Vous êtes sur la page 1sur 6

Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p.

24.09.2009

La semaine passé on a introduit le cours sur le Moyen Age.


Ce qu’était le Moyen Age et l’hist. de l’Eglise.

La question dl périodicité de l’hist. est une vue de l’esprit. En dit plus sur celui qui périodise que la
période elle-même. Il faut partir de qqpart.
On pourrait le faire commencer en 476, chute de l’Empire romain. Aux alentours de l’an 600.

Saint Grégoire Le Grand


Expansion de l’Eglise. L’influence qu’il a eu ds l’Eglise est immense.
Résumé dl vie de S. Grégoire Le Grand, Pape de 590 à 604.
Né ds l’aristocratie romaine. En 572, préfet dl ville.
Emissaire du Pape à Bysance entre 579 et 585. Il devient pape en 590.

Préfet dl ville. Haut fonctionnaire. Jouit d’une juridiction criminelle. Veille à la police.
L’un des préfet dl ville. Goût de l’administration. Ds l’administration ou l’organisation de l’Eglise,
il va garder la discipline du fonctionnaire. L'État de Fribourg parle d’agents dl fonction publique.
Défense, police, adm.

S. Grégoire transforme la maison paternelle en monastère.


A Rome, l’emplacement de l'Église S. Gregorio. A deux pas du Cirque Maxime. Sur la colline.
S. Grégoire établit un monastère ds la maison paternelle. Il refuse d’être abbé. Il est simple moine.
Il adopte la règle de S. Benoît. Simple moine.
Le Pape Pélage II va repérer Grégoire. Il l’ordonne diacre et l’envoie à Constantinople auprès de
Tibère II. Source de ts les conflits.

Constantinople est la ville de Constantin. Décrète la liberté de ts les cultes. Edit de Milan, 313.
Il construit la nvlle Rome à partir de rien. L’empereur Théodore, 379-395, partage l’Empire entre
ses deux fils. Empire d’Orient et l’Empire d’Occident.
L’Empire d’Occident va tomber en 476 suite aux invasions barbares.
L’allemand parle dl migrations des peuples Völkeranderungen.
L'empire d’Orient devient le chef du monde entier. Ils s’emparent du titre de Rome.
On a en germe la source de tte une série de conflit entre Rome et Constantinople.

Constantinople a une puissance temporelle. Cherche à asseoir une puissance sur l'Église.
Le garant dl foi et de l’orthodoxie. Constantin qui convoque le concile de Nicée.
Va conduire à la lente séparation entre l’Orient et l’Occident.
L'Église cath. et l'Église orthodoxe. C’est déjà présent dès les origines.
La puissance temporelle tombe. Il reste la puissance spirituelle. Il ne peut y avoir que des tensions.
Querelles iconoclaste. Schisme de l’Eglise d’Orient et d’Occident.
Les germes dl séparation sont déjà là.

Lien entre l’Empereur de Constantinople et le successeur de Pierre à la tête de l’Eglise.


Grégoire est auprès de l’Empereur à Constantinople.
En nov. 589, le Tibre déborde, la ville est ravagée par la peste.
Ds les premières victimes, le Pape Pélage II. Grégoire est acclamé par le peuple.
Il fait tt pr se soustraire à l’élection pontificale.
Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p. 2

Ecrit par Grégoire de Tours, Histoire des Francs.


Il fut évêque de Tours en 572. C’est l’Hist. des Francs, premier ouvrage sur le Royaume
germanique christianisé. Sur les Mérovingiens. Histoire des Francs = mérovingiens.
Témoignage de première main.

Les textes seront sur le site dl chaire.


Extrait à propos de l’élection de st. Grégoire: « La 15e année du Roi … revenant dl ville de Rome
… inondation du fleuve … multitude de serpents … rejeté sur le littoral … Il s’en suivit une peste
… frappa le Pape Pélage … commencez par mon sanctuaire … grande mortalité fut causé par cette
épidémie .. élu le diacre Grégoire … avait fondé 6 monastère en Sicile … une quantité de texte
suffisant .. distribua le produit aux pauvres … tissu de soie … un pauvre vêtement. Il se consacre …
au service du Pape. Il était si versé ds la connaissance dl grammaire … dialectique … ténacité de
fuir cet honneur suprême … un certain orgueil … il adressa une lettre à l’empereur Maurice .. pas
accorder son consentement au peuple … compte rendu unanime … rendit grâce à Dieu … on
l’institua … l’épidémie … à la pénitence. … il rassembla … implorer la miséricorde du Seigneur …
Kyrie eleison … 80 pers. étaient tombées par terre et avaient rendu l’âme … ds la condition de
Diacre .. reçu les reliques des saints… fuir … il est prit, entraîné … nommé Pape dl ville de Rome.
… comment il serait ordonné. »

