Vous êtes sur la page 1sur 36
LESLESLESLES NOUVEAUXNOUVEAUXNOUVEAUXNOUVEAUX MOYENXMOYENXMOYENXMOYENX DEDEDEDE PAIEMENTSPAIEMENTSPAIEMENTSPAIEMENTS
LESLESLESLES NOUVEAUXNOUVEAUXNOUVEAUXNOUVEAUX
MOYENXMOYENXMOYENXMOYENX DEDEDEDE
PAIEMENTSPAIEMENTSPAIEMENTSPAIEMENTS
ELECTRONIQUESELECTRONIQUESELECTRONIQUESELECTRONIQUES
DANSDANSDANSDANS LALALALA ZONEZONEZONEZONE
UEMOAUEMOAUEMOAUEMOA
Présenté par Isaac GNAMBA-YAO
(Directeur Général eTranzact Côte d’Ivoire)
Sommaire: • Quelques tours lexicaux et sémantiques • L’adaptation du paiement traditionnel au contexte
Sommaire:
• Quelques tours lexicaux et sémantiques
• L’adaptation du paiement traditionnel au contexte
électronique
• Mécanisme de paiement électronique: les caractéristiques
essentielles
• Paiement électronique: Les technologies disponibles
• La question profonde
• Conclusion
• Cas école: Les paiements via eTranzact
(services & applications de paiement électroniques)
Quelques tours lexicaux & sémantiques Notre sujet brasse 3 thèmes que nous allons essayer de
Quelques tours lexicaux & sémantiques
Notre sujet brasse 3 thèmes que nous allons essayer de
définir ensemble. Il s’agit des thèmes suivants :
1/ Nouveaux
2/ Moyens de paiement
3/ Électronique
3
Quelques tours lexicaux & sémantiques Nouveau : ce thème ou ce mot ramène à ce
Quelques tours lexicaux & sémantiques
Nouveau : ce thème ou ce mot ramène à ce qui est neuf, récent,
existe depuis peu, inédit, innovant, inconnu, inhabituel, remplace
quelque chose…
Moyens de paiement : c’est l’espèce ou le compte de dépôt qui nous
permet de régler des dépenses et des dettes. La pièce et le billet de
banque, les outils scripturaux tels le chèque, le virement, les effets de
commerce, les avis de prélèvement et la carte bancaire sont les
moyens de paiement généralement utilisés dans notre zone monétaire.
Electronique : de façon simpliste, c’est ce qui précède d’un échange
de données informatiques. Un paiement électronique est un paiement
dont l’exécution se fait de façon électronique, c'est-à-dire par
échanges de données informatiques
4
Quelques tours lexicaux & sémantiques Paiement électronique (au plan de la loi) Aussi, même si
Quelques tours lexicaux & sémantiques
Paiement électronique (au plan de la loi)
Aussi, même si d’un point de vue strictement juridique
le paiement correspond à toute exécution d’une
obligation, il sera plutôt abordé comme le simple
paiement d’un montant d'argent au commerçant par
le consommateur.
Cette définition plus restrictive convient
mieux à la situation du commerce électronique.
5
Quelques tours lexicaux & sémantiques le paiement 2 principes fondamentaux. 1/ Il n’est pas possible
Quelques tours lexicaux & sémantiques
le paiement 2 principes fondamentaux.
1/
Il n’est pas possible de forcer le créancier à recevoir autre
chose que ce qui était prévu entre les parties.
2/ le paiement doit être total et en un seul versement.
Les paiements échelonnés ne sont donc possibles que si le
créancier y consent. Le paiement effectué dans ces
circonstances est libératoire, c’est à dire qu’il éteint l’obligation.
6
L’adaptation du paiement traditionnel au contexte électronique Le paiement possède plusieurs modalités qui méritent
L’adaptation du paiement traditionnel au contexte électronique
Le paiement possède plusieurs modalités qui méritent une attention
particulière au regard du commerce électronique. Le moment du
paiement, son lieu, les frais qui y sont relatifs, ainsi que la quittance,
sont autant d'éléments susceptibles d’y être modifiés.
De la même façon, l'utilisation des moyens de paiement
traditionnels tel que la carte bancaire, le chèque et l’argent
comptant est différente lorsque les parties à la transaction ne sont
pas en contact direct.
