Vous êtes sur la page 1sur 24

MCA

Ils se sont blessés hier face au RCK La frayeur Karaoui-Aouedj Karaoui Aouedj «Je serai
Ils se sont
blessés hier
face au RCK
La frayeur
Karaoui-Aouedj
Karaoui
Aouedj
«Je serai d’attaque
face à la JSS»
«Je n’ai rien
de méchant»
www.lebuteur.com
MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2014
Hadj Taleb
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2768 PRIX 20 DA
JSK
«Si Charef veut
Amada, on
négociera avec
l’USMH»
Environ un millier de personnes ont marché à Tizi hier
«Pas«Pas«Pas«Pas«Pas«PasquestionquestionquestionquestionquestionquestionquequequequequequelalalalalalaJSKJSKJSKJSKJSKJSKpaiepaiepaiepaiepaiepaiepourpourpourpourpourpourtoutetoutetoutetoutetoutetoute
cettecetteviolenceviolencedansdansnosnosstadesstades!»!»
cettecette violenceviolence dansdans nosnos stadesstades !»!»
cettecette violenceviolence dansdans nosnos stadesstades !»!»
De notre envoyé spécial au Cameroun
L’enterrement d’Ebossé
émeut tout le Cameroun !
USMA
Equipe nationale
Ferhat
Brahimi blessé
à la cheville
rétabli
CRB
Les
choix de
Zvunka
critiqués
Mary Coto (la mère d’Ebossé)
«L’argent du monde
entier ne me rendra
pas mon fils»
De notre envoyé spécial en Suède
Mesurant 1m96, il a été
formé dans le club
d’Ibrahimovic…
Hossin Lagoun, le futur
remplaçant de Mbolhi !
«Kourichi m'a demandé de préparer
mon passeport algérien»
Le football algérien fait
ses adieux à Khabatou
02
02

N° 2768

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Équipe nationale

Mercredi 17 septembre 2014

Ghilas fait parler la presse espagnole Abeid réduit ses chances d’intégrer les Verts O n
Ghilas fait parler la
presse espagnole
Abeid réduit
ses chances
d’intégrer
les Verts
O n le disait il y a 3 jours, la première sortie
quant», écrivait notamment le journaliste.
de Nabil Ghilas, en Liga espagnole, aura
été une réussite totale. L’ex-joueur de
Porto n’a pas laissé les médias espagnols
65 % des supporteurs l'ont
trouvé convaincant
indifférents. Après les éloges de son entraineur,
Albert Ferrer, hier, c’était au tour du journal à
grand tirage en Espagne, As, de consacrer
un large espace aux qualités démontrées
par l’Algérien de Cordoue. Arrivé cet
hiver sous forme de prêt, Ghilas a pris
part aux 30 dernières minutes de la
rencontre qui s'est soldée par un ré-
sultat nul en déplacement (1-1)
face à Almeria.
As l’annonce rentrant
contre Séville
Dans un sondage lancé par le site espagnol,
diariocordoba.com, les supporteurs du club
nouvellement promu en Liga espagnole ont été
presque tous pour la titularisation du jeune at-
taquant international algérien de Cordoue FC,
Nabil Ghilas,. Séduits par l’entrée en matière du
joueur du FC Porto contre Almeria, plus de 65
% des fans Vert et Blanc ont répondu par l’af-
firmative à la question du sondage : êtes-vous
pour ou contre la titularisation de Ghilas contre
Séville ? Une marque de sympathie gagnée par
l’Algérie dès sa première sortie officielle avec
Cordoba.
Brillant lors du derby an-
dalou, Nabil Ghilas, qui
s’est procuré deux
grosses occasions de
scorer, est annoncé titu-
laire ce week-end, par le
journal spécialisé As qui
est revenu largement
sur sa bonne entrée en
jeu. L’auteur de l’article
paru hier a surtout mis
en avant son placement
Ferrer (Ent. Cordoba):
«Ghilas a besoin de temps
d’adaptation pour être
décisif»
Lui aussi convaincu par le niveau tech-
nique de son international algérien, l’ex-
vedette du FC Barcelone, Albert Ferrer,
n’a pas tari d’éloges sur Nabil Ghilas
dans ce reportage consacré au natif de
Marseille. Seulement, il pense que son
poulain aura besoin d’un peu plus de
temps d’adaptation pour devenir en-
core plus fort et décisif : «Ghilas n’a
pas eu de chance sur les deux occa-
sions qu’il a eues contre Almeria,
mais il a démontré qu’on ne s’est
On l’annonçait en grande
pompe comme l’une des
nouveautés du coach Chris-
tian Gourcuff. Finalement,
le jeune et prometteur mi-
lieu de terrain de Newcas-
tle, Mehdi Abeid, n’est
toujours pas dans la liste
des Verts. Il faut dire que le
talent de ce jeune élément
affiché notamment en
Grèce où il avait brillé de
milles feux avec le Panathi-
naikos, fait de lui un poten-
tiel international mais faute
de temps de jeu avec les
Magpies en Premier League,
cela devient très difficile pour
lui. Cette semaine, l’ex-Len-
sois s’est contenté d’un match
de championnat avec l’équipe
réserve de Newcastle.
et sa rapidité qui lui ont
permis de se montrer
dangereux dès son pre-
mier match avec Cordoue.
Il a jusqu’au 25
novembre pour trouver
l’issue
«Dans ce deuxième derby
contre Séville, Albert Ferrer
n’a d’autre choix que de lan-
cer Ghilas d’entrée de jeu. En
un laps de temps très réduit, il
a réussi à se procurer des occa-
sions. C’est son meilleur atta-
La situation sportive du milieu
défensif algérien de Newcastle,
Mehdi Abeid, pourrait connaître
pas trompé sur sa personne. Avec
un peu plus de temps de jeu et
d’adaptation, il sera décisif».
Moumen A.
Meilleur buteur de la Ligue 2 française
Saadi veut faire
douter Gourcuff
L’ Algérien, Idriss Saadi, ne
cesse de progresser. Ce
joueur, qui n’a pu s’impo-
ser à l’ASSE, se distingue
très chères dans ce poste en sélec-
tion.
souvent en Ligue 2 où il est prati-
quement prêté chaque saison par
son club formateur. Cette année, le
natif de Valence flambe avec Cler-
mont Foot et caracole en tête du
classement des buteurs de la Ligue 2
française. Avec 4 buts marqués en 6
matchs, Saadi ne désespère pas de
réaliser son rêve, celui d’endosser le
maillot algérien. Il veut en tout cas
tout faire pour attirer l'attention du
sélectionneur national, Christian
Gourcuff, même si les places sont
prise acrobatique. A
l’entrainement, j’ai l’habi-
tude d’en mettre quelques-
unes comme ça, mais en
match officiel, c’est vraiment
très difficile. Je suis donc très
heureux d'avoir offert la
victoire à mon équipe.
Après, pour mes ambitions,
je voudrais terminer meil-
leur buteur et atterrir en
Ligue 1 la saison prochaine,
c’est mon objectif pour cette
année», a déclaré le jeune bu-
teur de 22 ans à une télévision
régionale française.
un changement si ce dernier décide
de quitter Newcastle pour rejoindre
un autre club du championnat an-
glais de Championship puisque les
règlements du mercato en Angleterre
le permettent encore. Le mercato esti-
val est prolongé jusqu’au 25 novembre
prochain, mais uniquement pour re-
joindre un club de Championship.
Cela pourrait lui éviter de rester
jusqu’au mercato hivernal sans
avoir du temps de jeu et être pé-
nalisé fortement vis-à-vis de la
sélection, surtout que Abeid fait
partie de la liste des éléments
susceptibles de renforcer le
groupe des Verts établie par
Gourcuff.
M.A.
«Terminer buteur de la
Ligue 2 est mon
objectif pour cette
année»
Ebola: La CAF
prendra
des mesures
les 19 et 20 septembre
Idriss Saadi a offert la victoire à
Clermont Foot, vendredi, contre le
Havre AC à l’occasion de son 500e
match en Ligue 2 française. Un but
de toute beauté inscrit sur une très
belle reprise acrobatique. L’Algérien
est revenu sur son exploit dans les
colonnes des journaux français, hier.
«Ce n’est pas toujours évident de mar-
quer des buts comme ça sur une re-
Selon
le
Washington
Post
qui
s’appuie
sur
une
étude
réalisée
par
l’université
glaise
d’Oxford,
15
autres
pays
africains
sont
menacés
de
la
contamination
du
virus
dévastateur,
Ebola.
Parmi
ces
pays,
on
cité
le
Malawi
les
Verts
la seront
en
déplace-
ment
mois
d’octobre
prochain
pour
a dis- an-
puter
au la
rencontre
aller
des
éliminatoires
de
la
CAN
2015.
Dans
un
communiqué
M.A.
rendu
public
hier,
CAF
a
décidé
de
se
réunir
les
19
et
20
septembre
Afin de permettre une meilleure affluence
prochain,
pour
prendre
des
me-
sures
sérieuses
concer-
cette maladie.
nant
n’a pas Ziani sa première aux La vente des billets Algérie - Malawi s’effectuera 48h
n’a pas Ziani
sa
première
aux
La vente des billets Algérie - Malawi
s’effectuera 48h avant le match
raté Emirats
émirati de
En ouverture du championnat
football, Ajman s’est incliné 3 buts à 2 dans un
d’Al Ja-
match très disputé
contre la formation
l’ex-international algérien, parti
zeera. Karim Ziani,
aux Emirats,
cet été du Qatar
émiratie par son
a étonné la presse
rendement
très
satisfaisant.
Dé- la
C omme annoncé par le Buteur, le pre-
signé jugé
pour
mener
jeu
d’Aj-
mier responsable de la FAF était fu-
Raouraoua exige plus de
facilités pour la presse
man,
Karim
la l’a
le très
bien
rieux contre la manière avec laquelle
fait,
et montrant
lui aussi
on avait procédé à la mise en vente
même
abnégation
des billets d’entrée au stade Tchaker lors de
la dernière rencontre Algérie-Mali, le 10 sep-
tembre dernier. Ayant remarqué que cette
lenteur dans la vente des billets a engendré
une faible présence des fans des Verts, des
mesures ont été prises. Ainsi, afin de per-
mettre une meilleure affluence, la FAF a, en
accord avec les responsables de l’organisa-
tion de ce match, dans moins d’un mois, dé-
cidé de commencer l’opération de vente des
billets pour la rencontre retour de la 4e jour-
née des éliminatoires CAN 2015 qui aura lieu
au stade Tchaker de Blida, 48 heures avant
le coup d’envoi. C’est ce que nous avons ap-
pris de sources sûres.
Toujours selon nos informations,
le président de la FAF a exigé plus
de confort pour les gens de presse
afin de faciliter leur travail et leur
assurer une meilleure tranquillité et
leur permettre d’effectuer leur cou-
verture dans des conditions dé-
centes.
même
combativité
qu’on
connait.
La direction de Tchaker
promet une meilleure
pelouse
La gestion de la tribune officielle
laissée exclusivement à la FAF
Dans le but d’assurer une meilleure organisation
le jour du match dans la tribune officielle, la direc-
tion du stade OPOW de Blida a préféré laisser la
gestion de la tribune officielle à la FAF. Ainsi, les in-
vitations pour cette rencontre seront donc distri-
buées par la FAF, rapporte une source digne de foi.
L’entretien de la pelouse du
stade Mustapha Tchaker où se
jouera le match Algérie - Ma-
lawi du mois d’octobre pro-
chain, n’a pas cessé depuis la
dernière rencontre contre le Mali.
La direction de ce stade promet une
meilleure pelouse.
M.A.
www.lebuteur.com JSK Coup de force
www.lebuteur.com
JSK
Coup de force

N° 2768

03
03

Mercredi 17 septembre 2014

Ils ne sont pas prêts à se taire Plus de 1000 Plus de 1000 Plus
Ils ne sont pas prêts à se taire
Plus de 1000
Plus de 1000
Plus de 1000
Plus de 1000
Plus de 1000
Plus de 1000
supporters ont
supporters ont
supporters ont
supporters ont
supporters ont
supporters ont
marché hier
marché hier
marché hier
marché hier
marché hier
marché hier
à
à
à Tizi Ouzou !
à
à
à
Tizi Ouzou !
Tizi Ouzou !
Tizi Ouzou !
Tizi Ouzou !
Tizi Ouzou !

Une autre marche vers Dely Ibrahim bientôt

Avant l’organisation de cette marche pacifique, les dirigeants de la JSK avaient déjà introduit un

courrier à la FAF dans l’espoir

de

A Tizi Ouzou, on n’est pas prêt à se taire ! Quelque temps après le décès d’Albert Ebossé, les responsa- bles de la Ligue de

football professionnel et ceux de la Fédération algérienne de football, et d’un commun accord, ont infligé des sanctions à l’encontre de la JSK. En effet, les dirigeants du football en Algérie ont pris la décision de fer- mer le stade du 1er-Novembre jusqu’à la fin de la saison, infligé le huis clos à la JSK jusqu’au mois de janvier et interdire aux supporters du club de se déplacer avec leur équipe même à l’extérieur. Des sanc- tions qui ont provoqué la colère des inconditionnels kabyles, lesquels croient dur comme fer que les res- ponsables du football veulent nuire à la JSK. Et pour prouver leur mé- contentement, les supporters de la JSK ont organisé une marche paci- fique samedi dernier devant le stade du 1er-Novembre. Et comme il n’y avait pas trop de monde, ces der- niers se sont fixés un autre rendez- vous, hier, à 13h devant le stade. Cette fois, les fans ont tous répondu présents. En effet, plus de 1000 per- sonnes ont marché dans la ville des Genêts. Selon eux, la JSK est le sym- bole du football algérien et les sanc-

tions sont vraiment sévères. L’appel des supporters est simple : la FAF et la LFP doivent alléger les sanctions et la JSK doit absolument accueillir ses adversaires à Tizi Ouzou, même à huis clos.

Ils ont dénoncé les sanctions de la LFP et la FAF à l’encontre de la JSK

Les supporters de la JSK sont très compréhensifs. Après le décès d’Al- bert Ebossé, ils s’attendaient tous à des sanctions sévères. D’ailleurs, ils ont accepté le fait que le stade du 1er-Novembre soit fermé une saison et que l’équipe joue à huis clos pen- dant six mois. Mais le fait de pren- dre une décision d’interdire aux fans de se déplacer avec l’équipe à l’extérieur, est inacceptable. Le but de cette marche pacifique est de lancer un message aux dirigeants du football que les supporters de la JSK ne sont pas prêts à se taire et que personne ne pourra nuire à leur équipe.

Une pause devant le musée de la ville

Comme prévu, les supporters de la JSK se sont regroupés à 13h de- vant le stade du 1er-Novembre. Une fois que tout le monde a ré- pondu présent, la marche a com- mencé. Les manifestants, et après

quelques mètres de marche, ont fait une petite pause devant le musée de la ville. Il est utile de rappeler que ces derniers n’ont pas oublié Albert Ebossé, décédé le 23 août denier. Il n’arrêtaient pas d’évoquer son nom et la tragédie survenue à la fin d’un match de championnat.

Direction : le siège de la wilaya

Une fois que tout le monde a re- pris des forces, la marche a repris. Cette fois, direction le siège de la wilaya de Tizi Ouzou. Les amoureux de la JSK voulaient à tout prix pas- ser leur message en s’entretenant avec le wali de la ville. Ils ont tenu à avoir une discussion avec le premier

homme de la wilaya et ce, pour qu’à son tour, il ait une discussion avec les responsables de la FAF concer- nant les sanctions infligées à la JSK.

Cinq supporters ont remis une lettre au wali

Et comme les supporters se sont bien organisés, ils ont choisi cinq personnes pour accéder au bureau du wali et lui donner en mains pro- pres une lettre qui contenait les exi- gences et les demandes de tous les supporters de la JSK. Et comme nous étions sur place, nous avons pu connaître les détails de la lettre qui sont :

1- La fermeture du stade du 1er- Novembre toute la saison.

: 1- La fermeture du stade du 1er- Novembre toute la saison. 2- Interdiction aux supporters

2- Interdiction aux supporters de se déplacer avec leur équipe. 3- Refus que la JSK paie pour toute cette violence qui règne dans nos stades.

«Il n’est pas question que la JSK paie pour toute cette violence dans nos stades»

Avant que chacun rentre chez lui après un après-midi chaud, les sup- porters kabyles ont exprimé leur refus que leur équipe paie les pots cassés. Selon eux, le problème de la violence dans les stades ne doit pas être réglé sur le dos de la JSK. D’ail- leurs, ils prononçaient tous la même phrase : «Il n’est pas question que la JSK paie toute cette violence dans nos stades. Notre équipe n’a rien fait pour mériter une telle sanction. Basta ! Qu’on ne nous prenne pas pour des voyous !»

Saïd D.

«La reprise sans Ebossé a été très difficile»

Saïd D. «La reprise sans Ebossé a été très difficile» voir les sanctions allégées. Du mo-
voir les sanctions allégées. Du mo- ment qu’aucune décision n’a été prise, les fans sont
voir les sanctions allégées.
Du mo-
ment qu’aucune décision n’a été
prise, les fans sont tous sortis
dans
les rues de la ville
des Genêts pour
le défi, à nous entraîner et même reve-
nir avec les trois points de notre dé-
placement à Bel Abbès. Je pense que
nous avons réalisé une très bonne per-
demander aux dirigeants du foot-
ball de revoir les sanctions
à l’en-
contre de leur équipe.
Au moment
où nous mettons sous presse, au-
cune réaction n’a été constatée de
la part des responsables de la FAF.
Dans le cas où il n’y aura toujours
rien les prochains jours, les incon-
ditionnels kabyles sont prêts à
aller encore plus loin. Selon une
source bien informée, les amou-
reux de la JSK se sont mis d’accord
pour une virée dans la capitale,
plus exactement à Dely Ibrahim
pour protester devant le siège de
la FAF. Cela prouve que les fans ne
sont pas prêts à lâcher l’affaire.
Pour eux, la JSK n’a rien fait
sanctions sont trop sévères.
et les

formance. L’équipe prépare désormais son quatrième match de championnat face à l’ASO. Etes-vous prêts à en- chaîner avec un autre succès ? La victoire face à l’USMBA nous a vraiment motivés. Désormais, on vise plus de victoires à l’avenir. Nous avons un match important contre l’ASO, ce samedi, et que nous devons absolu- ment gagner. On ne doit surtout pas être accrochés. L’équipe à plus que ja- mais besoin des trois points. Le fait que vous n’ayez toujours pas trouvé un stade où accueillir vos adversaires, ne vous perturbe-t-il pas ? Ecoutez, cela n’a jamais été un pro- blème pour nous. On est au courant que nous allons jouer sans nos sup- porters pendant six mois. Donc, la do- miciliation ne nous inquiète pas. Je pense que la direction de la JSK est en train de régler ce problème. Nous les joueurs, on doit se concentrer sur le terrain seulement. Entretien réalisé par S. D.

République Algérienne démocratique et Populaire

Wilaya de TIZI OUZOU

CABINET

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le wali de Tizi-Ouzou a reçu en audience, dans l’après- midi de ce jour 16 septembre 2014, une délégation compo- sée des représentants de supporters de la Jeunesse Sportive de Kabylie, qui ont organisé une marche dans la ville, «pour protester» contre les décisions prises par les instances dirigeantes du foot- ball national de suspendre le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou jusqu’à la fin de la saison 2014/2015.

Après avoir pris bonne note de leurs doléances, le wali a précisé aux membres de la délégation reçus en son cabi- net que le président du club a réagi à cette décision et que celui-ci a introduit un recours auprès desdites instances.

Il leur a aussi recommandé de faire preuve de sagesse et de sérénité, soulignant que leurs doléances seront por- tées à la connaissance des instances nationales.

Condoléances

Suite au décès de l’une des grandes figures emblématiques du football algérien, Smaïl Khabatou, à l’âge de 94 ans, la famille de la JSK, à sa tête le président Mohand Ché- rif Hannachi, présente ses sincères condoléances à la famille du défunt.

Trois semaines plus tard, vous

avez été autorisés à reprendre les entraînements à Tizi Ouzou. Comment s’est déroulée la séance

?

Sincèrement, c’est la reprise la plus dure de toute ma carrière. Ce n’est pas facile de revenir dans le stade où l’un de nos coéquipiers a rendu l’âme. On avait tous la chair de poule. C’est avec un très grand cou- rage que nous avons repris au stade du 1er-Novembre. Qu’avez-vous ressenti une fois sur la pelouse ? Une fois sur la pelouse, nous nous sommes tous rappelés les bons mo- ments que nous avons partagés avec Albert Ebossé. Certes, on n’a pas eu assez de temps pour le connaître, mais c’était un brave homme. Que Dieu ait son âme. On ne l’oubliera ja- mais. Malgré cette période difficile, vous avez quand même réussi à revenir avec les trois points de votre déplacement à Bel Abbès… Oui, il faut le dire ! C’est une pé- riode très difficile que nous avons traversée. Avec le courage des joueurs, nous avons réussi à relever

04
04

N° 2768

www.lebuteur.com Coup d’œil JSK
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSK

Mercredi 17 septembre 2014

Ce n’est pas la 1 re fois que le coach l’écarte de ses plans

On attendra les jours à venir pour en avoir la certi- tude. A. C.
On attendra les
jours à venir pour
en avoir la certi-
tude.
A. C.

Yesli ne fait plus partie des plans de Broos

C e n’est une surprise pour

personne, les relations

entre l’entraîneur Broos

et le milieu de terrain

Kamel Yesli ne sont plus au beau fixe. Contrairement à ce que pen- sent certains, les relations entre les deux hommes se sont dégra- dées depuis un bon bout de temps, pas seulement depuis sa- medi dernier. Le premier clash entre les deux hommes remonte au mois de juillet dernier, plus précisément lors du stage d’Evian, lorsque Yesli avait ex- primé le vœu de quitter la JSK pour un club de Ligue 2 fran- çaise. Une sortie qui n’a pas été du goût de l’entraîneur. Par la suite, les relations étaient restées toujours froides entre le coach et le joueur lors du second stage en Tunisie où Yesli a été écarté face à l’Espérance de Tunis. Mais le plus drôle dans cette histoire, c’est que le Franco-Algérien n’est pas le genre de joueur qui se fait discret. Il affiche sans gêne son mécontentement, ce qui déplaît à Broos. Et voilà que l’histoire se ré- pète pour Yesli qui a été, de nou- veau, écarté en championnat. Cette fois, le technicien belge l’a sanctionné pour son retard à l’en- traînement. Yesli avait rallié Tizi, 5 jours plus tard. Le geste de trop qui n’a pas été du goût de l’entraîneur.

Encore un match sur le banc, et ce sera le clash !

Pour le moment, les deux hommes sont toujours distants. D’ailleurs, le technicien belge n’a pas pour habitude de justifier ses choix auprès de ses joueurs. Lorsqu’il prend une décision, il assume à lui seul ses choix. Broos n’a pas hésité à dicter sa loi dès ses dé- buts à la JSK. D’ailleurs, les premiers joueurs qui en avaient fait les frais sont Benlamri, Mekkaoui et Harrouche. D’ailleurs, ce dernier a été libéré, avant le retour de l’équipe d’Evian. Beaucoup pensent que si les relations se dégradent davantage entre le coach et Yesli, on se dirigera incontestablement vers un clash entre les deux hommes. On attendra de voir la composante de la JSK pour le match de ce samedi face à l’ASO, car dans le cas où Yesli ne serait pas titularisé, ça pourrait se compliquer davantage entre les deux hommes.

Le comportement du joueur après le match contre Bel- Abbès a agacé le coach

D’après une source proche du staff tech- nique, c’est le comportement du joueur après le match disputé à Bel-Abbès qui a le plus déplu à l’entraîneur. En effet, le joueur en question ne s’est pas empêché d’aller en par- ler à ses proches, leur faisant savoir qu’il était mécontent de sa non-participation en cham- pionnat. Un comportement qui a surpris le coach, d’autant plus que l’équipe venait de s’imposer, après le drame qui a secoué la mai- son JSK.

Broos ne lui adresse presque plus la parole

Par ailleurs, la même source nous a fait sa-

voir que Yesli estime que son entraîneur lui parle de moins en moins. D’ailleurs, depuis son retour de France, Broos ne lui a plus adressé la pa- role, car mécontent de son retard. Tous ses pa- ramètres ont poussé les nombreux observateurs à se demander s’il y a bien une affaire Broos-Yesli. A l’heure actuelle, personne n’a sou- haité s’exprimer sur le sujet.

