Vous êtes sur la page 1sur 25
En plus d’un attaquant du Manga Sport Aâmmi Smaïl Amada, nous a quittés ! la
En plus d’un attaquant du Manga Sport Aâmmi Smaïl Amada, nous a quittés ! la
En plus d’un attaquant du Manga Sport
Aâmmi Smaïl
Amada,
nous a quittés !
la priorité
de Charef
Azzi : «Il ne nous faudra céder
aucun point à domicile»
Mardi 16 septembre 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2767 PRIX 20 DA
JSK
Il était accompagné de ses
parents et de sa petite famille
KerrarKerrarKerrarKerrarKerrardedededederetourretourretourretourretour
«Il n’a jamais été question
«Il n’a jamais été question
«Il n’a jamais été question
«Il n’a jamais été question
pour moi d’abandonner la JSK»
pour moi d’abandonner la JSK»
pour moi d’abandonner la JSK»
pour moi d’abandonner la JSK»
L’ombre d’Ebossé plane toujours
MCA

Les Kabyles reviennent au 1 er -Novembre

USMA Belaïli : «Je suis plus à l’aise comme deuxième attaquant» à Benhaddad ? Equipe
USMA
Belaïli :
«Je suis plus à
l’aise comme
deuxième
attaquant»
à Benhaddad ?
Equipe nationale
Slimani : «Après la CAN et le
Mondial, je veux réussir en
Ligue des champions»
CRB
Zvunka
convoqué par
la Commission
de discipline
Gourcuff songe à
Cadamuro comme
arrière gauche
USMH
La défense
inquiète
Iaïche
02
02

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

JSK

Les joueurs

ont repris à Tizi

Ouzou dans une ambiance triste

Trois semaines après le décès d’Al- bert Ebossé, les joueurs de la JSK ont repris hier soir le chemin de l’entraîne- ment au stade du 1 er -Novembre dans une ambiance triste. Et comment ! Les joueurs ont perdu l’un de leur coéqui- pier dans un drame survenu en plein match de football le 23 août dernier. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont eu du mal à traverser le tunnel dans le- quel leur équipier et ami avait rendu l’âme il y a trois semaines. Malgré cette reprise très difficile, les camarades de Djamel Benlameri ont fait preuve de courage pour reprendre le travail du moment qu’un match important les at- tend dans moins d’une semaine.

L’image d’Albert partout dans le stade

Le plus difficile dans cette reprise, c’est le fait que les joueurs n’arrivent plus à oublier Albert Ebossé. Le Came- rounais avait pour habitude de se pré- senter le premier au stade pour reprendre sans parler des rencontres et des buts qu’il a inscrits en un an et demi. Avant le début de la séance, les joueurs ne parlaient que de leur co- équipier qui a été inhumé samedi au Cameroun.

Broos réunit les joueurs avant l’entame de la séance

 

L’entraîneur de la JSK, Hugo Broos,

a

tenu à réunir tous les joueurs avant

le

début de la séance dans le but de les

remobiliser. Le Belge sait que ce n’est pas facile pour un joueur de reprendre dans un stade où l’un des leurs avait rendu l’âme. Toutefois, il a tenu par la suite à les féliciter pour leur prestation face à l’USMBA.

à les féliciter pour leur prestation face à l’USMBA. Kerrar et Hamroun reprennent A peine arrivé

Kerrar et Hamroun reprennent

A peine arrivé en Algérie en prove- nance de l’Irak, l’attaquant Muhanned Kerrar s’est présenté à la séance de re- prise. Il a eu une discussion avec son entraîneur avant de rejoindre ses co-

équipiers. Il faut dire qu’Hugo Broos est soulagé après le retour de son atta- quant sur lequel il va compter contre l’ASO. De son côté, le nouvel attaquant, Jugurtha Hamroun, s’est entraîné pour

la

première fois avec ses partenaires. Il

devait être qualifié d’ici le match de sa- medi contre les Chélifiens.

La direction a déposé le dossier de Hamroun au niveau de la LNF hier

La direction de la JSK a déposé le dossier de Hamroun auprès de la LNF hier. Les responsables kabyles souhai- teraient que leur attaquant soit qualifié dans les plus brefs délais pour qu’il soit d’attaque à partir de la prochaine jour- née.

Benamara réintègre le groupe

Ayant contracté une blessure face à l’USMBA, le latéral Youcef Benamara a repris le chemin de l’entraînement sur autorisation du staff technique. L’ancien Usmiste est désormais apte pour le match de ce samedi.

Mekkaoui absent

L’arrière gauche Zinedine Mekkaoui, convoqué en Equipe nationale A’, ne s’est pas entraîné avec ses coéquipiers. Selon nos échos, il a eu l’autorisation de s’absenter. Il devrait reprendre au- jourd’hui.

Khoudja interrompt la séance

 

Buteur samedi contre l’USMBA, l’at-

taquant Youcef Khoudja n’a pas pu aller au terme de la séance d’entraînement d’hier. Le joueur a reçu un coup avant de demander d’interrompre la séance.

 

S. Djoudi

Décédé hier à l’âge de 94 ans

Smaïl Khabatou, une grande légende s’éteint

L’ Algérie du football est en deuil et pour cause, ammi Smaïl Khabatou, l’une des grandes figures embléma- tiques du football algérien,

nous a quittés hier à l’âge de 94 ans. Ce Monsieur a laissé derrière lui un parcours immense en tant que joueur ensuite en tant qu’entraîneur de foot- ball. Il aura été sans contexte l’un des pionniers du football national. Kha- batou aura aussi marqué son époque avant et après l’Indépendance avec comme palmarès des titres gagnés avec le Mouloudia d’Alger et des matchs légendaires réussis avec la sé- lection nationale en tant que techni- cien. L’itinéraire d’un grand monument du football national Il n’aura pas été peut-être le plus médiatisé des joueurs de son époque, mais Smaïl Khabatou était un joueur exemplaire et dévoué aux couleurs du Mouloudia où il a passé la majeure partie de sa grande et riche carrière. Né le 8 septembre 1920, Khabatou a entamé sa carrière de footballeur à l'âge de 15 ans en minimes au Stade Algérien de Belcourt en 1935, club avec qui il décroche le titre de cham- pion d’Alger en 1938, alors qu’il n’avait pas encore bouclé ses 18 ans. Repéré par les dirigeants du Moulou- dia d’Alger, il est engagé par le doyen des clubs algériens où il participe à des sacres grandioses de cette équipe. Suite à un différend avec le DTS de l’époque, il quitte le MC Alger avec une grande amertume pour rejoindre l’UM Blida en 1951 où il évolue pen- dant quelques années en tant qu’en- traîneur-joueur. Connu pour sa rigueur, son honnêteté dans le travail, le nom de Khabatou était lié au suc- cès. Après un bref passage à la tête de l’Equipe nationale en 1963, il dirige

des grandes équipes des années 60 et 70, à l’image du MCA, de l’USMB, de l’OMR et du WAB Le sacre africain du MCA en 76, c’est aussi lui Pour ceux qui ne l’ont pas connu, Smaïl Khabatou a contribué grande- ment à la construction du grand MCA de 1976. C’est sous sa coupe que le club algérois a vu naître des grands noms du football, à l’instar de Bachta, Bachi, Batrouni, Ben- chikh, Zenir et les autres. Son travail de sape a fini par payer sous la hou- lette de l’autre figure du football al- gérien, toujours en vie, Hamid Zouba. D’aucuns estiment que le tri- plé historique du Mouloudia, jamais égalé en Algérie, était son œuvre du moment qu’il était derrière la for- mation de cette grande équipe conduite par Zouba au sacre africain en 1976. Ammi Smaïl, le premier diplômé des entraîneurs algériens Ammi Smaïl, comme aiment l’ap- peler très respectueusement ses ad- mirateurs, était écouté dans le monde du football. L’histoire retiendra que ce grand homme aura été le premier en- traîneur algérien diplômé en la ma- tière. Il compte plusieurs stages d’entraîneurs dont celui d'entraîneur- instructeur (équivalent de 3 e degré actuellement) qu’il avait réussi en 1948 avec brio à Reims. Khabatou a devancé des grands noms du football. Il s’est classé à cette époque 6 e sur 153 candidats parmi lesquels on citera le célèbre italien Helléno Herrera, et les Français Boulogne, Batteux, Leduc et Snella qui ont exercé au même temps que lui ici en Algérie. Il a battu la RFA en 1963 Les passages de Smaïl Khabatou à la tête de la sélection nationale n’ont

Khabatou à la tête de la sélection nationale n’ont pas été remarquables en matière de résultats

pas été remarquables en matière de résultats mais il a toujours était là pour former et mettre en place une équipe à même de rivaliser et d’aller récolter des résultats à l’avenir. L’un de ses grands matchs dirigés à la tête de l’EN, c’est ce succès retentissant arra- ché contre la RFA, 2 but à 0, le 1 er jan- vier 1963, au stade municipal d’Alger. L’enterrement aura lieu aujourd’hui au cimetière de Sidi Yahia C’est aujourd’hui que ammi Smaïl Khabatou sera enterré au cimetière de Sidi Yahia avec sa défunte femme dé- cédée il y 4 ans et demi et enterrée dans ce même cimetière. La levée du corps est prévue ce mardi de son do- micile familial sis au quartier Les Sources de Bir Mourad Rais. Il est parti sans avoir vu son jubilé Les amis du défunt Smaïl Khabatou

étaient très émus hier. D’aucuns parmi eux évoquaient des souvenirs mémorables avec cet homme qui a formé des grands noms du football algérien. Ils étaient tous fortement touchés du fait qu’une personnalité comme ammi Khabatou n’ait pas eu son jubilé. «Il est parti sans avoir vu son jubilé», n’ont-ils eu de cesse de ré- péter. Le Buteur présente ses sincères condoléances à la famille Khabatou Attristé par le décès de Smaïl Kha- batou, survenu hier à l’âge de 94 ans, la rédaction du journal Le Buteur pré- sente ses sincères condoléances à la famille du défunt et l’assure en cette pénible circonstance de sa profonde sympathie. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Moumen A.

Zenir : «Ammi Smaïl, un monument qui s’en va»

A. Zenir : « Ammi Smaïl, un monument qui s’en va» «Tout ce qu’on dira de

«Tout ce qu’on dira de lui ne suffira pas pour décrire ce grand homme du football algérien. Je suis abattu car ammi Smaïl aura été plus qu’un père. Un homme, un formateur et un éducateur au sens propre du mot. Personnelle- ment, c’est grâce à lui que j’ai pu faire carrière dans ce sport. C’était pour nous un père, un frère, un ami et tout ce que vous pouvez imaginer. Dommage ces derniers temps le football algérien n’ait pas tiré de sa grande et riche expérience. C’est un monument qui s’en va, Allah Yerahmou.»

Charef demande aux joueurs d’assister à son enterrement

A l’issue de la séance d’entraînement, Boualem Charef a informé les joueurs du décès de l’une des icônes du Mou- loudia, en l’occurrence Ismaïl Khaba- tou, et il leur a demandé d’aller d’assister à son enterrement.

Ghezzal, le grand retour !

Revenu à Parme cet été après un prêt d’une année à Latina, l’attaquant algérien, Abdelkader Ghezzal, a refait surface au plus haut niveau avant-hier face au Milan AC lors de la 2 e journée de Serie A. Aligné d’entrée de jeu par Donadoni, l’ex-inter- national a occupé le poste

jeu par Donadoni, l’ex-inter- national a occupé le poste d’ailier droit, mais avec la faculté de

d’ailier droit, mais avec la faculté de repiquer dans l’axe lors des offensives de l’équipe. Très remuant, Kader s’est bien dé- mené sur le terrain et a été à l’origine des deux premiers buts inscrits par Parme (27’, 51’). Il a

participé aussi aux tâches défensives, ce qui l’a évidemment fatigué et poussé son entraîneur à le remplacer à la 65’. Une sortie qui s’est effectuée sous les applaudissements du public parmesan présent.

2 ans et 9 mois après, il retrouve la Serie A

Le retour de Ghezzal demeure un événement, puisque sa dernière apparition en Serie A re- monte à un certain 21 décembre 2011 avec Cesena, lui qui était prêté par Bari. Il a ensuite rejoint Levante avant de revenir une saison à Bari, mais en deuxième division cette fois-ci. L’année passée, il a de nou- veau évolué au palier inférieur avec Latina. Un grand retour ponctué par une prestation très ho- norable.

S. F.

Belfodil a joué 80’ face au Milan AC Au terme d’un match exceptionnel, le Milan
Belfodil a joué 80’ face au Milan AC
Au terme d’un match exceptionnel,
le Milan AC de Filippo Inzaghi est
parvenu à ramener une précieuse
victoire (4-5) du déplacement qui
l’a emmené à Parme avant-hier soir.
Titulaire, l’international algérien,
Ishak Belfodil, a été aligné à la
pointe de l’attaque, aidé sur les
côtés par Ghezzal et Cassano. L’an-
cien Lyonnais est resté sur le terrain
près de 80’ avant de céder sa place
au Marocain Bidaoui. Très attendu,
il n’a pas su apporter le plus qu’on
attendait de lui et ne paraissait pas
totalement dans son élément. Mis à
part une action en première mi-
temps, il ne s’est pas vraiment créé
de véritables occasions dange-
reuses à même de tromper la vigi-
lance du gardien Diego Lopez.
S. F.

Condoléances

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du père de Monsieur Azouaou MEHMEL, Président Directeur Général d'Algérie Télécom. En cette douloureuse circonstance, Monsieur Nabil Amra, Directeur des journaux Le Buteur et El Haddaf, présente à toute la famille ses sincères condoléances et prie le Tout Puissant d’accueillir le défunt en Son Vaste Paradis. «A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.»

www.lebuteur.com JSK Coup de colère N° 2767 Mardi 16 septembre 2014 03 Une marche de
www.lebuteur.com JSK Coup de colère
www.lebuteur.com
JSK
Coup de colère

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

03
03

Une marche de protestation à Tizi aujourd’hui !

2014 03 Une marche de protestation à Tizi aujourd’hui ! T rois semaines après le décès

T rois semaines après le décès d’Albert Ebossé, touché par un projectile lors du match JSK-USMA, la Ligue natio- nale de football a décidé de rendre publiques les sanctions à l’encontre

du club kabyle. En effet, les responsables du foot- ball algérien ont pris la décision de fermer le stade

du 1 er -Novembre jusqu’à la fin de saison, six mois à huis pour la JSK et interdire les supporters du club de se déplacer avec leur équipe favorite et ce, jusqu’à la fin de la phase aller. Des sanctions qui n’ont pas été du goût des fans kabyles lesquels re- fusent catégoriquement que leur équipe soit punie de cette manière. D’ailleurs, samedi dernier, un groupe de supporters a organisé une marche paci- fique devant le stade du 1 er -Novembre pour dé- noncer la hogra que leur équipe subie depuis quelques temps. Et comme il n’y a vraiment pas

trop de monde, les amoureux de la JSK ont pris la décision d’organiser une autre marche de protes- tation aujourd’hui en présence de tous les suppor- ters. Le but de cette marche est de demander aux responsables du football algérien de revoir les sanctions à la baisse. Selon eux, la JSK n’a rien fait pour mériter tout cela. Au contraire, le club ka- byle a toujours honoré l’Algérie lors des compéti- tions continentales. Pis, les Kabyles ne sont pas prêts à lâcher prise. Ils n’arrêtaient pas de dire : «Il n’est pas question qu’on ne se déplace pas avec la JSK. Pourquoi prendre une telle décision ? On n’est pas des Algériens ? Alors !»

Rendez-vous le stade du 1 er -Novembre à 13h

Comme ce fut le cas samedi dernier, les suppor- ters de la JSK se sont
Comme ce fut le cas samedi dernier, les suppor-
ters de la JSK se sont fixé rendez-
S. D.

Il est arrivé hier soir à Alger…

Kerrar met fin au suspense !

Au lendemain du décès d’Albert Ebossé, l’attaquant Muhanned Kerrar a directe-

ment pris la décision de rentrer chez lui en Irak pour rendre visite à sa famille qui était très inquiète. Toutefois, il a en profité pour répondre présent au stage de l’équipe nationale de son pays. Et le jour où il a décidé de rentrer en Algérie, il a été bloqué

à

dans l’obligation de patienter quelques jours. C’est d’ailleurs hier après-midi que Kerrar est arrivé en Algérie en provenance d’Oman. L’attaquant kabyle, qui a raté le match de la troisième journée de la Ligue 1 Mobilis, devait reprendre hier soir le chemin de l’entraînement avec ses coéquipiers et préparer sereine- ment le match de l’ASO. Le moins que l’on puisse dire est que Kerrar à un grand rôle à jouer après le décès d’Ebossé, lui qui est considéré comme étant le nouveau chasseur de buts de la JSK. Les supporters attendent en effet beaucoup de lui.

cause du visa. Du coup, il était

Il était accompagné de ses parents et de sa petite famille

Ce qui prouve que Kerrar est revenu à la JSK avec la ferme intention d’honorer son contrat et reprendre le plus normalement du monde avec son équipe, c’est le fait qu’il soit venu avec ses parents, sa femme et sa petite fille. Le chauffeur du club

s’est déplacé jusqu’à Alger pour accueillir le joueur et

le

conduire à son domicile à Tizi Ouzou.

«Il n’était pas question pour moi d’abandonner la JSK»

A

pris attache avec l’attaquant kabyle, Muhanned Kerrar, qui estime qu’il n’a jamais pensé à abandonner la JSK : «Certes, j’a un peu tardé à cause de mon visa, mais il n’était jamais question pour moi d’aban- donner la JSK. Me voilà avec vous aujourd’hui et je vais me donner à fond aux entraînements dans l’es- poir de convaincre à nouveau l’en- traîneur.»

peine arrivé à Alger, nous avons

JSK-ASO pourrait avoir lieu à Benhaddad

A moins d’une semaine du match de la 4 e journée de la Ligue 1 Mobilis, la JSK n’a toujours pas choisi le stade qui abritera ses rencontres et ce, jusqu’à la fin de la saison. En effet, le président Hannachi, qui est en train de su- perviser plusieurs stades en Algé- rie, n’a toujours pas pris de décision finale. D’après une source généralement bien infor- mée, la direction kabyle compte prendre tout son temps avant de trancher du moment que le stade choisi sera conservé jusqu’à la fin de la saison. Du coup, il faudra faire le bon choix et mettre les joueurs dans les meilleures condi- tions possibles. Malgré le fait qu’aucune décision n’ait été prise jusqu’à présent, une source proche de la direction kabyle nous a révélé que le match JSK- ASO pourrait avoir lieu au stade de Benhaddad. Au moment où nous mettons sous presse, aucune décision finale n’a été prise. Ce n’est qu’une proposition que les Kabyles étudient en ce mo- ment.

S. D.

vous aujourd’hui, devant le stade du 1 er -No- vembre de Tizi Ouzou à 13h pour une seconde marche de protestation. Les inconditionnels kabyles n’arrivent pas à accepter que leur équipe soit sanctionnée aussi sévèrement.

Tous les supporters concernés

D’après nos sources, ce n’est pas seulement les supporters de Tizi Ouzou qui sont concernés par cette marche. Les amoureux de la JSK ont lancé un appel à tous les fans kabyles dans les 48 wilayas pour mettre la main dans la main et défen- dre l’intérêt de leur équipe favorite.

Khiat d’attaque face aux Chélifiens Souffrant d’une blessure à la cheville contractée lors du match
Khiat
d’attaque
face aux Chélifiens
Souffrant d’une blessure à la cheville
contractée lors du match amical face au
RC Kouba, le jeune défenseur Khiat qui a
fait l’impasse sur le match de la troisième
journée contre l’USMBA peut désormais
rechausser ses crampons. Ce dernier,
qui s’est entraîné le plus normalement
du monde avec ses coéquipiers
hier soir, est fin prêt à re-
prendre la compéti-
S. D.

Rial «La volonté des joueurs a fait la différence»

A la fin de la rencontre face à l’USMBA, nous nous sommes entretenus avec le buteur Ali Rial. Ce dernier estime que ses coéquipiers ont été tous à la hauteur et que la victoire est amplement méritée. Toutefois, il a déclaré qu’il ne faut pas s’arrêter là. L’équipe doit encore confirmer lors des prochaines rencontres.

Malgré la période difficile que vous avez traversée, vous avez quand même réussi à revenir avec les trois points de votre déplacement à Bel Abbes. Que pouvez-vous dire là- dessus ? J’avoue que nous avons traversé des moments très diffi- ciles. Ce n’est pas évident de retrouver vite le moral. Malgré cela, nous avons repris le chemin de l’entraîne- ment pour essayer d’aller de l’avant et reprendre notre travail. Certes, la rencontre s’annonçait très difficile à l’extérieur mais la volonté des joueurs a fait la diffé- rence. Vous avez été l’auteur du premier but. Un commentaire ? Effectivement, j’ai inscrit le premier but de mon équipe et je ne pense avoir fait que mon devoir. On a tous contribué à ce succès. Nous allons es- sayer de rester sur cette lancée le plus longtemps possible. La JSK va recevoir lors du prochain match l’ASO Chlef. Comment s’annonce pour vous cette rencontre ? Toutes les rencontres sont difficiles et non pas seule- ment face à l’ASO. Nous avons encore quelques jours devant nous pour préparer cette empoignade. J’espère que nous serons à la hauteur et décrocher trois autres points. Peut-on dire que les joueurs de la JSK sont prêts à relever le défi cette saison ? Oui, nous sommes tous prêts à relever le défi et essayer de décrocher un trophée en fin de saison lequel sera dédié à Albert Ebossé. On ne va rien lâcher. Nous avons un bon groupe et je pense que nous sommes capables de réaliser l’exploit. Le fait de jouer à huis clos six mois ne vous inquiète-t-il pas ? Il est vrai que ce n’est pas évident pour une équipe de jouer six mois à huis clos mais je pense que nous n’avons pas trop le choix du moment que le verdict est tombé. On aurait aimé continuer avec nos supporters mais dommage. Ce n’est pas le moment de parler de ça, je pense qu’on doit sacrifier car l’intérêt de la JSK passe avant tout. Entretien réalisé par Saïd D.

Après deux matchs moyens contre le MCO et l’USMA

Delhoum retrouve son niveau

moyens contre le MCO et l’USMA Delhoum retrouve son niveau Après des mois de négo- ciations,

Après des mois de négo- ciations, le pré- sident Hannachi a su relever le défi et convaincre le milieu de terrain Mourad Delhoum d’op- ter pour la JSK. L’ancien joueur de l’Entente de

Sétif lequel a brillé de fort belle manière lors du premier stage de préparation à Evian ainsi qu’en Tunisie a été crédité d’un rendement tout juste moyen lors des deux premiers matchs de champion- nat respectivement face au MCO et l’USMA. Malgré la période très diffi- cile que les joueurs ont traversée suite au décès tragique d’Albert Ebossé et l’arrêt forcé que le cham- pionnat a observé, cela n’a pas af- fecté le milieu de terrain kabyle, Mourad Delhoum, lequel a pris la décision de reprendre à fond le tra- vail et d’honorer convenablement la mémoire de son coéquipier, Ebossé. Pour preuve, l’ex-Sétifien, de l’avis de tous, a été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain lors du match de la quatrième journée face à l’USMBA. Le milieu de terrain kabyle a été un vrai maestro que ce soit dans la ré- cupération ou bien dans l’animation du jeu. Quand Delhoum va, tout va ! Pour preuve, la JSK a réussi à revenir avec trois précieux points de son dé- placement à l’ouest du pays. Désor- mais, il doit garder cette super forme et enchaîner avec d’autres belles prestations, à commencer par la prochaine rencontre face à l’ASO.

