Vous êtes sur la page 1sur 25
Après la décision de faire jouer ESS-TP Mazembe à huis clos Hammar accuse la CAF
Après la décision de faire jouer ESS-TP Mazembe à huis clos
Hammar accuse la CAF
«C'est un complot contre
l'Entente et l'Algérie !»
«Le futur vainqueur de
la Ligue des champions
est déjà connu»
«La sanction a été prise le
14 septembre et annoncée
le 17, ce n’est pas normal !»
«On n’est pas responsables de la mort d’Ebossé, pour nous punir»
www.lebuteur.com
JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2769 PRIX 20 DA
MCA
Aoudia convoité
Gourmi «Face à la JSS, ce sera
plus difficile que le derby»
Auteur d’un triplé hier en Ligue des champions !
PHÉ-NO-MÉ-NAL
Brahimi !
«C’est une fierté
d’avoir marqué
trois buts»
Slimani rate
sa 1 re victoire
européenne
USMA
Zemma et Belaïli
incertains, Chafaï et
Khoualed de retour
CRB
JSK
Officiel
Zvunka «J’ai critiqué
l’arbitrage pour crier
à l’injustice»
JSK-ASO
à Bordj
USMH
! Karrar d’attaque
«Prêt à prendre ma
place dans le onze !»
Laïb «On jouera
à Lavigerie, même
si une seule tribune
sera occupée»
N° 2769 www.lebuteur.com 02 Jeudi 18 septembre 2014 Equipe nationale Coup d’œil
N° 2769
www.lebuteur.com
02
Jeudi 18 septembre 2014
Equipe nationale
Coup d’œil

Aoudia «Voilà pourquoi ma guérison a pris plus de temps que prévu»

D ans notre édition d’hier, nous avions rapporté l’information selon laquelle l’attaquant algé- rien du FSV Francfort, Mohamed Amine Aoudia, allait encore pa-

tienter avant de retrouver les terrains de Bundesliga 2, lui qui n’est pas parvenu à se remettre dans les temps de la rupture totale du ligament intérieur du genou. Blessé depuis février dernier, l’ancien bu- teur de la JS Kabylie devait reprendre dans un premier temps l’entraînement collectif à la mi-août, sauf que rien ne s’est fait pour l’instant. Joint par nos soins, il nous a expliqué les raisons de ce retard.

«Il est vrai que mon retour à l’entraîne- ment collectif a pris du retard. Je ne suis pas encore totalement guéri, même si je dois reconnaître que mon genou s’est solidifié et que je ne ressens pratiquement plus de douleurs. Tou- tefois, j’ai un petit souci dans les mus- cles de la jambe qui m’empêche d’être à 100%. De plus, j’es- time que je n’ai pas travaillé comme il se doit durant le mois de ram- dan en raison

période d’indisponibilité.»

«J’en ai encore pour quelques semaines»

Face à cette nouvelle situation, nous avons demandé au joueur quand il pensait

pouvoir retrouver les terrains : «Je ne saurais vous le dire. Ce qui est sûr, c’est que j’en ai encore pour quelques se- maines, mais de là à vous dire quand je serai complètement guéri, c’est impossi- ble. Ma blessure est quelque peu com- plexe et il faut vraiment que je me soigne parfaitement bien afin d’éviter les mau- vaises rechutes qui pourraient survenir après. Le genou, c’est sensible. En tout cas, je travaille d’arrache-pied au quoti- dien pour retrouver rapidement les ter- rains et par la même occasion, la compétition avec ma nouvelle équipe.»

«Tant que je ne serai pas à 100%, je ne reprendrai pas»

Et d’ajouter : «Mon chirurgien me suit et surveille l’état d’avancement de ma guérison. Tant que je n’aurai pas son feu vert, je ne reprendrai pas. Il faut que je sente que je suis à 100% pour ainsi pou- voir rejouer sans crainte. C’est vrai que ce sont des moments assez pénibles pour un joueur de football, ce que je suis en train de vivre actuellement, mais bon, c’est mon destin qui veut ça. Je me dois de rester patient et d’affronter tous les obsta- cles qui interfèrent et se présentent sur mon chemin afin de

revenir plus fort que jamais.»

«Dommage, j’aurais voulu jouer la CAN»

Il y a deux mois, Aoudia nous accordait une interview où il exprimait son souhait de revenir rapidement sur les terrains afin de postuler à une participation pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se tiendra au Maroc à partir de la mi-jan- vier prochain. Malheureusement pour lui, ce ne sera pas possible.

«Oui, c’est vrai que je suis un peu peiné car j’avais pour objectif de retrouver les terrains et faire mon possible pour rede- venir compétitif et retrouver par consé- quent la sélection nationale. Je ne serai certainement pas prêt pour la prochaine CAN et c’est vraiment dommage, car l’am- biance de la sélection me manque énormément», a-t-il conclu. S. F.

Europa League :

Bentaleb affrontera le Partizan Belgrade

F. Europa League : Bentaleb affrontera le Partizan Belgrade du jeûne et cela a ral- longé
du jeûne et cela a ral- longé peut- être ma Mbolhi n’a pas joué la
du jeûne et
cela a ral-
longé peut-
être ma
Mbolhi
n’a pas joué
la finale de
l’US Open

Alors que l’on pensait que Raïs Mbolhi allait reprendre sa place de titulaire avec sa formation de Philadelphia Union hier matin à l’occasion de la finale de l’US Open Cup disputée face à Seattle Sounders, son entraîneur a fina- lement décidé de le laisser sur le banc et de faire confiance à l’autre portier du club, malgré la bévue commise trois jours avant en championnat devant les Red Bulls de New York. Le keeper algé- rien a donc suivi du banc cette rencontre qui a vu son équipe perdre au bout des pro-

cette rencontre qui a vu son équipe perdre au bout des pro- longations sur le score

longations sur le score de (3-1).

Retour prévu face à Houston ? Selon certains rapports de médias amé- ricains, Raïs Mbolhi pourrait retrouver une place de titulaire, dès ce week-end, à l’occasion de la réception de Houston Dy- namo pour le compte de la 29e journée de la Major League Soccer. L’Algérien redouble d’ef- forts aux entraînements afin de convaincre son coach de lui faire confiance et faire de lui un ti- tulaire providentiel jusqu’à la fin de la saison.

Après la Ligue des champions, c’est au tour de l’Europa League de repren- dre ses droits pour cette nouvelle saison 2014/2015. Quelques joueurs algériens seront au rendez-vous avec cette C2. Il y aura tout d’abord le Tottenham de Nabil Bentaleb qui affrontera à partir de 18h le Partizan Belgrade. Laissé au repos lors du der- nier match de championnat, le milieu de terrain algérien est annoncé titulaire.

le milieu de terrain algérien est annoncé titulaire. Soudani accueillera l’Astra Reversé en Europa League

Soudani accueillera l’Astra

Reversé en Europa League après son élimination en tour prélimi- naire de Ligue des champions, le Dinamo Zagreb accueillera dans son antre le club roumain de l’Astra. Hil- lal Soudani, qui n’a pas joué lui non plus le week-end dernier en champion- nat, est prêt à débuter d’entrée cette partie dont le coup d’envoi est lui aussi prévu à 18h.

Medjani et Belkalem en déplacement à Kharkov

De son côté, le Trabzonspor de Vahid Halilhodzic affrontera en dé- placement le Metalist Kharkov. Ce sera une première européenne pour l’ancien pensionnaire de la JS Kaby- lie, Essaïd Belkalem. Il formera l’axe central en compagnie de l’autre Algé- rien du club, Carl Medjani. Le match débutera à 20h05.

S. F.

Ghoulam de retour ce week-end face à Udinese

Gourcuff va surveiller Saâdi

Dans notre livraison d’hier, nous avions souligné l’ex-

cellente forme de l’attaquant de Clermont Foot, Idriss Saâdi, qui fait un début de saison parfait en Ligue 2 et qui pourrait par conséquent taper aux portes de la sélection nationale. D’après nos informa- tions, il semblerait que le coach na- tional, Christian Gourcuff, suit avec attention les performances de l’ancien Stépha- nois et compte le sur-

veiller davantage lors des prochaines journées. Il est clair que s’il continue à aligner les bonnes per- formances et à inscrire but sur but, il sera appelé en sélec- tion.

et à inscrire but sur but, il sera appelé en sélec- tion. Victorieuse de ses deux

Victorieuse de ses deux pre- miers matchs des éliminatoires de la CAN-2015 devant l’Ethiopie et le Mali, la sélection nationale a quasiment mis un pied chez le pays voisin, le Maroc, qui accueil- lera comme tout le monde le sait la prochaine phase finale de ce tournoi continental, en janvier prochain. Du côté de la FAF, on ne laisse rien au hasard et, fidèle à ses habitudes, elle a commencé dès maintenant, et avant même que la qualification soit acquise de manière officielle, à préparer cette compétition et anticiper quelques aspects relatifs à la pré- paration qu’effectuera l’équipe. Selon les informations qu’on a pu avoir, et contrairement aux précé- dentes éditions, pour celle de 2015, la Fédération n’envisage pas

S. F.
S. F.

Du coté de la FAF, on commence à préparer la CAN-2015

Pas de stage à l’étranger !

de programmer un stage à l’étran- ger pour l’EN à l’approche du tournoi. Les Verts se regroupe- ront et effectueront leur prépara- tion uniquement au CTN de Sidi Moussa avant de rallier ensuite le Maroc, une semaine peut-être avant leur premier match.

Les Verts disputeront un ou deux matchs amicaux avant de s’envoler au Maroc Ce qui préoccupe véritable- ment la FAF c’est surtout com- ment faire pour programmer des matchs amicaux pour la sélection durant sa période de préparation, qui débutera la dernière semaine de décembre et durera trois se- maines, sachant qu’il n’y aura pas de date FIFA de prévue. En

concertation avec le sélectionneur national, Christian Gourcuff, la Fédération algérienne fera en sorte de mettre à la disposition de l’EN un ou deux matchs amicaux qui se joueront sans doute au pays, avant de s’envoler à destina- tion du Maroc.

Le camp de base sera choisi en fonction du tirage au sort Pour ce qui est du camp de base que choisira la FAF pour les Verts durant leur séjour au Maroc, rien ne sera fait avant que le tirage au sort des phases de poule soit effectué. C’est à partir de là, et dès que l’EN connaîtra la ville où elle jouera ses matchs, que la fédération procédera donc au choix de ce camp de base où

Opéré du bras il y a près de trois semaines, Faouzi Ghou- lam, qui avait dû déclarer forfait pour les deux pré- cédentes sorties des Verts, face à l’Ethiopie et au Mali, désormais totalement rétabli de sa blessure, il a re- trouvé le chemin de l’entraînement collectif avec sa formation du Na- poli. Selon le journal Cor- riere Dello Sport, le retour à la compétition de l’ex-socié- taire de l’AS Saint-Étienne est prévu pour ce dimanche à l’occasion du match de la 3e journée de Serie A qui se tiendra en déplacement, sur la pelouse de l’Udinese. Le joueur ratera par conséquent la rencontre de l’Europa League prévue ce soir devant le Sparta Prague.

S. F.

les Feghouli and Co éli- ront domicile. La FAF prendra le soin de choi- sir le meilleur établisse- ment pour l’EN qui lui garantira la meilleure préparation possible et éviter du coup le désagré- ment vécu lors de la précé- dente édition qui s’est tenue en Afrique du Sud où la Fédération s’est fait doubler de manière assez bête par son homologue ivoi- rienne, qui lui a chipé le centre sportif de Bafokeng, obligeant les Verts à opter pour un autre camp de base, assez éloigné des stades d’entraînement. L’on se souvient que cet épisode avait mis l’ancien sélectionneur, Vahid Halilhodzic, dans tous ses états.

www.lebuteur.com N° 2769 JSK Jeudi 18 septembre 2014 Coup difficile
www.lebuteur.com
N° 2769
JSK
Jeudi 18 septembre 2014
Coup difficile

JSK-ASO aura lieu ce samedi

à Bordj Bou-Arréridj !

à Bordj Bou-Arréridj ! C’ est désormais of- ficiel, la JSK sera domiciliée ce week-end au

C’ est désormais of- ficiel, la JSK sera domiciliée ce week-end au stade du 20-Août

de Bordj Bou-Arréridj. Plus de trois semaines après la mort tra- gique de l’attaquant camerounais Albert Ebossé et la fermeture du stade annoncée pour le moment pour toute la saison par les ins- tances dirigeantes, la JSK a été li- vrée à elle-même concernant le lieu de domiciliation de ses ren- contres. Plusieurs stades ont été annoncés depuis quelques jours, notamment dans l’Algérois, à Boumerdès et Bouira entre autres. Finalement, c’est à Bordj Bou- Ar- réridj, distante de plus de 300 km de Tizi, que les Canaris du Djurd- jura recevront l’ASO, ce samedi, pour le compte de la 4 e journée du

championnat de Ligue 1 Mobilis.

 

3-

Les bonnes relations

Bordj, une proposition qui a fait l’unanimité, la direction a officiel- lement saisi la LFP pour l’en in- former.

Voici pourquoi la JSK a opté pour Bordj

Il est vrai que la nouvelle de la domiciliation du match de l’ASO a étonné plus parmi les supporters de la JSK et même ceux de l’ASO, surtout que personne ne

s’attendait à ce que cette rencontre soit programmée loin de la capitale. Selon des indiscrétions, le président Hannachi a opté pour cette ville pour plusieurs raisons.

avec les responsables du CABBA Une autre raison et non des moindres a poussé les dirigeants de la JSK à choisir le stade du 20- Août de Bordj Bou-Arréridj pour recevoir l’ASO, c’est bien évidem- ment la nature des relations qui lient les responsables des deux clubs, la JSK et le CABBA. Pour preuve, les dirigeants des Criquets

n’ont pas tardé à réserver une suite favorable à la demande for- mulée par Hannachi. Pour les

Bordjiens, la JSK a beaucoup re- présenté l’Algérie et il est du de- voir de tout chacun de l’aider dans

 

1-

La ville de Bordj

ces moments difficiles.

compte beaucoup de supporters qui vont soutenir l’équipe La première raison qui a poussé

Le départ prévu aujourd’hui pour Bordj par route

le président Hannachi à choisir la ville de Bordj Bou Arréridj, c’est la présence de nombreux supporters et fans de la JSK qui, malgré la sanction du huis clos, apporteront un soutien psychologique aux joueurs avant le match.

2-

Le stade du 20-Août de

A moins d’un changement de dernière minute, les Kabyles ont prévu de se déplacer aujourd’hui par route à Bordj Bou-Arréridj. Le staff technique prévoit de pro- grammer deux séances d’entraîne- ment au minimum sur la pelouse

du stade principal, si bien évi- demment les autorités locales dé-

La LFP a confirmé la domiciliation hier et informé les deux clubs

 

cident d’ouvrir le stade, la veille du match. Cela permettra aux joueurs de prendre

C’est en fin d’après-midi d’hier que la Ligue de football profes- sionnel a confirmé la domicilia- tion du match JSK-ASO au stade du 20-Août de Bordj Bou-Arré- ridj, tout en adressant une corres- pondance aux deux clubs, 48 heures avant la rencontre, confor- mément à la réglementation. En effet, après que le président Han- nachi ait consulté tous les diri- geants sur le choix de la ville de

Bordj ressemble beaucoup au 1 er - Novembre de Tizi Pour les dirigeants kabyles, le stade de Bordj Bou-Arréridj a beaucoup de similitudes avec celui de Tizi, et la qualité de la pe- louse est très bonne, identique à celle de Tizi. Les joueurs ne trou- veront aucune difficulté à prendre leurs repères.

03
03

Karrar revient

face à l’ASO

Depuis lundi dernier, premier jour de la reprise de l’entraînement à la JSK, le groupe kabyle s’est complété par le retour de l’attaquant interna-

tional olympique irakien, Karrar. Ce dernier, qui s’est envolé en Irak au lendemain de la tragédie qui a frappé le club kabyle, a pris part à un stage avec la sélec- tion olympique de son pays et joué un match amical face au Pérou à Dubaï. Faute de visa, Karrar a re- tardé son retour et par là même raté le match face à l’USMBA. Depuis mardi soir, le joueur, qui est revenu en compa- gnie de sa famille, a repris le chemin de l’entraînement

avec le groupe et arrive tout

de même à surmonter, lui aussi, la pénible épreuve qu’a traversée la JSK à la fin du mois d’août dernier. Sur le plan physique, Kar- rar n’accuse aucun retard par rapport à ses parte- naires, ce qui a soulagé l’entraîneur en chef, Hugo Broos, qui peut compter sur ses

vices ce samedi face à l’ASO. Depuis quelque temps, Broos n’a pas cessé de dire qu’il attendait avec impa- tience le retour de son attaquant et que ce samedi, il fera certainement appel à lui. Pour sa part, Karrar es- time qu’il est en possession de ses moyens et qu’il est apte à prendre sa place. À noter que malgré la situation difficile que traverse le club kabyle et l’absence des supporters qui ne pourront pas faire le déplacement avec leur équipe, les joueurs ont fait montre d’une bonne réaction lors de la précédente journée en allant chercher les trois points de la victoire face à l’USMBA et semblent à présent détermi- nés à confirmer ce samedi face à l’ASO.

L. A. ser- «On fera tout «On fera tout «On fera tout «On fera tout
L. A.
ser-
«On fera tout
«On fera tout
«On fera tout
«On fera tout
«On fera tout
«On fera tout
une autre
une autre
une autre
une autre
une autre
une autre
victoire !»
victoire !»
victoire !»
victoire !»
victoire !»
victoire !»

pour enchaîner

pour enchaîner

pour enchaîner

pour enchaîner

pour enchaîner

pour enchaîner

mieux»

l’ASO : «Nous

à

malgré

collés au

podium.»

Joint par nos soins en fin de matinée d’hier, l’at- taquant irakien a déclaré qu’il était déterminé à revenir à la compétition dès ce week-end et qu’il fera de son mieux pour contribuer à la victoire de son équipe face à l’ASO. Karrar assure qu’il est à la disposition de l’entraîneur Broos. Entretien !

Vous êtes de retour en Kabylie en compagnie de certains membres de votre famille. Comment vous portez-vous ? Je vous assure que je me porte un peu mieux, après tout ce qui s’est passé avec la mort tragique de notre partenaire Ebossé. J’avoue que ça a été pour nous un choc difficile à vivre. Nous essayons bien évidemment de tenir le coup et de reprendre progressivement, car le club a besoin de nous et la saison ne vient que de commencer. Je suis revenu en famille à Tizi et je sais que la présence de mes proches va me prmettre de surmonter cette dure épreuve pour me concentrer sur ma mission avec ma nouvelle équipe. Depuis mardi soir, vous avez repris l’entraînement avec le groupe. Comment avez-vous trouvé l’am- biance ? Je sais que ce n’est pas facile de reprendre le travail

après un tel cauchemar. C’était difficile, mais il faut sa- voir qu’on ne doit pas abandonner l’équipe et qu’on est tenus de faire preuve de solidarité. J’ai trouvé que la si- tuation s’est légèrement améliorée, les joueurs ont été héroïques la semaine passée en allant rendre hom- mage à Ebossé avec cette victoire en déplacement. À présent, on prépare sereinement notre prochain match qu’on veut aussi remporter pour surmonter cette crise. Le fait de n’avoir rejoint l’équipe que cette semaine n’a-t-il pas influé sur votre forme physique ? Non, pas du tout. Je suis revenu d’Irak, après avoir pris part à un stage de préparation avec la sélection na- tionale olympique de mon pays. Donc il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Maintenant que je suis revenu dans le groupe, je me prépare normalement et je tâcherai d’être à cent pour cent d’ici au jour du match. Vous confirmez que vous êtes prêt à reprendre la compétition dès ce samedi face à l’ASO ? Oui, je suis prêt à prendre ma place dans le onze, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour contribuer à

une deuxième victoire consécutive. Entretien réalisé par Lyès A.

leurs repères et pré- parer leur rencontre face à l’ASO.

L. A.

Moulay «Avec le retour de Karrar, le groupe se portera beaucoup Dans une conversation avec
Moulay
«Avec le retour de
Karrar, le groupe
se portera
beaucoup
Dans une conversation avec
l’attaquant mauritanien Moulay,
ce dernier nous a fait savoir que le
retour de son partenaire irakien
Karrar fera beaucoup de bien au
groupe et sera d’un grand apport
ce samedi, à l’occasion de la sortie
à huis clos face à
avons réalisé une belle perfor-
mance samedi dernier face
l’USMBA, maintenant à nous
l’ASO, on doit confirmer
l’absence de nos supporters. Le re-
tour de Karrar nous fera beaucoup
de bien, le groupe se portera mieux
et on tâchera de garder les trois
points et rester toujours

Il a repris l’entraînement avec le groupe hier

Khiat opérationnel

l’entraînement avec le groupe hier Khiat opérationnel contre Chlef L’axial de la JSK Abdel- ghani Khiat

contre Chlef

L’axial de la JSK Abdel- ghani Khiat a repris l’en- traînement avec le groupe. N’ayant pu participer au dernier match face à l’USMBA suite à une bles- sure à la cheville, l’ex-cen- tral de l’USC a été soumis à un programme de re- mise en forme en solo. Depuis hier soir, le joueur a repris avec le groupe et se dit prêt à reprendre la compétition dès le match de ce samedi face à l’ASO.

«Je ne ressens plus aucune douleur»

Contacté par nos soins, Khiat nous dira : «Je me

porte beaucoup mieux, je ne ressens plus aucune douleur. Je m’entraîne normalement pour me préparer au match contre l’ASO. Je reste à la disposition de mon entraîneur. L’équipe a bien réagi la semaine passée à Bel-Abbès. On doit confirmer ce samedi face à l’ASO pour prouver que nous sommes une équipe solide. Le seul point noir, c’est de jouer sans la pré- sence de nos supporters. Ils nous manqueront, bien évi- demment, mais nous tâche- rons de donner le meilleur de nous-mêmes pour gagner cette rencontre pour eux.» L. A.

Hannachi s’est déplacé hier au siège de la FAF pour Hamroun

Le président de la JSK s’est déplacé, hier, au siège de la FAF pour s’enquérir des suites réservées au dossier de qualification du jeune Jugurtha Hamroun, nouvellement recruté par le club. Hannachi a jugé que la procédure de qualification a tardé, sachant qu’aucune pièce ne manque au dossier du joueur. Selon une source de la direction kabyle, Hamroun devrait être qualifié au plus tard aujourd’hui et sera bien évidemment du voyage avec le groupe à Bordj pour affronter l’ASO.

N° 2769 www.lebuteur.com Jeudi 18 septembre 2014 JSK Coup risqué ont été parfaitement bien appliquées.
N° 2769
www.lebuteur.com
Jeudi 18 septembre 2014
JSK
Coup risqué
ont été parfaitement bien appliquées.
Maintenant, il va falloir poursuivre sur
cette voie. Il nous reste encore un
long chemin à parcourir et l’impor-
tant est de faire preuve de régula-
rité.»
«On effectuera très
peu de changements
face à l’ASO»
Pour ce qui est de la prochaine
sortie de son équipe face à l’ASO, le
premier responsable du staff tech-
nique de la JSK nous dira : «On ef-
fectuera très peu de changements face
à l’ASO. Nous avons encore quelques
séances d’entraînement, avant de
boucler notre préparation. On atten-
dra jusqu’à l’ultime séance pour
trancher, mais l’ossature sera main-
tenue. Ça c’est une évidence. Toute-
fois, je sais que ce sera très difficile.
Je peux même dire que c’est un
match piège. C’est la raison pour
laquelle il faudra s’accrocher.»
«On doit atteindre la
barre des 9 points
ce samedi»
Avec un total de 6 points et une
3 e place au classement général,
Broos estime que son équipe doit
absolument poursuivre son as-
cension. Il nous dira à ce sujet :
«L’idéal est d’atteindre la barre des
9 points ce samedi. Cela nous per-
mettra de maintenir notre place sur
le podium mais aussi de gagner en
confiance. Je sais que ce sera difficile,
vu la situation du club, mais nous de-
vons absolument nous accrocher
jusqu’au bout.»
L’entraîneur des Espoirs jette l’éponge
l lAprès trois journées du championnat, l’entraîneur des Espoirs, Kher-
roubi, a quitté la barre technique. Selon des indiscrétions, son départ est
dû aux mauvais résultats enregistrés en ce début de saison, à savoir deux dé-
faites et un match nul. Notre source nous a indiqué que le mécontentement
des responsables a poussé l’entraîneur Kherroubi à démissionner de son
poste. Pour l’instant, il est remplacé provisoirement par le DTS Karouf Mourad,
en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur dans les prochaines
heures.
Bross interpellé hier par les jeunes catégories
«Apprendre à vivre sans
Ebossé est difficile pour
le groupe»
l lOn le disait dans ces mêmes colonnes, il y a quelques jours. La fermeture
du stade du 1er-Novembre de Tizi, suite au décès tragique de l’attaquant
Broos n’a pu parler de son équipe
sans évoquer le défunt Ebossé qu’il a eu
sous sa coupe depuis le début de la sai-
son. Il nous dira d’un air triste
Ebossé, a chamboulé les entraînements de toutes les jeunes catégories de la
JSK qui n’ont pas trouvé un stade où s’entraîner. L’ouverture du stade et la
programmation des entraînements des seniors quotidiennement à partir de
17h a chamboulé le programme des jeunes. Hier, plusieurs jeunes de la JSK
se sont déplacés au stade pour demander à Broos la possibilité de program-
mer ses séances le matin, une demande que le premier responsable des se-
niors a catégoriquement refusée. Pour rappel, depuis la mort d’Ebossé,
l’entraîneur en chef de la JSK, Hugo Broos, a quitté son appartement de Tizi
et est logé actuellement à l’hôtel Hilton, lui qui fait la navette Alger-Tizi quo-
tidiennement.
A. S.
A. S.
A. S.

mon intégration

pas vous dire grand-chose. Je ne sais tou- jours pas si cela est possible ou non. Pour ma part, je me tiens prêt à jouer. Je reste à la disposition de l’entraîneur. Comment vous sentez-vous sur le plan physique ? Parfaitement bien. Il est vrai que je suis en manque de compétition, mais je me

suis toujours entraîné seul. Sur le plan physique, je n’accuse pas un grand re- tard. Il me suffit de quelques jours seule- ment avant que je sois à 100% de mes moyens. Pour l’instant, le staff m’a soumis à un programme spécifique. Je vais me donner à fond pour être au top. Les supporters attendent beau-

coup de vous. Quel message avez-vous à leur transmettre ? Je les remercie de me faire confiance. Je leur dis que je suis très heureux d’être à la JSK. Je sais que les supporters de la JSK sont des connaisseurs et sont aussi très exi- geants en matière de résultat. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de leurs attentes. Entretien réalisé par Athmane S.

conditions possibles. Je

«Yesli a beaucoup facilité mon intégration»
«Yesli
a beaucoup
facilité
mon
intégration»
conditions possibles. Je «Yesli a beaucoup facilité mon intégration» senti à la JSK. Je suis constaté

senti

à la JSK. Je suis

constaté qu’à la

«Impatient de débuter avec ma nouvelle équipe !»

