Vous êtes sur la page 1sur 23

SPORT

C U LT U R E

DK NEWS MÉTÉO QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION 32° : ALGER 34° : TAMANRASSET p. 2 www.dknews-dz.com
DK NEWS
MÉTÉO
QUOTIDIEN
NATIONAL D’INFORMATION
32° : ALGER
34° : TAMANRASSET
p. 2
www.dknews-dz.com
Lundi
18 Août 2014
- 22 Chaoual
1435- N° 695 - Troisième année
- Prix : Algérie :
10 DA. France :
1€
LE GOUVERNEUR DE L’AUTORITÉ MONÉTAIRE
PALESTINIENNE L’A ANNONCÉ HIER À ALGER
ONU
La Palestine sera dotée de sa monnaie
nationale et d’une Banque centrale
L’Autorité palestinienne sera dotée de
sa propre monnaie et d’une Banque
centrale dès que les écueils entravant ces
projets seront levés, a souligné hier
à Alger Jihad El Wazir, le gouverneur de
l’Autorité monétaire palestinienne.
L'Algérie condamne
l'attentat terroriste
contre les forces
de la MINUSMA au Mali
Page 24
Page 24

AIR

ALGÉRIE

Le syndicat UGTA-entreprise réagit

aux attaques "injustifiées" contre la compagnie

aux attaques "injustifiées" contre la compagnie Le syndicat UGTA-entreprise d'Air Al- gérie a réagi

Le syndicat UGTA-entreprise d'Air Al- gérie a réagi hier face à ce qu'il a qualifié d'"attaques injustifiées et inopportunes" dont fait l'objet, ces derniers jours, la compagnie nationale du transport aé-

rien. "Nous assistons, depuis quelque temps, à des attaques en règle contre le pa- villon national Air Algérie. Pour cela, le syn- dicat UGTA-entreprise ne peut demeurer indifférent", a indiqué un communiqué de

ce syndicat, signé par son secrétaire géné- ral S. Tiaouinine. "Chose inédite dans l'aviation, certains salariés de la compagnie saisissent cette malheureuse conjonc- ture pour apporter de l'eau au moulin des

détracteurs invétérés, qui trouvent tou- jours matière pour discréditer, quoi qu'il advienne, Air Algérie, fut-elle la meil- leure compagnie au monde et l'Algérie le meilleur pays du monde !", a-t-on souligné.

Page 3

le meilleur pays du monde !", a-t-on souligné. Page 3 S ANTÉ ALIMENTATION Les protéines doivent
S ANTÉ
S
ANTÉ

ALIMENTATION

Les protéines doivent être consommées aussi au petit-déjeuner Pages 12-13
Les protéines
doivent être
consommées
aussi
au petit-déjeuner
Pages 12-13

TIZI- OUZOU

Lancement

d’une campagne

de promotion

du livre

par la direction de la Culture

Page 11

SANTÉ

La FNTS

dément le retrait de 70% de ses adhérents

 

HABITAT

ANP

Vers la création

d'une agence nationale

Page 5

de réhabilitation du vieux bâti

Page 3

5 personnes secourues par Les garde-côtes

Une unité des garde-côtes relevant des Forces navales a porté secours cette fin de semaine à cinq (5) personnes qui étaient à bord d'un plaisancier ayant subi une brèche après avoir heurté des rochers à deux (2) milles au nord-est du port de

Ghazaouet, wilaya de Tlemcen II e Région militaire. L'opération d'assistance et de sauvetage menée rapidement par les élé- ments des garde-côtes afin de porter secours aux personnes en détresse, s'est déroulée dans d'excellentes conditions.

LIGUE 1 MOBILIS: (1RE J) : Naufrage des clubs algérois, le MOB, le RCA et
LIGUE 1 MOBILIS: (1RE J) :
Naufrage
des clubs
algérois, le MOB,
le RCA et la JSK
à l'honneur
Page 21

SOCIÉTÉ

SUPPRESSION DE LA FICHE DE POLICE

Nette

amélioration

des conditions d’accueil au niveau des sites frontaliers

Page 9

SUPPRESSION DE LA FICHE DE POLICE Nette amélioration des conditions d’accueil au niveau des sites frontaliers

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Lundi 18 Août 2014 D’ EIL Météo Régions Nord : 32°

2 DK NEWS

Lundi 18 Août 2014

D’

EIL

Météo
Météo

Régions Nord : 32° à Alger

Horaires des prières

Lundi 22 Chaoual 1435

Fajr 04:29 Dohr 13:20 Asr 16:38 Maghreb 19:42 Isha 21:09
Fajr
04:29
Dohr
13:20
Asr
16:38
Maghreb
19:42
Isha
21:09

Temps relativement chaud et ensoleillé notamment vers les régions de l'intérieur avec localement une tendance orageuse vers les régions de l'intérieur en cours d'après midi/soirée. Les vents seront en général faibles à modérés. La mer sera généralement belle à peu agitée.

Régions Sud : 34° à Tamanrasset

Temps généralement chaud et ensoleillé avec localement des cellules orageuses en cours d'après-midi/soirée vers les massifs du Hoggar/Tassili. Les vents seront en général faibles à modérés (20/40 km/h) avec localement de la chasse-sable.

 

Max

M i n

Alger

32°

24°

Oran

34°

24°

Annaba

31°

21 °

Béjaïa

32°

23°

Tamanrasset

34°

24°

AFFAIRES RELIGIEUSES

Mohamed Aïssa à Khenchela

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Moha- med Aïssa, est attendu aujourd’hui dans la wilaya de Khenchela pour une visite de travail et d’inspection.

CE MATIN À 10H30

Conférence sur les derniers

développements au

Sahara occidental

Le Forum de DK News accueille ce matin à 10h30 des représentants de la République arabe sahrouie démocra- tique dans le cadre d’une conférence- débat qui portera sur le derniers dé- veloppements de la situation au Sahara

occidental. la rencontre aura lieu au centre de presse

occidental. la rencontre aura lieu au centre de presse de notre publication, sise 3, rue Djurdjura

de notre publication, sise 3, rue Djurdjura Ben Aknoun Alger.

DÉVELOPPEMENT AGRICOLE À KHENCHELA

700 millions de dinars de budget consommés

Inscrit au titre du plan quinquennal 2010-2014, ce programme d’investissement agricole porte sur la réalisation d’une quinzaine d’opérations de développement, faisant part de l’impact de ces ac- tions d’investissement sur le développement du sec- teur dans cette wilaya. Jusqu’à avril 2014, un taux de 61% de ce budget a été consommé, soit 700 mil- lions de dinars du budget global (1.597 milliard de dinars), ont affirmé les responsables locaux de la DSA.

TISSEMSILT

ANGEM :

microcrédits pour 2290 femmes

2.290 femmes au foyer de la wilaya de Tissem- silt ont bénéficié, à la fin du premier semestre de l’année en cours, de microcrédits de la part de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem

COMMÉMORATION DU 20AOÛT

Concert au Palais de la Culture de Skikda

DU 20AOÛT Concert au Palais de la Culture de Skikda Sous le patronage de la ministre

Sous le patronage de la ministre de la Culture et du ministre des Moudjahidine, et sous le parrainage du wali de Skikda, en commémora- tion des évènements du 20 Août 1955, l’Orchestre sym- phonique national donne un concert, demain à 19h, au Palais de la Culture de Skikda.

concert, demain à 19h, au Palais de la Culture de Skikda. DU 16 AU 31 AOÛT

DU 16 AU 31 AOÛT

Des stars internationales au CASIF

L’Office national de la culture et de l’information, en colla- boration avec l’ENTV, l’ENRS et la Société de gestion touristique des hôtels de Sidi-Fredj, organise des soirées, avec la participa- tion des plus grandes stars de la chanson internationale, arabe et algérienne.

IQRAA

distinguée par l’UNESCO

Le Prix UNESCO-Confucius d’alphabétisa- tion 2014, a été décerné à l’Association algé- rienne d’Alphabétisation “IQRAA” qui consa- cre le projet général de lutte contre l’analpha- bétisme et le développement durable. L’Asso- ciation IQRAA considère que ce prix est le ré- sultat du programme du Président de la Ré- publique, qui entre dans le cadre de la straté- gie nationale de lutte contre l’illettrisme, qu’il a initiée en 2007.

LE 18 OCTOBRE À PARIS

Colloque à l’Assemblée nationale de France

A l’initiative de l’association France-Algérie (AFA), prési- dée par l’ancien ministre Jean-Pierre Chevènement, un colloque se tiendra à l’Assemblée nationale à Paris, le 18 oc- tobre 2014. Les participants institutionnels et les opéra- teurs économiques des deux pays devraient discuter des op- portunités de partenariat entre les deux pays.

LE 23 SEPTEMBRE

Jeffrey Immell, PDG de GE à Alger

Le groupe industriel américain General Electric organise, le 23 septembre prochain à Alger, une rencontre destinée au dévelop- pement de la sous-trai- tance, en présence de son PDG.

septembre prochain à Alger, une rencontre destinée au dévelop- pement de la sous-trai- tance, en présence

AUJOURD’HUI AU TNA

Avant-première d’Al-kalima Athalitha

Le théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi donne aujourd’hui à 19h l’avant-première du spectacle Al-kalima Athalitha, texte d’Alikhendrou Kazona et mise en scène de Aïssa Djekati du Théâtre régional de Guelma.

DU 16 AU 28 AOÛT EDUCATION NATIONALE

La rentrée scolaire à l’ordre du jour

Dans le souci de préparer les nouveaux en- seignants pour la prochaine rentrée scolaire prévue le 7 septembre pour les élèves, le mi- nistère organise du 16 au 28 août des forma- tions à l’intention des nouveaux enseignants. Le secteur de l'Education a bénéficié, cette an- née, de 24.000 postes d'emploi répartis sur les wilayas selon les besoins exprimés. Le cycle pri- maire a bénéficié de 14.694 postes, le moyen 6.256 et le secondaire 2.981 postes.

DU 14 AU 16 OCTOBRE À L’AURASSI

8 es Journées euromaghrébines de la communication publicitaire

L’hôtel El-Aurassi abritera, les 14 et 15 octobre, sous le patronage du ministre de la Communication, Hamid Grine, les 8 es Journées euromaghrébines de la communi- cation publicitaire. Ce rendez-vous annuel de la pub aura pour thème “Pro- fessionnalisation et régulation” s’inscrivant dans le cadre du programme de RH. International Communication dont l’objectif est de remettre ces enjeux au cœur du dé- bat. “C’est le rendez-vous de la profession avec la puissance publique, on y débat de l’actualité du monde publicitaire à travers des enjeux économiques, sociétaux… La particu- larité de ces journées, par le choix d’un nouveau thème chaque année, est d’apporter un éclairage qui se veut no- vateur sur des meilleures pratiques de la publicité et de la communication”, souligne Rachid Hessas.

DU 1ER SEPTEMBRE AU 30 OCTOBRE

Inscriptions à l’ONEFD

Les inscriptions pour l’enseignement à distance au ni- veau de l’ONEFD (Office national d'enseignement et de for- mation à distance) au titre de l’année scolaire 2014-2015 au- ront lieu via internet à partir du 1er septembre et se pour- suivront jusqu’au 30 octobre prochain. « Afin de valider son inscription, l’élève doit, une fois la connexion bouclée, im- primer la convocation du livre et l’attestation d’inscription, deux documents indispensables à cette opération » lit-on.

la convocation du livre et l’attestation d’inscription, deux documents indispensables à cette opération » lit-on.
la convocation du livre et l’attestation d’inscription, deux documents indispensables à cette opération » lit-on.

la convocation du livre et l’attestation d’inscription, deux documents indispensables à cette opération » lit-on.

Lundi 18 Août 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

3

CONSTANTINE

Stage de formation au profit de 128 nouveaux enseignants

Stage d e formation a u profit de 128 nouveaux enseignants Cent vingt-huit (128) nouveaux ensei-

Cent vingt-huit (128) nouveaux ensei- gnants ont entamé samedi un stage de for- mation préparatoire de deux semaines, a- t-on appris hier auprès de la Direction de l’éducation. Destinée aux enseignants admis au concours organisé le mois précédent, cette session de formation pédagogique, suivie par deux regroupements pendant les vacances d’hiver et de printemps, vise la préparation psychologique et pédago- gique des nouveaux enseignants pour la prochaine rentrée scolaire prévue le 7 septembre prochain, a indiqué le chef de service de la formation et de l'inspection à la Direction de l'éducation, Mohamed La- tafi. La législation scolaire, en particulier les droits et devoirs de l’enseignant ou la déontologie du métier d’éducateur, les as- pects psychologique et pédagogique concernant notamment le transfert des connaissances de l’éducateur à l’élève, figurent parmi les principaux axes de ce stage. Encadré par des inspecteurs, des ensei- gnants formateurs et des retraités, cette formation permet aux stagiaires de suivre des cours théoriques (la matinée) et pra- tiques, sous forme d'ateliers (l'après- midi). La Direction de l’éducation de la wilaya de Constantine a enregistré 10000 parti- cipants dans le concours de recrutement des enseignants dans les trois paliers dont les résultats ont été affichés la se- maine écoulée, a fait savoir M. Latafi.

HABITAT

Vers la création d'une agence nationale de réhabilitation du vieux bâti

d'une agence nationale de réhabilitation du vieux bâti Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de

Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la ville compte créer une "agence nationale de réhabilitation du bâti ancien", en vue de prendre en charge l'opération de rénovation du vieux bâti dans le plan quinquennal 2015/2019, a-t-on appris hier auprès du ministère.

"La mise en place d'une structure de coordination dénommée l'Agence na- tionale de réhabilitation et de rénova- tion du bâti ancien est impérative pour la concrétisation et la réussite du Programme national de réhabilita- tion du bâti ancien", a indiqué à l'APS une source au ministère. A cet effet, le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville a mis en place "une commission composée des cadres du secteur, dont la principale mission est d'élaborer un texte juri- dique afin de fixer les conditions et les

modalités d'intervention sur ce vieux bâti". Ce texte vise principalement à "contribuer à l'amélioration de la qua- lité urbaine à travers la préservation et la revalorisation du cadre bâti, ainsi que la rénovation et la réhabilitation des quartiers", ajoute la même source. Son élaboration permettra d'avoir un cadre juridique d'intervention qui régira cette activité et définira les pro- cédures à suivre, a-t-on encore expli- qué. Le texte qui devrait entrer en vi- gueur cette année ou début 2015, aura également pour objectif "d'améliorer les conditions d'hygiène et de salubrité des quartiers et des constructions dans le respect des normes". Il ambitionne aussi "d'améliorer l'état des réseaux, des aménagements, des infrastructures urbaines et de ré- nover les quartiers touchés par la dé- gradation afin de les revaloriser". Ainsi, il permettra de "rénover les fa- çades par la restauration ou le rempla- cement des éléments dans le respect de l'architecture des constructions".

Selon le ministère, l'ensemble de ces actions "permettrait de donner une meilleure qualité de vie aux habitants à travers l'amélioration de leur cadre bâti tout en préservant l'aspect archi- tectural et urbanistique initial". L'Algérie recèle un patrimoine im- mobilier diversifié sur un double plan, géographique et architectural qui connaît une dégradation, soit par les aléas naturels, tels que le tremble- ment de terre, les inondations, ou tout autre cataclysme. S'ajoute aussi un autre aspect "non moins important" qui accentue la dé- gradation des immeubles, à savoir les transformations opérées par les habi- tants et les extensions. C'est pourquoi, des actions ont été menées par des opérateurs publics, à l'image de l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), pour la ré- habilitation du bâti ancien à Alger, Oran et Constantine. Ce programme qui est toujours en cours sera élargi à d'autres villes du pays pour la sauvegarde du patrimoine immobilier.

AIR ALGÉRIE

Le syndicat UGTA-entreprise réagit aux attaques "injustifiées" contre la compagnie

Le syndicat UGTA-entreprise d'Air Algérie a réagi hier face à ce qu'il a qualifié d'"attaques injus- tifiées et inopportunes" dont fait l'objet, ces derniers jours, la com- pagnie nationale du transport aérien. "Nous assistons, depuis quelque temps, à des attaques en règle contre le pavillon natio- nal Air Algérie. Pour cela, le syn- dicat UGTA-entreprise ne peut de- meurer indifférent", a indiqué un communiqué de ce syndicat, signé par son secrétaire général S. Tiaouinine. "Chose inédite dans l'aviation, certains salariés de la compa- gnie saisissent cette malheureuse conjoncture pour apporter de l'eau au moulin des détracteurs invétérés, qui trouvent toujours matière pour discréditer, quoi qu'il advienne, Air Algérie, fut-elle la meilleure compagnie au monde et l'Algérie meilleur pays du monde !", a-t-on souligné. "Ces attaques endogènes ne sont nullement justifiées ni op-

portunes, qui auront pour seule conséquence, la désaffection des passagers, par l'installation d'un climat de psychose", s'indigne le syndicat, tout en reconnaissant l'existence de "quelques insuffi- sances d'ordre matériel et organi- sationnel, à l'instar de toutes les compagnies aériennes du monde". "Dans un passé récent, Air Al- gérie a connu une situation dra- matique qui l'a mise dans l'oeil du cyclone européen, à telle en- seigne que les responsables de l'époque furent convoqués manu militari à Bruxelles pour être re- mis à l'ordre, sans que cela ne sou- lève un tel tollé", rappelle le syn- dicat dans son communiqué, ci- tant notamment "le risque de la +black list+, terme usité pour la première fois dans l'histoire d'Air Algérie". "Ne fusse l'intervention sal- vatrice de l'Etat, qui avait mis fin aux errements de l'époque, nous ne serions pas là pour en parler. Nous reviendrons en détail sur

cette sinistre époque", a-t-il af- firmé. "Quant aux allégations parues dans la presse, relatives à l'affrè- tement, nous relevons que leurs auteurs confondent, insidieuse- ment, entre les constructeurs d'avions et les affréteurs. Nous ré- pondons qu'Air Algérie n'a ja- mais affrété auprès de Boeing ou d'Airbus, parce que ce n'est pas leur vocation", a précisé la même source. Par ailleurs, "ces manipu- lateurs qui n'hésitent pas à utili- ser tous les moyens pour calom- nier et diffamer, commettent l'imprudence de douter et de s'at- taquer à la maintenance aéro- nautique, qui a déjà acquis ses let- tres de noblesse depuis des décen- nies", note le syndicat d'Air Algé- rie, appelant ces "manipulateurs" à "avoir, au moins, l'honnêteté de reconnaître le travail exception- nel accompli par des techniciens compétents et expérimentés, re- connu même par les avionneurs et les équipementiers". A cet égard, le syndicat rappelle

équipementiers". A cet égard, le syndicat rappelle que la maintenance (d'Air Algérie) "est dotée

que la maintenance (d'Air Algérie) "est dotée d'agréments européens et internationaux lui permettant d'exercer selon les normes in- ternationales". "S'agissant du recrutement, il n'est l'apanage de personne, nous ne voyons aucun inconvénient à ce que de jeunes algériens soient recrutés, pour peu qu'ils répon- dent aux critères d'accès", a-t- on assuré. "Dans le transport aérien, il est

utile de savoir que pour faire vo- ler un avion, il faut toute une chaîne de métiers dont les rôles sont complémentaires et aussi importants les uns que les autres", a-t-on encore relevé. "L'aviation est un domaine complexe et sensible et à ce titre, aucune compagnie, fut-elle la meilleure au monde, n'est épar- gnée par des incidents", conclut la même source.

APS

4

DK NEWS

ACTUALITÉ

Lundi 18 Août 2014

HOCINE NECIB L’A ANNONCÉ À ORAN

L'Algérie a capitalisé une expérience de leader mondial en dessalement d'eau de mer

Le ministre des Ressources en Eau, Hocine Necib a affirmé, dhier à Oran, que l'Algérie a capitalisé une expérience de leader mondial en matière de dessalement d'eau de mer.