Enfin, les moyens de preuve sur support électronique sont différents
de ceux disponibles dans le cadre du commerce traditionnel.
7
L’adaptation du paiement traditionnel au contexte électronique •Le moment du paiement •Le lieu du paiement
L’adaptation du paiement traditionnel au contexte électronique
•Le moment du paiement
•Le lieu du paiement
•Les frais relatifs au paiement
•La quittance
•Le paiement par carte de crédit
•Les autres modes traditionnels de paiement (eTz
PayOutlet)
•La preuve du paiement
8
Mécanisme de paiement électronique: les caractéristiques essentielles Il existe actuellement une multitude de moyens
Mécanisme de paiement électronique: les caractéristiques
essentielles
Il existe actuellement une multitude de moyens de paiement
électronique disponibles sur Internet.
Bien que chaque entreprise prétende commercialiser le produit
idéal, aucune d’entre elles ne convient parfaitement à l’ensemble
des situations. Tous les mécanismes proposés possèdent des
avantages et des inconvénients spécifiques et chaque
commerçant doit choisir celui ou ceux qui paraissent convenir le
mieux à sa situation.
Il est donc important que le commerçant connaisse les différents
éléments à considérer lors de cette prise de décision afin d'être en
mesure d’effectuer un choix éclairé.
9
Mécanisme de paiement électronique: les caractéristiques essentielles • Le principe de l’universalité • La
Mécanisme de paiement électronique: les caractéristiques
essentielles
• Le principe de l’universalité
• La question des coûts de transaction et la rapidité
d’exécution
• La facilité d’utilisation
• La vérification de l’authenticité de l’argent
• L’assurance de l’intégrité du paiement
• L’identification adéquate des parties
• La confidentialité
10
Paiements électroniques: Les technologies disponibles Compte tenu du grand nombre de moyens de paiement actuellement
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
Compte tenu du grand nombre de moyens de paiement
actuellement destinés au commerce électronique, il est impossible
de dresser une liste exhaustive des technologies disponibles. Par
contre, il est possible de classer la multitude des mécanismes
disponibles en quelques catégories.
Parmi celles-ci, les technologies basées sur l'utilisation d'une carte
bancaire sont définitivement les plus populaires. Toutefois, il en existe
plusieurs autres qui méritent d'obtenir l'attention des commerçants. Il
s'agit des chèques électroniques, des monnaies électroniques, des
micro-paiements ainsi que de l'intégration du prix dans le coût de
communication.
11
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La première est la transaction SSL sans intermédiaire Le
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La première est la transaction SSL sans intermédiaire
Le marchand doit signer avec une banque un contrat de vente à distance
(VAD) et il doit acquérir un terminal de paiement électronique (TPE). Il
s’occupe du rapatriement des informations bancaires du client, qui sont
stockées sur son serveur. Il doit saisir en mode manuel le montant à débiter
sur le compte du client, via son TPE. Le marchand est autonome, il gère son
propre site, mais en contre partie, il doit être fortement compétent en
informatique. De plus il est le seul garant du bon déroulement du paiement.
Enfin, il doit acheter un certificat SSL ou négocier celui d’un consortium.
La seconde est la transaction SSL via un organisme bancaire
Pour cela, le marchand doit sélectionner une solution bancaire et signer
avec la banque un contrat de VAD avec location d’un TPE virtuel. La gestion
des paiements se fait via l’extranet mis à disposition par la banque. Le
marchand et le client sont en sécurité, l’organisme bancaire assure aux deux
parties le bon déroulement du paiement. Le marchand n’a pas besoin
d’acheter de certificat SSL.
12
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La troisième est la variante SSL sans intermédiaire Le marchand
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La troisième est la variante SSL sans intermédiaire
Le marchand doit s’affilier à un serveur façade Web, il doit
récupérer lui-même les coordonnées bancaires du client sur la
base de donnée cryptée du serveur, il doit être formé à la
récupération des informations de la base de donnée et il doit
posséder un TPE. Par contre, il ne s’occupe ni du site, ni de la
partie Web du paiement électronique. Mais il doit cependant
entrer lui-même les coordonnées bancaires du client sur son TPE,
pour effectuer le paiement proprement dit.