Comment s’est effectuée votre pre- mière séance d’entraînement avec la JSK ? Parfaitement bien. J’ai trouvé un groupe très sympathique. Les joueurs m’ont mis dans les meil-

leurs

suis heureux d’ap- partenir à ce grand club. avec le- quel j’espère réussir.

On vous a

très à l’aise Tout à fait. Je remercie les

joueurs, en particulier Kamel Yesli, qui ont beaucoup facilité

très content de faire partie de ce

club. J’ai aussi

JSK, il y a vraiment du talent. Les joueurs ont un excellent ni- veau. J’espère qu’on fera de belles choses ensemble.

Pensez-vous pouvoir jouer votre premier match ce samedi face à l’ASO ? A l’heure actuelle, je ne peux

04
04

Broos : «Face à l’ASO, ce sera un match piège !»

A quelques jours de la 4 e journée de Ligue 1 Mo- bilis, l’entraîneur en chef de la JSK s’est ex- primé sur nos colonnes sur l’importance du

prochain rendez-vous de son équipe. Broos a rappelé, une fois de plus, que ses joueurs ne sont pas focalisés sur la question de la domiciliation de la ren- contre, afin de ne pas être perturbés, même s’il sait pertinemment qu’il sera difficile à ses joueurs d’accueillir l’ASO à l’extérieur sans la présence du public.

«Mes joueurs ont bien réagi contre Bel-Abbès»

Revenant sur la victoire du week-end dernier ainsi que la séance de reprise de l’entraînement de lundi, le coach nous dira : «La reprise s’est effectuée dans de bonnes conditions. Mes joueurs avaient le moral, notamment après la belle vic- toire à Bel-Abbès. C’est toujours bien de reprendre, après une victoire en cham- pionnat. Cela met en confiance mes joueurs qui ont bien réagi, après ce qu’ils viennent de vivre et cela m’a beaucoup réjoui. J’espère qu’on pourra maintenant enchaîner d’autres victoires.»

«Il est clair que ce sera de plus en plus difficile dans les jours à venir»

Le technicien belge est conscient que ce sera de plus en plus difficile lors des prochaines journées, surtout que son équipe évoluera en dehors de ses bases pour tout le reste de la saison. Hugo Broos nous dira textuellement : «Ecou- tez, il s’agit tout de même de matchs de championnat. On sait qu’on ne nous fera aucun cadeau. Il est clair que les rencon- tres seront difficiles et qu’on doit être pré- sents à chaque match. J’ai d’ailleurs informé mes joueurs que plus aucun match ne sera facile à gérer.»

«On doit gérer la situation, quelles qu’en soient les circonstances»

Interrogé sur la question de la domi-

ciliation du match, le technicien belge nous a fait savoir que cette question n’est pas au centre de ses intérêts. Il nous dira d’un air rassuré : «Tout ce que j’ai à vous dire, c’est qu’il existe des res- ponsables au sein de la JSK qui sauront répondre mieux que moi. De mon côté, je me focalise sur le volet technique. Mes joueurs doivent appliquer mes consignes et c’est ce qui me préoccupe le plus. Je sais que s’ils développent leur jeu habituel, on finira par faire de belles choses. Pour ma part, j’estime qu’on doit gérer la situa- tion, quelles qu’en soient les circons- tances.»

«Le retour de Kerrar me permettra d’avoir plus d’options en attaque»

Par la suite, l’entraîneur de la JSK nous a parlé du retour de l’Irakien et de ce qui l’a le plus soulagé : «J’aurais aimé que Kerrar soit là bien avant, mais il a eu un problème de visa. Toutefois, l’im- portant est qu’il soit parmi nous au- jourd’hui. Il m’a fait savoir qu’il s’est entraîné régulièrement. Le fait qu’il soit en forme est rassurant pour moi. Sa pré- sence me donnera plus d’options en at- taque.»

«Tous les joueurs auront leur chance»

Avant d’ajouter dans la foulée : «J’ai toujours dit à mes joueurs que c’est la concurrence qui leur permet d’avancer. Chaque joueur aura sa chance dans l’équipe. L’important est que tout le monde travaille dur pour arracher sa place. Nous avons de la qualité dans l’équipe et c’est à nous de l’exploiter.»

«Ceux qui ont joué samedi dernier m’ont convaincu»

Par la suite, le technicien belge nous a fait savoir qu’il était plus ou moins satis- fait du rendement de ses joueurs samedi dernier face à Bel-Abbès. Il enchaîna :

«Je suis satisfait de mes joueurs. Ceux qui ont affronté Bel-Abbès samedi passé m’ont convaincu. Mes consignes

Le joueur est soumis à un programme spécifique

La participation de Hamroun reportée au week-end prochain

M ême si ce n’est tou-

jours pas une cer-

titude, une source

proche du staff

technique nous a fait savoir que la nouvelle recrue, Jugurtha Hamroun, pourrait ne pas effec- tuer son baptême du feu avec la JSK ce samedi face à l’ASO. Et pour cause, le joueur ne serait pas encore à 100% de ses moyens. Fraîchement arrivé à la JSK, le joueur a aussitôt été sou- mis à un programme spécifique. Même s’il s’entraînait seul en France, Hamroun ne serait pas encore prêt pour le grand saut. D’après la même source, son pro- gramme s’étalera sur une dizaine de jours. Si cela se confirme, Hamroun pourrait être utilisé

lors de la 5 e journée face au NAHD.

Jusqu’à hier soir, il n’était toujours pas qualifié

L’autre inconvénient est que le joueur n’a toujours pas été quali- fié par la Ligue natio- nale de football professionnel. Jusqu’à hier soir, aucune confirmation n’a été donnée au club kabyle. De leur côté, les dirigeants sont convaincus que le joueur pour- rait bien être qualifié pour sa- medi. Du côté du staff, on ne s’impatiente pas du moment que les solutions de rechange exis- tent. La qualification de Ham- roune avant ce match face à l’ASO ne sera qu’un joker de plus.

www.lebuteur.com N° 2769 ESS Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil
www.lebuteur.com
N° 2769
ESS
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil

La CAF veut faire payer très cher le décès d'Ebossé à l'Algérie…

ESS-TP Mazembe ESS-TP Mazembe ESS-TP Mazembe ESS-TP Mazembe ESS-TP Mazembe ESS-TP Mazembe à à à
ESS-TP Mazembe
ESS-TP Mazembe
ESS-TP Mazembe
ESS-TP Mazembe
ESS-TP Mazembe
ESS-TP Mazembe
à
à
à huis clos
à
à
à
huis clos
huis clos
huis clos
huis clos
huis clos

L e match entre l'ESS et le TP Mazembe, comptant pour les demi-finales aller de la Ligue des cham- pions Orange 2014

prévu pour samedi 20 septembre 2014 à 20h à Sétif, se déroulera à huis clos. La décision a été prise par la Commission d’organisation des compétitions interclubs de la CAF au cours de sa réunion d’hier (mercredi 17 septembre 2014), à Addis-Abeba. Il est utile de noter que les supporters séti- fiens n'ont été les auteurs d'aucun dépassement lors des matchs joués par leur équipe. Décodée, cette sanction signifie que la CAF veut faire payer très cher le décès d'Ebossé au football national.

Une décision injuste et arbitraire

Le communiqué publié sur le site de la CAF est des plus laco- niques et surtout des plus impré- cis. On pouvait y lire ce qui suit :

«Cette décision fait suite à des sanctions pécuniaires et des rap- pels à l’ordre formulés par le jury

Gherbal, persona non grata à Sétif

l l Le moins que l'on puisse dire est que l’ar-

bitre Gherbal n’a pas laissé que de bons souvenirs de son passage mardi dernier, à Sétif. On soutient que ce referee a largement aidé les adversaires des Séti- fiens lors du dernier match contre le NAHD. D'ailleurs, la direction a décidé de ré- cuser cet arbitre lors des prochaines désignations.

Madoui : «Mes joueurs sont sortis du match»

l l Le coach de l'ESS, Kheireddine Madoui,

n'explique pas le change- ment de comportement de l'arbitre, en seconde pé- riode. Il a dénoncé une certaine partialité qui a

privé son équipe de la vic- toire. «Il est clair que des décisions défavorables à mon équipe et qui étaient injustifiées ont fait sortir mes joueurs de leur match. L'arbitrage a changé du tout au tout en seconde période. Cet état de fait rend inutile tout une se- maine de travail. Nous avons parlé à nos joueurs pour les féliciter et les re- motiver pour le match de Ligue des champions de ce samedi. Un bon parcours dans cette compétition nous intéresse au plus haut point».

S. B.

disciplinaire de la CAF en raison

des incidents répétés et du com- portement antisportif du public de Sétif, tel que relevé dans diffé- rents rapports des officiels de match, notamment au cours des rencontres de la phase de groupe de la Ligue des champions

Orange (Sic !

dépassement des supporters séti- fiens n'y est mentionné et c'est une des nombreuses preuves que cette sanction est des plus arbi- traires.

Une allusion qui veut tout dire

Toujours sur le site de la CAF et juste après l'annonce du huis clos infligé à l'ESS, on pouvait lire un commentaire qui en dit long sur les intentions des dirigeants du football continental : «Et si pour la première fois deux clubs d’un même pays se retrouvaient en finale… la cuvée 2014 ne manque pas d’allure avec le dou- blé réussi par la République dé- mocratique du Congo, TP Mazembe et AS V Club. Les deux rivaux du football congolais

).»

Aucun fait ou

pourraient se retrouver en finale, ce qui constituerait un événe- ment unique depuis la création de la Ligue des champions en 1997.» Plus que des prévisions, c'est plutôt un vœu. Celui des di- rigeants de la CAF qui espèrent que le CS Sfax et l'ESS voient leur aventure s'arrêter au stade des demi-finales.

Une CAF à la botte des «présidents arroseurs»

Ce n'est pas un secret, les res- ponsables de la CAF sont à la botte de certains «présidents arro- seurs» comme celui du TP Ma- zembe. En décidant le huis clos de ce samedi, les responsables de la CAF ont obéi aux ordres du gouverneur du Katanga et acces- soirement au président du TP Mazembe, Moïse Katumbi. Cet industriel prospère est comparé par ses détracteurs à Silvio Ber- lusconi. Un véritable ovni poli- tique dont la fortune lui permet de multiplier des dons. Du côté de l'instance africaine, on n'est

pas restés insensibles à ses argu- ments sonnants et trébuchants.

insensibles à ses argu- ments sonnants et trébuchants. 05 Hammar : «C'est une cabale menée contre

05

Hammar : «C'est une cabale menée contre l'ESS et l'Algérie»

P our le premier responsable de l'ESS,

les choses sont on ne peut plus

claires. Le fait de décider du huis

clos va en droite ligne sur la position

adoptée par la CAF vis-à-vis de l'ESS. «Ecou- tez, nous ne sommes pas des novices dans le football. Par ailleurs, depuis le temps que l'ESS joue des compétitions africaines, il nous est très facile de mettre à nu toutes les magouilles et les cabales qui sont menées contre nous. Je vous dirais que le fait d'annoncer la sanction le 17, et non pas le 14 septembre, c'est-à-dire le jour où elle a été prise, n'est pas innocent. On a voulu nous mettre devant le fait accompli. Par ailleurs, aux yeux des responsables de la CAF, le futur vainqueur de la LDC est connu et cela ne peut-être que l'ESS. C'est une cabale qui est menée contre l'ESS et l'Algérie.»

«Messieurs de la CAF, l'ESS (ni la JSK d'ailleurs) n'est pour rien dans la mort du regretté Ebossé»

Hammar n'y va pas par quatre chemins. Pour lui, on a voulu faire payer aux Algériens le décès tragique d'Ebossé. Il nous dira en substance : «Je dirais à ces messieurs de la CAF que l'ESS (ni la JSK d'ailleurs) n'est pour rien dans la mort du regretté Ebossé. C'est l'acte d'un inconscient comme il en existe dans tous les stades du monde. Par ail- leurs, nous montrerons au monde ce qu'est l'ESS, ce samedi. Nos joueurs se battront contre cette in- justice.»

S. B. Des échographies pour Hadj Aïssa et Zerrara S. B. l l Le match
S. B.
Des échographies pour
Hadj Aïssa et Zerrara
S. B.
l l Le match disputé par les Sétifiens
mardi dernier contre le NAHD a
laissé des séquelles. Deux joueurs, Hadj
Aïssa et Zerrara, se sont plaints de dou-
leurs à la cuisse. Le médecin qui les auscul-
tés hier leur a prescrit des examens
médicaux, dont des échographies. C'est un
moindre mal pour Madoui car ces deux élé-
ments ne sont pas concernés par le match
contre le TP Mazembe. Hadj Aïssa ne dis-
pose pas encore d'une licence africaine
alors que Zerrara, de son côté, doit purger
un match de suspension.
Rien de grave pour Raït, Ze
Ondo et Megatli
l l Plus de peur que de mal pour trois
joueurs qui ont difficilement ter-
miné la rencontre de mardi passé. Il
s'agit de Raït, Ze Ondo et Megatli qui,
au final, ne souffrent d'aucune bles-
sure grave. Ils pourront tenir leur
place contre les Congolais du TP
Mazembe.
La reprise hier à 18h
l l Aucune journée de repos
n'a été accordée par Ma-
doui à ses poulains après le
match contre le NAHD. Les ca-
marades de Mellouli étaient à
pied d'œuvre dès hier pour pré-
parer la demi-finale de LDC qui
doit se jouer ce samedi.
Une délégation de
43 membres pour
Lubumbashi
l l Le directeur administratif
de l'ESS, Rachid Djerroudi,
s'est rendu hier à l'ambassade
du Congo. Il y a déposé les dos-
siers, pour l'obtention de visas
des membres de la délégation
qui doit se rendre à Lubumbashi
pour le compte du match retour
contre le TP Mazembe.La déléga-
tion sera composée de 43 per-
sonnes. Une dizaine de
journalistes effectueront, eux
aussi, le déplacement à Lubum-
bashi.
S. B.

C'est ce qui arrive à un club qui est mal défendu par sa fédération

Il est certain que dans cette af- faire, l'ESS est le plus grand per- dant. Cependant, il y a lieu de noter que la direction de Sétif était bien seule et elle n'a pas bé- néficié, comme c'est son droit, du soutien et de la défense des ins- tances fédérales. Celles-ci sont étrangement restées muettes, en voyant le club de Sétif «la tête sur l'échafaud».En effet, la FAF s'est contentée de transmettre à l'ESS les menaces de la commission de discipline de la CAF. Son devoir était au moins de demander des précisions. Devant autant de si- lence, les membres de la CAF ont frappé et durement ces Sétifiens dont le seul crime est de vouloir porter très haut les couleurs du pays.

Ze Ondo : «Nous allons nous surpasser face au TP Mazembe»

Le milieu de terrain sétifien, Abdelaziz Ze Ondo, nous dira que la décision de faire jouer le match contre le TP Mazembe à huis clos contri- buera à les motiver, lui et ses coéquipiers. On vous a vu vous grimacer lors du match contre le NAHD. Vous êtes-vous blessé ? Effectivement, j'ai ressenti des douleurs à la

cuisse. Heureusement qu'il n'y a rien de grave et je pourrais tenir mon poste lors des prochains matchs sans aucun problème. Vous avez été tenu en échec par le NAHD. C'est un résultat plutôt décevant, n'est-ce-pas

?

Absolument, car c'est d'abord chez nous que nous devons engranger des points. Je pense sin- cèrement que nous méritions largement de ga- gner devant un adversaire qui s'est contenté de défendre. Est-ce que l'arbitrage a influé sur le résultat de la rencontre ? Permettez-moi de n'émettre aucun avis à ce sujet. Je peux seulement vous dire que nous nous sommes créés un grand nombre d'occasions et que nous avons dominé nos adversaires. Il faut vous concentrer sur votre prochain match. Votre adversaire en demi-finale de la LDC n'est autre que le TP Mazembe. Un commentaire ? Il est certain que le TP Mazembe est le favori de cette compétition. A nous de déjouer les pro- nostics. Nous aborderons les deux matchs face à cette équipe avec beaucoup d’abnégation et une énorme envie d’arracher la victoire. Il n’est pas question de rater le rendez-vous de ce samedi qui est historique. La volonté de bien faire et la motivation sont

là, c’est le plus important. Quelles sont vos chances dans ce match ? C’est un match difficile pour nous, comme c’est le cas des rencontres où il y a obligation de résultat et c’est exactement le cas. Il faut l’aborder avec beaucoup d’intelligence. L’adversaire va tout faire pour ne pas prendre de buts et jouer la montre, c’est surtout cela qui va compliquer notre tâche. Qu’est-ce qui fera la force de votre équipe ? Incontestablement pour ce match comme d’ailleurs pour tous les autres, notre force est le collectif. Nous jouons nettement mieux et chaque joueur de l’équipe, quel que soit son poste, est capable de faire la différence. Et pour ce qui est de la qualification pour la finale… Elle reste dans nos cordes et c'est un objectif à atteindre. Pour cela, il nous faut faire un sans- faute Les matchs ne se ressemblent pas et tout est possible en football. Il ne faut surtout pas se met- tre de pression supplémentaire. Ce match se déroulera à huis clos. Cela pour- rait avantager vos adversaires, n'est-ce-pas ? Personnellement, je qualifierais cette sanction d'injuste. Il y a des choses très graves qui se pas- sent dans plusieurs stades d'Afrique sans que des sanctions soient prises. On vous laisse conclure… Cette décision de faire jouer le match contre le TP Mazembe à huis clos nous motivera davan- tage. Nous nous battrons et nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour nos supporters. Entretien réalisé par Akram F.

06
06
N° 2769 www.lebuteur.com Jeudi 18 septembre 2014 Ligue 1 Coup d’œil l’entame des négociations, mais
N° 2769
www.lebuteur.com
Jeudi 18 septembre 2014
Ligue 1
Coup d’œil
l’entame des négociations, mais le joueur devra
avant tout résilier son contrat avec le club alle-
mand. A ce moment-là, la Sonatrach, qui veut
mettre les moyens pour que le MCA puisse avoir
une grande équipe, ne manquera pas de faire une
belle offre à Aoudia afin d’assurer ses services. Les
responsables de la firme pétrolière tiennent à
mettre le paquet afin d'engager chaque joueur
dont Charef aura besoin. Dans l’entourage du
club, l’idée de recruter cet attaquant de qualité fait
rêver plus d’un, car son expérience sera aussi bé-
néfique à l’équipe lors de sa participation en
coupe de la CAF.
L’USMH ne lâchera pas Amada
pour le Mouloudia
Alors que le recrutement d’Aoudia est sur le cale-
pin des responsables du MCA, il semble bien que
le milieu de terrain malgache, Amada, ne portera
pas le maillot vert et rouge pour la phase retour
du championnat. Les responsables de l’USMH,
qui ont eu vent des tractations entre le joueur et
son ancien entraineur, ne sont en aucun cas prêts
à le laisser partir au Mouloudia à cause de Charef,
à qui ils reprochent d’avoir pesé dans la décision
de Hendou, Azzi et Sylla. Les dirigeants harrachis
sont donc prêts à céder le joueur à une autre for-
mation, mais pas au Mouloudia. Voila une nou-
velle donne qui pourra changer le plan de
recrutement de Charef
Kamel M.

Le Mouloudia sur les traces d’Aoudia

ligne d’attaque, le Mouloudia s’est

mis sur les traces d’Aoudia, après

que ses responsables se son vus

A la recherche d’un véritable chasseur

de buts afin de donner du tonus à la

proposés ses services par un manager qui a l’habi- tude de travailler avec le club. Actuellement en phase de rééducation, le joueur aurait émis le vœu de rentrer au pays et quitter le FSV Francfort s’il recevra une bonne offre sur le plan financier. A croire une source digne de foi, on laisse entendre que le joueur, sachant qu’il lui sera difficile de s’imposer avec sa nouvelle équipe vu le retard qu’il accuse par rapport au groupe, ne voudrait pas res- ter pour faire banquette. Une fois que le manager lui a proposé l’idée de le transférer au Mouloudia, Aoudia n’a pas caché son intérêt pour le vieux club algérois, lorsqu’on sait qu’il était à deux doigts de signer au Doyen avant de partir en Allemagne et opter pour le Dynamo Dresde.

Le MCA ne lésinera pas sur les moyens pour s’offrir ses services

Ceux qui connaissent Aoudia, savent bien qu’il reste une valeur sûre de notre football et qu'il sera une recrue de taille capable de donner un nou- veau souffle à sa ligne offensive qui souffre d’un flagrant manque d’efficacité. Maintenant si le coach donne son aval pour le recrutement d'Aou- dia, une fois que l'offre lui sera faite officielle- ment, la direction du club donnera son aval pour

Pas de grands changements face à la JSS

Décidé à opérer des changements à l’issue de l’échec face au NAHD, Boualem Charef et à travers la ren- contre amicale disputée mardi matin au stade Benhaddad face au RCK, souhaitait préparer certains joueurs pour prendre leur place sur le ter- rain face à la JSS afin de relancer la concurrence. Toutefois, la majorité des joueurs qu’il a essayés en pre- mière période n’ont pas donné satis- faction, certains d’entre eux l’ont même mis dans tous ses états. Ainsi, Charef ne va pas opérer de grands changements, samedi prochain, face à la JSS, lui qui était même inquiet suite aux blessures de Karaoui et Aouedj, tellement les solutions sont en manque. Il faut s’attendre à ce que

presque le même groupe qui a joué face au NAHD sera reconduit.

M’bingue, le seul changement au milieu

Si les choses ne sont pas toujours claires en défense car le coach n’a encore pris aucune décision à ce sujet, il tient à renouveler sa confiance à Hendou et Karaoui au milieu, et l’animation du jeu sera confiée au revenant M’bingue qui af- fiche une très bonne forme. Ainsi, il va prendre la place de Billel Ouali qui a échoué dans sa mission, et il va sans aucun doute donner du tonus au milieu du MCA, lui qui est ac- tuellement le joueur le plus compéti- tif dans la composante de Charef,

car il a à son actif deux matchs offi- ciels et de haut niveau lors des élimi- natoires de la CAN. En dépit de la fatigue du long voyage qu’il a effec- tué pour revenir en Algérie, M’bingue a réussi à ouvrir le score pour son équipe face au RCK, ce qui a rassuré le coach à plus d’un titre.

La confiance sera renouvelée à Aouedj, Sylla et Gourmi

Au niveau de la ligne d’attaque, Cha- ref a décidé de renouveler sa confiance à Gourmi, par qui le dan- ger vient toujours, ainsi que Aouedj qui doit rectifier le tir du fait qu’il a été l'auteur d’une prestation tout juste moyenne lors du dernier derby.

Sylla sera aligné comme à son habi- tude en pointe, seulement il sera ap- pelé à faire preuve de réalisme face au but comme il l’a fait face aux Ché- lifiens. Le fait qu’il soit parvenu lors du match amical à retrouver le che- min des buts, cela a rassuré le coach du MCA à plus d’un titre, lui qui n’arrive toujours pas à trouver des solutions devant. En somme, on pourra dire que Charef mise sur la stabilité de l’effectif actuellement, pour prendre le dessus sur la JSS car cette rencontre est d’une grande im- portance pour le MCA, et tout résul- tat autre que la victoire plongera la bande à Charef dans le doute.

K.M.

la victoire plongera la bande à Charef dans le doute. K.M. Elle a encaissé quatre buts

Elle a encaissé quatre buts en trois matchs

La défense, l’autre souci du coach

Après avoir constitué le maillon fort de l’équipe la saison passée, la dé- fense du Mouloudia ne se montre plus rassurante en ce début d’exer- cice en encaissant déjà quatre buts en l’espace de trois matchs seule- ment, dont un à Bologhine face à l’ASO. A travers les deux rencontres livrées respectivement face au MCEE et le NAHD, l’arrière-garde du Mouloudia aurait pu même en- caisser d’autres buts, n’était la vigi- lance de Chaouchi qui a été incontestablement l’homme du match lors du derby. Cette défense qui prend l’eau en ce début de saison est devenue plus fébrile avec l’ab- sence de Hachoud, et c’est l’une des

raisons pour laquelle le coach est en train de chercher les meilleures solu- tions face à la JSS afin d’aligner une défense qui saura faire face aux as- sauts des coéquipiers de Boucherit qui ont bien négocié leur deux pre- mières sorties de la saison.