"L'investissement dans la mobilisation des eaux dites non conventionnelles a permis à l'Algérie de ga-
"L'investissement dans
la mobilisation des eaux
dites non conventionnelles
a permis à l'Algérie de ga-

gner une position de lea- der, et cela pas seulement en Afrique mais à l'échelle pla- nétaire", a déclaré M. Necib lors d'une visite de travail dans la wilaya. "La stratégie nationale

continuera d'être axée sur la consolidation des investisse- ments pour la mobilisation

et la diversification des res-

sources hydriques", a assuré

le ministre dans une confé-

rence de presse. "La mise en œuvre de ce programme de développe- ment a également permis,

depuis 2000 à ce jour, la réa- lisation de près de 40 bar- rages et un nombre impor- tant de retenues collinaires

à travers le pays", a-t-il rap- pelé en insistant sur "l'im- portance de ces acquis visant

à la sécurisation du pays par

rapport au stress hydrique". Abordant le volet infra- structurel, M. Necib a an-

noncé la mise en service,

avant la fin de l'année en cours, de deux stations de dessalement, à savoir celle d'El-Mactaa (Oran) d'une

secteur agricole. L'eau produite au niveau de cette STEP est destinée à l'irrigation du périmètre de

capacité de 500.000 m 3 /j, et celle de Ténès (Chlef ) qui

la Mleta qui s'étend sur une superficie de 800 hectares

produira 200.000 m 3 /j. Ces deux réalisations por- teront à elles seules la capa- cité de production nationale en eau potable issue du des- salement à un volume de 2,3 millions de m 3 /j, a-t-il fait savoir, ajoutant que deux autres stations sont prévues

dans la région d’Oued Tlélat, à une trentaine de km au sud-est de la ville d'Oran. Par la même occasion, le ministre a assuré que toutes les dispositions ont été prises pour pallier la fissuration survenue dernièrement au niveau d'un bac de cette sta-

à Tipasa et Tarf. Le ministre avait entamé sa visite de travail au niveau

tion et qui a engendré des odeurs incommodantes pour les riverains.

de la Station d'épuration des eaux usées (STEP) d'El- Kerma où il a notamment mis l'accent sur l'impact de cette infrastructure sur le

Les premières mesures initiées portent sur la mise en place d'un produit inhi- biteur (désodorisant) et l'ex- ploitation à échelle primaire

(plus bas de niveau de pro- duction) de la STEP, alors qu'un organisme spécialisé est d'ores et déjà à l'œuvre pour procéder à la répara- tion. Le perfectionnement des compétences humaines a été également mis en exergue, M. Necib rappe- lant que la modernisation de la gestion constitue un axe majeur du programme de développement de son sec- teur. Le ministre s'est, en ou- tre, enquis de l'état d'avance- ment des travaux de trans- fert des eaux usées épurées à partir des différentes STEP de la wilaya vers les plaines agricoles, et du projet de protection du pôle écono- mique de Bethioua contre les inondations. M. Necib a indiqué que l'assainissement figure parmi les priorités majeures de son département, signa- lant à ce titre qu'à l'échéance 2018, la wilaya d'Oran verra l'élimination totale des rejets en mer des eaux usées.

KHOMRI L’A ANNONCÉ HIER À BOUMERDÈS

250 000 jeunes pris en charge

dans des campings à travers le territoire national

Au moins 250 000 jeunes ont été pris en charge dans des camps de vacances à travers le territoire national, au titre de la présente saison estivale, a affirmé, hier à Boumerdès, le ministre de la Jeunesse, Ab- delkader Khomri. "La prise en charge de cette masse ju- vénile, entamée depuis juillet dernier pour se poursuivre jusqu’en septem- bre, a nécessité la mobilisation d’au- berges de jeunes, d’établissements édu- catifs et de campings", a indiqué le minis- tre à l’issue d’une visite de travail dans la wilaya, précisant que la majorité des jeunes sont issus des wilayas dans le Sud du pays, dont 50.000 étudiants dans des universités nationales et 5000 autres établis à l’étranger. A ce nombre de jeunes campeurs, s’ajoute un autre (nombre) pris en charge par les wilayas côtières du pays, a relevé M. Khomri, faisant observer que "le cam- ping organisé revient progressivement, après un délaissement qui a duré plu- sieurs années". "Cette tendance au cam- ping se doit d’être promue et érigée en tra-

dition, pour permettre au plus grand nombre de jeunes d’en profiter pour découvrir leur pays", a-t-il ajouté. Le ministre a estimé, à cet égard, que

le secteur privé "peut contribuer effica-

cementdansl’investissementdanslesdo-

maines du camping et des loisirs", assu- rant que son département ministériel est "prêt à aller dans ce sens afin de créer une dynamique où l’Etat ne détiendra plus le monopole de l’investissement en la ma- tière". Dans cette perspective, il a informé que le ministère de la Jeunesse est sur le point de mettre en place "une stratégie na- tionale de détente", considérant, a-t-il dit, que "ce créneau est très sollicité par la so- ciété, d’où la nécessité d’accompagner cette tendance par la création d’une dy- namique d’investissement dans ce do- maine, constituant un véritable réservoir de l’emploi". Dans son message aux jeunes, M. Khomri a assuré ces derniers que son ministère "est au service de tous les jeunes Algériens, et s’attelle à en- faire une administration ouverte, portée

s’attelle à en- faire une administration ouverte, portée sur l’écoute et la communication pour mieux les

sur l’écoute et la communication pour mieux les servir". Durant sa visite dans la wilaya de Boumerdès, le ministre a ins- pecté une auberge de jeunes dans la commune de Cap Djinet et une autre dans celle de Dellys disposant également d’un camp de jeunes, et ce avant de se rendre dans la wilaya de Béjaïa pour inspecter également d’autres structures juvéniles.

ASSURANCES:

La SAA annonce un résultat net de plus de 3,22 milliards de DA en 2013

La Société nationale d'assurance

(SAA) a réalisé

en 2013 un résultat net de

3,224 milliards de DA sur milliards de DA, selon un

un total bilan de 70,281

extrait du procès verbal de son assemblée générale

publié hier. L'Assemblé générale ordinaire (AGO) de la SAA

qui

s'est réunie

au siège

du ministère des Fi- d'affecter 1,5 milliard

nances a également décidé

de DA de ce résultat aux

dividendes, a-t-on indiqué.

Il a été également décidé d'affecter de

ce même

résultat 162 millions de DA à

la réserve légale et 1,562

milliard de DA aux

réserves facultatives.

L'AGO de la SAA a, en outre, approuvé le

rapport

du Conseil d'administration

pour l'exercice 2013,

a-t-on ajouté de même source.

La SAA est une

so-

ciété par actions doté d'un capital social de

20 mil-

liards de DA détenu totalement

par l'Etat.

APS

LAKSACI :

La centrale des risques opérationnelle au deuxième semestre 2015

des risques opérationnelle au deuxième semestre 2015 Le retour au crédit à la consommation sera ac-

Le retour au crédit à la consommation sera ac- compagné par l’entrée en service de la centrale des risques prévue dès le deuxième semestre de 2015, a indiqué hier à Alger le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksasci. "La cen- trale des risques sera opérationnelle au deuxième semestre de 2015", a indiqué le gouverneur en marge d’une conférence du gouverneur de l’Au- torité monétaire palestinienne sur l’expérience de son pays dans le développement des centrales des risques. "On va créer une centrale entière- ment nouvelle sous tutelle de la Banque d’Algé- rie", a-t-il précisé avant d’ajouter qu’une opéra- tion de modernisation touche la centrale déjà existante. "Le lancement de la centrale des

risques est précédé par des préparatifs intenses",

a encore indiqué le gouverneur qui a souligné que

l’Algérie peut bénéficier de l’expérience pales- tinienne dans ce domaine. Pour M. Laksaci, la Banque d’Algérie est prête pour la gestion des risques induits par le retour prévu au crédit à la consommation dans le cadre de la loi de fi- nances de 2015. Le retour du crédit à la consommation avait été décidé par la tripartie de février dernier après avoir été suspendu en 2009 pour ne pas alourdir la facture des importations et encoura- ger la production nationale. A une question sur le Foreign Account Tax Compliance act (FATCA) signée le 18 mars 2010 par le président Barack Obama, et applicable à compter du 1 er janvier 2013 par toutes les banques étrangères, M. Laksaci a indiqué que l’Algérie se plie à cette législation. Ce texte extraterritorial s'impose hors du territoire américain à des groupes non américains et contraint les banques, partout dans le monde, à traquer les fraudeurs

au fisc américain dans la totalité de leurs filiales

et à les sanctionner pour le compte de l'adminis-

tration fiscale des Etats-Unis.

dans la totalité de leurs filiales et à les sanctionner pour le compte de l'adminis- tration
dans la totalité de leurs filiales et à les sanctionner pour le compte de l'adminis- tration

Lundi 18 Août 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS 5

SANTÉ

La FNTS dément le retrait de 70% de ses adhérents

5 SANTÉ La FNTS dément le retrait de 70% de ses adhérents Le secrétaire général de

Le secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de la santé (FNTS/UGTA), Réda Aït Taleb, a démenti hier le retrait de 70% des adhérents de la Féderation.

Les déclarations du coordonna-

teur des trois syndicats sont "fausses",

a précisé M. Aït Taleb lors d'une

conférence de presse conjointe avec les secrétaires généraux des syndicats nationaux des travailleurs du secteur de la santé des corps communs, des anesthésistes-réanimateurs et des sages-femmes. Il a aussi démenti le "retrait de 70% des travailleurs de la santé adhérents à la FNTS". Il a estimé que les dissidents des trois corps ne sont pas "représenta-

tifs" de la base et qu'ils ont choisi de

se retirer de la FNTS et de former un

syndicat indépendant pour n'avoir pas été désignés par les délégués pour assister à la conférence de la FNTS pour renouveler ses instances en septembre prochain affirmant que les loi algérienne "permet la

création de syndicats indépendants"

à condition de respecter les lois en vi- gueur. Pour ce qui est des revendica- tions des trois corps, M. Aït Taleb a précisé qu'une plate forme de re- vendications était en cours d'élabo-

ration et sera présentée incessam-

ment à la tutelle, saluant la disposi- tion de cette dernière à les examiner

et les prendre en charge.

Par ailleurs, le secrétaire général du syndicat national des anesthé- sistes-réanimateurs, Abdallah Sekkil

a dénoncé les déclarations du coor-

donnateur national des trois syndi- cats, Mounir Betraoui les qualifiant de "fausses'" visant à tromper l'opi- nion publique.

Il a précisé que les dissidents "ne

représentent" qu'une minorité des

travailleurs rappelant que les fédéra- tions affilées à l'UGTA sont structu- rées, respectent les lois et veillent à répondre aux préoccupations des travailleurs. Le secrétaire général du syndicat national des corps communs, Mous-

saoui Azzedine a repris les mêmes dé- clarations appelant les travailleurs de ce corps à "resserrer les rangs et à faire preuve de vigilance" afin de barrer la route devant ceux qui veu- lent "le déstabiliser et l'utiliser comme otage pour réaliser leurs ambitions", a-t-il poursuivi. La secrétaire général par intérim

du syndicat national des sages- femmes, Rachida Chetti a, de son côté, démenti le retrait de l'UGTA avancé par l'ex secrétaire générale

ayant fait l'objet d'un retrait de confiance affirmant l'appui du syn- dicat à l'UGTA jusqu'à ce que toutes les revendications soient satisfaites.

CÉRÉALICULTUR

E

2,3 millions qx de céréales produits à Oum El-Bouaghi

Une récolte de 2,317 mil- lions quintaux de céréales, toutes variétés confondues,

récolte a été obtenue sur 135.000 hectares, a précisé le même cadre qui a souli-

de céréales et légumes secs (Ccls) d’Oum El Bouaghi et Ain M’lila, a ajouté M. Gridi

que certains producteurs ont préféré vendre leurs récoltes d’orge à des parti-

a

été réalisée dans la wilaya

gné que 45.000 hectares

qui a estimé que ces quan-

culiers.

d’Oum El-Bouaghi au terme de la campagne moisson-battage, soit un peu moins des 2,5 millions de quintaux initialement prévus, a indiqué hier le di- recteur des services agri- coles, Brahim Gridi. Cette

emblavés mais affectés par les incendies, les chutes de grêlons et les inonda- tions n’ont pu être mois- sonnés. 989.000 quintaux de cette production ont été livrés aux 21 points de stockage des Coopératives

tités devraient atteindre un million quintaux d’ici septembre. Le manque de main d’£uvre a constitué l’écueil majeur durant la campagne moisson-bat- tage, a assuré le même res- ponsable qui a souligné

La saison agricole 2013/2014 aura été moyenne pour la wilaya d’Oum El-Bouaghi qui pro- duit durant les bonnes an- nées jusqu’à 4 millions quintaux, selon encore le responsable du secteur.

SÛRETÉ NATIONALE

3000 infractions contre les conducteurs de cyclomoteurs durant le 1 er semestre 2014

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation des conducteurs de cyclomoteurs, les services de la sûreté nationale ont enregistré 3005 infra- ctions lors du premier semestre 2014. 3005 infractions ont été établies contre les conducteurs de cyclomoteurs dont un grand nombre a été saisi, a indiqué dimanche un bilan de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) sur la base d'une étude sur les accidents des cyclomoteurs pour le premier semestre de l'année en cours. Durant la même période, 1 373 accidents de la route causés par des cyclomoteurs ont ont été re- censés. Selon l'étude, les accidents causés par les cy- clomoteurs sont dus à l'"excès de vitesse, au dé- passements dangereux et au non respect des rè- gles de la prévention routière outre la conduite sans permis" qui, selon la même source, "vient en tête des causes avec 1 417 cas outre la conduite sans casque avec 1 071". D'autre part, le directeur de la communication et des relations publiques de la DGSN, Djilali Boudalia, a souligné la poursuite de cette cam- pagne pour atteindre l'objectif fixé à savoir une "conduite en toute sécurité". Il a affirmé que la campagne "cible les conduc- teurs de cyclomoteurs qui ne respectent pas les règles de conduite", appelant les conducteurs à "se conformer au code de la route pour assurer la sé- curité de tous les citoyens".

SOUK AHRAS

Des formations pour 300 paysans

300 paysans et enfants de paysans ont pris part

à Souk Ahras à des stages de formation à divers

métiers agricoles, apprenait-on hier auprès du bu- reau de formation et vulgarisation agricole de la direction des services agricoles (DSA). Ces stages ont concerné les activités d’éle- vage bovin et ovin, l’irrigation d’appoint, l’entre- tien du matériel agricole, le maraîchage, la cul- ture du maïs, l’aviculture, la conservation des cé-

réales, l’oléiculture et la culture des fourrages, pré- cise la même source. Prévues dans le cadre d’une convention entre la DSA, la direction de la formation professionnelle et l’antenne de wilaya de l’Agence nationale de sou- tien à l’emploi de jeunes (Ansej), ces formations ont été encadrées par des techniciens spécialisés dont ceux de l’institut technique de l’élevage bovin d’Annaba. Ces actions visent accompagner l’évolution enregistrée par plusieurs filières dont celles de l’oléiculture marquée par la production de 50.000 quintaux et de la production laitière qui a permis

à Souk Ahras de se classer deuxième wilaya en

terme de taux de croissance de la filière (100 mil- lions litres). 10 spécialités agricoles figurent en outre dans l’offre de formation proposée pour la prochaine rentrée de septembre par les établissements de formation et enseignement professionnels, ap-

prend-on auprès de la direction du secteur.

CULTURE

Le plasticien Slimane Becha présente 30 toiles sur le vieux Biskra

Slimane Becha présente 30 toiles sur le vieux Biskra Le plasticien Slimane Becha expose depuis hier

Le plasticien Slimane Becha expose depuis hier à la maison de la culture Ahmed Redha Houhou de Biskra une tren- taine de toiles dédiées exclusi- vement au vieux Biskra. Oasis, vieux système d’irri- gation, ancien quartier à l’ar- chitecture traditionnelle avec des ruelles étroites et ses habi- tations juxtaposées ont été peints par l’artiste dans leurs moindres détails.

Véritable voyage dans la mémoire des Zibans, l’exposi- tion dépeint également des scènes de vie quotidienne de la population locale, dont celles d’un groupe d’hommes as- semblés autour d’une théière, une femme en train de prépa- rer du couscous sur une sorte de brasero en terre où crépi- tent des palmes sèches, ou en- core des enfants montés sur un âne au milieu d’une oasis ver-

doyante. Pour l’artiste Becha, ces peintures sont un "hom- mage au génie des anciens zi- banais qui avaient su dévelop- per des techniques et un sa- voir-vivre superbement adap- tés au climat saharien" et qui constituent aujourd’hui un "patrimoine matériel et im- matériel à préserver et valori- ser." Cette exposition dure une semaine, a indiqué l’artiste. APS

6

DK NEWS

ACTUALITÉ

Lundi 18 Août 2014

JIJEL (WILAYA)

Lancement de projets de raccordement au gaz naturel

Lancement de projets de raccordement au gaz naturel Plusieurs projets de raccordement au ré- seau de

Plusieurs projets de raccordement au ré- seau de gaz naturel ont été récemment lancés à travers les communes de la wilaya de Jijel au profit d’une population esti- mée à 37.900 habitants, a-t-on appris, hier, auprès des services de la wilaya. Des projets de raccordement, déjà attri- bués aux entreprises de réalisation, dé- marreront avant la fin de l’année en cours,

a indiqué la même source. Inscrits au titre du programme quin- quennal 2010-2014, les projets lancés, seront réalisés au profit des populations de 9 quartiers et lotissements sociaux (QLS) et

de 4 localités dans le cadre de la distribution publique de gaz. Les QLS concernés sont Diar (commune de Djemaa Beni H’bibi), Berkouka (com- mune de l’Emir Abdelkader), les 65 loge- ments (commune de Settara), la cité Djefal

à Kaous, Adouir à Chekfa, Demmina à Ta-

her et Kendoula, le quartier dit 40 ha et Mez-

ghitane dans la commune de Jijel. Concernant la distribution publique (DP) de gaz, les 4 localités concernées par cette opération sont Tarzous, la commune de Ghebala, Beni Metrane (commune de Ta- her) et la commune de Ouled Askeur. Pour rappel, les projets de raccorde- ment en gaz inscrits dans le cadre du quin- quennal 2010-2014, prévoient le raccorde- ment de près de 18.000 foyers dont 17 pro- jets dans le cadre de la distribution publique du gaz et 76 projets dans le cadre de raccor- dement des quartiers et lotissement sociaux. Le nombre total de branchements de ce pro- gramme et de 22.718 au profit d’une popu- lation estimée à 148.000 habitants. Ce programme est scindé en trois tranches, la première et seconde, étant en cours de réalisation. La troisième tranche est en cours d’étude. La concrétisation de

la totalité du programme permettra d’attein-

dre un taux de raccordement de 66%. Il est à signaler que le taux actuel de rac- cordement à l’échelle de la wilaya de Jijel est de 60%, il passera à 81% après l’achèvement des projets inscrits dans le cadre du pro- gramme complémentaire 2013, et atteindra 85% à l’horizon de 2019, selon les services de la wilaya.

PALESTINE:

Les institutions internationales doivent exiger la cessation des massacre perpétrés par Israël

Les institutions internationales "doivent exiger" la cessation des "massacres" perpétrés par Israël en Palestine, "qui demeurent des violations flagrantes" des droits fondamentaux de l'homme, a indiquéhier le secrétaire général de l'Union général des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd.

