Vous êtes sur la page 1sur 23

Ph. M Nait Kaci

GAZA : Le SG de l’ONU se félicite du cessez-le-feu et souhaite une trêve de plus
GAZA : Le SG de l’ONU se félicite du cessez-le-feu et souhaite une trêve de plus longue durée
DK NEWS
MÉTÉO
33°
: ALGER
QUOTIDIEN
NATIONAL D’INFORMATION
35° : TAMANRASSET
p. 2
www.dknews-dz.com Mardi 12 Août 2014 - 16 Chaoual 1435- N° 689 - Troisième année - Prix
www.dknews-dz.com
Mardi
12 Août 2014
-
16 Chaoual
1435-
N° 689
- Troisième année
- Prix : Algérie :
10
DA. France :
1€
POUVOIR, CLASSE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ CIVILE
FÊTE NATIONALE
Le Président
L’inévitable consensus
Bouteflika félicite
Kamel Cherif
En cette période estivale, la scène politique semble
plongée dans une certaine léthargie. Cela se
comprend dans la mesure où tout le monde
s’accorde un temps de répit avant de reprendre de
plus belle en septembre prochain, à l’occasion de la
rentrée sociale. Cependant, cette période estivale a
été mise à profit par certains partis politiques pour
organiser leur université d’été ou congrès.
son homologue
tchadien
Page 3
P a g e 3

LE D R SAMIA AMRANI, DIRECTRICE DE LA PRÉVENTION SOCIO-ENVIRONNEMENTALE AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET LE D R DERRAR FAWZI, RESPONSABLE SCIENTIFIQUE DU LABO P3 À L’INSTITUT PASTEUR D’ALGER ,INVITÉS DU FORUM DE DK NEWS

Virus Ebola : aucun cas enregistré en Algérie

Aucun cas de virus Ebola n'a été enregistré à ce jour en Algérie, a affirmé hier à Alger un responsable au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, assurant qu'en cas d'appari- tion du virus, le pays dispo- sait de tous les moyens de diagnostic. «Nous sommes indemnes de la fièvre d'Ebola. Le virus n'existe pas dans notre pays car il est difficile de le contrac- ter», a indiqué la directrice de la prévention socio- environnementale au ministère, le D r Samira Amrani, lors du forum du quotidien DK News.

P a g e s 6 - 7

Ph. M Nait Kaci GAZA : Le SG de l’ONU se félicite du cessez-le-feu et souhaite
PORT D'ALGER M. Grine rassure les journalistes d'El Mihwar et rend visite à la famille de
PORT D'ALGER
M. Grine rassure
les journalistes d'El Mihwar
et rend visite à la famille
de Khaled Djender
DROGUE
Hausse du trafic
marchandises
en mai 2014
4 500 toxicomanes
pris en charge durant
le premier trimestre 2014
P a g e 3
P a g e 4
S
ANTÉ
7 E FESTIVAL
DIWAN:
CONFÉRENCE DE PRESSE
DU NOUVEAU SÉLECTIONNEUR
DE L’EN, CHRISTIAN GOURCUFF
AÏN ABESSA (SÉTIF):
FOOTBALL
3 membres
MON ENFANT
A DE LA FIÈVRE
d’une même
JIL ESSAED
famille
impose
Qu’est-ce
que je fais
son diwan
?
Les Verts
opèreront
en 4-4-2
meurent
noyés
sur scène
P a g e 2 2
P a g e s 1 2 -1 3
P a g e 9
P a g e 11
MÉDIAS
C U LT U R E
P a g e 14
2 DK NEWS D’ EIL Mardi 12 Août 2014 Régions Nord : 33° à Alger CLIN
2
DK NEWS
D’
EIL
Mardi 12 Août 2014
Régions Nord : 33° à Alger
CLIN
CLIN
Horaires des prières
Temps relativement chaud et ensoleillé notamment vers les
régions de l'intérieur avec localement tendance orageuse vers
les régions de l'intérieur en cours d'après midi/soirée.
Les vents seront en général faibles à modérés.
La mer généralement belle à peu agitée.
Mardi 16 Chaoual 1435
Max
M i n
Alger
33°
23°
Fajr
04:22
Oran
30°
23°
Dohr
13:20
Asr
16:41
Régions Sud : 35° à Tamanrasset
Annaba
33°
22 °
Maghreb
19:51
Temps généralement chaud et ensoleillé avec localement
des cellules orageuses en cours d'après-midi/soirée vers les
massifs du Hoggar/Tassili.
Les vents seront en général faibles à modérés (20/40 km/h)
avec localement de la chasse-sable.
Béjaïa
32°
23°
Isha
21:19
Tamanrasset
35°
24°
Météo
JUSQU’AU 14 AOÛT À SÉTIF AGRICULTURE OMRA ET HADJ Semaine religieuse annuelle du Saint Coran Les
JUSQU’AU 14 AOÛT À SÉTIF
AGRICULTURE
OMRA ET HADJ
Semaine religieuse
annuelle du Saint Coran
Les conseils du ministre
des Affaires religieuses
Nouri à Blida et Médéa
le 25 août
L’Association Djazaïr El Kheir, organise
du
7
au
14
août à Sétif, la semaine reli-
gieuse annuelle des soirées du Saint Coran.
L’ouverture officielle a eu lieu jeudi 7 août
à la salle de conférences du centre des
jeunes de Sétif en présence du président de
l’association M. Aïssa Ben Lakhdar, de repré-
sentants des autorités locales et de person-
Le ministre de l’Agriculture et du Dé-
veloppement rural, Abdelouahab Nouri,
effectuera une visite de travail et d’inspec-
tion dans les wilayas de Blida et de Médéa
nalités académiques et religieuses.
Le ministère de la
Santé, de la Popula-
tion et de la Réforme
hospitalière a prévu
pour cette année des
mesures pour contrô-
ler la situation. Une
fiche d’information a
été publiée dans les
deux langues (arabe et
française) par le mi-
nistère de la Santé
dans laquelle il conseille aux voyageurs à destination du
Moyen-Orient de respecter scrupuleusement les règles
d’hygiène. Il s’agit notamment de se laver les mains fré-
quemment et soigneusement au savon liquide ou par
friction avec une solution hydro-alcoolique et d’utili-
ser les mouchoirs en papier et à usage unique. Les symp-
tômes de la maladie, telle que la fièvre, toux avec des dif-
ficultés respiratoires, doivent être suivis d’une consul-
tation médicale.
SCOUTISME
01-09-2014 : M me Labidi
et le patrimoine musical
Les SMA en Slovénie
Dans le cadre des rencontres avec les
acteurs du monde des arts, la ministre
de la Culture, Nadia Labidi, rencon-
trera le 1 er septembre à 14h à la Biblio-
thèque nationale du Hamma, des repré-
sentants du patrimoine musical.
Le commandant général des Scouts
musulmans algériens, Noureddine Ben-
braham, participera du 10 au 16 août à la
40 e Conférence mondiale du scoutisme
en Slovénie et au Forum des jeunes du
scoutisme mondial.
LES 28 ET 29-09-2014
CPM Consulting :
DEMAIN À 9H30
AU SIEGE DU RND
l’entreprise et
le développement
humain
Conférence
de presse
sur GAZA
Le premier séminaire national sur le dé-
veloppement humain en Algérie se tiendra
les 28 et 29 septembreà l’hôtel Mercure, sous
le thème « Les indicateurs de développe-
ment humain appliqués à l’entreprise ».
Des responsables de la communica-
tion du parti annoncent qu’une mani-
festation de soutien à la résistance des
Palestiniens à Gaza sera organisée de-
main mercredi 13 août au siège du RND
à Ben Aknoun- les Asphodèles. La confé-
rence de presse est fixée à 9h30’.
MFEP
OMC
7
AU 10 OCTOBRE,
Inscriptions pour
la formation professionnelle
jusqu’au 21 septembre
Forum public
en octobre
AU BURKINA FASO
4
e Symposium
Les inscriptions pour la for-
mation professionnelle vont
jusqu’au 21 septembre, rappelle le
ministère de la Formation et de
l’Enseignement professionnels.
La rentrée officielle aura lieu le di-
manche 28 septembre 2014
international
sur le Transport et
la Logistique en Afrique
JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE 2014
La délégation algérienne
s'envole pour Nanjing
La délégation sportive algérienne s'est envolée lundi
pour Nanjing pour participer à la 2e édition des Jeux Olym-
piques de la Jeunesse ( JOJ), prévue du 16 au 28 août courant
dans la ville chinoise.
Cinquante-huit (58) personnes, dont un groupe de 34
athlètes représentant 13 disciplines sportives, composaient
la délégation ayant embarqué pour Nanjing, via Doha, sous
la conduite du médaillé de bronze en saut en hauteur lors des
JO de Sydney-2000, Abderrahmane Hammad.
Les relations com-
merciales entre
l'Afrique et les pays dé-
veloppés, l'emploi et la
protection des consom-
mateurs seront au cen-
tre du Forum public de
l'Organisation mondiale
du commerce (OMC),
en octobre prochain, a
indiqué l'Organisation.
Cette rencontre in-
ternationale débattra
aussi de la feuille de
route du Cycle de Doha.
Au total, 71 séances sont
au programme de cette
conférence qui va trai-
ter également de la si-
tuation économique et
commerciale en
Afrique, l'amélioration
des relations commer-
ciales entre l'Afrique et
l'Occident, l'avenir com-
mercial de l'Afrique
après 2015, et le com-
merce Sud-Sud et
l'Afrique subsaha-
rienne.
Les experts ou praticiens d'Afrique, Europe, Canada,
Etats-Unis et d'Asie débattront du thème "Transport et lo-
gistique en Afrique : comment accélérer une croissance du-
rable en Afrique par le développement des corridors de
transport et l'optimisation des Tics". Des représentants du
secteur public, les opérateurs privés ainsi que les différents
acteurs et intervenants dans la chaîne des transports
prendront part à cette manifestation qui vise à engager la
réflexion sur le développement des échanges commerciaux,
en fonction de l'évolution de l'environnement écono-
mique national, régional et international.

Mardi 12 Août 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

3

POUVOIR, CLASSE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ CIVILE

L’inévitable consensus

En cette période estivale, la scène politique semble plongée dans une certaine léthargie. Cela se comprend dans la mesure où tout le monde s’accorde un temps de répit avant de reprendre de plus belle en septembre prochain, à l’occasion de la rentrée sociale.

Kamel Cherif

Cependant, cette période esti- vale a été mise à profit par certains partis politiques pour organiser leur université d’été ou congrès. Il ressort des réunions et rencontres organisées par les partis politiques et les associations de la société ci- vile que l’aboutissement à un consensus national est fortement recommandé et souhaité. L’Algérie qui reste un exemple en matière de stabilité de son front interne, doit encore déployer des efforts pour maintenir cette stabi- lité, devenue une denrée rare dans les pays voisins qui connaissent une instabilité en passe de devenir chronique. En ce sens, la quasi-totalité des partis, y compris ceux de l’opposi- tion, mettent l’accent sur la néces- sité du consensus, de la concorde et de la réconciliation entre l’en- semble des Algériens sans exclu- sion aucune. Le Front des forces socialistes (FFS) qui est le plus ancien parti d’opposition en Algé- rie, a recommandé un dialogue et un consensus «inclusif» lors de son récent congrès. C’est dire que toute la classe po- litique de même que les associa- tions de la société civile œuvrent à construire ou consolider ce consensus. Il s’agit en fait d’un principe adopté par le Pouvoir, quand on sait que la future Consti- tution du pays sera consensuelle.

Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 3 POUVOIR, CLASSE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ CIVILE L’inévitable consensus

A travers ce consensus, c’est la politique de la réconciliation natio- nale qui sera encore renforcée et ancrée au sein de la société algé- rienne. Le président de la Répu- blique, Abdelaziz Bouteflika ainsi que le Premier ministre, Abdelma- lek Sellal, insistent, chaque fois, sur la consécration de la politique de la réconciliation nationale et du consensus. En parallèle, la cul- ture de la haine est appelée à être carrément bannie et éradiquée. Le raffermissement des liens entre les Algériens, lesquels restent plus que jamais attachés à la stabi- lité du pays, expliquent en grande partie la stabilité du front interne. L’Etat s’est engagé à poursuivre sa politique sociale en venant en aide aux catégories les plus démunies. Il s’est également engagé à amélio- rer la qualité de vie du citoyen, no- tamment le service public dans toute sa dimension.

Autant d’acquis qui font que le front social en Algérie demeure sta- ble. Il faut aussi relever la grande prise de conscience des Algériens qui refusent de revivre le cauche- mar des années 1990 et qui regar- dent aussi avec un œil averti les conséquences de ce qui est ap- pelé le Printemps arabe. La situa- tion en Tunisie et surtout en Libye, de même que la guerre fratricide en Syrie, provoquée par les forces du mal, ont fait que les Algériens soient immunisés contre toutes tentatives de déstabilisation. Cela explique aussi la difficulté de cer- taines parties en Algérie de mobi- liser les Algériens pour provoquer ce que ces mêmes parties appellent un «changement» à la tunisienne ou à la libyenne. La réconciliation, la concorde et le consensus demeurent plus forts que toutes les autres tentatives suicidaires.

MÉDIAS

M. Grine rassure les journalistes d'El Mihwar et rend visite à la famille de Khaled Djender

Le ministre de la Com- munication, Hamid Grine, s’est rendu hier au siège du journal El Mihwar pour rassurer les journalistes de cette publication, après le décès tragique de son di- recteur, Nadir Bensebaa, sur leur situation sociale et professionnelle, a indiqué un communiqué du mi- nistère. Au journal, où le minis- tre a reçu un «très bon» ac- cueil de la part de la jeune équipe de ce quotidien national d’information, il a invité le collectif à perpé- tuer «le sens de la citoyen- neté, l’amour de l’Algé- rie, la réactivité et la géné-

Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 3 POUVOIR, CLASSE POLITIQUE ET SOCIÉTÉ CIVILE L’inévitable consensus

rosité du défunt fonda- teur de ce quotidien». Le directeur du quoti- dien El-Mihwar, Nadir Bensbaa, est décédé dans un accident de la route survenu dans la nuit de jeudi à vendredi à Zéralda (Alger). Le ministre de la

Communication a rap- pelé, à cette occasion, à quel point le défunt, en tant que journaliste, était «particulièrement sou- cieux de la décence so- ciale» de ses collabora- teurs. «Le devenir de ce quotidien nous importe, donc, au même titre que sa

cessus de professionnali- sation en cours», a tenu à préciser le ministre de la Communication. M. Grine s’est également rendu au domicile du journaliste défunt, Khaled Djender, pour présenter ses condo- léances à sa famille à la- quelle il a exprimé son

composante sociale, car

soutien et sa sympathie. Le

son fondateur avait une vision du journalisme qu’il incarnait à travers son amour profond pour l’Al- gérie et la défense des causes citoyennes, des va- leurs que nous œuvrons à promouvoir et à générali- ser au sein de la presse nationale à travers le pro-

journaliste Khaled Djen- der est décédé jeudi à Al- ger, suite à un malaise. Il a tenu à préciser, à ce titre, que la famille du journalisme fait le deuil, à travers ces pertes succes- sives, de deux journalistes «méritants» et «exem- plaires».

OUARGLA :

Nouvelles structures éducatives pour la prochaine rentrée scolaire

De nouvelles structures éduca- tives dans les différents cycles de l’en- seignement (primaire, moyen, et secondaire) seront réceptionnées à Ouargla, en prévision de la pro- chaine rentrée scolaire (2014-2015), a-t-on appris hier auprès de la direc- tion locale du secteur. Il s’agit de cinq lycées attendus à travers les concen- trations d’habitants de Hay Ennasr (commune de Ouargla), Laghraf (commune d’El-Hadjira), El-Dliliy (commune El-Taibet), ainsi que dans les communes de Blidet Amor et Temacine, a-t-on précisé. Trois collèges d’enseignement moyen

(CEM) en plus de deux classes d’ex- tension sont prévus également pour la nouvelle saison scolaire dans les communes de Ouargla, Ain El-Beida, et El-Taibet, a-t-on indiqué. Le cycle primaire sera aussi renforcé par six nouveaux groupements scolaires implantés dans les quartiers de Hay Ben Badis (commune de N’goussa) Hay El-Badr (commune de Zouia El- Abidia), 192-Logements, Othmane Ben Affan (commune El-Taibet), et Hay Boutara (commune El-Mna- guar), et quartier social (commune de Meggarine), a-t-on ajouté de même source. Le secteur de l’éduca-

tion réceptionnera aussi cinq can- tines scolaires pour atteindre un ef- fectif de 86.335 bénéficiaires soit une augmentation de plus de 2.000 élèves comparativement à l’année scolaire précédente, a-t-on fait savoir. Dans le cadre de la mise à niveau des structures scolaires à travers la wi- laya, figurent un total de 369 opérations de restauration retenues par la direc- tion de l’éducation au titre de l’année 2014, a-t-on signalé. La wilaya de Ouar- gla compte actuellement un total de 444 établissements éducatifs (295 écoles primaires, 107 CEM, et 42 lycées).

FÊTE NATIONALE

Le Président Bouteflika félicite son homologue tchadien

Le président de la Répu- blique, Abdelaziz Bouteflika, a

adressé un message de félicita-

tions à son homologue tchadien, Idriss Deby Itno, à l'occasion de la fête nationale de son pays, dans lequel il s'est réjoui de la qualité des liens d'amitié et de so- lidarité unissant les deux pays. «Au moment où la Répu- blique du Tchad célèbre le 54 e an- niversaire de son indépendance, il m'est particulièrement agréa- ble de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom person- nel, nos chaleureuses et vives félicitations, accompagnées de

mes vœux de santé et de bonheur

pour vous-même, de prospérité

et de bien-être pour le peuple tchadien frère», a écrit le chef de l'Etat dans son message. «Je vou- drais saisir cette heureuse oppor- tunité pour me féliciter de la qualité des liens d'amitié et de so- lidarité qui unissent l'Algérie et le Tchad et qui se traduisent par une coopération sans cesse ren- forcée, au bénéfice mutuel de nos deux peuples frères», a-t-il ajouté. «Je suis convaincu que la coordination de nos efforts com- muns sur les plans continental et international se renforcera da- vantage en faveur de la stabi- lité, du développement et de l'in- tégration de notre continent», a conclu le président Bouteflika.

CONSTANTINE

Lancement des travaux de réhabilitation du patrimoine immobilier du centre-ville

Les travaux d’aménagement et de réhabilitation du patri- moine immobilier du centre- ville de Constantine, inscrits dans le cadre des préparatifs de l’évènement «Constantine, capi- tale 2015 de la culture arabe», viennent d’être lancés, a-t-on appris hier auprès de l’Office de promotion et de gestion immo- bilière (OPGI). L'opération d'aménagement et de réhabilitation a débuté de- puis les immeubles de la rue Abane Ramdane et du boule- vard Mohamed-Belouizdad, a indiqué la même source qui a souligné «l’impact de ce projet dans la mise en valeur du vieux bâti du centre-ville». Confiés à une dizaine d’entre-

prises, pour un délai de réalisa-

tion de six (6) mois, les travaux de réaménagement et de réhabili- tation du patrimoine immobilier de la ville des ponts concernent la réfection des toitures et de l’étanchéité des terrasses, le ra- valement des façades ainsi que la consolidation des cages d’esca- liers, a-t-on souligné de même source.

Inscrit dans le cadre du pro-

gramme d’accompagnement des projets de réalisation en prévi- sion de la grande manifestation

culturelle attendue en 2015, le fi- nancement des opérations d’aménagement est assuré sur budget de l’Etat. Au total, 343 immeubles du centre-ville de Constantine et son environnement immédiat sont programmés pour des opé- rations de mise à niveau, a-t-on révélé, précisant qu’en deuxième étape de ce vaste chantier, les tra- vaux cibleront les anciens im- meubles situés en plein cœur de Constantine, à l’image de ceux de l’avenue Mustapha Aouati, de l’avenue du 19-Juin et de la rue Larbi Ben M’hidi, entre autres. Les immeubles des quartiers de Kaddour Boumeddous, Ci- loc et Filali, longeant le tracé du futur tramway de la ville, sont également inclus dans le pro- gramme des travaux d’aménage- ment, a-t-on indiqué. Le programme d’accompa- gnent des projets de la manifes- tation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe» en- globe aussi une opération de «relooking» des façades des com- merces situés dans le centre ville de la capitale dans l’Est du pays, dont l’expertise technique vient d’être finalisée.

