Vous êtes sur la page 1sur 15

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

générale et statistique 1 è r e Bac Sc éco. 2 Nous faisons tous de l'économie

Nous faisons tous de l'économie dans nos comportements quotidiens, même les plus simples :

Lorsque nous achetons un produit, par exemple, cela n'est possible que parce que nous disposons d'un revenu qui nous permet de faire cet achat. Ce revenu est lui-même le résultat de notre travail, qui est « récompensé » par une rémunération (ou un salaire). Ce produit que nous venons d'acquérir a été fabriqué par une entreprise qui, grâce à notre achat, en tire profit. Une partie de ces profits sert à rémunérer les salariés qui ont participé à la fabrication du produit. Et cette rémunération est utilisée pour consommer de nouveau.

En économie, tout est donc lié et constitue un cycle : du consommateur au produit, du produit à l’entreprise, de l’entreprise au salarié, du salarié au consommateur, du consommateur au produit, et ainsi de suite.

Les questions essentielles de l’économie :

L’économie tente de répondre à de nombreuses questions relatives à la production, au travail, à la consommation, à la monnaie, au commerce, etc. Elle apporte généralement des réponses scientifiques (fondées sur des modèles mathématiques), mais elle fait aussi appel à d’autres disciplines parmi lesquels

on peut citer :

Géographie : elle permet à l’économiste d’avoir une meilleure connaissance des conditions physiques et naturelles de l’activité économique : où se trouvent les matières premières ? l’énergie ? …

Droit : les lois appliquées dans un pays dans les domaines civil, commercial, fiscal… affectent considérablement l’activité économique.

Histoire : la situation économique et sociales actuelle d’un pays ne peut pas être parfaitement comprise si l’on ignore son histoire.

Technologie : l’homme essai de produire au moindre coût. Pour atteindre ce but, la connaissance des différents procédés techniques et nécessaire.

Mathématiques et statistique : l’économiste essai de mesurer les phénomènes qu’il observe. Ces deux disciplines ajoutées à la comptabilité font ainsi partie de ses instruments.

Informatique : la robotisation de la production, par exemple, réduit les coûts et aggrave le chômage, l’économiste ne peut pas donc ignorer cette discipline.

Biologie : cette discipline ne doit pas être étrangère à l’économiste. Celui-ci cherche les moyens de satisfaire les besoins de l’homme, ses besoins physiologiques d’abord (par exemple combien de calories, de protéines…

Un bon économiste doit donc être pluridisciplinaire.

La question économique par excellence est la suivante : comment faire coïncider au mieux la demande (ce dont nous avons besoin) et l’offre (ce qui nous est proposé) ? Pour répondre, les économistes tentent de décrire et d’expliquer les comportements des agents économiques (les personnes ou les entreprises) au niveau individuel (c’est la MICROECONOMIE), mais aussi les conséquences de ces mêmes comportements au niveau d'une nation (c’est la MACROECONOMIE).

Par d'exemple, si le fait d'épargner (c’est-à-dire de conserver de l’argent sans le dépenser) peut être bénéfique à titre personnel, cela peut être néfaste à un niveau global : l'argent n'est en effet pas consacré à

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

la consommation directe ; les entreprises ne peuvent donc pas vendre leur production ; en conséquence, leurs commandes se réduisent ; cela peut les inciter à employer moins de personnel, ce qui contribue à faire augmenter le chômage. Chaque comportement économique en entraîne un autre, qui lui-même en provoque un troisième : on retrouve là encore la notion de cycle économique.

1 ERE PARTIE : LES CONCEPTS ECONOMIQUES DE BASE

Au-delà de la science et de ses théories, l’économie est un élément essentiel de la vie moderne. Elle l’a toujours été, puisqu’il a toujours fallu échanger des marchandises par exemple, et donc avoir recours à des comportements économiques. Mais au XX e siècle, l’économie a acquis un nouveau statut : l’argent est omniprésent, les entreprises sont devenues des groupes internationaux, la mondialisation a bouleversé les rapports entre pays.