"Les institutions inter- nationales doivent exiger, d'une part, la cessation des massacres, qui sont et de- meurent des violations fla- grantes des droits fonda- mentaux de l'homme et d'autre part, la reconnais- sance pour le peuple pales- tinien d'accéder à son droit légitime à la souveraineté dans son propre pays", a indiqué M. Sidi Saïd, éga- lement vice-président de l'Organisation de l'unité syndicale africaine (OUSA), dans une missive adres- sée au directeur général du Bureau international du travail (BIT). Il a ajouté que tenant compte de la mission "his- torique" de l'Organisation internationale du travail "qui est et demeure une institution tripartite, de son rôle dans l'améliora-

tion des conditions de vie du peuple palestinien", le point de vue et les préoccu- pations "légitimes" expri- mées par les travailleurs "ne peuvent être ignorés et sont donc à prendre en considération par notre organisation". M. Sidi Saïd a relevé que

cette lettre envoyée au DG

du BIT, au nom de l'UGTA et de l'OUSA, était destinée à faire part des sentiments de solidarité des travail- leurs algériens et africains

de solidarité des travail- leurs algériens et africains à l'endroit du peuple pales- tinien en général

à l'endroit du peuple pales- tinien en général et des habitants de Gaza en par- ticulier qui sont victimes de massacres perpétrés par Israël . "Face à cette horrible tragédie et à ce génocide inqualifiable, l'UGTA et l'OUSA ont manifesté leur solidarité avec le peuple palestinien en général et avec les habitants de Gaza en particulier par une dé- claration solennelle du 21 juillet 2014", a-t-il rappelé. Il a ajouté qu'Israël a causé la mort de plus de mille ci- vils, en majorité des en- fants, des femmes et de personnes âgées, relevant

le rôle que devrait jouer l'OIT pour mettre fin à ces "douloureux" évènements. "L'UGTA et l'OUSA es- pèrent vivement que le DG (du BIT), dont nous connaissons les convic- tions en matière de jus- tice sociale, du respect de la liberté et des droits de l'homme, car il est issu du mouvement syndical, usera de tous les moyens à sa disposition, pour non seulement témoigner la solidarité de notre orga- nisation au peuple palesti- nien en général et aux ha- bitants de Gaza en particu- lier, mais aussi exhortera les mandants tripartites à

jouer pleinement leur rôle", a indiqué M. Sidi Saïd. Il a dit souhaiter que l'OIT lance un appel à toutes les parties impli- quées, à tous les gouverne- ments, à l'ONU et à la com- munauté internationale, afin de tout mettre en œu- vre pour parvenir par la négociation à "un cessez- le-feu permanent", à la fin du blocus de Gaza, renou- velant la "ferme détermi- nation" de l'UGTA et de l'OUSA à soutenir "plus que jamais" l'instauration d'un Etat palestinien sou- verain, doté d'une véritable dimension sociale.

TRANSPORTS Agrément de 14 nouvelles auto-écoles à Saïda

Quatorze (14) nouvelles auto-écoles ont été agréées dans la wilaya de Saïda depuis le début de l’année en cours, a- t-on appris hier auprès de la direction locale des transports. La commission de wilaya chargée de l’agrément des auto-écoles a étudié tous les dossiers en sa possession pour donner le feu vert à 14 postulants ayant exprimé le désir d’ouvrir des écoles de

conduite, a indiqué le responsable du secteur, Mahyaoui Cheikh. Dix auto-écoles ont déjà commencé leurs activités alors que les gérants des quatre autres doivent compléter les procédures administratives relatives à l’assurance véhicule et au registre de commerce, avant de commencer à exercer cette activité, en septembre prochain. Ces nouvelles structures per-

mettront la création de 28 postes de tra- vail. Ainsi, la commune de Sidi Ahmed a vu, cette année, l’ouverture de sa pre- mière école de conduite, alors que la commune de Saïda voit l’ouverture de 12 nouvelles structures de conduite et enfin la commune de Hasasna dis- posera d’une autre auto-école. Le même responsable a expliqué que l’ouverture de ces nouvelles écoles d’apprentissage de conduite obéit au décret n°12/2010 qui définit les condi- tions d’organisation des écoles d’ap- prentissage de conduite et au principe du rapprochement des différents ser- vices du citoyen, à l’encouragement des investisseurs dans ce créneau et enfin la création d’emplois. La wilaya de Saïda compte, au total, 46 auto-écoles.

La wilaya de Saïda compte, au total, 46 auto-écoles. Un groupe de 45 scouts batnéens au

Un groupe de

45 scouts

batnéens au camp international d’Istanbul

Un groupe de 45 jeunes du commissa- riat de Batna des scouts musulmans algériens (SMA) prennent part, depuis jeudi dernier, à Istanbul (Turquie), au camp international des scouts, a-t-on appris di- manche auprès du com-

scouts musulmans algé- riens. Ces jeunes, qui représentent l'ensem- ble des branches des SMA de la wilaya de Batna, ont été choisis sur la base de leurs ca- pacités et aptitudes, afin qu'ils "représentent l'Al- gérie" durant cette ma-

l’Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS), a indiqué M. Hamzaoui Abderrah- mane, précisant que ce groupe a été reçu mer- credi dernier au siège de commissariat de Batna où une réception a été offerte en leur honneur.

participe à cette ren- contre qui constitue, se- lon la même source, "une occasion pour les SMA d'établir de décou- vrir, échanger et ap- prendre, en visitant des sites et des monuments parmi les plus célèbres au monde".

missaire de wilaya des

nifestation initiée par

Un total de 25 pays

APS

Lundi 18 Août 2014

ACTUALITÉ

DK NEWS

7

BOUIRA

Algérie Télécom prévoit de lancer bientôt la 4G fixe pour les abonnés résidentiels

Les services de la Direction d’Algérie Télécom de Bouira pré- voient de lancer "très prochainement" la 4G fixe pour les abon- nés résidentiels, a indiqué hier le responsable local du secteur, Mohamed Boufedji.

hier le responsable local du secteur, Mohamed Boufedji. "Nous attendons une offre pour les abonnés

"Nous attendons une offre pour les abonnés résidentiels pour lancer la 4G fixe très prochaine- ment", a expliqué M. Bou- fedji à l'APS, en marge d’une conférence de presse consacrée au bilan d’activités du secteur des télécommunications dans la wilaya.

d’une visite à Bouira du Président-directeur gé- néral d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel. Les travaux pour ar- river à cette phase sont toujours en cours et les préparatifs se poursui- vent, a ajouté M. Bou- fedji, notant que plu- sieurs chantiers sont lan-

25.939 abonnés au ser- vice Internet. Pour ce qui de la fibre optique, le même responsable s’est réjoui du fait que la wi- laya de Bouira soit "entiè- rement couverte". "Jusqu’au mois de juin de l’année en cours, nous avons enregistré le rac- cordement de 15 localités

d’Ain Laazra, Oued El Berd, Maala, Guelta Zarga, Guentour, Illith, alors que huit autres vil- lages le seront à partir du début de l’année pro- chaine 2015, a assuré M. Boufedji. Concernant le parc d’équipement télé- phonique de Bouira, le directeur local d’Algérie

Cette décision inter-

cés pour moderniser la

au réseau de fibre op-

Télécom a fait savoir qu’il

vient quelques mois

téléphonie et l’Internet

tique", a-t-il dit. Des tra-

a

atteint le nombre de

après le lancement de cette technologie d’In- ternet haut débit au pro- fit des cybercafés, lors

dans la wilaya de Bouira qui compte, au total, 48.811 abonnés au ser- vice téléphonique et

vaux sont en cours pour raccorder neuf autres lo- calités d’ici à la fin de l’année 2014 à l’image

100257 lignes, dont 16858 lignes de nouvelle géné- ration MSAN (Multi-ser- vice access node).

EMPLOI

Création à Jijel de 385 microentreprises au 1 er semestre 2014

Trois cent quatre-vingt- cinq (385) micro-entre- prises ont été créées à Jijel au cours du premier se- mestre écoulé, a-t-on ap- pris, hier, auprès du di- recteur de l’antenne lo- cale de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ). Ces nouvelles entités économiques formulées par de jeunes promoteurs ont permis la création de 972 postes d’emploi, a in- diqué à l’APS, Mounir Bri- ghet, en marge de la cara- vane d’information sur les activités du secteur du tra- vail, de l’emploi et de la sé- curité sociale. Les secteurs du bâti- ment, travaux publics, agriculture, pêche, indus- trie, maintenance et pres- tations de services, consti- tuent les principaux cré- neaux pour lesquelles ont opté les jeunes entrepre- neurs, a-t-il précisé. Dans le cadre du dispo- sitif de l’ANSEJ, les nou-

Dans le cadre du dispo- sitif de l’ANSEJ, les nou- velles orientations de l’in- vestissement vont

velles orientations de l’in- vestissement vont essen- tiellement vers les activités pérennes, telles que le sec- teur de l’agriculture, pour répondre aux besoins lo- caux et régionaux, selon la même source. Des mesures d’allège-

gueur. La caravane d’infor- mation qui a entamé sa manifestation, samedi à Ziama Mansouriah (ouest), a reçu, à Jijel, de nombreux visiteurs venus s’informer des possibilités et opportunités pour mon- ter une microentreprise, a-

ploi, qui ont fait part de leur intention de créer des micro-entreprises viables. Différents organismes, en relation avec le monde de l’emploi et du travail (sécurité sociale, caisse nationale des retraites, Casnos, Cacobatph), par-

ment et d’assouplissement ont été par ailleurs intro-

t-on constaté sur le site de cette exposition.

ticipent à cette caravane qui sera présente, lundi, à

duites pour permettre à

M. Brighet, également

El

Milia, avant de se rendre

de nombreux promoteurs

coordinateur de la cara-

dans la wilaya de Skikda,

de créer leurs propres en- treprises, selon les diffé-

vane, a relevé l’engoue- ment des jeunes estivants,

pour une manifestation similaire.

rentes formules en vi-

universitaires, sans-em-

APS

La vente de figues fraîches bat son plein à Tizi-Ouzou

La vente de figues fraîches bat son plein à travers la wilaya de Tizi-Ouzou où elles sont pro- posées , depuis le début du mois d’août, à des prix variant entre 100 et 200 DA le kilo, selon la variété et le volume de ce fruit succulent appelé locale- ment "lakhrif", signifiant également saison autom-

nale, période de sa maturation. Dans une région réputée pour être le fief des figueraies, culture intimement liée à celle de l'olivier dont elle constituait le complément de l’économie vivrière locale, vendre de la figue fraîche à un tel prix relevait, par le passé, de l'ima- ginaire, tant ce fruit était disponible à profusion. Il était considéré comme un don du Ciel, ne se re- fusant jamais à celui qui en demandait, sous peine de s'attirer la malédiction des ancêtres pour manquement à une tradition qui les a tou- jours caractérisés. A présent, avec le délaissement du travail de la terre, la vente du "bakhsiss", vocable désignant lo- calement ce fruit, s’est normalisée en s’incrustant dans les m£urs au point devenir une pratique ba- nale ancrée dans le décor, ne dérangeant que quelques paysans nostalgiques du temps où ce fruit était offert gratuitement. Une petite tournée à travers les rues de Tizi-Ou- zou, notamment le long de la RN 12 et les princi- pales places publiques de la ville, permet d’avoir un aperçu sur la vente de la figue fraîche : des jeunes et des moins jeunes proposent ce fruit dans des caissettes en plastique et autres récipients de fortune, qui se sont substitués aux corbeilles en osier tressées qu'on employait pour honorer la cueillette de ce fruit. Installés à même les trottoirs où ils vantent la qualité de leur marchandise, invitant les passants

à en déguster avant l'achat, ces commerçants, d’un

genre nouveau, viennent des villages périphé- riques de Betrouna, Oued Aissi, Ouaguenoun, Beni Z'menzer, Ihasnaouène, Redjaouna, voire des Issers (Boumerdès), troquer la figue fraîche contre une poignée de dinars, histoire pour cer- tains de se faire de l’argent de poche ou tout sim- plement se procurer une ressource d'appoint.

TRANSPORT

Grande affluence de voyageurs à la nouvelle gare routière de Ouargla

La nouvelle gare routière de Ouargla, enregistre depuis sa mise en service en juillet dernier, une grande affluence de voyageurs qui se disent satisfaits de la qualité des services, a-t-on constaté. La nou- velle gare routière reçoit quotidiennement des pas- sagers issus des différentes wilayas du pays, notam- ment en cette deuxième quinzaine du mois en cours qui sonne la fin des vacances scolaires, où ils sont de plus en plus nombreux à la fréquenter pour rentrer chez eux. Des usagers de cette nouvelle infrastructure de transport ont exprimé, dimanche

à l’APS, leur satisfaction quant à la qualité des pres-

tations de service assurés, notamment pour ce qui est de la sécurité, de la propreté, des modalités de ré- servation, et des conditions d’embarquement. "Les conditions de voyage à Ouargla ont connu une nette amélioration comparativement aux années pré- cédentes", ont-ils affirmé non sans soulagement. Les voyageurs ont salué également les bonnes conditions de réservation justifiée par la disponibilité des bil- lets aux guichets, et les moyens de confort et de sé- curité dans les autobus. La gare routière de type "A" de Ouargla, gérée par la Société de gestion de la gare routière d’Alger (Sogral), est implantée sur une su- perficie de 5.000m 2 dont une surface bâtie de 3.800 m2 au niveau de la nouvelle zone des équipements publics, sur le flanc ouest de la ville de Ouargla. Un investissement de 454 millions DA a été consacré à la réalisation de cette nouvelle structure qui offre une capacité théorique de traitement de quelque 300 bus et de 20.000 voyageurs/jour, selon la fiche technique de l'infrastructure. Elle dispose de 37 quais de traitement des navettes de bus assurant les dessertes inter-wilayas, intercom- munales dont 10 de transit, ainsi que 200 espaces de

stationnement pour taxis, et 40 autres pour voitures de particuliers. A proximité de cette gare sera ouverte, sur un ac- cès de 1.000 m 2 , la future ligne de tramway, a-t-on si- gnalé à la Direction locale des transports.

8

DK NEWS

RÉGIONS

Lundi 18 Août 2014

BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

Plusieurs feux de forêt circonscrits ce week-end

Plusieurs feux de forêt circonscrits ce week-end La vague de chaleur et l'incivisme de certains citoyens

La vague de chaleur et l'incivisme de certains citoyens continuent de porter at- teinte à la richesse forestière de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj. Une dizaine d'hectares de maquis est partie en fumée, jeudi et vendredi dernier, dans deux incendies dans la commune d’El Colla, 30 kilomètres au nord du chef-lieu de

la wilaya. Le premier sinistre s'est produit au

lieudit forêt de Sidi Messaoud. Les flammes ont ravagé 6 hectares de maquis. Une équipe d'une soixantaine d'agents de la Protection civile et plusieurs camions ont été mobilisés pour maîtriser le feu. L'in- tervention a duré presque 12 heures. Tou- jours à El Colla et plus exactement dans la fo- rêt Bouhamdane, les flammes ont ravagé 7 hectares. Ces deux feux ont détruits aussi pas moins de 550 arbres fruitiers et des ruches d’abeilles. Pour rappel, dans le cadre de l'application du dispositif de prévention et de lutte contre les feux de forêts, une panoplie de mesures vient d'être prise par la Conservation des fo- rêts de la wilaya afin de sécuriser les forêts dont une grande partie a été prise, ces der- niers temps, par des incendies parfois diffi- cilement contrôlables.

M.B

650 hectares ravagés par le feu à Souk-Ahras en 15 jours

Une superficie de 650 hectares de forêts

a

été ravagée par le feu à Souk-Ahras depuis

le

début du mois d’août, a-t-on appris samedi

auprès de la Protection civile. Durant cette même période, 57 incendies se sont déclarés dans les forêts de Mechta Lemhari (commune de Lakhdara), à la forêt d’Ain El Gaid (Haddada), à la forêt de Hen- chir Moussa (commune de Zaârouria), à la forêt d’Ezzelzela Boumezrane (commune d’Ain Zana) et à la forêt d’Ain Said dans la commune de Tifach, occasionnant la des- truction de 650 ha de forêts, a précisé le chargé de communication à la Direction lo- cale de la Protection civile, le lieutenant Rédha Messai. L’incendie le plus important a été enre-

gistré jeudi, à la forêt du mont El Ghara, dans

la commune de Zaârouria, détruisant 140 ha

de pins d’Alep, a-t-on indiqué la même source. Ces incendies ont ravagé d’importantes surfaces d’arbres fruitiers, d’oliviers et de chênes, a ajouté cet officier, précisant que la raison principale de ces incendies est la ca- nicule. D’importants moyens humains et logis- tiques ont été mobilisés pour venir à bout des flammes, a ajouté le lieutenant Messai,

préci ant qu’un renfort a été acheminé de la wilaya de Khenchela. Vingt-quatre (24) in-

cendies ont été enregistrés en juillet dernier

à Souk-Ahras occasionnant la destruction

d’une surface dépassant les 35 ha, a-t-on re- levé.

APS

QUELQUES HEURES SEULEMENT APRES LE LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA FIEVRE APHTEUSE

Les éleveurs de Fréha, Aghribs et Timizart ont fermé hier le siège de la subdivision agricole

Quelques heures seulement après l’annonce de l’arrivée des vaccins contre la fièvre aphteuse, les citoyens des trois communes de Fréha, Aghribs et Timizart ont fermé le siège de la subdivision agricole pour réclamer leur part.

KAMEL NAIT AMEUR

Devant l’entrée du bâti- ment hier dans la matinée, les éleveurs présents étaient en colère face à ce qu’ils ont qualifié d’injuste réparti- tion de la quantité parvenue mercredi dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Décidés, les contesta- taires affirmaient qu’ils ne laisseraient pas ouvrir la

subdivision avant que leur soient données des assu- rances garantissant leur part de vaccins. Selon leur représentant, les éleveurs de cette région à vocation agricole d’ailleurs, s’esti- ment lésés car ils ont perdu le plus grand nombre de têtes à cause de l’épizootie. De son coté, le responsa- ble de l’agriculture de affir- mait que la wilaya de Tizi- Ouzou bénéficiera d’un au-

mait que la wilaya de Tizi- Ouzou bénéficiera d’un au- tre lot de vaccins. Dans les

tre lot de vaccins. Dans les prochaines heures, ce sera un deuxième lot de 3 500 vaccins qui viendra s’ajou- ter aux 10 000 vaccins dont a bénéficié la wilaya jeudi passé. La première tranche du quota en question concernera, selon les res- ponsables du secteur, les douze communes les plus

touchées par l’épizootie et qui comptent le plus grand nombre de bovins atteints. L’on avait, en effet, signalé de grandes pertes à Boghni, Draa El Mizan, sidi Naa- mane. Il est à noter que 23 com- munes ont été concernées par la précédente cam- pagne de vaccination qui

s’était déroulée les mois de mai et juin derniers. Ce sont quelques 38 500 têtes qui ont été vaccinées. Mais, selon des spécialistes, la propagation du virus a été facilité par les défaillances qui ont émaillé la cam- pagne ainsi qu’un certain relâchement de la part des éleveurs eux-mêmes qui n’ont suivi scrupuleuse- ment les consignes de la direction de l ‘agriculture. Par ailleurs, rappelons qu’En l’espace d’une se- maine, l’épizootie est pas- sée de 173 cas au deuxième jour à 900 têtes atteintes dans 35 communes, selon les dernières statistiques. Aussi, quelques 555 bovins ont été abattus à travers les quatre abattoirs sanitaires dont dispose la wilaya de Tizi-Ouzou à Azazga, Tala Athmane, Boghni et Draâ El Mizan.

