Vous êtes sur la page 1sur 4
Contrôle Rattrapage – Thermodynamique 2 SMP – S3 – Durée 1h30 - 2012 Exercice 1

Contrôle Rattrapage – Thermodynamique 2 SMP – S3 – Durée 1h30 - 2012

Exercice 1 : Chaleur latente de vaporisation en fonction de la température (10.5pts)

On fait subir à une mole d'eau la transformation EFGHIJE (figure ci-dessous).

Les volumes molaires de l'eau liquide respectivement aux

et

note

aux températures

molaires du liquide face aux volumes molaires de la

vapeur. Les capacités calorifiques molaires

respectivement des phases liquide et vapeur, sont considérées comme indépendantes de la température.

La vapeur d'eau est assimilée à un gaz parfait même à l’état de saturation et C

températures T et T' sont notés

de saturation et C températures T et T' sont notés f > C g . V

f

> C

g

.

V

f

'

V

f

De même on

V

g

et

V

'

g

les volumes molaires de la vapeur d'eau

T

et

T' . On négligera les volumes

C

f

et

C

g

1. Représenter le cycle étudié sur le diagramme en coordonnées T-v.

2. On appelle L et L' les chaleurs molaires de vaporisation respectivement aux températures T

et T' . Donner et indiquer le signe des travaux échangés

Donner et indiquer le signe des chaleurs échangées

Q

EF

,

W

Q

EF

FG

,

,

W

Q

FG

GH

, W

Q

,

GH

HI

,

,

W

Q

HI

IJ

,

et

W

Q

IJ

et

JE

.

W

JE

.

3. Utiliser le premier principe de la thermodynamique et déterminer l'expression de la différence

g , T et T' . En déduire que la chaleur latente peut s'écrire sous

L

L' en fonction de

C

f

,

C

la forme L

=

L

0

AT

L

0 et A sont deux constantes positives à déterminer.

4. Tracer l'allure de la courbe de variation de L en fonction de T .

5. Que peut-on dire de la température à laquelle L =0.

Exercice 2 : Turbine Prendre : c p (air) = 1000 J/kg/K, R = 8,314 J/mol/K, M air = 29g (3.5pts)

De l’air (gaz parfait, c p =1kJ/kg/K) se détend dans les aubages d'une turbine. L'enthalpie massique

à l’entrée est

c =70m/s. L'enthalpie massique à la sortie est

h =865,3kJ/kg et la vitesse étant

1

1

h

1/ En supposant le processus adiabatique, calculer la puissance

2/ La température d’entrée vaut T 627 C

=332kJ/kg et la vitesse à la sortie est c =100m/s. Le débit massique est de m& = 10kg / s .

2

1 =

2

&

W

t

. Calculer la température

développée par la turbine.

T

2

à la sortie.

3/ Dans la réalité le processus n’est pas adiabatique et la turbine fournit une puissance

&

W

'

t =

4620kW

. Calculer la chaleur échangée

Q

'

t et le rendement

s de la turbine.

Exercice 3 : Transformations adiabatiques réversible et irréversible (8pts) Un gaz parfait (de constantes R et ) subit une compression adiabatique de l’état (

l’état (

P

2

). Exprimer toutes les réponses en fonction de ces données.

*

P ,T ) à

1

1

a) Compression réversible : calculer

b) Compression irréversible : calculer

T

,

T

2

'

2

V

,

, le travail

'

2

W

12

échangé et l’entropie S

'

W

12

échangé et l’entropie

2

V

, le travail

c

créée.

'

S créée.

c

-------------------------------------------------------------------------------

Indication de solution aux exercices du contrôle rattrapage SMP S3 Automne 2012

Exercice 1 : Chaleur latente de vaporisation en fonction de la température (10pts)

de vaporisation en fonction de la température (10pts) 2/ Calcul des travaux et des chaleurs échangés.

2/ Calcul des travaux et des chaleurs échangés. Noter que 0,5pt pour l’expression et le signe (c'est-à-dire 0,25pt pour l’expression et 0,25pt pour le signe).

RT'ln

P

P'

'

 

V

g

V

E

P'(V'

f

V'

g

'

g

= RT'ln

=

P' V

)

Transformation isotherme EF :

W

Changement d'état FG :

W EF =

EF

W

FG

W

FG

>0 (0.5pt)

>0(0.5pt)

Transformation isobare GH : W

Transformation isotherme HI : W

Changement d'état I-->J :

GH

(0.5pt)

IJ

HI =

0

(0.5pt)

=

P(V

g

V )

f

0

W

W

IJ

PV

g

<0(0.5pt)

Transformation isobare J-->E : W

JE

=

P(V

E

V

g

)

<0(0.5pt)

3/ Le premier principe de la thermodynamique, donne

U

cycle

=

En utilisant l’équation des gaz parfaits et pour 1 mole, on obtient L

c'est-à-dire L

=

L

0

aT

avec L

0

=

L'

+

(C

f

C

g

)T'

(0.5pt) et

a = C

f

Q

Q

Q

Q

Q

P

EF =

RT'ln

EF

= RT'ln

FG =

L'

 

GH

=

C

f

(T

P'

V

'

g

V

E

<0(0.5pt)

<0(0.5pt)

T')

<0(0.5pt)

HI =

0

(0.5pt)

Q

Q

IJ

JE

(W

L'

i

=

C

=

=

L

C

>0(0.5pt)

g

(T' T)

>0(0.5pt)

+

g

Q )

i

(C

f

=

0

(0.5pt).