Il hésite entre Azzi et Khadir pour remplacer Hachoud

Mardi dernier et à l’occasion du match amical que son équipe a joué face au RCK, le coach du Mouloudia a aligné Khadir sur le flanc droit de la défense, et ce dernier s’est bien ac- quitté de sa tâche. En seconde pé- riode, et comme il fallait s’y attendre,

le coach a aligné son équipe type, mais c’est Azzi qui a évolué dans le poste qu’occupait Hachoud, et lui aussi a réussi une bonne partie. Cha- ref se montre donc hésitant entre Khadir et Azzi d’autant plus qu’il connait bien leur potentiel du fait qu’ils étaient tous deux sous sa coupe à l’USMH, bien qu’il semble avoir un penchant pour Azzi dont le rendement s’est amélioré par rapport au dernier match face au NAHD. Toutefois, le fait que le MCA sera dans l’obligation de se découvrir à Bologhine et faire le jeu, l’exposera à des contres dangereux, et c’est l’une des raisons pour lesquels il pense aussi à faire jouer Khadir qui est un

arrière droit type.

La titularisation de Khadir pourra changer les données dans l’axe

Maintenant si le coach du Moulou- dia décide de refaire confiance à Azzi, il alignera ainsi la même dé- fense qui a joué la dernière rencon- tre face au NAHD. Cependant, et s’il opte pour le second choix, celui de titulariser Khadir, à ce moment-là les données peuvent même changer au niveau de l’axe central lorsqu’on sait que la concurrence bat son plein entre Azzi, Aksas et Berchiche.

K.M.

C’est la Sonatrach qui décidera pour les stadiers

Parmi les mesures prises pour lut- ter contre le fléau de la violence, les instances ont demandé à chaque club de désigner un chargé de la sécurité. Le Mouloudia, à l’instar de toutes les autres équipes, aura aussi à mettre en place une équipe de stadiers afin d’assurer une bonne organisation le jour des matchs, que ce soit dans les tribunes ou sur la main courante. Selon une source digne de foi, on laisse entendre que dans l’entourage du Mouloudia, cer- tains ont proposé leurs services à la direction du club. Toutefois, il semble bien que ce volet sensible sera pris en charge par la maison mère, car c’est le club qui sera pé- nalisé s’il y aura une défaillance à l’avenir, et c’est aussi l’image de la firme pétrolière qui risque d’être ternie en cas d’incident. Notre source ajoute que la maison mère va choisir une équipe de stadiers parmi les agents de sécurité de la Sonatrach, qui ont une grande ex- périence dans le volet organisa- tionnel, ou bien faire appel à une société de gardiennage.

Les matchs amicaux au centre de la polémique

Malgré la bonne volonté de Cha- ref de programmer des matchs amicaux au cours de la semaine, pour préparer son équipe et corri- ger les lacunes après chaque ren- contre de championnat, il semble bien que ce choix est au centre de la polémique. Mardi dernier, au stade Benhaddad, le Mouloudia a failli perdre les services de Ka- raoui et Aouedj à cause des inter- ventions musclées des joueurs du RCK, sachant que Hachoud est indisponible jusqu'au début du mois d’octobre après avoir contracté une méchante blessure face à l’USMB. Le sujet sera évo- qué sans aucun doute entre les responsables du club et Charef lorsqu’on sait que les joueurs sont souvent exposés au jeu agressif lorsqu’ils évoluent face à des équipes du palier inférieur.

K.M.

www.lebuteur.com N° 2769 MCA Jeudi 18 septembre 2014 Coup de poker Une prime de dix
www.lebuteur.com
N° 2769
MCA
Jeudi 18 septembre 2014
Coup de poker
Une prime de dix millions
Une prime de dix millions
Une prime de dix millions
Une prime de dix millions
Une prime de dix millions
Une prime de dix millions
pour battre la JSS
pour battre la JSS
pour battre la JSS
pour battre la JSS
pour battre la JSS
pour battre la JSS

L a direction du MCA a décidé de revoir le barème des primes de la saison passée en mettant fin à la règle du bonus-malus.

Ainsi, les pensionnaires d’Hydra ont décidé d’adopter un nouveau ba- rème qui consiste à fixer une prime d’encouragement suivant l’impor- tance des rencontres. A l’occasion du match qui mettra aux prises le MCA avec la JSS, il a été décidé d’octroyer une prime de dix millions de cen- times aux poulains de Charef, en cas de victoire. Certains pourraient se

demander pour quelle raison les res- ponsables du club ont décidé de fixer une prime alléchante pour une rencontre à domicile face à un ad- versaire qui n’est pas un foudre de guerre. Renseignement pris, la di- rection du club sait pertinemment qu’il s’agit d’un match piège et que tout autre résultat qu’une victoire risquerait de plonger l’équipe dans le doute, notamment après le semi- échec concédé face au NAHD. Même si une telle prime les moti- vera davantage, les joueurs n’ont pas cherché à connaître le montant de la récompense qui leur sera réservée

en cas de succès, car ils tiennent avant tout à gagner pour répondre à leurs détracteurs sur le terrain.

La JSS promet le double à ses joueurs

Bien que la JSS ne soit pas une équipe qui aspire à jouer les pre- miers rôles en championnat, son bon départ réalisé en ce début de parcours et la forme affichée par les camarades de Boucherit ont poussé les responsables à promettre aux joueurs une prime de 20 millions de centimes, en cas de victoire. En effet, rares sont les fois où la direction du

07 Joma invite les responsables du MCA à Madrid Les responsables de l'équipementier espagnol viennent
07
Joma invite les
responsables
du MCA à Madrid
Les responsables de l'équipementier espagnol
viennent d’adresser une invitation aux dirigeants
du MCA, les conviant à visiter ses infrastructures
à Madrid, en octobre prochain, et ce afin de ré-
gler tous les points en suspens, notamment celui
relatif au déroulement du stage hivernal et qui
constitue la pomme de discorde entre les deux
parties, apprend-on de source crédible.
Hadj Taleb, Hariti et Hadj
Ahmed à Madrid en octobre
Selon la même source, le MCA sera repré-
senté lors de cette réunion à Madrid, au mois
d’octobre prochain, par trois membres, entre au-
tres le président du CA, Hadj Taleb, le directeur
administratif Daouadi Hariti et Rafik Hadj Ahmed
qui ont déjà entamé les démarches administra-
tives pour l’obtention des visas.
Madrid, première destination
pour découvrir le maillot de la
Coupe d’Afrique
Il est attendu que la première destination des
dirigeants du MCA sera le siège de la firme Joma
à Madrid dans le but de rencontrer son PDG et
les membres de la société. Cette rencontre devra
permettre aux émissaires mouloudéens de dé-
couvrir le maillot officiel que portera le Moulou-
dia en Coupe d’Afrique des clubs à partir de
février prochain.
Alicante, pour visiter les
infrastructures de Benidorm
Dans leur périple en Espagne, il est aussi
prévu que les responsables du MCA fassent une
virée à Alicante, particulièrement à Benidorm,
pour visiter les infrastructures sportives et hôte-
lières et le centre d'entraînement avant de tran-
cher définitivement la question du lieu de stage.
K. M.
L'occasion pour Taleb de
revoir certaines clauses du
contrat
Le président du CA a indiqué, lors de la pré-
sentation du maillot de son équipe, à l’occasion
de la nouvelle saison footballistique, qu’il compte
saisir l’opportunité de cette réunion avec les res-
ponsable de Joma, pour revoir certaines clauses
du contrat, en vue d’apporter un plus au club. Il
est à noter que le contrat qui lie Joma au MCA
court jusqu’à janvier 2016 et consiste à habiller
toutes les catégories.
Les Espagnols confirment
l’impossibilité de changer de
lieu du stage
De leur côté, les responsables de la firme es-
pagnole ont affirmé qu’il leur était impossible de
changer le lieu du stage décidé initialement, ar-
guant qu’il ne reste que trois mois seulement
avant le regroupement. En plus de ces aléas, la
société chargée de l’organisation dudit stage a
tout mis au point depuis un certain temps déjà.
Toti (directeur Joma Algérie)
«Il nous est impossible
de changer le lieu du
stage, à 3 mois de son
déroulement»
Le directeur de la firme Joma Algérie a
été catégorique, concernant le lieu du stage
qu’aura à effectuer le MCA et que les diri-
geants veulent délocaliser à Alicante. «Je
suis surpris par le comportement de la di-
rection du MCA. J’aurais souhaité que les
dirigeants nous saisissent par le biais d’une
correspondance, avant d’évoquer le chan-
gement du lieu du stage par voie de presse.
Je tiens à vous affirmer qu’il est tout à fait
impossible de répondre favorablement aux
doléances des dirigeants du MCA, du moins
pour cette saison, du moment que leur de-
mande a été envoyée trop tard et que la so-
ciété chargée de l’organisation dudit stage
a entrepris les démarches depuis long-
temps», a déclaré le directeur de la firme
Joma.
«Je me demande comment les
joueurs du MCA se sentiront
accablés alors que l’effectif a
été remanié à 80%»
Poursuivant son intervention, Toti s’est dit
«étonné par les déclarations de Hadj Taleb
qui veut changer de lieu de stage pour que
les joueurs ne se sentent pas calomniés par
le même lieu. Les déclarations de Hadj Taleb
sont incompréhensibles. Je me demande
comment les joueurs pourraient se sentir
«dégoûtés» dans une région comme Beni-
dorm ou toutes les commodités existent. En
outre, 80 pour cent de l’effectif du MCA a été
remanié et découvrira la région pour la pre-
mière fois.»
«Les dirigeants changeront
d’avis, une fois qu’ils auront
visité les lieux»
«Nous avons envoyé une invitation offi-
cielle aux dirigeants du MCA pour visiter Ali-
cante et Benidorm, du moment qu’ils sont
nouveaux et qu’ils ne connaissent pas encore
la région. C’est pourquoi, je préfère différer
de parler de changement du lieu de stage car
je suis persuadé qu’ils changeront d’avis, une
fois sur les lieux.» M. LAKHAL

club a misé sur une telle prime. C’est dire qu’elle croit dur comme fera que son équipe a un bon coup à jouer à Bologhine. Totalisant cinq points, les poulains de Khezzar, en cas de victoire, se mettront davantage en confiance, pour qu’ils puissent at- teindre l’objectif qui leur a été assi- gné en cette phase aller du championnat, à savoir terminer dans la première moitié du tableau. Toutefois, les coéquipiers de Gourmi ne comptent pas l’entendre de cette oreille et tiennent à infliger

à la JSS sa première défaite de la sai-

son.

Aouedj s’est contenté de tours de piste

Blessé à la cheville, l’attaquant du Moulou- dia, Sid Ahmed Aouedj, a été ménagé par son coach et s’est contenté de quelques tours de piste. Ce dernier a d’ailleurs quitté le stade d’El Mokrani avant ses coéquipiers pour subir des soins.

Entraînement vendredi au stade annexe du 5-Juillet

Pour des raisons d’ordre organisationnel, le Moulou- dia a avancé, hier, sa séance d’entraînement à 16h, au stade d’El Moktrani, et le coach a aussi programmé une autre séance pour aujourd’hui dans la même enceinte. Quant au dernier travail qui aura lieu vendredi, il se dé- roulera à l’annexe du 5-Juillet, à l’heure du match.

Hadj Taleb ne veut pas gâcher sa relation avec les Harrachis à cause d’Amada Tout
Hadj Taleb ne veut pas
gâcher sa relation avec les
Harrachis à cause d’Amada
Tout porte à croire que le souhait
de l’entraîneur Boualem Charef de
s’attacher les services du Malgache
Brahim Amada durant le prochain
mercato hivernal afin de renforcer
son milieu de terrain risque de ne
pas se concrétiser en raison du refus
de la direction de l’USMH de libérer
son joueur. Il faut dire que celle-ci
n’est pas prête à se faire chiper un de
ses autres éléments par Boualem
Charef après les départs successifs
d’Azzi, Hindou et Sylla cet été. C’est
ce qui a poussé le président du club
Hadj Taleb à changer son discours
pour ne pas gâcher ses relations avec
les Harrachis.
Laïb pour racheter sa lettre de libéra-
tion. Si le président de l’USMH refuse
de nous céder ce joueur on acceptera
alors sa décision, car les relations
Mouloudia-USMH sont plus impor-
tantes qu’Amada ou un autre joueur.»
«Par principe, on ne
contactera pas le joueur
sans l’accord de Laïb»
Le premier responsable de la
SSPA/MCA nous a déclaré aussi :
«Les relations Mouloudia-
USMH sont plus
importantes qu’Amada ou
un autre joueur»
Le premier responsable du Mou-
loudia d’Alger nous a déclaré hier au
bout du fil : «Sincèrement, l’affaire
Amada ne mérite pas tout ce tapage
médiatique, car l’entraîneur Boualem
Charef ne nous a pas encore donné le
feu vert pour en-
tamer les négo-
ciations avec
«C’est vrai que je suis nouveau dans
la gestion sportive, mais je ne vais pas
prendre attache avec le joueur sans
l’accord du président Laïb. Comme
j’avais rompu les négociations avec les
responsables de la JSS après qu’ils eu-
rent refusé de nous libérer Beldjillali,
je ne prendrai, par principe, pas at-
tache avec Amada sans l’accord de
son président. Je peux vous confirmer
que le Mouloudia se comporte avec
professionnalisme avec tous les autres
clubs du championnat local. Au Mou-
loudia, on ne contactera aucun
joueur sans l’aval de ses dirigeants,
même s’il peut nous ramener une
Coupe d’Afrique.»
Lakhel M.

Karaoui s’est entraîné sans ressentir de douleurs

Touché au genou face au RCK, le milieu de terrain du MCA, Amir Karaoui, et contraire- ment à son coéquipier Aouedj, s’est entraîné d’une manière ordinaire sans ressentir de dou- leurs, ce qui a satisfait le staff technique à plus d’un titre.

Gourmi «Le match contre la JSS sera plus difficile que le derby»

Vous avez rem- porté une vic- toire face au RCK qui vous mettra en confiance, avant d’affronter la JSS… Ce genre de rencontre est tou- jours bénéfique, dans la mesure où elle nous a permis de corriger nos er- reurs. D’ailleurs si vous l’avez bien constaté, il n’y avait pas d’espaces entre les lignes. Je pense que nous avons fourni une bonne partie. En seconde pé- riode, vous avez tardé à repren- dre les choses en main… Je pense que cela ne pose aucun problème, car il est tout à fait logique qu’on mette un peu de temps pour connaître la ma- nière avec laquelle évolue notre adversaire, contrairement à cette équipe du RCK qui connaît bien notre façon de jouer. Après quelques minutes, nous avons pris les choses en main en jouant notre véritable football, ce qui nous a permis de marquer deux buts. Justement, avoir marqué deux buts vous a certainement ras- suré, non ? Lorsque vous sortez une belle prestation avec à la clé deux buts, cela vous aide à vous mettre en confiance. C’est ce qu’on cher- chait d’ailleurs à travers cette ren- contre. Nous avons tourné la page de notre semi-échec face au NAHD et je pense que le groupe

de notre semi-échec face au NAHD et je pense que le groupe est prêt pour la

est prêt pour la prochaine ren- contre qui nous opposera à la JSS… … qui n’a pas encore perdu le moindre match… Cette rencontre sera plus difficile que le derby, car nous sommes ap- pelés à battre une équipe qui ne se déplacera pas à Alger pour limi- ter les dégâts. Pour espérer jouer les premiers rôles du cham- pionnat, on ne doit pas laisser filer des points à domicile. C’est ce qu’on tâchera de faire samedi pro- chain à Bologhine. Les supporters attendent beaucoup de vous face à la JSS… J’aurais aimé inscrire un but face au NAHD, mais la chance n’était pas de mon côté. J’espère contribuer à une victoire de mon équipe face à la JSS. Je sais que les supporters attendent beaucoup de moi, car le métier d’attaquant est de marquer des buts et je tâ- cherai d’être à la hauteur. Vous êtes convoqué en sélec- tion nationale A’, cela vous a fait du bien… Cette convocation m’a quelque part réconforté, suite au semi- échec enregistré lors du derby. Elle constituera une source de motivation supplémentaire, afin que je puisse briller avec le Mou- loudia et la sélection. Entretien réalisé par Kamel M.

08
08
N° 2769 www.lebuteur.com Jeudi 18 septembre 2014 Coup franc CRB
N° 2769
www.lebuteur.com
Jeudi 18 septembre 2014
Coup franc CRB

Rebih blessé

manquera

le rendez-vous

de l’USMBA

l l Le capitaine du CRB, Bou-

bekeur Rebih, man- quera le prochain rendez-vous de la saison à la réception de l’USMBA, pour le compte de la 4e journée du cham- pionnat Mobilis. Touché au genou lors de la rencontre face à l’USMA, l’atta- quant est annoncé forfait par le staff médical. Rebih a été mis au repos à la dernière séance d’en- traînement et de- vrait le rester tout au long de la semaine pour soigner cette blessure au genou dont il souffrait déjà durant la trêve.

Djediat touché à la cuisse

l l Outre Rebih, Djediat souf-

frirait lui d’une bles- sure à la cuisse. Celle-ci semble moins grave que celle de son cama- rade puisque l’ancien Usmiste continue sa préparation en solo avec Bourzag. Pour sa participation, le staff veut attendre le dernier jour de la préparation.

Zvunka «Ma réaction à chaud sur l’arbitrage, c’était pour crier à l’injustice»

T out juste après le coup de sifflet final face à Dar EL Beida, nous nous sommes rapprochés de Zvunka afin d’avoir son point de vue sur

cette révolte des remplaçants décidés à chambouler la hiérarchie dans le groupe. «Nous avons jusque-là négocié trois ren- contres de championnat et au fur et à mesures des semaines nous sentons la concurrence qui s’installe dans le groupe, comme vous avez pu le constater au- jourd’hui, il y a des joueurs qui progres- sent et qui méritent d’avoir leur chance. Des éléments comme Obélé, Sidhoum, Ladaouri et Toumi frappent à la porte pour les prochains matchs. C’est une bonne chose pour nous, mais aussi pour eux afin de leur permettre de progresser.»

« On touche du bois pour qu’Obélé soit prêt pour le prochain match »

Le coach français ne pouvait ignorer la prestation d’Obélé, double buteur en match amical. «Durant l’été, nous avons constaté qu’il nous manquait un "tueur" en attaque c’est pourquoi nous avons dé- cidé de faire venir Obélé. Malheureuse- ment pour lui et pour nous, sa blessure l’a empêché de débuter la saison avec nous, mais en même temps cela lui a permis de travailler encore plus pour retrouver sa forme. Aujourd’hui avec une prestation pareille on touche du bois pour qu’il ne re-

chute pas et qu’il soit fin prêt pour la com- pétition.»

« Balagh doit se débarrasser de ses gestes superflus »

A propos de Balagh, un autre élément

très en vue durant la rencontre amicale,

le coach nous dira : «Balagh était blessé

durant l’arrêt forcé du championnat, il ne s'est donc pas entrainé avec nous et son re- tour ne s’est fait qu’à quatre jours du derby, c’est ce qui nous a poussé à l’écarter. Comme je le dis toujours à son sujet, ce ne sont pas les gestes superflus qui m’intéres- sent, tout ce que j’attends de lui c’est ce der- nier centre ou ce but. Avec le travail, je suis sûr qu’il atteindra bientôt son niveau de forme».

«La concurrence s’installe dans le groupe»

Zvunka a accepté de revenir avec nous sur sa convocation à la LFP, après ses dé- clarations à l’encontre de l’arbitre de la rencontre du match face à l’USMA, Arab. «Ça s’est très bien passé, je me suis expli- qué sur ma réaction qui était tout à fait normale en fin de compte. L’arbitre a sifflé un penalty d’un côté, mais a oublié de prendre des décisions de l’autre côté. Ma réaction à chaud sur le moment était donc pour crier à l’injustice, non pour m’atta- quer à l’arbitrage. C’est quand même dur pour une équipe de se préparer trois se- maines pour un match puis le perdre sur des détails pareils.»

pour un match puis le perdre sur des détails pareils.» A J-2 avant l’USMBA La concurrence

A J-2 avant l’USMBA

La concurrence bat son plein

La formation de Laâquiba s’est imposée, en amical, mardi après-midi face à Dar

El Beida (2-1). Une rencontre dans la-

quelle Victor Zvunka aura décidé de met- tre ses titulaires du dernier match face à l’USMA au repos et donner leur chance aux remplaçants ainsi qu'à certains es- poirs convoqués pour l’occasion. Bien évidemment, cette occasion était une aubaine pour ceux qui se sont fait dis- tancer par leurs camarades, pour gagner des points auprès du staff, et certains n’ont pas manqué d'opportunité. En effet, durant la partie, des éléments ont rendu une excellente copie, de quoi met- tre le staff technique dans l’embarras quelques jours seulement après que l'équipe type s’est inclinée dans le derby algérois face à l’USMA. Comme le veut la règle du football, Zvunka sera dans l’obligation d’apporter des retouches dans son équipe type ou du moins dans sa liste des 18 de la semaine, et pour cela le coach aura à faire des choix déli- cats car vu la prestation de certains rem- plaçants, il sera très difficile de les mettre à l’écart pour une autre semaine. En attendant d’établir sa liste, le coach aura encore deux séances d’entraîne- ments dans lesquelles il supervisera son effectif avant de prendre une décision fi- nale.

Obélé se révolte et marque deux buts

François Obélé, l’attaquant camerounais du CRB, était doublement déçu lors du

derby algérois. En plus de la défaite qui

a plombé le moral du joueur, ce dernier

n’a pas apprécié le fait de suivre l’inté- gralité de la rencontre, impuissant de- puis le banc de touche. L’attaquant

durant le match amicale ne s’est pas fait prier pour démentir son staff, qui l’avait annoncé pas encore prêt pour la compé- tition, en réalisant un doublé face à Dar

El Beida. Encore une fois, Obélé nous a

montré toute l’étendue de son talent qui se résume à son jeu de placement mais aussi sa combativité sur le terrain qui

nuit beaucoup à la défense adverse.

Balagh signe son retour

Ecarté du match face à l’USMA en raison d’une blessure à la cheville durant la pé- riode de trêve, Balagh, l’ancien de l’ASMO, a effectué son retour avec l’équipe des remplaçants face à Dar El Beida et lui aussi a réussi à sortir une prestation très convaincante depuis son côté droit avec ses débordements et ses centres. Néanmoins, Balagh se fera aussi remarquer par son jeu parfois individua- liste, ce que lui reprochera son entraî- neur entre les deux mi-temps avant de le mettre au repos pour céder sa place à un élément de l’équipe espoir.

Bouguerra et Ladaouri frappent à la porte

Outre les deux éléments que nous avons évoqués, deux autres ont aussi prouvé qu’ils méritent de faire partie au moins de la liste des joueurs convoqués pour le match de l’USMBA, il s’agit de Ladaouri et Bouguerra. Même si pour le moment, le milieu de terrain du Chabab à l’air assez solide avec Ngomo, Amiri, Djediat ainsi que Sidhoum, ces deux joueurs mériteraient quand même un signe du staff au vu de leur bonne forme actuelle.

Ça promet une fin de semaine compliquée pour le staff

Ainsi avec tous les renseignements réu- nis durant cette partie, le staff technique du Chabab doit sans doute se sentir déjà

sous pression. Une pression émise par les joueurs qui se sont distingués lors de ce match amical face à Dar El Beida. Dans tous les cas, des changements sont à prévoir, non seulement que ça de- vient une marque de fabrique de l’actuel entraineur qui, en ce début de saison, chamboule tout le temps son effectif afin

de créer la concurrence, mais parce que la défaite face à l’USMA l’oblige aussi.

Lamine Amimi

Obélé «Mon doublé ? J’attends de le rééditer en championnat pour m’en réjouir»

de le rééditer en championnat pour m’en réjouir» Pour commencer, avez vous réussi à oublier la

Pour commencer, avez vous réussi à oublier la défaite du derby ? Si on veut réussir notre prochain match, nous sommes obligés de passer à autre chose. Il est vrai que ce n’est pas facile de digérer une défaite dans un derby, mais nous avons encore des rencontres à négocier, donc une chance de nous rattraper. En ce qui vous concerne, nous savons que vous êtes double- ment déçu car vous n’avez pas eu votre chance dans ce match… C’est bien le cas, je suis déçu car mon équipe a perdu le match. Les joueurs sur le terrain se sont don- nés à fond, et vu leur prestation on méritait au moins le point du match nul. L’autre déception, comme vous dites, c’est de ne pas pouvoir prendre part au match. Je me sentais capable d’aider mes ca- marades, mais ce sont les choix de l’entraîneur et je les respecte, car tous ceux qui ont joué samedi dernier le méritaient aussi. Parlons de la rencontre d’au- jourd’hui, où vous avez réussi à marquer deux buts, ça doit être très bon pour la confiance, non ? Oui, sans doute, mais moi ce qui m’intéresse c’est de pouvoir le faire dans les rencontres officielles et marquer des buts qui permet- tent à mon équipe de gagner des matches. C’est à ce moment-là que je me réjouirai d’avoir mar- qué des buts. En même temps, c’est un mes- sage fort pour votre staff avant le match de l’USMBA, n’est-ce pas ? Je l’espère. Moi j’essaye de donner le meilleur de moi-même à

chaque fois que j’ai l’occasion de fouler le terrain, que ce soit en amical comme aujourd’hui ou en championnat. Je sais que per- sonne n’a de contrat de titulaire indiscutable au club et tant mieux pour tout le monde. Je prouverai à chaque fois que j’en aurais l’oc- casion que je mérite ma place même si c’est pour les cinq der- nières minutes d’une rencontre. Je ferais en sorte que le coach me donne dix minutes pour le match d’après jusqu’au jour où je gagne- rais ma place. Parlons de la prochaine rencon- tre, comment voyez-vous la par- tie face à l’USMBA ? Ce sera une rencontre très impor- tante pour nous. Vous savez, nous venons de perdre un derby, il nous faut donc profiter de cette chance de nous produire à domi- cile pour donner un peu de joie à nos supporteurs. Une victoire est donc impérative, même si en face nous aurons une bonne équipe. Pensez-vous que le staff vous donnera votre chance ? Je travaille dur cette semaine pour la gagner tout comme mes cama- rades. J’ai démontré que j’étais en forme aujourd’hui et j’espère que j’aurais ma chance, samedi pro- chain, même si je dois débuter sur le banc. Un mot à adresser aux suppor- teurs pour conclure ? J’espère que samedi soir ils se dé- placeront pour nous soutenir comme ils l’ont toujours fait. De notre côté, nous allons tout faire pour nous rattraper et surtout leur faire oublier le derby. Entretien réalisé par F.A.