S. D.

04
04

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com JSK Coup par coup
www.lebuteur.com
JSK
Coup par coup

Il poursuit son accession depuis la 1 re journée de Ligue 1 Mobilis

Ferrahi «Confirmer notre bonne forme face à l’ASO» Titulaire indiscutable depuis la 1 re journée
Ferrahi «Confirmer notre
bonne forme face à l’ASO»
Titulaire indiscutable depuis la 1 re journée de Ligue 1 Mobilis, le milieu récupérateur Rachid
Ferrahi est devenu un élément incontournable dans l’effectif de Broos. L’ex-Sétifien s’est
imposé lors du stage d’intersaison et depuis, il ne fait que confirmer son niveau.
Avez-vous retrouvé
votre confiance
après la victoire de
samedi dernier face
à Bel-Abbès ?
Oui, surtout après
ce que nous avons
vécu après le match de
l’USMA. Ça n’a pas été facile
pour nous. On avait besoin de
cette victoire de Bel-Abbès
pour retrouver notre
confiance. Aujourd’hui, je
pense que nous avons prouvé
que nous avons du caractère.
Je pense aussi que c’est dans
les moments difficiles que
l’on juge la valeur d’une
équipe. Il faut maintenant
passer à la suite, car la saison
est encore longue.
C’est votre second succès de
suite à l’extérieur. Peut-on dire
que la JSK évolue mieux à l’ex-
térieur qu’à domicile ?
Non, pas spécialement. Il est
vrai que nous avons réalisé deux
succès à l’extérieur, mais même
face à l’USMA, nous n’avons pas
été mauvais. Pour réaliser une
bonne saison, il faudra être bon à
domicile et à l’extérieur. On sait
que tous nos matchs seront un défi
pour nous. C’est la raison pour la-
quelle on veut être présent à
chaque match.
Comment se prépare votre pro-
chaine sortie face à l’ASO ?
Dans de bonnes conditions.
C’est toujours bien de reprendre
les entraînements après une vic-
toire. Tout est facile. Le seul
point noir est la
apprenant que vous allez devoir
jouer durant toute une saison
en dehors de Tizi ?
J’étais bien évidemment déçu.
Jouer en dehors de nos bases
pourrait nous affaiblir. Mais que
voulez-vous qu’on fasse, cette
sanction est venue après la dispari-
tion de notre coéquipier. On va
devoir faire face. Ce n’est pas une
excuse pour
baisser les bras.
disparition de
notre ami Al-
bert Ebossé.
Cela nous a tous
Ce serait trop
facile de dire
que nous n’al-
lons pas pou-
voir jouer.
Quelles que soient les
choqué. Je pense
qu’il faudra bien
plus d’un mois
pour oublier ce qui s’est passé. Il
restera dans nos cœurs et c’est
pour sa mémoire qu’on essayera de
réaliser une bonne saison. Et pour
cette prochaine rencontre, je pense
que le moment est venu pour
confirmer notre bonne forme.
Quelle a été votre réaction en
circonstances, il faudra s’accro-
cher jusqu’à la fin de la saison car
il s’agit de l’intérêt de la JSK.
Beaucoup craignent que cela
risque de pénaliser l’équipe.
Est-ce votre point de vue ?
Comme je viens de vous le dire,
jouer à l’extérieur et sans notre pu-
blic pourrait nous pénaliser. Mais
je ne veux pas trop y penser à ça.
Rien ne nous empêche de nous
donner à fond à chaque match. Je
suis un gagneur et je pense que si
l’on peut surpasser cet obstacle, on
finira par faire de belles choses
cette saison. Le plus important est
de rester concentrés sur notre
tâche sur le terrain et de ne pas
trop y penser à cette histoire de
domiciliation.
Revenons à vous, vous venez
d’enchaîner votre 3 e titularisa-
tion cette saison. Etes-vous sa-
tisfait de vos débuts à la JSK ?
Pour l’instant, je ne me plaints
pas. Je réalise un bon début de sai-
son et je prends plaisir à chaque
match. C’est toujours agréable de
bénéficier de la confiance de l’en-
traîneur. A chaque match, j’essaye
d’apporter un plus à l’équipe. Tou-
tefois, c’est une responsabilité, car
je sais qu’il va falloir rester perfor-
mant durant toute la saison. Pour
jouer titulaire à la JSK, il faut avant
tout mériter sa place. J’essayerai
d’être à la hauteur. L’important à
mes yeux et que l’on parvienne à
enchaîner les bons résultats.
Entretien réalisé par Hamza B.
«C’est
dans que
moments
valeur d’une équipe»
les l’on
difficiles
juge
Il a contracté une blessure au pied
la
Ziti devrait jouer
contre Chlef
A yant reçu un coup au pied, le latéral
droit Mohamed Khoutir Ziti s’est
fait des frayeurs à la fin du match
de samedi dernier face à l’USMA.
Ils recevront les Chélifiens pour la première
fois en dehors de Tizi et à huis clos
Au point où il craignait pour sa participation
pour la prochaine rencontre face à l’ASO qui
se disputera ce samedi. Toutefois et d’après
nos sources, le joueur a repris confiance
Nouveau défi pour les Kabyles
C’ est en fin de journée
d’hier que les Ka-
byles ont repris le
chemin des entraî-
étant un nouveau défi pour
l’équipe, à commencer par ce sa-
medi face à l’ASO.
Surmonter les
moments difficiles,
les joueurs savent le
faire
face aux situations difficiles
et le club finira bel et bien
par sauver sa saison une
fois de plus.
dans la journée d’hier, et ce, après avoir eu
une discussion avec le médecin de la JSK.
Il semblerait que cette blessure ne soit
pas trop grave et sa participation pour
la prochaine rencontre n’est pas com-
promise. Cela n’empêche pas le staff
médical de suivre de près le joueur d’ici
vendredi.
nements. Une reprise caractérisée
par la présence de la plupart des
joueurs. Il est clair que la victoire
de samedi dernier a donné des
ailes aux joueurs kabyles, qui, à
présent, retrouvent petit à petit le
goût de jouer au football. C’était
d’ailleurs l’objectif primordial du
staff technique, à l’image de ce
qu’a déclaré Broos à la fin du
match de samedi dernier face à
l’USMBA : «L’important pour le
moment est que le groupe retrouve
la joie de jouer au football. C’est de
cette manière qu’on retrouvera
notre confiance.» Apparemment,
c’est en bonne voie puisque les ca-
marades d’Ali Rial ont arraché la
victoire dans la douleur et veulent
à présent aller de l’avant. Toute-
fois, tout le monde est conscient
de la difficulté de cette mission,
surtout après les sanctions infli-
gées à l’encontre du club. La JSK
évoluera en dehors de Tizi Ouzou
et sans le public. On peut donc
qualifier chaque match comme
Rester accroché
au podium,
l’objectif fixé
lors de la phase
aller
Il poursuit les soins
La JSK s’est toujours bien sortie
dans les moments difficiles. Les
différentes générations qui ont
défilé au club peuvent en témoi-
gner et les exemples ne manquent
pas. Il ne passe pratiquement pas
une seule saison sans que le club
ne connaisse des hauts et des bas
en championnat. Et c’est dans les
moments les plus complexes que
la JSK parvient à faire la diffé-
rence. Il y a deux ans de cela, le
club était à deux doigts de se re-
trouver en seconde division suite
au mouvement d’opposition qui a
frappé la maison de la JSK. Les
joueurs jouaient devant des tri-
bunes vides, mais ils se sont tout
de même accrochés. De même, en
2001 lorsque le club a dû délocali-
ser ses rencontres à Boumerdès.
Beaucoup pensent que les diri-
geants kabyles ont toujours fait
Désormais, l’objectif est
clair, rester accroché au po-
dium le plus longtemps possi-
ble. A la 3 e place actuellement
avec 6 points au total, la JSK a
bien entamé sa saison. Le meil-
leur scénario possible est de finir
parmi les 3 premiers d’ici le coup
d’envoi de la phase retour du
championnat. Les diri-
geants et le staff technique
se sont entendus à mainte-
nir le club dans le haut du
tableau, surtout lorsqu’on
sait que la phase retour
sera davantage chargée
avec la participation du
club en Ligue des
champions à partir du
mois de février.
Aux dernières nouvelles, Mohamed
Khoutir Ziti poursuit toujours les soins
tout en effectuant un programme spéci-
fique. Le staff technique espère tout de même que Ziti ré-
cupère au plus vite avant la fin de la semaine, ce qui va le
rassurer davantage. D’autre part, Broos sait qu’il n’a pas un
grand choix à droite, surtout que Benamara lui aussi a
contracté une blessure à la cuisse. La JSK n’a donc pas les
moyens de se priver de son arrière droit.
«Ce n’est pas trop grave»
Pour sa part, Mohamed Khoutir Ziti nous a fait savoir que
cette blessure n’a rien de grave et que sa participation pour la ren-
contre de ce samedi n’est pas compromise. Il nous dira à ce sujet :
«Effectivement, j’ai reçu un coup au pied. A la fin du match de samedi
dernier, j’ai discuté avec le médecin. Il m’a prescrit un traitement, mais il
m’a tout de même rassuré. Il m’a fait savoir qu’à la reprise, tout rentrera
dans l’ordre. Je sais que ce n’est rien de grave. Je serai bel et bien là ce samedi
face à l’ASO. Il n’y a aucune crainte sur ma participation. Déjà que ça va beau-
coup mieux par rapport au week-end dernier. Mentalement, je me prépare nor-
malement à affronter Chlef. Je sais que ce sera un match difficile, mais on
relèvera le défi.»
H. B.
A. A.
www.lebuteur.com Coup de de main USMA
www.lebuteur.com
Coup de de main
USMA

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

05
05

Belaïli : «J’aurais aimé marquer face

Comment avez-vous reçu la nouvelle de votre convocation en sélection ? Sincèrement, j’étais très content
Comment avez-vous reçu la nouvelle de
votre convocation en sélection ?
Sincèrement, j’étais très content d’apprendre
ma convocation en sélection nationale même
pas influer négativement sur l’équipe. On a
réussi à remporter notre match face à la JSK
à Tizi- Ouzou. Du coup, il fallait confirmer.
Je pense que cette victoire est très importante
et qui va nous permettre de continuer à tra-
vailler.
Une victoire pour votre première
titularisation, un sentiment
particulier ?
au CRB, mais…»
s’il s’agit de l’équipe A’ et d’un stage de courte
durée. Je suis très content car défendre les
couleurs nationales reste un immense hon-
neur et fierté pour moi. Je tâcherai de travail-
ler davantage pour figurer dans les plans du
sélectionneur national, Christian Gourcuff.
Vous voulez donc jouer un match officiel ?
Peu importe. Pour moi, un match amical ou
un match officiel, c’est la même chose. Le plus
important est d’être en équipe A. C’est l’objec-
tif que je me suis tracé. Je travail dur pour l’at-
teindre.
Votre retour en sélection coïncide avec
votre engagement avec l’USMA. Ne pensez-
vous pas que vous avez décidé de rentrer au
pays au bon moment après une expérience
à l’ES Tunis ?
Oui, cela démontre que j’ai effectué mon re-
tour au bon moment. Aussi, je pense que j’ai
fait le bon choix en rentrant au pays après une
expérience à l’ES Tunis. Maintenant, après
avoir fait les équipes nationales jeunes, je
veux jouer avec l’équipe A.
Il reste encore quatre matchs durant les
éliminatoires de la CAN et presque tous
les joueurs souhaitent avoir la chance
de prouver. C’est peut-être le cas pour
vous ?
Oui,
c ’e s t
n
s ent i-
m e n t
u
particu-
Oui, surtout si la sélection parvient à
se qualifier à la CAN avant la fin des
éliminatoires.
Le plus impor-
tant est de tra-
vailler afin
d’être prêts
lorsque le sé-
«Très content de
ma convocation
en sélection»
lectionneur
fera ses choix. Quatre matchs, c’est important.
Dans le cas où l’EN valide son billet, ce sera
une bonne chose si Gourcuff donne la chance
à certains joueurs pour montrer leur talent.
A partir de là, je pourrai me faire d’autres ob-
jectifs, notamment pour ce qui concerne la
phase finale de la CAN.
Et si on revenait au derby remporté face au
CRB…
Ce sont trois points très importants que nous
avons glanés. Il était important pour nous de
démontrer que l’arrêt du championnat n’allait
lier. J’au-
rais aimé
m arqu e r
un but face
au CRB,
mais le plus
i m p o r t a n t
dans tout ça,
reste le succès
acquis à domi-
cile. Ça a été
aussi un plaisir
pour moi de dé-
couvrir l’ambiance
à Bologhine de nos
supporters. C’est
vrai, n’importe quel
joueur veut mar-
quer, mais le football
est fait ainsi.
«Mon objectif
est désormais
de jouer avec
l’équipe A»
Les supporters vous ont demandé de tirer
le penalty…
Oui, et je les remercie de m’avoir encouragé
mais il faut savoir que Meah a été désigné
par l’en-
traîneur
p o u r
tirer les
penaltys
et il a réussi
à ouvrir le
score. C’est grâce à ce
but que nous avons pu jouer la
suite du temps très à l’aise. Pour revenir à
votre question relative aux butx, je veux tou-
jours marquer des buts sur action de jeu afin
de donner plus de joie aux supporters.
Mais en première mi-temps, vous avez
trouvé beaucoup de difficultés ?
Oui, je suis entièrement d’accord avec vous.
En première mi-temps, on a trouvé des diffi-
cultés. L’adversaire est resté replié en défense,
il a misé sur les contres- attaques pour tenter
de nous déstabiliser. On n’a pas été chanceux
à mon avis. On a cherché à marquer puis on
est rentrés dans la facilité. A mon avis, le tour-
nant du match est le penalty qu’a sifflé l’arbitre.
Après avoir marqué ce but, on a joué à l’aise.
En première période, vous avez été aligné
en pointe avant l’entrée de Nadji…
En ma qualité de milieu offensif et d’atta-
quant, je suis prêt à évoluer à n’importe quel
poste en attaque. L’entraîneur m’a aligné dans
ce poste, j’ai essayé de donner le meilleur de
moi-même avant que mon coéquipier, Nadji,
soit incorporé. A ce moment là, je suis de-
venu un deuxième attaquant et cela m’a beau-
coup aidé pour bien m’exprimer sur le terrain.
Comment évaluez-vous le début de saison
de l’USMA ?
Je pense que c’est un début très positif. Nous
avons récolté sept points sur les neuf possi-
bles. On a certes raté deux points lors du
premier match face à l’ESS, mais on a su
par la suite comment se racheter en bat-
tant la JSK et récemment le CRB.
Entretien réalisé par
M. Z.

Le commissaire au match a rédigé un rapport contre les supporters

A lors que les Rouge

et Noir se sont

imposés face au

voisin bélouiz-

dadi, retrouvant

ainsi la confiance, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. L’USM Alger risque en effet une sanction de la part de la Ligue de football professionnel. Selon une source crédible, le commissaire au match désigné par la LFP pour veiller à la réglementation lors de ce derby algérois, a rédigé après le match un rapport accablant qui pourrait enfoncer le club de Sou- stara. En effet, le commissaire au match a rédigé un rapport contre les supporters de l’USMA qui ont accroché une banderole avant ce match mentionnant : «Se taire contre la violence augmentera ce fléau». Pour les inconditionnels des Rouge et Noir, cette banderole contient un message que les sup- porters ont voulu faire passer aux autorités algériennes pour faire face à la violence dans les stades qui a pris de l’ampleur au point où des vies humaines tombent dans les stades ces derniers temps.

Laroussi a été convoqué hier à la Ligue

Face à cette situation, le secrétaire général du club, Mustapha La- roussi, a été convoqué hier par la Ligue de football professionnel afin de donner la version officielle du club. C’était aussi une occasion pour le SG du club pour défendre le dossier usmiste pour éviter d’écoper de la moindre sanction. Il est vrai que le club risque d’écoper d’une forte amende assortie d’un avertissement, mais Mustapha La- roussi a essayé tout de même de défendre la cause usmiste en fai- sant comprendre à la LFP que cette banderole avait un sens posi- tif pour demander aux autorités de faire face à la violence dans les stades et n’avait à aucun moment pour but d’insulter ni les autorités du pays ni les instances footballis- tiques. Reste à savoir maintenant quelle sera la décision finale de la Ligue quant à cette affaire, surtout que, depuis CRB- USMA et cette banderole de la honte accrochée par les supporters du CRB, la Ligue a décidé de sévir pour éviter toute polémique du genre.

M.Z.

Velud alignera l’équipe de la 2 e mi-temps face au RCA

A près la victoire de l’USMA face au CRB, les supporters continuent toujours à s’interroger

concernant les choix fait par l’en- traîneur, Hubert Velud qui a dû composer son onze type sans cer- taines de ses pièces maîtresses comme Ferhat et Nadji, laissés sur le banc de touche. L’entraîneur des Rouge et Noir a aligné Youcef Be- laïli en pointe de l’attaque. C’était une première puisque le joueur n’a jamais joué dans ce poste. Hubert Velud a décidé de reconduire Be- laïli après le match de la JSK lorsqu’il a été derrière le deuxième but victorieux de son équipe. Selon nos informations, Hubert Velud reconduira samedi prochain à Larbâa, le onze qui a disputé la seconde mi-temps.

Nadji et Zemmamouche de retour

Ce qui est sûr, c’est que Moha- med Lamine Zemmamouche sera de retour dans le onze type, après avoir fait l’impasse sur le match du

CRB pour cause de blessure. Mal- gré une belle prestation du deuxième gardien, Mourad Berre- fane, Hubert Velud alignera son gardien international. En pointe de l’attaque, l’ex-Sétifien, Rachid Nadji, sera de retour dans le onze, après avoir été laissé sur le banc de touche lors du derby face au Cha- bab. Incorporé en deuxième mi- temps, Nadji a été l’auteur du deuxième but de son équipe, suite à une belle tête.

Bouazza et Seguer toujours dans les plans du coach

La concurrence va battre son plein en prévision du match face au RCA. Fahem Bouazza, qui est revenu de blessure, a dis- puté face au CRB une mi- temps et demi. Il a fourni une belle prestation. Le joueur reste toujours dans les plans du coach. Idem pour Mohamed Seguer qui reste un véritable joker pour

cours du match, à son entrée.

Le retour de Ferhat risque de fausser les calculs

Par rapport au match du CRB, c’est le retour du jeune Zinedine Ferhat qui risque de fausser les calculs de Velud. L’international espoir qui a fait l’impasse sur les matchs de la JSK et du CRB pour cause de blessure pourrait effec- tuer son retour face au RCA. Dans ce cas, les calculs de Velud ris- quent d’être faussés.

Meziane et Tayeb se sont illustrés avec les U-21 M.Z. Parmi les six joueurs retenus
Meziane
et Tayeb se sont
illustrés avec
les U-21
M.Z.
Parmi les six joueurs retenus par le sé-
lectionneur national olympique, Pierre
André Schurmann, deux joueurs se sont
illustrés cette semaine lors du derby des
U-21 mettant aux prises l’USMA avec le
CRB au stade Omar-Hamadi de Bolo-
ghine. Les deux joueurs qui se sont il-
lustrés sont Meziane, auteur du
premier but, ainsi que l’atta-
quant, Tayeb, auteur
d’un doublé.

Velud puisqu’il change toujours le

06
06

N° 2767

www.lebuteur.com MCA
www.lebuteur.com
MCA
Mardi 16 septembre 2014 Coup double Il pense déjà au mercato hivernal Djallit perd la
Mardi 16 septembre 2014
Coup double
Il pense déjà au mercato hivernal
Djallit perd la confiance de Charef
Amada et un attaquant
Amada et un attaquant
Amada et un attaquant
Amada et un attaquant
Amada et un attaquant
Amada et un attaquant
de Manga Sport,
de Manga Sport,
de Manga Sport,
de Manga Sport,
de Manga Sport,
de Manga Sport,
les nouvelles
les nouvelles
les nouvelles
les nouvelles
les nouvelles
les nouvelles
priorités de Charef
priorités de Charef
priorités de Charef
priorités de Charef
priorités de Charef
priorités de Charef
T rois journées seulement se sont
écoulées depuis l’entame du
championnat, et Charef se met
déjà à la recherche de nou-
veaux joueurs capables d’ap-
qui, jusqu'à présent, victime
d’une blessure à la cuisse et
ayant rechuté à deux re-
prises, n’a joué aucune mi-
nute.
porter un plus à son équipe. Le
derby livré face au NAHD, et en dépit de l’échec
concédé à son équipe, a permis au coach du
Mouloudia d’avoir une meilleure idée sur le po-
tentiel de son équipe. A l’exception de quelques
joueurs qu’il a sur le banc des remplaçants, les
autres éléments n’ont donné aucune satisfaction
que cela soit lors des matchs amicaux ou face
au NAHD, malgré le fait qu’ils aient toujours
réclamé que le coach leur donne une chance. A
en croire une source proche du club, Charef
mise beaucoup plus sur le renforcement de son
milieu du terrain et sa ligne d’attaque. Vu qu’en
l’absence de M’bingue, Ouali n’a pas donné sa-
tisfaction, idem pour Gherbi qui, lui non plus
n’a pas apporté le plus qu’on attendait de lui
lorsqu’il est rentrée en cours du jeu, Charef
pense au recrutement du Malgache, Amada,
qu’il a eu sous sa coupe lorsqu’il drivait
l’USMH. Le joueur était d’ailleurs déjà sur son
calepin lors de l’intersaison. Bien que le contrat
du joueur n’expire qu’à l’issue du championnat,
Charef n’hésitera pas à relancer Amada au mer-
cato car l’USMH voudra sans aucun doute bé-
Sackey a le temps
jusqu’au mercato
pour convaincre
néficier de son transfert sur le plan financier.
Outre Amada, l’entraîneur du Mouloudia sem-
ble intéressé par l’attaquant de Manga Sport qui
Toutefois, Sackey, qui en
train de soigner sa bles-
sure, aura le temps
jusqu'au mercato pour
montrer de quoi il est ca-
pable s’il veut rester au
Mouloudia. Sinon, il ne
sera pas retenu pour le
reste de la saison et la di-
rection songera à une rési-
liation du contrat.
Maintenant, si le joueur arrive à
retrouver son meilleur niveau et
à faire parler de lui, les données
vont changer et le MCA aban-
donnera la piste des joueurs
étrangers. A en croire une
source digne de foi, Charef n’a
pas abandonné la piste de Madani,
qui s’est préparé avec l’équipe et
qu’il n’a pu recruter à l’intersaison.
Il compte le relancer cet hiver.
Tout porte à croire que les choses vont de mal en
pis pour Mustapha Djallit qui a fini par perdre la
confiance de entraîneur. Samedi passé et suite à
l’égalisation du NAHD à dix minutes de la fin du temps
réglementaire, l’entraîneur du Mouloudia qui vou-
lait donner du sang neuf à l’attaque de son
équipe, a fait rentrer Djallit à la place de
Sylla à la 85’ du jeu. Une source
proche du club nous a confié que
Charef aurait regretté ce choix du
fait qu’il n’a pas eu l’effet es-
compté. En effet, Djallit, qui a
joué huit minutes si l’on tient
compte du temps additionnel,
n’a à aucun moment inquiété la
défense du NAHD, alors que
Charef misait sur sa fraicheur
physique pour faire la diffé-
rence. C’est donc la seconde
fois consécutive que Djallit
manque la chance qui lui a été
offerte, puisque, avant la
trêve, il s’est illustré par deux
occasions manquées face à l’ASO dans les arrêts de jeu. Il
semble bien que le joueur n’arrive toujours pas à se libérer.
Djallit, qui traverse une situation difficile, trouve du mal à
reprendre confiance et risque donc de se retrouver en de-
hors des calculs du coach. La même source ajoute que,
n’était la blessure de Sackey, Charef aurait sans aucun
doute pensé à le ménager pour le match de la JSS d’autant
plus que cette rencontre sera particulière pour lui lorsque
l’on sait que le joueur est originaire de la région.
K. M.
Chita sera indisponible
face à la JSS
Hier, le jeune milieu de terrain du MCA, Chita, a passé une
échographie pour qu’il puisse être fixé sur l’évolution de son
état de santé, lui qui souffrait d’une blessure de la cheville qui
l’a privé d’être convoqué face au NAHD. Malheureusement pour
lui, les résultats de l’échographie ont révélé que le joueur ne
s’est pas encore rétabli et qu’il sera donc contraint de conti-
nuer à se soigner tout en faisant l’impasse sur le match de
la JSS. Le coach du MCA aurait souhaité bénéficier de ses
services pour avoir de véritables solutions sur le banc
après la prestation décevante de Gherbi et Ouali.
Le Mouloudia demande
à Joma de délocaliser
le stage de Benidorm
La piste des Franco-
Algériens l’autre solution
a été proposé par le président du club gabonais
lorsqu’il était en visite à Alger. Le Mouloudia
compte même déléguer un émissaire pour le
superviser avant de prendre une décision finale
au sujet de son recrutement.
A en croire une source digne de foi, le MCA au-
rait sollicité son équipementier, Joma, la délocali-
sation du stage de la trêve hivernale prévue comme
d’habitude à Bénidorm, en Espagne, et de le program-
mer au Portugal. Toutefois, les responsables de la firme
espagnole ont affiché leur regret de ne pas pouvoir donner
suite à la requête du Mouloudia, tout en se montrant disposés à
le programmer dans une autre ville en Espagne.
Le Mouloudia risque d’être privé
de Chaouchi et Karaoui
Il doit libérer un joueur étranger
pour recruter l’un d’entre eux
Bien que ces deux joueurs soient sur le cale-
pin de Charef, il n’en demeure pas moins que le
MCA a déjà consommé ses trois licences pour
les joueurs étranger. Comme il est impossible
pour Charef de se séparer des services de Sylla
et de M’bingue, il va sans aucun doute opter
pour la libération du Ghanéen, Eric Sackey,
A en croire une source digne de
foi, la direction du club a fait part à
Charef des joueurs Franco-Algériens
qui lui ont été proposés par les mana-
gers avec lesquels ils ont déjà traité. Le
coach du Mouloudia, qui a déjà l’idée
sur les postes à renforcer n’est pas contre
l’idée, car il se pourrait bien qu’il déniche
l’oiseau rare, d’autant plus qu’au MCA on
a réussi la saison passée à bénéficier de
Zeghdane qui est l’invité surprise
et, cette saison, des services de
Benbraham.
Kerbadj confirme que le
championnat ne s’arrêtera
pas en octobre
K.M
que le championnat ne s’arrêtera pas en octobre K.M L’EN va disputer ses deux prochains matchs

L’EN va disputer ses deux prochains matchs des éliminatoires de la CAN 2015 au cours du mois d’octobre. Comme le MCA a déjà deux joueurs qui sont convoqués en sélection, Chaouchi et Karaoui, les Mouloudéens se demandent si le championnat ne connaîtra pas un arrêt durant cette période. Toutefois le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, affirme que le championnat se jouera de manière ordinaire et aucune trêve ne sera décrétée. Il a tenu à rappeler que la régle- mentation est claire à ce sujet et que seules les équipes ayant trois joueurs convoqués en sélection national ont le droit de demander le report de leurs rencontres. D’autre part, le premier responsable de cette structure affirme que seule la sixième journée de cham- pionnat pourrait être décalée ou avancée en raison de Aïd El Adha.