A ce niveau, trois questions peuvent être posées :

Qu’est-ce que l’économie ou la science économique ?

Quelle est sa méthode générale ?

Quels sont les concepts économiques fondamentaux ?

1. Les fondements de base de la science économique :

Origine du terme « économie »

Le terme économie trouve son origine chez les penseurs grecs : ils ont créé le mot (de oikos, maison, et nomos, ordre ou loi). Ces deux termes assemblés deviennent « économie » et désignent littéralement « l’art de gérer son domaine ou son foyer » Avec le développement des activités de production et d’échanges, au cours de l’histoire, a entraîné l’extension du champ d’application de l’économie : de la simple gestion du foyer privé, elle s’est peu à peu élargie à la société dans son ensemble et devient subordonnée à la politique, on parle alors d’économie politique (de polis = cité). Aujourd’hui, ce domaine s’est étendu à l’ensemble du monde. Son étude relève de al science économique

Définition de la science économique

*

" La science économique est celle qui a pour objet la production, la consommation et l'échange de biens et services rares. "

J.

Fourastié,

Pourquoi nous travaillons, PUF, 1959.

* " L'économie politique est la science de l'administration des ressources rares dans une société; elle étudie les formes que prend le comportement humain dans l'aménagement onéreux du monde extérieur en raison de la tension qui existe entre les désirs illimités et les moyens limités des sujets économiques. "

R. Barre, Traité d'économie politique, PUF, 1959

.

*

" L'économie est la science qui étudie comment les ressources rares sont employés pour la satisfaction des besoins des

hommes vivant en société; elle s'intéresse, d'une part, aux opérations essentielles que sont la production, la distribution et la consommation de biens et, d'autre part, aux institutions et aux activités ayant pour objet de faciliter ces opérations. "

E. Malinvaud,

Leçon de microéconomique, Dunod, 1968.

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

L'économie étudie la façon dont les individus ou les sociétés utilisent les ressources rares en vue de satisfaire au mieux leurs besoins (nombreux et illimités.). C’est la science de l’administration des ressources.

Remarque : est rare tout ce qui n’est pas facilement accessible ou ce qui n’et pas disponible en quantités suffisantes (le résultat d’une activité de production).

Champ d’application de la science économique

Selon l’approche libérale (libéralisme = capitalisme), le champ de l’activité économique est constitué de :

faits micro-économiques : comportement des individus (consommation, épargne…) et des entreprises (production, investissement …)

faits macro-économiques : au niveau de la nation

Selon l’approche marxiste (marxisme = socialisme), le champ de l’activité économique est constitué des :

relations homme-nature, c’est-à-dire l’action de l’homme sur la nature pour satisfaire ses besoins

relations entre les hommes

Objet de la science économique

Trois thèmes caractérisent l’objet de la science économique : les richesses, l’échange et les choix :

La science des richesses : la richesse est l’ensemble des biens matériels d’abord mais aussi des services nécessaires à l’existence voire au bien-être de l’homme. Autrement dit, est richesse tout ce qui permet de satisfaire un besoin

La science des échanges : une opération est dite économique lorsqu’il y a passage ou transfert de biens entre les hommes. Et comme le transfert le plus élémentaire est celui suppose la présence de 2 hommes, on dit que c’est un acte dichotomique : il y a la main qui reçoit et la main qui donne (une entrée et une sortie, un débit eu crédit). De ce fait, un acte gratuit ne rentre pas dans l’objet de la science économique.

Le résultat d’un échange se traduit par un prix, ce prix peut s’exprimer :

en nature : échanger du blé contre des légumes, on parle de troc

ou en monnaie : le prix du blé en DH

EST ECONOMIQUE TOUT CE QUI PEUT SE TRADUIRE PAR UN PRIX

La science des choix efficaces : les besoins humains sont illimités alors que les moyens pour les satisfaire sont limités, c’est la notion de la rareté.