HYDRAULIQUE - AEP

Renforcement des communes de Jijel et Mila en AEP à partir du barrage de Tabellout

Le bureau d’études portugais COBA a été retenu pour la réalisa- tion de l’étude d’avant-projet dé- taillé (APD) pour le renforcement de l’alimentation en eau potable des communes des wilayas de Jijel et Mila à partir du barrage de Ta- bellout (commune de Djimla), pour un délai de réalisation de 14 mois, a-t-on appris auprès des services de l’Algérienne des eaux à Jijel. Les bénéficiaires du projet sont onze (11) communes situées dans la wilaya de Mila et quatre (4) autres relevant de la wilaya de Jijel, à savoir Djimla, Beni Yadjis, Texenna et Oudjana. Une propo- sition a été transmise, dans ce sens, au ministère des Ressources

en eau pour le renforcement de l’alimentation en eau potable de trois autres communes de la wilaya de Jijel depuis cet ouvrage hy- draulique, à savoir Chahna, Taher et Chekfa, a-t-on appris de même source. L’étude en question consiste en l’examen des variantes possibles, la préparation des dos- siers d’appel d’offres et la réalisa- tion de l’enquête parcellaire, ont indiqué les responsables de l’ADE. Les travaux de réalisation du bar- rage Tabellout, situé dans la com- mune de Djimla, ont atteint un taux d’avancement de près de 70% et devraient être achevés en juin 2015, a-t-on encore précisé.

APS

4

DK NEWS

ACTUALITÉ

Mardi 12 Août 2014

Biskra

Apparition du 1 er foyer de fièvre aphteuse

Le premier cas de fièvre aphteuse à Biskra a été positivement analysé lundi chez une vache d’un éleveur de la commune de Loutaya au nord de la wilaya, a indiqué le directeur des services agricoles (DSA), Kamel Atrousse. Il a assuré la mise en œuvre des procédures prophylactiques avec l’abattage de la vache atteinte ainsi qu’une autre qui se trouvait dans la même étable, la désinfection de celui- ci et le contrôle de tous les élevages proches du foyer. La vigilance des services agricoles a permis la détection précoce de l’in- fection et l’intervention en temps opportun pour œuvrer à maîtriser la situation, a indiqué M. Atrousse qui a affirmé que des commissions de suivi de la fièvre aphteuse ont été installées dans les 33 communes de la wilaya, tous les vétérinaires mobilisés pour la vaccination, les 10 marchés aux bestiaux de la wilaya fermés et des actions de sensibilisation menées au profit des éleveurs. Le responsable du secteur a souli- gné l’importance de la coopération des éleveurs qui doivent signaler chaque cas suspect et éviter l’abattage non contrôlé. L’inspecteur vétéri- naire Hamza Samir a assuré que cette maladie qui ne constitue aucun dan- ger pour l’homme a impact écono- mique sur la production de viande bo- vine et de lait. La wilaya de Biskra compte un cheptel bovin composé de 4.000 bêtes dont l’élevage est concentré notam- ment dans les communes de Dou- cène, Laghrous et Loutaya.

Opérations de vaccination des ovins contre l’entérotoximie

Des opérations de vaccination contre l’entérotoximie, une maladie toxi infectieuse touchant les ovins, ont été effectués lundi à Biskra, a indiqué l’inspecteur vétérinaire auprès de la Direction des services agricoles DSA, Hamza Samir. Cette initiative a ciblé des dizaines de têtes d'ovins ayant été touchés par cette infection dans la région d’Ouled Djellal, à l’ouest de la ville de Biskra, a souligné le même responsable, pré- cisant que l’apparition de cette mala- die a été complètement maîtrisée. Le foyer de cette maladie qui a touché une cinquantaine de mou- tons a été détecté chez un éleveur ac- tivant dans cette région (Ouled Djel- lal). Parallèlement à l’action de vacci- nation, une vaste campagne de sen- sibilisation et de prévention contre cette maladie a été lancée en direction des éleveurs et maquignons, a-t-on indiqué de même source. Cette maladie est due à la prolifé- ration d’un type de bactéries dans l’in- testin de l’ovin résultant d’un chan- gement brutal de l’alimentation, a-t- on expliqué de même source. La wilaya de Biskra dispose d’un (01) million de têtes d’ovins élevés dans les parcours des régions d’Ou- led Djellal, de Sidi Khaled, Chaiba, Loutaya et Djemora, a-t-on indiqué à la DSA.

APS

Port d'Alger :

Hausse du

trafic marchandises

en mai 2014

Une hausse de 2,24% du trafic marchandises au port commercial d'Alger a été enregistrée au mois de mai avec un trafic global de 930.978 tonnes (T), a indiqué hier un bilan de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL).

4 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 Biskra Apparition du 1 foyer de fièvre aphteuse Le

Selon l'Epal, le volume global de

marchandises débarquées et embar- quées au port d'Alger s'est établi à

également en hausse de 5,62% à 46.513 T contre 44.036 T en mai 2013, explique l'Epal.

Pour le trafic conteneurs, les réalisa-

tions (184.548 T) sont dominées par les débarquements avec 179.753 T contre

  • 930.978 T contre 910.586 T en mai 2013,

Par ailleurs, en mai 2014, 196 na-

4.795

T expédiées en mai 2014, alors

soit une hausse de 2,24%. Le volume des marchandises débar- quées a atteint pour la même période 786.513T, en hausse de 1,75% contre 772.966T en mai 2013, précise l'Epal.

vires, dont 189 opérants et 7 relâcheurs ont accosté au port commercial d'Alger contre 193 navires en mai 2013, alors que le tonnage en jauge brute des navires opérants en entrée est passé de 1.769.964

qu'en mai 2013, les réalisations ont été de 172.868 T. Par types de navires, ce sont les porte- conteneurs (31%) qui dominent le trafic portuaire à Alger, faisant de ce port le

Les produits d'hydrocarbures dé-

tonneaux (1 tonneau=2,8 m 3 ) en mai

principal terminal à conteneurs du

barqués en mai 2014 se sont établis à

2013 à 1.843.478 tonneaux en mai 2014,

pays, suivis des Ro/Ro (rouliers, 9%), des

  • 342.757 T, en légère baisse par rapport aux

en hausse de 4,15%. Quant à la durée glo-

pétroliers (8%), des cargos (6%), et des

  • 348.994 T débarquées en mai 2013.

bale d'attente en rade des navires, elle a

céréaliers (4%).

Toutefois, les volumes embarqués pour la même période sont en hausse

baissé durant la même période, passant de 1,75 jour en 2013 à 1,19 jour en 2014.

Le terminal voyageurs du port d'Al- ger a d'autre part enregistré le transit de

(+4,67%) avec 97.952 T expédiées en mai

La durée moyenne de séjour à quai a

8.246

passagers, en baisse de 10,65%

2014 contre 93.584 T à la même période

été également améliorée, avec une baisse

par rapport à mai 2013. Les entrées au

en 2013. Les embarquements pour les pro-

sensible du temps de traitement des navires, passant de 4,42 jours en mai 2013

terminal se sont établies à 3.760 voya- geurs contre 4.268 voyageurs en mai

duits hors hydrocarbures se sont établis

à 3,91 jours en mai 2014.

2013.

LE MINISTRE DE L’AGRICULTURE L’A ANNONCÉ HIER

Des barrages de sécurité pour empêcher la propagation de la fièvre aphteuse

Le ministre de l’Agricul- ture et du Développement rural, Abdelouhab Nouri, a instruit, hier à Médéa, les au- torités concernées afin de multiplier les barrages sé- curitaires au niveau des axes routiers menant vers la ré- gion Ouest du pays, afin d’empêcher la propagation de la fièvre aphteuse. «L’empêchement de la propagation de cette maladie dépend, en grande partie, de la vigilance des services sécu- ritaires et leur application stricte de la loi à l’encontre des contrevenants aux ins- tructions émises, en vue de circonscrire la fièvre aph- teuse, dont l’interdiction de déplacement des bêtes», a indiqué M. Nouri dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite d’inspec- tion dans la wilaya. Considérant que la wilaya de Médéa constitue un «trait d’union entre l’Est et l’Ouest

4 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 Biskra Apparition du 1 foyer de fièvre aphteuse Le

du pays», le ministre, qui a ex- primé sa crainte de voir cette maladie se propager, a in- sisté sur l’impératif de la «multiplication des barrages de contrôle au niveau de la RN 40, reliant Médéa à l’Ouest algérien.» Soulignant la pour- suite de l’opération de vacci- nation du cheptel, M. Nouri a en outre signalé l’acquisi-

tion «dans les prochains jours» de nouvelles quantités suffisantes de vaccin au pro- fit des éleveurs, observant que la «maîtrise de cette ma- ladie n’aurait pas été possible sans la prise des dispositions préventives en temps oppor- tun». Par ailleurs, le ministre a exhorté les éleveurs et ma- quignons rencontrés à Mé-

déa, à «s’impliquer sérieuse- ment dans la mise en œuvre des mesures préventives dé- cidées en vue de la protection de la ressource animale.» S’exprimant sur la pro- blématique de fermeture des marchés de bétail, à l’ap- proche de la fête du sacri- fice (Aïd El Adha), le ministre a estimé que «l’on dispose encore d’assez de temps avant cette fête religieuse», ceci d’autant plus qu’il n’a «été en- registré aucun cas de conta- mination d’ovin par cette

maladie, à ce jour.»

M. Nouri s’est rendu, à l’occasion, à une exploita- tion agricole d’élevage bo- vin dans la localité d’El Ama- ria, où il a été découvert un foyer de fièvre aphteuse. Il a écouté, sur place, les do- léances des éleveurs qui l'ont sollicité pour des vaccins, avant qu'il ne s’engage à leur en fournir dans «les pro- chains jours».

Mardi 12 Août 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS 5

Gaza

contre

israélienne

Agression

Entrée en vigueur d'une trêve de

72 h

Une trêve de 72 heures entre le mouvement de résistance Hamas et l'occupant israélien est entrée en vigueur dans la bande de Gaza lundi à 00H01 locales (21h01 GMT), après plus d'un mois d'attaques où près de 2000 Palestiniens ont été tués.

L'Egypte qui assurait la média- tion entre l'occupant israélien et les Palestiniens, a obtenu l'approbation des deux parties sur un nouveau cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza, a annoncé l'agence de presse officielle Mena.

Le ministère égyptien des

Affaires étrangères avait indi- qué que le cessez-le-feu de 72 heures devait entrer en vigueur hier à 00h01 locales (21h01 GMT dimanche). Le Caire a appelé les deux par- ties à mettre à profit la trêve pour travailler «à un cessez-

le-feu global et permanent».

MONTRÉAL

Manifestation en solidarité avec la population de Gaza

Une manifestation s'est dérou- lée, dimanche à Montréal, en signe de solidarité avec la population de la bande de Gaza et en protestation contre l'agression barbare menée par l'armée israélienne dans l'enclave palestinienne. Organisée à l'initiative d'une large coalition d'organisations syndicales, populaires, politiques et commu- nautaires du Québec, cette marche a été l'occasion pour exprimer le soutien total à la population de Gaza et appeler à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes contre les ci- vils palestiniens. Les manifestants, venus en masse, ont aussi profité de cette marche pour dénoncer la «complicité» et l'«inaction» du gouvernement ca- nadien de Stephen Harper et des partis politiques de l'opposition au ni- veau fédéral qui ont failli «honteuse- ment à leur responsabilité mini- male d'exiger le respect du droit in- ternational humanitaire par l'Etat hé- breu», le «mutisme» du gouverne- ment québécois face à ce «carnage» qui se poursuit, ainsi que le blocus humanitaire imposé à la bande de Gaza, au moment où des quartiers complets, des mosquées, des écoles et d'autres lieux de refuge relevant de l'ONU sont détruits à coups de bombes. «Israël assassine les en- fants de Palestine !», «Free Gaza ! Free Palestine !», «vive la Palestine ! vive Gaza ! vive la résistance», «Stop au gé- nocide !», scandaient à l'unisson les manifestants qui agitaient les dra- peaux palestiniens. L'ensemble des organisations ayant pris part à cette marche ont réclamé «la cessation im- médiate de l'agression israélienne sous toutes ses formes», «la fin du blocus imposé à Gaza», «la fin de l'oc- cupation et de la colonisation israé- lienne des territoires palestiniens», «l'aboutissement à une solution réelle au conflit, fondée sur la justice et le respect du droit international» et «un changement radical des orien- tations honteuses du gouvernement et de toute la classe politique cana- dienne». Dans des discours prononcés par des représentants de plusieurs orga- nisations de la société civile au Qué- bec ayant pris part à cette marche de solidarité, ces derniers ont appelé au boycott d'Israël et souligné que les voix des manifestants vont conti- nuer de se faire entendre dans les rues, à travers les différentes organi- sations québécoises et canadiennes et les médias sociaux, et surtout lors des prochaines élections fédérales prévues en octobre 2015.

Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une
Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une
Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une
Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une
Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une

Ban Ki-moon se félicite

du cessez-le-feu et souhaite une trêve de plus longue durée

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est félicité dimanche du nouveau cessez-le-feu de 72 heures entre Israël et le mouvement palestinien Hamas, en appelant les deux parties à travailler sur une trêve de plus longue durée. Ce dernier cessez-le- feu a débuté à 00h01 hier (21h01 GMT dimanche) après plusieurs jours de d'intenses négociations pour juguler la spirale de la violence qui a fait 1.939 morts chez les Palesti- niens. M. Ban a exprimé

«son fort espoir que cela donne aux deux parties, sous les auspices de l'Egypte, une autre chance d'obtenir un ces- sez-le-feu durable au pro- fit des populations civiles et un point de départ pour les deux parties d'expri- mer leurs doléances», a déclaré son porte-parole. Le chef de l'ONU «conti- nue à exhorter les prota- gonistes à travailler de manière constructive dans cette voie et à éviter une escalade qui condui- rait à un retour de la vio- lence», a-t-il ajouté.

Mardi 12 Août 2014 ACTUALITÉ DK NEWS 5 Gaza contre israélienne Agression Entrée en vigueur d'une

6

DK NEWS

FORUM

Mardi 12 Août 2014

LE D R SAMIA AMRANI, DIRECTRICE DE LA PRÉVENTION SOCIO-ENVIRONNEMENTALE AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET LE D R DERRAR FAWZI, RESPONSABLE SCIENTIFIQUE DU LABO P3 À L’INSTITUT PASTEUR D’ALGER ,INVITÉS DU FORUM DE DK NEWS

LE D R SAMIA AMRANI EST FORMELLE :

Virus Ebola : aucun cas enregistré en Algérie

Aucun cas de virus Ebola n'a été enregistré à ce jour en Algérie, a affirmé hier à Alger un responsable au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, assurant qu'en cas d'apparition du virus, le pays disposait de tous les moyens de diagnostic.

Ph. Madjid Nait Kaci
Ph. Madjid Nait Kaci

«Nous sommes indemnes de la fièvre d'Ebola. Le virus n'existe pas dans notre pays car il est difficile de le contracter», a indiqué la directrice de la prévention so- cio-environnementale au ministère, le D r Samira Amrani, lors du forum du quotidien DK News. «Il faut que la personne soit en contact direct et très proche de la personne infec- tée», a-t-elle souligné, expliquant, toutefois, qu'on peut soupçonner la maladie chez «une personne ayant séjourné dans la zone d'épidémie et présentant des symp-

tômes». La même responsable a indiqué que contrairement à d'autres pays qui sont dans l'obligation d'envoyer leurs pré- lèvements, pour des tests, vers d'autres ré- gions, «l'Algérie n'est pas tributaire des connaissances de ces pays développés». Se- lon le D r Amrani, dès que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une alerte à l'ensemble des Etats, le ministère de la Santé a convoqué un comité d'experts pour évaluer le risque encouru par l'Algé- rie. Les experts, a-t-elle ajouté, ont étudié et

examiné toutes les hypothèses et sont ar- rivés à la conclusion que le risque de contamination en Algérie est considéré comme «faible», ce qui n'a pas empêché, «le ministère de mettre en place des disposi- tifs de vigilance et d'alerte», dont ceux en vigueur au niveau des aéroports et des fron- tières. M me Amrani a tenu en outre, à sou- ligner «l'existence de stocks de sécurité dans tous les établissements de santé», constitués déjà lors de la menace de la grippe aviaire. Interrogée sur le risque de contamina-

tion par le virus Ebola durant la prochaine saison du Hadj, le D r Amrani a précisé que l'OMS, n'a enregistré, à ce jour, aucun cas de fièvre d'Ebola dans cette région et n'a pas décrété de cas d'urgence. «Il n'y a pas de restriction pour l'instant. On estime que le pèlerin n'est pas exposé au virus», a-t-elle noté. «L'OMS a compta- bilisé au 6 août 2014, 1711 cas de fièvre Ebola dont 932 sont décédés en Guinée, Nigeria, Sierra Léone, Libéria», a rappelé le D r Am- rani.

APS

A retenir ... a retenir ... A retenir ...
A retenir
...
a retenir
...
A retenir ...

O. Larbi

La directrice de la prévention socio-environnementale au ministère de la Santé, D r Samia Amrani a exposé sur écran les informations concernant le virus Ebola, sa transmission, son aire de développement épidémique, les dispositions prises par l’Algérie pour y faire face. L’intérêt pour cette épidémie qui s’installe dans les pays tropicaux (Guinée, Sierra Léone, Côte d’Ivoire faisant près d’un millier de morts) et s’étend vers le Nigéria est à l’ori- gine des peurs et des terreurs qui ont besoin d’être dissi- pées.

La transmission de la maladie

Le milieu « naturel » de fièvre hémorragique qui la ca- ractérise est situé sous les tropiques. Les porteurs sains sont les chauves-souris. La transmission à l’homme passe par la consommation des viandes de gorille, de chim- panzé ou d’antilopes. La contamination humaine se fait par les liquides : sa- lives, urines.

Les manifestations de la fièvre Ebola

Chez l’homme, ce sont de très fortes fièvres, des toux, des diarrhées qui provoquent des hémorragies internes et externes : le sang s’écoule de toutes parts. La mort est certaine pour 60 cas sur cent. La maladie se transmet par contact, donc le port de vê- tements contaminés est un vecteur de transmission.

Traitement et prise en charge

Il n’y a pas de traitement connu de cette maladie qui

prend d’emblée une forme épidémique. Deux Américains atteints ont été transférés dans leur pays où ils reçoivent un traitement à base de sérums qui donnent de très bons résultats : « Personne ne sait quel sérum, ni quelle dose ont été nécessaires. La plus grande prudence est de mise…Il est établi qu’un vaccin pourrait être mis sur le mar- ché avant la fin de l’année » selon le docteur Derrar Fawzi, responsable scientifique à l’Institut Pasteur d’Al- ger.

Préparation de l’Algérie

La directrice de la prévention socio-environnementale au ministère de la Santé a insisté sur la réactivation des dispositifs qui ont fait leurs preuves lors des alertes de :

grippe aviaire, de SRAS, de virus H1N1et d’autres maladies émergentes. La circulaire n°10 du 14 avril 2014 a donc mis en alerte tous les services pour qu’à tous les niveaux depuis les contrôles aux aéroports aux structures de santé soient iso- lés le présumé porteur du virus au vu des indices connus (fièvre, toux, diarrhées, hémorragies) : les moyens de pro- tection des maldes et du personnel en contact avec le ma- lade sont disponibles en quantité suffisante avec des équipements spéciaux. Un lit et une chambre d’isolement sont réservés dans chaque structure de santé aussi bien pour les enfants que les adultes. Cependant, les deux médecins ayant ouvert leur confé-

6 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 LE D SAMIA AMRANI, DIRECTRICE DE LA PRÉVENTION SOCIO-ENVIRONNEMENTALE

rence par l’information sur les travaux d’experts réunis dès les débuts de l’épidémie, lesquels avaient conclu que le risque pour l’Algérie était nul. La directrice de la prévention a également insisté sur les capacités d’analyses des laboratoires en Algérie pour dépister les maladies. Entre autres questions posées aux spécialistes, celle de la mise en place de synergies réelles pour arrêter n’importe quelle épidémie. Les peurs et les terreurs sont probable- ment dissipées.