Le Mouloudia a eu l’accord pour s’entraîner à El Mokrani

Comme prévu, les responsables du MCA, Hadj Taleb, Hariti et Hadj Ahmed, se sont déplacés
Comme prévu, les responsables
du MCA, Hadj Taleb, Hariti et
Hadj Ahmed, se sont déplacés di-
manche, en fin d’après-midi à Ben
Aknoun pour se réunir avec les
responsables du conseil communal
d’El Mokrani jusqu'à la fin de sai-
son. Les pensionnaires de Hydra
se sont montrés très satisfaits à l’is-
sue de cette réunion, eux qui ont
pu régler un problème de taille, car
le coach n’a pas manqué d’afficher
que son équipe puisse s’entraîner
au stade d’El Mokrani jusqu'à la
fin de saison, le volet financier
pour la location n’a pas été évoqué
entre les deux parties. Les respon-
sables du MCA vont demander à
Charef de déterminer le nombre
de séances d’entrainement dont il a
besoin chaque semaine au stade
d’El Mokrani et c’est à partir de sa
décision que les négociations se-
ront menées entre le MCA et ses
interlocuteurs. A en croire une
source digne de foi, au cours de la
réunion du dimanche, le Moulou-
dia s’est vu proposer la possibilité
de s’entrainer la saison prochaine
au niveau du stade communal de
Ben Aknoun qui est actuellement
en travaux, ce qui a satisfait les res-
ponsables du vieux club algérois.
et
les responsables de l’ESB afin de
bénéficier de créneaux d’entraîne-
ment au stade d’El Mokrani. La
réunion s’est donc déroulée dans
de bonnes conditions et à l’issue
des discussions entre les deux par-
ties, l’APC et l’ESB ont donné leur
accord de principe pour que le
MCA puisse s’entraîner au stade
son inquiétude au sujet de l’indis-
ponibilité d’un terrain fixe pour les
entraînements de son équipe.
La signature de la
convention est imminente
C’est Charef qui
déterminera le nombre de
créneaux par semaine
Malgré le fait que le Mouloudia
ait eu l’accord de principe pour
Une fois que Charef détermi-
nera le nombre de séances, la di-
rection du club va préparer une
convention qu’elle va soumettre
lors des négociations et sa signa-
ture sera imminente. Ainsi les res-
ponsables du MCA peuvent se
féliciter d’avoir réglé un problème
qui date de longtemps, eux qui ont
réussi à trouver des créneaux d’en-
traînement pour toutes les jeunes
catégories au niveau de l’ISTS. Ce-
pendant, le MCA va sans aucun
doute renégocier la convention
avec la direction de l’OCO, car,
suite à la décision de fermer le
stade annexe, connu sous le sobri-
quet de Hadjout, le MCA ne
pourra bénéficier que de la restau-
ration et des soins au niveau du
stade du 5-Juillet.
K.M.
www.lebuteur.com MCA Coup ferme
www.lebuteur.com
MCA
Coup ferme

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

MCA Coup ferme N° 2767 Mardi 16 septembre 2014 07 Charef à ses joueurs «Nous sommes
07
07

Charef à ses joueurs

«Nous sommes l’équipe à battre, faites attention à la JSS !»

Azzi : «Il ne nous faudra céder

aucun point à domicile»

D epuis l’entame de la saison, jamais Boualem Charef n’a autant parlé à ses joueurs,
D epuis l’entame de la saison, jamais Boualem
Charef n’a autant parlé à ses joueurs, comme il
l’a fait au cours de cette semaine, en raison de
l’échec concédé face au NAHD qui a été très difficile à
digérer, que ce soit par le staff technique, les responsa-
bles de l’équipe ou les joueurs. C’est ainsi que le coach
du MCA s’est adressé de nouveau à ses joueurs, hier
matin, à l’occasion de la reprise de l’entraînement,
après leur avoir accordé une journée de repos. «Il faut
juste tirer les enseignements du derby et essayer de
l’oublier, car il ne sert à rien de remuer le couteau dans
la plaie. Avant d’affronter le NAHD, je vous avais dit que
ce n’était pas cette équipe qui avait affronté le MOB et
l’ASMO. Il faut donc s’attendre à ce que toutes les
équipes jouent de la même façon lorsqu’ils nous affron-
tent, car nous sommes l’équipe à battre et il faut donc
faire attention face à la JSS. Le match sera très difficile
et notre adversaire n’a perdu aucun match depuis l’en-
tame du championnat», dira Charef à ses joueurs.
est passé à côté de son sujet en seconde
période de jeu. Maintenant, il fait oublier
ce match. Tout ce que je vous demande,
c’est de se remettre en causse. En tout
cas, j’attends de vous une bonne réac-
tion face à la JSS», a martelé le coach à
ses joueurs.
«La victoire est
impérative face à la JSS
pour bien préparer le
MOB»
Conscient de l’enjeu de cette rencon-
tre face à la JSS, le coach du MCA n’a pas
manqué de rappeler aux joueurs la né-
cessité de prendre les trois points, car
tout autre résultat qu’une victoire mettra
«C’est toute l’équipe qui n’a
pas fonctionné en
seconde période
face au NAHD»
l’équipe en difficulté. «La victoire est im-
pérative face à la JSS pour qu’on puisse
bien préparer le MOB. Gagner ce match
nous libèrera et nous permettra de re-
bondir. Il faudra par la
Ayant constaté que
les joueurs se sont
échangés les accusa-
tions de manière indi-

recte pour justifier l’échec face au NAHD, Charef a tenu à rappeler tout le monde à l’ordre pour préserver l’es- prit du groupe ainsi que la solidarité parmi le groupe.

«Ce n’est pas la faute d’un joueur ou d’un comparti- ment par rapport à un autre. C’est toute l’équipe qui

suite enchaîner un bon résultat pour qu’on puisse se mettre en confiance. Donc tout doit passer par cette rencontre face à la JSS», a conclu Charef qui n’a pas manqué d’attirer l’intention de ses joueurs sur la néces- sité de se concentrer sur leur travail. K. M.

M’bingue reprend l’entraînement

Alors que son retour était prévu vendredi dernier, l’international gabonais, qui a eu un empêchement d’ordre personnel, n’est arrivé qu’hier à Alger en cours d’après-midi. Le joueur a repris l’entraîne- ment en prenant part à la séance programmée en fin d’après-midi au stade d’El Mokrani, lorsqu’on sait que le MCA s’est adonné, hier, à du biquotidien. Le staff technique ainsi que les joueurs n’ont pas manqué de féliciter M’bingue qui a réussi de belles performances avec la sélection de son pays.

Sackey retape dans le ballon alors que Bachiri s’entraîne en solo

Eric Sackey, qui se contentait d’effectuer des tours de piste, à retapé hier dans le ballon. Quant à Bachiri, il est passé à une nouvelle étape de rééducation, en s’adonnant à de la couse en solo.

Comment se déroule la pré- paration pour le match face à la JSS ? On se prépare de manière ordinaire pour cette rencontre, avec la même détermination que les autres confrontations, car en championnat, toutes les rencontres sont difficiles, que ce soit à domicile ou en dépla- cement.

Ne pensez-vous pas que l’équipe s’est mise en difficulté, suite à l’échec concédé face au NAHD ? Vous me donnez là l’occasion de par- ler de cette rencontre qu’on pouvait bien gagner, mais il ne faut pas oublier que dans un derby, tout reste possible et le match pouvait bas- culer à tout moment d’un côté comme de l’autre. Je pense que le fait d’avoir pris un point est une bonne chose, car même s’il s’agissait d’un derby, le NAHD a joué sur son propre terrain et cela a constitué un avantage pour notre adversaire qui n’a pas démérité. Pensez-vous que ce

semi-échec mettra davantage de pression sur l’équipe ? A mon avis, la pression existe depuis le début de la sai- son. Ce n’est pas ce résultat qui va nous plonger dans le doute. Nous avons joué jusqu'à pré- sent trois rencontres seule- ment et il est inconcevable de nous juger. Tout le monde sait que le MCA est une équipe qui joue toujours pour les pre-

miers rôles et pour réussir notre mission, il ne nous fau- dra en aucun cas céder des points à domicile. Vous voulez faire allusion à la prochaine rencontre qui vous attend face à la JSS ?

A commencer par le match

contre la JSS qu’il faudra ga- gner. Nous avons une bonne équipe et je suis persuadé que le MCA aura son mot à dire cette saison. Sur le plan personnel, vous n’avez pas réussi à tenir votre rôle, vous qui avez évolué dans un poste inha- bituel…

Je ne peux donner un juge-

ment de valeur sur ma presta- tion, mais je pense avoir tenu mon rôle sur le terrain, à l’image de toute l’équipe. En tout cas, je joue là où l’entraî- neur me le demande. Vous étiez parmi les joueurs qui s’attendaient à être convoqués en sélection nationale A’ ; n’êtes-vous pas déçu de ne pas voir votre nom y figurer ? N’importe quel joueur sou- haite d’être convoqué en sélec- tion. Pour répondre à votre question, le fait que je ne sois pas convoqué en Equipe na- tionale A’ ne me décourage pas. Au contraire, je dois re- doubler d’efforte pour mériter d’avoir une chance en EN. Entretien réalisé par

Kamel M.

PUB

Anep :146 024 / Le Buteur du 16-09-2014
Anep :146 024 / Le Buteur du 16-09-2014
08
08

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com Coup de vent MOB
www.lebuteur.com
Coup de vent MOB
Mardi 16 septembre 2014 www.lebuteur.com Coup de vent MOB Pas de match amical cette semaine l

Pas de match amical cette semaine

l l

Contrairement aux semaines

précédentes où le coach program-

mait chaque mardi un match amical, cette semaine, la staff technique aurait décidé d’épargner ses joueurs des bles- sures et leur permettra surtout la meil- leure récupération possible avant d’effectuer un second déplacement de suite cette semaine dans l’Ouest du pays afin de donner la réplique à l’ASMO dans un match comptant pour la qua- trième journée.

La folle rumeur de

l’agression de Zerdab

E n effet, dans les différents quartiers de la ville, on a avancé la mauvaise
E n effet, dans les différents
quartiers de la ville, on a
avancé la mauvaise nou-
velle de l’agression à
Dehouche et Zaïdi de
retour
l’arme blanche du joueur
du Mouloudia de Béjaïa,
Ayant raté tous deux le
l l
match de samedi der-
nier face à l’ASO, pour
les raisons déjà évo-
quées dans ces mêmes
colonnes, les deux
joueurs du Mouloudia, Nas-
sim Dehouche et Mustapha
Zaïdi sont attendus cette semaine
aux entraînements pour entamer la
préparation du prochain match de
leur équipe face aux Oranais de
l’ASMO. Concernant Dehouche,
ce dernier devait reprendre hier
alors que Zaïdi est attendu au-
jourd’hui ou demain à Béjaïa.
Zahir Zerdab à Béjaïa avant-hier dans la
soirée. Mais, on tient à démentir formelle-
ment cette rumeur. L’ancien joueur du FC
Rouen se porte très bien et n’a rien de
grave. D’ailleurs, hier après-midi, Zahir
Zerdab était présent à la séance de re-
prise alors que certains n’ont pas hé-
sité à avancer qu’il était déjà
hospitalisé suite à un coup de poi-
gnard.
Le joueur rassure tout
le monde et dément
Touché mais pas abattu
Rahal ne s’est pas
entraîné hier
l l Fawzi Rahal, le buteur
du MOB la saison écoulée,
par cette rumeur, Zerdab
a pu compter sur le
soutien des membres
de sa famille, mais
aussi ses amis
pour sur-
monter
cette si-
La préparation
de l’ASMO a débuté
hier
tua-
ne s’est pas entraîné hier avec le
reste du groupe à l’occasion de
cette première séance de la se-
maine. Renseignement pris, le
joueur a été autorisé à prolonger
son séjour après la mort de son
beau-frère hier. Ainsi, Rahal
devra reprendre ce mer-
credi et sera d’at-
taque pour la
prochaine sortie de
son équipe à Oran.
S.A.
Après une journée de repos suite au
match de la troisième journée de Ligue 1
Mobilis, disputé samedi dernier face à l’ASO
tion.
D’ailleurs,
selon nos
informa-
Travail
physique au
en déplacement, les Vert et Noir ont renoué
hier après-midi à 16h avec les entraînements.
La séance qui a eu lieu au stade de l’Unité
Maghrébine, comme d’habitude, a été diri-
gée par l’entraîneur en chef, Abdelka-
der Amrani, et son adjoint
Boussâada, ainsi que le pré-
tions, ils
n’ont pas hé-
sité à lui re-
menu
parateur des gardiens,
Taïri Mourad.
monter le moral
Le staff technique du Mouloudia de
Biquotidien
pour aujourd’hui
Le staff technique du MOB a
programmé un biquotidien pour la
journée d’aujourd’hui. Mebarakou et
Béjaïa a consacré son travail hier au volet
physique. En effet, les camarades du gar-
dien Chemseddine Rahmani ont tra-
vaillé avec le préparateur physique
avant d’entamer dès aujourd’hui le
et le réconforter,
avant la séance d’hier.
Un soutien qui a fait énormé-
ment de bien au joueur. Zahir, quant à lui,
n’a pas tardé à réagir puisqu'il a tenu à ap-
consorts s’entraîneront dans la matinée
avant d’être appelés dans l’après-midi pour
effectuer une autre séance sur la pelouse
du stade de l’UMA. Ce programme ne
sera appliqué qu’aujourd’hui. A partir
de demain, les coéquipiers de Ham-
zaoui reviendront au rythme
d’une seule séance par
jour.
travail technico-tactique dans la
perspective de continuer la prépa-
ration du match important qui
attend les Mobistes, ce week-
end, face à l’équipe de
M’dina J'dida.
L es Mobistes sont revenus de leur
Amrani : « On doit
régler ce problème de
l’attaque, et vite »
déplacement face à Chlef très
déçus de n'avoir pas accroché
les trois points de la victoire qui
«Comme vous le savez tous,
face à l’ASO, on est passés à côté
d’une victoire qui était pourtant à
notre portée. Cela ne veut pas dire
qu’on a joué devant une équipe faible.
Je voulais juste soulever ce problème
d’attaque. On a manqué de précision et de lucidité devant les
bois. On aurait au moins pu inscrire deux buts tant on s'est
créés plusieurs occasions. Toutefois, le réalisme nous a fait
défaut encore une fois. Ainsi, un grand travail nous attend
afin de régler ce problème pour une meilleure efficacité à
l’avenir.»
leur tendaient les bras, surtout en
deuxième mi-temps où l'équipe avait do-
miné son adversaire du jour. D'ailleurs, à
l'issue de la partie, le coach Amrani n'était
pas satisfait du résultat, encore moins de
son attaque, lui qui a estimé que son
équipe «avait les moyens de repartir à Bé-
jaïa avec les trois points de la victoire»
tant elle s'était procuré de nombreuses oc-
casions de scorer qu'elle n'a pu exploiter.
Sayeh : « Je saisirai la moindre
occasion qui s’offrira à moi »
«Concernant ma prestation person-
nelle, je peux vous dire que je n’ai fait
que mon travail face à l’ASO. J’es-
père avoir ma chance lors des pro-
chaines journées pour montrer à
tout le monde ce que je vaux réel-
lement. Je sentais vraiment que je
pouvais apporter un plus à mes co-
équipiers. J'étais sûr, par rapport à
mes moyens techniques, de pouvoir ap-
porter un plus, surtout que je suis en super
forme ces derniers temps et que j'étais très motivé. Mais je
dois patienter. Il reste encore plusieurs matches, donc je ne
perds pas espoir de jouer afin de réaliser mon objectif et
celui de mon équipe aussi.»
Pour le driver béjaoui, qui retrouvait à
cette occasion son ancienne équipe, c'est
le dernier geste qui a fait défaut. Si bien
qu'il a conscience que son équipe souffre
beaucoup de son attaque, et surtout l'inef-
ficacité de cette dernière. C'est pourquoi,
aujourd'hui, ce compartiment offensif
semble être le maillon faible de la forma-
tion béjaouie. Un compartiment qui rate
beaucoup de buts.
Ballo, une baisse de
régime qui inquiète
S.A.
Le Malien Salif Balli n’est pas en reste.
Ce dernier, qui a été buteur lors des
matches amicaux et l’artisan de la victoire
face au NAHD, après son doublé, n’arrive
toujours pas à s’imposer au sein du
groupe, à tel point qu’il a vraiment ré-
gressé par rapport à ce qu’il a montré au
début de saison. Malgré cela, il a été re-
conduit encore une fois par le staff tech-

nique au détriment d’autres joueurs dans l’espoir de reconquérir sa forme, mais en vain. Certains expliquent cette stérilité du compartiment offensif par le peu de bal- lons qui parviennent aux attaquants, entre autres Ballo qui se retrouve souvent seul et privé de bons ballons. Pourtant, l'atta- quant béjaoui est connu pour être habile face au but, mais encore faut-il qu'il soit mis dans de bonnes conditions.

Sayeh pressenti pour le remplacer contre l’ASMO

Afin de booster la ligne offensive, Am- rani a fait sortir Ballo en seconde période face à l’ASO, en faisant rentrer Reda Sayeh à sa place. Bien que ce dernier ait montré de bonnes choses sur le terrain, en se montrant très remuant en attaque, il a raté une occasion de prendre l’avantage. Toutefois, l’ex-attaquant mouloudéen n’est pas à blâmer. A l’image de ses coéquipiers, il a confondu vitesse et précipitation, lorsqu’on sait que même Zerdab et Rahal ont raté des occasions en or, eux aussi. Après sa belle prestation, Sayeh pourrait être reconduit face à l’ASMO ce week-end.

Rahal et Yaya tardent à débloquer leur compteur

Deux autres attaquants ne se sont pas encore distingués en ce début de saison. Il s’agit de Fawzi Rahal, le buteur de la sai- son écoulée, et Fawzi Yaya. Bien qu’entre- prenants dans le jeu, ils ne sont pas parvenus à s’acquitter de leur mission pre-

porter des précisions à sa manière, en démen- tant formellement ces rumeurs. Une manière pour montrer qu’il entretient de bonnes rela- tions avec tout le monde et qu’à Béjaïa il ne risque vraiment rien du moment qu’il est quelqu’un de très gentil.

« L’histoire de mon agression est une intox »

Zahir Zerdab, que nous avons joint hier par téléphone, nous a déclaré à ce sujet : «C'est archi-faux, l'histoire de mon agression est une intox, j'ai entendu ça et plusieurs de mes amis mon appelé pour se rassurer, mais je peux vous confirmer que je me porte bien. Dieu merci, je n'ai pas été agressé par quiconque ici à Béjaïa ou bien ailleurs. Je ne sais pas comment cette ru- meur a paru mais je tiens à rassurer tout le monde que je vais bien».

« C’était juste un malentendu avec un conducteur »

Toutefois, Zerdab a tenu aussi à apporter cer- tains éclaircissements sur ce qui s'est passé réellement dimanche soir lorsqu’il était en voi- ture en ville. «Peut-être les gens ont fait circuler cette rumeur suite à un malentendu avec un chauffeur, avant-hier dans la soirée. Mais comme je viens de vous le dire, c’est loin d’être une agression ou autre chose. C’est juste une al- tercation, rien de plus.»

« Tout le monde me connait, je suis quelqu’un de calme, alors ce n’est pas la peine de dramatiser les choses »

Très touché quand même par les rapports des gens, Zahir nous dira : «Je suis quelqu’un de la région, donc je ne pense pas que je risque une chose pareille. En plus, comme tout le monde me connait, je suis quelqu’un de très calme. Ce n’est même pas la peine alors de dramatiser les choses et faire mal aux gens et ma famille. Je suis re- venu à Béjaïa car j’aime cette ville. Le plus im- portant est que je n’ai rien de grave, autre chose ne m’intéresse pas». S.A.

Amrani secoue ses attaquants

mière qui est de marquer des buts ou de procurer à leurs camarades des passes dé- cisives. Cela laisse supposer que les deux joueurs doivent mettre les bouchées dou- bles pour trouver une solution devant les bois et retrouver leur instinct de buteur. Dans ce registre, on croit savoir que le coach Amrani compte encore faire confiance à Rahal qui n’a pas été efficace jusque-là. Cependant, des indiscrétions parlent d’un éventuel repositionnement du joueur à la pointe de l’attaque avec une manœuvre plus excentrée avec Hamzaoui sur le flanc droit et un soutien fourni du joueur de l’entre-jeu offensif, Zerdab, qui semble tout indiqué pour ce rôle qui consiste à alimenter l’attaque béjaouie.

Amrani doit trouver des solutions face à l’ASMO

Ayant enregistré des déficiences au ni- veau de son compartiment offensif, l’en- traîneur Amrani doit maintenant trouver la meilleure formule pour y remédier. Si le problème ne se pose pas pour les autres compartiments, celui de l’attaque est de- venu récurrent. Pour cela, il doit multi- plier les ateliers spécifiques aux joueurs avec un travail d’adresse destiné particu- lièrement aux attaquants de pointe qui vi- sent à retrouver leur efficacité. Amrani a insisté là-dessus avant le match en dépla- cement contre l’ASMO. C’est aussi aux at- taquants de trouver leur inspiration pour cette rencontre et les prochaines sorties des Vert et Noir.