13
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La quatrième est la variante SSL Booking Ce système de
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La quatrième est la variante SSL Booking
Ce système de transaction comporte des similitudes avec les
systèmes de réservation. Le paiement effectif se fait lorsque le
client passe chez le vendeur. Ce système est fonctionnel puisque
le non respect du contrat par le client entraîne la transmission
des coordonnées bancaires du serveur au marchand et ce
dernier encaisse alors un dédommagement.
Ce système permet au client d’avoir une large offre, des prix très
avantageux et un système de réservation rapide et disponible en
permanence. Il permet aussi au marchand d’accroître sa
visibilité, de plus l’ « informatique » est délégué à l’entreprise
hébergeante et le marchand est assuré de percevoir le
paiement ou un dédommagement.
14
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La quatrième est la variante SSL Booking (suite) Du point
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La quatrième est la variante SSL Booking (suite)
Du point de vue du booker, il vend une technologie
générique, il est intéressé aux transactions et il se
positionne sur un nouveau marché prometteur (en effet,
actuellement, un marchand ne cherche pas à se former à
l’informatique, mais il cherche à pourvoir utiliser
l’informatique comme moyen d’augmenter, à moindre
coût et de manière significative, son chiffre d’affaire).
15
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La cinquième est la transaction par micro paiement Du point
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La cinquième est la transaction par micro paiement
Du point de vue du client : il faut qu’il crée d’un compte client dans une
banque virtuelle (en ligne), qu’il l’approvisionne via virement et/ou carte
bancaire, qu’il effectue ses paiements via son compte en ligne grâce à
un identifiant.
Du point de vue du vendeur, il faut qu’il crée un compte marchand dans
une banque virtuelle (en ligne).
Cette banque s’occupe des paiements, elle permet à ses clients de
consulter leurs transactions en temps réel (latence <= 1 seconde), elle
effectue automatiquement les virements du compte marchand en ligne
au compte bancaire physique du marchand et elle prélève une
commission (soit flat ou au %) (eTranzact Merchant solution)
16
Paiements électroniques: Les technologies disponibles La sixième sorte est la transaction SET (Secure Electronic
Paiements électroniques: Les technologies disponibles
La sixième sorte est la transaction SET (Secure Electronic Transaction)
Cette transaction suit quatre grands principes, tout d’abord, le client
et le marchand doivent avoir un certificat (délivré par une “autorité
habilitée”), ensuite, le marchand ne voit aucune information de
paiement, troisièmement, l’organisme de cartes de crédit ne voit
aucune information relative à la commande et enfin la banque ne
communique qu’avec l’organisme de cartes de crédit.
D’un point de vue théorique, SET est la solution toute indiquée pour
les e-paiements, malheureusement, il est relativement lourd à mettre
en place, du fait des certificats à délivrer/posséder.
17
Le sujet et la question profonde Parmi les moyens de paiement usuellement utilisés dans notre
Le sujet et la question profonde
Parmi les moyens de paiement usuellement utilisés dans notre
espace, quels sont ceux qu’on peut qualifier d’inédits ou
d’inhabituels et qu’on pourrait taxer de type électronique ? A
l’analyse des moyens de paiements usuellement utilisés dans notre
zone monétaire, la carte bancaire reste le seul moyen de paiement
électronique qui apparaît comme un outil de paiement inédit,
inconnu ou inhabituel pour nos populations.
Notre conférence visera donc à parler de l’univers global de la
carte bancaire ainsi que des autres moyens nouveaux qui sont nés
(ou qui ont découlé) de la carte bancaire.
18
La carte bancaire Une carte bancaire est un type de moyen de paiement sous forme
La carte bancaire
Une carte bancaire est un type de moyen de paiement
sous forme de carte plastique, équipée d'une bande
magnétique et/ou puce électronique qui permet
généralement :
•Le paiement d'achats et prestations de services, auprès
de commerçants ou fournisseurs possédant un « terminal
de paiement électronique » ou TPE
•les retraits d'espèces aux distributeurs automatiques de
billets ou GAB
•Le paiement sur des sites Web marchands (Internet).
19
La carte bancaire Les transactions effectuées par une carte bancaire impactent le compte bancaire associé.