Il peut arriver que les moyens soient suffisants parfois même abondants. Dans ce cas, l’homme est amené à faire des choix, d’où la notion d’ajustement ou d’adaptation. En effet, les biens ne sont pas là où il y a besoin ni quand il y a besoin. L’ajustement des moyens consiste donc à :

les produire s’ils sont insuffisants ;

les réduire s’ils sont abondants ;

en accélérer ou en retarder l’arrivée

L’ACTE ECONOMIQUE ET UN ACTE D’ADAPTATION

Méthode de la science économique :

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

2. L’ACTIVITE ECONOMIQUE :

Les biens et les besoins :

Pourquoi y a-t-il activité économique

Tout ce que nous consommons aujourd’hui … est création du travail humain, y compris les denrées que nous considérons comme les plus naturelles tels le blé, les pommes de terre ou les fruits. (…) Nous travaillons pour transformer la nature, qui satisfait mal ou pas du tout les besoins humains, en éléments artificiels qui satisfassent ces besoins. Nous travaillons en outre pour rendre aux hommes et à nous même des services que ne nous rend pas la nature, ou que ne nous rend pas facilement à notre gré (nous transporter, nous chauffer, nous instruire, nous distraire, … Nous travaillons pour produire afin de pouvoir consommer.

J. FOURASTIE, la réalité économique, collection HACHETTE 1986

Exploitation :

Boire, manger, circuler en voitures, s’habiller … par ces actes, nous répondons à des besoins. L’activité économique consiste à produire des biens et services qui permettent de satisfaire ces besoins.

BESOINS

Les besoins

Définition

de satisfaire ces besoins. BESOINS Les besoins Définition ACTIVITE BIENS Un bien est une sensation de

ACTIVITE

ces besoins. BESOINS Les besoins Définition ACTIVITE BIENS Un bien est une sensation de manque ou

BIENS

Un bien est une sensation de manque ou de privation ressentie par l’être humain et qu’il doit nécessairement satisfaire.

Classification

Besoins physiologiques / sociaux / de confort

Exemple : une personne a faim et dispose de 3 manières pour satisfaire son besoin :

dévorer la viande crue avec les ongles, les mains et les dents

manger de la viande cuite avec es légumes avec sa famille

manger de la viande cuite avec un couteau et une fourchette dans un restaurant chic

On distingue entre :

a) besoins physiologiques : (ou primaires) ce sont des besoins essentiels et indispensables à la survie des individus. A défaut de satisfaction de ces besoins, il n’y aura pas de vie humaine, exemple : respirer, se nourrir, se vêtir …

b) besoins sociaux : (ou secondaires ou psychologiques) ce sont des besoins nécessaires mais non indispensables à la survie humaine. Exemple : se cultiver, se déplacer

c) besoins de confort : (ou tertiaires) il s’agit des besoins relatifs au luxe, au superflu (dont peut se passer), exemple : acheter des bijoux, faire le tour du monde, visiter la lune …

Remarque : cette classification ne tient pas compte de l’évolution des besoins. Ainsi par exemple, la possession d’une voiture qui était un moyen de satisfaire un besoin de luxe ne l’est plus maintenant. Inversement, la chasse a permis à l’homme d’autrefois de satisfaire un besoin vital (nourriture) alors qu’elle est devenue aujourd’hui un sport, un loisir.

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Classification de MASLOW

Besoin d’utiliser toutes ses capacités, de se surpasser, de développer ses compétences et ses connaissances personnelles… C’est le besoin d’effectuer l’activité que l’on peut faire le mieux et qu’on aime

Besoins d’estim e Besoins d’appartenance Besoins de sécurité Besoins physiologiques
Besoins
d’estim
e
Besoins
d’appartenance
Besoins de sécurité
Besoins physiologiques

Ecrire un livre, réaliser une performance sportive, réaliser une invention scientifique …

