acte direct de relation : de l’individu à lui-même, de l’individu à l’autre, de l’individu à 'HVOpJHQGHVLQGLTXHQWO·RSpUDWLRQHWOHOLHXSDUH[HPSOHODUHVWUXFWXUDWLRQGXUH]GH <DWLOHXGHVpPHXWHV"3RXUTXRL"4XRLHWSRXUTXRL"TXRLHWSRXUTXRL" Nous sommes témoins d’un accident entre une voiture et une moto. L’occasion de Les étapes de l’atelier dans la première partie de l’année de Janvier à Juin peuvent être PHUHWEkWLW &HFLQRXVDSHUPLVG·DERUGHUGHVTXHVWLRQVG·DFFHVVLELOLWpGHODQpFHVVLWpG·LQIRUPDWLRQ grandes surfaces au Nord de la Cité en passant par des terrains vagues. SDUPLG·DXWUHV«,OV·DJLWGHO·HVVHQFHPrPHGHODGLVFLSOLQH7RXWHVOHVJUDQGHV - Résidence privée G·REMHFWLYLWpªODSHUG·XQHFRQIXVLRQVXMHWREMHW « 8QWUDMHWHVWXQHVSDFHYpFX conscience de faire partie d’une communauté sociale et spatiale qu’il contribue à Un parcours partagé, réalisé à 3 reprises (1x par jour ; 3 journées choisies).
Favoriser la rencontre entre initiative citoyenne et la volonté des élus 37UX]HDYDLWUDVVHPEOpGHX[SHUVRQQHVGHO·DWHOLHUVDQWpYLOOH ODFRRUGLQDWULFHHW Chaque public demande à être approché différemment. Une étape indispensable au diagnostic, à la conception. &HODSHUPHWLOGHUHQGUHO·KDELWDQWH[SHUWHWFRQQDLVVHXUGXWHUULWRLUH" /HUHJDUGGHVGHX[KDELWDQWHVYLYDQWGDQVOHVTXDUWLHUVVXGpWDLHQWSUHVTXHFRPPH commun, voirie...)
géographie, cette drôle de voisine, cousine, copine … de l’urbanisme. l’espace / l’univers FKDXVVpHGHOD9LOOD$QGULHXOHUpDPpQDJHPHQWGXVTXDUH%REE\6DQGODGpPROLWLRQGX VXUFHVOLHX[HQJXLVHG·DFFXHLOGHVXVDJHUVHQVLWXDWLRQHQJpQpUDOSUpFDLUH - Espace public - Espace vert - Ethnologie urbaine – Exclusion - Grand ensemble - ; le problème de la distance est le véritable révélateur des goûts, des habitudes, créer. Les trois promenades sont découlent des premières promenades et de l’analyse
JpRJUDSKLHV·DIÀUPHFRPPHXQHYpULWDEOHVFLHQFHVRFLDOHDWWDFKpHjSHQVHU Construire une pédagogie de la participation 2. Promenade du 10 novembre 2004 O·LQÀUPLqUH XQHDVVLVWDQWHVRFLDOHHWXQMHXQHDQFLHQKDELWDQWGHODFLWp
FRQVWDWHUODUDSLGLWpGHO·DUULYpHGHODYRLWXUHGHSROLFH «VDQVGRXWHQ·pWDLWHOOHSDV II. En mission ! : hypothèses et réalisations imaginées comme suit : Pour chacun les objectifs seront adaptés, car les questions et positions ne sont pas les mêmes. 3HXWRQSDUOHUGHSURPHQDGHHQYRLWXUH" Tenter de s’y retrouver.
-·DUULYHVXUOHFKDQWLHUGHVFKDQWLHUV/DWHUUHHVWEDWWXHDXWRXUGHODSRUWHGHV Marcher pour retrouver la voiture et quitter la ville par le Nord. ,O\DYDLWXQHGL]DLQHGHSHUVRQQHV$69HW$YLVHQpWDLHQWRFFXSpVSDUO·HQTXrWH FHOXLGHWRXULVWHVDWWHQWLYHV(OOHVpWDLHQWPXQLHVG·DSSDUHLOVSKRWRVDYHFODOLEUH 1RXVVRPPHUHUHQWUpVGDQVODFLWp1RXVO·DYRQVDUSHQWpHDXJUpGHVVLWHVGHJUDIIHW questions doivent tenir compte de la façon dont les hommes « voient » leur
« /DFRPSOH[LWpGHVUHODWLRQVHQWUHO·KRPPHHWVRQHQYLURQQHPHQWO·LQWHUDFWLRQ
l’espace des sociétés humaines. Elle tente à la fois d’analyser l’organisation des - permet de travailler dans les trois sphères concernées dans ce projet : professionnels de la SXLWVGH%HUWKHODUpKDELOLWDWLRQGH%HUWKH$HWUHTXDOLÀFDWLRQGHVDERUGV 1RXVFRQVWDWRQVOHGpODLVVHPHQWGHVDERUGVTXHFHVRLWHQUHYrWHPHQWGHVRO loin). (VWFHXQHERQQHTXHVWLRQ" FRQVLJQHGHSKRWRJUDSKLHUFHTXHERQOHXUVHPEODLWDXFRXUVGHFHWWHSURPHQDGH tag. Grand Projet de Ville – Habitant – Habitat – Hôpital - Hygiène publique – Ilot - Jardin environnement. L’action des sociétés ne peut se concevoir qu’en fonction de cette 0DLVRQLQGLYLGXHOOHDQFLHQQH DYDQW  de la vie quotidienne. Le déplacement d’une personne repose sur une combinaison (QIRQFWLRQGHFHWWHUpJOHWWHYRWUHHQYLURQQHPHQW UXHTXDUWLHU HWYRVGpSODFHPHQWV de leurs produits : histoire et patrimoine, parcours pédagogie et citoyenneté et
Le « Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés »28, est un ouvrage 'LYHUVL¿HUOHVWKqPHVHWIRUPHVGHSDUWLFLSDWLRQ L’adaptabilité de la mission est dans les étapes qui peuvent être grossies ou réduites. C’est une Les repérages sont une étape à priori préliminaire aux promenades partagées avec 3UpJQDQFHGHVFKHPLQVODORJLTXHGHFLUFXODWLRQDXWRPRELOHHVWFXULHXVHGLIÀFLOHG·HQ FKDQWLHUVTXLHVWDWWHQWHGHVDUpQRYDWLRQ&·HVWXQLPPHQVHSDUNLQJ 6RQH[SpULHQFHSURIHVVLRQQHOOHDQRXUULO·DSSURFKHXUEDLQHGHOHFWXUHGHVOLHX[ permanente conduisent à souligner l’importance d’une approche à la fois humaniste « 8QHVRFLpWpFRQVWUXLWVRQHQYLURQQHPHQWHWFHOXLFLWUDQVIRUPpOXLSUpVHQWH 2. Parcours pédagogie et citoyenneté
HVSDFHVjWRXWHVOHVpFKHOOHVOHVRXWLOVGHFHWWHRUJDQLVDWLRQ O·DPpQDJHPHQWGX santé, habitants, élus Cette promenade a été décidée par le Dr P. Truze. 3HUVRQQHQHVDYDLWWURSFHTX·LOIDLVDLWOjO·REMHFWLIGXWHPSVjSDVVHUHQVHPEOH,O
FKHPLQHPHQWVSODQWDWLRQVDERUGVGHVLPPHXEOHV1RXVVRPPHVHQWUHODUXH/H (QMDQYLHU&DUWRJUDSKLHSDUWLFLSDWLYHHWSUpSDUDWLRQG¶XQSDUFRXUVDYHFOHVWUDYDLOOHXUV La place de la voiture en ville. 1RWRQVOHVUpVLVWDQFHVRXIUHLQVGHO·pTXLSH'HODGLIÀFXOWpGHSDVVHUjO·DFWLRQGXORQJ Nous sommes rentrés dans une série de commerces décorés de fresques. familial – Logement – Lotissement – Maison - Maître d’ouvrage - Maître d’œuvre – UHSUpVHQWDWLRQVXEMHFWLYHSDUWLDOHLPDJpHFKDUJpHGHVLJQLÀFDWLRQVFXOWXUHOOHV complexe de connaissances objectives et de préférences individuelles. » 37 (transports en commun...), se situent comme une source de bien-être ou une source de soucis, de le parcours logistique. Chacun est décliné en 7 points : le résultat, le détail, la
de référence. Il donne des repères et a des effets très libérateurs pour la pensée &ODUL¿HUFHTXLPRWLYHODSDUWLFLSDWLRQ Nous le regardons, et c’est l’occasion d’en savoir un peu plus et d’essayer de me situer &RUEXVLHUHWO·DYHQXH-HDQ%DUROLQL 1RXVSDVVRQVDX©PDUFKpGXUDPDGDQ,OV·DJLWG·XQHLQVWDOODWLRQSRQFWXHOOHWRXWHV des façons propre à la méthode de parcours partagé. des acteurs et habitants des lieux. Cette étape peut se faire en groupe, en ignorance 'XSDUNLQJOHVHQWLPHQWGHSRXYRLUFRQQDvWUHOHWHUULWRLUHGHODYLOOHOHVOLHX[HW]RQHV appréhender les schémas et dessins. et culturelle, trop longtemps oubliée au nom d’une « objectivité » qui est-elle 0DLVRQLQGLYLGXHOOHUpFHQWH DSUqV en retour des informations. Cette boucle globale, cette « rétroaction sociale » Liens nécessaires :
WHUULWRLUHHQFRQVWLWXDQWXQ HWODVSDWLDOLWpGHVDFWHXUVF·HVWjGLUHO·HQVHPEOHGHV I. Démarrage de la mission Elle fait suite à la réunion en mairie du 8 octobre 2004. V·DJLVVDLWELHQG·XQHSURPHQDGHSRXUODSURPHQDGHVDQVEXWGpÀQLVDQVWHUULWRLUH sociaux. Nous utiliserons en accessoires les jeux de mots de la promenade et réglette /HERXOHYDUG
Je pose la voiture.