Mardi 12 Août 2014

FORUM

DK NEWS 7

Vigilance accrue

Virus Ebola. Un virus qui sème la terreur. Il ne peut que semer la terreur car il n’y a pas de médicaments pour assurer la guérison. Encore moins un vaccin. C’est à croire que tout ce qui sème la terreur est transfrontière. Tout comme le terrorisme. Pas de médicaments, pas de vaccin. L’issue serait donc fatale. Serait il possible de s’en prémunir ? Y a-t-il une mise en place par l‘Algérie d’un dispositif de lutte contre ce virus ?

teur, et le D r Samia Ar- ringue ... Comment se faire entièrement mani, directrice de
teur, et le D r Samia Ar-
ringue
...
Comment se
faire entièrement
mani, directrice de la
manifeste le virus ? Dou-
confiance. Ils étudient
Saïd Abjaoui
prévention socio-envi-
leurs musculaires,
toutes les caractéris-
Bien entendu, nous
avons besoin d’être ras-
surés. Ou du moins
d’être informés. C’est la
méthode pratiquée par
DK News : dès qu’un évé-
nement peut survenir,
ou qui existe en perma-
nence pour exercer sur
nous une quelconque
menace, sur notre santé
plus particulièrement,
nous en appelons à nos
spécialistes et nous invi-
tons l’ensemble de la
presse écrite et audio vi-
suelle .
La presse a besoin de
comprendre pour
qu’elle puisse jouer son
rôle. C’est ainsi que nous
avons invité à notre fo-
rum deux spécialistes
bien connus et qui
connaissent bien leur
métier pour nous aider
à comprendre et à nous
faire les relais auprès
des populations.
Pour une conférence
débat, au forum de DK
News, les invités du jour,
soit hier, sont le D r Der-
rar Faouzi, responsable
scientifique du labora-
toire P3 à l’institut Pas-
ronnementale au minis-
tère de la Santé.
D’où vient ce virus ?
Comment est il trans-
missible et pourquoi
se propage-t-il dans cer-
tains pays d’Afrique ?
Quand l’OMS (Organi-
sation mondiale de la
santé) décrète l’état d’ur-
gence sanitaire interna-
tional, cela veut dire que
c’est sérieux, tout à fait
sérieux.
Tout d’abord, un chif-
fre : 60% des malades
décèdent.
C’est une flambée
épidémique dans les
pays qui en sont atteints,
surtout quand on sait
qu’il n’y a ni médica-
ments ni vaccins. La vi-
rus se transmet facile-
ment d’animal à
homme. Chauves sou-
ris, chimpanzés, anti-
lopes…
D’hommes à
hommes, il se transmet
par le sang, quand il y a
des rapprochements, les
fluides corporaux,
contact avec personne
infectée, utilisation des
mêmes vêtements, des
injections, même se-
urines de sang, diar-
rhées.
En Afrique, Nigeria
par exemple, le rite funé-
raire peut infecter tout le
village en raison d’une
habitude, soit celle d’em-
brasser le cadavre. Le
Nigeria vient d’enregis-
trer deux morts. Cepen-
dant, même s’il y a
quelques signes, seul le
laboratoire Pasteur peut
attester par des analyses.
L’OMS met à jour
constamment ses don-
nées, et notifie les cas à
tous les pays. A ce jour,
1711 cas dénombrés avec
932 décès. 4 pays sont
particulièrement
concernés soit la Gui-
née, la Sierra Léone, le
Libéria, et le Nigeria
avec 9 cas.
Concernant l’Algérie,
le D r Samia Amrani ré-
pète plusieurs fois qu’il
n’existe à ce jour aucun
virus sur notre territoire.
Aucun. Le ministère
de la Santé a convoqué
un comité d’experts
pour évaluer les risques
pour l’Algérie .
Ce sont des spécia-
listes auxquels il faut
tiques du virus. Celui-
ci est fragile à la chaleur
et est un habitué du cli-
mat tropical.
Si un cas venait à ap-
paraître, essentiellement
en provenance d’un pays
infecté, les personnels
aux postes frontières
sont instruits sur la pro-
cédure qu’ils doivent sui-
vre. Ils ont également
pour mission de sécu-
riser les services équipés
et de renseigner les voya-
geurs en partance.
Nous avons réservé
un lit par service de réa-
nimation, ceci pour dire
que nous sommes prêts
à réagir immédiatement.
Les stocks de moyens
appropriés existent éga-
lement. Nous avons en
place les dispositifs créés
pour lutter contre la fiè-
vre aphteuse, puis contre
le strass.
Nous réactivons les
dispositifs dès que nous
recevons une instruc-
tion du ministère de la
santé.
Nous prenons pour
référence les instruc-
tions de l’OMS.
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème
Mardi 12 Août 2014 FORUM DK NEWS 7 Vigilance accrue Virus Ebola. Un virus qui sème

8

DK NEWS

ÉCONOMIE

Mardi 12 Août 2014

AG R I C U LT U R E

GHARDAÏA :

30.000 hectares mobilisés pour la création de nouvelles exploitations agricoles

8 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 AG R I C U LT U R E

Un foncier assaini d’une super- ficie de plus de 30.000 hectares extensibles a été répertorié au ni- veau des différentes communes de la wilaya de Ghardaïa avec des conditions favorables pour la créa- tion de nouvelles exploitation agri- coles, a appris l’APS hier auprès des services de la wilaya. Près de huit cents (800) dossiers pour les jeunes des communes de Hassi El Garaa près d’El Meneaa (250 ha), Hassi Lefhel (420 ha) et Mansourah (135 ha) ont été déjà va- lidés, indiquent les même services, précisant que d’autres dossiers se- ront étudies incessamment pour sa- tisfaire particulièrement les jeunes de la vallée du M’Zab et les autres communes. Plusieurs petites parcelles (infé- rieures à 5 ha) couvrant près de 2.400 ha ont été identifiées à travers les différent s localités de la wilaya conformément au dispositif mis en place par les pouvoirs publics vi- sant à inciter et à faciliter l’accès au foncier agricole pour les jeunes, no- tamment dans les régions du Sud et des Hauts-Plateaux, et leur per- mettre de contribuer à l’augmen- tation de la production agricole nationale, a-t-on fait savoir. En matière de promotion de l’investissement dans le secteur de l’agriculture, vingt-deux (22) projets localisés sur plus de 15.000 hectares dans la région d’El Meneaa et orientés vers des filières à haute valeur ajoutée, à savoir les cultures maraîchères et la production laitière ont été validés, précisent les services de la wilaya. Parlant des potentialités de la wi-

laya de Ghardaïa en matière d’agri- culture, le wali Abdelhakim Chater a indiqué à l’APS que l’agriculture constitue, plus que tout autre sec- teur, «un levier déterminant» pour la création de richesses dans la ré- gion. Dans ce contexte, il a fait obser- ver que l'enjeu pour l’agriculture aujourd'hui à Ghardaïa consiste à accompagner les jeunes agricul- teurs avec l’ambition de développer une agriculture moderne, compé- titive, exportatrice et capable de porter des solutions tangibles au problème de chômage ainsi que d’améliorer les conditions de vie et les revenus de la population rurale. A travers ces nouvelles facilitations mises en place dans les zones du Sud et des Hauts-Plateaux, l’Etat ambitionne, outre la création de nouveaux emplois, l’élargissement de la base productive en augmen- tant la superficie agricole utile (SAU) et la sécurité alimentaire, a souligné M.Chater. «Nous nous attelons à fournir les meilleurs outils d'accompagne- ment aux opérateurs économiques et aux jeunes entrepreneures et agriculteurs tout en éliminant les obstacles bureaucratiques qui en- travent le lancement des projets porteurs de richesse», a précisé le responsable . La wilaya de Ghardaïa compte actuellement une surface agricole utile (SAU) de 32.745 ha avec 13.710 exploitations et une population vi- vant de l’agriculture estimée à 25.500 âmes, soit 25% de la popula- tion active de la wilaya de Ghardaïa, signale-t-on.

ORAN

7.000 quintaux de raisins de table produits

Une production de 7.191 quintaux de raisin de table a été enregistrée depuis le lancement de la cam- pagne des vendanges en juin dernier à Oran, a-t-on appris hier auprès de la Di- rection des services agricoles. Les vendanges ont été réalisées sur une surface de 147 ha sur les 563 hectares ré- servés au raisin de table, selon un res- ponsable du service de la production et

d’appui technique à la DSA. Les ven- danges devront se poursuivre jusqu’à octobre prochain. La production devra at- teindre les 27.379 quintaux cette sai- son, selon les prévi- sions de la DSA. La culture de rai- sins de table se ré- pand à travers des subdivisions agri- coles d’Ain Turck, Boutlélis, Bethioua, Es-Sénia et Gdyel, ré- putées pour leur pro- duction de plus de

sept variétés de rai- sons de table dont «Beyrout», «Cardi- nal» et «Muscat». Pa- rallèlement, la ré- colte du raisin de transformation a at- teint à ce jour, les 90 quintaux produits sur deux hectares d’une surface totale de 118 ha, a-t-on indi- qué. Les services de la DSA de la wilaya pré- voient cette saison une production de 4.364 qx de raisin de transformation.

NORVÈGE

Accélération

du

rythme

de croissance de l'inflation

sur un mois

L'inflation s'est nettement accélérée en Norvège en juil- let, à 2,2% contre 1,9% un mois plus tôt, a indiqué hier l'Institut statistique national. Indicateur retenu par la Banque de Norvège pour sa politique monétaire, l'infla- tion sous-jacente (hors éner- gie et variations fiscales) res- sort à 2,6%, soit 0,2 point de plus qu'en juin. Le consensus de Dow Jones Newswires tablait sur un coup de frein de l'inflation sous-jacente, attendue à 2,0%.

Le chiffre de juillet est supé-

rieur pour la première fois depuis mars à l'objectif de la Banque de Norvège, qui vise 2,5%. Après cet indicateur, la couronne norvégienne s'est nettement renforcée, le mar- ché écartant l'éventualité

d'une baisse du taux directeur.

TCHÉQUIE

Remontée

de l'inflation

en glissement

annuel

Les prix à la consomma- tion en République tchèque ont augmenté en juillet de 0,5% en glissement annuel, après être restés inchangés en juin et avoir progressé de 0,4% en mai, a annoncé hier le Bureau national des statis- tiques (CSU). Sur un mois, les prix ont progressé de 0,2% en juillet, alors qu'ils n'avaient pas bougé en juin et avaient pro- gressé de 0,1% en mai. L'infla- tion en juillet a été supérieure aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur un

taux de 0,3% sur un an et de 0,1% sur un mois. "En fin de l'exercice 2014, nous tablons sur une inflation moyenne de 0,4%, ce qui se- rait le chiffre le plus bas de- puis 2003", a indiqué lundi l'analyste de la banque Uni- Credit, Patrik Rozumbersky. La banque centrale CNB a annoncé fin juillet qu'elle al-

lait poursuivre au moins

jusqu'au deuxième trimes- tre 2015 sa politique d'inter- vention, appliquée depuis novembre 2013 pour mainte- nir le taux de change de la couronne tchèque à un ni- veau proche de 27 couronnes pour un euro. Cette mesure vise à renchérir les produits importés, alors que les taux d'intérêt sont à un très bas ni- veau. L'inflation moyenne l'an dernier s'était chiffrée en République tchèque à 1,4%, soit l'indice le plus bas depuis 2009, contre 3,3% en

2012.

En 2013, ce pays de 10,5

millions d'habitants a enre- gistré une contraction de 0,9% de son Produit intérieur brut (PIB). La CNB prévoit toute- fois une croissance de 2,9%

cette année et de 3,0% en

2015.

APS

JAPON

La Bourse de Tokyo ouvre en nette hausse

La Bourse de Tokyo a ouvert en nette hausse la séance d’hier, re- bondissant dans la foulée de Wall Street après avoir enregistré une forte baisse vendredi face au regain de tensions en Irak et à la crise ukrainienne. A la première mi- nute des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes reprenait 1,65% (+244,27 points) à 15.022,64 points. L'indice élargi Topix de tous les ti- tres du premier tableau gagnait pour sa part 1,54% (+18,97 points) à 1.247,23 points. Au même mo- ment, le dollar se situait à 102,13 yens et l'euro à environ 136,90 yens, tous deux en nette progres- sion par rapport à leurs cours de

8 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 AG R I C U LT U R E

vendredi, ce qui tend à motiver les acheteurs. Les deux devises avaient brusquement décroché face au yen, perçu comme une valeur re- fuge, après l'autorisation donnée par le président américain Barack Obama à des frappes aériennes en Irak.

Les prix du pétrole en hausse en Asie

Les prix du pétrole étaient en hausse hier en Asie au gré de l'in- tensification des bom- bardements améri- cains sur les positions des rebelles en Irak, gros producteur d'or noir. Le baril de "light sweet crude" (WTI)

ont repris la main di- manche en Irak, deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Les Etats-Unis, qui se sont retirés du pays il y a près de trois ans, ont commencé ven- dredi à mener des

eu lieu dans des zones stratégiques à Bagh- dad dans la nuit de di- manche à lundi. "Les investisseurs comptent sur le fait que l'avance des insurgés sera contenue dans le nord de l'Irak, à distance des champs pétroliers du Kurdistan", notait Des-

pour livraison en sep- tembre prenait 32 cents, à 97,97 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'adjugeait 23 cents, à 105,25 dol- lars. Alors que les forces kurdes ont subi ces derniers jours plu- sieurs revers face aux insurgés, menés par les jihadistes de l'Etat islamique (EI), elles

frappes contre les posi- tions des insurgés. Di- manche, les forces américaines ont pour- suivi leurs attaques, af- firmant avoir mené "avec succès de multi- ples frappes aériennes, tant avec des avions qu'avec des drones, pour défendre les forces kurdes près d'Erbil". Dans le même temps, un déploiement inhabituel de forces a

mond Chua chez CMC Markets. Vendredi, le baril de "light sweet crude" s'était adjugé 31 cents sur le New York Mer- cantile Exchange (Ny- mex) pour s'établir à 97,65 dollars. A Lon- dres, le Brent avait ter- miné à 105,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange(ICE), en baisse de 42 cents par rapport à la clôture de jeudi.

DANEMARK

Baisse de l'excédent commercial et accélération de l'inflation

L'excédent commercial du Da- nemark s'est contracté de 32% en juin sur un mois, à 4,3 milliards de couronnes (moins de 600 mil- lions d'euros), en raison de la baisse des exportations vers les pays "BRIC", a indiqué hier l'ins- titut statistique national. Sur un an, les exportations n'ont progressé que de 0,6%, celles vers le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine chutant de 13,1%. "Les expor- tations danoises sont sous pression. Il est particulièrement inquiétant que celles vers l'Allemagne aient baissé de 3,5% en un trimestre. L'Ukraine fait mal", a commenté

un économiste de la banque Nor- dea, Helge Pedersen. Un autre fac- teur a été la baisse des ventes de pé- trole. L'économie danoise se remet peu à peu d'une période de quasi- stagnation économique qui a duré trois ans, de mi-2010 à mi-2013. Statistiques Danemark a par ailleurs indiqué que le taux d'infla- tion avait atteint en juin, 0,8%, son niveau le plus élevé depuis janvier, contre 0,5% en mai. Mesu- rée selon le calcul préconisé par l'Union européenne (HICP), l'infla- tion danoise est plus basse, à 0,5%, soit 0,1 point de plus qu'en mai.

Etablissement

d'un champ d'éoliennes au large de l'Allemagne pour 1,2 mds d'euros

Le groupe énergétique suédois Vattenfall et la régie énergétique de la ville de Munich (SWM) ont annoncé lundi qu'ils allaient investir 1,2 milliard d'euros dans la construction de 72 éoliennes en mer du Nord. Le champ d'éoliennes, appelé Sandbank et situé dans les eaux alle- mandes près de la limite avec les eaux danoises, doit produire 1,4 téra- watt-heures d'électricité par an, soit l'équivalent de la consommation de 400.000 ménages. Vattenfall apportera 51% du projet et Munich les 49% restants, a précisé l'entreprise publique suédoise dans un communiqué.

Celle-si revendique la deuxième place mondiale de production d'électricité éolienne "offshore" dans le monde, avec un huitième du mar- ché. Mais Vattenfall est aussi connu en Allemagne comme l'exploitant de centrales thermiques à la lignite, parmi les plus polluantes d'Europe. Un autre champ proche de 80 éoliennes, appelé DanTysk et appartenant aux mêmes partenaires, doit entrer en service en 2015. C'est le premier investissement du genre après l'entrée en vigueur en

Allemagne, au 1er août, d'une nouvelle loi sur les énergies renouvela- bles et sur la réduction des aides étatiques pour l'éolien en mer.

9

DK NEWS

SOCIÉTÉ

Mardi 12 Août 2014

RELOGEMENT À BOUIRA :

Des squatteurs de l’ancien siège de la garde communale à Saïd Abid délogés

Des familles ayant squatté depuis une semaine l’ancien siège de la garde communale au village agricole de Saïd Abid, à la sortie Ouest de la ville de Bouira, ont été délogées dimanche soir par les services de la Gendarmerie nationale après plus d’une heure d’échauffourées, a-t-on constaté.

Ces familles, sans abris, ont oc- cupé illégalement l’ancien siège de la garde communale pour protester contre leur exclusion de la liste des bénéficiaires des 450 logements so- ciaux, affichée récemment par les autorités de Daïra de Bouira, ce qui a nécessité l’intervention des ser- vices de la gendarmerie pour les déloger. Des échauffourées ont éclaté en- suite entre gendarmes et squat- teurs ainsi que certains jeunes ci- toyens de ce village qui ont fermé la RN18 en dressant des barricades et brûlant des pneus, ce qui a per- turbé la circulation routière plus d’une heure durant. La tension s’est ensuite amplifiée, notamment avec l'arrivée des ren- forts de la gendarmerie. Des projec- tiles et des cocktails Molotov ont été lancés par les protestataires contre les services de sécurité, qui ripostaient avec des tirs de gaz lacry- mogène pour les disperser. Les squatteurs dénoncent, de

9 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 RELOGEMENT À BOUIRA : Des squatteurs de l’ancien siège

leur côté, ce qu’ils qualifient «d’in- justice» dans l’attribution des loge- ments sociaux à Bouira, et interpel- lent les autorités afin qu’ils leurs donnent un toit. Les autorités locales de la wilaya de Bouira ont appelé les citoyens à la sagesse et à la retenue,

tout en leur assurant qu'ils seront re- logés dans les prochains mois. La RN18 a été rouverte à la circu- lation et le calme est revenu dans le village agricole Saïd Abid, situé à quelque 4 km à l’ouest de la ville de Bouira, a-t-on constaté.