Besoin d’être reconnu, estimé par soi et par les autres. Avoir un rôle social, commander, exercer une fonction privilégié

besoin de considération, de respect Etre DG d’une banque, être dirigeant d’une association, devenir un ministre …

Vouloir appartenir à un groupe social (tribu, association, club …) de s’y identifier et de se comporter à l’image de ce groupe

S’affilier à une association, à un syndicat, à un parti…

Besoin d’être protégé moralement et physiquement

la sécurité de l’emploi, la stabilité familiale, la santé, être pris en charge pour les handicapés …

Besoins primaires liés à la nécessité de survivre Leur réalisation garantit l’existence physique de l’homme

se nourrir, se loger, se soigner, se vêtir, se reposer …

Remarque : ces besoins doivent être satisfaits successivement, c’est-à-dire qu’un individu ne cherchera à satisfaire

besoins

(physiologiques).

ses

inférieurs

« supérieurs »

(accomplissement

par

exemple)

que

s’il

peut

satisfaire

ses

besoins

Définition

Les biens

Un bien est tout moyen utile permettant de satisfaire un besoin, exemple : pain, eau, voiture, vêtements …

Classification

a) Selon l’aspect matériel :

Biens matériels : ce sont des biens stockables et qui ont une existence physique : montre, livre …

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Biens immatériels : (ou services) ce sont des biens non stockable et qui n’ont pas d’existence physique, exemple : coupe de cheveux, transport, enseignement …

b) Selon le principe de la rareté :

Biens économiques : ce sont des biens :

utiles ;

qui existent en quantité limitée car ils résultent d’une activité de production ;

qui s’échangent contre un prix : ils ont une valeur d’échange Exemple : livre, pomme, table …

Biens non économiques : (ou libres ou naturels) il s’agit de biens :

fournis par la nature ne résultant pas d’un effort humain ;

sans coût : n’ont pas de valeur d’échange ;

et en quantités supérieures aux besoins (ils sont abondants) Exemple : eau, lumière, mer, air, soleil …

c) Selon la nature de l’échange :

Biens marchands : ce sont des biens qui s’échangent sur le marché en contrepartie d’un prix

Biens non marchands : ce sont des biens et services fournis gratuitement ou quasi-gratuitement, exemple : services rendus par l’Etat, services rendus par les associations …

d) Selon l’usage :

Biens de consommation :(ou directs) ce sont des biens qui permettent de satisfaire directement et immédiatement les besoins humains. Un bien de consommation peut être :

Un bien durable : dont la consommation s’étend sur une période assez longue (voiture, TV

Un bien semi-durable : qui se dégrade par une utilisation régulière à une vitesse moyenne (vêtements, jouets …)

Un bien non durable : qui disparaît immédiatement au moment de son usage (pomme, jus …)

Biens de production (ou indirects) : ce sont des biens qui ne servent qu’indirectement à satisfaire les besoins humains en permettant de produire d’autres biens, exemple : machines, tracteurs …

)

e) Selon le rapport entre les biens :

Biens complémentaires : ce sont des biens qui se complètent et sont difficiles à séparer, exemple :

voiture et carburant, sucre et thé …

Biens substituables (ou concurrents) : ce sont des biens qui satisfont le même besoin, l’un peut remplacer l’autre, exemple : beurre et huile, bicyclette et voiture …

f) Selon le degré de transformation :

Un bien brut : Est un bien qui n’a pas été encore transformé, Exemple : coton, fer, pétrole, blé,…

Un bien semi-fini : Est un bien qui a été partiellement transformé et qui le sera encore, Exemple : fil de coton, barre de fer, caoutchouc, farine,…

Un bien fini : Est un bien qui a été transformé et qui ne va plus l’être. Exemple : vêtements, voiture, pneu, pain,…

g) Biens individuels / biens collectifs :

Biens individuels : c’est un bien qui a fait l’objet d’une consommation individuelle, exemple : journal, film sur CD, voiture

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Biens collectifs : c’est un bien ayant fait l’objet d’une satisfaction collective, d’une consommation collective, exemple : transport public, restaurant, cinéma …

Relation besoin-bien

Lorsqu’un individu achète un bien (un téléviseur par exemple) c’est en fonction de son utilité, de sa valeur d’usage. Par contre, le fabricant ou le vendeur est davantage intéressé par le prix c’est-à-dire par la valeur d’échange.