8www.lebuteur.com N° 2769 USMA Jeudi 18 septembre 2014 Coup pour coup
8www.lebuteur.com
N° 2769
USMA
Jeudi 18 septembre 2014
Coup pour coup
09
09

Zemammouche et Belaïli incertains, Chafaï et Khoualed de retour

L ’USM Alger se prépare à affronter le RC Arba, pour le compte de la 4 e journée du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis. Deux joueurs sont incertains pour ce ren- dez-vous qui attend les Rouge et Noir. Il s’agit de Moha- med Lamine Zemammouche et de Youcef Belaïli. Le

premier cité, qui a déjà raté les deux matchs de la sélection natio- nale face à l’Ethiopie et au Mali pour cause de blessure, a manqué le rendez-vous contre le CRB et risque même de ne pas prendre part au match contre l’Arba. C’est aussi le cas de Youcef Belaïli qui, ayant fait l’impasse sur les deux dernières séances, pourrait ne pas jouer face aux Arbéens. Deux autres joueurs, Chafaï et Khoualed, qui étaient souffrants, devraient être d’attaque face au RCA, du mo- ment qu’ils ont réintégré le groupe et se préparent le plus norma- lement du monde avec leurs coéquipiers.

Zemma sera fixé aujourd’hui

Pour ce qui est de la participation de Zemammouche à ce match face au RCA, la décision sera prise cet après- midi. Certes, le joueur a repris du service avec le reste du groupe, mais le dernier mot revient au coach des gardiens, Belmellat, et au médecin de l’équipe. D’ail- leurs, ce dernier lui a demandé d’être vigilant et d’éviter tout contact physique. Il se pourrait même que Zemam- mouche ne figure pas dans la liste des 18.

Belmellat : «On n’a pas encore tranché sur le retour de Zemammouche»

Farid Belmellat, l’entraîneur des gardiens de but,

qu’on a accosté en marge de la séance de travail, a tenu à nous dire que «rien n’est encore décidé quant à la participation ou non de Zemammouche au pro-

chain match face au RCA. On prendra une décision

aujourd’hui ou demain vendredi». Zemammouche sera donc fixé au plus tard demain vendredi, sur sa

participation au match contre le RC Arba.

«Berrefane est prêt à le remplacer»

Le coach des gardiens de but assure que «Berrefane est là pour le remplacer sans aucun problème. Je pense que Berrefane a de l’expérience, lui qui a déjà joué dans de grands clubs et dans le haut niveau. C’est vous dire qu’il peut remplacer Zemammouche sans aucun problème».

Zerrouk M.

Zemammouche «J’ignore si je jouerai ou pas !»

Le keeper international ne veut en

«Même si je me suis rétabli, je dois être au meilleur de ma forme pour jouer»

Zemammouche, pour sa part, estime que «je suis rétabli et je ne ressens plus

aucune douleur, mais cela ne veux nulle- ment dire que je suis en possession de tous mes moyens. J’espère récupérer toutes mes forces et être au top de ma forme dans quelques jours».

aucun cas se précipiter, estimant que «je ne sais pas si je jouerai ou pas. Certes, je

m’entraîne avec le groupe et je me sens en forme, mais le dernier mot revient au coach des gardiens de but et au médecin de l’équipe».

Le match face au RCA à 16h Le prochain match de l’USMA face au RCA
Le match face
au RCA à 16h
Le prochain match de l’USMA
face au RCA est prévu ce samedi
au stade Smaïl-Mekhlouf. La ren-
contre est programmée à 16h, sa-
chant que l’enceinte ne dispose pas
de projecteurs pour jouer en noc-
turne. D’ailleurs, ce sera la première
fois que l’USMA jouera en diurne.
1 re
rencontre de
l’USMA à ne pas être
télévisée
Contrairement aux précédentes ren-
contres que la Télévision nationale a re-
transmises, ce ne sera pas le cas pour le
prochain rendez-vous face à l’Arba. Pour
rappel, les matchs de la Supercoupe devant
le MCA et du championnat contre l’ESS, la
JSK et le CRB ont été tous diffusés sur le
petit écran. Mais il n’est pas à écarter de
voir les deux prochaines parties face à
l’USM El Harrach à Bologhine et contre
le CS Constantine au stade Ham-
laoui télévisées.
Aujourd’hui,
entraînement
à 18h
Le staff technique des Rouge
et Noir, à sa tête Velud, a pro-
grammé une séance aujourd’hui
en fin de journée. Cet entraîne-
ment, qui est prévu à 18h au
stade de Bologhine, verra le
coach usmiste procéder aux
dernières retouches.
Zerrouk M.

Khoualed «J’ai été affaibli par une méchante grippe, mais je ferai tout pour être d’attaque ce samedi»

Le capitaine d’équipe Khoualed, qui souffrait d’une grippe, nous a dé- claré ce qui suit : «J’ai souffert d’une méchante grippe qui m’a affaibli, mais Dieu merci, j’ai repris et je tâcherai de faire tout mon possible pour être d’attaque face au RCA.»

Chafaï «Je veux ouvrir une nouvelle page avec l’EN»

Le défenseur usmiste Farouk Chafaï, qui a été rap- pelé par Gourcuff en sélection nationale des locaux,

s’est dit très content et estime qu’une nouvelle page avec l’EN s’ouvre pour lui et qu’il a oublié le passé, tout en nous parlant du match gagné face au CRB et du pro- chain rendez-vous qui opposera son équipe au RC Arba.

«J’ai tourné la page du passé avec l’EN surtout que certains ont essayé de salir mon image. Ce n’était qu’un malentendu et ce n’était pas un cas d’indiscipline. Aujourd’hui, j’ai prouvé à tout le monde que je méritais une autre chance en sélection. Dieu merci,

Alors que le joueur s’est présenté au stade en tenue de ville

Velud remonte le moral à Koudri…

Très affecté après l’annonce de la liste des joueurs convoqués au prochain regroupement de l’EN des lo- caux, Koudri a été approché par Velud. Ce dernier a essayé de remonter le moral à son joueur en lui de- mandant de redoubler d’efforts pour retrouver la sé- lection. Pour rappel, Koudri ne sera pas concerné par le stage de l’EN A’ prévu du 22 au 24 septembre au CTN de Sidi Moussa.

c’est fait. Maintenant, je veux ouvrir une nouvelle page avec l’EN», nous a dit Chafaï.

Le site officiel du club annonce que Belaïli s’est absenté sans raison valable

«C’est très difficile d’arracher une place en EN A, mais l’espoir est permis»

Le défenseur axial de l’USMA ne perd pas espoir de figurer dans la liste de l’Equipe nationale A, même s’il reconnaît que ce sera vraiment difficile. «Le sélectionneur national ne va pas trop chambouler le groupe qui est à sa disposition, mais c’est toujours un honneur de défendre les couleurs nationales avec l’EN A’ ou celle des A. Une chose est certaine, je ne perds pas espoir d’être appelé en EN A», nous a ajouté Chafaï.

Le site officiel du club de Soustara a annoncé que le joueur Belaïli s’est absenté les mardi et mercredi, sans raison valable. Présent, avant-hier mardi, au stade Bologhine en

… et compte s’entretenir avec Gourcuff ce dimanche

Le coach de l’USMA compte s’entretenir avec le sé- lectionneur national Gourcuff ce dimanche. Velud voudrait parler au coach national de Koudri et lui dire qu’il est l’un des meilleurs éléments de son équipe et le deuxième capitaine après Khoualed, et que sa pré- sence en sélection ne sera, par conséquent, que béné- fique. Koudri a joué les quatre matchs de son équipe et a été auteur de belles prestations.

Même Bouchema et Nadji peuvent prétendre à une sélection

Deux autres joueurs méritent de figurer dans la liste des convoqués. Il s’agit de Bouchema qui est le pou- mon de la formation usmiste et de l’attaquant Nadji qui monte en puissance. Bouchema a disputé tous les matchs de son équipe, tandis que Nadji a joué les trois premiers en ayant fait son entrée en seconde période contre le CRB avec au finish un joli but en faveur des Rouge et Noir.

Seguer attend sa chance, alors que Benmoussa est indésirable

Seguer, lui aussi, ne perd pas l’espoir de retrouver la sélection. N’était le manque de temps de jeu avec l’USMA et les blessures, il aurait pu en faire partie. Quant à Benmoussa, il est indésirable du moment qu’il est sur la liste noire de la FAF, après sa suspen- sion la saison dernière pour quatre matchs.

Z. M.

«La défection d’un joueur pourrait jouer en ma faveur»

Voulant savoir s’il songeait vraiment à la prochaine CAN-2015, Farouk Chafaï nous a dit qu’il ferait tout pour répondre présent, au cas où Gourcuff le convoquerait. «Même si la liste des joueurs qui défendront l’EN au Maroc est presque connue, tout peut arriver. Il se pourrait qu’il y ait des sus- pensions ou des blessés. Ce qui offrira une occasion pour nous d’être

tenue de ville, Belaïli nous a déclaré

qu’il a contracté une blessure qui l’a empêché de s’entraîner. Pour rappel, le site du club a annoncé à plu- sieurs reprises que le joueur a été

appelés. Donc je dois me tenir prêt pour toute éventualité», a ajouté Chafaï.

sanctionné financièrement pour avoir manqué des séances d’en- traînement.

«Notre victoire contre le CRB a confirmé notre succès à Tizi»

Farouk Chafaï est revenu sur le derby gagné face au CRB, en dé- clarant : «Cette victoire a confirmé que l’USMA est une grande équipe qui jouera toujours le haut du tableau. On a confirmé le suc- cès ramené de Tizi Ouzou face à la JSK. Inch’Allah, on restera sur notre lancée.»

La liste sera dévoilée aujourd’hui et plusieurs changements attendus Et c’est après cette séance que le staff technique dévoilera les

«On affrontera une équipe de l’Arba déterminée à nous battre»

noms des 18 joueurs convoqués. Il faut s’attendre à plusieurs change- ments dans cette liste, surtout avec le retour du trio Benmoussa-Zemma- mouche-Ferhat.

Pour ce qui est du match qui opposera son équipe au RC Arba, Chafaï s’attend à une chaude empoignade face à une bête blessée, après ses deux derniers échecs face au CSC et le MCO. «Ce sera très difficile face au RC Arba, car on sait pertinemment que l’équipe locale nous attend de pied ferme. On affrontera une équipe déterminée à nous battre. Mais on ne se laissera pas faire, car on est décidés à rester sur notre lancée», a ajouté Farouk.

Benbraham au sifflet Le match de ce samedi qui va opposer le RC l’Arbâa aux Rouge et Noir sera officié par l’arbitre Ben Braham. Ce dernier sera assisté dans sa mission par Cheballah et Allaoua. Quant au rôle du quatrième arbitre, il sera tenu par Meglati.

«25 matchs sans défaite, un record difficile à égaler»

En conclusion, Farouk Chafai nous a déclaré que «rester invincibles presqu’une année n’est pas donné à n’importe quelle équipe. On a reste sur une série de 25 matchs sans la moindre défaite, un record difficile à égaler. On est, désormais, l’équipe à battre et tout le monde nous attend au tournant. On doit donc se montrer costauds pour continuer sur cette dynamique».

N° 2769 www.lebuteur.com 10 Jeudi 18 septembre 2014 USMH Coup d’œil Iaïche décide d’opérer des
N° 2769
www.lebuteur.com
10
Jeudi 18 septembre 2014
USMH
Coup d’œil
Iaïche décide d’opérer des
changements face au MCO
À l’occasion de la réception
du Mouloudia d’Oran
pour le compte de la
quatrième journée de la
Ligue 1 Mobilis au stade
du 1er-Novembre d’El
faitement avec Ziane Chérif, ce qui don-
nera une certaine solidité à la défense
banlieusarde.
tonus à l’équipe. Par ailleurs, Abdelkader
Iaïche compte aligner Salim Boumechra
comme milieu offensif.
Belkhir retrouvera
son couloir gauche
En attaque, les choses ne
sont pas encore claires
Harrach, l’entraîneur harrachi Abdelka-
der Iaïche compte opérer certains chan-
gements au sein du onze rentrant. Déçu
par la lourde défaite à Constantine sa-
medi passé face au CSC, le technicien
harrachi a décidé de sévir. L’objectif sera
de récolter les trois points du match. Du-
rant les dernières séances d’entraînement,
Iaïche a essayé plusieurs variantes, ce qui
démontre son souhait de remplacer cer-
tains éléments.
Sur le flanc gauche de la défense, il y
aura aussi le retour de Samir Belkhir. Ce
dernier n’a pas disputé le moindre match
depuis l’entame de la saison à cause d’une
vilaine blessure. Durant les dernières
séances, il a montré qu’il était complète-
ment rétabli de son mal. Iaïche compte en
effet opérer un changement à gauche en
laissant Khenniche sur le banc de touche
pour incorporer Belkhir dans le but de
bloquer le couloir gauche.
Retour de Mazari dans l’axe
Amada-Aït Ouamar
dans la récupération
En défense, on notera le retour quasi
officiel du libéro Arslan Mazari. L’absence
de ce joueur s’est fait ressentir lors du
match face au CSC. La défense et notam-
ment l’axe central étaient le maillon faible
de l’équipe, ce qui a permis aux Constan-
tinois de marquer quatre buts. Le point
important, c’est que Mazari s’entend par-
Dans la récupération, Abdelkader
Iaïche va également opérer des change-
ments. Hamza Aït Ouamar, le chouchou
du public de Lavigerie, sera bien là. Il sera
aligné en compagnie du Malgache,
Amada. Ce dernier sera de retour à la
compétition, après s’être rétabli de sa bles-
sure. Son retour va donner beaucoup de
En attaque, Abdelkader Iaïche n’a pas
encore tranché. Il hésite en effet entre
trois joueurs. Tout d’abord, il y a Bena-
chour qui s’est illustré face à son ancienne
formation, le MC El Eulma, lorsqu’il a
réussi à inscrire le but victorieux de son
équipe. Tiaïba est aussi en concurrence,
lui qui est à la recherche de son premier
but en championnat. Enfin, le jeune Abid
qui reste l’une des révélations de la saison
dernière en inscrivant un nombre impor-
tant de buts bien qu’il s’agissait d’un éter-
nel remplaçant. Pour cette saison, il peut
espérer jouer titulaire puisque l’entraîneur
de l’USMH est à la recherche d’attaquants
performants pour marquer des buts. C’est
aujourd’hui que Iaïche devrait choisir
deux attaquants parmi les trois cités, pour
commencer le match du MCO sur le ter-
rain.
R. M.
Benachour : «Face au MCO, nos supporters
doivent repartir contents»
Haniched présent
en tenue de ville
l l
L’entraîneur des gardiens de
l’USM El Harrach, M’hamed Hani-
ched, était présent hier lors de la séance
d’entraînement au stade de Lavigerie.
Après avoir manqué le déplacement
avec l’équipe à Constantine pour des
Qu’en est-il de votre blessure ?
Dieu merci, cette blessure n’est
qu’une histoire ancienne. Elle m’a
obligé à faire l’impasse sur le pré-
cédent match à Constantine face
au CSC. Mais maintenant, je me
sens bien. Je me suis entraîné avec
le groupe sans le moindre souci. Je
me sens prêt pour le match du
MCO ce vendredi.
Comment se déroule la prépa-
ration de cette rencontre ?
Ça va. Elle se déroule dans de
bonnes conditions. Le moral est au
beau fixe. On vise la victoire face
au MC Oran. On veut gagner ce
match pour se racheter après notre
défaite à Constantine, la semaine
passé. L’entraîneur a mis en place
un programme de travail dans le
but de corriger les erreurs.
Avez-vous oublié la lourde dé-
faite de Constantine ?
Oui, bien sûr. Pour nous, c’est de
l’histoire ancienne. Ça ne sert à
rien de penser à ce match, alors
qu’on va recevoir vendredi le
MCO. On est concentrés unique-
ment sur cette rencontre pour la
gagner. On sait que nos supporters
ne vont pas tolérer une contreper-
formance, notamment à domicile.
Iaïche nous a prodigué les conseils
nécessaires et on a même parlé des
erreurs commises face au CSC. On
va corriger ça en tout cas face aux
Oranais.
Justement, comment voyez-
vous ce match face au MCO ?
Ce sera un match très difficile.
On affrontera une équipe qui se
déplacera à El Harrach pour négo-
cier un bon résultat. C'est-à-dire
une victoire ou au pire des cas un
nul. Le MCO va aussi tenter de
confirmer sa victoire acquise de-
vant le RC l’Arbâa. Ce sera un ad-
versaire à prendre très au sérieux.
Il va falloir bien négocier le match
et ne chercher aucun autre résultat
qu’une victoire.
Vous avez réussi à inscrire le
but de la victoire face au MCEE,
votre ancienne équipe. Sans
doute, vous allez tenter de re-
faire le coup devant le MCO…
C’est vrai, j’ai réussi à inscrire
un but très important face au
MCEE. Mais il ne faut pas
oublier que c’était grâce à
mes coéquipiers aussi. Ce
but a permis à mon
équipe de gagner. Je vais
essayer de rééditer le coup
contre le MCO si le coach
me fait confiance. C’est lui
le premier responsable du
volet technique. Je respecte-
rai ses choix quels qu’ils
soient. L’objectif de notre
groupe, c’est de donner la joie
à nos supporters qui vont
être présents en force au
stade pour nous en-
courager. Ils doivent
donc repartir
contents de leur
équipe.
Entretien
réalisé par
R. M.
raisons de santé, il a marqué sa pré-
sence hier en tenue de ville.
Gherbi a intégré
le groupe
Tête-à-tête Laïb-Iaïche hier au stade
l l Le milieu de terrain har-
rachi Messaoud Gherbi a
L a présence du boss
harrachi hier au
intégré le groupe hier matin,
stade du 1er-No-
lors de la séance prévue
à La-
vembre de Lavige-
vigerie. Le joueur qui souf-
frait d’une blessure semble
être complètement rétabli.
Séance
aujourd’hui à
l’heure du match
l l Pour la dernière
séance avant la ré-
ception du Mouloudia
d’Oran, Abdelkader
Iaïche a programmé
une séance d’entraî-
nement au-
jourd’hui à 16h,
soit à l’heure du
match. Celle-ci
aura lieu sur la
pelouse du
stade du 1er-
Novembre.
rie lui a permis de
s’entretenir en tête-à-tête
avec son entraîneur Abdelka-
der Iaïche. Les deux hommes
ont abordé le sujet de la do-
miciliation de l’équipe et
cette histoire de tribunes. Ils
ont aussi parlé du match du
MCO, prévu demain.
Le CTC a visité encore
une fois la première
tribune
Une délégation du CTC a
visité hier matin le stade du
1er-Novembre de Lavigerie
en vue de la réception de
l’USMH, le Mouloudia
d’Oran, demain vendredi. La
commission technique a vi-
sité toute l’enceinte et notam-
ment la première tribune, où
des fissures ont été signalées
à la suite du tremblement de
terre qui a secoué Alger au
début du mois d’août dernier.
La commission a formulé
certaines réserves. Le prési-
dent harrachi a marqué sa
présence au stade pour facili-
ter la tâche à cette commis-
sion, même s’il est arrivé un
peu en retard. Les autorités
locales de Mohammadia
ainsi que les employés du
stade ont, eux aussi, aidé
cette commission à établir
son rapport sur le danger que
peut présenter la première
tribune. Il est à signaler éga-
lement la présence des ser-
vices de sécurité qui ont
aussi dressé leur rapport.
Laïb : «On recevra à
Lavigerie même avec
une seule tribune»
Le président du conseil
d’administration de la
SSPA/USMH, Mohamed
Laïb, ne compte pas changer
la domiciliation de l’équipe,
même dans le cas où le CTC
déciderait la fermeture de la
première tribune du stade. Il
nous a déclaré : «On recevra
le MCO à Lavigerie même
avec une seule tribune, dans
le cas où le rapport du CTC
ne serait pas favorable à l’ou-
verture de la première tri-
bune. On n’est pas prêts à
changer de stade. Le CTC
devrait rendre son verdict au
plus tard demain (ndlr : au-
jourd’hui)»
«C’est l’USMH
et l’APC qui ont de-
mandé la visite
du CTC»
Le président de l’USMH a
aussi expliqué que c’est la di-
rection du club ainsi que
l’APC qui ont demandé au
CTC de visiter une nouvelle
fois cette première tribune,
menacée après le tremble-
ment de terre. Le président
harrachi dira : «Il faut savoir
que c’est la direction de
l’USMH et l’APC qui ont de-
mandé au CTC de visiter le
stade et de faire le constat sur
cette première tribune, dans
le but de lever tous les soup-
çons. Il y a eu deux rapports.
Un premier défavorable, et
un autre favorable. On vou-
drait donc être fixés sur cette
première tribune.»
Khaloui (P/APC Mo-
hammadia) : «Pas
question de mettre en
danger des vies hu-
maines»
Pour sa part, le président
de l’APC de Mohammadia,
Khaloui, qui était présent
hier au stade, estime que
l’APC ne mettra en danger la
vie de personne. Il a déclaré :
«Il n’est pas question de met-
tre en danger des vies hu-
maines. Le CTC va décider si
la tribune est en bon état ou
non. C’est selon son rapport
que nous agirons.»
R. M.
www.lebuteur.com N° 2769 MCO 11 Jeudi 18 septembre 2014 Coup difficile
www.lebuteur.com
N° 2769
MCO
11
Jeudi 18 septembre 2014
Coup difficile
L ibérés mentalement suite à leur premier Les Hamraoua succès réalisé en championnat, les Hamraoua
L ibérés mentalement
suite à leur premier
Les Hamraoua
succès réalisé en
championnat, les
Hamraoua se dé-
placeront à El Harrach avec la
ferme intention de confirmer
leur regain de forme. Cela
en conquérants
passe par un résultat positif
contre cette formation de
l’USM Harrach qui a lourde-
ment chuté à Constantine. Il
faut dire qu’un résultat pro-
bant à l’extérieur confirmera non seule-
ment la bonne santé du Mouloudia mais
prouvera aussi que le succès réalisé contre
le RCA n’était pas un simple feu de paille.
Soulagé par la première victoire qui a
chassé la pression qui était sur ses épaules,
Cherif El Ouazzani, qui n’a toutefois pas
été convaincu par le rendement de son
équipe sur le terrain, veut que son équipe
ajoute, demain après-midi, un brin de ma-
nière puisque ses joueurs se sont eux aussi
débarrassés de cette pression qui les a téta-
nisés au cours de ce match contre l’Arba.
En tous les cas, les joueurs du Mouloudia
donnent l’impression de vouloir réussir
cette deuxième sortie en championnat.
à El Harrach
prendre la désignation de
Bichari pour le match
USMH-MCO. On se de-
mande sur quelle base on a
confié ce match à un arbi-
tre algérois dans une autre
rencontre où l’équipe ad-
verse est de la même région
de l’arbitre alors que
d’habitude, c’est un ar-
bitre de l’est du pays
qui dirige les matchs
orano-algérois. Les di-
rigeants du MCO, qui ont fortement
critiqué les arbitres en ce début
de saison, ne veulent pas
s’avancer et accuser peut-
être à tort cette com-
mission de désignation
des arbitres. Ils veulent
faire preuve de bonne foi et attendre
le dénouement du match.
On veut tirer profit de la
mauvaise passe de l’USMH
L’autre raison qui pousse les Hamraoua à
croire en leurs chances pour le match de
demain est liée à la situation de l’USM Har-
rach qui n’a pas réussi un bon départ en
championnat. Défait face au RCA avant de
s’imposer difficilement contre le MCEE,
l’USM Harrach a bu le calice jusqu’à la lie,
samedi passé, du côté du stade Hamlaoui
sur le score de quatre buts à un. Une défaite
qui prouve, si besoin était, que l’USM Har-
rach n’est pas dans son assiette en ce début
de saison. L’occasion sera donc propice
pour les Oranais de les accrocher sur leur
terrain fétiche du 1 er -Novembre de Mo-
hammadia. Mais encore faut-il que le Mou-
loudia se méfie de la réaction des Jaune et
Noir puisque la saison passée, c’est contre
cette même équipe du MCO que l’USM
Harrach a réussi à se lancer en champion-
nat en enregistrant son premier succès. En
somme, ce match semble ouvert à toutes les
éventualités.
L’équipe aujourd’hui à Blida
Comme annoncé auparavant, la dé-
légation oranaise se rendra à partir de
ce matin à Blida pour préparer ce
match de la quatrième journée du
championnat de Ligue 1 Mobilis. Les
gars d’El Hamri vont séjourner dans un
hôtel à Blida puis effectueront une der-
nière séance cet après-midi au stade des
Frères Brakni pour enfin rallier demain
La désignation de Bichari
intrigue les Hamraoua
Très surpris ont été les Hamraoua d’ap-
en début d’après-midi le stade du 1 er -No-
vembre.
La prime de la victoire face au RCA perçue hier La direction du club a
La
prime de la
victoire face au
RCA perçue hier
La direction du club a octroyé
hier aux joueurs la prime du match
gagné face au RCA. Une prime qui a
été finalement fixée à cinq millions de
centimes au lieu de quatre comme
mentionné sur le règlement intérieur.
La direction du MCO a décidé d’ajou-
ter un million de centimes, histoire
de motiver les joueurs, la veille
du déplacement
à El Harrach.
Belarbi
veut introduire
un recours
N’ayant pas encore pris connais-
sance de l’amende qui lui a été infligée
par écrit, le gardien de but Abdellah Belarbi
a jugé d’exagérée la somme de 50 millions
qu’il doit payer en guise de sa présumée réac-
tion lors du match MCO-RCA. «On ne m’a rien si-
gnifié par écrit, mais j’ai parlé avec certains
dirigeants qui m’ont confirmé cette suspension»,
affirme l’ancien gardien de but de l’ES Mostaga-
nem, avant d’ajouter : «Je le dis encore une
fois, je n’ai rien fait pour mériter cette
amende. En tous les cas, je ne suis pas prêt
à payer pour un acte que je n’ai pas
commis. J’introduirai un recours si la
sentence sera confirmée.»
après qu’une
amende de 50
millions lui ait été
infligée
L’amende que devra Belarbi Ab-
dellah a été fixée à 50 millions de
centimes. Il sera également privé
de la prime de la victoire réalisée
contre le RCA d’un montant de
cinq millions de centimes, a-
t-on appris d’une source
autorisée.