AÏN ABESSA :

  • 3 membres d’une même famille

meurent noyés

Les éléments de la Protection civile de l’unité d’Ain Arnat, renfor- cés par l’équipe de plongée de celle de Sétif, sont intervenus, hier soir, pour des opérations de secours dans un accident tragique après la chute de trois personnes dans la re- tenue collinaire d’eau d’Ain Abessa, située à une vingtaine de km au nord du chef lieu de wilaya Sétif. Malgré la célérité et la rapidité des secours, les trois personnes d’une même famille d’Ain Abessa n’ont pu être secourues à temps et sont dé- cédées noyées dans l’eau du bar- rage. Les corps du père âgé de 45 ans et ses deux filles âgées de 16 ans et

21 ans ont été récupérées par l’équipe des plongeurs de la Protec- tion civile pour être transportés vers la morgue du CHU Saadna Abdenour de Sétif. C’est en voulant secourir la toute jeune fille qui a glissé dans la retenue d’eau que les deux autres membres de la famille se sont noyés. La Gendarmerie a ou- vert une enquête. Il est à signaler que ce dramatique accident est le deuxième du genre durant ce mois d’aout et le troisième depuis la sai- son estivale. Rappelons qu’à la veille de la fête de l’Aïd El Fitr, un jeune homme de 19 ans est mort noyé dans une retenue d’eau du coté de Tachouda. A Oued Berd, c’est un au-

tre jeune de 25 ans, qui a été sauvé in extrémis de la noyade le 1er aout dernier, par les éléments de la Pro- tection civile de l’unité d’Amou- cha. Une fois de plus, les services de la Protection civile tiennent à réité- rer leur appel pour rappeler aux ci- toyens que ces retenues d’eau sont destinées à l’irrigation des terres agricoles et à l’élevage des pois- sons et ne sont en aucune manière destinées pour la baignade qui reste dangereuse et interdite en ces en- droits. Les parents doivent sensibi- liser leurs enfants pour leur inter- dire de jouer dans les environs im- médiats des petits barrages d’eau.

A. T.

Prochaine campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse de 40.000 vaches à Tiaret

Une campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse devant toucher quelque 40.000 vaches sera entamée «inces- samment» dans la wilaya de Tiaret, a-t-on appris auprès de l’inspecteur général des services vétérinaires. Kouadria Mehdi, responsable de l’inspection, a indiqué à l’APS que cette campagne sera prise en charge par 190 vétérinaires des secteurs public et privé. Il a assuré qu’aucun cas de fièvre aphteuse n’a été enregistré à travers le territoire de la wilaya. Pour parer à toute éventualité, de nombreuses mesures ont été prises localement comme l’interdiction du transport des bétails sans présentation d’un certificat de bonne santé des bêtes fourni par les services vétérinaires, l’intensifica- tion du contrôle des marchés hebdomadaires à bestiaux et la sensibilisation des éleveurs sur les mesures de préven- tion à respecter. Les départs en vacance des vétérinaires ont été gelés et ces praticiens sont mobilisés dans le cadre du dispositif de lutte et de prévention contre la fièvre aphteuse. (APS)

M. Ksentini appelle à adopter une nouvelle approche basée sur la révision de la loi sur la lutte contre les stupéfiants

Le président de la

9 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 RELOGEMENT À BOUIRA : Des squatteurs de l’ancien siège

Commission nationale consultative de promo- tion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH), Me Farouk Ksentini, a appelé à l'adoption d'une nouvelle approche pour faire face à la prolifération des stu- péfiants en milieu de jeunes et qui repose sur la révision de la loi sur la lutte contre les stupé- fiants qu'il a qualifiée de «dramatique» pour les jeunes consommateurs car prenant en otage leur avenir au lieu de leur prê- ter aide et assistance. Dans une déclaration à l'APS, M. Ksentini a in-

sisté sur l'importance de réviser» la loi n° 04/18 re-

lative à la prévention et à la répression de l'usage ou du trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes qui compte «plusieurs lacunes». L'application de ses dispositions relatives aux jeunes consommateurs influe négativement sur leur avenir, a-t-il dit. «Est punie d'un emprisonnement de deux (02) mois à deux (02) ans et d'une amende de 5000 à 50000 DA, ou de l'une de ces deux peines, toute personne qui, d'une manière illicite, consomme ou détient à un usage de consomma- tion personnelle des stupéfiants ou des substances psychotropes, stipule l'article 12 de la loi en ques- tion. Il est «inconcevable» de prendre en otage l'avenir d'un jeune qui était en possession de pe- tites quantités de stupéfiants en le condamnant à une peine d'emprisonnement qui «est loin d'être la solution indiquée en pareil cas car pro- voquant l'effet inverse», estime Me Ksentini. La situation a atteint un tel degré de gravité dans le sens où le magistrat prononce, de façon systé- matique, des verdicts à l'encontre de personnes dont les noms sont cités dans des affaires liées aux stupéfiants même «en l'absence de preuve maté- rielles», a-t-il tenu à faire remarquer. A ce propos, le président de la CNCPPDH a pré- cisé que le magistrat manifeste des «appréhen- sions à l'idée d'une relaxe en faveur de per- sonnes impliquées même s'il s’agit de jeunes consommateurs». «Lors d'un seul procès, 10 à 15 affaires liées au trafic de drogues sont tranchées et l'on constate par conséquent, que la moitié des prisonniers sont des accusés condamnés pour des affaires en rap- port avec les stupéfiants», a-t-il poursuivi. Le collectif de défense «préfère ainsi, prendre en charge des affaires de terrorisme au regard des conclusions préalablement établies». D'autre part, Me Ksentini a affirmé qu'il était impor- tant, outre la révision de la loi en question, de concentrer l'effort sur la protection et la sécuri- sation des frontières avec le Maroc, considéré comme un pays exportateur de cannabis à travers lequel il tente de «nuire à la jeunesse algérienne». Il a recommandé enfin, de mener une «large» campagne de sensibilisation en milieu de jeunes en associant l'ensemble des acteurs dans le but de les prévenir des dangers de la consommation de stupéfiants et les sensibiliser à l'importance de pré- server leur santé et leur avenir.

Le ministère de l'Agriculture nie tout cas de transmission de la maladie aux ovins Le directeur
Le ministère
de l'Agriculture
nie tout cas
de transmission
de la maladie
aux ovins
Le directeur des services
vétérinaires au ministère de
l'Agriculture, Karim Bougha-
lem, a nié dimanche l'exis-
tence de cas de transmission de
la fièvre aphteuse à des ovins,
attribuant la mort de quelques
moutons dans la localité d'Ou-
led Djellal (Biskra) à une autre
pathologie. M. Boughalem a
indiqué à l'APS qu'une cin-
quantaine de têtes d'ovins
étaient mortes à cause d'une
maladie toxi-infectieuse ap-
pelée entérotoximie et due à la
prolifération d'un type de bac-
téries dans l'intestin de l'ovin
résultant d'un changement
brutal d'alimentation.
Des analyses et tests spé-
cialisés ont montré, selon lui,
que les ovins morts étaient ef-
fectivement touchés par l'enté-
rotoximie. De son côté, le
contrôleur général des ser-
vices vétérinaires au minis-
tère, Abdelmalek Bouhbal, a
confirmé la mort d'ovins sa-
medi et dimanche dans la loca-
lité d'Ouled Djellal, à la suite du
remplacement par certain
nombre d'éleveurs du four-
rage sec par du fourrage vert
comme aliment du bétail.
Ce changement subit d'ali-
mentation a conduit, explique-
t-il, à la prolifération mortelle
d'un type de bactéries dans
l'intestin des ovins touchés.
L'entérotoximie se manifeste
par une rougeur prononcée
des intestins sans provoquer de
fièvre chez l'animal atteint,
qui s'arrête de se nourrir et
meurt dans les 24 à 48 heures
suivant l'affection. La maladie
n'est pas transmissible d'ovin à
ovin. A leur mort, les bêtes
présentent le même symptôme
d'enflure que chez les bovins
atteints de fièvre aphteuse, ce
qui a fait penser à une contami-
nation des ovins par cette ma-
ladie bovine, a encore consi-
déré M. Bouhbal, tout en assu-
rant, à l'occasion, qu'un vaccin
contre l'entérotoximie était
disponible auprès des
vétérinaires.
APS

Mardi 12 Août 2014

SOCIÉTÉ

DK NEWS

10

Hadj 2014 :

Le dossier de demande de visa peut être déposé au niveau des wilayas de résidence

Les citoyens concernés par le pèlerinage aux Lieux Saints de l'Islam peuvent, à la faveur d'une nouvelle mesure de facilitation, déposer leur dossier de demande de visa (hadj 2014) auprès de leurs wilayas de résidence, indiquait hier un communiqué du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Mardi 12 Août 2014 SOCIÉTÉ DK NEWS 10 Hadj 2014 : Le dossier de demande de

«Le ministère informe les citoyennes et citoyens concernés par le pèlerinage aux Lieux Saints de l'Islam, qu'en plus de la possibilité de déposer, eux-mêmes ou par l'un de leurs proches, le dos- sier de demande de visa au niveau de la salle prévue à cet effet, sise rue du Docteur Saâdane (à proximité de la

salle Ibn Khaldoun - Alger), qu'une autre possibilité leur est offerte de déposer leur dossier auprès de leur wilaya de résidence (Direction de la réglementation et des af- faires générales) qui se char- gera d'accomplir cette for- malité, en leur lieu et place, auprès du ministère de l'In- térieur et des collectivités

locales», note le communi- qué, ajoutant que les passe- ports revêtus du visa hadj «seront remis à leurs titu- laires au niveau de leurs wi- layas de résidence». Le mi- nistère de l'Intérieur ex- plique que cette mesure de facilitation vise à «faire évi- ter aux intéressés, notam- ment ceux résidant dans les

wilayas éloignées, d'effec- tuer le déplacement à Alger avec tout ce que cela induit comme difficultés et frais». «Des instructions ont été données dans ce sens aux autorités locales concernées pour l'exécution de cette mesure avec toute la célérité qu'elle requiert», précise la même source.

TLEMCEN

Saisie de plus 333 quintaux de kif et démantèlement de 20 réseaux depuis le début de l’année 2014

Les services de Gendarmerie natio- nale ont saisi, depuis le début de l’an- née en cours, une quantité de plus de 333 quintaux de kif traité lors de plu- sieurs tentatives d’inonder le pays par cette drogue provenant du Maroc, a in- diqué dimanche le Commandant du groupement territorial de la gendarme- rie de Tlemcen. Durant la même période, 145 af- faires liées au trafic de drogue ont été traitées à Tlemcen. Les gendarmes ont réussi à démanteler 20 réseaux spécialisés dans l’importation du kif traité et sa commercialisation, a indi- qué à la presse le lieutenant-colonel Mohammed Alleug, ajoutant que l’ac- tivité de certains réseaux dépasse les frontières nationales pour toucher des pays voisins voire européens. Ces opérations ont conduit à l’ar-

Mardi 12 Août 2014 SOCIÉTÉ DK NEWS 10 Hadj 2014 : Le dossier de demande de

restation de 112 individus impliqués dans le trafic du kif marocain. Ils ont été appréhendés après avoir franchi la bande frontalière et/ou au mo- ment où ils transportaient la drogue à l’intérieur du territoire de la wilaya de Tlemcen, a-t-il précisé. D’autres

individus ont été arrêtés au moment où ils commercialisaient la drogue alors que d’autres ont été mis hors état de nuire, suite aux investiga- tions menées après la mise en échec de tentatives de trafic de grandes quantités de drogue. Le lieutenant-colonel Alleug a souligné que la wilaya de Tlemcen est considérée comme «un axe privilé- gié» pour les narcotrafiquants, en ex- ploitant la proximité du territoire

de cette wilaya avec le Maroc, re-

connu comme le plus grand pro-

ducteur du cannabis à l’échelle mon- diale. Durant cette même période, les services de la Gendarmerie natio- nale de la wilaya de Tlemcen ont saisi 161 grammes de cocaïne et un millier de comprimés psychotropes, a indiqué la même source.

DURANT LE PREMIER SEMESTRE 2014 EN ALGÉRIE

95 tonnes de résine de cannabis saisies

95 tonnes de résine de cannabis ont été saisies du- rant les six premiers mois de l'année 2014, soit une hausse de 25 tonnes de la quantité saisie durant la même période de l'année 2013, a-t-on appris auprès de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxico- manie (ONLDT). «Au total, 95 592,973 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les six premiers mois de l'année en cours, contre 70 202,043 kg durant la même période de l'année 2013», a indiqué le directeur général par intérim de l'Of- fice, Mohamed Benhalla, dans un entretien à l'APS. Se référant à un bilan global des services de lutte contre la drogue, il a indiqué que «toute la quantité de résine de cannabis saisie vient du Ma- roc», soulignant que l'Algérie «a toujours soulevé ce pro- blème». «La quantité saisie de

résine de cannabis durant le premier semestre de l'année 2014 en comparaison avec la même période de 2013, a aug- menté de 36%, a-t-il précisé. M. Benhalla a estimé, dans ce sens, que la situation «n'est pas étonnante, mais reste très inquiétante notamment pour la santé des Algériens et l'évolution de la criminalité». Il a fait remarquer que ce bilan englobe également 1191,126 grammes de cocaïne qui ont été saisies durant les six premiers mois de l'an- née 2014, contre 217,778 grammes à la même période de l'année 2013, ainsi que la découverte et l'éradication de 2.060 plantes de cannabis et 7.470 plantes d'opium. Les services de lutte ont également saisi 667 931 com- primés de substances psy- chotropes de différentes marques, contre 583 185 com- primés durant la même pé- riode de l'année 2013, soit

une hausse de 14% des quan- tités saisies. «Les substances psychotropes saisies déno- tent que les trafiquants de drogue font transiter ces substances par les frontières sud du pays, a relevé M. Ben- halla. Il a expliqué qu'il s'agit d'«une importation illicite de laboratoires clandestins gérés par des trafiquants de drogue», ajoutant qu'il existe également «des médicaments fabriqués dans des labora- toires étrangers, mais qui sont parfois détournés vers les marchés illicites». Toutefois, il a estimé que les comprimés de substances psychotropes sont destinés surtout à la «consommation locale», contrairement aux résine de cannabis. Evoquant les mesures de lutte, il a indiqué que les quantités saisies «démon- trent les efforts colossaux dé- ployés par les services de lutte contre ce phénomène,

ainsi que leur bonne maî- trise et leur professionna- lisme en la matière». «L'Algérie fait énormé- ment d'efforts en moyens hu- mains et matériels dans ce domaine», a-t-il souligné, mettant l'accent notamment sur la coordination qui existe entre les différents services concernés par la lutte contre ce fléau. D'autre part, le même responsable a avancé le chiffre de 8 497 individus, dont 118 étrangers, interpel- lés par les services de lutte, durant la même période, pour des affaires liées à la détention, trafic ou commer- cialisation de la drogue. Par ailleurs, M. Benhalla a fait état de l'existence d'une «sur- veillance accrue» par les pays de la Méditerranée, à travers la mise en place de dispositifs maritimes visant à coordon- ner leurs efforts pour juguler le phénomène de trafic de drogue.

BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

Un jeune homme de 18 ans se noie dans le barrage d’Aïn Zada

La chaleur, l’inexistence de piscines et l’éloignement de la mer dans la région de Bordj Bou-Arréridj en général, poussent les jeunes à se rabattre sur les retenues col- linaires, les barrages, les marres d’eaux…même si ces endroits restent sans surveillance. Une situation qui fait que malheureu- sement beaucoup de jeunes, des enfants et adultes, y trouvent la mort par noyade. Dimanche dernier, le barrage d’Aïn Zada, dans la commune d’Ain Taghrout, une trentaine de kilomètres à l’Est de Bordj Bou-Arréridj vient d’enregistrer un nouveau cas de noyade. Selon un communiqué de la Protection civile, il s’agit d’un jeune âgé de 18 ans et répondant aux initiales de L. S., origi- naire de la dite commune. Aussitôt alertés, les plongeurs de la Protection civile se sont rendus sur les lieux pour repêcher le corps sans vie de la vic- time qui a été transporté vers la morgue de la commune. Une enquête a été immédia- tement ouverte par les éléments de la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce drame.

Mouad B.

Arrestation de deux trafiquants

de psychotropes

Deux hommes M. A. et H. B. impliqués dans une affaire de trafic de psychotropes ont été placés, en début de semaine, en dé- tention préventive sur ordre du procureur de la République, indique un communiqué de la sûreté de la wilaya de Bordj Bou-Ar- réridj. Agés respectivement de 36 et 33 ans, les deux mis en cause ont été arrêtés lors d'une ronde de contrôle au niveau de la cité 500 logements, est-il précisé. Les poli-

ciers ont découvert 330 comprimés et

164200,00DA.

M.B.

SIDI

BEL-ABBÈS :

Deux morts et six blessés suite au dérapage d’un véhicule

Deux personnes ont été tuées et six autres blessées, dont deux grièvement, suite à une col-
Deux personnes ont été tuées et six autres
blessées, dont deux grièvement,
suite à une col-
dimanche soir,
près de la localité de Sidi
Brahim, a-t-on ap-
pris hier auprès des services
civile.
de la Protection
voitures,
lision
deux
entre

L’accident s’est produit, en fin d’après-midi,

sur la RN 13 reliant Sidi-Bel-Abb7s

femme, âgée de 67 ans, et un jeune homme de

et Oran. Une

25 ans ont trouvé la mort suite au dérapage

d’un des deux véhicules qui

a violemment per-

cuté un autre véhicule, venant en sens inverse.

Parmi, les six blessés, a été jugé grave.

l’état de deux d’entre eux

Ils sont pris en charge

des UMC de

ajoute la même source. Une

au niveau du service

l’hôpital Hassani-Abdelkader

enquête a été ou-

de l’ac-

verte pour déterminer les circonstances cident.

APS

Mardi 12 Août 2014

CULTURE

DK NEWS 11

7 e Festival diwan:

JIL ESSAED

impose son diwan sur scène

Une rencontre musicale entre la profonde spiritualité et la puissance du son diwan et la fluidité et l’énergie du free jazz, présentée dimanche soir à Alger par le jeune groupe «Jil Essaed» d’Oran et la guitariste de jazz français Nguyên Lê, a séduit le public algérois.

Mardi 12 Août 2014 CULTURE DK NEWS 7 Festival diwan: JIL ESSAED impose son diwan sur

Se produisant pour le compte du 7 e Festi- val international de musique diwan qui se tient à Alger depuis vendredi, le jeune maâl- lem Lahbib, lauréat du second prix du festi- val national de diwan tenu à Bechar en mai dernier, a réussi à imposer une session de fu- sion instrumentale autour du diwan. Invité à partager la scène avec le grand jazzman fran- çais Nguyên Lê qui a présenté son projet hom- mage «Celebrating Jimi Hendrix», Lahbib et ses musiciens ont réussi à imposer leur style sur scène et sortir de la figuration. L’audace du jeune maâllem a très vite sé- duit les musiciens français et le public qui en

redemandait découvrant Lahbib dont l’au- dace se traduit aussi dans sa façon très libé- rée de jouer du goumbri. Ayant collaboré avec un nombre incalcu- lable de musiciens, le talent, l’expérience et le feeling du jazzman ont permis des arran- gements ethno-jazz, rock et parfois même avec des sons des Caraïbes des solos goum- bri du jeune maâllem qui a imposé plu- sieurs fois de nouveaux morceaux pour pro- longer cette session. Plus tôt dans la soirée, Nguyên Lê, qui s’était produit à plusieurs re- prises en Algérie, avait présenté au public venu nombreux l’écouter, la dernière mouture de

son album «Purple» hommage à Jimi Hen- drix qui reprend les succès du guitariste de légende réarrangés par le jazzman. Sorti en 2002, ce projet n’a eu de cesse d’évoluer depuis les derniers arrangements apportés à des succès comme «Voodoo Child» ou «Up From The Skies» ont transporté le pu- blic dans l’univers particulier du jazzman qui jongle entre la puissance du rock et la fluidité du jazz tout en y greffant des nappes vocales ou des sonorités ethno-jazz puisées dans les musiques des Caraïbes ou africaines. Tout au long de sa carrière, ce musicien à vocation ou- verte s’est attelé à la conception de fusions mu-

sicales sur la base de son jazz-rock auquel il intègre sans en toucher l’essence des mu- siques d’autres cultures qui l’inspirent. Ce- pendant cette soirée, durant laquelle la ma- gie de la musique a tissé des liens entre des cultures éloignées, a été encore entachée par deux coupures d’électricité qui ont déçu le pu- blic et mis les musiciens à rude épreuve. Ou- vert vendredi, le 7 e Festival international de musique diwan se poursuivra jusqu’au 14 août au théâtre de verdure Saïd Mekbel du bois des arcades, avec encore au programme des maâllem algériens et marocains ainsi que des groupes de rock et de blues.