La valeur d’un bien dépend de son utilité et de sa rareté. La satisfaction du besoin diminue avec la consommation du bien : plus on mange, plus l’appétit diminue et par conséquent le besoin diminue.

Par ailleurs, les besoins se renouvellent à des cycles différents suivant la nature du bien :

cycle très court : c’est le cas essentiellement des produits alimentaires, la faim par exemple se renouvellent régulièrement ;

cycle plus ou moins long : c’est le cas des bien d’équipement (selon les revenus et les nouveautés technologiques)

EXERCICES DE SYNTHESE :

Exercice 1 :

Manger, s’affilier à un parti, une table achetée, un téléviseur Sony, se loger, l’air naturel, appareil de l’air oxygéné, l’eau de la mer, la lumière solaire, se comporter comme des bourgeois, se soigner, se reposer, avoir un emploi stable, avoir un emploi bien rémunéré, une coupe de cheveu dans un salon de coiffure, un voyage au bord d’un bateau de la COMANAV, un cours dans un lycée public, écrire et diffuser un livre au grand public, inventer un nouvel appareil, passer un nuit dans un hôtel.

Travail à faire : Classez les éléments de a liste en :

Biens et besoins

Biens économiques et biens non économiques

Biens marchands et biens non marchands

Exercice 2 : Compléter le tableau

 

1 er critère

2 ème critère

3

ème critère

Besoins

Biens

Biens

Biens libres

Biens

Biens individuels

Biens collectifs

matériels

immatériels

économiques

Avoir faim

           

Communiquer

           

Respirer

           

Faire du sport

           

Avoir des

           

informations

Se protéger du froid

           

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

2. Les agents économiques :

Document 1 : Texte p 19 du manuel

Document 2 :

La société TAFILA-TEX est installée à Errachidia, elle est spécialisée dans la confection de vêtements pour femmes. Cette entreprise a progressivement étendu son activité aux vêtements pour enfants. L'approvisionnement en coton est effectué auprès des cultivateurs de la région. Les autres matières et fournitures qui ne sont pas fabriquées sur place sont fournies par plusieurs entreprises de la région de Tafilalet. La fabrication est artisanale et le nombre de personnes employées est relativement faible. Les produits de TAFILA-TEX sont diffusés au Maroc et à l'étranger. Trois agents commerciaux visitent les clients sur le territoire national. Deux autres personnes sont chargées des relations avec les partenaires étrangers notamment Français, Belges et Asiatiques. Pour financer ses investissements, l'entreprise fait appel à la Banque Populaire. Par ailleurs, elle est assurée auprès de la compagnie RMA-Elwatania contre les incendies et les accidents de travail. Le service administratif est géré par Mme Meryem amine. Elle se charge de l’élaboration de certains documents, notamment ceux qui mettent l'entreprise en relation avec la CNSS et l'assurance. La famille Amine est très connue à Errachidia. Mr Amine, l'époux de Meryem, salarié de la société est chargé notamment des ventes à l'étranger. Il est aussi membre du conseil communal et préside une association qui s'occupe du tourisme de montagnes. Association qui reçoit des subventions de la ville. Le fils aîné, Ali Amine, célibataire âgé de 27 ans, vient de s'installer comme pharmacien (entreprise individuelle) au cœur de la ville. La sœur de Ali, Souad Amine, enseigne depuis un an les Sicences naturelles au lycée SIJILMASSA. Elle est mariée à Fouad SLIMANI, mère d'un enfant et membre de la section syndicale (CDT) de son établissement scolaire.