CRB Coup bas
CRB
Coup bas
www.lebuteur.com N° 2767 e a
www.lebuteur.com
N° 2767
e
a
09
09

Mardi 16 septembre 2014

Malek à partir de Paris : «On ne va pas se taire !» Malek, le
Malek à partir
de Paris :
«On ne va pas
se taire !»
Malek, le président du CRB qui
se trouve à Paris pour régler des
affaires personnelles, nous a dé-
claré, hier, au téléphone qu’ «on ne
va pas se taire, après ce qui s’est
passé à Bologhine. Le scandaleux
arbitrage d’Arab ne doit pas passer
sous silence. C’est vraiment regret-
table de perdre un match à cause
d’un arbitre», et d’ajouter : «Une
chose est certaine, on ne va pas se
laisser faire et on fera tout que des
erreurs pareilles ne se reproduisent
plus. On ne veut pas que le CRB
perde ses matchs à cause d’un arbi-
tre. Par ses décisions, ce referee a
déboussolé les joueurs et les a dé-
concentrés.»
«C’est l’arbitre qui nous a
cassés !»
Toujours dans le même ordre
d’idées, notre interlocuteur a
ajouté : «C’est l’arbitre de la rencon-
tre qui nous a cassés et nous a pri-
vés d’un bon résultat. S’il n’avait pas
sifflé ce penalty, le match aurait pris
une autre tournure», et de poursui-
vre : «Les joueurs ont perdu leur
concentration, suite à ce penalty in-
justifiée qui a permis à l’USMA
d’ajouter un second but. Avec un
arbitrage pareil, comment voulez-
vous que le football national avance
«Ce n’est pas avec un
arbitrage pareil qu’on
mettra fin à la violence !»
la
En conclusion, le boss du CRB a
souhaité que les choses changent,
afin d’éviter que le phénomène de
violence dans nos stades ne s’ag-
grave. Il a déclaré ce qui suit :
«Comment voulez-vous que le phé-
nomène de la violence cesse,
lorsqu’on nous désigne des arbitres
pareils ?»
Aboud F.
La reprise,
hier matin
Les joueurs belouizdadis,
qui ont bénéficié d’une journée
de repos, après le derby face à
l’USMA, ont repris du service, hier.
Les camarades de Rebih se sont
donc présentés au stade du 20-
Août, hier à 9h, pour préparer le
prochain match face à l’USM Bel-
Abbès.
Du
la reprise de l’entraînement
Cela s’est passé lors
biquotidien
de
le moral aux joueurs
Zvunka remonte
aujourd’hui
Le coach Zvunka a programmé,
aujourd’hui, deux séances de travail,
le matin et l’après-midi. Pour la
séance matinale, elle aura lieu au stade
du 20-Août alors que pour l’après-midi,
un match amical est prévu face à
l’équipe de Dar El Beïda.
Le driver de
l’équipe de Laâqiba n’a
pas raté
la reprise
de l’entraînement,
Zvunka a tenu à féliciter
pour s’entretenir
avec
ses joueurs.
ses joueurs pour
les efforts
face à l’USMA, tout en
fournis lors
du derby
les exhortant à tra-
vailler davantage pour
se ressaisir et refaire surface dès la
prochaine journée.
s’est adressé à ses joueurs,
avant l’entame de
Zvunka
la séance
de reprise, en
tenant à leur remonter
le moral,
leur demandant
vite oublier le dernier
de
demandé de redoubler
échec concédé face aux
Rebih
Rouge et Noir. Il leur a aussi
d’efforts à l’entraînement
pour aborder le
prochain match qui aura lieu à do-
micile
et devant le public
belouizdadi face à l’USM Bel- Abbès
en force. Les
joueurs
ont bien
reçu
le message et
se sont
remis
au travail avec la
nette dé-
termination à refaire surface et
se racheter aux yeux
de leurs
supporters dès
«La défaite face à l’USMA nous est restée en travers de la gorge»
la prochaine
sortie.

Le milieu de terrain du CRB, Rebih, est revenu dans cet entretien qu’il nous a accordé sur l’échec concédé face au voisin l’USMA, l’arbitrage catas- trophique et le match qui les attend le week-end prochain contre l’USM Bel- Abbès.

Avec du recul, un mot sur cette défaite concédée face à l’USMA ? Que voulez-vous que je vous dise ? Cette défaite nous est restée en tra- vers de la gorge. On ne méritait pas de perdre de cette façon, car on a fait

jeu égal avec l’USMA. Mais l’arbitre en a décidé autrement. Donc pour vous, c’est l’arbitre qui est derrière cette défaite… Oui, l’arbitre a faussé la partie, en sifflant un penalty que lui seul a vu. Pourtant, le ballon a touché le dos de Cherfaoui et non la main. C’est vrai- ment désolant. Mais on n’a pas le choix, on doit faire avec. Il faut reconnaître aussi que même les joueurs ont une part de responsabilité… Il est clair que lorsqu’on rate des buts tout faits, c’est tout le monde qui est responsable de cet échec. On doit

faire preuve d’efficacité, si on veut en- registrer de bons résultats. Face à l’USMA, on a raté des buts qu’on pouvait largement inscrire. Place au rachat, dès le prochain match face à l’USM Bel-Abbès… On n’a pas le choix, on doit recti- fier le tir, dès le prochain match qui nous attend à domicile et devant nos supporters, face à l’USM Bel-Abbès. C’est un match à ne pas rater, si on veut vraiment relever la tête et refaire surface de fort belle manière. On ne veut en aucun cas se retrouver dans la situation vécue la saison dernière. Entretien réalisé par Aboud F.

Après ses déclarations à la presse, à l’issue du match contre l’USMA

Zvunka convoqué

par la commission

de discipline

Zvunka a tenu à éclaircir les choses af-

firmant qu’il n’avait guère l’intention de ternir l’image de la commission d’arbitrage ainsi que celle de la Ligue.

Boudoumi, Selmi et Hadouche étaient présents

Trois autres responsables du CRB étaient présents et faisaient partie des convoqués par la commission de disci- pline. Il y avait Boudoumi qui a repré- senté Rédha Malek qui se trouve en France, Selmi Djilali, le directeur spor- tif, et Hadouche, le secrétaire du club. Selmi Djilali, de son côté, a tenu à dé- fendre et Zvunka et le CRB, en expli- quant aux responsables de la commission de discipline qu’ «il n’y a pas penalty et que l’arbitre, par ses déci- sions, a faussé la partie. Il a avantagé l’USMA, ce qui s’est répercuté négative- ment sur le rendement de l’équipe», et d’ajouter : «C’est vraiment dommage de perdre un match à cause de l’arbitre». Selmi a tenu aussi à défendre Zvunka :

«S’il a fait de telles déclarations, ce n’est pas pour salir l’image de l’arbitrage en Algérie mais pour attirer l’attention des responsables de la commission d’arbi- trage.»

Le club risque d’être sanctionné

IL est fort probable que les déclara- tions de Zvunka ne vont pas passer sous silence. C’est dire que le CRB risque une sanction au même titre que son driver Zvunka qui aurait dû gar- der son sang-froid, afin de ne pas ex- poser le Chabab à des sanctions. Il faut s’attendre donc à ce que la commission de discipline de la Ligue profession- nelle de football inflige une sanction au CRB et à Zvunka. Nous y revien- drons !

Farid A.

L coach du CRB, Zvunka,

responsables de la com- mission de discipline de la Ligue nationale profes- sionnelle. Convoqué par

été entendu, hier, par les

cette structure, il s’est expliqué sur ses déclarations faites aux organes de la presse venus couvrir le derby face à l’USMA. Pour rappel, Zvunka a déclaré à la fin du match : «L’ar- bitre aurait dû porter une tenue rouge et noire», suite au penalty inexistant sifflé à l’adversaire par l’arbitre Arab. Ce qui a influé négativement sur le rendement des joueurs qui sont sortis du match en encaissant par la suite un se- cond but.

Le coach

belouizdadi

s’est défendu

Le driver des gars de Laâqiba ne s’est pas tu. Bien au contraire, il s’est défendu, lors de son audition par les responsables de la commission de disci- pline. Zvunka aurait ex- pliqué aux responsables de ladite commission qu’il n’a fait que défendre les intérêts de son équipe, sans pour autant vouloir toucher à la structure d’arbitrage, sur- tout que les images de la télévision ont montré qu’il n’y avait pas penalty.

Un rapport contre Arab sera déposé aujourd’hui à la Ligue Les dirigeants du CRB ne
Un rapport contre
Arab sera déposé
aujourd’hui à la Ligue
Les dirigeants du CRB ne vont pas se
taire, après ce qui s’est passé au stade
Bologhine, et ce penalty inexistant sifflé
par l’arbitre Arab. C’est ainsi qu’ils comp-
tent rédiger un rapport détaillé qui sera
déposé au niveau de la Ligue nationale
professionnelle aujourd’hui. Les respon-
sables du CRB ne vont pas rester les bras
croisés et veulent que des erreurs pa-
reilles ne se reproduisent plus dans nos
stades et que l’arbitre Arab soit sanc-
tionné pour qu’il serve de leçon à ses
confrères. Aux yeux des dirigeants du
CRB, leur équipe a trop souffert de l’arbi-
trage lors du précédent exercice, raison
pour laquelle ils ont pris la décision de ne
plus se taire pour mettre fin à cette mas-
carade.
10
10

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
ASO Meliani «Attendre le déclic» Quel commentaire faites-vous sur ce nouveau faux pas ? Encore
ASO
Meliani
«Attendre le
déclic»
Quel commentaire faites-vous
sur ce nouveau faux pas ?
Encore une fois, on a man-
qué de réussite. Le problème
est à l'approche des buts car on
arrive à se créer des occasions
et ne pas prendre de buts à do-
micile, mais on ne marque pas
de buts pour gagner. Par exem-
ple, lors du match de samedi,
je pense qu’un but aurait suffi
pour nous offrir la victoire car
l’adversaire n’était pas dange-
Haddiouche
et Madouni
veulent être dans le
onze
Reprise aujourd’hui
Les deux attaquants, Haddiouche et
Madouni, n’ont pas apprécié de ne pas être
dans le onze lors du dernier match, surtout
reux, mais on n’a pas pu profi-
ter et c’est bien dommage !
Ce problème est dû à quoi, selon vous ?
Je ne sais pas, on a fait une bonne préparation, il
n’y a pas de blessures, je crois que le fait de n’avoir
pas gagné le premier match nous a fait douter de nos
moyens. Le problème est maintenant d’ordre psycho-
logique et il faut attendre un déclic pour démarrer.
Cela peut-il prendre du temps, selon vous ?
L’ASO doit voir
droit devant
Madouni qui reste loin des plans de l’entraî-
neur. Les deux joueurs veulent avoir leur
chance de jouer et de prouver leur forme
actuelle. Ighil songe sé-
rieusement à les uti-
liser face à la
JSK, ce sa-
medi.
Salah
rejoint le
groupe
Non, je ne le pense pas, nous ne sommes pas loin
du succès, il faut seulement y croire et faire plus d’ef-
forts et je pense qu’un bon résultat face à la JSK, cette
semaine, fera l’affaire et nous permettra de sortir de
ce passage à vide de début de saison.
L’équipe sera-t-elle plus à l’aise lors de ce match ?
C’est une bonne opportunité bien qu’on ne soit
pas sur notre terrain, on jouera à huis clos et sur
Salah Nour el Islam sera opé-
rationnel dès cette semaine. Le
joueur attend avec impatience sa
première convocation dans
le onze
L a bande à Ighil reprendra du service, ce soir, pour préparer le
prochain match de championnat samedi prochain. Les joueurs
prennent leur mal en patience et commencent la préparation
avec le staff technique, eux qui doivent faire quelque chose
afin de provoquer le déclic tant attendu par les supporters, car beau-
coup pensent qu’il y a bien quelque chose car l’ASO possède un staff
technique bien expérimenté, qui a réussi à arracher le championnat,
et qui possède aussi un effectif très expérimenté avec de grands
noms. Qu’est-ce qui cloche alors pour cette équipe ? Et même si les
raisons, selon beaucoup de personnes, sont extra-sportives, Ighil et
son staff doivent jouer cette fois-ci toutes leurs cartes, surtout que
certains éléments n’ont pas apprécié leur mise à l’écart durant les
trois premiers matches et veulent prendre leur chance. Le coach doit
les mettre à l’épreuve. De toute façon, le temps ne joue pas en fa-
veur du staff technique, et les joueurs doivent voir devant eux et
bien préparer la prochaine sortie de l’équipe.
en ce moment pour une raison que seul lui
connait. L’équipe a besoin d’une grande révolu-
tion au sein du onze car plusieurs joueurs n’ont
pas leur place en ce moment dans le onze et doi-
vent être soumis à la loi de la concurrence car
certes, on ne change pas une équipe qui gagne
mais on change une équipe qui perd.
après plusieurs mois d’absence.
Salah n'a pas joué depuis le match
du MCO lors de la 16e journée de
la saison écoulée, au
mois de janvier.
un terrain neutre, chose qui devra équilibrer
les chances des deux équipes. Nous devons
faire preuve de grande solidité pour arracher
un bon résultat qui nous aidera énormément
sur le plan moral.
Vos supporters sont très inquiets de ce dé-
part, que leur dites-vous ?
Le match de la JSK sera décisif
JSK - ASO à
Reghaia ou
Dar El Beida
Tout porte à croire que le match de samedi face à la JSK sera
décisif pour l’équipe qui a absolument besoin de gagner ou
même de faire un match nul, et surtout éviter un nouveau
mauvais résultat. Le staff technique et les joueurs seront sous
grande pression et la direction devra prendre les mesures né-
cessaires pour assurer le bon déroulement du parcours de
l’équipe afin d’éviter le scénario de la saison 2012/1013 où
l’équipe a failli être reléguée en Ligue 2 et a joué pour le main-
tien durant toute la saison.
Selon les
dernières nouvelles, le
prochain match de l’ASO face à la
JSK devra se jouer soit à Dar El Beida
ou Reghaia.
Le président de la JSK,
Hannachi, devra trancher avec sa di-
rection entre
ces deux stades. L’ASO
Je ne peux pas leur dire de ne pas
être inquiet car c’est leur équipe,
mais je leur demande seulement
de patienter et de nous aider.
Cette tâche n’est pas facile, mais
elle est aussi abordable, si on ar-
rive à provoquer le déclic, ils
verront une autre équipe lors
des matches qui viennent.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Ighil connait le mal
L’expérience d'Ighil prouve que le coach de l’ASO connait bien le
mal de l’équipe, mais préfère se taire et ne pas prendre de mesures
A.F.
attend toujours la désignation du
stade, pour connaitre le lieu de
la mise au vert la veille du
match, vendredi soir.
USMBA
Les joueurs mis
à l’index

Les dirigeants

divisés

Pas au mieux sportive- ment, l’USMBA le serait aussi dans son intérieur. En effet, après le revers de samedi face à la JSK, ce qui devait arriver, ar- riva. En plus de la montée au créneau des suppor- ters, d’anciens dirigeants se seraient accusés mu- tuellement. Selon des échos, le ton se serait durci entre les membres et chacun serait proclamé comme étant le plus va- lide. La situation de l’USMBA est telle que l’opinion sportive bel-ab- bésienne assiste à des spéculations croisées. Compte tenu de l'actualité qui meut l’algarade de l’USMBA, on peut déjà prédire une crise latente qui guette le club. Et pour cause, on veut ces luttes sans merci qui dépeignent la vie à l’USMBA, dans son intérieur même, de- puis un certain temps. Les discussions allant jusqu’à accuser l’une et l’autre partie, alimentent, au quotidien, la chro- nique. Cela nous ren- seigne que l’USMBA n’est pas sortie de l’auberge et que le professionnalisme et l’intérêt suprême du club ne sont que des mots dénués de tout sens. Malgré cela, l’USMBA, et avec un mini- mum de concession de toutes les parties, une gestion objective, sensée et bien intentionnée, l’USMBA aurait pu être bien, voire, mieux enca- drée.

l’USMBA aurait pu être bien, voire, mieux enca- drée. Le revers et la folle rumeur A

Le revers et la folle rumeur

A près la

« dou-

défaite

de la prime de match

et afin qu’ils ne soient pas accusés d’être des «émeutiers», certains joueurs auraient trouvé la parade en simulant un mauvais jeu afin d’éviter l’ire des dirigeants et des supporters s’ils se mettaient en grève. D’aucuns s’étonnent de cette cacophonie qui ne devrait pas avoir sa raison d’être au sein d’un club dit professionnel et dont le président se vante d’être porteur d’un pro- jet moderniste, alors que sa direction n’ar- rive pas à honorer ses engagements vis-à-vis de ses joueurs.

Les dirigeants doivent assumer

«L’équipe a de réelles possibilités pour atteindre l’objectif qu’est le maintien», a

déclaré le prési- dent Serrar lors d’un point de presse après le

teuse

» de l’USMBA face à la JSK, dans le cercle des supporters nombreux qui n’ont pas di- géré la manière et, par ricochet, ne s’empê- chent pas de «soupçonner» des joueurs et

de proférer des accusations à peine voilées

à leur égard, l’abrègement de forme des

joueurs lors de cette rencontre ne serait- elle qu’une manière pour les joueurs d’atti- rer l’attention des responsables et de faire bouger les choses ? En tout cas, selon cer-

tains bruits, le groupe estimerait que la di- rection l’a lésé financièrement lorsqu’elle n’a pas tenu ses engagements envers les joueurs concernant la prime de match face

à l’ESS. C’est dire que la prestation des

joueurs face à la JSK était source de suspi- cions pour une frange de fans. Cependant

nul face à l’ASMO allant jusqu’à dire qu’«il n’y a pas le feu». Néanmoins et implicite- ment, l’opinion sportive et les supporters ont mis en condition la réalisation de cet objectif par rapport à l’état d’esprit du groupe. Le public a fini par lâcher tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas, car, selon lui, il n’y a pas que sur la pelouse que le travail doit s’effectuer. Les joueurs prennent leurs responsabilités en jouant des matchs pleins, mais à l’opposé ses diri- geants doivent, eux aussi, assumer. Appa- remment, le mal est profond au sein de l’équipe même si on fait tout pour faire croire que tout va bien.

M. O. Noureddine

La courbe actuelle de l’USMBA est loin de refléter de bons signes montrés quant à un avenir rassurant. A l'ana- lyse des derniers résultats, force est d'admettre que cela ne vole pas assez haut, sur- tout pour les rencontres se déroulant dans son antre. Trop de ratages de points qui pourraient s'avérer pénalisants pour la suite de la compétition dans ce palier de Ligue 1 Mo- bilis. Il faut dire que le princi- pal problème de la formation bel-abbésienne demeure in- contestablement cette incapa- cité de l'entraîneur à pouvoir disposer d’un effectif habile et équilibré. Certains joueurs prennent part aux matchs, mais ne sont toujours pas au sommet de leur forme phy- sique pour des absences répé- tées et autres blessures. Il paraît que Wallemme a dû faire beaucoup de concessions en matière de rigueur, car ne disposant pas d’un effectif de qualité. L'urgence actuelle de- vrait concerner les joueurs qui, pour beaucoup, jouent sans grande conviction. La balle est dans le camp des di- rigeants, et surtout l’entraî- neur qui doit mettre fin au comportement néfaste de cer- tains joueurs. L’entraîneur de l’USMBA avait admis les diffi- cultés que connaît pour l'heure son groupe et appelle à une réaction immédiate pour éviter de se mettre en plus grand danger. Un simple regard jeté au tableau des points nous donne un aperçu et un avant-goût sur ce qui at- tend l’équipe. Il faut tout de même admettre que cette si- tuation n'est pas facile à gérer et qui décourage le plus avéré des entraîneurs, même ceux pleins de volonté et d'envie d'aller de l'avant.

www.lebuteur.com MCO Coup de feu
www.lebuteur.com
MCO
Coup de feu

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

MCO Coup de feu N° 2767 Mardi 16 septembre 2014 11 SSPA-CSA, la guerre froide continue
11
11

SSPA-CSA, la guerre froide continue !

16 septembre 2014 11 SSPA-CSA, la guerre froide continue ! C’ est une véritable g u

C’ est une véritable g u e r r e froide qui a éclaté

entre les membres du CSA d’un côté et le président du MC Oran Ahmed Belhadj ainsi que son bras droit Hafid Belabbès de l’au- tre. C’est la subvention des auto- rités locales versée dans les caisses du CSA qui est à l’origine de cette impasse entre les deux parties. Hafid Belabbès, qui tient à ce que son président commence

à récupérer une partie de l’argent déboursé cet été, ne cesse d’inter- peler les représentants du club amateur, à leur tête le président Tayeb Mehiaoui, afin que les deux présidents arrivent à trouver une solution à l’amiable. De la démis- sion de Benmimoun du poste de manager qu’il n’a jamais occupé, au conflit qui a éclaté entre Be- labbès et Bessedjarari, en passant par les accusations de Baba à Me- hiaoui, tout cela n’a fait qu’aug- menter cette tension devenue très palpable ces temps-ci. La preuve,

Benchiha : «Le CSA sera au service du Mouloudia»

D ésigné porte-

parole du

club amateur,

l’ancien gardien de but et entraîneur au Mou- loudia d’Oran, Nasred- dine Benchiha, a confirmé l’information parue hier sur la presse. «Oui, Mehiaoui m’a dé- signé comme porte-pa- role du club amateur qui semble avoir du pain sur la planche. On va non seulement es- sayer de bien prendre en charge les catégories jeunes encore affiliées au club amateur ainsi que le Handball, mais aussi relancer d’autres disciplines», dira Ben- chiha avant d’ajouter :

«On a également décidé de former davantage certains de nos anciens joueurs à l’image de Boukessassa et Zer- rouki. On songe aussi à rénover le siège du club qui est à l’abandon de- puis quelques temps. Un projet intéressant est actuellement sur les ta- blettes du club amateur. On va tout donner pour le réaliser.»

«Je reviens grâce à mes compétences»

Aux rumeurs selon lesquelles il aurait été désigné afin qu’on l’uti- lise pour régler des comptes avec d’autres personnes, Benchiha a répondu par ceci :

«Tout le monde connaît mes compétences dans le domaine du football. J’ai travaillé un peu par- tout et j’ai fait mes preuves, que ce soit au MCO, à l’ESS, en Arabie Saoudite ou à Chandy au Soudan. J’ai gagné des titres et j’ai fait accé- der des clubs, notam- ment de la régionale. Mon palmarès est très étoffé. Seul Fergusson en possède un meilleur que moi (rires)», dira d’une manière ironique le nouveau porte-parole du club amateur. «Ceux qui parlent de moi de la sorte sont connus. Ma venue les dérange. Je re- présente un danger pour leurs intérêts.»

«Ça va s’arranger entre la SSPA et le CSA»

En ce qui concerne le conflit qui existe entre le club amateur et la so- ciété, Benchiha pense qu’avec une bonne communication tout sera réglé. «On va es- sayer de s’assoir autour d’une table et trouver les solutions qui exis- tent, que ce soit pour ce problème de transfert d’argent ou pour les puces téléphoniques que les représentants du club amateur récla- ment.» Propos recueillis par A. L.

le CSA a répondu à la nomina- tion de Saïd Belahcène comme porte-parole de la SSPA en dési- gnant Benchiha, connu pour ses sorties virulentes.

Belhadj ne veut pas passer par la réunion du CA

La tension est si intense entre les membres du CSA et le prési- dent Ahmed Belhadj que ce der- nier refuse toujours de convoquer la réunion du CA. Il faut dire que plusieurs personnes du CSA sont

représentées au sein du conseil d’administration à l’image du pré- sident Tayeb Mehiaoui qui sem- ble avoir trois alliés au niveau du CSA et qui sont Habib Benmi- moun, Nasreddine Bessedjerari et Kheireddine Chorfi. Même Youssef Djebbari et Abdelkader Benzerbadj risquent de se mon- trer neutres au cours de la pro- chaine réunion. Sans l’aide de son bras droit Hafid Belabbès, indési- rable par les pro-Mehiaoui pour être «cet invité de marque», les af- faires risquent de se compliquer pour Baba.

Le DJS rassure Baba

Lors d’une réunion avant-hier en fin d’après-midi, le directeur de la Jeunesse et des Sports à Oran, Gharbi Badreddine, aurait rassuré Baba. Ce dernier a fait sa- voir au président du MCO, ac- compagné par son bras droit Hafid Belabbès, que la SSPA est dans son droit de toucher les 70% des subventions versées au club amateur. Une déclaration qui va certainement pousser Baba et son conseiller à revenir à la charge et réclamer encore une fois à Me- hiaoui le versement de cet argent, sans passer par la réunion du Conseil d’Administration. Amine L.

Les invitations de la tribune officielle seront accordées à titre nominatif l lAprès le conflit
Les invitations
de la tribune officielle
seront accordées
à titre nominatif
l lAprès le conflit qui a éclaté entre
les dirigeants du club et les respon-
sables de l’OPOW au sujet des invita-
tions, le DJS d’Oran a fait savoir aux
responsables oranais que les cartes pour
l’accès à la tribune officielle se feront
désormais à titre nominatif, avec le
même cota proposé et qui est d’une cin-
quantaine d’invitations pour le club.
La recette du stade
sera débloquée face
au CSC
l lLe Mouloudia d’Oran, qui n’a pas
bénéficié de la recette du stade des
deux précédents matches face à la JSK et
récemment contre le RCA, aurait réglé
ce problème auprès de la DJS qui aurait
promis aux dirigeants du club d’octroyer
à la société son cota à partir du prochain
match où le Mouloudia devra accueillir
le CS Constantine. Il faut dire que
l’OPOW a pris cette mesure, celle de
bloquer les recettes du stade, afin de ré-
gler les dettes du Mouloudia envers cette
structure. Des dettes qui avoisinent les
1,7 milliard. Une manière qui n’a pas
trop plu à l’actuel président Ahmed Bel-
hadj qui affirme «n’avoir pas l’intention
de subir les conséquences des mauvais
payeurs», une phrase qu’il n’a pas cessé
de répéter le jour du match.
A. L.