K. N. A.

MEDEA

Mise en place d’un cordon sanitaire à Médéa pour éviter la propagation de la maladie

Un cordon sanitaire a été mis en place dans plusieurs communes de l’est et du centre de la wilaya de Médéa en vue d’éviter la propagation du virus de la fiè- vre aphteuse aux zones d’élevage, épar- gnées jusqu’ici par cette maladie, a-t-on appris hier auprès de l’inspection vété-

rinaire de la direction locale des services

agricoles. Le cordon sanitaire, qui couvre les communes des dairas de Souagui, Ber- rouaghia, Sidi-Naamane et El-Omaria, soit un total de 12 communes, est mis en place pour préserver le cheptel, tant bo- vin qu’ovin, des régions ciblées, d’une éventuelle propagation de ce virus, a-t- on indiqué de même source, précisant qu’un dispositif de veille sanitaire est opérationnel depuis plusieurs jours au niveau de ces dairas pour détecter les cas suspects et procéder à l’isolement des élevages susceptibles de représenter

un risque pour le cheptel local. Selon la même source, plus de 300 bovins affectés par ce virus ont été abat- tus dans la wilaya, depuis le début de l’opération de lutte contre la fièvre aph- teuse. Elle a fait également observer que tous les cas suspects ont été pris en charge par les inspecteurs vétérinaires mobilisés pour cette opération. S’agis- sant de l’opération de vaccination lan- cée au niveau de la wilaya, il est fait état de la vaccination de plus de 3700 bovins à travers les zones où des cas d’infection ont été recensés, notamment dans la partie nord-est de la wilaya, en l’occur- rence dans les dairas de Tablat, Guelb- el-Kebir et El-Azzizia. 5000 doses de vac- cins ont été livrés, rappelle-t-on, aux ser- vices vétérinaires de la wilaya dans le ca- dre de cette opération qui devra se poursuivre jusqu’à la maitrise totale de cette maladie, a-t-on noté.

DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE À SAÏDA

13.000 vaches vaccinées

Quelque 13.000 vaches ont été vaccinées contre la fièvre aph- teuse, dans la wilaya de Saïda, durant la période allant de janvier à juillet de l’année en cours, a-t- on appris hier auprès de l’inspectrice des ser- vices vétérinaires. Cette campagne de

toire de la wilaya contre cette zoonose apparue, ces derniers temps dans diverses régions du pays. Mme Aïcha Ke- baïli a indiqué à l’APS qu’une opération de vaccination de rattra- page sera lancée dans les prochains jours pour toucher le reste du

qu’aucun cas de la zoo- nose n’a été signalé à travers le territoire de la wilaya, tout en rappe- lant les mesures prises localement pour proté- ger le bétail. Les autorités concer- nées ont procédé no- tamment la fermeture des marchés de bestiaux

vaccination, menée par 30 vétérinaires du ser- vice public, a touché le cheptel des exploita- tions d’élevage, répar- ties à travers le terri-

cheptel de la wilaya pour enrayer définitivement tout risque d’apparition de cette maladie. L’ins- pectrice des services vé- térinaires a assuré

et le contrôle strict des mouvements du bétail à travers le territoire de la wilaya de Saïda, où l’on compte quelque 13.000 vaches.

wilaya de Saïda, où l’on compte quelque 13.000 vaches. Blida Enregistrement de six foyers de fièvre

Blida

Enregistrement de six foyers de fièvre aphteuse

Six (6) foyers de fièvre aph- teuse ont été enregistrés dans autant de régions distinctes de la wilaya de Blida par l’inspec- tion vétérinaire locale, a-t-on appris samedi auprès de cette structure. Le premier cas d’at- teinte par cette épizootie a été enregistré au début du mois courant dans la commune de Bouarfa. Les cinq autres foyers ont été relevés dans celles de Larbaa, Guerouaou, Ouled Moussa, Oued El Alleug et Bou- gara, a indiqué à l’APS la même source, précisant que la plupart des éleveurs dont les étables ont été touchées par cette ma- ladie n’ont pas procédé à la vaccination de leurs cheptels, fait ayant favorisé la propaga- tion de cette maladie. Pour remédier à cette situa- tion, l’inspecteur vétérinaire, Zenikhri M’hamed, a fait état de la dotation de la wilaya de 7000 doses de vaccin contre la fièvre aphteuse, sachant que près de 10.000 têtes bovines ont été vaccinées à travers la wi- laya, depuis mai dernier. Pour circonscrire ce fléau et en limiter les dégâts, l’inspec- tion vétérinaire a pris plu- sieurs mesures préventives, dont des campagnes de sensi- bilisation des éleveurs et des maquignons, la fermeture de marchés à bestiaux et le contrôle des mouvements des cheptels.

Lundi 18 Août 2014

SOCIÉTÉ

DK NEWS 9

SETIF : Protection civile :

356 incendies de récoltes et de forêt déclarés

Les services de la Protection civile de la wilaya de Sétif ont enregistré au cours des deux mois de juin et de juillet, 356 incendies de récoltes et de forêt, dont plus de 5/7, soit 248, ont pu être éteints à temps et au début grâce à une intervention rapide et efficace ainsi qu’une bonne mai- trîse du sinistre.

et efficace ainsi qu’une bonne mai- trîse du sinistre. Azzedine Tiouri C’est généralement dans tous les

Azzedine Tiouri

C’est généralement dans tous les cas où l’information arrive à temps dès le début de l’incendie de la part des concernés, des citoyens ou des services de la Gendarmerie nationale. Sur l’ensemble des incendies décla- rés, 83 ont touchées les cultures agri- coles et le reste les forêts avec 87

DU 14 AU 16 AOÛT

hectares détruits de pins d’Alep, chêne, etc. Quant aux récoltes sur pied, plus de 161 hectares de blé dur et d’orge ont été la proie des incendies, en plus de 31 quintaux de blé tendre ré- coltés. Le feu a ravagé 13 171 bottes de foin, 3 092 arbres fruitiers productifs, 193,5 hectares de mauvaises herbes. Devant cette vague de chaleur, les services de la Protection civile de la wilaya de Sétif invite les citoyens à

plus de prudence afin de contribuer davantage à préserver cette richesse naturelle en évitant l’usage du feu sur et autour des zones de périmè- tre des forets et des récoltes. Il leur est recommandé de se débarrasser des mauvaises herbes et de procéder au nettoyage des détritus sur ces lieux et d’infor- mer de toute urgence la Protection civile avant de tenter d’éteindre le sinistre.

4614 interventions enregistrées

Durant la période du 14 au 16 août 2014 arrêté ce matin à 08h00, les unités de la Protection civile ont enregistré 4614 interven- tions, dans les différents types d’interventions pour répondre aux appels de se- cours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuation sanitaire extinction d’in- cendies, dispositif de sécu- rité etc. Plusieurs accidents de la circulation ont été enre- gistrés durant cette pé- riode dont 18 ont causé le décès de 17 personnes sur les lieux d’accidents et 52

autres blessées, traitées et évacuées vers les struc- tures hospitalières par nos secours. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Tlemcen avec 03 personnes décé- dées et 04 autres blessés, suite à une collision entre deux véhicules légers, sur- venue sur la RN7, com- mune de Aïn Feza. En outre, les agents de la Protection civile ont pro- cédé à l'extinction de 37 incendies de forêt et 09 incendies de maquis avec des surfaces parcourues par les flammes estimées à

325 hectares de forêts et 123 hectares de maquis, 25 incendies de récoltes, d’ar- bre fruitiers, de palmerais et de bottes de foin avec des pertes estimées à 1215 ar- bres fruitiers, 267 palmiers et 3140 bottes de foin. Les éléments de la Pro- tection civile luttent tou- jours pour l’extinction de 07 incendies de forêt en cours à travers les wilayas de Sidi Bel-Abbès, Chlef, Souk Ahras, Bordj Bou- Arréridj, Mascara et Constantine. A noter, 13 cas de décès par noyade enregistrés durant la même période,

dont 09 cas de noyade en- registrés au niveau des plages dans les wilayas, de Mostaganem avec 03 décès, Tipaza 02 , Skikda 02 , Alger 01 et Jijel 01 dé- cédé, par contre 04 per- sonnes sont décédés par noyade dans les réserves d’eau , 02 à Batna noyées dans une retenue colli- naire, 01 personne noyé dans un barrage à Bouira et 01 personne noyé dans une piscine d’une habita- tion à Oran.

SÛRETÉ DE LA WILAYA D'ALGER :

Arrestation de l'assassin présumé d'une femme dont le cadavre a été découvert aux Sablettes

Les services de la sûreté de la wilaya d'Alger ont procédé à l'ar- restation de l'assassin présumé d'une femme dont le cadavre a été re- trouvé à la plage des Sablettes (Hus- sein Dey) dans un état avancé de dé- composition, indique dimanche un communiqué de la cellule de com- munication de la sûreté de wilaya. Le cadavre de la victime a été dé- couvert le 7 août sur les rochers au niveau des Sablettes (Hussein Dey) dans un état avancé de décomposi- tion et sans pièce d'identité, précise le communiqué. Les investigations menées par le service d'identification de la sûreté

de la wilaya d'Alger ont permis d'identifier la victime. Aussi, les investigations menées par la brigade criminelle de la police judiciaire sur le lieu du crime ont permis de remonter à une connais- sance de la victime, ajoute la même source. En exploitant toutes les infor- mations recueillies pendant l'en- quête, l'assassin présumé a été iden- tifié et présenté le 15 août devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed qui a or- donné de le placer en détention préventive pour homicide volon- taire.

en détention préventive pour homicide volon- taire. TISSEMSILT ACCIDENT DE LA CIRCULATION : Une famille de
TISSEMSILT ACCIDENT DE LA CIRCULATION : Une famille de cinq personnes échappe à la mort
TISSEMSILT
ACCIDENT DE LA CIRCULATION :
Une famille
de cinq personnes
échappe à la mort
Abed Meghit
Cinq personnes d’une même famille ont été blessées
dans un accident de la circulation survenu avant-hier sur
le tronçon de la RN 14, reliant Tissemsilt à Tiaret selon
des sources concordantes. L’accident a eu lieu près de
la zone de « El Dhaya », commune de Tissemsilt, suite au
renversement d’un véhicule de tourisme qui transpor-
tait cinq personnes à son bord, âgées entre 3 ans et 51 ans,
et qui ont été blessées dans différentes parties du corps.
Ne présentant aucune gravité, les victimes ont été trans-
férées aux UMC de l'EPH de Tissemsilt pour être pris en
charge, ajoute la même source. Une enquête a été ouverte
pour déterminer les circonstances de cet accident, pré-
cise la même source.
Un accident mortel
sur le chemin de
wilaya n° 17
Ce samedi dernier, aux environs de une heure du ma-
tin a eu lieu un accident mortel sur le chemin de wilaya
N° 17 au niveau de la sortie sud-est de la ville de Tissem-
silt ayant entraîné la mort sur le champ d’un jeune homme
et blessé un autre qui étaient tout les deux à bord d’une
voiture de marque « Audi ». Il est à préciser que cette route
de par sa dégradation, sa malformation et par la présence
des crevasses causées certainement par le flux quotidien
des camions affectés au projet du chemin de fer, ces mal-
formations sont souvent invisibles au conducteur et mal-
heureusement, cette route a tué et blessé plus qu’il le faut.
Les membres des services de sécurité qui se sont dé-
placés sur les lieux ont vite ouvert une enquête mais au-
tant dire que cette route doit être corrigée dans les plus
brefs délais avant qu’elle n’emporte d’autres vies et qui
seront comptabilisées sur le dos des services concernés.
A. M.
SUPPRESSION
DE
LA FICHE DE
POLICE
Nette amélioration
des conditions
d’accueil au niveau
des sites frontaliers
Depuis
la
suppression
de
la
fiche
de
police
par
les
soins
général-major
Directeur
général
de
la
Sûreté
natio-
nale,
des
efforts
colossaux
ont
été
consentis
par
les
ser-
vices
de
la
PAF
pour
l’amélioration
des
conditions
d’ac-
cueil
au
niveau
des
sites
frontaliers,
ports
et
aéroports
du
pays.
Depuis,
les
contrôles
effectués
par
ces
services
spé-
cialisés
se
font
par
des
méthodes
modernes
et
organi-
sés.
du Indispensables
pour
des
raisons
de
sécurité,
ces
contrôles
sont
aujourd’hui
plus
performants,
plus
ra-
pides
et
plus
conviviaux.
Et
ils
prennent
en
compte
les
demandesdespassagersréguliersquisouhaitentdiverses
sollicitations,
au départ comme à l’arrivée.
Pour cela, il a été mis en place des
moyens informa-
tiques
performants couplés à
vantes, des guichets spécifiques,
des techniques inno-
et surtout un person-
nel en nombre suffisant et flexible dans leurs affectations
en fonction des besoins ressentis.
Sur un autre versant, et en sus des améliorations tech-
niques, la DGSN a misé sur la formation
et la sensibili-
sation du facteur humain.
L’effort en ce sens est consi-
dérable avec la désignation de personnels
rompus aux
techniques de l’accueil et l’information,
avec la mise en
place dans les principaux aéroports du pays d’officiers
plurilingues dédié à l’accueil, présents à tous les stades
de l’arrivée et départ, capables de donner l’information
souhaitée en langues étrangères ou
tout au moins en an-
glais. Enfin, il est à rappeler que
la fiche de renseigne-
ments pour les voyageurs est supprimée
depuis le 14 mai
2014 en vue de faciliter
les procédures de voyage.
Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une série de me-
sures administratives
lancées
par la
DGSN visant à
«une meilleure prise en charge des préoccupations des
citoyens», et en application
des instructions du président
de la République pour l’amélioration
des services pu-
blics.
La DGSN estime, à ce propos, que cette mesure
a été
bien accueillie par l’opinion publique.

10 DK NEWS

SOCIÉTÉ

Lundi 18 Août 2014

ESPAGNE

Premier cas suspect

Une personne qui pourrait être affectée par le virus d'Ebola, premier cas possible en Espagne après le décès du missionnaire espagnol rapatrié à Madrid le 7 août, a été placée en isolement dans un hôpital spécialisé à Alicante (ouest), ont an- noncé samedi soir les autorités sanitaires. Des examens ont été menés sur le patient mais "nous n'aurons pas les résultats avant la semaine pro- chaine, peut-être lundi", a précisé à l'AFP une source hospitalière à Alicante. Le département de santé de la région de Va- lence affirme, dans un communiqué, avoir "ac- tivé de manière préventive le protocole prévu en cas de suspicion de présence du virus Ebola". "Le patient est hospitalisé dans l'hôpital Saint Jean" à Alicante, "dans un état clinique stable, dans une zone isolée", selon le communiqué. Selon ces autorités sanitaires, "il s'agit d'un patient dont le cadre clinique et épidémiologique pourrait cor- respondre à cette maladie". D'autres cas suspects ont été détectés en Espagne depuis le début de l'épidémie d'Ebola qui a fait plus de 1.100 morts depuis le début de l'année, mais aucun n'a été confirmé dans le pays. En cinq mois, l'épidémie de fièvre hémorra- gique Ebola qui s'est déclarée en Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis la découverte de la maladie en 1976, a fait 1.145 morts, selon le der- nier bilan de l'OMS arrêté au 13 août: 380 en Gui- née, 413 au Liberia, 348 en Sierra Leone et qua- tre au Nigeria.

Conakry préoccupé par l'aggravation de l'épidémie dans des pays voisins

Le ministre guinéen de la Santé Remy La- mah a déclaré samedi que l'aggravation de l'épi- démie d'Ebola au Libéria et en Sierra Leone, préoccupait les autorités sanitaires guinéennes. Lors d'une conférence de presse, Lamah a indiqué que la persistance de la fièvre Ebola en région forestière dans le sud de la Guinée s'explique par le fait que des malades d'Ebola viennent du Liberia et de la Sierra Léone pour se faire soigner dans les centres de traite- ment des villes guinéennes de Macenta et Guékédou. Début août, un malade d'Ebola venu du Libéria est décédé à Macenta. Plus de 40 personnes contacts ont été enregistrées dans cette préfecture. Pour Marc Poccelin, coordinateur de la ri- poste Ebola pour Médecins sans frontière (MSF), la Guinée est largement en avance par rapport aux autres pays, dans la mise en place des dispositions de lutte contre la fièvre Ebola. "Au Liberia et en Sierra Leone, on voit une ex- plosion des nouveaux cas d'Ebola dans plu- sieurs localités des deux pays", a précisé M. Poc- celin. Il pense qu'il faut une "longue période" pour lutter efficacement contre l'épidémie d'Ebola dans les quatre pays touchés. Il a indiqué que la Guinée souffre de la ré- crudescence des cas d'Ebola dans les pays voisins. Pour faire face à la menace grandis- sante de l'épidémie d'Ebola, le ministre guinéen de la Santé a estimé que le gouvernement al- lait intensifier la surveillance au niveau de 42 postes de contrôle installés sur les frontières. En plus, 82 personnes ont été recrutés, for- més et déployés au niveau des postes frontières de la Guinée pour veiller sur la mobilité des personnes sortant ou entrant en Guinée. Grâce aux efforts du gouvernement guinéen et l'ap- pui des partenaires étrangers, la situation de la fièvre Ebola est "moins grave", car on enre- gistre entre 3 à 4 cas par jours dans les centres de traitement du pays, a expliqué le Dr Lamah. Jusqu'au 14 août, la Guinée a enregistré 523 cas dont 380 décès, avec 378 cas confirmés dont 245 décès confirmés. 18 cas confirmés, dont 3 suspects, restent hospitalisés dans les différents centres de traitement de la Gui- née. Sept préfectures antérieurement tou- chées par la fièvre Ebola n'ont pas notifié de nouveau cas cette semaine.

EBOLA

Le Kenya annonce la fermeture de ses frontières aux voyageurs venant de Guinée, Liberia et de Sierra Leone

a annoncé

samedi la fermeture de

ses frontières, à compter de mercredi, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l'épidémie d'Ebola qui

a

déjà fait près de 1.200

morts en Afrique de l'Ouest.

Le Kenya

près de 1.200 morts en Afrique de l'Ouest. Le Kenya La compagnie nationale Kenya Airways -

La compagnie nationale Kenya Airways - qui n'effec- tue pas de liaison avec Cona- kry - a dans la foulée an- noncé la suspension de ses vols à destination de Free- town et de Monrovia, à

l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Aucun cas d'Ebola n'a pour l'instant été recensé au Kenya, où quatre cas sus- pects se sont tous révélés négatifs, selon le ministère

Macharia. La mesure en- trera en vigueur mercredi à 00h00 (mardi 21h00 GMT) et concernera tous les points d'entrée du pays, a-t-il pré- cisé. Cette décision ne concerne pas les profession-

et la Sierra Leone "est basée sur l'évaluation du risque par le ministère kényan de la Santé", a expliqué Kenya Air- ways dans un communiqué. Elle sera "effective mardi 19 août à minuit (mardi 21h00

compter de mercredi égale- ment. De son côté le Nigeria, également touché, mais dans une moindre mesure, par le virus Ebola, a annoncé

de la Santé. Mais "dans un souci de santé publique», le gouvernement a "décidé de suspendre temporairement l'entrée au Kenya de passa- gers venant de, ou étant pas-

nels de santé impliqués dans la lutte contre l'épidémie ni les Kényans revenant dans leur pays depuis ces trois pays, a précisé le ministre. Mais ils feront l'objet "d'un

GMT)", a précisé la compa- gnie. Les vols à destination du Nigeria et du Ghana conti- nueront d'être assurés, pour- suit Kenya Airways qui pré-

avoir formé 800 volontaires

sés par les trois pays africains

contrôle approfondi (

)

et

cise néanmoins se réserver

chargés d'aider à lutter

touchés par Ebola, à savoir la

seront si nécessaire placés en

le droit d'annuler ses vols

contre cette épidémie de fiè- vre hémorragique, "large- ment sous-évaluée" selon

Sierra Leone, la Guinée et le Liberia", a déclaré le minis- tre kényan de la Santé, James

quarantaine". La suspension des vols commerciaux vers le Liberia

vers une quelconque autre destination, "si la situation l'exigeait".