Avec la grande concurrence au milieu, Yesli n’a qu’à bien se tenir

Aux yeux de nombreux observa- teurs, c’est toujours le joueur qui est perdant dans ce genre d’histoire. C’est le cas de Yesli, car face à la grande concurrence qui règne au milieu du terrain, le technicien belge a largement les moyens de se passer des services du Franco-Algérien. Cette saison diffère de la précédente où il y avait très peu de joueurs au milieu, notamment à la récu- pération. Yesli n’a donc qu’à bien se tenir, s’il veut enchaîner les matchs. Et ça, Broos a su le faire comprendre à son joueur !

Communiqué

Voici ce qu’a dit Broos à ses joueurs :

«Vous avez du cœur, c’est ce que j’admire chez vous !»

Comme il fallait s’y attendre, le technicien belge, Hugo Broos, s’est réuni avec ses joueurs dimanche dernier, à l’occasion de la séance de reprise de l’entraînement. Le coach ainsi que les membres de son staff sont, dans un premier temps, revenus sur la victoire de samedi dernier face à l’USMBA, avant d’évoquer le volet technico-tactique.

Le coach a fait savoir à ses joueurs qu’il était très heureux de cette victoire méritée, surtout après le drame qui a secoué le club. Il leur dira : «Je vous remercie pour cette

belle victoire qui a fait du bien à tout le monde. Vous avez du cœur, c’est ce que j’admire chez vous. Vous avez montré que cette équipe a une âme. Je vous

demande de continuer sur cette lancée.» Par la suite, les membres du staff technique ont abordé certains points liés au jeu, no- tamment ce qui a le moins marché face à Bel-Abbès.

«Ebossé va nous manquer, c’est pour lui qu’on se battra !»

Concernant leur camarade Al- bert Ebossé, le staff technique n’a

pas voulu remuer le couteau dans la plaie. Broos s’est contenté unique-

ment de dire : «Il va nous manquer et c’est pour lui qu’on va se battre. Nous sommes dans l’obligation de recevoir nos adver- saires à l’extérieur et à huis clos. On s’attend à ce que ça

soit difficile et on n’attend de cadeaux de personne. Nous n’avons pas besoin d’un traitement de faveur, car vous êtes des guerriers et vous devez vous battre, quelles qu’en soient les circonstances.» En dernier lieu, Broos a demandé à joueurs de rester concentrés, en prévision de la prochaine rencon- tre du championnat face à l’ASO, dans l’espoir de ne pas perdre leur place sur le podium.

de la prochaine rencon- tre du championnat face à l’ASO, dans l’espoir de ne pas perdre

S’exprimant sur le prochain match face à l’ASO

Benlamri : «On ne va pas se focaliser sur la domiciliation du match»

Récemment rappelé en sélection des locaux, le défenseur central Djamel Benlamri a repris l’entraînement avec un excellent moral, surtout après la dernière victoire de la JSK à Bel-Abbès. Toutefois, il nous a fait savoir que le plus important sera de rester mobilisés jusqu’à la fin de la phase aller, car les prochaines rencontres sont loin d’être des parties de plaisir.

Entretien réalisé par
Entretien réalisé par
Domiciliation : JSK insiste pour jouer à Tizi Plus que 72 heures avant le match
Domiciliation
: JSK insiste pour
jouer à Tizi
Plus que 72 heures avant le match de la
quatrième journée de championnat et la JSK
n’a toujours pas trouvé où recevoir son adver-
saire du jour, l’ASO Chlef. Alors que le stade du
1er-Novembre a été fermé jusqu’à la fin de saison,
la JSK est désormais dans domicile fixe. Le prési-
dent Hannachi, qui est à la recherche d’un stade qui
pourrait abriter les matchs de son équipe, n’a tou-
jours pas pris de décision finale.
D’après nos
sources, la direction kabyle temporise à trancher
du moment que l’on garde toujours l’espoir de
recevoir à Tizi Ouzou. Au moment où cer-
taines personnes parlent du stade Benhad-
dad, aucune information n’a été
confirmée jusqu’à présent.
Décision
finale demain
Malgré le fait que le match
face à l’ASO approche, la direc-
tion de la JSK n’a pas encore pris de
décision concernant la domicilia-
tion des rencontres. Selon une
source proche, la décision finale
A. C.
sera rendue au plus tard ce
jeudi.
S. D.

Peut-on dire que la préparation du prochain match face à l’ASO a déjà commencé ? Absolument. Nous sommes vite rentrés dans le bain de la préparation. On sait que nous

n’avons plus de temps à perdre. Les rencontres défilent et nous devons être présents. Nous avons bien savouré notre dernière victoire en championnat. Je suis heureux de ce succès, après ce que nous avons vécu. Maintenant, il va falloir passer à autre chose.

Comment s’annonce pour vous cette rencontre ? Compliquée, car nous allons affronter une bonne équipe de l’ASO. Notre adversaire n’est plus à présenter. Cette 4 e journée est un nouveau défi pour nous. Nous devons absolument poursuivre notre ascension et confirmer notre bonne forme. Je sais que nous devons sortir le grand jeu, pour espérer empocher la totalité des points. Comment comptez-vous vous y prendre avec cette histoire de domiciliation ? Il est vrai que ce n’est pas évident de jouer en dehors de

nos bases, mais que voulez-vous qu’on y fasse. Aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation d’y faire face. En tant que profes- sionnels, je pense que nous devons nous adapter à toutes les situations.

Nous n’avons pas vraiment le choix. Il ne faut pas trop se focaliser sur cette question de domiciliation du match. Etes-vous capables de relever ce défi ? Je l’espère. Il s’agit tout de même de défendre les couleurs de la

JSK. Si nous avons choisi de jouer pour ce grand club, on doit être en mesure aussi de se sacrifier pour lui. Nous allons gérer nos rencontres comme il se doit. Je pense que le plus important est de se focaliser sur notre rendement sur le terrain. Pour le reste, c’est gérable. Votre convocation en sélection ne pouvait pas mieux tomber, n’est-ce pas ?

C’est exact. Porter les couleurs de la sélection a toujours été l’un de mes objectifs. Maintenant que je suis de nouveau convoqué, c’est une grande fierté pour moi. Je vais faire de mon mieux pour durer en Equipe nationale. Je sais que la concurrence sera rude, mais je me battrai.

La Solidarité une Valeur Concrète

Fidèle à ses engagements et à ses actions sociales de solidarité, Mobilis reconduit son opéra- tion d’accompagnement du mouvement associatif en direction des enfants et des associations d’aide aux femmes de la wilaya de Djelfa et de l’association SOS village d’enfants de Draria d’Alger. Le Président Directeur Général de Mobilis Monsieur Saâd DAMMA, lors d’une visite effectuée à la wilaya de Djelfa, a accompagné et parrainé une dizaine d’associations, qui ont bénéficié

de soutien financier pour la réalisation de divers projets, dans le domaine de la santé, d’aide à l’enfance et à la jeunesse, de la protection et la promotion de la femme de la wilaya. Ainsi, des chèques ont été remis aux associations pour : L’achat d’ambulances, afin d’améliorer les condi-

tions de prise en charge des malades, du matériels de cuisine et de

au profit des jeunes de la wilaya et la distribution d’un lot de 750 Kits scolaires aux enfants démunis à l’occasion de la rentrée scolaire 2014-

coiffure pour former les jeunes filles, l’organisation d’un mariage collectif

2015. Aussi, et pour la deuxième année consécutive, Monsieur Saâd Alger, et a procédé à la remise d’un lot de kits scolaires au profit des

DAMMA, à rendu visite aux enfants de SOS Village d’Enfants de Draria à enfants du village. Pour rappel, les wilayas de Tindouf, d’Illizi et de Béchar

ont déjà bénéficié du programme d’accompagnement des associations, lancé par Mobilis depuis déjà une année, un programme qui touchera dans les semaines à venir d’autres wilayas du pays.

par Mobilis depuis déjà une année, un programme qui touchera dans les semaines à venir d’autres
www.lebuteur.com DRAME N° 2768 05 Mercredi 17 septembre 2014 De notre envoyé spécial au Cameroun
www.lebuteur.com DRAME
www.lebuteur.com
DRAME

N° 2768

www.lebuteur.com DRAME N° 2768 05 Mercredi 17 septembre 2014 De notre envoyé spécial au Cameroun Benchabir
05
05

Mercredi 17 septembre 2014

De notre

envoyé

spécial au

Cameroun

De notre envoyé spécial au Cameroun Benchabir Moahmed Lamine

Benchabir

Moahmed

Lamine

L’enterrement de Ebossé émeut tout le Cameroun !

sister.

Le maire de Douala et le vice-président de la FECAFOOT présents Parmi les personnalités les plus en vue lors des funérailles d’Ebossé, on notait la présence du maire de la ville de Douala et le vice-président de la Fé- dération camerounaise de football. A côté de ce monde, des joueurs évoluant dans le championnat du Cameroun et d’anciens internationaux des petites ca- tégories ayant porté le maillot des Lions indomptables du Cameroun.

André Anderson (père d’Ebossé) s’est adressé à nous : «Vous êtes étrangers parmi nous, vous êtes les bienvenus» Une partie de la cérémonie des funé- railles s’est déroulée dans la maison des parents d’Ebossé. Nous nous trouvions au sein de cette famille composée des parents et à leur tête le papa du joueur et des proches.

Pour les Camerounais, il y aura avant et après Ebossé Les Camerounais sont d’une extrême gentillesse, mais pour ceux qui ont connu l’Afrique, cela est propre à tous les Africains. Notre présence n’a pas fait que des contents, malgré cela, un proche du défunt nous confiait : «Nous

Le père d’Ebossé «Mon fils

ne connaîtra pas le repos tant que nous n’aurons pas connu l’identité du tueur»

Rencontré chez lui à Douala, Andry Anderson Bougenko, le père d’Albert Ebossé, était encore sous le choc suite au décès tra-

gique de son fils : «Je veux connaître l’identité du tueur de mon fils,

et comment il sera puni par les autorités algériennes. La femme qui

perd son mari s’appelle une veuve. Le fils qui perd son père s’appelle

un orphelin. Moi ? J’ai perdu mon fils. Comment va-t-on me quali- fier maintenant ? Qu’a fait Albert de mal pour mériter un tel sort ? Il

A lbert Ebossé a été inhumé,

samedi dernier devant

des milliers de Camerou-

nais. Cette inhumation

sommes persuadés que le peuple algé- rien est brave et accueillant. Mais il ne faut pas nous en vouloir. C’est dur à avaler la manière dont Albert a quitté ce monde. Il faudrait attendre quelque temps avant que la plaie ne se cicatrise.»

La mort d’Ebossé, un événement au Cameroun Dès notre arrivée à l’aéroport de Douala, on constate de visu que le décès d’Albert Ebossé est un événe- ment au Cameroun. Fait marquant, la photo du joueur sur les maillots des habitants de Douala. La radio s’est em- parée de l’événement pour commenter tout ce qui a trait au joueur. Le décès d’Ebossé à 24 ans reste le sujet du jour.

Présence renforcée du service d’ordre Tout le quartier où habitait Ebossé était bouclé. Les personnes étrangères ont été toutes refoulées. Un service de sécurité aux aguets était présent dès les premières heures précédent la cérémo- nie des funérailles.

La presse locale veut tout connaître Des journalistes qui ont pris connaissance de notre présence ont voulu tout savoir sur la mort d’Ebossé. Il s’est trouvé une presse qui nous soupçonnait de cacher des vérités. L. Benbachir

a tout donné pour le football algérien. Il ne se reposera pas dans sa

tombe tant nous n’aurons pas connu l’identité du tueur et les détails

de son tragique décès.»

du tueur et les détails de son tragique décès.» Mary Coto (sa mère) «Mon fils a

Mary Coto (sa mère) «Mon fils a été tué, et l’argent du monde entier ne me suffira pas pour le récupérer»

Tout comme son époux, Mary Coton, la mère d’Albert Ebossé, était à la fois triste et en colère en évoquant la disparition tragique de l’ancien joueur de la JSK : «Mon fils a été tué. Il a été tué à l’en- trée du tunnel du stade. Hannachi pense que l’argent qu’il nous a en- voyé nous fera oublier notre fils, mais l’argent du monde entier ne me suffira pas pour le récupérer.»

du monde entier ne me suffira pas pour le récupérer.» Le vice-président de la Fédération camerounaise

Le vice-président de la Fédération camerounaise de football :

«Il s’agit d’un acte isolé qui n’influera pas sur les relations entre les deux pays»

Présent à l’enterrement d’Albert Ebossé, le vice-président de la Fédération camerounaise de football nous a déclaré : «Ce qui s’est passé est un acte isolé. Il ne faut pas le généraliser, car les relations entre le Cameroun et l’Algérie sont excellentes, que ce soit dans le do- maine sportif ou dans d’autres domaines. Ce qui s’est passé à Tizi Ouzou ne peut pas influer sur les relations entre les deux pays.»

ne peut pas influer sur les relations entre les deux pays.» La mère de la fille

La mère de la fille d’Ebossé nous a accueillis en nous déclarant :

«Que vais-je dire à cette fille lorsqu’elle sera

grande ?»

A Douala, nous avions voulu nous renseigner sur la fille d’Albert Ebossé et sa mère. Selon le père de l’ancien joueur de la JSK, Albert n’avait pas épousé cette femme en question. Le couple vivait en concubinage. En rencontrant Jizel, la femme d’Albert Ebossé, elle ne s’est pas retenue de nous lancer directement :

«Que vais-je dire à cette fille lorsqu’elle sera grande ?»

vient après 25 jours de

son assassinat sur le terrain du stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou. Une foule immense constituée de proches, des personnalités et d’anciens cama- rades et coéquipiers du joueur.

4 heures selon le rite camerounais L’oraison funèbre selon le rite came- rounais a duré plus de quatre heures. Une atmosphère lourde de tristesse. Elle a commencé vers 13 h, pour ne prendre fin qu’aux alentours de 17h30.

Des chapiteaux installés bien avant la cérémonie D’immenses chapiteaux ont été ins- tallés, bien avant le début de la cérémo- nie des funérailles d’Albert Ebossé. Un pour les personnalités et un autre pour les proches, les voisins et les amis.

Près de mille personnes ont assisté à l’enterrement Selon notre estimation, près de mille personnes ont accompagné la dé- pouille à sa dernière demeure. En plus de la famille du joueur, des autorités de la ville de Douala et des associations locales, d’anciens coéquipiers d’Ebossé et des joueurs évoluant dans le cham- pionnat du Cameroun ont tenu à y as-

Son grand frère est handicapé
Son grand
frère est
handicapé

Alex (son frère aîné)

«La mort de mon frère d’une pierre ne m’a toujours pas convaincu»

mon frère d’une pierre ne m’a toujours pas convaincu» Pour sa part, le frère aîné d’Albert

Pour sa part, le frère aîné d’Albert Ebossé, Alex Bougenko, nous a fait part de sa tristesse suite au décès tragique de son frère : «Je n’arrive toujours pas à digérer la façon avec laquelle est décédé notre frère. Les explications des responsables de la JSK et des responsables du foot algérien ne nous ont pas convaincus. Je ne pense pas qu’Albert est décédé suite à un jet de pierre ou par une crise cardiaque, comme l’a affirmé Hannachi.»

Ebossé, une famille pauvre, c'est juste une rumeur !

Beaucoup de rumeurs ont fait surface après la mort tragique de l’atta- quant camerounais à travers les réseaux sociaux, notamment de la situa- tion sociale de sa famille. Sur place, on a confirmé que l’information faisant état que c’est le regretté Albert qui prenait en charge sa famille était fausse, puisque le père de l’ancien attaquant de la JS Kabylie est le proprié- taire d’une station d’essence et possède plusieurs maisons à travers leur grande et vaste propriété au Cameroun. Ainsi, il s’est avéré que le père du défunt est l’une des personnes les plus aisées du quartier où réside la fa- mille d’Ebossé. C’est d’ailleurs le frère d’Ebossé, Alex, qui nous a fait le tour de la propriété de son père.

Avant de quitter l’enterrement émouvant de l’an- cien attaquant de la JSK Albert Ebossé, le frère Alex nous a de- mandé de rester quelques minutes de plus afin de nous faire une

autre présentation.

Il s’agissait du

grand frère d’Al-

bert, à savoir Julio, dont la différence d’âge n’était pas aussi grande. Il est en plus handicapé moteur. Chose qui

a fait que Julio soit

le frère le plus proche d’Albert. C’est naturelle- ment qu’il était le plus affecté par la disparition du dé- funt.

La chambre d’Ebossé fermée à tout jamais

Voulant visiter la chambre dans laquelle séjournait Albert Ebossé lors de son retour parmi les siens au Cameroun, les membres de sa fa- mille nous ont fait savoir qu’il était impossible dans la mesure où ils ont en sa mémoire condamné cette pièce à

tout jamais. En re-

vanche, le joueur avait une maison qui était en cours de construction mais qu’il n’a pas termi- née.

Plusieurs associations anti violence assistent à l’enterrement

Plusieurs associations camerounaises ont as- sisté à l’enterrement d’Albert Ebossé. Des asso- ciations qui luttent contre toutes sortes de violences et aussi de racisme. Plusieurs jeunes dotés de maillots avec des slogans anti racisme et violences ont marqué leur présence au cours des funérailles d’Albert Ebossé dont certains voulaient par leur geste impliquer le racisme dans la mort de l’ancien attaquant de la JSK.

N° 2768 www.lebuteur.com 06 Mercredi 17 septembre 2014 RCK 1 MCA 2 Bon pour le
N° 2768
www.lebuteur.com
06
Mercredi 17 septembre 2014
RCK 1
MCA 2
Bon pour le moral,
Bon pour le moral,
Bon pour le moral,
Bon pour le moral,
Bon pour le moral,
Bon pour le moral,
avant la JSS !
avant la JSS !
avant la JSS !
avant la JSS !
avant la JSS !
avant la JSS !

H ier matin, le

Mouloudia

a disputé

un match

amical

contre le

RCK, au stade Benhaddad, afin de préparer sa prochaine confronta- tion face à la JSS. Boualem Charef a veillé à corriger les lacunes déce- lées face au NAHD. Comme à son habitude, il n’a pas manqué de mettre de jeunes joueurs dans le bain, notamment en défense et au milieu du terrain. En première pé- riode de jeu, l’entraîneur du Mou- loudia a aligné la majorité des joueurs remplaçants, avant de pro- céder à trois changements, à la demi-heure de jeu. Chacune des deux équipes a essayé de prendre le jeu à son compte, mais les dé- bats étaient équilibrés avec un léger avantage au MCA. Toutefois, la défense algéroise a commis quelques erreurs du moment que certains joueurs ne sont pas habi-

tués à jouer ensemble, sans pour autant oublier les changements que le coach a opérés à la demi- heure de jeu. C’est ainsi que les lo- caux sont parvenus à ouvrir la marque à la 35’ par le biais de Chalali qui a donné l’avantage à son équipe. Un avantage que les Koubéens préserveront jusqu'à la fin de la première période.

L’expérience a fait la différence

En seconde mi-temps, Charef a aligné son équipe-type qui avait débuté le derby face au NAHD, à

l’exception de M’bingue qui a rem- placé Ouali, puisque

choses en main, dominant com- plètement leur adversaire, et c’est logiquement que Sylla ajoutera un second but à la 71’, suite à un tra- vail collectif mené depuis la dé-

fense, avant que la balle n’atterrisse chez Gourmi qui a servi idéale- ment l’attaquant guinéen. Le MCA aurait pu ajouter d’autres buts, le keeper Bouzidi s’est interposé avec brio aux essais mouloudéens. Le reste de la partie n’apportera rien de nouveau. Le MCA a réalisé une victoire bonne pour le moral, avant d’affronter la JSS.

K. M.

MCA Coup risqué
MCA
Coup risqué

Karaoui et Aouedj

donnent des sueurs froides à Charef

Le match amical disputé face au RCK a failli coûter cher au MCA, en raison
Le match amical
disputé face au RCK a
failli coûter cher au
MCA, en raison des
blessures de Karaoui
et Aouedj qui ont tout
simplement inquiété le
banc de touche mou-
loudéen qui croyait que
les blessures contractées
par leurs joueurs al-
laient les priver de jouer
samedi prochain face à
la JSS. Boualem Charef a
eu des sueurs froides, lui
qui s’est déjà retrouvé
dans une situation em-
barrassante, le week-end
dernier, en étant contraint
de pallier l’absence de Ha-
choud qui s’est blessé lors
du match amical que son équipe a
livré face à l’USMB. En effet et
juste après le quart de jeu de la se-
conde période, Karaoui, suite à
une balle disputée avec un joueur
adverse, a reçu un coup au genou
qui lui a fait mal. Le joueur a res-
senti des douleurs qui ont
contraint le staff médical de de-
mander à Charef de le remplacer.
Le coach connaîtra une autre
frayeur. En effet, à dix minutes de
la fin de la rencontre, suite à un
tacle appuyé, Aouedj, qui a été
touché à la cheville, a demandé de
sortir. Ce qui a fait craindre le pire
au coach surtout que Aouedj est
parmi les attaquants les plus en
forme actuellement du MCA.
mo-
ment où il a reçu le coup. D’ail-
leurs, il s’est mieux senti à l’issue
de la rencontre. Quant à Aouedj,
même s’il pouvait continuer à
jouer, il n’a voulu prendre aucun
risque et a fini lui aussi par mar-
cher sans ressentir la moindre
douleur. Ainsi, Charef a poussé
un ouf de soulagement, sachant
qu’il lui sera difficile de se passer
des services de deux autres élé-
ments clés de l’équipe face à un
adversaire qui a bien négocié ses
deux premières sorties en cham-
pionnat.
Ils reprendront
l’entraînement
aujourd’hui
Plus de peur que de mal
pour les deux joueurs
Toutefois, Charef a fini par être
rassuré par le staff médical du
Mouloudia qui a prodigué aux
deux joueurs les soins nécessaires,
ne décelant rien de grave. C’est
dire qu’il y a eu plus de peur que
de mal pour eux. En effet, Karaoui
ne souffre que d’une béquille, rai-
son pour laquelle il a eu mal au
Avant de rentrer chez eux, les
deux joueurs ont été rassurés par
le staff médical et seront donc
présents aujourd’hui à la séance
d’entraînement prévue en fin
d’après-midi au stade d’El Mo-
krani. Entre-temps, ils seront sou-
mis à des soins d’ici au jour de la
rencontre à laquelle ils prendront
part, ce samedi, eux qui sont à
leur tour soulagés, après avoir été
rassurés par le staff médical.
K. M.

Karaoui : «Il s’agit d’une béquille, mais je serai d’attaque face à la JSS»

«Comme vous l’avez constaté de visu, j’ai reçu un coup au genou et j’avais un peu mal, mais une fois sur le banc et après avoir subi les soins néces- saires, les douleurs se sont atténuées, car il ne s’agissait que d’une béquille. Je vais donc m’entraîner demain avec mes coéquipiers (ndlr : entretien réalisé mardi) et je serai d’attaque face à la JSS. Cette rencontre sera difficile et on doit réagir pour offrir une victoire à nos supporters et repartir du bon

pied», dira Karaoui.

Aouedj : «Je ne voulais prendre aucun risque»

«Sur le tacle d’un défenseur adverse, j’avais mal à la cheville et je voulais sortir pour ne pren- dre aucun risque. Je n’ai rien de méchant. Le staff médical m’a rassuré et je vais m’entraîner de manière ordinaire pour préparer le match qui nous attend face à la JSS. Quant à cette rencontre amicale, je pense que le plus im- portant a été de corriger nos er- reurs. Par ailleurs, l’avoir gagné est toujours bon pour le moral», dira Aouedj.