Berradja : «Cette convocation en EN est une juste récompense pour moi»

Considéré comme l’homme en forme de son équipe en ce début de saison, le capitaine des Ham- raoua, Seddik Berradja, vient d’être récompensé par une convocation en EN des locaux. Chose qui lui a fait grandement plaisir.

C’est une victoire salutaire que vous venez d’arracher face au RCA, n’est-ce pas ? Je dirais que ce succès est important pour nous, car il vient mettre un terme à deux défaites de suite. J’avoue que l’équipe était sous pression à cause de ce mauvais départ. Ce qui explique les difficultés aux- quelles nous nous sommes heurtés au cours de ce match. Le plus important pour nous était de gagner et de se libérer sur le plan psychologique. Peut-on dire que c’est le vrai départ du Mouloudia ? Ce que je peux dire est que cette victoire nous a fait du bien sur le plan psycholo- gique. Il ne fallait pas se rater dans ce match au risque de laisser le doute s’ins- taller dans le groupe. À présent, nous al- lons jouer notre prochaine rencontre avec moins de pression. Mais je dois dire aussi autre chose… Laquelle ? Je dois préciser que nous avons donné la réplique à une très bonne équipe du RCA. Chose qui nous a mis en difficulté dans ce match. Il ne faut donc pas sous- estimer la qualité de cet adversaire qui nous a énormément gênés. Il a fallu qu’on soit costauds sur le terrain pour gagner. Sur le plan personnel, vous avez réa- lisé une belle première période, avec notamment une passe lumineuse à Zabiaa. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ? Dieu merci, j’ai participé au succès de mon équipe. Je dirais que c’est la victoire de tout le groupe, qui s’est montré très vo- lontaire et combatif sur le terrain. Nous avons tout donné. La réussite a été égale-

ment de notre côté. Tous les in- grédients étaient réunis pour qu’on gagne ce match. Comment vous sentez-vous en ce début de saison ? Je me sens en pleine forme et bien dans ma peau. Mais question rendement, je laisse le soin aux entraîneurs et au public de me juger.

Néan-

moins,

votre bon

début de

saison a

forcé le

respect du

sélection-

neur national qui vous a appelé pour le prochain stage des Verts. Quel est votre sentiment ?

J’étais très content, car une telle convo- cation ne peut que vous faire du bien sur le plan mental. C’est aussi une ré- ponse à ceux qui croient que Ber- radja est fini. Je dirais que mon expé-

r i e n c e

est

train de

p e s e r

sur la

balance.

La preuve,

tout

monde me félicite à la

Echorouk TV nouveau sponsor des Hamraoua Le Mouloudia d'Oran vient de décrocher le un nouveau
Echorouk
TV nouveau
sponsor des Hamraoua
Le Mouloudia d'Oran vient de décrocher
le
un nouveau sponsor, à savoir Echorouk
TV, pour une durée d'une année. Le
montant du contrat n'a pas été ré-
vélé par les responsables du
Mouloudia.
sortie du stade après
chaque match. Cette
convocation est une
juste récompense pour

en

moi après tant d’années de travail et de sacrifices, notamment sous le maillot du Mouloudia. C’est toujours intéressant de prendre part à un stage de la sélec- tion nationale des locaux… Montrez-moi ce joueur qui n’aimerait pas, dans l’état actuel des choses, porter le maillot na- tional. Cette sé- lection me fera le plus grand bien. C’est vrai que j’aurais s o u h a i t é vivre cette expérience en étant plus jeune pour passer à une autre étape, mais je considère que j’ai encore de beaux jours devant moi. Je veux faire durer ce plaisir et pourquoi pas rester le plus longtemps possible avec les Verts. Avant de rallier l’équipe nationale, un déplace- ment à El Harrach vous attend vendredi pro- chain. Comment s’an- nonce ce match ?

Ce sera un match difficile du fait qu’on va jouer en de- hors de nos bases, face à une formation de l’USMH qui reste sur une lourde dé- faite. Ce qui est sûr, c’est que nous avons un moral mieux soigné que notre prochain ad- versaire. Cela va certainement peser sur le terrain. Entretien réalisé par Amine L.

12
12

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

PUBLICITÉ

Anep 145 645 / Le Buteur du 16-09-2014
Anep 145 645 / Le Buteur du 16-09-2014
Le Buteur du 16-09-2014
Le Buteur du 16-09-2014
www.lebuteur.com USMH Coup par coup
www.lebuteur.com
USMH
Coup par coup

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

13
13

Iaïche se penche sur la défense

L' équipe harrachie entrera de plain-pied dans la pré- paration du prochain match contre le MCO. Il

reste encore quatre jours avant ce fa- meux match que les Jaune et Noir ne veulent en aucun cas rater. Pour le coach harrachi, il reste des détails à régler sur le plan technique et la mise en place de la tactique adéquate pour cette rencontre. Ce n'est pas tout, puisque Iaiche veut réunir le maximum d'atouts pour s'assurer un résultat positif. Cela étant, les Har- rachis sont concentrés dans la pré- paration de cette rencontre, et ils semblent décidés à faire un grand match. Même si l'optimisme est de rigueur chez les membres du staff technique, il est en tout cas certain qu'ils se méfient beaucoup de cette confrontation. Concernant l'effectif, le coach de l'USMH se réjouit du re- tour de blessure de certains éléments expérimentés, comme le défenseur Mazari qui devrait certainement re- prendre sa place dans l’axe. Pour ce match, Iaiche n'aura qu'une seule in- terrogation, à savoir celle d'intégrer Kenniche en défense ou dans l'entre- jeu. Pour rappel, le joueur a dû être utilisé plusieurs fois comme arrière gauche. L'une des particularités ayant caractérisé la séance d'hier, c'est aussi le travail spécifique qu'a réalisé Abdelkader Iaiche avec ses défenseurs. En effet, le coach harra- chi a axé son travail sur la relance et la couverture dans le compartiment défensif. Les défenseurs ont été très attentifs aux remarques de leur en- traîneur.

Une victoire pour chasser le doute

Du côté d’El Harrach, le temps est donc aux regrets et le doute s'est déjà installé après la débâcle de Constan- tine. Conscients de la difficulté qui les attend face au Mouloudia d’Oran, les Harrachis sont décidés à redoubler d'efforts pour se mettre dans les meil- leures conditions pour aborder cette rencontre en possession de tous leurs moyens. De leur côté, les camarades d’Ait Ouamar ont tout intérêt à se ser- rer les coudes. «Notre objectif cette sai- son, c'est le maintien!» C'est là la consigne donnée par Iaiche à ses pou- lains depuis le début de la saison. Cela

Iaiche à ses pou- lains depuis le début de la saison. Cela dit, les Jaune et

dit, les Jaune et Noir misent surtout sur ce match pour se mettre à l'abri d'une éventuelle montée au créneau de leurs supporters. C'est dans cette optique que les camarades de Bou- mechra travaillent pour mettre tous les atouts de leur côté. A cet effet, Ab- delkader Iaiche a concocté un pro- gramme assez copieux afin d'armer son groupe comme il se doit pour ce choc. En dépit de la dernière contre- performance, les Jaune et Noir ne semblent pas contrariés, bien au contraire, ils se comportent comme des élèves studieux qui ont bien ap- pris la leçon afin de corriger les la-

cunes. A l'entraînement, ils font preuve d'une grande volonté afin d'être prêts pour le rendez-vous de ce week-end. La plupart des joueurs étaient affectés par le dernier revers, mais ils savent bien que cela ne remet pas en cause leur valeur. Il faut dire que ce n'est surtout pas le moment de fléchir. Au contraire, ils doivent se re- mobiliser pour aller de l'avant.

Faut-il s'inquiéter après la dernière contre- performance ?

Bien qu'il s'agisse d’une rencontre en déplacement et de surcroit face au

leader, il est sûr que la dernière contre-performance va laisser des séquelles, sur le plan moral s'entend, dans les rangs harrachis. C'est, tout au moins, ce que nous avons remar- qué à travers les propos de certains joueurs avec qui nous avons eu une discussion.

Optimisme sur fond de chauvinisme

A trois jours du match, les sup- porters de l'USMH, qui se préparent pour ce rendez-vous, sont confiants quant à un bon résultat de leur équipe. Un supporter du quartier Belfort, Mohamed Kezouit dira :

«L'USMH l'emportera devant le MCO. J'en suis convaincu et même confiant, pour la simple raison que nous avons une équipe capable de redresser la si- tuation. Ce n'est pas le MCO qui nous fera peur. Vous voulez mon pronostic ? USMH 1-MCO 0. Un score maigre, mais peu importe le nombre de buts. L'essentiel, c’est les trois points.» Un autre du même quartier assis à ses côtés ajoute : «L'USMH a des atouts à faire valoir. Moi, je suis convaincu que les Jaune et Noir l'emporteront». Un autre supporter qui était un peu à l'écart s'approche du groupe pour se mêler à la discussion. Celui-ci préfé- rant garder l'anonymat, explique néanmoins : «Les matchs contre le MCO à El Harrach se sont souvent ter- minés sur un succès de l’USMH. Je pense que ce sera le cas cette fois-ci. Personnellement, je souhaite que le football sorte gagnant, et ce, quel que soit le vainqueur ou le vaincu. En tout cas, je suis sûr que les joueurs feront tout pour tirer leur épingle du jeu et nous offrir la victoire. Mais, je le ré- pète, je souhaite que le meilleur gagne et que le fair-play soit au rendez-vous entre les deux équipes.»

N.R.

Limane

«Ce n’est pas le moment de fléchir»

«Ce n’est pas le moment de fléchir» Interrogé, Limane le gardien harrachi a répondu à nos
«Ce n’est pas le moment de fléchir» Interrogé, Limane le gardien harrachi a répondu à nos

Interrogé, Limane le gardien harrachi a répondu à nos ques- tions, juste au lendemain de la dé- faite de son équipe face au Chabab de Constantine. Il a tenu des propos loin d'être alarmistes et a voulu trou- ver les mots qu'il faut pour encoura- ger ses jeunes coéquipiers à redoubler d'efforts et à ne pas céder au doute. «Certes, on a perdu 4-1 contre l'équipe du CSC, mais cela ne veut nullement dire que l'équipe est faible. Ce n'est qu'une rencontre de début de saison. On ne doit pas ou- blier que l'équipe a été remaniée à près de 60 %. Les nouveaux ont des qualités immenses, mais ont besoin de s'adapter au jeu de l'équipe. De ce fait, le groupe a, donc, besoin de temps pour retrouver les automa-

tismes ; je suis persuadé qu'avec d'au- tres matchs, on va s'améliorer. On ne doit surtout pas s'alarmer après deux mauvais résultats. Ce n'est pas bon pour le moral des joueurs, surtout les nouveaux dont la plupart sont des jeunes. On comprend l'inquiétude des supporters, mais nos fans doivent savoir que le groupe n'est pas aussi faible qu'ils le pensent, et tout se passera mieux dans

quelques journées, une fois que le championnat sera bien lancé. Nous devons continuer à travailler pour être à la hauteur de notre responsabilité», nous dira le gardien international olympique de l'USMH. La réaction de Limane mettra sûrement du baume au cœur des sup- porters et encouragera da- vantage ses coéquipiers.

Elle est toute dirigée pour re- donner la confiance au groupe et dans un but évident de recol- ler les morceaux d'un moral qui est, le moins que l'on puisse dire, af- fecté.

Ziane Chérif : «Oublier le CSC et penser au MCO» Avez-vous digéré la der- nière
Ziane Chérif : «Oublier le
CSC et penser au MCO»
Avez-vous digéré la der-
nière défaite contre le CSC
En êtes-vous conscients ?
C'est certain qu'ils veulent
?
Après ce match, on a discuté
entre nous les joueurs pour ou-
blier cette contre-performance.
Il est vraiment important de
noter qu’il ne sert à rien de re-
venir sur une rencontre déjà
jouée, sauf pour en tirer les
un succès. Je sais que nous
n'avons pas droit à l'erreur, sur-
tout qu’on joue à domicile. On
fera tout pour gagner cette
confrontation face aux Oranais.
Les joueurs du MCO sont
eux aussi motivés pour vous
battre. Qu'en dites-vous ?
queur, mais je peux vous dire
que nous allons jouer pour la
gagne et rien d'autre. Les
joueurs sortiront tout ce qu'ils
ont dans le ventre, c'est certain.
Entretien réalisé par
Nacer-Eddine Ratni
enseignements. Je pense que
la situation n’est pas aussi
dramatique qu’il parait. Je
ne vous cache pas que le
moral de la troupe en a cer-
tainement pris un coup,
mais ce n’est qu’un orage de
passage. Donc, mieux vaut
penser à l’avenir et surtout
au rendez-vous.
Justement vous aurez
comme adversaire le
MCO. Un rendez-vous à
ne pas rater, n'est-ce pas ?
Absolument, c'est pour
cela qu'on doit tout faire
pour gagner ce match. Les
trois points nous intéressent,
car ils nous permettront de
retrouver notre confiance
pour aborder les autres ren-
contres en toute sérénité.
Vos supporters attendent
de vous une victoire à l'is-
sue de cette confrontation.
Il
n'est pas interdit de rêver.
Vous savez, nous sommes dé-
terminés plus que jamais à
renouer avec les bons ré-
Herrag
sultats. Les joueurs sont
gonflés à bloc et donc je
vois mal le MCO nous
battre à El Harrach.
Et si on vous de-
mandait de nous
parler de votre
rendement ?
et Hetabi,
deux
atouts
grand public
toutes ses qualités, mais
des capacités
le banc. En fait, ces
belles prestations
A l'instar des au-
qu'une confirmation
amicaux ne sont
de
tres joueurs, j'ai tra-
lent et de
ses immenses
vaillé dur pour
donner le meilleur de
moi-même, et gagner la
forme actuelle, il
der Iaiche,
son coach,
qui lui a déjà fait
certains matchs de championnat. Quant
confiance du staff tech-
nique. Il faut dire qu'il
reste encore beaucoup de
matchs, donc on doit bien se
préparer afin d'être prêts pour
les prochaines confrontations.
jeune qui,
pour l'instant, se contente d'un
chacune de ses participations lors
manent pour les
coach
est
déjà
sûr de
posséder,
en
autres
titulaires
au
même
poste,
Un pronostic ?
atouts
supplémentaires
sur
Je ne suis pas un pronosti-
pourra
compter
lors des
chaines
rencontres.
supplémentaires Herrag, jusque-là, presque inconnu du sportif, n'a pas encore montré il semble prêt à
supplémentaires
Herrag, jusque-là, presque inconnu
du
sportif, n'a pas encore montré
il semble prêt à prouver
à prétendre à mieux qu’une place sur
lors des matchs
qualités techniques.
son grand ta-
Par sa
a donné déjà des assurances
à Abdelka-
confiance dans
à Hetabi, l'autre
statut de rem-
plaçant, il est en train de briller avec l'équipe réserve à
des rencontres
amicales. Hetabi constitue souvent un danger per-
défenses adverses. Cela dit,
le
des
qui plus deux
il
pro-
14
14

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com Coup de baguette ASMO
www.lebuteur.com
Coup de baguette
ASMO

Benchadli prévoit de révolutionner

sa défense face au MOB

Masmoudi, Chicoto et Barka prêts à saisir leur chance

À l’issue de ce match, et suite à cette défaite concédée face à la JS Saoura, l’entraîneur asé- miste, Benchadli, songe sérieusement à opérer des changements en défense, en lançant de nou- veaux joueurs dans ce compartiment lors du pro- chain match face au MO Béjaïa. Des éléments comme Masmoudi, Chicoto et Barka attendent avec impatience leur chance. D’ailleurs, ils ont

montré de belles choses lors des matchs amicaux disputés en Tunisie. Mécontent de la prestation de ses défenseurs, Benchadli pourrait donc incorporer de nouveaux joueurs dès le match du week-end prochain.

«Des changements simposent»

Interrogé à ce sujet à l’issue de la séance d’en- traînement d’hier matin, le premier responsable de la barre technique de l’ASMO, Benchadli, nous a

A près avoir réalisé une bonne entame de saison en parvenant à récolter quatre unités lors des

premières journées du champion- nat, les Asémistes se sont lourdement inclinés sa- medi dernier à Béchar face à la JS Saoura. Si les Vert et Blanc ont livré une bonne prestation en se- conde mi-temps, force est de constater que la dé- fense a commis des fautes de débutant en première période. D’ailleurs, les trois buts de la JSS sont intervenus sur des balles arrêtées. La troisième réalisation de la JSS inscrite par Bous-

maha, qui était libre de tout marquage à l’intérieur de la surface de réparation asémiste, illustre par- faitement les erreurs commises par la défense de

la formation de M’dina J’dida.

fait part de son intention d’opérer des changements en défense lors du prochain match face au MO Bé- jaïa : «Des changements sont im- minents en défense. Il faut

reconnaître que nous avons commis des erreurs de débutants face à la JS Saoura. Et ce sont ces erreurs qui ont permis à l’adversaire de faire la dif- férence et d’engranger les trois points de ce match. On verra si nous allons opérer des change- ments de joueurs ou procéder à un nouiveau re- positionnement sur le terrain. On verra plus clair lors des prochaines séances d’entraînement.»

Riad O.

lors des prochaines séances d’entraînement.» Riad O. Le match commencera à 17h45 La LFP a annoncé
Le match commencera à 17h45 La LFP a annoncé sur son site Internet le programme
Le match commencera à 17h45
La LFP a annoncé sur son site Internet le programme complet de la pro-
chaine journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. Pour le compte de cette
quatrième journée de championnat, la formation de M’dina J’dida accueillera au
stade Ahmed-Zabana le MO Béjaïa. Après leur défaite concédée le week-end
dernier à Béchar face à la JS Saoura, les Asémistes seront dans l’obligation de
se ressaisir et de renouer avec le succès, afin de se réconcilier avec leurs sup-
porters. Contrairement à ce qui avait été le cas face au NAHD, le prochain
match de l’ASMO face au MO Béjaïa débutera à partir de 17h45.
Boudoumi : «Oublier la
défaite contre Saoura et
penser au match du MOB»
ASMO-MOB télévisé ?
C’est ce qu’a annoncé la LFP sur son site Internet. Tout porte à croire
que ce match sera retransmis en direct sur la télé, car tous les matchs pro-
grammés à 17h45 sont diffusés sur le petit écran. L’occasion pour les sup-
porters asémistes qui ne pourront pas faire le déplacement au stade de
suivre le match de leur team. Il est à rappeler que la dernière fois qu’un
match de l’ASMO avait été retransmis par la télévision remonte à la sai-
son 2010-2011, lors du derby face au Mouloudia en Coupe d’Algérie.
Abdet démissionne
Contre toute attente, le soigneur de l’ASMO, Abdet Abdelhalim,
a jeté l’éponge. Selon les informations en notre possession, Abdet
a pris cette surprenante décision, et dont on ignore les raisons,
après le précédent match de l’équipe face à la JS Saoura.
Le milieu de terrain de l’ASMO, Boudoumi, revient
dans l’entretien qui suit sur la défaite concédée
samedi dernier par son équipe à Béchar face à la JS
Saoura. L’ancien joueur du Paradou AC nous a fait
savoir qu’il était vraiment difficile pour lui et ses
coéquipiers de revenir de Béchar avec un résultat
positif, à cause de la chaleur terrible qui règne dans
cette ville en cette période de l’été. Boudoumi
évoque aussi le prochain match de l’ASMO face au
MOB.
Chicoto et Masmoudi reprennent
l’entraînement
C’est hier lundi que le défenseur nigérian Mohamed Chicoto a re-
pris le chemin de l’entraînement avec ses coéquipiers. Comme an-
noncé dans ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, c’est
dimanche que l’ancien joueur du Coton Sport est arrivé à Oran,
après avoir participé aux deux matchs des éliminatoires de la CAN-
2015 avec sa sélection nationale face au Cap-Vert et au Mozambique.
Pour sa part, le jeune défenseur Masmoudi s’est remis lui aussi au tra-
vail avec ses coéquipiers ,après avoir bénéficié d’une période de
repos de 5 jours en raison de blessure.
Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les gars de
M’dina J’dida ont repris hier le chemin des
entraînements au stade Habib-
Bouakeul. Cette séance d’en-
traînement a connu la
présence de tous les
joueurs à l’exception
de Belalem. Selon
les informations en
notre possession,
le joueur de l’EN
olympique avait
un examen du
permis de
conduire à
passer hier
matin. C’est
donc au-
jourd’hui que
Belalem de-
vrait entamer
avec ses co-
équipiers la pré-
Tout d’abord, comment expliquez-vous votre défaite à Béchar ?
Je trouve qu’il nous était vraiment difficile de réaliser un résultat positif à
Béchar, à cause de la chaleur en cette période de l’été. Nous avons eu du mal
à rentrer dans ce match. D’ailleurs, c’est en première mi-temps que nous
avons concédé nos trois buts. Nous avons mieux joué en seconde période,
où nous avons maîtrisé les débats en nous procurant plusieurs occasions de
but. Cela dit, je trouve que le résultat final du match ne reflète pas la physio-
nomie de la rencontre. Nous aurions pu revenir de Béchar avec au moins le
point du nul.
Ne pensez-vous pas que cet échec pourrait avoir des répercussions néga-
tives sur vous, en prévision des prochaines rencontres ?
Non, je ne le pense pas, dans la mesure où le championnat n’en est qu’à
sa troisième étape. Au contraire, cette défaite va nous servir de leçon pour
garder les pieds sur terre et ne pas trop nous enflammer, après notre bon
début de championnat. Nous devons nous mettre dans la tête que la com-
pétition est encore longue et que nous allons devoir cravacher très dur
pour réaliser un bon parcours en championnat.
Comment est l’ambiance au sein de votre groupe, après cette déconve-
nue ?
Nous n’avons pas d’autre choix que d’oublier cette défaite concédée à
Béchar et de nous focaliser pleinement sur notre prochain match face au
MOB. Nous avons repris aujourd’hui (ndlr : hier) le chemin de l’entraî-
nement, et tous les joueurs sont concentrés sur le rendez-vous de samedi
prochain devant le MOB. Nous allons tout faire pour remporter cette
rencontre.
Comment voyez-vous votre prochain match contre le MOB ?
Le MO Béjaïa est une solide équipe qui renferme dans ses rangs de
bons joueurs et qui a réalisé un bon début en championnat. En ce qui
nous concerne, nous allons tout faire pour renouer avec le succès et
ajouter trois points à notre besace. Nous ferons tout ce qui est en notre
pouvoir pour offrir les trois points de ce match à nos supporters inch’Al-
lah. Je profite de cette occasion pour demander à nos fans de venir en
masse au stade ce samedi et de nous encourager face au MOB.
Entretien réalisé par
Riad O.
Belalem absent Trois séances d’entraînement cette semaine à Zabana Aucun joueur asémiste ne figure sur
Belalem absent
Trois
séances
d’entraînement
cette semaine
à Zabana
Aucun
joueur asémiste ne
figure sur la liste de
Christian Gourcuff
Afin de s’habituer à sa pelouse, les Asé-
mistes effectueront trois séances d’entraî-
nement cette semaine au stade
Ahmed-Zabana. Selon le programme
de travail de la semaine tracé par
l’entraîneur Benchadli, les Vert
et Blanc s’entraîneront le
Benamar : «Bentiba et
Benayada méritent une place
en EN A’»
mardi, le jeudi et le ven-
dredi sur ce stade.
R. O.
Du
biquotidien
Le sélectionneur national Christian Gourcuff a dévoilé avant-
hier les noms des 26 joueurs convoqués pour le prochain stage de
préparation de l’EN A’ qui aura lieu au centre technique de la FAF, à
Sidi Moussa, du 22 au 24 de ce mois. Aucun Asémiste ne figure sur
cette liste. Interrogé à ce sujet, le manager général du club de
M’dina J’dida, Benamar Houari, dira : «On comprend plus ou moins
au menu
d’aujourd’hui
Après avoir repris, hier matin, le
chemin de l’entraînement au stade
ce choix du sélectionneur national dans la mesure où il n’a pas en-
core assisté au moindre match de l’ASMO en championnat cette
saison. Mais personnellement, je pense que nous avons au
moins deux joueurs qui méritent de figurer sur cette liste, à
savoir Bentiba et Benayada», dira le manager général de
la formation de M’dina J’dida. Rappelons que l’ASMO
comptecinq joueurs en EN olympique, en l’occur-
rence Belalem, Tahar, Barka, Tabti et Benka-
blia.
Habib-Bouakeul, les gars de M’dina
j’dida passeront aujourd’hui au biquoti-
dien. Ce matin, les hommes de Ben-
chadli effectueront un premier
entraînement à la salle de musculation de
l’hôtel «El Mouahidine». La seconde
séance aura lieu en fin d’après-midi au
stade Ahmed-Zabana.
R. O.

paration du match face au MO Béjaïa.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

15
15
CSC

CSC

Lucas Rouabah «Les

places coûtent très cher»

Touché à l’œil, Bouba rate la reprise

C’est arrivé lors du match de la troi- sième journée contre El Harrach gagné par les Sanafir sur le score de 4 buts à 1 que la Camerounais Bouba s’était blessé et avait passé quelques minutes sur la touche avant de reprendre sa place. C’est à la suite d'un contact avec l’atta- quant de l’USMH que Bouba aurait été touché à l’œil par un doigt qui traînait. Sur le moment, il a été soigné sur place puis est revenu sur le terrain et a conti- nué la partie. Par contre, le lendemain, il a vu que son œil était enflé et qu’il ressentait des douleurs. Ce n’est que di- manche matin qu’il s’était présenté dans une clinique spécialisée, accompagné par l’assistant médical du CSC, Hakim Maloufi, afin d’effectuer des examens approfondis. On l’a rencontré quelques heures après sa sortie de clinique, et il nous a expliqué qu’il avait passé des examens chez un spécialiste et qu’il lui avait prescrit un traitement, mais rien de grave à signaler, seulement un petit traumatisme qui se dissipera avec le traitement.

