Vous êtes sur la page 1sur 1

Ministerul Educaţiei, Cercetării şi Inovării

Centrul Naţional pentru Curriculum şi Evaluare în Învăţământul Preuniversitar

Examenul de bacalaureat 2009


Proba E/ F
Proba scrisă la limba franceză
bilingv

• Toate subiectele sunt obligatorii. Se acordă 10 puncte din oficiu.


• Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

SUBIECTUL I (30 puncte) varianta 023


Lisez le texte ci-dessous.
Questions de diffusion
Admettons que « les Africains ne lisent pas ». Admettons également qu’ils écoutent plus la
musique qu’ils ne lisent. Comment expliquer ce désintérêt pour le livre? On est tenté de voir dans
la langue de création les raisons du succès ou du désintérêt. Autant le français, langue d’écriture,
langue étrangère, apparaît à plus d’un comme un sérieux handicap pour la circulation du livre,
autant le lingala et les autres idiomes africains, principaux supports linguistiques de la chanson,
sont perçus comme facteur de rapprochement entre l’artiste et son public. Mais une telle vision des
choses est-elle soutenable? Quand bien même la littérature africaine écrite s’exprimerait dans les
langues africaines, pourrions-nous être certains qu’elle jouisse de la même audience que la
chanson? […] Il nous semble que le vrai problème se situe dans les dispositions psychologiques
qu’induisent les deux modes d’expression. La lecture est un acte éminemment individuel qui exige
un minimum d’isolement et une attention soutenue. Peut-elle raisonnablement s’exercer
pleinement dans une société qui fonctionne encore assez largement sur la base de l’esprit
communautaire plutôt qu’individualiste et sur le mode de l’oralité plutôt que de l’écriture? Du fait
que la chanson sollicite l’oreille plutôt que l’œil et que par ailleurs elle vise, dans ses choix
thématiques et harmoniques, à correspondre à ce que Pierre Bourdieu appelle le « plus grand
dénominateur social », elle satisfait nécessairement l’intérêt du public le plus large et entraîne par
conséquent son adhésion. Ce que, d’une manière générale, ne fait pas la littérature.
(Mukala Kadima-Nzuji – « Paroles et musique: pérennité du lien » dans Revue de littératures du Sud – No 154)

1. Citez quatre mots du texte appartenant au champ lexical de littérature.


4 puncte

2. Introduisez dans des phrases de votre gré les noms correspondant aux verbes suivants : exiger,
fonctionner, entraîner.
6 puncte

3. Dégagez les idées essentielles du texte ci-dessus. Reformulez-les avec vos propres mots.
10 puncte

4. Repérez dans le texte les équivalents des adverbes suivants : au plus haut degré ; sagement ;
inévitablement.
6 puncte

5. Pour chacun des mots soulignés donnez un homonyme que vous utiliserez dans une phrase
de votre choix.
4 puncte

Probă scrisă la limba franceză bilingv


1