WUDYDLOGHVHQVLELOLVDWLRQjODVLVLPSOHHWJUDWLÀDQWHSURPHQDGH /HUHJDUGGHO·DVVLVWDQWHVRFLDOHO·pYRFDWLRQGHVUHQFRQWUHVGHKDELWDQWVHQSUpFDULWpD (QVXLWHQRXVVRPPHVSDUWLVHQYRLWXUHDXVXGGHODYLOOHOHORQJGHODFRUQLFKHOjR Marché - Marche à pied - Mobilité résidentielle – Moderne - Normes d’habitabilité Les paysages ne sont en effet qu’un « interface entre espace subjectif et espace stress? réalisation, l’action, les liens nécessaires, les produits possibles en plus du parcours Résultat :
urbaine. Plus que d’en faire des citations, la liste de mots et de notions choisies 'p¿QLUOHWHPSVHWO¶HVSDFH O¶pFKHOOH GHODSDUWLFLSDWLRQ Propositions : dans cet espace. OHVÀQVGHMRXUQpH DYDQWODUXSWXUHGXMH€QH GHPDUFKDQGVDYHFOHXUVSURGXLWVGX 1. Les promenades, les acteurs et les territoires. partagée. DSSDUHQWHVHWFHOOHVTXLGHOjVRQWFDFKpHV GRQQpXQHDXWUHGLPHQVLRQjFHWHUULWRLUH PrPHXQHLGpRORJLHDXVHQVSpMRUDWLIGXWHUPH « /HVVRFLpWpVQHVHFRQGXLVHQW assure une régulation et renvoie des images aux créateurs. C’est dans cette mesure
rapports pratiques de ces acteurs aux espaces. GpÀQL d’évaluation chiffrée (la même que celle utilisée pour l’enquête). Les prolongements des ateliers sont possibles si la motivation et l’implication des participants La végétation est plus présente. Je me promène dans le centre ancien. LO\DGHVVLWHVG·DSSUHQWLVVDJHVGXJUDIIGDQVGHVEDWLPHQWVDEDQGRQQpV1RXVVRPPHV et de confort – OPAH - Pacte de relance pour la ville – Participation – Patrimoine – REMHFWLIª &ROORW $XWUHPHQWGLWOHVKRPPHVDFFRUGHQWGHVYDOHXUVDX[ lui-même, les prolongements. Avec la direction du patrimoine de la Seyne sur Mer
/·XVDJHGXQRPGHVUXHVHVWSURSUHjFHUpFLWDORUVTX·LOHVWTXDVLLQH[LVWDQWSHQGDQWOD 0DJKUHE&HWWHLQVWDOODWLRQDXF±XUGHODFLWpGRQQHYLHjFHWHVSDFHSXEOLFHWUpSRQG La voie ferrée. /·RXWLOH[LVWH5HVVHPEOHjGHVSUDWLTXHVFRPPXQHVjFKDFXQOHVWUDMHWVTXRWLGLHQVOHV $SSDUWHPHQWDQFLHQ DYDQW 
témoigne des directions nécessaires d’élargissement de la pensée au cours de cette Promenades en récits et en mots : comment et pourquoi ça marche. Le matin j’avais assisté à une réunion du comité de pilotage pour la révision du ([SOLTXHUXQHVSDFHjXQDXWUHVHUDLWXQHRFFDVLRQGHUHGpFRXYULUVRQWHUULWRLUHHWGH $ODVXLWHGHFHVWURLVSURPHQDGHVM·DLUHQFRQWUpOHVVL[SHUVRQQHVVpSDUHPHQW PRQWpVGDQVOHVFROOLQHVVXUXQVLWHGHUDVVHPEOHPHQWGHJUDIIHXUVROHVPXUVGH Paysage – Photographie – Piéton - Plan d’occupation des sols - Plan local d’urbanisme pas de d’une façon logique et cartésienne . 131. Quelles sont les démarches administratives ou autres (banque, aide sociale, hôpital) qui qu’un groupe reconnaît son territoire c’est à dire l’espace qu’il juge homogène, Un parcours sur les territoires du GPV/ Contrat de Ville contenant le double regard : usager et
« OHVHQWUpHVjIRUWHGLPHQVLRQFULWLTXHSUpFpGpHVG·XQHLQWURGXFWLRQHW Urbanisme participatif Parcours partagés avec SURPHQDGHFDUQRXVPRQWURQVSRLQWRQVGpVLJQRQV1RXVQ·DYRQVSDVEHVRLQGXQRPGHV DXERQVHQVGHVXVDJHVHWSUDWLTXHVGHODYLHHQVRFLpWp Au départ de la mission nous établissons un plan de travail, des hypothèses. La /HVREMHFWLIVGHODPpWKRGRORJLHFRQVLVWHQWHQ©SUR¿WHU©GHFKDTXHpWDSHGHWUDYDLOGHVDXWUHV
existe. Des « devoirs » à faire pour une séance prochaine peuvent être ajoutés comme par Se promener seul ? Se promener seul avec pour objet le repérage, ne serait-ce pas la 8QHYLOOHGRQWRQQHSHXWSDVDYRLUXQHYXHG·HQVHPEOH On sait que la mer est proche car nous avons suivit la côte pour arriver. GpSODFHPHQWVjSLHG lieux et projettent sur l’environnement ce qu’ils sont. L’action humaine s’explique Avec les associations patrimoine et histoire.
mission, et au cours de la rédaction de ce mémoire. questionnaire de l’enquête et mobilisation des habitants-enquêteurs à la maison des ,ODpWpTXHVWLRQGHIDoRQLQIRUPHOOHGHGpÀQLUOHVHVSDFHV HWOHVFKRVHV SDUOHXUIRUPH s’en approprier, ou d’en prendre conscience. Ces mécanismes engendrent des rapports 8QHDWWHQWLRQSRUWpHDX[SODQVGHODYLOOHSRVpVjO·DWWHQWLRQGHVXVDJHUVSODQGHV EDWLPHQWVDEDQGRQQpVVRQWLQYHVWLVG·RHXYUHV – Programme – Promenade – Quartier – Rue – Site - Sociologie urbaine – Squatter provoquent chez vous le plus de stress ou d’anxiété ? représentatif, sur lequel il a des pouvoirs. Le problème de la représentation est concepteur.
FRPSOpWpHVSDUXQLQGH[VRQWFODVVpHVHQTXDWUHFDWpJRULHV7KpRULHVGHO·HVSDFH - Information - les élus, agents territoriaux (des différents niveaux hiérarchiques et services impliqués) rues pour nous repérer. Aussi, nous eu avons peu de nécessité de nous repérer vu que nous mission commence le 15 janvier 2005. exemple : l’habitation rêvée, le parcours de logement, le journal des parcours quotidiens. chose la plus ennuyeuse ? /HVEkWLPHQWV 8QHYLOOHTXLDVHVFUHX[
$SUqVXQHUHVWLWXWLRQRUDOHGXSDUFRXUVFKDFXQHDFRPPHQWpOHVSKRWRV OHVPLHQQHVHW par cette vision du monde déformée, liée à une dimension culturelle. C’est « /HSOXVVRXYHQWOHV\PEROHVHUDWWDFKHjGHVUpDOLWpVELHQFRQFUqWHVFDUOH $SSDUWHPHQWUpFHQW DSUqV Avec les chercheurs et personnes ressource sur le passé de la Seyne.
Des liens y sont posés entre la géographie et l’urbanisme, et leurs remises en 1. Rencontre du vendredi 8 octobre 2004 services. OHXUFRQWRXUOHXUH[WpULHXU d’intelligence au territoire. champs d’action : enquête participative, comité souffrance psychique, réunions GPV, et aussi )LQDOHPHQWHOOHQ·HVWSDVEHDXFRXSSOXVSURFKHRXpORLJQpHTXH%HUWKHQHO·HVWGHO·HDX WUDQVSRUWVORFDX[HWLQWHUFRPPXQDX[XQSODQDYHFGHVOXPLqUHVSRXULGHQWLÀHU"OHV 1RXVVRPPHVHQÀQSDUWLVj7RXORQjO·RXHVWGHODYLOOHYRLUGHVVLWHVGHJUDII – Stationnement – Territoire - Tourisme urbain – Trottoir – Urbanisme - Urbanisme donc celui des limites et des zones que l’on distingue.
Epistémologie de la géographie ; penseurs de l’espace ; champs communs. - Consultation VRPPHVJXLGpVSDUO·DQFLHQKDELWDQWTXLFRQQDvWOHVOLHX[/HQRPGHVEkWLPHQWVVHPEOH 1RXVUHQFRQWURQVXQDJHQWGHO·23+/0XQDJHQWGHO·23+/0LQWULJXpSDUFHGpSODFHPHQW les leurs) . Ceci nous a permis d’appuyer les propositions que nous avons faites par la l’apparence des choses qui nous guide. Chaque être possède un champ spatial dans Avec le tissu associatif et projets sociaux existant.Avec les services de communication de la
questions en ajustements ces dernières années. - le personnel de la santé des manifestations culturelles et sociales à la Seyne. &RQQDvWUHODYLOOHGHO·H[WpULHXU /DFLWpFRXSpHSDUOHERXOHYDUGHWOHFKHPLQGHIHULPSRVDQWHHQKDXWHXUSDUODYXH PDLVOjF·HVWO·HDXSRUWXDLUHFHTXLDXQWRXWDXWUHVHQVFDUXQWRXWDXWUHXVDJH pTXLSHPHQWV" SDVVpDPDUTXpOHVOLHX[ « /HV\PEROHUHSRVHGRQFVXUXQHUpDOLWpSOXVRXPRLQV - Autre (foyer, CHRS...): 132. Pour quelle(s) raison(s)? (peur d’être mal compris, de ne pas être respecté, de subir des Les 3 promenades-parcours partagés
« /HWRXWFRQVWLWXHXQHVRPPHLQGLVSHQVDEOHjWRXVFHX[TXLYHXOHQWDQDO\VHUOHV - Concertation 3DUFRXULUO·H[WpULHXUG·XQWHUULWRLUHVHVIURQWLqUHVHWOLPLWHVVRQLQWpULHXUVRQWDXWDQW DYRLUSOXVG·LPSRUWDQFHDLQVLTXHOHUHSpUDJHGHVpOpPHQWVWHOVTXHODYRLHEXVODYRLH HQJURXSHQRXVGLVFXWRQVVXUODFLWpHWVXUVRQPpWLHULOHVWFKDUJpGHYpULÀHUO·pWDW La proposition sera vite rattrapée par le réel du terrain, des acteurs et réorganisée Ce qu’il restera de ces actions ? La solitude, la seule perméabilité aux informations du territoire, sans échanges, en VXLWHjODYLOOH /HVLQIRUPDWLRQVUHoXHVHWOHVpFKDQJHVRQWWRXFKpGHQRPEUHX[VXMHWVVXUVDSUDWLTXH opérationnel – Urbaniste - ZUP OHTXHOLOVHGpSODFHHWTX·LOSHUoRLWDXWUDYHUVG·XQÀOWUHª32 Ville.