Zobiri souffre du genou

L’attaquant Zobiri sur qui le coach comptait la semaine passée pour l'ali- gner face à El Harrach vient de déclarer lui aussi forfait. Reprenant le dessus par rapport à son bobo au talon, voilà qu’il vient de ressentir des douleurs au ni- veau de son genou, chose pour laquelle Garzitto avait fait l’impasse sur sa titula- risation. Souffrant toujours de son genou, il n’a pu prendre part à la séance d’entraînement de la reprise et, du coup, il va certainement être soumis à un trai- tement et un travail spécifique.

Garzitto ne comprend pas les propos d’Aït Djoudi

Lors de l’émission sportive diffusée sur la chaîne satellitaire A3 de l’ENTV intitulée «Dawri el mouhtarifine», l’in-

vité de l’émission, Aït Djoudi en l’occur- rence, avait commenté les séquences du match du CSC contre l’USMH d’une manière qui avait un peu déplu aux Sanafir et même au

Comment s'est passé le match contre El Har- rach ? L’essentiel, c’est la victoire et les trois points. Après les deux premières victoires et la trêve qui est survenue, il nous fallait enchaîner par un succès surtout qu’on jouait à domicile. Ça n’a pas été facile, mais on a réussi à leur mettre quatre buts et on espère continuer comme cela. Vous étiez malade et vous avez raté deux en- traînements, où avez-vous trouvé les res- sources pour ce match ? Déjà, ça allait mieux, c’était plus facile pour moi. J’ai vécu un début de semaine difficile, mais à mon retour sur le terrain d’entraînement, j’ai travaillé durement et j’ai rattrapé le retard. J’ai travaillé plus physiquement, ce qui m’a permis de tenir les 90 minutes. J’étais un peu fatigué à la fin, mais j’ai pu tenir le coup et j'en suis content, je n’ai pas eu de problèmes musculaires ni de crampes. C’est votre troisième match joué en Algérie et c’est un sans-faute, est-ce que cela vous donne plus d’appétit ? Oui bien sûr, ça donne envie de toujours ga- gner et aller de l’avant. L’appétit vient en man- geant comme on dit, donc il est tout à fait normal de maintenir cet espoir. On a déjà trois victoires et ça donne envie de gagner, et puis on va continuer comme ça. Avez-vous trouvé vos repères en défense ? Oui, j’ai trouvé mes repères, c’est une question d’équipe et de groupe. On est beaucoup de nou- veaux, on commence donc à se connaître. Cha- cun de nous doit prendre la place qui est la sienne, et puis je me sens bien et tout le monde doit se sentir bien aussi. C’est une affaire de groupe et on travaille bien. Avez-vous ressenti l’absence de Berthe ou non ? Berthe est un joueur important, mais on a vu

ou non ? Berthe est un joueur important, mais on a vu qu’il y avait Djeghbala

qu’il y avait Djeghbala qui a bien tenu son rôle aussi. Maintenant, comme je l’ai dit, nous sommes un groupe et personne n’est irremplaça- ble, que ce soit moi, Berthe ou n’importe qui d’autre. Si quelqu’un est absent, il peut être rem- placé par un autre. Notre force, cette année, c’est le groupe, c'est-à-dire que celui qui ne joue pas peut à tout moment remplacer un autre et ré- pondre présent au même titre qu’un titulaire. Donc, selon vous, les places sont chères ? Oui, les places sont extrêmement chères. La loi du football fait qu'il en a onze qui jouent, et la semaine d’après, ils seront sur le banc pour que d’autres soient alignés. Donc, il faut travail- ler et se battre et surtout se remettre en question

chaque semaine. Comment s’annonce pour vous le prochain match ? On va bien le préparer, continuez sur notre dynamique. On jouera bien sûr pour les trois points de la victoire. Je découvre le championnat algérien et je ne connais pas encore les équipes, mais je sais qu’à ce niveau, rien n’est joué

d’avance. Il va falloir travailler pour arriver à nos fins et, Inch’Allah, avec l’apport de notre public qui a été merveilleux, nous enchaînerons encore avec un succès.

Entretien réalisé par Lamine B. Une journée de repos et les choses sérieuses reprennent de
Entretien réalisé par
Lamine B.
Une journée de repos et les choses sérieuses reprennent de plus belle. Le techni-
cien franco-italien Garzitto ne veut pas s’arrêter là et voudrait transmettre son
envie de gagner à ses joueurs. En effet, avant qu’il débute sa séance d’en-
traînement, la première de cette semaine, il a retenu ses joueurs
pendant plus d’une demi-heure dans les vestiaires, histoire de
les remercier des efforts fournis contre El Harrach et les re-
motiver pour continuer avec cet état d’esprit et cette volonté
d’aller de l’avant. Il les a conditionnés et les a mis dans le
contexte du match face au MC El Eulma. Un travail psychologique qui
commence déjà dès la reprise. En véritable gagneur, Garzitto ne laisse
rien au hasard, il leur a entre autres conseillé d’être très regardants du point
Cédric
Garzitto
en
France
gardien
international
coach Garzitto qui n’avait
pas apprécié les propos
d’un confrère jugeant
une rencontre sur des
séquences seulement
: «Les buts qu’on avait
inscrits, tout le
CSC,
Mohamed
Cédric,
s’est
et pour
la
Si France Le
juste
après
match
El
Harrach.
Il
n’a
pas
pu
être
le présent
séance
d’entraînement
d’hier
matin,
reprise
caractérisée
par
d’autres
absences.
à ap- la
de vue diététique afin d’éviter les problèmes de la semaine passée où tout le
monde était malade. Il ne laisse aucun détail lui échapper et on le sent très près de
ses joueurs. On dira qu’il a le match face à El Eulma déjà en tête.
prend
de
source
proche
du
club
que
monde les a vus, c’est
des buts limpides,
clairs et sans bavure.
Je ne comprends pas
les propos d’Aït Djoudi
qui minimise notre vic-
gardien
Cédric
été
autorisé
par
son
club
se du envolé une son le rendre hier nous face pour
en
toire.»
France
a afin
de
régulariser
et
obtenir
passe-
Lamine B.
port
biométrique.
La
même
source
à On nous
indique
que
Cédric
Si
Mohamed
serait
rentré
soir
MCEE
aujourd’hui présent à l’entraînement
sera
pour préparer
avec ses coéquipiers l'im-
portant rendez-vous, vendredi
pro-
chain, contre El Eulma.

pense déjà au MC El Eulma

pro- chain, contre El Eulma. pense déjà au MC El Eulma Des décisions draconiennes La DJS

Des décisions draconiennes

La DJS reporte sa visite à aujourd’hui Les cadres de la Direction de la jeunesse
La DJS
reporte sa visite à
aujourd’hui
Les cadres de la Direction de la jeunesse et
des sports de la wilaya ont reporté leur visite au
stade Messaoud-Zouggar pour aujourd’hui, afin de
débattre avec les responsables de la commune d’El
Eulma des projets à l’arrêt concernant les travaux
de la toiture pour les gradins et la réfection de la
pelouse. Aussi, les responsables de la DJS vont
également se pencher sur le projet de la mise en
place de caméras surveillance et l’éclairage qui
n’a pas été bon lors du dernier match entre le
MCEE et l’ESS.
Déplacement
à Constantine,
vendredi
La Direction de Babia a décidé d’effectuer
le déplacement à Constantine à l’occasion du
prochain match contre le CSC, vendredi, en
raison de la proximité de la ville du vieux ro-
cher, distante d’environ 100 km. L’équipe n’y
passera pas la nuit donc, pour mieux se
concentrer sur le match dans la mesure
où celui-ci est programmé le jour
même (vendredi) ) 19h au stade
Chahid Hamlaoui.

Herrida met en garde les joueurs

faite face à l’ESS. Cela dit, le boss eulmi n’écarte pas la possibilité de libérer à la fin de la phase aller certains joueurs qui n’ont pas donné satisfaction. Des changements dans l’équipe type Après les choix jugés in- cohérents du coach Goavec face à l’ESS, la Direction a décidé en concertation avec le coach d’effectuer quelques changements au niveau de l’équipe type. Les changements concerneront essentiellement le retour de Belkheiter au poste d’ailier droit. La direction va de- mander au joueur d’accep- ter ce rôle après le rendement offensif fourni la saison passée. En plus de Belkheiter, Bouterbiet, qui a débuté dans l’axe central, se verra confié le rôle de milieu récupérateur.

Le président Arras Herrida qui était en colère après la défaite de son équipe face à l’ESS, n’a pas voulu imputer uniquement la responsabilité à l’entraîneur en chef. Il a mis en garde ses joueurs contre tout écart doré- navant, il leur a de- mandé d’être disciplinés et de res- pecter les choix de l’entraîneur sous peine de sanctions, voire la mise à l’écart. Le premier

La Direction a pris plusieurs décisions importantes concernant la barre technique de l’équipe après la dé- faite contre Sétif, samedi soir, à domicile. Le président Herrida et les membres du Conseil ont jugé important d’apporter des changements et redistribuer les cartes, notamment l’éviction du premier adjoint Bousbia et ce, après avoir constaté des interférences dans les préroga- tives du staff technique. Bousbia a été écarté de son poste à cause de son immixtion dans les prérogatives des autres membres du staff technique, annonce une source proche de la direction. Il a été toutefois désigné comme directeur technique des catégories jeunes à qui il a été confié d’établir le programme de préparation. Ce dernier n’aurait pas apprécié la décision du bureau di- recteur et a brillé par son absence lors de la reprise des entraînements, hier. Bousbia pourrait également occu- per le poste d’entraîneur des Espoirs après l’éviction du coach Abdelhamid Chebl.

Vers plus d’autonomie pour Agbou

Parmi les décisions prises, la nouvelle nomination du Camerounais Agbou au poste de premier adjoint du

coach Denis Goavec en remplacement de Abdenour Bousbia, démis de ses

fonctions. Le choix de la Direction est dicté par le fait que l’ancien internatio- nal camerounais connaît bien la maison. En plus de son nouveau poste, Agbou aura plus de prérogatives, annonce-t-on. Les dirigeants vont demander au coach Goa- vec de l’associer dans toutes les décisions concernant les choix des joueurs et ses op- tions tactiques. La Direction compte trou- ver une solution pour que le Camerounais Agbou bénéficie d’une licence à même de lui permettre de s’asseoir sur le banc de touche pour une meilleure coordination avec le coach français Goavec. A noter enfin que le président Herrida n’a pas voulu s’aventurer avec le devenir du coach français à la barre technique et il a encore décidé de maintenir l’entraîneur des gardiens de but, Abdelaziz Rebaï.

responsable du club a également exigé des joueurs les trois points de la vic- toire contre le CSC lors de la prochaine journée pour se racheter de la dé-

16
16

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
4 e journée
4
e
journée
(Presque) une équipe ESS-NAHD (Presque) une équipe (Presque) une équipe (Presque) une équipe (Presque) une
(Presque) une équipe
ESS-NAHD
(Presque) une équipe
(Presque) une équipe
(Presque) une équipe
(Presque) une équipe
(Presque) une équipe
Aujourd’hui à 19h
bis pour l'Entente
bis pour l'Entente
bis pour l'Entente
bis pour l'Entente
bis pour l'Entente
bis pour l'Entente
La dernière
victoire des
Navigateurs à
Sétif remonte
à 2005
Il est vrai que l'ESS
n'a pas gagné ses cinq
derniers matchs joués
à Sétif. Les camarades
de Mellouli ont eu une
superbe occasion de
mettre fin à cette mau-
vaise série en perpé-
tuant une tradition. En
effet, l'hôte des Séti-
fiens, le NAHD en l'oc-
currence, ne s'est pas
imposé au stade du
8-Mai depuis mainte-
nant 9 ans. La dernière
victoire des Sang et Or
à Sétif remonte au
mois d'avril 2005. Le
NAHD s'était imposé
sur le score de 2 à 1, au
lendemain d'une éli-
mination sans gloire
des Sétifiens en Coupe
arabe. Les joueurs
d'Hussein Dey ont en-
registré leur dernier
succès contre l'ESS en
2006 au stade du 20-
Août, suite à un pe-
nalty d'Attafène. L'En-
tente avait terminé ce
match à 10 après les
expulsions de Mezaïr
et de Maïza.
S.B.
P our la récep-
tion du
NAHD,
Kheireddine
Madoui
devra faire
sans plusieurs cadres de son
équipe. En plus des nom-
breux blessés, il est
contraint et forcé de mettre
au repos plusieurs des habi-
tuels titulaires et cela en vue
de la très importante
échéance de ce samedi. En
effet, l'Entente jouera sa
demi-finale aller de la LDC
contre le TP Mazembe. La
ligue n'a, inexplicablement,
pas donné suite aux nom-
breuses demandes émises
par les Sétifiens pour que le
match contre le NAHD soit
reporté. Par ailleurs,
l'équipe de l’ESS ne doit en
aucun cas louper sa rencon-
tre. Les joueurs de Sétif au-
ront à cœur de bien
négocier l’un des matchs les
plus difficiles de la saison.
cela ne sera pas une sur-
prise vont opter pour un
système de jeu plutôt atten-
tiste, avec seul un attaquant
en pointe. Aït Djoudi, le
coach de cette équipe, pren-
dra le risque de priver son
équipe des moyens qui lui
permettront d’attaquer. C’est
peut-être là une faille que
son alter ego de l’ESS aura à
exploiter.
Le Nasria est capable
du pire comme du
meilleur
Ça va être compliqué
pour Sétif !
Les joueurs du NAHD et
Ce match avancé pour le
compte de la quatrième
journée du championnat de
L1 Mobilis opposera l’ESS à
son hôte le NAHD. Le coup
d’envoi du match est prévu à
19 heures et il se déroulera
sur la pelouse du stade du
8-Mai de Sétif. L’objectif des
poulains de Madoui est
simple. Glaner les points
mis en jeu pour rester bien
campés juste derrière les
meilleurs. Cela ne sera pas
du tout simple devant une
équipe du NAHD qui veut
confirmer et surtout se ras-
surer avant les prochaines
échéances.
S.B.
Une défense new-look
En ce qui concerne le poste de gardien de but, les choses sont, on ne
En ce qui concerne le poste de gardien de but, les
choses sont, on ne peut plus claires. Khedhaïria sera dans
la cage. La ligne défensive est l’un des casse-tête de Ma-
doui. L’entraîneur de l’Entente a une marge de manœuvre
assez réduite avec la blessure de Demou qui est une
pièce maîtresse de l’équipe. Le coach sétifien fera donc
confiance, sur les flancs, à Aoulmi, qui remplacera Megatli
et Boukria. La paire centrale sera composée de Mellouli et
du jeune Aroussi.
ver sur le terrain.
Lamri, le joker
Zerrara dans la récupération
Le changement notable qui pourrait s’opérer, dans
cette formation sétifienne, sera la titularisation de Zerrara.
Ce choix est pratiquement indispensable pour avoir la
maîtrise d’une des zones les plus sensibles du jeu. Empê-
cher les joueurs du NAHD de toucher beaucoup de bal-
lons serait faire une grande partie du travail.
Selon l’évolution des choses sur le terrain et surtout du
score, le technicien sétifien pourrait faire appel à Lamri
qui a, jusque-là, admirablement joué son rôle de joker.
Gagner des duels à tous les niveaux
Belameiri et Ziaya en pointe
Legraa dans l'entrejeu
L’un des changements notables qui sera opéré par Ma-
doui sera la titularisation de Legraa au poste de milieu ré-
cupérateur. Djahnit, comme à son habitude, aura à être
l’animateur du jeu sétifien. Incontestablement, et cela de-
puis plusieurs semaines, le point faible de la formation sé-
tifienne est son compartiment offensif. Les joueurs qui
seront titularisés par Madoui peuvent mettre à mal l’ar-
rière-garde du NAHD si, bien sûr, ils arrivent à se retrou-
Pour ce qui est des attaquants qui seront alignés par
Madoui, il y a d’abord Belameiri. Ce dernier a, à chaque
fois qu’il a été titularisé, su tirer son épingle du jeu. Il
sera associé à Ziaya qui a retrouvé son efficacité. Il af-
fiche ces derniers temps, une superbe forme. La forma-
tion sétifienne a des atouts à faire valoir et elle sait jouer
collectivement. Les joueurs de Madoui savent pertinem-
ment qu’ils n’auront pas la tâche facile car les Sang et Or
ont des atouts à faire valoir.
Plusieurs recoupements permettent de se faire une
idée assez précise du schéma tactique qui sera choisi par
Madoui. Juste devant les quatre défenseurs, il y aura,
sans aucun doute, pas moins de quatre milieux de terrain
de métier dont deux d’entre eux sont des spécialistes du
harcèlement du porteur du ballon adverse et de la récu-
pération. Madoui alignera deux attaquants de métier. En
faisant preuve d’intelligence dans le jeu, les camarades de
Mellouli ont les moyens de surprendre la formation du
NAHD et surtout inscrire des buts. C’est tout au moins la
mission qui est assignée aux Ententistes.
S.B.
Aoulmi «Etre à la hauteur»
Par souci de ménager certains
cadres de son équipe, et cela en
vue du match contre le TP Ma-
zembe, Madoui a titularisé des
jeunes joueurs. C'est le cas de
Hichem Aoulmi qui évoluera en
lieu et place de Megatli.
côté, et je pense que tous les joueurs se
sont bien battus. Il est vrai que cela n’a
pas du tout été facile et cela à cause de la
pression surtout. Il y a eu aussi le fait
que cette rencontre est un derby.
Cela vous laisse quelques regrets
d'avoir laissé filer des points à do-
micile, c'est cela ?
C’est certain et il nous faut reconnaî-
tre que nous aurions du gérer avec
beaucoup plus d’intelligence certains
matchs. La déception chez nos suppor-
ters après le nul contre l'USMBA est
tout à fait légitime, mais que voulez-
vous, le football est ainsi fait.
Vous allez jouer ce mardi contre le
NAHD qui est un adversaire diffi-
cile à manier. Pouvez-vous nous
donner un pronostic ?
Nous aborderons cette rencontre avec
la volonté de réaliser un bon résultat. Ce
sera très difficile car cette équipe est très
difficile à jouer que ce soit à domicile ou
à l'extérieur. Cela ne nous décourage
pas du tout. Il y a chez nous une grande
volonté de nous battre et
c’est ce que nous avons
l’intention de faire.
Nous défendrons crâ-
nement nos chances,
dans ce match.
Il est certain que votre entraî-
neur a concocté une stratégie
pour ce match. Allez-vous
jouer l'offensive ?
L'ESS
ne
peut
pas
se
La
Avant toute chose, quelles
sont les nouvelles ?
Je me sens très
bien sur le plan
physique. Des pe-
contenter d'un résultat nul.
Si nous négocions comme
nécessaire
préparation
psychologique
tites douleurs à
la cuisse qui me
faisaient souf-
frir quelque peu
ont totalement
disparu car, tout
en continuant à
dre une partie de
leurs moyens.
m’entraîner, je me
soignais. Cela va très
bien pour moi.
Il est fort possible que
vous soyez titularisé contre
le NAHD. Êtes-vous prêt pour
cela ?
Si le coach le décide, je suis à jouer
et à donner le meilleur de moi-même.
Je suis, bien sûr, au service de l'équipe.
Vous restez sur une belle victoire
contre le MCEE. Un commentaire ?
Cette fois-ci, la chance a été de notre
il se doit le début de
match, les choses
deviendront plus
faciles.
Vous pro-
mettez donc
une victoire à
vos supporters.
Le match se jouera sur
un rien et nous ne pou-
vons promettre
qu'une seule chose,
c'est de mouiller
le maillot.
Entretien
réalisé par
Akram F.

Une contracture musculaire pour Demou

n n

On se rappelle que

Demou, le défenseur central sétifien, n'est pas allé au terme du match joué à El Eulma samedi dernier. Il a ressenti de fortes douleurs au niveau de la cuisse. Les examens médicaux ne révéleront aucune lésion sérieuse. Demou ne souffre que d'une contracture musculaire.

Dagoulou et Ze Ondo attendus à Sétif

n n

Le milieu de terrain de

l'ESS, Ze Ondo, n'a pas en- core regagné Sétif. Il devait le faire juste après le dernier match inter- national joué par le Gabon. Da- goulou se trouve dans la même situation. Ce sont là deux joueurs sur lesquels comptait Madoui pour le match contre le NAHD.

La réunion technique a eu lieu hier

n n

Toutes les dispositions

ont été prises pour que le match qui opposera l’ESS au NAHD se déroule dans les meil- leures conditions. Une réunion concernant les mesures de sécurité s’est tenue hier après-midi. Elle a regroupé des représentants de la DJS de Sétif, les membres de la di- rection du stade, ceux du comité d’organisation de l’ESS et les ser- vices de sécurité et la Protection civile. Tout a été étudié pour que cette rencontre se déroule dans les meilleures conditions. Entre autres mesures, il a été décidé une vérifi- cation de la date de naissance des spectateurs. Ces derniers doivent se munir d'une pièce d'identité qu'ils doivent présenter à l'entrée du stade.