Kenya Airways suspend ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone dès le 19 août

Kenya Airways a annoncé samedi la suspension, à partir du 19 août, de ses vols vers Monrovia, capitale du Liberia, et Freetwon, capitale de la Sierra Loene, en raison de l'épidémie d'Ebola. La suspension des vols de Kenya Airways commencera le 19 août à minuit, in-

dique une déclaration de la compa- gnie aérienne, qui offre sept vols par se- maine vers ces deux villes, via Accra, ca- pitale du Ghana. Le Kenya a en outre an- noncé que les passagers venant des pays touchés par le virus Ebola se verraient interdire d'entrer dans son territoire. Le

secrétaire du cabinet pour la santé James Macharia a déclaré, au cours d'une conférence de presse à Nairobi, que l'interdiction serait en vigueur à par- tir du 19 août à minuit et concernerait les passagers venant de la Sierra Leone, de la Guinée et du Liberia.

NIGERIA

800 volontaires formés à Lagos pour lutter contre l'épidémie d'Ebola

Environ 800 volontaires ont été formés à Lagos, la plus grande ville du Nigeria, pour aider à lutter contre l'épidémie d'Ebola qui a fait quatre morts dans ce pays, le plus peuplé d'Afrique, a-t-on indiqué samedi de source officielle. Le gouvernement de l'Etat de Lagos avait lancé un appel au volontariat la semaine dernière pour compenser la pé- nurie de personnel de santé, suite à une grève de six semaines observée par les médecins pour obtenir une hausse de leurs salaires et de meilleures conditions de travail. "Les gens ont écouté notre appel à l'aide. Nous avons formé environ 800 volontaires" pour rechercher les personnes ayant été en contact avec les malades, pour la sensibilisation de la population et le traitement de la maladie, a déclaré Hakeem Bello, porte-parole du gouverneur Babatunde Fashola. Les volontaires ont été déployés dans 57 districts mais da- vantage de volontaires sont nécessaires en particulier pour soigner les personnes infectées, ajouté le porte-parole. Le gouvernement de l'Etat de Lagos a parallèlement lancé

une campagne de sensibilisation de la population, dans les médias (journaux, radios, télévisions), par tracts et voitures publicitaires. Quatre personnes sont mortes de la fièvre hé- morragique Ebola et six personnes infectées par le virus sont soignées à Lagos depuis qu'un fonctionnaire libérien, Pa- trick Sawyer, a importé le virus dans la mégapole le 20 juil- let. Il est décédé à l'hôpital le 25 juillet. Le Nigeria n'a pas re- censé de cas hors de Lagos mais les autorités craignent qu'une infirmière infectée après avoir été en contact avec Patrick Sa- wyer n'ait transmis le virus lors d'un déplacement à Enugu, une ville située dans le sud-est du pays. L'infirmière a commencé à développer les symptômes d'Ebola à Enugu et a été transférée à Lagos pour y être soi- gnée. En cinq mois, l'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait 1.145 morts, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 13 août : 380 en Guinée, 413 au Liberia, 348 en Sierra Leone et quatre au Nigeria.

CHILI

Séisme

de 4,7 degrés dans le nord du Chili

Un séisme de magnitude de 4,7 sur l'échelle de Rich- ter s'est produit samedi dans la région d'Antofa- gasta, dans le nord du Chili, indique l'Institut sismolo- gique de l'Université du Chili. La secousse, dont l'épi-

lomètres au nord de Ca- lama, a été enregistrée vers 05h48 (HL), précise la même source. Selon l'Of- fice national des urgences du Chili (ONEMI), ce trem- blement de terre n'a pas fait de victimes ni de dégâts ma- tériels.

centre a été localisé à 83 ki-

APS

Lundi 18 Août 2014

CULTURE

DK NEWS 11

Constantine

CAPITALE 2015

DE LA CULTURE ARABE :

Des manuscrits inédits d’érudits seront édités

Des manuscrits inédits d’érudits et ouléma de Constantine, traitant de divers aspects de la religion, seront édités pour être présentés lors de la manifestation "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe", a-t-on appris hier auprès de la Di- rection des Affaires religieuses et des wakfs. Des contacts avec certaines fa- milles de la ville, détentrices de ces ma- nuscrits, ont été entrepris en vue de "dé- poussiérer" et de "mettre en valeur" le pa- trimoine immatériel islamique d’une des plus anciennes cités du monde, a in- diqué la même source. Affirmant que la région de Constantine constitue une "ci- tadelle" des sciences et des manuscrits des érudits connus, la même source a fait part des efforts déployés pour "faire émerger

a fait part des efforts déployés pour "faire émerger les écrits et les œuvres des savants

les écrits et les œuvres des savants et des érudits confinés dans les bibliothèques familiales", soulignant l’impact de ce travail dans la promotion de l’image du pays, son identité et sa culture. La réali- sation d’une série de documentaires sur les plus anciennes mosquées de la ville à l’image de la mosquée Sidi Afane, Sidi Dje- liss et Ketania, et des zaouias telles que la

zaouia Tidjania, Sayeda Hafsa et Ais- saouia est également programmée en prévision de l’événement culturel at- tendu, a ajouté la même source. La vie et les œuvres des éminents savants et éru- dits qu’a connue la ville de Constantine sera également mise en lumière à travers des CD, dans le cadre de la même mani- festation, a-t-on noté, précisant que la dé-

marche vise à montrer la réelle dimension de l’histoire et de la culture du pays, et les efforts déployés dans la préservation de l’identité nationale. En prévision de la manifestation, "Constantine, capitale 2015 de la culture arabe", plusieurs opé- rations de réhabilitation et de mise en va- leur des mosquées et des zaouias de la vieille ville ont été lancées, chapeautées par l’annexe de l'Office de gestion et d’exploitation des biens culturels de Constantine (OGEBC) et arrêtés sur la base du Plan permanent de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardés (PPSMVSS). Au total cinq (5) mosquées et neuf (9) zaouias de la médina de Constantine sont concernées par des travaux de restauration.

Lila Borsali, Abbas Righi et Nassima Chabane ouvrent le 4 e Festival culturel international

«Eté en musique à Alger»

Une exploration onirique de l'univers musical andalou, à travers les voix lyriques de Lila Borsali, Abbas Righi et Nassima Chabane, a marqué samedi dans la soirée à Alger, l'ouverture du 4 e Festival culturel international "Eté en musique à Alger" prévu jusqu'au 30 août.

Dignes représentants des

Ecoles de l'Ouest, de l'Est et du Centre, les trois interprètes ont ravi le public nombreux de la salle Ibn Zeïdoun à Riadh El Feth, déployant quelques pièces du terroir classique al- gérien, thématique choisie pour la soirée inaugurale du festival. Accompagnant les artistes avec la rigueur de l’école à l’expérience du métier, l'Or- chestre national andalou, di-

rigéparSamirBoukridiraare-

groupé une sélection de 18 musiciens de générations dif- férentes, issus des trois ré- gions, dont Leila El Kebir, seule femme dans l'orchestre, et le maître Zerrouk Mokdad. Ou- vrant le récital par une "Met- chalya" (introduction musi- cale lente et sans rythme, jouée en un seul jet par l'ensemble de l'orchestre) dans le mode Sehli,

Lila Borsali, à la kouitra, a pré- senté "Noubet Rasd Ed'Dhil", enchantant l'assistance avec des pièces aux mélodies plai- santes, étalées sur des rythmes composés rendus dans des ca- dences simplifiées. La subtilité des pièces choi- sies par la cantatrice au cha- risme imposant et à la voix suave, a promené l'assistance

dansunerandonnéeauxatmo-

sphères paisibles, l'invitant à

méditer la profondeur des

paisibles, l'invitant à méditer la profondeur des textes et la beauté des mélodies. Lila Borsali a

textes et la beauté des mélodies. Lila Borsali a déjà sur le marché, trois albums : "F’rak lahbab" (Séparation des êtres chers), "Noubat Rasd Ed’dhil" et "Noubet Ghrib". La deuxième

partie de la soirée a connu l'in- tervention remarquée de Ab- bas Righi, chantant avec sa voix puissante et travaillée, quelques pièces dans le genre Malouf qui requiert dans l'or- chestration, la mise en valeur des sonorités aigues du violon et du nay. Entonnant quelques extraits de Noubet Zidène, puis des pièces dans le genre Hawzi, l'interprète de "Aâyni Cherket

M'aâQalbi",soutenuparlesso-

norités denses de son luth, a brillé de maîtrise offrant au public des moments de plaisir.

Les adeptes du Malouf pour- ront apprécier Abbas Righi dans "Ach Men Sebba a Lah- bab", son 4e opus dont la sor- tie serait "imminente", selon l'artiste qui a déjà à son actif trois albums : "Medjrouh" (2011), "Taâlila-Laâroussa" (2012) et "Noubet Raml El Maya"

(2013).

Pour sa part, Nassima Cha- bane, a choisi de terminer avec l'Amour, dans des partitions où ont cohabité les genres anda- lou et algérois, au grand plai- sir d'un public qui a savouré chaque moment de cette céré- monie d'ouverture dans l'allé- gresse et la volupté. Zarani Mahboub Kalbi, Aâla Men Ta- qoun Hadihi Az'Ziyara et Ya ôchak Ez'Zine figurent parmi

les chansons interprétées par Nassima Chabane, avant de conclure avec Ya Yemma, une de ses dernières créations chantée dans un registre vocal rappelant les anciennes canta- trices algériennes. Dans des sonorités qui caractérisent la tradition et le terroir algérien, la chanteuse à la mandole, a réussi de mettre en valeur la ri- chesse académique de la mu- sique andalouse et chaâbi, sug- gérant ainsi de belles idées d'harmonisation. Nassima Chabaneprépareactuellement un "Hommage à l'Emir Ab- delkader, à travers sa poésie", souhaitant ainsi "mettre en valeur un volet peu connu" de la personnalité du fondateur de l'Etatalgérienmoderne,a-t-elle expliqué. En présence de Nadia La- bidi, ministre de la Culture et Hamid Grine, ministre de la Communication, Lila Borsali, Abbas Righi et Nassima Cha- bane, ont procuré du bien- être à un public homogène et recueilli. Les soirées théma- tiques du 4 e Festivalculturelin- ternational "Eté en musique à Alger" se poursuivent avec au programme de la deuxième journée,deuxspectaclesdédiés à la danse, avec les troupes As- sayel de Palestine et Amal- gama Compania Flamenca, dirigéparl'AlgérienneSamara.

Lancement d’une campagne de promotion du livre par la direction de la culture de Tizi- Ouzou

Une campagne de promotion de livres, nouvellement édités par des auteurs lo-

caux, s’étalant sur les mois d’août et sep- tembre, est en cours à travers la wilaya de Tizi-Ouzou, à l’initiative de la direction locale de la culture. Cette manifestation, qui se déroule à travers les bibliothèques municipales de

la wilaya, vise à "promouvoir la lecture pu-

blique tant en milieu urbain que rural",

a indiqué à l’APS Djatit Farida, chargée des

arts et de la littérature au niveau de la mai- son de la culture. Maillon d’une série de rencontres cul- turelles, cette campagne de promotion li- vresque est également, assortie de ventes dédicaces, à l’instar de celle abritée sa- medi dernier, par la bibliothèque commu- nale d’Abi Youcef , en présence de l’écri-

vain Arkat Mohamed et du représentant de la maison d’édition "Dar El Fikra".

Entamées le 9 août courant, ces ren-

contres se poursuivront à travers 9 biblio- thèques municipales de la wilaya, et ce chaque samedi et jusqu’au 27 septembre prochain, est-il précisé. Dans la même op- tique de la promotion de la lecture pu- blique, la même source signale que le bi- bliobus de la maison de la culture, doté d’un fonds livresque important, sillonne actuellement les plages du littoral de la wi- laya, afin de mettre le livre à la portée des estivants.

FESTIVAL ARABE DE DJEMILA

Le Libanais Assi El Helani subjugue le public

DE DJEMILA Le Libanais Assi El Helani subjugue le public La star libanaise Assi El Helani

La star libanaise Assi El Helani a charmé le public lors de la seconde soi- rée de la 10 e édition du Festival arabe de Djemila (Sétif ) en leur offrant à bou- quet varié de ses meilleurs tubes. Pendant près de deux heures, le chevalier de la chanson sentimentale arabe, désormais habitué de ce festival annuel, a étalé tous son art, vendredi soir, régalant ses fans présents en nombre sur les tribunes du théâtre de Djemila de ses vieux et récents tubes dont "Wani Mareg Mareit", "Rah el farh rah", "Samra ouin el hassoda" et "Ya nakira el maarouf". Assi, qui a également chanté pour la Palestine, a affirmé dans un point de presse sa sensibilité pour toutes les causes arabes et humanitaires en tant qu’artiste et ambassadeur de bonne vo- lonté des Nations unies. Il a égale- ment salué la position de l’Algérie et son président en faveur de la Palestine et de Gaza, affirmant ne pas oublier la solidarité manifestée par le Festival de Djemila à l’égard du Festival de Baalbek en 2006 pendant l’agression is- raélienne contre le Liban. La soirée, marquée par une bonne affluence du public et des familles, s’est poursuivie avec les concerts des jeunes chanteurs algériens Amine, Soltane et Nadjim qui, à leur tour, ont affirmé leur solidarité avec la Palestine. La troisième soirée du festival de Dje- mila sera co-animée samedi soir par Wael Jassar, Massi, cheba Siham et Fa- rès.

APS

12 DK NEWS

SAN

Lundi 18

ALIMENTATION

Les protéines doivent être consommées aussi au petit-déjeuner

Pour développer une bonne densité musculaire, il serait préférable de mieux répartir sa consommation de protéines au cours de la journée et de ne pas oublier d’en manger au petit-déjeuner, selon une nouvelle étude scientifique américaine.

Favoriser la consommation de protéines au petit-déjeuner permettrait d’obtenir une meilleure densité musculaire, d’après les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Journal of Nutrition. Pourtant, les occidentaux ont généralement tendance à consommer au petit-déjeuner des sucres rapides, une salade ou un sandwich au dé- jeuner et faire un repas copieux à base de protéines pour le diner.

Les protéines doivent être consommées tout au long de la journée

Les chercheurs de l’Université du Texas ont mené des expériences nutritionnelles sur des sujets en bonne santé et au poids normal. Les volontaires ont suivi plusieurs régimes alimentaires qui répartissaient de façons différentes au cours de la journée la même quantité de protéines. Les scienti- fiques ont constaté que la synthèse muscu- laire était 25% plus importante chez les participants qui consommaient des quanti- tés de protéines réparties tout au long de la journée par rapport à ceux qui les man- geaient au dîner. « Ainsi, nous ne prenons pas assez de protéines pour construire effi-

ne prenons pas assez de protéines pour construire effi- cacement du muscle pendant la journée, et

cacement du muscle pendant la journée, et en consommons plus qu’il nous en faut pour la nuit. La plupart de cet excès est oxydé et pourrait finir en gras ou en glu-

cose" explique Doug Paddon-Jones profes- seur en nutrition et en métabolisme, auteur principal de l'étude. « Pour le petit-déjeu- ner, envisagez de remplacer certains glu-

cides, particulièrement les sucres rapides par des protéines de haute qualité » ex- plique l'auteur principal de l'étude, Doug Paddon-Jones. « Préférez un œuf, un verre de lait, un yaourt ou ajoutez une poignée de noix pour vous rapprocher de 30 grammes de protéines, faites la même chose pour at- teindre ces 30 grammes au déjeuner, puis modérez la quantité de protéines au dîner. Suivez ces conseils et, au fil de la journée, vous aurez plus de chance de beaucoup plus synthétiser des protéines musculaires. » Cette nouvelle étude confirme les résul- tats d’une précédente analyse nutrition- nelle réalisée par les chercheurs de l’université du Missouri-Columbia (Etats- Unis)en novembre 2013. Elle révélait qu’un petit déjeuner riche en protéines contribue à freiner l’appétit tout au long de la matinée. Et qu’il est essen- tiel pour maitriser sa faim et son poids de rééquilibrer la répartition de la consomma- tion des protéines aux différents repas. « Les Américains, comme les Français consomment suffisamment de protéines, mais finalement trop peu au petit-déjeuner et beaucoup trop au diner» expliquait Hea- ther Leidy, professeur spécialisé dans la ré- gulation de l'appétit.

Notre assiette en dit long sur notre caractère

Certains tempéraments nous prédisposeraient à manger plus équilibré (ou pas). Savoir si on possède certaines qualités pour- rait donc permettre de mieux gérer son alimentation et d'éviter les grignotages compulsifs. Alors, êtes-vous plutôt ouvert d'esprit, consciencieux ou extraverti ?

Les ouverts d'esprit

Un point positif ! Les personnes plus ouvertes seraient plus en- clines à manger de tout et à décou- vrir de nouvelles variétés d'aliments et à tester la cuisine d'autres cultures, explique le psy- chologue Patrick Fagan dans une chronique parue sur PsychCen- tral. Cette curiosité les rendrait plus minces selon certaines études. Ainsi ces personnes se- raient plus promptes à expéri- menter des plats moins traditionnels (et potentiellement plus caloriques) pour aller vers des menus plus respectueux de

leurs besoins alimentaires. Cette ouverture d'esprit pousse à être plus réceptif aux bonnes habi- tudes alimentaires.

Les consciencieux

Ces personnes sont a priori épargnées par le fléau du surpoids et de l'obésité. Quand on mange consciencieusement, on fait da- vantage attention à ce que l'on met dans son assiette. On consomme plus de fruits, de légumes et de fi- bres et d'aliments pauvres en sel et en graisses. Les consciencieux ont tendance à préférer une alimenta- tion saine à la junk food et cèdent moins aux fringales sucrées (qui on le sait font prendre du poids). Bref, on est raisonnable à tous les niveaux, et l'alcool ne fait pas ex- ception !

Les extravertis

La littérature scientifique asso- cie les extravertis à un IMC plus élevé que les profils présentés pré-

à un IMC plus élevé que les profils présentés pré- cédemment. La faute à leur fai-

cédemment. La faute à leur fai- blesse pour les aliments doudous qui titillent le circuit de la récom- pense dans le cerveau. Les extra- vertis aiment (un peu trop) les extras et aiment manger des

viandes grasses et boire de l'alcool.

Les névrosés

Probablement le caractère le plus dangereux pour l'IMC. Les personnes névrosées ressenti-

raient davantage d'émotions néga- tives et auraient donc tendance à rechercher du confort dans la nourriture, avec les dégâts qu'on sait ! Cette alimentation émotion- nelle, on la connait bien : sucre à gogo, aliments riches en graisses. Cependant certaines études ont montré que cette névrose pouvait donner l'excès inverse et faire bas- culer dans l'anorexie.

Les sympathiques

Les personnes agréables ont tendance à être "bonne pâte" et à davantage respecter les règles et donc à suivre les recommanda- tions nutritionnelles. Si vous vous reconnaissez dans l'un de ces profils, il n'est pas for- cément besoin de paniquer. Ce ne sont que des tendances. Heureu- sement, il reste possible de "trom- per" sa nature et ses appétences alimentaires en suivant nos conseils nutrition !