La carte bancaire
Les transactions effectuées par une carte bancaire
impactent le compte bancaire associé. Une carte
bancaire n’est acceptée que dans le réseau auxquelles
elle appartient. Les réseaux les plus connus sont VISA,
Mastercard….
On parlera selon le cas, de carte de crédit ou de carte
de débit ou de carte prépayée rechargeable.
20
La carte bancaire Carte de débit Elle accepte différentes options au choix du porteur :
La carte bancaire
Carte de débit
Elle accepte différentes options au choix du porteur :
débit immédiat : imputation sur le compte bancaire par
la banque du porteur au jour le jour ;
débit différé : le compte du porteur est débité
périodiquement à date fixe,
débit en temps réel : le compte du porteur est débité en
temps réel
21
La carte bancaire Carte de crédit A l'inverse de la Carte de Débit, dont les
La carte bancaire
Carte de crédit
A l'inverse de la Carte de Débit, dont les dépenses sont débités
directement du compte courant du Porteur (en temps réel, au
jour le jour ou mensuellement), les dépenses avec la Carte de
Crédit sont débités directement d'une réserve de crédit
renouvelable, avec le remboursement des dépenses à la
banque étalée par petites mensualités pour l'utilisateur. Leurs
cotisations annuelles sont généralement inférieures aux cartes de
débits.
22
La carte bancaire Carte prépayée rechargeable C’est une carte de débit en temps réel. Elle
La carte bancaire
Carte prépayée rechargeable
C’est une carte de débit en temps réel. Elle est
disponible dans les réseaux de distribution. Elle n’est pas
reliée à un compte bancaire mais plutôt à de l’argent
déposé par son porteur à une banque ou une institution
financière. C’est ce dépôt d’argent ou compte virtuel
qui couvre en temps réel toutes les transactions opérées
par la carte.
23
De la médiatisation constatée de l’usage de la carte bancaire à la création d’un nouveau
De la médiatisation constatée de l’usage de la carte bancaire à la
création d’un nouveau phénomène
Le sens et le succès probable d’une conférence, c’est l’actualité du
sujet traité. Si nous sommes aujourd’hui réuni ici pour parler des
nouveaux moyens de paiements électroniques, c’est parce que c’est un
sujet d’actualité, un sujet médiatisé.
La carte bancaire est un sujet d’actualité pour les pays et les populations
de notre zone monétaire ce qui n’est plus le cas pour les pays
occidentaux où elle est aujourd’hui un instrument traditionnel de
paiement, le moyen de paiement par défaut.
42% des transactions en France se font par carte bancaire contre selon
1% en espèces.
24
De la médiatisation constatée de l’usage de la carte bancaire à la création d’un nouveau
De la médiatisation constatée de l’usage de la carte bancaire à la
création d’un nouveau phénomène
La carte bancaire n’est plus un sujet médiatique et un phénomène
dans les pays occidentaux. Or qu’est ce que nous constations
aujourd’hui dans nos Etats africains ? Une actualité bouillante dans
les media autour de l’usage de la carte bancaire, des offensives
publicitaires agressives des banques autour de l’offre Carte
bancaire, des directives institutionnelles et étatiques pour la
promotion de l’usage au quotidien de la carte bancaire…la carte
bancaire est un nouveau phénomène pour les pays ouest-
africains.
Comment a pu naître ce phénomène et cet intérêt autour de la
carte bancaire?
25
Des besoins latents •Envie de plus de confort, de flexibilité et de liberté dans le
Des besoins latents
•Envie de plus de confort, de flexibilité et de liberté dans le
paiement
•Le problème récurrent de monnaie rencontré par les
commerçants
•La sécurité du bien argent face aux braquages, aux incendies,
aux coupeurs de routes…
26
L’enjeu économique Des directives de nos Etats et de la BCEAO pour la promotion de
L’enjeu économique
Des directives de nos Etats et de la BCEAO pour la promotion de la carte
bancaire prépayée rechargeable comme solution pouvant accroitre le
taux de bancarisation de nos populations.
Une bancarisation pour ramener plus de 95 % de la masse monétaire dans
le circuit bancaire.