- les habitants Je ne connaissais pas le territoire. 1RXVTXLWWRQVODPDLVRQGHVVHUYLFHV1RXVSDUWRQVVXUO·DYHQXH/RXLV3LFDUG
ferrée, les directions vers le centre commercial, ou vers le centre de la cité. des cages d’escalier et des parties communes. C’est l’occasion de parler des des Il s’agira de présenter à chaque étape de travail, l’objectif de la séance pour l’animateur, les « qu’elle a sur les autres territoires aménagés et naturels. -·DYDLVSULVUHQGH]YRXVDYHF-RVHSKLQH0RUHWWL-HOXLDYDLVSURSRVpTXHQRWUHUHQGH] LPDJLQpHLQWHUSUpWpHYRLUHVDFUDOLVpH « remarques...) « /·DGKpVLRQjGHVV\VWqPHVGHYDOHXUVHWjGHVPLOLHX[FRUUHVSRQGjXQGpFRXSDJH
espaces complexes des sociétés. En même temps ce dictionnaire montre l’apport de - Participation GHIDoRQGHOHUHJDUGHUGHOHUHQFRQWUHUGHFKHUFKHUjOHFRQQDvWUH $XERXWGHFHWWHUXHLO\DXQWHUUDLQYDJXHHQWRXUpGHSLHUUHVRO·KHUEHHVWYHUWH avec le bon sens qui émane du réel ! silence? /HVLPPHXEOHV /RQJHUODFRUQLFKH&RQWDFWDYHFOD6H\QHSDWULPRQLDOHOLWWpUDLUHEDOQpDLUH /DFRQQDLVVDQFHSRVVLEOHGHODYLOOHOHVUHSUpVHQWDWLRQVFDUWRJUDSKLTXHV G·DUWLVWHHWSpGDJRJXHJUDIIHXUVXUOHVOLHX[LQYHVWLVGHJUDIIVHWWDJVVXUOHVVH\QRLVHW 1. Histoire et patrimoine
Acteur – Altérité - Ambiance architecturale et urbaine – Aménagement – Banlieue – appartements murés pour éviter les squatts, de la tour presque vide en attente de animés » ; les informations espérées, leur « ré utilisation » directe et indirecte. Il sera important Nous ferons l’évaluation à chaque étape d’atelier et veillerons à l’appropriation par chacun vous, notre rencontre et nos échanges se fassent la forme d’une promenade. Ces mots et notions sont extraits du Dictionnaire de l’urbanisme et de Ce lien entre le réel et un certain système de valeurs est essentiellement créé par la (WHVYRXVORFDWDLUHRXSURSULpWDLUHGHFHORJHPHQW" spatial .Autour d’un individu, d’un groupe social s’étendent des espaces familiers ou Détail :
la géographie à la compréhension du Monde contemporain. » 30 Le vendredi 8 octobre 2004, a lieu une rencontre à la Mairie de la Seyne-Sur-Mer (WDSHV La mission n’était pas validée, ni signée. Nous empruntons le chemin qui coupe le terrain, un raccourci, un « chemin des éléphants Arpenter le territoire, serait-ce une sorte d’exhaustivité du regard ? Je ne suis pas montée dans les tours, je ne suis pas rentrée dans les appartements. /D9LOOD7DPDULV/DELEOLRWKqTXHHWOHVDUFKLYHV3DXVHGRFXPHQWDWLRQ -HPDUFKH/HVDFFqVHWWUDQVLWLRQVHQWUHOHFHQWUHDQFLHQHW%HUWKH la ville, sur la vie dans la cité. ©/DPRQGLDOLVDWLRQDYHFFHÁRWJUDQGLVVDQWG·LQIRUPDWLRQVTLQRVSDUYLHQW
Carte - Carte mentale- Cartographie - Chicago, école de – Circulation – Cohérence 1RXVpWLRQVDXFHQWUHPpGLFRVRFLDOGDQVOHFHQWUHDQFLHQ FHQWUHYLOOH 37UX]HDLQVLVWp Les tours servent de repères. On peu s’égare … mais pas pour longtemps. démolition. de rappeler les étapes précédentes et les suivantes, pour que la continuité et le sens soient de l’acte de se promener, de parcourir un espace en conscience, de s’impliquer dans la vie en l’aménagement 31LOV\VRQWGpÀQLVHWFRPPHQWpV culture, l’idéologie qui caractérisent un groupe à un moment donné. » 35 133. Quels seraient vos souhaits pour faciliter ces démarches? (présence d’interprètes, étrangers, proches ou lointains. Résultat :
avec Avisen ; les acteurs de la mission Datar sont réunis : le Dr Philippe Truze, Outils de l’urbaniste / l’urbanisme (par lesquels il s’exprime) Le démarrage était prévu pour le 1er janvier 2005. ª1RXVUHJDUGRQVOHVGpFKHWVDXVROFRQVLGpURQVOHERQVHQVGHFHWUDFp C’est une Mission exaspérante, lassante, Mais utile et nécessaire. Essayer de se repérer. ,OV·DJLVVDLWTX·HOOHPHOLYUHVHVFRQQDLVVDQFHVHWSRLQWVGHYXHVXUO·KLVWRLUHGHOD renforce ce sentiment d’appartenance et de besoin d’ancrage territorial dans un 3RXYH]YRXVPHFLWHUDVSHFWVSRVLWLIVGHYRWUHORJHPHQW" Un habitant-usager et un technicien-expert guident un parcours de 2 à 3 heures, et donnent les
– Corps – Découverte – Echelle – Entretien – Epistémologie - Espace public - Espace pour prendre la voiture. perçus. société. Les ressources sur l’histoire locale. -HSDUVDXQRUGGHODFLWpjODUHFKHUFKHGHVKDXWHXUV Ce graffeur étant très connu des jeunes, tout le parcours dans la cité a été entrecoupé de des plates formes de services dans votre quartier, des médiateurs ou accueillants dans les « /HPLOLHXJpRJUDSKLTXHHVWSHXWrWUHOHPLURLU©G·XQHªVRFLpWpPDLVOHVHQV Produits possible en plus du parcours lui-même :
Chantal Vignal des ateliers Santé Ville, Mr Laffont de la Direction des Services et de - documents écrits &DUWRJUDSKLHSDUWLFLSDWLYHHWGp¿QLWLRQGHVWURLVSDUFRXUV 6H\QHVXU0HUVRXVOHVGLIIpUHQWVSRLQWVGHYXHTX·HQJDJHQWVRQKLVWRLUHSHUVRQQHOOHHW TXDUWLHUXQYLOODJHXQ©SD\Vª «  3RXUWDQW GHVpWXGHVVXUODFRQQDLVVDQFH doubles informations sur les usages voulus et les usages réels des territoires traversés.
vécu – Ethnométhodologie – Exploration – Friche - Générique (lieu) – Gouvernance – /DSURPHQDGHSUHQGHQVXLWHXQHWRXUQXUHEXFROLTXHTXDQGQRXVWUDYHUVRQVODSHORXVHj Atelier de parcours partagés à la Seyne-sur-mer / 2005 /LVWHGHVD[HV Les archives, registres, cadastre Napoléonien. /DSHWLWHFROOLQHTXHVHGpYHUVHHQFKHPLQHPHQWYHUVOHEDVHQWUHPDLVRQVRXJURXSHGH rencontres et échanges. Au cours de ces promenades et de cette mission, différentes notions de administrations ...) GHVOLHX[HVWWUqVYDULDEOH'·DLOOHXUVODQRWLRQG·LGHQWLWpHVWVRXYHQWWUqVYDJXHHW 8QSDUFRXUVKLVWRLUHHWSDWULPRLQHVXUOHVWHUULWRLUHVGHOD=83±%HUWKH&HQWUH$QFLHQ
Mme Aubry des Affaires Sociales de la ville de la Seyne, et moi-même représentant - dessins Cette réunion était l’occasion d’une prise de contact avec les deux personnes de /HVSLHUUHVVRQWOjSRXUpYLWHUO·LQYHVWLVVHPHQWSDUGHVYpKLFXOHVHWODYLWHVVH8Q© postures. des lieux, les motivations ou les degrés de satisfaction d’un groupe social sont 25. Pouvez-vous me citer 3 aspects négatifs de votre logement?
Habiter – Habitat – Image - Imaginaire géographique - Land art – Lieu – Limite- Monde ,ODIDOOXOHFRQYDLQFUHGHPDUFKHUGHQHSDVSUHQGUHODYRLWXUH O·DUULqUHG·LPPHXEOHV Chaque étape aura une valeur en soi car il y a toujours le risque des absences, des arrivées Nous tenterons d’instaurer des opérations ayant trait à la marche et à la promenade tels « ,QWHUUXSWLRQ8QHUpXQLRQRFFXSHXQHSDUWLHGHODMRXUQpH maisons. l’aménagement du territoire ont été abordées, croisées, empruntées. la mobilité des peuples ne lie plus toujours les hommes à un territoire. » 38
- cartes Parcours sur le terrain, éléments de regard, « retour » de l’expérience classique » dans l’aménagement de certains terrains et espaces dans les cités. 1RXVYR\RQVGHVUH]GHFKDXVVpHIHUPpVSDUGHVJULOOHV indispensables. Cette démarche qui s’apparente au marketing exige du temps et contenant le double regard : histoire et actualité. La voirie, les réseaux, la circulation, les transports en commun, les équipements publics.
l’urbaniste pressenti pour la mission participative. l’atelier santé ville, le comité de pilotage et les habitants enquêteurs. O¶$QQpHVHUDGLYLVpHHQGHX[SDUWLHVHQGHX[IRLVVL[PRLVSDUFHTXHFHODSHUPHWGH¿[HU en cours de route. L’implication « en binôme » , peut être une réponse à la variabilité des marcher à l’école ». Nous pourrons créer des actions, des « marches vers des équipements », un /LVWHGHVEkWLPHQWV Et la rencontre précieuse avec Adeline Luminet, archiviste. ,O\DXQHKLHUDUFKLHGHVOLHX[GXJUDIILQWHUGLWVDFFHSWpVWROpUpVG·DSSUHQWLVVDJH 4XHSHQVH]YRXVGHODSDUWLFLSDWLRQG¶KDELWDQWVDX[LQVWDQFHVGHGpFLVLRQVFRQFHUQDQW
vécu – Parcours – Patrimoine – Paysage – Perception – Pertinence – Quartier – Réalité – Parcours partagé et « retour » de l’expérience (cette étape pourra être répétée) 'HVLPPHXEOHVTXLVHPEOHQWGpODEUpV 1RXVSDVVRQVHQVXLWHSDUODFpOqEUH%DQDQHFHWLPPHXEOHWUqVORQJHQFRXUEHHW -RVpSKLQH0RUHWWLHVWQpHHWYLWjOD6H\QHVXU0HUHOOHDHQVHLJQpHO·KLVWRLUHDXFROOqJH (QIRQFWLRQGHFHWWHUpJOHWWHYRWUHORJHPHQWVHVLWXHFRPPHXQHVRXUFHGHELHQrWUHGH Une carte documentée sur le parcours.
