Vous êtes sur la page 1sur 2

SECTION 02 : CHAMP D’APPLICATION DE L’ACTION DE L’ADMINISTRATION

Le code distingue le territoire douanier, le territoire assujetti, le rayon des douanes.

I.02.02.01 - Le territoire douanier

Par application de l’article 24,1er du code, l’action de l’administration s’exerce, dans les conditions fixées par ledit code, sur l’ensemble du territoire douanier. Ce dernier s’entend comme le territoire national (1) y compris les eaux territoriales (cf art. 1° code).

Le dahir portant loi n° 1-73-211 du 26 Moharrem 1393 (2 Mars 1973) précise que les eaux territoriales marocaines s’étendent jusqu’à une limite fixée à douze milles marins (2) à partir de la laisse de basse mer.

« la souveraineté de l’Etat marocain s’étend à l’espace aérien ainsi qu’au lit et au sous sol de la mer dans la limite des eaux territoriales».

Pour l’application des lois et règlements douaniers, l’action de l’administration s’étend à l’ensemble du territoire douanier (art.24, 1e du code).

I.02.02.02 - Le territoire assujetti

L’article 1er - b du code définit le territoire assujetti comme « la partie terrestre du territoire douanier, y compris les ports, les rades, les plates-formes « offshore » ainsi que les dragues et équipements similaires circulant ou opérant dans les eaux territoriales et toute autre installation située dans les eaux territoriales et définie par décret, à l’exclusion des zones franches ».

Au point de vue du droit douanier, les zones franches telles que celle de Tanger sont donc exclues du territoire assujetti.

Les alinéas c, d, e et f de ce même article 1er ont tiré les conséquences de la notion du territoire assujetti en définissant :

- « zones franches» : zones constituées dans le territoire douanier, soustraites à tout ou partie des lois et règlements douaniers (alinéa c) ;

- «l’importation», comme l’entrée sur le territoire assujetti de marchandises en provenance de l’étranger ou de zones franches (alinéa d) . Toutefois, les bateaux de plaisance sont considérés comme importés dès leur entrée dans les eaux territoriales.

- «la mise à la consommation» : le régime douanier qui permet aux marchandises importées de demeurer à titre définitif dans le territoire assujetti.

Ce régime implique l’acquittement des droits et taxes éventuellement exigibles à l’importation et l’accomplissement de toutes les formalités de douane nécessaires (alinéa e) ;

- « l’exportation», comme la sortie des marchandises du territoire assujetti (alinéa f).

I.02.02.03 - Le rayon des douanes

L’article 24-2° code prévoit «une zone de surveillance spéciale organisée le long des frontières terrestres et maritimes. Elle constitue le rayon des douanes».

Ce rayon comprend une zone maritime et une zone terrestre (art 25-1er ).

La zone maritime du rayon des douanes correspond aux eaux territoriales marocaines ainsi qu’à la zone contiguë (art 25–2ème ).

L’intérêt de ce rayon réside dans l’application d’une législation et d’une réglementation spécifiques à cette zone de surveillance spéciale. Il s’agit de la police du rayon qui est étudiée en détail au chapitre I-04 ci-après.

(1) Il est précisé que par territoire national, il faut entendre la portion géographique de la planète sur laquelle la souveraineté pleine et entière du Maroc s’exerce (terre continentale, îles, eaux maritimes, espace aérien au dessus dudit territoire).

(2) un mille marin = 1852 mètres.