L’équipe alignée en 1 re mi-temps : Djemili, Khadir, Azzi (Hendou), Bendoukha, Cherif El Ouazzani, Zeghdane (Oudina 30’) Benbraham (Chaouchi 30’), Gherbi, Ouali, Djallit, Yachir Celle de la 2 e mi-temps : Chaouchi, Azzi, Zeghdane, Berchiche, Aksas, Hendou, Ka- raoui (Benbraham 63’) M’bingue, Aouedj, Gourmi, Sylla Buts : Challali (35’) (RCK) ; M’bingue (57’), Sylla (71’) (MCA)

l’international gabo- nais était retenu par la sélection de son pays. C’est d’ailleurs lui qui a ouvert la marque pour son équipe, à la 57’ du jeu, libérant ainsi ses coéquipiers. Menant au score, les poulains de Charef ont pris les

Menant au score, les poulains de Charef ont pris les Charef mécontent de la production de

Charef mécontent de la production de ses joueurs en première période

P our ce match amical face

au RCK, le coach du

Mouloudia était dans

tous ses états en pre-

mière période de jeu,

puisque ses poulains ne

se sont pas montrés à la hauteur face à une équipe koubéenne composée essentiellement des joueurs rempla- çants qui n’ont pas pris part à la ren- contre du championnat que le RCK a livré face au NARBR. Charef s’est donc retrouvé, une fois de plus, dans l’obligation de hausser le ton pour que ses joueurs s’appliquent et don- nent satisfaction.

Une première pour Chaouchi et Oudina

Il ne s’agit pas de Fawzi Chaouchi, mais du jeune défenseur Espoir qui porte le même nom que le portier in- ternational du Mouloudia. Evoluant au poste d’arrière gauche, Chaouchi a pris la place de Benbraham à la demi-heure de jeu puisque le coach a essayé plusieurs variantes. Ce jeune joueur, qui est promu à un bel ave- nir, a tout de même réalisé un bon quart d’heure et était tout heureux d’avoir eu sa chance. Outre Chaou- chi, il y a aussi Oudina qui a pris la place de Zeghdane, un quart d’heure avant la fin de la première période.

Zeghdane testé au poste de milieu défensif

Doté d’une bonne relance, le néo- international Toufik Zeghdane a évo- lué, en première période, au poste de milieu défensif, au moment où Ben- braham a joué sur le flanc gauche de la défense. Charef a voulu donc es- sayer Zeghdane dans un nouveau poste pour se faire une idée sur sa capacité à pouvoir pallier une éven- tuelle absence. Quant à Benbraham, il a, une fois de plus, satisfait le coach, après avoir évolué en défense ainsi qu’en seconde période de jeu en remplacement de Karaoui.

Charef a laissé son équipe jouer en infériorité numérique

A dix minutes de la fin du match, et suite à la sortie de Aouedj qui a été touché à la cheville, le coach du Mouloudia n’a fait rentrer aucun joueur à sa place, préférant que son équipe continue à évoluer en infério- rité numérique. Charef a voulu sans aucun doute voir la réaction de ses poulains dans les situations les plus difficiles. Il est à rappeler que lors de la première journée du championnat, le MCA a évolué durant une heure de jeu en infériorité numérique, suite à l’expulsion de Azzi.

Bouzidi s’illustre face à son ancienne équipe

L’ex-portier du Mouloudia, Farès Bouzidi, qui porte actuellement les couleurs du RCK, a réalisé une très bonne prestation face à son ancienne équipe, en s’illustrant par des arrêts décisifs, notamment en première pé- riode au cours de laquelle il a gagné ses duels face à Djallit et Ouali. En fin de partie, il est allé saluer ses an- ciens coéquipiers, lui qui a constaté que le groupe a beaucoup changé. Il est à rappeler que Bouzidi n’était pas le seul joueur du côté koubéen à avoir porté les couleurs du vieux club algérois, car il y avait aussi Tahar Bouraba.

Près de 1 000 supporters ont suivi la partie

Même si la rencontre devait se jouer à huis clos, les organisateurs du match ont fini par faire une faveur aux supporters des deux équipes qui ont tenu à assister à cette confronta- tion, tout en veillant à ce qu’ils pren- nent place dans une partie de la tribune. En fin de partie, les suppor- ters ont entouré les joueurs du MCA pour prendre des photos, et la star était incontestablement Fawzi Chaouchi.

K. M.

www.lebuteur.com Coup mou MCA
www.lebuteur.com
Coup mou
MCA

N° 2768

07
07

Mercredi 17 septembre 2014

L’attaque inquiète de nouveau Charef

M isant sur les matchs amicaux pour redon-

ner confiance aux joueurs, notamment

aux attaquants, il semble bien que ces

La chance sera accordée à Khiter et le recrutement d’un attaquant est une nécessité

En attendant le mercato, cette situation n’offre le choix à Charef que de puiser dans l’équipe espoir, et il compte donner la chance à Khiter pour qu’il soit convoqué en équipe fanion et avoir de véritables so- lutions sur le banc. Ce jeune pétri de qualités a pris part au stage de préparation effectué à Kartepe en Turquie et il attend sans aucun doute sa chance avec impatience pour montrer de quoi il est capable. A travers un premier bilan, le recrutement d’un atta- quant devient une nécessité, car, même si le Gha- néen, Sackey, donne satisfaction lorsqu’il retrouvera la compétition, Charef veut relancer la concurrence et avoir des solutions sur le banc, vu que son équipe

sera appelée à jouer sur trois fronts.

M’bingue «Je souhaite marquer mon premier but face à la JSS» «Je suis heureux de
M’bingue
«Je
souhaite
marquer
mon
premier
but face à la
JSS»
«Je
suis
heureux
de
retrouver
co-
équipiers
mais
aussi
d’avoir
inscrit
but
le aujourd’hui gué m’a
face
au
RCK,
ce
qui
bon
pour
moral.
Je
ne
vous
cache
pas
que
fati-
par
le
voyage,
car
partir
du
je
suis
revenu
sur
Gabon,
avant
Alger
via
Casablanca.
Toutefois,
cette
ne
pas
empêché
de
fournir
une
de est match pro- fatigue prestation but rallier Lesotho j’étais mes
honorable
aujourd’hui
(ndlr,
mardi),
je
souhaite
marquer
mon
premier
un sous et of-
les
couleurs
le du
à MCA
à dans
un
ficiel
face
la
JSS
samedi
chain».
K. M.

Sylla appelé à faire preuve de plus de concentration

derniers ont laissé passer leur chance

mardi dernier face au RCK. En effet, le portier, Bou- zidi, a gagné son duel face à Ouali, à la 33’, qui rate lamentablement, mais aussi Mustapha Djallit, qui col- lectionne d’un match à l’autre les occasions man- quées. Une situation qui a mis le coach dans tous ses états, car il est inadmissible que sa ligne offen- sive ne parvienne à marquer aucun but même face à une équipe du RCK composée dans sa majorité des joueurs remplaçants. En dépit des chances offertes à certains joueurs, Charef pense qu’il est temps pour lui de donner sa confiance à d’autres joueurs, et les éléments qui ont donc laissé passer leur chance n’ont qu’à s’en prendre à eux.

Hier, face au RCK, le coach du Mouloudia n’a pas manqué de sermonner son attaquant,

Sylla, qui reste actuellement l’un des meil- leurs joueurs de l’équipe. Face au NAHD, et après avoir fait le plus difficile, il a raté la balle du break, et malgré le fait qu’il était hier l’auteur du second but face aux Kou- béens, Sylla a raté aussi quelques balles. Charef, qui connaît le potentiel de Sylla qui peut faire mieux, n’a pas hésité à lui de- mander de faire preuve de plus de concen- tration pour avoir le maximum de réussite.

K. M.

de concen- tration pour avoir le maximum de réussite. K. M. Chaouchi «On offrira la victoire

Chaouchi

«On offrira la victoire à nos supporters face à la JSS»

En dépit de l’échec de votre équipe, vous étiez l’un des meilleurs élé- ments du côté du MCA et vous l’avez même sauvé de la défaite… Je n’ai tenu que mon rôle à l’image de mes coéquipiers malgré le fait qu’on s’est déplacés au stade du 20-Août avec la ferme inten- tion pour gagner. Seulement on s’est contentés que d’un point et je pense que le résultat de la par- tie était équitable car le NAHD a aussi fourni une bonne partie. Est-ce qu’on peut dire que vous avez retrouvé tous vos moyens ? J’ai traversé des moments difficiles, mais grâce à ma dé- termination j’ai pu remonter la pente. Le staff technique m’a aidé et Charef a apporté un plus au Mouloudia… Ne pensez-vous pas que votre convocation en sélection vous a remonté le moral

?

Cette convocation m’a motivé et m’a donné plus de confiance, persuadé que j’étais dans la bonne voie afin de

persuadé que j’étais dans la bonne voie afin de retrouver mon ni- veau. Je profite de

retrouver mon ni- veau. Je profite de cette occasion pour remercier le prési- dent de la FAF, M. Raouraoua, qui m’a prodigué de bons conseils juste après la levée de ma sus- pension et je sou- haite être à la hauteur et ne pas le décevoir car il m’a vraiment aidé. Nous avons constaté que Chaouchi est de- venu plus mûr après la lourde suspension qui vous a été in- fligé… Cette suspension m’a permis de dé- couvrir beaucoup de choses et de peser le pour et le contre et j’ai appris la leçon. Depuis que je suis de retour au MCA je n’ai rencontré aucun problème. Un match difficile vous attend face à la JSS en fin de se- maine… Cette rencontre sera difficile et je pense qu’il y aura aussi de la pression, toutefois j’attends à ce que les supporters

nous soutiennent et de notre part on fera tout pour leur offrir les trois de la vic- toire Entretien réalisé par Rachid B.

Hadj Taleb «Si Charef souhaite recruter Amada, on négociera avec l’USMH»

C omme nous l’avions rap-

dente livraison,

Boualem Charef sou-

porté dans notre précé-

haite recruter son ancien joueur à l’USMH, Amada, pour renforcer son milieu du terrain, bien que la saison n’en soit qu’à son entame. Contacté par nos soins le président du Mouloudia ne trouve aucun in- convénient à ce sujet et dira : «Pour le moment Charef ne m’a pas fait part de son vœu de recruter Amada lors du prochain mercato hivernal, mais s’il manifeste son souhait de l’avoir dans son effectif pour la phase retour du championnat, on ne pourra que répondre favorablement à son vœu.» «Toutefois je pense que d’ici au mercato il y aura des joueurs qui vont se ressaisir et peut- être d’autres qui vont émerger» dira encore Hadj Taleb «On ramènera à Charef le joueur qui voudra»

Toujours dans le même sens, le premier responsable du MCA nous a confié qu’il mettra tous les

moyens nécessaires pour que le Mouloudia soit sur le de- vant de la scène. «Sachez que nous n’allons ména- ger aucun ef- fort sur le plan finan- cier afin de bâtir une grande équipe et satisfaire nos suppor- ters et on ra- mènera à Charef le joueur qu’il voudra» affirme le premier responsable du Mouloudia. «On pourra demander à Joma un stage à l’étranger ou le maintenir en Espagne» Pour ce qui est du stage de pré- paration lors de la trêve hivernale et la possibilité de le délocaliser, il nous dira : «Il faut qu’on soit clairs,

à travers la convention signée avec Joma qui est notre partenaire, il est stipulé que le MCA ouvre droit à un stage de préparation à l’étranger sans en préciser le pays. On pourra donc de- mander à ce que le stage se déroule dans un autre pays, en Espagne dans un autre lieu, ou le maintenir à Benidorm, puisque le MCA a réussi sa préparation dans ce site.» «Les points de la JSS sont importants pour nous» «La rencontre qu’on disputera ce samedi face à la JSS sera difficile et il faut qu’on réussisse à prendre les trois points pour éviter que le doute s’installe dans l’équipe. Nous respec- tons la JSS qui est une bonne équipe, mais nous n’avons pas d’autre choix que de gagner» conclut Hadj Taleb Kamel M.

choix que de gagner» conclut Hadj Taleb Kamel M. Dirigeants, staff technique et joueurs présents à

Dirigeants, staff technique et joueurs présents à l’enterrement de Khabatou

Juste après la rencontre amicale disputée au stade Benhaddad face au RCK, les Mouloudéens se sont rendus au ci- metière de Sidi Yahia pour assister aux funérailles d’une icône du football algérien et qui marqué son passage au Mouloudia, Smail Khabatou. La plupart des joueurs étaient présents au cimetière, ainsi que le staff technique mené par Boualem Charef et les responsables du club à l’image de Hadj Taleb , Hariti, Yaden, et Rafik Hadj Ahmed. Ce der- nier a eu une longue discussion avec l’une des figures emblématique du club, Abdelkader Drif, ainsi qu’avec d’autres anciens présidents du club comme Omar Ketrandji.

K. M.

300 millions

sous forme de sponsoring pour la location d’El Mokrani

A en croire une source digne de foi, le MCA s’est mis d’accord avec les responsables de l’APC et de l’ESB pour que la location du stade d’El Mo- krani pour le reste de la saison soit fixée à 300 millions de centimes qui seront offert à l’ESB sous forme de sponsoring par Sonatrach.

08
08

N° 2768

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Mercredi 17 septembre 2014

Ligue 1 Coup d’œil Mercredi 17 septembre 2014 La poisse poursuit les Sétifiens A yant réussi

La poisse poursuit les Sétifiens

A yant réussi une belle prestation

lors du derby de Sétif en revenant

à la maison avec les trois points

de la victoire, en battant le MC El Eulma 1 à 0, sur un but signé par l’at- taquant Abdelmalek Ziaya, l’ES Sétif était appelée hier en soirée de confir- mer ce réveil, lors de la réception du Nasr Hussein Dey, pour le compte d’un match avancé de la 4 e journée du championnat national professionnel de Ligue 1 Mobilis. Les Nahdistes, au- teurs d’un bon match contre le Mou- loudia d’Alger en faisant un but partout, quant à eux, se sont présentés au stade 8-Mai-45 avec la ferme inten- tion de ne pas retourner bredouilles à Alger. Les 22 acteurs sont entrés sur le terrain avec un seul mot d’ordre : s’of- frir les trois points du match. Au fi- nish, les deux teams ont regagné les

vestiaires sur le score de parité d’un but partout. La première période a été lar- gement dominée par les gars d’Aïn El Fouara mais sans parvenir à trouver la faille. D’ailleurs, à la 4’, Benyettou ouvre la marque mais l’arbitre refuse le but pour une position de hors-jeu. Les joueurs ont contesté cette décision qui, à leurs yeux, est injuste. Le reste du premier half s’est concentré au milieu du terrain, sans vraiment créer le dan- ger d’un côté comme de l’autre. De re- tour des vestiaires, les poulains de Madoui ont repris avec la nette déter- mination de trouver le chemin des fi- lets. Ce qui est d’ailleurs arrivé à la 55’, par le même Benyettou qui donne l’avantage à l’ESS à la 55’. Mais la joie des Sétifiens ne va pas durer long- temps, puisque dix minutes plus tard et à la 65’, le renard des surfaces, Nouri

Ouznadji, remet les pendules à l’heure et confirme sa belle forme qu’il affiche en ce début de saison et signe à l’occa- sion son deuxième but après celui marqué contre le Mouloudia d’Alger le week-end prochain. Le reste de la par- tie n’a rien changé au score et ce malgré les tentatives des Sétifiens, sans succès. Même du côté du NAHD, Doungoué le Camerounais, aurait pu tuer le match et offrir la victoire au Milaha sur cette occasion ratée à la 84’, lorsqu’il s’est présenté seul face au gar- dien Khedhaïria, mais en vain. En somme, un bon point de pris pour le Nasr Hussein Dey et deux points de perdus pour les gars d’Aïn Fouara, après ceux ratés face à l’USM Bel Abbes. Et la guigne poursuit l’ESS à domicile !

S. B.

Aït Djoudi : «Je suis satisfait du résultat»

«Je suis satisfait du résultat enregistré face à une bonne équipe de Sétif et de ce point ramené de l’extérieur de nos bases. On a réussi un bon match et on aurait même pu prétendre à un résultat meilleur n’était ce manque de fini- tion devant. On a encaissé un but sur une erreur défensive qu’on aurait pu éviter. Je souhaite enfin bonne chance à l’ES Sétif en Ligue des champions africaine face au TP Mazembe.»

Madoui : «L’arbitre a avantagé le NAHD»

«Encore une fois, l’arbitre a faussé la partie et a permis à l’équipe adverse de repartir avec un point. On a marqué un but et l’arbitre en a marqué un en égalisant pour le NAHD. Il a perturbé mes joueurs par ses interventions et ses décisions. La Ligue professionnelle aurait pu reporter ce match pour nous permettre de bien préparer celui de la Ligue des champions africaine mais en vain. Bien au contraire, elle a avancé cette rencontre. Vraiment dommage ce qui se passe dans notre foot- ball et cet arbitre doit être sanctionné !»

Contrôle strict à l’entrée du stade

l lLes services de sécurité mobilisés pour ce match ESS-NAHD ont procédé à un contrôle

strict à l’entrée du stade. Rien n’a été laissé au hasard et même les pièces d’identité ont été présentées par certains supporters.

Azzedine Arab présent

l l Le désormais ex-dirigeant de l’ES Sétif, Azzedine Arab, n’a pas raté l’occasion hier

pour venir assister au match ayant mis aux prises sont équipe de toujours avec celle du NAHD. Azzedine Arab a pris place dans la tri- bune d’honneur et suivi la rencontre avec at- tention.

Belhani a rendu visite

à ses anciens coéquipiers

l l Non convoqué pour ce match face au NAHD, le gardien Belhani était présent au

stade. Ayant déjà porté les couleurs du NAHD, il n’a pas raté l’occasion pour rendre visite à ses

anciens coéquipiers et ex-dirigeants. Belhani a longuement discuté avec certains d’entre eux.

Les Sétifiens ont contesté le but refusé par l’arbitre à la 4’

l l L’ES Sétif a réussi à marquer un but à la 4’, par l’entremise de Benyettou, mais l’ar-

bitre de la rencontre en a décidé autrement en ne validant pas le but, pour une position de hors-jeu. Les Sétifiens ont contesté la décision de l’arbitre, car, à leurs yeux, le but était vala- ble.

Une minute de silence

à la mémoire de Khabatou

l l Avant le coup d’envoi de la rencontre, les présents au stade 8-Mai-45 ont observé

une minute de silence à la mémoire du feu Smaïl Khabatou décédé avant-hier à l’âge de 94

ans.

Altercation entre Benyahia et Megatli à la 76’ l l Une altercation entre Megatli et Be- nyahia a eu lieu à la 76’ et ce en raison

d’un tacle très dangereux du joueur sétifien. Benyahia n’a pas apprécié l’attitude du dé- fenseur de l’ESS, ce qui a mis le joueur nah- diste en colère. Les deux joueurs ont failli en arriver aux mains n’était l’intervention de leurs équipiers.

2 e réalisation d’Ouznadji l l L’attaquant du NAHD Nouri Ouz- nadji pète la forme ces derniers

temps. Après avoir permis à son équipe de revenir dans le match face au MCA en éga- lisant dans les dernières minutes, encore une fois Ouznadji a réussi à égaliser pour le NAHD alors que l’équipe était menée au score. Mais à la 65’ et 10 minutes après l’ou- verture du score de l’ESS par Benyettou, Ouznadji remet les pendules à l’heure et offre un précieux point au Nasr Hussein Dey.

Doungoué rate le but de la victoire à la 84’ l l Le rentrant Doungoué a loupé une occasion en or pour son équipe vers

la fin de la partie. Alors qu’on jouait la 84’, le

Camerounais s’est présenté seul face au kee- per sétifien Khedhaïria, mais rate un but tout fait qui aurait permis au NAHD de re- partir à Alger avec les trois points de la vic- toire.

re- partir à Alger avec les trois points de la vic- toire. ESS NAHD 1 Stade

ESS

NAHD

1 Stade : 8-Mai-45 (Sétif) 1 Affluence : ESS : Khedhaïria, Megatli, moyenne Arbitres :
1 Stade : 8-Mai-45
(Sétif)
1
Affluence :
ESS : Khedhaïria, Megatli,
moyenne
Arbitres : Ghorbal,
Serradj, Cherchar
Avertissements :
Melouli (21’), Khe-
dhaïria (73’),
Gasmi (82), Hadj
Aïssa (90’+4)
(ESS) ; Madi (70’),
Ghalem (79’)
Buts : Benyettou
(55’) (ESS) ; Ouz-
nadji (65’)
(NAHD)
Ze Ondo, Aroussi, Melouli, Rait,
Kourbia (Hadj Aïssa 65’), Zerara
(Lamri 53’), Gasmi, Belameiri,
Benyettou (Ziaya 65’)
Entraîneur : Madoui
NAHD
:
Ghalem,
Ben-
debka, Khellaf, Anani, Kabli,
Aliouane, Madi (Bitam 90’), Me-
tref, Benyahia, Ouznadji (Doun-
goué 75’), Touahri (Ouhada 46’)
Entraîneur : Aït Djoudi

Environ 150 supporters nahdistes présents

l l Les supporters du NAHD ont tenu à se déplacer au

stade 8-Mai-45 pour assister au match de leur équipe fétiche et de la soutenir. Ils étaient environ 150 supporters à marquer de leur pré- sence ce match ayant mis aux prises leur équipe avec celle de l’ES Sétif.

Khiter écarté

l l Aït Djoudi qui n’était pas content de la réaction de son

joueur Khiter à son remplace- ment face au MCA par Touahri a décidé d’écarter ce dernier du groupe pour ce match face à l’ESS. La preuve, Khiter sera tra- duit devant le conseil de disci- pline et à la direction de trancher son cas.

Bendebka le remplace

l l Aït Djoudi lui a trouvé un remplaçant et c’est Ben-

debka qui a joué sur le côté droit

de la défense, et ce même si, au départ, on parlait de Allali comme solution. Mais la polyva- lence de Bendebka a joué en fa- veur de ce dernier, qui a été titularisé face aux gars de Aïn El Fouara.

Madi préféré à Bitam

l l Le coach du Nasria a ap- porté plusieurs change-

ments dans le onze rentrant par rapport au derby face au MCA. Madi a été d’ailleurs préféré à Bitam au milieu du terrain. Madi, qui était derrière le but d’égalisa- tion face au Mouloudia, a réussi à gagner la confiance du coach.

Benabderrahmane

chaleureusement

accueilli

l l Benabderrahmane Fares, l’ex-joueur de l’ESS et qui

défend les couleurs du NAHD, n’a pas été oublié par les suppor- ters sétifiens. Ces derniers lui ont réservé un accueil chaleureux dès son apparition sur le terrain.

Les supporters n’ont pas oublié Hemani

l l Une minute de silence a été observée hier à la mé-

moire de Samil Khabatou. Mais les supporters du NAHD n’ont pas oublié aussi leur joueur fé- tiche Nabil Hemani décédé il y a quelques mois.

Saoudi et Lahlou ont discuté longuement avec Hammar

l l Les deux responsables du NAHD, Saoudi et Lahlou,

ont rencontré en marge de ce match le président de l’ESS, Hammar. Les trois hommes ont abordé plusieurs sujets ayant trait au football algérien et la situation de leurs équipes respectives en championnat.

Affluence moyenne

l l Il n’y avait pas beaucoup de monde hier au stade 8-

Mai-45. Comme ce fut le cas lors du dernier match contre l’USMBA, hier il n’y avait qu’en- viron 6 500 supporters, venus assister au match.

U21 : ESS 0 - NAHD 0

l l Les espoirs de l’ES Sétif

ont été tenus en échec hier

après-midi par leurs homo- logues du Nasr Hussein Dey. Les U21 des deux équipes se sont séparées sur le score vierge.

Megatli, Khedhaïria et Melouli reconduits dans le 11

l l Trois joueurs seulement ayant pris part au dernier

match face au MC El Eulma ont été reconduits dans le onze ren- trant face au NAHD. Il s’agit du gardien de but Khedhaïria et des défenseurs Melouli et Me- gatli. Quant aux autres, ils ont remplacé ceux ménagés en pré- vision de la rencontre face au TP Mazembe.

Hadj Aïssa, Baouz et Aoulmi parmi les 18

l l Trois joueurs ont été convoqués pour la pre-

mière fois parmi les 18. Il s’agit

de Lazhar Hadj Aïssa, de l’émi- gré Baouz et Aoulmi. Ces der- niers ont débuté la partie face au NAHD comme remplaçants.