Ce qui donne à la banque de la liquidé énorme pour le financement aisé
des projets de développements des personnes et entreprises
Réduire les coûts exorbitants de production de la monnaie
Moyen d’appropriation des NTIC
Outil incontestable de bonne gouvernance (e-Gov)
27
Des offres cartes bancaires plus attrayantes : •Des cartes bancaires reliés à des terminaux de
Des offres cartes bancaires plus attrayantes :
•Des cartes bancaires reliés à des terminaux de téléphone et des profils
web pour l’exécution à distante et en tout confort de dépenses
domestiques : paiement de facture, transfert d’argent, achat d’unités de
crédits téléphoniques via le téléphone mobile ou Internet,
•Des cartes bancaires sans l’épreuve fastidieuse d’ouverture de compte
bancaire
Un réseau d’acceptation commerçant plus étendu :
•Des offres de mise à disposition gratuite de TPE aux commerçants et des
ouvertures de comptes bancaire assouplie pour les commerces permettent
d’accroître et rendre significatif le réseau d’acceptation des cartes
bancaire pouvant justifier leur possession.
•Des offres de module de réception de paiement par carte bancaire
domestique disponibles pour les sites Web locaux à moindre coût. Cas de
sms eco.
28
Carte bancaire prépayée rechargeable, comptes virtuels, offres de M- payment et Web-payment La carte bancaire
Carte bancaire prépayée rechargeable, comptes virtuels, offres de M-
payment et Web-payment
La carte bancaire prépayée, c’est un compte bancaire virtuel ouvert dans
la banque émettrice de la carte identifiée par un numéro de xx digit, une
date d’expiration et un code Pin. Posséder une carte bancaire prépayée
rechargeable, c’est avoir dans une banque un compte bancaire sans
compte bancaire, un compte bancaire virtuel.
Les plateformes technologiques permettent aujourd’hui de matcher un
compte bancaire virtuel à un numéro de téléphone mobile. Ce qui fait que
la carte bancaire, le compte virtuel et le téléphone mobile deviennent un.
Le compte virtuel est approvisionné par des rechargements d’argent qui
viennent couvrir les transactions opérée par la carte bancaire et le
téléphone mobile associés. (idem web)
C’est tout le principe des offres de mobile payment initiés par les opérateurs
GSM que nous voyons un peu partout.
29
Moyens de paiement et Canaux de paiement La carte bancaire est un nouveau moyen de
Moyens de paiement et Canaux de paiement
La carte bancaire est un nouveau moyen de paiement
électronique pour nos territoires. Les cartes bancaires ou comptes
virtuels proposés sur notre marché permettent de payer à travers
divers canaux tel le téléphone mobile, Internet
Tous les paiements opérés à travers ces canaux débitent le
compte ou la carte bancaire associé.
Les moyens de paiement disponibles en Côte d’Ivoire
Les offres de Mobile Commerce de Orange, MTN, Versus Bank
Les cartes bancaires ; CEFA Carte, Africards, UBA…
Les profils Web : Webaccess, U-direct….
30
Cas école: Les paiements via eTranzact (services & applications de paiement électroniques) 31
Cas école:
Les paiements via eTranzact
(services & applications de paiement électroniques)
31
Applications multiples / Multi services Internet Internet Telephone Mobiles/ PDA’s GAB Terminal de paiement
Applications multiples / Multi services
Internet Internet
Telephone
Mobiles/ PDA’s
GAB
Terminal de paiement
électronique
Serveur Vocal
Bureau de paiement
Les possibilités offertes par les cartes bancaires ETranzact • Payer dans le commerce à partir
Les possibilités offertes par les cartes bancaires
ETranzact
• Payer dans le commerce à partir d’un TPE ou du téléphone
mobile
• Transférer de l’argent à partir d’un TPE, le mobile et Internet
• Acheter des crédits téléphoniques à partir d’un TPE, le mobile
et Internet
• Payer des factures à partir d’un TPE, le mobile et Internet
• Recevoir des transferts de l’argent
• Sécuriser son épargne
• Payer sur Internet : site web marchand
• Retirer de l’argent à partir de GAB et TPE…
• e-banking et sms-banking
33
DEMO 34
DEMO
34
Conclusion Je laisse chacun tirer sa conclusion 35
Conclusion
Je laisse chacun tirer sa conclusion
35
MERCI "Using your everyday tool, your mobile phone, for your everyday activity"
MERCI
"Using your everyday tool, your mobile phone, for your everyday activity"