Les «Ninja Turtles» s'emparent de la tête du box-office nord-américain

Les «Ninja Turtles» ont détrôné «Les gardiens de la Galaxie» pour s'emparer de la tête du box-office nord-américain dès leur sortie, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par Exhibitor Relations. Les quatre héros à carapace, chargés de sauver New York des griffes des méchants, ont réussi un très beau total de 65 millions de dollars pour leur premier week- end d'exploitation. Ils ont ainsi réussi à détrôner «Les gardiens de la Galaxie», qui avaient réussi des débuts encore plus fra- cassants le week-end précédent (94 millions de dol- lars) et récoltent encore 41,5 millions de dollars (175,9 millions au total). Les animaux et extra-terres- tres super héros chargés de sauver New York, ou la ga- laxie toute entière, ont donc eu les faveurs du public nord-américain, qui a relégué loin derrière «Black storm», film catastrophe climatique et technolo- gique qui emmène le spectateur au coeur de violentes tornades. Il a récolté 18 millions de dollars pour sa sor- tie. Quatrième, une autre nouveauté, «Les recettes du bonheur», une comédie sucrée de Lasse Hallstrm co-

produite par Steven Spielberg et Oprah Winfrey, dans laquelle la cuisine incarne à la fois le choc des cultures et un pont entre les peuples (11,1 millions de dollars). La jolie «Lucy» de Luc Besson, dans lequel Scarlett Johansson démultiplie les capacités de son cer- veau, est cinquième (9,3 millions de dollars, 97,3 millions au total) devant «Sexy Dance 5 - All in Vegas», sur l'ascension d'un danseur de rue, qui grappille 6,5 millions de dollars pour son premier week-end dans les salles. Septième, «Hercule», péplum de Brett Rat- ner sur le demi-dieu, récolte 5,7 millions de dollars (63,5 millions au total) et devance «Get on up», où Chad- wick Boseman interprète le chanteur James Brown (5 millions de dollars, 22,9 millions au total). L'abondance de blockbusters a fait reculer «La Planète des singes:

l'affrontement» à la neuvième position. Le film rap- porte malgré tout encore 4,4 millions de dollars pour un total de 197,8 millions en cinq semaines d'ex- ploitation Enfin, le film d'animation des studios Dis- ney «Planes 2» ferme le top 10 et gagne 2,4 millions de dollars (52,9 millions au total).

Mardi 12 Août 2014 CULTURE DK NEWS 7 Festival diwan: JIL ESSAED impose son diwan sur

Les Britanniques font plus confiance à Wikipedia qu'aux médias, selon son cofondateur

Le cofondateur de Wikipedia, Jimmy Wales, s'est félicité hier à Londres d'un sondage montrant que les Britanniques faisaient da- vantage confiance à l'encyclopédie en ligne participative écrite par des volontaires qu'aux médias profes- sionnels. «Les Britanniques font davantage confiance à Wikipedia qu'aux médias. C'est quelque chose que nous avons accompli», a-t-il lancé lors de la cérémonie de clô- ture de «Wikimania», la confé- rence internationale annuelle de la Fondation Wikimedia. L'homme d'affaires américain s'est appuyé

sur un sondage publié samedi par l'institut YouGov. Celui-ci indique que 64% des 2.000 personnes in- terrogées font confiance aux au- teurs de Wikipedia en ce qui concerne la véracité de ce qu'ils écrivent. Et que ce chiffre descend à 61% pour les journalistes de la BBC, à 45% pour la presse quotidienne dite sérieuse comme le Times ou le Guardian et à 13% pour les ta- bloïds comme le Sun . «Le Royaume-Uni héberge une presse très variée et à forte tradition. Le fait qu'on devance la BBC, qui a une

Mardi 12 Août 2014 CULTURE DK NEWS 7 Festival diwan: JIL ESSAED impose son diwan sur
Mardi 12 Août 2014 CULTURE DK NEWS 7 Festival diwan: JIL ESSAED impose son diwan sur

SIDI BEL-ABBÈS

Clôture de la 10 e édition du Festival international des danses populaires

Le rideau est tombé, di- manche soir, à une heure avan- cée de la nuit, sur la 10 e édition du Festival international des danses populaires de Sidi Bel- Abbès. L’ultime soirée, au théâ- tre de verdure Saïm-Lakhdar, a été marquée par une série de spectacles riches en couleurs et en rythmes. Les différentes troupes d’Egypte, de Tunisie, du Séné- gal, de la Turquie et d’autres troupes locales, ont interprété plusieurs tours de danses et de

charme et conquis par la grâce et l’aisance des danseurs, qui avec des gestes et mouvements mesurés et synchronisés, ont plongé l’assistance dans leur monde merveilleux. En plein spectacle, la com- missaire du festival, Halima Hankour Halima, a annoncé, avec beaucoup d’émotion, qu’elle remettait le flambeau à une autre équipe pour s’occuper désormais de l’organisation de ce festival. "C’est ma dernière édition", a-t-elle annoncé avec émotion. Ouverte mercredi dernier, cette édition a vu la participation de dix pays étran- gers dont la Palestine, invité

SIDI BEL-ABBÈS Clôture de la 10 édition du Festival international des danses populaires Le rideau est

d’honneur, qui ont su éblouir la

ville de la Mekerra avec des pas-

sages artistiques éblouissants, riches en mouvements synchro- nisés et en couleurs chatoyantes des costumes. Dans une déclaration à la presse, la commissaire du festi- val a souhaité qu les objectifs tra- cés pour ce festival soient concrétisés, à savoir une plus grande participation des pays arabes, la création d’une école aux danses populaires et un musée où seront regroupés des costumes traditionnels, instru- ments de musique et autres ac- cessoires liés à ces pratiques artistiques puisées du patri- moine national ancestral.

APS

chants devant un public sous le

excellente réputation, est parti- culièrement intéressant. C'est même un peu effrayant», a souli- gné Jimmy Wales avant de fixer le nouvel objectif. «Je ne vais pas me reposer jusqu'à ce que le public nous accorde plus de confiance qu'il ne l'a jamais fait dans le passé à l'Enyclopaedia Britannica», a-t- il insisté. Le sondage YouGov de sa- medi montre en effet que Wikipe- dia est toujours nettement de- vancé en termes de fiabilité par l'Enyclopaedia Britannica à qui 83% des Britanniques font confiance.

  • 12 DK NEWS

SAN

Mardi

12

MON ENFANT A DE LA FIÈVRE

Qu’est-ce que je fais ?

Votre bébé pleure, a les yeux brillants et semble avoir chaud ? Il a sans doute de la fièvre. Bien que fréquente chez les tout-petits, elle est toujours à prendre au sérieux. Voici quelques conseils du Pr Brouard, chef du service pédiatrie au CHU de Caen, pour agir au plus vite et le soulager.

Manque d'appétit, transpiration, somnolence, éruption cutanée, pleurs inexpliqués, chaque maman connaît en gé- néral les signes qui montrent que son enfant peut avoir de la fièvre. Le premier réflexe est alors de prendre le thermo- mètre pour vérifier son intuition : oui, mais comment ?

Quelle est la température la plus fiable ?

Le thermomètre rectal est de loin le plus précis. La prise de température par voie buccale (sous la langue) est égale- ment fiable, mais difficile à prendre chez le tout-petit. Quant au thermomètre auriculaire, il est conseillé mais chez des enfants de plus de 2 ans, car leur conduit auditif est moins étroit. Si vous tenez à prendre la température sous l'aisselle (beaucoup moins fiable), maintenez le thermomètre en place 4 minutes et n'oubliez pas d'ajouter 0,5°C au résultat obtenu. Enfin, bannissez le test frontal, trop approximatif :

préférez le thermomètre infrarouge. Si votre enfant a plus de 38°C, a fortiori s'il a moins de 3 mois, il faut agir au plus vite.

Lui faire prendre un bain, c'est une bonne idée ?

Non, cette mesure n'est plus recommandée car elle est parfois mal tolérée : la température peut descendre trop ra- pidement et conduire à des convulsions. Par contre, il faut penser à lui faire boire de l'eau régulièrement pour prévenir le risque de déshydratation. Attention aussi à ne pas trop le couvrir : vérifiez la température de la pièce où il se trouve et veillez à ce qu'il n'ait pas trop chaud dans son cosy par exem- ple. On peut aussi humidifier sa peau avec un brumisateur.

Quels médicaments lui donner ?

Seul le paracétamol est aujourd'hui conseillé. Doliprane, Efferalgan, peu importe, mais il faut privilégier la prise par la bouche. L'absorption des suppositoires est variable selon les enfants, ce qui entraine un risque de sous-dosage. La po- sologie est d'une dose-poids toutes les 6h, sans dépasser 4 prises par 24h. Veiller à ne pas échanger les pipettes d'un médicament à l'autre car la dose ne serait plus la bonne! L'ibuprofène et l'aspirine ne sont plus conseillés car ces

anti-inflammatoires très efficaces sur la douleur enlèvent la première barrière anti-infection qu'est l'inflammation, d'où un risque de dissémination des microbes. Ils compor- tent aussi beaucoup d'effets secondaires (atteintes diges- tives, rénales etc.).

Quand dois-je consulter ?

Avant 3 mois, il faut nécessairement un avis médical ra- pide, et donc souvent se rendre aux urgences pédiatriques.

Des examens complémentaires (prélèvement sanguin, re-

cherche d'infection urinaire) seront faits pour détecter une

éventuelle infection. De manière générale, dès que les pa-

rents sont inquiets, il faut consulter. Surtout si la tempéra-

ture est élevée (39°C - 40°C) car l'intensité de cette fièvre peut

être mal tolérée par l'enfant et générer des convulsions. De

même, il faut voir un médecin si la fièvre est moins élevée

mais qu'elle dure pendant plusieurs jours, malgré la prise

de paracétamol.

CAUCHEMARS DANS L'ENFANCE

Troubles psychotiques plus tard ?

12 DK NEWS S AN Mardi 12 MON ENFANT A DE LA FIÈVRE Qu’est-ce que je

Les enfants en proie à des cau- chemars et des terreurs nocturnes pourraient souffrir de troubles mentaux des années plus tard. Votre enfant a-t-il souvent des nuits agitées ? Bien que les cauche- mars soient un phénomène nor- mal chez les enfants, leur persistance dans la durée devrait alerter les parents. Le Dr Dieter Wolke, chercheur à l'université de Warwick en Angleterre vient de réaliser une étude qui associe les mauvais rêves chez l'enfant et l'ap- parition de problèmes psycholo- giques. 6 800 enfants ont été suivis jusqu'à l'âge de 12 ans. Leurs pa- rents ont été interrogés sur la qua- lité du sommeil de leur enfant (fréquence des cauchemars, ter- reurs nocturnes). A la fin de l'étude, les chercheurs ont de- mandé aux jeunes participants s'ils vivaient des expériences psycho- tiques de type hallucinations, dé-

lires ou pensées paranoïaques. Si la majorité des enfants ont rapporté faire des cauchemars, seuls 37 % en ont fait de manière répétée pen- dant plusieurs années. Des ter- reurs nocturnes ont été observées en moyenne chez 1 enfant sur 10.

Cauchemars à 12 ans, un âge charnière

Le problème : sur le long terme, ces mauvaises nuits semblent an- noncer des problèmes plus sé- rieux. Ainsi 47 enfants sur 1000 ont dit avoir connu des expériences psychotiques. Les enfants ayant fait beaucoup de cauchemars à l'âge de 12 ans étaient 3.5 fois plus exposés que les autres à ces troubles men- taux. Le risque était doublé chez les enfants sujets aux terreurs noc- turnes. Les chercheurs n'expli- quent pas cette relation entre troubles du sommeil et psychose.

Des évènements traumatiques chez l'enfant pourraient en être à l'origine. Pour les chercheurs, compren- dre la cause de ces cauchemars pour que l'enfant renoue avec un bon sommeil est la clé pour préve- nir ces troubles psychotiques :

"Une hygiène du sommeil est très importante, corrobore le Dr Wolke, cité par la BBC. Les enfants devraient se coucher à heure fixe, éviter de voir des films anxiogènes le soir et ne pas regarder l'ordina- teur la nuit". Les écrans perturbent le som- meil, c'est un fait établi par plu- sieurs études. L'université de l'Ohio a même déconseillé l'expo- sition à la lumière artificielle déga- gée par télé, tablettes et smartphones pour le risque de dé- pression qu'elle fait courir aux uti- lisateurs.

12 DK NEWS S AN Mardi 12 MON ENFANT A DE LA FIÈVRE Qu’est-ce que je

In topsanté.fr

Août 2014

DK NEWS 13

PLACENTA :

Les fœtus «filles» se débrouillent mieux

PLACENTA : Les fœtus «filles» se débrouillent mieux Une meilleure communication entre la femme enceinte, le

Une meilleure communication entre la femme enceinte, le placenta et le futur bébé fille serait le résultat de l'expression de certains gènes. Cette différence expliquerait en partie pourquoi le taux de mortalité infantile des garçons est plus élevé. Niveau placenta, les filles seraient plus "efficaces" que les garçons, selon des chercheurs de l'université d'Adélaïde, en Australie. Cet organe qui relie la mère et le futur enfant sert de canal pour apporter les nutriments et l'oxygène tout en évacuant ce dont le fœtus n'a plus besoin. Après avoir analysé les gènes de 300 placentas, les scientifiques ont découvert que 140 de ces gènes s'expriment de façon différente si le fœtus est un garçon ou une fille. Les bébés filles seraient donc plus résistants pendant la grossesse, pendant et après l'accouchement grâce à un placenta plus communicant et plus efficace que les garçons. Les résultats de l'étude, publiés par la revue Molecular Human Reproduction, contribueraient à expliquer le taux de mortalité infantile plus élevé chez les garçons. En 2011, l'Organisation des Nations unies estimait à 19 000 le nombre d'enfants qui mouraient encore chaque jour, dont environ 40% au cours de leur premier mois de vie. La mort subite du nourrisson et les maladies respiratoires aiguës toucheraient davantage les garçons que les filles. "Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que nous avons vu une expression des gènes impliqués dans le développement du placenta, le maintien de la grossesse et la tolérance immunitaire au fœtus, plus élevés chez les filles", expliquent les chercheurs. Ces résultats pourront aider la recherche dans le domaine de la prise en charge des femmes enceintes et des bébés en couveuse ou à peine nés.

Gérer les émotions des enfants avec les Fleurs de Bach

Peur du noir, colère, jalousie… Enfants et ados passent eux aussi par des moments difficiles. Pour aider, il y a les Fleurs de Bach Original. Des remèdes naturels et adaptés à chaque situation.

D'où viennent-elles ?

C'est Edward Bach, un méde- cin anglais homéopathe, qui a inventé ces remèdes floraux dans les années 30. Persuadé que l'harmonie émotionnelle joue un rôle vital sur notre bien- être, il sélectionne alors 38 fleurs correspondant à 38 émo- tions. A chaque émotion négative correspond un besoin positif :

une Fleur de Bach. Par exemple, la peur causée par la timidité, sera rééquilibrée par la fleur de mimule (Mimulus) apportant courage et assurance. Leur pro- messe n'est pas de faire disparaî- tre un sentiment négatif mais plutôt d'accompagner la per- sonne à mieux vivre une situa- tion au quotidien.

A quel âge peut-on

en prendre ?

A partir de 3 ans, on lui donne 2 gouttes diluées dans un verre d'eau, 4 fois par jour. On peut mélanger plusieurs fleurs ( jusqu'à 7). - Pour les émotions qui du- rent : en cure de 3 semaines. Le plus simple est d'installer une routine facile : 2 gouttes au ré-

In topsanté.fr TÉ Août 2014 DK NEWS PLACENTA : Les fœtus «filles» se débrouillent mieux Une

veil, 2 avant de partir pour

l'école, 2 en rentrant et 2 au cou-

cher. - Pour les émotions passa- gères : jusqu'à amélioration. Dans ce cas, on prend 2 gouttes avant ou pendant le moment fa- tidique (examen, angoisse…) sans oublier les 3 autres prises à répartir dans la journée.

Comment les choisir ?

« D'abord, on discute avec son enfant afin d'échanger sur son ressenti, dans le but de cer- ner son humeur, son état émo- tionnel », explique Nathalie Auzeméry, conseillère en Fleurs de Bach. « C'est peut-être la phase la plus délicate car il n'est pas toujours aisé de mettre des mots sur des sentiments ». Une

fois l'état d'esprit de l'enfant identifié, il ne reste plus qu'à choisir le ou les remèdes floraux adaptés. En cas de doute, on peut demander conseil à son pharmacien ou encore trouver un conseiller Fleurs de Bach (www.mesfleursdebach.com).

Quelles fleurs pour les petits et les ados ?

A une peur vague et irration- nelle comme une terreur noc- turne, correspond la fleur de tremble (Aspen) qui apporte un sentiment de sécurité. Pour l'en- fant jaloux de son petit frère, la fleur de houx (Holly) l'aidera à avoir plus d'empathie. Il part au quart de tour et veut tout, tout de suite ? C'est la fleur d'impa- tience (Impatiens) qu'il lui faut pour le calmer. S'il a subi un choc (accident, deuil d'un proche…), la fleur d'étoile de Béthlehem (Star of Bethlehem) va l'aider à faire face au chagrin. En période d'examens, certains ados se sentent submergés et pa- niquent à l'idée d'échouer. La fleur d'orme (Elm) va leur re- donner confiance en eux et en leur capacité à réussir.

Probiotiques : ils ne sont pas conseillés à tous les nouveau-nés

Un nouveau-né de Pologne semble avoir développé une infection après avoir reçu des probiotiques contenant la bactérie Lactoba- cillus rhamnosus. L'Académie américaine de pédiatrie recommande de ne pas utiliser les probiotiques systématiquement pour soulager les diarrhées infantiles. Donner des probiotiques aux bébés qui souffrent de coliques du nourrisson est dés- ormais assez répandu. De nombreuses études ont en effet laissé entendre que cer- taines souches de probiotiques diluées dans le biberon ou mises sur le sein avant la tétée, pouvaient calmer les maux de ventre dus à une immaturité de l'intestin. Or, un récent cas d'infection chez un bébé provoqué par la consommation de probiotiques semble vou- loir remettre en cause leur utilisation comme traitement standard de la diarrhée

infantile. Un nourrisson polonais né à terme mais qui souffrait d'un retard de croissance intra-utérin (il ne pesait que 2,3 kg à la nais- sance) a en effet développé une infection, après avoir reçu un probiotique contenant la bactérie Lactobacillus rhamnosus, pour prévenir la diarrhée. Cette infection a pu être soignée rapidement à l'aide d'antibio- tiques, mais l'Académie américaine de pé- diatrie veut profiter de ce cas pour rappeler que les probiotiques ne doivent pas être uti- lisés de façon routinière chez tous les nou- veau-nés.

Sans danger pour les bébés en bonne santé

Les différentes études menées jusqu'alors ont montré que les probiotiques étaient sans

danger chez les bébés en bonne santé. Mais les bébés ayant un retard de croissance intra-utérin pourraient être un nouveau groupe à risque. Les médecins déconseillent également l'utilisation de probiotiques chez les bébés de moins de 3 mois. La muqueuse de leur intestin est en effet moins mature et les probiotiques pourraient avoir pour effet de permettre à certaines bactéries de s'infil- trer dans la circulation sanguine. Pour la plupart des bébés, la façon la plus naturelle d'acquérir des bactéries dans l'in- testin demeure l'allaitement et les interac- tions avec l'environnement. Rappelons qu'une étude britannique ré- cente a souligné que les maux de ventre dus à un manque de maturité du système diges- tif n'étaient pas plus soulagés avec des pro- biotiques qu'avec un placebo.