Ligue 1 Mobilis Résultat et classement de la 4 e journée ES Sétif 1-1 NAHussein
Ligue 1 Mobilis
Résultat et classement de la 4 e journée
ES Sétif
1-1
NAHussein Dey
Classement
Suite de la journée
USM El Harrach
CS Constantine
ASM Oran
MC
Oran
MC
El Eulma
MO
Béjaïa
MC Alger
JS Kabylie
CR Belouizdad
RC Arbaa
JS Saoura
ASO Chlef
USM Bel Abbès
USM Alger
www.lebuteur.com USMA Coup de fouet Souffrant d’une blessure la cheville Belaïli à pourrait Ferhat
www.lebuteur.com
USMA
Coup de fouet
Souffrant
d’une
blessure
la
cheville
Belaïli
à pourrait
Ferhat
commencer
sur le banc
complètement rétabli
H ubert Velud pourra pousser un grand
ouf de soulagement. Zinedine
Ferhat, la coqueluche du
stade Omar-Hamadi,
s’est complètement
rétabli de la bles-
sure qu’il avait contractée lors de
la première journée du cham-
pionnat face à l’ES Sétif, à Bolo-
ghine. Cette blessure a, en
effet, éloigné le joueur des
terrains pendant plus d’un
mois. Souffrant, Ferhat était
contraint de faire l’impasse
sur le Clasico de la
deuxième journée entre la
JSK et l’USMA, puis le
derby contre le CRB. Le
natif de Bordj Menaïel a
même tiré profit de l’arrêt
du championnat, suite au
décès tragique de l’atta-
quant camerounais de la JSK,
Albert Ebossé, et la trêve in-
ternationale. Désormais, le
joueur s’est complètement réta-
bli et ne ressent plus de douleurs.
D’ailleurs, il a réintégré le groupe.
Apparemment, la situation
est loin de s’améliorer pour la
nouvelle coqueluche de la gale-
rie usmiste, Youcef Belaïli, qui
souffre d’une légère blessure
la cheville. En effet, il a res-
senti des douleurs ces derniers
à
jours et cela a contraint le staff
médical à multiplier les soins à
même de lui permettre
d’être
prêt pour le match de
ce sa-
Il a de fortes chances
d’être titularisé face au RCA
medi face au RCA. Seulement,
une source très proche de
l’en-
Sachant que le match de ce samedi prévu
au stade Smaïl-Makhlouf de l’Arba face au RCA
est d’une très grande importance, Hubert Velud songe
sérieusement à aligner Ferhat d’entrée. C’est ce que compte faire le technicien
usmiste, même s’il prendra une décision finale aujourd’hui quant à la participa-
tion de ce joueur. Les Rouge et Noir sont obligés de confirmer les deux succès
face à la JSK et au CRB, ce samedi contre le RCA, une des équipes les plus solides
à domicile. C’est ce qui a d’ailleurs poussé Velud à envisager une telle décision.
traîneur Hubert Velud nous a
révélé que ce dernier ne veut
pas aligner ce joueur, car
n’étant pas en possession
de
toutes ses capacités. Selon la
même source, Youcef Belaïli
pourrait même commencer le
M. Z.
En dépit du rapport accablant rédigé
par le commissaire au match
match face au RCA sur le banc
de touche, avant de faire son
entrée en cours de jeu. Velud
devrait même demander
l’avis
L’USMA n’a pas
été sanctionnée
de son assistant, Billel Dziri,
avant de prendre une décision
finale. Cela devrait avoir lieu
aujourd’hui.
Son état inquiète
Velud
Hubert Velud commence à
s’inquiéter sur l’état de santé
de Youcef Belaïli. Même si
cette blessure n’a rien de grave,
selon le staff médical du club,
le technicien français redoute
l’absence du transfuge de l’ES
Tunis. Velud, qui misait beau-
coup sur ce joueur, est hésitant
quant à sa titularisation ou
non face au RCA.
mina-
Parlons du
Le coach veut refaire
le coup de la JSK
Par ailleurs, selon les infor-
pre-
mations qui circulent
dans
mier
l’entourage du club, Youcef Be-
laïli pourrait avoir le même
succès à
domicile…
statut que lors du Clasico
face
Le résul-
à
la JSK disputé au stade du
tat parle de
1 er
-Novembre de Tizi Ouzou.
lui- même.
Amoindri physiquemement,
Comme souligné par nos soins dans
notre précédente livraison, le commis-
saire au match désigné par la LFP pour
le derby USMA-CRB à Bologhine a ré-
digé un rapport accablant contre
l’équipe de Soustara, accusant ses sup-
porters d’avoir accroché une banderole
appelant à la violence et non pas la
condamner. Ce rapport a été remis à la
commission de discipline qui s’était
réunie mardi pour se prononcer quant
aux sanctions de la troisième journée
de Ligue 1 Mobilis. Finalement, le club
de soustara n’est pas du tout concerné
par la moindre sanction, comme l’a
bien indiqué le PV de la LFP publié sur
le site de l’instance dirigée par Mah-
foud Kerbadj. Les supporters du club
ainsi que les dirigeants s’attendaient à
ce que leur team ne soit pas sanctionné,
dans la mesure où le message des sup-
porters était clair. D’ailleurs, le match a
été retransmis en direct à la télévision.
Mardi matin, Laroussi a expliqué aux
membres de la CD lors de son audi-
tion que les supporters du club
avaient accroché une banderole pour
appeler les autorités du pays à sévir
et à agir d’une main de fer pour met-
tre un terme à la violence dans les
stades et non pas comme cela a été
interprété par le commissaire au
match. C’est ainsi que les membres
de la CD ont décidé de ne pas sanc-
tionner le club.
Belaïli a pris part aux dix der-
nières minutes du match, mais
a
été décisif en inscrivant
le
On a réussi
à rempor-
ter le pre-
mier match
but
victorieux de son équipe.
Hubert Velud laisse
entendre
depuis la
reprise du
que cet élément pourrait
avoir
champion-
le
même rôle afin de plier le
match contre l’Arba.
nat. C’était
Les clignotants
sont au vert
Concernant le joueur, mora-
La suspension du CRB
prouve que les Usmistes
se sont bien comportés
lement, les clignotants sont au
vert. Youcef Belaïli
est en
pleine confiance, après avoir
réussi à offrir la victoire
à son
équipe à Tizi Ouzou face à la
JSK, puis une titularisation
face
au CRB. Il ne faut
pas ou-
blier aussi qu’il est devenu
le
chouchou des supporters de
l’USMA, lui qui a reçu une
comme par
hasard un
derby. Ça
nous a
beaucoup
aidés. On
est contents
de cette
victoire, ça
va nous
permettre
de jouer à
l’aise lors
du pro-
La CD s’est rendu compte
qu’il y avait mauvaise
interprétation
Si l’USMA n’a pas été sanctionnée,
c’est un peu grâce au secrétaire général
du club, Mustapha Laroussi, qui a dé-
fendu le dossier usmiste à fond auprès
de la Ligue, après avoir été convoqué.
D’autre part, le CR Belouizdad a
été sanctionné d’une amende de 30
000 dinars, suite au mauvais com-
portement de ses supporters et l’uti-
lisation des fumigènes lors du derby.
Cela démontre que les Usmistes se
sont comportés de manière exem-
plaire durant ce match et qu’ils pou-
vaient facilement utiliser ces objets
dans les gradins qui leur ont été ré-
servés. Mais le commissaire au
match a constaté que seule la galerie
belouizdadie a enfreint la régle-
mentation.
convocation pour participer
au stage de l’équipe A’ de
Christian Gourcuff. Ce qui
constituera un atout supplé-
mentaire pour ce joueur pétri
de qualités et sur lequel mise
énormément le coach.
M. Z.
M. Z.

N° 2768

09
09

Mercredi 17 septembre 2014

Koudri

«Si on veut gagner le titre, il faudra remporter tous les derbys !»

chain match face au RCA. Mais cette victoire s’est dessinée en seconde période… On savait, dés le départ, que le match allait être difficile. Un derby ne peut ja- mais être gagné d’avance. On a affronté une bonne équipe du CRB qui s’est contentée de défendre et de jouer le contre. Ça nous a rendu la tâche difficile, mais après ce but, nous avons réussi à trouver des solutions. Cette victoire prouve que l’USMA est en bonne voie. On est seuls à la deuxième place, après trois journées, ça va donc nous aider à jouer le haut du tableau. On va tout faire pour essayer de jouer les premiers rôles

cette saison. Vous avez remporté votre premier derby de la saison, souhaiteriez-vous refaire le coup de la saison passée ? Les matchs derbys sont très importants puisqu’ils se déroulent tous à Alger. Donc, il va fal- loir récolter le plus grand nombre de points parce que ça permet d’empocher des points supplémen- taires. La saison pas- sée, nous avons remporté cinq matchs et fait un nul, cette fois, il faudra les ga- gner tous, d’autant plus qu’il y a le NAHD qui vient d’accéder. Vous allez af- fronter le RCA, ce samedi… Ce sera un match difficile pour les deux équipes. Ça va être serré et je pense que ça pour- rait même se jouer sur un détail. Pour nous, les choses sont claires, on ira à l’Arba pour gagner. 25 matchs sans dé- faite en championnat, c’est très positif… Oui, bien sûr. Rares sont les équipes qui ont réussi une telle performance. Je pense que cela est dû à la sta- bilité de l’équipe. L’USMA est la forma- tion la plus stable du pays. Cela a permis de remporter des titres. Je pense qu’il faut conti- nuer sur cette lancée pour décrocher d’autres

Tout d’abord, comment vous avez appris votre non-convocation pour le stage de l’Equipe natio- nale A’ ? Normal. Il faut savoir que ce n’est pas la première que je suis hors de la liste de l’Equipe nationale. J’étais en sélection mais maintenant je n’en fais plus partie. D’autres étaient absents et effectuent leur retour. C’est ça le football.

Mais ça concerne l’équipe A’ qui doit renfermer les meilleurs joueurs locaux…

Mais que voulez- vous que je fasse ? C’est ça le football, je dois respecter les choix de l’entraîneur. A mon sens, ce n’est pas la fin du monde. Je dois à tout prix conti- nuer à travailler pour être bon et attirer l’attention du sélectionneur. Vous voulez dire que ça ne vous a pas affecté ? Non, ce n’est pas ça. J’aurais aimé figurer dans cette liste des joueurs retenus. Cependant, je pense que ça ne va pas influer sur moi parce qu’il ne s’agit que d’un stage de prépara- tion, pas d’un match amical ou officiel. L’Equipe natio- nale est un rêve pour tous les joueurs, j’espère pouvoir le réali- ser. Il y a les éli-

toires de la CAN et la phase finale, j’es- père y être. derby face au
toires de la
CAN et la
phase finale, j’es-
père y être.
derby face au
CRB, vous
avez réussi
à obte-
nir
votre
titres. Entretien réalisé par
M. Z.
Khoualed souffre d’une grippe
Nacredinne Khoualed était absent à la séance d’en-
traînement d’hier matin qui a eu lieu au stade Omar-
Hamadi de Bologhine laquelle séance s’est déroulée à
la salle de musculation du stade. Le capitaine des
Rouge et Noir souffre, selon une source autorisée au-
près du club, d’une grippe, et devrait participer au
match de ce samedi face au RCA.
10
10

N° 2768

www.lebuteur.com MOB Coup difficile
www.lebuteur.com
MOB
Coup difficile

Mercredi 17 septembre 2014

Amrani vise les trois points à Oran

C est une am- biance bon en- fant qui a caractérisé les séances d'entraî- nement des Vert

et Noir, lesquels ont repris hier matinée, en prévision de la ren- contre de ce samedi face à l’ASMO, dans la cadre de la 4e journée de championnat. Il y a de la joie, de l'enthousiasme, du répondant et surtout de l'envie de suer chez les joueurs béjaouis qui ne jurent que par un autre succès ce week-end. Le staff technique est entré direc- tement dans le vif du sujet et a en- tamé la préparation du prochain rendez-vous de son équipe. Le moins que l'on puisse dire est que celle-ci sera très difficile pour les Béjaouis. Ce sera donc une mis- sion très délicate pour les protégés d’Amrani, mais ces derniers croient ferme en leurs chances. Avec satisfaction et plus de confiance, les gars de Yemma Gouraya évoquent le prochain

'

match face au club de M’dina J’dida. C’est d’ailleurs ces quelques raisons qui laissent présager une victoire des camarades de Mebara- kou, ce samedi, face à l’ASMO.

La direction a mis tous les moyens

Comme nous l'avions donc an- noncé dans l’une de nos précé- dentes éditions, les Mobistes ont été rassurés de leur dû avant même le match contre l’ASO. Le président béjaoui, qui a mis tous les moyens à la disposi- tion de son équipe pour qu'elle puisse réaliser un bon résultat face à l’ASO lors de la dernière journée, compte faire de même en prévision du pro- chain match face à l’ASMO. Les joueurs aussi sont conscients qu'en cas de vic- toire, ils seront bien récom- pensés, comme c'était le cas par le passé. De son côté, Am- rani n'a rien laissé au hasard. Il ne pense qu'à une seule chose désormais : aligner un

onze capable de glaner les trois points. Néanmoins, le gros du tra- vail sera fait par les joueurs qui de- vront terminer le chantier entamé par leur entraîneur et les diri- geants par une belle victoire, ce sa- medi, face à Zabana.

Recevoir le MCA le moral gonflé à bloc

Après la rencontre de ce samedi contre l’ASMO en déplacement, le

club béjaoui recevra, l’autre se- maine, le MCA à domicile, pour le compte de la 5e journée. Ainsi, les camarades de Messaoudi vont faire de leur mieux pour battre l’ASMO afin de préserver la séré- nité du groupe et préparer le Doyen dans de très bonnes condi- tions, sur le plan moral surtout, ce qui leur permettra d'affronter les Algérois en position de force. En

tous cas, un bon résultat ce samedi aura certainement des retombées positives sur le moral du groupe qui a gagné en confiance après sa dernière performance. Par ailleurs, ce climat ne pourra se maintenir qu'avec la réalisation d'un autre succès face au club de M’dina J’dida.

S. A.

autre succès face au club de M’dina J’dida. S. A. Sayeh : «J’espère débloquer vite mon

Sayeh : «J’espère débloquer vite mon compteur buts»

bonne voie et l’équipe voyage bien à l’extérieur, ce qui veut dire que nous al- lons aborder le prochain match face l’ASMO en ayant dans le viseur les trois points de la victoire et rien d’autre. Au- trement dit, nous n’allons pas nous contenter de défendre dans ce match, mais on jouera le coup à fond pour re- venir avec la victoire. Donc vous ferez ce déplacement dans la peau d’un conquérant, pour rester sur la lancée, n’est-ce pas ? Exactement, on refuse de revenir à la case départ, et cela passe par un résul- tat positif, donc j’espère que ce sera la victoire, car elle demeure la meilleure option qui nous permettra de rester sur cette belle lancée. En plus, on n’a jamais perdu durant nos deux derniers dépla- cements. Pour résumer, je dirais qu’on visera la passe de trois face à l’ASMO. Revenons maintenant à votre ren- dement personnel, peut-on avoir votre avis sur votre prestation face à Chlef ? Je suis, logiquement, dans une courbe ascendante, car je progresse au fil des rencontres. Bien que je ne sois pas titulaire, je fais ce qu’il faut pour accomplir ma mission comme il se doit. Certes, je ne suis pas encore au top de ma forme, mais cela va venir avec le temps, et comme je ne compte pas baisser les bras, je vais mettre les bouchées doubles pour gagner ma place de titulaire et surtout marquer des buts. Vous n’avez toujours pas marqué cette saison, quelle est la cause de ce mutisme ? Personnellement, j’attends ce déclic, car je suis convaincu qu’il suffira de dé- bloquer mon compteur buts pour que je renoue avec mon efficacité. Et comme je l’ai déjà souligné, je vais met- tre le paquet pour que je puisse concré- tiser cet objectif personnel, car je tiens à contribuer à ma manière dans les prochains résultats de mon équipe, soit par des buts. Pour cela, je fais preuve de patience tout en travaillant à fond aux entraînements, pour récolter le fruit de mon travail à l’avenir. S. A.

Ballo touché au tendon d’Achille

Titulaire pour la troisième fois de suite cette saison avec le MOB, l’attaquant ma- lien, Salif Ballo, n'a pas terminé la rencontre face aux Chélifiens. Le joueur souffre, en effet, du tendon d'Achille, après un coup reçu à une demi-heure de la fin par un joueur de l’ASO. Ballo s’est présenté au stade, avant-hier, mais il n’a pas voulu forcer pour éviter toute complication. Le staff médical n’a pas jugé utile de lui accorder quelques jours de repos, du moment que le joueur ne risque apparemment rien de grave.

«Ce n’est pas trop grave»

Pour sa part, Ballo nous a fait savoir que cette blessure n’a rien de grave et que sa participation à la rencontre de ce samedi n’est pas compromise : «Effectivement, j’ai reçu un coup au tendon d’Achille. A la fin du match de samedi dernier, j’ai discuté avec le médecin. Il m’a prescrit un traitement, mais il m’a tout de même rassuré. Il m’a fait savoir que tout rentrera dans l’ordre. Je sais que ce n’est rien de grave. Je serai bel et bien là ce samedi face à l’ASMO. Il n’y a aucune crainte sur ma participation. Déjà ça va beaucoup mieux par rapport au week-end dernier. Mentalement, je me prépare normalement à affronter l’équipe d’Oran. Je sais que ce sera un match difficile, mais on relèvera le défi.»

normalement à affronter l’équipe d’Oran. Je sais que ce sera un match difficile, mais on relèvera
ce sera un match difficile, mais on relèvera le défi.» Pour commencer, quelles sont vos impressions

Pour commencer, quelles sont vos impressions sur ce match nul ra- mené de Chlef ?

Arab Benaï «On a transféré la subvention de l’APW à la SSPA»

Les caisses de la SSPA/MOB viennent d'être renflouées d'une somme assez consé- quente. Comme annoncé par nos soins, l’APW a décidé de débloquer 1 milliard de centimes, entrant dans le cadre des subventions consacrées aux équipes professionnelles des Ligues 1 et 2 Mobilis. Une somme très importante qui a été transférée par le CSA à la SSPA/MOB et qui aidera la direction à gérer ses dépenses, notamment les salaires des joueurs en atten- dant les 700 millions du Fonds de

des joueurs en atten- dant les 700 millions du Fonds de wilaya. A ce sujet, le

wilaya. A ce sujet, le président du

CSA, Arab Benaï, nous dira : «Comme prévu, on a bel et bien transféré une somme de 1 milliard dans les comptes de la SSPA représentant la subvention de l’APW.»

«C’est Ikhlef qui m’a appris la nouvelle»

Concernant la disposition prise par le président du club amateur afin de transfé- rer l’argent à la SSPA/MOB, Benaï nous a fait savoir que c’est Ikhlef qui l’a informé de l’entrée de la subvention de l’APW dans

les caisses du CSA et qu’il devait la transfé- rer à la SSPA : «J’étais à Alger pour passer quelques jours de vacances, quand j’ai reçu un appel du président Ikhlef m’infor- mant de l’entrée officielle de la subvention de l’APW dans les caisses. Il m’a demandé du transfert dans l’immédiat la somme en question dans les caisses de la société et c’est que j’ai fait dimanche dernier.»

«Aucun problème avec les membres de la société»

Profitant de cette occasion, Benaï a tenu

à démentir certaines rumeurs concernant les conflits qui existeraient entre le CSA et le SSPA : «Je sais que beaucoup a été dit ces derniers sur des soi-disant conflits entre le CSA et la société, voire avec cer- tains actionnaires. Je tiens à démentir toutes ces rumeurs. Je précise qu’on n’a aucun problème ni avec les membres de la société ni avec les actionnaires. Moi, je tra- vaille dans l’intérêt du club et le MOB se porte bien en ce moment. Pourvu que ça dure.»

C’est toujours une très bonne chose de garder notre invincibilité en dépla- cement. Mais il faut signaler que cette performance est l’œuvre de tous les joueurs et des supporters qui nous ont soutenus durant les 90 mi- nutes de jeu, et je saisis cette oc- casion pour les remercier de leur soutien qui aura joué un grand rôle dans le score final de la partie. J’espère que nous allons maintenir le cap et remettre ça lors des pro- chaines rencontres, à commencer par le pro- chain match face à l’ASMO. Votre rentrée en jeu a donné beaucoup de tonus à l’at- taque, qu’avez- vous à dire ? Je suis content d’avoir contribué à ce match nul, même si j’aurais aimé inscrire le but, mais malheu- reusement, l’efficacité nous a fait défaut. En plus, il faut dire que l’arbitre m’a privé d’un penalty vala- ble. J’espère que je serai buteur prochainement, car je veux débloquer mon compteur buts rapidement. Lors de la prochaine journée,

vous irez

défier

l’ASMO

dans son

terrain,

comment

se présente

pour vous

cette ren-

contre ?

On est

sur la

«On a octroyé pas moins 6,9 milliards à la société durant trois mois»

Durant les trois mois passés, Arab Benaï affirme que la SSPA/MOB a ob-

tenu pas moins de 6,9 milliards :

«Notre objectif est de veiller à la stabilité de notre équipe. Ainsi, on a transféré 6,9 milliards des 7 qui entrent dans le cadre des subventions de l’APC, de l’APW, du fonds de wilaya et de la DJS. On n’a laissé que 100 millions pour la gestion du club amateur.»

«Jusqu’à présent, on n’a pas de représentant du CSA au sein du CA»

Reprise avec un effectif presque au complet La séance de travail d'avant-hier a été marquée
Reprise avec un
effectif presque au
complet
La séance de travail d'avant-hier a été
marquée par la présence de presque tout
l'effectif. Les joueurs ont repris dans une
bonne ambiance. Seuls le gardien Zaïdi, qui
est resté chez lui après le décès de son frère,
et Fawzi Rahal, qui a été autorisé à s’absen-
ter pour assister à l’enterrement de son
beau-frère, manquaient à
l'appel.
Amrani
Dehouche
travaille les
a repris
centres en retrait
L'entraîneur du Mouloudia de
Béjaïa, Abdelkader Amrani, fait
beaucoup travailler ses atta-
quants depuis le début de cette
saison afin de retrouver leur effi-
cacité. Hier et avant-hier, il a axé
ses exercices sur les centres en
retrait. En effet, il insistait à
chaque fois pour qu'ils
soient bien ajustés.
Ayant raté le dernier match
de son équipe face à l’ASO en dé-
placement, le milieu de terrain bé-
jaoui, Nassim Dehouche, a repris le
travail à l’occasion de la séance d’en-
traînement. Ce dernier, qui a été
remplacé par Sidibé, reprendra sa
place dès ce week-end, à l’occa-
sion du déplacement du Mou-
loudia à Oran pour donner
la réplique à
l’ASMO.

Alors que chaque club doit

posséder au moins un repré- sentant du CSA au niveau de la SSPA pour observer et suivre les dépenses du conseil d’administration, notamment en ce qui concerne celles obte- nues par le biais du club amateur, Arab Benaï nous a appris qu’actuelle- ment, le CSA n’a aucun re- présentant pour occuper cette mission au sein de la SSPA : «Pré- sentement, on

n’a pas un repré- sentant du CSA au sein de la so- ciété. On est en train de transfé- rer l’argent à la SSPA, après on ne sait plus com- ment se font les dépenses.»

S.A.

www.lebuteur.com N° 2768 CRB 11 Mercredi 17 septembre 2014 Coup mou Obélé double buteur face
www.lebuteur.com
N° 2768
CRB
11
Mercredi 17 septembre 2014
Coup mou
Obélé
double
buteur
face à
Après la défaite dans le derby
Dar El Beida Afin de garder les remplaçants dans rythme, Victor Zvunka a à Khelili
Dar El Beida
Afin
de
garder
les
remplaçants
dans
rythme,
Victor
Zvunka
a
à Khelili programmé
le hier qui
une
rencontre
amicale
face
formation
de
El
Beida.
Les
camarades
d’Obélé,
titulaire
à
l’occasion,
sont
parvenus
s’imposer
sur Dar
le
score
de
2-1.
Ce
sont
les
visiteurs
ont
ouvert
le
score
avant
Came-
rounais,
Obélé,
s’illustre
et deux
oc-
casions
et
donne
l’avantage
à
équipe.
On
notera
dans
la sur cette à que
le de son ren-
contre
la
participation
de
Balagh
qui
revient
de
blessure,
Zvunka ; «Un bon
exercice pour les joueurs en
manque de temps de jeu»
Benchrifa,
et
Sellami.
Approché par nos soins en fin de rencontre Zvunka
a déclaré :
«C’est une partie qui m’aura servi à
voir ceux qui n’ont pas beaucoup de temps de
jeu, notamment les jeunes espoirs. C’est aussi
l’occasion pour moi de songer au prochain
match de l’USMBA et les remplacements
possibles qu’on pourra effectuer pour le
match.»
Asselah reprend
les entraînements

Comme prévu, le portier du Chabab, Asselah, après une absence qui aura duré plus de trois se- maines en raison d’une blessure à la cuisse, a repris les entraînements avec ses camarades cette semaine en prévision de la préparation du prochain match de championnat et la réception de l’USMBA. L’ex- pen- sionnaire de la JSK se contente jusqu'à présent des séances d’entraî- nement en solo ainsi qu’un pro- gramme de renforcement physique dans une salle de musculation avec le préparateur physique, Bourzag.