- chiffres 6HSURPHQHUQHSHXWLOSDVVHIDLUHHQYRLWXUH"
/HFKHPLQPqQHjO·pFROH36HPDUGHWSHUPHWG·DUULYHUSOXVYLWH HWDJUpDEOHPHQW" DX deux objectifs de travail avec cette méthode de déambulation partagée : dans un premier temps présences , et pourra pallier aux absences et renforcer les motivations et coopérations. La ASV par exemple ou un autre équipement social ou de la santé. -HSUHQGVUHQGH]YRXVSRXUFRQVXOWHUOHVSODQV /DIRUFHGHO·LGHQWLWpIRQFLqUH2QODUHWURXYHGqVTXHO·RQTXLWWHOHVWRXUVHWEDUUHV HWG·H[SUHVVLRQDUWLVWLTXHGHFRPPXQLFDWLRQPLOLWDQWH OHVWUDLQVOHVOLHX[SXEOLFV GH La pratique de la promenade nous a mené dans les dimensions personnelles et GHVPR\HQV « &RPSUHQGUHOHVHQVHWODYDOHXUTXHO·RQDFFRUGHDX[OLHX[jHQ les transports, la voirie, les aménagements urbains, les services publics... (êtes-vous assez « Mais surtout, les représentations permettent de mieux évaluer les connaissances, Détail :
Récit – Réel – Relativisme – Représentation - Représentation de l’espace – Rue – Santé L’outil promenade est proposé ; la maison de la santé est proposée comme Ateliers de « rendu » de ces expériences (aboutissant à un support partageable et Nous avions envisagé de faire un tour de repérage après le repas. (QTXRLHVWFHLPSRUWDQWGHPDUFKHU" /HVFRXOHXUVFRQVWDWHUDO·DVVLVWDQWHVRFLDOHFRQWULEXHQWjFHOD FRQVWDWRQVVHVGpODEUHPHQWV Les chemins. HOOHHVWXQPHPEUHDFWLIGHO·DVVRFLDWLRQKLVWRLUHHWSDWULPRLQHVH\QRLVHOOHPqQHGHV plaisir ou comme source de tracas, de soucis pour vous ? Un marquage au sol. Un public invité devient usager impliqué, citoyen concerné, au cours de ce parcours où il
- images FURLVHPHQWTXLPqQHjO·DYHQXH-HDQ%DUROLQLHWODSDUWLHQRUGGHODFLWp la participation à toutes les étapes sera valorisée. Je vais vers la gare. recherches sur les vestiges de l’histoire agricole. Ses différentes couches d’informations
PDUTXDJHOHVWDJVVXUOHVKDELWDWLRQV©FRPPHFKLHQTXLSLVVHªGHVFRQWHQXVPLOLWDQWV sensibles certes, mais il s’agit bien d’urbanisme et d’aménagement du territoire. GpÀQLWLYHSRXUREMHWGHIDLUHSURJUHVVHUOHELHQrWUHª33 informés?) les inadaptations et les échecs de l’aménagement spatial. » 39
- Temps (et espace) – Zut ! O·RSpUDWLRQTXLVHUDOHÀOFRQGXFWHXUGXSURMHW$FHWWHRFFDVLRQOHVTXHVWLRQV communicable) Ceci a pris la forme d’une promenade prévue et formelle, alors que c’était de &·HVWjGLUHG·XWLOLVHUVRQSURSUHFRUSVDYRLUOHVSLHGVDXVRO -HWHUPLQHODMRXUQpHHQDOODQWDX[SODJHVSRXUUHSDUWLUSDU6L[)RXUVXQVHQWLPHQW -HSUHQGVFRQWDFWDYHFO·DVVRFLDWLRQ+LVWRLUHHW3DWULPRLQH6H\QRLV et provocateurs. Une ou deux éditions festives de ce parcours par an (ex : Journées du Patrimoine, Journée du recevra des informations, recevra des outils de questionnement et de recherche de réponse sur
- parcours 1RXVHQJDJHRQVXQGpEXWGHGLVFXVVLRQVXUODSHLQWXUHHWOHFKRL[GHVFRXOHXUVVXUFH 1RXVDOORQVYHUVO·+{SLWDO1RXVSDVVRQVSDUOHWHUUDLQRVHUDFRQVWUXLWHODPDLVRQGH 1RXVWHQWHURQVG¶LQVFULUHGHVDFWLRQVGDQVHWjO¶RFFDVLRQGHMRXUQpHVVSpFL¿TXHVWHOOHVOHV seront présentes tout au long de la promenade. Un habitant et un historien guident un parcours de 2 à 3 heures et donnent les doubles
budgétaires et décalages de planning, et aussi la question de la Maison de la Santé l’improvisation. &·HVWjGLUHVHGpSODFHUODYLWHVVHPD[LPDOHGHVRQFRUSV" Le lien avec le centre ancien. FXULHX[GHQHSOXVrWUHjOD6H\QHVXU0HUHWTXHFHTXDUWLHUGHOD6H\QHHVWG·DYDQWDJH Je rencontre Joséphine Moretti, anciennement enseignante d’histoire. /HFRQWDFWDYHFOHVOLHX[HVWHQOLHQDYHFODGLPHQVLRQEXFROLTXHGHODFDPSDJQHGDQV (QUDSSRUWDYHFYRWUHORJHPHQWDYH]YRXVHQWDPpGHVGpPDUFKHVSRXUDPpOLRUHUOD Voisin) la matérialité du bâtit, de l’espace public, des espaces appropriables.
1RXVUHJDUGRQVOHVDERUGVGHO·pFROH TXHO·RQYRLWGHGHKRUVTXLQHQRXVSHUPHWWUDLWjSULRULSDVGHMXJHUGHO·LQWpULHXUHWGHV prise de contact avec le territoire et les équipements sociaux, dans un deuxième le travail sur la &KDTXHSDUWLFLSDQWDXUDVRQFDUQHWGHSURPHQDGHV FDUQHWGHERUGGHO¶DWHOLHU (QIRQFWLRQGH journées du patrimoine (septembre), la journée des voisins (mai), la journée des enfants, 135. Seriez-vous intéressé pour y participer ? informations sur le passé et le temps présent, sur les racines et la vie actuelle, sur les territoires
Un ouvrage de référence : &·HVWjGLUHDOOHUGDQVGHVOLHX[DFFHVVLEOHVjSLHGHWFRUSVj±LOFHTXHG·DXWUHVPRGHV OD6DQWp&·HVWXQFKDPSDXPLOLHXGHODFLWp1RXVUHMRLJQRQVOHSDUFGHMHX[DXERUGGX UHOLpjODFRPPXQHGH6L[IRXUV laquelle on n’est pourtant plus. 6XUODFLWpoDpWpO·RFFDVLRQGHGLVFXVWHUGHVXVDJHVGHFHUWDLQVOLHX[HWGHVEHVRLQVQRQ VLWXDWLRQRXVRXODJHUFHUWDLQHVGLI¿FXOWpV" 1DWXUHGHVGpPDUFKHVHWSHUFHSWLRQGHOHXU ([SRVLWLRQGHVGRFXPHQWVFDUWRJUDSKLTXHVHWSKRWRJUDSKLTXHVGDQVOHVYLWULQHVGXFHQWUH
29 Ibid. p16 ont été posées. Les fonctions de l’outil de l’urbanisme &HWHUUDLQSRXUUDLWLOrWUHXQHDLUHGHMHX" conditions de vie. PDLVRQGHVDQWp/HVRSpUDWLRQVVRQWLGHQWL¿pHVHWGLVWLQJXpHV la « réussite » de cette action, ce dernier pourra être exposé. journée des femmes : proposer le parcours composé, comme un parcours de découverte de la 1RXVDYLRQVUHQGH]YRXVHQFHQWUHYLOOHGHYDQWOD%RXUVHGX7UDYDLOjK 32 PAULET J.-P., 2002, Les représentations mentales en géographie, Anthropos, Paris, p2 34 ibid. p5 36 Ibid p20 38 Ibid. pp130 -132 traversés.
L’espace urbain en méthodes, sous la direction de Michèle Grosjean et Jean-Paul Thibault, Je pense aujourd’hui que ça a été une autre partie de l’entretien d’embauche de de déplacement ne permettent pas toujours. ERXOHYDUGXQUHWRXUXQSHXDEUXSWG€jO·LQFRKpUHQFHVRQRUHGHFHUWDLQVDPpQDJHPHQWV -HUHSDUVORQJHOD&RUQLFKHDUULYHDX[DQFLHQVFKDQWLHUVHQSURÀWHSRXUYRLUODFLWp" HQWHQGXVGHFHX[TXL\KDELWHQW aboutissement ancien et de la Zup.
28 LEVY J. et LUSSAULT M., sous la direction de, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Belin 2003 30 Ibid. p16 - parler du même territoire et diagnostiquer son fonctionnement à différentes échelles 1RXVDUULYRQVDXFURLVHPHQWGHO·DYHQXH<LW]DKN5DELQ 31 MERLIN P., CHOAY F., Dictionnaire de l’urbanisme et de l’aménagement, puf, 2005 33 Ibid. p3 35 Ibid pp9-14 37 Ibid. p65 39 Ibid. p145

35 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 36 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 37 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 38 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 39 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 40 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 41 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 42 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 43 Re c o n n a î t r e B e r t h e - 1 e r f é v r i e r 2 0 0 5 44 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 45 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 46 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 47 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 48 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 49 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 50 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 51 Du centre ville à Berthe, rencontre de regards - 16 mars 2005 ...