Tabagisme passif : il vieillit les artères des enfants

Les enfants exposés au tabagisme passif ont des vaisseaux sanguins qui vieillissent prématurément. Cela renforce le risque, une fois adulte, de souffrir de maladies cardio-vasculaires. On sait que les enfants exposés au tabagisme passif courent de multiples risques santé et qu'ils sont deux fois plus nombreux à être hospitalisés pour des troubles respiratoires que les enfants qui ne sont pas exposés au tabac. Une nouvelle étude publiée dans l'European heart journal montre que le tabagisme passif provoque également des dommages durables aux artères des enfants en entraînant un vieillissement prématuré de leurs vaisseaux sanguins.

Un risque quand les 2 parents fument

Pour cette étude sur le tabagisme passif, les chercheurs de l'Université de Tasmanie (Australie) et des universités

Tabagisme passif : il vieillit les artères des enfants Les enfants exposés au tabagisme passif ont

de Turku et de Tampere (Finlande), ont suivi plus de 3700 enfants âgés de 3 à 18 ans ayant des parents fumeurs. Une fois devenus adulte, ils ont subi une échographie de leur artère carotide du cou afin d'en estimer l'épaisseur, ce qui permet de découvrir s'il y a un risque d'athérosclérose (une obstruction des vaisseaux). Ces mesures ont montré que les vaisseaux sanguins de ceux dont les deux parents fumaient avaient vieilli prématurément. Ils ont estimé que les effets de l'exposition au tabagisme de 2 parents vieillissent l'âge vasculaire de l'enfant de 3,3 ans exactement, à l'âge adulte. Pour les chercheurs, cette étude confirme non seulement les effets néfastes du tabagisme passif, mais vient confirmer le fait que les maladies cardiovasculaires (comme l'athérosclérose ou l'AVC) peuvent trouver leur origine au cours de

l'enfance.

14

DK NEWS

SANTÉ

Mardi 12 Août 2014

DROGUE

4 500

toxicomanes pris en charge durant le premier trimestre 2014

Plus de 4.500 toxicomanes ont béné- ficié d'une prise en charge dans des centres de traitement relevant du secteur de la santé durant le premier trimestre de l'année 2014, a-t-on appris auprès de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT). «Au total, 4 544 toxicomanes, dont 243 femmes, ont bénéficié d'une prise en charge durant le premier trimestre de l'année en cours dans des centres inter- médiaires de soins pour toxicomanes (CIST) et des centres de cure de désin- toxication (CCD)», a indiqué le directeur général par intérim de l'ONLDT, Moha- med Benhalla, dans un entretien à l'APS. S'agissant de la situation familiale de ces toxicomanes qui ont bénéficié d'une prise en charge dans l'un de ces centres, M. Benhalla a précisé que «3701 sont célibataires et 772 sont mariés». Evoquant l'âge des toxicomanes qui ont bénéficiés de cette prise en charge, il a précisé que 1 708 sont âgés entre 26 et 35 ans, 1 691 entre 16 et 25 ans, 928 toxi- comanes ont plus de 35 ans et 217 ont moins de 15 ans. A ce titre, il a indiqué que le traitement des toxicomanes et l'addiction aux drogues constituent un «volet important» dans les actions de lutte contre ce fléau, rappelant, à ce titre, le programme plu- riannuel de mise en place d'un vaste ré- seau de centres de prise en charge dans les différentes régions du pays. Il a souligné que la mission de préven- tion contre les différents fléaux sociaux, particulièrement contre la drogue et la toxicomanie, incombe à plusieurs sec- teurs et implique la société civile, tout en exhortant l'ensemble des acteurs concer- nés à accorder un intérêt particulier au volet de la sensibilisation et de l'informa- tion dans ce domaine. A cet effet, le même responsable a fait savoir qu'un séminaire de formation au profit des associations se tiendra avant la fin de l'année en cours, en vue de sensibiliser sur le danger et les risques liés au phénomène de la drogue.

VIRUS EBOLA

NIGERIA

Suspension des vols de la compagnie nationale gambienne

Le Nigeria a suspendu les vols de la compagnie nationale gambienne sur son territoire en raison des mesures «insatisfaisantes» prises par celle-ci face à l'épidémie d'Ebola dans la région, a annoncé dimanche une source officielle.

«L'Autorité de l'aviation civile nigériane (NCAA) a trouvé insatisfaisantes les me- sures prises par Gambia Bird Airlines, en conséquence, vos vols vers le Nigeria ont été provisoirement suspendus avec effet immédiat jusqu'à ce que vous soyez capa- bles de mettre en place des mesures accep- tables et satisfaisantes», a indiqué la NCAA dans un courrier adressé à la compagnie cité par l'AFP. Même si aucun cas du virus Ebola n'a été signalé en Gambie, la compa- gnie nationale gambienne, qui assure deux liaisons hebdomadaires avec Lagos,

14 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 DROGUE 4 500 toxicomanes pris en charge durant le

se rend vers d'autres pays africains de la ré- gion, notamment la Sierra Leone et le Li- beria, deux des pays frappés par l'épidémie, cei représente un danger selon les ex- perts nigérians. Pour endiguer l'expansion du virus, la NCAA amenera toutes les com- pagnies opérant au Nigeria depuis la Gui- née, le Liberia et la Sierra Leone à «mettre en place des mesures adéquates pour ga- rantir que des passagers infectés par cette maladie n'embarquent pas et ne sont pas amenés dans le pays». Deux personnes sont mortes d'Ebola au Nigeria, sur un total de

13 cas (confirmés, probables ou suspects) enregistrés dans le pays le plus peuplé d'Afrique. Un Américano-Libérien arrivé à Lagos depuis Monrovia, la capitale du Li- beria, est décédé du virus dans un hôpital de Lagos le 25 juillet. Et une infirmière ni- gériane, qui avait été en contact avec lui, est décédée récemment. L'épidémie d'Ebola a fait près de 1.000 morts depuis le début de l'année sur près de 1.800 cas en Guinée, en Sierra Leone, au Liberia et au Nigeria, qui a décrété vendredi l'état d'urgence sanitaire.

Le Nigeria confirme un nouveau cas d'Ebola dans l'Etat de Lagos

Un nouveau cas du virus Ebola a été confirmé hier dans l'Etat de Lagos, dans le sud-ouest du Nigeria, par le ministre de la Santé nigérian, Onyebuchi Chukwu, portant à dix le nombre total d'individus contaminés dans le pays le plus peuplé d'Afrique. L'analyse des prélèvements effectués entre vendredi et lundi, sur un patient présentant les symptômes d'une fièvre hémorra- gique a attesté la présence du virus Ebola, a annoncé le ministre de la Santé, Onyebuchi Chukwu. «Nous avons eu un cas supplé- mentaire. «Cela fait 10 cas y compris Patrick Sawyer, un Libérien arrivé à Lagos depuis Monrovia, la capitale du Liberia, décédé du virus dans un hôpital de Lagos le 25 juillet. Et une nfirmière nigériane,

qui avait été en contact avec lui, est décédée récemment», a dé- claré M. Chukwu lors d'une conférence de presse dans la capitale nigériane Abuja. Le gouvernement a renforcé les efforts pour re- pérer toutes les personnes qui sont entrées en contact avec le Li- bérien, a expliqué Jide Idris, commissaire à la Santé de Lagos. Vendredi dernier, le président nigérian Goodluck Jonathan a déclaré l'état d'urgence nationale, affirmant que la somme d'1,9 milliards de nairas (11,6 millions de dollars) sera mise à disponi- bilité pour empêcher la propagation du virus Ebola. Le virus, qui a tué plus de 900 personnes dans les pays ouest- africains, se propage par la muqueuse ou les fluides ou sécrétions corporels des personnes contaminées.

FIÈVRE APHTEUSE

La consommation de viande et de lait de vache ne comporte aucun risque sur la santé

Le ministre de l’Agriculture et du Déve- loppement rural, Abdelouhab Nouri, a as- suré, hier à Blida, qu’il n’y a «aucun risque», sur la santé publique, de consommer de la viande et du lait de vache en vente sur le marché, suite à l’apparition de la fièvre aph- teuse. «La consommation de viande et de lait de vache ne présente aucun risque sur la santé des citoyens», a affirmé M. Nouri, pour rassurer les consommateurs préoc- cupés par la propagation de la fièvre aph- teuse chez les bovins dans de nombreuses wilayas, en marge d’une visite à Blida pour s’enquérir de la mise en œuvre des instruc- tions prises en vue d’endiguer cette mala- die. Il a également lancé un appel aux vété- rinaires afin d’engager des campagnes d’information au sein de la population, pour la rassurer quant à la «bonne qualité des produits proposés à la vente sur le mar- ché», parallèlement à la sensibilisation des éleveurs sur les «grands risques encou- rus par cette maladie dangereuse». D’autre part, le ministre a souligné la prise de toutes les mesures préventives né- cessaires pour circonscrire cette maladie et empêcher sa propagation vers d’autres wilayas, citant entre autres dispositions, la

14 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 DROGUE 4 500 toxicomanes pris en charge durant le

vaccination du cheptel, l’interdiction de dé- placement du bétail, l’isolement des lieux d’atteinte, la fermeture des marchés de bé- tail, et la désinfection des foyers de conta- mination, particulièrement ceux situés dans les wilayas frontalières, appelant à l’impératif de fédérer les efforts de toutes les parties concernées (services agricoles, vétérinaires et communaux) afin d’éradi- quer cette maladie. «L’Algérie a déjà connu cette maladie en 1989 et 1999», a-t-il encore observé, informant que la «fièvre aph- teuse touche actuellement une soixan-

taine de pays, dont la Chine, le Vietnam, la Russie, la Turquie, l’Iran, la Jordanie, les Emirats arabes unis et le Bahreïn». En outre, M. Nouri a fait état de la vac- cination, à la fin mars dernier, de plus de 850.000 bovins, dont plus de 9000 dans la seule wilaya de Blida, signalant la revacci- nation, depuis l’annonce de l’apparition de cette maladie en Tunisie, il y a quatre (4) mois, de plus d’un million de bovins, à tra- vers le pays. Il a dans, ce sens, révélé que l’Algérie a introduit une demande pour ac- quérir de nouveaux lots de vaccins, «qui ar-

riveront bientôt». Sachant que le vaccin en question est produit par seulement deux (2) laboratoires à travers le monde. Le ministre n’a pas manqué de réitérer l’engagement de l’Etat à l’indemnisation des éleveurs à hauteur de 80 % du prix de la vache, et de 20 % du prix de vente de la viande. Il a, en outre, mis en garde les éle- veurs quant à la dissimulation des cas d’atteintes dans leur cheptel, insistant sur l’impératif de les «signaler au plus vite au- près du vétérinaire le plus proche de leur commune». Des «sanctions rigoureuses» sont prévues à l’encontre des contreve- nants, a-t il averti, pointant du doigt les éle- veurs de la wilaya de Sétif, à qui il a fait en- dosser la responsabilité de l’introduction de la fièvre aphteuse, à partir de la Tuni- sie, ainsi que sa propagation vers les wilayas de l’Ouest et du Centre. «Les concernés feront l’objet de pour- suites judiciaires», a-t-il informé. D’autre part, Abdelouhab Nouri a loué les efforts consentis par les vétérinaires en vue de cir- conscrire cette maladie, au même titre que le travail fourni par les journalistes, qui ont grandement contribué à la sensibilisa- tion, tant des éleveurs que des citoyens, sur cette maladie, a-t-il souligné.

APS

Mardi 12 Août 2014

MONDE

DK NEWS

15

Ukraine

La Russie souligne la nécessité d'un

cessez-le-feu

dans l'est du pays

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a affirmé dimanche qu'un cessez-le-feu pour acheminer de l'aide à la population victime des combats dans l'est de l'Ukraine est "indispensable".

"Nous estimons que cette question est ur- gente, qu'elle ne sup- porte pas de retard", a déclaré M. Lavrov à la presse à Sotchi (sud de la Russie). "Nous sommes actuellement en train de nous mettre d'accord avec la partie ukrainienne, avec le Co- mité international de la Croix Rouge et avec les organisations humani-

et de Donetsk", a ajouté sie a proposé de mener

et de Donetsk", a ajouté

sie a proposé de mener

population de l'Est de l'Ukraine. Cette initia- tive a été rejetée par Kiev et les Occidentaux qui craignent qu'elle ne serve de prétexte pour une invasion. Pour sa part, le président ukrai- nien Petro Porochenko s'est dit prêt à accepter une mission humani- taire à Lougansk, bas- tion séparatiste dans l'Est de l'Ukraine à

taires des Nations unies sur la nécessité d'en- voyer d'urgence une aide humanitaire dans les régions de Lougansk

le chef de la diplomatie russe. Au cours d'une réunion d'urgence à l'ONU vendredi, la Rus-

une "mission humani- taire" ou de créer des couloirs humanitaires pour venir en aide à la

condition qu'elle soit internationale, non ar- mée et passe par des postes-frontières contrôlés par Kiev.

Une centaine de détenus s'échappent d'une prison

Une centaine de détenus se sont échappés de force d'une prison du bastion insurgé de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, après que leur bâtiment eut été touché par des tirs d'artillerie, a annoncé hier la mairie de la ville. "Le 10 août au soir (di- manche), à la suite de bombar- dements, un obus a touché une zone résidentielle de la colonie pénitentiaire 124 dans le quartier de Kirov. Un prisonnier a été tué et trois autres blessés", a in- diqué la mairie sur son site inter- net. "Une émeute a éclaté et 106 personnes ont quitté leur lieu de

détention.Dès le matin, une par- tie d'entre eux sont revenus à l'établissement correctionnel", poursuit-t-elle. "Les obus ont également en- dommagé le quartier-général, la station électrique et la zone in- dustrielle (de la prison)", ajoute la mairie. De nombreux transfor- mateurs électriques de la ville ont également été touchés par les obus dans la nuit de dimanche à lundi, provoquant une pénurie d'électricité dans plusieurs quar- tiers. A Donetsk, principal bastion des insurgés prorusses victime de violents combats et frappes

aériennes depuis plusieurs jours, des bombardements ont été en- tendus dans la nuit par une jour- naliste de l'AFP, et des blindés re- belles ont été aperçus traver- sant le centre-ville. Un bombardement avait déjà soufflé dimanche les vitres d'une maternité dans le centre-ville de Donetsk, sans faire de vic- times, les mères et les nouveaux- nés s'étant réfugiés dans une cave. Le "Premier ministre" sé- paratiste Alexandre Zakhart- chenko a reconnu samedi que Donetsk était "encerclée" par l'armée ukrainienne et au bord d'une "catastrophe humanitaire".

NUCLÉAIRE

L'Iran "défendra ses droits et ses intérêts nationaux" en matière nucléaire

Le président iranien Hassan Rohani a dé- noncé tout ceux qui, à l'intérieur ou à l'exté- rieur des frontières, s'opposent à sa politique de rapprochement avec le monde et aux négo- ciations nucléaires, dans un discours diffusé hier par la Télévision d'Etat. "Certains crient des slogans mais ce sont des froussards politiques", a lancé le président, fai- sant référence aux ultra- conservateurs qui cri- tiquent les négociations nucléaires en affirmant que l'Iran a trop cédé face aux grandes puis- sances. "L'Iran dispose des "meilleurs diplomates dans le monde" pour

dans des négociations pour tenter de conclure un accord final réglant la crise du nucléaire ira-

dans des négociations pour tenter de conclure un accord final réglant la crise du nucléaire ira- nien. Selon un premier ac- cord entré en applica- tion en janvier dernier, l'Iran a accepté de geler une partie de son pro- gramme nucléaire, et a obtenu en contrepartie

qui se sont fixées la date butoir du 24 novembre- - doivent reprendre en septembre prochain. M. Rohani, qui inter- venait devant les am- bassadeurs iraniens réu- nis à Téhéran pour un séminaire annuel, a éga- lement dénoncé ceux qui, à l'extérieur, s'oppo- sent à tout accord sur le

(

mais à fabriquer des armes de destruction

massive car c'est contre nos croyances, notre chariaa et la fatwa (dé- cret religieux, ndlr) du guide suprême", l'ayatol- lah Ali Khamenei, a-t-il ajouté. Dans le même temps, M. Rohani a affirmé que tout en voulant des "re- lations amicales avec le reste du monde", Téhé- ran "défendra ses droits et ses intérêts natio- naux" en matière nu- cléaire. Il a expliqué que l'Iran "voulait régler ses problèmes y compris avec les pays avec les- quels nous avions des tensions pendant de longues années". "S'ils respectent nos droits

mener les négociations

la levée partielle des

nucléaire en dévelop-

)

nous pourrons

nucléaires, ajoute le pré- sident iranien. L'Iran et les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Alle- magne) sont engagés

sanctions internatio- nales, les deux princi- paux sujets des discus- sions. Les négociations pro- longées de quatre mois par les deux parties --

pant "l'Iranophobie, l'is- lamophobie" et en ac- cusant l'Iran de cher- cher à fabriquer l'arme atomique. "L'Iran ne cherche pas et ne cherchera ja-

même avoir des rela- tions normales", a ajouté le président iranien, une allusion aux Etats-Unis qu'il n'a toutefois pas nommés.

CENTRAFRIQUE

L'ex-rébellion de la Séléka "ne participera pas au prochain gouvernement"

Mardi 12 Août 2014 MONDE DK NEWS 15 Ukraine La Russie souligne la nécessité d'un cessez-le-feu

L'ex-rébellion centrafricaine de la Séléka ne participera pas au gouvernement du nouveau Pre- mier ministre centrafricain Ma- hamat Kamoun, son avis n'ayant "pas été pris en compte" pour le désigner, a déclaré hier son porte- parole, Abou Mal Mal Hissène. "Nous pensons que la prési- dente de transition (Catherine Samba Panza) n'a pas tenu compte des avis de la Séléka qui contrôle encore la majeure par- tie" de la Centrafrique, a affirmé ce porte-parole, assurant que l'ex-coalition rebelle avait appris la nomination du nouveau Pre- mier ministre "à travers les médias étrangers". "La Séléka ne participera pas au prochain gouvernement", a affirmé Abou Mal Mal Hissène. La présidente de la transition Cathe- rine Samba Panza a nommé di-

manche Mahamat Kamoun, un musulman, comme nouveau Pre- mier ministre pour diriger la transition, une première depuis l'indépendance du pays. M. Kamoun a été directeur de cabinet de Michel Djotodia, le chef de la Séléka, au pouvoir en- tre mars 2013 et janvier 2014. Au pouvoir de mars à décembre 2013, la coalition rebelle de la Séléka a été affaiblie par une opération militaire française et une force africaine, puis forcée de quitter la capitale pour se replier vers le nord du pays, dont elle garde le contrôle aujourd'hui. La Centrafrique a connu de- puis lors de terribles violences in- tercommunautaires qui ont fait des milliers de morts et ont jeté sur les routes des centaines de milliers de déplacés.

Le président égyptien entame une visite en Arabie saoudite

Le président égyptien Abdel Fat- tah al-Sissi a entamé dimanche à Jeddah sa première visite en Arabie saoudite depuis son élection fin mai, pendant la- quelle il doit ren- contrer le roi Ab- dallah. M. Sissi, qui doit se rendre mardi à Moscou, a été ac- cueilli à son arrivée dans la ville por- tuaire de l'ouest saoudien par plu-

sieurs hauts respon- sables, dont le chef de la diplomatie, le prince Saoud al- Fayçal, a indiqué l'agence officielle Spa. Le président égyptien avait briè- vement rencontré le 20 juin à l'aéro- port du Caire le roi Abdallah d'Arabie saoudite qui effec- tuait sa première vi- site en Egypte de- puis la chute en 2011 d'Hosni Moubarak

Mardi 12 Août 2014 MONDE DK NEWS 15 Ukraine La Russie souligne la nécessité d'un cessez-le-feu

renversé par une ré- volte populaire. Par ailleurs, M. Sissi doit effectuer sa pre- mière visite en Rus- sie mardi, a indiqué le gouvernement égyptien dans un communiqué.