Ouasti nouveau manager général ?

On vient d’apprendre que la direction du Moulou- dia d’Oran envisage de confier le poste de manager général à Zoubir Ouasti qui s’entraîne actuellement avec l’équipe. Très proche de l’entraîneur Cherif El Ouazzani et du président Ahmed Belhadj, le libero oranais pourrait bien s’acquitter de cette tâche. D’ail- leurs sans qu’on le lui demande, le joueur n’a pas hé- sité à motiver ses coéquipiers dans le vestiaire, à quelques minutes du coup d’en- voi du match. Cette initiative de Ouasti a poussé les dirigeants à lui donner la chance d’occuper ce poste de manager général.

A. L.
A. L.

«Je suis à la disposition de l’équipe» Contacté pour connaître sa réaction, le joueur ne semble au courant de rien. «Personne ne m’a parlé de ce sujet. Personnellement, je continue à m’entraîner avec l’équipe, en attendant le mercato. Si Baba veut évoquer ce sujet avec moi, je serai bien évidemment prêt à le rencontrer. En tous les cas, je resterai à la disposition de l’équipe.»

«Je ne peux rien refuser à Baba» Le joueur affirme qu’il ne pourra rien refuser au prési-

dent du club, Ahmed Belhadj. «C’est un ami avant tout. Je suis là pour répondre favorable- ment à sa demande. Je suis prêt à l’aider dans sa tâche, surtout qu’il s’agit de mon club.»

«Je me sens capable d’apporter un plus sur le terrain» Ouasti ne voit pas d’inconvénient à occuper ce poste, en plus de celui de joueur, car il n’a pas encore l’intention de raccrocher les crampons. «Je suis revenu au Mouloudia, car je sais bien que je suis encore capa- ble d’apporter un plus à l’équipe sur le terrain. Si on pense que je pourrai également aider mes dirigeants dans d’autres tâches, je serai prêt à le faire.»

«J’accompagnerai l’équipe à El Harrach» Bien qu’il ne soit pas encore qualifié et qu’il n’exerce aucune fonction officielle, Ouasti songe à se déplacer à El Harrach pour soutenir son équipe. «Je sais que le match de demain sera important, c’est pourquoi, je dois régler quelques affaires personnelles avant de rallier El Harrach le jour du match, histoire de prêter main forte aux joueurs.» Amine L.

histoire de prêter main forte aux joueurs.» Amine L. Hamdadou «Tout pour ne pas revenir bredouilles

Hamdadou

«Tout pour ne pas revenir bredouilles d’El Harrach !»

Le défenseur axial des Hamraoua, Hamza Hamdadou, pense que le succès réalisé face à l’Arba a eu pour effet de libérer le groupe sur le plan mental. Il estime que son équipe se rendra en conquérant à El Harrach, afin de confirmer son réveil.

Comment s’est préparé le groupe

pour le match de demain ? Dans les meilleures conditions possibles, notamment psycholo- giques. Le groupe s’est libéré, après le succès réalisé contre l’Arba. J’avoue que cela nous a fait beau- coup de bien. Désormais, on songe à confirmer notre vrai départ. Mais votre équipe a eu toutes les peines du monde à gagner ce match. Que s’est-il passé au juste ? A vrai dire, on s’attendait à ce genre

de difficultés, car on était sous pression au cours de ce match. Ce n’était pas du tout fa- cile d’aborder un match, après deux défaites de suite. On appréhendait beaucoup cette rencontre et le risque de se rater. L’essentiel était d’engranger les trois points de la victoire. On ne retient donc que le succès.

Votre équipe est appelée à confirmer ce succès en ramenant un résultat probant du côté d’El Harrach. Comment se présente cette rencontre

? Ce sera un match difficile pour les deux équipes. Il est clair qu’on veut continuer sur cette voie. On

s’est vraiment bien sentis, après ce succès réalisé contre l’Arba. Il n’est pas question pour nous de plonger à nouveau dans la spirale des mauvais résultats. On va tout donner de- main après-midi, afin de revenir avec le meilleur résultat possible. D’aucuns estiment que le Mouloudia doit profiter de la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement l’USMH… C’est vrai que l’USMH a lourdement chuté samedi passé à Constantine, mais cela ne veut pas dire que cette équipe sera à notre portée. Les matchs ne se ressemblent pas. En plus, l’USMH voudra se racheter à domicile. On sait que cette équipe est difficile à manier chez elle. Donc, on doit prendre très au sérieux notre adversaire et rester concen- trés durant les 90mn de ce match pour pouvoir revenir avec un résultat probant. Pour espérer revenir avec un bon résultat, la dé- fense doit aussi tenir bon, n’est-ce pas ? Pour pouvoir revenir avec un résultat positif, je dirai que c’est toute l’équipe qui doit bien tourner, pas seulement la défense. Face au CRB, on n’a encaissé qu’un seul but. On avait toute une mi-temps pour égaliser, mais on ne l’a pas fait. Donc, il ne faut pas porter le chapeau à un joueur ou un secteur. Un bon résultat doit être le fruit d’un travail de tout un groupe. Entretien réalisé par Amine L.

1 2
1 2
N° 2769 w w w. l ebute u r. c om Jeudi 18 septembre 2014
N° 2769
w w w. l ebute u r. c om
Jeudi 18 septembre 2014
MOB
Coup ferme
à l’ASMO en déplacement. «Au fil des rencontres, nous ga-
gnons en maturité, en expérience et surtout en confiance.
L'équipe s'affirme de plus en plus comme un bloc soudé et
un groupe décidé à atteindre son objectif. Je pense que
notre groupe a les moyens techniques pour imposer son
jeu là où il se produit. Je dirais aussi qu'on est sur la
bonne voie et, avec deux ou trois rencontres en plus,
notre équipe présentera son vrai visage.»
«L’ASMO est une équipe redoutable,
mais on jouera pour la gagne»
Amrani estime que le match de l'ASMO sera
difficile pour son équipe, mais le groupe est
prêt pour la bataille et fera un grand match :
«Ecoutez, le match face à l'ASMO est un
match comme tous les autres, donc on jouera
sans trop faire de calculs. Certes, l'ASMO est
une équipe redoutable, mais pour moi ça
reste un match ordinaire que l'on doit
aborder avec nos meilleurs atouts. La for-
mation de l'ASMO ne va pas se laisser
faire, mais nous aussi nous avons notre
mot à dire dans ce match. On ira cher-
cher un bon résultat et, pourquoi pas,
revenir avec les trois points».
« Les joueurs sont
hyper motivés pour
réussir leur mission »
A
l’approche du match face à l’ASMO,
le
staff technique a constaté que ses
joueurs sont bien concentrés sur leur
sujet et sont hyper motivés pour rester sur
cette dynamique victorieuse : «Je pense que je
n'ai pas besoin de motiver les joueurs car ils le
sont déjà durant toute la semaine. Dans ce genre
de match, la motivation se fait d'elle-même. Donc, la
balle est dans le camp des joueurs qui veulent vrai-
ment réussir leur mission et s’offrir les trois points de la
victoire. J'ai discuté avec eux, ils ont bien saisi le mes-
sage et je pense qu'avec un peu plus de volonté et de cou-
rage, les gars feront la différence».
«Régler le problème d’efficacité est
notre principal souci»
Plusieurs pensent que lors de ce match, l’équipe de l’ASO a
été prenable et le Mouloudia a raté cette occasion de reve-
nir avec la totalité des points à la maison n’était ce manque
flagrant de lucidité. «Lors du match face à l’ASO, l’inefficacité
a eu raison de mes joueurs. En première période, nous avons
mieux maîtrisé notre sujet, en nous créant plusieurs occasions
de scorer sans pour autant concrétiser l'une d'entres elles. En se-
conde période même avec les changements, on n’a pas pu inscrire
au moins un but. De toutes les façons, on doit travailler pour se
montrer plus réalistes devant les bois, car il est clair qu’on doit
quand même essayer de se montrer plus efficaces afin de ne pas
subir le jeu.»
«Personne n’a signé pour être titulaire»
Le technicien béjaoui, Abdelkader Amrani, satisfait du rende-
ment de ses poulains jusqu’à présent, dit toutefois qu'ils auraient
pu mieux faire. Cependant, il a tenu à dire qu'ils auront tous l'oc-
casion de prouver à l'avenir. Ce dernier pense que ceux qui ont
joué les premiers matches doivent encore confirmer tout le bien
que l’on pense d’eux alors que les remplaçants doivent travailler
encore pour mériter une place de titulaire. «Je suis satisfait du ren-
dement des jeunes joueurs qui possèdent beaucoup de qualités. Avec
moi, tout le monde aura sa chance et il n'y aura pas de titulaire in-
discutable».
S.A.

Amrani «Le règlement intérieur s’appliquera pour tout le monde»

C est dans la sérénité la plus totale que les gars de Yemma Gouraya poursuivent leur préparation en prévision du prochain match face à l’ASMO. Sous la houlette de Amrani, les coéquipiers de Rahal sont soumis à un programme de travail très chargé

cette semaine afin d’être au top le jour J. Pour le coach béjaoui, les joueurs se préparent jusqu’à présent dans de bonnes conditions et les joueurs adhèrent parfaitement à sa méthode et que le règle- ment intérieur sera appliqué pour tout le monde. «La préparation se déroule jusqu’à présent dans les meilleures conditions. On sera prêts d’ici le jour du match. Actuellement, tout le monde se com- porte de manière professionnelle et c’est une bonne chose pour toute l’équipe. On ne fait pas dans le deux poids deux mesures, et le règle- ment intérieur sera appliqué pour tout le monde.»

«Le comportement de Mansouri est inadmissible, il doit assumer ses actes»

Alors qu’il devait se présenter à l’entraînement cette semaine pour entamer les soins et son travail spécifique, le gardien béjaoui, qui a eu une semaine de repos supplémentaire suite à sa blessure au ménisque lors du match face au NAHD, a décidé de prolonger son séjour sans donner aucun signe de vie depuis sa dernière virée à Béjaïa pour expliquer déjà sa première absence. «Je ne sais vraiment pas que ce qu’ils ont ces joueurs. Un joueur doit se comporter toujours en professionnel même quand il est blessé. Ce n’est malheureusement pas le cas

pour Mansouri qui devait se rendre à Béjaïa cette semaine. On sait qu’il est blessé. On lui a accordé une semaine de repos supplémentaire mais il a décidé sans aucune autorisation de prolonger son séjour. On ne sait même pas ce qu'il est en train de faire chez lui. Je suis vraiment déçu.»

«Baâouali est un bon élément, mais il ne sera pas épargné»

Concernant l’arrivée tardive de Sofiane Bâaouali à l’entraînement, le coach béjaoui

nous a fait savoir que ce dernier sera sanc- tionné conformément au règlement intérieur du club. «On a déjà sanctionné des joueurs suite

à

traînement. Ce sera sans aucun doute le cas de

un simple retard de quelques minutes à l’en-

Sofiane Bâaouali qui sera pénalisé lui aussi suite

à

séance. Je sais que c’est un bon élément et qu’il n’est pas du genre à créer des problèmes, mais on doit quand même appliquer le règlement contre lui. Il ne sera pas épargné. On doit juste agir en tant que professionnels avec tous nos joueurs.»

son arrivée en retard lors de la dernière

«La complaisance, c’est fini ! dorénavant on prendra des sanctions exemplaires»

Toujours dans ce même contexte ayant un trait avec la discipline au sein du groupe, Amrani nous a dit que la direction, en concer- tation avec le staff technique, compte prendre des sanctions sé- vères contre tout joueur menaçant la sérénité du groupe. «Je pense qu’on doit quand même appliquer des sanctions exemplaires si on ne veut pas que les mêmes écarts disciplinaires se reproduisent en- core une fois, que ce soit par d’autres joueurs ou bien par les mêmes éléments. Chaque joueur qui fautera le payera. Le club ne cèdera rien sur ses droits. La complaisance et le laisser-aller, c'est fini ! Avec des sanctions sévères, on peut éviter l’anarchie et c’est la seule ma- nière qui nous permettra d’imposer la discipline au sein de notre équipe.»

«On est sur la bonne voie, pourvu que ca dure»

Le driver béjaoui estime que son équipe a bien réagi lors des trois dernières rencontres en attendant la confirmation lors des pro- chaines sorties, à commencer bien sûr par celle de ce samedi face

Le retour de Bouamria met Amrani dans l’embarras

Titulaire indiscutable la saison dernière dans l’échiquier tactique de Amrani, le défenseur axial Ali Bouamria, était bien parti pourtant pour débuter la saison, n’était sa blessure au dernier moment aux adducteurs qui l'a éloi- gné des terrains durant plus d’un mois. Constatant qu’il pouvait s’entraîner, après le feu vert du médecin, le défenseur des Vert et Noir n’a pas hésité à se joindre à ses coéqui- piers la semaine dernière. Le joueur s’entraîne sans aucune gêne, ce qui prouve sa guérison après plus de trois semaines d'absence, il se dit même prêt à renouer avec la compétition officielle dès ce week-end.

Le coach aura un large choix dans l’axe mais…

Conscient que la tâche ne sera nullement fa- cile lors du match face à l’ASMO, pour affron- ter une équipe de M’dina J'dida déterminée plus que jamais à réaliser un bon résultat,

pour surtout se racheter de sa dernière défaite, Amrani pourra néanmoins compter sur un groupe assez large, pour composer le meilleur onze possible, tout en ayant plusieurs élé- ments sur le banc, capables de faire la diffé- rence et changer carrément le sort d’un match. Cela dit, la concurrence est de nouveau relan- cée dans certains postes, ce qui ne pourrait être que bénéfique pour cette formation bé- jaouie et les joueurs dans l’ensemble, mais qui mettra certainement le coach dans l’embarras.

Il sera dans un match spécial face à l’ASMO

Bouamria, l’ex-Oranais qui évolue au MOB cette saison après son transfert la saison der- nière à Béjaïa, retrouvera son ancienne équipe lors du prochain match. Ce dernier, qui a été formé à l’ASMO, n’aura pas le choix cette fois-ci que celui de défendre le maillot du Mouloudia et d’être à la hauteur lors de ce

match qui sera toutefois un peu spécial pour lui. D’ailleurs, lorsqu’on a approché Bouam- ria, ce dernier nous a fait savoir que c’est avec plaisir qu’il retrouvera son ancienne équipe, mais il doit tout de même faire de son mieux pour honorer ses engagements envers son club employeur.

« Je me sens en forme, mais le dernier mot revient au coach »

Enfin, c’est le bout du tunnel pour Bouamria. Après une absence qui a duré plusieurs se- maines suite à une blessure aux adducteurs, ce dernier est déjà prêt pour prendre sa place ce samedi : «Je me sens beaucoup mieux. Ça va, je ne ressens plus rien après les soins néces- saires qui m'ont permis de me rétablir afin de reprendre les entraînements. Comme vous voyez, je tiens le coup et ma blessure n'est plus qu'un mauvais souvenir. J'ai raté trois matchs, mais j'espère être présent lors du prochain dé-

placement. Toutefois, il ne faut pas oublier que le dernier mot revient à l’entraîneur».

« L’ASMO ? Un match spécial pour moi, mais pas de place aux sentiments »

«Ce sera avec un immense plaisir que je vais retrouver les joueurs, les dirigeants et les sup- porters de l’ASMO. Certes, ce sera un mo- ment très spécial pour moi de jouer au stade Zabana. Mais bon, je saurais mettre mes sen- timents de côté. Je ne suis pas comme ceux qui évitent de retrouver leur ancien club. J’as- sume pleinement mes responsabilités. En tant que professionnel, je vais défendre les intérêts de mon équipe. Je marquerai, si l’occasion se présente, sans la moindre réticence ni hésita- tion car à présent je porte les couleurs du MOB. Et comme tel, je dois représenter di- gnement mon équipe.»

S.A.

www.lebuteur.com N° 2769 ASMO 13 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil MOB
www.lebuteur.com
N° 2769
ASMO
13
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil
MOB

Les salaires de Benkablia,

Tabti, Belalem et Barka augmentés

S i l’ASMO a pu retrouver sa place parmi l’élite et réaliser cette saison une bonne entame en cham- pionnat, c’est en grande partie grâce à la qualité

de ses jeunes joueurs. Ayant été lan- cés la saison dernière dans le bain de la compétition par l’ex-entraîneur, Mouassa, les jeunes Benkablia, Tabti, Belalem et Barka se sont im- posés comme des éléments impor- tants dans l’équipe. D’ailleurs, tous les supporters asémistes sont una- nimes à reconnaître que ces joueurs

sont les étoiles montantes de l’équipe. Ces joueurs ainsi que Tahar Fethi font d’ailleurs partie de l’EN olympique. Récemment, on vient d’apprendre d’une source autorisée que les responsables de l’ASMO ont promis une revalorisation salariale aux joueurs en question. Selon nos indiscrétions, ces derniers ont ren- contré récemment les responsables du club pour évoquer ce sujet. Un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties et les joueurs bénéfi- cieront très bientôt d’une augmenta- tion de salaire. Les dirigeants de

l’ASMO savent que leurs jeunes joueurs se sont illustrés de fort belle manière la saison dernière et méri- tent une augmentation de salaire. Rappelons que Benkablia, Tabti, Be- lalem et Barka sont sous contrat avec le club de M’dina J’dida jusqu’en juin

2017.

Bouhedda bientôt prolongé ?

En plus de Benayada, un autre joueur asémiste sera en fin de contrat à l’issue de l’actuel exercice sportif 2014/2015. Il s’agit du capi- taine Bouhedda. Ayant conscience

de son importance dans le groupe, les responsables de la formation de M’dina J’dida veulent convaincre leur gardien de but de prolonger le plus rapidement possible son contrat avec l’ASMO. Pour preuve, les diri- geants comptent proposer une aug- mentation de salaire pour Bouhedda, afin de le convaincre de prolonger son bail avec le club. Les responsables asémistes ne veulent

pas attendre jusqu’à la fin de la sai- son pour entamer les négociations avec ces joueurs qui seront en fin de

contrat.

Riad O.

