Vous êtes sur la page 1sur 427
 
OEUVRES POÉTIQUES DECHRISTINE DE PISAN
PUBLIÉES PAR
MAURICE ROY
TOME PREMIER
BALLADES, VIRELAIS, LAIS, RONDEAUX, JEUX A VENDRE ETCOMPLAINTES AMOUREUSES
PARISLIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT ET CieRUE JACOB, 56M DCCC LXXXVI
Reprinted with the permission of the Société des Anciens Textes Français
JOHNSON REPRINT CORPORATION111 Fifth Avenue, New York, N.Y. 10003JOHNSON REPRINT COMPANY LIMITEDBerkeley Square House, London. W. 1OEUVRES POÉTIQUES DECHRISTINE DE PISAN1
 
INTRODUCTION
ne vie complète de Christine de Pisan ne pourra être utilement élaborée que le jour où les oeuvres decette célèbre femme auront été entièrement publiées et seront enfin sorties de l'oubli dans lequel ellesdemeurent injustement depuis plus de quatre siècles. Nous tenterons de l'écrire si nous réussissons à mener àbonne fin la tâche que nous nous sommes imposée. A l'heure présente il semble plus prudent de donnerseulement au lecteur un simple aperçu biographique, contenant quelques notions indispensables, et de luiindiquer rapidement les sources principales auxquelles il pourra puiser de plus amples informations:Jean Boivin.—Vie de Christine de Pisan (
 Mémoires de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
, II(1736), p. 704-14).Abbé Sallier.Notice sur Christine de Pisan (
 Mémoires de l'Académie des Inscriptions
, XVII (1751), p.515-25).Mlle de Kéralio.
Collection des meilleurs ouvrages composés par des dames
. Paris, 1787, II.Raimond Thomassy.
Essai sur les écrits politiques de Christine de Pisan
. Paris, 1838.Robineau.
Christine de Pisan, sa vie et ses oeuvres
. Saint-Omer, 1882.Friedrich Koch.
 Leben und Werke der Christine de Pizan
. Goslar, 1885.Indépendamment des indications fournies par les ouvrages précités, de nombreuses et consciencieusesrecherches, tant dans les archives de France que dans celles d'Italie, pourront seules donner des détailsbiographiques ignorés jusqu'ici.Une étude approfondie de l'ensemble de l'oeuvre de Christine apportera en même temps un précieuxcontingent à l'histoire de sa vie, de son influence littéraire. Car dans ses travaux mêmes l'auteur s'est plu àparler de ses propres impressions, à soulever discrètement le voile de sa vie, à retracer ses joies et sesmalheurs; mais de toutes ses compositions la
 Mutation de Fortune
 et la
 Vision
 ont été surtout les dépositairesde ses sentiments personnels.Voici quant à présent les grands traits de la vie de notre poète:Christine de Pisan naquit à Venise vers 1363. Son père, homme distingué, avait épousé la fille d'un conseillerde la République vénitienne, charge à laquelle l'appelèrent bientôt lui-même l'estime et la considération de sescompatriotes. Thomas de Pisan jouissait en même temps d'une grande réputation de philosophe etd'astrologue. La renommée de son savoir et de son mérite étant parvenue jusqu'à la cour de France, Charles Vlui fit des offres avantageuses pour l'attirer et l'attacher à sa personne. Notre savant italien ayant obtenu, avecles bonnes grâces du souverain, une place dans le Conseil royal, se résolut bientôt à adopter une nouvellepatrie et fit venir auprès de lui toute sa famille. Sa femme et la jeune Christine, âgée seulement de cinq ans,magnifiquement parées de riches costumes vénitiens, arrivèrent au Louvre (1368) et furent présentées au roiqui leur fit le plus gracieux accueil.Elevée au milieu de cette cour de France, alors aussi renommée par sa magnificence que par la distinction despersonnes qui la fréquentaient, Christine de Pisan y développa par une instruction soignée, par une éducationempreinte du meilleur ton et des sentiments les plus recherchés, les précieuses dispositions dont la nature avaitThe Project Gutenberg eBook of Oeuvres poétiques de Christine de PisanINTRODUCTION2
 