Réalisation Le résultat sera un parcours d’image partagé. La qualité photographique ne sera pas la Action : VI. Du projet à la réalité : parcours partagés La Maison de la Santé40 commune pour qui le dipôle Hôpital/Maison de la Santé renforceront en outre l’attractivité et la 9,,3HWLWVELODQVUpDOLWpVHWÀQV vie du territoire (actions commerçantes, journée de la généalogie, les cirques installés sur les le mouvement, la physicalité (les pieds, espace parcouru). Amener les gens à se poser des 0DLVRQGHOD6DQWpGHODFRQFHSWLRQGHODGp¿QLWLRQGHVPLVVLRQV«MXVTX¶jODOLYUDLVRQGH remplacement, dans le meilleur des cas, et dans le pire, si de telles solutions n’existaient pas 2 – L’étude de l’accès des populations précaires à la Maison de la Santé : Certaines de ces structures sont proches (l’hôpital par exemple, mais se déplacer à l’intérieur Mais le choix des repères compréhensibles par des habitants en situation d’illettrisme constitue Ils visaient à faire prendre conscience de différents éléments constitutifs de l’environnement &HWWHGpDPEXODWLRQDUHQFRQWUpXQVXFFqVVLJQL¿FDWLISDUPLOHVKDELWDQWV2QVHJDUGHUDELHQ On a évoqué plus haut, dans le chapitre sur l’enquête sur la souffrance psychosociale et Vers la PARTIE TROIS 1. Le bonheur en marchant Le livre prend le ton de la confession intime, à laquelle nous pourrions ou aimerions FRQÀJXUDWLRQVGHUDSSRUWVVRFLDX[GDQVOHXUGpYHORSSHPHQWKLVWRULTXHª42 le surprend, le dérange voir le choque, car ces réactions spontanées constituent Les trois ordres de réalité vécus se retrouvent tant dans la promenade que dans le PARTIE TROIS La posture professionnelle est posée par Sophie Caratini dans Les non-dits de ‡ les promenades avec Daniel Guilloux, intervenant à L’IAR ‡ la journée de marche des seniors Ceci ferait matière à un beau et riche répertoire de pratiques, utile et nécessaire à ‡ la spatialisation des projets de territoire, Dans ce contexte, le livre de Rachel Thomas sur les trajectoires qui traite de ©&HUWDLQVVRFLRORJXHV 3LHUUH6DQVRW-HDQ6DPXHO%RUGUHXLO HWFHUWDLQVJpRJUDSKHV 5DFKHO7KRPDVH[SRVHjODÀQGHVRQRXYUDJHVXUOHVWUDMHFWRLUHVXUEDLQHVFRPPHQW partenariats, des réglementations, permet de s’assurer des conséquences spatiales
question principale. Un parcours partagé, réalisé à 3 reprises (1x par jour ; 3 journées choisies). convivialité des lieux. terrains vagues…). TXHVWLRQV TXHVWLRQVVXUOHVTXHOOHV0DGpMjWUDYDLOOpHQDPRQW ,GHQWL¿HUODUHODWLRQHQWUHOHV l’équipement et à son investissement par l’équipe. ou étaient irréalisables, d’anticiper certaines oppositions et de les comprendre. Donc de s’y d’un hôpital n’est pas facile quand on est en situation d’illettrisme et en souffrance MXVWHPHQWODGLI¿FXOWpPDMHXUHGHFHSURMHWGRQWOHSULQFLSHHVWVLPSOH urbain quotidien des habitants, de mieux comprendre en quoi certains de ces éléments dans le cadre de ce rapport d’émettre des hypothèses sur les raisons de ce succès, mais on le bien-être, les études existantes relevées dans la littérature spécialisée, concernant les écrire et dire « moi aussi ». DXWDQWGHVLJQHVTXHOHUpHOQHFRUUHVSRQGSDVjFHTX·LOHQLPDJLQDLW « 7UDYHUVHU récit de vie, tant chez les promeneurs que chez les interviewés : la réalité historico- l’anthropologie . ‡ Elizabeth Apprill, géographe, ses promenades avec Hendrick Sturm, et/ou avec ‡ les marchons vers l’écoles, les pedibus, tous les pédibus de la terre l’avancement de cette pratique et de ses pratiqueurs. ‡ la conception urbaine, l’accessibilité, nous permet de relier la fonction d’observation et étude de 0LFKHO/XVVDXOW GpYHORSSDQWXQHDSSURFKHPLFURVRFLRORJLTXHGHODPRELOLWp penser, organiser et concevoir le déplacement piéton; ce qui rejoint les questions de ces décisions sur le moyen et long terme.
Ateliers de promenade avec des habitants, des ouvriers et techniciens, des concepteurs et Concernée par la Santé Publique, la Ville a en projet la création d’une véritable promeneurs et le territoire (ils y vivent, y travaillent, ou ne le connaissent pas). Obligation de préparer. la Maison de la Santé, comme décrit plus haut, va abriter des structures diverses, et donc psychosociale), d’autres sont relativement ou très éloignées (le centre de l’assurance maladie, à participent à la genèse de la souffrance, et à entrevoir des éléments de solutions, dans le cadre constatera que les habitants des ZUP d’origine immigrée souffrent d’un double déracinement : caractéristiques que devrait contenir un environnement pour jouer un rôle restaurateur dans La dimension narcissique est très présente dans les sources et ressources sur la Les contenus concernant la promenade et la marche proprement dite, pourraient-ils « Toute expérience de vie comporte une dimension sociale » Cette phrase empruntée ODFUR€WHGHVSUpMXJpVGXFKHUFKHXU « 6LOHFKHUFKHXUVDLWrWUHDWWHQWLIjFH empirique, la réalité psychique et sémantique, et la réalité discursive du récit (ou de Laurent Malone ‡ la journée sans voiture J’ai suivi et pris connaissance ces promenades et marches urbaines, le plus souvent ‡ la production d’aménagements urbains l’urbaniste à la marche, aux déplacements et aux usages des espaces. urbaine, le terme de mobilité relève d’une « gestion collective des risques de la de spatialisation des projets à laquelle il serait bon d’intégrer la richesse de
experts des équipements publics. Ce résultat photographique pourra être exposé sur les chantiers de la ville et dans/hors des Maison de la Santé, dont la mission première sera la prévention, sous toutes ses Les objectifs de la construction de cet équipement sont divers. Le travail de l’enquête a permis de rencontrer des acteurs proffessionnels et des habitants s’impliquer, M les obligent à mobiliser ce qu’ils savent, à se questionner. La matière à questions Dans l’idéal, à chaque étape du projet réalisation d’une promenade. Les promenades peuvent se accueillir des publics variés, dans des conditions elles aussi très variées : le soir, en urgence, en l’autre bout de la rade de Toulon). On commet en effet très facilement l’erreur équivalente à l’ethnocentrisme : le responsable de l’important projet de réhabilitation urbaine en cours à La Seyne. un déracinement par l’histoire familiale, dont les racines sont le plus souvent de l’autre côté de l’équilibre et le bien-être mental. Questions de postures et de ressources promenade. Le livre d’Yves Pascalet « Le bonheur en marchant » en est un exemple avoir de la tenue et de la valeur sans cette explicitation de l’intime ? à Alfred Schütz résume à elle seule l’esprit dans lequel les récits de vie en tant que qui déstabilise ses représentations, il pourrait bien parvenir à un basculement la promenade). ... PUGILAT POSTURAL et METIERS D’URBANISMES «Tout texte anthropologique relève d’une expérience vécue de l’altérité, faite ‡ Laurent Malone et les Stalker à Rome ‡ le tour-circuit à vélo et à roller le vendredi soir, à Marseille, à Paris et dans en y participant et/ou en menant des entretiens auprès du et des promeneurs. ‡ la gestion urbaine. UHQFRQWUHDYHFOHVDXWUHVª3UpFLVpPHQWODPRELOLWpVHGpÀQLWFRPPHXQV\VWqPH l’expérience cheminatoire ordinaire en milieu urbain. Les projets artistiques de Hervé Lelardoux et de son Théâtre de l’Arpenteur, utilisant
L’urbaniste travaillera avec ces groupes sur la dramaturgie du parcours. équipements concernés lors du parcours. Les promenades de la maison de la santé sera le projet retenu en essais en juin et formes. Ce nouvel outil sera l’occasion d’y regrouper des services agissant sur le Il s’agit de : En septembre 2005, Amandine et moi avons écrit ensemble une note d’étape impliqués. Peut-être vu comme un élément méthodologique du projet, qui s’est répercuté transformer en visite de chantier ou en réunion d’information dans des murs. Plusieurs actions de déambulation ainsi que des actions basées sur le même principe, se sont situation de stress, des personnes en situation d’illettrisme, à pied, avec des berceaux, etc. de l’élaboration de ce mini indicateur, même assisté d’un comité de professionnels de la Méditerranée, et un déracinement secondaire par un habitat et un environnement standardisé : l’auteur raconte son rapport à la promenade et à la marche, à partir de ses témoignages sur l’expérience vécue peuvent être mis au service de la recherche d’une rencontre entre sujets appartenant à des cultures différentes. Mais le point «L’accessibilité à la ville en question . Aujourd’hui les exigences du piéton sont la promenade comme medium, pourraient servir d’inspiration à l’urbaniste qui
Liens nécessaires :
c’est ce qu’on voit. Promenade est entrecoupée d’arrêts (sur les espaces clos…) . La question suivante serait : est ce nécessaire ? Utile ? A ceci nous tenterons d’hypothèses, à un renversement de perspective qui s’apparenterait à la fameuse ‡ Stalker à Rome, les incontournables promenades des banlieues et friches d’autres villes Les domaines où l’urbaniste partage avec d’autres professions : G·DFWLRQVFRPSOH[HTXLHQJHQGUHQWjODIRLVXQGpSODFHPHQW HQWHQGXFRPPHXQ
Ateliers de terrain et de cartographie. juillet pour la phase de programmation de la maison de la santé. même thème, comme le Service Communal d’Hygiène et de Santé. intitulée : « Ce que nous avons pensé des promenades ». Il traduit les questions et les sur l’ensemble du projet. Cela avait des atouts (intérêt, de l’envie, récupération d’un état GpURXOpHVTXLRQWSHUPLVG¶LGHQWL¿HUFHUWDLQHVSUDWLTXHV/HGpWDLOHVWGRQQpGDQVXQHDQQH[H 2USOXVSHUVRQQHQHSHXWLJQRUHUTXHIDLUHXQHRULHQWDWLRQHI¿FDFHQHSHXWSOXVVHXOHPHQW l’aide sociale, va avoir nécessairement tendance à prendre son propre système de repères Des rapports détaillés étant fournis en annexe, nous ne donnerons ici que quelques éléments qui ne dit rien de ce qu’il s’y passait avant la construction des immeubles. Même les noms des Il est bien évident que les déambulations vont jouer un rôle important dans la déclinaison H[SpULHQFHVHQ\UDFFURFKDQWXQHMXVWHpSLVWpPRORJLHGHVLQIRUPDWLRQVVFLHQWLÀTXHV l’hypothèse : oui, si l’on veut objectiver sa dimension d’outil professionnel, et si l’on VRFLRORJLTXH'DQVODSHUVSHFWLYHHWKQRVRFLRORJLTXHOHVH[SpULHQFHVYpFXHV ©/DUpDOLWpKLVWRULFRHPSLULTXHGHO·KLVWRLUHUpHOOHPHQWYpFXHSDUFRXUV GHYXH©VFLHQWLÀTXHªTXLOpJLWLPHOHVWDWXWGXFKHUFKHXUGH©WHUUDLQªQ·HVWSDVWDQW PXOWLSOHVVHGpSODFHUYLWHTXHOTXHVIRLVORLQHWGDQVXQHQYLURQQHPHQWGHTXDOLWp «Comment les sens mais aussi l’émotion que suscite la découverte d’un espace et travaille à l’aide et à la préparation des politiques publiques urbaines et territoriales.