C

g

)(T

T')

(0.5pt).

(0.5pt).

4/ D’après la question 3/ L(T) est approximé par une relation linéaire à pente négative, d’où la courbe :

relation linéaire à pente négative, d’où la courbe : 5/ Quand voir la courbe de la

5/ Quand

voir la courbe de la figure sur le texte de l’exercice.

T

T

C

,

V

g

V

f

et L

0 . Il s’agit donc de la température critique Tc (Liq/Vap) (0.5pt)

Exercice 2 : Turbine (4pts)

1/ Le premier principe de la thermodynamique des systèmes ouverts :

m(h &

2/

h

2

2

h

h

1

1

+

=

c

2

2

c

2

1

c

p

2

(T

2

)

3/ On a :

m(h

&

2

h

1

numérique, on obtient

+

:

=

&

W

t

&

(1pt), ce qui donne par A.N. W

t =

5307,5kW (0.5pt)

T )

1

T

2

=

h

2

h

1

c p

+ T

1

(0.5pt) donne T

2 =

c

2

2

c

2

1

)

Q

2

t =

'

462

=

&

W

'

t

+

&

Q

530,75

'

t

(0.5pt), d’où Q

'

t

=

&

(W

=

68,75kJ / kg

(0.5pt).

t

366,7K

(0.5pt).

&

'

&

W ) / m

t

(0.5pt). Par application

Exercice 3 : Transformations adiabatiques réversible et irréversible (6pts)

a/ Transformation est adiabatique réversible : Gaz parfait :

T

2

=

W

12

T

1

P

2

P

1

=

c

v

(T

2

1

(0,5pt) et V

2

=

RT

1

P

P

1

P

1

2

1

(0,5pt),

T )

1

=

RT

1

(

P

2

1

P

1

1

1)

(0.5pt)

P V

1

1

= RT

1

et

donnent :

S c = 0(0.5pt).

b) Transformation est adiabatique irréversible :

puisque

RT

'

2

= P V

2

'

2

on obtient

T

'

2

R

1

=

R

1

'

W

12

=

R

1

T

1

+

P V

2

1

(T

'

2

T )

1

' '

et

W 12 =

P

2

(V

2

V )

1

- Calcul de

- Calcul de

donne

V

'

2

=

- Calcul de

T

1

(1 +

T

'

2

:

T

'

2

T

1

T

1

1

=

RT

1

P

1

'

2

V

:

V

'

2

RT

1

P

2

'

W

12

:

1 +

'

W

12

R

P

2

2

(

2

P

1

T

1

+ P

1)

2

R

(

T

1

1

=

+ P

=

R

P

P

1

=

1

+ P V

2

1

1

R

P

2

P

1

(

ou

T )

1

' RT

12

=

1

(

P 2

W

P

1

1)

(1pt)

En utilisant l’autre expression

'

W

12

=

P [

2

RT

1

P

2

(1 +

P

2

P

1

V

1))

'

2

=

donne

T

'

2

RT

1

P

2

1 +

=

RT

1

(

P

2

P

1

1)

=

T

1

P

2

P

1

(

(1 +

1)

donne :

P

2

P

1

(

(1pt)

1))

(1pt)

(

1))

V ]

1

on arrive au même résultat :

et

' RT

1

12

=

W

[1

P

P

2

1

]

- Calcul de S

'

c : Il est plus simple d’utiliser la pression,

ce qui donne

S

'

c

=

R

1

ln

1

(1 +

P

2

P

1

(

1))

+

R ln

P

1

P

2

S

'

c

=

(0.5pt)

S

=

2

2 Q

Q

1

T

=

c

P ln

T

'

2

T

1

+ R ln

P

1

P 2

(0.5pt),

Si non on utilisera le volume et on aura :

'

S c

=

R

1

dessus.

ln

1

(1 +

P

2

P

1

(

1))

+ R ln

S

'

c

=

S


P

1

P

2

1 +

2

=

1

P

2

P

1

(

Q

T

=

c

1)


V

ln

T

'

2

T

1

+ R ln

V

'

2

V

1

qui donne :

, que l’on peut ramener à l’expression ci-