S. Grégoire de Tours. Gd Pape. Grégoire Le Grand. Grand écrivain ecclésiastique.


Grégoire comme écrivain ecclésiastique. Commentaire sur Job. Les Moralia. Il est connu à cause
des sermons qu’il a prêché. Homélie sur l’AT. Sur le prophète Ézéchiel. Sermon sur l'Évangile.
Sermons prononcé au peuple de Rome ap. la peste. Il y a les homélies qu’il prêche à ses frères.
Il y a un livre. Le Liber regulae pastoralis. Le livre dl règle pastorale. L’évêque de Ravenne lui fait
des reproches parce qu’il a voulu fuir. Il écrit cette règle des pasteurs. Le programme de son
épiscopat. Programme de vie pastorale. Ecrit qui va traverser tt le Moyen Age.

Il écrit aussi Les Dialogues. Il aurait dû s’appeler les miracles des belles litanies. Toutes les
histoires des moines d’Italie. Les fiorettis. On conserve de lui de nombreuses lettres. Plus de 850.
L’influence de Saint Grégoire sur le Moyen Age a été immense. L’auteur le plus lu de tt le Moyen
Age. Actuellement on en parle bcp moins.

Ex. Extrait Les dialogues. « Je ne pense pas devoir passer sous silence .. trois ans .. Justus ayant
étudié la médecine … tomba malade … soigné par son propre frère … Justus se voyant approché de
sa fin …. en sa possession trois pièces d’or … trois pièces d’or … eu annoncé la chose … acte aussi
grave … personne n’eut le droit .. pr la gouverne … allez mettez en quarantaine le mourrant …. des
sous qu’il a caché … il sera purifié du péché qu’il a commis …. un trou ds le fumier … ton argent
soit pr toi pr ta perte. …. se laisser aller à la faute …. se recommander au couvent … Coposius
expliqua pourquoi …. gémit profondément …. consterné … apportaient ts les petits objets …
Trente jours ap. sa mort … remède … Voilà longtemps … il faut l’aider de tte nos forces … le
sacrifice … son attention ….ns ne comptions pas les jours … eh bien frère qu’en est-il de toi … j’ai
reçu la communion … le 30e où l’oblation … la vision de Coposius … le frère défunt avait échappé
aux supplices grâces à l’hosties salutaire. »

Le Trentin grégorien. Origine Les Dialogues. 30 messes. Les Trentin existe encore.
Beau témoignage sur la prière.
Les Commentaires de l’Ecriture. Extrait à propos d’Ezéchiel.
Ez « Qd s’avancaient les vivants .. les roues en même temps s’élevaient. »
Ez 1 « … les saints … ce que doit être leur conduite morale … Or, plus un saint progresse ds
l’Ecriture sacrée … plus on dirige haut son regard … haut le sens…. l’âme du lecteur de monte pas
… ras de terre. » Herméneutique de l’Ecriture. « Plus un saint progresse ds l’Ecriture sacrée … les
révélations divines croissent avec celui qui les lit. »
Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p. 3

Deuxième extrait.
« Bien que l'Écriture Sainte se situe au-delà de tte science et de ttes doctrines … stimule ceux qui
sont fort … caresse … tte lassitude est otée par sa fréquentation …. elle croit avec ses lecteurs … je
dirais donc qu’elle transcende ttes les sciences et tte les doctrines .. révèle un mystère .. sait dire le
passé … prédire ce qui se fera. »
Définition du travail de l’Exégète, de la lecture croyante. Importance de S. Grégoire.
Un sermon du Moyen Age. Les auteurs cités. En no 1 c’est s. Grégoire de Tours.
Écrivain ecclésiastique.

L’œuvre liturgique de s. Grégoire de Tours


Auteur du Sacramentaire. Qui contient les oraisons dl messe. Ds le Missel romain actuel date de là.
Antiphonaire. Pas les chants de l’Office, ms les chants de la messe.
Codification dl liturgie. Ordination de choses existantes.
Sacramentaire géorgien. Aussi le Sacramentaire gélasien, du Pape Gélase.
Son influence a été grande ds le domaine dl liturgie. Chants Grégoriens fait référence au Pape
Grégoire. S. Grégoire n’est pas le créateur du chant qui porte son nom. Son influence a été grande
sur les chants d’Eglise.

Influence ds la question de l'Évangélisation - Expansion de l'Église au Ve, VIe et VIIe s.