Il est toujours soumis aux soins Même si l'état d'Asselah semble beaucoup s’améliorer cette semaine au point que le joueur se permette de prendre part à des séances d’en- traînement, cela n’empêche que ce dernier est toujours soumis à un programme de soins intensifs mis en place par le staff médical. Ce dernier se rend à l’infirmerie quoti- diennement afin de suivre l'état de sa blessure.

s’annonce déjà impossible. Vu la forme actuelle du portier du CRB, ce dernier doit encore prendre part à des séances de soins, et par la suite retrouver sa forme physique ce qui ne peut pas se faire en l’es- pace de 3 jours. Ainsi Boukacem sera reconduit dans les buts pour la troisième fois consécutive, le trans- fuge de Hadjout s’en sort assez bien en dépit de la défaite face à l’USMA, samedi dernier. Au retour d’Asselah, la concurrence sera acharnée entre les deux hommes.

« Heureux de retrouver l’ambiance des entraînements » A la fin de la séance d’entraîne- ment d’hier, nous avons pris at- tache avec le portier Asselah afin d’avoir ses impressions sur son re- tour à la préparation. «J’attendais ça depuis un petit moment, ça me fait beaucoup de bien de retrouver l’am- biance des entrainements même si pour le moment je ne me suis pas in- tégré au groupe. Je prends part à des séances de musculation et des en- traînements pour pouvoir garder ma forme physique, ainsi qu’un pro- gramme de soins intensifs pour évi- ter une rechute.»

Des changements

attendus face à l’USMBA

M ême si pour le staff technique du CRB, cette défaite face à l’USMA dans le derby algérois n’est pas un match référence de leur équipe puisque le résultat final fut faussé par des décisions d’arbitrage, cela

n’empêche pas que le technicien français Victor Zvunka songe sérieusement à effectuer des changements pour la réception de l’USMBA, la semaine prochaine. Le coach aurait confié à ses proches que certains joueurs l’avaient déçu encore une fois alors qu’il comptait sur eux pour mener l’équipe en début de saison. Cette fois-ci, il n’au- rait plus le cœur à leur accorder un nouveau sursis et songe à donner leur chance à d’autres éléments.

Le staff agacé par les erreurs individuelles… Dans la rencontre face à l’USMA, les joueurs se sont souvent laissés aller au jeu individuel sans pouvoir faire la différence avec leur adversaire directe. Un scénario qui aura agacé Zvunka qui ne s’est pas empêché de faire la remarque lors de sa sortie médiatique en fin de rencon- tre. Le Français reprochait à certains de garder beaucoup trop le ballon et le perdre dans des endroits sensibles du terrain, comme ce fut le cas sur le second but quand Dje- diat s’est fait déposséder du ballon au milieu de terrain et a ainsi à offert l’occasion aux Usmistes de tuer le match.

… et l’attaque Le plus grand souci du staff technique du CRB sera en- core une fois la ligne d’attaque. Face à l’USMA, celle-ci, en

dépit de ses tentatives, n’a jamais réussi à inquiéter vrai- ment le gardien Berrefane. Les quelques occasions que l’équipe s’est procurée l'ont été sur des frappes en dehors de la surface, ce qui traduit bien la difficulté de l’équipe à pénétrer dans la surface adverse. Pour remédier à ce pro- blème, Zvunka songe à apporter des modifications dans ce compartiment, cela en sachant qu’aujourd’hui il pourra compter sur le retour d’Obélé et Balagh.

Les décisions de Zvunka critiquées Le technicien en a pris aussi pour son grade au lende- main de la défaite face à l’USMA. En effet, on reproche- rait à Zvunka ses décisions tactiques en seconde période en effectuant des changements pour renforcer le travail défensif alors que l’équipe, menée au score, avait grande- ment besoin d’un attaquant supplémentaire avec Bou- gueroua pour tenter de déjouer la défense de l’USMA. En décidant de ne pas prendre de risque, le coach a per- mis à l’adversaire de continuer à exercer un ascendant sans jamais se faire inquiéter.

Même son choix des 18 est remis en cause Outre ses décisions durant la rencontre, Zvunka se fera aussi critiquer pour sa liste des 18, avant le match de l’USMA. En effet, le coach avait décidé d’écarter quelques éléments pourtant très influents lors de la réception du MCO, à l’image de Sellami qui avec sa vitesse pouvait apporter un plus à l’attaque, ce jour-là. Lamine Amimi

Il ne sera pas concerné par le match de l’USMBA Bien que la ren- contre
Il ne sera pas concerné
par le match de
l’USMBA
Bien que la ren-
contre de l’USMBA
ne soit pas pour
demain, la partici-
pation d’Asselah
Les
dirigeants
auditionnés hier par
la ligue
Condoléances
Suite au décès de Smaïl Khabatou, qui
nous a quitté à l’âge de 94 ans, la famille du
CRB tient à présenter ses plus sincères
condoléances à la famille du défunt et se
joint à leur douleur. «A Dieu nous apparte-
nons et à Lui nous retournons.»

« Je ne pense pas être prêt cette semaine » Nous avons demandé à Asselah la date de son retour. Ce dernier nous confirme bien son forfait pour cette semaine. «En fait, cela dé- pend de ma guérison et des séances de soins que je suis de- puis un petit moment. Je ne pense pas que ça pourrait se faire pour cette semaine, il faut au moins attendre la semaine prochaine pour que je puisse reprendre la préparation avec mes camarades et ainsi pou- voir être prêt pour la compé- tition.»

L.A.

Comme nous l’avons annoncé dans notre dernière édition, la direc- tion du CRB a bien
Comme nous l’avons annoncé
dans notre dernière édition, la direc-
tion du CRB a bien rédigé son rapport
et l’a présenté à la LFP, hier. Les diri-
geants du Chabab qui ont eu droit à la
parole ont montré du doigt l’arbitre de
la rencontre Arab qui, pour eux, a in-
flué sur le résultat final. Ainsi ce dos-
sier sera étudié par la commission
d’arbitrage qui ne devrait plus
tarder à rendre son verdict.
qui ne devrait plus tarder à rendre son verdict. Sidhoum «Nous devons tourner la page de

Sidhoum «Nous devons tourner la page de l’USMA»

Comment vous vous remettez de la défaite dans le derby ? Nous n’avons pas vraiment le choix, déjà aux vestiaires à la fin de la rencontre nous avons décidé de passer à autre chose. Je pense que nous avons fait un bon match, surtout en première période où nous nous sommes procurés le plus d’occasions franches. Seulement voila, comme souvent dans les derbys, le match se joue sur des petits détails. Vous voulez parler du penalty ? Oui exactement, ce qui nous a beaucoup déstabilisés. Pourtant, nous n’avons pas baissé les bras car nous nous sentions capables de revenir, jusqu'à ce deuxième but qui avait plié le match. Pour beaucoup de gens, l’arbitre est la cause princi- pale de votre revers. Qu’en pensez-vous ? Quand on revoit les séquences, on s’aperçoit que l’arbitre avait commis une grosse bourde en sifflant le penalty. C’est une erreur qui nous aura fait payer cher une ren- contre que nous avions pourtant bien négo- ciée en première pé- riode. Sincèrement je ne saurais pas vous dire s'il avait fait exprès ou pas, comme le spéculent cer- tains, mais personnellement je voudrais qu’on tourne vite la page du derby même si ce ne sera pas facile de pouvoir se concentrer sur la suite du parcours. A votre avis, pourquoi le CRB n’a pas pu revenir au score après ce penalty ?

Le but nous avait fait beaucoup de mal car nous voulions au moins tenir le premier quart d’heure et tenter après d’enflammer le match à la fin. Nous devions donc après le but nous exposer au danger plus tôt que prévu, ce qui a permis à l’adversaire de trouver les espaces et tuer le match. En ce qui vous concerne, comment évaluez-vous votre première titularisation ? Ça s’est fait dans un derby et ça m’a doublement réjoui. Je ne pourrais pas vous dire si j’étais bon ou pas, mais j’ai tout fait pour respecter les consignes du coach. Maintenant, c’est à lui de voir si j’ai rempli ma mission ou de me demander de four- nir peut-être un peu plus d’efforts. En tout cas, les supporteurs, eux, ont été agréablement surpris par votre bonne prestation… Nous avons choisi ce métier pour pouvoir apporter de la joie aux gens, si j’ai réussi à laisser une bonne impression à nos supporteurs, cela me fait grand plaisir, car c’est eux qui sont le mieux placés pour nous juger en plus de notre staff technique. Avez-vous commencé à penser au prochain match ? Oui bien sûr, nous y pensons depuis la reprise des entraînements. Ce sera un match très important face à l’USMBA, non seulement parce que nous allons affronter une équipe de bon niveau, mais aussi car nous devons prouver que cette défaite dans le derby n’était qu’un faux pas, pour pouvoir repartir du bon pied. Entretien réalisé par Lamine Amimi

12
12

Le futur remplaçant de Mbolhi chez les Verts

N° 2768

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

Entretien

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

N° 2768

13
13

Mercredi 17 septembre 2014

Mercredi 17 septembre 2014

Hossin Lagoun

De notre envoyé spécial à Malmö (Suède) : Nacym Djender
De notre envoyé
spécial à Malmö
(Suède) :
Nacym Djender

«Toufik Kourichi m'a téléphoné pour me demander

de préparer mon passeport algérien» montrés les plus rassurants. J'ai donc décidé d'aller sur place
de préparer mon passeport algérien»
montrés les plus rassurants. J'ai donc décidé d'aller
sur place pour effecteur des tests. Ce fut concluant
à tous les niveaux. Le coach, Massimo Taïbi, était
l'ancien gardien
de Terracina avaient appelé Massimo Taïbi qui leur
a recommandé vivement de me faire signer. Tout le
monde était content au départ. Par la suite, on est
tombés de haut en voyant au-
Votre ambition est si grande que ça ?
Vous savez, si à mon âge je ne rêve pas grand et
si je ne crois pas en moi très fort, qui va le faire à
ma place ? Oui, je dois espérer et travailler pour
de but du Milan
AC et Manchester Uni-
ted. Il disait beaucoup de
bien à mon sujet. Il m’a fait savoir
«J'ai quitté Malmö ff
parce que je voulais
jouer avec les A,
pas avec la
réserve !»
tant d'anomalies. On s'est dit
que si ça commençait de la
sorte, comment ça serait en
fin de saison ? Fabio Celestini
et le directeur sportif aussi al-
laient démissionner. Les
joueurs faisaient grève
C'était une grosse pagaille.
Vous êtes donc bloqué au-
jourd'hui, puisque vous
avez bien signé à Terracina,
non ?
Non, heureusement que je
n'avais rien signé. La photo qu'on voit de moi avec
mon frère Hassan, c'était juste pour la presse. On
l'avait faite sans avoir rien signé avec le club. C'est
ce qui nous a sauvés aujourd'hui.
Vous êtes donc libre de signer où vous voulez,
c'est ça ?
Oui, fort heureusement. De part mon statut de
footballeur amateur, j'ai le droit d'intégrer n'im-
porte quel club, même après la fin du mercato es-
tival.
Qu'espérez-vous
aujourd'hui ?
mériter ce qu'il y a de mieux dans la vie. Mon rêve
aussi est d'intégrer un jour l'équipe d'Algérie. Jouer
mon premier match et prendre mon maillot chez
moi à Malmö et le déposer sur la tombe de mon
père, Allah yerrahmou. C'était son plus grand rêve.
Aujourd'hui, c'est devenu le mien. J'espère que tout
cela se réalisera un jour inch’Allah.
On a appris que des responsables de la DTN
vous ont contacté tout récemment, vous
confirmez ?
(Il sourit largement). Puisque vous avez cette in-
formation, je suis obligé de vous confirmer cela.
Oui, un certain Toufik Kourichi m'a appelé pour
me dire de préparer mon passeport, afin de pren-
dre part au prochain stage de la sélection olym-
pique. Je ne vous cache pas mon bonheur et celui
de ma famille. J'espère aller au bout de mon rêve et
prendre part à une belle aventure avec les Verts.
Vous avez été contacté par la Fédération sué-
doise de football ?
Oui, le responsable des jeunes m'a téléphoné
pour me dire qu'il suivait de près mon évolution,
en vue de me sélectionner avec l'équipe de Suède
de mon âge. C'est très

qu'il était très satisfait de mon niveau. J'étais devenu très proche de lui. C'est Mas- simo qui me conduisait dans sa voiture à l'en- traînement ou à l'hôtel. J'ai noué une grande complicité avec lui. Il me disait : «Je me revois en toi, à mes débuts.» C'est un très grand honneur d'entendre de propos pareils de la bouche de Mas- simo Taïbi. C'est très flatteur Qu'est-ce qui a fait capoter ce projet ? Avec Massimo Taïbi, je suis resté en très bons termes. On s'appelle même aujourd'hui. En fait, mon ancien agent suédois avait été un peu trop gourmand en demandant beaucoup d'argent. Ce qui a fait capoter le projet. Par la suite, je me suis séparé de lui et je suis parti faire des essais au To- rino qui m'avait intégré en Primavera et Genoa qui m'a mis dans l'équipe première. Pourquoi ça n'a pas abouti avec Torino et Genoa ? Ils m'avaient proposé tous les deux un contrat de jeune. Ce que j'ai refusé. Moi, je cherchais à in- tégrer l'équipe A, sinon, je serais resté à Malmö FF qui m'avait proposé le même contrat. De plus, j'au- rais été près de ma famille. J'ai eu encore d'autres propositions en Italie d'Ascoli et de Monza en Série C. C'est en Italie que je voulais jouer. Ils ont une des meilleures méthodes de formation pour les gardiens de but. C'est pour cela que je me suis re- trouvé à Terracina qui m'avait proposé de jouer avec les A en Série C. Terracina avait pourtant de grandes ambi- tions pour cette saison en ramenant Fabio Ce- lestini, l'adjoint de Shuster, à la tête de l'équipe Oui, c'est d'ailleurs cette ambition affichée en été qui nous a poussés à opter pour Terracina, mon frère Hassan et moi. Pour leur part, les dirigeants

«Fabio Celestini a été très gentil avec mon frère Hassan et moi»
«Fabio Celestini
a été très gentil avec
mon frère Hassan
et moi»
a été très gentil avec mon frère Hassan et moi» valorisant pour moi tout cela, mais

valorisant pour moi tout cela, mais si je réussis plus tard dans le haut ni- veau inch’Allah, je joue- rai bien évidemment pour l'Algérie de mes parents et de toute ma famille. Ce serait trahir la mémoire de mon dé- funt père, Allah yerrah- mou, si je refusais l'appel de l'Algérie. L'histoire serait plus belle avec les Verts et leurs merveil-

leux supporteurs. Ça donne des frissons, avant même de les rencontrer. Vous avez suivi l'aventure des Verts au Mon-

J'aimerais vite trouver un club pour ne pas rester inactif

longtemps, même si je m'entraîne tous les jours environ cinq heures par jour. Il me faut impérativement renouer avec la compétition. Rien ne peut remplacer les matchs. C'est quoi votre rêve le plus fou ? C'est bizarre, mais quand mes amis me posent la même question, je leur dis toujours que mon rêve est de remplacer un jour Iker Casillas au Real Madrid. (Il se marre). Je sais que c'est fou ce que je dis, mais c'est vous qui m'avez demandé de vous dévoiler mon rêve. (Il rigole encore). Et puis, d'ail- leurs, ce n'est qu'un rêve, non ? Pourquoi doit-on s'en priver ? Autant rêver grand, tant que ça reste juste un rêve !

dial ? Et comment ! Bien sûr que j'ai vibré comme tout le monde avec les Verts. Je connais les noms de tous les joueurs. Zemmamouche, Mbolhi, Mandi,

Cadamuro, Brahimi, Feghouli, Slimani

tout le monde, je vous dis. (Il sourit). Maintenant, il va falloir bosser très dur pour arriver en A inch’Allah. Un mot pour le public algérien ?

Je remercie tous ceux qui m'ont contacté sur In- ternet afin de me souhaiter la bienvenue en Équipe nationale. J'espère honorer ma première sélection bientôt pour une longue aventure avec les Verts. Je profite aussi de cette occasion pour passer un salam à ma famille en Algérie. Entretien réalisé à Malmö (Suède) par Nacym Djender

je connais

«Je rêve de déposer mon maillot

sur la tombe de mon père, dès ma

première sélection avec les Verts»

Hossin et Hassan Lagoun sont des ju- meaux nés en Suède, de parents algé- riens. Le premier a choisi de devenir gardien de but, comme son défunt père, alors que le second joue en attaque. En été, il était question pour eux de signer à Terracina, en Série C italienne, mais ce rêve a été reporté par le destin qui les a reconduits au point de départ : Malmö. C'est dans cette ville, qui a vu éclore Zla- tan Ibrahimovic, que les deux footbal- leurs ont commencé leur carrière. Et c'est chez eux qu'ils nous ont reçus en exclusivité pour nous faire part de leurs ambitions. Une aventure qui ne fait que commencer. Beaucoup d'agents se dé- mènent pour les placer dans de grands clubs d'Europe. Mohamed Grine, son conseiller, parle déjà de sollicitations émanant d’Angleterre. En attendant, Hossin et Hassan se préparent à intégrer l'équipe d'Algérie olympique dont les di- rigeants leur ont demandé de préparer les passeports. Un bon signe pour la suite de la carrière de celui qui sera sans doute le futur remplaçant de Raïs Mbo- lihi chez les Verts.

Merci Hossin de nous accueillir chez vous, à Malmö… C'est moi qui vous remercie d'avoir pris la peine de venir jusqu’ici spécialement pour moi et mon frère Hassan. Franchement, on en est honorés. Si on est venus chez vous, c'est parce que vous avez défrayé la chronique ces derniers jours. On parle beaucoup de vous Oui, c'est vrai, nous aussi l’avons constaté depuis quelque temps. J'espère que tout ce bruit aboutira à quelque chose de concret. Il faut dire que nous n'avons encore rien fait pour faire parler de nous pour le moment.

nal suisse qui a joué à l'Olympique de Mar- seille ? Oui, c'est lui, il a aussi joué à Getafe et à Levante, en Espagne. La saison dernière, il était l'adjoint de Bernd Shuster, l'ancien entraîneur du Real Madrid. Les entraînements avec lui sont de très haut niveau. Je garderai un bon souvenir de Celestini. Mais lui aussi a été dégoûté par l'ambiance qui régnait dans ce club. Que s'est-il passé au juste pour que vous abandonniez une telle opportunité ? Je n'ai pas abandonné Terracina. J'ai juste été écœuré par ce que j'ai vu sur place. Ce n'était vrai- ment pas sérieux. En décidant d'y aller, je pensais que ça pouvait me servir de tremplin pour accéder dans un ou deux ans à la Série A, surtout que les contacts ne manquent pas là-bas. On a parlé de Modena, Torino, Genoa et As- coli, c'est vrai tout cela ? Oui, c'est vrai Il y a tellement de contacts qu'on se perd un peu dans tout cela. Et si on redémarrait tran- quillement en vous demandant d'abord de nous raconter votre parcours ? Les lecteurs ne vous connaissent pas encore. On vous décou- vre en Algérie (Il sourit). Oui, vous avez raison, commençons par le début donc. Je m'appelle Hossin Lagoun, je suis né le 4 décembre 1995 à Malmö. Je ferai donc 19 ans dans quatre mois. Je suis gardien de but. J'ai commencé à jouer au football à l'âge de 4 ans. Mon père, Allah yerrahmou, a été mon premier entraî- neur. Lui-même était gardien de but. J'étais joueur de champ à mes débuts, puis un jour, on nous a ra- mené les équi-

à mes débuts, puis un jour, on nous a ra- mené les équi- gants et j'ai

gants et j'ai dit à mon père que je voulais les essayer. (Il rit). Votre papa, Allah yerrahmou, a dû être très content de vous voir choisir le poste de gar- dien de but, non ? Oui, bien sûr ! Il a été ravi que je choisisse le même poste que lui sans qu'il n'intervienne dans mon choix. De plus, je ne savais même pas qu'il était gardien de but. Je voulais juste essayer les gants qui scintillaient devant moi. Pendant le match, mon père, Allah yerrahmou, s'était installé derrière les buts et me dictait ce que je devais faire et où me placer. Plus il me parlait, plus je prenais confiance en moi, et ça me plaisait en- core davantage. J'avais compris tout de suite que ce poste était une énorme responsabilité au sein de l'équipe. On peut passer de géant au néant, selon votre rende- ment. C'est ce qui m'a le plus plu dans ce poste. Après, vous êtes passé aux choses sérieuses en optant pour le plus grand club de Suède, Malmö FF, là où Zlatan Ibrahimovic a joué de 1999 à 2001 Oui, par la suite j'ai été repéré par les recruteurs de Malmö FF qui m'ont de- mandé de rejoindre leur club. Mon père, Allah yerrahmou, a bien sûr accepté avec joie. Et c'est là que j'ai commencé à me faire un petit nom chez les jeunes. J'étais entre de bonnes mains, puisque mon entraîneur Jan Möller a été Ballon d'Or en Suède (ndlr,1978). De plus, je n'étais pas loin de ma famille et de mon école. Par la suite, on m'a proposé de res- ter au club, mais avec l'équipe réserve. Mais comme je suis ambitieux, j'ai décidé de tenter ma chance ailleurs. A quel âge vous avez perdu votre papa ? J'avais 15 ans. La mort de mon père nous a tous secoués. Il est parti très tôt. Il était malade et on avait un peu le temps pour se «préparer», on va dire. Mais peut-on réellement se préparer à perdre son papa aussi tôt ? Les pronostics des

médecins lui avaient prédit un sursis de dix mois, avant de mourir. Allah nous l'avait laissé encore quatre ans de plus, el hamdoulillah, puis Il l'a rap-

pelé à Lui. C'est notre destin, il faut l'accepter, c'est tout, c'est comme ça. Allah yerrahmou Vous êtes combien dans votre famille ? J'ai une grande sœur de 20 ans, un frère jumeau et deux autres petits frères de 16 ans et 13 ans, Nouh et Zakaria. On joue tous au foot. Mon frère Nouh est gardien de but comme moi, il mesure 1,98 m (il sourit) et Zakaria est attaquant. Vos parents sont originaires de quelle ville en Algérie ? Mes parents habitaient tous les deux à Kouba, à Alger. Mais mon père

«J'ai été formé au Malmö ff, le club de Zlatan Ibrahimovic»
«J'ai été formé
au Malmö ff, le
club de Zlatan
Ibrahimovic»
formé au Malmö ff, le club de Zlatan Ibrahimovic» est originaire de Sétif. Tout s'est enchaîné

est originaire de Sétif. Tout s'est enchaîné à partir de l'année der- nière, lors d'un tour- noi au Danemark. C'est là que vous avez

tapé dans l’œil des re- cruteurs italiens… Oui, c'était en no- vembre dernier. Comme on jouait sou- vent des tournois in- ternationaux avec Malmö FF, j'avais réa- lisé un très bon parcours à Copenhague, et c'est là que tout s'est enchaîné, en effet. C'était la première fois que je découvrais le monde des agents et des managers de joueurs. J'ai été un peu bousculé par tout ce qui m'arrivait. A 18 ans, on ne peut pas tout comprendre. De plus, mon père, qui pouvait gérer cela, était parti, Allah yerrahmou. Ce n'était vrai- ment pas facile de prendre les bonnes décisions à notre jeune âge. Vous étiez donc livrés à vous-mêmes C'est ça. On n'avait pas le choix. Je devais juste faire confiance en priant Allah de tomber sur des gens sérieux. C'est ce que j'ai donc fait en accor- dant ma confiance à un agent suédois. C'est lui qui a effectué les démarches pour m'emmener en Ita- lie. Je vais donc là-bas pour faire des essais à Mo- dena qui évolue en Série B Qui vous a convaincu d'aller en Italie ? C'était les recruteurs de Modena qui s’étaient

p ements. Comme je suis curieux de nature, j'ai été accroché par la couleur des
p ements.
Comme je suis
curieux de nature,
j'ai été accroché par la couleur des
Vous «Massimo Taïbi m'a dit : «Je me revois en toi à ton âge» avez
Vous
«Massimo Taïbi m'a
dit : «Je me revois
en toi à ton âge»
avez juste
signé à Terra-
cina en Série A,
alors que vous avez été
formés à Malmö. C'est
suffisant déjà pour qu'on
parle de vous, non ?
Oui, on en parle bien sûr à
cause de cela. Mais la vérité,
c'est qu'il y a beaucoup de

choses qui ont changé depuis qu'on a été à Terracina. Ce n'est pas du tout comme on l'avait espéré. Comment ça ? Vous jouez bien en Italie, non ? On allait jouer en Italie. Mais aujourd'hui, on est retournés à Malmö. La situation s'est un peu com- pliquée à cause des fausses promesses qu'on nous a données avant d'aller à Terracina. Nous avons été très déçus de ce qu'on a trouvé, une fois sur place. Les promesses n'ont pas été tenues par les diri- geants du club, même si l'entraîneur Fabio Celes- tini a été très gentil avec mon frère et moi. Fabio Celestini, c'est bien l'ancien internatio-

«Voilà pourquoi je n'ai pas signé à Genoa ou au Torino»

pourquoi je n'ai pas signé à Genoa ou au Torino» Barreto (sélectionneur de l’Ethiopie) analyse le

Barreto (sélectionneur de l’Ethiopie) analyse le jeu du Malawi :

«Une équipe dangereuse en contres et qui va vite vers l’avant, mais l’Algérie gagnera là-bas sans souci»

l’avant, mais l’Algérie gagnera là-bas sans souci» L’Ethiopie s’est inclinée (3-1) au Malawi mercredi

L’Ethiopie s’est inclinée (3-1) au Malawi mercredi dernier. Quel commentaire faites-vous sur cette deuxième défaite de suite de votre sélection ? Ce fut un match difficile pour nous là-bas. On aurait pu revenir avec un bon résultat, sauf qu’on a, une nou- velle fois, manqué d’expérience. Nous avons bien joué, mais nous avons manqué d’efficacité et de concentra- tion sur certaines actions. L’adversaire a su profiter de nos erreurs pour nous marquer trois buts. Comment analysez-vous le jeu de cette équipe du Malawi ? C’est une équipe qui opère surtout par des contres. Comme je vous l’ai dit, nous avons bien joué, mais der- rière, nous n’avons pas réussi à bien défendre. Si nos attaquants s’étaient montrés plus effi-

caces devant, on au- rait sans aucun doute gagné. Le Malawi nous a tués sur des contres.