Avec l’urbanisme, les équipements et les services techniques. Créer à proximité immédiate de l’hôpital de la Seyne-sur-Mer, un lieu de référence Important que les différents publics y participent : les gens du quartier, les seynois, les Autant il est aisé, en théorie, de prévoir les accès en auto (parking) et par les transports en UXSWXUHDYHFOHVHQVFRPPXQ  romaines. ‡ les voyages, les marches et promenades des touristes ‡ la mise en œuvre de projets territoriaux et urbains, FKDQJHPHQWSK\VLTXHRXYLUWXHOG·HPSODFHPHQWGDQVO·HVSDFH HWXQHUHQFRQWUH RX
GRXWHVjFHPRPHQWRO·RQGRXWHGHVVXLWHVGHODPLVVLRQ&·HVWDYDQWOHVGLIÀFXOWpV d’implication des personnes vis à vis de la souffrance psychosociale, d’Avisen et de la Seyne, Prise de note visuelle des remarques et arrêts (photos) du présent rapport, mais on mentionnera, pour illustrer l’intérêt de cette méthode : consister à donner un nom et une adresse, ni même accompagnés d’un vague plan de trajet topographiques pour un système « universel » adopté par tout un chacun. Cette erreur se synthétiques. rues ne disent rien du passé du territoire (concernant la ZUP, voici quelques noms de rue et opérationnelle de ces recommandations pour le moment théoriques. et philosophiques. La table des matières illustre cette biographie élargie de soi et la constituent autant de gisements de savoirs qui ne demandent qu’à être exploités au biographique. Ce parcours inclut la succession des situations objectives du sujet, et lié à son regard prétendument «distancié». Il résulte en réalité d’une négociation ; combiner parfois temps de transport, temps d’achat et temps de loisir. le cheminement en son sein, participent ils de l’accessibilité ou, peut être devrions
professionnels. FRPPXQ DUUrWGHEXVSURFKH DXWDQWLOHVWSOXVGLI¿FLOHG¶DQWLFLSHUODYHQXHG¶XVDJHUVGRQWOD veut mettre en valeur (juste valeur ?) une pratique qui s’exerce professionnellement La fonction expressive. Certains récits de vie sont tellement chargés de force ‡ Yves Clerget à Paris et environs, pour Beaubourg, Promenades Urbaines ‡ le tourisme expérimental ‡ leur animation et GXPRLQVXQHFRSUpVHQFHDYHFDXWUXL 
Avec le tissu associatif et projets sociaux existant. Le mode opératoire : l’opération se réalisera en maîtrise d’ouvrage communale, sur un terrain pluridisciplinaire pour les usagers requérant un service de santé et/ou de prévention. Ce FRQÀUPpHVG·$YLVHQDYDQWOHGpSDUWIRUFpG·$PDQGLQHDYDQWODQRQSURORQJDWLRQGH FRQVFLHQFHVRFLDOHTXLDYDLWpWpGpMjDPRUFpHSDUOHVVpDQFHVGHGpEULH¿QJDYDQWO¶HQTXrWH  d’autobus. On sait également que les orientations non suivies d’effet constituent autant « produit à un double niveau : un niveau cognitif (celui qui a été éduqué en France non seulement marche, cette approche de l’individu et la marche du corps à l’esprit : SURÀWGHODFRQQDLVVDQFHVRFLRJUDSKLTXHHWVRFLRORJLTXH %HUWDX[ ª43 la manière dont il les a vécues et agies sur le moment, de même pour les éléments perpétuellement incertaine - entre l’ouverture et la fermeture d’esprit.»47 « 2QSDUOHG·XQHPLVHHQ±XYUHV\VWpPDWLTXHGHFHWWH©DFFHVVLELOLWpSRXU QRXVGLUHGHO·KRVSLWDOLWpG·XQHYLOOH" « &RPPHQWFRQFUqWHPHQWSUHQGUH ©:DONPDQ'HSXLVO·$USHQWHXUGpYHORSSHOHFRQFHSW©9LOOH,QYLVLEOHªXQH
DYHQXHV5RVD/X[HPERXUJ*DJDULQH%REE\6DQGV  « Marche. Mouvement de l’ensemble du corps dans une direction et qui n’est pas légitimée aux regards des uns et des autres, et qui (on s’avance H[SUHVVLYHTXHOHFKHUFKHXUVHUDWHQWpGHOHVSXEOLHU « (QSXEOLDQWXQUpFLWGHYLH La promenade comme libération. Il serait erroné de voir dans la ‡ Philippe Piron (photographe) : ses promenades et ses belles photos de batiments ‡ les randonnées et les découvertes des promeneurs ‡ la production de savoirs. « /DUpÁH[LRQVXUO·DFFHVVLELOLWpGXSLpWRQjO·HVSDFHSXEOLFXUEDLQSRUWHVXU
Avec les services sociaux et médicaux impliqués dans cet équipement. communal. lieu sera lisible, emblématique, appropriable, accueillant et assez convivial pour susciter la la mission promenade. Mais aussi inconvénients avec un contexte chargé des éléments néfastes du projet d’enquête L’assistante sociale était gênée des opinions qu’elle avait sur le territoire; en la poussant à en ‡ /¶RUJDQLVDWLRQGHSLTXHVQLTXHVSDUFHUWDLQVKDELWDQWVGXTXDUWLHU plupart sont trop pauvres non seulement pour posséder une auto, mais également parfois pour d’opportunités manquées » que les études d’épidémiologie rétrospective retrouvent souvent à VDLWOLUHjSHXSUqVFRUUHFWHPHQWPDLVHQRXWUHLODDFTXLVDX¿OGHVDQVOHFRGHGHOHFWXUHQRQ Devenir un habitant participant, et ne plus être seulement un « usager » : de son parcours. WRXV « /HVpOXVHWFRQFHSWHXUVHQIRFDOLVDQWOHXUGLVFRXUVVXUOHVVLWXDWLRQV HQFRPSWHOHVEHVRLQVVSpFLÀTXHVGHFKDFXQSRXUDPpOLRUHUOHVFRQGLWLRQVGH démarche consacrée à l’imaginaire urbain, une recherche constante de nouvelles
Action : Maison de la Santé 8QFHUWDLQQRPEUHG¶REMHFWLIVVSpFL¿TXHVDYDLHQWpWpDVVLJQpVjODUHVSRQVDEOHGHFHWWHSDUWLH emprunter les bus. déterminée, obtenu en lançant en avant et vers le haut, chaque pied … pourquoi pas) mériterait de l’être, et prendrait de la consistance en l’étant, in extenso on lui fait remplir non pas une fonction de recherche mais une fonction GpDPEXODWLRQXQPRXYHPHQWLQQRFHQW « 'DQVODGLDOHFWLTXHGHO·RXEOL et de lieux ‡ la marche du braconnier –eur II. Le métier d’urbaniste ©FHVDSWLWXGHVjDUWLFXOHUDOOXUH DX[GHX[VHQVGXWHUPH FRPSDJQLHHWOLHX[
3. Parcours logistique
Avec les affaires sociales de la ville. FRQ¿DQFHGXSXEOLFTXLSRXUUD\WURXYHUOHVVRLQVOHVFRQVHLOVHWOHVLQIRUPDWLRQVTX¶LOHVSqUH (l’usure de certains partenaires). parler, cela lui a permis de mieux accepter ses opinions. O¶RULJLQHGHODPRUWDOLWpHWGHODPRUELGLWppYLWDEOHV HWRQVDLWTXHOD)UDQFHDI¿FKHOHVSOXV écrit de la signalétique des villes françaises) ; et un niveau culturel (là où un autochtone aura /HVXFFqVGHFHWWHGpDPEXODWLRQDpWpWHOTXHODFRQVXOWDQWHXUEDQLVWHG¶$9,6(1DpWp « 1. Un pied devant l’autre, 2. Le Jupiter de mon enfance, 3. Les premiers pas, les trois fonctions du récit de vie pourraient être les trois fonctions de la promenade  /DUpDOLWpSV\FKLTXHHWVpPDQWLTXHFRQVWLWXpHSDUFHTXHOHVXMHWVDLWHWSHQVH d’inaccessibilité dispensent une image négative de la ville. Or celle-ci du fait même déplacement en ville ? formes théâtrales, d’autres façons d’inscrire le théâtre dans la cité, et de multiples
Un parcours partagé, réalisé à 3 reprises (1x par jour ; 3 journées choisies). La gestion de l’équipement. de la mission, urbaniste qui maîtrisait cette méthode. ‡ /DGpSRVHG¶pOqYHVGHO¶pFROHWRXWHSURFKHHQSUR¿WDQWG¶XQHHQWUpHGLVFUqWH O¶HQWUpH Le seul fait de faire participer des habitants à une action en rapport avec un important Nous avons mis la charrue avant ou en même temps que les bœufs… la mission s’est alternativement, et en le ramenant en contact avec le sol avant que HWSRXUUDLWHQÀQrWUHVRXPLVHjXQUDQJGHTXHVWLRQVG·XVDJHVHWTXHVWLRQV GHFRPPXQLFDWLRQ « &HWWHIRQFWLRQQHUHOqYHSDVGXWRXWGHODPrPHORJLTXHTXH et de la mémoire, la promenade est un lieu et un temps privilégiés à la ‡ Stanislas Amand (photographe), ses promenades, enseignements photographiques ‡ les promenades vertes pYDOXpVVHORQOHFULWqUHGHOHXUVPRGHVG·RFFXSDWLRQ ª,OV·DJLWG·HQYLVDJHUDORUVOD
(QJXLVHGHSUpDODEOHDXSDUFRXUVORJLVWLTXHQRXVHQYLVDJHRQVGHIDLUHGHVDWHOLHUVFRQFHUQDQW Contribuer, par la permanance des soins, à réduire la sur-fréquentation du service des urgences PDXYDLVUpVXOWDWVGHVSD\VGHO¶2&'(HQFHGRPDLQH 2QVDLWHQ¿QTXHODVDQWpSXEOLTXH tendance à prendre pour repère topographique un PMU, une boutique qu’il sait connue de directement approchée par les responsables seynois de la journée du patrimoine, et que 4. Le chemin de l’école, 5. La marche des origines, 6. L’évolution en marche, 7. A urbaine : la fonction exploratoire, la fonction analytique et la fonction expressive. UpWURVSHFWLYHPHQWGHVRQSDUFRXUVELRJUDSKLTXHHOOHUpVXOWHGHODWRWDOLVDWLRQ Les fonctions, savoirs et savoir-faire des métiers de l’urbanisme . de sa complexité et de sa capacité à favoriser la libre circulation des personnes, ne « /HVUHVVRXUFHVRXREVWDFOHVDXGpSODFHPHQWQHUpVXOWHQWSDVVHXOHPHQWG·XQH manières de mettre en relation un public avec ses espaces de vie quotidiens. En