Travail spécifique pour les attaquants

n n

Kheireddine Madoui a

concentré ses dernières séances d’entraînement sur le sec- teur offensif. Conscient des ca- rences de son équipe, l’entraîneur de l’ESS n’a pu que constater le peu de frappes cadrées par ses atta- quants. Elle en a eu des occasions nettes de marquer des buts, cette ligne d’attaque de Sétif et même si jusque-là elle a fait preuve de per-

cussion, il y a du travail à faire. Ce sera donc l’occasion pour l’ESS ce mardi de

confirmer le mieux entrevu, en fin de phase aller, au niveau du contenu. Mais Madoui
confirmer le mieux
entrevu, en fin de
phase aller, au
niveau du
contenu. Mais
Madoui nous dira que ce match face au
NAHD s’annonce compliqué. Il précisera
un tout autre
résultat
qu'une vic-
toire freine-
rait les espoirs
du club des
que son équipe aura à jouer face à une for-
mation qui en veut terriblement. Elle adop-
tera la tactique qui lui permettra de gagner
avec des joueurs très motivés pour l’appli-
quer. Le responsable de la barre technique
ajoutera que ses joueurs, et cela malgré le
travail qui a été fait pour l’éviter, seront
Hauts-Pla-
soumis à une certaine pression et que
ceci pourrait leur faire per-
teaux.
Le
temps des
retrouvailles
Le match de mardi permettra
à plusieurs joueurs du NAHD de
retremper dans l’ambiance du stade
du 8-Mai. Benabderrahmane,
Touahri et Metref ont porté les cou-
leurs de l'Entente dans un passé
récent.- Même le coach du Nasria
Aït Djoudi a une superbe occa-
sion de se faire rappeler au
bon souvenir de son
ancien club.
www.lebuteur.com N° 2767 Ligue 1 17 Mardi 16 septembre 2014 Coup d’œil ESS-NAHD Aujourd’hui à
www.lebuteur.com
N° 2767
Ligue 1
17
Mardi 16 septembre 2014
Coup d’œil
ESS-NAHD
Aujourd’hui à 19h
4 e
Journée
Les vieux «démons»
pour piéger les
jeunes Sétifiens
M ême si nous ne
sommes qu’au
tendront certainement pas de cette
oreille…
pas là pour relancer ma
début du
carrière non plus, car je
suis toujours capable de
donner le meilleur sur
Un léger lifting pour piéger
la réserve sétifienne
le terrain. Le mo-
ment où mes
jambes ne répon-
dront plus, je
saurais tirer
ma révé-
rence.
Et cette
effica-
cité
qui
vous
fait défaut ?
J’avoue que l’efficacité nous
fait encore défaut. Malgré les
multiples occasions procu-
rées lors d’un seul match, on
peine toujours à les concréti-
ser. Des fois, c’est par manque
de concentration et parfois
par excès de précipitation.
Mais l’important, c’est que les
joueurs arrivent toujours à se
créer les occasions à n’im-
porte quel moment de la ren-
contre. En plus, on n’est qu’au
début du championnat et
beaucoup de travail reste à
faire. Je suis persuadé que l’ef-
ficacité sera retrouvée au fil
des matchs. En tous cas, ce
n’est pas un problème pour
en championnat.
Une grande
équipe qui jouera
dans quelques jours
la demi-finale de la
Ligue des Champions
et qui défend bien son
statut. Tout simplement,
c’est une équipe qui mé-
rite sa position. Mais, nous
aussi, nous avons notre mot à
dire dans ce championnat.
On ira à Sétif pour un bon ré-
sultat. Ce sera le match le
plus difficile depuis l’entame
de la compétition officielle.
L’ESS veut rester sur sa lan-
cée, donc on est avertis.
Ce sera pour la deuxième
fois de suite un match spé-
cial pour vous puisque
vous allez affronter votre
ancienne équipe…
Certes, j’ai connu des mo-
championnat, à sa 4e jour-
née plus précisément, la
confrontation entre l’ESS et
le NAHD semble être déjà
décisive pour les deux
formations. Le NAHD
piétine en ce début de
championnat et peine tou-
jours à arracher sa première vic-
toire en Ligue 1 Mobilis et espère
réussir le déclic à l’occasion de son
périlleux déplacement à Sétif. Le
Nasria, qui n’a récolté qu’un maigre
point lors de ses trois sorties, ne
peut se permettre une nouvelle dé-
convenue au risque de voir le doute
s’installer au sein d’une équipe qui a
bien réussi sa préparation d’intersai-
son et qui vise à rester plus long-
temps parmi l’élite. Les camarades
de Bendebka, qui sont capables de
bien réagir face à l’ESS, ont intérêt à
éviter la défaite, sous peine de voir
leur statistique ramenée à un point sur
les douze possibles. Dans ce cas de fi-
gure, le NAHD risque de perdre encore du
terrain au profit des autres prétendants
au maintien. On n’en est pas encore là,
mais le rendez-vous de cet après-midi
contre l’ESS au stade du 8-Mai-45
s’annonce déjà déterminant. En pa-
rallèle, le demi-finaliste de la Ligue
des Champions ne peut espérer
mieux que de tomber sur le
NAHD pour booster son moral à la
veille de son choc contre le TP Ma-
zembé, rester sur sa lancée et confir-
mer ainsi sa bonne santé. C’est pour dire
que ce match contre Hussein Dey tombe à
point nommé, mais les Sang et Or ne l’en-
Des changements seront de nouveau
opérés sur la composante qui débutera le
match de cet après-midi. Après sa « mise à
l’écart », le libéro Farès Benabderrahmane
a été rappelé par l’entraîneur Azzedine Ait
Djoudi afin de débuter la partie. Dans le
même registre, Slimane Allali devrait rem-
placer Samir Khiter, laissé sur le banc, sur
le côté droit de la défense. En parallèle,
Chérif Abdeslam pourrait constituer une
autre solution pour le staff technique, que
ce soit au milieu ou en défense. Pour un
premier aperçu, on constate que l’entraî-
neur husseindéen veut un groupe mature
et chevronné pour faire face à son adver-
saire du jour, l’ESS, et gardera ainsi le
même groupe qui a été convoqué pour le
dernier derby contre le Mouloudia. Il sait
que l’équipe choisie par son homologue sé-
tifien manquera certainement d’expérience
et ne pourra pas résister à la pression.
C’est pour cela qu’il mise sur
Ait Djoudi, Metref,
Benabderrahmane et
Touahri contre leurs
ex-partenaires
Le match d’aujourd’hui aura un cachet
particulier pour certains Husseindéens. En
effet, Ait Djoudi, le défenseur Farés Benab-
derrahamne, le milieu Hocine Metref et l’at-
taquant Mohamed Amine Touahri
affronteront leur ancienne équipe. Pour
eux, ce ne sera guère un match particulier
et laisseront ainsi leurs sentiments aux ves-
tiaires.
Youcef M.
nous puisque l’équipe
marque, au moins, un but par
match. C’est quand même
rassurant.
Vous devez à présent
confirmer votre bon ren-
dement face à l’ESS…
Là, c’est une autre paire de
manches. Nous allons avoir
affaire à une équipe qui car-
bure à plein régime et qui
s’impose de fort belle manière
ments de joie et de gloire avec
l’ESS. J’ai eu l’occasion de ga-
gner des titres, mais je dois
me comporter en profession-
nel. Je porte les couleurs Sang
et Or et je dois impérative-
ment honorer mon contrat
avec le NAHD. J’espère qu’on
reviendra de Sétif avec un ex-
cellent résultat.
Entretien réalisé par Youcef
Pub
M.
RCA
Avis d’Attribution Provisoire
De l’Appel d’Offre National Ouvert
Amani renouvelle
N°28/2014
sa confiance en Mekhazni
Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété
formation de l’Arba ont évo-
qué l’avenir de l’entraîneur
Mekhazani. Alors que plu-
source précise que la direc-
tion du club lui accordera une
ultime chance, ce week-end,
face à l’USMA. Mekhazani
sera dans l’obligation de rem-
porter ce match pour pour-
suivre l’avenutre à la tête de la
portant réglementation des marchés publics, l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de la Wilaya de
Naâma informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offre National Ouvert n° 28/2014 paru
au quotidien national :
le 01/07/2014 prolongé au 24/07/2014, après un avis de prolongation publié
dans le même quotidien
le 24/07/2014 et LE BUTEUR le 26/07/2014 pour la réalisation des colonnes
sieurs voix se sont élevées ces
derniers temps pour réclamer
son départ, le premier res-
ponsable du club, Amani, lui
montantes gaz de ville à AIN SAFRA des 1000 logts LPL du programme quinquennal 2005-2009 et que les
procédures d’évaluation et d’analyse faites conformément aux critères prévus dans le cahier des charges ont
donné les résultats provisoires suivants :
a renouvelé sa confiance.
Note
Montant
Montant
Délai
Projet
Entreprise
Pour sa part, l’entraîneur Me-
khazni a été le grand absent
de cette réunion. L’ancien dri-
ver du MCS s’est excusé au-
près de son président, du
moment qu’il se trouvait à
Alger avec sa famille. Plu-
sieurs dirigeants du RCA ont
demandé le départ de Me-
khazni. Toutefois, le président
Amani a réussi à convaincre
ses collaborateurs de garder
barre technique de l’équipe.
Les responsables du RCA ont
également demandé à Amani
de renforcer la barre tech-
nique par un nouveau techni-
cien, pour remplacer
Kherbache qui a quitté ses
fonctions avant le match face
au MCO.
Tech
proposé
corrigé
proposé
LOT N°01 : réalisation des colonnes
montantes gaz des 80 logts tranche
44.00
3
349 100.00
/ jours
30
2005
LOT N° 02 : réalisation des colonnes
montantes gaz des 150 logts tranche
44.00
6
283 575.00
/ jours
60
2006
CHADLI
Driouèche proposé
pour renforcer la
barre technique
LOT N°03 : réalisation des colonnes
montantes gaz des 150 logts tranche
BOUABELLAH
44.00
6
241 845 .00
/ jours
60
NIF :
2007
19864801001244
en poste l’entraîneur. L’ancien
e
A en croire une source au-
torisée, le nom de l’ancien
joueur de la JSK, Driouèche
Noureddine, a été proposé
pour renforcer la barre tech-
nique du RCA et occuper le
poste d’entraîneur adjoint.
Tout devrait s’éclaircir au sein
de la bâtisse du RCA, après le
prochain match face à
l’USMA qui s’annonce déjà
décisif pour l’équipe.
LOT N°04 : réalisation des colonnes
montantes gaz des 40 logts tranche
44.00
1
702 905 .00
/ jours
30
joueur de l’EN estime que ce
Arba, Djamel Amani,
2008
n’est pas le moment d’appor-
a
tenu une réunion
avec les membres de
ter un changement à la tête de
la barre technique.
LOT N°05 : réalisation des colonnes
montantes gaz des 40 logts tranche
44.00
1
702 905 .00
/ jours
30
2009
Un dernier sursis
lui est accordé
contre l’USMA
Selon nos indiscrétions,
l’entraîneur Mekhazani jouera
sa tête lors du prochain
match face à l’USMA. Notre
Les soumissionnaires peuvent se rapprocher dans nos services, au plus tard trois (03) jours à compter du
premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats dé-
taillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières conformément à l’article 125 du décret prési-
dentiel N° 10-236 du 01/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics.
Les soumissionnaires peuvent introduire leurs recours, auprès de la commission des marchés publics, dans
un délai de Dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans l’un des quotidiens confor-
mément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglemen-
tation des marchés publics.
M. A.
Anep 3101849 le buteur du16/09/2014
publics. M. A. Anep 3101849 le buteur du16/09/2014 Metref «Pour un bon résultat à Sétif» D’abord,

Metref

«Pour un bon résultat à Sétif»

D’abord, voulez-vous re- venir sur le dernier match contre le MCA ? C’était un match plaisant avec pas mal d’occasions de scorer de part et d’autre. Les joueurs des deux équipes ont fourni une belle prestation en dépit du manque de compéti-

tion et de fraicheur physique. Les deux équipes sont passées

à

nous étions beaucoup plus proches de la victoire vu les occasions ratées à cause d’un manque de chance et de pré- cipitation parfois. Dans l’en- semble, c’est un bon point de pris. Comment expliquer votre mauvaise entame avant de revenir en force en deuxième mi-temps ? Effectivement, nous avons eu des difficultés à imposer notre rythme de jeu, mais on s’est bien ressaisi, notamment en seconde période. Ce n’était pas facile d’encaisser un but en début de match, ce qui nous a incités à courir der- rière l’égalisation. Heureuse- ment, on a repris le contrôle de la rencontre dès le retour des vestiaires et nous avons

côté d’un succès, même que

réussi à remettre les pendules

à

d’opportunités, malheureuse- ment non exploitées. Vous étiez le meilleur joueur sur le terrain… C’était ma réponse à ceux qui ont critiqué mon engage- ment avec le NAHD. J’ai confirmé que je ne suis pas venu ici pour prendre ma re- traite, mais pour apporter un plus à cette équipe. Je ne suis

l’heure et créer pas mal

à cette équipe. Je ne suis l’heure et créer pas mal L président du RC son

L président du RC

son bureau pour étudier la si- tuation de l’équipe, suite à la dernière défaite concédée sa- medi dernier au stade Ahmed-Zabana face au Mou- loudia d’Oran. Outre les rai- sons de cette seconde défaite consécutive concédée par l’équipe, les responsables de la

18
18

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com JSMB Coup d’accélérateur
www.lebuteur.com
JSMB
Coup d’accélérateur

Ils affronteront le DRBT, l’ABM et l’ABS

Les Béjaouis veulent faire le plein

l’ABM et l’ABS Les Béjaouis veulent faire le plein L a deuxième victoire consécutive arrachée par

L a deuxième victoire consécutive arrachée par la JSM Béjaïa a été bénéfique dans la mesure où elle lui a permis de remonter dans le classement en se pointant à la

cinquième place avec six points et à une lon- gueur des autres équipes qui occupent le haut du tableau. Cela semble faire le bonheur du staff technique qui a tenu à insister sur l’obli- gation de faire le plein durant cette phase aller et de bien en profiter pour engranger le maxi- mum de points. Les trois prochaines rencon- tres s’annoncent décisives et capitales pour la bande à Fergani étant donné qu’elle est appe- lée à éviter au maximum la défaite afin de re- monter dans le classement et se permettre de jouer à fond la carte de l’accession. Le staff

technique veut en effet être en bonne position en ce début de saison pour viser encore le maximum de points et avoir tous les ingré- dients nécessaires qui lui permettront de réa- liser l’objectif tracé. C’est dire que les choses ne s’annoncent pas faciles pour les Vert et Rouge qui seront appelés à disputer des matches difficiles.

Fergani exige plus de vigilance et de sérénité

Conscient du calendrier difficile qui attend ses poulains à l’avenir, à commencer par le rendez-vous de ce week-end face au DRB Tadjenanet chez cette dernière, le premier responsable de la barre technique a demandé à ses joueurs d’être vigilants et de ne pas tom- ber dans le piège de la facilité au risque de re-

tourner à la case départ. Pour le coach bé- jaoui, rien n’est encore fait en dépit des deux succès consécutifs réussis et la suite s’annonce encore plus compliquée surtout lorsqu’on sait que les Béjaouis se rendront à Tadjenanet, re- cevront l’AB Merouana avant de se déplacer à Boussaâda pour affronter l’ABS. Ce qui exige une bonne préparation mais aussi plus de concentration et de sérénité.

Remonter sur le podium et au plus vite possible

Alors que le championnat vient de boucler sa troisième journée où les Béjaouis ont réussi à engranger six points, voilà que l’objectif prioritaire actuellement est de remonter sur le podium le plus vite possible et ce, dès la prochaine rencontre à domicile devant l’AB Merouana afin d’avoir plus de motivation pour la suite du parcours. C’est l’avis du pre- mier responsable de la barre technique qui a tenu à insister sur l’obligation de faire le plein durant cette première phase du championnat. Cependant, la tâche ne s’annonce pas facile dans la mesure où les Béjaouis doivent impé- rativement réussir d’autres exploits en dehors de leur terrain pour se permettre de se repla- cer dans une bonne position et aborder la suite de la compétition en position de force.

Les joueurs préparent sereinement le déplacement de Tadjenanet

C’est hier que les Vert et Rouge ont repris le chemin des entraînements au niveau de stade de l’Unité-Maghrébine afin de se pré- parer pour la suite du parcours, notamment le déplacement de ce week-end à Tadjenanet dans le cadre de la 4 e journée du champion- nat. La reprise s’est effectuée dans de bonnes conditions où les camarades de Dif se concentrent désormais sur cette empoignade qui ne s’annonce pas facile devant un nouveau promu qui est toujours à la recherche de ses repères. Revigorés par le large succès réussi lors de la précédente journée face aux Bord- jiens, les Béjaouis ont décidé de le mettre de côté et se préparer sereinement pour le pro- chain rendez-vous. H. L.

Saighi «Nous tâcherons de maintenir cette bonne dynamique»

Le jeune milieu de terrain de la JSM Béjaïa, Saighi, a tenu à affirmer dans cet entretien qu’il nous a accordé que la large victoire arrachée lors de la précédente journée contre le CA Bordj Bou Arréridj sera d’un grand apport pour la suite du parcours étant donné que cela leur a permis de confirmer le dernier succès et surtout d’avoir encore plus de motivation pour les prochains rendez-vous, tout en insistant sur l’obligation de maintenir cette bonne dynamique.

Vous avez réussi une belle victoire face au CABBA, votre sentiment ? Je pense que c’est la meilleure manière de confirmer notre succès arraché en déplacement face à l’USM Blida après avoir mal débuté la saison. De ce fait, cette victoire est venue au bon moment dans la mesure où elle nous motivera davantage pour la suite du parcours et de faire encore mieux pour enchaîner avec d’autres résultats positifs. Vous attendez-vous à gagner avec un tel score ? Pour être franc avec vous, je dirai que nous étions décidés à décrocher notre premier succès à domicile après la dé-

décrocher notre premier succès à domicile après la dé- faite concédée lors de la première jour-

faite concédée lors de la première jour- née. D’ailleurs, nous avons dominé notre adversaire en se procurant de nombreuses occasions et d’inscrire qua- tre buts avec notamment la révolte du compartiment offensif qui a bien réagi en nous permettant de s’imposer avec une telle manière. Avec ce succès, vous êtes certaine- ment plus que jamais motivés pour faire mieux à l’avenir, n’est-ce pas ? Oui, cette victoire nous poussera à travailler davantage pour enchaîner avec d’autres bons résultats, à commen-

cer par le prochain déplacement à Tad- jenanet pour affronter le DRBT local dans le cadre de la 4 e journée. Notre ob- jectif primordial est de bien négocier les matches restants est de maintenir cette dynamique longtemps que possible pour faire le plein en cette phase aller. Mais ça ne sera pas facile devant une équipe cherche ses repères… C’est sûr, nous aurons tout le temps de bien préparer ce match durant la se- maine et ce, avec le programme qui sera mis en place par le staff technique afin de corriger nos erreurs et être à la hau- teur des attentes. Cela dit, nous sommes conscients de ce qui nous attend et déci- dés à rester sur cette lancée longtemps que possible et de remonter dans le clas- sement bien que je sois persuadé que nous devrons fournir des efforts supplé- mentaires pour être à la hauteur. Et quel votre objectif pour cette pre- mière phase ? Notre objectif primordial pour cette phase aller est, comme je l’ai dit, de faire le plein, de glaner le maximum de points, d’être à la hauteur des attentes et de se replacer sur le podium. Certes, ça ne sera pas facile, mais vu la détermina- tion dont ils sont alimentés les joueurs, je suis convaincu qu’on peut réussir un tel objectif. Entretien réalisé par H.L.

Tatem toujours aux soins l lAyant contracté une blessure de- puis maintenant quelques semaines, le
Tatem toujours
aux soins
l lAyant contracté une blessure de-
puis maintenant quelques semaines,
le milieu de terrain Tatem n’a pas encore
repris les entraînements, puisqu’il ne
s’est pas présenté hier matin à l’occasion
de séance de la reprise, étant donné qu’il
n’a pas encore repris ses forces. Toute-
fois, il devrait reprendre dans une se-
maine si les résultats des analyses sont
rassurants. Il poursuit encore des soins
intensifs pour reprendre ses forces dans
les meilleurs délais et retrouver ses ca-
marades.
Farhi en tenue de ville
l lContrairement à Tatem, le jeune
attaquant Farhi s’est présenté, quant
à lui, en tenue de ville après avoir été
contraint de manquer la dernière ren-
contre amicale en raison d’une blessure
aux adducteurs. De ce fait, il devait re-
prendre hier dans l’après-midi à l’occa-
sion de la joute amicale qui a été
programmée face à la formation du MB
Bouira au stade de l’Unité-Maghrébine
de Béjaïa.
DRBT-JSMB à 16h
l lContrairement aux trois précé-
dents matchs qui ont été program-
més à 17h et 18h, l’horaire de la
prochaine rencontre face au DRB Tadje-
nanet risque d’être un inconvénient pour
la bande à Fergani, puisque la Ligue na-
tionale vient de le programmer à 16h.
Face à la chaleur qui caractérise les dif-
férentes régions de pays, les poulains de
Ali Fergani risquent bien de rencontrer
des difficultés pour terminer la partie si
aucun changement ne parvient dans les
prochaines heures.
Djabaret d’attaque
l lSouffrant des douleurs au niveau
des adducteurs, le portier Djabaret
a repris les entraînements dans la mati-
née d’hier avec ses camarades après
avoir recouvré ses forces où il se prépare
avec le reste du groupe pour le prochain
rendez-vous face au DRB Tadjenanet.
H.L.

En amical : JSMB 0 – MBB 1

Les Béjaouis ont

la tête ailleurs

Afin de bien préparer leur prochain déplacement à Tadjenanet qui aura lieu ce vendredi, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont disputé une joute ami- cale hier lundi devant la formation de MB Bouira qui s'est soldée par la victoire de cette dernière 0-1. Cette rencontre a été l’occasion pour le staff tech- nique d'apporter les correctifs qui s'imposent et trouver les mécanismes nécessaires pour aligner une équipe qui sera en mesure de réaliser un bon résultat ce vendredi face au DRB Tadjenanet.

Farhi et Djabaret n'ont pas joué

La rencontre amicale disputée hier face au MB Bouira a été marquée par l'absence de deux joueurs, à savoir Djabaret et Farhi, qui n'ont pas encore repris leurs forces après avoir contracté dif- férentes blessures la semaine dernière.

Zafour est sorti blessé

Le défenseur Brahim Zafour n'a pas pu terminer la partie en raison d'une blessure qui l'a contraint à céder sa place à son camarade Belkaid. Néanmoins, sa blessure n'est pas grave et il sera présent face au DRBT vendredi prochain.

H.L.

Les équipes alignées :

Première période : Kacem, Meddahi, Djahel, Belkaid, Lahlouh, Zeghli (Tiza), Dif, Ait Fergane, Chibane, Yahia Chérif, Hafid. Seconde période : Ferradji, Bourechrouche, Ha- midi, Bouaabta, Zafour, Saighi, Hamouche, Ben- mansour, Meddahi, Tiza, Bensaha.

H.L.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2767 Mardi 16 septembre 2014 19 USMB Ounes Litime «Gagner Litime
USMB Ounes Litime «Gagner Litime «Gagner Litime «Gagner Litime «Gagner a repris n nHamza Ounes
USMB
Ounes
Litime «Gagner
Litime «Gagner
Litime «Gagner
Litime «Gagner
a repris
n nHamza Ounes a
été autorisé par
son médecin traitant
à reprendre les entraî-
face à Aïn Fakroun»
face à Aïn Fakroun»
face à Aïn Fakroun»
face à Aïn Fakroun»
nements. C'est ce qu'il
a fait avant-hier. Il
s'est cependant
contenté d'effectuer
quelques tours de
piste avant d'aller
prendre sa douche.
Maroci et
Kaïd absents
n nDeux joueurs
étaient absents
lors de la séance de
reprise qui s'est dé-
roulée avant-hier sur
Êtes-vous satisfait du nul réalisé à
Saïda ?
Ce match face à Saïda, il nous fallait ab-
solument bien le négocier, et cela pour plu-
sieurs raisons. Il nous fallait nous racheter
après notre défaite à domicile. D’un autre
côté, je ne vous cache pas que nous avons
vécu dernièrement des moments très péni-
bles après cet échec.
Expliquez-vous.
Nous craignions de passer à côté de ce
match qui était pour nous capital. Ce bon
résultat va nous faire le plus grand bien, sur-
tout sur le plan moral, et nous permettra
d’aborder les prochains matchs de cham-
la pelouse du stade
Brakni. Il s'agit de
Maroci et de Kaïd. Ce
dernier doit soigner
sa luxation au niveau
de l'épaule.
réalisé par son équipe, il est devenu
au fil des matchs cet "essuie-glace",
devant la défense, qui manquait tant
à l’équipe. Toujours solide sur le
plan défensif où il a réussi à mettre
sous l’éteignoir l’animateur de Saïda,
il a amorcé des attaques surtout en
seconde période. Belabidi est l'un
des hommes clés du dispositif de
Kamel Mouassa.
Un match
d’application
au menu
Contre vents et marées
Belabidi au four
et au moulin
Les camarades de Litime ne peu-
vent se contenter uniquement d'éviter
la défaite. Cela veut dire que, pour
eux, tout faux pas est interdit. Le
coach blidéen veut se donner le
temps de préparer comme il se doit la
prochaine rencontre de championnat.
Ce sera contre le CRBAF au stade
Brakni. Mouassa fera en sorte que
son équipe continue sa marche vers
l’avant et, pourquoi pas, engrange sa
toute première victoire de la saison.
n nLors de la
séance
d’avant-hier, les
joueurs ont été divisés
en ateliers et ils
avaient à exécuter
plutôt un travail de
fond. En fin de
séance, Kamel
Mouassa a organisé
un match d’applica-
tion, et cela pour se
faire une idée précise
sur l’état de forme de
chacun de ses élé-
ments.
S. B.
pionnat avec beaucoup de sérénité.
Aviez-vous certaines craintes avant le
début de la rencontre ?
Contrairement aux matchs précédents,
nous sommes restés confiants. Nous avons
fait une très bonne première mi-temps et il
nous fallait persévérer. C’est ce que nous
avons fait, et cela a fini par payer. Nous au-
rions même pu gagner.
Vous avez arrêté un pénalty au cours de
cette rencontre. Cela a dû vous faire
plaisir, n'est-ce-pas ?
Et comment ! Il n'y a rien de plus récon-
fortant pour un gardien de but que d'arrêter
un pénalty. J'ai choisi un des côtés et cela a
marché.
C'est le troisième pénalty que vous ar-
rêtez depuis le début de la saison. Cela
fait de vous un spécialiste. Qu'en pen-
sez-vous?
Je n'ai pas cette prétention. Je peux seu-
lement vous dire qu'avec notre entraîneur,
je travaille beaucoup mes réflexes sur la
ligne.
Qu'avez-vous éprouvé à la fin du match
? Tous autant que nous sommes, nous
étions persuadés d'avoir accompli notre
mission. Il y avait beaucoup de joie et
d’émotion à ce moment, car nous avons
fourni beaucoup d'efforts au cours de ce
match et ils ont été récompensés.
S. B.
Et pour ce qui est de votre prochain
match contre le CRBAF ?
Nous devons confirmer notre belle per-
formance à Saïda. Nous jouons les matchs
avec la volonté de réaliser la meilleure pres-
tation possible. Il est certain que nous ne vi-
serons que la victoire, vendredi prochain.
Pensez-vous que l'USMB réussira sa
saison?
Il est trop tôt pour parler de cela. Nos di-
rigeants font le nécessaire pour que les
choses aillent dans le bon sens. Il nous faut
être à la hauteur de leur confiance.
Entretien réalisé par Slimane B.