Pensez-vous que la sélection algérienne a les moyens d’aller gagner là-bas ? Rassurez-vous, l’Algérie va gagner facilement au Malawi. Il n’y a pas à comparer entre les deux sélections. L’équipe d’Algérie recèle des joueurs de haut niveau et d’expérience sur- tout. Il sera très difficile pour le Ma- lawi de vous battre, même chez lui et devant ses supporters.

De quel joueur ou compartiment l’Algérie devra se méfier et faire at- tention ? L’Algérie n’a pas à avoir peur de cet

adversaire. Néan- moins, elle devra faire attention à

un joueur en par- ticulier, Joseph Kamwendo, qui évolue au TP Ma- zembe et qui demeure, à mon sens, le véritable stabilisateur de cette équipe malawite. Pratiquement, tous les bal- lons passent par lui au milieu du ter- rain. Aussi, je rajouterais une chose.

Oui, allez-y… Les joueurs du Malawi courent

beaucoup. Ils aiment jouer en pro- fondeur et faire de longs sprints. Les défenseurs algériens devront rester vigilants et antici-

tenta-

concentrés. Cependant, je pense que les joueurs algériens pourront s’y adapter.

Concernant le climat ? Le climat ne pose pas problème. Nous avons joué sous une tempéra- ture de 23 degrés. Il n’y

a pas beaucoup d’alti- tude et, généralement, il ne fait pas très chaud. Les supporters du Malawi, com- ment les avez-vous trouvés ? Très chaleureux et accueillants. C’est un peuple pacifique et leurs sup- porters sont fair-play. Ils n’ont aucu- nement exercé de pression sur nous.

Déjà deux défaites pour vous à la tête de l’Ethiopie. Ça ne sent pas la

sérénité pour vous et le groupe… C’était deux défaites très dures à avaler. Je trouve qu’on a bien joué face à l’Algérie, même si la défaite au bout est logique, puisqu’on a eu affaire au favori du groupe et un mondialiste. Gagner aurait été une grosse surprise pour nous. Face au Malawi, là on ne méritait pas de perdre, mais que vou- lez-vous, c’est ça le football. Je vais essayer d’appor-

ter quelques cor- rections et aider l’équipe à aller de l’avant. Vous

qualification à la phase finale de la prochaine CAN ? Oui, rien n’est encore perdu pour nous. On a deux matchs face au Mali à disputer au mois d’octobre et on va tout faire pour glaner des points. On tentera d’aller gagner à Bamako afin de nous relancer et continuer ainsi à espérer. Vous êtes assez proche de Slimani. Que lui avez-vous dit de spécial à l’occasion du match disputé der- nièrement à Addis-Abeba ? Avant le match, je l’ai un peu ta- quiné. Je lui ai souhaité bonne chance, mais je lui ai fait savoir qu’il n’allait pas marquer contre nous, car j’ai pré- paré un plan contre lui. Finalement, j’ai eu raison (rires…). Un autre joueur algérien évolue cette saison au Portugal, en l’oc- currence Yacine Brahimi, qui est en train de s’illustrer à Porto. Que pensez-vous de lui ? C’est un joueur extraordinaire. C’est l’un des meilleurs joueurs de Porto en ce début de saison. Il ap- porte beaucoup de solutions devant et, sincèrement, je le vois signer bien- tôt dans un très

grand club eu- ropéen, encore plus grand que Porto.

Entretien

réalisé par

Saïd Fellak

«Le peuple du Malawi est pacifique et n’exerce aucune pression sur l’adversaire»

«L’Algérie devra faire attention à Kamwendo, joueur du TP Mazembe, le stabilisateur du jeu de sa sélection»

per

tives.

Comment

leurs

avez-

vous trouvé la pe-

en

synthétique laquelle s’est joué le match ? Pas bien du tout. Et pourquoi ça ? En plus d’être en synthétique, elle est ancienne. Ce n’est pas une pelouse de dernière génération. Cela pourrait poser quelques problèmes aux joueurs algériens, eux qui aiment poser le ballon à terre. Il faut être très

sur

louse

«La pelouse en

synthétique pose problème, car elle n’est pas de la dernière génération»

croyez

la

toujours

à

Le sélectionneur de l’Ethiopie, Mariano Bar- reto, qu’on a joint hier au téléphone, a accepté
Le sélectionneur de
l’Ethiopie, Mariano Bar-
reto, qu’on a joint hier au
téléphone, a accepté
d’analyser pour nous le
jeu de l’équipe du Malawi
qu’il a affrontée mercredi
dernier avec sa sélection.
Le technicien portugais a
mis en avant les forces de
cette équipe, ne man-
quant pas de souligner que
les Verts n’éprouveront,
en principe, aucune diffi-
culté à s’imposer à Blan-
tyre. Entretien !

«Un responsable de la Fédération suédoise m'a appelé pour me dire qu'il suivait de près ma progression»

N° 2768 14 Mercredi 17 septembre 2014 Manager général, le poste de toutes les convoitises
N° 2768
14
Mercredi 17 septembre 2014
Manager général, le poste de toutes les convoitises
La direction de l'USMH est à la recherche d'un manager général. Pour cela, les
dirigeants sont déjà sur plusieurs pistes et se concertent entre eux à chaque fois
que l'occasion se présente, pour faire le meilleur choix. Pour l'instant, ils sont plu-
sieurs à prétendre à ce poste, mais le futur manager général ne sera pas connu
avant l'été. Les membres actionnaires veulent trancher cette question lors de la
prochaine réunion du conseil.

Priorité au volet psychologique

l l C'est vrai que Abdelkader Iaiche ne négligera pas les autres aspects, le tra-

vail technico-tactique, notamment, mais le plus important, c'est de prioriser le travail psychologique. Ainsi, ce dernier aura du pain sur la planche et devra mettre, toutefois, tout son savoir-faire pour apaiser la tension. Mais il faut aussi admettre que dans ce genre de si- tuation, la volonté demeure le seul mot d'or- dre pour les coéquipiers de Limane, sommés de se réveiller et de se révolter, pour espérer renouer avec la victoire qui fera certainement du bien au groupe et aux supporters, déçus des derniers mauvais résultats de leur équipe favorite. D'ailleurs, c'est la seule solution qui reste pour se refaire une santé et mettre la ma- chine en marche, pour éviter, surtout, la crise et un scénario catastrophique.

Bechouche : «Malgré plusieurs absents, on espère présenter le meilleur onze face au MCO»

l l Sur le plan effectif, l’entraîneur harra- chi a, à chaque rendez-vous, du mal à

composer son onze entrant. Ainsi, depuis le début de saison, il n'a pas pu aligner la même équipe deux fois de suite, à cause des blessures à répétition. Ce dernier espère trouver au moins onze joueurs capables d'affronter le MCO ce week-end pour le compte de la qua- trième journée : «On est vraiment dans une si- tuation très délicate. On espère présenter le meilleur onze face au MCO. On n'a pas le choix, on doit faire avec les moyens du bord», nous a déclaré Bechouche.

Les entraînements à l'heure du match

l l Les deux dernières séances d’entraî- nement se dérouleront à 16h, autre-

ment dit à l'heure du match. Elles seront consacrées surtout au volet tactique car Iaiche veut absolument consolider ce côté, surtout que les joueurs sont encore loin de leur vitesse de croisière et qu'ils doivent être prêts sur le plan tactique devant un adversaire qui se mo- tive vite à l’idée de rencontrer l’USMH.

www.lebuteur.com USMH Coup difficile
www.lebuteur.com
USMH
Coup difficile

Boumechra «Face aux Oranais, on doit se surpasser pour

l'essentiel est de jouer, tenir mon rôle et d'aider mon équipe pour qu’elle sorte vainqueur de cette empoignade. Avez-vous une idée sur la forme actuelle de votre adversaire ? Le MCO est une équipe très connue et qui pratique un football moderne, les choses seront très difficiles, mais ça sera jouable aussi pour nous, leur façon d’évoluer intéresse plutôt l'en- traîneur qui devra instaurer son schéma tactique. Pour nous, c'est notre forme qui nous intéresse ainsi que les trois points. Pensez-vous à une victoire ? Certainement. Réaliser une victoire a beaucoup de bienfaits car ça donnera plus de confiance au groupe, et ainsi on pourra aborder la suite des matches avec moins de pression. Nous sommes conscients de l'importance de notre mission et nous ferons tout pour ga- gner ce match. Entretien réalisé par NacerEddine Ratni

surmonter cet obstacle»

est vrai que dans l'état actuel, on n'est jamais sûr de l'issue du match. Tous les pronostics sont ouverts. Mais pour que l'équipe retrouve tous ses moyens, on a besoin de temps et de quelques résultats positifs. Comme le groupe est toujours at- teint, comment comptez-vous procéder ? On essayera de remédier à cela par la volonté de gagner. On jouera devant notre public et ça nous motivera afin d'être à la hauteur de cet événement, on doit se surpasser afin d'arriver à franchir cet obstacle. Notre force a toujours été notre solidarité sur le ter- rain où les joueurs se donnent à fond. Vous êtes l'un des joueurs les plus influents dans le jeu de l'équipe, continueriez-vous votre mission comme milieu offensif ? Je ne sais pas, ça dépendra de la mission que j'aurais le jour du match. Vous savez bien que je joue dans diffé- rents postes, donc seul l'entraîneur est capable de vous répondre. Pour moi,

A deux jours du match contre le MCO, comment se déroule la pré- paration ? On travaille comme d'habitude avec un grand sérieux, il y a beau- coup de concentration, car il s'agit d'une rencontre impor- tante pour l'avenir du club. On est conscients de cette responsabi- lité et le groupe est décidé à réa- liser un résultat probant. Pensez-vous que l'équipe est prête sur le plan mental, après la dernière contre- performance ? Il est vrai que le groupe est toujours affecté sur le plan moral, mais il y a une grande déter-

mination à renouer avec la victoire. Il

A deux jours de la rencontre face au MCO

Les Jaune et Noir veulent rassurer leurs fans

L e prochain match prévu contre le

MCO a une importance particu-

lière, car c'est pratiquement la

rencontre qui rendra l'espoir aux

Jaune et Noir. Tout le monde à El Harrach pense que la situation du club est au bord d'une implosion après le 4-1 subi face au CSC. Un succès devant le Mouloudia d’Oran calmera les esprits et mettra fin aux spécula- tions enclenchées après cette lourde défaite. L’équipe harrachie qui est en plein doute sait pertinemment qu'un éventuel autre échec compromettra davantage l'avenir du club et l'entraînera vers une crise qui pourrait être profonde et lourde de conséquences. La si- tuation du club phare de la banlieue est de la capitale ne tolérera pas le moindre faux pas et les supporters présents au stade Hamlaoui, qui ont applaudi leur équipe contre le CSC après le coup de sifflet de l’arbitre malgré le revers, devraient soutenir leur équipe favo- rite, mais ne sont pas prêts à assister à une autre contre-performance. Ils veulent revoir l’USMH avec son niveau habituel. C’est pour- quoi ils attendent une réaction positive de leurs protégés, et c'est pour cette raison qu'ils exigent une victoire.

Ambiance détendue aux entraînements

Une ambiance détendue a caractérisé les séances d'entraînement de l’équipe harra- chie, laquelle a repris le chemin du travail depuis lundi dernier en prévision du match contre le MCO. Malgré la dernière défaite, on sentait de l'enthousiasme et l'envie de suer chez les joueurs, qui ne jurent que par la victoire. Le staff technique, à leur tête Ab- delkader Iaiche, est rentré directement dans le sujet, en entamant la préparation de ce rendez-vous très important pour son équipe. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette affiche sera difficile pour ses pou- lains face à un adversaire qui restera quand même redoutable et qui peut créer la sur- prise à n'importe quel moment. Boumechra et ses camarades ont tout mis de côté pour ne se concentrer que sur cette empoignade afin de renouer avec les bons résultats. Un succès contre la formation oranaise ramè- nera à coup sûr la sérénité dans la maison harrachie, qui est en train de vivre des mo- ments un peu difficiles ces der- niers temps.

N. R
N. R
des mo- ments un peu difficiles ces der- niers temps. N. R Iaiche compte sur le

Iaiche compte sur le retour de Mazari en défense

I aiche compte énormément sur le retour de Mazari qui aura un rôle important à jouer ce vendredi contre les Oranais. Conscient que son élément est presque rétabli de sa blessure, Iaiche n’a pas encore

tranché concernant la titularisation de Mazari. Le coach ne sait pas encore s'il le fera jouer comme remplaçant ou titulaire. Même s'il songe à la première option, le patron de la barre technique devra discuter avec son joueur avant de prendre cette décision. Mais aux dernières nouvelles, Mazari veut être aligné d’entée.

Il a son idée pour battre les Hamraoua

Connaissant la valeur de l'adversaire, l’entraîneur de l’USMH a une idée sur la stratégie qu’il compte adopter à sa jeune équipe face au MCO. Il a dû trouver un plan de jeu qu’il compte inculquer à ses joueurs en perspective de cette confrontation. Il y aura certainement beaucoup de changements par rapport au match précédent. Il devra jouer sur des contres et fermer toutes les issues à l'adver- saire, lequel recèle une attaque redoutable. L’entraîneur de l’USMH ne veut surtout pas prendre le risque d'ouvrir le jeu. Les Harrachis doivent être efficaces en procédant par des contre-attaques pour surprendre les Hamraoua. Ce

qui est sûr, pour l’instant, rien n'est encore clair concer- nant les titulaires. Ceci dit, le coach harrachi devra encore superviser tous les éléments de l'effectif du- rant la dernière séance d'entraînement prévue demain après-midi où il est programmé un match d'application à l'issue duquel Iaiche aura une meilleure idée sur le onze à aligner.

Les joueurs conscients de l'importance du rendez- vous

A mesure que le match approche, les joueurs de l'USMH sont déjà concentrés. «Notre approche concernant ce match doit être celle d'une équipe qui veut gagner, donc nous devrons avoir une concentration maximale pour cette confrontation très importante pour l'avenir du club. Nous sommes vraiment motivés pour remporter ce match, pour ef- facer la défaite subie contre le CSC et qui a été mal digérée par nos supporters. Nous sommes conscients donc de la responsabilité qui nous attend samedi», nous confie le défenseur Ziane-Cherif.

www.lebuteur.com MCO Coup de fouet
www.lebuteur.com
MCO
Coup de fouet

Baba sanctionne Belarbi

«Son comportement

A pparemment, le président du Mou- loudia n’a pas l’in- tention de badiner avec la discipline. Ainsi, il vient de

sanctionner lourdement le portier Abdellah Belarbi qui devra acquit- ter d’une amende de 58 millions de centimes, nous dira Baba : «Cela fait plusieurs jours que Belarbi accumule retards et mauvais comportements. Sa réaction négative a été la goutte qui a fait déborder le vase. J’ai réuni tout ça pour lui infliger une amende de 58 millions de centimes qui sera tronquée de son prochain salaire.» Et d’ajouter : «Je n’ai pas lésé le joueur car j’ai pu constater cette fois-ci ce comportement de mes propres yeux. En plus du retard aux entraîne- ments, il a boudé le déjeuner de jeudi avant de descendre très en re- tard de l’hôtel le jour du match. Il a également refusé de s’habiller dans le vestiaire et n’a pas pris part à l’échauffement avec ses coéquipiers. Chose qui m’a poussé à prendre les décisions qui s’imposent.»

«C’est moi qui décide du montant et du jour du versement de la prime»

prime de victoire contre le RCA. Chose qui n’a pas plu au président à qui on a rapporté la requête de ces personnes. Baba, qui n’a pas apprécié à ce qu’on aborde le plan financier à l’entraîne- ment, nous confie : «Je n’ai demandé des explications à personne après la défaite contre la JSK et le CRB. Il a suffi d’un succès pour que certaines personnes par- lent d’argent.» Et de me- nacer : «Que ces personnes qui veulent créer la zizanie aux en- traînement sachant que c’est moi qui décide quand et combien d’ar- gent elles doivent toucher après ce succès contre le RCA. Je ne permets à per- sonne de dicter sa loi !»

Amende pour Bahloul

Même le milieu de terrain Bah- loul Bilal devra payer une amende de 5 millions de centimes. Le joueur s’est présenté le jour du match avec un cabas d’une cou- leur différente de celle de ses co- équipiers. Chose qui n’a pas échappé à l’œil vigilent du pré- sident qui a demandé à ce que le règlement intérieur soit ap- pliqué sur le joueur. A.L.

va lui coûter 58 millions !»

N° 2768 Mercredi 17 septembre 2014
N° 2768
Mercredi 17 septembre 2014

Ammour tape dans le ballon

15
15

Belarbi se défend

«Je n’ai eu aucune

«Je n’ai eu aucune

réaction négative»

réaction négative»

«Je n’ai eu aucune

«Je n’ai eu aucune

«Je n’ai eu aucune

«Je n’ai eu aucune

réaction négative»

réaction négative»

réaction négative»

réaction négative»

Ayant eu vent qu’il risque d’être exposé à une lourde sanction suite à sa réaction négative avant et après le match face au RCA, le gardien de but des Hamraoua, Abdellah Belarbi, a tenu à s’expliquer : «Je suis vrai- ment outré par la campagne de déstabilisation qu’on a menée contre ma personne avant et après le match contre le RCA. Je ne sais pas qui est derrière ce stra- tagème et aussi les raisons de cet acharnement contre moi.» Il précise : «Contrairement à ce qui se dit par-ci, par-là, je n’ai eu aucun comporte- ment négatif envers mon entraîneur encore moins à l’encontre de mes dirigeants. Certes, j’étais déçu mais je défie toute personne qui peut prouver un comportement désagréable de ma part avant le match.»

«Natèche n’a pas fait avec moi l’échauffement face à la JSK et le CRB»

A la question de connaître les raisons qui l’ont poussé à bouder la traditionnelle séance d’échauffement avec son équipier Natèche, Belarbi explique : «Je me de- mande pourquoi on a sorti cette histoire d’échauffement que face au RCA. Pourquoi on n’a pas évoqué ça lors du match de la JSK et contre le CRB où je me suis échauffé avec Saoula sans que Natèche le fasse ?» Et de poursuivre : «Allez demander à Cherif El Ouazzani si j’avais un jour une réaction négative ou une prise de bec avec lui !»

«Je n’accepterai aucune forme de sanction»

Ayant appris qu’il est actuellement exposé à des amendes fi- nancières de la part de sa direction, le joueur refuse toute forme de sanction : «Je n’ai rien fait pour mériter une quelconque sanc- tion. Je me suis bien comporté. J’ai fait convenablement mon bou- lot lors des deux premiers matches du championnat où j’ai réalisé, de l’avis de tout le monde, de belles prestations.» Et de conclure :

«Je ne suis pas prêt à accepter n’importe quelle sanction pour des raisons extrasportives. En tous les cas, jusqu’à hier, personne ne m’a rien signifié. Je me suis entraîné le plus normalement du monde avec le groupe.»

A.L.

Le président que nous avons joint hier sur téléphone s’est montré très remonté contre certains
Le président que nous avons joint
hier sur téléphone s’est montré très
remonté contre certains sociétaires
de l’équipe qui auraient réclamé à
l’entraînement la
Entraînement
à l’heure du match
aujourd’hui
Les Hamraoua qui se sont
entraînés
hier matin au stade Ahmed-Zabana re-
prendre aujourd’hui au même
lieu mais à
Le
l’heure du match. En effet, la séance de cet
secrétaire
après-midi est prévue à 16h. Une session qui
à Alger
Zabiaa absent hier
Le secrétaire général du Mou-
loudia d’Oran, Toufik Belahcène, se
trouvait hier du côté de la capitale. Ce
membre de l’administration oranaise
avait quelques paperasses à régler notam-
ment le dossier qui concerne le litige. Il
devait rentrer en fin
de soirée.
a milieu selon
offensif
des
sera consacrée au travail technico-tactique,
a-t-on appris. L’entraîneur Cherif El Ouaz-
Hamraoua,
Mohamed
Za- à Il le
zani Si Tahar devra mettre
en place la
biaa,
été
le
seul
joueur
s’absenter
hier
l’entraî-
nement.
Le
joueur
souf-
tactique qu’il veut adopter vendredi
prochain sur le terrain du stade
fre,
le
staff
médical,
1 er -Novembre d’El Harrach.
Le d‘une
diarrhée
aiguë.
devra
toutefois
à reprendre
travail avec le groupe au-
jourd’hui après-midi.
Suite à leur expulsion contre l’Arbâa
Mise
au vert à Blida
Faute de places libres du
côté de l’hôtel Ibis d’Alger, la di-
rection du Mouloudia d’Oran a dé-
cidé d’héberger le groupe à Blida, plus
précisément à l’hôtel de la ville des
Roses. Les coéquipiers de Berradja
passeront ainsi la nuit du match dans
cet établissement avant de prendre
la route pour Alger vers 13h,
puisque le match est prévu
ce vendredi à 16h
La commission de discipline issue de la LFP
vient d’infliger un match de suspension à l’en-
contre de l’entraîneur Mecheri Bachir et du se-
crétaire du club Toufik Belahcène suite à leur
expulsion au cours du match MCO-RCA. Les
deux sociétaires de l’équipe avaient, pour rappel,
contesté énergiquement les décisions de l’arbitre
Aouina notamment lors de l’action du penalty ac-

Belabbès et Bessedjerari se réconcilient

Après avoir échangé des mots aigres-doux à travers les différents or- ganes de presse, Hafid Belabbès et Nasreddine Bessedjerari se sont ré- conciliés avant-hier dans l’une des cafétérias du centre-ville d’Oran. Ils ont en effet décidé d’en- terrer la hache de guerre et tourner une nouvelle page pour l’intérêt du Mouloudia d’Oran. En tous les cas, les supportes du Mouloudia espèrent que les choses vont enfin s’arranger au sein de la haute sphère du club.