La direction loue trois appartements aux joueurs La direction de l’ASMO est sur le point
La direction loue trois appartements aux joueurs
La direction de l’ASMO est
sur le point de régler le pro-
blème de logement qui se
pose aux joueurs externes.
Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans nos
précédentes éditions, les
responsables du club avaient
promis aux joueurs de leur
trouver des appartements le
plus rapidement possibles.
C’est chose faite, puisqu’on
vient d’apprendre que le
bailleur de fonds du club,
Saâdoune Mohamed, vient
de louer trois appartements
pour les joueurs, dont deux
à Aïn Turck. Selon la même
source, les joueurs asé-
mistes externes oc-
cuperont leur appartement,
après le match de ce samedi
face au MOB.
R.O.
Tout
le monde
Tabti
«Le coach peut
compter sur moi»
présent à
l’entraînement d’hier
C’est dans une bonne ambiance que les
gars de M’dina J’dida poursuivent leur prépa-
ration pour le match de ce samedi face au MO
Béjaïa. Hier, les Asémistes se sont entraînés au
De l’avis de tous les supporters asé-
mistes, Tabti est considéré comme
l’étoile montante de l’équipe. Ce jeune
joueur possède beaucoup de qualités
techniques qui peuvent faire de lui l’un
des futurs grands joueurs de la forma-
tion de M’dina J’dida. Le meneur de jeu
asémiste évoque dans cet entre-
tien la défaite concédée par son
équipe à Béchar face à la JSS, le
match de ce samedi face au MOB,
et précise qu’il fera de son mieux
complet pendant deux heures au stade Habib-
Bouakeul. Au menu du jour, un entraînement
tactique avec beaucoup d’exercices avec bal-
lon. Les coéquipiers de Boudoumi don-
naient l’impression d’être motivés pour
remporter leur prochain match face au
MOB.
pour bénéficier de plus de temps de
jeu sous le maillot des Vert et Blanc.
Avec du recul, com-
ment expliquez-vous
votre défaite de sa-
medi dernier à Bé-
char face à la JS
Saoura ?
Après avoir bien en-
tamé le championnat en
récoltant quatre unités
lors des deux premières
journées de la compéti-
tion face à l’USMBA et
au NAHD, nous avons
fait le déplacement à Bé-
char avec la ferme inten-
tion de réaliser un bon
résultat. Malheureuse-
ment, les conditions cli-
matiques ne nous ont
pas été favorables. La
chaleur nous a beau-
coup pénalisés à Béchar.
Nous avons eu du mal à
prendre nos repères sur
le terrain, tellement il
faisait chaud. C’était in-
fernal. Je suis convaincu que nous au-
rions gagné ce match, si le coup d’envoi
avait été donné à 19h. En dépit de cette
défaite, nous retenons surtout notre
bonne production livrée en seconde pé-
riode. Le score final de ce match ne re-
flète pas sa physionomie.
Ne pensez-vous que cette défaite
concédée à Béchar ait des répercus-
sions négatives sur vous ?
Non, je ne le pense pas, dans la me-
sure où le championnat est encore long.
La force de l’ASMO réside dans son
groupe et je suis per-
suadé que nous allons
surmonter cette défaite
et renouer rapidement
avec le succès. L’entraî-
neur a axé son travail
sur le plan psycholo-
gique en nous sensibi-
lisant sur l’importance
de battre le MOB, ce
samedi. Nous sommes
pleinement concentrés
sur ce match et nous
allons tout faire pour
renouer avec la vic-
toire.
Comment se déroule
votre préparation
pour le match de ce
week-end face au
MOB ?
Nous avons un
groupe soudé composé
de joueurs d’expérience
qui savent comment
gérer ce genre de situa-
tions. Avec le travail réalisé par le staff
technique, nous sommes sereins et plei-
nement concentrés sur cette rencontre
face au MOB. Il faudra tourner la page
de la JSS et se focaliser sur le match sui-
vant que nous allons devoir gagner
pour nous ressaisir. L’ambiance est par-
faite au sein de notre groupe et tous les
joueurs sont concentrés sur cette ren-
contre. Nous sommes décidés à tout
faire pour battre le MOB.
Comment se présente pour vous ce
match face au MOB ?
Les matchs se suivent et se
ressemblent pour nous. Il
n’y pas de matchs faciles en
Ligue1 Mobilis. Notre ad-
versaire a bien débuté le
championnat en réali-
sant un bon début de
saison. Nous sommes
conscients de la difficulté
de la tâche qui nous at-
tend et nous allons tout
faire pour renouer avec le
Maghfour
entraîneur
des U20 ?
Selon le coordinateur des jeunes ca-
tégories de l’ASMO, Bekkat Mahieddine,
l’entraîneur Maghfour Ferhat pourrait
prendre en main l’équipe des U20. Maghfour
connaît bien la bâtisse asémiste pour y avoir
travaillé pendant de nombreuses saisons.
Rappelons que la direction de l’ASMO a
déjà nommé les entraîneurs des autres
catégories, à savoir Kandouci (U21),
Belhadj (U18) et M’barek (U17).
succès. A domicile, nous
n’avons pas d’autre choix que
de gagner. Nous allons tout faire
pour battre le MOB, ce samedi.
Sur un plan personnel, com-
ment avez-vous vécu votre
non titularisation lors des
deux derniers matchs face
au NAHD et à la JSS ?
Personnellement, je respecte
les choix de l’entraîneur. J’essaye
ASMO-MOB,
Houasnia au
sifflet
Le match entre l’ASM Oran et le
MO Béjaïa, comptant pour la 4 e
journée de championnat de Ligue1
Mobilis, sera dirigé par Houasnia
qui sera assisté par Badache et
de rester concentré sur mon tra-
vail et de tout faire à l’entraîne-
ment pour le convaincre. Par
exemple lors de mon entrée en jeu en
deuxième mi-temps du match face à la
Boulekrinet. Bachir sera le
quatrième arbitre.
Le
match sur
JSS, j’ai essayé d’apporter un plus à
mon équipe. Bien sûr que je veux
avoir plus de temps de jeu, surtout
que le sélectionneur national a été
clair avec nous en déclarant que
seuls les joueurs qui sont titu-
laires en club joueront en EN
olympique. Ce qui est certain, c’est
que l’entraîneur pourraAzibilebu-
teur@gmail.com compter sur moi.
Entretien réalisé par Riad O.
Canal Algérie
Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans notre édi-
tion d’avant-hier, le match entre
l’ASMO et le MOB sera télévisé.
C’est sur Canal Algérie que les
supporters asémistes, qui ne se-
ront pas au stade Ahmed-
Zabana, pourront suivre
cette rencontre.
N° 2769 www.lebuteur.com 14 Jeudi 18 septembre 2014 Ligue 1 Coup d’œil NAHD
N° 2769
www.lebuteur.com
14
Jeudi 18 septembre 2014
Ligue 1
Coup d’œil
NAHD
OuznadjiOuznadjiOuznadjiOuznadjiOuznadjiOuznadji
«Nous sommes
passés à côté
des trois points»
Après le nul ramené de Sétif
Le Nasria perd encore deux points
M algré leur retour au
premier plan et
L’inefficacité encore au
rendez-vous
Aït Djoudi furieux contre
ses défenseurs
surtout leur bon
rendement, les
joueurs du NAHD
Les Sang et Or ont laissé filer une
occasion en or de sortir la tête de l’eau
et entamer ainsi la suite du champion-
nat dans les meilleures conditions,
suite à leur faux pas à Sétif. Si le
NAHD n’a pas réussi la victoire, c’est
surtout à cause des ratages répétés tout
au long de la rencontre. Ouhadda et
Dongway ont manqué d’efficacité en
ratant deux buts tout faits. L’inefficacité
demeure ainsi un gros problème pour
l’entraîneur. Force est de reconnaître
que certains attaquants sont loin
d’avoir les qualités des grands, même
s’ils sont performants. Malheureuse-
ment, ils ne pèsent pas, comme on dit,
sur les défenses adverses et font preuve
systématiquement de maladresse dans
le dernier geste. Ils sont tout juste
moyens. Azzedine Aït Djoudi est le
premier à avoir reconnu que la cause
principale est ce cruel manque de pro-
ductivité en attaque. Cette panne de la
machine offensive nahdiste s’est confir-
mée une nouvelle fois mardi dernier
lors du match contre l’ESS. Jusqu’à
quand ?
En plus de l’attaque qui peine à dé-
marrer, un autre compartiment in-
quiète énormément le staff technique.
D’abord, vos im-
pressions sur ce
match nul ra-
mené de
Sétif ?
D’abord, on
ne méritait
pas ce nul
dans la me-
sure où nous
avons fourni
un bon match
et dominé une
bonne partie de la
rencontre. On s’est
procuré pas mal d’occa-
sions, mais malheureusement
l’efficacité nous a fait défaut.
Nous sommes passés à côté des
trois points, mais nous avons eu
sont passés à côté
Il
d’une victoire certaine contre l’ESS. Les
s’agit de la défense qui n’arrive tou-
jours pas à retrouver son équilibre.
protégés d’Aït Djoudi n’ont pas su pro-
fiter des circonstances, notamment de
l’absence de plusieurs cadres sétifiens.
Un succès contre Sétif aurait boosté le
moral des Sang et Or et apaisé la pres-
sion sur le groupe. Le constat à l’issue
de cette empoignade était mi-figue mi-
raisin. Pour revenir à la rencontre en
elle-même, on peut d’ores et déjà dire
que le Nasria avait perdu deux pré-
cieux points qui auront leur pesant d’or
lors du décompte final. En effet, l’ESS
n’a pas fait grand-chose mardi, à l’occa-
sion du match avancé de la 4 e journée,
pour inquiéter l’arrière garde hussein-
déenne. Les attaquants du NAHD se
sont procuré pas mal d’occasions de
buts, mais ils manquaient d’efficacité.
Ils n’ont surtout pas pu peser sur la dé-
fense adverse. L’équipe a éprouvé des
difficultés à imposer son rythme, no-
tamment en première mi-temps.
Même s’il nous a déclaré qu’il était sa-
tisfait du résultat, Azzedine Aït Djoudi
n’a pas omis de souligner les erreurs
défensives commises lors de ce match.
Le coach nahdiste a vu les mêmes
fautes commises lors des deux matchs
contre le MOB et l’ASMO se répéter. Il
affaire à une équipe de Sétif qui
n’est plus à présenter. On ne va
pas faire la fine bouche et c’est un
bon point de pris.
Apparemment vous êtes satis-
faits de ce point ?
Le fait de rester invaincus en
deux matchs de suite est déjà une
bonne chose. On est toujours en
a
été furieux du rendement défensif,,
surtout l’axen qui refait les mêmes er-
reurs en dépit des changements opérés
à ce niveau. Désormais, il y aura un
énorme travail à accomplir au niveau
de la défense et de l’attaque. Seul le mi-
lieu est loin de tout reproche.
Reprise aujourd’hui
Les Husseindéens entameront au-
jourd’hui la préparation du match
contre la JSK. La reprise est prévue ce
matin au complexe Bensiam après une
journée de repos.
Youcef M.
rodage et rien n’est encore acquis.
Le championnat est loin d’être
joué. La compétition demeure
très serrée et nous présenterons
un meilleur visage à l’avenir. En
cours de route, il y aura pas mal
de surprises et nous devons res-
ter concentrés et mobilisés pour
atteindre notre objectif.
Vous avez été décisif en égali-
sant face à l’ESS après l’avoir
fait vendredi dernier contre le
MCA
Dieu merci. J’ai surtout rendu
service à mon équipe et j’espère
que ce but en appel-
lera d’autres. Je
dois continuer à
travailler et
cravacher dur
pour progres-
ser encore et
atteindre
mon meilleur
niveau. Je suis
dans l’obliga-
tion de mar-
quer à chaque
match et c’est ce
que j’essayerai de faire
à chaque fois.
Ne pensez-vous pas que le ca-
lendrier n’est pas très favora-
ble pour le NAHD avec un
troisième choc de suite face à
un prétendant au titre ?
Chaque chose en son temps.
On ne doit pas précipiter les
choses et gérer match par match.
Nous devons nous concentrer
sur le prochain et éviter de tom-
ber dans ce genre de calculs. Il
faut rester lucides et garder cette
motivation jusqu’à la fin du
championnat. En tous cas, on
aura dix jours pour préparer
convenablement le match contre
la JSK.
Comment voyez-vous ce
match ?
Le faux pas est interdit contre
la JSK. On est condamnés à la
gagne pour confirmer notre as-
cension et préserver notre invin-
cibilité en trois matchs. Il ne faut
plus faire de concessions à domi-
cile. Les trois points resteront
chez nous.
Entretien réalisé par Youcef M.
JSS BoucheritBoucheritBoucheritBoucheritBoucheritBoucherit Khezzar «Aucune haine envers Charef, à Bologhine pour
JSS
BoucheritBoucheritBoucheritBoucheritBoucheritBoucherit
Khezzar
«Aucune haine envers Charef,
à Bologhine pour gagner»
passe aux choses
sérieuses
Le capitaine des Aigles et an-
cien joueur du MCA, Antar
Boucherit, nous parle du
match de samedi, des objec-
tifs de son club ainsi que de
Boualem Charef qui l’a libéré
du MCA. Il estime qu’avec
une bonne préparation, la
JSS aura son mot à dire à
Bologhine.
L es Jaune et Vert ont re-
pris les entraînements
avant-hier au stade du
20-Août de Béchar où
L’entraîneur et ses collaborateurs
augmenteront la charge de travail
progressivement pour que l’équipe
soit fin prête ce week-end.
ils ont travaillé l’endu-
rance et exécuté des
Les Sudistes déterminés
à faire un grand match
exercices techniques avec ballon en
fin de séance. Le coach Khezzar et
Belhafiane sont donc passés aux
choses sérieuses. Ils ont imposé une
charge de travail considérable aux
coéquipiers de Bousmaha et comp-
tent tout faire pour leur assurer la
meilleure préparation possible en
prévision du match face au MCA ce
samedi. Le moins que l’on puisse
dire est que le premier responsable
à la barre technique a réussi à créer
une grande ambiance aux entraîne-
ments. Très sérieux, sa méthode de
travail plaît aux joueurs, et ils ont
bien répondu au travail qu’il leur a
imposé en faisant montre d’une
grande volonté. Ils doivent cepen-
dant encore cravacher dur au cours
de la semaine afin d’assurer une pré-
paration à la hauteur de leurs ambi-
tions et entamer le match en force.
Ainsi, le staff technique et les
joueurs sont déterminés à réaliser
du bon boulot à l’occasion du
match de samedi afin de continuer
sur leur lancée. Conscients de ce
qui les attend à Bologhine, les co-
équipiers de Boucherit comptent
travailler sans relâche pour assurer
un bon résultat face au Algérois,
même si le Doyen ne jure que par
la victoire devant ses supporters.
Ils promettent de ne pas lésiner sur
les efforts afin d’être prêts le jour J à
réaliser un grand match. C’est aussi
le souhait de tous les amoureux
des Jaune et Vert qui rêvent déjà
de voir leurs favoris en haut du ta-
bleau. La balle est dans le camp de
Donald et ses camarades, il ne
tient qu’à eux de procurer de la
joie à tous les fidèles des Aigles.
Votre équipe pré-
pare le match du
MCA. Comment est
l’ambiance au sein
du groupe ?
L’équipe s’entraîne
dans de très bonnes
conditions et il y a une
bonne ambiance. Tous
les joueurs se donnent
à fond. On doit crava-
cher dur afin d’assurer
un bon résultat face au
MCA et Inch’Allah, on
réalisera un grand
match.
Quel est votre senti-
ment ?
Sincèrement, j’ai ou-
blié le passé, et ce sa-
medi je rentrerai sur le
terrain sans la moindre
haine envers Charef.
Maintenant, je ne pense
qu’à l’intérêt de mon
équipe. Mouiller le
maillot de la JSS et reve-
nir avec un résultat pro-
bant d’Alger c’est tout ce
qui m’intéresse. Je vais
jouer devant les suppor-
ters du MCA qui m’ont
Vous paraissez opti-
miste pour la victoire…
La JSS doit être un club habitué à
jouer les premiers rôles, et cette sai-
son on a bien entamé le championnat
avec 5 points en deux déplacements.
On veut réaliser quelque chose de po-
sitif ce samedi. Les dirigeants ont
beaucoup soutenu et je
dois respecter leur équipe et leur en-
traîneur.
Qu’avez-vous à dire à vos suppor-
ters qui attendent beaucoup de
vous pour le prochain match ?
Les supporters de la JSS aiment
beaucoup leur club, et je suis
20 millions pour battre le MCA
!
La direction de la Saoura offre une prime
de 20 millions de centimes aux Vert et Jaune
au cas où ils reviendraient avec les 3 points
face au MCA à Béchar. Si les hommes de
Khezzar décrochent un succès, le premier res-
ponsable du club Mohamed Djebbar les grati-
fiera aux vestiaires, comme il leur a promis.
mis tous les moyens et nous, les
joueurs, on doit tout faire pour réa-
liser les objectifs du club et tenter
B. G.
de remporter les trois points face
au MCA.
Vous allez retrouver Boualem
Charef qui vous a libéré du club.
convaincu qu’ils seront toujours der-
rière leur équipe. Avec leur soutien
nous serons plus performants. Je leur
promets qu’on va tout faire pour réa-
liser le meilleur résultat possible face
au MCA et leur procurer de la joie.
Entretien réalisé par B. G.
8www.lebuteur.com N° 2769 Ligue 1 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil
8www.lebuteur.com
N° 2769
Ligue 1
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil
CSC
CSC

Hadji «Je ne compte pas m’arrêter à un seul but»

Auteur d’une belle prestation et d’un joli but la semaine passée face à El Harrach, Hadji aurait plus de chance encore de figurer dans l’échiquier de Garzitto qui ne dit que du bien de son poulain.

Comment avez-vous vécu votre pre- mier but avec les Sanafir ? C’était formidable, je suis très content d’avoir joué ce match et ma joie était en- core plus grande quand je l’ai inscrit et d’avoir empoché les trois points de la victoire. Et la préparation du prochain match se déroule bien… Tout se passe bien. On travaille et on compte bien rester sur notre dynamique et gagner encore vendredi. Comptez-vous rééditer votre prouesse ? Si le coach me fera confiance, je ferai tout pour mon équipe et je ne compte

pas m’arrêter à un seul but. Maintenant, la décision lui revient et peu importe celui qui jouera, l’essentiel est de gagner pour tout le groupe. Que pensez-vous du prochain match contre El Eulma ? Ce n’est pas du tout le même match. Vous savez, chaque rencontre a ses spé- cificités. Les faiblesses des uns ne sont pas forcément celles des autres. Et puis, ce sera un match qui ressemble à un derby, même si ce n’en est pas un. Toute- fois, je suis confiant et nous sommes prêts à nous battre sur le terrain pour la

victoire. Propos recueillis par Lamine B.

15
15

Briser le signe indien et battre le MCEE

L e souci majeur de l’entraîneur du CSC est de comment faire pour vaincre le signe indien et rem-

porter les trois points de ce match qui s’annonce explosif, dans la mesure où les coéqui- piers de Boulemdaïs veulent continuer sur leur lancée alors que les Eulmis voudraient être les leaders et du coup effacer leur dernière contre-perfor- mance face à l’ESS. La saison passée, le Babya est venu ac- crocher le CSC à Hamlaoui et en ce temps-là, Garzitto était à la barre technique des Sanafir, alors que son successeur avait perdu sur le score sans appel de 4 buts à 0, avec les U21 et les U20 des Sanafir, car l’équipe seniors se trouvait en Afrique pour disputer la Coupe de la CAF le même jour. Le fait d’être accroché la saison passée par cette équipe d’El Eulma, Garzitto voudrait prouver que ce n’était qu’un accident de parcours lié à des problèmes extra-sportifs que tout le monde connaît, et sou- haiterait les trois points pour deux raisons : primo, gagner ce match à domicile et confor- ter son fauteuil de leader ; se- cundo, se «venger» du zéro à zéro de la saison écoulée, chose qu’il n’a pas encore avalé, le connaissant gagneur et surtout cela s’était passé à Hamlaoui.

Garzitto visionne El Eulma

Ne voulant laisser aucun détail lui échapper, Diego Garzitto, le coach des Vert et Noir, s’offre une séance vidéo, non pas pour se divertir, mais plutôt pour déceler les forces et les faiblesses de son pro- chain adversaire. En effet, l’en-

traîneur clubiste aurait vi- sionné le match qui avait op- posé El Eulma à l’Entente de Sétif, et comme c’est quelqu’un de méticuleux, il ne veut pas se faire laisser sur- prendre et prend ses devants pour bien étudier les adver- saires.

Berthe et Lucas hors des 18, Garzitto embarrassé

C’est l’axe central du CSC qui est complètement décimé. Le Malien Ousmane Berthe et Lucas Rouabah ne feront pas partie de la liste des 18 qui vont être sur la feuille de match face à El-Eulma, de- main en début de soirée. D’au- tant plus que Bouba aussi souffrait d’un problème à l’œil mais, semble-t-il, il va mieux et peut-être aligné sans diffi- culté. Vraiment un coup dur pour le coach Garzitto qui a bien démarré avec ses trois axiaux, il en perd deux et ré- cupère le Camerounais qui a failli ne pas être concerné par la rencontre. Déjà face à El Harrach, la semaine passée, il avait récupéré de justesse Lucas qui souffrait de la même maladie, et cette fois-ci, il avait incorporé Djeghbala à la place de Berthe qui avait bien tenu son rôle en donnant satisfaction à son coach.

Ils se sont présentés en tenue de ville

Sachant qu’ils ne pouvaient travailler avec leurs coéqui- piers, les deux défenseurs cen- traux, Berthe et Lucas, ont tenu tout de même à être pré- sents avec leurs camarades au tout début, en tenue de ville. Ils ont été soumis à un repos suivant les orientations du médecin. Plus grave encore

pour Lucas qui souffrait terri- blement de diarrhées et de vo- missements, ce qui avait nécessité sa mise sous perfu- sion et aurait subi un lave- ment intestinal. Il faut savoir que pratiquement la moitié de l’équipe a été touchée par cette maladie, juste après le match amical contre le CA Batna.

Bouhenna pressenti dans l’axe

Le technicien français qui espère un miracle pour récu- pérer son capitaine Lucas Rouabah a tout de même mis à l’essai un autre défenseur axial dans sa défense à trois dans un match d’application où il a soumis ce secteur face aux attaquants titulaires, à l’image de Boulemdaïs et Voavy, entre autres. Ce défen- seur n’est autre que Rachid Bouhenna, qui était déjà là la saison passée, au sein de l’ef- fectif clubiste, et a même joué quelques rencontres. Il ne reste à Garzitto qu’un jour pour trancher. La séance d’hier après-midi sur le ter- rain principal de Hamlaoui aurait été importante pour le choix des onze éléments qui vont débuter la rencontre. En tout cas, le coach constanti- nois a montré qu’il voulait toujours garder la même stra- tégie dans le jeu, à moins que d’autres données viennent chambouler ses plans.

Hallalchi au sifflet

La commission fédérale d’arbitrage (CFA) a désigné Hallalchi pour diriger la ren- contre CSC-MCEE. Il sera as- sisté par Brahim et Doulache. Quant au quatrième arbitre, il sera assuré par Rahmine. Lamine B.

USMBA C’est la débandade à Sidi Belabbès A u train où vont les choses, il
USMBA
C’est la débandade
à Sidi Belabbès
A u train où vont les choses, il
est peu plausible que
l'USMBA retrouve la séré-
nité. Nonobstant toutes les
tentatives visant à faire sor-
l'anathème et depuis que les Bel-
Abbésiens se sont désengagés.
Comment sortir de la
crise

tir le club de la crise, rien ne laisse en- trevoir des lendemains meilleurs qui assureraient au club sa continuité. La si- tuation s'aggrave jour après jour et au- cune lueur d'espoir ne se profile à l'horizon. L'USMBA, fredonnée à tue- tête et bramée sur tous les toits, n'est en fait qu'une résonnance abasourdissante puisque les choses n'ont pas bougé d'un iota sauf peut-être pour un aller sans re- tour d’Abdelkrim Serrar considéré par les supporters comme l’unique et seul responsable du néant dans lequel végète le club. Hormis la rescousse du wali qui tente de sauver ce qui peut l’être, assuré- ment, rien n'a bougé alors qu'on essaye, toujours et encore, de cacher le soleil avec le tamis. Serrar dit président «nota- ble» et son entourage qui pirouettaient autour du club par le passé font mainte- nant dans l'indifférence et l'impunité la plus totale dans un milieu affecté par

Les supporters en colère Même les inconditionnels unio- nistes sont venus ajouter leur grain de
Les
supporters en
colère
Même les inconditionnels unio-
nistes sont venus ajouter leur grain
de sel en optant pour le «soulève-
ment». Une manière à eux d'exprimer
leur ras-le-bol qui perdure depuis plus d'un
mois. Tout le monde s'y met et tout le
monde s'implique pour que l'USMBA ne
meure pas. On affiche même une certaine
confiance que l'équipe relèvera la tête si
l'on fait preuve d'honnêteté et de droi-
ture dans ses desseins mais, aussi, si
les vaniteux ne détournent pas les
bonnes volontés dans leur but
de leur barrer le chemin.
Retour
de Serrar, c’était
de l’intox
Décidément, à Bel-Abbès, on en
voit de toutes les couleurs. Alors que
l’USMBA n'a pas de président, voilà que les
computations vont bon train et les rumeurs
enflent dans les quatre coins de la ville. Mal-
gré le vide prévalant au sein du club, on se pré-
cipite, comme on peut, pour annoncer le retour
de Serrar. Aussi baroque et insolite que cela
puisse paraître, les gens continuent de croire à
ces ragots. Qui pourrait bien donner du crédit
à ses bruits lorsqu'on sait que le décideur
de la SSPA/USMBA qu’est Serrar continue
de bouder le club, prétextant à chaque
fois des histoires à dormir debout.

L'USMBA semble bien être sacrifiée sur l'autel de l'insou- ciance de ses «enfants». Aucun

remord. Les sauveurs ne courent plus les rues, et l'USMBA est beau- coup plus perplexe par le prestige dans une enjolivure épuisée et sombre. Rien ne laisse présager une quelconque

Walemme remobilise son groupe

face aux partenaires de Rebih pourrait constituer une opportunité pour le déclic. Une contre-performance évoluerait en scé- nario catastrophe. A présent que tout le monde est conscient de l’importance des 3 points, ce n’est pas la défaite du week-end dernier qui viendra ébranler l’équipe et son entraîneur. D’ailleurs, ce dernier a accordé des circonstances atténuantes à ses hommes après la dernière défaite, estimant que l’équipe a joué de malchance. Le plus dur est à venir avec cette cascade de ren- contres aussi bien importantes que dange- reuses. C’est dire qu’un bon résultat face au CRB devient désormais insistant, voire impé- rieux, car la situation risquerait de se gâter davantage lors des prochaines journées lorsqu’on sait qu’en cas d’une autre contre- performance, la démotivation risque de s’installer spontanément. Une abscisse qui n’échappe pas à l’entraîneur Wallemme qui insiste sur le mental de son groupe démanti- bulé après la défaite contre la JSK.

A peine remis de leur défaite, que les Vert et Rouge s’apprêtent déjà à se

déplacer à Alger pour en découdre avec le CRB. Les Bel-Abbésiens, qui veulent effa- cer le revers subi sur leurs terres, n’ont pas droit à l’erreur. Ils savent que la

prise de conscience pour éradiquer cette dilapidation qui se déroule à ciel ou- vert au vu et su de tout Bel-Abbès. Il est vrai que les pouvoirs publics, im- portunés par cette réalité, affichent

partie ne sera pas de tout repos devant une équipe, tout

comme l’USMBA, certes, en

proie de doute mais qui veut se ressaisir vite de sa déconvenue face à l’USMA. Les Vert et Rouge comptent, cette fois ci, sortir à bon compte de leur déplace- ment et créer l’exploit. Il va sans dire que de part sa situation, l ’USMBA est, désormais, dos au mur. Après son dernier re- vers face aux Canaris,

une certaine volonté de remédier à la situation en tentant de trouver une issue heureuse. Des contacts seraient entrepris avec des person- nalités sportives et hommes d'af- faires connus afin de concevoir une feuille de route à même de permettre au club de «survivre».

M O Noureddine

l’équipe veut éviter d’être en proie au doute. La rencontre

16
16
N° 2769 www.lebuteur.com Jeudi 18 septembre 2014 ASO Coup de pouce
N° 2769
www.lebuteur.com
Jeudi 18 septembre 2014
ASO
Coup de pouce

Daham «Débloquer mon compteur buts»

ASO Coup de pouce Daham «Débloquer mon compteur buts» Semaine difficile, n’est-ce pas ? Pas seulement

Semaine difficile, n’est-ce pas ? Pas seulement cette semaine, mais nous traversons une pé- riode difficile depuis le début de l’exercice, due à nos mauvais ré- sultats. On n’est pas bien avec ces résultats, c’est pour cette raison qu’il faut faire vite pour sortir de cette si- tuation. Qu’est-ce qui vous a manqué durant le dernier match ? De la réussite, on a été bons derrière, car on n’a pas encaissé de buts chez nous ni

dans le premier match ni dans le troisième, après avoir fermé toutes les issues, mais le problème réside de- vant, du moment qu’on n’arrive pas à concrétiser nos ac- tions pour faire la dif- férence. Il va falloir faire appel à votre expé- rience, n’est-ce pas ? Effectivement, de telles situations peu- vent être débloquées avec un geste tech- nique ou une action

individuelle, pour prendre l’avantage dans un match et nous libérer complè- tement, c’est pour cette raison qu’il faut exploiter la moindre occasion et être créa- teur à l’avenir. L’équipe est-elle ca- pable de créer la sur- prise dans de telles conditions ? Tout est possible, nous avons un groupe très expérimenté et capable de créer la surprise et gagner. On est obligés de faire quelque chose pour améliorer notre clas- sement, il suffit d’y croire et de ne pas douter de nos moyens, nous avons besoin de concentra- tion cette semaine. Le fait de jouer sur un terrain neutre et à huit clos augmen- tera-t-il vos chances face à la JSK ? On part à chances égales avec notre ad- versaire, mais ça sera difficile quand même.

Effectivement, on a plus de chances qu’à Tizi, et il faut exploi- ter cette opportunité

et ne pas être timide si on veut arracher un bon résultat. À quand votre pre- mier but cette saison

?

Moi aussi, je suis im- patient de marquer,

car les buts me don- nent plus de confiance et m’aide à avancer dans le niveau. J’es- père jouer ce match et marquer pour aider mon équipe à gagner son premier match. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

A 48 heures du match

Ighil remotive ses troupes

Feknous A 48 heures du match Ighil remotive ses troupes R emis du dernier résul- tat

R emis du dernier résul- tat à domicile, Ighil et sa bande n’ont d’autres choix que de travailler pour préparer les pro-

chains matches. Ainsi, cette se- maine, il s’est penché sur l’effectif et les changements tactiques qu’il devra établir samedi prochain pour assurer à son équipe une bonne prestation et un résultat probant aussi. A l’entame de la se- maine, il a lessivé ses joueurs, avant de revenir à de meilleurs sentiments, car il sait qu’ils ont be-

soin d’être remis en confiance pour éviter un autre mauvais résultat. Il leur a parlé du prochain match et espère que ses poulains auront une réaction position face au MCEE, en attendant le discours de Me- douar, après son retour au pays, qui doit aussi trouver les mots pour redonner à l’équipe l’envie de jouer.

Des changements en vue

Sur le plan tactique, Ighil songe sé- rieusement à faire d’autres change- ments, notamment en attaque, avec l’incorporation de Madouni et Ha-

diouche dans le onze, surtout que les attaquants qui ont joué les trois premiers matches n’étaient pas à la hauteur de leur mission, hormis Tedjar, le milieu de terrain, qui a réussi à marquer sur balle arrêtée. L’attaque chélifienne doit bouger cette fois-ci et Ighil sent qu’il n’a pas encore trouvé de joueurs capables de faire marcher ce secteur, et devra choisir entre Messaoud et Naït Yahia ainsi que d’autres, tels que Ejenavi, Haddouche et Obaje, pour les incorporer d’entrée.