CABBA

de leur confiance. Entretien réalisé par Slimane B. CABBA CAB Ameur Djamil et Nezar durcissent le

CAB

Ameur Djamil et Nezar durcissent le langage

B. CABBA CAB Ameur Djamil et Nezar durcissent le langage L e retour à l’entraîne- ment

L e retour à l’entraîne- ment après une dé- faite n’est pas toujours facile, sur-

tout quand l’équipe passe à côté d’un bon résultat. Relizane mé- rite sa place actuelle au classe- ment, mais le CAB, en bénéficiant de quelques occa- sions de marquer, aurait pu pré- tendre à un meilleur résultat. Avant la reprise des entraîne- ments, les joueurs étaient conviés à une réunion avec le staff technique. C’est le président de la SSPA qui a provoqué cette réunion. Nezar et Ameur Djamil ont durci le ton et mis les joueurs devant leurs responsabi- lités. Cette rencontre, en début

de saison et après seulement

trois journées, montre tout l’in- térêt de la direction du club de jouer les premiers rôles et le re- tour au palier supérieur. Le CAB a fait un faux pas à domicile contre le CRBAF, il est allé ga- gner à Béjaïa contre la JSMB, club qui a étrillé le CABBA, autre concurrent à l’accession. Enfin, sa dernière sortie en championnat a été infruc- tueuse.

Amroune et Boulanseur dans le groupe

deux joueurs ont rejoint le groupe. Amroune avait été retardé par ses obligations vis-à-vis du service natio- nal, tandis que Boulanseur, l’attaquant du CAB, sort d’une opération chirurgi- cale bénigne, mais qui a né- cessité un arrêt de travail de près de 45 jours. L’attaque du CAB n’est pas très proli- fique et en trois matchs, seulement un but a été marqué, c’est dire que le re- tour de deux attaquants est vu d’un bon œil par les sup- porters. Mais de là à dire que les deux joueurs seront compétitifs face à l’ASK est un pas que nous ne franchirons pas. Boulanseur et Amroune n’ont joué aucun match en champion- nat. Ils viennent d’effectuer leur retour dans le groupe. M. B.

Repartir sur de nouvelles bases

E n allant accrocher une solide équipe de Saïda sur son terrain, les joueurs de Blida ont effacé de la plus belle

des manières leur dernier revers à domicile. Ils n’ont rien lâché de la première à la dernière minute du match qu’ils ont livré vendredi der- nier, et la leçon semble avoir été re- tenue. Il y a eu, lors de la partie jouée contre le MCS, une toute nou- velle façon d’appréhender un match du côté de l’équipe de la ville des Roses. Il est certain que c'est avec ce même état d'esprit que Mouassa veut que ses joueurs abordent les prochains matchs.

Le milieu récupérateur Belabidi a tenu son rang comme il se doit ven- dredi passé. Contribuant par son énorme abattage au bon résultat

Contribuant par son énorme abattage au bon résultat Des Changements seront opérés face au WAT A

Des Changements

seront opérés face au WAT

A près la déroute de Béjaïa qui a fait très mal, le coach Mi- houbi a décidé de revoir ses

cartes dans les 3 secteurs de jeu. Face à la JSMB, l’équipe a montré toutes ses lacunes, et c’est à partir de là qu’il faut tirer les leçons. La défaite en elle- même ne peut être considérée comme une catastrophe, mais elle servira certainement les Bordjiens pour le reste du parcours. Ainsi, et d’après les déclarations du coach, il est fort probable qu’il apporte des changements dès le prochain match face au WAT, que ce soit en défense, au milieu ou bien en attaque. Des joueurs qui sont en train de végéter sur le banc pourraient avoir leur chance dès la prochaine rencontre. On imagine qu’ils ne rateront pas cette occasion pour se faire remar- quer, et c’est l’équipe qui en tirera le plus grand profit.

L’axe central, le maillon faible de l’équipe

Il apparaît clairement que le coach n’a pas été du tout satisfait de la paire centrale composée de Hamadache et Bekakchi. «Si nous avons encaissé des buts, c’est en grande partie à cause des couloirs offerts à l’adversaire dans l’axe», a déclaré Mihoubi à la fin du match. A priori, l’un de ces deux dé- fenseurs axiaux sera sacrifié pour laisser sa place à Mebarki, issu du cru,

et qui a fait ses preuves la saison écoulée au cours des matches qu’il a disputés. Le poste d’arrière latéral gauche pourrait lui aussi connaître des changements avec la titularisa- tion du transfuge de l’USC Goumidi, qui a chauffé le banc depuis l’entame de la saison.

La récupération a fait défaut

Pour ne pas encaisser, il ne suffit pas seulement de bien défendre, mais aussi de bien récupérer le ballon afin d’atténuer le danger qui pèse sur la défense, et c’est ce qui a été mal ap- pliqué contre les attaquants de la JSMB qui n’ont pas raté l’occasion de se refaire une santé sur le plan offen- sif. La sortie de Zerrouki, le milieu récupérateur qui a montré beaucoup d’abattage au cours des deux pre- miers matches, a porté préjudice à ce secteur, et pour le remplacer Mihoubi avait fait appel aux services de Rabti qui est plutôt milieu offensif. Pour les observateurs, il aurait fallu incorpo- rer Goumidi sur le couloir gauche dé- fensif et permettre à Sellama de prendre la place de Zerrouki, ce qui reste d’ailleurs son poste de prédilec- tion. Maintenant que ce dernier est blessé, Mihoubi sera dans l’obligation d’opérer ce réaménagement dès le prochain match.

A. B.

Reprise à 20h à Sefouhi Comme à l’accoutumée depuis le début du championnat, la reprise
Reprise
à 20h à Sefouhi
Comme à l’accoutumée depuis
le début du championnat, la reprise
a eu lieu dimanche à 20h sous les
feux des projecteurs du stade Se-
fouhi. Les coéquipiers de Methazem
ont bénéficié d’une journée de
repos, samedi dernier, après
leur retour de Relizane.

Attendus depuis quelques jours, Am- roune et Boulanseur ont

repris les entraînements avec le groupe. Dimanche, les

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

19
19
Ligue 2 Coup d’œil N° 2767 Mardi 16 septembre 2014 19 WAT Après deux faux pas

WAT

Après deux faux pas à domicile

La colère gronde

chez les supporteurs !

A vec cinq points récoltés en trois journées de- puis le début de la sai- son 2014-15, le club phare des Zianides

peine à trouver ses marques, après certes un succès ramené de Hadjout, mais aussi et surtout deux matches nuls concédés à domicile face au RC Relizane et à l’AS Khroub. De quoi laisser le doute envahir les esprits des supporteurs widadis, pas vraiment rassurés par le visage affiché par les coéquipiers de Boussaïd depuis l’en- tame du championnat.

Les Widadis peinent à gagner à Birouana

Si les Bleu et Blanc sont revenus avec le gain complet de la partie lors du premier déplacement de la saison à Hadjout, ils ont en contrepartie du mal à s’imposer à domicile. Tandis que la direction et le staff technique pointent du doigt la mauvaise qualité du stade, d’autres affirment que c’est plutôt un problème psychologique qui prive les Widadis d’évoluer librement devant leurs supporteurs.

Une affluence assez faible face à l’ASK

Même si le club phare des Zianides a forcément besoin du soutien de tous les amoureux du WAT pour réussir son retour parmi l’élite du football al- gérien, le public tlemcénien n’est nul- lement enthousiasmé par l’idée de venir soutenir la bande à Belloumi, en témoigne l’affluence assez faible lors du récent match face à l’ASK, même s’il ne s’agit pas d’une grosse affiche de la Ligue 2 Mobilis. Le public attend nettement mieux de la bande à Belloumi Vu que, sur le papier, le WAT pos- sède bel et bien l’un des meilleurs ef-

le WAT pos- sède bel et bien l’un des meilleurs ef- fectifs de la D2 Mobilis,

fectifs de la D2 Mobilis, le public tlemcénien attend un visage nette- ment plus séduisant de la part des co- équipiers d’El-Hadi Adel, mais aussi et surtout un sans-faute à domicile, ce qui n’est nullement le cas à l’heure ac- tuelle, avec pas moins de quatre points gaspillés en deux sorties au stade Birouana.

Le bilan n’est pas catastrophique, mais…

Avec cinq points récoltés, le WAT se trouve, pour l’heure, à la septième place au classement général, mais avec seulement deux points de retard sur le CRBAF, actuel leader. Pas de quoi s’alarmer, certes, sauf que les protégés de Belloumi ont intérêt à retenir les

leçons de ce début de saison, afin de ne plus rééditer ce genre d’erreurs à l’avenir.

Un résultat positif face au CABBA pour calmer les esprits

Si le divorce est loin d’être consommé entre le public et la bande à Belloumi, un résultat positif ce week-end lors du déplacement au Bordj pour affronter le CABBA sera évidemment le bienvenu pour apaiser l’atmosphère, tout en confirmant les intentions des Widadis de jouer les premiers rôles cette saison, en restant toujours proches du trio de tête. O. R. B. A.

en restant toujours proches du trio de tête. O. R. B. A. MCS Mehdaoui sous pression

MCS

Mehdaoui sous pression

V u les déclarations des diri- geants et du staff technique avant le début de l’exercice qui

disent que le MCS a les capacités de jouer les premiers rôles cette saison, et comme le nouveau président de la SSPA/MCS a mis tous les moyens né- cessaires à la disposition de l’équipe pour réaliser cet objectif, l’on s’attendait à voir un groupe on ne peut mieux prêt à aborder la suite de la compétition. Seulement, sur le terrain, c’est le contraire qui est en train de se passer, puisqu’après trois matchs joués, les Saï-

dis n’ont pas encore montré le résultat de leur préparation censée être réussie. Le staff technique et à sa tête Mehdaoui est déjà sous pression, du moment que les camarades d’Addadi trouvent des difficultés à démarrer. Vendredi dernier, face à l’USMB, le club de la ville des Eaux a confirmé qu’il va mal et que le coach devrait sérieusement revoir sa copie avant qu’il ne soit trop tard.

Une reprise sous haute tension

La reprise des entraînements au MCS s’est déroulée dans un climat très tendu. Le faux pas enregistré à domi- cile face aux Blidéens a lourdement

pesé lors de cette première séance. Cependant, malgré cet échec, la plu- part des joueurs sont arrivés en retard à l’entraînement. Mehdaoui, qui avait fixé la séance à 17h, a dû la retarder de 40 minutes. Une fois le groupe presqu’au complet, il n’a pas manqué de revenir sur le dernier revers devant l’USMB en critiquant vivement la prestation de ses joueurs dans un match qu’ils auraient pu remporter.

Prise de bec entre Mehdaoui et Bekhtaoui

Au moment où se déroulait cette séance d’entraînement, Mehdaoui a appelé le défenseur central Bekhtaoui pour écouter ses explications quant au comportement que ce dernier avait eu pour manifester son mécontentement après sa non-convocation pour le match de l’USMB. Le coach saïdi n’a pas du tout apprécié la réaction de son joueur. Même si celle-ci était quelque peu logique, puisque Bekhtaoui s’est préparé avec le reste du groupe durant les trois semaines de la trêve, et méri- tait par conséquent de jouer la ren- contre, alors que certains de ses

camarades ont raté plusieurs séances d’entraînement et n’ont pas pour au- tant vu leur participation au match compromise. La discussion entre les deux hommes s’est aggravée avant que Mehdaoui ne demande à Bekhtaoui de quitter le terrain.

Mâameri et Beloufa ratent encore la reprise

Décidemment, le mal du MCS est incontestablement le manque de dis- cipline de la part des joueurs. Au mo- ment où tout le monde devait être présent pour la reprise des entraîne- ments après le ratage du match de l’USMB, deux joueurs n’ont pas jugé utile de prendre au sérieux les me- naces de sanctions de la direction du club, puisque le défenseur Mâameri et le milieu offensif Beloufa ont brillé par leur absence lors de cette première séance, comme si l’avenir du club ne les intéressait pas. Ces écarts de disci- pline prennent de l’ampleur au MCS sans que la direction ne bouge le petit doigt.

Amar B.

MCS sans que la direction ne bouge le petit doigt. Amar B. RCR Berramla : «On

RCR

Berramla : «On va tout faire pour battre les gars de Hadjout»

Le milieu de terrain Tayeb Berramla, au- teur d’une bonne prestation lors du match dernier disputé face au Ca Batna, es- time que la rencontre USMMH-RCR sera dif- ficile, mais il reste tout de même confiant quant à la capacité de son équipe de l’em- porter. Il assure que ses camarades et lui sont prêts à faire un grand match pour ne pas retourner bre- douilles de leur dépla- cement périlleux à Hadjout.

Parlez-nous un peu de l’ambiance qui règne au sein du groupe après votre victoire face aux gars de Batna ? Après avoir glané les trois points de la victoire, acquis aux dépens du CA Batna, notre coach nous a accordé deux journées de repos, ce qui nous a permis de récupé- rer un peu nos efforts. Main- tenant, place au travail. La reprise s’est déroulée dans une bonne ambiance et les joueurs sont libérés sur le plan psychologique. Nous sommes déterminés à ne pas lâcher cette occasion qui nous attend vendredi pro- chain face aux gars de Had- jout. Nous aborderons la suite de notre parcours avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Comment avez-vous pré- paré votre prochain match contre l’USMM Hadjout ? Le plus normalement du monde, mais avec une grande concentration lors des dernières séances. Ce match, comme d’habitude, aura un cachet particulier, les rencontres USMMH-RCR ont toujours été spéciales, avec des retournements de situation incroyables. Encore

une fois, le match de ce ven- dredi sera certainement chaud et se jouera sur des dé- tails. Vous sentez-vous prêt pour cette rencontre ? Je suis prêt à 100% et im- patient de jouer ce match qui, je l’espère, satisfera le public. Pensez-vous pouvoir marquer ? Je ne sais pas, mais le plus important c’est que mon équipe décroche les 3 points de la victoire. Vous allez donc vous dé- placer à la ville de Had- jout. Comment se présente pour vous ce rendez-vous ? Inutile de vous dire que ce sera un match très difficile pour les deux équipes. L’USMM Hadjout est un club qui n’est plus à présenter. Donc, on doit bien se prépa- rer pour ce rendez-vous. Nous irons chez eux pour ra- mener un bon résultat. Ce ne sera pas une mince affaire, mais on est décidés à rester sur notre lancée. Une chose est sûre, on fera le maximum pour revenir à la maison avec le meilleur résultat possible. Quelles sont vos résolu- tions pour la suite du par- cours ? On doit bosser encore plus dur pour aller plus haut et plus loin. J’espère que la suite de notre parcours sera très prospère. Nous avons telle- ment envie de réussir de belles choses en cette fin de saison. Un dernier mot ? Tout ce que je peux dire, c’est que le chemin est encore long. Il ne faut pas s’alarmer et penser que les jeux sont faits. Nous allons œuvrer dans le sens du progrès, afin que l’équipe atteigne ses ob- jectifs.

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Reprise des entraînements Les Lions de la Mina, qui bénéficieront de deux jours de repos,
Reprise des entraînements
Les Lions de la Mina, qui bénéficieront de deux jours
de repos, vont reprendre le chemin des entraînements
au stade, et cela afin de préparer le prochain match où
ils se déplaceront à la ville de Hadjout pour affronter
l’équipe locale de l’USMMH ce vendredi. Un match que
les poulains du coach Benyelles comptent bien rempor-
ter pour s’accrocher à la tête du peloton.
Ne rien lâcher
Cette année, le Rapid de Relizane est vraiment passé
des structures d'un club de Ligue 1 à celles d'un club de
Ligue 2, avec les sacrifices qui en découlent. Le RCR doit
acquérir l'expérience et le savoir-faire qui lui permet-
tront de se stabiliser en Ligue 2 Mobilis en attendant
mieux. L’équipe doit simplement mieux se préparer à af-
fronter les rudes batailles, avec des joueurs aguerris à ce
niveau. Il ne faut cependant rien lâcher, car la situation
actuelle n'est pas rédhibitoire pour l'avenir.
E. W.
20
20

N° 2767

Mardi 16 septembre 2014

www.lebuteur.com International Coup d’œil
www.lebuteur.com
International
Coup d’œil

Calderon «Ronaldo en a

Ligue des champions Real Madrid Programme de la soirée à partir de 19h45 l Groupe
Ligue des champions
Real Madrid
Programme de la soirée à partir
de 19h45
l Groupe A
Olympiakos - Atlético de Madrid
Juventus - Malmö
l Groupe B
Liverpool - Ludogorets
Real Madrid - FC Bâle
marre de la politique de Perez»
l Groupe C
AS Monaco - Bayer Leverkusen
Benfica - Zénith Saint-Pétersbourg
A ncien président du Real Madrid, Ramon Calderon, ne
manque jamais une occasion de piquer Florentino Perez.
l Groupe D
Galatasaray - Anderlecht
Borussia Dortmund - Arsenal
Dortmund
Les Reds Devils
refusent de
lâcher Hummels
Alors que la presse anglaise affirme un très attendu come-back
de Cristiano Ronaldo à Manchester United, où il pourrait y
retrouver Angel Di Maria, son ancien coéquipier au Real
Madrid, Calderon a donné son point de vue sur l’avenir
de CR7 à Talksport repris par Goal : « Mon impression,
c'est qu'il en a marre de la politique de l'actuel prési-
dent. Quand il est arrivé au Real Madrid, il pensait
que Robben serait un bon coéquipier pour lui, mais
Robben a été vendu. Il y a deux ans, c'est Gonzalo Hi-
guain qui a été vendu et il n'a pas aimé ça. L'année der-
nière, il pensait que c'était une erreur de laisser partir
Mesut Ozil, et Xabi Alonso puis Angel Di Maria sont
Si les dirigeants
mancuniens
n'ont pas
réussi à at-
tirer Mats
Hummels
en Angle-
terre cet
été, les Reds
Devils sont
de nouveau dé-
terminés à recruter le défenseur
central du BVB. Selon le Daily Ex-
press, les décideurs de MU n'au-
raient pas du tout l'intention de
lâcher prise au sujet de ce dossier,
en voulant revenir à la charge dès
le mercato hivernal. Formé au
Bayern Munich, Hummels n'a pas
de clause libératoire dans son
contrat, contrairement à Marco
Reus, sauf que le BVB ne veut pas
lâcher son roc défensif, a moins
d’une offre astronomique, comme
c’était le cas avec le transfert du
Brésilien David Luiz au PSG,
contre la coquette somme de 50
millions d’euros.
aussi partis cet été
»
Les opérations effectuées au cours des
derniers mois par les champions d'Europe en titre sur le front
des transferts auraient déplu au Ballon d'Or 2013, au point qu'il
songerait sérieusement à retourner du côté d'Old Trafford.
Ancelotti : «Casillas a le
caractère pour sortir de cette
situation sans problème»
Juventus
Allegri : «Un groupe
capable d'aller loin
à l'échelle nationale
et européenne»
P ris en grippe par une partie des
supporters de Santiago-Berna-
beu, samedi dernier lors du
derby madrilène perdu par le
traîneur Carlo Ancelotti, a tenu à sou-
tenir son capitaine malgré les fortes
critiques : «Le débat est clos pour moi.
Real face à l'Atletico (1-2), Iker Casillas
aurait toujours la confiance de Carlo
Ancelotti. Selon As, San Iker devrait
être confirmé par le coach italien pour
la réception du FC Bâle, ce soir lors de
la 1re journée de la phase de poules de
la Ligue des champions. Interrogé sur
ce sujet en conférence de presse, l’en-
Je dois le clore encore une fois. Il n’y a
pas de débat au sein de l’équipe à ce
sujet. Je ne vais pas l’alimenter publi-
quement. Je ne vais plus parler des
gardiens cette saison. (
)
Je ne sais
pas si cela va se prolonger. Casillas a
l’expérience, il connaît cette situation.
Il a le caractère pour sortir de cette si-
tuation sans problème.»
«Je n’échangerai cet effectif
contre aucun autre d’Europe»
Ferguson et son
éternel regret
avec Kagawa
En plus de soutenir le portier Iker Casillas, l’ancien entraîneur du PSG, lui
aussi sous pression suite au début de saison poussif des galactiques en Liga, a
affiché sa grande confiance envers le groupe actuel dans des propos relayés par
Footmercato : «Je n’échangerai cet effectif contre aucun autre d’Europe. Nous
sommes contents de l’effectif. Tous les postes sont doublés, notamment au mi-
lieu, où nous avons Illarramendi, qui est très bon et n’a pas encore été utilisé.
De retour au
Borussia
Dortmund
cet été
après une
) (
Tout le monde pense que le groupe est bon, très compétitif. Aucun joueur
n’en doute. Tous les joueurs sont heureux d’être là. Cette équipe est l’une des
meilleures d’Europe. (
)
Je suis très content d’avoir accueilli James. Nous l’avons
décidé ensemble avec le club… Nous avons besoin de plus de continuité sur
toute la durée d’un match. (
)
C’est surtout un problème d’habitude. Nous de-
vons nous habituer à jouer de cette façon-là, à jouer ensemble. Nous devons
expé-
nous focaliser sur les petits détails du jeu. Les mauvais moments arrivent en
football. Il faut du temps pour intégrer les nou-
veaux joueurs, dont certains sont arrivés tard.
) (
Nous avons besoin de plus de rythme.
Le nouvel entraîneur de la Ju-
ventus, Massimiliano Allegri,
espère réussir un probant
parcours en C1 cette sai-
son, ce qui n’était pas for-
cément le cas de la
Vieille Dame sous les
ordres d’Antonio
Conte. Avant d’ac-
cueillir Malmö dans
le groupe A, l’ancien
coach de l’AC
Milan, refuse de
tomber dans le
piège de l’eupho-
rie, dans des pro-
pos relayés par
Lefigaro : «Malmö est
certainement mieux
préparé que nous et il
s'agit d'une équipe bien
en place donc il faudra se
montrer prudents, rapides
et particulièrement solides
en défense. Je pense que la
Juve a un groupe capable
d'aller loin à l'échelle natio-
nale et européenne. On sait
que c'est très compliqué de
gagner une coupe d'Eu-
rope, mais rien n'est im-
possible.»
Nous avons perdu de l’équilibre lorsque
nous n’avons pas le ballon. Nous tra-
vaillons pour améliorer tout ça.»
Arsenal

rience décevante en Angle- terre, le mi- lieu de terrain Shinji Kagawa, ne garde forcé- ment pas un probant souvenir de son passage à Manchester United. Dans un entretien accordé au Sun repris par Maxifoot, l’entraîneur du BVB, Jürgen Klopp, a révélé que l’ancien boss des Reds Devils, Sir Alex Ferguso, regrette toujours son in-

capacité à faire briller l’internatio- nal nippon à Old Trafford :

«J'ai rencontré Sir Alex à Nyon et il est encore "amoureux" de Shinji… Il m'a dit : C'est une honte que nous n'ayons pas bien réussi pour que ça fonc- tionne bien avec lui. On en était satisfait la première année. Et la deuxième année, tu fais normalement un pas en avant mais il n'est pas parvenu à