Bonne nouvelle pour les Hamraoua ! Le milieu de terrain So-

fiane Ammour a commencé à taper dans le ballon suite au feu vert du médecin. L’ex-joueur du CA Bordj Bou Arréridj qui n’a pas pris part au moindre match cette saison pourrait répondre à sa pre- mière convocation si jamais l’entraîneur juge utile de le convoquer pour ce match contre l’USM Harrach.

La victoire du RCA vaut 5 millions de centimes

Alors qu’il était question de donner 4 mil- lions de centimes en fonction du règlement in- térieur signé par la plupart des joueurs, la direction du Mouloudia a fait un effort pour prolonger le montant de10 000 DA suite à la pression des joueurs qui ont demandé plus. En effet, ces derniers ont refusé à ce qu’une prime ordinaire leur soit versée dans un match très important comme celui de l’Ar- baâ. C’est un joueur influent qui aurait saisi après le match le bras droit de Belhadj afin que ce dernier revoie à la hausse cette prime. Finalement, les joueurs ont obtenu une rallonge de 1 million de centimes. Ils devront toucher cette prime avant le dé- part pour Alger prévu demain matin.

Les joueurs contrariés

Apparemment, la plupart des joueurs ont fait la fine bouche en ap- prenant la somme que la direction leur a consacrée en guise de la vic- toire contre le RCA. Une prime jugée dérisoire par certains joueurs qui s’attendaient certainement à mieux. Il faut dire que les coéquipiers de Hamdadou ne se sont pas fiés au règlement intérieur mais à la somme promise par Baba à la veille du match contre la JSK lorsque le président avait fixé une prime de 20 millions avant la rencontre. Il a consacré la même somme à la veille du second match contre le CR Belouizdad. C’est pourquoi les joueurs pen- sent qu’ils ont été un peu lésés.

Un match de suspension pour Mecheri et le secrétaire cordé en fin de match. Ainsi,
Un match de suspension
pour Mecheri et le secrétaire
cordé en fin de match. Ainsi, Mecheri Bachir
et Toufik Belahcène seront privés du banc de
touche vendredi prochain contre l’USM Har-
rach au stade 1 er -Novembre de Mohammadia
et payeront en plus une amende de 30 000 DA
chacun. Par ailleurs, le MCO a écopé d’une
amende de 20 000 DA pour conduite incorrecte
de l’équipe au cours de cette confrontation.
16
16

N° 2768

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Mercredi 17 septembre 2014

Voavy

«C’est toute l’équipe qui est à féliciter»

Comment s’est passé le match contre El Harrach ? Très bien, comme vous l’avez constaté sans doute. On a fourni une bonne prestation avec, au bout, une victoire importante pour la suite de la compétition. Nous avons bien suivi les consignes de notre coach et ça nous a réussi. Maintenant, on doit descendre de notre petit nuage et continuer parce que le chemin est encore long. Pour votre titularisation, vous étiez excel- lent, quel est votre sentiment ? Je ne sais pas quoi vous dire, je suis content de jouer déjà d’entrée de jeu. Le fait aussi que certains ont apprécié ma prestation m’encourage à travailler davantage et m’aide à être au plus haut de ma forme. Cela dit, toute l’équipe a été excellente et c’est la victoire d’un groupe. C’est un sentiment partagé par votre coach… Ca me flatte et cela m’encourage à travail- ler et progresser comme je vous l’ai déclaré. Certes, j’ai été passeur décisif sur le troisième but, mais, je le redis c’est grâce à toute l’équipe qu’on a gagné et c’est toute l’équipe qui est à féliciter. Comment se déroule la préparation pour le prochain match ? Dans de bonnes conditions. Nous tra- vaillons dans la sérénité et le coach n’est pas tendre avec nous mais il maîtrise bien le sujet et il sait ce qu’il fait. Je peux vous assurer qu’on travaille dur pour être toujours prêts. Il y a une bonne ambiance qui règne pendant les entrainements et cela nous aide énormé- ment à travailler dur et à se présenter au match avec un bon état d’esprit. A vous de conclure… J’espère être à la hauteur de la confiance placée en moi par le coach. Je voudrais aussi contribuer à faire plaisir à nos supporters qui sont merveilleux et j’espère qu’ils seront aussi nombreux vendredi soir pour nous soutenir, chose dont je ne doute absolument pas. Nous ferons le maximum pour gagner et les rendre heureux. Entretien réalisé par Lamine B.

et les rendre heureux. Entretien réalisé par Lamine B. CSC Garzitto augmente la charge et exige
CSC

CSC

Garzitto augmente la charge et exige les trois points d’El Eulma

augmente la charge et exige les trois points d’El Eulma C’ e st à deux séances

C’ e st à deux séances

par jour avec un

pic dans la mati-

née et du tech-

nico-tactique l’après-midi que le technicien français, Diego Gar- zitto, soumet ses joueurs et les prépare à affronter une équipe qui n’a jamais réussi aux Sanafir, d’autant qu’ils viennent à Constantine le moral au plus bas suite à leur contre-perfor- mance à domicile face à leur

voisin, l’Entente de Sétif. Les joueurs voudront sans doute se ressaisir en allant jouer les trou- ble-fêtes à Hamlaoui. Adel Laâ- beni, le préparateur physique en charge de faire progresser les joueurs physiquement, nous ex- pliquait que le travail de pic s’ef- fectue pour permettre aux joueurs d’aller au terme des 90 minutes de la rencontre sans crampes et sans gros bobo. Pour cela, le coach compte sur son

équipe qui effectue un excellent travail. A partir de là, il exige de ses joueurs d’être concentrés sur le travail, qu’il soit physique ou tactique. Il veut continuer dans sa série et exige les trois points, sans doute le même sentiment partagé par les joueurs qui en veulent aussi afin d’atteindre leur premier objectif et, au bout, la fameuse prime de 50 mil- lions.

Lamine B.

Rouabah écourte la séance

Un autre coup dur qui met Garzitto dans un véritable embarras dans la me- sure où son capitaine, Lucas Rouabah, vient de déclarer forfait hier, suite à des douleurs intestinales qu’il avait ressenti tout au long de la journée et une fatigue qui l’ont contraint à écourter la séance d’entrainement et se reposer jusqu’à la fin. Déjà à la reprise on l’avait senti un peu fatigué, mais on était loin de se douter que le malheureux Lucas souffrait encore de douleurs et de diarrhées. Il va falloir pour la di- rection clubiste prendre ce problème d’intoxication vraiment au sérieux et trouver une solution qui mettra fin à ces désagréments qui perturbent le groupe.

Une solution aurait été trouvée finalement pour les joueurs célibataires. Une convention entre la direction du CSC et le restaurant Les Platanes pour que les joueurs puissent manger dans cet établissement dont le CSC était déjà client il n’y a pas très longtemps. Il faut savoir que ce restaurant est un etablissement classé, il dispose de deux restaurants gastronomiques. L’un destiné à la cuisine tradi- tionnelle et l’autre pour la cuisine internationale. Peut-être que cette fois-ci les joueurs seront dans un établissement reconnu pour sa propreté et sa cuisine à la demande, et les que les problèmes de santé seront vite oubliés. Lamine B.

les problèmes de santé seront vite oubliés. Lamine B. Un restaurant pour les joueurs MCEE Cédric

Un

les problèmes de santé seront vite oubliés. Lamine B. Un restaurant pour les joueurs MCEE Cédric

restaurant

pour les

joueurs

MCEE

MCEE

Cédric revient de France et reprend l’entraînement

Une fois ses affaires réglées en France, le gardien international du CSC a vite fait de retourner à Constantine et a tenu à être pré- sent avec ses camarades pour pré- parer le match prochain contre El Eulma. Finalement, Cédric n’aura raté qu’une seule séance.

Bouba réintègre le groupe

L’équipe clubiste enregistre aussi le retour de sa tour de contrôle, le Camerounais, Bouba, qui a été touché à l’œil gauche et avait raté la séance de reprise, préférant ob- tenir plus d’assurance en subissant des examens approfondis qui n’ont rien décelé de grave. Il a donc ré- intégré le groupe et prépare avec ses camarades la prochaine échéance. Pour lui, ce petit bobo, c’est de l’histoire ancienne.

Coup dur pour Berthe et Anane

Alors qu’ils se sont intégrés sans aucun problème parmi le groupe, voilà qu’ils rechutent et mettent leur coach dans l’embarras. Il s’agit de Berthe, qui souffre de son qua- driceps qui n’est pas complète- ment guéri et à chaque fois qu’il tente de reprendre, il ressent tou- jours des douleurs. Même chose pour son coéquipier, Anane, qui, à chaque fois qu’il nous semblait aller bien, ressent des douleurs du genou, conséquence, selon le pré- parateur physique, d’avoir raté l’es- sentiel du travail d’intersaison lors du premier stage en Tunisie consacré essentiellement au phy- sique.

Laâbeni «Ces joueurs ont du retard par rapport à leurs coéquipiers»

S’agissant de Berthe, Anane et de Zobiri aussi, qui souffrait du talon dont le genou est douleu- reux, le préparateur physique nous expliqua que, ces joueurs ont pris un peu de retard par rapport à leurs coéquipiers : «Certains joueurs comme Berthe, qui a raté la presque totalité de la prépara- tion, Anane, qui s’était blessé en pleine préparation, Zobiri aussi, je dirais qu’ils ne marchent pas avec la même cadence que les autres. A chaque fois qu’ils vont bien et qu’on espérait les voir revenir, ils rechu- tent et maintenant il leur faut un travail spécifique pour vraiment les récupérer et ne pas les perdre sur un match».

Réunion décisive entre Goavec et Agbou

sur un match». Réunion décisive entre Goavec et Agbou l’occasion de son 57e anniversaire. Ainsi, après

l’occasion de son 57e anniversaire. Ainsi, après la séance d’entraînement et la réunion des diri- geants, tout le monde a été convié à la salle d’honneur du stade Zouggar pour fêter avec Goa- vec son anniversaire. Cette fête se veut une ma- nière pour renforcer les liens entre la famille de Babia, mais aussi un message de soutien au coach après la défaite face à l’ESS. Cette initiative a beaucoup plu à l’entraîneur et aux joueurs qui se sont bien régalés. Kadri affirme que cette initiative a beaucoup plu à ses camarades qui promettent de faire le nécessaire afin de revenir avec un bon résultat de Constantine la semaine prochaine.

Hamiti et Mehsas sanctionnés financièrement

L’attaquant, Farès Hamiti, et le portier, Tarek Mehsas, ont été sanctionnés financièrement par la direction du club suite à leur absence injustifiée lors de la reprise des entraînements, lundi. Les deux joueurs ont écopé une ponction sur salaire de, respectivement, 20 et 5 millions de centimes. Ils ont accepté la décision de la direction, mais af- firment avoir informé le manager général Zaâboub qu’ils ne peuvent être présents à l’entraînement.

La direction les a tout de même menacés de les faire passer en conseil de discipline s’ils récidivent.

Herrida exige les trois points face au CSC

Le président du club, Arras Herrida, a saisi l’oc- casion de sa réunion avec les joueurs lors de la re- prise des entraînements pour les motiver davantage à se surpasser en prévision des pro- chaines journées afin d’améliorer les résultats de l’équipe. Le boss eulmi a exhorté les joueurs à faire preuve de concurrence loyale pour l’intérêt de l’équipe et leur a exigé les trois points de la victoire contre les Constantinois.

Une commission inspecte le stade Zouggar

Une commission de l’Armée nationale, nous dit- on, s’est présentée hier au stade Messaoud-Zoug- gar à l’effet d’inspecter le stade et étudier la possibilité de placer des caméras de surveillance pour combattre la violence dans les stades. D’un autre côté, l’on apprend que la DJS de la wilaya de Sétif a annoncé la création de nouvelles annexes au niveau du stade Zouggar. Le projet comporte la création d’une salle de musculation, d’un restau- rant et d’un hôtel. La DJS a annoncé aussi que des travaux de réfection pour les vestiaires et la salle d’honneur du stade Zouggar seront bientôt enta- mées. La DJS a également mis un programme, avec la collaboration de la direction du stade, pour l’arrosage de la pelouse.

S. H.

U ne première réunion décisive a eu lieu

hier matin entre l’entraîneur en chef

Denis Goavec, et son adjoint, le Came-

rounais, Agbou, qui a remplacé Bous-

bia, désigné au poste de directeur technique des catégories jeunes. La réunion s’est déroulée uni- quement entre les deux hommes dans un hôtel au centre-ville à l’effet d’étudier la manière de collaborer ensemble. Le Camerounais Agbou a saisi l’occasion pour donner son point de vue sur la composante et surtout les forces et les fai- blesses de chaque élément. Ensuite, les deux hommes ont décidé d’élaborer un programme en conséquence en prévision de la prochaine jour- née contre le CSC, prévue vendredi au stade Hamlaoui de Constantine. Selon notre source, des changements dans l’équipe type sont prévus à l’occasion du prochain match, à commencer par Belkheiter qui pourrait retrouver son poste d’ailier droit et Bouterbiet qui pourrait être utilisé au milieu du terrain. La préparation durant la se- maine sera aussi axée sur le volet psychologique afin de remobiliser le groupe après la dernière dé- faite concédée à l’ESS à domicile pour le compte de la 3e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis.

La direction surprend Goavec le jour de son anniversaire

La direction de Babia a surpris l’entraîneur Denis Goavec en lui organisant une petite fête à

www.lebuteur.com ASMO Coup d’œil
www.lebuteur.com
ASMO
Coup d’œil

Le règlement intérieur sera remis aux joueurs incessamment

La direction de l’ASMO compte remettre aux joueurs une copie du règlement in- térieur dans les tout pro- chains jours. Après l’avoir présenté à l’entraîneur Ben- chadli, la direction de l’ASMO va remettre ce règle- ment aux joueurs pour le lire et le signer plus tard. Comme déjà annoncé dans ces mêmes colonnes, ce rè- glement intérieur stipule des amendes contre les joueurs en cas d’écarts disciplinaires.

Les externes choisiront eux- mêmes leurs appartements

Le problème du logement sera bientôt réglé pour les joueurs asémistes qui habi- tent en dehors de la ville d’Oran. C’est ce que nous a fait savoir le manager géné- ral du club, Benamar Houari. Ces joueurs, au nombre de neuf, sont actuel- lement hébergés à l’hôtel Viva l’Algérie. Après avoir quitté l’hôtel «El Mouahi- dine», ces joueurs ont refusé de s’installer dans une villa à Saint-Antoine. Du coup, la direction du club a décidé de les héberger temporaire- ment dans un hôtel en at- tendant de leur trouver des appartements. Les responsa- bles du club ont informé les joueurs de choisir eux- mêmes les appartements dans lesquelles ils vou- draient s’installer. R.O.

N° 2768

Mercredi 17 septembre 2014

17
17

Les joueurs ont déjeuné hier au Restaurant «King»

Les gars de M’dina J’dida ont effectué une séance de muscu- lation hier matin à la salle de musculation de l’hôtel «El Mouahidine». L’entraîneur Benchadli était le grand absent de la séance. C’est son adjoint qui a dirigé les exercices. A l’is- sue de cet entraînement, les joueurs asémistes ont été conviés par la direction à un déjeuner au restaurant «King» à Es-Sénia.

Belalem reprend l’entraînement

Après avoir raté la séance de reprise, qui s’est déroulée lundi au stade Habib-Bouakeul, le jeune milieu de terrain, Bela- lem Djamel, a repris hier l’en- traînement avec ses coéquipiers. Le joueur de l’EN Olympique, et comme annoncé dans ces mêmes colonnes, avait raté la séance de reprise en rai- son de l’examen du permis de conduire qu’il devait passer lundi matin.

Vendredi : pas d’entraînement à l’heure du match

Prévu à 17h45, l’ultime séance d’entraînement des Asé- mistes avant le match face au MO Béjaïa, aura finalement lieu à 16h. Le staff technique asémiste a décidé d’avancer l’heure de cette séance afin de permettre aux joueurs d’avoir plus de temps de récupération. Rappelons que cette séance aura lieu au stade Ahmed-Za- bana. C’est à l’issue de cet en- traînement que Benchadli annoncera la liste des 18 joueurs retenus pour le match face au MOB.

R.O.

La direction négocie une prolongation de contrat avec Benayada Parmi les jeunes joueurs prometteurs de

La direction négocie une prolongation de contrat avec Benayada

Parmi les jeunes joueurs prometteurs de la formation de M’dina J’dida qui ne cessent de monter en puissance, le défen- seur central, Benayada Houcine. Ce dernier, âgé de 22 ans, s’est imposé ces dernières années comme un élément impor- tant dans le onze asémiste. Ses prestations ne sont pas passés inaperçues aux yeux des responsables des autres formations de l’élite. Selon des indiscrétions, Benayada a été convoité ces dernières années par bon nombre de clubs de Ligue 1 Mobilis. Alors que le joueur sera libre de tout engagement à l’issue de l’actuel exercice sportif, les responsables de l’ASMO veulent faire vite pour le convaincre de prolonger son contrat avec le club de M’dina J’dida. Selon nos informations, les responsables de l’ASMO ont fait une proposition au joueur pour prolonger son contrat de deux années.

Le joueur donne son OK, en attendant celui de son frère

Benayada n’est pas contre l’idée de prolonger son contrat avec l’ASMO, selon nos sources. L’information nous a même

été confirmée par le manager général du club, Benamar, qui nous a déclaré à ce sujet : «Bien sûr que nous avions proposé à Benayada de prolonger son contrat avec l’ASMO, et je peux même vous dire qu’il est prêt à poursuivre l’aventure avec

notre club. Les négociations sont en bonne voie et nous allons tout faire pour le convaincre de rester à l’ASMO le plus long- temps possible, surtout que nous voulons bâtir une équipe so-

lide avec les enfants du club.» Selon les informations en notre possession, et après avoir eu l’accord de principe du joueur, les responsables attendent désormais de rencontrer le frère du joueur, Kamel, ancien joueur de l’ASMO et qui évolue actuelle- ment au MC Saida. C’est ce dernier qui s’occupe de gérer la carrière de son jeune frère.

Deux autres joueurs seront libres en fin de saison

Benayada Houcine n’est pas le seul joueur asémiste qui sera libre de tout engagement vis-à-vis de son équipe à l’issue de l’actuel exercice sportif. En effet, deux autres éléments seront en fin de contrat au mois de juin 2015. Il s’agit du gardien de but, Bouhedda Seddik et du défenseur, Zidane Mohamed Amine. Les responsables de l’ASMO comptent également enta- mer les négociations avec ces deux joueurs dans les plus brefs délais pour les convaincre de poursuivre l’aventure avec le club, surtout que Bouhedda et Zidane sont considérés comme des éléments importants dans l’équipe.

Riad O.

Bouhedda : «Non, la défense n’est pas la seule responsable de la défaite à Béchar»

Avec du recul, comment expliquez-vous votre défaite à Béchar ?

Je peux vous assurer que le résultat ne reflète pas du tout la physionomie de la rencontre. On est mal rentrés dans le match en passant complètement à côté durant les premières vingt minutes du match. Nous avions commis beaucoup d’erreurs en début de match et cela a profité à l’équipe adverse. Mais disons que chaque équipe a eu sa mi-temps. La JSS

a dominé les débats en première mi-temps, tandis

que nous avions maîtrisé le sujet en seconde mi- temps.

Qu’est-ce qui n’a pas marché pour vous, samedi dernier, face à la JS Saoura ? Comme je viens de vous le dire, on a mal entamé

le match. Cela est sûrement dû à la chaleur terrible

que connaît Béchar en cette période d’été. Il faut re- connaître que ce n’est pas facile de jouer un match sous une telle chaleur. En seconde mi-temps, nous avions mieux joué en ratant une multitude d’occasion. Nous aurions d’ailleurs pu revenir de Béchar avec la victoire au vu des ocras- sions que nous avons ratées en seconde mi- temps. Ne pensez-vous pas que la défense a une grande part de responsabilité dans cette défaite concédée face à la JSS ? Je dirais que nous sommes tous responsables de cette défaite. Le football est un sport collectif et il faut savoir assumer tous ensem- ble la responsabilité d’une dé- faite. C’est vrai que nous avions encaissés trois buts sur trois balles arrêtées. Et c’est vrai aussi que les joueurs de l’équipe ad- verse étaient libres de tout marquage dans les actions de ces buts. Cela dit, le marquage n’est pas une affaire de dé- fenseurs seule- ment, ce sont

tout les joueurs qui doivent s’y mettre. Nous étions déconcentrés durant le premier quart d’heure du match. On est revenus un peu tard dans le match. Ne craignez-vous pas que cette défaite risque de vous faire mal avant d’aborder la suite du championnat ? Bien au contraire. J’estime que cette défaite peut nous faire du bien, dans la mesure où nous allons désormais remettre les pieds sur terre et redescen- dre de notre petit nuage. Il faut savoir que le cham- pionnat est difficile. Le plus dur reste encore à faire, et il ne faut pas trop s’enflammer après avoir réalisé deux bons résultats en championnat. Nous allons devoir tourner la page de la JSS et nous focaliser pleinement sur le match face au MOB. Que vous a dit l’entraîneur après la défaite face à la JSS ? Il a fait la critique de cette rencontre, en nous ex- pliquant nos erreurs commisses face à la JSS. Il nous a demandé de nous concentrer pleinement sur le prochain match face au MOB qui s’annonce très compliqué. Comment se présente pour vous ce prochain match ? Nous savons pertinemment que ce match face au MOB sera très difficile au vu de la force de l’équipe adverse qui a réalisé un bon début de championnat. Nous allons devoir sortir le grand jeu pour passer l’obstacle du MOB et renouer avec le succès. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous allons tout faire pour engranger les trois points de cette ren- contre. Nous ferons tout notre possible pour remporter ce match. Entretien réalisé par Riad O.

pour remporter ce match. Entretien réalisé par Riad O. RCA Les nouveaux joueurs découvrent la pression
RCA Les nouveaux joueurs découvrent la pression des Vikings A près le revers face au
RCA
Les nouveaux joueurs découvrent
la pression des Vikings
A près le revers face au MCO, le
deuxième consécutif, suite à
celui concédé à domicile face
au CSC, les supporters de
l’Arba, surnommés les Vikings, ont décidé
de réagir, hier, en se rendant à la séance
de reprise qui s’est déroulée au stade
Smaïl-Mekhlouf. Ces derniers ont tenu à
exprimer leur colère, après cette nouvelle
contre-performance et ont tenu à rappeler
aux nouveaux joueurs que le RCA a pour
objectif de jouer les premiers rôles en
championnat et que même à l’extérieur,
les joueurs seront appelés à réaliser de
bons résultats.
décisions. Amani, après avoir écouté at-
tentivement son coach, a décidé de tour-
ner la page, tout en espérant que ses
joueurs se rachèteront la semaine pro-
chaine en recevant l’USMA.
Mekhazni : «Je demande
à nos supporters de faire
preuve de patience»
Amani a tout tiré au clair
avec Mekhazni
Suite au revers face au MCO, le prési-
dent a décidé de se réunir avec son coach,
afin d’essayer de comprendre les raisons
de cette deuxième défaite consécutive. Les
deux hommes se sont vus dans la soirée
du lundi à mardi. Le technicien Mekhazni
était appelé à défendre certaines de ses
Présent à la séance de reprise, le coach
du RCA a lui aussi assisté à cette petite in-
tervention des supporters de l’Arba qui
sont venus demander aux joueurs de réa-
gir. Il nous dira à ce propos : «On ne peut
pas en vouloir aux supporters d’être déçus
au lendemain d’une défaite. Ils ont le droit
d’exprimer leur mécontentement, mais je
leur demande de faire preuve de patience
car notre début de parcours n’est pas aussi
catastrophique, surtout que j’ai sous la
main un nouveau groupe. Donc, nous
avons besoin d’un peu plus de temps pour
pouvoir avoir nos repères.»
A.L.
18
18

N° 2768

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

Publicité

Mercredi 17 septembre 2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

DIRECTION DE LA SANTE DE LA POPULATION WILAYA D'ALGER

ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISE MOHAMED ABDERRAHMANI

AVIS D'ERRATUM

L'Etablissement Hospitalier Spécialisé MOHAMED ABDERRAHMANI informe l'en- semble des soumissionnaires qu'une faute s'est glissée dans l'attribution provisoire du marché parue dans les quotidiens suivants :

-EN NAHAR en date du 31/08/2014 ainsi que EL YOUM en date du 02/09/2014 Lire attribution EURL BM SANTE au lieu EURL UNION BIOMEDICAL (Lot N° 06) Un délai de dix jours est accordé aux sou- missionnaires pour toute éventuelle réclama- tion, à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux et le BOMOP.