La vitamine E pourrait causer des infections pulmonaires

Une étude américaine vient de prouver que les huiles de soja, de colza et de maïs, riches en vitamine E, pour- raient causer des infections pulmonaires. On savait déjà que la vitamine E augmentait les risques de cancer de la prostate et de cancer du poumon :

voilà maintenant qu'elle est épinglée pour son impact né- faste sur les poumons. C'est, en tout cas, la conclusion d'une étude menée par des chercheurs de la Northwes- tern School of Medecine de Chicago. Après avoir observé plus de 5000 individus âgés de 18 à 30 ans, les scienti-

fiques en sont arrivés à la conclusion que ceux qui consommaient régulièrement de la vitamine E étaient davantage sujets aux infections pulmonaires, aux insuffi- sances respiratoires et à l'asthme. La vitamine E se dé- cline sous huit formes. Les deux plus fréquentes sont l'alpha-tocophérol et le gamma-tocophérol, deux puis- sants antioxydants qui ont pourtant des effets radicale- ment différents. Tandis que l'alpha-tocophérol (que l'on retrouve dans l'huile d'olive ou l'huile de tournesol, par exemple) lutte

d'olive ou l'huile de tournesol, par exemple) lutte contre les douleurs menstruelles, l'arthrite, la

contre les douleurs menstruelles, l'arthrite, la cataracte et renforce le système immunitaire, la gamma-tocophé- rol, elle, est plutôt la « mauvaise » vitamine E. C'est cet antioxydant, présent dans les huiles de colza, de soja et de maïs, que les chercheurs de la Northwestern School of Medicine ont épinglé : les individus qui présen- taient le plus fort taux de gamma-tocophérol voyaient leur activité pulmonaire diminuée de 10 à 17% Une bonne raison de plus pour cuisiner plutôt à l'huile d'olive qu'à l'huile de colza…

In topsanté.fr

TÉ

Août 2014

DK NEWS 13

Manger des salades c’est bon, mais choisissez bien votre vinaigrette

salades c’est bon, mais choisissez bien votre vinaigrette Pour faire le plein de vitamines et de

Pour faire le plein de vitamines et de nutriments avec les salades esti- vales, il ne faut pas se tromper sur la sauce qui les accompagne. Cer- taines vinaigrettes allégées font effet de barrière et empêchent les nutri- ments d'être bien absorbés. Avec l'été revient la saison des belles salades de légumes frais, avec leurs promesses de vitamines et de nutriments "bons pour la santé". Pourtant, il est un détail auquel on ne pense pas forcément mais qui peut faire toute la différence : la sauce d'accompagnement. Dans une étude publiée dans la revue Molecular nutrition & Food research, les chercheurs de l'Uni- versité de Purdue, dans l'Indiana (Etats-Unis) ont montré que pour faire la vinaigrette qui accompagne la salade estivale, le choix d'une huile saturée, monoinsaturée ou polyinsaturée n'est pas anodin. En effet, certaines empêchent l'absorp- tion de la lutéine, du lycopène ou du bêta-carotène, des caroténoïdes utiles dans la prévention de certains cancers ou des maladies cardio-vas- culaires.

Minceur ou santé :

à vous de choisir

"Si vous voulez tirer le meilleur parti de vos salades, vous devez les marier avec des vinaigrettes non al- légées en gras" a déclaré Mario Fer- ruzzi, principal auteur de l'étude. "Certes, les vinaigrettes allégées sont meilleures pour la ligne, mais vous perdez une partie des bienfaits des légumes". Dans cette étude, 29 personnes ont été nourries avec des salades as- saisonnées soit avec une sauce au beurre (riche en acides gras satu- rés), soit avec de l'huile de canola ou d'olive (acides gras monoinsaturés), soit avec de l'huile de maïs (acides gras polyinsaturés). On leur a en- suite fait une prise de sang pour vé- rifier la présence de caroténoïdes dans leur organisme. Les cher- cheurs se sont alors aperçu que, plus la salade est "riche en graisses", plus les nutriments sont absorbés par l'organisme. Ces résultats viennent confirmer une étude de 2004, réalisée par l'Université de l'Iowa, qui indiquait que les caroténoïdes étaient plus biodisponibles (c'est-à-dire facile- ment absorbés par les intestins) lorsqu'ils étaient jumelés avec des sauces non allégées. Les chercheurs de l'Université de Purdue vont maintenant poursuivre leurs tra- vaux pour voir si les éléments nutri- tifs sont plus facilement absorbés à certains moments de la journée ou si leur absorption est étale, tout au long de la journée.

6 vitamines et nutriments dont toutes les femmes ont besoin

Le stress, le tabac, une alimentation déséquilibrée nous empêchent bien souvent de couvrir tous nos besoins en nutriments essentiels. On fait le point pour être sûr de faire le plein en vitamines, minéraux et oligo-éléments indispensables à une vie en pleine santé.

La vitamine D

Outre le fait qu'elle permet de lutter contre l'ostéoporose, la vi- tamine D aurait également des effets protecteurs contre le can- cer du sein ou le fibrome utérin. Elle est, en outre, essentielle au métabolisme du calcium et du phosphore, car elle permet d'augmenter leur absorption. Où la trouver ? La vitamine D se trouve dans les poissons gras comme, par exemple, le maquereau, la sar- dine ou le hareng, le foie de pois- son et les huiles de poisson, ainsi que dans les jaunes d'œuf. Dans le cas d'une insuffisance d'apport, le médecin peut vous prescrire un dosage sanguin avant de déterminer la dose à prendre. Les apports nutritionnels conseillés sont de 5 μg/j chez les adultes et les enfants de plus de 3 ans et 10-15 μg/j chez la personne âgée.

L’acide folique (ou vitamine B9)

L'acide folique (également ap- pelé vitamine B9) participe à la fabrication des globules rouges et blancs, au renouvellement de la peau et de la paroi de l'intestin, ainsi qu'à la synthèse des subs- tances chimiques qui modulent le fonctionnement du cerveau. L'acide folique est notamment indispensable au tout début de la grossesse pour le développement du système nerveux de l'em- bryon. Où la trouver ? La vitamine B9 se trouve prin- cipalement dans les légumes à feuilles vert foncé comme les choux, les épinards, la mâche, les blettes, les brocolis ou la ro- quette. On en trouve également dans les légumes secs et la levure de bière. Elle est également disponible sous forme de comprimés, asso- ciée à d'autres vitamines B (en particulier B6 et B12). Les apports nutritionnels conseillés sont de 330 μg de folates par jour chez les hommes et de 300 μg chez les femmes.

Le calcium

Le calcium est le sel minéral le plus abondant de l'organisme :

l'essentiel se trouve dans les os et les dents où il contribue à leur solidité. Mais il intervient égale- ment dans bien d'autres fonc- tions comme la contraction musculaire, la coagulation san- guine ou la sécrétion des hor- mones. Selon une étude chez les personnes prédisposées à cette maladie, une alimentation suffi- samment riche en calcium pour-

une alimentation suffi- samment riche en calcium pour- rait légèrement diminuer le risque de développer un

rait légèrement diminuer le risque de développer un cancer du côlon. Où le trouver ? On trouve le calcium dans les fromages, le yaourt, le lait de vache mais aussi dans les fruits secs (amandes, noisettes, figues), les légumes secs et certains lé- gumes verts (choux, poireaux, brocolis). Les apports nutritionnels conseillés vont de 500 mg par jour (pour un enfant de 1 à 3 ans) jusqu'à 1200 mg par jour pour les adolescents, les femmes de plus de 55 ans et les hommes de plus de 65 ans.

Le zinc

Le zinc est un métal indispen- sable à l'action de multiples en- zymes de notre organisme. Il est, entre autres, nécessaire au bon fonctionnement de notre sys- tème immunitaire, au renouvel- lement de la peau, des ongles et des cheveux et au maintien de la solidité osseuse. Il aiderait égale- ment à lutter contre la dégéné- rescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Où le trouver ? Les principales sources ali- mentaires sont les huîtres, la viande rouge maigre, le foie, la dinde, les légumineuses, le germe de blé, les graines ger- mées et les céréales complètes. La dose quotidienne de zinc

recommandée est de 11 mg pour les hommes et les femmes en- ceintes, et de 8 mg pour les femmes, y compris celui contenu dans les aliments. Un apport en zinc peut être re- commandée aux personnes vé- gétariennes La dose quotidienne maximale à ne pas dépasser est de 40 mg pour un adulte.

Le fer

Le fer est un oligoélément né- cessaire à notre organisme car il assure le transport de l'oxygène dans les globules rouges. Il contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et réduit la fatigue. Une insuffi- sance d'apport en fer peut provo- quer une anémie dont les symptômes sont : fatigue, pâleur, palpitations et diminution des performances intellectuelles. Où le trouver ? Les formes les plus facilement absorbables de fer se trouvent dans les abats, la viande rouge, la volaille, le poisson et les fruits de mer. Mais on trouve également du fer, moins facilement absor- bable dans les légumes secs et les fruits séchés, les graines, et les légumes verts. Les apports nutritionnels conseillés sont de 9mg chez l'homme et la femme ménopau- sée, de 16 mg chez la femme en âge de procréer et de 25 à 35 mg chez la femme enceinte.

Une complémentation en fer doit impérativement être faite sous contrôle médical. En effet, le fer s'accumule dans l'organisme et son excès peut provoquer une intoxication grave.

La coenzyme Q10

La coenzyme Q10 (également connue sous le nom d'ubiqui- none) aide les cellules à produire de l’énergie : 95 % des besoins corporels en énergie sont trans- formés à l'aide de la coenzyme. Elle est très particulièrement in- téressante si vous faites du sport car elle augmente vos capacités. Elle possède aussi de fortes pro- priétés anti-oxydantes. Où la trouver ? Notre alimentation nous four- nit un apport journalier d’envi- ron 3 à 10 milligrammes de cette coenzyme, surtout présente dans la viande (bœuf et agneau en par- ticulier) et le poisson. Mais plus on vieillit, plus son taux dans le sang diminue. Ce taux diminue également chez les personnes qui prennent des statines (des médicaments contre le cholesté- rol). On trouve la coenzyme Q10 dans de nombreux compléments alimentaires destinés à lutter contre le vieillissement. Il n’y a pas d’apport nutritionnel conseillé mais il semble que la dose minimale pour obtenir un effet antioxydant dans l’orga- nisme soit de 90 mg.

Ban

Ki-moon

condamne

fermement

l'assassinat

de

deux

Casques

bleus

au Mali

14

DK NEWS

AFRIQUE

Lundi 18 Août 2014

Nord Mali

Attentat contre le camp de la Minusma à Ber, un soldat tué

Un soldat burkinabè de la force de l'ONU au Mali (Minusma) a été tué sa- medi et cinq autres blessés dans un at- tentat à la voiture piégée contre le camp de la mission onusienne à Ber, dans le nord du pays, a-t-on indiqué de source de sécurité malienne et auprès de la force. "Les djihadistes ont effectué un atten- tat à la voiture piégée contre le camp de

la mission de l'ONU au Mali (Minusma)

à Ber ce samedi. Il y a un soldat tué et cinq

autres blessés, tous des Burkinabè", a dé- claré à l'AFP une source sécuritaire ma- lienne à Tombouctou, une ville du nord- ouest du Mali. La localité de Ber est distante de 60 km de Tombouctou. Le camp visé est tenu par des soldats burkinabè, a précisé une source proche de la Minusma citée par l'agence. Elle a confirmé l'information sur l'attentat à la voiture piégée et le bilan de l'attentat. "Un véhicule piégé s'est introduit à vive allure dans le camp de la Minusma à Ber. Il y a eu une grande

explosion" , a expliqué cette source. Des groupes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012 ont été en partie chassés des prin- cipales villes du Nord par une interven- tion armée internationale. Des attentats meurtriers ont cependant encore lieu ré- gulièrement dans le vaste nord du Mali, où des groupes armés continuent éga- lement à poser des mines.

NIGERIA

Des soldats tchadiens ont libéré 85 Nigérians enlevés par Boko Haram

Quatre-vingt- cinq Nigérians enlevés dimanche dernier par le groupe armé Boko Haram dans un village de pê- cheurs du nord-est du Nigeria ont été li- bérés par des soldats tchadiens, ont in- diqué samedi des sources concordantes. Des dizaines d'insurgés de Boko Ha- ram avaient attaqué tard dimanche soir le village de Doron Baga, situé sur les rives du lac Tchad, et enlevé une cen- taines de jeunes hommes et quelques femmes au cours d'une attaque qui avait fait 28 morts parmi les villageois, selon des habitants. Des dizaines d'habitations avaient été brûlées et les villageois kidnappés avaient été embarqués sur des bateaux qui ont traversé le lac Tchad, selon la même source. "Nous avons été informés par nos homologues tchadiens de l'intercep- tion d'un convoi de bus transportant 85 Nigérians qui auraient été enlevés de Baga par des terroristes de Boko Haram",

a déclaré à l'AFP un haut responsable des

services de sécurité à Maiduguri (nord- est). "Le convoi, dirigé par six hommes armés de Boko Haram, a été arrêté du côté tchadien de la frontière le long du

lac Tchad pour des contrôles de routine et le très grand nombre (de personnes) du convoi a soulevé des soupçons", a ajouté ce responsable.

APS

SAHARA OCCIDENTAL - DROITS DE L’HOMME

La Conférence des présidents des Parlements africains réitère l'importance de coopérer avec l'ONU

La Conférence des Parlements de l'Union africaine (UA) a insisté sur l'importance de

coopérer avec les

Nations unies pour trouver un règlement au conflit du Sahara occidental, réitérant le soutien de l'émissaire africain au Sahara occidental, Joaquim Chissano.

africain au Sahara occidental, Joaquim Chissano. Les présidents des Par- lements africains ont ex- primé

Les présidents des Par- lements africains ont ex- primé dans un commu- niqué à la fin de la 6 e confé- rence tenue mercredi et jeudi derniers au siège du Parlement panafricain dans la ville de Mirland (Afrique du Sud), leur sou- tien aux efforts des Na- tions unies et à un règle- ment politique et juste du conflit au Sahara occiden- tal de manière à "permet-

tre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'au- todétermination", a rap- porté hier l'agence de presse sahraouie. Le communiqué a réi- téré le soutien des parle- mentaires africains à l'émissaire de l'Union afri- caine au Sahara occidental, l'ancien président mozam- bicain, Joaquim Chissano, précise la même source. D'autre part, la confé-

rence a été marquée par la présentation de plusieurs communications soute- nant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermi- nation et à l'indépen- dance. Lors de cette confé- rence, la délégation sah- raouie a rencontré les pré- sidents des Parlements et chefs de délégations par- ticipant à la réunion.

Le secrétaire général des Na- tions unies, Ban Ki-moon, a fer- mement condamné, samedi, l'as- sassinat de deux soldats de la mission onusienne de maintien de la paix au Mali (Minusma) lors d'un attentat à la voiture piégée contre le camp de la mission onu- sienne à Ber, dans le nord du pays. Deux Casques bleus burki- nabé ont été tués et sept autres blessés dans une attaques sui-

cide contre une base de patrouille de la Minusma à Ber, une localité de la région de Tombouctou. "Le secrétaire général condamne ces actes criminels contre le personnel des Nations unies", a dit le porte-parole de M. Ban. Ces attaques n'entameront pas les actions des Nations unies pour soutenir le peuple malien dans ses efforts en vue d'aboutir à la paix durable dans ce pays, a ajouté le secrétaire général.

SOMALIE:

Le désarmement se poursuivra à Mogadiscio

SOMALIE: Le désarmement se poursuivra à Mogadiscio Le gouvernement somalien a annoncé samedi que le désarme-

Le gouvernement somalien a annoncé samedi que le désarme- ment se poursuivra dans la capi- tale, Mogadiscio. Selon une décla- ration publiée à l'issue d'une réu- nion du gouvernement somalien, l'opération vise à "renforcer les opérations" et "ne cible pas ldes in-

dividus particuliers, groupes ou lo- calités". Les forces de sécurité soma- liennes, soutenues par les troupes de l'Union africaine, ont procédé au désarmement des miliciens fi- dèles aux chefs militaires locaux dans diverses parties de la capitale. Les autorités ont réaffirmé l'in- terdiction de "la vente ou posses-

sion des armes illégales ou forces armées en dehors de l'armée na- tionale et des troupes de l'UA", appelant ceux qui possèdent des armes à les remettre à l'armée nationale ou les enregistrer auprès des autorités. Selon la déclara- tion, le gouvernement a aussi ap- pelé les medias indépendants à respecter les lois et à s'abstenir de diffuser les informations fausses et incitatives. Les forces gouverne- mentales ont fermé vendredi les stations de radio Radio Shabelle et Sky FM et arrêté des responsa- bles et des journalistes, après qu'elles eurent critiqué l'opération sécuritaire à Mogadiscio.

EGYPTE

25 ans

de prison pour dix partisans de Morsi

Une cour d'assises d'Egypte a condamné samedi dix partisans du pré- sident déchu Mohamed Morsi à 25 ans de prison pour leurs protestations antigou- vernementales en 2013, a rapporté l'agence de presse officielle MENA. Quatre accusés seulement sur dix étaient présents à la cour d'assises de Mansoura, et les six autres ont été égale- ment condamnés par contumace à une peine de 25 ans de prison pour avoir mené des protestations antigouverne- mentales l'an dernier. Cette condamnation intervient alors que quatre personnes sont mortes jeudi au Caire dans des affrontements entre manifestants pro-Morsi d'une part et leurs opposants ou la police d'autre part, en marge de manifestations commémo- rant la sanglante dispersion un an plus tôt de rassemblements pro-Morsi au Caire et à Giza, laquelle a entraîné la mort de 700 personnes, en quelques heures, selon un bilan officiel. La confrérie des Frères musulmans dont est issu Morsi et ses partisans avaient appelé à manifester jeudi pour commé- morer l'incident. Mais leur mobilisa- tion était faible, selon les médias.

Lundi 18 Août 2014

MONDE

DK NEWS

15

NUCLÉAIRE IRANIEN

Téhéran réitère sa volonté de coopérer avec l'AIEA

L'Iran a réitéré hier sa "volonté de coo- pérer" avec l'Agence internatio- nale de l'énergie atomique (AIEA) au sujet du dossier nucléaire iranien, a rapporté l'agence officielle Irna.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, qui a rencontré dans la matinée à Té- héran le chef de l'AIEA, Yukiya Amano, a réitéré la "volonté de l'Iran à coopérer avec l'AIEA, seule ins- tance internationale compétente en matière nucléaire", selon Irna. M. Amano est arrivé dimanche à Téhéran pour une visite d'une jour- née en vue de "faire progresser le dia- logue et la coopération" avec l'Iran, selon l'AIEA. Outre le ministre ira- nien des Affaires étrangères, le chef

le ministre ira- nien des Affaires étrangères, le chef de l'AIEA a également rencontré le président

de l'AIEA a également rencontré le président Hassan Rohani et doit aussi s'entretenir avec le chef de l'Organisation iranienne de l'éner- gie atomique, Ali Akbar Salehi. Les négociations entre l'Iran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Royaume- Uni, France, Chine et Allemagne) doivent reprendre avant l'assem- blée générale annuelle de l'ONU, dont l'ouverture est programmée le 16 septembre. Les deux parties se sont quittés le 19 juillet à Vienne en se donnant quatre mois supplé-

mentaires, jusqu'au 24 novembre, pour parvenir à un accord définitif devant garantir le caractère paci- fique du programme nucléaire de l'Iran, en échange d'une levée des sanctions internationales qui vi- sent ce dernier. Selon un premier ac- cord entré en application en janvier dernier, l'Iran a accepté de geler une partie de son programme nu- cléaire, et a obtenu en contrepartie la levée partielle des sanctions inter- nationales, les deux principaux sujets des discussions.

SÉISME EN CHINE

19 blessés et 1.424 maisons endommagées

Au moins dix-neuf personnes ont été blessées et 1.424 maisons endommagées dans un séisme de magnitude 5 qui a secoué hier le district de Yongshan dans la pro- vince du Yunnan (Sud-ouest), ont indiqué les autorités locales. Selon le dernier bilan établi hier par les autorités lo- cales, 19 personnes ont été blessées et 1.424 maisons ont été endommagées, dont 42 se sont effondrées et 568 ont été gravement affectées. En plus de 50 km de routes et 41 km de tunnels, 21 km de lignes électriques ont été coupées dans cinq bourgs. Les communications dans le district sont par contre épargnées, selon le bureau. L'épicentre, situé à une profondeur de 7 kilomètres,

a été localisé dans le bourg de Wuji, qui se trouve à 21

kilomètres du siège du district. Le tremblement de terre

a été fortement ressenti dans les districts de Suijiang,

de Daguan et de Zhenxiong, ainsi que le district de Zhaoyang de la ville de Zhaotong, selon le bureau sis- mologique provincial. Une équipe de travail, conduite par le gouverneur de

la province du Yunnan Li Jiheng, se dirige vers Yongs-

han depuis Ludian où un séisme de magnitude 6,5 a fait plus de 600 morts le 3 août. Le séisme de Yongshan n'est pas une réplique du séisme de Ludian, leur épicentre

se situant à 113 kilomètres l'un de l'autre, a déclaré Zhang Junwei, un responsable du bureau sismologique pro- vincial.

