Vous êtes sur la page 1sur 7

Les Frères Alain et Philippe EVERARD de HARZIR

Les Frères EVERARD DE HARZIR


Un monument leur est dédié à Alleur au coin des artères suivantes :
Route Militaire et Rue de Waroux
Ils sont les enfants de Francis Victor Marie Paul Louis EVERARD de HARZIR né
le 10 mars 1878 à On en Province de Luxembourg et décédé le 10 mai 1940 à
Woluwe-Saint-Lambert et de Adèle Marie Eulalie Lucie DE HARENNE née à
Chaudfontaine le 12 décembre 1888 et qui est décédée à Ans en 1982 à l’âge de
93 ans. Les parents habitent le Château de Waroux avec leurs enfants depuis le 9
mai 1925 .

Commençons par l’aîné (en fait le couple a eu six enfants en tout) :

Alain Marie Joseph François Herman Jean Baptiste (Ecuyer) EVERARD de


HARZIR est né à Olne le 08 septembre 1912. Il est Officier au 1er Régiment de
Guides. Son numéro matriculaire est 40121. Il entre en service actif au régiment
précité le 31 juillet 1935, est nommé brigadier le 01 octobre 1935, Maréchal des
Logis le 31 août 1936. Il passe en congé illimité le 15 janvier 1937. Il fait des
rappels en 1938 (12 juin au 10 juillet et 28 septembre au 03 octobre) et en
1939(du 02 au 16 janvier).

Il est nommé Sous Lieutenant de Réserve de cavalerie par l’arrêté Royal 2487 du
26 mars 1939 et il prête le serment d’officier le 19 mai suivant.

Il est mobilisé le 26 août 1939. Il décédera le 27 mai 1940 durant les combats
livrés par le 1er Régiment de Guides à Passendaele. Il y était Chef de Peloton.

Il a obtenu à titre posthume les décorations suivantes :


Croix de Chevalier de l’Ordre de Léopold avec Palmes (arrêté du Prince-Régent
2266 du 02 mai 1946)
La médaille commémorative 1940-1945 avec sabres croisés.

Philippe Francis Marie Joseph Jean Baptiste Charles Yves EVERARD de


HARZIR est né à Olne le 18 août 1921.
Son numéro matriculaire est 44699.

Dans le dossier II/9291 de l’Office de la Résistance, on lit que la qualité de


résistant armé a été reconnue à titre posthume au brigadier Philippe Francis
Marie Joseph Jean Baptiste Charles Yves EVERARD de HARZIR par la Commission
de Contrôle de Huy le 9 septembre 1947. Il était affilié à l’Armée Secrète durant
2 ans et 4 mois soit du 1er juin 1942 au 04 septembre 1944. Son numéro de
matricule d’Officier de la Résistance est le 410.424 , Zone IV, Secteur de Liège-
Ouest.

Parmi les actions entreprises dans ce cadre , on trouve :


- le sabotage du câble téléphonique Bruxelles-Aachen le 6 juin 1944.
- l’hébergement de pilotes américains au château de Waroux durant deux à trois
semaines
- la mise à disposition de locaux dans le château de pièces pour les réunions de
l’Etat-major de l’Armée Secrète.
Il a été abattu le 4 septembre 1944 a Alleur rue de Waroux, en évacuant un
compagnon de résistance blessé, à l’endroit où se trouve aujourd’hui le
monument dont la photographie est en page 2.

Sont cités comme témoins :


Léon RIGOT, domicilié alors rue Joseph Servais 4 à Ans et Jean Louis Cox,
domicilié rue d’Othée aussi à Ans.