L'Évangélisation était répandue ds l’Empire romain.


Edit de Milan, 313, première christianisation aux limites de l’Empire romain.
Ve s. siècle ds invasions barbares. Il n’y a pas de portée péjorative aux barbares.
C’est simplement les populations étrangères. Les populations romaines étaient mélangées aux
romains. Population barbare, autre chose que romain.
Les romains étaient en contact avec ces populations.

Les Saxons ou les Francs st des populations xtne. Généralement arienne.


L'Église s’est accommodée de l’Empire romain. Religion officielle de l’Empire.
Doit prendre d’autres royaumes, d’autres population. Ces Royaumes barbares doivent aussi être pris
en considération par l'Église. Les Lombards, les Huns, les Visigoth, plutôt migration des peuples.
Population déjà présente. Constituait ts les soldats romains.
Les Lombards en Italie. Les Visigoths en Espagne.

Le vieux cadre de l’Empire romain bien structuré est cassé, il est en train de casser complètement.
Mvmt missionnaire de l'Église. Évangéliser le peuple au Nord et l'est et perdre au Sud.
Irlande, l’Angleterre, les pays de l'est. Les pays du Sud. Tt va disparaître. L’Islam.
Éclatement et ouverture sur d’autres population.

Le grand exemple lié au monde de S. Grégoire.


La mission d’Angleterre. L’hymne dl fête de S. Grégoire, fêté le 3 sept.
Anglorum iam apostolus. La liturgie a retenu cet aspect. Apôtre des anges.
Les antiennes se réfèrent à la mission d’Angleterre.
Une des antiennes dit : « Gregorius respiciens Anglorum iuvenes ait Angelicam habent faciem et
tales angelorum in coelis decet esse consortes. »
Grégoire regardant les jeunes angles dit qu’ils ont un visage angélique et il faut que de telles
personnes soient compagnon des anges au ciel.»

A la fin, au retour de sa mission à Constantinople, il vu un groupe d’esclave et a demandé les


origines. Il voit ces esclaves anglais et demande d’où ils viennent. Des Angli, non des anges.
Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p. 4

Ils doivent être soustrait à la colère de Dieu. De ira.

Père Gillet faisait de l’humour. Mon Père voulez-vous recevoir l’extrême onction ? De l’onction
extrême. Voulez-vous une piqure d’anfgre, qu’en ferais-je.

Bède le Vénérable, L'histoire ecclésiastique du peuple anglais.


Il raconte tte la mission d’Angleterre. Il va envoyer un moine.
Mission importante. Ressemble à une ambassade du Pape. Organise l'Évangélisation.
Suivie par le Pape. Regarde de très près l’organisation de la nvlle Eglise.
L'Angleterre romaine avait une vie xtne. Au moment des invasions barbares, la plupart des xtns ont
quitté l’Angleterre. Le seul endroit vivant sur les îles britannique c’est l’Irlande. Va demeurer xtne.

Ds les mvmts d'Évangélisation. Mvmt qui part de Rome. Organiser l’Eglise sur place.
Mvmt qui part de Rome. Qui n’est pas uni. L’Angleterre avait été xtne ds les limites de l’Empire
romain. Un mur séparait l’Angleterre de l’Ecosse. Le mur d’Adrien. Au milieu du jardin des
dominicain de New Castle.

Nvlle mission en Angleterre. Liée à s. Grégoire. Le pape choisi ses collaborateurs. Il leur écrit. Une
fois que la mission est faite, Augustin écrit à Grégoire.
Le pape porte un païeum. Signe. Don du païeum. Signe de l’unité. Lien qui unit les nvlles Eglise.
Ressemble à une ambassade envoyée par le pape.
Mission commence par le Sud de l’Angleterre. Kent. Canterbury (siège de l’Eglise d’Angl.)
Le roi Ethelbert, roi de Kent. Il y a ce roi qui était préparé à recevoir le message xtn.
Par un mariage avec sa femme Berthe.

Une victoire qui arrive au bon moment. Un évêque qui arrive. Clovis. Topos de l'Évangélisation.
Une épouse xtne, une victoire, un évêque. Le modèle c’est Constantin.
Roi converti comme le nv Constantin.

Extrait de l’histoire ecclésiastique de Bède.


« … Pontife du Siège romain…. la 14e année du règne … un serviteur de Dieu, Augustin et pls
moines … une crainte qui les paralysa. Ils pensaient qu’il était préférable de rentrer chez eux …
renvoie Augustin … pr qu’il obtienne …. »

Grégoire les encourage à partir.