Anep : 145980 / Le Buteur du 17-09-2014

Lot

01

02

Entreprise

ETG Miloudi Fatma

-ILLIZI-

Observation :

Note

technique

20.5

20.5

NIF 411014000033092

Délai

(mois)

05

05

invités

Anep : 146217 / Le Buteur du 17-09-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE LA WILAYA D'ILLIZI

AVIS D’ATRIBUTION PROVISOIRE

En application des articles 49 et 125 du décret présidentiel N° 236 /10 du 07/10/2010 modifie et complète portant réglementation des mar- chés publics, il est porté à la connaissance de l'ensemble des sou- missionnaires ayant participés à la l'avis d'appel d'offre national N° 13/2014 du 23/08/2014 concernant le projet suivant :

PROJET : Réalisation de 15 puits d'irrigation à Tamadjart commune ILLIZI.

La commission d'évaluation et de jugement des offres attribuée le projet provisoirement aux entreprises selon les critères d'évaluation des offres prévus aux cahiers des charges.

Montant en TTC (DA)

7.859.943,00

7.859.943,00

Celui qui conteste ce choix peut introduire un recours dans les dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux et ou le Bomop auprès du C.M.P.W Illizi. Les soumissionnaires intéressés de connaître les résultats détail-

lés de l'évaluation de leur offres technique et financière sont

de se rapprocher de la direction des services agricoles de la wilaya d'Illizi au plus tard trois (03) jours a compter du premier jour dé publi- cation du présent avis.

République Algérienne Dimocratique et Populaire

Willaya d’ILLIZI

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES

AVIS D’INFRUCTUOSITE

D'UN AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT

La Direction des Services Agricoles de la wilaya d'IIIizi informe tous les soumissionnaires ayant re- tiré le dossier de la soumission relative au projet :

- Réalisation de 15 puits d'irrigation à Tamadjart commune ILLIZI .

- Lot N°01 : Réalisation de 05 puits d'irrigation

- Lot N°02 : Réalisation de 05 puits d'irrigation

- Lot N°03 : Réalisation de 05 puits d'irrigation

Objet de l'avis d'appel d'offres national restreint N°: 13/2014, paru dans les quotidiens suivants :

l

l Le Buteur du 23/08/2014.

De l'infructuosité du Lot N°03 de l'avis d'appel d'offres sus cité et cela après analyse et éva- luation des offres techniques.

cela après analyse et éva- luation des offres techniques. du 23/08/2014. Anep : 146214 / Le

du 23/08/2014.

Anep : 146214 / Le Buteur du 17-09-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya : d’Oran Daïra : Es-Senia Commune : Sidi Chahmi

-------------------------------------------------------------------

Service Technique

Réf : N°…………ST/2014

Service Technique Réf : N°…………ST/2014 MISE EN DEMEURE w Vu le marché N° 04/14 du 03/06/2014

MISE EN DEMEURE

wVu le marché N° 04/14 du 03/06/2014 portant Travaux de revêtement en béton bitumineux et réaménagement de la rue de la république et ses artères de Sidi Chahmi wVu l’abandant du chantier par l’entreprise wVu le non respect de ses engagements, et le non sérieux dans l’exécution des travaux

DECIDE

w L’entreprise ETBPH Belal Djilali , représenté par Mon- sieur Belal Djillali titulaire du marché N°04/14 du 03/06/2014 portant Travaux de revêtement en béton bitu- mineux et réaménagement de la rue de la république et ses artères de Sidi Chahmi est mise en demeure pour la première fois :

w

w

Il lui est demandé de respecter ses engagements :

Il lui est demandé de lever l’ensemble des réserves au

niveau du projet en question. Un délai de 48 heures vous est imparti pour prendre en charge les points sus cités, faute de quoi des mesures coercitives vous seront appliquées.

Anep : 31013908 / Le Buteur du 17/09/2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 N° 2768 19 Mercredi 17 septombre 2014 USMBA Belgorine «Ne
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2768

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 N° 2768 19 Mercredi 17 septombre 2014 USMBA Belgorine «Ne pas
19
19

Mercredi 17 septombre 2014

USMBA

USMBA

Belgorine «Ne pas lâcher prise»

Une reprise dans la douleur

l’ensemble de la partie. La Déçu par la défaite de son équipe, Belgorine reconnaît que
l’ensemble de la partie. La
Déçu
par la défaite
de son équipe,
Belgorine reconnaît que
la chance a fui le groupe. Il
chose qui nous a induits en er-
reur, c’est qu’après le coup
d’envoi on a pas su ou pu
imposer notre rythme à
affirme que cette défaite est
une leçon à méditer pour le
groupe qui devrait être plus
méfiant et régler le
problème de concentration
notre adversaire. On s’est
créé des occasions sans
pouvoir les concrétiser.
C’est peut-être là la
fausse note.
et d’efficacité.
Une ahurissante défaite, en
plus, à domicile…
C’est une défaite amère, et
dire que nous tenions à la vic-
toire ! Nous étions dans un
jour sans. L’adversaire était plus
réaliste. Ce n’est pas l’USMBA
qui était faible, mais c’est la JSK
qui a bien joué le coup en réus-
sissant un parfait hold-up. Bien
que la JSK ait réussi à nous bat-
tre, on pouvait prétendre à
mieux. Je veux dire qu’on n’a
pas trop cru en nos possibilités.
Dès le début de la rencontre,
les joueurs donnaient l’impres-
sion d’être émoussés au point
de se faire prendre. Cela nous a
joué un mauvais tour. Nous
avons laissé le champ libre à
notre adversaire qui a su com-
ment exploiter la situation. La
JSK n’était pas aussi facile à ma-
nier qu’on l’avait pensé. La dif-
férence s’est faite au niveau
mental.
Pensez-vous avoir été im-
pressionné par la JSK?
Non, absolument pas. On sa-
vait que ça n’allait pas être fa-
cile, mais on croyait quand
même à la victoire. Vous n’avez
qu’à voir les opportunités que
nous avons lamentablement ra-
tées pour avoir une idée sur
Comment expliquez-vous
ce revers ?
On a surtout péché par
manque de réalisme. On a
tenté de trouver des solutions,
mais on n’a pas été efficaces. Et
puis, notre défense a accusé le
coup en commettant des er-
reurs élémentaires dans des
moments cruciaux de la partie.
La JSK nous a mis à genoux à
quelques minutes de la fin de la
première mi-temps. Malgré ce
coup du sort, nous avons fait
en sorte de revenir dans la par-
tie, mais c’était sans compter
sur l’état d’esprit du groupe qui
a reçu un coup de massue dans
les moments forts de la domi-
nation de notre équipe.
pas montrée à la hauteur des
attentes. On essayera d’être au
rendez- vous, d’autant qu’on n’a
pas le droit à l’erreur de déce-
voir une autre fois notre public.
Personne n’a apprécié cette dé-
confiture, c’est pourquoi nous
tenterons le maximum pour ef-
facer cet échec lors des pro-
chaines échéances. Nous allons
faire notre mea-culpa et tirer
les enseignements de cette
mauvaise passe.
Et comment voyez-vous
l’avenir de l’équipe mainte-
nant ?
Je crois qu’en matière de ré-
sultats, nous sommes loin des
prévisions et cette défaite est
venue compliquer les choses. Il
est vrai aussi que face à la JSK,
on pouvait aspirer à mieux
compte tenu de notre détermi-
nation. Ce faux pas devrait
nous permettre de faire notre
mea-culpa et apprendre à
mieux gérer nos capacités.
L’USMBA a-t-elle les
moyens de rattraper son re-
tard ?
La situation est difficile, mais
le parcours et encore long et
nous avons largement la possi-
bilité de redresser la situation.
Ça ne va pas être facile, car le
plus dur est à venir. Toutes les
équipes vont faire en sorte de
s’améliorer et toute erreur va
compliquer les choses. Donc,
nous devons nous préparer en
conséquence. Cette défaite
nous a laissés un goût acerbe,
mais on ne va pas faire de fixa-
tion sur ce résultat. Il faut, dés-
ormais, tourner la page et se
concentrer sur les échéances à
venir.
C’est avant -hier, après avoir
consommé dans la douleur la seule
journée de récupération que leur a ac-
cordée la direction, que les Vert et
Rouge de l’USMBA ont repris le chemin
de l’entraînement. Cette reprise était at-
tendue avec beaucoup d’appréhension
car, comme la dernière défaite contre la
JSK était toujours dans les esprits, tout
le monde redoutait quelque peu la réac-
tion des supporters. On s’attendait,
donc à une reprise pas comme les au-
tres surtout que les supporters ne
comptaient pas rester insensibles à ce
qui arrive à leur équipe. Cependant, ces
derniers auront vite compris que cela ne
rimait à rien et que tout autre acte dé-
mesuré n’est, en fait, qu’une perte de
temps pour une cause perdue d’avance.
Le public reste toujours
déçu et doit s’interroger sur
l’avenir de son équipe…
Je comprends parfaitement
l’attitude de nos supporters. Je
voudrais profiter de la circons-
tance pour leur demander au
nom de tous les joueurs d’être
plus cléments envers leur
équipe et de la soutenir dans
ces moments pénibles, car nous
avons besoin de leurs encoura-
gements. L’USMBA est leur
équipe après tout. Ils ne doi-
vent pas l’abandonner.
Pensez-vous que l’équipe
sera en mesure de se rache-
ter et de redresser la barre ?
Il est vrai que l’équipe ne s’est
Entretien réalisé par
MO Noureddine
Le moral n’y était pas
Les joueurs se sont retrempés dans la
préparation du prochain déplacement à
Alger pour y croiser le fer avec le CRB.
L’ambiance laissait présager un état d’es-
prit funèbre au sein du groupe qui n’ar-
rive pas à se remettre de sa déception.
Wallemme devra d'abord faire un grand
travail psychologique pour permettre à
ses joueurs d'oublier ce match perdu
contre la JSK. L’entraîneur de l’USMBA,
qui a été bien critiqué quant à son choix
des joueurs lors de cette rencontre,
devra d'abord user de toutes ses forces
mentales pour redonner confiance à ses
joueurs en perspective de la sortie de sa-
medi prochain face à Belouizdad. Le
technicien français a essayé donc de
mettre ses joueurs dans de bonnes
conditions psychologiques avant d’enta-
mer la préparation du prochain match.
Wallemme estime qu’il faut tourner la
page de la JSK et penser au reste de la
compétition. Cependant, que peut un
entraîneur dont la formation ne dispose
guère d’atouts importants ? Les diri-
geants, eux aussi, devaient refaire sur-
face pour essayer de réparer les choses et
contenir cette nouvelle crise qui se pro-
file à l’horizon tant la situation de
l’équipe suscite une grande polémique.
ASO

JSK-ASO à Benhaddad !

Medouar de retour

Le porte-parole et président de l’ASO, M. Medouar, qui était en Europe, est de retour au pays, après avoir raté le match de samedi dernier face au MOB qui s’est soldé sur un score de parité. Les résultats de l’équipe ne l’intéressent pas et il doit prendre les mesures néces- saires pour la remettre sur les rails, tout en s’adressant aux supporters insatisfaits du rendement de leur team.

Du pain sur la planche l’attend

Le président aura une semaine difficile à gérer, car l’équipe doit absolument gagner ou ramener un match nul de la prochaine journée,

Zazou «Nous racheter face à la JSK»

Comment s’est dé- roulée la reprise cette semaine ? C’est difficile sur le plan mental de repren- dre le travail après une contre-performance, mais on n’a pas le choix, on est revenus pour commencer le travail afin de préparer nos prochaines échéances, et nous sommes convaincus qu’il faut continuer et essayer de faire mieux. Les derniers résultats peuvent-ils en- core influencer

Les derniers résultats peuvent-ils en- core influencer son, on a raté notre pre- mière sortie, chose

son, on a raté notre pre- mière sortie, chose qui nous a perturbés sur le plan mental et on a en- chaîné avec deux autres contre-performances, la trêve nous a encore fait mal ; maintenant, on a besoin d’un déclic pour se relancer et seul un bon résultat pourra nous remettre sur les rails. Vous avez une dure épreuve cette semaine face à la JSK, comment voyez-vous la partie ? L’adversaire a pu se relever après sa défaite chez lui et a réussi à ar- racher trois autres points à l’extérieur, je crois qu’il sera plus à l’aise lors de notre match, contrairement à nous qui seront sous pression. Ce match sera extrêmement dur pour les deux for- mations, surtout que ça se jouera sans public et sur terrain neutre. Vos supporters sont déçus de vos résultats, qu’en pensez-vous ? C’est normal, ils voulaient voir notre équipe commencer très fort, et sont inquiets. On essayera de se ra- cheter face à la JSK pour leur rendre espoir.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

S elon les dernières infor- mations, le prochain match de l’ASO contre la JSK devra se dérouler au stade Benhaddad de

Kouba. Le président Hannachi a donné son accord, après avoir ins- pecté plusieurs unités, dont l’en- ceinte de Réghaïa et de Dar El Beïda. Même si ce n’est pas encore officiel, se produire dans un ter- rain synthétique favoriserait les ca- marades de Messaoud, et la direction de l’ASO attend un mes- sage de la Ligue nationale pour lui

assurer la désignation du stade afin de faire les réservations à l’équipe qui devra rejoindre Alger vendredi matin, pour préparer cette rencon- tre.

afin d’éviter une grave crise de ré- sultats, puisque l’équipe est parmi les trois dernières en ce moment. Ainsi, il devra parler à tout le monde pour calmer les esprits et redonner la bonne foi, en gonflant la prime de cette prochaine sortie.

Il devra se réunir avec les joueurs et le staff

Le premier responsable de l’équipe devra se réunir cette se- maine avec Ighil et son staff pour évoquer ce qui arrive, et même si Medouar n’a pas l’habitude de par-

ler des choix tactiques et de la dé- signation des joueurs, il aura besoin de connaître les expli- cations du staff tech-

Hier, biquotidien Après une première séance, lundi soir, le groupe s’est entraîné hier deux fois,
Hier,
biquotidien
Après une première
séance, lundi soir, le groupe
s’est entraîné hier deux fois, la
première en salle de musculation, à
9h, et la seconde en fin d’après-midi
au stade Boumezrag, consacrées au
volet physique, car Ighil a remarqué
que l’équipe n’arrive pas à suivre la
cadence en deuxième mi-temps.
Pas
de blessé
L’équipe est épar-
gnée, cette semaine, de
blessés, et les entraine-
ments se déroulent avec un
effectif au grand complet,
ce qui lui permettra de
choisir aisément les 18
qui affronteront la
JSK.

nique à ce sujet. A. F.

les prochains rendez-vous ? J’espère que non, il faut vite oublier les derniers résultats, tout en en tirant des leçons, et ne penser qu’aux prochains. On était très affectés de notre défaite à domicile, mais les choses peuvent évoluer dans le futur.

à domicile, mais les choses peuvent évoluer dans le futur. Pouvez-vous nous ex- pliquer ce qui

Pouvez-vous nous ex- pliquer ce qui vous ar- rive ? Ce n’est pas si diffi- cile de savoir ce qu’on a, c’est une crise de ré- sultats de début de sai-

20
20

N° 2768

www.lebuteur.com JSMB Coup d’œil
www.lebuteur.com
JSMB
Coup d’œil

Mercredi 17 septembre 2014

Des insuffisances à corriger en défense

L

a

concédée par

les

de la

Rouge

défaite

Vert et

JSM Béjaïa, en

amical, face au MB Bouira, aura été riche en enseigne- ments pour le staff technique et Ali Fergani qui est appelé à apporter encore des correc- tifs au groupe et trouver les mécanismes nécessaires afin que l’équipe puisse réussir un bon résultat face au DRB Tadjenanet, vendredi pro- chain. Ainsi, en dépit de la victoire éclatante arrachée en championnat face au CA Bordj Bou Arréridj (4-1), le rendement des coéquipiers de Yahia Cherif a été juste moyen au point où il est dif- ficile de juger le vrai rende- ment de l’équipe. Certes, les joueurs avaient la tête ail- leurs puisqu’ils pensaient déjà au prochain match de championnat, mais cela ne justifie pas la piètre prestation. Le coach de la JSMB aura bien du boulot pour voir son équipe à 100 % de ses capacités et réussir d’au- tres bons résultats, à commencer par le rendez- vous de ce week-end face au DRB Tadjenanet où la tâche ne s’annonce pas facile. Alors que l’équipe a eu un bon rendement face au CABBA, vendredi dernier, plusieurs lacunes y sont appa- rues lors de la joute amicale de lundi dernier face au MB Bouira. Ce qui va pousser le coach Fer- gani à apporter encore des correctifs, notam- ment au niveau du compartiment défensif, et mettre les joueurs devant leurs responsabilités. C’est ce que nous avons constaté lors de cette rencontre amicale où il y a eu des carences dans plusieurs volets que le staff technique doit com- bler dans les meilleurs délais afin que l’équipe puisse être à la hauteur et engranger d’autres points, à commencer par le match de ce week-

Déplacement demain à Mila

aujourd’hui

jeudi que les Vert et Rouge de la JSM Bé- jaïa rejoindront Mila en prévision de la rencontre de ce vendredi face au DRB Tadjenanet, pour le compte de la 4e journée de championnat. D’ail- leurs, les Béjaouis se dé- placeront dans l’après-midi et éliront domicile dans un hôtel de la ville, pour permet- tre aux joueurs de re- prendre leurs forces.

JSMB - ABM à 18h

n nFixée dans un pre- mier temps à 17h et à 19h, la rencontre de la 5e journée entre la JSM Béjaïa et l’AB Merouana qui aura lieu au stade de l’Unité Maghrébine se déroulera finalement à partir de 18h, a annoncé la LFP sur son site inter- net, un horaire qui peut arranger les joueurs afin de fournir des efforts pour réussir un bon ré- sultat. Cependant, les ca- marades de Mebarki seront confrontés à la chaleur, ce vendredi, face au DRB Tadjenanet puisque la rencontre aura lieu à 16h. H.L.

n nC’est

Hafid out face à Tadjenanet n nAlors que le staff tech- nique sous la houlette
Hafid out face
à Tadjenanet
n nAlors que le staff tech-
nique sous la houlette
du coach Ali Fergani a affiché
sa satisfaction quant à la dis-
ponibilité de tous les joueurs,
l’attaquant Hafid vient de
contracter une blessure (dé-
chirure) et sera indisponible
pour le déplacement de ce
week-end à Tadjenanet. Ce qui
va pousser le coach à chercher
les solutions pour combler le
vide laissé par ce dernier et es-
pérer un bon résultat face au
DRBT.
Zafour incertain
end face au DRB Tadjenanet où la tâche s’an-
nonce délicate.
Les joueurs veulent enchaîner
avec un autre bon résultat
Lors d’une discussion avec certains joueurs
que nous avons rencontrés en marge de la ren-
cédente journée face au CABBA et veulent re-
monter sur le podium pour éviter d’être distan-
cés par les autres équipes. Cependant, les Vert et
Rouge doivent consentir d’autres sacrifices pour
réussir un autre exploit, comme ç'a été le cas lors
de la deuxième journée face à l’USM Blida.
n nSi l’absence de Hafid s’est
confirmée puisqu’il n’a
pas pris part à la séance de re-
prise effectuée hier au stade de
l’Unité Maghrébine, il n’en de-
meure pas moins que la parti-
cipation de Zafour demeure
incertaine puisqu’il a
contracté une blessure avant-
hier face au MB Bouira en
amical. Le joueur n’est pas en-
core certain de faire le voyage
avec ses camarades à Mila, ce
vendredi, en attendant que les
choses s'éclaircissent au-
jourd’hui.
H.L.
Farhi s’entraine
en solo
contre amicale disputée face au MB Bouira, nous
avons constaté que les
n nSur un autre volet, le
jeune attaquant Farhi
joueurs affichaient une
grande détermination à
aller réussir un autre résul-
tat positif à l’extérieur face
au DRB Tadjenanet et amé-
liorer encore leur classe-
ment. Un vœu qui demeure
réalisable, surtout que les
coéquipiers de Yahia Cherif
se retrouvent avec un moral
au beau fixe après le large
succès réussi lors de la pré-
Fergani : «Cette défaite va pousser
les joueurs à se remettre en question»
Interrogé à la fin de la rencontre qui a opposé la JSMB au MB Bouira
et qui a vu son équipe s’incliner (1-0), le patron de la barre technique
nous dira : «Je pense que cette défaite nous sera bénéfique car elle va
pousser les joueurs à garder les pieds sur terre et éviter l’excès de confiance
lors des prochaines rencontres. Le large succès face au CABBA les a en-
flammés, et cette défaite est venue au bon moment. Je pense qu’il y a en-
core des lacunes à combler et on doit faire de notre mieux pour enchainer
avec de bons résultats, à commencer par celui de ce vendredi face au DRB
Tadjenanet où la tâche ne s’annonce pas facile devant une équipe qui est à
la recherche des bons résultats sur son terrain».
qui a été contraint de rater le
dernier match face au CABBA
pour cause de blessure, a re-
pris et s’entraine en solo. D’ail-
leurs, le staff technique n’a pas
encore tranché quant à sa par-
ticipation étant donné que
Fergani attend encore avant de
prendre une décision à propos
de sa convocation pour ce
match face à Tadjenaent.
H.L.
Yahia Cherif
«Face à Tadjenanet,
on doit maintenir notre belle série»

Auteur d’un doublé lors de la précédente journée face au CA Bordj Bou Arré- ridj, l’attaquant de la JSM Béjaïa, Sid-Ali Yahia Cherif, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que son équipe n’aura pas droit à l’erreur lors des pro- chaines rencontres si elle veut accéder, tout en insis- tant sur l’obligation d’en- granger d’autres points pour remonter sur le po- dium et éviter d’être distan- cée par les autres équipes.

Tout d’abord, un commentaire sur cette défaite face au MB Bouira ? Je crois que cette défaite n’est pas une vraie référence pour juger nos capacités dans la mesure où elle ne va pas influer sur notre rendement à l’avenir étant donné que nous sommes concentrés sur le prochain déplacement à Tadjenanet où nous tâcherons de réussir un autre résul- tat positif. Je dirais aussi tant mieux que cette défaite soit venue après notre large succès face au CABBA, afin que nous nous ré- veillons et évitons de nous enflam- mer davantage. Et comment vous préparez le match de ce vendredi ?

La préparation se déroule dans de bonnes conditions dans la me- sure où le succès réussi lors de la précédente journée face au CABBA nous a permis d’avoir un moral au beau fixe et d’être à la hauteur des attentes et j’espère que nous serons au rendez-vous, car les joueurs sont conscients de ce qui les attend et décidés à rester sur cette bonne dynamique et d’enchaîner avec d’autres résultats positifs, et ce, bien que la mission s’annonce diffi- cile. Qu’en est-il de ce match face au DRB Tadjenanet ? Ça sera un match difficile dans la mesure où nous allons affronter une équipe qui se cherche encore et qui a besoin de points, surtout sur on terrain. De ce fait, elle va faire le maximum pour engranger les trois points et c’est aussi notre objectif car on ne doit pas laisser filer des points au risque d’être dis- tancés au classement et remonter sur le podium dans les plus brefs délais. Donc, on comprend par là que vous êtes décidés à faire le plein, n’est-ce pas ? Bien sûr, je crois que si nous voulons jouer à fond la carte de l’accession, on doit impérativement bien négocier nos prochains matches et faire le plein lors de

cette phase aller afin d’aborder sereinement la suite de la com- pétition. Certes, ça ne sera pas facile étant donné que chaque équipe vise le même objectif, mais nous sommes conscients de ce qui nous attend et déci- dés à récolter le maximum de points à l’avenir. Vous avez ouvert votre comp- teur en ins-

à l’avenir. Vous avez ouvert votre comp- teur en ins- et éviter de céder encore des

et éviter de céder encore des points afin de rester dans le haut du tableau et amé- liorer notre classe- ment. Certes, ça ne sera pas facile vu la qualité des

ad-

ver-

saires, mais les joueurs sont conscients de ce qui les attend et décidés à empo- cher le maximum de points à l’avenir, pour réussir à re- trouver l’élite à la fin de saison.

Entretien réalisé par H.L.

l’avenir pour aider mon équipe à réussir d’autres bons résultats. Et comment s’annonce le re