A. F.

MCEE

et Obaje, pour les incorporer d’entrée. A. F. MCEE L’absence de Mili suscite des interrogations L’absence

L’absence de Mili suscite des interrogations

L’absence du dirigeant Abdelaziz Mili continue de susciter des interrogations au sein de la famille de Babia, sachant qu’il demeure l’un des membres les plus actifs du bureau d’Arras Herrida et le bras droit du président. Mili a toujours été présent aux côtés de l’équipe d’El Eulma aussi bien dans les matches officiels que durant les stages effectués à l’étranger. Son absence dans les tribunes lors du dernier derby des Hauts-Plateaux face à l’ESS reste énig- matique et tout le monde se demande ce

qui se passe à l’intérieur de la maison de Babia. Des informations font état d’une absence liée à des affaires personnelles, alors que d’autres affirment que le jour du match, l’homme se trouvait à El Eulma, mais il a préféré ne pas assister à la ren- contre. Selon notre source, son absence serait due à un différend avec le premier responsable du club, Arras Herrida, et que Mili n’a pas apprécié le fait qu’il n’ait pas été informé à

pour le versement de trois mois de salaire aux joueurs. Il aurait décidé de quitter le bureau sans faire de bruit. Si cette infor- mation venait à être confirmée, ce serait un grand coup pour l’équipe, quand on sait le poids du dirigeant au sein du conseil d’administration de la société SSPA/MCEE. Son retour au bureau est plus que souhaité pour l’intérêt du club. Il faudrait absolument enterrer les pro- blèmes internes entre les dirigeants pour le bien de l’équipe.

Abbès
Abbès

temps

«Face au CSC, ce ne sera pas facile»

Un plan spécial Boulemdaïs

L’entraîneur Denis Goavec a mis en garde ses joueurs, no- tamment les défenseurs, sur le danger que pourrait constituer l’attaquant du CSC, Boulemdaïs, qui affiche une grande forme en ce début de saison et surtout après le triplé inscrit face à l’USMH lors de la précédente jour- née. Le coach compte lui faire un marquage spécial à l’occasion du match de demain (vendredi). Ce sera, nous dit-on, le défenseur Zeghidi qui le marquera de près pour l’empêcher de faire la différence. En revanche, Bou-

terbiet évoluera comme milieu de terrain récupérateur et aura pour mission principale d’empêcher les joueurs constantinois d’alimenter Boulemdaïs en balles. Maïza quant à lui effectuera son retour à Constantine à l’occasion de ce match en tant que couverture. Ce dernier a manqué de chance face à l’ESS en ratant deux occasions nettes de scorer.

Kara pressenti pour être titulaire face au CSC

L’attaquant Kara est pressenti pour jouer pour la première fois comme titulaire à l’occasion de la prochaine journée face au CSC, ven- dredi, au stade Hamlaoui de Constantine et ce, en l’absence du buteur Farès Hamiti qui souffre d’une fièvre. Le staff technique com-

posé de Goavec et Agbou compte énormé- ment sur le jeune Kara. Le coach français entend bien lui donner sa chance, car Hamiti n’est pas au mieux de sa forme. Ainsi, Kara doit saisir sa chance et confirmer devant le CSC en inscrivant ses premiers buts pour espérer gagner une place de titulaire. Le joueur a laissé de bonnes impressions face à l’ESS après son incorporation.

Le jeune attaquant Abbès a reconnu que le

prochain match face au CSC ne sera pas fa- cile, car il s’agit d’affronter le leader du cham- pionnat et qui a fait le plein en trois journées. L’ailier droit de Babia a affirmé en substance :

«Le match ne sera pas facile et notre objec- tif est de revenir avec au moins le point du

nul après deux défaites de suite. Les joueurs ont surmonté le dernier échec face à l’ESS et sont déter- minés à bien négocier le match du CSC.»

Communiqué

Mobilis consacre la performance et honore ses employés

Mobilis a lancé un cycle d'évènements destinés à consa- crer la performance et honorer ses propres employés, lau- réats de différents challenges, du commercial au technique ainsi que les employés du mois. Le premier évènement re- haussé par la présence du Président Directeur Général de Mobilis, Monsieur Saâd DAMMA s'est tenu hier à Annaba re- groupant les employés de trois directions régionales (Constantine, Sétif et Annaba). La soirée marquée par une ambiance très conviviale, a été ouverte par une allocution du PDG de Mobilis, où il a insisté sur le facteur humain en en- treprise : " la ressource humaine est la première richesse de notre entreprise, c'est un devoir pour l'opérateur national, d'honorer ses employés pour leur performance, leur dévoue- ment et surtout leur engagement ". Monsieur DAMMA avait

également rappelé l'environnement dans lequel évolue Mo- bilis et les défis auxquels elle doit tous les jours faire face : " nous avons depuis 2012 réalisé des projets sur tous les seg- ments de l'entreprise, qui constituent l'âme de notre straté- gie, nous avons enregistré des progressions records au fil des années, et nous nous attelons aujourd'hui à continuer sur cette lancée avec la partici- pation de tout un chacun ". Le PDG de Mobilis a clôturé son discours par une pensée à tous ceux qui nous ont quittés, en déclarant : " je suis fier de tra- vailler avec des collègues comme vous, de vous avoir comme équipe, une équipe de

À préciser que des

avoir comme équipe, une équipe de À préciser que des gagnants !" évènements similaires seront organisés

gagnants !"

évènements similaires seront organisés avant la fin du mois de septembre sur les régions Centre, Sud et Ouest; une ma- nière de créer un espace d'échange entre employés et de renforcer l'esprit d'apparte- nance à l'entreprise.

8www.lebuteur.com N° 2769 RCA Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil
8www.lebuteur.com
N° 2769
RCA
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil

ChebanaChebanaChebanaChebanaChebanaChebanaChebanarevientrevientrevientrevientrevientrevientrevient

à l’Arbaâ

Q uelques jours avant l’entame de la nouvelle saison, Amani avait décidé, après avoir consulté son staff, de libérer la nouvelle recrue, le défenseur Chebana. Une déci-

sion que le président regrette, après trois journées

disputées, avant de décider aujourd’hui de contac- ter de nouveau le joueur et de le prier de rejoindre le groupe à la préparation. Ce changement de ton, en dépit de l’opposition de son entraîneur Me- khazni, vient après que la défense du RCA se soit montrée fébrile en ce début de saison, en concé- dant des buts à chaque rencontre. Le retour de Chebana ne constitue pas seulement une option supplémentaire pour Mekhazni mais c’est aussi un moyen de provoquer la concurrence dans ce com- partiment.

Le joueur a déjà repris l’entraînement

Juste après avoir été contacté par Amani, Che- bana s’est empressé de rejoindre ses camarades. Ce dernier accuse un certain retard physique par rap- port au reste du groupe, ce qui l’oblige donc d’ef- fectuer quelques séances d’entraînement sous la coupe du préparateur physique, avant d’être prêt pour la compétition.

Chebana : «J’espère être à la hauteur des attentes du staff»

Nous avons pris attache avec Chebana, afin qu’il puisse nous parler de son retour au club. «Amani m’a appelé et demandé de rejoindre le groupe, du moment que je suis toujours sous contrat avec le club. J’ai tout de suite répondu à l’appel du président en reprenant la préparation. J’espère pourvoir être à la hauteur des attentes du staff technique en appor- tant de l’assurance derrière». A.A.

technique en appor- tant de l’assurance derrière». A.A. 17 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA
17
17
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BECHAR DIRECTION DE TRAVAUX PUBLICS AVIS D’ATTRIBUTION
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BECHAR
DIRECTION DE TRAVAUX PUBLICS
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHE
Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N°10-
236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, la
Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Béchar informe les
soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offre National restreint
N° 117/2014 publié dans les quotidiens nationaux : EL JAMHOURIA
du 23/07/2014 concernant :
Etude et Ouverture et Revêtement de la piste cote 850 (Oued Namous)
– cote
870-cote-854 Buib Essouf (jonction avec la RN6)
Que l’évaluation des offres a donné le résultat suivant :
Critères
Note
Entreprise
N.I.F
Montant DA (TTC)
Délai
de choix
GLOBALE
ENGENEERING
Selon critères
Cités dans le
01
/
12.870.000.00 DA
Six (06) Mois
93.40
STUDY
Cahier des
charges
Le marché est par conséquent attribué provisoirement
:
A Bureau d’étude ENGENEERING STUDY avec un montant de
12.870.000.00 DA EN TTC et un délai de Six (06) Mois.
NB : Tout soumissionnaire qui contesterait ce choix peuvent introduire avec
accusé de réceptionun recours auprès du secrétariat du Comité des Mar-
ché de la wilaya de Béchar dans un délai de dix (10) jours à compter de la
date de la première publication du présent avis.
Anep : 31013952 / Le Buteur du 17-09-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AIN DEFLA DAIRA DE HAMMAM RIGHA COMMUNE DE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE AIN DEFLA
DAIRA DE HAMMAM RIGHA
COMMUNE DE HAMMAM RIGHA
AVIS DE RECRUTEMENT
Le Président de l'assemblée populaire communal de HAMMAM RIGHA organise un
concours sur titre en vue de recrutement des grades suivants :
NATURE
Nbre DE
CONDITIONS DE
SPECIALITE
AUTRES
GRADE
DE
POSTES
RECRUTEMENT
DEMANDEES
CONDITIONS
RECRUTEMENT
OUVERTS
ADMINISTRATEUR
SUR TITRE
LICENCE
RESIDENT
TERRITORIAL
-DROIT
-SCIENCES FINANCIERE
-SCIENCES DE GESTION
-SCIENCES ECONO-
MIQUES
-SCIENCES COMMER-
CIALES
-SCIENCES POLITUQUE
ET RELATION
INTERNATIONALS
-SOCIOLOGUE SAUF
SOCIOLOGIE ECUCATIFE
-PSHICATRIE DU TRAVAIL
ET REGLEMENTATION
-SCIENCES DE
L'INFORMATION ET
COMMUNICATION SAUT
AUDIO-VISUEL
-SCIENCES ISLAMIQUE
CHAREA ET LOI.
02
DANS LA
COMMUNE
MEDECIN
01
RESIDENT
VETERINAIRE DE
DANS LA
MEDECIN
SUR TITRE
----------
L'ADMINISTRATION
WILAYA
VETERINAIRE
TERRITORIAL
DOCUMENTALISTE
LICENCE EN
RESIDENT
ARCHIVISTE DE
SCIENCE DE
ECONOMIE DE
SUR TITRE
01
DANS LA
L'ADMINISTRATION
BIBLIOTHEQUE
BIBLIOTHEQUE
COMMUNE
TERRITORIAL
LE DOSSIER DE RECRUTEMENT DOIT AVOIR :
-Demande manuscrite de participation au concours.
-Fiche de renseignement rempli par le candidat.
-Photocopie légalisée du diplôme ou titre équivalent.
-Certificat de travail justifiant l'expérience professionnel vise par les services de sécurité sociale
acquise dans le secteur privé s'il y a lieu.
-Photocopie légalisée du bulletin de note du parcours scolaire du candidat.
-Photocopie légalisée de la carte national.
Les dossiers des candidats au concours sur titre seront dépose au niveau du service de personnel de
la commune dans un délai de (15) quinze jours à compter de la date de la parution de l'annonce dans
la presse écrite.
N.B : Il ne sera pas pris en considération tout dossier incomplet
Anep : 146533 / Le Buteur du 17-09-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BOUIRA DAIRA DE M'CHEDALLAH COMMUNE DE SAHARIDJ

 

NIF : 098410305096714

Avis d'appel d'offres national restrint N°10/2014

Le Président de l'Assemblée Populaire Communale de Saharidj lance un avis d'appel d'offres na- tional restreint pour la réalisation du projet intitulé: « REVETEMENT DE LA ROUTE RELIANT LA RN

30 A LA DECHARGE PUBLIQUE ET STADE COMMUNAL SUR 1200 ML» Les entreprises qualifiées dans le domaine des travaux publics et intéressées par la présente consultation, peuvent retirer le cahier des charges relatif au projet au niveau du bureau des mar-

chés, contre paiement (3.000,00 DA),

représentant les frais d'impression et non remboursables.

Les offres seront établies conformément aux exigences des documents exigés par la réglementa- tion et par le cahier des charges sachant que l'offre doit être repartie en deux offres.

1.

Offre technique :

w

Déclaration à souscrire signée et paraphée et dûment remplie

 

w

Déclaration de probité signée et paraphée et dûment remplie

w

Cahier des charges signé et paraphé et dûment rempli

w

Certificat de qualification et de classification professionnelle dans le domaine des travaux publics

(copie légalisée, valide au jour de l'ouverture des plis, de moins de trois mois)

w

Copie du registre de commerce ré immatriculé et légalisée (copie de moins de trois mois)

w

Un extrait du casier judiciaire original du gérant valide au jour d'ouverture des plis.

Attestation de mises à jour CNAS, CASNOS ET CACOBATPH légalisées, (copies de moins de 03 mois)

w

w

Attestations de références professionnelles dans le domaine similaire (copies légalisée de moins

de trois mois).

w

Extrait de rôle impôt apuré ou avec échéancier portant mention (original ou copie légalisée de

moins de trois mois).

w

liste des moyens humains composés du personnel et cadre de maîtrise (visée par la CNAS)

w

Liste des moyens matériels spécialement pour la réalisation du projet.

 

w

Le numéro d'identification fiscale (NIF)

w

Le numéro d'identification statistique (NIS)

w

Les trois derniers bilans dûment visés par les services des impôts

2.

Offre financière :

w

Lettre de soumission signée, paraphée et dûment remplie.

 

w

Bordereau des prix unitaires dûment rempli et signé et non raturé

Devis quantitatifs et estimatifs, dûment rempli et signé et non raturé. Les offres techniques et financières doivent être contenues dans deux enveloppes distinctes por- tant la mention offre technique ou financière, l'enveloppe extérieure contenant les deux enveloppes doit être anonyme et ne doit porter que la mention suivante « soumission ne pas ouvrir « REVETE- MENT DE LA ROUTE RELIANT LA RN 30 A LA DECHARGE PUBLIQUE ET STADE COMMUNAL SUR 1200 ML» Commune de Saharidj et adressée à Monsieur le Président de L'Assemblée Popu- laire Communale de Saharidj . La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la date de la pre- mière parution du présent avis dans les quotidiens nationaux .La date et l'heure limite de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres 10 h 00 mm. La séance d'ouver- ture des plis aura lieu la même date limite de dépôt des offres à 10 h 00 mm et sera ouverte à l'en- semble des soumissionnaires qui souhaitent y assister .Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à compter de la date d'ouverture des plis + 21 jours et la durée de validité des offres est de 110 jours à partir du dernier jour de préparation des offres. Si le dernier délai de dépôt des offres correspond à un jour férié, l'ouverture se fera le premier jour ouvra- ble qui suit Les dossiers de soumission incomplets ne seront pas pris en considérations

w

 

Anep : 146531 / Le Buteur du 17-09-2014

N° 2769 www.lebuteur.com 18 Jeudi 18 septembre 2014 JSMB Coup d’œil
N° 2769
www.lebuteur.com
18
Jeudi 18 septembre 2014
JSMB
Coup d’œil

Le staff technique apporte les dernières retouches

À l’approche du ren- dez-vous impor- tant prévu ce week-end face au DRB Tadjenanet,

les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa continuent d’affûter leurs armes et de se préparer dans la sérénité en prévision de ce match qu’ils veu- lent réussir en rééditant le scéna- rio de Blida. La rencontre amicale disputée devant le MB Bouira lundi dernier a été riche en ensei- gnements, le coach a pris le temps de s’arrêter sur les lacunes de son équipe pour y remédier et afin que le groupe soit au top et arrache un troisième résultat consécutif. Ainsi, cette défaite a été considé- rée comme bénéfique par Ali Fer- gani qui a certainement dû revoir sa copie en prévision des pro- chaines échéances, surtout que le reste du calendrier ne s’annonce pas facile. Le large succès réussi contre le CA Bordj Bou Arreridj ne cache pas les carences dont souffrent les Béjaouis depuis le début de saison, avec des erreurs en défense qui doivent pousser le staff technique à trouver les méca- nismes nécessaires afin que l’équipe puisse être à la hauteur et réussisse d’autres bons résultats.

Fergani a longuement discuté avec ses joueurs

Sachant pertinemment que de telles erreurs pourraient coûter bien cher lors des prochains matches du championnat, le pre- mier responsable de la barre tech- nique sous la houlette du coach Ali Fergani a longuement discuté avec ses joueurs en leur deman- dant de ne pas refaire les erreurs commises devant le MB Bouira et

Vers la convocation de Hamouche à la place de Hafid

n nLui aussi non re- tenu lors de la précé-

dente journée face au CA Bordj Bou Arreridj, le jeune attaquant Ha- mouche devrait être convoqué pour ce dépla- cement à Tadjenanet à la place probablement de Hafid qui est déjà forfait pour ce match en raison d’une blessure qu’il a contractée au niveau des adducteurs. Par ailleurs, d’autres changements pourraient être opérés par le staff technique pour permettre à l’équipe de livrer un meilleur rendement dans les prochains matches.

Bousseter pour officier la rencontre

n nLe match qui op-

posera la JSMB au DRB Tadjenanet cet après-midi sera officié par l’arbitre fédéral Bousseter qui sera assisté par Haci et Schamby. Les deux équipes comptent sur le professionnalisme des arbitres pour réussir leur match.

H. L.

des arbitres pour réussir leur match. H. L. de faire preuve de plus d’efficacité afin de

de faire preuve de plus d’efficacité afin de réussir un autre résultat positif en déplacement. Conscient de la tâche qui attend ses poulains, l’entraîneur de la JSMB ne semble pas prêt à accepter d’autres faux pas et espère rester en haut du ta- bleau. Et pour ce faire, la dyna- mique des résultats positifs doit être maintenue le plus longtemps possible. Les joueurs ont pour leur part bien retenu le message, d’au- tant plus qu’ils sont dans l’obliga- tion d’éviter une défaite qui risque de tout remettre en cause.

Un remaniement en perspective

Comme cela a été le cas depuis la deuxième journée du cham- pionnat, le staff technique compte

apporter de nouveaux change- ments dans le groupe pour espérer livrer un meilleur rendement à l’avenir. Ceux-ci devraient essen- tiellement toucher le comparti- ment défensif avec le retour de Belkaïd qui pourrait bien rempla- cer son coéquipier Zafour, incer- tain suite aux douleurs qu’il a ressenties lors de la joute amicale livrée face au MB Bouira. Par ail- leurs, le coach de la JSMB pourrait bien renforcer le compartiment du milieu du terrain en incorporant trois éléments contre le DRB Tad- jenanet. L’effectif semble prêt pour cette confrontation en affichant une bonne forme et une grande détermination à enchaîner avec un autre résultat positif, en dépit de la difficulté de la tâche.

Fergani : «Il est possible qu’il y ait des changements»

Interrogé à propos du onze qu’il alignera ce vendredi face au DRB Tadjenanet pour le compte de la quatrième journée de champion- nat, le coach Ali Fergani dira : «Je pense que les joueurs ont livré un bon rendement face au CABBA, mais cela ne veut pas dire que nous sommes satisfaits à 100% du rendement de l’équipe. D’ailleurs, face à Tadjenanet, il est fort pro- bable qu’il y ait d’autres change- ments, sans que l’équipe type ne soit beaucoup touchée, pour réus- sir le résultat escompté et mainte- nir la dynamique des bons résultats.»

H. L.

Les Béjaouis éliront domicile à Sétif n nC’est aujourd’hui dans la matinée que les Vert
Les Béjaouis éliront
domicile à Sétif
n nC’est aujourd’hui dans la
matinée que les Vert et Rouge
rallieront la ville de Sétif en prévi-
sion de la rencontre de demain
face au DRB Tadjenanet dans le
cadre de la 4e journée du cham-
pionnat. Les Béjaouis éliront do-
micile dans un hôtel de la ville
avant de prendre la destination de
Tadjenanet demain vendredi pour
le match prévu à partir de 16h.
Soit une manière pour les diri-
geants de mettre les joueurs dans
les meilleures conditions afin
qu’ils réussissent leur sortie.
Entraînement
à Guessab
ou au 8-Mai-1945
n nDans l’objectif d’assurer une
bonne préparation pour ce
match du DRB Tadjenanet, le staff
technique a prévu une séance d’en-
traînement pour cet après-midi soit
au niveau du stade de Guessab ou au
8-Mai-1945. Le coach Ali Fergani
tentera d’apporter les correctifs qui
s’imposent et de bien préparer ses
troupes pour leur très prochaine
confrontation.
Belkaïd et
Benmansour seront
du voyage
n nN’ayant pas été convoqués
pour le dernier match face au
CA Bordj Bou Arreridj en raison
de la sanction infligée par le coach
Ali Fergani, les deux joueurs Bel-
kaïd et Benmansour feront le
voyage à Tadjenanet en compagnie
de leurs camarades. D’ailleurs, le
coach pourrait bien opter pour la
titularisation de Belkaïd dans l’axe
central étant donné que le défen-
seur Zafour n’est pas encore sûr de
participer à la rencontre. Tout de-
vait se décider hier.
H. L.

Aït Fergane : «On doit rééditer le scénario de Blida face à Tadjenanet»

adversaire. Mais ce sera un match difficile et devant une équipe qui cherche de bons
adversaire.
Mais ce sera un match difficile
et devant une équipe qui
cherche de bons résultats…
Certainement, la rencontre
ne sera pas facile étant
donné que nous allons af-
fronter une équipe qui
bénéficiera de l’avan-
tage du terrain et du
public et qui fera le
maximum pour en-
granger les trois
points de la vic-
toire. En ce qui
nous concerne,
nous allons
tenter de
maintenir
la dyna-
mique
des
bons
résul-
tats et amé-
liorer notre
classement afin de
ne pas nous éloigner
du peloton de tête.
Donc, vous visez une autre vic-
toire à l’extérieur, c’est bien cela
?
Effectivement, nous allons
tenter de rééditer le scénario

Le milieu de terrain de la JSM Béjaïa, Aït Fer- gane, a estimé que la vic- toire de vendredi dernier face au CABBA leur sera d’un grand apport pour le déplacement de ce week- end à Tadjenanet, tout en assurant que ses coéqui- piers et lui sont bien pré- parés pour ce rendez-vous et comptent faire le maximum afin de maintenir la dynamique des résultats positifs le plus longtemps possible.

de Blida pour réus- sir un bon résultat et éviter la défaite, car on n’a pas inté- rêt à céder des points au risque d’être distancés dans le classement. Les joueurs sont

conscients de la tâche qui les attend et déci- dés à fournir des efforts sup- plémentaires pour réussir d’autres résultats positifs à l’ave- nir, à commencer par ce dépla- cement à Tadjenanet. Ne pensez-vous pas que vous êtes dans l’obliga- tion de confirmer les deux derniers suc- cès? Oui, notre ob- jectif primordial est de confirmer les deux derniers succès arrachés face à l’USMB et au CABBA afin d’aborder la suite du

À l’approche de la rencontre face au DRB Tadjenanet, com- ment se trouve le groupe ? Le groupe se trouve en bonne forme et le moral est au beau fixe, dans la mesure où le dernier suc- cès face au CABBA nous a permis de bien nous préparer pour cette rencontre. Mais on doit oublier cette victoire et ne penser qu’aux matches res- tants. On a beaucoup travaillé durant la semaine avec le coach pour contrer au mieux notre prochain

parcours avec un moral au beau fixe et engranger le maximum de points qui nous

permettront de rester dans le haut du tableau, tout en sachant que la tâche ne sera pas facile. Et qu’en est-il de votre défaite en amical face au MB Bouira ? Je crois que cette défaite ne re- flète pas nos vraies capacités dans la mesure où ce n’est qu’un match amical et qui n’est pas une réfé- rence pour nous. De ce fait, je di- rais que cet échec nous a servi de leçon et nous en avons profité pour apporter les correctifs qui s’imposent et trouver les méca- nismes nécessaires afin de réussir un bon résultat face au DRB Tadje- nanet et remonter sur le podium. Le calendrier ne s’annonce pas facile pour votre équipe. Qu’en pensez-vous ? Bien évidemment, le calendrier ne sera pas facile, surtout que la concurrence s’annonce rude entre les différentes équipes. Nous sommes dans l’obligation de four- nir des efforts supplémentaires pour réussir de bons résultats et éviter un retour à la case de dé- part. On va gérer match par match et éviter de prendre les choses à la légère afin d’empocher d’autres points et par là même, faire plaisir à nos supporters. Entretien réalisé par H. L.

www.lebuteur.com N° 2769 Ligue 2 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil
www.lebuteur.com
N° 2769
Ligue 2
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil
19
19

USMB

A J-1 du match contre le CRBAF…
A J-1 du match contre le CRBAF…
Coup d’œil 19 USMB A J-1 du match contre le CRBAF… Blida veut gagner pour espérer

Blida veut gagner pour espérer

du match contre le CRBAF… Blida veut gagner pour espérer L’ USMB occupe une place peu

L’ USMB occupe une place peu reluisante au classement et c’est elle qui re-

çoit ce vendredi. Les choses sont on ne peut plus simples, les camarades de Litime viseront la victoire, his- toire d’être satisfaits après avoir consulté le classement de la L2 Mo- bilis samedi matin. L’équipe d'Aïn Fakroun, qui a trusté les scores miti- gés, n’arrive pas à véritablement dé- coller, tout comme son adversaire du jour, d'ailleurs. Il est certain que l’on sera à l’écoute de ce qui se passera sur les autres terrains.

Que d'absents !

Cela fait plusieurs semaines que l’équipe de Blida a dû composer avec un effectif réduit suite aux blessures et aux suspensions. Les choses vont nettement mieux maintenant. Ce- pendant, Kaïd et Maroci seront in- disponibles. Par ailleurs Benhoua et Belabidi, qui étaient tous deux souf- frants, ont rejoint le groupe.