TAF:

Source : Texte adapté

- Recenser les acteurs économiques mentionnés dans le texte

- Donner quelques exemples d'opérations de production et de consommation effectuées

- Enumérer les revenus engendrés

Exploitation :

Famille

consommation

ménage

TAFILA-TEX

production

Biens et services

E/se sociétaire (non financière)

Pharmacie

production

Biens et services

E/se individuelle (non financière)

Banque Populaire

production

services (monnaie)

institution financière

RMA-AL-wataniya

production

services (assurance)

E/se d’assurance

C.N.S.S.

C.N.S.S.  
 

Association

 

production

services gratuits

administrations privées

Syndicat

 

aux adhérents

Conseil communal Etat

Conseil communal Etat → production → services gratuits → administrations publiques

production

services gratuits

administrations publiques

Définition

à la collectivité

Un agent économique est un individu ou un groupe d’individus disposant de l’autonomie de décision et participe à l’activité économique, il est dit aussi acteur économique.

 

Un agent économique

 
 
 
 
 

Participe de façon spécialisée à l’activité économique. Exemple :

Dispose

de

ressources

lui

Constitue un centre de décision. Exemple : décision de produire, de consommer, de percevoir un

permettant d’avoir un revenu. Exemple : revenu du travail,

produire des biens et services,

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

octroyer un crédit

bénéfice d’une E/se …

impôt …

Remarque :

En comptabilité nationale, un agent économique est appelé unité institutionnelle. L’ensemble des unités institutionnelles exerçant la même fonction principale et utilisant pour cela des ressources principales identiques est appelé secteur institutionnel.

Classification

En économie, on distingue 5 agents économiques :

Les ménages ;

Les entreprises ;

Les sociétés financières ;

Les administrations ;

Le reste du monde ou l’extérieur.

a) Les ménages :

Un ménage est constitué par tout individu ou groupe d’individus :

- qui vivent sous le même toit

- qui ont une consommation commune

- qu’ils aient ou non un lien de sang ou de parenté.

On distingue ainsi entre :

- un ménage ordinaire : une personne vivant seule, des personnes vivant en famille (couple sans ou avec enfants) ;

- un ménage collectif : il s’agit de la population de collectivités (internat, prison, caserne, couvent, …)

La fonction principale des ménages est de consommer des biens et services. Cependant, ils peuvent participer directement ou indirectement à la production.

b) Les entreprises non financières :

Elles ont pour activité principale la production de biens et services marchands et non financiers. Elles exercent leur activité dans le secteur agricole, industriel ou celui des services. Certaines sont privées, d’autres appartiennent totalement ou partiellement à l’Etat.

c) Les sociétés financières :

Ce sont des sociétés qui fournissent des services financiers marchands. On distingue entre :

- les institutions de crédit fournissant des services d’intermédiation financière (banques, sociétés de crédit) ;

- les sociétés d’assurance qui assurent les biens et les personnes contre les risques

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

d) Les administrations :

Une administration est tout organisme qui accomplit des tâches d’intérêt général sans but lucratif.

   

Fonction principale

Ressources principales

Décomposition

Quelques exemples

   

- Produire des biens non marchands destinés à la collectivité - Effectuer des opérations de redistribution des revenus et des richesses nationales.

 

-

Adm. Pub centrale

État

Cotisations ;

Communes,

Administrations

Publiques

Impôts…

-

Adm. Pub. Locale

provinces, préfectures et régions.

-

Adm.

de

sécurité

CNSS, CIMR

sociale

 
 

Produire des biens et services non marchands destinés à des groupes de particuliers.