si heureusement doté son intelligence supérieure. A peine fut-elle parvenue à sa quinzième année (1378) queles charmes de son esprit et de sa personne la firent rechercher d'un grand nombre de gentilshommes, mais sonpère fixa son choix sur un jeune homme d'une bonne maison de Picardie, Etienne du Castel, dont les qualitéset le mérite tenaient lieu des avantages de la fortune.L'avenir qui semblait s'ouvrir plein de promesses heureuses pour ces jeunes époux, réservait cependant àChristine de dures épreuves; les premières années de son mariage furent le point de départ de ses infortunes etde ses malheurs. Le roi mourut le 16 septembre 1380. Thomas de Pisan, déchu de son crédit et éloigné de laCour, ne survécut que quelques années à son maître et à son bienfaiteur. Étienne du Castel, par sa valeurpersonnelle et par l'influence que lui donnait sa charge de secrétaire du roi, continuait encore les traditions dela famille de son beau-père, lorsqu'il fut emporté lui-même par une maladie contagieuse à l'âge de 34 ans(1389). Christine qui n'avait que 25 ans reste veuve avec trois enfants. Plongée dans sa profonde douleur elleest encore attristée par de nombreux procès avec des débiteurs de mauvaise foi et par des pertes d'argent quien furent la conséquence; c'est alors qu'elle demande au travail, à la poésie, à la littérature, la consolation etl'oubli de ses peines. Elle commence une vie nouvelle, entièrement consacrée à l'étude, mais plus heureuse endouces satisfactions. Son talent se révèlera d'abord dans des poésies légères, pleines de charme et de saveur, jusqu'au jour où l'essor de son génie l'élèvera à la hauteur des grandes compositions qui ont immortalisé sonnom.
DESCRIPTION DES MANUSCRITS
Christine de Pisan, que sa situation précaire avait engagée à tirer parti de son instruction et de sonremarquable talent, devait rechercher avec empressement toute occasion destinée à lui procurer quelquesressources. Aussi fit-elle exécuter un grand nombre de copies de ses oeuvres, afin de les offrir aux princes etaux riches seigneurs auxquels leur amour pour les lettres et la réputation de l'auteur faisaient un devoird'apprécier ces gracieux hommages à leur juste valeur. Cette multiplicité de manuscrits rend aujourd'hui pluslourde et plus difficile la tâche que doit s'imposer tout éditeur consciencieux. En raison de cette considérationnous avons cru préférable de préparer pour chaque tome une préface donnant la liste et l'appréciation desmanuscrits renfermant les oeuvres que nous devons publier.Notre riche Bibliothèque nationale possède plusieurs recueils contenant les poésies dont nous offrons le textedans ce premier volume.
 A¹
.(Bibl. Nat. F. français 835, 606, 836 et 605). Ces quatre volumes forment le ms. qui doit servir de base àcette édition, l'exécution en fut préparée et surveillée par Christine elle-même qui le destinait au duc de Berry;il est ainsi décrit dans les Inventaires publiés par M. L. Delisle
1
.Note 1:
 Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque nationale
, III, p. 193.«Un livre compilé de plusieurs balades et ditiés, fait et composé par damoiselle Cristine dePisan, escript de lettre de court, bien historié et enluminé, lequel Monseigneur a acheté de ladite damoiselle 200 escus.
Tous mes bons jours.
50 liv. (Evaluation faite à la requête desexécuteurs testamentaires du duc de Berry).
 Inventaire de l'année 1413, Arch. nat. KK 258.
 Inventaire de l'année 1416, Bibl. Sainte-Geneviève, mss. L. 54 f.
Baillé à la Duchessede Bourbonnais».M. L. Delisle n'a pas rapporté cette mention au ms. de la Bibl. nat. qui porte actuellement le n° 835 du fondsfrançais parce qu'une interversion de feuillets l'a empêché d'établir la concordance du premier vers du secondThe Project Gutenberg eBook of Oeuvres poétiques de Christine de PisanDESCRIPTION DES MANUSCRITS3
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505