TURQUIE

Le président élu Erdogan déclare vouloir ouvrir une "nouvelle ère"

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, élu dimanche pré- sident de la Turquie lors d'un premier scrutin au suffrage univer- sel, a déclaré vouloir ouvrir une "nouvelle ère" dans un pays très di- visé sous son règne. "Nous clôturons aujourd'hui une ère et entrons dans une nouvelle ère", a dit M. Erdogan lors d'un discours devant des milliers de ses partisans réunis à Ankara, promettant de deve- nir "le président des 77 millions de Turcs" en oubliant "les disputes du passé". Le chef de l'Etat élu, qui tient les rênes du pays depuis 2003, a promis un "nouveau processus de réconciliation sociale" entre ses compatriotes, qu'il a remerciés sans distinction pour avoir participé au scrutin. Comme le suggéraient les sondages, l'homme fort du pays a devancé ses deux adversaires dès le premier tour de ce scrutin avec 52% des suffrages. "Je serai le président de 77 millions de Turcs, et pas uniquement de ceux qui ont voté pour moi", a-t-il assuré.

16 DK NEWS

MONDE

Mardi 12 Août 2014

Irak

Le Parlement

reporte

sa session au 19 août

Le Parlement irakien a décidé de reporter dimanche au 19 août sa session faute de consensus entre les députés sur le choix du Premier minis- tre, selon des médias. "Il ne peut y avoir aucune

explication à ce report", a indiqué Ammar Toma, un député chiite. "Il y a des ques- tions importantes sur la table: le sort des déplacés, la situation sur le plan de la sécurité".

Le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, dont le bloc est arrivé en tête aux législa- tives d'avril, est accusé d'avoir marginalisé les sunnites et de les avoir ainsi poussés dans les bras des djihadistes.

Les combattants kurdes reprennent deux villes du Nord

Les combattants kurdes ont re- pris dimanche deux villes du nord de l'Irak qui étaient aux mains des éléments de l'Etat islamique (EI), ont affirmé des responsables. "Les peshmergas ont libéré

... aérien américain a aidé", a affirmé Halgord Hekmat, un porte-parole des forces kurdes. La reprise de ces deux villes, situées au sud-ouest de la capitale du Kurdistan irakien, Er- bil, a été confirmée par un respon- sable régional. Les éléments de l'EI ont lancé en juin des attaques qui leur ont per- mis de s'emparer de vastes pans de territoires au nord de Baghdad. Les forces américaines ont pour- suivi dimanche leurs attaques contre les positions de l'Etat isla- mique. Washington a affirmé avoir mené "avec succès de multiples frappes aériennes, tant avec des avions qu'avec des drones, pour défendre les forces kurdes près d'Erbil, où des personnels et des ci- toyens américains sont stationnés".

Makhmour et Gwer (

)

Le soutien

Washington évacue du personnel du consulat américain d'Erbil

Les Etats-Unis a procédé à l'éva- cuation d'une partie du personnel de leur consulat dans la ville kurde irakienne d'Erbil, a annoncé di- manche le Département d'Etat. L'annonce "du départ de certains membres du personnel du Consu- lat général à Erbil" était incluse dans le dernier communiqué du Département d'Etat mettant en garde les voyageurs désireux de se rendre en Irak. L'annonce, deux jours après la difffusion d'une pre- mière annonce du même genre à l'adresse des voyageurs, n'a pas fourni de détails et n'a pas précisé le nombre de personnes concernées ni leurs fonctions. Le communiqué a souligné que l'évacuation ne concernait "qu'un nombre limité de membres du personnel" et qu'ils avaient été relogés "au Consulat général de Bassorah (sud de l'Irak) et dans l'unité de soutien à l'Irak à Amman" en Jordanie. Certains membres de l'ambassade des Etats- Unis à Baghdad ont également été relogés à Bassorah et Amman, mais cette évacuation avait déjà débuté le mois dernier. Les Etats-Unis ont en- tamé vendredi une campagne de frappes aériennes pour empêcher l'avance des combattants de l'Etat is- lamique, qui ces derniers jours se sont rapprochés d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien. Le président américain Barack Obama avait jus- tifié les frappes aériennes en partie pour protéger les personnels amé- ricains stationnés à Erbil.

LIGUE ARABE

MINORITÉ DES YAZIDIS EN IRAK:

La Ligue arabe accuse l'Etat islamique de "crimes contre l'humanité"

La Ligue arabe a ac- cusé lundi les élé- ments de l'Etat isla- mique (EI) en Irak de commettre des "crimes contre l'hu- manité" en persécu- tant la communauté des Yazidis, qui risque de mourir par milliers dans les montagnes du Nord où ils se sont réfugiés. Nabil al-Arabi, le se- crétaire général de la Ligue, dont le siège est au Caire, a également

réclamé dans un com- muniqué que les res- ponsables de ces "crimes contre l'huma- nité" soient
réclamé dans un com-
muniqué que les res-
ponsables de ces
"crimes contre l'huma-
nité" soient traduits en
justice. L'avancée de
l'EI a jeté ces derniers
jours plus de 200.000

WASHINGTON

personnes sur les routes avec notamment la prise de Qaradosh, plus grande ville chré- tienne d'Irak située en- tre Mossoul et Erbil, et de Sinjar, bastion des Yazidis, une minorité kurdophone, à l'ouest de Mossoul. Nombre de Yazidis sont piégés dans les arides mon- tagnes environnantes, menacés autant par la faim et la soif que par les éléments de l'Etat islamique.

John Kerry réaffirme le soutien au nouveau président irakien

Le secrétaire d'Etat améri-

cain, John Kerry, a réaffirmé hier le soutien de Washington au président irakien Fouad Massoum et espéré que son Premier ministre Nouri al-Ma- liki "ne causera pas de pro- blèmes" après que ce dernier eut déposé plainte contre le chef de l'Etat, qu'il accuse de "violer la Constitution". "Nous soutenons fermement le président Massoum (qui) a la responsabilité de garantir la Constitution de l'Irak", a dé- claré John Kerry lors d'un dé- placement à Sydney (Austra- lie). "Nous espérons que M. al- Maliki ne causera pas de pro- blèmes", a-t-il ajouté. "Aujourd'hui je vais dépo- ser une plainte devant la Cour fédérale contre le président", a annoncé Nouri al-Maliki dans

16 DK NEWS Mardi 12 Août 2014 Irak Le Parlement reporte sa session au 19 août

une déclaration surprise re- transmise à minuit (21h00 GMT) par la télévision d'Etat. Il accuse le président d'avoir "violé deux fois la Constitution", no- tamment en ne confiant pas à un Premier ministre désigné la

mission de former un nouveau gouvernement. La coalition de Nouri al-Ma- liki, de confession chiite, a rem- porté les législatives du 30 avril et ce dernier vise un 3e mandat, mais il est vivement critiqué pour "son autoritarisme et son choix de marginaliser la mi- norité sunnite". Le Parlement a reporté dimanche au 19 août une session faute de consensus entre les députés sur le choix du Premier ministre. Lors d'un déplacement en Irak dimanche, le ministre fran- çais des Affaires étrangères Laurent Fabius a appelé à la mise en place d'un gouverne- ment d'union: "Il faut que tous les Irakiens se sentent repré- sentés et puissent ensemble mener la bataille contre le terrorisme", a-t-il plaidé.

Les Etats-Unis soutiennent le président irakien, objet d'une plainte de Maliki

Les Etats-Unis ont exprimé dimanche un soutien ferme au président irakien, peu après l'annonce par le Premier mi- nistre Nouri al-Ma- liki qu'il allait dépo- ser une plainte contre Fouad Ma- soum pour avoir vio- ler la Constitution. "Les Etats-Unis soutiennent pleine- ment le président Fouad Masoum dans son rôle de garant de la Constitution ira-

kienne", a déclaré la porte-parole du dé- partement d'Etat Mary Harf dans un communiqué faisant écho à une première réaction en ce sens sur twitter du secré- taire d'Etat adjoint Brett McGurk. "Soutien total au président irakien Fouad Masoum comme garant de la Constitution et à un candidat au poste de Premier ministre qui puisse créer un

consensus national", avait-il écrit. Lors d'une inter- vention surprise à la télévision d'Etat, le Premier ministre Nouri al-Maliki a an- noncé qu'il allait dé- poser une plainte contre le président Fouad Masoum: "Au- jourd'hui je vais dé- poser une plainte de- vant la Cour fédérale contre le président". Il accuse le prési- dent d'avoir violé deux fois la Constitu-

tion, notamment en ne confiant pas à un Premier ministre dé- signé la mission de former un nouveau gouvernement. La coalition de Nouri al-Maliki, un chiite, a remporté les législatives du 30 avril et ce dernier vise un 3e mandat, mais il est vivement critiqué pour son au- toritarisme et son choix de marginali- ser la minorité sun- nite.

Déploiement de forces de sécurité autour de la "zone verte" de Baghdad

Des forces de sécurité ont été dé- ployées autour de la "zone verte" Baghdad dans la nuit de dimanche à lundi, ont indiqué hier des sources sécuritaires. "Il y a une forte pré- sence de membres de la sécurité, de la police et de l'armée, spécialement autour de la 'zone verte'", un quar- tier hautement protégé où sont ba- séees les institutions clé du pays, a indiqué un haut responsable de la police à l'AFP. Ce déploiement a dé- buté vers 19h30 GMT, 90 minutes avant que le Premier ministre an- nonce à la télévision d'Etat qu'il allait déposer une plainte contre le président Fouad Masoum pour avoir violer la Constitution. Ces mesures de sécurité "sont très inha- bituelles et ressemblent à celles que nous imposons pour un état d'urgence", a déclaré ce haut res- ponsable de la police. "De nom- breuses rues ont été fermées, ainsi que plusieurs ponts-clé", a précisé un responsable au ministère de l'Intérieur. "Tout est lié à la situation politique", a-t-il ajouté. "Aujourd'hui je vais déposer une plainte devant la Cour fédérale contre le président", avait dit Nouri al-Maliki dans une déclaration surprise retransmise à minuit (21h00 GMT) par la Télévision d'Etat.

Des avions militaires américains effectuent de nouveaux largages d'eau et de vivres

Le Pentagone a indiqué di- manche que des avions militaires américains ont largué de nouvelles cargaisons d'eau et de vivres à des- tination des civils poursuivis par les insurgés de l'Etat islamique (EI) dans des zones montagneuses du nord de l'Irak. Un C-17 et trois avions cargo C- 130 ont largué 88 cargaisons de vi- vres qui fourniront "de la nourriture et de l'eau pour des milliers d'Ira- kiens" piégés sur les monts Sinjar, a indiqué dans un communiqué le commandement central améri- cain, qui couvre le Moyen-Orient, au terme d'une quatrième opéra- tion humanitaire. Ces cargaisons représentent 16.633 litres d'eau potable et 22.488 repas. Selon le Pentagone, les Etats- Unis ont fourni depuis jeudi soir "plus de 74.000 repas et plus de 56.780 litres d'eau potable" aux po- pulations appartenant à la minorité yazidi pourchassées par l'EI.

APS

Mardi 12 Août 2014

 

TÉLÉ

DK NEWS

17

 
 

PROGRAMME

DU

JOUR

   

La sélection

 
 
09:48 Jeunesse : Garfield & Cie
 

09:48 Jeunesse : Garfield & Cie

 

06:00 Jeunesse : Les mystérieuses cités d'or

06:00 Jeunesse : Les mystérieuses cités d'or
 

10:04 Jeunesse : Les Dalton 10:12 Jeunesse : Les Dalton

10:04 Jeunesse : Les Dalton 10:12 Jeunesse : Les Dalton
 
19h55

19h55

06:30 Jeunesse : TFou 08:35 Culture Infos : Météo

10:19 Jeunesse : Les Dalton 10:31 Série TV : Jamie a des tentacules

Camping Paradis

08:40 Culture Infos : Téléshopping 09:15 Culture Infos : Météo 09:20 Série TV : Une histoire, une urgence 09:50 Série TV : Une histoire, une urgence

10:45 Culture Infos : Consomag 10:55 Culture Infos : Un été en France 11:50 Culture Infos : Météo 12:00 Culture Infos : 12/13 : Journal régional

Résumé Plusieurs caravanes et camping-cars mo- dèle grand voyageur arrivent au camping : Gabriel Alvarez et

Résumé Plusieurs caravanes et camping-cars mo- dèle grand voyageur arrivent au camping :

Gabriel Alvarez et son clan ont réservé plu-

10:20 Série TV : Au nom de la vérité 10:50 Série TV : Au nom de la vérité 11:20 Série TV : Au nom de la vérité 11:50 : Petits plats en équilibre été 12:00 Divertissement : Les douze coups de midi 12:50 Sport : L'affiche du jour 13:00 Culture Infos : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre été 13:45 Culture Infos : Au coeur des Restos du coeur 13:47 Culture Infos : Météo 13:50 Culture Infos : Météo des plages

12:25 Culture Infos : 12/13 : Journal national 12:50 Culture Infos : Météo 12:55 Culture Infos : Nous nous sommes tant aimés 13:30 Série TV : Un cas pour deux 13:35 Louis la Brocante 14:35 Divertissement : Louis la Brocante 16:10 Divertissement : Des chiffres et des let- tres 16:45 Divertissement : Un livre, un jour 16:50 Divertissement : Harry 17:25 Divertissement : Slam 18:05 Divertissement : Questions pour un

sieurs emplacements, le temps de participer à un concours de musique gitane à Mar- tigues. Hors de question, pour eux, de s'ins- taller sur les lots de la mairie, avec comme voisin le clan de leur pire ennemi : Kako. Leur arrivée apporte beaucoup de vie au camping, mais rien ne semble pouvoir apaiser les relations tendues entre Gabriel et Kako. Une situation qui finit par poser quelques problèmes. Conscient de son devoir, Tom décide d'intervenir pour essayer d'apaiser ces divergences. Il tente de sa- voir d'où provient une telle animosité ...

13:55 Divertissement : Joséphine, ange gar-

champion

 

dien 15:05 Divertissement : Un amour de pâtisse-

18:40 Culture Infos : Météo 18:45 Culture Infos : Météo des plages

 
19h45

19h45

rie

19:00 Culture Infos : 19/20 : Journal régional

Secrets d'histoire

16:35 Divertissement : Quatre mariages pour une lune de miel

19:15 Culture Infos : 19/20 : Edition locale 19:30 Culture Infos : 19/20 : Journal national

Résumé

Un voyage historique sur les traces de

du règne du Roi Soleil sous la chape de plomb

Résumé Un voyage historique sur les traces de du règne du Roi Soleil sous la chape

17:25 Divertissement : Bienvenue chez nous 18:20 Divertissement : Secret Story 19:00 Divertissement : Au pied du mur 19:55 Culture Infos : Météo 20:00 Culture Infos : Journal 20:30 Culture Infos : My Million 20:35 : Petits plats en équilibre été

19:55 Sport : Athlétisme 21:15 Divertissement : Les vieux calibres 22:45 Culture Infos : Météo 22:50 Culture Infos : Soir 3 23:20 Culture Infos : Signé Mireille Dumas

Françoise d'Aubigné, marquise de Maintenon, l'épouse secrète de Louis XIV. Victime d'une lé- gende noire, elle passe souvent pour une bi- gote manipulatrice, accusée d'avoir placé la fin

20:40 Culture Infos : Météo 20:45 Série TV : Pep's 20:55 Divertissement : Camping Paradis 22:35 Autre : Tirage de l'Euro Millions 22:40 Série TV : New York Unité Spéciale 23:25 Série TV : New York Unité Spéciale

06:55 Série TV : Les contes de Tinga Tinga 07:10 Série TV : Allô, c'est Ninou 07:12 Jeunesse : Kika & Bob 07:25 Série TV : Scary Larry 07:40 Série TV : Copy Cut 07:50 Série TV : Trolls de Troy 08:00 Série TV : Trolls de Troy 08:05 Série TV : Les Crumpets

08:25 : Oggy et les cafards, le film

d'une dévotion excessive. Née pauvre et pro- testante, elle se voit confier par madame de Montespan l'éducation des enfants qu'elle a eus de son amant, qui n'est autre que Louis XIV. Celui-ci tombe amoureux d'elle et l'épouse secrètement. Pas- sionnée d'éducation, elle fonde le premier établissement scolaire réservé aux filles, ce qui en fait une figure méconnue de la cause féminine. Avec la parti- cipation de Françoise Chandernagor, Jean-Paul Desprat, Simone Bertière, Jean- Christian Petitfils, Joël Cornette, Alexandre Maral, Olivier Chaline, ou encore Evelyne Lever.

06:15 Série TV : Y'a pas d'âge

09:45 Culture Infos : Planète dinosaures

06:30 Culture Infos : Journal 06:35 Culture Infos : Télématin 06:57 Culture Infos : Météo 2

10:15 Culture Infos : Planète dinosaures 10:45 Divertissement : La caméra plan- quée de François Damiens

  • 19h45

07:00 Culture Infos : Journal 07:10 Culture Infos : Télématin (suite) 08:00 Culture Infos : Journal 08:10 Culture Infos : Télématin (suite) 09:35 Culture Infos : Météo des plages 09:36 Divertissement : Dans quelle éta-gère

10:55 Série TV : Revenge 11:35 Série TV : Revenge 12:20 Série TV : Mon oncle Charlie 12:38 Culture Infos : La météo 12:40 Culture Infos : Le JT 13:00 Divertissement : Zapping

 

09:40 Série TV : Des jours et des vies

13:10

: Les nouveaux explorateurs

10:00 Série TV : Amour, gloire et beauté 10:30 Culture Infos : Le jour où tout a basculé 10:50 Culture Infos : Météo outremer 10:55 Divertissement : Motus 11:25 Divertissement : Les Z'amours 12:00 Divertissement : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Culture Infos : Météo 2 13:00 Culture Infos : Journal

14:25 Cinéma : Gangster Squad 15:40 Cinéma : Avant que de tout perdre 16:10 Cinéma : Insolation 16:15 Cinéma : Wolverine : le combat de l'immortel 18:20 Série TV : Mon oncle Charlie 18:43 Culture Infos : La météo 18:45 Culture Infos : Le JT 19:10 Culture Infos : Le supplément

 

20:10 Série TV : Casting(s)

 
 

13:40 Culture Infos : Météo 2

20:15 Divertissement : Le Before du grand

   

13:45 Culture Infos : Météo des plages 13:46 Culture Infos : Consomag 13:50 Culture Infos : Toute une histoire

13:45 Culture Infos : Météo des plages 13:46 Culture Infos : Consomag 13:50 Culture Infos :
 

journal 20:55 Cinéma : Les petits princes

journal 20:55 Cinéma : Les petits princes
19h55

19h55

14:05 Divertissement : Qui sera le prochain grand pâtissier ? 16:05 Série TV : Private Practice

22:20 Cinéma : 42

Les petits princes

Résumé

16:55 Série TV : Private Practice 17:45 Sport : Athlétisme 20:00 Culture Infos : Journal 20:40 Série TV : Parents mode d'emploi 20:43 Divertissement : Alcaline l'instant 20:44 Culture Infos : Météo 2 20:45 Culture Infos : Secrets d'histoire 22:50 Cinéma : The Lady

06:00 Divertissement : M6 Music 07:20 Culture Infos : Météo 07:25 Série TV : Tower Prep 08:05 Série TV : Tower Prep 08:45 Culture Infos : Météo 08:50 Culture Infos : M6 boutique 09:55 Culture Infos : Météo 10:00 La petite maison dans la prairie

10:50 Série TV : Drop Dead Diva

JB, 16 ans, intègre un centre de formation pour jeunes footballeurs. Il y côtoie des joueurs

JB, 16 ans, intègre un centre de formation pour jeunes footballeurs. Il y côtoie des joueurs promis à un bel avenir. Très talentueux, l'adolescent rêve d'une carrière sportive comparable à celle de ses idoles. Mais il cache un lourd secret, qui pourrait compromettre ses chances. Par ailleurs, il est très attiré par Lila, une jeune fille passionnée de street art. Au centre de formation, il navigue entre amitiés, compétitions et rivalités ...