-Contributions volontaires versées par leurs membres ; - Subventions accordées par les adm. publiques

 

Syndicats ; Partis politiques ;

 

Privées

 

_

Associations…

e) Le reste du monde (ou l’extérieur) :

L’économie nationale entretient des relations nombreuses avec l’étranger. Ainsi, un 5 ème agent fictif a été créé « reste du monde » pour retracer l’ensemble de ces relations :

relations commerciales : exportations et importations ;

relations financières : investissements ;

relations monétaires : prêts et remboursements

Remarque :

Dans le cadre de la comptabilité nationale, les agents économiques sont groupés en catégories homogènes, selon leur activité économique dominante et la nature de leurs ressources principales. Ces catégories sont appelées secteurs institutionnels. Il en existe cinq :

Les ménages y compris les entreprises individuelles qui consomment, épargnent et,

éventuellement, produisent et (e) les institutions sans but lucratif au service des ménages

I.S.B.L.M. (secteur associatif, syndicat,

)

Les sociétés non financières : qui produisent et vendent des produits non financiers

Les sociétés financières y compris les entreprises d’assurance:

Les administrations publiques qui produisent des services non-marchands ou qui effectuent des opérations de redistribution du revenu national, et dont les ressources proviennent de la fiscalité et des cotisations sociales, elles incluent donc les organismes de sécurité sociale

Le reste du monde qui ne constitue pas un véritable secteur institutionnel mais qui regroupe les relations des agents nationaux avec l’étranger

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Application :

Agents économiques Ou Unités institutionnelles

Catégories d’agents économiques ou Secteurs institutionnels

 

Ménages (et les IPSBLM)

Sociétés non

Sociétés

Administrations

extérieur

financières

financières

publiques

Elèves internes du lycée technique

         

Famille du directeur

         

Célibataire

         

Préfecture de police

         

Banque Populaire

         

Centrale laitière

         

Association BAYTI

         

Syndicat

         

MC Donald

         

CNSS-CIMR

         

Parti politique

         

Renault

         

AXA - Assurance

         

Commune urbaine

         

Téléboutique SKY

         

TAF : Mettre une croix dans la case appropriée

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Les opérations économiques :

Exemple :

Soit la liste des opérations économiques suivante :

Manger Payer le loyer

Vendre du blé Emprunter

TAF : Classer ces opérations en :

* opérations sur biens et services ;

* opérations de répartition ;

* opérations financières ;

Acheter des matières 1ères Percevoir des intérêts

Placer l’argent en banque percevoir le salaire

Définition

Une opération est dite économique lorsqu’elle est réalisée par des agents économiques cherchant à atteindre un objectif économique précis (consommer, produire, …)

Types d’opérations économiques

On distingue 3 grandes catégories d’opérations économiques :

les opérations sur biens et services ;

les opérations de répartition ;

les opérations financières.

a) Les opérations sur biens et services :

Il s’agit des opérations de consommation, de production, d’investissement, d’importation, d’exportation …

b) Les opérations de répartition :

En participant à la production, l’ouvrier, l’entrepreneur et le banquier (qui accorde des crédits à l’entreprise) reçoivent des revenus. C’est ainsi que le salaire constitue le revenu de l’ouvrier (…) d’un autre côté, en prêtant des capitaux aux entreprises pour financer leurs investissements, les banques reçoivent des intérêts qui constituent leurs revenus. Par ailleurs, l’entrepreneur en organisant le processus de production et en apportant des machines… s’approprie un revenu appelé profit. L’entreprise, lorsqu’elle est locataire, verse au propriétaire du local un loyer.

Texte adapté

Ce sont des opérations d’allocation de revenus aux agents économiques par d’autres agents : salaires, intérêts, loyers, profits, …

c) Les opérations financières :

… ces opérations financières nous montrent comment les agents économiques qui ont dépensé moins que leurs ressources (quand il y a épargne) ont employé cet excédent, et nous montrent également comment les agents qui ont dépensé plus que leurs ressources se sont endettés. Donc, les opérations financières nous décrivent la façon dont est réalisé la compensation entre capacité et besoin de financement

Texte adapté

Ce sont des opérations de placement, de prêt, d’emprunt, …

Les flux économiques

Exemple :

Flux monétaire (6 DH)

Epicier : vend 2 l de lait à 6 DH

Flux monétaire (6 DH) Epicier : vend 2 l de lait à 6 DH Client :