« Réconforté par Grégoire … parvint en Bretagne … Ethelbert … ordonna à Augustin … pas à
l’intérieure d’une demeure … force divine… image du Dieu sauveur … priait le Seigneur … assis ..
parole de vie…. le roi leur répondit … étrange et mal assurée … croyances … avec la nation
anglaise … pas vous causer de mal … généreuse hospitalité … par votre prédication .. une demeure
ds la ville de Canterbury … »

Augustin est ordonnée évêque d’Angleterre.


« …. il envoya à Rome .. annoncer … le peuple anglais .. Augustin avait été fait évêque … jugé
pertinente … »
« Une femme enceinte doit-elle être baptisée ? »
Lien entre Augustin et Grégoire. Signe de l’unité.
Sur la mission d’Angleterre. SC 489.

Textes sur le site dl chaire.


Évangélisation. Ambassade voulue et envoyée par le Pape.
A partir du Sud de l’Angleterre l'Évangélisation pourra atteindre d’autres royaumes.
Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p. 5

Initiatives des moines irlandais.

Importance très gde pr l’hist. de l'Église. L’histoire du xtisme.


Irlande. Un pays hors de l’Empire romain. La légende fait office d’histoire.
Déjà au début du Ve s. il y avait des xtns en Irlande. Pape Celestin Ier envoie le Diacre Paladius.
Déjà en 431 des comtés xtnes en Irlande. Le Ve s. siècle de Saint Patrick. Capturé par les pirates
irlandais. Six ans en captivité avant de s’enfuir. Il devient xtns.
Il décide qu’il reviendra pr évangéliser cette île.

L'Irlande s’est convertie rapidement. Dès les origines, liée au monachisme.


Église suit generis. Irlande étant hors de l’Empire romain. Ne pas calquer les structures.
Pas de diocèse territoriaux. Évêques liées à des clans, tribus.
Va de paire avec le monachisme. Centre d’enseignement et de formation. Centre de mission.
Les moines irlandais st missionnaires. Peregrinatio.
Mvmt qui va partir de l’Irlande. Va traverser l’Europe jusqu’au Nord de l’Italie.
Vont arriver sur les côtes bretonne. Malo. Saint Malo, moine irlandais.

Saint Colomban. Fonde un monastère. Colomban fonde le monastère de Luxeuil en France.


Va mourir au Nord de l’Italie. Part de l’Irlande pr finir au Nord de l’Italie. Partout où il passe, il
fonde un monastère. De Gall. Fonde le monastère de Saint Gall. Gall était un moine irlandais.
Luxeuil.

Tt ce mvmt d'Évangélisation qui part de l’Irlande, qui part des moines.


Règle de Saint Colomban, règle de Luxeuil.
La question dl pénitence. Les moines irlandais st liés à la discipline. La pénitence.
La pénitence tarifiée.

Le Baptême apporte la rémission des péchés. Le baptisé s’il espère parvenir au salut, doit chercher
de se garder de tomber ds le péché le reste de sa vie. La discipline dl pénitence et dl réconciliation
va être assez lente à se mettre en place. La pénitence publique. Le baptisé qui se reprochait une
faute lourde demandait à l’évêque d’être admis parmi les pénitents.
Pas d’accusation publique. On entre ds ce gpe, statut de pénitent. A la fin d’une période de jeûne et
de prière on lui impose les mains.

Demeure des incapacités. Ne peut plus exercer les charges publiques. Ne peut plus jouir du mariage.
Pénitence pas à la portée de tous. Statut de pénitent. Tellement sévère que pas tt le monde peut le
faire. Il reste tributaire de leur statut. Ne s’y engage que des pers. en fin de vie. Réconcilié juste av.
la mort. Plus faire de commerce, plus travailler, plus se marier. Devenir des saints, oui ms juste av.
la fin de sa vie. Le pardon ne s’obtient qu’une seule fois.

Va être remplacée par la pénitence tarifiée. Autre système. Vient de l’Irlande. Où l’on a jamais
pratiqué la discipline antique.
La réconciliation ou l’absolution peut être demandée ap. chaque faute et auprès de n’importe quel
prêtre. Peut être renouvelée au tant que de besoin. C’est privé. Aucune pub. Aucune cérémonie.
Pr obtenir le pardon, le pécheur doit faire des actes compensatoires. Une fois que la pénitence est
accomplie, il peut se présenter dv le prêtre qui prononce les paroles d’absolution.

Grosse transformation sur le sens dl pénitence. Discipline antique trop sévère.


Pénitence tarifiée.
Histoire de l’Eglise. L’Eglise de chrétienté – Bernard Hodel – p. 6