La diversité des intervenants qui travailleront dans la maison de la santé (professionnels Trois semaines après : avec chaque habitant, M a fait un compte-rendu individuel : demande principale de l’école se trouvant ailleurs) /DWRSRJUDSKLHGXWHUULWRLUHVXUOHTXHOOD=83DpWpFRQVWUXLWHMXVWL¿HO¶LPSRUWDQFHGHPLHX[ projet, traditionnellement piloté par des « experts », confère à la personne un sentiment de arrêtée ou pas continuée. Peut être avions-nous cru en la charrue avant les bœufs. .. O·DXWUHQHO·DLWTXLWWp « /DPDUFKHHVWXQHDIIDLUHG·RVGHWHQGRQVGH intellectuelles qui permettraient de la faire évoluer. OHXUVIRQFWLRQVUHFKHUFKH H[SORUDWRLUHHWDQDO\WLTXH  fois d’oubli de soi, de distraction et de retour sur soi, sur l’origine dans un La liste incomplète et désordonnée: et critique de l’esthétique urbaine ‡ la marche afghane dimension collective et située du déplacement urbain.»49
Résultat : les usages sur et traversant le terrain sur lequel la Maison de la santé va être implantée. de l’hôpital public. Au début Avisen a «forcé» les habitants à avoir cette conscience sociale, après certains se la Mais on constatera également que la méthode est assez souple et heuristique pour produire des française se caractérise par ses inégalités sociales à l’égard de la santé c’est-à-dire que non nombreux habitants, etc., un immigré prendra un autre type de système, de repère (un élément plusieurs déambulations « historiques » dont prévues dans le cadre du patrimoine. quatre pattes, 8. Ceux qui marchent debout, 9. La mécanique de la marche, 10. La Les trois ont fait partie de la mission promenade à la Seyne-sur-Mer. subjective que le sujet a fait de ses expériences jusqu’ici. 6RQWFDUDFWpULVpVSRXUFKDTXHÀFKHPpWLHUODIRQFWLRQTXHSHUPHWFHPpWLHUOD s’avère t elle pas le plus souvent accueillante et hospitalière ? La richesse du monde bonne ou mauvaise « ergonomie » de l’aménagement urbain, ni même de l’unique réinterrogeant le théâtre, c’est le réel que nous interrogeons. Notre scénographie,
de santé libéraux, Mutualité Française, services municipaux, commune de Six-Fours-les- Nous reprenons le contexte, racontons et commentons. de raconter la promenade, en plus utilisation de plusieurs photos (les arrêts et remarques) et connaître l’usage réel que les habitants font des multiples sentiers et terrains vagues qui réappropriation partielle sur les facteurs de son quotidien. Il n’est plus traité comme un « PXVFOHVHWG·LQÁX[QHUYHX[(QXQPRWGHWUDQVIHUWG·pQHUJLH0DLVO·HVSULW mouvement d’ascèse, d’épure et de transgression de l’habitude de penser. ‡ Christine Breton au service du Patrimoine de la Ville de Marseille ‡ la promenade virtuelle
Un parcours sur deux lignes d’accès à la Maison de la Santé. sont appropriés et d’autres l’ont rejeté en bloc. résultats inattendus. ‡ 'HVWUDYDX[GHUpSDUDWLRQGHPpFDQLTXHDXWRPRELOHHQWLUDQWSUR¿WGHVEUDQFKHV seulement les statistiques de mortalité évitable sont mauvais mais en outre ils montrent les plus de géographie, une mosquée, etc.). mathématique de la marche, 11. La chimie du plaisir, 12. Marcher c’est la santé, 13. Dans le chapitre « Mise en forme et rédaction » 44sont posées des questions que l’on  /DUpDOLWpGLVFXUVLYHGXUpFLWOXLPrPHWHOTXHSURGXLWGDQVODUHODWLRQ Les contenus de ce chapitre et du suivant sont extraits des contenus et de l’étude compétence générique qu’implique la fonction, les savoirs et savoir-faire mobilisés urbain ne provient-elle pas précisément de sa propension à faire se rencontrer les Cette pensée rencontre les savoirs et savoir-faire de l’urbaniste qui consistent LPEULFDWLRQHQWUHGHVIRUPHVFRQVWUXLWHVHWGHVSKpQRPqQHVVHQVLEOHV « /·DFWLYLWp c’est l’espace urbain à l’état brut ; la ville constitue la matière même de nos
Liens nécessaires : Un dépliant visuel montrant les différents accès aux différentes échelles de territoire.
Produits possible en plus du parcours lui-même : 3ODJHVSRXUOH&/,& DLQVLTXHO¶pYHQWXDOLWpG¶HQpODUJLUOHFKDPSDX¿OGHO¶pYROXWLRQGHV 5HJURXSHUHQOHVUHTXDOL¿DQWOHVVHUYLFHVGHVDQWpHWGHSUpYHQWLRQGHODFRPPXQH GHPDQGHGHOHVFRPPHQWHU3RXU¿QLUGHPDQGHpJDOHPHQWFHTXHFHODOHXUVXVFLWHU'LVFXVVLRQV serpentent et s’intercalent entre les constructions. De même que l’accessibilité pour les mamans usager », un « administré », c’est-à-dire un élément passif, objet des « experts » qui veulent joue son rôle. » L’innocence d’une drogue, 14. La marche de l’esprit » «La fonction exploratoire. Lorsqu’un étudiant ou un chercheur débarque en « /·pORLJQHPHQWGDQVODGLVSHUVLRQGHODFRQFHQWUDWLRQUHQGSRVVLEOHGH ‡ Un artiste, un élu : promenades / Lieux Publics : Aubagne, Marseille, Rouen, … ‡ La procession du plasticien belge/ Frac Paca 2003-2004 ‡ la promenade du facteur spectacles. Par la mise en scène du public dans sa ville, nous la questionnons.
solides des trois grands platanes présents sur la parcelle pour y installer des palans, pour la importants écarts entre les classes privilégiées et les groupes précaires. peut rapporter plus précisément à cette fonction expressive : dialogique de l’entretien, correspondant à ce que le sujet veut bien dire de ce qu’il communiquée dans une publication de l’OPQU. ainsi que la nature des produits liés à cette fonction. FLWDGLQVRXOHVSDVVDQWVHQGHPXOWLSOHVFLUFRQVWDQFHV"(QÀQHQSRXVVDQWODORJLTXH connaître les éléments constitutifs du fonctionnement urbain et des territoires, les GHFRQÀJXUDWLRQSURSUHDXSDVVDQWSURGXLWGHV©HVSqFHVG·HVSDFHVª 3HUHF
Avec l’urbanisme, les équipements et les services techniques
Une carte documentée sur le parcours. compétences territoriales et des besoins de santé de la population, impliquent une structure de 1pFHVVLWpG¶XQHGLVVRFLDWLRQHQWUHOHVGHX[SURMHWVORUVGXPRPHQWGHFRQÀLWVTX¶DHXOHSURMHW sur le territoire, l’autre, le bâti et la qualité de vie et donc sur la condition sociale que l’on avec enfants et poussettes, les conditions de déplacement et de sécurité la nuit, la signalétique Le seul moyen de produire un produit adapté consiste donc à organiser des déambulations avec faire son « bien ». « Mettre la charrue avant les bœufs » dans le précieux dictionnaire de Cl. Duneton, 2. Récits de vie WHUUDLQLQFRQQXVRQSUHPLHUUpÁH[HVHUDVDQVGRXWHGHFKHUFKHUXQRXSOXVLHXUV© nouvelles et inattendues proximités. ‡ Promenades urbaines / Mairie d’Aubervilliers : Aubervilliers ‡ Emmanuelle Germain (photographe) et Michèle Jolé (sociologue), l’une avec ‡ les visites et trajets de l’agent immobilier
Un marquage au sol. - ce qu’on y fait Favoriser, par la conception même du bâtiment et la mutualisation de certains espaces, la pourrait avoir dans ce territoire. dépose de moteurs. adaptée, etc. La compréhension du processus de réhabilitation : PASCALET Y., Le bonheur en marchant, « La marche est une affaire compliquée et compliquée à la fois. Chacun de nous VDLW RXFURLWVDYRLUGH HWSHQVHGHVRQSDUFRXUVª46 ‡ Lectures de ville/ Lire la Ville: Aubagne, La Valette, Marseille l’autre et l’une sans l’autre, et leurs villes invisisbles ‡ les promenades, visites et métrages des géomètres du cadastre Celle-ci permet de poser les questions du métier, des savoirs et savoir-faire du métier de la neutralisation de l’espace public urbain à son terme, ces élus et urbanistes organiser, les synthétiser, les rendre transmissibles et utilisables par d’autres en vue  VHQVLEOHVQRQÀJpVGDQVOHXUIRUPHHWpYROXDQWVHORQOHVFRQWH[WHV&HWWH
Avec le tissu associatif et projets sociaux existant. Détail : gestion de l’équipement du type Groupement d’Intérêt Public (GIP). &RQWH[WHGXMDQYLHUjOD¿QPDLRQWHXOLHXSURPHQDGHVDYHFGHVKDELWDQWVHQTXrWHXUVHW enquête (consultation des professionnels). Mettre la posture et temps d’écoute dans le contexte Les professionnels de santé ont donc aujourd’hui à l’égard de l’orientation une quasi obligation un échantillon représentatif de la future population utilisatrice du produit, d’effectuer les trajets qui permet de revenir aux sources d’expressions populaires informateurs centraux » susceptibles de lui fournir une description d’ensemble de «la découverte progressive des caractéristiques de l’objet, le fonctionnement Les questions que nous nous posons:  5pXVVLWHVWRWDOHV±XYUHVEHOOHVHWSRpWLTXHVLQWHOOLJHQWHVHWpPRXYDQWHVFHV