Client : achète 2 l de lait à 6 DH

vend 2 l de lait à 6 DH Client : achète 2 l de lait à

Flux réel (lait)

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

Le plus souvent, un échange économique entre 2 agents donne naissance à deux flux de sens opposés :

Un flux réel : il s’agit des flux de biens et services, ils sont mesurés par des quantités physiques (litres, Kg, tonnes, …)

Un flux monétaire : il s’agit de flux de monnaie qui sont, le plus souvent, la contrepartie de flux réels. Ils sont évalués en DH

Application :

Nature de flux

Exemple

Réel réel

Réel monétaire

Monétaire - monétaire

3. le circuit économique :

Document 1 ::

On sait que le C.I.H. est le premier fournisseur de crédits pour le logement. Que se passe-t-il ? Concrètement, le citoyen emprunte auprès du CIH, celui-ci emprunte à son tour auprès des institutions financières (…) Les banques, quant à elles, prêtent mais sur des fonds collectés. Tout le monde emprunte à tout le monde, les taux d’intérêt se multiplient d’une manière exponentielle.

Question : représenter les différents flux reliant ces agents économiques

C.I.H.

Les ménages et les entreprises

Les banques

Document 2 :

Clients

et les entreprises Les banques Document 2 : Clients Supermarché Définition Un circuit économique est une

Supermarché

entreprises Les banques Document 2 : Clients Supermarché Définition Un circuit économique est une représentation

Définition

Un circuit économique est une représentation schématique des flux qui s'établissent entre les agents par l'intermédiaire des opérations qui les lient.

Circuit économique simplifié :

a) entre un ménage et une entreprise :

Ménages

: a) entre un ménage et une entreprise : Ménages Entreprises b) entre les banques et

Entreprises

entre un ménage et une entreprise : Ménages Entreprises b) entre les banques et les autres

b) entre les banques et les autres agents :

Banques

b) entre les banques et les autres agents : Banques Agents non financiers Cours préparé par

Agents non financiers

b) entre les banques et les autres agents : Banques Agents non financiers Cours préparé par

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

c) entre les administrations publiques et les autres agents :

Administrations

publiques

publiques et les autres agents : Administrations publiques Autres agents économiques Application : Ménages A P

Autres agents

économiques

: Administrations publiques Autres agents économiques Application : Ménages A P U Banques

Application :

Ménages

A P U

Banques

Entreprises

Reste

du

monde

Economie générale et statistique

1 ère Bac Sc éco. 2

EXERCICES DE SYNTHESE :

Exercice 1 :

Relier chaque agent économique avec les opérations qu’il effectue (utiliser les codes) :

Code

Agent économique

Code

Opérations

1

Entreprises

A

Distribuer des revenus

2

Institutions financières

B

Redistribuer des revenus

3

Administrations privées

C

Collecter des dépôts

4

Administrations publiques

D

Production marchande

 

E

Production non marchande

F

Fournir des services gratuits

Exercice 2 :

Secteurs institutionnels

Agents économiques

Fonction principale

Entreprises privées Entreprises publiques

Collecter des fonds Accorder des crédits

Collecter des fonds Garantir les risques

Administrations de l'Etat Collectivités locales Sécurité sociale

Associations Syndicats, partis politiques

Familles Individus économiquement Autonomes

Opérations entre les résidents et les non résidents

TAF : Compléter le tableau

Exercice 3 : Mettre une croix dans les cases correspondantes :

 

Aspect

rareté

Nature de

usage

Nombre de

Degré de

matériel

l’échange

consommateurs

transformation

BIENS

matériel

immatériel

économique

Non économique

Marchand

Non marchand

De consommation

De production

individuel

collectif

Brut

Semi-fini

Fini

Gasoil utilisé par un Taxi

                         

Réfrigérateur acheté par une famille

                         

Transport public (O.N.C.F.)

                         

Emission de télévision

                         

Se baigner dans la mer