PALESTINE-ISRAËL

Poursuite des négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens pour une trêve durable à Gaza

Palestiniens et Israéliens ont re- pris hier au Caire les négociations in- directes pour parvenir à une trêve durable dans la bande de Gaza, théâ- tre depuis un mois de bombarde- ments israéliens, a affirmé un res- ponsable palestinien. Les négociations menées sous la médiation de l'Egypte ont déjà abouti à un premier cessez-le-feu provisoire qui a été reconduit mer-

credi pour une durée de cinq jours et doit expirer aujourd’hui à minuit. La délégation palestinienne com- prend les mouvements Hamas, le Ji- had islamique ainsi que le Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Samedi, Azzam al-Ahmad, chef de la délégation palestinienne et diri- geant du Fatah, a fait état de progrès laissant espérer une trêve perma-

nente et non pas une nouvelle recon- duction de quelques jours du cessez- le-feu. Les négociations indirectes se déroulent au siège du service de renseignement égyptien, qui effec- tue des navettes entre les deux délé- gations enfermées dans des salles distinctes. Près de 2.000 Palesti- niens ont été tués dans la bande de Gaza dans l'agression de l'armée israélienne lancée début juillet.

SYRIE

700 membres d'une tribu tués par l'EI en 2 semaines

700 membres d'une tribu tués par l'EI en 2 semaines Les insurgés de l'Etat islamique (EI)

Les insurgés de l'Etat islamique (EI) ont tué ces deux dernières semaines plus de 700 membres d'une tribu qui

a tenté de se rebeller contre leur autorité dans l'est du pays,

a indiqué samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Parmi les 700 morts de la tribu sunnite des Chaïtat, 100 sont des combattants armés et le reste des civils, a pré- cisé l'OSDH. Ils ont été tués dans plusieurs villages de la province de Deir Ezzor contrôlée en grande partie par l'EI. "Ces deux dernières semaines, plus de 700 membres de la tribu des Chaïtat ont été tués dans les villages de Ghranij, Abou Hamam et Kash iyé habités par les fils de cette tribu. Environ 100 sont des membres armés et le reste des hommes civils", a précisé l'ONG qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales. Selon le chef de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, "le sort de près de 1.800 membres de cette tribu est inconnu".

La tribu des Chaïtat se bat depuis fin juillet contre l'EI dans ces trois villages après l'arrestation de trois des leurs par les insurgés, en violation d'un accord entre les deux camps. La tribu s'était engagée alors à ne pas s'opposer

à l'EI qui devait de son côté s'abstenir de s'en prendre à

ses membres. L'EI s'était retiré un moment de ces villages avant d'en prendre à nouveau le contrôle à la fin de la se- maine dernière.

Environ 74% des familles syriennes déplacées au Liban souffrent d'insécurité alimentaire

au Liban souffrent d'insécurité alimentaire Le Haut-commissariat des Nations unies pour les ré- fugiés

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les ré- fugiés (HCR) a indiqué samedi qu'environ 74% des familles syriennes déplacées au Liban souffraient d'insécurité ali- mentaire. Dans un rapport intitulé "Evaluation de la vul- nérabilité des Syriens déplacés au Liban" publié par le HCR, l'institution onusienne a fait savoir que les bons ali- mentaires constituent l'une des principales sources de survie des familles syriennes déplacées, lesquels repré- sentent 41% des ressources. Environ 70% des familles ins- crites auprès du HCR reçoivent des bons alimentaires ré- gulièrement, 41% bénéficient des kits familiaux et envi- ron 25% ont accès aux soins de santé, selon le rapport, ajou- tant que 40% des familles comptent sept membres ou plus et 65% ont des enfants de moins de cinq ans. Le nombre de Syriens déplacés au Liban a dépassé 1,1 million et pourra atteindre 1,5 million à la fin de cette an- née, estime le dernier rapport du HCR.

La Ligue arabe appelle à nouveau à la fin de l'agression israélienne à Gaza

La Ligue arabe a à nouveau ap- pelé hier Israël à mettre fin à son agression contre la population de

la bande de Gaza, réitérant son sou- tien à une proposition égyptienne de cessez-le-feu permanent dans l'enclave palestinienne. La Ligue arabe a souligné "la nécessité de mettre fin à l'agression israélienne

et son

dans la bande de Gaza (

soutien à l'initiative égyptienne de cessez-le-feu", a indiqué à des journalistes l'adjointe du secré-

taire-général de l'organisation

)

Haifaa Abou Ghazala. Elle a rappelé que le secrétaire-général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi devait se rendre prochainement dans la bande de Gaza à la tête d'une délé- gation de ministres arabes afin d'évaluer les besoins pour la re- construction de l'enclave dévastée par les bombardements israé- liens, et a indiqué que l'organisa- tion allait dépêcher dans les jours à venir des convois d'aides hu- manitaires dans la bande de Gaza. L'appel intervient alors que négo-

ciateurs israéliens et palestiniens étaient hier au Caire pour repren- dre des négociations indirectes en vue d'une trêve durable, après une nouvelle agression meur- trière qui a fait depuis le 8 juillet 1.980 morts parmi les palestiniens, en majorité des civils. Les discus- sions menées par l'intermédiaire de l'Egypte ont abouti à un premier cessez-le-feu provisoire qui a été reconduit mercredi soir et doit expirer aujourd’hui à minuit. APS

à un premier cessez-le-feu provisoire qui a été reconduit mercredi soir et doit expirer aujourd’hui à

16 DK NEWS

MONDE

Lundi 18 Août 2014

IRAK Des avions américains ont mené neuf frappes aériennes près du barrage de Mossoul

mené neuf frappes aériennes près du barrage de Mossoul Des avions et des drones américains ont

Des avions et des drones américains ont mené neuf frappes aé- riennes près du plus im- portant barrage d'Irak, le

sept véhicules armés, deux véhicules de transport Humvee et un véhicule blindé, a précisé le Cent- com. Ces actions visent à

barrage de Mossoul, non loin d'Erbil (nord), que les forces kurdes tentent de reprendre aux insurgés,

soutenir les efforts huma- nitaires et à protéger le personnel américain et les installations des Etats-

a

indiqué le commande-

Unis en Irak, a expliqué le

ment militaire américain qui couvre le Moyen- Orient et l'Asie centrale. Des avions et des drones ont lancé "avec suc- cès" neuf frappes qui ont détruit ou endommagé quatre véhicules blindés de transport de troupes,

commandement. Ces frappes viennent en soutien d'une offensive des peshmergas (combat- tants kurdes) lancée sa- medi pour reprendre ce barrage aux insurgés, qui le contrôlent depuis le 7 août.

NUCLÉAIRE IRANIEN

Le chef de l'AIEA en visite à Téhéran pour faire avancer les discussions

en visite à Téhéran pour faire avancer les discussions Le chef de l'Agence in- ternationale de

Le chef de l'Agence in- ternationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya

lemagne) doivent repren- dre avant l'assemblée gé- nérale annuelle de l'ONU,

Amano a entamé hier une visite en Iran visant

dont l'ouverture est pro- grammée le 16 septem-

à

faire avancer les dis-

bre.

APS

cussions sur le dossier nucléaire iranien, a rap- porté l'agence iranienne Irna. M. Amano, qui s'est entretenu dans la mati- née avec le ministre ira- nien des Affaires étran- gères Mohammad Javad Zarif, doit également dis- cuter avec le président Hassan Rohani ainsi qu'avec le chef de l'Orga- nisation iranienne de l'énergie atomique, Ali Akbar Salehi. Selon AIEA, cette vi- site vise à "faire progres- ser le dialogue et la coo- pération" entre l'agence onusienne et l'Iran. Les négociations entre l'Iran et le groupe 5+1 (Etats- Unis, Russie, Royaume- Uni, France, Chine et Al-

Les deux parties se sont quitté le 19 juillet à Vienne en se donnant quatre mois supplémen- taires, jusqu'au 24 no- vembre, pour parvenir à un accord définitif de- vant garantir le caractère pacifique du programme nucléaire de l'Iran, en échange d'une levée des sanctions internationales qui visent ce dernier. Se- lon un premier accord entré en application en janvier dernier, l'Iran a accepté de geler une par- tie de son programme nucléaire, et a obtenu en contrepartie la levée par- tielle des sanctions in- ternationales, les deux principaux sujets des dis- cussions.

LIBYE

La mission de l'ONU dénonce un regain de violence à Tripoli

La mission de soutien de l'ONU à la Libye (UNSMIL) a dénoncé hier un regain de violence entre des milices rivales qui se disputent âprement le contrôle de l'aéroport international de Tripoli, estimant qu'elle mettait en péril le processus politique dans le pays.

mettait en péril le processus politique dans le pays. Dans un communiqué publié hier, l'UNSMIL a

Dans un communiqué publié hier, l'UNSMIL a "vivement dénoncé le bombardement de quar-

et samedi aux roquettes Grad et à l'artillerie pour le contrôle d'un pont, un ver- rou de l'aéroport, situé

l'accueil de 1.000 familles déplacées, a rapporté l'agence libyenne LANA. Le secrétaire général

pour protéger les civils. Cette demande a sus- cité l'indignation parmi les islamistes libyens, qui

tiers résidentiels, les pertes parmi les civils, qui ont été contraints de prendre

dans le sud de Tripoli contrôlé actuellement par des milices de Zenten.

de l'ONU Ban Ki-moon a annoncé jeudi la nomina- tion du diplomate espa-

ont organisé vendredi plu- sieurs manifestations pour protester notamment à

la

fuite, et les dommages

Les affrontements se

gnol Bernardino Leon

Tripoli et à Misrata. Depuis

causés à leurs propriétés". La mission onusienne a regretté "l'indifférence" des parties en conflit à l'égard des appels de la communauté internatio- nale pour mettre fin aux violences et instaurer un cessez-le-feu. Selon des habitants, des miliciens de Zenten (Ouest), et des milices de

sont arrêté hier, les mili- ciens de Misrata ayant af- firmé avoir repris le contrôle du pont et d'un QG de l'armée, une infor- mation impossible à confirmer de source in- dépendante. Aucun bilan des ces af- frontements n'a été pu- blié de part et d'autre, mais des responsables locaux

comme envoyé spécial en Libye, en remplacement du Libanais Tarek Mitri arrivé à la tête de l'UNSMIL en 2012. M. Leon dirigera la mis- sion de l'ONU dans ce pays en proie à des combats meurtriers entre milices rivales depuis la mi-juillet. Une situation qui a poussé le Parlement élu le 25 juin

le renversement de Mouammar El-Kadhafi en 2011, les autorités transi- toires peinent à rétablir l'ordre et la sécurité en Libye. L'UNSMIL a été mise en place en 2011 par l'ONU à la demande de Tripoli, pour l'aider à mener à bien la transition politique après le renversement du

Misrata (à l'est de Tripoli),

à Tarhouna (à 80 km au

à demander mercredi une

régime de Mouammar El-

se

sont affrontés vendredi

sud de Tripoli) parlent de

intervention étrangère

Khadafi.

Ukraine

L'armée reprend aux séparatistes un commissariat de police à Lougansk

L'armée régulière ukrai- niénne a repris aux rebelles séparatistes un commissa- riat de police dans leur bas- tion de Lougansk (est), a in- diqué hier, le porte-parole de l'armée ukrainienne, Andriï Lyssenko. "Les forces ukrainiennes ont pris le contrôle du com- missariat de Jovtnevy (nord-est) et y ont hissé le dra- peau ukrainien" à l'issue de com- bats dans le district de Valyka Ver- gounka à Lougansk, a déclaré le porte-parole.

Valyka Ver- gounka à Lougansk, a déclaré le porte-parole. Il a par ailleurs ajouté qu'"une colonne

Il a par ailleurs ajouté qu'"une colonne militaire comprenant trois systèmes d'armes Grad a fait incur- sion depuis la Russie par le vil- lage (ukrainien) de Diakove en di-

rection de Nyjni Nagolt- chik", à 76 km au nord du bastion des rebelles de Lou- gansk, soulignant que "les drones russes ont violé à 10 reprises l'espace aérien ukrainien en 24 heures". Ces accusations ont eu lieu alors que la Russie a dénoncé vendredi des ten- tatives ukrainiennes "de faire échouer son aide humani- taire" destinées aux populations de l'Est de l'Ukraine, et a mis en garde contre "les conséquences" potentielles de tels projets.

AFGHANISTAN

11 démineurs enlevés par des hommes armés

Onze démineurs ont été enlevés

samedi par des hommes armés dans la province afghane de Ghazni,

a indiqué hier le porte-parole du

gouvernement local. "Le groupe de démineurs était en route de Kandahar en direction de Kaboul, lorsque des hommes armés ont intercepté le bus les transpor- tant sur l'autoroute dans la province de Ghazni et enlevé 11 d'entre eux vers un lieu inconnu dans la nuit de samedi à dimanche", a indiqué le porte-parole, Shafiq Nang. Une poursuite a été lancée pour locali-

Shafiq Nang. Une poursuite a été lancée pour locali- ser les otages et les libérer, a

ser les otages et les libérer, a fait sa- voir la même source, qui n'a pas écarté l'implication des taliban dans l'enlèvement. Un autre incident similaire est survenu il y a quelques mois où 18 démineurs avaient enlevés par des taliban, qui les ont libérés après une médiation. D'autres rapts ont également eu lieu récemment, no- tamment dans la province de Hé- rat, où cinq employés du Comité in- ternational de la Croix-Rouge (CICR) ont été enlevées près de Hérat, dans l'ouest du pays.

Lundi 18 Août 2014

TÉLÉ

DK NEWS

17

PROGRAMME DU JOUR

PROGRAMME

DU

JOUR

PROGRAMME DU JOUR
18 Août 2014 TÉLÉ DK NEWS 17 PROGRAMME DU JOUR 06:00 Jeunesse : Les mystérieuses cités

06:00 Jeunesse : Les mystérieuses cités d'or 06:30 Jeunesse : TFou 08:35 Culture Infos : Météo 08:40 Culture Infos : Téléshopping 09:15 Culture Infos : Météo 09:20 Série TV : Une histoire, une urgence 09:50 Série TV : Une histoire, une urgence 10:20 Série TV : Au nom de la vérité 10:50 Série TV : Au nom de la vérité 11:20 Série TV : Au nom de la vérité 11:50 : Petits plats en équilibre été 12:00 Divertissement : Les douze coups de midi 12:50 Sport : L'affiche du jour 13:00 Culture Infos : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre été 13:45 Culture Infos : Au coeur des Restos du coeur 13:47 Culture Infos : Météo 13:50 Culture Infos : Météo des plages 13:55 Divertissement : Joséphine, ange gar- dien 15:15 Divertissement : Camping Paradis 17:05 Divertissement : Bienvenue au camping 18:10 Divertissement : Secret Story 19:00 Divertissement : Au pied du mur 19:55 Culture Infos : Météo 20:00 Culture Infos : Journal 20:30 Autre : Tirage du Loto 20:35 : Petits plats en équilibre été 20:40 Culture Infos : Météo 20:45 Série TV : Pep's 20:55 Série TV : Esprits criminels 21:40 Série TV : Esprits criminels 22:25 Série TV : Esprits criminels 23:15 Série TV : Esprits criminels

TV : Esprits criminels 23:15 Série TV : Esprits criminels 06:15 Série TV : Y'a pas

06:15 Série TV : Y'a pas d'âge 06:30 Culture Infos : Journal 06:35 Culture Infos : Télématin 06:57 Culture Infos : Météo 2 07:00 Culture Infos : Journal 07:10 Culture Infos : Télématin (suite) 08:00 Culture Infos : Journal 08:10 Culture Infos : Télématin (suite) 09:35 Culture Infos : Météo des plages 09:36 Divertissement : Dans quelle éta-gère 09:40 Série TV : Des jours et des vies 10:00 Série TV : Amour, gloire et beauté 10:30 Culture Infos : Le jour où tout a basculé 10:50 Culture Infos : Météo outremer 10:55 Divertissement : Motus 11:25 Divertissement : Les Z'amours 12:00 Divertissement : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Culture Infos : Météo 2 13:00 Culture Infos : Journal 13:40 Culture Infos : Météo 2 13:45 Culture Infos : Météo des plages 13:46 Culture Infos : Consomag 13:50 Culture Infos : Toute une histoire 14:00 Culture Infos : Point route 15:20 Culture Infos : Toute une histoire 16:25 Série TV : Private Practice 17:10 Série TV : Private Practice 18:00 Sport : Natation 19:55 Culture Infos : Météo 2 20:00 Culture Infos : Journal 20:40 Série TV : Parents mode d'emploi 20:43 Divertissement : Alcaline l'instant 20:44 Culture Infos : Météo 2 20:45 Série TV : Castle 21:30 Série TV : Castle 22:15 Série TV : Castle 22:55 Série TV : Castle 23:40 Culture Infos : Expression directe 23:45 Culture Infos : Météo outremer 23:47 Cinéma : Beaufort

Culture Infos : Météo outremer 23:47 Cinéma : Beaufort 06:00 Culture Infos : EuroNews 06:40 Jeunesse

06:00 Culture Infos : EuroNews 06:40 Jeunesse : Ludo 06:43 Jeunesse : Popeye 06:48 Jeunesse : Popeye 06:54 Jeunesse : Popeye 07:01 Série TV : Georges, le petit curieux 07:27 Série TV : Georges, le petit curieux 07:55 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:01 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:08 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:15 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:26 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:32 Jeunesse : Tom et Jerry Tales 08:35 Jeunesse : Ludo vacances

08:41

09:01 Jeunesse : Quoi de neuf, Scooby-Doo ? 09:25 Jeunesse : Garfield & Cie 09:37 Jeunesse : Garfield & Cie 09:48 Jeunesse : Garfield & Cie

: Quoi de neuf, Scooby-Doo ?