 

06:00 Culture Infos : EuroNews 06:40 Jeunesse : Ludo

 

11:45 Série TV : Drop Dead Diva 12:40 Culture Infos : Météo 12:45 Culture Infos : Le 12.45

22:30 : Scandal

 
19h50

19h50

06:43 Jeunesse : Popeye

13:05 Série TV : Scènes de ménages

Scandal

06:48 Jeunesse : Popeye 06:54 Jeunesse : Popeye 07:01 Série TV : Georges, le petit curieux

13:40 Culture Infos : Météo 13:40 : Météo 13:45 : La fille de l'ascenseur

Résumé

07:27 Série TV : Georges, le petit curieux 07:55 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:01 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:08 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:15 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:26 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:32 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:35 Jeunesse : Ludo vacances 08:41 Jeunesse : Quoi de neuf, Scooby-Doo ? 09:01 Jeunesse : Quoi de neuf, Scooby-Doo ?

14:50 : D&CO, une semaine pour tout chan- ger 15:45 Divertissement : Le choix de l'amour 17:35 Divertissement : Les reines du shopping 18:50 Culture Infos : 100 % mag 19:40 Culture Infos : Météo 19:45 Culture Infos : Le 19.45 20:10 Série TV : En famille 20:50 : Scandal 21:40 : Scandal

Le sénateur Peter Caldwell, issu d'une dynas- tie politique peu respectable, engage Olivia et son équipe

Le sénateur Peter Caldwell, issu d'une dynas- tie politique peu respectable, engage Olivia et son équipe pour trouver une épouse à Will, son frère, qui travaille avec sa femme, Marion, dans son bureau de campagne. Le politicien redoute que sa prometteuse carrière politique ne soit frei- née par le célibat de celui-ci, car une rumeur au- tour de son homosexualité commence à se propager. De son côté, le président Grant se retrouve impliqué dans une situation délicate, liée à une prise d'otages. Quant à David Rosen, il sollicite les services du cabinet «Pope & Asso-

09:25 Jeunesse : Garfield & Cie

23:20 : Scandal

ciates» car il est persuadé d'être pris en filature ...

09:37 Jeunesse : Garfield & Cie

18 DK NEWS DÉTENTE Mardi 12 Août 2014 Mots fléchés n°682 Proverbes J’ai voulu qu’il me
18
DK NEWS
DÉTENTE
Mardi 12 Août 2014
Mots fléchés n°682
Proverbes
J’ai voulu qu’il me tende la main, mais lui
me tombe dessus.
Proverbe algérien
Le monde est du côté de Celui qui est
debout.
proverbe arabe
Chassez le naturel par la porte, il revient par
la fenêtre
Proverbe français
C’est arrivé un 10 Août
1 2 7 1 : Sacre du roi de France
Philippe III.
1687 : Bataille de Mohács (Guerre
austro-turque (1683-1699)).
1825 : Simón Bolivar devient le pre-
mier Président de la République de
Bolivie.
1953 : L'URSS fait exploser sa pre-
mière bombe H.
1978 : Signature d'un traité de paix
et d'amitié entre la Chine et le Japon.
Célébrations
-
Journée internationale de la jeu-
nesse (International Youth Day ou
IYD)1 2, décidé par l'ONU en 2000
dans la résolution 54/120.
-
Thaïlande : Anniversaire de la Reine
et Fête des mères.
-
Royaume-Uni Angleterre, Yorkshire
Dales : Glorious Twelfth, marque le
début de la chasse au red grouse
(lagopède d'Écosse) ; reporté au 13
août quand le 12 tombe un dimanche,
comme en 2000 ou en 2007.
Mots croisés n°682
Samouraï-Sudoku n°682

Les problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq grilles de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu par la logique pure.

18 DK NEWS DÉTENTE Mardi 12 Août 2014 Mots fléchés n°682 Proverbes J’ai voulu qu’il me

Horizontalement:

 

1.

Art d'incruster au mar-

nom féminin

teau des filets décoratifs

8.

Rivière de l'Asie - Gâ-

d'or sur une surface mé-

teau aux fraises

tallique ciselée

9.

Ensemble des sommes

2.

Spumescent - Habitants

allouées sur un budget -

3.

Tumeurs graisseuses

Dans la rose des vents

bénignes - Nielsbohrium

10.

Jehol - Ouvrages expo-

4.

Interjection - Fleuve

sant les résultats d'une

de l'antique Sogdiane

recherche

5.

Proposition - Vol

11.

Brisa les dents - Pro-

6.

Filet - Candela

portionner

7.

Partie inférieure du sys-

12.

Sélénium - Rivaux -

tème jurassique - Pré-

Adjectif possessif

Verticalement :

 

1.

Femme de lettres fran-

rois de France

 

çaise

7.

Site archéologique du

 

2.

Laborieux - Pronom

Mexique - Connaît

8.

Assiduité

personnel - Ville des Pays-

Bas

3.

Changement - Légère-

9.

Chiquenaudes données

ment froide

sur le nez - Envers

4.

Câbles - Licol

10.

Américium - Radio-

5.

Terme de tennis -

Canada - Attachées

Conjonction - Fer - Thu-

lium

11.

Actions aimables

6.

Pronom relatif - Officier

12.

Ville d'Allemagne -

de bouche, à la cour des

Epoque - Dieu solaire

18 DK NEWS DÉTENTE Mardi 12 Août 2014 Mots fléchés n°682 Proverbes J’ai voulu qu’il me
7 erreurs
7 erreurs

Mardi 12 Août 2014

SPORTS

DK NEWS

19

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME

Bouraâda toujours en tête du décathlon, Athmani éliminé

L'Algérien L arbi Bouraâda occupe toujours la 1 re place du concours de décathlon, avec un total de 4 217 points, aux 19 es championnats d'Afrique d'athlétisme (10-14 août), à l'issue des cinq premières épreuves disputées hier à Marrakech (Maroc).

Bouraada reste installé au som- met du classement grâce aux résul- tats réalisés dimanche soir en hauteur (2.04 m) et au 400 m (48.33).

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

Le décathlonien algérien avait ter- miné les trois épreuves disputées di- manche matin à la 1 re place. Il a couru le 100 m en 10.90, réalisé 7,45 m en longueur avant de propulser son poids à 13,20 m. Pour sa part, le sprinter Skander Athmani a été éliminé en demi-fi- nales du 100m en se classant à la 6 e place de la troisième série avec un chrono de 10.80. L'Algérien a réalisé le 21 e temps des qualifications pour la finale, pré- vue lundi soir. Chez les dames, l'Al- gérienne Zouina Bouzebra a occupé la 6 e place du concours du lancer de marteau avec un jet de 61,57m.

FOOTBALL

Manuel Neuer élu meilleur joueur en Allemagne

Le gardien de but international allemand du Bayern Munich Manuel Neuer, champion d'Allemagne et du monde, a été élu pour la deuxième fois «footballeur de l'année» en Alle- magne par les journalistes du bi- hebdomadaire spécialisé Kicker à paraître lundi. Avec 144 points, Neuer devance de peu Marco Reus (Borussia Dortmund, 135 pts), qui s'était blessé en fin de saison der- nière et avait ainsi dû déclarer forfait pour le Mondial. Thomas Müller (Bayern Munich) occupe, quant à lui, la troisième place de ce classe- ment avec 105 points, devant le Néer- landais Arjen Robben (Bayer Munich, 66 pts) et Philipp Lahm (Bayern Munich, 65 pts). «Je suis à la fois très honoré et très surpris», a

confié Neuer aux organisateurs de ce référendum. «Franchement je n'y pensais pas du tout. Mais je savais bien sûr que j'avais livré une très bonne saison», a-t-il ajouté. Neuer avait déjà reçu cette distinction après sa victoire en Coupe d'Allemagne avec Schalke 04 contre Duisbourg (5- 0) en 2010-2011. Il succède à son coéquipier au Bayern et en sélection, Bastian Schweinsteiger. Le sélectionneur national Joachim Loöw, a lui été élu «entraîneur de l'année» après avoir mené l'Allemagne au titre suprême au Brésil. Il devance l'entraîneur du FC Augsbourg, Markus Weinzierl, et l'Espagnol Pep Guardiola, champion d'Allemagne avec le Bayern.

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

SPORT - MOTO

Grand Prix d'Indianapolis : victoire

du Finlandais Kallio dans la catégorie Moto 2

Le Finlandais Mika Kallio (Kalex) s'est imposé au Grand Prix d'Indianapolis catégorie Moto2, disputé hier, devant respectivement l'Espagnol Maverick Vinales (Kalex) et le Suisse Dominique Aegerter (Suter). Kallio, auteur de la pole-position, a signé sa troisième victoire de la saison au terme d'une course interrompue au bout de trois tours après une sortie de piste, violente mais finalement sans gravité, pour quatre pilotes. L'Espagnol Esteve Rabat, 4 e hier à plus de deux se- condes de Kallio, conserve la première place au classe- ment du Championnat du monde à l'issue de cette 10e manche de la saison.

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

BASKET-BALL

Afrobasket-U18 :

l'Egypte remporte le trophée pour la 6 e fois

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

La sélection égyptienne de basket-ball a rem- porté pour la 6 e fois l'Afrobasket U18 masculin, en battant son homologue tunisienne 80-69 (mi- temps: 32-33), en finale disputée hier à Antanana- rivo (Madagascar). Pour venir à bout de leurs adversaires, les Egyp- tiens ont pu compter sur leur duo en attaque J. Jouadi et F. Dallai qui ont inscrit respectivement 17 et 16 points. Pour le match de la 3 e place, l'Angola s'est imposé devant le Mali sur le score de 75-65. L'Algérie qui avait bénéficié d'une invitation (wild-card) de la FIBA-Afrique, a déclaré forfait une semaine avant le début de la compétition, de même que le Sénégal champion d'Afrique en titre, rappelle-t-on.

FOOTBALL-PORTUGAL

Portugal: Benfica remporte sa cinquième Supercoupe

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

Le Benfica Lisbonne s'est adjugé sa cinquième Supercoupe du Portugal en s'imposant face à Rio Ave à l'issue d'une séance de tirs au but (3-2), di- manche soir à Aveiro (nord). L'égalité sans but avait persisté jusqu'à la fin du temps réglementaire puis de la prolongation.

APS

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du

Solution

Sudoku N°681 Mots Croisés N°681
Sudoku N°681
Mots Croisés N°681

CARQUEIR ANNE ODEURS EMEUT NICEE AVINEE CRUSTACE N T

IE TERTIAIRE

UER ALI AM

L

IMBUES LONGE

ABELIEN

AGAR

B C CHARI

AT

US CHALE UN LISIER NANTI

ECU FACTURER

Mardi 12 Août 2014 SPORTS DK NEWS 19 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME Bouraâda toujours en tête du
SAINTL AURENT CISEAUX BR AI LEONINES ETE E DELERUE AR ROY LEAN ETC ERNEE IN NOE
SAINTL AURENT
CISEAUX BR AI
LEONINES ETE
E DELERUE AR
ROY LEAN ETC
ERNEE
IN NOE
NIAT U AVRIL
CYMAISE
AIRE
HAI BANC CET
Y QUE LOCHS
MOURR AIT I A
EZE ETAYER AS
Solution
Mots Fléchés N°681
Mots
Fléchés N°150

20

DK NEWS

SPORTS

Mardi 12 Août 2014

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME (1 RE J):

La Burkinabè Laetitia Bambara remporte la médaille d'or

20 DK NEWS SPORTS Mardi 12 Août 2014 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME (1 J): La Burkinabè Laetitia

La lanceuse de marteau burkinabè Lae- titia Bambara s'est adjugée dimanche la mé- daille d'or des 19 es championnats d'Afrique d'athlétisme (10 au 14 août) à Marrakech. Bambara a réalisé un lancer de 65,44m, devançant la Sénégalaise Amy Sene (64,46) médaillée d'argent. La Tunisienne Sarah Ben Saïd remporte le bronze (60,97). Le record d'Afrique de la discipline (69,20m) est toujours détenu par la Nigé- riane Vivian Chukwuemeka depuis 2003.

Le lanceur de poids sud-africain Orazio Cremona remporte l'or

L e lanceur de poids sud- africain O razio Cremona a gagné dimanche la médaille d'or des 19 es championnats d'Afrique d’athlétisme (10-14 août), à Marrakech (Maroc).

Cremona, 25 ans, a signé un jet de 19,84 m ratant ainsi l'occasion d'amélio- rer son record personnel (20,55) établi le 7 juillet 2013 à Donnas (Italie). La mé- daille d'argent est revenue à son compa- triote Jaco Engelbrecht (18,87m). Le Congolais Franck Dann Okawa Elemba décroche le bronze (18,74m). Le record d'Afrique de la discipline (21,97m) est toujours détenu par le Sud-

20 DK NEWS SPORTS Mardi 12 Août 2014 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME (1 J): La Burkinabè Laetitia

Africain Jannus Robbert depuis Eugène 2001. Robert, 35 ans, est également pro-

priétaire du record des championnats d'Afrique (21,02) depuis 2004.

TENNIS

WTA - Montréal: Radwanska bat Venus Williams pour remporter le titre

La Polonaise Agnieszka Radwanska s'est imposée face à l'Américaine Venus Williams dimanche en finale du tournoi sur dur de Montréal en deux manches 6-4, 6-2. A 25 ans, Radwanska, tête de série n°3 et cinquième au classement WTA, remporte ainsi son premier titre de la saison et le 14 e de sa carrière. Comme en demi-finale la veille face à la Russe Ekaterina Makarova, la Polo- naise a distribué le jeu du fond du court obligeant Venus Williams à prendre des

20 DK NEWS SPORTS Mardi 12 Août 2014 CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME (1 J): La Burkinabè Laetitia

risques pour tenter de déborder une Radwanska très en jambes. Venus Williams, qui avait battu la veille sa sœur Serena en demi-finale, a tenté d'imposer son jeu agressif en déli- vrant de grands coups droits que Rad- wanska a inlassablement renvoyés poussant à la faute son adversaire émoussée par la multiplication de ses rencontres en trois sets au cours de la semaine montréalaise.

APS

PUBLICITÉ

Mardi 12 Août 2014

SPORTS

DK NEWS

21

MOBILIS-LIGUE 1 PROFESSIONNELLE / USM ALGER

Défendre le titre de champion

et reconquérir l'Afrique

L'USM Alger (Mobilis -Ligue 1 professionnelle) compte défendre son titre de champion d'Algérie et représenter dignement le football national à l'occasion de la prochaine Ligue des champions d'Afrique, à quelques jours du début de l'exercice 2014-2015.

Mardi 12 Août 2014 DK NEWS 21 MOBILIS-LIGUE 1 PROFESSIONNELLE / USM ALGER Défendre le titre

L'équipe usmiste, drivée par le techni- cien français Hubert Velud, est entrée dans une nouvelle phase de son évolution avec pour ambition de pérenniser les ré- sultats obtenus lors du précédent exercice et faire connaître le club sur le plan conti- nental. Pour ce faire, les Rouge et Noir ont dé- cidé d'emprunter un autre chemin que celui des transferts systématiques de «stars» à prix d'or, en optant pour la filière franco-algérienne évoluant dans le cham- pionnat français. En matière de recrutement, le club phare de Soustara s'est montré cette fois- ci discret et n'a pas fait de folies puisque l'ossature a été maintenue, tout en enga- geant sept joueurs dont trois Franco-Al- gériens (Laassami-Orinel et Noui). La direction usmiste a également re- cruté les gardiens de but Berrafane et

Merzouki, l'attaquant Nadji de l'ES Sétif ainsi que Youcef Belaïli, la nouvelle co- queluche du virage usmiste, en prove- nance de l'ES Tunis. Les Bourdim, Meziane, Bentahar, Ben- khemassa et Abdellaoui, sont les heureux espoirs promus en équipe première, en application des nouvelles directives de la Ligue de football professionnel (LFP). Le vice-président du conseil d'administra- tion de l'USM Alger, Rabah Haddad, s'est fixé l'objectif de faire de l'équipe algéroise, le club «phare» du football algérien et la «locomotive» du professionnalisme. «Avec un encadrement technique et administratif de qualité, des moyens dignes d'un club professionnel et un re- crutement des plus judicieux durant l'ac- tuel intersaison sans oublier le lancement des jeunes issus de l'équipe espoirs, le projet de faire de l'USMA le club phare du

football algérien est plus que jamais réa- lisable», a déclaré à l'APS Rabah Haddad. Côté objectif, les Rouge et Noir comp- tent jouer sur trois tableaux cette saison :

le championnat, la Coupe d'Algérie et la Ligue des champions d'Afrique qui constitue l'objectif numéro un des coéqui- piers du gardien international Zemma- mouche. Pour l'histoire, l'USMA est la première équipe algérienne à avoir participé à cette compétition sous sa nouvelle formule lan- cée en 1997, accédant à deux reprises aux demi-finales (1997 et 2002). Pour bien en- tamer cette nouvelle saison, les protégés de l'entraîneur français Hubert Velud ont effectué leur stage de préparation à Istan- bul en Turquie (9-21 juillet), ponctué par quatre rencontres amicales, remportées face aux Turcs de Sisli Anadolu Spor Ku- lübü (6-0), les Iraniens de l'Esteghlal FC

de Téhéran (3-2) et l'Esteghlal Ahvaz (2-1) ainsi que l'équipe jordanienne d'Al-Weh- dat (2-1). La deuxième phase de prépara- tion a débuté le 23 juillet à Alger avec la programmation de trois matchs amicaux gagnés face à l'USM Blida (2-0), l'USM Koléa (4-0) et le RC Arbaâ (2-1) pour une seule défaite face à la JSM Béjaïa (1-0). L'USMA entamera la défense de son titre de champion d'Algérie le 16 août pro- chain avec la réception de l'ES Sétif, qui vient de valider son billet pour les demi- finales de la Ligue des champions, au stade Omar-Hamadi. Les Usmistes viennent, cependant, de perdre le premier trophée de la saison mis en jeu, à savoir la supercoupe d'Algérie, revenue au voisin et rival de toujours, le MC Alger, qui s'est imposé samedi à Blida sur la plus petite des marges (1-0).

APS

LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE

Le carré d'as connu

La 5 e journée de la Ligue des cham- pions d'Afrique de football, jouée sur trois jours, a révélé l'identité des quatre clubs qualifiés aux demi-finales de la compéti- tion, dans son édition de 2014. Après la qualification du CS Sfax (Tunisie) et de l'ES Sétif (Algérie), respectivement 10 points et 9 pts dans le groupe B, les clubs congolais du TP Mazembe et de Vita Club de Kinshasa, ont rejoint le carré d'as de la prestigieuse compétition africaine. Dans le groupe B, les Sfaxiens ont battu, en déplacement vendredi, Ahly Benghazi (Libye) 1-0, alors que les Séti-

dans le groupe A. Le TP Mazembe, vain- queur 3-1 à Lubumbashi d’El Hilal (Sou- dan), a préservé sa pole position (10 points) qu'il partage avec le Vita club, vainqueur à l'extérieur (0-1) devant la Za- malek (Egypte). La double surprise de la phase de poules qui prendra fin dans deux se- maines, est l’élimination conjointe du Za- malek et de l’Espérance de Tunis, deux équipes qui figuraient en bonne place parmi les vainqueurs possibles de la coupe. Résultats de la 5 e journée:

fiens ont été contraints, samedi à Sétif, au

Groupe A:

nul (2-2) par l’Espérance de Tunis. Ces ré- sultats de la 5 e journée dSu groupe B, ont

TP Mazembe (Cod) - El Hilal (Sud) 3-1 Zamalek (Egy) - AS Vita Club (Cod) 0-1

laissé à la trappe, le Ahly Benghazi et l'ES

Groupe B:

Tunis, écartés de la course.

Ahly Benghazi (Lby) - CS Sfaxien (Tun) 0-

Pour leur part, les deux clubs congolais

1

ont assuré, dimanche la qualification,

ES Sétif (Alg) - Espérance (Tun) 2-2.

PUBLICITÉ

22

DK NEWS

SPOR