Signalétique. communication entre les services, donc leur mise en synergie. Une importante littérature existe sur les rapports entre souffrance et sentiment de utilise, pour avancer, les mêmes nerfs, les mêmes tendons, les mêmes muscles, La promenade a trait au récit de vie. Un récit de vie en mouvement dans l’espace. 0217$1'21$6RFLRSRpWLTXHGHODSURPHQDGH3UHVVHV ‡ Quartiers en vues / Karwan : Communauté de Communes d’Ouest Provence ‡ La Ville Invisible – Marseille , ateliers photo et promenade ‡ les promenades-courses des taxi de l’urbaniste. ULVTXHQWWUqVYLWHGHV·HQJDJHUGDQVXQHLPSDVVHFHOOHGHSHQVHUTX·XQHVSDFH d’approches stratégiques (sur les territoires, les espaces et les lieux). accessibilité qui n’est plus de l’ordre de l’aménagement urbain, comment pouvons
Avec les services de communication de la Ville. Un habitant et un travailleur social-santé guident un parcours de 2 heures sur la question de des professionnels (MIAJ, ASV, Avisen), ainsi qu’ une historienne locale (seynoise). des promenades et la sortir du cadre des réunions liées au projet d’enquête. ‡ &HUWDLQVXVDJHVFODVVLTXHVHWSDUIRLVLOOLFLWHVGHWRXWWHUUDLQYDJXHSDUFHUWDLQVMHXQHV de résultats, en dans tous les cas, une obligation de moyens adaptés. – type (Maison de la Santé – centre d’examen de l’assurance maladie, par exemple), d’analyser l’objet social étudié. Ces entretiens n’ont pas vocation à être orientés vers la forme de l’objet lui-même, le récit historique qui décrit la genèse de l’objet lui- En quoi l’outil promenade répond à ces fonctions ? WURLVVSHFWDFOHVRIIUHQWXQHUpÁH[LRQVHQVLEOHHWLQWHOOHFWXHOOHSDVVLRQQDQWHVXUOHV
Une ou deux éditions festives de ce parcours par an (ex : Journées liées à la santé, à l’enfant, à - comment, pourquoi, quand traverse-t-on ce terrain Un lieu d’implantation déterminant : La question des « il faudrait faire ». Septembre 2005 : en cours de réalisation. désappropriation de son environnement. Un vaste et ambitieux programme de réhabilitation est sur point d’être engagé à La Seyne. les mêmes os. Mais tout individu possède une façon particulière de se déplacer. Ce La quantité de bavardages à chaque promenade, le témoignent. Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrant, p 94 ‡ Hendrick Sturm avec ou sans Suzanne Hetzel ‡ Arènes – association – le Festival L’art des Lieux ‡ les tournées des policiers SXEOLFSHXWYLYUHHWSHUGXUHUVDQVFRQÁLWª48 nous la prendre en compte et la mettre en pratique ? Comment autrement dit
l’accès à l’équipement de la Maison de la Santé ; ils donnent les doubles informations sur les Constituer un pôle de compétences dans les domaines de la santé et de la prévention, capable du quartier le type de repères topographiques utilisés par les « promeneurs », et de les documenter par des « Je ne cite cette expression que pour mémoire et parce qu’elle paraît être la seule GHUpFLWVGHYLHLOV·DJLWSOXW{WG·HQWUHWLHQV©WRXUG·KRUL]RQª2QSUHQGUDJDUGH même, les passages du général au particulier et vice et versa ; une dynamique de <VRQWPrOpVGHVUpÁH[LRQVVXUO·DFFHVVLELOLWpVXUODPDUFKHOHVSLpWRQVDLQVLTX·j En quoi l’outil promenade permet d’accéder aux savoirs ? UDSSRUWVHQWUH9LOOHHW0pPRLUHGpFOLQpVVRXVSOXVLHXUVIRUPHV'HO·LPDJLQDWLRQ
la femme, au 3ème âge) L’îlot en pleine recomposition urbaine est délimité par l’avenue J. Rostand au Nord, le Suite aux promenades faites, M a fait une proposition de 3 promenades appelées « promenades- Le projet DATAR, par le truchement des déambulations, a tenté d’apporter un élément de qu’on appelle sa « démarche », caractéristique, conditionnée par sa silhouette, sa Ces bavardages personnels pourraient laisser qu’il y a une inattention envers le ‡ Chantal Deyckmin avec Lire la Ville ‡ les balades urbaines de l’AMIEU ‡ OHVFLUFXLWVGHVLQÀUPLqUHVDLGHVVRLJQDQWHVG·XQGRPLFLOHjO·DXWUH penser, organiser et concevoir l’espace-temps sensible du déplacement piéton
points de vue des différents usagers-patients et des services de santé d’urgence et de fond qui - ce qu’on aime / n’aime pas (et pourquoi comment) d’innovation mais aussi d’anticipation des problématiques locales de santé publique. photographies. Les déambulations agissent déjà à ce niveau, et même si leurs résultats n’ont à ce stade qu’un Les responsables politiques de la ville sont en train d’intégrer l’intérêt de faire participer les à venir plus ou moins directement du monde du travail – encore que par l’absurde, La posture devrait être quelque chose à questionner et à objectiver pour toute de ne pas oublier que l’horizon de perception dépend entièrement de la position développement biographique caractérisant un type particulier de trajectoires. Et des expériences et projets utilisant la promenade comme medium et outil. En quoi l’outil promenade est un nécessaire et utile savoir faire ? d’une mémoire propre à l’invention de la mémoire de la ville du futur, du public
(GLWLRQVHQOLHQDYHFO¶DFFXHLOGHVSULPRDUULYDQWV %RXOHYDUG0DUpFKDO-XLQDX6XGO¶DYHQXH-XOHV5HQDUGjO¶(VWHWO¶DYHQXH*UDPVFLjO¶2XHVW parcours partagés ». solution. taille, son poids, sa maigreur ou son embonpoint ; la structure de son squelette ; terrain et l’espace urbain. Ils sont au contraire une façon pensosn-nous d’investir le ‡ Nicolas Mesmain et ses fantastiques visites des quartiers de logements collectifs ‡ les promenades des Robins de Villes (Lyon) ‡ les repérages de cinéma RUGLQDLUH" « /HWUDYDLOVHSRXUVXLWDXMRXUG·KXLGDQVOHFDGUHGHODFUpDWLRQG·XQ
seront proposés. statut consultatif et non décisionnel, c’est un premier pas et un premier élément de prévention KDELWDQWVDX[IXWXUHVPRGL¿FDWLRQVTXLYRQWDIIHFWHUOHXUHQYLURQQHPHQW ou peut être justement à cause de son absurdité. Il faut dire que la charrue est démarche, que l’on exprime ou pas dans le texte, ou qu’elle apparaisse clairement G·RO·RQSURMHWWHOHUHJDUG«'HWHOVLQIRUPDWHXUVGRQQHQWGHVGHVFULSWLRQV©YXHV aussi la publication d’extraits, la publication in extenso.» L’objectif est de montrer que le lien entre ce métier et cet outil sont pertinents. En quoi la promenade peut être un produit découlant de cette fonction ? 6SDWLDOLVDWLRQGHVSURMHWVGHWHUULWRLUHHWSODQLÀFDWLRQVWUDWpJLTXH « funambule, entre présence et absence » de Walk Man 1 au public noctambule de
Produits possible en plus du parcours lui-même : ([SRVLWLRQGHVGRFXPHQWVFDUWRJUDSKLTXHVHWSKRWRJUDSKLTXHVGDQVG¶DXWUHVpTXLSHPHQWVGHV La situation du projet conditionne sa lisibilité et son appropriation par le public, donc sa Le départ du projet dans une période où les habitants étaient fortement mobilisés par l’enquête. 'DQVOHELODQG·pWDSHUHQGXjOD'DWDUÀQVHSWHPEUHOHVSURPHQDGHVVRQW ‡ Les repérages des logements collectifs marseillais construits entre 1945 et 1970 ‡ OHVYLVLWHVJXLGpHVGH0DUVHLOOHSDUO·RIÀFHGX7RXULVPH ‡ la marche des photographes à la recherche de leurs photos outil d’aide à la conception, par la recherche « d’indicateurs « de l’accessibilité
- ce que l’on en dit Mettre en oeuvre un lieu stratégique de conduite de crise, capable de mobiliser, le cas échéant, 3 – L’accès à d’autres structures de santé depuis la Maison de la Santé : La réalisation de la série de dépliant (que certains ont déjà surnommé « le GPS manuel »), à WHOOHPHQWFKDUJpHGHV\PEROHV ODSDL[OHWUDYDLOHWPrPHOHSKDOOXVTXLIHUWLOLVH dans les propos tenus. l’épaisseur de ses membres ; l’importance de son pannicule adipeux ; l’effacement réel. du centre », et souvent vues d’en haut, c’est à dire d’une position de pouvoir. Ils ont Prospective et diagnostic de territoire Walk Man 3, la mémoire personnelle et collective, inventée ou réelle, se heurte
Une carte documentée sur le parcours. Un public invité devient usager potentiel en dehors d’une situation d’urgence ou de nécessité, domaines sociaux et de la santé. fréquentation. 2ème temps : présentation des utilités des promenades. Parmi ces utilités certaines ont été présentées comme un projet possible, vraisemblable, réaliste et réalisable. Comme on peut s’en douter, la plupart de ces usages, sont certains remplissent d’évidence
voire de prise en charge de la souffrance psychosociale. I. Liste incomplète et désordonnée par Nicolas Mesmain ‡ toutes les visites guidées ‡ la marche prière au monastère du Corbusier L’enjeu est la concrétisation des objectifs sociaux et politiques, de stratégies à à l’espace public urbain qui rendrait compte des dimensions à la fois spatiales,
l’ensemble des compétences des services concernés. Pourquoi les gens sont venus ?