Ils seront de la partie ce vendredi après-midi contre le CRBAF. Cela ne sera pas le cas pour d’autres joueurs qui continuent à se soigner.

Bouslimani au sifflet

L’arbitre central, Bouslimani, a la réputation d’être pointilleux sur le rè- glement et nul doute qu’il n’aura au- cune difficulté à arbitrer ces débats entre deux équipes somme toute correctes. Il sera assisté de Rimouche et Belbachir.

Noubli pour faire la décision

Véritable plaque tournante de l'équipe, Noubli, l'attaquant vedette de l’USMB sera sûrement l'élément à suivre lors du match de ce vendredi. Et pour cause, il s'est imposé comme pièce maîtresse dans le système de jeu blidéen. Sa vitesse et sa maîtrise balle au pied sont capables de désta- biliser toute une défense et de met- tre ses attaquants en bonne position. Il a montré, lors du match amical disputé face au MCA, qu'il était en forme en inscrivant trois jolis buts.

Les supporters présents

à l’appel

Ce sont des milliers de supporters blidéens qui sont attendus au stade, ce vendredi. On espère faire la fête pour ce retour à Brakni, que tout le monde espère gagnant du côté de la Ville des Roses.

Le groupe blidéen face au CRBAF

Suite au nul réalisé à Saïda lors de

la dernière journée, l’heure est donc

à

la confirmation. Même si en face, il

y

aura une équipe difficile à manier

et que l’adversité sera bien là, les joueurs de Blida ne veulent pas rater leur sortie. En effet, la formation di- rigée par Kamel Mouassa est capable de contrarier les meilleurs. Aucune incertitude en ce qui concerne celui qui sera dans la cage blidéenne. Li- time gardera sa place dans l'équipe. Cela se fera au détriment d'Ouadah qui sera sur le banc.

Une défense remaniée

La ligne défensive de l’USMB sera remaniée. Oussaad et Benhoua se-

ront sur les flancs et cette ligne ar- rière sera complétée par Zemmouchi

et Benayada. Ces deux éléments for-

meront une paire centrale assez iné- dite. Tout ce beau monde aura à être très vigilant et surtout ne pas com- mettre ces erreurs qui peuvent se payer cash.

Les attaquants

à l’honneur

Au niveau de la zone intermé- diaire, Bendhiaf et Boudina auront à faire la loi au niveau de la zone in- termédiaire. Ces deux joueurs au- ront à déblayer le terrain pour

Mellika qui sera le dépositaire du jeu de son équipe. Conclure les offen- sives et créer le danger, c’est ce à quoi s’emploieront Bouharbit et Noubli. Ces éléments formeront le duo d’at- taque et ils auront à être constam- ment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer

la solide ligne arrière du CRBAF. S. B.

Bouharbit : «Les trois

points resteront à Blida»

Bouharbit, le milieu de terrain blidéen ne doute pas un seul instant de l’issue du match de ce vendredi. Il nous dira que les points du match reste- ront à Blida, même s’il re- connaît que la tâche s’annonce compliquée.

Tout d'abord, un mot en ce qui concerne le nul réalisé à Saïda… Il faut dire que nous méri-

tions de gagner ce jour-là. La chance, cette fois, n'a pas été de notre côté, et je pense que, nous les joueurs, nous nous sommes bien battus. Il est vrai que nous avons enregistré un bon résul- tat mais ce match fait mainte- nant partie du passé et nous l’avons ou- blié. Il nous faut aller de l’avant. Vous allez jouer ce vendredi contre le CRBAF. Ce sera compli- qué, n'est-ce pas? Nous aborderons cette rencontre avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très difficile car cette équipe ren- ferme des joueurs de qualité. Il y a chez

nous une grande vo- lonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défen- drons crânement nos chances dans ce match. Je peux même vous dire que les trois points reste- ront à Blida. Et en ce qui concerne les am- bitions de l'USMB, cette sai- son ?

Il est impératif de gagner les matchs que nous aurons à jouer et cela quel que soit le lieu où ils se déroulent. D’un autre côté, nous devons montrer que nous pouvons prendre des points chez l’adversaire. C’est avec cet état d’esprit qu’il nous faut jouer désormais. Vous promettez donc une victoire face au CRBAF à vos supporters, c'est cela? Absolument. Ce match se dé- roule chez nous, devant nos supporters et même si la pres- sion est sur nos épaules, nous avons les moyens de nous im- poser.

Entretien réalisé par Slimane B.

la pres- sion est sur nos épaules, nous avons les moyens de nous im- p o
CABBA Djerrar : «La défaite de Béjaia n’était qu’un simple accident de parcours et on
CABBA
Djerrar : «La défaite de Béjaia n’était qu’un simple
accident de parcours et on se rachètera contre le WAT»
Après une semaine, peut-on
dire que la déroute de Bejaia a
été digérée ?
Il est vrai que perdre par un tel
score fait très mal surtout qu’on
avait bien entamé le match avant
de sombrer au cours de la seconde
période. Ce revers on l’a oublié le
lendemain puisque nous sommes
beaucoup plus concentrés sur la
rencontre suivante. Ce n’est
qu’une défaite et elle ne va sûre-
ment pas semer le doute dans nos
rangs. Nous sommes toujours
dans le peloton de tête à un point
seulement de la première place
que nous occupions auparavant et
le moment n’est pas du tout indi-
qué pour douter de nos capacités.
Nous avons un bon groupe et c’est
dans les moments difficiles qu’il
faudra réagir.
Donc cette défaite n’a eu aucun
impact sur la préparation du
prochain rendez-vous contre le
WAT…
Absolument. Nous nous
sommes préparés dans une bonne
ambiance comme d’habitude.
Bien au contraire, la défaite contre
la JSMB nous servira beaucoup
dans le reste du parcours. Mes co-
équipiers sont conscients de leurs
capacités et ils le prouveront face
au WAT.
Puisque vous évoquez ce ren-
dez-vous, comment l’appréhen-
dez-vous ?
Nous n’aurons pas d’autre choix
que de gagner les 3 points pour
nous racheter et revenir à la tête
du classement. Là-dessus il n’y a
pas l’ombre d’un doute. Ce match
sera très important pour nous et
nous serons dans l’obligation de le
gagner.
En tant que capitaine vous avez
un rôle important à jouer pour
remobiliser vos coéquipiers,
n’est-ce pas ?
Je n’ai pas besoin de le faire
puisqu’ils le sont déjà. Ils savent
bien que, pour accéder, il faut ab-
solument ga-
gner tous
les
Mihoubi
booste ses
joueurs
matches à domicile et ce n’est pas
la dernière défaite qui nous fera
dévier de notre objectif.
Un dernier mot aux suppor-
ters…
Je leur demande d’être nom-
breux vendredi pour nous
soutenir et ils ne seront
pas déçus à l’issue de
ce match. Le sou-
tien des suppor-
ters est un
ingrédient in-
A la veille du match contre la JSMB qui
aura lieu ce vendredi à partir de 18 h Mi-
houbi a improvisé une réunion avant la séance
d’entrainement afin de les encourager à ne pas
perdre confiance «Une victoire vous suffira
pour revenir en tête du classement, alors ce
n’est pas le moment de douter. Vous avez
perdu une bataille mais je compte sur
vous pour réagir dès vendredi
prochain contre le WAT»
leur a-t-il dit.
dispensable,
pas seulement
pour ce match
mais aussi
pour tout le
reste du par-
cours car, sans
eux, on ne
pourra rien faire.
Entretien réalisé
par A. B.
www.lebuteur.com N° 2769 Ligue 2 19 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil
www.lebuteur.com
N° 2769
Ligue 2
19
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil

MCS

Ligue 2 19 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil MCS Un bon résultat face à l’OM

Un bon résultat face à l’OM est impératif pour le MCS

Un bon résultat face à l’OM est impératif pour le MCS L e faux pas à

L e faux pas à domicile face à l’USMB a chamboulé toute la stratégie du staff technique et des dirigeants du MCS au moment où ses derniers ont misé sur un

succès pour rester dans le peloton de tête mais après s’être contentés du match nul, l’équipe n’a pas d’autre choix que de réagir dès ce vendredi dans ce déplacement à Médéa face à une équipe de l’OM qui n’est pas facile à manier chez elle.

La mauvaise série doit s’arrêter

Après trois matchs joués, le MCS n’a récolté que quatre points. Une récolte bien maigre pour une équipe qui a comme objectif l’acces- sion mais cette petite série de deux match sans le moindre succès commence à peser lourd. Les camarades de Saâdi doivent réagir. Le moral du groupe est à plat et les Saïdis n'ont pas le droit de décevoir. Afin de ne pas être distancés par les équipes de tête cette mauvaise série doit s’ar-

rêter dès ce vendredi face à l’OM pour empê- cher le doute de s’installer.

Le faux pas est interdit face à l’OM

Le MCS n’arrive pas à gagner, ce qui n’est pas du tout bon pour un club qui a choisi l’acces- sion comme objectif. Les deux derniers faux pas n’arrangent pas les choses pour le MCS qui doit réagir, et vite. Même si le prochain match se jouera à Médéa face à l’OM, la bande à Meh- daoui n’a pas d’autre choix que de faire un grand match et de revenir à Saida avec les trois points du succès, synonyme de rachat pour l’équipe…

Le MCS dos au mur

Rester sans la moindre victoire après deux matchs et surtout rater une rencontre impor- tante à domicile n’est pas du tout bon pour Saida qui est en train de voir de précieux points s’évaporer pendant que les autres clubs pren- nent le large par rapport à cette équipe qui est maintenant dos au mur. Les Saïdis sont dans l'obligation de renouer avec la victoire afin de garder une chance de coller au peloton de tête et ne pas être distancés davantage.

Mehdaoui et ses joueurs doivent réagir face à l’OM

Demain, face à l’OM, Mehdaoui et ses joueurs doivent réagir positivement, ce qui veut dire qu’ils non pas d’autre choix que d’al- ler chercher cette première victoire en dépla- cement qui va redonner l’espoir à cette équipe de Saïda de jouer les premiers rôles cette sai- son. Ce sera aussi le match du rachat pour les camarades de Zahzouh.

AMAR B.

Bekhtaoui passera en conseil de discipline

Après sa prise de bec avec l’entraîneur Mehdaoui, l’arrière central du MCS, Moha- med Bekhtaoui, devra passer en conseil de discipline au cours de la semaine pro- chaine. Il lui est reproché de n’avoir pas accepté le choix de son coach. Bekhtaoui a présenté les raisons qui l’ont poussé à réagir du moment qu’il a été écarté de la liste qui devrait affronter l’USMB la semaine dernière alors que des éléments qui étaient ab- sents durant plusieurs jours ont participé à ce match face à Blida… Bekhtaoui avait en partie raison mais son attitude n’a pas été acceptée par les dirigeants et devra quand même passer en conseil de discipline. Il sera probablement sanctionné sur le plan fi- nancier et un dernier avertissement lui sera signifié.

Belloufa devrait écoper d’une amende

Le milieu offensif du MCS, Belloufa, a respecté sa règle qui est de sécher à chaque fois la séance de re- prise de l’entrainement. Cette fois, son absence n’est pas passée inaperçue. Le staff technique et les diri- geants du club ont décidé de sanctionner Belloufa sur le plan financier. S’il récidive, il devra passe en conseil de discipline et la sanction sera plus lourde…

A. B.

RCR

de discipline et la sanction sera plus lourde… A. B. RCR Ould Toumi : «On saura

Ould Toumi : «On saura se transcender»

Le défenseur axial des Lions de la Mina, Ould Toumi, est l’un des élé- ments les plus importants au sein de la formation relizanaise. De par son ex- périence mais aussi son talent, il a été d’un grand apport pour l’équilibre de son équipe. Dans cet entretien, il est question du match qu’il va livrer, lui et ses coéquipiers, devant la formation de l’USMM Hadjout.

Un commentaire sur ce succès acquis face au CA Batna ? On est très fiers d’avoir engrangé les trois points, ce qui est bon pour le moral. Dans l’en- semble, on a fait un bon match où on aurait pu marquer à maintes reprises ; je dirais qu’on n’a pas su comment concrétiser nos occasions durant la partie. Maintenant on doit penser au match de ce vendredi qui va nous mettre aux prises avec la formation de l’USMM Hadjout. Comment allez-vous aborder ce match ? On doit prendre cette équipe au sérieux, on va aborder le match avec l’état d’esprit que tout le monde nous connaît. On est déterminés à ne pas lâcher prise et on fera tout ce qui est en notre pou- voir pour nous offrir une troisième victoire face à l’USMM Hadjout ce vendredi et rendre ainsi le sourire à nos supporters. On saura se transcen- der et sortir le grand jeu lors de cette empoignade.

Comment voyez-vous cette empoignade ? Nous allons faire le maximum pour réussir un résultat positif et continuer notre belle série. Pensez-vous déjà à cette rencontre ? C’est notre prochain rendez-vous, donc, on doit y penser. Certes, on ne doit pas faire trop de cal- culs pour ce match de championnat face à la for- mation de Hadjout. Seule la victoire nous intéresse si on veut reprendre confiance et conti- nuer notre parcours dans de bonnes conditions. Est-ce à dire que vous allez battre l’USMM Hadjout ? Pourquoi pas ? Nous nous préparons en consé- quence et nous allons jouer avec presque tout l’effectif type. Le public sera pré- sent et je suis sûr qu’il va nous en-

une fois de plus leur fidélité et leur amour vis-à- vis du club. On ne peut que leur tirer chapeau et je leur demande de persister dans cette voie pour donner l’exemple. Qu’avez-vous à dire, à propos de la violence ? Elle est à bannir. Le football est loin d’être un jeu de violence. Au contraire, c’est une partie de

plaisir où doit régner le fair-play total. Ce sont les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants qui doi- vent donner, d’abord et avant tout, l’exemple de sportivité. Les supporteurs, par la suite, suivent

Mezair et Beltaf probablement absents face à l’USMMH ! L’on vient d’apprendre de sources crédi-
Mezair
et Beltaf
probablement absents
face à l’USMMH !
L’on vient d’apprendre de sources crédi-
bles de la maison du Rapid de Relizane,
que deux pièces maîtresses de l’équipe, le
gardien, Mezair, et le milieu de terrain,
Beltaf, qui ne sont pas bien guéris de
leur blessure, seront fort probable-
ment absents face à l’USMM
Hadjout.

On vous laisse le soin de conclure ? J’espère qu’on va retrouver la joie de jouer et le plaisir de gagner. Tout va rentrer dans l’ordre et j’espère

courager. Ce vendredi nous prendrons notre revanche sur le sort. Mais dans ce cham- pionnat, il n’y a pas une grande différence entre les formations. Je suis opti- miste et si nous croyons tous à la victoire, on la réa- lisera. Un mot pour les suppor- ters? Nos supporteurs nous ont tou-

que le Rapid de Reli- zane va pouvoir re- trouver ses repères pour préserver leur fauteuil de leader. De mon côté, je continuerai à me donner à fond pour que l’équipe ne som- bre pas… Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

jours soutenus même dans les mo- ments les plus difficiles. Ils ont prouvé

WAT Avant d’affronter le CABBA à Bordj…. Belloumi «Revenir avec un point au minimum» A
WAT
Avant d’affronter
le CABBA à Bordj….
Belloumi
«Revenir
avec un point
au minimum»
A près avoir dépassé la
grosse désillusion de se
contenter d’un simple par-
tage des points à domicile, face à
l’ASK, bon dernier au classement
général, le coach, Lakhdar Bel-
loumi, n’a pas cessé de remonter le
moral de ses troupes avant d’affron-
ter le CABBA à Bordj, demain
après-midi, pour le compte de la
quatrième journée de championnat.
Un rendez-vous déjà important
pour les Widadis, où l’entraîneur es-
père décrocher au moins le point
du match nul…
Conscient que la tâche
s’annonce trop difficile
Contrairement au premier dépla-
cement de la saison à Hadjout, ad-
mirablement bien négocié par les
Bleu et Blanc qui ont réussi à reve-
nir avec le gain complet de la par-
tie, Belloumi est conscient que la
tâche sera nettement plus compli-
quée face au CABBA, qui jouera, lui
aussi, l’accession cette saison.
Les joueurs en quête
de rachat
Après une prestation jugée assez
médiocre par la majorité des pré-
sents au stade Birouana vendredi
dernier face à l’ASK, les coéquipiers
d’El-Hadi Adel auront à cœur de
montrer un visage nettement plus
séduisant face au CABBA, afin de
faire taire les plus sceptiques
concernant les chances des Widadis
de retrouver l’élite en fin de saison.
Pas d’argent sans
résultats positifs
Vu que le facteur financier joue
forcément un grand rôle dans la
bonne marche d’un club, le prési-
dent Slimani a de nouveau tenté de
remonter le moral de ses troupes,
les motivant en réglant une partie
de leurs arriérés dans les plus brefs
délais, à condition néanmoins de
revenir avec un résultat positif ce
vendredi.
El-Bahari forfait…
Sellimi de retour…
En plus du défenseur, Rebie, ex-
pulsé face à l’ASK et systématique-
ment absent face au CABBA, le
coach, Belloumi, ne pourra pas
compter non plus sur l’attaquant El-
Bahari, victime d’une blessure au
pied à domicile, et absent pour dix
jours au minimum. Il faira appel à
deux jeunes espoirs ainsi qu’au dé-
fenseur Sellimi, de retour de bles-
sure.
O.
R. B. A.
Dernière séance hier
à Staouéli
n nAfin de mettre les cama-
rades du portier, Moudjar,
dans les meilleures conditions
possibles, la direction, et en colla-
boration avec le staff technique, a
décidé de se déplacer par bus
jusqu’à Staouéli durant la journée
d’hier, avant d’effectuer une der-
nière séance d’entraînement sur
place et de se rendre par route à
Bordj aujourd’hui.
O.
R. B. A.
N° 2769 www.lebuteur.com 20 Jeudi 18 septembre 2014 Coup d’œil International Real Madrid Ancelotti «Les
N° 2769
www.lebuteur.com
20
Jeudi 18 septembre 2014
Coup d’œil International
Real Madrid
Ancelotti «Les sifflets,
Ramos
moi, je ne les entends pas »
«En tant que
'madridiste',
je serais
incapable de
siffler Casillas»
Après un début compliqué en Liga avec déjà
deux défaites consécutives, le Real Madrid a bien
redressé la barre contre le FC Bâle en Ligue des
Champions (5-1). De quoi rassurer le coach ita-
lien Carlo Ancelotti, qui veut retenir la réaction
positive de ses joueurs au lieu de trop se tarder
sur les sifflets d’une par-
tie du public du stade Santiago Bernabeu en-
vers, notamment le duo «Casillas et Ben-
zema», dans des propos relayés par
Topmercato : «Les sifflets, moi, je ne les en-
tends pas. En revanche, quand le public se
met à chanter, je l'entends, parce que je suis
quelqu'un de positif.»
Benzema : «Tous les grands
joueurs passés ici ont
été sifflés»
Vice capitaine du Real Madrid,
le défenseur central Sergio
Ramos a évoqué la situation
assez délicate que traverse ces
derniers temps son compatriote
Iker Casillas, dans un entretien
accordé à AS et relayé par Foot-
ball.fr : «Je ne vais pas entrer
dans ce débat, ce serait stupide.
L'institution est au-dessus de
tout. On se concentre sur nous-
mêmes. Casillas vit avec ça. Il sait
qu'il ne peut pas plaire à tout le
monde. Ce n'est pas un robot et
ça l'affecte, c'est normal. En tant
que 'madridiste', coéquipier et
ami, je serais incapable de le sif-
fler. Je ne voudrais pas.» A noter
le geste fort du président Floren-
tino Perez qui a tenu à récompen-
ser le portier merengue pour ses
quinze années passées au club,
en lui offrant une réplique de la
Plaza de Cibeles, la place emblé-
matique de Madrid.
Sifflé à la présentation des équipes avant le match
entre le Real Madrid et Bâle (5-1), Karim Benzema a
su répondre sur le terrain, en rentrant dans l’his-
toire du club avec le 1000e but du Real Madrid en
Coupe d’Europe. Interrogé à ce sujet par
beIN Sports à l’issue de la rencontre,
l’avant-centre a dit ne pas être affecté par
les sifflets : «Faut pas se prendre la tête
avec ça. On sait que c’est un public exi-
geant. Ils veulent toujours plus. Mais moi
je continue de travailler, je me bats sur le
terrain. Sur les sifflets, bon, je me suis
même fait siffler au Stade de France, je ne
calcule pas, je travaille de plus en plus… Je
suis dans un grand club, ils attendent
beaucoup de moi, je suis l'attaquant du Real
donc il faut à chaque fois, à chaque match marquer.
C'est comme ça. L'année dernière aussi j'ai été sif-
flé, on voit qu'Iker (Casillas) a été sifflé, tous les
grands joueurs passés ici ont été sifflés, Ronaldo,
Liverpool
Zidane
Pour moi, ce n'est pas un problème, je
vais continuer à travailler pour changer ça. La
concurrence ? Je la vis bien, je n’ai peur d’aucun
attaquant, je suis là, je suis en place. C’est
bien qu’il soit venu, ça permet de faire tour-
ner aussi, c’est un bon joueur, qui peut
nous apporter de la fraîcheur en
fin de match.»
Gerrard : «Balotelli
est désormais l’un
des nôtres»
Arsenal
Wenger : «Pas
Dortmund
Klopp : «C’est une entame
fantastique
en Champions
League»
le niveau requis pour cette
compétition»
Incapable de tenir tête à une
fantastique équipe du Borussia
Dortmund, Arsenal s'est incliné
Très satisfait par la
prestation remarquable
de ses troupes lors du
succès largement mérité
contre Arsenal (2-0) dans
le cadre de la 1ère jour-
sur le terrain du BVB (2-0). Un ré-
sultat assez logique selon le ma-
nager Arsène Wenger, dans un entretien accordé sur le site officiel
des Gunners : «Félicitations à Dortmund, c'était la meilleure équipe.
Nous avons réalisé une performance décevante et cette victoire
est logique. Nous avons eu des possibilités de marquer en
première période, mais nous avons été surpris et ce fut
difficile. Mais c'est difficile de tirer des conclusions indi-
viduelles cette nuit car, en tant qu'équipe, nous
n'avions pas le niveau requis pour cette compétition.»
née de la Ligue des Cham-
pions, l’entraîneur du Borussia Dortmund, Jürgen
Klopp a déclaré qu'à ses yeux ses joueurs ont rendu
une copie presque parfaite, selon ses dires rapportés
par le site de l’Uefa : «Mon équipe a réalisé un grand
match, c’était vraiment très fort. Nous avons fait
preuve de courage et de vitesse : nous avions tous
les atouts pour remporter cette rencontre. Quand
vous laissez Arsenal avoir le moindre espace, ils vous
le font payer. Il faut avoir du courage pour affronter
des joueurs de cette qualité, assez de courage pour
risquer de perdre. J’ai savouré chaque minute de ce
match. C’était la perfection. Quand vous regardez un
match comme celui-ci, vous avez le meilleur métier
du monde. Nous voulions les presser, et nous l’avons
«Welbeck ? Pas besoin d'en faire
un problème»
Incapable de trouver le chemin des filets pour
son deuxième match de suite en pointe de l’at-
taque d’Arsenal, l’attaquant Danny Welbeck
peut compter sur le soutien de son manager,
qui réclame de la patience pour l'ancien atta-
quant de Manchester United : «Il va s'amé-
liorer. Pas besoin d'en faire un problème. Il
a fait une bonne première demi-heure avec
deux ou trois occasions qu'il n'a pas
Buteur décisif dans les
arrêts de jeu lors du succès
arraché face à Ludogorets
(2-1), le capitaine embléma-
tique de Liverpool, Steven Ger-
rard, a surtout salué la prestation
de la nouvelle recrue Mario Balo-
telli, auteur de son premier but
avec les Reds, dans un entretien
relayé par Sky Sports : «Je pense
qu'il est le premier d'une longue
série. Parfois les attaquants qui
n'arrivent pas à marquer boudent,
mais il a été implacable. Il a conti-
nué et lorsqu'il a obtenu une
bonne occasion de le faire, il y est
parvenu. C'était une belle finition.»
Si l’ancien joueur de l’AC Milan
continue de faire les choux gras des
médias anglais, Steven Gerrard re-
fuse de coller l’image de joueur
play-boy à Super Mario, comme l’a
affirmé dans une longue interview
accordée au Daily Mail relayé repris
par Goal : «Si on arrive à tirer le meil-
leur de lui, ce sera bénéfique pour
nous. Si les gens veulent continuer à
écrire des histoires disant qu’il est fou
ou qu’il est complètement cinglé, qu’ils le
fassent. Mais Mario est désormais l’un des
nôtres. Nous l’avons accueilli au club les
bras ouverts, nous voulons l’aider à réus-
sir. Tout le monde espère qu’il va exploser
ici. Ses coéquipiers seront toujours derrière
lui et travailleront pour le faire briller, mais il
devra faire la même chose pour eux.»
Atlético Madrid
concrétisées
Il faut
être patient avec lui.»
parfaitement réalisé. C’est le genre de football que
j’adore, avec de la bonne agressivité. C’est une en-
tame fantastique en Champions League : on ne bat
pas Arsenal en marchant. Mais nous les avons battus
et cette victoire est amplement méritée.»
Juventus
Griezmann : «C’était juste
une erreur, rien de plus»
Tevez : «Ça ne me manquait pas de
marquer en Ligue des Champions»
… Il a justifié l’échec de Kagawa
à United
Dans un entretien accordé
au Mirror et repris par
Le10sport, le coach du BVB, a
évoqué le come-back de
Shinji Kagawa à Dortmund,
après une expérience déce-
vante à Manchester United :
«Sa première saison à Man-
chester United était aussi la
dernière de Sir Alex Fe