10:04 Jeunesse : Les Dalton 10:12 Jeunesse : Les Dalton 10:19 Jeunesse : Les Dalton 10:31 Série TV : Jamie a des tentacules 10:45 Culture Infos : Consomag 10:55 Culture Infos : Un été en France 11:50 Culture Infos : Météo 12:00 Culture Infos : 12/13 : Journal régional 12:25 Culture Infos : 12/13 : Journal national 12:50 Culture Infos : Météo 12:55 Culture Infos : Nous nous sommes tant aimés 13:30 Série TV : Un cas pour deux 13:35 Louis la Brocante 14:35 Divertissement : Louis la Brocante 16:15 Divertissement : Des chiffres et des let- tres 16:50 Divertissement : Un livre, un jour 16:55 Divertissement : Harry 17:30 Divertissement : Slam 18:10 Divertissement : Questions pour un champion 19:00 Culture Infos : 19/20 : Journal régional 19:18 Culture Infos : 19/20 : Edition locale 19:30 Culture Infos : 19/20 : Journal national 19:58 Culture Infos : Météo 20:00 Sport : Tout le sport 20:15 Série TV : Plus belle la vie 20:40 Culture Infos : Météo des plages 20:45 Cinéma : La zizanie 22:20 Culture Infos : Météo 22:25 Culture Infos : Soir 3 22:50 Divertissement : Le pitch 22:55 Cinéma : Scènes de crimes

Divertissement : Le pitch 22:55 Cinéma : Scènes de crimes 06:55 Série TV : Les contes

06:55 Série TV : Les contes de Tinga Tinga 07:10 Série TV : Allô, c'est Ninou 07:12 Jeunesse : Kika & Bob 07:25 Série TV : Scary Larry 07:40 Série TV : Copy Cut 07:50 Série TV : Trolls de Troy 08:00 Série TV : Trolls de Troy 08:05 Série TV : Les Crumpets 08:25 : Oggy et les cafards, le film 09:45 Culture Infos : Planète dinosaures 10:15 Culture Infos : Planète dinosaures 10:45 Divertissement : La caméra plan- quée de François Damiens 10:55 Série TV : Revenge 11:35 Série TV : Revenge 12:20 Série TV : Mon oncle Charlie 12:38 Culture Infos : La météo 12:40 Culture Infos : Le JT 13:00 Divertissement : Zapping

13:10

14:10 Cinéma : La fleur de l'âge 15:30 Culture Infos : National Geographic 16:15 Divertissement : Dans la bouche 16:20 Cinéma : Les flingueuses 18:15 Série TV : Mon oncle Charlie 18:40 Culture Infos : La météo 18:45 Culture Infos : Le JT 19:10 Culture Infos : Le supplément 20:20 Divertissement : Le Before du grand journal 20:55 Série TV : Those Who Kill

21:35 Série TV : Those Who Kill 22:20 Culture Infos : Travailler plus pour rien

gagner 23:15 Divertissement : L'oeil de Links 23:40 Cinéma : La marque des anges : Mi- serere

: Les nouveaux explorateurs

La marque des anges : Mi- serere : Les nouveaux explorateurs 06:00 Divertissement : M6 Music

06:00 Divertissement : M6 Music 07:20 Culture Infos : Météo 07:25 Série TV : Tower Prep 08:05 Série TV : Tower Prep 08:45 Culture Infos : Météo 08:50 Culture Infos : M6 boutique 09:55 Culture Infos : Météo 10:00 La petite maison dans la prairie 10:50 Série TV : Drop Dead Diva 11:45 Série TV : Drop Dead Diva 12:40 Culture Infos : Météo 12:45 Culture Infos : Le 12.45 13:05 Série TV : Scènes de ménages 13:40 Culture Infos : Météo 13:40 : Météo 13:45 : La fille de l'ascenseur 14:45 : D&CO, une semaine pour tout chan- ger 15:45 Divertissement : Coup de foudre et rock'n roll 17:35 Divertissement : Les reines du shopping 18:50 Culture Infos : 100 % mag 19:40 Culture Infos : Météo 19:45 Culture Infos : Le 19.45 20:10 Série TV : En famille 20:50 Divertissement : L'amour est dans le pré 23:10 Culture Infos : Nouveau look pour une nouvelle vie

La sélection

19h55

19h55

Esprits criminels Résumé L'unité est chargée d'enquêter sur deux meurtres similaires, commis dans deux

Esprits criminels

Résumé L'unité est chargée d'enquêter sur deux meurtres similaires, commis dans deux lieux relativement proches l'un de l'autre, dans le Sud-Est du pays. Les deux victimes ont été tuées de la même - et étrange - manière, et leurs cadavres disposés dans une atti- tude de soumission. Sur chaque scène de crime, les enquêteurs ont relevé une grande quantité de larves. Par ailleurs, les défuntes avaient un point commun : elles appartenant toutes les deux à des re- ligions considérées comme «marginales». Rapidement, l'équipe est convain- cue d'avoir affaire à des meurtres à caractère religieux, les larves ayant pour but de fausser les analyses médico-légales

19h45

19h45

Castle

Résumé Dale Tanner a été assassiné alors qu'il mon- tait dans sa voiture. Le véhicule a explosé. Cas- tle et Beckett se rendent sur les lieux, mais leurs investigations tournent court car la Sécu- rité intérieure leur interdit l'accès à la scène de crime. Le gouvernement et l'armée s'emparent rapidement de l'affaire. Bientôt, les deux li- miers découvrent, grâce à Esposito, que la vic- time travaillait comme expert pour le compte du gouvernement. Elle était vrai- semblablement sur le point de faire des révélations importantes mais un drone l'en a empêché en piégeant sa voiture depuis le ciel. Beth, la veuve du lanceur d'alerte, semble corroborer cette hypothèse

du lanceur d'alerte, semble corroborer cette hypothèse 19h45 La zizanie Résumé Guillaume Daubray-Lacaze, maire
19h45

19h45

La zizanie

Résumé Guillaume Daubray-Lacaze, maire d'une pe- tite ville de province, dirige une usine de ma- chines à dépolluer. Sa femme Bernadette, en bonne écologiste de salon, soigne amoureuse- ment ses plantes et ses légumes. Peu avant les élections municipales, Guillaume reçoit une im- portante commande de clients japonais. L'usine étant trop petite, il installe des machines-outils et des ouvriers dans sa maison, envahissant le jardin d'hiver de son épouse qui, furieuse, finit par quitter le domicile conju- gal et décide dans la foulée de se présenter aux élections contre son mari. En- tre les Daubray-Lacaze, la lutte est serrée et c'est finalement d'une voix que Ber- nadette ravit à son mari le fauteuil de l'hôtel de ville

ravit à son mari le fauteuil de l'hôtel de ville 19h55 Those Who Kill Résumé Le
19h55

19h55

Those Who Kill

Résumé Le tueur s'en est pris à une nouvelle famille. Des résidus d'aluminium ont été trouvés sur une victime. Sur les photos de la scène de crime, Ca- therine aperçoit une maison voisine, en construc- tion. Le contremaître fournit à la police le nom d'un employé récemment licencié. Par ailleurs, cette affaire affecte profondément les deux en- quêteurs, Thomas se reprochant de négliger sa famille au profit de son travail de profiler. Catherine, quant à elle, ne devrait pas tarder à avoir une discussion avec sa mère au sujet d'Howard Burgess

une discussion avec sa mère au sujet d'Howard Burgess 19h50 L'amour est dans le pré Résumé
19h50 L'amour est dans le pré Résumé La fin du séjour à la ferme se

19h50

L'amour est dans le pré

L'amour est dans le pré
Résumé La fin du séjour à la ferme se rapproche. Les agriculteurs et les agricultrices
Résumé La fin du séjour à la ferme se rapproche. Les agriculteurs et les agricultrices

Résumé La fin du séjour à la ferme se rapproche. Les agriculteurs et les agricultrices ont déjà fait leur choix. François a préféré Marie-Line, auxiliaire de vie bretonne, à Marie-Paule, la Marseillaise. Les adieux s'annoncent déchirants. Après le dé- part de Séverine, Christophe est seul avec Ma- rie-Noëlle. Ils vont pouvoir faire connaissance. De son côté, Thierry continue de filer le parfait amour avec Aurélie. Quant à Chrystèle, elle se retrouve en tête à tête avec un de ses prétendants après avoir éconduit l'autre. Cependant, la naissance de dix chiots accaparent la jeune femme. En parallèle, le départ d'une des deux prétendantes de Nicolas va-t-il permettre le retour à la sérénité à la ferme ?

18

DK NEWS

DÉTENTE

Lundi 18 Août 2014

Mots fléchés n°688 Proverbes La cendre a hérité du bûcher. Proverbe algérien Plutôt rompre que
Mots fléchés n°688
Proverbes
La cendre a hérité du bûcher.
Proverbe algérien
Plutôt rompre que plier.
Proverbe berbère
Le trop de quelque chose est un manque de
quelque chose.
Proverbe arabe
De l’eau sur la mariée, de l’or dans le panier
Proverbe français
C’est arrivé un 18 Août
856 : Le chef viking Hasting met la
ville d'Orléans à sac.
1304
: Bataille de Mons-en-Pévèle.
1516
: Concordat de Bologne.
1572
: Le futur Henri IV épouse
Marguerite de France.
1690 : Bataille de Staffarda (Guerre de
la Ligue d'Augsbourg).
1789 : Début de la Révolution lié-
geoise.
1792
: Dissolution des congrégations
religieuses en France.
1796
: Traité de San Ildefonso.
1870
: Bataille de Saint-Privat (Guerre
franco-prussienne de 1870).
1920 : XIXe amendement de la
Constitution accordant le droit de
vote aux femmes aux États-Unis.
1944
: Libération du camp de Drancy.
1989
: Tadeusz Mazowiecki est
nommé Premier ministre polonais.
Célébrations
- Australie : Fête de Long Tan, en
mémoire de la bataille de Long Tần
durant la guerre du Viêt Nam.
Mots croisés n°688
Samouraï-Sudoku n°688

Les problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq grilles de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu par la logique pure.

solution unique et peut être résolu par la logique pure. Horizontalement : 1. Etranglement du gland
Horizontalement : 1. Etranglement du gland de la verge par le prépuce 2.Charrue - Airelle
Horizontalement :
1. Etranglement du gland de
la verge par le prépuce
2.Charrue - Airelle canne-
berge
3.Ville de la République
tchèque - Infinitif
4.Eléments minces dont la
tranche est utilisée pour le
revêtement d'un âtre
5.Dysprosium - Filet de
pêche
6.A fait du tort à qqn -
Chanceuse
7.Nom de deux pharaons de
la XIX e dynastie - Chute de la
paupière supérieure
8.Interjection - Bourgeon
secondaire situé sur le côté
du bulbe de certaines
plantes
9.Négation - Civière -
Panorama
10.Travailler dur - Titre
d'honneur chez les
Britanniques
11.
Engendre qqch - Appuyer
12.Se dit d'un mot qui n'est
pas nécessaire au sens de la
phrase - Vieux
Verticalement :
1.Ancien procédé de sépara-
tion de l'argent et
du plomb par liquéfaction
2.Imitation des premiers
sons émis par un
bébé - Rivière du Zaïre -
Ancien
3.Caractère de ce qui est
rapide - Théâtre
nation al populaire
4.Cardinal français -
Auteur-compositeur et
chanteur belge
5.Intercède auprès de Dieu -
Prêtre
6.Divinité lunaire, infernale
et marine de la mythologie
grecque - Casque
7.Poète tragique grec
8.Qui est à moi - Ville de
Grèce - Rassemblement du
peuple français
9.Enlève - Grand, gros
10.Qui est à lui - Oie mâle -
11.
Dans le lieu où l'on se
trouve - Actions
inconsidérées
12.Débarrasses une culture
de ses mauvaises
herbes - Vitesse
7 erreurs

Lundi 18 Août 2014

SPORTS

DK NEWS

19

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE D'ATHLÉTISME

DEN : "Les résultats de l'Algérie ont été en deçà de nos espérances"

Les résultats obtenus par l'équipe algérienne d'athlétisme aux 19 es championnats d'Afrique 2014, disputés du 10 au 14 août à Marrakech (Maroc), sont "en deçà des espérances de la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA)", a reconnu samedi le Directeur des équipes nationales (DEN), Abdelkrim Sadou.

le Directeur des équipes nationales (DEN), Abdelkrim Sadou. Avant le départ au Maroc, la FAA avait

Avant le départ au Maroc, la FAA avait tablé en effet sur un minimum de six médailles, mais finalement, elle n'en a récolté que quatre, dont trois en bronze et une seule en or. "Il s'agit d'une maigre récolte et nous sommes les premiers déçus par ces résultats qui, encore une fois, étaient bien en deçà de nos espé- rances", a concédé Sadou dans une déclaration à l'APS. Le DEN a tenté de justifier la piè- tre prestation des Algériens en terre marocaine par la "malchance" (bles- sures et maladies) ayant touché plu- sieurs athlètes en pleine compétition. "Yasmina Omrani avait surclassé toutes ses concurrentes dans l'épreuve de l'heptathlon, sans ou- blier Amina Bettiche dans le 3000m steeple et Lyès Mokdel dans le 110m haies, avant d'échouer vers la fin. Rien qu'avec eux, ce sont trois mé- dailles qui nous ont filé sous le nez", a tenté d'expliquer le Directeur des équipes nationales d'athlétisme. L'heptathlonienne Yasmina Om-

rani avait, en effet, dominé les quatre premières épreuves de sa discipline avant de contracter une blessure pendant la séance d'échauffement qui a précédé la 5e épreuve, ce qui a nécessité la pose immédiate d'un plâtre. Amina Bettiche, quant à elle, a abandonné au cours de la finale pour cause de "maladie", selon son entraîneur tandis que Lyès Mokdel a "trébuché" juste avant la ligne d'arri- vée de la finale du 110m haies, selon Abdelkrim Sadou. Le Directeur des équipes natio- nales a, cependant, tenu à relever "quelques satisfactions" pendant ces championnats d'Afrique et qui, selon lui, méritent d'être signalées. "Allusion faite à Larbi Bouraâda qui a décroché l'or après avoir outra- geusement dominé le décathlon. Ce qui était loin d'être évident pour son retour après une aussi longue ab- sence. Il y a aussi l'équipe du relais 4x100m qui, malgré son très jeune âge, a décroché le bronze. Pour

nous, ça a été une agréable surprise, car on ne l'avait pas attendue à ce ni- veau-là", s'est-il félicité. Sadou a tenu également à saluer le "courage" de Taoufik Makhloufi qui, malgré son manque de prépara- tion, a accepté de "défendre les cou- leurs nationales" alors que, quelques jours seulement avant le début de la compétition, était décidé à ne pas y participer. "Ce qu'il a fait est vraiment extra- ordinaire. Il a réussi à décrocher une mé- daille de bronze, juste derrière les deux plus grands champions du mo- ment et ça, dans son état, il fallait le faire. Donc, chapeau bas pour Makh- loufi qui s'est surpassé pour son pays". Les 4 médailles obtenues par l'Al- gérie pendant cette 19e édition des championnats d'Afrique d'athlé- tisme ont été l'œuvre de Larbi Bou- raâda (or / décathlon) et le bronze de Taoufik Makhloufi (800m), Moha- med Ameur (20 km marche) et l'équipe du relais 4x100m.

med Ameur (20 km marche) et l'équipe du relais 4x100m. Solution Sudoku N°687 Mots Croisés N°687

Solution

Sudoku N°687

et l'équipe du relais 4x100m. Solution Sudoku N°687 Mots Croisés N°687 HENRICHEMONT ABOULIE AREU BESTIALES

Mots Croisés N°687

HENRICHEMONT ABOULIE AREU BESTIALES AM IN O INSANE LIESSE VENTS IENISSEI SIC TR D THERESE ASPET OUI EN

T I IONS ARC

E

OISON E RMI

N EUSKERIENS

INSPECTEUR

HANDBALL : MONDIAL- 2015 (PRÉPARATION) :

Défaite de l'Algérie face au Japon en amical (29-28)

: Défaite de l'Algérie face au Japon en amical (29-28) La sélection algérienne de handball a

La sélection algérienne de handball a été battue par son homologue japonaise sur le score de 28 à 29 (mi-temps : 15-13 pour les Verts), samedi en France en match amical en- trant dans le cadre de la préparation pour le Mondial-2015 au Qatar (15 janvier-1er février). La rencontre, qui s'est jouée au Centre dé- partemental de formation et d'animation sportives d'Eaubonne, dans le Val d'Oise (ré- gion parisienne), a permis à l'entraîneur Réda Zeguili d'avoir une idée sur l'état de forme de son équipe et des lacunes à combler. Les coéquipiers des frères Chahbour dis- puteront une seconde rencontre amicale face à ce même Japon, non qualifié au rendez-vous planétaire de 2015, dimanche à Eaubonne dans le cadre de leur stage en France. Le Sept algérien jouera deux autres matchs contre les clubs français de Tremblay (20 août) et Chambéry (21 août). Les handballeurs algériens (20 au total dont 18 locaux) rallie- ront ensuite la Suisse pour un second stage précompétitif qui s'étalera du 23 au 29 août à Yveton, à 10 km de Berne. Deux matchs amicaux face à des clubs champions de pays européens sont au pro- gramme des partenaires de Messaoud Ber- kous, les 24 et 25 août. Au Mondial-2015, l'Algérie évoluera dans le groupe C avec la France, la Suède, l'Egypte, la République Tchèque et les Emirats arabes unis.

APS

la République Tchèque et les Emirats arabes unis. APS SERICICULTRICES A ORALISE ELOGE GALIPETTES EN R
SERICICULTRICES A ORALISE ELOGE GALIPETTES EN R UNES TEE NOS ER ED ERS NEOPHYTE NOTRE
SERICICULTRICES
A
ORALISE ELOGE
GALIPETTES EN R
UNES TEE NOS ER
ED ERS NEOPHYTE
NOTRE OS ITALIE
AU ANGUILLE ARS
YIN TUILES
ANE
LLIVIA
ENKI GRE
ALLIENT TYR Y U
CE FRAISE KILOS
STE
ECRU POSAS
ATRE OEIL URNES
IEPER
AVANTAGER
N
E
INUIT SE SI
TIMON F EEKLO N
JOEL PLANS ISSA
ERRES ART ETANG
AGE EON EMMEN A
NA BLOCUS USTER
MotsSolution
Mots Fléchés N°687
N°150Fléchés

Lundi 18 Août 2014

SPORTS

DK NEWS

21

EQUIPE NATIONALE ALGÉRIENNE DE FOOTBALL

Quel apport de Nabil Neghiz le nouvel adjoint de Gourcuff ?

La sélection algérienne de football vient de se renforcer dans son staff technique par un coach adjoint au sélectionneur principal le Français Christian Gourcuff et il s’agit de l’Algérien Nabil Neghiz, inconnu du public algérien dont le dernier club est l’Olympique de Médéa.

loudia de Kaous (MBK) qu’il fait accéder en Inter-région, il prend en charge suc- cessivement en 2008/2009 l’Entente de Collo à qui il permet une accession histo- rique en troisième division, une première depuis 1989 et sa relégation de la division une puis devient en 2010 entraîneur ad- joint du brésilien Joao Alves au MO Constantine dont il prendra l’intérim quelques temps en Mobilis-Ligue 2. En 2011, il rejoint le CRB Aïn Fakroun avec qui il réussit deux montées histo- riques de suite en Mobilis-Ligue 2 en 2012, puis en Mobilis-Ligue 1 en 2013. Il rejoint finalement le WA Tlemcen en Mobilis-Ligue 2 au début de la saison 2013/2014 mais après un bon début de sai- son, il quitte le club à l’amiable à la mi-sai- son. Il rejoint alors l’Olympique Médea avec qui il ratera de peu une nouvelle ac- cession en Mobilis-Ligue 1. Il a eu dans son cursus le diplôme de conseiller en sport et d’entraîneur 3 e degré du MJS . Il avait participé à la forma- tion des jeunes avec le MJS sous la respon- sabilité du coach allemand Peter

Natif de Jijel, Nabil Neghiz (42 ans) qui est titulaire d’une licence CAF A, s’est il- lustré surtout par la double accession du CRB Aïn Fakroun à la Ligue 2 puis à la Ligue 1. Mieux encore, il avait raté l’accession la saison passée d’un seul point avec l’Olym- pique de Médéa avec lequel il avait rem- pilé cette saison. Et c’est après une première victoire de son équipe avant- hier lors de la première journée de Mo- bili-Ligue 2 Mobilis face au DRB Tadjenanet (2-0) que Nabil Neghiz a été nommé sélectionneur adjoint de Gour- cuff. D’ailleurs c’est le président de l’Olym- pique Médéa Mahfoud Boukhelkhal, qui a confirmé le départ de son entraîneur "pour répondre à la sollicitation de la FAF" et devenir donc adjoint de Gourcuff chargé des joueurs locaux. Coach depuis 2006/2007 avec le Mou-

Saïd Ben

locaux. Coach depuis 2006/2007 avec le Mou- Saïd Ben Schnnittger avant d’effectuer des recy- clages dont

Schnnittger avant d’effectuer des recy- clages dont le dernier en Italie. Connaissant donc bien les joueurs lo- caux nul doute que Neghiz aura une très large vision pour la prospection lui qui a bien vécu des années en Ligues infé- rieures avant de passer plus de temps en Mobilis-Ligue 2.